Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 11:47

Le 15 mars 2009 22:21, Jean-Jacques Crevecoeur <promethee@videotron.qc.ca> a écrit:

Madame, Monsieur,
Chers amis,

Je suis à la veille de prendre l’avion depuis Montréal pour m’en venir en Europe, afin d’animer ma tournée de conférences et de séminaires.
Je vous le rappelle, ça se passera du 18 mars au 1er avril. En tout cas, je l’espère.

Je n’irai pas par quatre chemins. J’ai reçu la confirmation officielle que toutes mes conférences présentant mon film «Seul contre tous» consacré au docteur Hamer allaient être interdites par les maires des villes dans lesquelles elles étaient programmées. Je ne m’étendrai pas en commentaires inutilement sarcastiques à propos de cette décision émanant du cabinet du Premier Ministre Français, François Fillon. Vous trouverez, pour ceux que ça intéressent, la reproduction des textes qui seront probablement signés dans les prochains jours par les maires de Marseille (19/03), de Béziers (20/03), de Nantes (24/03), de Rennes (25/03), de Rouvres-les-Bois (27/03) et de Chazay d’Azergues (01/04).

Mon propos sera d’un tout autre ordre. Il sera très personnel, mais je crois qu’il est temps de lever le voile sur une partie de ma vie que vous ne connaissez pas. Et de vous faire part de ma démarche intérieure, face à ces futures interdictions.

Le 2 mai 1997 (jour de mes 36 ans), j’ai subi un interrogatoire de sept heures non stop, de la part de deux agents spéciaux belges, concernant mes activités professionnelles.

J’ai découvert brutalement, ce jour-là, à travers les dossiers qu’ils me présentaient, à travers les informations qu’ils me révélaient, que cela faisait trois ans que j’étais sur écoute téléphonique, que des faux clients avaient infiltré mes conférences et mes séminaires, que les numéros de plaques des voitures de mes participants étaient relevés, que tous mes faits et gestes étaient surveillés, notés, consignés dans un dossier. Et le jour de mon anniversaire (date à laquelle on est toujours plus vulnérable émotionnellement, et ils le savent), j’ai subi un interrogatoire qui me rappelait les heures les plus sombres de la Gestapo, sous le régime d’Hitler.

Quatre jours plus tôt, mon nom avait été publié parmi d’autres dans les journaux belges, car je faisais partie de la liste des 187 sectes répertoriées par la commission parlementaire belge sur les phénomènes sectaires.

Ce fut un choc énorme pour moi, de découvrir à quel point on avait épié mes moindres comportements pour pouvoir me faire taire, pour me discréditer, en cherchant à m’accuser de fraude fiscale et de manipulation mentale. De cette visite, il n’est rien ressorti en termes de poursuite ou de condamnation, car depuis toujours, je déclare absolument tout ce que je gagne. Je sais trop bien qu’on ne peut s’attaquer au pouvoir en place sans être irréprochable au niveau de la loi. Je n’ai jamais reçu une seule plainte d’aucun de mes clients, sur les 3.100 jours de séminaire que j’ai animés et sur les 1.200 conférences que j’ai proposées. Au contraire, j’ai reçu, tout au long de mon parcours, des centaines de lettres de témoignages et de remerciements venant de toute la francophonie.

Mais cet interrogatoire m’avait mis par terre, en état de choc. Un choc brutal, d’une intensité dramatique, qui m’avait pris à contre-pied et que j’ai vécu dans l’isolement complet! Ça vous rappelle quelque chose, peut-être?

Et c’est là qu’un cancer s’est installé dans mon cervelet. Cancer inopérable, comme vous vous en doutez, et dont l’issue fatale est quasi certaine à 100 %. Je me souviens avoir vécu les deux premiers mois comme un zombie, dans un stress énorme, dégoûté de tout et profondément écoeuré. Je n’avais envie que d’une chose : disparaître de cette planète, ou alors, changer d’identité et m’enfuir définitivement à l’autre bout du monde, et me faire oublier.

Jusqu’à ce que les forces de vie ressurgissent en moi. Et que je me souvienne de cette loi spirituelle qu’on appelle la loi d’attraction.

Je me suis dit: «Si j’ai été capable d’attirer à moi ces accusations de secte (alors qu’objectivement, j’en suis l’opposé), c’est parce qu’il y a quelque chose de sectaire en moi que je n’ai pas vu et pas conscientisé». Le psychanalyste Carl Gustav Jung disait d’ailleurs, à ce propos: «Tout ce que nous n’aurons pas ramené à la conscience se manifestera à nous comme le destin ou la fatalité.»

Je me suis aussi souvenu d’une phrase de l’Ancien Testament, tirée du Livre des Prophètes, où Dieu disait: «Je ne permettrai jamais qu’il vous soit envoyé une épreuve qui soit au-delà de vos forces, une épreuve que vous ne puissiez endurer.»

Je savais que si cette épreuve m’était offerte par les circonstances de la Vie, c’est parce que j’avais les ressources en moi pour la traverser et en sortir grandi (ce qui ne voulait pas dire en sortir vivant – on peut sortir grandi d’une épreuve, malgré l’issue fatale de celle-ci).

J’ai donc décidé de plonger en moi et d’aller dénicher la moindre parcelle de sectarisme dans le moindre de mes comportements.

Et j’en ai trouvé. Oh, bien sûr, personne ne m’aurait condamné pour cela. Mais dans ma façon intolérante et intégriste de traiter les médecins, dans ma façon de toujours vouloir avoir raison sur tout, dans ma volonté de convaincre à tout prix mes amis et mon entourage, pour leur bien, il y avait des côtés très obscurs en moi. Et je comprenais alors pourquoi j’étais poursuivi et accusé d’être une secte à moi tout seul (ce qui était assez ridicule, mais très significatif sur le plan symbolique).

Quand j’ai identifié ces aspects sectaires cachés en moi, j’ai choisi de plonger dedans. Comme le disent les alchimistes, plonger dans son propre fumier, plonger dans ses ombres, plonger dans ses enfers intérieurs, pour les reconnaître, pour les accepter et surtout, pour les aimer, comme des éléments faisant partie de moi-même. Autrement dit, réaliser en moi l’alchimie intérieure.

Trois semaines plus tard, ma coiffeuse découvrait une boule apparue à la base de mon crâne, un sarcome nécrosé et inoffensif sorti de ma tête, témoin du cancer que je venais de guérir. Douze ans plus tard, je suis toujours vivant et je n’ai jamais connu aucune complication d’ordre physiologique.

Ainsi, je vérifiais dans ma chair ce que j’avais lu dans les ouvrages du docteur Hamer: le cancer n’était pas une prolifération anarchique et incontrôlable des cellules, mais c’était un processus déclenché et contrôlé par le cerveau dans un but biologique bien précis. Ce qui m’avait rassuré dans l’étude des travaux de Hamer, c’était de lire que ce processus était non seulement contrôlé, mais réversible. Et je l’avais vécu, sans peur et sans crainte.

C’est là aussi que j’ai pris conscience que la connaissance seule des travaux de Hamer ne m’aurait pas permis de me guérir. Heureusement que j’avais, depuis des années, une hygiène de vie relativement correcte au niveau de ma vie intérieure, psychologique et émotionnelle. Car ce n’est pas quand on est frappé par la maladie qu’on commence à apprendre les rudiments du lâcher-prise ou de la transmutation alchimique. C’est souvent, malheureusement, trop tard.

C’est à cette époque que j’ai décidé de faire connaître et de faire reconnaître les travaux du docteur Hamer, qu’il appelait à l’époque La Médecine Nouvelle. J’ai publié en 2000 Le langage de la guérison et en 2004 : Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent! C’est à partir de 2001 que j’ai donné de plus en plus de conférences sur la Médecine Nouvelle de Hamer et c’est à cette époque que j’avais décidé de réaliser un film sur Hamer, pour le faire connaître au grand public, mais aussi aux médecins à qui on ne donne pas cette information.

Malgré les menaces et les intimidations, j’ai poursuivi mon objectif de faire connaître et de faire reconnaître les travaux de Hamer.

Ça m’a valu de devoir patienter trois ans pour obtenir mon visa d’immigrant pour le Canada, pays que j’avais choisi pour me former à la production de documentaires. J’ai fait l’objet d’une enquête très approfondie de la part des services secrets canadiens. Enquête dont la conclusion fut de me blanchir des accusations qui étaient portées contre moi par les états belge et français.

Hamer, quant à lui, ne m’a jamais reconnu ni remercié.

Pourtant, j’ai poursuivi mon travail, tel un chevalier qui aurait juré allégeance à celui qui lui avait sauvé la vie.

Aujourd’hui, cette interdiction qui m’est imposée par l’État Français, d’aucuns pourraient la considérer comme une dangereuse dérive vers une dictature totalitaire. Objectivement, c’est une atteinte évidente à la liberté d’expression et à la liberté de réunion.

MAIS AU-DELÀ DES APPARENCES, CETTE INTERDICTION EST POUR MOI, UNE NOUVELLE INVITATION À M’INTERROGER SUR LA JUSTESSE DE MON ACTION ET DE MES PROPOS.

Comme en 1997, je repense à la loi d’attraction qui veut qu’on n’attire à soi des choses extérieures que dans la mesure où celles-ci sont en résonance avec notre disposition intérieure. Je me suis posé la question de ce qui n’était pas juste dans mon attitude, pour provoquer un tel extrémisme dictatorial et inquisitoire de la part des autorités.

Dans mes méditations de ces derniers jours, il m’apparaît clairement qu’il me manque deux éléments essentiels dans mon approche : c’est la justesse et l’humilité.
  • je ne suis pas juste quand je laisse entendre dans «Seul contre tous» que 92 % des patients de Hamer étaient encore en vie, 5 ans après leur diagnostic de leur cancer (alors que le taux de réussite de la Médecine d’école est de 30 %). Non pas que ce ne soit pas vrai, historiquement. C’est vrai, et ça été prouvé devant un tribunal, lors d’un des procès de Hamer. Mais ce qui n’est pas juste, c’est de sous-entendre que toute personne qui pratiquerait la thérapeutique de Hamer aurait les mêmes taux de réussite. Car la réalité, sur le terrain, est très différente (voir plus bas);

  • je ne suis pas juste quand je lance l’information à travers un DVD, donnant l’espoir à des milliers de personnes atteintes du cancer, alors que je sais qu’il n’y a pratiquement pas de médecins formés à la Médecine Nouvelle pour les accompagner. Et si on n’est pas médecin, il est difficile d’accompagner les complications qui interviennent souvent en phase de réparation (voir plus bas);

  • je ne suis pas juste quand je dis dans «Seul contre tous» que Hamer a observé la régression spontanée de la plupart des cancers, sans chimiothérapie, sans radiothérapie, sans chirurgie. Si ce fait est à nouveau historiquement avéré, il n’en reste pas moins vrai que la plupart des gens qui choisissent de se tourner vers la Médecine Nouvelle, le font en dernier recours, parfois plusieurs années après leur diagnostic. Or, la biologie a ses limites et très souvent, les complications liées aux processus de réparation provoquent, chez les malades en voie de guérison, la mort. Et ça, je ne le dis pas dans le film (je le dis dans mes conférences, mais à présent, il m’est interdit de le dire);

  • je ne suis pas juste lorsque je passe sous silence, dans mon film, les côtés « ombre » du docteur Hamer et de la clique qui l’entoure: leur intolérance, leur paranoïa, leur intégrisme, leur orgueil.
  • je ne suis pas humble, quand j’endosse la cause de Hamer, en croyant que mes seuls efforts feront changer les mentalités de toute la communauté scientifique et médicale. Hamer s’est placé dans une position pour se retrouver seul contre tous (c’est le titre qu’il a donné à sa biographie publiée uniquement en Allemand). Et en cherchant à le défendre, je me suis mis, sans le vouloir, dans la même position ;
  • je ne suis pas humble, lorsque je crois pouvoir déterminer quelles sont les bonnes pratiques et les mauvaises pratiques thérapeutiques, tant chez les médecins classiques que chez les thérapeutes en Médecine Nouvelle, en décodage biologique ou en Biologie Totale

  • je ne suis pas humble lorsque je défie le pouvoir, lorsque je fais la nique à Dominique Voynet lorsqu’elle m’interdit ma conférence à Montreuil, le 16 novembre dernier. En donnant deux conférences plutôt qu’une, le même jour, et en vendant des centaines d’exemplaires de mon film.
En agissant comme cela, je n’ai fait que renforcer la violence avec laquelle l’État réagit par rapport à la promotion de toute approche globale et alternative de la santé. De la même manière que l’insolence de Hamer face à la Mafia Médicale n’a fait que renforcer son bannissement et les attaques dont il faisait l’objet.

En agissant comme cela, je ne fais que retarder l’avancement de la cause, plutôt que de l’accélérer.

J’AI DONC DÉCIDÉ D’ACCEPTER LES INTERDICTIONS. JE NE PROJÈTERAI PAS MON FILM «SEUL CONTRE TOUS» LÀ OÙ C’ÉTAIT PRÉVU. ET JE NE DONNERAI PAS DE CONFÉRENCES PUBLIQUES SUR LA MÉDECINE NOUVELLE DE HAMER. ÇA NE VOUS EMPÊCHERA PAS D’ACHETER LE FILM, BIEN ENTENDU, MAIS AINSI, NOUS NE PROVOQUERONS AUCUN TROUBLE SIGNIFICATIF À L’ORDRE PUBLIC!

Par contre, je serai présent à chaque endroit qui a été loué et réservé, pour vous inviter à réfléchir sur d’autres thèmes en rapport avec votre bien-être et votre santé. Je le ferai avec le maximum d’humilité, en posant davantage de questions que je n’y répondrai (voir programme ci-dessous).
En résumé :
  • les soirées qui étaient consacrées à la projection du film «Seul contre tous» sont annulées et remplacées par des conférences consacrées à deux autres thèmes (voir ci-dessous);
  • les soirées qui n’étaient pas consacrées à Hamer sont maintenues telles quelles, à savoir les trois conférences intitulées : Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison (à Lyon, à Tours et à Neuilly-sur-Seine) ainsi que la soirée de présentation du film de Louise Hay: vous pouvez guérir votre vie (à Paris);
  • pour ce qui est des quatre journées d’introduction à la Médecine Nouvelle de Hamer, elles seront remplacées par des journées d’introduction aux lois de l’équilibre vital, telles que la Métamédecine les présente.
Sincèrement, je me demande si cette vague d’interdictions est un bien ou un mal.

Dans notre enthousiasme, nous avons voulu mettre la charrue avant les boeufs. Et beaucoup de thérapeutes se sont emparés de la Médecine Nouvelle, pour en faire une approche psychothérapeutique, avec les fortunes diverses que l’on connaît. Oubliant que la Médecine Nouvelle est avant tout de la médecine de haut niveau, d’une grande complexité et d’une grande précision. Oubliant aussi que beaucoup de processus de guérison naturels s’accompagnent de situations inflammatoires, d’infections et de complications rénales, respiratoires ou circulatoires.

Autrement dit, ce fut une bonne chose que des thérapeutes accompagnent des personnes atteintes de diverses maladies, pour démontrer que les lois de la Médecine Nouvelle se vérifient sur le terrain. Mais les interdictions qui frappent à la porte sont, d’après moi, une invitation à ce que les médecins prennent le relais, étudient consciencieusement les cinq lois biologiques et qu’ils accompagnent progressivement les patients dans une approche différente.

La vérité finit toujours par être reconnue.
C’est juste une question de temps.
Et rien ni personne ne pourra jamais entraver indéfiniment la connaissance des lois de la nature.


Si vous estimez cette position comme une défaite, libre à vous.
Moi, je dépose les armes. J’ai fait ma part de travail, j’ai donné à Hamer la reconnaissance qu’il méritait de ma part.
Le temps et le jeu des énergies en présence feront le reste du travail.
Je veux passer à autre chose.

Je veux revenir à ce que je porte en moi, depuis longtemps, et que j’ai laissé de côté depuis trop longtemps, trop occupé à défendre la cause d’un homme submergé par sa folie messianique. Ce que je porte en moi, c’est de vous donner les moyens de prendre votre vie en main, de manière autonome et responsable. Vous apprendre à ne plus dépendre de personne, ni d’aucune technique thérapeutique. Parce que vous aurez appris les règles d’hygiène de vie pour maintenir l’équilibre dans votre existence.

Je suis avant tout un formateur et un enseignant. Je ne suis pas ni médecin, ni thérapeute. Ma mission, c’est de transmettre des informations, de la manière la plus pédagogique possible. Pour que vous n’ayez plus besoin de personne pour conserver votre santé physique, votre équilibre émotionnel et votre paix intérieure.

Et si la France ne veut plus m’accueillir, j’irai fouler le sol d’autres pays limitrophes, afin de poursuivre mon chemin.

Soyez assurés, Madame, Monsieur, Chers amis, de mon engagement plein et entier pour rendre ce monde meilleur qu’il n’est.
J’espère, de tout coeur, que vous répondrez très nombreux à l’invitation des différents organisateurs.
J’espère pouvoir vous rencontrer dans un véritable contexte de paix et d’équilibre.

Très cordialement

Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal (Québec)



Aperçu du programme


Au programme de ma tournée, quatorze jours d’activités:

  • Une nouvelle conférence: «Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison», qui sera proposée trois fois: à Lyon (18/03), près de Tours (26/03) et à Neuilly sur Seine (30/03);
  • Une autre nouvelle conférence « Les maladies ont-elles un sens » qui sera proposée quatre fois: à Marseille (19/03), à Nantes (24/03), à Rennes (25/03) et à Rouvres-les-Bois (27/03);
  • Une ancienne conférence toujours bien appréciée, «Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent» synthèse du travail de recherche de Jean-Jacques Crèvecoeur depuis plus de 25 ans, qui sera proposé deux fois: à Béziers (20/03) et au Nord de Lyon (01/04);
  • Le séminaire d’Introduction aux lois de l’équilibre vital, proposé en une journée à quatre endroits différents: à Béziers (21/03), dans la région de Lyon (22/03), à Rouvres-les-Bois (28/03) et dans la région de Nantes (29/03);
  • Une nouvelle conférence: «Guérir sa vie: quand l’intuition et la science se rejoignent», qui suivra la projection du film américain consacré à Louise Hay: «Vous pouvez guérir votre vie», proposée pour l’instant seulement à Paris (7e) (23/03)

Programme détaillé de la tournée

de conférences et de séminaires

 




Et n’oubliez pas de transférer ce courriel à tous ceux que ces sujets concernent ou intéressent.
Il vous en prendra quelques minutes, mais ça pourrait changer la vie de certains d’entre eux
.


Conférence
«Pièges, difficultés et impasses de processus de guérison»

L’enthousiasme soulevé par les découvertes extraordinaires des approches psychosomatiques a poussé des milliers de thérapeutes dans l’accompagnement de personnes malades, avec des fortunes diverses. Même si de nombreuses personnes se sont guéries de maladies réputées incurables, beaucoup trop d’entre elles meurent encore ou n’observent aucune amélioration. Pourtant, elles ont décodés le sens de leur maladie, elles ont pris conscience du conflit à l’origine de leurs malaises. Mais rien ne se passe. Quel enseignement pouvons-nous tirer de ces échecs? Comment éviter les pièges des processus de guérison? Comment éviter les résistances inconscientes au changement et à la guérison? Comment créer les conditions d’une véritable libération?

Jean-Jacques Crèvecœur a étudié de nombreuses approches thérapeutiques depuis 25 ans. Il nous partagera non seulement son expérience d’épistémologue des pratiques médicales, mais aussi son expérience de formateur et de coach au service des groupes et des individus.

À Lyon (69 - Rhône), le Mercredi 18 mars 2009 à 20h précises - PAF : 12 €
Lieu : Espace Sarrazin – 8, Rue Jean Sarrazin à 69008 Lyon
Renseignements et inscriptions recommandées (uniquement par courriel): Autonomie et Développements
Courriel et Web: info.jjc@videotron.cahttp://www.jean-jacques-crevecoeur.com

À Saint-Avertin (37 – Indre-et-Loir) le Jeudi 26 mars 2009 à 20h30 précises - PAF : 7 € (adhérents : 4 €)
Lieu : Salle des fêtes – 6, Rue de Grandmont à 37550 Saint-Avertin
Renseignements et inscriptions : Hozho – Collectif de Thérapeutes Pluridisciplinaire
Courriel et Web: contact@hozho.infohttp://www.hozho.info

À Neuilly-sur-Seine (92 – Hauts-de-Seine), le Lundi 30 mars 2009 à 20h précises - PAF : 12 € (prévente et membres: 10 €)
Lieu: Institut Hahnemann – 85-89, Rue de Chézy à 92100  Neuilly sur Seine
Renseignements et inscriptions : Association Santé Consom’Acteurs – 01 39 65 17 22
Courriel: homeomg@club-internet.fr


Conférence
Les maladies ont-elles un sens?


Depuis toujours, les maladies sont apparues au commun des mortels comme négatives et problématiques. Les médecins, les sorciers et les guérisseurs de toutes les époques ont focalisé leurs efforts sur la suppression des symptômes morbides et sur l’éradication des maladies. Au milieu de ce mouvement majoritaire, au fil du temps, diverses traditions (orientales, chamaniques ou occidentales) ont tenté de dégager un sens aux maladies plutôt que de les combattre sans comprendre, afin d’agir plus efficacement et de réduire les nuisances des thérapeutiques utilisées. À travers ces approches recherchant le sens, de nouveaux paradigmes scientifiques sont apparus, ouvrant de nouvelles voies de prévention et de guérison.
 
Dans cette nouvelle conférence, Jean-Jacques Crèvecoeur nous amènera à mieux comprendre la logique sous-jacente à l’homéopathie, à l’ostéopathie, à l’acupuncture, à la médecine taoïste, à la médecine psychosomatique. Pour nous amener à comprendre la responsabilité que nous portons dans le maintien de notre équilibre vital. Pour nous amener aussi à agir intelligemment pour prévenir nos maux et nos affections. Il questionnera enfin les populaires recettes « anti-maladies » proposées par de nombreux auteurs, à la lumière de ses propres réflexions et observations.

À Marseille (13 – Bouches-du-Rhône), le jeudi 19 mars 2009 à 20h précises - PAF : 10 € (membres : 8,50 €)
Lieu: Cinéma Le Prado – 36, Avenue du Prado à 13006 Marseille
Renseignements : Cinéma Le Prado – 04 91 37 66 83
Courriel et site Web: cineprado@yahoo.frhttp://www.cinema-leprado.com

À Nantes (44 – Loire-Atlantique), le Mardi 24 mars 2009 à 20h précises - PAF: 8,50 € (adhérents : 7 € - chômeurs et étudiants : 4,50 €)
Lieu: Salle Adelis – Espace Port Beaulieu – 9, Boulevard Vincent Gâche à 44200 Nantes (tram : arrêt Vincent Gâche – busway : arrêt Tripode)
Renseignements et inscriptions : Association Santé Solidarité – 34, Rue des Hauts Pavés à Nantes – Accueil téléphonique de 15h à 18h30, du lundi au vendredi – 02 40 48 62 75
Courriel et site Web: santesolidarite@free.frhttp://www.sante-solidarite.com

À Betton (35 – Ille-et-Villaine, à quelques kilomètres au Nord de Rennes), le Mercredi 25 mars 2009 à 20h précises - PAF : 8,50 € (adhérents : 7 € - chômeurs et étudiants: 4,50 €)
Lieu: Cinéma Le Triskel – 7, Rue du Trégor à 35830 Betton
Renseignements et inscriptions fortement recommandées : Association «Action Santé Libertés» - 02 99 55 44 10
Courriel: asl.bretagne@orange.fr

À Rouvres-les-Bois (36 - Indre), le Vendredi 27 mars 2009 à 20h précises - PAF: 10 €
Lieu: Salle des fêtes, Place de la Mairie à 36110 Rouvres-les-Bois
Renseignements et inscriptions obligatoires : Éditions du 7 – 02 54 35 77 67
Courriel et site Web : editionsdu7@wanadoo.frhttp://www.editionsdu7.com

Conférence
Prenez soin de vous,
n’attendez pas que les autres le fassent!


Cette conférence vient nous toucher au cœur de notre vie. Nous sommes naturellement conçus pour vivre en équilibre et en santé à tous les égards. Pourtant, qui n’a jamais vécu des états non désirés? Qui n’a jamais eu la sensation de perdre un peu de son âme, à force de capituler préférant les compromis pour gagner un peu de paix illusoire, jusqu’au jour où nous devenons malades, malheureux et sans but? Comment fouler à nouveau les sentiers qui peuvent nous ramener maintenant à l’équilibre  Jean-Jacques Crèvecœur nous explique comment retrouver le respect de soi et l’équilibre, comment guérir nos blessures relationnelles, comment redonner sens à sa vie pour que chacun(e) de nous retrouve sa puissance et son rayonnement d’être humain.

À Béziers (34 – Hérault), le Vendredi 20 mars 2009 à 20h précises - PAF: 9 €
Lieu : Hôtel Ibis de Béziers – échangeur Béziers Est (A9 – sortie Béziers Est)
Renseignements et inscriptions : Éveil et santé – 06 12 74 05 60
Courriel: eveil-et-sante@orange.frhttp://www.eveiletsante.fr

À Chazay d’Azergues (69 - Rhône), le Mercredi 1er avril 2009 à 20 h précises – PAF : participation libre
Lieu: Salle Jeanne d’Arc – Rue des Varennes à 69380 Chazay d’Azergues
Renseignements et inscriptions obligatoires : Altern’Info – 8, Rue Jean de la Fontaine à 69380 Chazay d’Azergues
Courriel et site Web: alterninfo@libertysurf.frhttp://www.alterninfo.org

Projection du film consacré à Louise Hay,
«Vous pouvez guérir votre vie»
suivie d’une conférence

C’est en 1983 que Jean-Jacques Crèvecoeur lut le premier livre de Louise Hay. C’était la première fois que quelqu’un lui montrait qu’il pouvait exister des liens entre notre façon de vivre, de penser et de ressentir d’une part, et notre état de santé physique d’autre part. Depuis lors, ce scientifique d’origine belge s’est spécialisé dans l’étude critique des pratiques médicales.

Depuis 25 ans, Jean-Jacques Crèvecoeur rassemble les preuves scientifiques de ce que Louise Hay enseigne avec son coeur, son bon sens et son expérience de vie exceptionnelle. Au cours de cette conférence, il apportera quelques éléments tirés de la Physique Quantique, de la Biologie Cellulaire, de la Neuro-biologie et de la psycho-immunologie pour esquisser les pistes qui pourraient être suivies par les médecins pour faire de leur art une véritable médecine du coeur !

À Paris (7e arrondissement), le Lundi 23 mars 2009 à 19h précises - PAF: 15 € (prévente avant le 7 mars : 12 €)
Lieu : Théâtre Adyar – 4, Square Rapp – 75007 Paris (Métro : École Militaire)
Renseignements et inscriptions : Sanaga Productions – Marie-Claire Mucelli – 06 13 23 53 99
Site Web: http://sanagaevenements.over-blog.com

Journée d’introduction aux lois de l’équilibre vital


Au cours de cette journée, Jean-Jacques Crèvecœur vous expose en détail, avec ses talents bien connus de vulgarisateur, les lois fondamentales de la Métamédecine (une branche de la Programmation Neuro-Linguistique). Il vous livre également les repères pour comprendre les processus que traverse un organisme dans les phases délicates de réparation et de guérison. Cette journée s’adresse tant aux thérapeutes qui cherchent des points de repère qu’à toute personne voulant apprendre à mieux gérer son équilibre de santé et ses processus de réparation et de rééquilibrage.

À Béziers (34 – Hérault), le Samedi 21 mars 2009 – de 9h30 précises à 18h30 – PAF: 110 €
Lieu : Hôtel Ibis de Béziers – échangeur Béziers Est (A9 – sortie Béziers Est)
Renseignements et inscriptions obligatoires : Éveil et santé – 06 12 74 05 60
Courriel et site Web : eveil-et-sante@orange.frhttp://www.eveiletsante.fr

À Villeurbanne (69 – Rhône), le Dimanche 22 mars 2009 – de 9h30 précises à 18h30 – PAF: 125 €
Lieu: Le Totem – 90, Cours Tolstoï à 69100 Villeurbanne
Renseignements et inscriptions recommandées (uniquement par courriel) : Autonomie et Développements
Courriel: info.jjc@videotron.ca
 
À Rouvres-les-Bois (36 - Indre), le Samedi 28 mars 2009, de 9h30 précises à 18h30 - PAF: 125 €
Lieu : Salle des fêtes, Place de la Mairie à 36110 Rouvres-les-Bois
Renseignements et inscriptions : Éditions du 7 – 02 54 35 77 67
Courriel et site Web : editionsdu7@wanadoo.frhttp://www.editionsdu7.com

À Ligné (44 – Loire-Atlantique) le Dimanche 29 mars 2009, de 9h30 précises à 18h30 - PAF: 125 €
Lieu: Salle les Elfes, Rue du Stade à 44850 Ligné (30 km au Nord de Nantes) - anciennement, Chemin du Stade, donne dans la rue de Vieillevigne)
Renseignements et inscriptions : Gabrielle Proquin – 02 40 29 82 45 ou 06 15 53 62 51. Courriel : gabriell.10@orange.fr

 


Extrait de l’arrêté d’interdiction
signé déjà par deux maires

 


  • Considérant que le docteur Hamer a été condamné à trois ans d’emprisonnement pour escroquerie et complicité d’exercice illégal de la médecine et que les pratiques de ce médecin ont été qualifiées de déviances sectaires par plusieurs rapports parlementaires ainsi que par la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires;
  • Considérant qu’en effet il a été démontré que ce médecin interdit d’exercer la médecine en Allemagne et ne pouvant  l’exercer en France a néanmoins usé de la qualité de médecin pour tromper des malades et les déterminer à des remises de fonds;
  • Considérant que la promotion d’un tel individu dans le cadre d’une manifestation publique en ce qu’elle prône des valeurs contraires aux libertés individuelles et collectives peut générer des manifestations de protestations d’associations ou de personnes victimes de ces pratiques criminelles susceptibles d’engendre des troubles significatifs à l’ordre public;
  • Considérant qu’au terme de l’article L2212-2 précité il appartient à l’autorité investie du pouvoir de police municipale de prendre toute mesure pour prévenir une atteinte à l’ordre public,

LA PROJECTION DU FILM «SEUL CONTRE TOUS» DE J.J. CRÈVECOEUR ET LA CONFÉRENCE QUI SUIT EST INTERDITE.




La dictature, c’est ferme ta gueule
La démocratie, c’est cause toujours
(Coluche)

Partager cet article

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article

commentaires