Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
7 janvier 2019 1 07 /01 /janvier /2019 12:12
Une idée simple pour restaurer
le niveau de vie global du peuple

 

Le mouvement social dit des "Gilets Jaunes", en ce début d'année 2019, revendique encore beaucoup de choses, mais souvent de façon confuse. Les "Gilets Jaunes" veulent, en particulier, de meilleurs salaires et de meilleures retraites.

Les "cahiers de doléances", ouverts dans les mairies, sont aussi faits pour cela: permettre à ceux qui réclament "une meilleure vie" de se faire entendre. Mais, fondamentalement, qu'écrire dessus qui puisse être simple et efficace?

La réponse peut être extraordinairement simple: Dans la vidéo ci-dessous (il en est bien d'autres!) l'économiste militant Étienne Chouard explique comment, d'abord aux Etats-Unis puis en bien d'autres pays comme la France, la "dette" est apparue et, consécutivement à cela, l'impôt dit "sur le revenu", qui, aux États-Unis n'existait pas avant 1913, année de la création de la soi-disant "banque fédérale" qui, arnaque suprême, en réalité, était une banque privée!

En France la même chose n'est arrivée qu'en 1973, avec la loi dite "Pompidou-Giscard-Rotschild". Avant cela il n'y avait aucune dette en France. Alors, comment la dette a-t-elle été générée? Tout simplement par le renoncement délibéré de l'état à son droit régalien de lui-même créer l'argent nécessaire au fonctionnement du pays.

Bien évidemment, à la place de cela, l'argent nécessaire au fonctionnement de l'état et du pays, l'état, au lieu de le créer lui-même, a commencé à l'emprunter à des banques privées, à un taux d'intérêt relativement élevé (aux USA c'était de 6%). La dette elle-même, aujourd'hui "astronomique", est totalement irremboursable. Il n'est donc pas question de la rembourser, le budget total de l'état n'y suffirait pas.

Chaque année de nombreux pays comme la France (en Europe ce - pour les banques prêteuses! - lucratif mais criminel système a été généralisé aux pays de l'Union européenne, par le traité de Maastricht, après que le traité de Lisbonne, qui prévoyait la même chose!, ait été refusé par la majorité du peuple français!) sont donc "obligés" de payer un intérêt devenant toujours plus "pharaonique", de sorte qu'un petit Français naissant aujourd'hui, comme "cadeau des fées", a déjà, dans son berceau, une "ardoise" de largement plus de 30.000 €uros!

La situation est devenue telle que la totalité de l'impôt sur le revenu va, de nos jours, non pas aux écoles, hôpitaux et services publics, ni même au "remboursement de la dette", mais uniquement au paiement de l'intérêt annuel sur cette dette!

La solution à la pauvreté généralisée est donc d'une extrême simplicité; elle consiste à, tout simplement, revenir à l'époque où le budget de la France ou des autres pays concernés était encore en équilibre, sans emprunts à des banquiers privés, sans dette et sans intérêts à payer.

En particulier, si l'on est "Gilet Jaune", que faut-il donc revendiquer? Tout simplement, le retour à la situation antérieure. En France, antérieur à 1973!

Ce qui implique:

- Dénonciation de la loi "Pompidou-Giscard-Rotschild" et du traité de Maastricht.

- Annulation de la dette et donc arrêt du paiement des intérêts à des banques privées.

- Restauration du pouvoir régalien de l'état de lui-même générer l'argent dont il a besoin pour le fonctionnement du pays.

La conséquence en sera automatiquement la libération d'une considérable masse monétaire (l'équivalent de l'impôt sur le revenu) pouvant servir aux services publics, écoles, hôpitaux, augmentation des retraites et des salaires, etc.

Du prélèvement de l'impôt à la source au complet dépouillement des peuples

Partager cet article
Repost0

commentaires