Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
27 novembre 2021 6 27 /11 /novembre /2021 15:00

APPEL URGENT À TOUS LES CITOYENS:

L’analyse concrète après 9 mois de vaxxination

Covid montre des conséquences dévastatrices!


26.11.2021www.kla.tv/20719

Ces chiffres officiels choquants montrent une augmentation impressionnante de 24 000 % par rapport à la moyenne annuelle de 9,8 décès post-vaccinaux, dans la période qui précède le début des vaccinations contre le Covid-19! Pourquoi l’institut Paul Ehrlich ne tire-t-il toujours pas la sonnette d'alarme?

1. Le bilan choquant de 9 mois du CDC (CDC = Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies).

On constate une augmentation de 9 200 % par rapport au taux de déclaration annuel moyen de 235 décès avant le début des vaccinations contre le Covid-19! Un crime mondial historique de vaccination contre l'ensemble de l'humanité se déroule donc sous nos yeux, qui est encore étouffé de manière criminelle par tous les médias du mainstream. Le «débat sur la vaccination contre le Covid-19» connaît actuellement un développement vertigineux: - La Saxe est le premier État à avoir introduit le pass sanitaire 2G (2G = vacciné ou guéri du Covid) à l'intérieur des restaurants et lors d'événements, excluant ainsi les personnes non vaccinées d'une grande partie de la vie sociale! - Le joueur de football national Joshua Kimmich exprime ses inquiétudes concernant la vaccination contre le Covid-19 et il est ensuite traité comme un «criminel». L'ancien champion du monde de football Paul Breitner ne le laisserait plus jouer. - L'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder exige même qu'on discute enfin d'une vaccination obligatoire pour tous les citoyens. D'autre part, presque personne dans les médias du mainstream n'est autorisé à signaler (et encore moins à discuter publiquement) les décès et les effets secondaires graves survenus en rapport avec les «vaccins contre le Covid-19».

Dans une vérification des faits, déjà 3 mois après le début des vaccinations en avril 2021, Kla.tv a révélé dans son émission «appel urgent au réveil», un bilan choquant des vaccinations contre le Covid-19: Des milliers de personnes meurent après avoir été vaccinées contre le Covid-19. 1.324 personnes âgées meurent dans les maisons de retraite allemandes peu après la «vaccination contre le Covid-19»!

2. 3298 personnes âgées sont infectées dans les maisons de retraite allemandes peu après la «vaccination contre le Covid-19»!

3. Des autorités renommées, telles que l'Institut allemand Paul Ehrlich - PEI en abrégé -, l'Agence européenne des médicaments EMA ainsi que l'agence américaine de protection de la santé CDC ont publié depuis le début de la «vaccination contre le Covid-19» un nombre sans précédent dans l'histoire de la vaccination de décès choquants et d'effets secondaires graves!

Les gens sont très intéressés par ce débat public sur les dommages causés par les vaccins contre le Covid-19, qui a jusqu'à présent été catégoriquement bloqué par les médias du mainstream. C'est ce que montre la réponse à l'appel urgent au réveil d'avril: Grâce à une diffusion active, plus de 2,75 millions de personnes ont déjà vu cet appel au réveil. Par l`engagement d’un seul téléspectateur de Kla.tv, environ 400 000 personnes ont pu être atteintes rien qu'au Japon. Cela a peut-être contribué au fait que la campagne de vaccination contre le Covid-19 au Japon a été arrêtée pour l'instant! Aujourd'hui, nous effectuons une nouvelle analyse concrète sur la base de données beaucoup plus complètes après 9 mois de «vaccination contre le Covid-19»: Quelles sont concrètement les conséquences actuelles de cette vaccination?

1. Les décès et les infections causées par le Covid-19 dans les maisons de retraite ne cessent pas, malgré la vaccination!

Osthofen: Malgré une vaccination complète: plus de 100 personnes ont été infectée ! 13 résidents sont morts à la suite de l’infection. Norderstedt: Sur 76 résidents, 60 ont été infectés - seuls 3 n'étaient pas vaccinés! Plus tard, 6 résidents sont décédés. Schorfheide: 44 résidents ont été infectés malgré un large taux de vaccination! 10 femmes et 1 homme sont décédés! Bad Doberan: Epidémie massive de coronavirus: malgré un taux de vaccination de plus de 90 %, 66 des 83 résidents de la maison de retraite ont été infectés, 6 sont décédés! Oberhausen-Holten: 3 personnes âgées ont dû être réanimées, 3 jours après la 3e vaccination! Une de ces personnes est décédée! Zedelgem/Belgique: Bien que près de 100 % des personnes âgées aient déjà reçu «la piqûre de rappel», 28 résidents tombent malades du Covid-19!

Ces quelques exemples constituent tout au plus la «pointe de l'iceberg» et soulèvent la question urgente suivante: les 2 ou 3 «vaccin » protègent-ils vraiment contre le Covid-19? L’IPE lui-même semble avoir de sérieux doutes à ce sujet, puisqu'il a dû modifier trois fois la description de l'efficacité des vaccins contre le Covid-19 au cours des dernières semaines: 15 août 2021: Les vaccins COVID-19 protègent contre les infections par le virus du SRAS-CoV-2. 7 septembre 2021: les vaccins COVID-19 protègent contre une évolution grave d'une infection par le virus du SRAS-CoV-2. 23 septembre 2021: Les vaccins COVID-19 sont indiqués pour l'immunisation active en vue de prévenir la maladie COVID-19 causée par le virus SARS-CoV-2 De la protection initialement promise contre une infection par le coronavirus, il ne reste donc désormais qu'un vague espoir que les prétendus «vaccins» puissent avoir un effet préventif! Même l’institut Robert Koch (RKI en abrégé) n'ose désormais plus parler d'un effet protecteur de ce qu’on appelle le «vaccin de protection contre la maladie du Covid», car il a retiré de sa page d'accueil, le 2 novembre 2021, la formulation suivante: «La vaccination a un effet protecteur élevé d'au moins 80% contre le COVID-19 sévère, indépendamment du vaccin utilisé.» De même, l'estimation selon laquelle «les personnes vaccinées ne jouent pas un rôle important dans l'épidémiologie» a été supprimée. C'est donc précisément ce qui constituait jusqu'à présent la base des privilèges des vaccinés qui a été supprimé!
 Cela constitue une déclaration de faillite et montre que les personnes vaccinées ont été trompées. L'effet protecteur n'a été que simulé! Manifestement, le PEI et le RKI tentent de sauver la face avec ces modifications, car la vaccination, avec l'augmentation rapide des infections au Covid chez les personnes déjà plusieurs fois vaccinées, met en évidence le manque d'effet protecteur!

2. Bilan choquant sur 9 mois de l'Institut Paul Ehrlich

En l'espace de 21 ans, de 2000 à 2020, un total de 206 décès d'adultes suite à des vaccinations a été signalé au PEI. Cela correspond à une moyenne de 9,8 décès par an. Dans notre cri d'alarme: «Des décès par milliers après la vaccination Covid-19», nous avons déjà indiqué pour le premier trimestre 2021, selon le PEI, 407 décès après une vaccination contre le Covid. Au 30 septembre 2021, le PEI annonçait déjà 1 802 décès après l'administration du vaccin Covid! Extrapolé à l'ensemble de l'année 2021, cela correspond à 2 402 décès. Ces chiffres officiels choquants prouvent une augmentation d'environ 24 000 % par rapport à la moyenne annuelle de 9,8 décès avant le début des vaccinations Covid! Pourquoi le PEI ne tire-t-il toujours pas la sonnette d'alarme? Au lieu de cela, le PEI a même supprimé le point «décès» dans l'aperçu de ses prétendus rapports de sécurité et a dissimulé les décès de manière raffinée dans le texte. Au vu de tels faits, ne faut-il pas conclure à une irresponsabilité inconcevable, voire à une démarche criminelle de la part de cette autorité?

3. Bilan choquant sur 9 mois du CDC


Avant le début des «vaccinations Covid», le CDC a signalé 235 décès en moyenne annuelle entre 2010 et 2020 après l'administration de toutes sortes de vaccins. Le 29 mars 2021, après seulement 3 mois environ de vaccinations Covid, le CDC annonçait déjà 2 509 décès. Après environ 9 mois, le CDC annonce maintenant un nombre incroyable de 17 128 décès au 15 octobre 2021. Extrapolé à l'ensemble de l'année 2021, cela représenterait 21 635 décès! Par rapport au taux de déclaration annuel moyen de 235 décès avant le début des vaccinations Covid, cela représente une augmentation de 9 200 %!

L'émission Kla.tv «USA: plus de décès dus à la vaccination Covid que de décès dus au Covid» montre même qu'aux États-Unis, il y a très probablement eu plus de décès après la vaccination que de décès dus à la maladie du Covid elle-même!

4. Autres faits mis en lumière depuis le 1er appel à la vigilance d'avril, qui exigent un arrêt immédiat de la vaccination

1. Des pathologistes démontrent, sur la base d'autopsies, que la vaccination est à l'origine de la mort dans 30 à 40 % des cas!

2. Des médecins démontrent la présence de graves impuretés dans les vaccins dits «Covid»! Le Japon a arrêté la campagne de vaccination en raison des «impuretés» dans le «vaccin Covid»!

3. Des fausses couches augmentent dramatiquement après la vaccination Covid-19!

4. Contrairement à ce qu'affirment les médias, plus de personnes vaccinées que de personnes non vaccinées doivent être hospitalisées à cause du Covid-19!

5. Un entrepreneur de pompes funèbres britannique témoigne que depuis le début du programme de vaccination Covid, une vague de mortalité sans précédent a commencé. En revanche, les chiffres concernant les décès dus au Covid ont été massivement faussés vers le haut! TOTAL de l’analyse concrète après 9 mois de vaccination: Les chiffres publics choquants des plus hautes autorités comme le PEI et le CDC ont encore une fois explosé de manière dramatique par rapport au cri d'alarme de Kla.tv en avril! Sous nos yeux se déroule donc un crime vaccinal mondial historique contre l'humanité entière; celui-ci est encore criminellement passé sous silence par tous les médias du mainstream. Notre appel au réveil est donc plus urgent que jamais!

5. La grande tromperie de la population par les médias de masse uniformisés Les effets secondaires exorbitants des vaccins cités dans cette émission, allant jusqu'à des milliers et des milliers de décès en relation temporelle étroite avec l'injection Covid contrastent fortement avec la propagande vaccinale quotidienne des médias dirigeants financés par les taxes obligatoires. Comment est-il possible que tous les médias de masse taisent de manière tout à fait irresponsable cette «catastrophe vaccinale» devant le peuple, et bloquent catégoriquement tout débat public? Le fameux virologue Christian Drosten a même récemment déclaré: «Notre réalité est ce que les médias nous reflètent». De cette manière, en tant qu'«agence de publicité pharmaceutique», les médias de masse suggèrent au peuple la réalité d’une vaccination Covid parfaitement sûre.

L’analyse concrète après 9 mois de vaccination Covid révèle cependant une véritable catastrophe vaccinale. Les médias de masse manifestement alignés ont ainsi désinformé et trompé la population de manière tout à fait criminelle.

Appel urgent à tous les citoyens! Chers téléspectateurs, notre appel urgent s'adresse donc une fois de plus à tous les citoyens: aidez-nous à mettre immédiatement un terme au crime vaccinal révélé dans cette vidéo. Cela ne peut être fait que par le peuple, c'est-à-dire par le souverain suprême. Demandez donc aux responsables politiques, aux responsables de la santé publique et aux médecins de rendre des comptes sur les faits choquants révélés dans cette vidéo et exigez une prise de position! De cette manière, il sera possible de lancer un débat public indispensable! Ne laissez plus les groupes médiatiques criminels détenir le pouvoir sur l'information. Utilisez plutôt la possibilité de contacter personnellement les nombreuses personnes de valeur qui sont encore largement ignorantes par rapport à cette catastrophe vaccinale. Étant donné que même les plateformes sociales, comme Youtube, suppriment généralement toute voix critique à l'égard de la vaccination peu de temps après sa mise en ligne, ce rappel à l'ordre urgent ne peut plus être transmis que par voie personnelle, c'est-à-dire de personne à personne.

Partagez donc MAINTENANT cette vidéo éducative avec le plus grand nombre possible d'amis, de collègues de travail et de membres de votre famille en utilisant le lien qui s'affiche. Utilisez tous les moyens à votre disposition, par exemple mail, WhatsApp, Twitter, Vimeo, Telegram ou publiez simplement la vidéo sur Facebook. Aidez-nous à faire en sorte que ce rappel à l'ordre urgent atteigne le plus grand nombre possible de citoyens!

 

de kw./str..

Sources / Liens: Die "Corona-Impfdebatte" https://www.deutschlandfunk.de/coronapandemie-landesweite-2g-regel-in-sachsen-ab-montag.1939.de.html?drn:news_id=1319099
[https://www.deutschlandfunk.de/corona-impfung-podolski-kimmich-wird-als-schwerverbrecher.2851.de.html?drn:news_id=1317847
https://www.focus.de/sport/fc-bayern-paul-breitner-nimmt-sich-kimmich-zur-brust-bei-mir-haette-er-nicht-gespielt-oder-trainiert_id_24380676.html
https://www.t-online.de/nachrichten/deutschland/id_91095622/rekord-infektionen-altkanzler-schroeder-bringt-impfpflicht-fuer-alle-ins-spiel.html
Stopp der Impfkampagne in Japan https://uncutnews.ch/japan-laesst-die-einfuehrung-von-impfstoffen-fallen-stellt-auf-ivermectin-um-und-beendet-Covid-fast-ueber-nacht/
Aussagen von PEI und RKI zur Wirksamkeit der "Corona- Impfstoffen" https://web.archive.org/web/20210815002224/https://www.pei.de/DE/arzneimittel/impfstoffe/Covid-19/Covid-19-node.html
https://reitschuster.de/post/rki-stellt-im-kleingedruckten-corona-kurs-auf-den-kopf-und-keiner-merkt-es/
https://web.archive.org/web/20211101190904/https://www.rki.de/SharedDocs/FAQ/COVID-Impfen/FAQ_Transmission.html
Die aktuellen Zahlen von PEI und CDC zu Nebenwirkungen und Verdachtsfällen PEI https://www.pei.de/SharedDocs/Downloads/DE/newsroom/dossiers/sicherheitsberichte/sicherheitsbericht-27-12-20-bis-30-09-21.pdf?__blob=publicationFile&v=6
CDC https://pressecop24.com/usa-neue-berichte-und-zahlen-ueber-noch-mehr-todesfaelle-nach-Covid19-impfungen
Verunreinigungen im Corona-Impfstoff in Japan https://uncutnews.ch/japan-laesst-die-einfuehrung-von-impfstoffen-fallen-stellt-auf-ivermectin-um-und-beendet-Covid-fast-ueber-nacht/
Zitat Christian Drosten https://www.n-tv.de/panorama/Drosten-kritisiert-Corona-Berichterstattung-article22909525.html?utm_source=pocket-newtab-global-de-DE
 
 
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2021 6 27 /11 /novembre /2021 12:18

LA PAIX MONDIALE ET LA RESTAURATION ONT COMMENCÉ

 

Le Consortium Mondial pour la Paix et la Restauration des États membres a été officiellement ratifié dans le Hall of Records avec effet immédiat en tant qu'organe de remplacement pour assumer l'autorité précédemment détenue en vertu de la Charte des Nations Unies. Lorsque les organisations internationales précédentes n'ont pas réussi à instaurer la paix sur Terre, un processus similaire a dû avoir lieu.  Le prédécesseur des Nations Unies était la Société des Nations, créée en 1919, après la Première Guerre mondiale, en vertu du Traité de Versailles. Leur objectif principal était «de promouvoir la coopération internationale et d'instaurer la paix et la sécurité». La Société des Nations n'a pas pu empêcher la Seconde Guerre mondiale et a donc été dissoute en avril 1946. 

 
Les Nations Unies étaient une organisation internationale fondée en 1945 après la Seconde Guerre mondiale pour remplacer la Société des Nations par 51 pays déterminés à maintenir la paix et la sécurité internationales, à développer des relations amicales entre les nations et à promouvoir le progrès social, un meilleur niveau de vie et les droits de l'homme.  Depuis leur création, ils ont grandi pour inclure pratiquement tous les pays du monde. Leurs objectifs initiaux étaient et sont toujours essentiels à toute vie sur Terre. La Charte des Nations Unies a été autorisée au sein du World Hall of Records en 1947.
 
Les échecs des Nations Unies sont mis en évidence par les centaines de milliards de dollars qui ont été donnés pour des projets humanitaires. Environ 1,7% de l'argent du projet est allé au propriétaire du projet. De plus, le monde est dans un état perpétuel de conflit, de pauvreté et de division depuis la création des Nations Unies. Pour cette raison, tous les ordres et directives jamais donnés par les Nations Unies ont été officiellement révoqués le 22 novembre 2021. Cette communication a été envoyée et reçue par tous les canaux officiels utilisés pour les communications gouvernementales dans le monde entier. Les modifications apportées à ces archives ont été officiellement enregistrées dans la salle des archives, ce qui aura un impact immédiat sur le financement et les opérations, alors que l'agenda des Nations Unies continue de se dissoudre.
 
La salle des archives détient les archives officielles de toute organisation, traité ou événement historique majeur légalement établi. L'historique enregistré dans le Hall of Records donne de la crédibilité à toute action en justice et lui permet d'être financée par le Global Repository. Ces documents sont censés être rendus publics et être reflétés dans les Archives nationales de chaque pays au fur et à mesure que de nouvelles ordonnances sont ratifiées. Les Nations Unies ainsi que les organisations formées dans le cadre de leur structure mondialiste, notamment le Fonds monétaire international, l'Organisation mondiale de la santé et la Banque mondiale, ont également été dissoutes et leur autorité et leurs privilèges ont été supprimés et enregistrés dans le Hall of Records.

 

L'ÉCHEC DES NATIONS UNIES EST NOTRE SUCCÈS

La crise COVID fabriquée est devenue un symbole des véritables intentions de la hiérarchie mondiale. La structure d'entreprise qui existait sous l'égide des Nations Unies continue de faire pression sur son programme dysfonctionnel, alors que les personnes qui les emploient en ont assez. Une partie du plan raté des Nations Unies consistait à introduire un virus commun et à sensationnaliser la tragédie causée par sa propagation. Dans leur version de la paix, ils devaient réduire la population pour maintenir un nombre contrôlable. Leur objectif était d'unir les gens dans une guerre contre un ennemi commun, ce qu'ils ont effectivement accompli. Mais ils ne s'attendaient pas à ce que les masses se réveillent et se retournent contre eux, plutôt que de les considérer comme des sauveurs.

Dans le passé, les gens étaient limités dans leur accès, leur compréhension et leur opportunité de contribuer de manière substantielle à affecter le changement sur le fonctionnement mondial des décisions prises en leur nom. Même les gouvernements nationaux devaient s'aligner sur la corruption légalisée de l'Ordre pour maintenir et survivre en tant que pays.

LE COLONEL KVACHKOV DIT TOUT

Le plan de pandémie COVID a été révélé très tôt par Vladimir Kvachkov, colonel du GRU, le renseignement militaire russe, titulaire d'un doctorat. In Military Science a exposé la pandémie de COVID alors qu'elle semblait encore être une réalité plausible pour la plupart des gens. Dans une interview publique que vous pouvez voir ici, cela a été autrement effacé d'Internet, il a expliqué le véritable objectif derrière la pandémie de COVID.

Lorsqu'on a demandé au colonel Kvachkov ce qu'il pensait du phénomène de Corona, il l'a immédiatement rejeté comme une véritable pandémie et l'a expliqué du point de vue des «puissances mondiales». Il a expliqué ces concepts en tant qu'initié au sein de la hiérarchie militaire et du renseignement et expert dans le domaine de la stratégie militaire.

En plus des nombreux détails convaincants qu'il a partagés, il a résumé les principes fondamentaux en disant:

«Le premier est le religieux – la destruction de personnes sur Terre, réduisant le nombre de population. Le second est d'établir un contrôle politique sur l'humanité. Le troisième est la déflation financière de cette gigantesque bulle financière. Et la quatrième dimension est l'élimination de leur concurrence géo-économique. Je vous le dis du point de vue d'un officier de la Défense et des Etudes Stratégiques de l'Etat-Major des Armées. C’est mon évaluation de l’épidémie actuelle.»

Ces déclarations ont été faites dans une interview publique le 25 mars 2020, au début de la pandémie mise en scène qui est depuis devenue une mission dévorante pour verrouiller le monde avec des mandats illégaux, forcer le suivi des vaccinations et empêcher les non-conformes d'exister dans société. Cet effort a conduit à la dissolution de la Charte des Nations Unies et, par la suite, leur financement a été suspendu indéfiniment.

Le Consortium mondial pour la paix et la restauration des États membres

Le Consortium mondial pour la paix et la restauration a été établi autour des principes clés énoncés et acceptés dans le Plan mondial de restauration. Les valeurs fondamentales du GPRC incluent l'autonomisation de l'humanité pour créer, grandir et prospérer. Cela nécessitera la publication d'informations clés détenues dans la salle des archives qui révèlent l'histoire précise de cette planète et l'origine et le potentiel réels de nos capacités naturelles.

Le GPRC a été créé pour créer une nouvelle norme d'opérations qui fonctionnera comme un centre transparent pour le développement planétaire, la créativité humaine et l'innovation technologique. L'ère du monde contrôlé par une hiérarchie d'"élite" est révolue. Le monde est à vous et le Global Peace and Restoration Consortium n'est que le début d'un spectre illimité de possibilités que nous créerons ensemble.

L'organe corrompu qui a autorisé l'extermination de l'humanité qui a formé le Conseil de sécurité des Nations Unies a rendu un grand service au monde. Ils ont tenté de se créer une utopie aux dépens du peuple. Cette conspiration mondiale a été si horrible et évidente que le monde secret de la machine de guerre compartimentée a été dévoilé. La crise fabriquée par l'État profond qui a contrôlé les Nations Unies et pratiquement tous les aspects de nos vies, est devenue le catalyseur qui a choqué le monde pour qu'il se réveille d'une transe. Le GPRC est et sera un lieu et une plate-forme qui garantissent que les gens ont toujours une voix, et cette voix sera entendue depuis notre siège à la table.

Source:

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2021 5 26 /11 /novembre /2021 11:04
Slovénie: Une infirmière, lanceuse d'alerte,
dit que les politiciens reçoivent une solution saline
au lieu d'une injection d'ARNm

 

https://i0.wp.com/www.frontnieuws.com/wp-content/uploads/2021/11/slovenia2-644x1024-1.jpg?resize=551%2C876&ssl=1

Une crise a éclaté en Slovénie, un pays d'Europe de l'Est:

Une infirmière dénonciatrice a déclaré au public que des politiciens et d'autres personnes  (personnes âgées) recevaient une solution saline à la place du médicament expérimental ARNm, a écrit le Dailytelegraph.co.nz.

Dans une vidéo publiée sur Facebook, https://www.facebook.com/watch/?v=190515176301913, et qui a auparavant été supprimée (censure) par YouTube, la femme qui affirme être l'infirmière en chef du Centre médical universitaire de Ljubljana, qui reçoit et gère les flacons pour les politiciens, a démissionné et a ensuite tenu une conférence de presse pour dénoncer ce scandale.

Au cours de la conférence, elle a montré des codes sur les flacons, chacun contenant le chiffre 1, le chiffre 2 ou le chiffre 3 dans le code, puis a expliqué la signification de ces chiffres:

- Le numéro 1 est le placebo, une solution saline.

- Le numéro 2 est l'ARNm classique.

- Le numéro 3 est un morceau d'ARN contenant l'oncogène, lié à l'adénovirus, qui contribue au développement du cancer.

Elle a déclaré que ceux qui reçoivent le flacon numéro 3 développeront un cancer des tissus mous dans les deux ans suivant l'injection!!!

Elle dit qu'elle a personnellement été témoin de l'inoculation de tous les politiciens et magnats et que tous ceux qui ont reçu le flacon numéro 1 déclarent avoir reçu la solution saline, un placebo.

Cela explique notamment pourquoi c’est la même personne qui administre le «vaccin» aux politiciens, lorsqu'ils se font prendre en photos pour les médias.

https://www.frontnieuws.com/crises-in-slovenie-klokkenluider-verpleegkundige-zegt-dat-politici-zoutoplossing-krijgen-in-plaats-van-mrna-prik/

Commentaires: Conseils aux "vaxxinés" (Rappel: Il ne s'agit nullement de vaccins au sens scientifique et légal!): Vérifiez tout de suite le code du ou des "vaxxin(s)" que vous avez reçu(s)!

1) Si vous avez eu la "chance"  de recevoir un ou des soi-disant(s) "vaxxin(s)" codé(s) 1: pas de problème, probablement ne vous protège-t-il de rien, mais au moins ne vous cause-t-il aucun problème (comme disait Hippocrate: "Primum non nocere!")! Remerciez le Ciel de votre "chance", et tirez la leçon de l'histoire: Refusez catégoriquement toute nouvelle injection! Vous n'aurez, en effet, peut-être pas autant de "chance" la prochaine fois! ("Errare humanum est, perseverare diabolicum!")

2) Si vous avez reçu une ou plusieurs injection(s) codée(s) 2, vous avez déjà reçu un produit, réalisé à partir de cellules de bébés avortés, à fort pouvoir de nuisance, contenant de nombreux poisons (protéine spike, oxyde de graphène, hydrogel DARPA, etc.). Si vous voulez vivre lontemps et en bonne santé, vous devez entreprendre votre désintoxication au plus tôt. Différents protocoles existent: NAC, gluthation, di-oxyde de chlore, suramine (infusions d'aiguilles de pin sylvestre), ivermectine, etc. Prenez contact avec des spécialistes, comme, par exemple, pour le di-oxyde de chlore, le Dr Kalker. Vous aussi, bien sûr, refusez catégoriquement toute nouvelle injection! Chacune est plus dévastatrice que la précédente! Si vous avez survécu jusque là, vous n'aurez, en effet, peut-être pas autant de "chance" la prochaine fois! ("Errare humanum est, perseverare diabolicum!") Par exemple, des injectés à deux doses succombent à la troisième!

3) Si vous avez reçu un produit codé 3, cette situation pourrait être la pire, car, selon le témoignage de cette infirmière slovène (qui reste à confirmer), en plus des poisons déjà inclus dans le (faux) "vaxxin" "normal" (voir cas n°2), il y aurait, encore en plus, dans le soi-disant "vaxxin", un oncogène - c'est-à-dire "un gène dont l'expression favorise les tumeurs".

Selon Wikipédia, après activation d'un ocongène, "dans tous les cas, l'on obtient un produit hyperactif qui stimule la division cellulaire de sorte qu'elle échappe à la régulation normale", de sorte que, selon cette infirmière slovène: "ceux qui reçoivent le flacon numéro 3 développeront un cancer des tissus mous dans les deux ans suivant l'injection".

Ce pronostic peu engageant ne veut naturellement pas dire que même en ce cas il n'y ait plus rien à faire! Là encore, bien évidemment, s'abstenir impérativement de toute dose supplémentaire!!! Tous les protocoles ci-dessus évoqués valables pour le code 2 sont, bien sûr, aussi valables pour le code 3 et sont déjà à mettre immédiatement en place, mais, peut-être, encore en plus, un processus spécifique de désactivation de l'oncogène pourrait être requis? Il convient donc ici de demeurer attentif aux travaux des authentiques chercheurs jusqu'à ce qu'il y en ait un ou plusieurs qui trouvent une ou des solutions. Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir!

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2021 2 23 /11 /novembre /2021 13:26
HORREUR: Afin de fabriquer ses vaxxins
contre le covid, Pfizer découpe des bébés
vivants ouverts sans anesthésie
pour prélever des tissus!!!

Une révélation troublante, mais pas surprenante, a fait surface sur la façon dont Pfizer a prélevé des organes et d'autres parties du corps de bébés vivants afin de produire ses «vaxxins» contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19).

La dénonciatrice Melissa Strickler, qui travaille en tant qu'auditeur de la qualité de fabrication pour Pfizer, a récemment présenté des courriels internes à l'entreprise révélant les pratiques horribles que Pfizer emploie pour produire les injections qui sont administrées dans le corps des gens pour la «santé publique».

Dans l'un des e-mails, Vanessa Gelman, directrice principale de la recherche mondiale de Pfizer, a demandé aux autres membres de l'entreprise d'empêcher que ce que vous vous apprêtiez à lire ne soit rendu public.

"Du point de vue des affaires de l'entreprise", a écrit Gelman, "nous voulons éviter que les informations sur les cellules fœtales flottent là-bas".

"Le risque de communiquer cela en ce moment l'emporte sur tout avantage potentiel que nous pourrions voir, en particulier avec les membres du grand public qui peuvent prendre ces informations et les utiliser d'une manière que nous ne voudrions peut-être pas."

Bien que l'on sache depuis un certain temps déjà que tous les vaxxins contre le covid actuellement disponibles dans le cadre de l'«Opération Warp Speed​​» ont été fabriqués à partir de cellules fœtales de bébés avortés, ce qui n'était pas nécessairement connu, c'est que les bébés dont les parties du corps ont été extraites étaient  encore en vie  lorsque les démarches ont été faites.

«Pour récolter un rein embryonnaire viable … des enfants suffisamment en bonne santé et assez âgés pour avoir des reins suffisamment développés doivent être retirés de l'utérus, vivants, généralement par césarienne, et avoir les reins coupés», explique un document de Pfizer.

"Cela doit se faire sans anesthésie pour l'enfant, ce qui réduirait la viabilité des organes."

 
 
Millionnaire Local : Devenez Riche En Bitcoin Sans En Acheter
Local Area Millionaire : Devenez Riche En Bitcoin Sans En AcheterMillionnaire Local : Devenez Riche En Bitcoin Sans En Acheter
LifeOfProfitVieDeProfit
 

Se "vaxxiner" contre le covid revient à sacrifier des enfants

Pour l'une des lignées cellulaires, connue sous le nom de HEK 293, qui a été utilisée dans l'injection de covid de Pfizer, une petite fille innocente a dû être assassinée de «manière tortueuse». Ses organes ont ensuite été utilisés pour la «recherche» sur le jab résultant.

«Le prélèvement de ses organes était la cause directe de sa mort, avant laquelle, elle était un enfant vivant, hors de l'utérus», précisent les documents.

Cela signifie que toute personne qui reçoit un vaccin contre le covid de Pfizer participe à un  sacrifice rituel d'enfant. Les destinataires de ces injections reçoivent littéralement des produits chimiques mystérieux dérivés de bébés assassinés directement dans leur corps, soi-disant pour les garder «en sécurité» contre la maladie chinoise.

"Les "vaxxins" ont été fabriqués en détruisant des vies de la manière la plus brutale et l'utilisation de ces vaxxins nuit gravement à beaucoup de ceux qui les ont reçus, même si les dommages peuvent ne pas être reconnus comme tels", a rapporté America's Frontline Doctors (AFLDS).

Ce sont des trucs malsains, et il est important de rappeler à nos lecteurs que tout cela a été sanctionné et même partiellement financé pendant la présidence de Donald Trump, qui continue à ce jour de se vanter de la façon dont il a mis ces seringues sur le marché en une affaire de mois par rapport aux années qu'il faut généralement pour dévoiler un nouveau «vaxxin».

Trump et Sleepy Joe Biden se disputent pour savoir à qui revient le mérite de ces monstruosités. Pendant ce temps, aucun d'eux n'a même mentionné les vies de nouveau-nés innocents qui ont été brutalement terminées afin de faire des jabs une réalité.

«Nous pouvons être assez confiants que de la même manière que les cellules fœtales avortées sont utilisées pour développer de nombreux vaccins pour enfants et les vaccins COVID-19, elles sont utilisées dans la production du prochain vaccin contre le virus de Marburg, qui sera utilisé pour le prochaine pandémie du virus de Marburg», avertit l'AFLDS de ce qu'elle considère comme la prochaine tranche plandémique à venir.

 

Source: https://bestnewshere-com.translate.goog/horror-in-order-to-make-covid-vaccines-pfizer-cuts-open-live-babies-without-anesthesia-to-harvest-tissues/

 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 09:48

Vaxxinés[1], étiez-vous d’accord

pour être micro-pucés?

Pourtant, c’est déjà fait!

Vous avez reçu une, deux ou trois doses? Êtes-vous déjà micropucé(e)/nano-tracé(e)? Comment le savoir? Voici une petite expérience qui, si elle est positive, devrait rapidement vous convaincre

http://

Tout d’abord, il convient de savoir que:

  • Chaque vaxxiné micro-pucé émet un code alphanumérique de 12 caractères composé de chiffres et de lettres séparés par deux points. Ce code est unique et constitue son «identité numérique».

  • Le code alphanumérique de chaque vaxxiné est détectable avec un appareil Bluetooth tel qu’un simple Smartphone.
  • Toutefois, la vérification du statut de micro-tracé d’un vaxxiné requiert un smartphone ad hoc.
  • Ces codes alphanumériques ne sont, en effet, visibles qu'avec certains smartphones, Samsung, Asus et autres.
  • Les IPhones ne les affichent pas, ni certains téléphones chinois. 
  • Les smartphones plus anciens sont plus sensibles, de sorte qu’ils sont capables de détecter ces codes alphanumériques uniques sur plus de 20 mètres.

Par conséquent, avec un simple Smartphone courant, par exemple de marque Samsung, il est possible de procéder à la vérification.

Comment procéder?

Si vous êtes le vaxxiné à tester, vous pouvez, pour commencer, avoir recours aux services d’un non vaxxiné en possession d'un smartphone qui détecte ces codes. Il ne doit avoir sur lui aucune montre connectée ou autre dispositif Bluetooth (comme une oreillette).

Si vous êtes l’expérimentateur, voici comment procéder:

  • Afin de ne pas polluer l'expérience, placez-vous dans un endroit naturel (un champ, une clairière) ou au milieu d'un parking non-fréquenté, à l'air libre, sans personne de physiquement présent dans un rayon de 40 mètres.
  • Lancez une première recherche de nouveaux périphériques Bluetooth sur votre smartphone, afin de vérifier qu'aucune adresse MAC n'apparait.
  • Ensuite, faites signe à votre ami vaxxiné, initialement situé en dehors du périmètre, afin qu'il vous rejoigne à l’intérieur du périmètre, et relancez une nouvelle recherche périphériques Bluetooth sur votre smartphone.
  • S’il est bien vaxxiné avec un véritable vaxxin à ARNm, son adresse MAC unique va alors apparaitre sur l’écran de votre smartphone.
  • Demandez-lui ensuite de retourner là où il était au début de l’expérience, son adresse MAC va disparaitre.
  • Relancez régulièrement la recherche, dès qu'elle s'arrête.
  • Vous pouvez recommencer avec différents vaxxinés.
  • À chaque fois, communiquez l'adresse alphanumérique apparaissant sur votre écran à votre ami, elle est unique et correspond dorénavant à son identité numérique.

L'expérience a été répétée de nombreuses fois avec des vaxxinés Pfizer et Moderna, et il semble que de rares supposés vaxxinés ne renvoient pas de code, même après deux vaxxinations. Pourquoi? Il peut possiblement y avoir plusieurs causes, mais la plus vraisemblable et/ou la plus courante sera que le supposé vaxxiné aura, jusque-là, reçu un simple placebo (solution saline).

Les lots de placebos sont vraisemblablement insérés dans les lots de vaxxins distribués pour au moins deux raisons:

La première raison pouvant être de diminuer la quantité d’effets secondaires immédiats, de sorte à ne pas d’emblée susciter une trop forte opposition aux vaxxins pouvant compromettre l’opération de nano-traçage de masse (ce qui pourrait être l’objectif principal de l’opération).

La deuxième raison est que les concepteurs ont dû prévoir des lots de placebos afin qu’eux-mêmes et leurs complices ne puissent être victimes de ce qu’ils destinent aux autres (le petit peuple!) lors des opérations de propagande au cours desquelles, devant les caméras, ils font semblant de se faire injecter un «vaxxin» destiné aux citoyens ordinaires, alors qu’ils reçoivent (s’ils reçoivent vraiment quelque chose!) une simple solution saline.

Concernant l’expérience de vérification, un vaxxiné peut, bien sûr, aussi réaliser seul cette expérience, dans les mêmes conditions, sauf que, lorsqu’il lancera la recherche des périphériques Bluetooth, bien évidemment, le même code apparaitra toujours, partout où il se trouve, ce code qui lui a été attribué lors de sa vaxxination et étant désormais le sien, étant unique au monde. Comme un numéro de sécurité sociale mais directement implanté dans son corps!!! Et impossible de s’en débarrasser ou de s’en séparer, ne serait-ce que temporairement!

Comment un vaxxiné peut-il ainsi être implanté avec une micro-puce?

La technologie des micro-puces intelligentes permet de réaliser des puces d'un dixième de millimètre, voire moins, comme le précise le fabriquant Hitachi (https://thefutureofthings.com/3221-hitachi-develops-worlds-smallest-rfid-chip/). 

La taille de ces puces permet leur injection à travers une aiguille de seringue sans le moindre problème.

http://

Remarque: Les flacons servant à la vaxxination contiennent, en général, plusieurs doses, sur le plan technique il n'est donc pas possible de diluer les puces dans le liquide vaxxinal lui-même, il y aurait risque d'en aspirer plusieurs en même temps ou alors pas du tout.

Pour l’insertion de la puce dans le corps du vaxxiné, une micropuce unique est probablement placée à l’intérieur des seringues ou des aiguilles, qui sont fournies spécifiquement pour la vaxxination.

 

http://

Lors de l'aspiration du liquide vaxxinal, la micro-puce située à l'intérieur de la seringue ou de l'aiguille, se dilue dans le liquide et est ensuite injectée avec le produit, dans le muscle.

Fonctionnement

Tant que la micro-puce reste dans la seringue, elle est inactive, mais dès son contact avec le liquide injectable, il se produit une activation radio-électrique de la micropuce.

Qu’y a-t-il donc dans le liquide vaxxinal? De façon maintenant établie (voir les liens ci-dessous), les vaxxins ARNm, entre autres, contiennent de l’oxyde de graphène (produit n’ayant rien à faire dans un vaccin normal!):

https://www.europereloaded.com/graphene-videos/

https://truth11.com/2021/08/23/is-toxic-graphene-oxide-everywhere-videos/

http://artdevivresain.over-blog.com/2021/11/qu-y-a-t-il-dans-les-vaxxins-qu-en-est-il-des-vaxxo-bebes-dr-astrid-stuckelberger.html)

http://echelledejacob.blogspot.com/2021/06/dangerosite-des-vaccins-covid.html

http://thesesups.ups-tlse.fr/3796/ (éco-toxicité et géno-toxicité du graphène)

http://xochipelli.fr/2021/08/une-pandemie-doxyde-de-graphene/

https://qactus.fr/2021/07/26/important-voici-une-explication-detaillee-quest-ce-que-loxyde-de-graphene/

https://rumble.com/vkipvb-comment-degrader-loxyde-de-graphene-version-franaise.html

https://lafinducovid.com/michel_dogna_graphene_vaccin

Beaucoup qui réfléchissent essayent d’expliquer la présence de ce graphène dans le vaxxin, lui attribuant des propriétés toxiques, ou même une forme d'intelligence qui agirait sur la physiologie du corps. Sa toxicité est certes connue, mais elle serait plutôt un effet collatéral chez certains, non recherché par les «scientifiques» ayant élaboré le «vaxxin». Ce sont plutôt les propriétés électriques du graphène qui justifieraient sa présence dans le vaxxin.

En effet, au contact du graphène, la puce s'active électriquement et émet son signal Bluetooth, avec son code unique de marquage. Cependant, l'élimination progressive du graphène, par les mécanismes naturels du corps, nécessiterait une ré-injection régulière de graphène, afin de maintenir la puce active, d'où la nécessité de rappels «ad vitam æternam», par exemple, tous les six mois.

Lors d'injections multiples, plusieurs puces se retrouvent donc dans un même corps, et la première puce injectée doit donc désactiver les puces suivantes, tout en mémorisant le nombre d'injections, afin de conserver l'identité unique du sujet inoculé.

Pourquoi les vaccins chinois et russes ont été prohibés en Occident?

Des tests ont été pratiqués en Ukraine et en Russie et les vaccins SputnikV et Sinopharm ne renvoient aucune adresse MAC avec la recherche Bluetooth. Soit ils ne permettent pas le marquage numérique, soit ils utilisent une norme radio autre que le Bluetooth.

Pourquoi violemment  imposer  cette vaxxination inefficace?

La véritable  raison d’être de la vaxxination imposée n’a, bien évidemment, que peu – voire rien – à voir avec le coronavirus et la maladie appelée «COVID-19». Même si, bien évidemment, le site de l’OMS dit autre chose («COrona VIrus Disease, apparu en 2019»), le véritable sens occulte du mot inventé pour la circonstance «COVID 19» est: «Certificate Of Vaccination IDentification by Artificial Intelligence» (19 correspondant à la première et à la neuvième lettre de l’alphabet; 1=A; 9=I), donc, en français: «Certificat Officiel Vaxxinal d’IDentification par Intelligence Artificielle».

Afin de mettre en place l'identité numérique et le contrôle total des populations, chaque «être humain» (ou ce qu’il en reste!), au moins dans les pays occidentaux, doit posséder une identité numérique.

Contrôle des populations

Quand la totalité des populations sera vaxxinée/pucée, l'ensemble des systèmes de contrôle sera activé, à travers des lecteurs de puces discrets, placés dans tous les lieux publics, des objets connectés et tout autre système permettant de détecter les puces Bluetooth (Smartphones, télévisions, PC, tablettes, électroménager connecté, capteurs divers et variés...). Ces "détecteurs" renverront l'information de votre présence partout où vous vous rendrez, dans les rues, y compris chez vous.

Ces micro-puces ne permettent pas directement le suivi GPS, qui est système gourmand en énergie et nécessitant une antenne conséquente. Votre géolocalisation sera réalisée indirectement, au moyen des informations sur votre présence, communiquées par la multitude des appareils communicants, qui vont envahir votre vie, si ce n'est déjà fait.

Et la 5G, dans tout ça?

Les antennes 5G ont la capacité de balayer une zone, tel un radar, et d'identifier simultanément les propriétaires des GSM présents dans leurs champs.  Cette capacité reliée aux informations renvoyées par la détection de votre puce, permettra, en fonction de contraintes qui vous seront imposées (interdiction de se rendre dans tel endroit, de circuler en voiture, d'entrer dans un hôpital ou un supermarché...), de vous localiser avec certitude et précision, et de déclencher une «alerte», avec placement de votre code d'identification numérique en liste noire.

Vos comptes en banque, votre permis de conduire, votre carte vitale pourront être immédiatement désactivées et les "forces de l'ordre" seront immédiatement prévenues en vue de «neutraliser» le dangereux «déviant».

Toute personne qui ne possèdera pas de puce valide, ou en fonctionnement, sera facilement localisée, puisque l'antenne 5G essayera de corroborer votre position avec celle renvoyée par les détecteurs locaux. Vous serez donc considérés comme un asocial ou un terroriste et arrêté, afin d'être inoculé de force, après un séjour de «rééducation» dans un établissement d’«éducation à la citoyenneté». Bref, à peu près le sort déjà réservé aux Ouighours en Chine!

C’est pour quand?

Nous y sommes déjà, la chasse aux non-vaxxinés est déjà lancée, les faibles devront céder, de gré ou de force, afin que ce vaste plan de contrôle des populations soit mis en place. La technologie est disponible et va rapidement être effective. Avant deux ans, les vaxxinés vont découvrir, hébétés, qu'ils se sont faits pucer sans même s'en rendre compte!!!

La perte de la condition humaine

Depuis que cette soi-disant «vaxxination» mondiale a été imposée à coup de corruption, de propagande et de lois scélérates anti-constitutionnelles, beaucoup d’êtres humains non avertis, {trop} confiants, voire crédules ou naïfs, et probablement insuffisamment forts en eux-mêmes pour pouvoir résister à une telle pression politico-médiatique, ont déjà succombé au piège machiavélique qui leur a été tendu. L’enjeu n’est rien d’autre que la perte de leur condition humaine, de ce qui, jusque-là, faisait d’eux un véritable être humain.

D’ores et déjà, la question se pose de savoir s’ils n’ont pas déjà été transformés en OGM (devenant ainsi la propriété industrielle des détenteurs des brevets des vaxxins!), car les «vaxxo-bébés» (bébés nés de parents vaxxinés) aux yeux noirs présentent déjà de surprenantes caractéristiques jusqu’ici encore jamais vu chez des bébés. Quelle sorte d’«êtres humains» (ou «inhumains») vont-ils devenir? Quel est l’avenir de l’humanité?

Alors, si vous ne voulez pas devenir des cyborgs (croisement de l’être humain et de l’ordinateur), c’est-à-dire des machines vides au seul «service» du «nouvel ordre mondial» et de ses dirigeants psychopathes, loin de toute véritable condition humaine, réveillez-vous!, cessez de vous laisser injecter avec ces poisons transgéniques!!! Chaque nouvelle dose vous remplit (entre autres poisons, comme la spike synthétique!) d’oxyde de graphène et d’hydrogel DARPA, réactive votre micropuce vous reliant à la matrice artificielle et (ainsi que Rudolf Steiner l’avait déjà annoncé en 1917) vous coupe de votre âme et vous éloigne de la véritable humanité! C’est de vous dont il s’agit ici, de votre «je» réel. Les mondialistes vaxxino-maniaques veulent vous déconnecter de votre être réel et vous transformer, via leurs poisons appelés «vaxxins», en véritables zombies.

Est-il encore possible d’éviter cela? Si oui, comment?

Le «plan» des mondialistes génocideurs et esclavagistes est, hélas, en cette fin d'année 2021, déjà bien avancé. Dans chaque pays et à l’échelle de la Terre, cela se mesure au pourcentage de «vaxxinés». Une surmortalité mondiale dus aux «vaxxins covid» a déjà été déjà observée: https://michelduchaine.com/2021/11/21/surmortalite-dans-le-monde-entier-due-aux-vaccins-contre-le-covid/ Comment tout cela va-t-il finir? Est-ce la fin de l’humanité?

Le fait qu’un code alphanumérique soit présent chez les vaxxinés ARNm a déjà été confirmé par huissier à l’initiative de Maître Carlo Alberto Brusa, avocat et président de l’association Réaction19: https://gettr.com/post/ph4a1ya9c9. La constatation juridique du fait que les vaxxinés sont numériquement tracés (ce qui – bien évidemment! – est totalement illégal!) pourrait ouvrir la voie à des recours devant les tribunaux

Tous les vaxxinés ainsi, à leur insu, malgré eux, abusivement raccordés à l’Intelligence Artificielle, sont donc invités, avant de devenir des grenouilles totalement cuites, à déposer des millions de plaintes, afin que la peur, enfin…, change de camp et que les vrais coupables soient recherchés et condamnés pour leurs monstrueux crimes et ainsi empêchés de nuire encore davantage!!!

Conclusion

L'avenir de l’humanité est donc dans les mains des «ADN Free», les non-vaxxinés, seule leur détermination à résister à ce crime mondial peut encore stopper cette folie de l'oligarchie mondialiste, ces malades congénitaux, qui doivent, au plus tôt, définitivement être mis hors d’état de nuire!

Cela ne pourra se faire que par le réveil massif des citoyens prenant enfin conscience de l’immensité des torts qui leur ont déjà été causés. Que leur légitime colère s’oriente non vers non vaxxinés demeurés lucides au cours du déferlement totalitaire et de la propagande politico-médiatique mais vers les véritables fauteurs de troubles: les politiciens corrompus ayant vendu leur âme au «nouvel ordre mondial» et leurs complices médiatiques ayant complètement dévoyé – par leurs mensonges et leurs omissions délibérées – la profession de «journaliste» et son code de déontologie.

Une fois cette indispensable prise de conscience faite et l’erreur (due à la paresse de réfléchir par soi-même) de la soumission inconditionnelle reconnue par ceux qui se sont laissé abuser, de nombreux véritables chercheurs pourront orienter leurs travaux en direction des possibles solutions naturelles en vue de contrer les effets délétères et mortifères des vaxxins et de la micropuce de traçage dans les corps humains déjà contaminés. Ainsi peut-on espérer pouvoir encore sauver une part importante de l’humanité, et surtout la véritable condition humaine que des psychopathes milliardaires s’efforcent présentement de définitivement lui voler! Humanité, de ton mortel sommeil, réveille-toi!

 

Références:

http://artdevivresain.over-blog.com/2021/11/vaxxination-et-affichage-sur-les-smartphones-d-un-code-alphanumerique-unique.html

https://michelduchaine.com/2021/11/21/surmortalite-dans-le-monde-entier-due-aux-vaccins-contre-le-covid/

https://planetes360.fr/culte-des-vaccins-et-declin-de-la-spiritualite-le-point-par-rudolf-steiner-en-1917/

https://gettr.com/post/ph4a1ya9c9

https://qactus.fr/2021/11/15/maitre-carlos-alberto-brusa-avocat-et-president-de-lassociation-reaction19-a-fait-confirmer-la-presence-de-code-alphanumerique-chez-les-vaccines/

 


[1] Note explicative: Un «vaxxiné» (avec deux x) est quelqu’un qui a été injecté/inoculé avec un soi-disant «vaccin» à ARNm (qui, en réalité, n’est pas un vaccin mais une «concoction génique»). Cela permet tout de suite de le distinguer de quelqu’un ayant reçu un véritable vaccin.

 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2021 7 21 /11 /novembre /2021 23:02

"Vaxxination" et affichage

sur les Smartphones d'un code

alphanumérique unique

 
http://
 

Voici une capture d’écran de smartphone, prise devant un supermarché. Il semble que beaucoup de vaxxinés aient un code alphanumérique spécifique, une adresse MAC (MAC = Media Access Control) Bluetooth unique, qui apparaît à l’écran lorsque le Bluetooth est activé en mode recherche de périphériques. Ce type d'adresse physique, assigné à chaque puce Bluetooth injectée avec le vaxxin, offre, avec un adressage de 48 bits, 248 combinaisons possibles, fournissant environ 281.000 milliards d'adresses MAC possibles (beaucoup plus que d'êtres humains sur la Terre)!

Lorsque l'on marche dans la rue, les codes alphanumériques changent avec le flux continu de piétons et de véhicules. Les adresses ont toutes le même format alphanumérique normalisé (adresse MAC), douze chiffres et lettres, séparés par deux points.

Structure d'une adresse MAC 48 bits

Plus il y a de monde, plus les codes apparaissent, la liste évolue en permanence. Le fait que les codes changent avec les passants n’a de sens que si ces personnes elles-mêmes en sont porteuses. Pour information, les GSM et les objets connectés ne renvoient que rarement ce type de code, mais des noms d'appareils ou des références constructeurs.

Ces codes ne sont visibles qu'avec certains smartphones, Samsung, Asus et d'autres, les IPhones ne les affichent pas, ainsi que certains téléphones chinois. Les smartphones qui datent un peu sont plus sensibles et sont capables de détecter ces codes alphanumériques uniques sur plus de 20 mètres.

Avant de crier au fake, faites vous-même l'expérience suivante, qui est à la portée de tous:

Vous ne devez pas être vaxxiné et être en possession d'un smartphone qui détecte ces codes. Vous ne devez avoir sur vous aucune montre connectée et autre oreillette Bluetooth.

Placez-vous dans un endroit naturel ou au centre d'un parking non-fréquenté, à l'air libre, sans personne dans un rayon de 40 mètres, afin de ne pas polluer l'expérience.

Lancez une première recherche de nouveaux périphériques Bluetooth sur votre smartphone, afin de vérifier qu'aucune adresse MAC n'apparait. Ensuite, faites signe à un ami vaxxiné, situé en dehors du périmètre, afin qu'il vous rejoigne et relancez une nouvelle recherche périphériques Bluetooth sur votre smartphone. Son adresse MAC unique va apparaitre. Demandez-lui ensuite de retourner où il était, son adresse MAC va disparaitre. Relancez régulièrement la recherche, dès qu'elle s'arrête. Vous pouvez recommencer avec plusieurs vaxxinés. Communiquez l'adresse alphanumérique à votre ami, elle est unique et correspond dorénavant à son identité numérique.

L'expérience a été répétée de nombreuses fois avec des vaxxinés Pfizer et Moderna, et il semble que de rares vaccinés ne renvoient pas de code, même après deux vaccinations, reste à en déterminer la cause [NDLR: Placebo?].

Un vaxxiné peut aussi réaliser seul cette expérience, dans les mêmes conditions, sauf que quand il lancera la recherche des périphériques Bluetooth, le même code apparaitra toujours, partout où il se trouve, ce code qui lui a été attribué lors de sa vaccination étant unique au monde.

Comment ce tour de force a-t-il été possible?

La technologie des micro-puces intelligentes permet de réaliser des puces d'un dixième de millimètre, voire moins, comme le précise le fabriquant Hitachi. La taille de ces puces permet leur injection à travers une aiguille de seringue sans le moindre problème.

http://

Les flacons servant à la vaxxination contiennent, la plupart du temps, plusieurs doses, il n'est donc pas possible de diluer les puces dans le liquide vaccinal, il y aurait risque d'en aspirer plusieurs en même temps ou pas du tout.

Une puce unique est probablement placée à l’intérieur des seringues ou des aiguilles, qui sont fournies spécifiquement pour la vaxxination. 

http://

Lors de l'aspiration du liquide vaxxinal, la puce située à l'intérieur de la seringue ou de l'aiguille, se dilue dans le liquide et est ensuite injectée avec le produit, dans le muscle.

Fonctionnement

Tant que la micro-puce reste dans la seringue, elle est inactive, mais dès son contact avec le liquide injectable, il se produit une activation radioélectrique de la puce.

Beaucoup essaient de justifier la présence de graphène dans le vaxxin, lui attribuant des propriétés toxiques, ou une forme d'intelligence qui agirait sur la physiologie du corps. Sa toxicité est connue, mais elle serait plutôt un effet collatéral chez certains, non recherché par les scientifiques qui ont élaboré le vaccin. Les propriétés électriques du graphène justifient plutôt sa présence.

Au contact du graphène, la puce s'active électriquement et émet son signal Bluetooth, avec son code unique de marquage. L'élimination progressive du graphène, par les mécanismes naturels du corps, nécessiterait une réinjection régulière de graphène, afin de maintenir la puce active, d'où des rappels ad vitam æternam.

Lors d'injections multiples, plusieurs puces se retrouvent donc dans un même corps, et la première puce injectée doit donc désactiver les puces suivantes, tout en mémorisant le nombre d'injections, afin de conserver l'identité unique du sujet inoculé.

Pourquoi les vaccins chinois et russes ont été prohibés en Occident?

Des tests ont été pratiqués en Ukraine et en Russie et les vaccins SputnikV et Sinopharm ne renvoient aucune adresse MAC avec la recherche Bluetooth. Soit ils ne permettent pas le marquage numérique, soit ils utilisent une norme radio autre que le Bluetooth.

Pourquoi imposer violemment cette vaxxination inefficace?

Afin de mettre en place l'identité numérique et le contrôle total des populations, chaque humain, au moins dans les pays occidentaux, doit posséder une identité numérique.

Contrôle des populations

Quand la totalité des populations sera vaxxinée/pucée, l'ensemble des systèmes de contrôle sera activé, à travers des lecteurs de puces discrets, placés dans tous les lieux publics, des objets connectés et tout autre système permettant de détecter les puces Bluetooth (Smartphones, télévisions, PC, tablettes, électroménager connecté, capteurs divers et variés...). Ces "détecteurs" renverront l'information de votre présence partout où vous vous rendrez, dans les rues, y compris chez vous.

Ces micro-puces ne permettent pas directement le suivi GPS, qui est système gourmand en énergie et nécessitant une antenne conséquente. Votre géolocalisation sera réalisée indirectement, au moyen des informations sur votre présence, communiquées par la multitude des appareils communicants, qui vont envahir votre vie, si ce n'est déjà fait.

Et la 5G dans le paysage?

Les antennes 5G ont la capacité de balayer une zone, tel un radar, et d'identifier simultanément les propriétaires des GSM présents dans leurs champs.  Cette capacité reliée aux informations renvoyées par la détection de votre puce, permettra, en fonction de contraintes qui vous seront imposées (interdiction de se rendre dans tel endroit, de circuler en voiture, d'entrer dans un hôpital ou un supermarché...), de vous localiser avec certitude et précision, et de déclencher une alerte, avec mise de votre code d'identification numérique en liste noire. Vos comptes en banque, votre permis de conduire, votre carte vitale pourront être immédiatement désactivées et les "forces de l'ordre" prévenues pour intervention.

Toute personne qui ne possèdera pas de puce valide, ou en fonctionnement, sera facilement localisée, puisque l'antenne 5G essayera de corroborer votre position avec celle renvoyée par les détecteurs locaux. Vous serez donc considérés comme asocial ou terroriste et arrêté, afin d'être inoculé de force, après un séjour de rééducation dans un centre "citoyen".

Pour quand?

Nous y sommes, la chasse aux non-vaxxinés est lancée, ils devront céder, de gré ou de force, afin que ce vaste plan de contrôle des populations se mette en place. La technologie est disponible et va rapidement être effective, avant deux ans, les gens découvriront qu'ils se sont faits pucer sans s'en rendre compte!

L'avenir de l’humanité est donc dans les mains des "ADN Free", les non-vaxxinés, leur détermination seule peut encore stopper cette folie de l'oligarchie, ces malades congénitaux.

 

https://www.jammer-shop.com/fr/8341-ha-5-brouilleur-portatif.html 

 
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 22:58
La haute cour espagnole confirme
que le COVID-19 n'existe pas

 

Tout d'abord, regardez cette vidéo:

 

L'Espagne est le 9e pays à poursuivre le ministre de la Santé en justice, demandant la PREUVE de l'existence du virus COVID-19. Cependant, tous les ministres de la Santé n'ont PAS réussi à fournir les preuves car le virus N'EXISTE PAS.

Le ministre espagnol de la Santé n'a même pas assisté à l'audience. Au lieu de cela, le ministre a envoyé une lettre expliquant qu'AUCUNE PREUVE de l'existence du virus ne peut être trouvée.

Il est facile de comprendre pourquoi aucun politicien ne peut jamais en montrer la preuve: Le COVID-19 a été BREVETÉ, il y a des années, après avoir été fabriqué dans un laboratoire.

En d'autres termes, COVID-19 est une BIOARME. Cela enfreint LES TRAITÉS mondiaux sur LES ARMES BIOLOGIQUES et le Code de Nuremberg.

Tout fonctionnaire gouvernemental qui prouve que le virus a été BREVETÉ, il y a des années, ADMETTRA que le GÉNOCIDE se produit dans le monde entierTOUS impliqués dans cette vilaine affaire devront alors être ARRÊTÉS. Ils iront à des procès de type Nuremberg et N'EN sortiront PAS VIVANTS, S'ILS SONT RECONNUS COUPABLES .

Les personnes impliquées sont les grandes sociétés pharmaceutiques, les sociétés de gestion d'actifs, les politiciens, les médecins, les infirmières, les enseignants et toute autre personne poussant le récit de Covid comme les promoteurs du Nouvel Ordre Mondial.

Preuve de la Haute Cour espagnole

Étant donné qu'il est maintenant prouvé qu'il n'existe pas, posez ces questions:

  • Pourquoi les masques?
  • Pourquoi la distanciation sociale?
  • Pourquoi les confinements?
  • Qu'y a-t-il dans les jabs?
  • Pourquoi le congé?
  • Pourquoi la brutalité policière?
  • Pourquoi le gouvernement mandate-t-il?

L'Australie a maintenant son ministre de la Santé qui va devant les tribunaux là-bas sur cette même question. Mais, encore une fois, aucune preuve ne sera donnée.

Ce qui est désagréable avec ces affaires judiciaires, c'est que les médias grand public, qui escroquent, mentent et appartiennent à l'État, refusent de les rapporter

En conséquence, les propriétaires et patrons de ces groupes EVIL - CNN, MSNBC, FOX, BBC, ABC, Spanish TV, etc., et TOUS les patrons et rédacteurs en chef de journaux - seront également ACCUSÉS DE GÉNOCIDE.

C'est ça, les gars. Le jour du jugement arrive pour ces s------ diaboliques.

Voici une autre vidéo sur ce sujet de la haute cour espagnole:

 

Voici une autre vidéo sur ce sujet de la haute cour espagnole:


Source: Vicgeorge

Source: https://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/24567?fbclid=IwAR2hSPBT0XtcPrqiO-9HS_viIwdpbWdx-1v6mSvDLRqPB5pkz_YAN0QUHgs

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 21:53

Seuls les "sangs purs" survivront
au vaxxin 

L'holocauste des radiations va
 maintenant se déchaîner

Le vaxxin («anti-covid»), en supprimant le mécanisme naturel de réparation de l'ADN dans le corps - connu sous le nom de «NHEJ», ou «Non Homologous End Joining» (Assemblage d'Extrémité Non Homologue) - rend les gens très sensibles aux mutations cancéreuses dévastatrices, même lorsqu'ils sont exposés à de très faibles niveaux de rayonnement ionisant, comme, par exemple, lors d’une exposition au Soleil ou lors d’une exposition à une mammographie.

Avec la suppression du «NHEJ» par la protéine de pointe (protéine spike), le corps ne peut plus réparer son ADN endommagé et les cellules subissent une mutation incontrôlable, dévastant tout le corps et provoquant la désintégration génétique de l'organisme.

Une fois que les êtres humains d'une planète sont largement injectés avec le vaxxin contre le covid, les mondialistes peuvent déclencher un accident nucléaire (ou un terrorisme nucléaire) pour répandre des radiations à travers toute la planète. Alors que des personnes normales et en bonne santé peuvent réparer les dommages à leur ADN causés par de faibles niveaux d'exposition aux rayonnements ionisants, les personnes vaxxinées ne peuvent, quant à elles, parvenir à effectuer ces indispensables réparations.

Ainsi, les taux de cancer monteront en flèche chez les vaxxinés, et lorsqu'ils mourront, les décès pourront être imputés au cancer plutôt qu'aux vaxxins.

En outre, il est très peu probable que les individus vaxxinés qui ne seront pas tués par les cancers soient encore capables de produire une progéniture viable en raison des dommages causés par les radiations à l'ADN des cellules reproductrices (spermatozoïdes et ovules).

 

À voir / entendre (anglais) sur:

https://www.brighteon.com/fef16093-6fd9-43a1-a5cb-cdecb4c63e64

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2021 4 18 /11 /novembre /2021 21:30
Les non-vaccinés d'aujourd'hui sont-ils les Juifs
allemands de 1933?

 Publié le 18/11/2021.

 

 

PARTAGER CET ARTICLE

Auteur: Xavier Bazin, pour FranceSoir
 

La nouvelle est tombée ce week-end. Voici ce que vient de faire la Lettonie, une "démocratie" de l’Union européenne:

  • "La Lettonie prive ses parlementaires non vaccinés du droit de vote."

"Le parlement letton vient d'approuver une loi privant ses membres non vaccinés du droit de vote, dans un effort pour inciter la population à se faire piquer (...)."

On ne peut pas imaginer mesure plus «anti-démocratique». Il n’y a évidemment aucune justification «sanitaire». C’est de la discrimination politique pure et dure contre les non-vaccinés, sans la moindre raison valable.

Étonnamment, il n’y a eu aucune réaction de l’Union européenne, d’habitude si prompte à tancer les pays qui violent les droits fondamentaux. Alors, peut-être me direz-vous que la Lettonie est une démocratie «récente». Mais regardez ce qui vient d’être décidé en Autriche:

"Le Monde: L'Autriche ordonne le confinement des personnes non vaccinées à partir de lundi.".

Cela veut dire que les non-vaccinés n’auront plus le droit de sortir de chez eux, sauf pour travailler, faire du sport et faire leurs courses alimentaires (ils n’auront pas le droit d’acheter des cadeaux de Noël pour leurs enfants). C’est une privation de liberté inouïe à l’encontre d’une minorité de citoyens.

En Allemagne, on n’en est pas très loin. Car certaines régions allemandes ont déjà mis en place un passe vaccinal: les non-vaccinés n'ont plus du tout accès aux restaurants ni aux salles de sport – un test négatif ne suffit pas.

Et, que dire de ce qui se passe dans les «grandes démocraties historiques», anglo-saxonnes?

L’Australie est train de se muer en régime covidiste autoritaire:

  • Cet été, l’Australie a édicté une interdiction de quitter le pays (sauf exception individuelle). C’est d’autant plus incroyable que cette mesure visait même les Australiens qui vivaient à l’étranger, et qui étaient alors simplement de passage en Australie.
  • Depuis le 1er novembre, cette interdiction de quitter le pays s’applique exclusivement aux Australiens non-vaccinés: s’ils veulent quitter le pays, ils doivent remplir certains critères et «faire acte de candidature»;
  • Et comme si cela ne suffisait pas, un État policier s’est mis en place pour "faire respecter les mesures «sanitaires»": un homme de 27 ans a été traqué par la police et considéré par les médias comme «l’ennemi public numéro 1» simplement parce qu’il avait été testé positif… et osé sortir de son hôtel!

Au Canada, on assiste aussi à une discrimination draconienne des non-vaccinés:

  • À la fin de ce mois de novembre, les non-vaccinés ne pourront plus prendre l’avion – un test négatif ne suffira même pas, ils ne pourront plus voyager;
  • Cela veut dire que les non-vaccinés ne pourront même plus sortir du territoire canadien, puisque cela ne concerne pas seulement les vols intérieurs, mais aussi les vols internationaux!
  • Écoutez l’inquiétude de cette étudiante française de 23 ans! «En arrivant au Canada, j’avais conscience que je ne pourrais pas faire certaines activités sans être vaccinée. Mais je ne pensais pas qu’on allait m’empêcher de rentrer chez moi.»

Quant aux États-Unis, peut-on encore parler du pays des libertés?

Le gouvernement fédéral a décidé ouvertement de violer la Constitution, en imposant une obligation vaccinale à tous les travailleurs! Selon un décret présidentiel, tous les employés des entreprises de plus de 100 personnes seront obligés de se faire vacciner (ou de faire des tests répétés) sous peine de licenciement. Ce décret concerne, tenez-vous bien, environ 100 millions de travailleurs américains!

Bien sûr, comme c’est illégal, plusieurs cours fédérales américaines ont immédiatement suspendu cette mesure... mais pour l’instant, le président Joe Biden n’a pas semblé vouloir reculer! Et ce n’est pas tout.

En ce moment, beaucoup de gouvernements redoublent d’imagination pour discriminer les non-vaccinés. Prochaine étape: faire payer les frais d’hôpital aux non-vaccinés?

À Singapour, c’est décidé: le gouvernement a annoncé début novembre qu'il ne paiera plus les frais médicaux liés au Covid-19 des non-vaccinés. Ce sera donc aux non-vaccinés de payer leurs propres frais d’hôpital, s’ils ont le Covid. Et, cette mesure est maintenant ouvertement évoquée par la presse française:

"La Voix du Nord: Faut-il faire payer les frais d'hospitalisation aux non vaccinés?".

L’année dernière, alors même que les vaccins n’avaient pas encore été autorisés, le Parti radical de gauche demandait déjà le non-remboursement des frais de santé pour les «anti-vaccins».

En Suisse, plusieurs élus ont demandé, eux aussi, à faire payer leurs frais médicaux aux non-vaccinés. Donc, n’imaginez pas que cela ne puisse pas arriver, dans nos démocraties occidentales. (Plus d'infos: ici et ici).

Rappelons qu’en France, si l'on n’en est pas encore là, il y a déjà des mesures très choquantes qui sont en vigueur:

  • Depuis le «pass sanitaire», les non-vaccinés qui ont des maladies longue durée (cancéreux, diabétiques, affections de longue durée, etc.) ne peuvent plus se faire soigner, sauf à faire des tests fréquents: c’est une obligation vaccinale de fait;
  • Même «punition» pour les non-vaccinés qui ont un proche malade ou vulnérable: il leur est interdit de rendre visite à leurs parents en maison de retraite, à leur enfant hospitalisé, à leur épouse victime d’une crise cardiaque… sauf à se soumettre à des tests réguliers, là aussi, qu’ils doivent payer de leur poche.

C’est la première fois qu’il faut payer (un test), pour accéder à l’hôpital en France… et cela semble ne choquer personne!

Quant aux soignants français, ils n’ont même pas la possibilité de se faire tester pour éviter le vaccin. Même s’ils sont en pleine santé, à 25 ans, et qu’ils ont plus de risques de souffrir d’une myocardite vaccinale que du Covid, ils sont obligés d’être vaccinés, sous peine d’être suspendus, puis licenciés.

Comme il y a 130 000 soignants non-vaccinés, cela pose d’énormes problèmes de pénurie de soignants, et donc de fermetures de lits… alors qu’on s’apprête à affronter un hiver difficile!

Mais, au-delà de l’absurdité de fragiliser l’hôpital en ce moment, toutes ces mesures sont extrêmement choquantes pour une raison simple: elles sont absurdes d’un point de vue sanitaire.

Pourquoi c’est extrêmement choquant et inquiétant?

Ces mesures contre les non-vaccinés sont objectivement irrationnelles. Non seulement elles ne font rien pour éviter l’épidémie, mais elles facilitent la circulation du virus! Peu de scientifiques osent le contester désormais: le vaccin n’empêche ni les contaminations, ni la transmission du virus.

La preuve:

  • Au Royaume-Uni, au mois d’octobre, chez les plus de 30 ans, il y avait nettement plus d’infections chez les vaccinés que chez les non-vaccinés!
  • Aux États-Unis, l’État du Vermont a battu son record de contaminations journalières depuis février 2020… alors que près de 90 % de sa population adulte est vaccinée!
  • Même phénomène dans la ville de Waterford, en Irlande: 99,7 % des adultes y sont vaccinés, mais c’est la ville qui a récemment connu le taux le plus élevé d’infections en Irlande!
  • Même chose, encore, en Islande, un pays ultra-vacciné, qui connaît une nouvelle vague de cas jamais vue depuis le début de la pandémie!

À Singapour, c’est également manifeste: ce pays a beau pointer du doigt les non-vaccinés, c’est depuis que sa population adulte est vaccinée à près de 90 % qu’elle a connu la plus grosse vague de cas et de décès Covid!

Explosion du nombre de cas et de morts Covid à Singapour depuis début septembre, malgré un taux de vaccination exceptionnel et des mesures de restrictions.

Bref, le vaccin ne fait rien pour stopper la circulation du virus. Au mieux, c’est une protection individuelle contre les formes graves – mais en aucun cas un geste «altruiste», qui protégerait les autres.

Au contraire, il y a de bonnes raisons de penser que les pass sanitaires aggravent l’épidémie: les «vaccinés» se croyant protégés, ce sont eux qui participent majoritairement à la circulation du virus, en négligeant les gestes barrières, et en ne s’isolant pas en cas de symptômes.

On vient d’ailleurs d’en avoir un exemple éclatant: des personnes qui se savaient «positives» ont pris l’avion, avec un QR code valide car elles étaient vaccinées: «On a fait des autotests, et il y avait cinq cas positifs, au moins! Mais l'idée, c'était de dissimuler le résultat des tests pour pouvoir repartir tranquillement chez soi».

Bref, si la menace Covid était réellement «prise au sérieux», on arrêterait tout de suite la discrimination absurde et contre-productive contre les non-vaccinés et on commencerait par arrêter de décourager les non-vaccinés de se tester en les forçant à payer leurs tests!

C’est tellement contre-productif en période épidémique que même l’Allemagne a fait marche arrière, et réintroduit la gratuité des tests pour les non-vaccinés.

Bref, répétons-le: puisque les vaccinés transmettent autant le virus que les non-vaccinés, rien ne justifie toutes ces discriminations draconiennes.

Alors, que se passe-t-il en Occident? N’est-ce pas une raison de s’inquiéter pour la suite?

Les discriminations irrationnelles, arbitraires et violentes sont la marque des totalitarismes.

Certains s’offusquent que l’on puisse comparer les non-vaccinés aux Juifs allemands du début des années 1930. Je peux tout à fait le comprendre.

Mais, je comprends aussi ceux qui pensent qu’on est sur une pente totalitaire dangereuse. En 1933, quand Adolphe Hitler prend les premières mesures anti-juives, personne n’imagine que cela finira par un génocide. Regardez bien les premières mesures contre les Juifs allemands, prises en 1933:

  • Les médecins et dentistes juifs sont exclus du système d’assurance-maladie;
  • Les artistes juifs sont exclus du monde culturel, ils sont interdits de spectacle ouvert à tous;
  • De façon générale, les fonctionnaires juifs peuvent être révoqués à tout moment.

On peut comprendre que certains fassent la comparaison avec:

  • L’interdiction faite aux non-vaccinés de sortir de chez eux, ou de quitter le territoire, sauf exception;
  • L’interdiction d’exercer faite aux médecins non-vaccinés, la suspension et le licenciement des soignants non-vaccinés;
  • Et l’interdiction de certaines manifestations sportives aux non-vaccinés: le numéro 1 mondial de tennis, Djokovic, va peut-être devoir renoncer à l’open d’Australie!

Je le répète: ce qui est angoissant, c’est que ces mesures n’ont aucun sens sanitaire. Vous me direz peut-être que les non-vaccinés ont encore le choix de se vacciner… alors que les Juifs n’avaient aucun choix. C’est vrai. Mais il faut aussi réaliser ceci:

  • Dès lors que le vaccin n’est pas «altruiste», rien ne justifie qu’on force qui que ce soit à prendre un traitement médical, dans une démocratie «normale»;
  • C’est encore plus le cas lorsqu’il s’agit d’un traitement expérimental, sur lequel on n’a aucun recul sérieux sur les effets à moyen terme, notamment sur le risque de cancer;
  • Et c’est encore plus le cas lorsque ce traitement cause des effets indésirables graves, et qu’il s’agit donc d’une roulette russe géante, avec peut-être 1 risque sur 10 000 d’en mourir, et 1 risque sur 1 000 d’avoir un effet indésirable grave!

Et tout cela est encore plus choquant, si on considère que:

  • Des traitements précoces existent, plus efficaces que les vaccins, sans le moindre effet indésirable grave;
  • Et la gravité de l’épidémie ne justifie de toutes façons aucune restriction aux libertés : ce n’est pas la peste noire!

Bref, si la discrimination des non-vaccinés fait penser aux «heures sombres de notre histoire», c’est parce qu’elle est irrationnelle, arbitraire et violente! Et ce qui rajoute à l’angoisse, c’est que ces mesures sont acceptées par la majorité de la population, sans le moindre esprit critique! C’est la même chose, d’ailleurs, avec les masques pour les enfants. Tous les scientifiques sérieux savent que cela ne sert à rien… sinon à préparer le terrain à la vaccination des 5-11 ans (elle-même absurde et dangereuse): la fin du masque sera alors la «récompense»!

Vous comprenez l’angoisse de certains: si la propagande médiatique suffit à imposer des mesures aussi irrationnelles, sans que la population réagisse, jusqu’où cela ira-t-il?

Ajoutez à cela la propagande et la censure, et vous comprenez le problème

Car oui, il faut bien parler de propagande et de censure des opinions «dissidentes», quand:

  • Les médias «officiels» vont tous dans le même sens, et n’acceptent pas de discours contraire à la doxa (exemple: le Pr Perronne, qui s’est signalé par sa lucidité, est interdit d’antenne de fait!);
  • Les médecins qui osent s’exprimer sont systématiquement poursuivis par l’Ordre des médecins (y compris le Pr Raoult, pourtant le meilleur infectiologue du pays!), et même les avocats comme Maître Di Vizio sont poursuivis par leur Ordre;
  • Et les géants Google, YouTube, Facebook, font la police sur les réseaux sociaux, en censurant systématiquement toutes les opinions dissidentes (la dernière en date: YouTube a supprimé l’audition de Peter Doshi, éditeur senior au British Medical Journal: cette vidéo est encore disponible ici, regardez-là tant qu’il est encore temps).

Le niveau de censure et de mensonge public est tout simplement effarant. Pour n’en prendre qu’un seul, le ministre de la Santé Olivier Véran a osé déclarer qu’il n’y avait «aucun décès» lié aux vaccins anti-covid! C’est une absurdité statistique, quand on sait que plus de 1 000 morts suspectes ont été déclarés à la pharmacovigilance, rien qu’en France, et qu’il y a toutes les raisons de penser que la réalité est bien pire encore.

C’est aussi un mensonge éhonté face aux cas de ces jeunes, morts suite à la vaccination, sans qu’aucune autre explication raisonnable ne puisse être avancée:

  • Comme Maxime Beltra, 22 ans, en pleine santé jusqu’à son vaccin Pfizer: il est mort 9 heures après;
  • Comme Sonia B, 17 ans, morte d’une embolie pulmonaire 11 jours après son injection Pfizer;
  • Ou encore Mélanie, 16 ans, morte, elle aussi, quelques jours après son vaccin Pfizer.

Ces cas sont dramatiques, mais ils ne sont que l’arbre qui cache la forêt de morts et d’effets indésirables graves liés à ces vaccins (lisez ceci si vous en doutez encore). Voici pourquoi il y a des raisons d’être inquiet.

Ceux qui regardent la science en face voient bien que l’on vit dans un monde de fous. Et ce «monde de fous» a des conséquences dans la vie réelle, avec des discriminations de plus en plus violentes contre ceux qui ont les yeux ouverts.

Peut-être que la folie covidiste s’arrêtera bientôt, que nous ne sommes pas sur une pente dangereuse, et que la comparaison avec les Juifs allemands n’aura plus aucun sens.
C’est mon vœu le plus cher. Mais ce n’est pas une raison pour refuser d’imaginer le pire. Car ce qui se passe sous nos yeux est déjà gravissime.

 

Xavier Bazin est journaliste scientifique, auteur de "Big Pharma démasqué".

 

Auteur: Xavier Bazin, pour FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE

Source: https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/les-non-vaccines-sont-ils-les-juifs-allemands-de-1933

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 17:17

 
A celles et ceux que nous aimons

Chère lectrice, cher lecteur,

L’autre jour, je tombe sur Antoine. C’est le fils de ma cousine Suzanne, un homme plein d’entrain.

Bien qu’il ait dépassé la quarantaine, il a à peine l’air d’en faire 30. Sauf que depuis la fin de l’été, il n’arrête pas de tomber malade…

C’est lui qui m’avait arrêté dans la rue, et il m’a demandé si je ne pouvais faire quelque chose pour lui, car il ne comprenait pas pourquoi il «attrape tout ce qui passe».

Disons-le tout de go, Antoine est un homme qui a une vie très saine.

Malgré mes efforts, je ne crois pas avoir jamais eu une vie aussi saine que la sienne : il court, il nage, il escalade… et en plus de ça, il a trois enfants, et la plus grande va sur ses 10 ans. C’est un petit rayon de soleil.

Antoine est donc un homme très occupé. Pompier de son état, il ne s’est même pas posé la question pour la vaccination. Il ne s’en est même pas donné le temps.

Quand je lui ai demandé pourquoi, il m’a répondu, le plus naïvement du monde:

«On m’a dit qu’il fallait faire mon devoir. Je l’ai fait. Quel problème y a-t-il à ça? […] Et puis, tu sais tonton, c’est déjà tellement compliqué, avec les gamins… qu’est-ce que j’allais faire? Les sortir de l’école?».

J’en suis resté comme deux ronds de flan.

Si je trouve difficile pour beaucoup d’entre nous d’avoir fait le choix de refuser l’injection expérimentale, à cause de la ségrégation qu’elle implique, je n’avais pas envisagé le cas d’Antoine.

Lui, qui représente le meilleur de cette société, son socle fondamental, a été complètement coincé. Il est dans la tranche où la société ne vous laisse quasiment pas le choix.

Ne pas se faire injecter, c’était sacrifier tous les efforts qu’il avait fait pendant 20 ans pour se construire une vie. C’était se sinistrer de ses propres mains.

Alors, il ne s’est pas permis de se poser de question. Parce qu’il a les responsabilités qu’il a: celles de père, de mari, de socle de la communauté, il n’a pas vu les choses comme ceux que les infos appellent les «anti-vax».

Il ne pouvait pas se le permettre.

Les questions légitimes sur la composition des vaccins, ce n’était pour lui qu’un simple doute. Et les effets secondaires «n’iront pas bien loin», d’après lui.

J’ai peur pour mon "neveu" (NDLR: Plutôt: "petit-cousin")

J’aurais voulu parler de mille choses avec lui.


— Des globules rouges qui s’enroulent sur eux-mêmes chez les «vaccinés», phénomène qui n’arrive qu’en cas de déshydratation (1).

— De l’épaississement du sang qui s’ensuit.

— De ce gendarme décédé d’un arrêt cardiaque pendant son footing, comme tant d’autres, à 27 ans, «vacciné», bien sûr (2).

— Des sportifs professionnels, dont les performances ont baissé nettement après l’injection (3), à ceux dont la carrière a été mise en suspens (4), ou dont le retour à la compétition est définitivement compromis, tel Oscar de la Hoya, le champion du monde de boxe (5).

— Du grand Eric Clapton qui a failli perdre l’usage de ses mains après la deuxième injection, et qui refuse de se faire à nouveau piquer. De même qu’il refuse de faire des concerts qui discrimineraient les «vaccinés» des «non-vaccinés». Il a même écrit un blues contre la folie sanitaire: ça doit s’arrêter (6).

— Surtout, j’aurais voulu lui parler des risques de cancer qui menacent les «vaccinés», dont parle le Dr. Cole, et qui me font froid dans le dos. Une augmentation de 20 fois le nombre des cancers de l’endomètre (7), d’une année sur l’autre. Cet accroissement du nombre de cancers et de résurgences de tumeurs qu’on croyait remises, est également corroboré par la recherche nationale suisse (8).

De la rancune à la compassion 

La première réaction parmi les «non-vax» a été d’abord de l’incompréhension: pourquoi cette stigmatisation? pourquoi nous juger?

N’avons-nous pas le droit de douter, d’être sceptiques face à une expérimentation scientifique imposée, qui va à l’encontre du droit international?

Et surtout: pourquoi l’Etat, qui s’arroge le droit de nous enfermer chez nous, procède-t-il à des chantages sur la population qui sont visiblement inefficaces sur la pandémie?

 

Pourquoi réduit-on les libertés, alors que cela n’a aucun effet?

Nous nous sommes focalisés sur les plus fanatiques, sur les plus acharnés à faire de notre vie un enfer. Ceux qui nous montrent du doigt, comme on aurait désigné des lépreux au moyen-âge.

Mais, face à Antoine, qui ne porte pas de jugement sur moi, je vois qu’il n’a pas d’arrière-pensée. Il doit suivre et faire son devoir, pour que demain ressemble encore un peu à aujourd’hui.

J’aimerais lui dire que j’en ai encore la conviction, que je suis avec lui — et je le soutiens de tout mon cœur.

Antoine est un homme de devoir. Il tire son bonheur des choses qu’il accomplit pour les autres. Pour lui, la liberté, c’est d’aller à la pêche un dimanche sur deux, pour boire une Maredsous au lever du soleil.

Jamais il ne pourrait croire que son pays voudrait le tromper, lui vouloir du mal, ou simplement que ses dirigeants placent des intérêts privés au-dessus de la santé publique.

C’est pourtant ce qu’il se passe tous les jours.

Devant la composition des «vaccins» l’effroi 

La question qui se pose maintenant, elle est à la fois simple et très compliquée.

Je vous avais écrit, il y a quelques temp,s pour vous faire part de mon inquiétude concernant la composition de ces injections.

En vérité, même si nous pouvons à présent l’envisager, nous ne pouvons pas déterminer ses effets réels sur la santé.

Nous pouvons simplement constater que cette thérapie ARN n’est pas très efficace pour combattre la pandémie, et qu’on est loin de l’efficacité de quasi-totale promise par Pfizer.

Rappelons simplement que les pays les plus touchés par la pandémie sont Israël et Singapour, les plus «vaccinés» de tous.

Pour Singapour, qui compte au moment où je vous écris, plus de 80% de double-dosés, on compte aujourd’hui une explosion de cas, 127 000 actuellement (9).

En Israël, selon le médecin Kobib Aviv, 85 à 90% des patients en condition critique dans les hôpitaux israéliens ont reçu leurs 2 injections (10).

L’organisation mondiale de la santé a déjà dénoncé plus de 1 millions d’effets secondaires en Europe (11).

Or, selon le rapport des Dr. Sorenson et Zelenko (12), moins d’1% des effets secondaires sont rapportés.

D’autres experts ont estimé, rien qu’en extrapolant les chiffres officiels, que déjà 150 000 Américains étaient morts des vaccins (13).

Mais quelle est la cause première de leur trépas, exactement? Il est encore impossible de le dire.

Dans le vaccin, après examination scientifique (14) et selon l’avocat et professeur de droit Carlo Brusa, il y aurait en plus des adjuvants (dont le PEG, toxique):

  • Des cellules fœtales dont la culture est issue de fœtus avortés
  • De la technologie ARN
  • De l’oxyde de graphène
  • Des nanoparticules hautement toxiques
  • Le trypanosome (un parasite, qu’on retrouve spécifiquement dans l’injection Pfizer) (15) .

C’est tout de même confondant.

A quoi les «vaccinés» sont-ils exposés? 

Le cas éthique que pose la question de la culture de tissus fœtaux m’indispose quelque peu, mais laissons cela de côté, si vous le voulez bien, et passons au reste.

Vu le peu d’efficacité des «vaccins», on a lieu de se demander quelle est exactement l’effet de la séquence injectée comme ARN.

D’après les promoteurs des «vaccins», les injections ARN auraient pour but de transmettre, pendant un temps limité (2 à 3 jours), le code des protéines toxiques spike à nos cellules.

Ainsi, les cellules touchées fabriqueraient la protéine toxine spike, laquelle sert de «bec» au virus de la pandémie pour qu’il pénètre les cellules humaines (16).

Dès lors, notre système immunitaire, puisqu’il aurait appris à reconnaître le «bec» du virus, s’attaquerait directement à lui, dès qu’il le verrait.

Dans la réalité, tout cela est hypothétique, et personne ne sait quelles sont les informations exactes qu’il y a à l’intérieur de ces dispositifs ARN.

Vu l’absence de résultat des «vaccins», qui n’ont pas assez d’effets pour que s’arrêtent les passeports sanitaires et autres gestes barrière, on s’interroge.

Après tout, un corps malade rapporte à l’industrie pharmaceutique, là où un corps sain représente un manque à gagner.

La molécule totalitaire

L’oxyde de graphène ouvre la question de l’existence de possibles mouchards implantés dans le corps humain, peut-être même certains d’entre eux pourraient directement influencer le cerveau.

Vous me croyez complotiste? C’est pourtant ce sur quoi travaillent les chercheurs en médecine depuis de nombreuses années. Le Guardian, l’un des plus importants journaux anglais, en a déjà parlé il y a 5 ans (17).

Pour justifier de leurs expérimentations douteuses, ils prétendent que ces études vont permettre de vous soigner – de quoi? de votre esprit critique, certainement!

En tout cas, de telles technologies ne favorisent pas la liberté, bien au contraire. Elles nous proposent un autre credo…:

Affaiblir — Surveiller — Contrôler

Ça, mon Antoine, il n’arrive même pas à concevoir qu’une telle malveillance puisse exister, surtout de la part de ceux qui soignent et paient leur retraite aux «anciens».

Et pourtant…

Les mises en garde du gouvernement ne les effleurent pas 

Quand il est parti, j’étais ému, mais je ne voulais pas le lui montrer.

J’espère qu’il n’arrivera rien de plus grave à Antoine que des rhumes à répétition.

Je lui ai donné du Metout, qui permet d’extirper les métaux lourds de l’organisme  c’est la chélation et du phycosens, qui a un effet similaire, tout en donnant beaucoup d’énergie, et en étant excellent pour les artères.

C’est également un anticancer de très grande qualité.

S’il pouvait éviter l’empoisonnement au graphène, ce serait déjà formidable. Et j’espère que le magnétisme inhérent à ce vaccin sera désactivé.

Mais il y a la 3e dose qui arrive, et déjà le spectre de la 4e apparaît en Israël.

Toujours avec les mêmes produits, et aucun changement de recette pour répondre aux variants.

Le signe le plus évident de la folie, c’est de faire toujours la même chose et d’attendre chaque fois un résultat différent. C’est ce qu’aurait dit Albert Einstein.

Je ne sais pas vers quoi on va, mais on y va...!

Pour finir, Luc Montagnier avait parlé du danger de l’ADE, ou facilitation de l’infection par les anticorps (18).

Cela signifiait que les anticorps créés par les «vaccins», rendaient le corps plus fragile, et spécialement {vis-}à{-vis} de la maladie contre laquelle ils devraient protéger.

Ce cas où le remède devient pire que le mal s’est déjà produit à plusieurs reprises, pour le vaccin de 2016 contre la dengue, contre la rougeole aux Etats-Unis dans les années 1960, et là-bas aussi contre le virus RSV.

Luc Montagnier arguait de courbes de la maladie qui suivaient rigoureusement celles de la vaccination. C’est exactement ce qui se produit en Israël et à Singapour.

Il n’est pas nécessaire de revenir sur les innombrables problèmes cardiovasculaires et les risques de cancer à moyen terme. Les «vaccinés» en sont si effrayés qu’ils ne veulent pas en entendre parler. Je les comprends

 

Céline a écrit à propos de la première guerre mondiale:

«Les Aztèques éventraient couramment - selon ce qu’on raconte -, dans leurs temples du soleil, 80 000 croyants par semaine, les offrant ainsi au Dieu des nuages, afin qu’il leur envoie la pluie. C’est des choses qu’on a du mal à croire avant d’aller en guerre. Mais quand on y est, tout s’explique, et les Aztèques et leur mépris du corps d’autrui […]».

«Nous sommes en guerre», lui a répondu Emmanuel Macron au début de la pandémie.

Prenez soin de ceux que vous aimez.

 

Dr Thierry Schmitz.
 

 

Pour découvrir toute mon actualité et encore plus de conseils, rendez-vous sur mon site officiel.

 

(1)https://rumble.com/vluavl-les-surprises-danalyses-de-sang-de-personne-vaccines.html

(2)https://www.paris-normandie.fr/id239754/article/2021-10-11/port-jerome-sur-seine-un-gendarme-age-de-27-ans-decede-dun-arret-cardiaque-lors

(3)https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/vrai-ou-fake-christophelemaitre-est-il-moins-performant-a-cause-du-vaccin-contre-le-covid-19_4685635.html

(4)https://www.quechoisir.org/actualite-oxyde-d-ethylene-tous-les-produits-contamines-seront-bien-retires-du-marche-n93372/

(5)https://www.lefigaro.fr/sports/tennis/je-regrette-d-avoir-fait-le-vaccin-chardy-suspend-sa-saison-apres-une-reaction-20210924

(6)https://www.youtube.com/watch?v=dNt4NIQ7FTA

(7)https://archive.ph/TXX80

(8)https://swprs.org/covid-vaccines-and-cancer/

(9)https://graphics.reuters.com/world-coronavirus-tracker-and-maps/countries-and-territories/singapore/

(10)https://www.naturalnews.com/2021-08-11-95-severe-patients-israeli-hospitals-are-vaccinated.html

(11)https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/27/plus-dun-million-deffets-secondaires-du-vaccin-en-europe-reconnus-par-loms/

(12)https://principia-scientific.com/the-vaccine-death-report/

(13)https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/23/comment-arrive-t-on-au-chiffre-de-150-000-americains-morts-du-vaccin/

(14)https://reaction19.fr/reaction19/enquetes-reaction19/140921-composition-des-pseudo-vaccins-dr-robert-young/

(15)Il est à l’origine de la maladie de Chagas. En Amérique du Sud, il est fréquent que les sidéens subissent cette maladie, et donc il y a un rapport de co-infection entre elle et le SIDA : l’un favorisant l’autre. Il y a depuis quelques mois une réelle ferveur pour les tisanes aux aiguilles de pin, qui tueraient ce parasite…

(16)https://nyulangone.org/news/how-mrna-vaccines-prevent-covid-19

(17)https://www.theguardian.com/science/neurophilosophy/2016/mar/24/magneto-remotely-controls-brain-and-behaviour

(18)https://health-desk.org/articles/are-covid-19-vaccines-causing-antibody-dependent-enhancement

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 16:23

L'augmentation des taux

de vaxxination se traduit

par une hausse des cas de covidés,

les vaxxins non stérilisants

aggravant la plandémie.

 

Les régions du monde les plus vaxxinées souffrent d'un nouveau pic de covidés et de maladies associées. Cette nouvelle vague de maladies et de décès dépasse de loin les précédentes vagues de covidés qui ont été observées au cours des deux dernières années. Au début des mesures de confinement du covid-19, le nombre de cas était extrêmement faible par rapport aux chiffres d'aujourd'hui. Après la mise en œuvre d'une deuxième série de mesures de confinement et de masques forcés, le nombre de cas et d'hospitalisations a de nouveau augmenté au cours de l'automne et de l'hiver 2020/2021, éclipsant la vague initiale.

Après le déploiement de campagnes de vaxxination de masse dans les pays développés, le nombre de cas a d'abord diminué. Pendant cette période, moins de personnes ont dû passer le test covid-19, car elles étaient considérées comme "totalement vaccinées" et protégées contre les maladies graves. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont également cessé de signaler les cas de covid chez les vaccinés et ont même abaissé le seuil du cycle du test, afin de réduire "stratégiquement" le nombre de cas de covid chez les vaccinés. Cependant, comme les personnes vaccinées sont tombées malades au cours de l'année 2021, le test covid s'est intensifié et le nombre de cas de covid et d'hospitalisations a de nouveau augmenté. Israël, le Royaume-Uni et les États-Unis connaissent actuellement la plus forte augmentation des cas de maladie depuis le début de la pandémie.

Des vaxxins contre le covid non stérilisés et non étanches provoquent davantage de maladies.

Les taux de cas de Covid-19 augmentent parallèlement aux taux de vaxxination, alors que l'immunité artificielle s'affaiblit. La technologie de l'ARNm déployée pour la "vaxxination" transforme les cellules humaines en usines de protéines synthétiques de pointe, forçant l'auto-intoxication inflammatoire du corps humain. Ces "vaxxins" sont une intervention non stérilisante; la science exerce une pression sélective sur la protéine spike et entraîne de nouvelles mutations dans les coronavirus en circulation. Ces vaccins non étanches créent des super-diffuseurs vaxxinés, dont le corps est programmé pour produire en masse des protéines spike qui se répandent sur d'autres personnes et nuisent aux plus vulnérables d'une population. Les sujets vaxxinés colonisent, sans le savoir, le virus et transportent une charge virale élevée, devenant ainsi les super propagateurs asymptomatiques que tout le monde était censé craindre, il y a seulement un an et demi.

Israël est l'exemple le plus choquant de l'échec des vaxxins. Même si plus de 80 % de la population est "entièrement vaxxinée", l'immunité collective n'est toujours pas atteinte. Le pays connaît actuellement sa quatrième vague et répond à la crise par la même chose: des rappels pour tous. Pendant ce temps, les hospitalisations et les décès continuent d'augmenter.

Les cas de covid étaient beaucoup moins nombreux lorsque tout le monde n'était pas vacciné.

Les États-Unis connaissent la même crise médicale. Le régime Biden prétend que le pays souffre d'une "pandémie de personnes non vaccinées", pourtant, il y a un an, le taux de cas de covidie était environ un quart de ce qu'il est aujourd'hui. Le nombre de cas était beaucoup plus faible lorsque tout le monde était NON VACCINÉ. Il y avait 2,5 millions de cas par jour en septembre 2020, lorsque personne n'était vacciné. Aujourd'hui, le nombre de cas par jour a atteint 10 millions, et ce avec 55 % de la population "entièrement vaccinée". Comment les prochaines injections de rappel affecteront-elles les taux de cas de covidie, les hospitalisations et les décès?

Si l'on regarde de plus près l'état de Washington, cela devient encore plus clair: les vaxxins exacerbent le nombre de cas de covidie. En fait, l'État a récemment atteint son plus grand nombre de cas - près de 5 000 par jour. La cohorte de population la plus vulnérable (65 ans et plus) est entièrement vaccinée à 89 % à Washington. Soixante-treize pour cent des personnes âgées de 12 ans et plus sont entièrement vaccinées à Washington. Cependant, l'État subit sa plus grande vague de covidés à ce jour.

En Californie, le nombre de cas augmente en même temps que le taux de mortalité, même si l'État a l'une des politiques les plus tyranniques du pays en matière de masques, de verrouillage et de vaccination. La moyenne sur sept jours des décès dus au covid en septembre est plus élevée en 2021, même si la Californie dispose d'une "solide couverture vaccinale". En 2020, les cas de covidie et les décès étaient beaucoup plus faibles, même si tout le monde n'était pas vacciné. Il se passe quelque chose de grave aux États-Unis et dans le monde entier. Comme on pouvait s'y attendre, ces nouveaux vaccins semblent être des vecteurs de maladie et non des solutions de santé publique.

Source: https://chemicalviolence.com/2021-09-21-higher-vaccination-rates-translate-to-higher-covid-cases.html#

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2021 5 12 /11 /novembre /2021 17:15
Dr Zelenko, au sujet du "vaxxin":
"Ne sacrifiez pas vos enfants! "

 

"Ceci est le pire crime de l'histoire de l'humanité."

"C'est un meurtre prémédité et un génocide".

La FDA connaissait tous les effets secondaires,
  avant que cela ne commence:

"Il y a une corrélation à 100% entre ce que le public
américain
a vécu
et la présentation antérieure de la FDA
à ses propres scientifiques."

"Le gouvernement est l'ennemi du peuple,
l'ennemi de vos enfants.

Mettez-les hors d'état de nuire."

"Si la conscience divine se répand dans l'humanité,
alors ce sera leur fin."

 

https://odysee.com/@Covidbel:5/ne-sacrifiez-pas-vos-enfants-dr-zelenko:f

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2021 4 11 /11 /novembre /2021 15:28
La Newsletter de Michel DOGNA


Comment échapper

à la "Solution Finale"?

Face aux vaXX 
(transmis par ah2020.com)

 
"L'AVIATION MONDIALE SUR LE POINT D'INTERDIRE DE VOL LES PILOTES VACCINÉS ARNm" – Pourquoi?

"Des pilotes de lignes qui décèdent en plein vol et des nombreux détournements de routes suite à des malaises graves de passagers et de personnels de cabine... VACCINES" - (PLANETES 360)

Lors d'un débat à Washington, D.C. organisé par le sénateur américain Ron Johnson un médecin de l'armée américaine déclare "en une matinée, j'ai dû clouer au sol 3 pilotes sur 3 en raison de problèmes de santé sérieux post vaccinaux".

[Transféré de AH2020 © FLASH INFO Disclose.tv, [02.11.21 16:51]

* * * * * * *

Indispensable contrôle des D-Dimères

L’injection ARNm armée de la protéine spike et du graphène provoquent des thromboses mortelles! Pour s'en prévenir, suivez les conseils de ce médecin ne rentrant pas dans le moule officiel.

https://odysee.com/@labibliothequealternative:4/Dr-Benoi%CC%82t-Ochs-sur-les-D-dime%CC%80res-tre%CC%80s-e%CC%81leve%CC%81s-des-vaccine%CC%81s:a

Pour plus de détails, le Dr. Benoît Ochs, luxembourgeois, s'inquiète pour ses patients vaccinés récemment, et déclare au risque de sa carrière: "Les injections anti-Cov vous tueront à petit feu":

https://rumble.com/vjuql1-july-14-2021.html

ou:

https://rumble.com/vk3x3i-vaccin-anti-covid-cest-une-injection-qui-vous-tuera-petit-feu-par-le-dr.-ch.html

 

PROTOCOLES ANTIDOTES VAXX 

AVANT DE VOUS SOUMETTRE AU VAXX

Faire d’abord dans un labo médical un test sanguin D-Dimer

Le chiffre de micro caillots ne doit pas dépasser 10 fois votre âge

 Ex: 50 ans = 500 max.

 

 A  Si le test D-Dimère est bon

 

Commencer à prendre 2 jours avant l’injection

 

* Alcoolature d’aiguilles fraiches de pin sylvestre

et

* Glutation Réduit Liposomal

 

 B  Si le test D-Dimère dépasse la limite indiquée ci-dessus


Vous pourriez être en danger d’embolie spontanée
dans les deux à trois mois qui suivent le vaXX

Alors ajoutez immédiatement au traitement ci-dessus

* ARNICA TM (en pharm)

  • 7 gtts dans de l’eau 3 à 4 fois par jour – à faire 5 jours maxi

 

 C  Puis, aussitôt le vaXX

 

* IVERMECTINE (pas la fausse Ivermectine de Pasteur)

  1. Prendre 1 seul comprimé de 12 mg.
  2. A commander sur Internet puisque c’est interdit en France

ou/et

* NAC

  • 600 à 750 mg le matin à jeun – (moins cher en poudre).
  • C’est le précurseur du L-Glutathion, donc qui fabrique le glutathion endogène.

et

* GINSENG SAUVAGE SIBERIA pour stimuler les surrénales

 

* ZINC à 12 mg (en pharmacie)

  • 1 compr. par jour
     

 A faire 2 mois, sauf Ivermectine, 
qui est à renouveler à chaque rappel

 

* * * * * * *

AVANT DE VOUS SOUMETTRE AU VAXX


Faire d’abord dans un labo médical un test sanguin D-Dimer

Le chiffre de micro caillots ne doit pas dépasser
10 fois votre âge

Ex: 50 ans = 500 max

Reprendre les points  A  ou  B  selon le résultat

et enchainer avec le programme  

(Selon ce que vous trouvez)

 

* * * * * * *

EN PREVENTIF pour LES NON VAXXES  

et POUR PROXIMITE des VAXXES

(à faire au long cours)

 

* Alcoolature d’aiguilles fraiches de pin sylvestre

 

* Artemisia Annua TM

Les africains qui en consomment régulièrement en tisane contre la malaria ne craignent pas le covid.

ou/et

* SANCHLOR  

  • Mélanger à sec 1 gtt de Sanchlor avec 2 gtts d’acide citrique et laisser 3 min (réaction chimique) avant d’ajouter de l’eau.
    Cà sent un peu l’eau de Javel.
  • Démarrer un traitement le 1er jour par 1gtt. une fois le matin, une fois le soir.
  • Augmenter chaque jour d'une goutte de Sanchlor + le double de gtts  d’acide citrique jusqu'à 4 gouttes matin et soir.
  • En cas de légère nausée après absorption., prendre alors immédiatement ½ verre de bicarbonate de sodium (en pharm) 5 g dans 100ml d’eau.
  • Cde : https://apoticaria.com/products/kit-chlorite-de-sodium-acide-chlorhydrique-100ml?ref=4

* NAC

  • 600 à 750 mg le matin à jeun – (moins cher en poudre).
  • C’est le précurseur du L-Glutathion, donc qui fabrique le glutathion endogène.
  • Achat en pharmacie

* ZINC à 12 mg

  • 1 compr par jour
  • Achat en pharmacie

Les fiches techniques de ces produits sont sur le site 
www.micheldogna.fr

 

* * * * * * *

Face au plan

 

Vers le plan n° 5 du N.O.M. ... si nous continuons à obéir

Mike Yeadonancien scientifique de Pfizer a envoyé ceci :

Nous approchons de l'étape 5 qui est: Instaurer le chaos et la loi martiale. De novembre 2021 à mars 2022 - et pendant ce temps la plupart des gens pensent encore que nous revenons à la normale!!!
 

Plan phase 1:

Simuler une menace et créer la peur (de décembre 2019 à mars 2020)

  • Créez une pandémie en Chine.
  • Tuer des dizaines de milliers de personnes âgées.
  • Augmenter {artificiellement} le nombre de cas et de décès.
  • Positionner d'emblée la vaccination comme la seule solution.
  • Concentrer toute votre attention sur Covid-19.

Résultat: une (presque) panique partielle
 

Plan phase 2:

Semer les mauvaises herbes et les divisions. (de mars 2020 à décembre 2020)

  • Imposer de multiples mesures coercitives inutiles, liberticides et anticonstitutionnelles.
  • Paralyser le commerce et l'économie.
  • Observez la soumission d'une majorité et la résistance d'une minorité rebelle.
  • Stigmatiser les rebelles et créer un clivage horizontal.
  • Censurer les dirigeants dissidents.
  • Punir la désobéissance.
  • Généraliser le test PCR.
  • Créer une confusion entre les cas, les infectés, les malades, les hospitalisés et les morts.
  • Disqualifier tous les traitements efficaces.
  • L'espoir d'un vaccin de sauvetage.

Résultat, une (presque) panique générale.


Plan phase 3:

Apporter une "solution" perfide et mortelle (de décembre 2020 à juin 2021)

  • Offrir un vaccin gratuit pour tous.
  • Promettre la protection et le retour à la normalité.
  • Fixer un objectif d'immunisation du troupeau.
  • Simuler une reprise partielle de l'économie.
  • Cacher les statistiques des effets secondaires et des décès dus aux injections.
  • Faire passer les effets secondaires des injections pour des effets "naturels" du virus et de la maladie.
  • Retrouver la notion de variant comme une mutation naturelle du virus.
  • Justifier le maintien des mesures coercitives en n'appliquant pas le seuil d'immunité de troupeau.
  • Punir les professionnels de la santé pour l'exercice illégal des soins et des traitements.

Résultat, doutes et sentiments de trahison chez les vaXX, découragement chez les opposants.
 

Plan phase 4:

Installer Apartheid et QR code (de juin 2021 à octobre 2021)

  • Prévoir volontairement la pénurie.
  • Imposer un laissez-passer de vaccination (code QR) pour récompenser les vaccinés, punir les résistants.
  • Créer un apartheid des privilégiés contre les autres.
  • Retirer le droit de travailler ou d'étudier aux non-vaXX.
  • Supprimer les services de base pour les non-vaXX.
  • Imposer des tests payants du PCR aux non-vaXX.

Résultat: première étape du contrôle numérique, appauvrissement des opposants.
 

Plan phase 5:

Instaurer le chaos et la loi martiale (novembre 2021 à mars 2022)

  • Exploiter les pénuries de biens et de nourriture.
  • Paralyser l'économie réelle et fermer les usines et les magasins.
  • Laisser le chômage exploser.
  • Appliquer une troisième dose à vaxx (renforts).
  • Supposer le meurtre du vieux vivant.
  • Imposer la vaccination obligatoire pour tous.
  • Étendre le mythe des variants, de l'efficacité des vaccins et de l'immunité de groupe.
  • Démoniser les antivaxx et les rendre responsables des morts.
  • Arrêter les leaders de l'opposition.
  • Imposer l'identité numérique à tous (QR code): acte de naissance, carte d'identité, passeport, permis de conduire, carte d'assurance maladie....
  • Instaurer la loi martiale pour vaincre l'opposition.

Résultat, deuxième étape du contrôle numérique. Arrêter ou éliminer les opposants.
 

Plan phase 6:

Annuler les dettes et dématérialiser l'argent. (de mars 2022 à septembre 2022)

  • REMARQUE: Vous voyez bien qu’aucune action pacifique même massive n’a fonctionné – les plan 1 à 4 se sont déroulés comme prévu.  Albert Einstein a dit : "Quand une méthode ne marche pas, ce n’est pas en la répétant cent fois qu’elle finira par marcher".

Il y a urgence à se décider à organiser dans chaque commune 
l’autonomie alimentaire locale, et l’échange des compétences 
la résistance passive aux
ordres du gouvernement ennemi.
 

 On ne peut plus reculer 

 Il faut arrêter de compter sur les autres 

 

De nombreuses initiatives urbaines constructives
sont déjà en cours de développement...
ainsi qu'à l'étranger.

*  *  *

REGROUPONS-NOUS!

création du
syndicat SOIGNANTS

https://www.syndicat-liberte-sante.com/
 

et de la caisse de solidarité

https://www.syndicat-liberte-sante.com/don/
 

*  *  *

Suivez les informations complémentaires incontournables, c'est maintenant et c'est ici:

https://gettr.com/user/artemisiacolleg

*  *  *

Pour suivre les vidéos de Silvano TROTTA, c'est ici:

https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f

Une association est née qui nous fédère tous, c'est le moment où jamais ! Michel et moi sommes inscrits, faites comme nous ! :

www.bonsens.org

*  *  *

Un proche vous a transmis cette lettre?

vous pouvez vous inscrire ici.

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 09:52

Connaissez-vous les «vaxxo-bébés»?

Non? Pas encore? Vous ne connaissez pas encore les «vaxxo-bébés»? Pourtant, bientôt, l’on ne parlera plus que de cela, car, oui, l’humanité est en train de «muter», et les vaxxo-bébés sont la nouvelle génération des enfants maintenant en train de naître de ces nouveaux mutants, leurs parents!

Certains les appellent les «bébés de la pandémie», mais cette appellation n’est pas juste, car ce n’est pas la soi-disant «pandémie» elle-même qui est en train de les faire naître mais bien les ainsi {mensongèrement} dénommés «vaxxins anti-covid», qui, en réalité, sont tout sauf … des vaccins!

D’autres les appellent les «bébés aux yeux noirs». Cette appellation est déjà plus juste, car elle correspond à la réalité: Tous ces nouveaux bébés ont déjà un premier point commun objectif remarquable: Ils ont tous les yeux noirs!

Alors, qu’est-ce qu’un «vaxxo-bébé»? Est-ce un bébé «vaxxiné»? Pas forcément. Un vaxxo-bébé peut certes être lui-même vaxxiné, mais ce n’est pas cela qui fait de lui un vaxxo-bébé. Un vaxxo-bébé, c’est un enfant né de parents tous deux vaxxinés.

Naturellement, cela implique que les parents étaient déjà vaxxinés avant la conception. Si seulement la mère est vaxxinée au cours de sa grossesse, cela pourra certes avoir des conséquences sur elle et son bébé (par exemple, jusqu’à 92% de fausses couches, si la vaxxination a lieu aussitôt la conception!), mais cela ne suffira pas de faire du bébé – s’il survit! – un «vaxxo bébé». C’est fondamentalement le fait que ses parents soient tous deux vaxxinés avant sa conception qui fait de lui un «vaxxo-bébé»!

Voilà pour la définition. Examinons maintenant les caractéristiques. Une première caractéristique suffisante pour l’identifier comme tel est que ce bébé a les yeux noirs, ce qui, autrement, jusqu’ici, ne se voyait jamais (voir, par exemple, cet article sur la couleur des yeux). D’où vient cette couleur noire des yeux. Possiblement (c’est encore juste une hypothèse) de l’oxyde de graphène (tout noir!) présent dans les vaxxins!

Au sujet de ces nouveaux vaxxo-bébés, dans cette vidéo: https://odysee.com/@Jean-Jacques-Crevecoeur:f/IFQ73:c?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy, au sujet de la «vaxxination», le Dr Astrid Stuckelberger déclare:

«Cette injection (remplie de graphène) c’est un poison horrible. Le graphène, c’est un tapis volant micro-micro nano-nano, sur lequel l’on peut mettre un génome, une bactérie, un parasite, un programme DARPA, (voir Dr Charles Morgan: «Psychoneurobiology and war»).». NDLR: Bref, «ce que l’on veut».

«Sur ce tapis de graphène ils mettent des petites choses, et en chauffant et en donnant une information électronique, magnétique, électromagnétique, on peut changer la forme et l’on peut éditer ce petit génome. Et on peut aussi changer la mémoire de la bactérie pour que la personne – si cela va dans le cerveau – elle ait aussi un changement de mémoire. Donc, c’est très, très grave!»

«Dans la guerre de communication que l’on est en train de vivre, le plan ultime c’est de faire croire que les gens qui sont en bonne santé sont contagieux (NDLR: ce qui, bien sûr, est complètement faux!), et il faut absolument que le plus de monde possible soit infecté, parce que ce sont eux les contaminateurs

«Ce sont les vaxxinés qui sont les contaminateurs d’eux-mêmes et de leur entourage par ces «tapis volants de nano-particules» qui sont des aérosols {qu’ils émettent}, surtout pendant les quatre à cinq semaines après l’injection c’est très violent, mais après cela continue quand même.»

«Comment vaincre la peur (du covid)? Par une peur {encore} plus grande (celle du vaxxin)!»

«Les femmes enceintes mettent au monde des enfants malades, déformés ou alors qui arrivent à marcher en six mois. On n’a jamais vu ça. Ce sont des OGM, des enfants OGM. Ils ont des yeux globuleux, ils tiennent la tête {droite} à 3 mois. On  ne sait pas ce que c’est

«Ce qu’ils (les mondialistes psychopathes) veulent c’est ça: c’est que, à travers cet aérosol de graphène des gens qui ont le vaxxin … (NDLR: elle ne finit pas sa phrase et, de façon incidente, introduit une nouvelle idée:)

{Ce sont des gens} qui devraient être mis en quarantaine – enfin le professeur Perronne l’a dit! C’est génial {qu'il l'ait dit}! – Il dit: «C’est urgent, que les personnes vaxxinées – avec cette expérience – soient mises en quarantaine, pour leur protection et pour celle des autres!».

«Parce que, là, vous tous qui écoutez, que vous soyez avec le vaxxin ou pas, c’est urgent que vous vous détoxifiez de ce graphène, qui est électromagnétique, qui a une identité et qui…»

«Surtout pour ceux qui ont l’injection, on peut l’enlever, avec la N-Acétylcystéine (NDLR: précurseur du gluthation) ou le gluthation et du zinc à haute dose, vous enlevez déjà toute cette couche-là. C’est les deux choses très importantes pour essayer de détoxifier le graphène. Ou alors le dioxyde de chlore (NDLR: de Jim Humble), qui marche à merveille. Il y a des gens qui l’ont essayé autour de moi.»

«Ils veulent créer une guerre entre injectés et non injectés, répandre la {fausse} croyance que nous {les non injectés} on est contagieux et que eux {les injectés} ils sont en santé, alors qu’ils sont malades. C’est quand même dingue! Si cela marchait, ils ne se feraient pas injecter, encore, encore, encore

Puis elle parle de la soi-disant «recherche scientifique»:

«La «recherche», c’est la fraude systématique de l’éthique:

{C’est quoi l’éthique scientifique/médicale?}:

  1. Celui qui fait la recherche ce n’est pas celui qui fait la fabrique!
  2. Celui qui fait des dégâts doit payer!
  3. S’il y a un mort ou vingt morts ou cinquante morts, il faut arrêter tout de suite!

Puis elle évoque le bilan officiel (très inférieur à la réalité!) de l’actuelle catastrophe vaxxinale en cours:

«On en est (au 04/11/2021) à 29.173 morts directes de l’injection, 2.999.743 effets secondaires graves dans «Eudravigilance» en Europe (NDLR: Plus précisément des seuls pays de l'Union Européenne). Ça augmente tout le temps. Et maintenant l’on en est à 34.467 handicaps permanents irréversibles. C’est très minimaliste, seulement 1 à 10% de la réalité. 17.128 décès directs du vaxxin expérimental, dont 32 enfants. En Europe 12.115 enfants de 0 à 17 ans ont déjà des effets secondaires graves, 131 handicaps irréversibles. Le VAERS (système de déclaration des effets secondaires américain): En 35 ans, 3204 décès. En 9 mois, déjà 17128 décès (déclarés).».

«Pfizer est en train de tomber. Pfizer est incriminé: Ils ont fraudé sur toute la ligne. On a déjà des décès, il faut arrêter ça tout de suite!»

Puis, à l’approche de l’hiver, elle lance l’alerte rouge:

«Pour l’hiver, je lance l’alerte! À chaque fois qu’il se passe quelque chose, il faut prévenir! {Par exemple} trois alpinistes sont morts dans l’Hymalaya; ils avaient été «obligés» de se faire vaxxiner pour pouvoir faire l’ascension!».

«Dans ces fioles {de vaxxin) il y a du métal, des parasites, pas seulement le graphène

«Un point central: On va vers l’Hiver. Le système immunitaire avec ces protéines spike. Les autopsies sont interdites, parce que le crime est interdit d’être vu. On cache les morts. On cache les autopsies. Les autopsies faites {parfois, en cachette} montrent qu’il y a deux pointes de la protéine spike qui sont vraiment toxiques (c’est pour cela que le di-oxyde de chlore peut les couper) – eh bien c’est une catastrophe, parce que, dès qu’ils vont avoir une grippe – qui est un nettoyage saisonnier {du corps} – eh bien le système {immunitaire} va réagir partout, pas seulement dans certains organes mais dans tous les organes. Ces injections, il faut les soigner vite, parce que là c’est en train d’arriver… L’on voit des drames partout!»

«Le CDC annonce une «pandémie de zombies» et naturellement ce sont les gens sains - non vaxxinés - qui seront {faussement} accusés de transmettre le virus du zombie aux vaxxinés

«Je me suis dit: «Qu’est-ce qui se passe?» Quand j’ai entendu parler de l’hydre…  Leur but ce n’est pas seulement la mort. Ils éliminent les moins forts, OK, mais leur but ultime c’est de changer le génome humain. C’est le transhumanisme, c’est absolument fou et c’est une guerre spirituelle

Ensuite, elle évoque les découvertes de:

«Trois vrais scientifiques respectables:

Carrie Madej, qui est sortie du bois, maintenant, qui était dans les laboratoires qui ont créé les vaxxins expérimentaux.

Ariana Lowe (?) (NDLR: le nom, juste entendu, n’est pas forcément orthographiquement bien retranscrit!), qui a des compétences…

Le Polonais Dr Zulewsky, qui est, en fait, chimiste et archéologue et même égyptologue.

Ils ont pris dans les fioles {de vaxxin}, ils ont isolé une «chose» en particulier, c’est un parasite. Et c’est un œuf de parasite. Ils ont eu la bonne idée de mettre la chose sous une lampe, pour la faire chauffer et se développer, comme un œuf. Et qu’est-il arrivé? L’œuf a éclos et il est sorti … une hydre! L’hydre est immortelle. Vous coupez la tête et elle repousse. Là est peut-être le secret de la régénération, peut-être de l’immortalité.

Les trois disent la même chose, ils disent que cette hydre est vivante, elle bouge, et elle se comporte d’une manière jamais vue, jamais décrite par la médecine. Elle a des yeux, elle a des comportements que l’on ne comprend pas. Un genre alien. {Cette chose} se colle au système neurologique. »

«Quand vous savez ça, vous allez voir ce qui se passe avec les bébés. Et ce qui se passe avec les femmes enceintes. Avec l’embryon, un truc comme ça qui se colle, on ne sait pas ce qui va arriver… Et on ne sait pas non plus ce qui va arriver avec les personnes vivantes.

Mais ce qu’on voit c’est que les {nouveaux} enfants qui naissent ne sont pas ce qu’ils devraient être, dans un {être} humain normal

«Et donc il faut être très vigilant et étudier cela de très, très près. Il convient d’être prudent avec ces enfants, parce que l’on ne sait pas par quoi ils sont dirigés. On ne sait pas à quoi ils réagissent exactement. C’est vraiment le zombie, en fait. Il y aura peut-être des gens zombies, mais il y aura – c’est peut-être pour divertir – le vrai but c’est de changer et d’éditer le génome humain, et c’est pour ça que l’OMS a publié deux rapports, en juillet et août (2021).

C’est par le graphène et les informations qu’ils donnent et par cet œuf parasitaire qui est à l’intérieur {qu’ils comptent y arriver}, des choses qu’il faut guérir rapidement (par les UV – les rayons Ultra-Violets).

À ceux qui ne sont pas vaxxinés - donc aux êtres humains normaux! - elle dit:

«Vous vous êtes choisis vous-mêmes pour être sauvés. On doit construire cette {nouvelle} société.».

«Les {nouveaux} enfants: Je ne sais pas s’ils vont vivre, et je ne sais pas comment ils vont se comporter contre leur mère, contre la population! Parce que c’est une guerre! Quoi de mieux {pour les psychopathes} que d’avoir une hydre que l’on peut manipuler à distance, qui a des pattes cent fois plus {longues} que la tête. C’est le Dr Zulewski qui le démontre, c’est fascinant ce qu’il dit. Comment on prévient cette histoire? Les gens vont se réveiller…»

«{Les vaxxinés}, ils se sentent "à côté de la plaque", à côté de leur corps. Mais, avec l'épigénétique l'on a beaucoup plus de pouvoir que l'on pense. On ne sait pas encore à quel point on a un pouvoir énorme

Dans le cadre de cet article, c’est ici la fin des citations du Dr Astrid Stückelberger, dans cette extra-ordinaire vidéo de «L’Info en questions» n°73 (avec Jean-Jacques Crèvecœur, Dr Tal Schaller, Chloé Frammery, etc.).

Voyons maintenant un article de la Quinta Colonna de Ricardo Delgado (espagnol) traduit en français (merci à eux!) sur cette page:

https://bistrobarblog.blogspot.com/2021/09/les-bebes-de-la-pandemie-ou-bebes-aux.html

et largement reproduit ci-dessous:

 

Les bébés de la pandémie ou "bébés aux yeux noirs"

Les bébés nés de parents vaccinés naissent avec des yeux noirs

https://1.bp.blogspot.com/-0JA_Pybp_8k/YVMgmx6ltuI/AAAAAAAAmSc/zGMbm0DkLio1FAhtaVcmK_g8iYBk0nz7wCLcBGAsYHQ/w269-h320/b%25C3%25A9b%25C3%25A9.png

Copie d'écran de la vidéo de Ricardo Delgado et Luis Sévillano

Après les vidéos virales sur les vaccinés devenant des aimants, voici maintenant les vidéos de bébés nés de parents vaccinés. Ce n'est pas sans me faire penser à la "légende urbaine" des "enfants aux yeux noirs" (voir ICI

Et comme par hasard, un film est sorti au printemps 2021 qui s'inspire de cette légende urbaine. Vous avez dit bizarre?

L'équipe de La Quinta Columna avait déjà fait allusion à ces bébés et ils reviennent sur la question avec une nouvelle vidéo traduite par Orwell City.

 

La Quinta Columna revient sur le cas des "bébés-aux-yeux-noirs" qu’on appelle aussi {faussement} les "bébés de la pandémie"

La Quinta Columna présente une vidéo de nouveaux-nés dont les parents ont été inoculés entre décembre 2020 et janvier 2021. On les nomme aussi {de manière inappropriée} "bébés de la pandémie" ou plus récemment {et plus justement}, "bébés-aux-yeux-noirs".

En dehors de leurs caractéristiques particulières [Ricardo Delgado parlait d’une apparence type syndrome de Down, la trisomie (21)], ce qui est le plus frappant, ce sont leurs yeux noirs et leur vieillissement accéléré.

Ricardo Delgado:

"Comme promis, je vais vous montrer une vidéo de ces enfants dont les parents ont été vaccinés entre fin décembre 2020 et début janvier 2021. Avant la conception, {donc} logiquement, avant la grossesse et l’accouchement.

Nous pouvons voir que ces enfants ont une sorte d’effet syndromique. Ils présentent plusieurs traits caractéristiques, comme des yeux de couleur noire, alors qu’ils (les yeux) sont habituellement clairs à la naissance et acquièrent leur couleur définitive quand la rétine et l’iris sont formés.

Mais passons aux images et vous jugerez en fonction de ce que vous voyez.

Il est vrai que la musique (de la vidéo) n’est pas des plus appropriée. Si ces images sont légitimes… Il faudra les choisir avec soin. Il est vrai que nous aurons de plus en plus de ces vidéos, malgré tout.

C’est comme s’il y avait un vieillissement prématuré. Et les aptitudes physiques qu’on devrait voir à un an ou à un an et quelque, ces bébés les manifestent à un âge très précoce, comme leurs tentatives pour ramper à deux semaines. Des choses qui ne sont pas normales. Sans parler de ces yeux noirs, ce qui n’est pas vraiment normal.

Nous voyons au début une vidéo un peu troublante sur le sujet des ‘yeux noirs’, comme on nomme les enfants nés en 2021. Des bébés nés après que les parents aient été vaccinés. Et ce que nous voyons… Bon. Prenons ces cas "avec des pincettes" en attendant d’avoir un peu plus de matière pour donner une meilleure crédibilité au sujet.

Mais ce que nous observons ressemble à un processus de vieillissement ou à un développement prématuré. Des enfants de 3 mois qui marchent, par exemple, alors qu’en temps normal, ce n’est pas avant neuf ou dix mois. À peu près.

Dr Sevillano: Avant 14 mois, plus ou moins. Un bébé doit être âgé de 12 ou 14 mois pour commencer à marcher. Mais c’est possible à partir de 9 ou 10 mois.

Ricardo Delgado: Ramper à deux semaines, par exemple. Ce n’est pas normal, n’est-ce pas?

Dr. Sevillano: Ce n’est pas normal. Non. Non.

Certains enfants sont en avance. Mais les yeux, en fait, attirent vraiment l’attention. Et il est nécessaire d’observer tout ce qui se rapporte à ces enfants pour savoir quel genre d’enfants sont nés après vaccination.

Voir, par exemple, un vaxxo-bébé sur cette vidéo:

https://odysee.com/@Nazimagazine%C2%AE-News:2/baby506:f?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

En voici un autre ici:

https://odysee.com/@david.demafate:3/bebe-covid-video_2021-10-17_19-44-06:e?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

Voir ici des bébés aux yeux noirs présentés par Ricardo Delgado de la Quinta Colonna (plusieurs adresses pour la même vidéo):

https://odysee.com/@Uneautreverite:7/pand%C3%A9mie-b%C3%A9b%C3%A9-vaccin:3?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@AlternaVideo:2/More-black-eyed-babies-of-vaxed-parents-with-crazy-abilities:f?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@vivreautrement:6/More-black-eyed-babies-of-vaxed-parents-with-crazy-abilities:3?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@Amir:f/enfants-aux-yeux-noirs-3:e?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@FlowerPower:b/Pandemic-babies:d?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@Uneautreverite:7/pand%C3%A9mie-b%C3%A9b%C3%A9-vaccin:3?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@Amir:f/enfants-aux-yeux-noirs-3:e?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@Co-Naissance:f/Les-b%C3%A9b%C3%A9s-des-injections---Yeux-noirs-et-d%C3%A9veloppements-rapides:b?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@vivreautrement:6/More-black-eyed-babies-of-vaxed-parents-with-crazy-abilities:3?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@RencontresParanormales:b/%F0%9F%94%B4les-enfants-aux-yeux-noirs-!-%E2%80%93-le:6?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

https://odysee.com/@Ilsesttempsd%27observerlav%C3%A9rit%C3%A9enface:b/COVID-1984---Les-Premiers-B%C3%A9b%C3%A9-Pand%C3%A9mie:4?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy

Ainsi, grâce à ces premières vidéos du phénomène, chaque lecteur du présent article peut commencer à expérimenter par lui-même à quoi ressemblent ces «nouveaux enfants aux yeux noirs»

 

Conclusion provisoire

Dans leur délire transhumaniste, les psychopathes mondialistes qui ont poussé «tout le monde» (la plus grosse partie de l’humanité, confiante, naïve et crédule) à la soi-disant «vaxxination» (contre une soi-disant «pandémie» en réalité largement imaginaire, et dont il semble que le virus responsable n’est jamais été, en fonction des postulats de Koch, correctement isolé) nous font vivre, dans la réalité, un cauchemar pire que le pire des films de «science-fiction»!

Ce qui faisait la beauté et l’essence de l’humanité est en train de disparaître sous nos yeux (c’est le cas de dire!) abasourdis, notamment son extrême diversité génétique s’exprimant, par exemple, par un regard de plusieurs couleurs, car il semble (pas encore assez de cas et d’observations pour précisément confirmer de manière absolue ce qui est réellement en train de se passer!) que tous ces «nouveaux bébés» issus non de la pandémie mais bien de la «vaxxination» (les «vaxxo-bébés») doivent désormais tous avoir un regard d’un noir de jais ou, plus précisément, d’un noir de charbon, car – ne l’oublions pas! – le graphène est juste un carbone très pur, donc – pour simplifier – du charbon!

Des mutants arrivent dans notre monde... Quel impact vont-ils avoir? Comment se comporter avec eux? Faut-il s'en protéger?

Bien sûr, à ce sujet, de nombreuses questions très graves restent encore en suspens, telles que, par exemple:

  • Ces bébés mutants peuvent-ils encore être qualifiés d’humains?
  • Comment vont-ils évoluer en grandissant? Quel genre d’enfants, d’adolescents et d’adultes vont-ils donner?
  • Quel genre d’âmes peut-il encore s’incarner dans de tels corps?
  • Ces nouveaux enfants sont-ils déjà des zombies ou vont-ils le devenir?
  • À quoi sont dus la précocité et l’accélération du vieillissement de ces «nouveaux êtres humains»?
  • Va-t-il falloir des écoles spéciales pour s’adapter à la précocité de ces êtres d’un nouveau genre?
  • Les êtres aux yeux noirs vont-ils supplanter tous les autres?
  • Les vaxxo-bébés vont-ils – comme le craint le Dr Astrid Stückelberger (voir ci-dessus) – se retourner contre leur propre mère, puis contre leur père, leurs frères et sœurs, vont-ils devenir une menace pour toute la société, en particulier pour tous ceux qui ne seront pas des êtres issus de la vaxxination?
  • En conscience, les vaxxinés – pas encore rendus complètement stériles par la vaxxination – ont-ils encore le droit de procréer?
  • Faut-il laisser les vaxxinés avoir encore des enfants?
  • Comment tout cela va-t-il finir? Quel est l’avenir de l’humanité?

Toutes ces questions et bien d’autres donnent le vertige. La boîte de Pandore est désormais ouverte, et nul ne sait ce qui va maintenant en sortir, si ce n’est un chaos total.

Tandis que le problème est encore dans l’œuf (c'est le cas de dire!), qui pourrait encore, à l’échelle de la planète, prendre les décisions qui pourraient encore sauver la véritable humanité?

Post-Scriptum: Pour être complet sur le sujet, il existe, toutefois, en tant que «légendes urbaines», des vidéos remontant à plusieurs années sur le thème des «enfants aux yeux noirs». En ces cas il ne s’agit pas de bébés mais plutôt d’enfants de, par exemple, une dizaine d’années (généralement, de 7 à 16 ans).

Le premier cas connu d’observation d’enfants aux yeux noirs (généralement décrits comme plutôt inquiétants) remonterait à 1998.

Voici quelques vidéos traitant du sujet :

https://youtu.be/GYZ3R6hm0YM

https://youtu.be/IXkWysyqeO4

https://youtu.be/KVOF3Xx4QI4

https://youtu.be/9LfaNxF8Oo0

https://youtu.be/KVOF3Xx4QI4

https://www.youtube.com/watch?v=O3WAeq28QuA

https://www.youtube.com/results?search_query=enfants+aux+yeux+noirs

https://odysee.com/@RencontresParanormales:b/%F0%9F%94%B4les-enfants-aux-yeux-noirs-!-%E2%80%93-le:6

Même si une relation est possible, toutes ces histoires, toutefois, ne concernent pas directement les bébés nés en 2021 issus de deux parents vaxxinés.

 

Annexes:

Pourquoi les gens ne naissent-ils pas avec les yeux noirs ?:

https://youtu.be/VNI8yJdjs90

Les enfants aux yeux noirs sur Wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enfants_aux_yeux_noirs

Selon cette vidéo turque, avec images à l'appui, les malformations des bébés nés de vaxxinés peuvent consister en la présence d'une queue à l'arrière du bébé ou bien en la présence de multiples bras ou jambes! S'agit-il de vraies photographies?:

Présentation de la vidéo:

"Ces CRIMINELS du CovidVAXX, Qu'ont-ils fait? Des bébés nés de parents "vaccinés", a priori Moderna, naissent avec des queues d'animaux, 1 seul œil, de multiples jambes et ou bras et/ou des poils d'animaux!!! #Drfatiherbakan a exposé les faits lors d'une conférence de presse.

C'est évident, l'ADN de l'homme ne diffère que de très très peu de l'ADN des ANIMAUX et une SIMPLE MODIFICATION de l'ADN peut avoir des CONSEQUENCES GRAVISSIMES, des DEFORMATIONS FOETALES (FATALES)...

Bref, on ne peut pas MODIFIER L'ADN sans CONNAISSANCE sur les EFFETS A LONG TERME, et si cela déja se voit dans les enfants de parents vaxxed, qu'est-ce que ça va être dans la POPULATION VAXXED GENERALE....?!

Ce sont tous des CRIMINELS de la PIRE ESPECE ces VAXXEURS... Il devrait passer en COUR MARTIALE tous et toutes qui ont poussé sur les SERINGUES pour du POGNON...".

Des bébés nés de parents vaxxinés naissent-ils vraiment avec de telles terribles malformations?, il est encore trop tôt pour le dire avec certitude, mais l'avenir proche ne manquera pas d'infirmer ou de confirmer cette possibilité...

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 00:35
Qu'y a-t-il dans les vaxxins?
Qu'en est-il des vaxxo-bébés?

 

(Bébés nés de parents vaxxinés avant la conception)

 

Dans cette vidéo: https://odysee.com/@Jean-Jacques-Crevecoeur:f/IFQ73:c?r=H9c86oh5bVDomg7TTLSDu4fDa9phwawy le Dr Astrid Stückelberger déclare:

«Cette injection (remplie de graphène) c’est un poison horrible. Le graphène, c’est un tapis volant micro-micro nanon-nano, sur lequel l’on peut mettre un génome, une bactérie, un parasite, un programme DARPA, (voir Dr Charles Morgan : «Psychoneurobiology and war»).». Bref, ce que l’on veut.

«Sur ce tapis de graphène ils mettent des petites choses, et en chauffant et en donnant une information électronique, magnétique, électromagnétique, on peut changer la forme et l’on peut éditer ce petit génome. Et on peut aussi changer la mémoire de la bactérie pour que la personne – si cela va dans le cerveau – elle ait aussi un changement de mémoire. Donc, c’est très, très grave!»

«Dans la guerre de communication que l’on est en train de vivre, le plan ultime c’est de faire croire que les gens qui sont en bonne santé sont contagieux (ce qui, bien sûr, est complètement faux !), et il faut absolument que le plus de monde possible soit infecté, parce que ce sont eux les contaminateurs.»

«Ce sont les vaxxinés qui sont les contaminateurs d’eux-mêmes et de leur entourage par ces «tapis volants de nano-particules» qui sont des aérosols {qu’ils émettent}, surtout pendant les quatre à cinq semaines après l’injection c’est très violent, mais après cela continue quand même.»

«Comment vaincre la peur (du covid)? Par une peur plus grande (du vaxxin)!»

«Les femmes enceintes mettent au monde des enfants malades, déformés ou alors qui arrivent à marcher en six mois. On a jamais vu ça. Ce sont des OGM, des enfants OGM. Ils ont des yeux globuleux, ils tiennent la tête à 3 mois. On  ne sait pas ce que c’est.»

«Ce qu’ils veulent c’est ça: c’est que, à travers cet aérosol de graphène des gens qui ont le vaxxin, {des gens} qui devraient être mis en quarantaine – enfin le professeur Perronne l’a dit! C’est génial! – Il dit:  C’est urgent, que les personnes vaxxinées – avec cette expérience – pour leur protection et pour celle des autres!» Parce que, là, vous tous qui écoutez, que vous soyez avec le vaxxin ou pas, c’est urgent que vous vous détoxifiez de ce graphène qui est électromagnétique, qui a une identité et qui…»

«Surtout pour ceux qui ont l’injection, on peut l’enlever, avec la N-Acétylcystéine ou le gluthation et du zinc à haute dose, vous enlevez déjà toute cette couche-là. C’est les deux choses très importantes pour essayer de détoxifier le graphène. Ou alors le dioxyde de chlore, qui marche à merveille. Il y a des gens qui l’ont essayé autour de moi.»

«Ils veulent créer une guerre entre injectés et non injectés, répandre la croyance que nous {les non injectés} on est contagieux et que eux {les injectés} ils sont en santé, alors qu’ils sont malades. C’est quand même dingue ! Si cela marchait, ils ne se feraient pas injecter, encore, encore, encore!»

«La recherche, c’est la fraude systématique de l’éthique:

  1. Celui qui fait la recherche ce n’est pas celui qui fait la fabrique!
  2. Celui qui fait des dégâts doit payer!
  3. S’il y a un mort ou vingt morts ou cinquante morts, il faut arrêter tout de suite!

On en est (au 04/11/2021) à 29.173 morts directes de l’injection, 2.999.743 effets secondaires graves dans «Eudravigilance» en Europe (Union Européenne). Ça augmente tout le temps. Et maintenant l’on en est à 34.467 handicaps permanents irréversibles. C’est très minimaliste, seulement 1 à 10% de la réalité. 17.128 décès directs du vaxxin expérimental, dont 32 enfants. En Europe 12.115 enfants de 0 à 17 ans ont déjà des effets secondaires graves, 131 handicaps irréversibles. Le VAERS (système de déclaration des effets secondaires américain) : En 35 ans, 3204 décès. En 9 mois, déjà 17128 décès (déclarés).

Pfizer est en train de tomber. Pfizer est incriminé: Ils ont fraudé sur toute la ligne. On a déjà des décès, il faut arrêter ça tout de suite!

Pour l’hiver, je lance l’alerte! À chaque fois qu’il se passe quelque chose, il faut prévenir! Trois alpinistes sont morts dans l’Hymalaya; ils avaient été «obligés» de se faire vaxxiner pour pouvoir faire l’ascension!

Dans ces fioles il y a du métal, des parasites, pas seulement le graphène.

Un point central: On va vers l’Hiver. Le système immunitaire avec ces protéines spike. Les autopsies sont interdites, parce que le crime est interdit d’être vu. On cache les morts. On cache les autopsies. Les autopsies faites {en cachette} montrent qu’il y a deux pointes de la protéine spike qui sont vraiment toxiques (c’est pour cela que le di-oxyde de chlore peut les couper) – eh bien c’est une catastrophe, parce que, dès qu’ils vont avoir une grippe – qui est un nettoyage saisonnier {du corps} – eh bien le système va réagir partout, pas seulement dans tous les organes. Ces injections, il faut les soigner vite, parce que là c’est en train d’arriver… L’on voit des drames partout!

Le CDC annonce une «pandémie de zombies» et naturellement ce sont les gens sains - non vaxxinés - qui seront accusés de transmettre le virus du zombie aux vaxxinés!

Je me suis dit: «Qu’est-ce qui se passe?». Quand j’ai entendu parler de l’hydre… Leur but ce n’est pas seulement la mort. Ils éliminent les moins forts, OK, mais leur but ultime c’est de changer le génome humain. C’est le transhumanisme, c’est absolument fou et c’est une guerre spirituelle.

Trois vraies scientifiques respectables:

Carrie Madej, qui est sortie du bois, maintenant, qui était dans les laboratoires qui ont créé les vaxxins expérimentaux.

Ariana Lowe (?), qui a des compétences

Le Polonais Dr Zulewsky, qui est, en fait, un chimiste et archéologue et égyptologue.

Ils ont pris dans les fioles, ils ont isolé une chose en particulier, c’est un parasite. Et c’est un œuf de parasite. Ils ont eu la bonne idée de mettre la chose sous une lampe, pour la faire chauffer et se développer, comme un œuf. Et qu’est-il arrivé? L’œuf a éclos et il est sorti … une hydre! L’hydre est immortelle. Vous coupez la tête et elle repousse. Là est peut-être le secret de la régénération, peut-être de l’immortalité.

Les trois disent la même chose, ils disent que cette hydre est vivante, elle bouge, et elle se comporte d’une manière jamais vue, jamais décrite par la médecine. Elle a des yeux, elle a des comportements que l’on ne comprend pas. Un genre alien. {Cette chose} se colle au système neurologique.

Quand vous savez ça, vous allez voir ce qui se passe avec les bébés. Et ce qui se passe avec les femmes enceintes. Avec l’embryon, un truc comme ça qui se colle, on ne sait pas ce qui va arriver… Et on ne sait pas non plus ce qui va arriver avec les personnes vivantes.

Mais ce qu’on voit c’est que les enfants qui naissent ne sont pas ce qu’ils devraient être, dans un humain normal.

Et donc il faut être très vigilant et étudier cela de très, très près. Il convient d’être prudent avec ces enfants, parce que l’on ne sait pas par quoi ils sont dirigés. On ne sait pas à quoi ils réagissent exactement. C’est vraiment le zombie, en fait. Il y aura peut-être des gens zombies, mais il y aura – c’est peut-être pour divertir – le vrai but c’est de changer et d’éditer le génome humain, et c’est pour ça que l’OMS a publié deux rapports, en juillet et août (2021).

C’est par le graphène et les informations qu’ils donnent et par cet œuf parasitaire qui est à l’intérieur, et qu’il faut guérir rapidement (par UV).

Le deuxième c’est des «Guidelines pour la numérisation du soin».

J’invite tout le monde à faire des réserves, c’est urgent!

Vous vous êtes choisis vous-mêmes pour être sauvés. On doit construire cette société.

Dans les masques, il y a des choses horribles dedans, du tolluène et aussi des parasites, des morgellons.

Les {nouveaux} enfants: Je ne sais pas si ils vont vivre, et je ne sais pas comment ils vont se comporter contre leur mère, contre la population! Parce que c’est une guerre ! Quoi de mieux que d’avoir une hydre que l’on peut manipuler à distance, qui a des pattes cent fois plus {longues} que la tête. C’est le Dr Zulewski qui le démontre, c’est fascinant ce qu’il dit. Comment on prévient cette histoire? Les gens vont se réveiller

{Les vaxxinés}, ils se sentent "à côté de la plaque", à côté de leur corps. Mais, avec l'épigénétique l'on a beaucoup plus de pouvoir que l'on pense. On ne sait pas encore à quel point on a un pouvoir énorme.

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2021 5 05 /11 /novembre /2021 12:18
 
Entretien avec l'avocat Reiner Fuellmich:
 
«Les inoculations ont été faites pour réduire la population mondiale
et il semble également que la vaccination soit utilisée
pour voir comment manipuler au mieux notre ADN»
 
11/07/2021.
 
 
Le journaliste citoyen René Janetzko a eu une interview exclusive la semaine dernière avec l'éminent avocat allemand Reiner Fuellmich et son enquête sur la crise de Corona. Le média suédois nyadagbladet.se a publié l'interview complète dans laquelle Fuellmich examine en profondeur la fraude généralisée et les problèmes complexes entourant la politique corona et les campagnes de vaccination de masse en cours dans le monde.

J : Salut Dr. Reiner Fuellmich!

F : Bonne journée!

J : Je suis content que vous vouliez me parler aujourd'hui, malgré votre emploi du temps chargé. J'apprécie vraiment cela. Je m'appelle René Janetzko et je réalise cette interview pour le compte du journal suédois en ligne Nya Dagbladet. Chaleureuses salutations du Dr. Reiner Fuellmich de Finlande, ou plutôt d'land!

F : Fantastique!

J : J'ai lu quelque part que vous figurez actuellement parmi les avocats les plus puissants au monde. Par conséquent, votre nom est connu de nombreuses personnes et même ici, dans les pays scandinaves, ils savent qui vous êtes. Cependant, je voudrais vous demander de vous présenter brièvement. Qu'avez-vous fait auparavant et quel est votre parcours professionnel? Vous avez été impliqué dans plusieurs projets majeurs.

F : Oui, il y a des exagérations extrêmes sur moi en ligne. Je suis en fait un avocat tout à fait normal. Peut-être pas tout à fait comme les autres, car je n'ai jamais été du côté des grandes entreprises. Je n'y suis pas allé même s'ils ont offert beaucoup d'argent. Vous devez être prêt à vendre votre âme et je n'ai jamais voulu faire ça. C'est pourquoi, avec mes collègues, j'ai défendu les consommateurs ordinaires et les petites entreprises contre les grandes entreprises, qui se livrent presque exclusivement à la fraude. Ce sont les "moyens de transport" des détenteurs du pouvoir, comme les grands actionnaires. Un bon exemple est la Deutsche Bank, qui est probablement la plus grande installation de blanchiment d'argent pour la soi-disant clique de Davos, l'élite économique et politique qui se réunit à Davos dans le cadre du Forum économique mondial.

Au cours de ma carrière professionnelle, comme mes collègues, j'ai été responsable en tant qu'avocat plaidant, c'est-à-dire que je n'ai pas écrit de contrats ni engagé de procédures judiciaires - mais nous avons fait appel contre «Deutsche Bank», «Volkswagen» et la plus grande compagnie maritime du monde «Kuehne & Nagel». Ce dernier impliquait des pots-de-vin valant des millions. C'est pourquoi nous avons de l'expérience dans ce domaine et nous savons combien il est difficile de réussir dans de tels cas. Je suis sûr que beaucoup de gens en Allemagne ont pensé qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas avec la crise de Corona. Peut-être veulent-ils transformer une grippe commune en une pandémie majeure au profit financier des grands groupes technologiques et de l'industrie pharmaceutique?

Beaucoup ont pensé que Fuellmich, à travers son expérience, serait l'homme qu'il fallait pour aller un peu plus loin, mais cela n'a jamais vraiment été mon plan. J'étais aux États-Unis avec ma femme à l'époque. Nous avons un ranch en Caroline du Nord et j'avais l'intention d'y vivre une vie calme et paisible, mais un jour, ma femme a dit que cela ne pouvait pas continuer comme ça. Nous devons aller en Allemagne maintenant et aider à découvrir ce qui se passe. Les questions que nous, nos amis et nos parents nous posions à l'époque, étaient de savoir à quel point le virus est vraiment dangereux et à quel point vous pouvez faire confiance au test PCR de Drosten et à quel point les restrictions coronariennes ont réellement causé des dommages. Nous avons donc emballé nos affaires et avec nos chiens nous sommes allés en Allemagne.

Le 10 juin, j'ai fondé le Coronary Research Committee à Berlin avec Viviane Fischer. On a vu qu'il n'y avait aucune information du côté politique, mais une seule ligne : panique, panique, panique et qu'il n'y a qu'une seule solution : vaccin, vaccin, vaccin. Ils ont même refusé d'enquêter pour savoir s'il y avait vraiment une raison à cette panique. Il y a l'ancien proverbe juridique romain "Audiatur et altera pars" - qui signifie aussi écouter l'autre côté. Cependant, cela n'a jamais été fait, mais c'était toujours la panique de Drosten, la panique du cyclisme – puis cela est passé à Faucipaniek. C'était une raison suffisante pour nous de conclure que quelque chose ne va pas ici. S'il s'agissait vraiment d'un virus dangereux, les politiques n'essaieraient pas de créer plus de panique, mais ils essaieraient de rassurer la population. Alors nous avons dit que nous allions découvrir par nous-mêmes ce qui se passait. Depuis lors, nous avons écouté environ 110 scientifiques du monde entier parler de ces problèmes. Nous avons écouté le Dr. Mike Yeadon, qui était cadre supérieur chez Pfizer, à Dolores Cahill, virologue à l'Université de Dublin, à toutes les personnes intéressantes de tous les pays qui ont eu quelque chose à dire sur le sujet.

J : C'était en fait une bonne transition vers ma question suivante. Des choses étranges se produisent dans ce monde. La démocratie est restreinte, la liberté d'expression est restreinte, nos enfants souffrent. On pourrait dire que le monde est dans un certain état d'agitation et que le coronavirus semble être un catalyseur en un sens. Êtes-vous d'accord avec cela?

F : Oui, la crise corona, nous l'avons découvert, est causée par l'homme. Il n'y a pas de pandémie de coronavirus, c'est juste une pandémie de test PCR. Et cette pandémie de test PCR et la panique qu'elle provoque sont utilisées pour un programme entièrement différent que l'élite économique et politique autoproclamée veut exécuter et faire passer. Cela signifie, de notre point de vue, que ce que d'autres considèrent comme des dommages collatéraux, tels que la destruction de la classe moyenne et des petites entreprises et la destruction de la vie et de la santé humaines, était un objectif délibéré à notre avis.

Comment en sommes-nous arrivés là? Parce que nous avons vu et savons que la santé des gens n'a pas d'importance. La question du danger du virus a déjà reçu une réponse, même l'OMS suppose que le taux de mortalité est d'environ 0,14 pour 100 000 – à peu près le même que le taux de grippe. Mais nous ne savons pas vraiment quel est le taux de mortalité de la grippe. C'est encore un peu flou, mais selon les chiffres publics, le chiffre tourne aussi autour de 0,14 ici. Corona est donc au même niveau que la grippe, mais il est désormais vrai que des mesures n'ont jamais été prises pendant une saison grippale comme celle que nous voyons actuellement. Une tentative similaire a été faite il y a onze ans, lorsque la grippe porcine a été présentée comme une pandémie similaire, ce qui a été confirmé un an plus tard.

J : C'était le Dr. Wodarg qui y a joué un grand rôle.

F : Oui, Wodarg y a joué un grand rôle. C'est probablement lui qui a révélé que cette pandémie n'était pas réelle, mais plutôt une grippe bénigne. Même alors, les gens étaient obligés de porter des masques et même alors, le véritable objectif était de faire vacciner les gens. La différence était alors qu'il s'agissait de vrais vaccins. Aujourd'hui, il s'agit d'expériences de thérapie génique.

J : Je peux vous recommander de regarder un documentaire que le service public (arte) a réalisé intitulé la pandémie de la peur.

F : Les profiteurs de la peur.

J : Exactement. Absolument correct.

F : C'est toujours sur YouTube.

J : Incroyable. Parlons des tests PCR. Si je vous comprends bien, les tests PCR sont la racine de tout le mal là-dedans.

F : Eh bien, c'est une façon de voir les choses. Maintenant, il y a une toute nouvelle histoire qui a frappé les médias grand public aux États-Unis – le mot récit signifie histoire et c'est vraiment un mot complètement stupide.

J : Mais c'est devenu à la mode aujourd'hui.

F : Eh bien, l'histoire se déroule maintenant comme ceci ; Fauci, qui est en fait l'équivalent de Drosten et Wieler aux États-Unis, est à la tête du CDC (les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis) et est très corrompu.

J : Qu'est-ce que le CDC ? Pouvez-vous expliquer cela brièvement?

Q : Le CDC aux États-Unis est l'équivalent de l'Institut allemand Robert Koch (RKI). CDC - Centre de contrôle et de prévention des maladies. Contrôle des maladies et contrôle des infections en principe. Maintenant, Fauci aurait mené des expériences de gain de fonction à Wuhan à l'Institut de virologie de Wuhan dans le dos du gouvernement américain et expressément contre l'interdiction du gouvernement. Des expériences pour rendre les virus encore plus dangereux. Les expériences ont été financées avec l'argent de la fraude fiscale. Il a menti au public et doit donc perdre son emploi et peut-être aussi verser des indemnités.

S'il est tenu responsable du dommage, cela aura pour lui des conséquences financières importantes qu'il ne pourra pas supporter. S'il survit à cela physiquement, il doit également craindre un processus difficile qui pourrait avoir une issue très grave pour lui. Mais l'histoire qui l'accompagne est un cheval de Troie. La première histoire est l'histoire que les Américains veulent entendre, parce qu'ils le détestent vraiment en ce moment. Mais ce qu'il y a à voir, c'est vraiment une autre histoire. À savoir qu'un virus pourrait sortir du laboratoire de Wuhan. Que c'est la cause de tout le chaos que nous avons maintenant. Mais ce n'est pas vrai. Il y a bien eu un accident dans ce laboratoire à la fin de l'année dernière. Les Chinois sont profondément inquiets et ont le chef du laboratoire, qui était en voyage en train pour Wuhan, ont été arrêtés et le site Web du laboratoire fermé pour couvrir toutes les traces, car ils pensaient vraiment qu'un accident très grave s'était produit. Quelque chose de grave s'est effectivement produit, mais pas comme on le craignait. Une ou deux personnes sont décédées, mais le virus n'a pas pu être transmis. Parce que si l'hôte meurt du virus, le virus ne peut pas non plus survivre. Ainsi, en deux semaines environ, la situation était sous contrôle. Mais cette histoire, l'équipe de Davos, qui a travaillé il y a plusieurs années sur cette pandémie où ce qui s'est passé en 2016 n'était qu'un test final, a pris ce qui s'est passé à Wuhan comme un déclencheur ou un tremplin pour pouvoir dire : c'est exactement ce qu'il faut donc ils ont chargé Drosten de développer un test PCR pour montrer au monde à quel point ce virus sorti du laboratoire de Wuhan est dangereux. Cependant, l'un n'a rien à voir avec l'autre. Rien. Ce qui est vrai, c'est que Drosten (un virologue et le plus proche conseiller d'Angela Merkel dans cette affaire), avec l'aide de l'OMS, a propagé deux mensonges. La première est qu'il existe des infections asymptomatiques. Autrement dit, toute personne sans symptômes est potentiellement à risque et tout le monde devrait avoir peur les uns des autres.

J : Puis-je vous interrompre un instant? Pour les natifs qui ne connaissent pas Drosten: il est en fait l'équivalent d'Anders Tegnell en Suède et de Lönnroth ici à Åland. Lönnroth n'est pas notre virologue, mais plutôt le médecin régional le plus responsable en la matière.

F : Drosten est le conseiller principal de la chancelière Angela Merkel. Il avait toujours travaillé comme virologue, mais maintenant il subissait beaucoup de pression car il s'est avéré qu'il n'avait pas écrit de thèse d'habilitation pour devenir professeur, mais il a quand même obtenu le titre. Il existe également de sérieux doutes quant à savoir s'il a rédigé une thèse qui lui donne le droit de s'appeler docteur. Il y a encore plus de doutes sur ses réalisations scientifiques. Encore une fois. L'affirmation selon laquelle il existe des infections asymptomatiques n'est tout simplement pas vraie. À la fin de l'année dernière, une grande étude à Wuhan, avec environ 10 millions de participants, l'a prouvé. Mais il avait encore besoin de cette affirmation, qui a été diffusée dans le monde entier avec l'aide de l'OMS, pour semer la peur et la répandre. Et quand cela a été accompli, il a continué avec d'autres mensonges ou fabrications. À savoir, affirmer qu'il pourrait dire lesquelles des personnes testées asymptomatiquement sont vraiment dangereuses – car il a développé un test qui peut déterminer avec précision qui est infecté par Covid-19 et qui ne l'est pas. Mais cela aussi est un mensonge. Un test PCR ne peut pas détecter une infection. En aucun cas.

 
 

J : L'inventeur du test PCR l'a également dit une fois. Mullis ou comment s'appelle-t-il?

Q : Son nom est Kary Mullis. Un homme très sage et aussi drôle qui est malheureusement décédé peu de temps avant la crise corona. Il a toujours dit que ce test est excellent, mais parce qu'il peut révéler des choses que l'œil humain ne peut pas voir, le test ne nous dit malheureusement rien sur les maladies ou les infections. Le test ne peut pas faire la distinction entre le matériel vivant et mort. Il ne réagit que positivement aux choses qu'il trouve, comme un fragment laissé par le système immunitaire qui combat un rhume ou une grippe, par exemple. Mais cela s'est peut-être produit il y a longtemps. Ce n'est que lorsqu'un virus complet est entré dans la cellule et s'est multiplié qu'il infectera les autres et présentera des symptômes tels que maux de tête, maux de gorge, diarrhée, etc. Sans symptômes, il est impossible d'être malade. Cela est également parfaitement logique. Personne ne va chez le médecin et dit que Drosten m'a dit que je suis infecté de manière asymptomatique. Le médecin ne pose-t-il pas d'abord des questions sur les symptômes? Et si vous dites aucun symptôme. Aha… Ici vous pouvez voir à quel point tout cela est ridicule.

J : Ce que vous dites, c'est que l'OMS recommande un deuxième test après un premier test asymptomatique.

FR: Exactement. L'OMS a fait cette recommandation au début de cette année, mais il s'agit vraisemblablement d'une mesure d'alibi car ils ont maintenant atteint ce qu'ils voulaient que la pandémie batte son plein et que les vaccinations progressent et l'OMS a dit de ne pas procéder à un dépistage de masse mais maintenant de regarder les symptômes . En principe, sans symptômes, il n'y a pas de suspicion. Mais Drosten ne change pas d'avis sur la question. Début 2020, après la révélation de l'événement de Wuhan, Drosten a commencé à travailler sur son test PCR au début de l'année. Mais ensuite, lui, Wieler et Fauci parlaient toujours du fait que tout était sous contrôle et que Covid-19 n'était qu'une grippe ordinaire.

F : Ils ont aussi dit que les protège-dents n'aidaient pas.

Q : Oui. Ce n'est pas nécessaire, ont-ils dit. Mais comme je l'ai dit, en même temps, Drosten faisait son test. Les 23 et 24 janvier, ils ont commencé à faire pression sur l'OMS au nom de l'industrie pharmaceutique qui souhaitait que l'OMS déclare une urgence sanitaire internationale. Mais la première réunion n'a donné aucun résultat car il n'y a eu aucun cas de corona. Cependant, deux semaines plus tard, il a été décidé de se réunir à nouveau et il a été décidé de déclarer une urgence sanitaire internationale. Pourquoi? Parce que Drosten a pu livrer son test à ce moment-là. Avec ce test, avec ce que nous savons maintenant, c'est ce qui a créé des milliers de cas positifs. Il semblait qu'il y avait une pandémie parce que le test de Drosten a "créé" de nombreux cas. Maintenant, ce test ne peut pas trouver d'infections, mais si vous aimez Drosten, c'est-à-dire...

J : Désolé. Puis-je intervenir un instant? Ici à Åland, nous utilisons 45 cycles…

FR: Oui. Et c'est exactement ce que Drosten a proposé. Le service de santé de Francfort dit que tout ce qui dépasse 24 n'est même pas inclus, c'est totalement non scientifique. Selon le directeur adjoint de l'époque de Pfizer, tout ce qui dépasse 35 crée environ 97% de faux positifs. Nous voici à 45 et ils ont commencé cela à 100% pour déclarer une urgence sanitaire. Pourquoi était-ce si important ? La pandémie n'a pas d'importance, c'est juste pour le public. Ils devraient être inquiets et effrayés. Mais le concept d'urgence sanitaire internationale était nécessaire car au final, peu importait les masques, les règles de distanciation, les confinements, etc. Ici, il s'agissait simplement de faire pression sur la population, car ils voulaient augmenter la volonté de la population de se faire vacciner. Il est impossible d'appliquer un vaccin non testé sans urgence. Et la crise sanitaire internationale n'est rien de plus qu'un outil pour déclarer une urgence médicale. Il n'y a jamais eu d'urgence, mais c'est ce qui s'est passé. Nous savons qu'il n'y a pas de cas réels, mais que ce sont des cas créés. Il n’a même pas été question de savoir si des personnes sont décédées du coronavirus ou non.

J : Pourquoi ne le regardent-ils pas? Ils ne savent tout simplement pas si la personne est décédée d'un cancer ou d'une maladie cardiaque et pourquoi font-ils exactement le contraire avec le vaccin? Parce qu'alors, il est soudainement très important que les personnes décédées après le vaccin aient des maladies sous-jacentes.

F : C'est une très bonne question. À la question de savoir si quelqu'un a le coronavirus, vous bousillez le test jusqu'au bout, comme 35-45 cycles. Mais pour le corona après la vaccination, vous ajustez le test à la baisse, comme 28 cycles. Si vous regardez cela d'un point de vue juridique, et c'est ce que nous faisons en tant qu'avocats, nous avons le soupçon que de nombreux cas de covid sont créés parce qu'ils veulent que les gens se fassent vacciner. D'un autre côté, les chiffres doivent être maintenus bas après la vaccination pour prétendre que le vaccin fonctionne. C'est le fond.

J : C'est intéressant de regarder les taux d'incidence. Que dit un taux d'incidence d'une maladie?

FR: Rien.

J : Mais avec cet outil, si vous faites le test PCR des infections asymptomatiques dans le contexte des taux d'incidence, avez-vous vraiment l'outil parfait pour pouvoir maintenir une pandémie aussi longtemps que vous le souhaitez?

FR: Oui. Et c'est exactement ce qui se passe actuellement. Les personnes qui travaillent concrètement avec la pandémie corona depuis 10 ans, c'est prouvé, nous avons de la documentation là-dessus, spéculent sur l'utilisation de la terreur psychologique, que l'on voit dans les médias, par exemple, qui dans certains contextes s'appelle opérations psychologiques - un Anglais qui a longtemps travaillé dans l'armée et qui est maintenant journaliste, nous l'a dit. En Allemagne, un « document de panique » a été publié par le ministère allemand de l'Intérieur. Le but est de paniquer la population. Par exemple, les enfants devraient se sentir responsables d'avoir infecté leurs parents ou leurs grands-parents lorsqu'ils meurent.

J : 2017?

F. Non, en 2020. Il a été consciemment dit que la population devait avoir peur – pour ce faire, elle suivait aveuglément les instructions du gouvernement. Le chef de l'Institut Robert Koch, le professeur Wieler, un vétérinaire, bien que je doute qu'il soit vétérinaire et professeur, aujourd'hui malheureusement tout doit être mis en doute, a déclaré ce qui suit : toutes ces mesures, masques forcés, etc. doivent être portés et ne doit pas être falsifié. C'est fasciste, antidémocratique, oui, ce sont des choses qui doivent être traduites en justice. Et cela arrivera.

J : Si je vous comprends bien, les mesures n'ont pas été prises pour la santé de la population, mais en fait pour l'industrie pharmaceutique ou pour atteindre une forte volonté de vacciner parmi la population.

FR: Exactement. Il ne faut jamais oublier que cela rapporte beaucoup d'argent. Et selon le vieux principe du cui bono - qui profite ou «suit l'argent», il suffit de voir où va l'argent. Notamment dans l'industrie pharmaceutique et les intérêts financiers.

Les personnes qui investissent là-dedans sont un groupe relativement restreint de personnes très riches qui en profitent et bien sûr quelques actionnaires. Mais il ne s'agit pas principalement d'argent, car les personnes qui l'ont créé ont déjà beaucoup d'argent. Ils utilisent l'argent pour payer des médecins, des journalistes, des avocats et des politiciens. C'est incroyable de voir combien de personnes sont prêtes à vendre leur âme, mais sans tout cet argent, cela ne fonctionnerait pas. Mais il ne s'agit pas d'argent, il s'agit de détruire la classe moyenne et les petites entreprises.

Par exemple, de nombreuses petites entreprises sont rachetées par Amazon. Et c'est l'un des objectifs. Un autre objectif, comme en témoignent les effets secondaires du vaccin, est la réduction de la population. De nombreuses personnes sont déjà décédées après le vaccin. Pendant des années, les mêmes personnes à la tête de la «pandémie» ont également promu cet agenda. Il peut être lu sur Internet et n'est pas un secret. Nous avons vu qu'environ 20% de toutes les personnes âgées dans les maisons de soins infirmiers sont décédées après la vaccination. C'est beaucoup et ça va empirer. On s'attend à des effets secondaires encore plus forts cet automne lorsque les vaccinés sont infectés par la grippe ou d'autres virus du rhume, par exemple. Les maladies respiratoires sont très similaires. Ensuite, nous craignons des symptômes de maladie très graves, selon ce que nous avons entendu de divers scientifiques. C'est ce qu'on appelle ADE - Antibody-Dependent Enhancement. Le vaccin rend d'autres virus plus dangereux. On assiste déjà à des réactions auto-immunes, voire à des thromboses. Selon les médecins et les scientifiques, environ 50% de toutes les personnes vaccinées ont des niveaux élevés de D-dimères. C'est un paramètre qui indique s'il y a un risque accru de caillots sanguins. Bien sûr, ce n'est pas toujours fatal. Mais peut-être peut-être dans environ 30 à 40 pour cent des cas. Dans de nombreux autres cas, tout va bien et les gens ne le sentent même pas. Nous avons eu une femme qui a parlé à la Commission Corona de sa souffrance. Les médecins ont dû retirer trois mètres de l'intestin grêle de 3,5 mètres de long. Selon les médecins et les scientifiques, environ 50% de toutes les personnes vaccinées ont des niveaux élevés de D-dimères. C'est un paramètre qui indique s'il y a un risque accru de caillots sanguins. Bien sûr, ce n'est pas toujours fatal. Mais peut-être peut-être dans environ 30 à 40 pour cent des cas. Dans de nombreux autres cas, tout va bien et les gens ne le sentent même pas. Nous avons eu une femme qui a parlé à la Commission Corona de sa souffrance. Les médecins ont dû retirer trois mètres de l'intestin grêle de 3,5 mètres de long. Selon les médecins et les scientifiques, environ 50% de toutes les personnes vaccinées ont des niveaux élevés de D-dimères. C'est un paramètre qui indique s'il y a un risque accru de caillots sanguins. Bien sûr, ce n'est pas toujours fatal. Mais peut-être peut-être dans environ 30 à 40 pour cent des cas. Dans de nombreux autres cas, tout va bien et les gens ne le sentent même pas. Nous avons eu une femme qui a parlé à la Commission Corona de sa souffrance. Les médecins ont dû retirer trois mètres de l'intestin grêle de 3,5 mètres de long. Nous avons eu une femme qui a parlé à la Commission Corona de sa souffrance. Les médecins ont dû retirer trois mètres de l'intestin grêle de 3,5 mètres de long. Nous avons eu une femme qui a parlé à la Commission Corona de sa souffrance. Les médecins ont dû retirer trois mètres de l'intestin grêle de 3,5 mètres de long.

J : J'en ai entendu parler. Ceci est contesté par beaucoup. Ils disent que le nombre de morts est parfaitement modéré, normal et raisonnable. D'autres disent que cela devient probablement un peu incontrôlable. Comment justifiez-vous votre affirmation selon laquelle tant de personnes meurent?

Q : Au sein de notre Commission Corona, nous avons un outil de dénonciation. Les gens peuvent venir nous voir et nous dire ce qu'ils vivent. Par exemple, quelqu'un qui travaille dans les soins aux personnes âgées nous a fait part de son expérience. Bien sûr, nous regardons les gens. Viviane Fischer et un confrère ont rendu visite à cette personne et ont été convaincus qu'il était sérieux. Nous sommes également allés à la maison de retraite et avons vu une voiture avec des soldats en tenue de camouflage. Ils sont entrés dans la maison et ont surveillé les doses de vaccin. Mais ils n'ont pas fait l'injection eux-mêmes. Pensez: soldats en tenue de camouflage! Imaginez comment cela peut affecter les personnes âgées qui ont vécu la guerre dans le passé. Ils étaient inquiets et effrayés. Résultat, 8 personnes âgées sur 31 vaccinées contre le Covid-19 sont décédées dans les trois semaines. 11 ont eu des effets secondaires graves.

Aux États-Unis, il existe un registre public des effets secondaires des vaccins appelé VAERS. Il montre qu'une moyenne de 30 personnes meurent chaque jour après avoir reçu le vaccin, mais on sait également que seulement 1% des effets secondaires réels sont effectivement signalés. Compte tenu de ces chiffres, on arrive à un chiffre d'environ 3 000 décès par jour. Comme je l'ai dit, ce sont les archives publiques du registre VAERS. Et c'est beaucoup. Nous avons des chiffres similaires d'Israël montrant que chez les personnes de 80 ans qui ont été vaccinées, le taux de mortalité était d'environ 40% plus élevé que chez les personnes non vaccinées décédées de ou avec la couronne. Chez les jeunes de moins de 60 ans, le nombre de décès par ou avec corona après la vaccination est environ 260 fois plus élevé qu'avant. Ils ne sont certainement pas tous morts de corona, mais comme les autopsies ne sont pas suffisamment étudiées, nous n'en savons malheureusement pas plus. Nous avons essayé de poursuivre, mais les tribunaux allemands ne sont pas indépendants. Ils ne peuvent pas l'enregistrer si les politiciens disent que vous ne pouvez pas. C'était le cas pour nous. Ils ont dit que tant que, disons, un médecin ne porte pas plainte, nous ne pouvons pas enquêter sur la question. En d'autres termes, tant que le tueur ne nous dit pas qu'il est le tueur, nous n'enquêterons pas. un médecin ne dépose pas de plainte, nous ne pouvons pas enquêter sur le cas. En d'autres termes, tant que le tueur ne nous dit pas qu'il est le tueur, nous n'enquêterons pas. un médecin ne dépose pas de plainte, nous ne pouvons pas enquêter sur le cas. En d'autres termes, tant que le tueur ne nous dit pas qu'il est le tueur, nous n'enquêterons pas.

 
 

J : Faites-vous référence à la Convention de Nuremberg ici?

F : Le principal résultat des procès de Nuremberg, qui ont eu lieu à la fin de la Seconde Guerre mondiale, a bien été le traité de Nuremberg. Des criminels de guerre ont été condamnés lors des procès. Trop peu malheureusement, mais dans un procès plus large contre plusieurs médecins, ils ont été condamnés pour avoir mené des expériences horribles sur des humains, dont le Dr. Mengele. Il n'a pas été retrouvé à l'époque, mais plus tard, il a été retrouvé en Argentine. Mais ensuite il est mort. Tous ces gens ont mené de terribles expériences humaines et la Convention de Nuremberg est le résultat de ne pas vouloir que cela se reproduise. Sa principale conséquence est la reconnaissance du consentement éclairé. Cela signifie qu'aucun patient ne doit être traité par du personnel médical, et certainement pas traité de manière invasive, à moins que le patient n'y consente et donne son consentement explicite. S'il n'y a pas d'autorisation, c'est de l'abus. De plus, le consentement du patient n'est suffisant que s'il a été largement informé des effets secondaires possibles du traitement. Dans le cas du vaccin corona, cela ferait partie d'une éducation globale pour informer les gens qu'il ne s'agit pas d'une vaccination mais d'une expérience de thérapie génique. Deuxièmement, il n'existe aucune étude justifiant la vaccination et les personnes vaccinées ne sont pas informées qu'elles peuvent réellement en mourir. sauf si le patient est d'accord et donne son consentement explicite. S'il n'y a pas d'autorisation, c'est de l'abus. De plus, le consentement du patient n'est suffisant que s'il a été largement informé des effets secondaires possibles du traitement. Dans le cas du vaccin corona, cela ferait partie d'une éducation globale pour informer les gens qu'il ne s'agit pas d'une vaccination mais d'une expérience de thérapie génique. Deuxièmement, il n'existe aucune étude justifiant la vaccination et les personnes vaccinées ne sont pas informées qu'elles peuvent réellement en mourir. sauf si le patient est d'accord et donne son consentement explicite. S'il n'y a pas d'autorisation, c'est de l'abus. De plus, le consentement du patient n'est suffisant que s'il a été largement informé des effets secondaires possibles du traitement. Dans le cas du vaccin corona, cela ferait partie d'une éducation globale pour informer les gens qu'il ne s'agit pas d'une vaccination mais d'une expérience de thérapie génique. Deuxièmement, il n'existe aucune étude justifiant la vaccination et les personnes vaccinées ne sont pas informées qu'elles peuvent réellement en mourir. De plus, le consentement du patient n'est suffisant que s'il a été largement informé des effets secondaires possibles du traitement. Dans le cas du vaccin corona, cela ferait partie d'une éducation globale pour informer les gens qu'il ne s'agit pas d'une vaccination mais d'une expérience de thérapie génique. Deuxièmement, il n'existe aucune étude justifiant la vaccination et les personnes vaccinées ne sont pas informées qu'elles peuvent réellement en mourir. De plus, le consentement du patient n'est suffisant que s'il a été largement informé des effets secondaires possibles du traitement. Dans le cas du vaccin corona, cela ferait partie d'une éducation globale pour informer les gens qu'il ne s'agit pas d'une vaccination mais d'une expérience de thérapie génique. Deuxièmement, il n'existe aucune étude justifiant la vaccination et les personnes vaccinées ne sont pas informées qu'elles peuvent réellement en mourir.

J : Il y a 10 points dans la Convention et si vous la lisez, vous pouvez supposer que ce que vous dites est vrai. Mais il s'agit de prouver qu'il s'agit bien d'une expérience, et ce sera difficile. Mais au final, on ne peut rien y faire.

F : Eh bien, avec le même raisonnement, on devrait pouvoir dire qu'une balle dans la tête est une inoculation. Si vous voulez produire un médicament ou un vaccin, vous avez besoin d'une étude préclinique au début où un laboratoire enquête sur la toxicologie. Cela ne s'est pas produit. L'expérimentation animale est également requise. Cela ne s'est pas produit. Puis phase 1, 2 et 3 avec des recherches sur les personnes où vous répondez à la question de savoir si cela est dangereux. Par exemple, à quoi cela sert-il si je peux développer un bon médicament contre la grippe, mais que cela mène à un accident vasculaire cérébral? Alors les gens n'attrapent pas la grippe, ils meurent. C'est de la foutaise. Il faut donc prendre des décisions.

Avantages et inconvénients – et seule une très petite fraction de ces études a été réalisée. Parce qu'ils sont maintenant effectués sur des humains, mais ils ne sont pas informés que les études sont toujours en cours.

Ils ne seront pas prêts avant 2023. Jusque-là, on ne sait pas très bien à quel point le vaccin est efficace. Les fabricants diffèrent. Pfizer, par exemple, revendique une efficacité de 95%. C'est ce qu'on appelle la réduction du risque relatif, mais cela n'a rien à voir avec la réduction du risque réelle, c'est-à-dire l'efficacité du vaccin pour une personne réelle. Mais si vous prenez la réduction du risque absolu, l'efficacité est de 0,85%. Dans le même temps, il existe un danger extrême: dans 30 à 50% des cas, des problèmes de thrombose (caillots sanguins) se développent. Ce sera probablement encore pire à l'automne, à l'hiver et au printemps si des personnes vaccinées entrent en contact avec d'autres virus. Cependant, la vraie question ne devrait pas être de savoir si le vaccin est efficace ou dangereux, mais si nous avons vraiment besoin de ce vaccin. Cette intervention est-elle vraiment nécessaire? Par exemple, si nous avons déjà une immunité collective, ce que nous avons en principe, pourrions-nous arrêter de chercher des méthodes alternatives comme la vitamine D ou l'ivermectine, etc. D'autres traitements qui ne présentent aucun risque. Et puis le vaccin devient redondant.

J : Ce serait ma prochaine question. Pourquoi moins de recherches sont-elles effectuées sur les médicaments et pourquoi l'accent est-il entièrement mis sur le vaccin?

F : Parce que les vaccinations ont un objectif différent de celui d'immuniser la population. Nous partons du principe, et dans le cadre de nos discussions avec nos collègues américains, que les vaccinations ont été réalisées pour réduire la population mondiale. Par conséquent, il existe des effets secondaires graves et il semble également que la vaccination soit utilisée pour voir comment manipuler au mieux notre ADN. Il s'agit de pouvoir nous contrôler. Ce n'est pas encore fini, car il n'y a pas encore de résultats, mais une chose est déjà claire: il ne s'agit pas de santé humaine. Nous pouvons maintenant tirer cette conclusion.

J : Ce truc de contrôle. Faites-vous également référence au passeport vaccinal numérique?

FR: Oui. Le passeport vaccinal numérique devrait permettre à terme de tout connaître de chaque personne. La santé publique est utilisée comme un pied de biche, tout comme dans le passé sous le IIIe Reich quand on parlait du concept d'eugénisme, ce qu'on fait aussi aujourd'hui mais avec le concept de santé. Un pied de biche pour obtenir un contrôle et une surveillance complets de la population. Vous savez où tout le monde est et tout. Pour le moment, cependant, cela ne se passe pas très intelligemment. En Allemagne, vous devez toujours remplir un formulaire lorsque vous vous rendez dans un restaurant avec vos données pour détecter les infections, etc., mais il est prévu qu'à l'avenir, un tel contrôle puisse être effectué par exemple par voie numérique. Ainsi, ils savent où nous sommes et ce que nous faisons. C'est ainsi que Moderna a eu l'idée de nous programmer, c'est-à-dire...

J : On pourrait donc dire, si je vous comprends bien, que le passeport vaccinal est un outil sur la voie d'une société totalitaire?

FR: Oui. Vous pouvez le voir très clairement. Vous ne pouvez pas le croire quand vous l'entendez pour la première fois. Nous n'y avons pas cru non plus.

J : C'est difficile à croire.

F : Eh bien, c'est incroyable. Nous avons également parlé à de nombreux psychologues car nous voulons savoir quel genre de personnes se cache derrière tout cela. Du point de vue des psychologues, ce sont des personnes gravement dérangées qui souffrent de fantasmes tout puissants, de mégalomanie. Ce sont des maladies mentales pathologiques. Mais, curieusement, si vous regardez de plus près, vous découvrirez que ce n'est pas si étrange. Beaucoup de gens qui ont gravi les échelons, par exemple en politique ou dans les affaires, sont manifestement très perturbés. Ils n'ont aucune empathie, sont impitoyables et vendent leur âme pour beaucoup d'argent.

 

J : Vous avez déjà utilisé le terme de numérisation empathique. Je me souviens que. Peut-être que ça se passe comme ça? Si vous regardez toutes ces mesures et qui en profite, vous voyez que ce sont principalement les grandes entreprises du numérique.

F : Oui, c'est principalement l'industrie technologique qui en profite, mais il ne faut pas oublier que les personnes qui investissent dans ce domaine ont également investi dans l'industrie pharmaceutique en même temps. Il y a deux très bons documentaires de l'un des meilleurs journalistes d'investigation James Corbett – un citoyen canadien marié à une Japonaise. Quand on regarde les deux films réalisés avant la crise de Corona - l'un s'intitule "Comment le grand pétrole a conquis le monde" et l'autre s'appelle "Pourquoi le grand pétrole a conquis le monde" - on comprend mieux ce qui se passe.

Donc, les gens qui ont tellement d'argent, également par la fraude, comme Rockefeller, deviennent mégalomanes à un moment donné, mais ont aussi peur parce qu'il y a un risque que cela soit connu à un moment donné et parce qu'il s'agit d'argent volé. Cela aurait dû être clair pendant la crise financière, lorsqu'il est devenu évident que les grandes banques trompaient les consommateurs et prenaient leur argent. Vous vous souvenez peut-être du scandale du « papier indésirable », notamment aux États-Unis mais aussi en Allemagne, où des propriétés de moindre valeur ont été vendues jusqu'à trois fois leur valeur réelle. Au moins la moitié du gang aurait dû être mis derrière les barreaux pour cela, mais cela ne s'est pas produit. Le ministre allemand des Finances Steinbrueck et la chancelière Angela Merkel ont fait de grandes promesses concernant le nettoyage et la punition des personnes impliquées, mais rien, absolument rien, ne s'est produit. Ou la crise CumEx ici en Europe, notamment en Allemagne. Ici, cela a conduit à 38 milliards d'euros d'argent des contribuables volés par les banques et les super-riches. Comment cela a-t-il pu arriver? Par une institution qui paie des impôts sur, disons, un million d'euros et demande ensuite un remboursement. C'est logique parce que si vous avez une réclamation comme celle-là, vous pouvez récupérer ce million, mais pas deux ou trois millions. Mais c'est exactement ce qui s'est passé, pour un coût de 38 milliards d'euros. Pourquoi cela pourrait-il continuer ? Parce que la politique a joué un rôle. Parce que la distinction entre les affaires et la politique a été brouillée par le groupe de Davos (Forum économique mondial). Ou plutôt – les affaires ont littéralement acheté la politique.

J : Ce qui nous amène à ma prochaine question. Cela semble très excitant d'après ce que vous me dites. Vous faites référence au groupe de Davos et mentionnez le Forum économique mondial à cet égard. Qu'est-ce que cela a à voir avec la grande réinitialisation? Pouvez-vous nous en parler aussi?

F : Vraisemblablement, cet agenda que nous voyons conduira à la disparition des petites entreprises et au mauvais traitement de la population avec des vaccins. Cela fait partie de la grande réinitialisation ou de la quatrième révolution industrielle que le groupe de Davos fait pression. Ils se rencontrent également en dehors du forum à d'autres moments, comme les réunions du groupe Bilderberg dont nous avons parlé plus tôt et qui ont été tenues secrètes de nombreuses années auparavant. Ici, ils discutent de la façon de contrôler le monde et The Great Reset inclut les personnes possédant moins de biens d'ici 2030, mais nous devrions nous en réjouir. Cela peut concerner 70 à 80 % de la population. Peut-être que les gens trouvent cela amusant et agréable. Peut-être qu'ils se laissent manipuler. Mais les 20-30% cruciaux ne seront pas d'accord. Ils sont décisifs car ils s'activent eux-mêmes et n'agissent pas sur commande. Ils ne sont pas impliqués parce qu'ils ont compris ce qui se passe.

J : Vous avez mentionné l'OMS et l'ONU plus tôt à cet égard. Il existe également un réseau entre les super riches, les gros actionnaires et leurs fonds, fondations et entreprises. Tout est lié d'une manière ou d'une autre.

F : Oui, donc les deux documentaires de James Corbett mentionnés sont tout à fait exacts. Une poignée de familles super riches, on ne sait pas combien, peut-être 13, peut-être 300, peut-être 3000 personnes, mais certainement pas beaucoup. Ils se partagent le monde et investissent leur argent dans de gros capitaux, des fonds, etc. Black Rock est l'un d'entre eux.

J : Friedrich Merz. Nous en avons également un en Allemagne.

FR: Exactement. Cet argent est investi dans de grandes entreprises comme Microsoft et Amazon et d'autres. Si des parties de l'économie fonctionnelle sont détruites par la pandémie, ces grandes entreprises, comme Amazon et d'autres, reprendront ces parties ou leur part de marché. Par exemple, si de petits commerces de détail sont détruits, où pouvez-vous encore faire vos achats ? Nulle part. Il faut donc commander via Amazon. Si vous regardez qui se cache derrière Amazon, vous trouverez Black Rock. Et qui investit dans Black Rock ? Il existe d'autres, environ 5 à 6 groupes de ce type qui investissent et sont liés les uns aux autres. Ce sont toujours les mêmes personnes, mais elles ne se limitent pas, mais exercent un contrôle de cette manière. Cela a commencé avec l'industrie pétrolière, on voyait bien qu'au début du siècle dernier, ils ont également fondé des ONG et de nombreuses entreprises de protection de l'environnement, dont le World Wildlife Fund (WWF). Personne n'y croit. Mais c'est comme ça. Il y a un homme du Canada nommé Maurice Strong. Pendant la journée, il a travaillé dans l'industrie pétrolière en tant que manager, où Rockefeller l'a acheté. Le soir ou le week-end, il fonde plusieurs organisations de protection de l'environnement. En effet, ils prennent de l'argent des deux côtés et utilisent vraisemblablement la protection de l'environnement, en particulier le réchauffement climatique, pour reprendre le contrôle au cas où la couronne deviendrait de la nourriture rassis. Et puis on peut dire que nous avons besoin de confinements à cause du réchauffement climatique, car nous rejetons trop de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Ce sont les plans qui sont là et qui sont déjà en discussion. Personne n'y croit. Mais c'est comme ça. Il y a un homme du Canada nommé Maurice Strong. Pendant la journée, il a travaillé dans l'industrie pétrolière en tant que manager, où Rockefeller l'a acheté. Le soir ou le week-end, il fonde plusieurs organisations de protection de l'environnement. En effet, ils prennent de l'argent des deux côtés et utilisent vraisemblablement la protection de l'environnement, en particulier le réchauffement climatique, pour reprendre le contrôle au cas où la couronne deviendrait de la nourriture rassis. Et puis on peut dire que nous avons besoin de confinements à cause du réchauffement climatique, car nous rejetons trop de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Ce sont les plans qui sont là et qui sont déjà en discussion. Personne n'y croit. Mais c'est comme ça. Il y a un homme du Canada nommé Maurice Strong. Pendant la journée, il a travaillé dans l'industrie pétrolière en tant que manager, où Rockefeller l'a acheté. Le soir ou le week-end, il fonde plusieurs organisations de protection de l'environnement. En effet, ils prennent de l'argent des deux côtés et utilisent vraisemblablement la protection de l'environnement, en particulier le réchauffement climatique, pour reprendre le contrôle au cas où la couronne deviendrait de la nourriture rassis. Et puis on peut dire que nous avons besoin de confinements à cause du réchauffement climatique, car nous rejetons trop de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Ce sont les plans qui sont là et qui sont déjà en discussion. où Rockefeller l'a acheté. Le soir ou le week-end, il fonde plusieurs organisations de protection de l'environnement. En effet, ils prennent de l'argent des deux côtés et utilisent vraisemblablement la protection de l'environnement, en particulier le réchauffement climatique, pour reprendre le contrôle au cas où la couronne deviendrait de la nourriture rassis. Et puis on peut dire que nous avons besoin de confinements à cause du réchauffement climatique, car nous rejetons trop de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Ce sont les plans qui sont là et qui sont déjà en discussion. où Rockefeller l'a acheté. Le soir ou le week-end, il fonde plusieurs organisations de protection de l'environnement. En effet, ils prennent de l'argent des deux côtés et utilisent vraisemblablement la protection de l'environnement, en particulier le réchauffement climatique, pour reprendre le contrôle au cas où la couronne deviendrait de la nourriture rassis. Et puis on peut dire que nous avons besoin de confinements à cause du réchauffement climatique, car nous rejetons trop de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Ce sont les plans qui sont là et qui sont déjà en discussion. Et puis on peut dire que nous avons besoin de confinements à cause du réchauffement climatique, car nous rejetons trop de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Ce sont les plans qui sont là et qui sont déjà en discussion. Et puis on peut dire que nous avons besoin de confinements à cause du réchauffement climatique, car nous rejetons trop de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Ce sont les plans qui sont là et qui sont déjà en discussion.

 
 

 

 

F : Oui, je n'en doute pas. Ces personnes, d'un point de vue stratégique, ont donc déjà des postes importants. Surpeuplé de marionnettes et de gens qui ont soit une fausse biographie, soit aucune. Les choses se sont calmées ici en Allemagne depuis quelques semaines lorsqu'ils ont découvert qu'elle n'était pas la femme intelligente qu'ils voulaient, une campagne pour la nouvelle candidate à la chancelière Annalena Baerbock des «Verts». Au Canada, nous avons Pierre Trudeau, désolé Justin Trudeau, son père était Pierre Trudeau et il n'est pas non plus le plus brillant de la classe. Ensuite, il y a Mme von der Leyen, la cheffe de l'UE, qui a échoué à tous les postes qu'elle a occupés. Ensuite, il y a Emmanuel Macron, qui appartient d'ailleurs aux Young Global Leaders (un programme du Forum économique mondial). Cela signifie que ceux qui appartiennent à cette organisation,

J : L'élevage de Klaus Schwab (fondateur et leader du Forum économique mondial).

Q : Oui exactement. Vous pourriez dire ça.

J : Soit dit en passant, le Premier ministre finlandais Sanna Marin est également un jeune leader mondial.

F : Ensuite, les pièces se mettent en place. Ce n'était qu'une question de temps avant que cela ne soit révélé. C'est la première fois dans l'histoire que nous avons l'avantage de voir ce qui se passe dans le monde. Vous n'avez qu'à regarder de cette façon. Beaucoup de gens refusent de regarder parce qu'il est plus confortable de craindre un virus inconnu que d'admettre que votre propre gouvernement est de l'autre côté. Mais cette idée viendra à beaucoup au cours de l'automne, de l'hiver et du printemps à venir. Alors on se rendra compte que quelque chose s'est très mal passé. Malheureusement, d'ici là, il sera trop tard pour de nombreuses personnes car elles subiront des effets secondaires du vaccin - nous supposons que ce sont des effets secondaires créés intentionnellement qui causent des dommages massifs.

J : Ce sont des questions fortes que vous dites ici. Mais il y a aussi d'autres effets secondaires (de la politique corona) en plus du vaccin.

FR: Oui.

J : En gros, des confinements ont été mis en place, même si, d'après ce que l'on sait désormais, ils ne mènent nulle part. À ce jour, il n'y a pas eu d'évaluations d'impact ou d'analyses de pertes-avantages – si je peux m'exprimer aussi négligemment. Les conséquences en sont déjà en partie visibles aujourd'hui. Mais on verra dans quelques années, ça va vraiment nous taper sur la tête. Ici, à Åland, nous pouvons déjà voir comment, par exemple, les prix des matériaux de construction.

FR: D'accord.

J : Le chômage a fortement augmenté. Nous avions 3,6% à Åland (Finlande) en mars 2019. En mars 2021, nous avions 9,5%.

FR: Oui. Cela dit tout.

J : Ceux qui subissent les plus gros coups dans tout ça sont nos jeunes. Mais si vous regardez en général les mesures ici, nous avons déjà fait un parcours assez modéré ici à Åland. Par exemple, nous n'avons pas de bouchons buccaux obligatoires. Les enfants à partir de 12 ans doivent obligatoirement porter un masque à l'école et également dans les transports en commun. Mais sinon, nous n'aurions pas des mesures aussi terribles. Nous avons fermé les cafés pendant un certain temps. En revanche, Sanna Marin a tenté de faire la même chose qu'Angela Merkel, c'est-à-dire de modifier la loi sur le contrôle des infections. Mais malheureusement, ou plutôt heureusement, il a été annulé pour des raisons légales. De telles bagatelles ne semblent pas avoir beaucoup d'importance en Allemagne. Mais ici, ils ont pu mettre les freins. Sinon, nous aurions également eu un couvre-feu.

F : L'Allemand Stephan Kohn, membre du ministère allemand de l'Intérieur, a examiné de plus près les conséquences des mesures. Son document est aujourd'hui qualifié de "fausse alerte". Il décrit ici en détail qu'il n'y a aucune preuve que le virus soit dangereux, mais d'autant plus que les mesures sont désastreuses d'un point de vue économique et sanitaire. Et cela se voit déjà. Les statistiques de suicide sont en hausse partout dans le monde, de nombreuses personnes n'ont pas reçu les soins nécessaires dans les hôpitaux car des capacités étaient réservées à d'éventuelles infections à covid, qui n'arrivaient guère. Il n'y a jamais eu de risque de surcharge du système de santé.

J: Augmentation de quatre pour cent du fardeau des soins de santé en raison de la couronne.

F : Oui, et il n'y a pas non plus de surmortalité. Nulle part dans le monde. Il y a des pics occasionnels.

J : En Suède, j'ai vraiment mal entendu.

FR: Oui. Eh bien, à Bergame et à New York, cela semblait également très mauvais. Mais si vous regardez de plus près, vous verrez que cela a été causé par la panique. Les gens ont couru vers les hôpitaux qui resteraient normalement à la maison pendant 5 à 6 jours pour se rétablir et ensuite tout irait bien. Dans de nombreux cas de ceux qui se sont retrouvés à l'hôpital, les patients ont été laissés sous respirateur – ce qui est extrêmement dangereux. Dans certains cas, ils ont également été malmenés. A New York et Bergame, par exemple, l'hydroxychloroquine a été utilisée. Il n'y a rien de mal à ça, mais pas aux overdoses qui ont été faites ici. De plus, ce médicament ne doit absolument pas être utilisé sur les populations noires et latinos car 20% ou 30% d'entre eux ont une anomalie génétique appelée favisme - et lorsque ces personnes sont traitées avec ce médicament, elles meurent.

J : J'ai lu que même un traitement réparateur entraînait des décès.

F : Oui, cela entraîne presque toujours des dommages au niveau du cou. Il est clair que si vous entrez dans les voies respiratoires avec un objet et qu'un virus est présent en même temps, il peut entrer directement dans le sang. Habituellement, les virus dans le pharynx antérieur et le nez sont arrêtés par le système immunitaire de l'organisme à un stade plus précoce.

J : Comment voyez-vous le chemin parcouru par la Suède. Avez-vous de la sympathie pour Enna?

FR: Oui, bien sûr. Il est immédiatement évident qu'il était tout à fait justifié sans les confinements et sans la force du masque, exhortant plutôt la population à faire preuve de bon sens. Ils auraient dû se concentrer davantage dès le départ sur la protection de la minorité de la population qui avait besoin de protection, à savoir les personnes âgées dont le système immunitaire est affaibli et les maladies sous-jacentes. Malheureusement, cela ne s'est pas produit. Au contraire, la vaccination a introduit le plus grand danger. On ne voit pas assez ce qui a été décisif en Suède. Je suppose que c'est Anders Tegnell qui a initialement agi de manière assez indépendante, mais que la politique a maintenant pris le dessus et essaie également de faire passer des restrictions plus strictes en Suède. Pour le moment, il semble que la situation se calme un peu, mais les apparences peuvent être trompeuses. Nous supposons que cela fait partie de l'opération psychologique connue sous le nom de « torture blanche » – lâcher prise un peu puis prendre un peu plus. En ce qui concerne l'Allemagne, il faut garder à l'esprit qu'il faut rassurer la population maintenant que les élections sont en septembre. De nouvelles perturbations augmenteraient encore plus la colère et le mécontentement envers le gouvernement qu'il ne le fait déjà.

J : Oui. C'est à craindre. Avons-nous le temps pour deux ou trois questions du public?

F : Bien sûr!

J : Anette demande: maintenant, nous vivons avec corona depuis plus d'un an. Qu'avez-vous appris de cela?

F : Que nous aurions dû regarder ce qui se passe beaucoup plus tôt. Nous aurions dû nous demander bien plus tôt pourquoi nous n'obtenons pas d'informations de nos gouvernements. Ensuite, nous aurions découvert les questions pertinentes beaucoup plus tôt – comme par exemple qu'il ne s'agit pas de santé mais plutôt de savoir qui profite de la catastrophe et où ils veulent nous conduire. On aurait alors vu qu'il s'agissait de contrôle et alors on aurait pu agir.

J : D'accord. Leif veut savoir: existe-t-il également du matériel en anglais où l'on peut obtenir des informations et si oui, où?

Q : J'ai une chaîne de télégrammes que notre manager Corvin Rabenstein gère. Il y a des interviews en anglais et des clips vidéo avec moi. Je pense que certains de nos discours sont également diffusés sur notre chaîne au sujet de la Commission Corona en anglais. Nous venons d'entendre Luc Montagnier et tous les scientifiques américains et britanniques que nous avons entendus l'ont été en anglais, que l'on retrouve également sur le site de la Commission Corona que nous lançons dès que possible, en anglais.

J : Katja demande: Que se passerait-il si nous arrêtions de tester les gens?

Q : Alors la pandémie serait terminée tout de suite. Car selon nos résultats, il n'y a pas de pandémie corona. Il n'y a qu'une pandémie de test pcr que Drosten a inventée à cause des instructions qui lui ont été données.

J : Ceux qui font la promotion du vaccin et travaillent dur pour faire vacciner les gens. Les fabricants aussi. Faut-il les punir? Iris. Peut-on faire quelque chose légalement? Et y aura-t-il une responsabilité pour les dommages en cas d'effets secondaires graves?

F : Les blessures causées par les vaccins ne seront probablement pas affectées dans certains pays. Donc pour les responsables. Fabricants et médecins. Cependant, je pense que d'un point de vue juridique, sur la base de ce que nous savons maintenant, c'est un abus éthique et moral intentionnel, grave – et puis il n'y a pas d'immunité juridique. Pas pour les fabricants, les médecins et autres personnes impliquées. Et ils devront finalement prendre leurs responsabilités.

J : Vous faites beaucoup d'appels et de poursuites. Y a-t-il quelque chose de nouveau sur ce front?

FR: Oui. Nous préparons maintenant une grosse affaire. Mais je ne veux pas entrer là-dedans maintenant. Demain, je parlerai à une personne impliquée et nous sommes confrontés à un résultat concret. Nous avons déposé nous-mêmes toute une série de plaintes judiciaires, mais la justice essaie de retarder cela. Parce que la politique influence la loi et craint à juste titre que le test PCR ne se termine pas bien pour Drosten et les politiciens. Ils ne peuvent pas gagner un procès comme ça.

J : Merci beaucoup pour cette conversation. C'était très bien de te parler. J'ai peur que le temps soit écoulé.

F : De rien, merci beaucoup!

J : Merci et peut-être qu'un jour nous aurons l'occasion de parler quand nous pourrons creuser un peu plus dans ceci ou cela.

FR: Oui. L'affaire n'est pas encore terminée. Nous irons plus loin plus tard.

J : Absolument. Merci et je vous souhaite une bonne santé!

F : De rien, merci!


Copyright © 2021 par Frontnieuws. L'autorisation de réimprimer en tout ou en partie est accordée avec plaisir, à condition que le crédit complet et un lien direct soient fournis.
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2021 5 05 /11 /novembre /2021 00:18
Oxyde de graphène, champs électro-
magnétiques et antidotes
 

Le site Orwell City qui a été le premier à dénoncer la présence d'oxyde de graphène dans les injections, masques et tests grâce à ses traductions en anglais du site La Quinta Columna, vient de publier une synthèse sur l'arme du crime extrait d'une vidéo sur Rumble (sous-titrée en anglais). 

Il est manifeste que l'empoisonnement à l'oxyde de graphène donne tous les symptômes attribués au "covid-19" et ceux attribués aux différents effets secondaires des injections. 

Par ailleurs, il fait le lien avec la 5G qui active les effets du poison et parle de ses "antidotes": en gros des anti-oxydants puissants (glutathion) auxquels j'ajouterai la vitamine C et le magnésium, qui agit indirectement en tant qu'oxydant, participant, entre autres, à la synthèse du glutathion. Les crucifères (famille des choux) contiennent également beaucoup d'anti-oxydants.

 

Rappel d'un site qui parle du glutathion et cite quelques marques (soyez vigilants et n'achetez que la forme réduite !): https://doctonat.com/glutathion-notre-dossier-complet/

Enfin, il est possible de contacter La Quinta Columna, car ils comprennent le français. Adresse e.mail en fin d'article.

Voici la traduction de la transcription de la vidéo. Encore une fois, je vous demande de diffuser ces infos cruciales qui révèlent le pot-aux-roses.

 

Apprenez comment La Quinta Columna a découvert la connexion entre l’oxyde de graphène et les champs électromagnétiques.

 

Nombreux sont ceux qui connaissent déjà le travail accompli par l’équipe de chercheurs espagnols.

Ce sont eux qui ont eu le courage de se procurer une ampoule de vaccin et de l’envoyer pour analyse à une université espagnole renommée grâce au Pr Pablo Campra Madrid qui compile et officialise les résultats dans un compte-rendu qui promet d’être plus décisif que le rapport préliminaire préparé pour le public en début de semaine dernière.

Il y a pourtant des gens qui ne connaissent pas La Quinta Columna. Si vous en faites partie, alors la vidéo suivante est faite pour vous. Orwell City a traduit, transcrit, sous-titré et édité la vidéo pour diffuser son message autour du monde.

Ricardo Delgado, fondateur et directeur de La Quinta Columna, en compagnie du Dr José Luis Sevillano, a participé à la 28ème conférence humanitaire organisée par la Coalition Mondiale pour la santé et la vie.

"La Quinta Columna veut bien faire comprendre depuis le début que nous avons l’obligation d’être unis car nous sommes dans la même bataille pour donner le meilleur de nous-mêmes et l’enjeu en est l’avenir de toutes les espèces. De la force et la vitesse dédiées à cette tâche dépendront l’avenir de toute l’humanité. Nous sommes aujourd’hui au moment précis à partir duquel les choses peuvent commencer à changer et en ce sens La Quinta Columna va résumer le résultat de ses recherches depuis un an et demi, mais surtout depuis les deux derniers mois. Et pourquoi ces deux derniers mois? Je me souviens encore des mots du Dr José Luis Sevillano, nous travaillons en binôme, qui m’accompagne dans ces recherches. Il a dit lors du démarrage de la vaccination que nous allions vraiment voir ce qu’elle allait faire et quel matériel pourrait s’y trouver.

Puis nous avons réalisé qu’il y avait un phénomène nouveau que nous avons tenté pendant un temps de nier, bien qu’il soit maintenant évident en raison des millions de vidéos sur les réseaux sociaux et nous avons pu le mesurer avec des instruments: teslamètres, magnétomètres, etc. Je veux parler du phénomène magnétique ou pseudo-magnétique qu’acquièrent les gens après inoculation. Un phénomène magnétique d’un côté mais qui transforme les gens injectés en super-conducteurs et qui stocke aussi de l’énergie qu’on peut mesurer avec un multimètre à certains endroits, comme le front, par exemple.

 

À partir de là, nous avons commencé à chercher quel genre de matériel ou, dit encore mieux, de nanomatériel peut causer ce genre de propriété à l’intérieur du corps et nous avons trouvé quelques candidats. L’un d’entre eux était au départ le graphène. Le graphène acquiert dans le corps des propriétés magnétiques et c’est un superconducteur. Il sert à stocker et condenser l’énergie et c’était un candidat très plausible. Sans avoir aucune connaissance de ce qu’il y avait dans l’ampoule, nous avons réalisé que l’industrie ou plutôt le marché de l’industrie du graphène a vu une hausse au moment exact où la campagne de vaccination démarrait fin décembre et début janvier. Mais aussi, curieusement, durant la campagne de vaccination anti-grippe. Quand nous avons vu les possibilités que possède le graphène, ou plutôt, celles que les nanoparticules d’oxyde de graphène ont dans le corps en termes de neuromodulation et d’augmentation des effets électrophysiologiques neuronaux pour une cartographie du cerveau, nous avons réalisé la possibilité d’une injection de graphène. Peut-on injecter du graphène? Oui. Et en fait, certains articles scientifiques ont déjà soulevé la possibilité qu’il puisse servir de nano-adjuvant dans les vaccins. À partir de ces soupçons, nous avons fait ce que chacun aurait fait et que nous vous recommandons de faire si vous avez accès à une ampoule de vaccin.

Nous avons eu accès à une ampoule non décapsulée de Pfizer envoyée à l’université en mon nom pour analyse et recherche du matériel en question, le graphène. Quelque temps de recherches après, grâce au Dr Pablo Campra Madrid, docteur en chimie, en biologie et membre de l’université d’Alméria, nous avons obtenu ce rapport préliminaire qui mentionnait une preuve solide de la présence de graphène dans l’échantillon et le fait que c’était aussi le principal composant de ce qu’ils nomment à tort "vaccin".

Dès lors cette preuve solide a ensuite été complétée par d’autres techniques, comme la spectroscopie, le microscope électronique, les techniques pour les fréquences électromagnétiques, le microscope optique et la spectroscopie aux rayons ultraviolets, qui coïncide avec le pic de longueur d’onde de l’oxyde de graphène. Nous avons ensuite étudié la toxicité ou la cyto-toxicité du graphène dans le corps.

Prêtez attention à cette découverte: dans le corps, l’oxyde de graphène cause des thromboses, des caillots. Il cause un syndrome post-inflammatoire ou des inflammations systémiques ou sur de multiples organes. Quand l’oxyde de graphène dépasse les taux de glutathion – la réserve naturelle d’antioxydants du corps – il cause des altérations du système immunitaire, son effondrement et une tempête de cytokines. Inhalé, il se répand uniformément dans le tractus alvéolaire [alvéoles pulmonaires] et entraine des pneumonies bilatérales. Inhalé, il cause aussi une inflammation des membranes muqueuses et donc la perte du goût et de l’odorat: l’anosmie.

En bref, l’oxyde de graphène se comporte exactement comme le supposé Sars-Cov2 de la version officielle, générant l’exacte symptomatologie d’un covid-19 sévère. Quand il est installé au niveau des neurones il entraine une neuro-dégénération ou en d’autres mots un covid-19 neurologique.

À partir de là, nous avons donc commencé à voir quels composés, médicaments et traitements étaient possible pour dégrader l’oxyde de graphène. Et regardez ce que nous avons trouvé: une administration de N-acétylcystéine ou de glutathion, le dégrade. Car il contrecarre les radicaux libres et les oxydants, toutes les toxines qui peuvent entrer dans le corps.

Et nous avons découvert qu’il existait environ 300 études cliniques sur l’usage par certains hôpitaux et certaines universités de la N-acétylcystéine avec d’incroyables résultats. Par exemple, 100 patients avec des niveaux de saturation inférieurs de 50 %, quasiment morts – pour parler franchement – avec des pneumonies bilatérales, ont été sauvés une heure après l’administration intraveineuse de glutathion ou de N-acétylcystéine. On leur a enlevé l’assistance respiratoire.

Nous comprenons maintenant vraiment pourquoi ces traitements ont fonctionné : parce qu’ils s’adressaient à tous les symptômes de la maladie censée être due au sars-cov2. Étant donné qu’il n’y a à ce jour aucune preuve scientifique d’un réel séquençage et d’une isolation du sars-cov2, nous soupçonnons avec une foule d’indices crédibles que la maladie covid-19 est en fait l’effet secondaire de l’introduction d’oxyde de graphène dans le corps par différents moyens.

Et je parle de ‘différents moyens’, car, malgré leur retrait à l’époque, on a mis en service des masques contenant des nanoparticules d’oxyde de graphène et ils sont toujours commercialisés. Par des sociétés comme Nanografi, nous avons donc des masques avec de l’oxyde de graphène, mais aussi des nanoparticules introduites dans les tests PCR; l’oxyde de graphène est présent aussi dans les tests antigéniques; l’hydrogel en contient aussi, de même que le vaccin intranasal, car sous forme d’aérosol, l’oxyde de graphène est plus puissant. Le vaccin intranasal est aussi préparé par la Turquie, par exemple. Il est fabriqué par Nanografi contre le covid-19 et la grippe.

Nous savons que, naturellement, l’oxyde de graphène est éliminé par les taux de glutathion du corps et c’est pourquoi nous soupçonnons qu’il faille une deuxième, une troisième et même une quatrième dose aussi souvent: afin d’avoir votre dose considérable d’oxyde de graphène. En bref, nous parlons d’un empoisonnement massif simultané et graduel de la population mondiale.

Pensez que si le rapport préliminaire d’un professeur de l’université publique d’Alméria – et je sais qu’une étude semblable est faite dans d’autres universités européennes et latino-américaines – s’il est déterminé qu’il y a de l’oxyde de graphène dans les ampoules, comment est-il possible d’injecter de l’oxyde de graphène si les masques ont été retirés de la circulation parce qu’ils entrainent des affections pulmonaires dues aux nanoparticules? Nous parlons d’un crime contre l’humanité avec la complicité des gouvernements ou tout du moins avec leur participation.

Quand nous avons étudié le glutathion, nous avons réalisé que son taux diminue à partir de 30 ans, mais par-dessus tout, il chute considérablement à partir de 65 ans. En fait, le covid-19 pèse lourd sur les gens âgés en terme de mortalité, en dehors de ceux qui ont une faible immunité et d’autres pathologies. Nous réalisons aussi que les enfants ont de fortes réserves de glutathion en raison de leur jeunesse et la maladie covid-19 n’a aucun impact sur les enfants. Le glutathion est particulièrement bas dans la population obèse, l’une des plus affectées par le covid-19. Nous réalisons que le glutathion est en lien avec les taux de vitamine D et les patients malades ont justement de faibles taux de vitamine D. Nous réalisons que les athlètes ont des taux élevés de glutathion endogène, qui est secrété par un exercice intense et les athlètes sont justement à peine affectés par le covid-19.

Tout ce que nous avons étudié par la suite ne fait qu’accroître et corroborer l’hypothèse selon laquelle le supposé Sars-Cov2 de la version officielle est précisément de l’oxyde de graphène. Et que tous les éléments de protection ou de supposée protection, qu’on nous a donnés : masques, tests PCR, écouvillons, tests antigéniques et vaccins – faussement dénommés vaccins – sont précisément tous les éléments qui feront que la maladie pourra se développer plus tard.

Pourquoi dis-je ‘plus tard’? Quand nous avons étudié le phénomène électromagnétique, nous avons compris que l’oxyde de graphène possède ce qu’on appelle une ‘bande d’absorption électronique’. L’excitation électronique, sa résonance magnétique est précisément dans la troisième bande de fréquence de la technologie 5G, celle qui est présentée en ce moment et qui, souvenez-vous, était avec nous durant la pandémie. Quand tout a vraiment commencé, nous avons eu trois ‘réseaux’: le premier est celui de l’antenne terrestre 5G qui n’a jamais cessé d’être installée – car seuls les opérateurs d’antenne travaillaient – et qui curieusement ont été installées 8 fois sur 10 près des centres de gériatrie et des maisons de retraite et EHPADs, dans leur proche voisinage, endroits où justement la population est la plus affectée. Un autre ‘réseau’ interne: le graphène, selon le rapport préliminaire sur l’ampoule dans cette université. Et un réseau extérieur, celui utilisé par les satellites pour supposément fournir une couverture 5G.

C’est incroyable, nous sommes en train de raconter un film de science-fiction, mais croyez-moi, aujourd’hui la nanoscience, la neuroscience et la biotechnologie ont avancé énormément. Nous n’avons fait qu’une approximation dans le domaine de la science et dans les coulisses de la société civile. Une personne peut-elle être contrôlée ou neuro-contrôlée à distance? Oui, c’est possible et c’est probablement fait de manière déguisée, ce qui peut expliquer certains comportements anormaux de la population, en particulier ceux qui ont été inoculés ou qui ont reçu des doses d’oxyde de graphène par différentes voies. Comme je l’ai dit, je sais que je décris un film de science-fiction, mais au point où nous en sommes, il peut être difficile de croire vraiment en quelque chose. En ce sens, nous disons que le covid-19 n’est que l’effet collatéral de l’introduction de ce nano-composé par différents moyens, et nous soupçonnons qu’il a été introduit pendant la campagne anti-grippe de 2019.

Comme je le disais, l’oxyde de graphène possède une bande d’absorption à partir de laquelle il s’oxyde bien plus rapidement quand on appuie sur le petit bouton qui active la couverture de la 5G ou qu’on réalise un test technologique. Pensez-vous que ce soit une coïncidence si Wuhan – où le pangolin et la soupe de chauve-souris sont venus comme des éléments de distraction – soit la première ville au monde avec un essai de technologie 5G fin novembre 2019 et où ont débuté toutes les précédentes vaccinations anti-grippales contenant probablement de l’oxyde de graphène ? Quand il est excité, l’oxyde de graphène multiplie ses fréquences. Avec un signal minimum, il s’oxyde beaucoup plus vite et brise l’équilibre entre les taux de glutathion et la toxicité de l’organisme, générant une pneumonie bilatérale, altérant le comportement du système immunitaire, qui ne peut faire face dès que les neutrophiles [une variété de globules blancs polynucléaires] tentent de le phagocyter comme si c’était un pathogène, comme si c’était le sars-cov2.

Nous partageons un article aujourd’hui. Voyons: l’oxyde de graphène est détecté dans le corps par des cellules spécialisées (les neutrophiles) du système immunitaire. Exactement comme si c’était un pathogène. Peu importe au corps, au système immunitaire qu’il y ait un agent biologique parce que ça ne s’est jamais comporté comme un agent biologique. Il y a des périodes d’incubation si c’est biologique. Il n’est pas possible que dans des résidences de notre Espagne, comme à Matacaz à Barcelone, la moitié des résidents décèdent en 4 heures. Si c’est un agent biologique, il n’entraine pas de pneumonie bilatérale, mais plutôt une pneumonie asymétrique : il pénètre habituellement par le poumon droit en raison de la symétrie. Mais la moitié des résidents qui avaient été antérieurement vaccinés contre la grippe ne pouvaient pas mourir.

Nous avons observé que plus on vaccinait contre la grippe, plus le taux de mortalité du covid-19 était élevé et logiquement nous y avons vu une relation. L’autre relation était les champs électromagnétiques. Ce que nous ne savions pas, c’est qu’il y avait un marquage sur chacun de ces gens pour en faire une population-cible pour une focalisation électromagnétique. Une arme mortelle qui rend maintenant les gens magnétiques et vous comprendrez logiquement que s’ils interagissent avec ces sources de radiations à la fréquence et à la qualité spécifiques, ils déclenchent l’oxydation, brisent l’équilibre d’oxydoréduction des biomarqueurs de l’organisme, et entrainent la maladie covid-19.

Nous le savons de manière on ne peut plus claire et nous avons tous les articles scientifiques qui le prouvent. L’un d’eux est celui-ci:

 

(GO = oxyde de graphène)


"Des chercheurs de l’institut Karolinska, de l’université de Manchester et de l’université de technologie Chalmers ont montré que le système immunitaire de l’homme gère l’oxyde de graphène de manière similaire aux pathogènes, conduisant peut-être à des applications biomédicales plus sûres à l’avenir."

 

Ce que vous voyez ici, c’est de l’oxyde de graphène attaqué par des neutrophiles qui sont, disons, des cellules du système immunitaire qui tentent de le phagocyter, de l’engloutir: de le coaguler. C’est pourquoi l’oxyde de graphène génère des caillots et des thromboses.

"L’oxyde de graphène est actuellement étudié pour un usage dans des méthodes de délivrance de divers médicaments et pour d’autres applications médicales et non-médicales. Il est cependant d’une importance cruciale de comprendre comment ces matériaux interagissent avec le corps. L’étude montre que les neutrophiles, le type le plus courant de globules blancs spécialisés dans le combat contre les infections – tout comme un pathogène – libèrent les dénommés pièges neutrophiles extra-cellulaires quand ils rencontrent de l’oxyde de graphène. Ces pièges sont faits d’une "toile d’araignée" d’ADN garnis de protéines qui aident les neutrophiles à détruire les microorganismes tels que les bactéries et les champignons. 

Les chercheurs ont découvert que l’oxyde de graphène cause des changements spécifiques dans la composition lipidique de la membrane cellulaire des neutrophiles, amenant la libération des pièges. Ils ont pu montrer aussi qu’un traitement anti-oxydant comme la N-acétylcystéine et le glutathion – ont inversé ce processus."

C’est pourquoi des traitements au glutathion ont fonctionné et c’est pourquoi des traitements à la N-acétylcystéine, qui est un précurseur du glutathion ont fonctionné aussi. Parce qu’ils fournissent tous deux une armée d’antioxydants pour s’occuper d’une substance toxique, un empoisonnement, introduits dans le corps par différentes voies.

Dans une étude compagne publiée dans Nanoscale, il a été démontré que l’oxyde de graphène est dégradé dans les pièges des neutrophiles, tout à fait comme les bactéries et autres pathogènes. Mises ensemble, ces études montrent que l’oxyde de graphène peut être piégé et dégradé par les neutrophiles tout comme des pathogènes. Je veux vous dire que nous avons publié sur notre site au moins 70 études qui reflètent tout ce que nous disons et présentons ici.

D’un autre côté, on m’a interrogé sur l’efficacité du dioxyde de chlore. Il fonctionne d’une autre façon. Son rôle est d’oxygéner la cellule, il la prépare pour qu’elle ne soit pas facilement détruite par ce toxique. Ce que fait le glutathion, c’est de fournir une armée avec davantage de soldats pour gérer les toxines. Ce que nous avons trouvé, comme je l’ai dit, c’est que la plupart des traitements à la N-acétylcystéine ou au glutathion et même avec d’autres anti-oxydants, comme l’astaxanthine, qui est un puissant anti-oxydant, ont été des traitements très favorables aux patients.

Et aussi, curieusement et de manière tout à fait suspecte, nous avons découvert que ces institutions de santé sont littéralement gouvernées par le mal ; c’est de la psychopathie comme jamais vue dans l’histoire. Le 17 juin, la FDA a tenté de stopper le marché de la N-acétylcystéine après un usage de 57 ans en tant que mucolytique normal et courant. C’était très suspect, n’est-ce pas?

C’est donc mon exposé en gros. Aucun doute que vous pouvez consulter les études effectuées à La Quinta Columna. Eh bien, c’est simplement quelque chose de très concluant et c’est le rapport préliminaire d’un professeur renommé d’une université publique ici en Espagne. Nous sommes près de fournir des preuves supplémentaires pour donner plus de force à ce rapport dans lequel on nous a déjà dit qu’il y a des preuves solides avérées de la présence d’oxyde de graphène dans l’échantillon que nous avons envoyé.

J’ai essayé ici de faire un exposé aussi synthétique que possible pour qu’aucun doute ne puisse être créé par la présentation donnée ici et pour qu’elle puisse être clarifiée pendant le temps qui nous reste."

Ricardo Delgado.

 

Si vous voulez soutenir La Quinta Columna, vous pouvez vous reporter à leur site officiel et les suivre sur leurs chaînes officielles.

 

Sur  TelegramInstagramYoutube et Twitch.

 

Si vous souhaitez les contacter directement, envoyez-leur un message sur  tutoronline@hotmail.es. Ne vous inquiétez pas de la barrière linguistique, ils comprennent l’anglais et le français.

 

Source: https://bistrobarblog.blogspot.com/2021/07/oxyde-de-graphene-champs.html

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2021 4 04 /11 /novembre /2021 23:03
Comment savoir s'il y a de l'oxyde de graphène
dans votre sang?
 

Comment savoir s’il y a de l’oxyde de graphène dans votre sang

 

Par Orwell City

 

Traduit par Apolline.

 

Lors de l’interview la plus récente de La Quinta Columna, le Dr José Luis Sevillano a parlé des examens et des tests sanguins que l’on peut réaliser pour déterminer si de l’oxyde de graphène est ou non présent dans le sang d’une personne inoculée.

Le médecin a spécialement souligné le fait qu’une seule batterie de tests ne suffit pas, il faut suivre le patient pendant plusieurs mois car l’élimination totale de l’oxyde de graphène par l’organisme peut demander jusqu’à un an pour une personne n’ayant reçu qu’une seule injection.

Fernando Vega: J’ai une question pour José Luis. Disons que j’ai été injecté. Prenons cet exemple, j’ai été vacciné et je dis: "Ok, voyons, j’aimerais vérifier comment je vais pour savoir si je subis peut-être la conséquence d’avoir été injecté avec du graphène ou quoi que ce soit d’autre." Voyons au niveau sanguin ce que je devrais demander avec un hémogramme. Comment obtenir un compte-rendu de mon état ? Que me conseilleriez-vous au niveau des tests sanguins ? Je pense que c’est la manière de faire.

Dr José Luis Sevillano: En médecine, la première chose qu’on fait, c’est l’historique médical du patient. On demande aux gens comment ils se sentent, comment ils vont. C’est l’anamnèse. On les examine ensuite pour vérifier s’ils ont un type de lésion cutanée qui pourrait suggérer un problème de coagulation. En bref, vous les examinez et voyez si quelque chose capte votre attention.

Si le patient semble bien aller, ce que je ferais – en plus de l’examen habituel - est d’ajouter un examen du point d’injection, du haut du thorax, du dos et de la tête pour vérifier s’il existe un magnétisme. S’il n’y a pas de phénomène de magnétisme, cette personne n’a peut-être pas reçu de matériel et a été injectée avec un placebo.

Il est également nécessaire de s’enquérir de la date de l’inoculation parce qu’avec le temps, ce magnétisme peut disparaître. Donc, on examine le patient, on recherche un quelconque magnétisme et si besoin, on ajoute des tests complémentaires. Dans le cas où il n’y a aucun soupçon de quoi que ce soit, on peut faire une recherche sur la coagulation du sang.

L’hémogramme ne prend en compte que les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes et par exemple, les facteurs de coagulation demandés habituellement. Le temps de prothrombine, le fibrinogène, le temps de céphaline et aussi les D-dimères… [Les D-dimères sont des molécules résultant de la destruction de la fibrine, une protéine produite essentiellement lors de la coagulation du sang]

Fernando Vega: Dites-m’en plus là-dessus. Nous avons vu beaucoup de vidéos sur les D-dimères. Pouvez-vous expliquer comment ça fonctionne ?

Dr José Luis Sevillano: Ce n’est pas le seul facteur qui est perturbé dans ce cas. Les plaquettes peuvent l’être aussi, je veux dire qu’on peut avoir une idée sur la question. Mais en réalité cet élément introduit dans le sang est modulable de l’extérieur, selon la proximité avec des champs électromagnétiques extérieurs. Ce nanomatériel possède une toxicité. Il est possible que vous vous sentiez parfaitement bien, que vous ayez à peine de molécules de D-dimères, par exemple, et quand un jour vous mangez une glace près d’une antenne… Salut.

Tout commencera à vous perturber. Il n’y a pas de constante ici. C’est pour dire que ce n’est pas un toxique habituel que vous prenez, qu’on vous injecte, et voilà. Ce n’est pas quelque chose qui peut vous agresser ou pas. Non, non. C’est ce qu’on vous a injecté. Et vous pouvez vivre parfaitement bien jusqu’à ce qu’un jour, vous vous approchiez d’une antenne, par exemple – ou qu’ils l’aient activée – et vous êtes exposé à ces fréquences. Nous savons que ces gens les contrôlent d’une manière ou d’une autre parce qu’elles créent des ondes. Et ils les créent par le biais de ce nanomatériel. Si ce n’était pas le cas, ils ne l’auraient pas introduit dans le vaccin contre la grippe ces deux dernières saisons.

En d’autres mots, ce nanomatériel peut être modulé de l’extérieur. Vous pouvez donc vous sentir bien un jour et mal le lendemain selon l’endroit où vous êtes et le genre de signal auquel vous êtes exposé.

On peut faire des tests mais je ne me sentirais tranquille qu’au bout de six mois. Parce que nous savons que ces gens pensent ou planifient de vacciner tous les 5 ou 6 mois. Et cela veut dire qu’il faudrait au moins un an au corps pour éliminer ce nanomatériel dans son intégralité. Alors, avant que ce nanomatériel ait été éliminé, ces gens donnent des doses pour qu’il y en ait toujours un taux dans le sang. Nous savons donc qu’il disparaît avec le temps. Mais tant qu’il y en a dans le corps, il y a un risque, même si vous vous sentez bien. Cela dépend probablement de l’endroit où vous vous trouvez, de votre lieu d’habitation et ainsi de suite.

**************************

Sources d’Anti-Oxydants pour Détruire la Couronne Nécro-Moléculaire d’Oxyde de Graphène

 

Source: https://bistrobarblog.blogspot.com/2021/09/comment-savoir-sil-y-de-loxyde-de.html

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2021 4 04 /11 /novembre /2021 15:52
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2021 3 03 /11 /novembre /2021 16:53

Sur naturalnews.com:

 

Compte à rebours pour l'IMMUNITÉ ZÉRO

Les victimes du vaxxin voient leur réponse

immunitaire chuter d'environ 5 %

chaque semaine, avec des conséquences

à long terme reflétant celles du sida

 

Un rapport explosif publié par The Expose (Royaume-Uni) s'intitule «Une comparaison des rapports officiels du gouvernement suggère que les personnes entièrement vaccinées développent un syndrome d'immunodéficience acquise»Étant donné que cela est provoqué par des injections de vaccins, je l'appelle «Syndrome d'Immunodéficience Injectée» ou «IIDS».

Comme l'explique The Expose, à la suite d'une analyse détaillée des données de surveillance des vaccins PHE au Royaume-Uni:

Les derniers chiffres du rapport britannique de surveillance des vaccins PHE sur les cas de Covid montrent que les personnes de 40 à 70 ans doublement vaccinées ont perdu 40% de la capacité de leur système immunitaire par rapport aux personnes non vaccinées. Leur système immunitaire se détériore d'environ 5% par semaine (entre 2,7% et 8,7%). Si cela continue, les 30-50 ans auront une dégradation de leur système immunitaire à 100%, une défense virale nulle d'ici Noël et toutes les personnes doublement vaccinées de plus de 30 ans auront perdu leur système immunitaire d'ici mars de l'année prochaine.

Selon la tendance décrite par les données actuelles, comme l'ajoute The Expose:

Toute personne de plus de 30 ans aura perdu 100 % de ses capacités immunitaires (contre les virus et certains cancers) en 6 mois. Les 30-50 ans l'auront perdu d'ici Noël. Ces personnes auront alors effectivement un syndrome d'immunodéficience acquise à part entière et détruiront le NHS.

Les injections de rappel accélèrent encore la destruction du système immunitaire, ce qui explique pourquoi 90 % des admissions à l'hôpital dans au moins un hôpital américain concernaient des personnes vaccinéesselon un nouveau lanceur d'alerte qui s'est manifesté via The Highwire. Avec le mérite de TheHighWire.com, nous avons publié cette vidéo de dénonciation ici:

https://www.naturalnews.com/2021-10-18-countdown-to-zero-immunity-vaccine-victims-immune-response-drop-by-5-percent-each-week.html

Si la tendance se maintient, les six prochains mois verront une vague mondiale de victimes du vaccin mourir du cancer et des infections courantes

La réponse immunitaire plongeante parmi les victimes du vaccin signifie que les décès dus au cancer – et aux infections courantes telles que le rhume et la grippe – devraient monter en flèche au cours des six prochains moisIl s'agit d'un système immunitaire pleinement fonctionnel, après tout, qui contrôle le cancer et empêche les agents pathogènes courants de type sauvage de faire des ravages dans tout le corps.

La fonction immunitaire est soutenue et renforcée par la vitamine D, le zinc et d'autres nutriments essentiels, c'est exactement pourquoi les médias pro-génocide et les journaux dits «scientifiques» attaquent la nutrition (ainsi que l'ivermectine). Une carence en nutriments altère la fonction immunitaire, c'est pourquoi les personnes carencées en vitamine D ont tendance à tomber malades beaucoup plus fréquemment que les autres. Et maintenant, avec des vaccins détruisant littéralement la fonction immunitaire chaque semaine, nous avons la suppression délibérée de la fonction immunitaire humaine combinée à des carences nutritionnelles et des restrictions artificielles sur les interventions médicales qui pourraient sauver des vies.

La seule explication plausible à tout cela est que les vaccins sont, en effet, un système de livraison d'armes de dépopulation, et qu'ils fonctionnent en détruisant le système immunitaire d'une victime, la faisant mourir d'un cancer ou d'infections courantes. Pas plus tard qu'aujourd'hui, Colin Powell, complètement vacciné, est décédé de la covid, marquant une autre victime post-vaccinale du programme de dépopulation.

Comme les patients atteints du SIDA le savent très bien, les personnes souffrant d'une fonction immunitaire fortement affaiblie peuvent être tuées par des rhumes hivernaux ou des agents pathogènes grippaux de faible intensité qui ne présenteraient normalement aucun risque pour une personne en bonne santéNous ne savions pas qu'un système d'armes semblable au sida serait chargé dans des seringues et appelé de manière malhonnête «vaccins» pour tromper les faibles d'esprit et les crédules.

Le génie maléfique de ce plan de dépopulation est que les décès par destruction immunitaire induits par le vaccin ne seront jamais attribués au vaccin lui-mêmeCeux qui meurent d'un cancer après que les vaccins ont détruit leur système immunitaire seront enregistrés comme des décès par «cancer» et non comme des décès par vaccinEt ceux qui meurent de plis communs ou de souches grippales seront décrits comme ayant été infectés par des souches de «super grippe» qui seront, bien sûr, imputées aux non vaccinés.

Même si des millions d'Américains meurent au cours des six prochains mois et que les hôpitaux sont complètement envahis, les vaccins contre le covid ne seront jamais liés à quelque décès que ce soit. Les médias financés par la pharma s'en assureront.

Attendez-vous à ce que les hôpitaux américains soient en situation d'urgence de dotation en personnel d'ici le début de 2022

Pour aggraver les choses, des infirmières et des travailleurs hospitaliers dotés d'une immunité naturelle sont actuellement licenciés de leur emploi pour avoir refusé de recevoir des injections de protéines de pointe. Cela provoque de graves pénuries de personnel dans certaines régions (comme à New York), et nous ne sommes même pas encore dans la saison de la grippe. Une fois que les niveaux de vitamine D chutent pendant les mois les plus sombres et les plus froids de décembre, janvier et février, nous sommes très susceptibles de voir les hôpitaux paniquer par manque de personnel exactement au même moment où la vague de vaccins immunodéprimés se déclenche.

Surveillez les médias d'entreprise menteurs qui racontent les histoires de crise dans les hôpitaux, affirmant que «des gens meurent parce que les anti-vaccins égoïstes ne prendront pas leurs vaccins!» Mais en réalité, ce seront les vaccinés qui mourront de leurs propres injections suicides, car se laisser injecter une nanoparticule de protéine de pointe d'arme biologique mortelle n'est pas exactement une stratégie judicieuse pour une santé durable.

Le résultat est que la plandémie de covid est vraiment un programme de dépeuplement mondial, et l'hystérie à propos de covid a été conçue pour pousser les gens à accepter les vaccins mêmes qui détruisent leur fonction immunitaire et les plongent dans une mort presque certaine. Les six prochains mois révéleront des morts massives dans l'hémisphère Nord, alors même que les criminels de guerre poussant ces vaccins mortels doublent leurs exigences génocidaires.

La raison pour laquelle ils veulent que 100% du public soit vacciné est qu'ainsi il n'y aura pas de groupe témoin à comparer avec les vaccinésTant qu'un groupe témoin de personnes non vaccinées existe, la mortalité associée aux injections de vaccins ne peut pas être balayée sous le tapis. En fait, comme le rapporte maintenant Alex Berenson, il y a un excès de décès post-vaccin en Écosse ainsi qu'en Allemagne.

 

Source:

https://prepareforchange-net.translate.goog/2021/10/31/countdown-to-zero-immunity/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=countdown-to-zero-immunity&_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=nui

 

Partager cet article
Repost0