Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 09:48

Vaxxinés[1], étiez-vous d’accord

pour être micro-pucés?

Pourtant, c’est déjà fait!

Vous avez reçu une, deux ou trois doses? Êtes-vous déjà micropucé(e)/nano-tracé(e)? Comment le savoir? Voici une petite expérience qui, si elle est positive, devrait rapidement vous convaincre

http://

Tout d’abord, il convient de savoir que:

  • Chaque vaxxiné micro-pucé émet un code alphanumérique de 12 caractères composé de chiffres et de lettres séparés par deux points. Ce code est unique et constitue son «identité numérique».

  • Le code alphanumérique de chaque vaxxiné est détectable avec un appareil Bluetooth tel qu’un simple Smartphone.
  • Toutefois, la vérification du statut de micro-tracé d’un vaxxiné requiert un smartphone ad hoc.
  • Ces codes alphanumériques ne sont, en effet, visibles qu'avec certains smartphones, Samsung, Asus et autres.
  • Les IPhones ne les affichent pas, ni certains téléphones chinois. 
  • Les smartphones plus anciens sont plus sensibles, de sorte qu’ils sont capables de détecter ces codes alphanumériques uniques sur plus de 20 mètres.

Par conséquent, avec un simple Smartphone courant, par exemple de marque Samsung, il est possible de procéder à la vérification.

Comment procéder?

Si vous êtes le vaxxiné à tester, vous pouvez, pour commencer, avoir recours aux services d’un non vaxxiné en possession d'un smartphone qui détecte ces codes. Il ne doit avoir sur lui aucune montre connectée ou autre dispositif Bluetooth (comme une oreillette).

Si vous êtes l’expérimentateur, voici comment procéder:

  • Afin de ne pas polluer l'expérience, placez-vous dans un endroit naturel (un champ, une clairière) ou au milieu d'un parking non-fréquenté, à l'air libre, sans personne de physiquement présent dans un rayon de 40 mètres.
  • Lancez une première recherche de nouveaux périphériques Bluetooth sur votre smartphone, afin de vérifier qu'aucune adresse MAC n'apparait.
  • Ensuite, faites signe à votre ami vaxxiné, initialement situé en dehors du périmètre, afin qu'il vous rejoigne à l’intérieur du périmètre, et relancez une nouvelle recherche périphériques Bluetooth sur votre smartphone.
  • S’il est bien vaxxiné avec un véritable vaxxin à ARNm, son adresse MAC unique va alors apparaitre sur l’écran de votre smartphone.
  • Demandez-lui ensuite de retourner là où il était au début de l’expérience, son adresse MAC va disparaitre.
  • Relancez régulièrement la recherche, dès qu'elle s'arrête.
  • Vous pouvez recommencer avec différents vaxxinés.
  • À chaque fois, communiquez l'adresse alphanumérique apparaissant sur votre écran à votre ami, elle est unique et correspond dorénavant à son identité numérique.

L'expérience a été répétée de nombreuses fois avec des vaxxinés Pfizer et Moderna, et il semble que de rares supposés vaxxinés ne renvoient pas de code, même après deux vaxxinations. Pourquoi? Il peut possiblement y avoir plusieurs causes, mais la plus vraisemblable et/ou la plus courante sera que le supposé vaxxiné aura, jusque-là, reçu un simple placebo (solution saline).

Les lots de placebos sont vraisemblablement insérés dans les lots de vaxxins distribués pour au moins deux raisons:

La première raison pouvant être de diminuer la quantité d’effets secondaires immédiats, de sorte à ne pas d’emblée susciter une trop forte opposition aux vaxxins pouvant compromettre l’opération de nano-traçage de masse (ce qui pourrait être l’objectif principal de l’opération).

La deuxième raison est que les concepteurs ont dû prévoir des lots de placebos afin qu’eux-mêmes et leurs complices ne puissent être victimes de ce qu’ils destinent aux autres (le petit peuple!) lors des opérations de propagande au cours desquelles, devant les caméras, ils font semblant de se faire injecter un «vaxxin» destiné aux citoyens ordinaires, alors qu’ils reçoivent (s’ils reçoivent vraiment quelque chose!) une simple solution saline.

Concernant l’expérience de vérification, un vaxxiné peut, bien sûr, aussi réaliser seul cette expérience, dans les mêmes conditions, sauf que, lorsqu’il lancera la recherche des périphériques Bluetooth, bien évidemment, le même code apparaitra toujours, partout où il se trouve, ce code qui lui a été attribué lors de sa vaxxination et étant désormais le sien, étant unique au monde. Comme un numéro de sécurité sociale mais directement implanté dans son corps!!! Et impossible de s’en débarrasser ou de s’en séparer, ne serait-ce que temporairement!

Comment un vaxxiné peut-il ainsi être implanté avec une micro-puce?

La technologie des micro-puces intelligentes permet de réaliser des puces d'un dixième de millimètre, voire moins, comme le précise le fabriquant Hitachi (https://thefutureofthings.com/3221-hitachi-develops-worlds-smallest-rfid-chip/). 

La taille de ces puces permet leur injection à travers une aiguille de seringue sans le moindre problème.

http://

Remarque: Les flacons servant à la vaxxination contiennent, en général, plusieurs doses, sur le plan technique il n'est donc pas possible de diluer les puces dans le liquide vaxxinal lui-même, il y aurait risque d'en aspirer plusieurs en même temps ou alors pas du tout.

Pour l’insertion de la puce dans le corps du vaxxiné, une micropuce unique est probablement placée à l’intérieur des seringues ou des aiguilles, qui sont fournies spécifiquement pour la vaxxination.

 

http://

Lors de l'aspiration du liquide vaxxinal, la micro-puce située à l'intérieur de la seringue ou de l'aiguille, se dilue dans le liquide et est ensuite injectée avec le produit, dans le muscle.

Fonctionnement

Tant que la micro-puce reste dans la seringue, elle est inactive, mais dès son contact avec le liquide injectable, il se produit une activation radio-électrique de la micropuce.

Qu’y a-t-il donc dans le liquide vaxxinal? De façon maintenant établie (voir les liens ci-dessous), les vaxxins ARNm, entre autres, contiennent de l’oxyde de graphène (produit n’ayant rien à faire dans un vaccin normal!):

https://www.europereloaded.com/graphene-videos/

https://truth11.com/2021/08/23/is-toxic-graphene-oxide-everywhere-videos/

http://artdevivresain.over-blog.com/2021/11/qu-y-a-t-il-dans-les-vaxxins-qu-en-est-il-des-vaxxo-bebes-dr-astrid-stuckelberger.html)

http://echelledejacob.blogspot.com/2021/06/dangerosite-des-vaccins-covid.html

http://thesesups.ups-tlse.fr/3796/ (éco-toxicité et géno-toxicité du graphène)

http://xochipelli.fr/2021/08/une-pandemie-doxyde-de-graphene/

https://qactus.fr/2021/07/26/important-voici-une-explication-detaillee-quest-ce-que-loxyde-de-graphene/

https://rumble.com/vkipvb-comment-degrader-loxyde-de-graphene-version-franaise.html

https://lafinducovid.com/michel_dogna_graphene_vaccin

Beaucoup qui réfléchissent essayent d’expliquer la présence de ce graphène dans le vaxxin, lui attribuant des propriétés toxiques, ou même une forme d'intelligence qui agirait sur la physiologie du corps. Sa toxicité est certes connue, mais elle serait plutôt un effet collatéral chez certains, non recherché par les «scientifiques» ayant élaboré le «vaxxin». Ce sont plutôt les propriétés électriques du graphène qui justifieraient sa présence dans le vaxxin.

En effet, au contact du graphène, la puce s'active électriquement et émet son signal Bluetooth, avec son code unique de marquage. Cependant, l'élimination progressive du graphène, par les mécanismes naturels du corps, nécessiterait une ré-injection régulière de graphène, afin de maintenir la puce active, d'où la nécessité de rappels «ad vitam æternam», par exemple, tous les six mois.

Lors d'injections multiples, plusieurs puces se retrouvent donc dans un même corps, et la première puce injectée doit donc désactiver les puces suivantes, tout en mémorisant le nombre d'injections, afin de conserver l'identité unique du sujet inoculé.

Pourquoi les vaccins chinois et russes ont été prohibés en Occident?

Des tests ont été pratiqués en Ukraine et en Russie et les vaccins SputnikV et Sinopharm ne renvoient aucune adresse MAC avec la recherche Bluetooth. Soit ils ne permettent pas le marquage numérique, soit ils utilisent une norme radio autre que le Bluetooth.

Pourquoi violemment  imposer  cette vaxxination inefficace?

La véritable  raison d’être de la vaxxination imposée n’a, bien évidemment, que peu – voire rien – à voir avec le coronavirus et la maladie appelée «COVID-19». Même si, bien évidemment, le site de l’OMS dit autre chose («COrona VIrus Disease, apparu en 2019»), le véritable sens occulte du mot inventé pour la circonstance «COVID 19» est: «Certificate Of Vaccination IDentification by Artificial Intelligence» (19 correspondant à la première et à la neuvième lettre de l’alphabet; 1=A; 9=I), donc, en français: «Certificat Officiel Vaxxinal d’IDentification par Intelligence Artificielle».

Afin de mettre en place l'identité numérique et le contrôle total des populations, chaque «être humain» (ou ce qu’il en reste!), au moins dans les pays occidentaux, doit posséder une identité numérique.

Contrôle des populations

Quand la totalité des populations sera vaxxinée/pucée, l'ensemble des systèmes de contrôle sera activé, à travers des lecteurs de puces discrets, placés dans tous les lieux publics, des objets connectés et tout autre système permettant de détecter les puces Bluetooth (Smartphones, télévisions, PC, tablettes, électroménager connecté, capteurs divers et variés...). Ces "détecteurs" renverront l'information de votre présence partout où vous vous rendrez, dans les rues, y compris chez vous.

Ces micro-puces ne permettent pas directement le suivi GPS, qui est système gourmand en énergie et nécessitant une antenne conséquente. Votre géolocalisation sera réalisée indirectement, au moyen des informations sur votre présence, communiquées par la multitude des appareils communicants, qui vont envahir votre vie, si ce n'est déjà fait.

Et la 5G, dans tout ça?

Les antennes 5G ont la capacité de balayer une zone, tel un radar, et d'identifier simultanément les propriétaires des GSM présents dans leurs champs.  Cette capacité reliée aux informations renvoyées par la détection de votre puce, permettra, en fonction de contraintes qui vous seront imposées (interdiction de se rendre dans tel endroit, de circuler en voiture, d'entrer dans un hôpital ou un supermarché...), de vous localiser avec certitude et précision, et de déclencher une «alerte», avec placement de votre code d'identification numérique en liste noire.

Vos comptes en banque, votre permis de conduire, votre carte vitale pourront être immédiatement désactivées et les "forces de l'ordre" seront immédiatement prévenues en vue de «neutraliser» le dangereux «déviant».

Toute personne qui ne possèdera pas de puce valide, ou en fonctionnement, sera facilement localisée, puisque l'antenne 5G essayera de corroborer votre position avec celle renvoyée par les détecteurs locaux. Vous serez donc considérés comme un asocial ou un terroriste et arrêté, afin d'être inoculé de force, après un séjour de «rééducation» dans un établissement d’«éducation à la citoyenneté». Bref, à peu près le sort déjà réservé aux Ouighours en Chine!

C’est pour quand?

Nous y sommes déjà, la chasse aux non-vaxxinés est déjà lancée, les faibles devront céder, de gré ou de force, afin que ce vaste plan de contrôle des populations soit mis en place. La technologie est disponible et va rapidement être effective. Avant deux ans, les vaxxinés vont découvrir, hébétés, qu'ils se sont faits pucer sans même s'en rendre compte!!!

La perte de la condition humaine

Depuis que cette soi-disant «vaxxination» mondiale a été imposée à coup de corruption, de propagande et de lois scélérates anti-constitutionnelles, beaucoup d’êtres humains non avertis, {trop} confiants, voire crédules ou naïfs, et probablement insuffisamment forts en eux-mêmes pour pouvoir résister à une telle pression politico-médiatique, ont déjà succombé au piège machiavélique qui leur a été tendu. L’enjeu n’est rien d’autre que la perte de leur condition humaine, de ce qui, jusque-là, faisait d’eux un véritable être humain.

D’ores et déjà, la question se pose de savoir s’ils n’ont pas déjà été transformés en OGM (devenant ainsi la propriété industrielle des détenteurs des brevets des vaxxins!), car les «vaxxo-bébés» (bébés nés de parents vaxxinés) aux yeux noirs présentent déjà de surprenantes caractéristiques jusqu’ici encore jamais vu chez des bébés. Quelle sorte d’«êtres humains» (ou «inhumains») vont-ils devenir? Quel est l’avenir de l’humanité?

Alors, si vous ne voulez pas devenir des cyborgs (croisement de l’être humain et de l’ordinateur), c’est-à-dire des machines vides au seul «service» du «nouvel ordre mondial» et de ses dirigeants psychopathes, loin de toute véritable condition humaine, réveillez-vous!, cessez de vous laisser injecter avec ces poisons transgéniques!!! Chaque nouvelle dose vous remplit (entre autres poisons, comme la spike synthétique!) d’oxyde de graphène et d’hydrogel DARPA, réactive votre micropuce vous reliant à la matrice artificielle et (ainsi que Rudolf Steiner l’avait déjà annoncé en 1917) vous coupe de votre âme et vous éloigne de la véritable humanité! C’est de vous dont il s’agit ici, de votre «je» réel. Les mondialistes vaxxino-maniaques veulent vous déconnecter de votre être réel et vous transformer, via leurs poisons appelés «vaxxins», en véritables zombies.

Est-il encore possible d’éviter cela? Si oui, comment?

Le «plan» des mondialistes génocideurs et esclavagistes est, hélas, en cette fin d'année 2021, déjà bien avancé. Dans chaque pays et à l’échelle de la Terre, cela se mesure au pourcentage de «vaxxinés». Une surmortalité mondiale dus aux «vaxxins covid» a déjà été déjà observée: https://michelduchaine.com/2021/11/21/surmortalite-dans-le-monde-entier-due-aux-vaccins-contre-le-covid/ Comment tout cela va-t-il finir? Est-ce la fin de l’humanité?

Le fait qu’un code alphanumérique soit présent chez les vaxxinés ARNm a déjà été confirmé par huissier à l’initiative de Maître Carlo Alberto Brusa, avocat et président de l’association Réaction19: https://gettr.com/post/ph4a1ya9c9. La constatation juridique du fait que les vaxxinés sont numériquement tracés (ce qui – bien évidemment! – est totalement illégal!) pourrait ouvrir la voie à des recours devant les tribunaux

Tous les vaxxinés ainsi, à leur insu, malgré eux, abusivement raccordés à l’Intelligence Artificielle, sont donc invités, avant de devenir des grenouilles totalement cuites, à déposer des millions de plaintes, afin que la peur, enfin…, change de camp et que les vrais coupables soient recherchés et condamnés pour leurs monstrueux crimes et ainsi empêchés de nuire encore davantage!!!

Conclusion

L'avenir de l’humanité est donc dans les mains des «ADN Free», les non-vaxxinés, seule leur détermination à résister à ce crime mondial peut encore stopper cette folie de l'oligarchie mondialiste, ces malades congénitaux, qui doivent, au plus tôt, définitivement être mis hors d’état de nuire!

Cela ne pourra se faire que par le réveil massif des citoyens prenant enfin conscience de l’immensité des torts qui leur ont déjà été causés. Que leur légitime colère s’oriente non vers non vaxxinés demeurés lucides au cours du déferlement totalitaire et de la propagande politico-médiatique mais vers les véritables fauteurs de troubles: les politiciens corrompus ayant vendu leur âme au «nouvel ordre mondial» et leurs complices médiatiques ayant complètement dévoyé – par leurs mensonges et leurs omissions délibérées – la profession de «journaliste» et son code de déontologie.

Une fois cette indispensable prise de conscience faite et l’erreur (due à la paresse de réfléchir par soi-même) de la soumission inconditionnelle reconnue par ceux qui se sont laissé abuser, de nombreux véritables chercheurs pourront orienter leurs travaux en direction des possibles solutions naturelles en vue de contrer les effets délétères et mortifères des vaxxins et de la micropuce de traçage dans les corps humains déjà contaminés. Ainsi peut-on espérer pouvoir encore sauver une part importante de l’humanité, et surtout la véritable condition humaine que des psychopathes milliardaires s’efforcent présentement de définitivement lui voler! Humanité, de ton mortel sommeil, réveille-toi!

 

Références:

http://artdevivresain.over-blog.com/2021/11/vaxxination-et-affichage-sur-les-smartphones-d-un-code-alphanumerique-unique.html

https://michelduchaine.com/2021/11/21/surmortalite-dans-le-monde-entier-due-aux-vaccins-contre-le-covid/

https://planetes360.fr/culte-des-vaccins-et-declin-de-la-spiritualite-le-point-par-rudolf-steiner-en-1917/

https://gettr.com/post/ph4a1ya9c9

https://qactus.fr/2021/11/15/maitre-carlos-alberto-brusa-avocat-et-president-de-lassociation-reaction19-a-fait-confirmer-la-presence-de-code-alphanumerique-chez-les-vaccines/

 


[1] Note explicative: Un «vaxxiné» (avec deux x) est quelqu’un qui a été injecté/inoculé avec un soi-disant «vaccin» à ARNm (qui, en réalité, n’est pas un vaccin mais une «concoction génique»). Cela permet tout de suite de le distinguer de quelqu’un ayant reçu un véritable vaccin.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires