Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 14:29

 

«Vous êtes le résultat de ce que vous avez pensé»

 

(Bouddha)

 

 

«Voici une expérience réalisée aux Etats-Unis il y a de nombreuses années. Des prisonniers volontaires pour une expérimentation médicale, devaient dormir dans le lit précédemment occupé par un individu atteint d'une maladie très contagieuse. Parmi les «cobayes», certains développèrent la maladie alors que - bien évidemment - personne n'avait dormi dans le lit en question! Ceci n'est-t-il pas une preuve incontestable de la primauté du mental et de l'absence d'agresseurs venus d'on ne sait d'où, et qui nous «tombent dessus à l'improviste»? Pourquoi ne frappent-ils que certaines personnes en non toute la population? Pourquoi les épidémies s'arrêtent-elles spontanément?

 

La médecine traque sans relâche de soi-disant agresseurs (bactéries, virus, bacille et autres prions) qui ne sont que les témoins de l'état vibratoire du malade, des signaux d'alerte qui devraient inciter les patients à se prendre en charge et à changer leur façon de vivre. Comment peut-on parler de la « mutation » de ces organismes, alors que leur manifestation est fonction de la nature du terrain de l'individu? Béchamp, Tissot et bien d'autres l'on magistralement prouvé. Par modification du milieu  nutritif, on peut, dans une culture donnée, faire apparaître tour à tour l'ensemble des microbes connus! Tous ces micro-organismes sont donc bien endogènes et dépendent directement de la qualité de leur environnement, c'est à dire du terrain. Simplement parce que ces « agresseurs » sont les composants de nos cellules et ne se manifestent qu'en cas de baisse de nos vibrations. Voici qui tord le cou à la fable de la contagion et des épidémies répandues, non seulement à cause de l'état physiologique des personnes atteintes mais encore par les «campagnes d'information» soi-disant préventives qui ne savent pratiquement que proposer des vaccins inutiles et dangereux.

 

Nous ne pouvons plus tolérer de voir les malades terrorisés par des diagnostics stressants, qui aggravent le pronostic, ni par les traitements officiels qui n'ont jamais fait la preuve clinique de leur activité. Cette médecine allopathique dévoyée - basée sur la vivisection - ne sait que s'en prendre aux symptômes. Elle n'utilise que des substances abiotiques issues de la chimie de synthèse dont nous savons qu'elles ne sont pas reconnues par le vivant.

 

La prétendue épidémie de Sida, due à des virologues en manque de reconnaissance et d'honneurs -peut être même d'argent- est l'une des plus grandes impostures du siècle (avec la vaccination). Le virus n'a jamais été isolé. Et pour cause: il n'existe pas! Lorsqu'un composant cellulaire répondant à cette définition est isolé, il est spécifique du malade, comme le sont les empreintes digitales, la morphologie et tous les constituants des organismes. Plus l'individu est évolué, plus il est «personnalisé». Et si la formule chimique et les constituants d'une substance sont définis, par exemple l'albumine animale ou humaine, ils sont strictement personnels et déterminés par leur structure stéréochimique. Le Sida, Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise, comme son nom l'indique, témoigne de l'état d'épuisement du système immunitaire.

 

Nous sommes les gestionnaires de notre vie et de notre santé. La Tradition nous dit: «Vous êtes roi dans votre royaume». Chacun peut le devenir, s'il en fait le choix.»

 

                                                                      J. Bousquet, Docteur ès Sciences

  Biologie - Biophysique

                                                                         Chercheur Honoraire au CNRS

 

Partager cet article
Repost0

commentaires