Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
14 septembre 2018 5 14 /09 /septembre /2018 12:07

Message relayé

 

"Libre Consentement Eclairé" est une association venant de se constituer et se transformant en mouvement politque dans le but de défendre la liberté individuelle vis-à-vis d'obligations aussi intrusives que la vaccination obligatoire, le compteur Linky, etc.

 

Libre Consentement Éclairé

 

Notre travail de recherche et de diffusion des informations que vous trouvez dans nos lettres n'est financé que par vos dons et vos cotisations d'adhésions.

 

Si vous aimez nos lettres, si vous partagez nos valeurs, si votre combat est le vôtre, adhérez à Libre Consentement Éclairé ou aidez-nous grâce à un don.

 

Pour financer notre combat, nous lançons une campagne de dons, cliquez sur: GoFundMe

 

 

Les dons permettront de financer le lancement du site web, la continuation de l'envoi gratuit de nos lettres d'information et la constitution de notre liste aux élections européennes.

 

 

Vous partagez nos valeurs? Faites un don pour financer notre combat!

 

 

Pour télécharger notre bulletin d'adhésion, cliquez sur: bulletin d'adhésion.

 

Pour télécharger nos objectifs, cliquez sur: Objectifs

 

Pour télécharger notre bulletin d'adhésion et nos objectifs, cliquez sur: adhésion et objectifs

 

* * * * *

 

Merci infiniment à nos premiers donateurs.

Nous rappelons que sans les dons et les adhésions nous ne pourrons pas continuer nos actions. Mobilisons-nous, nos premiers donateurs doivent servir d'exemple, diffusez nos lettres à vos contacts, proposez-leur de nous rejoindre ou de nous soutenir, notre combat ne se gagnera pas sans eux.

 

Notre campagne de récolte de fonds sur GoFundMe

Merci aux donateurs du 31 août et 1er septembre, leurs dons permettent notre combat!

Mireille Nouvion a fait un don de 40 € ; Jean-Marc Mantel a fait un don de 20 € ; Aurélie Boilleau a fait un don de 10 € ; anonyme a fait un don de 20 € ; Francoise chavanne a fait un don de 100 € ; THEO ZEISSLOFF a fait un don de 20 € ; Jacques Vergne a fait un don de 50 € ; anonyme a fait un don de 75 € ;anonyme a fait un don de 20 € ; Brigitte LIESNARD a fait un don de 50 € ; Christian Schaller a fait un don de 60 € ; Lyliane Engelmajer a fait un don de 20 € ; Didier Grandgeorge a fait un don de 40 € ; anonyme a fait un don de 25 € ; Pierre VIDAL a fait un don de 40 € ; anonyme a fait un don de 50 € ; anonyme a fait un don de 30 € ; Dagmar Lai a fait un don de 50 € ; anonyme a fait un don de 40 €.

 

* * * * *

 

 

Monsieur Macron aime-t-il ces concitoyens?

 

Le 29 août 2018, depuis le Danemark, le président de la République française, monsieur Macron, a comparé les Danois qui, selon lui, «seraient ouverts aux transformations», aux sans doute pauvres idiots de Français que nous serions, descendants de «Gaulois réfractaires au changement».

 

Que reproche donc monsieur Macron aux Français?

 

Cette diatribe qu'il tentera par la suite de faire passer pour de l'humour, fait suite à son  les Français qui détestent les réformes» lancé en Roumanie et à l'insultant «les fainéants» qu'il affirma en Grèce devant la communauté française d'Athènes, nous rappelle Le Figaro dans son édition du 30 août 2018 que vous pouvez consulter en cliquant sur: «les fainéants».

 

Des changements, oui, mais lesquels?

 

Je ne connais personne dans mon entourage, qu'il soit professionnel ou familial, qui ne serait pas prêt à changer pour améliorer ses conditions d'existences qu'elles soient matérielles, sentimentales, ou qu'elles concernent la santé.

Mais, c'est une certitude, nous n'avons manifestement pas les mêmes fréquentations, monsieur Macron et moi.

 

Ils veulent que nous changions, mais, pourquoi, au juste?

 

Si je ne connais personne dans mon entourage qui ne serait pas prêt à changer pour améliorer ses conditions d'existences, j'en connais beaucoup qui se passeraient bien des changements que monsieur Macron et son gouvernement leur imposent!

Mais pourquoi au juste?

 

Nous avons le droit de nous soumettre, de payer et de tomber gravement malades

 

Regardez l'obligation vaccinale, un sacré changement qui va multiplier les cas de sclérose en plaques, de lupus érythémateux et autres maladies auto-immunes, sans parler des morts subites du nourrisson et de l'autisme.

 

Au profit de qui tout cela? De l'industrie pharmaceutique ainsi que des pédiatres (les vaccins représentaient avant cette obligation, 30 % de leurs revenus) et médecins vaccinateurs à tout prix et, surtout, totalement irresponsables pénalement et civilement (ce qui veut dire que leur responsabilité personnelle n'est jamais engagée lorsque les drames arrivent dans les familles après la vaccination).

 

Au profit des amis de monsieur Macron et de certains de ses ministres, mais pas au profit des citoyens de notre pays. Non, nous, nous avons le droit de nous soumettre, de payer et, pour les plus malchanceux, de tomber gravement malades ou de voir nos enfants devenir autistes ou mourir.

 

En fait, les changements de monsieur Macron c'est:

La vaccination obligatoire avec 73 ou 76 antigènes injectés selon les vaccins (et leurs 232 substances toxiques comme le baryum hautement radioactif ou le formol) dans le corps de nourrissons ente 8 semaines et 18 mois;

- Plus de taxes;

- La diminution des retraites pourtant payées par les cotisations du travail des retraités;

-  La diminution des minimas sociaux pour les pauvres;

- La baisse des impôts et taxes pour les multinationales et les grandes fortunes (plus d'argent pour les déjà riches et plus de taxes pour les déjà et futurs pauvres);

- Le matraquage des manifestants par des barbouzes (affaire Benalla, son «garde» du corps déguisé en policier et matraqueur de jeunes gens);

- Etc.

 

Monsieur Macron aime-t-il ses concitoyens?

 

On peut se le demander, d'autant qu'il agit, tel un prince de l'élite internationale qui ne connaît ni les frontières ni les nationalités, mais qui vit des impôts et taxes de ceux pour qui ces frontières et nationalités sont des réalités trop souvent coercitives. Ce qui est le cas de la vaccination obligatoire qui fut une des premières mesures gouvernementales voulues par monsieur Macron. Un de ses premiers mercis à ses riches soutiens.

 

Monsieur Macron est-il le digne représentant de cette élite autoproclamée qui se permet de jouer avec notre santé et celle de nos enfants pour s'enrichir encore plus?

 

Qu'est-ce qui pourrait nous faire penser le contraire?

 

* * * * *

 

Additifs à nos objectifs initiaux

 

Nous recevons de nombreuses propositions d'additifs à nos objectifs. Nous sommes majoritairement favorables à ces propositions, qu'elles concernent l'écologie, l'alimentation, l'organisation politique, l'éducation, les violences faites aux enfants (mais pas seulement) ou à toute autre cause qui est conforme à nos buts et à la Déclaration universelle des droits de l'Homme et du citoyen de 1789.

 

Nous ouvrirons un page et un forum sur ces sujets sur notre site web.

 

La violation de nos droits fondamentaux

 

Toutefois, il ne faut pas oublier que notre liste aux élections européennes doit être centrée sur le REFUS ABSOLU de l'obligation vaccinale qui viole nos droits fondamentaux d'être humain.

 

A elle seule, cette violation démontre que nos institutions ne permettent pas de protéger nos droits et de garantir notre sécurité et notre santé qui sont sans cesse remises en cause par les intérêts financiers des amis de ceux qui arrivent au pouvoir.

 

Cette obligation vaccinale démontre également qu'il nous faut choisir un système politique grâce auquel les politiciens et hauts fonctionnaires ne pourront plus décider pour nous, pour nos vies et celles de nos enfants sans avoir préalablement obtenu, non pas notre avis, mais notre accord!

 

Ce système politique existe, il a trois piliers: la démocratie, la République et la séparation des pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire) qui doivent tous être limités par le référendum d'initiative citoyenne.

 

 

Un symposium avant la fin de l'année

 

Les propositions que nous recevons, si elles émanent d'adhérents, seront débattues lors du symposium que nous organiserons avant la fin de l'année.

 

Ce qui ressort principalement de ces propositions, c'est un grand besoin d'imposer, enfin, la démocratie et la République dans ce pays.

 

Pour cela, comme le fait très justement remarquer un juriste, «C'est la Constitution qu'il faut changer. Et il ne faudra pas oublier d'y inclure un système judiciaire basé sur la «légalité des poursuites», car, une République n'a de sens, que si nous sommes tous égaux face à la loi! Ce que ne permet vraiment pas notre système monarchique dit «d'opportunité des poursuites», qui fait que ce qui sera reproché judiciairement à Pierre ne le sera à Vladimir, selon le bon vouloir du prince, qu'il soit homme politique influent ou procureur de la République aux ordres de sa hiérarchie.»

 

Notre mouvement ne doit pas reposer sur une liste interminable de requêtes qui n'ont aucun lien entre elles, mais sur une doctrine politique qui nous réunit et qui permet d'imposer, dans tous les domaines et en toute, la vérité le respect de nos droits fondamentaux et la préservation écologique de notre planète.

 

La démocratie, ce n'est pas demander de temps en temps leur avis aux citoyens, ou les faire voter pour des représentants qui font ce qu'ils veulent une fois élus, c'est leur demander leur accord pour tout ce qui touche à leurs conditions d'existence.

 

 

Des militaires nous écrivent

Il n'y a pas qu'en Italie, ou en Angleterre, ou encore aux USA que les militaires ont été victimes des vaccins, en France aussi manifestement.

 

 

Des anciens combattants qui ont risqué leurs vies pour sur les ordres de nos dirigeants politiques et à qui l'on ne verse que 748 euros par an (...).

 

Parmi eux, Bruno Garnero, ancien militaire de carrière, officier Fusilier-Commando Marine, dénonce la paupérisation qui sévit chez les anciens militaires. Il redoute également la suppression «de la retraite des anciens combattants», c'est-à-dire les 748 malheureux euros annuels que la Nation verse à celles et à ceux qui ont risqué leur vie, pour notre Pays.»

 

Il ajoute: «Nombres d'entre nous étions des cadres supérieurs, il y a encore 18 ans, avec des rémunérations qui nous classaient dans la «classe moyenne».

 

Aujourd'hui, cette même frange de la population croule sous les taxes, les impôts et marche vers une «pauvreté crescendo».

 

Cette situation des militaires retraités rejoint celle des autres retraités et ils sont nombreux à nous l'écrire.

 

Lire la lettre ouverte de Serge Voisin, un militaire gravement blessé en opération extérieure (OPEX) en cliquant sur: «Lettre de Serge Voisin»

 

La cause animale

 

Vous êtes plusieurs à vouloir associer la cause animale à notre combat. Pourquoi pas? Ce sera à débattre lors de notre symposium.

 

Nous relayons l'appel de Thilo HANE, présidente fondatrice du site www.canisethica.org qui se préoccupe de la vaccination des animaux (voir la vidéo sur Youtube) et qui lance une pétition que l'on peut trouver sur Facebook en cliquant sur: pétition Thilo Hane ou sur Mes opinions.

 

 

La revue de presse de Jean-Pierre Auffret

 

Suivre l'actualité de la vaccination grâce à la revue de presse de Jean-Pierre Auffret en cliquant sur: «revue de presse de JP Auffret»

 

Ne baissons pas les bras, résistons!

Bien amicalement.

 
Pierre Lefevre

 

 

* * * * * 

Rappelons que seuls 43 députés ont voté l'obligation vaccinale et qu'en 2014, les autorités de santé française recommandaient l'abandon de la vaccination obligatoire.

 

* * * *

Rappel : notre corps nous appartient, ni l'État, ni aucun fonctionnaire, ni aucun médecin ne doivent pouvoir nous obliger, ou obliger nos enfants, à subir en dehors d'une situation de danger immédiat (hémorragie, fractures, etc.) le moindre traitement médical, dont la vaccination fait partie !

 

L'obligation vaccinale est une violation de nos droits fondamentaux d'êtres humains.

 

* * * * *

 Allons-nous continuer à leur servir de source de profits au détriment de notre santé?

 Allons-nous continuer à subir et à nous laisser faire, tels de parfaits esclaves?

 Cela dépend de nous!

 

Pour présenter une liste aux prochaines élections européennes, rejoignez-nous et adhérez à Libre Consentement Éclairé, bien amicalement à tous.

     Résistons!

     Bien amicalement à toutes et à tous.

     Pierre Lefevre

 

  Pour adhérer à Libre Consentement Éclairé cliquez sur: télécharger le bulletin d'adhésion.

 

Rappel:

 

Rien ne les arrêtera, sinon nous ! C'est pourquoi le collectif «Libre Consentement Éclairé» se transforme en mouvement politique pour présenter une liste aux élections européennes de 2019

 

Au sujet de la vaccination de masse obligatoire (où l'on injecte plus de 73 antigènes – 73 vaccins auxquels s'ajoutent de nombreux produits neurotoxiques, à des nourrissons qui ont entre 8 semaines (!) et 18 mois), nous voyons bien que les autorités politiques, administratives et judiciaires françaises ne reconnaissent pas notre droit fondamental d'être humain, et celui des enfants dont nous avons la responsabilité, à ne pas subir contre notre volonté le moindre traitement médical ou pharmaceutique.

 

Pourtant, ce droit fondamental est inscrit dans notre droit interne et dans différentes conventions internationales dont la France est signataire:

 

CODE CIVIL, «DU RESPECT DU CORPS HUMAIN»:

 

- Art. 16-1 : Chacun a droit au respect de son corps. Le corps humain est inviolable.

- Art. 16-3 : Il ne peut être porté atteinte à l'intégrité du corps humain qu'en cas de nécessité médicale pour la personne. Le consentement de l'intéressé doit être recueilli préalablement.

- Art. 16-4 : Nul ne peut porter atteinte à l'intégrité de l'espèce humaine.

 

CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE:

 

- Art. L.1111-4 : Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment.

 

CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DE L'UNION EUROPÉENNE:

 

- Chap. 1, Art. 3 : Toute personne a droit à son intégrité physique et mentale. Dans le cadre de la médecine et de la biologie, doit notamment être respecté le consentement libre et éclairé de la personne concernée, selon les modalités définies par la loi.

 

CONVENTION D'OVIEDO DE 1997, RATIFIÉE PAR LA FRANCE EN 2012:

 

- Art. 2 – «Primauté de l'être humain»: L'intérêt et le bien de l'être humain doivent prévaloir sur le seul intérêt de la société ou de la science.

 

Le classement sans suite de notre plainte pénale, signée par plus de 2000 personnes et l'omerta médiatique dont elle fait l'objet nous ont convaincus d'ajouter à notre combat judiciaire le combat politique.

Pour cela, nous avons transformé le collectif «Libre Consentement Éclairé» en association loi 1901 afin de profiter des prochaines échéances électorales pour essayer de nous faire entendre de nos concitoyens et faire reconnaître ces droits fondamentaux d'êtres humains qui sont bafoués par nos dirigeants corrompus et à la solde de Big Pharma.

  

Nous invitons donc tous ceux qui partagent nos valeurs, celles de la Déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen, et notre refus de nous transformer en esclaves de l'industrie pharmaceutique et des lubies de hauts fonctionnaires et dirigeants politiques, à nous rejoindre dans ce nouveau combat de résistance.

 

Face à Big Pharma and Co, n'hésitons pas, regroupons-nous et présentons une liste aux prochaines élections européennes, portons notre parole et nos propositions aux suffrages de nos concitoyens.

 

Lors de sa transformation en mouvement politique, le collectif a inscrit dans ses statuts les huit objectifs suivants:

 

1. Obligation vaccinale: Libre Consentement Éclairé souhaite la fin de l'obligation vaccinale en France et dans les États membres de l'Union européenne qui l'imposent, car cette dernière est un véritable anachronisme médical et n'est fondée sur aucune nécessité de santé publique mais sur la défense des seuls intérêts de l'industrie pharmaceutique vaccinale.

 

2. Médecines naturelles: Libre Consentement Éclairé souhaite que l'enseignement et l'accès aux médecines naturelles en France et dans les États membres de l'Union européenne (médecine et pharmacopée chinoises, homéopathie, herboristerie, etc.) soient reconnus d'utilité publique et que ces médecines bénéficient des mêmes modalités de prise en charge sociale que la médecine conventionnelle occidentale.

 

3. Ordre des médecins: Libre Consentement Éclairé souhaite la suppression de l'Ordre des médecins en France, véritable anachronisme social et médical créé sous le régime collaborationniste de Vichy avec l'occupant nazi en 1940 (loi du 7 octobre 1940, publiée au Journal officiel de la République française le 26 octobre).

 

4. Miviludes: Libre Consentement Éclairé souhaite la suppression de la Miviludes, véritable officine de police politique de la pensée médicale dont les décisions absurdes ont été sanctionnées par la justice administrative par un arrêt du Conseil d'État du 7 décembre 2017 et un jugement du tribunal administratif de Paris du 20 avril 2018 qui considère que «l'absence de reconnaissance ou d'évaluation officielle d'une pratique thérapeutique n'impliquait pas, par elle-même, un risque de dérive sectaire».

 

5. Compteurs Linky: Libre Consentement Éclairé souhaite que soit supprimée l'obligation de remplacer les compteurs électriques par les compteurs Linky.

 

6. Agriculture: Libre Consentement Éclairé souhaite que l'agriculture, en France et dans les États membres de l'Union européenne, réponde aux normes de la production intégrée biologique (moyens biologiques et produits phytosanitaires naturels de protection des cultures, minimisation maximale des pesticides et produits chimiques, interdiction de recourir à des produits menaçant la biosphère ou une espèce animale ou végétale précise, rotation des cultures, jachère, assolements, travail du sol sans labour, etc.).

 

7. Alimentation biologique et collectivités: Libre Consentement Éclairé souhaite que l'alimentation biologique soit imposée dans les cantines scolaires et autres lieux publics de restauration (hôpitaux, maisons de retraite, etc.).

 

8. Référendum d'initiative citoyenne: Libre Consentement Éclairé souhaite l'instauration, en France et dans les États membres de l'Union européenne, de référendums d'initiative citoyenne sur pétition de 2 % des inscrits sur les listes électorales concernées, que ce soit au niveau des municipalités, des départements, des régions ou des États.

 

Le libre consentement éclairé, droit fondamental de tout être humain,

ne se négocie pas avec Big Pharma!

 

Avec nous, vous pensez qu'aucun gouvernement, aucun État, aucun médecin ou aucun fonctionnaire ne doit pouvoir nous imposer ou imposer à nos enfants un traitement médical, curatif ou préventif, ou une expérimentation médicale?

 

Rejoignez-nous pour rappeler à nos dirigeants qu'en matière médicale et thérapeutique le libre consentement éclairé, issu du deuxième procès de Nuremberg qui a jugé les médecins nazis auteurs des pires atrocités commises au nom de la science et des bienfaits de l'humanité, ne se négocie pas! Ni avec Big Pharma, ni avec ses valets, qu'ils soient hauts fonctionnaires, responsables politiques ou «experts scientifiques»!

 

Aucun vaccin ne doit être imposé aux familles, aux parents et à leurs enfants ou encore aux adultes. Rappelons qu'aux USA et au Canada, chaque citoyen peut s'opposer à la vaccination obligatoire au nom de sa liberté de conscience.

 

Comme le soulignent nos huit objectifs initiaux, la liberté thérapeutique et le libre consentement éclairé épousent la question plus globale de la citoyenneté et des décisions arbitraires qui nous sont imposées par les hauts fonctionnaires et les responsables politiques qui ne mettent jamais en œuvre, une fois qu'ils sont élus, leurs belles promesses électorales (qui n'engagent que ceux qui y croient, disent certains élus avec tout le cynisme de la classe politique dirigeante).

 

Ces huit objectifs initiaux méritent d'être complétés, commentés, débattus, n'hésitez pas à nous envoyer vos suggestions et propositions par e-mail à l'adresse suivante: contact@libre-consentement-eclaire.fr.

 

Nous envisageons de tenir un symposium fondateur à la rentrée avec ceux qui vont nous rejoindre afin de compléter nos huit objectifs principaux et de les faire valider par un plus grand nombre.

 

Mais d'ores et déjà, nous avons besoin de vous pour:

  1. Constituer notre listerejoignez-nous afin d'être candidat (il faudra en principe une parité hommes-femmes), les professions médicales et paramédicales doivent être représentées dans cette liste, alors si vous êtes un professionnel de santé qui partage nos inquiétudes et nos objectifs, n'hésitez pas à nous contacter. Cette liste doit également être le reflet de la diversité sociale de notre pays, alors, quel que soit votre statut social et professionnel, l'important est d'être en accord avec les huit objectifs initiaux ; que vous soyez enseignant, ouvrier, cadre, militaire, etc., nous avons besoin de votre participation.
  2. Administrer notre futur site web, si vous savez mettre un site en ligne et que vous êtes disponible pour assurer sa conception graphique et être webmaster, vous êtes le bienvenu.
  3. Intervenir sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, et autres réseaux sociaux n'a aucun mystère pour vous, mettez vos talents au service de notre combat citoyen pour le respect de notre liberté et de nos droits d'êtres humains.
  4. Riposter à la propagande étatique et médiatique pro-vaccinale, répondre rapidement et avec de bons arguments aux campagnes de propagande pro-vaccinale est important, si la communication de riposte vous inspire, n'hésitez pas à nous le faire savoir.
  5. Imaginez les slogans de la future compagne électorale, si vous avez l'esprit alerte et le sens du slogan, mettez vos dons au service de nos objectifs…
  6. Être militants, un combat politique est un combat militant, rejoignez-nous et devenez militant de Libre Consentement Éclairé.
  7. Financer nos actions, la cotisation annuelle des adhérents a été fixée à 50 euros, adhérez à Libre Consentement Éclairé en nous faisant parvenir un chèque de 50 euros à «Libre Consentement Éclairé», 91, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris,  FR.

 

Pour imprimer le bulletin d'adhésion, cliquez ici

 

           europe2019@libre-consentement-eclaire.fr

 

Bien amicalement à vous.

 

Résistons!

 

Pierre Lefevre

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Juste une question:<br /> <br /> Pourquoi du dioxyde de silicium dans "pure angel"?<br /> <br /> Merci pour votre réponse,<br /> Patrick Morin
Répondre