Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 09:19
Vous reprendrez bien
une petite dose de squalène?

Squalène, le sale "secret" du vaccin "contre" le H1N1.

Si la vaccination a (peut-être?) été une technique qu'on pouvait, à ses débuts, encore qualifier de "propre" (bien qu'il n'y ait rien de "propre" dans une injection de saletés..!) elle a cessé de l'être depuis longtemps!

ADN artificiel génétiquement modifié, poisons de toutes sorte, neurotoxiques agressant et détruisant le système nerveux et le cerveau, accélérant la dégénérescence de la race humaine, wouaaah! quel "beau remède" mille fois pire que le mal qu'il prétend combattre!

Ce vaccin ci, qui aura probablement les mêmes bases que sa "maquette" préparée pour le H5N1: http://www.emea.europa.eu/humandocs/PDFs/EPAR/prepandrix/H-822-PI-fr.pdf
.
sera, plus que tout autre encore, redoutable et absolument à éviter.
Pourquoi? Parce qu'il contiendra (en plus du thimérosal, dérivé du mercure, un poison impliqué dans de multiples maladies) du SQUALENE impliqué dans ce que l'on appelle pudiquement le "syndrôme de la guerre du golfe".

"Syndrôme de la guerre du golfe" parce que l'on avait injecté cette substance aux soldats. Selon le Dr Viera Scheibner, Ph.D., un ancien scientifique en recherche fondamentale pour le gouvernement de l'Australie:


«... cet adjuvant, le squalène, a contribué à la cascade de réactions appelée «Syndrome de la guerre du golfe», documentée chez les soldats impliqués dans la guerre du golfe.


Les symptômes qu’ils ont développés comprenaient de l’arthrite, de la fibromyalgie, de la lymphadenopathie, des éruptions cutanées photosensibles (…) de la fatigue chronique, des maux de tête chroniques, des pertes de poils corporels anormales, des lésions cutanées ne guérissant pas, des ulcères aphteux, des étourdissements, de la faiblesse, des pertes de mémoire, des convulsions, des changements d’humeur, des problèmes neuropsychiatriques, des effets anti-thyroïde, de l’anémie, une élévation de l’ESR (Erythrocytes), du lupus erythemateux disséminé, de la sclérose en plaques, de la SLA (sclérose latérale amyotrophique), le phénomène de Raynaud, le syndrôme de Sjorgreen, de la diarrhée chronique, des sueurs nocturnes et des fièvres de bas grade».


Excusez du peu!

C'est vrai que tout cela est excellent pour la santé financière ... des multinationales!


Extrait du document officiel:

<<2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Après reconstitution, 1 dose (0,5 ml) contient:

Vaccin grippal fragmenté inactivé, contenant l’antigène* analogue à :
A/Vietnam/1194/2004 (H5N1) souche analogue utilisée (NIBRG-14): 3,75 microgrammes **
* cultivé sur œufs
** hémagglutinine

L’adjuvant AS03 est composé de squalène (10,86 milligrammes), de DL-α-tocophérol (11,86 milligrammes) et de polysorbate 80 (4,85 milligrammes).

Les flacons de suspension et d’émulsion une fois mélangés se présentent sous forme d’un flacon multidose. Voir rubrique 6.5 pour le nombre de doses par flacon.

Excipients: Contient 5 microgrammes de thiomersal.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1:

6.1 Liste des excipients
Flacon de suspension :
Polysorbate 80
Octoxynol 10
Thiomersal
Chlorure de sodium (NaCl)
Phosphate disodique dodécahydraté (Na2HPO4, 12 H2O)
Phosphate monopotassique (KH2PO4)
Chlorure de potassium (KCl)
Chlorure de magnésium (MgCl2)
Eau pour préparations injectables
Flacon d’émulsion :
Chlorure de sodium (NaCl)
Phosphate disodique dodécahydraté (Na2HPO4, 12 H2O)
Phosphate monopotassique (KH2PO4)
Chlorure de potassium (KCl)
Eau pour préparations injectables
Pour les adjuvants, voir rubrique 2.>>


En cliquant sur le lien ci-dessous il est possible de vérifier, sur le document officiel de l'EMEA ("European MEdicines Agency"), quelle est la composition complète du vaccin et quels sont les "effets indésirables":


Curieusement - comme il est facilement possible de le vérifier de ses propres yeux - l'on retrouve - même dans ce document officiel! - dans les plus ou moins fréquents dits effets indésirables, là décrits, un certain nombre des symptômes précisément mentionnés dans l'ainsi dénommé "syndrome de la guerre du golfe"...

"Un homme averti en vaut deux!"

Si, après cela, quelqu'un veut encore se faire vacciner et qu'i lui arrive -en tant que vacherie -  l'un des effets indésirables indiqués il ne pourra pas dire qu'il n'était pas prévenu!

Partager cet article
Repost0

commentaires