Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 20:18

Le Tamiflu provoque nausées
et cauchemars
chez les enfants

C
e titre ne se trouve pas sur un site ou dans un journal conspirationniste, mais bien sur le réputé très sérieux journal français "Le Monde", faisant lui-même écho au non moins sérieux "British Medical Journal" (BMJ):
Article publié le 10 Août 2009
Source: LE MONDE.FR Le Monde.fr avec AFP


Extrait:

Faut-il soigner tous les enfants atteints par le virus A (H1N1)? La question peut paraître saugrenue: Elle est pourtant posée par des médecins britanniques, auteurs d'une étude publiée lundi 11 août par le très sérieux British Medical Journal (BMJ). Selon cette étude, les médicaments anti-grippe comme le Tamiflu présentent des "bénéfices limités", à savoir une réduction de la durée des symptômes d'une journée et demie et une baisse des risques de contagion. Les effets indésirables seraient, eux, bien plus importants: le Tamiflu provoque, selon l'étude, des vomissements (1) pouvant conduire à une déshydratation et des complications chez certains enfants.


 

Le Tamiflu


    Cet antiviral, qui se vendait plutôt mal, suscite à présent l’envie du monde entier, qui veut se le procurer à tout prix.


    Officiellement, les laboratoires Roche sont les fabricants du Tamiflu®, mais le médicament a été découvert par Gilead Sciences Inc, qui a cédé à  Roche les droits de le fabriquer et de le vendre et dont Donald Rumsfeld, qui en fut Président de 1988 jusqu’en 2001, lorsqu’il devint ministre de la Défense, détient toujours plusieurs millions de dollars d’actions.


    Au moment où tous les gouvernements stockent ainsi des antiviraux et des millions de doses de vaccins, deux études publiées par le Lancet viennent d’établir que ces traitements sont bien moins efficaces qu’on le croyait et confirment la progression de la résistance aux médicaments ou vaccins antigrippaux. Aussi, rien ne permet de prévoir la réelle efficacité du Tamiflu® en cas de pandémie.


    Nombre de virologues ont manifesté leur inquiétude face aux phénomènes de résistance qui pourraient apparaître lorsque l'antiviral sera utilisé  par des centaines de millions de gens. Ainsi, le 28 juillet 2009, dans un article paru dans le BMJ, plusieurs scientifiques du  groupe Cochrane estimaient qu’il était temps d’étudier plus sérieusement le bénéfice du Tamiflu® par rapport à ses dangers.


«À ce stade de l’épidémie, les gens devraient être prévenus de ne pas utiliser l’oseltamivir, car la plupart courront tellement peu de risques par rapport au virus que n’importe quelle réaction neuropsychiatrique dépasserait de loin tout avantage, et que son usage à grande échelle hâterait le développement de la résistance du virus.


    En revanche, l'on connaît les risques qu’il engendre, car la FDA a reçu plus de 1 800 rapports d’effets indésirables dont la mort de 14 adolescents liés à des problèmes neuropsychiatriques et certains «troubles du comportement et des hallucinations», ainsi que des convulsions et des paralysies comme le Syndrome de Guillain-Barré.


    Le Times et le Daily Telegraph du 31 juillet 2009 signalaient que la moitié des enfants traités au Tamiflu souffrait de nausées, douleurs d’estomac, diarrhées, vomissements, et qu’au moins 18 % avaient des problèmes de sommeil, des cauchemars, et se sentaient incapables de se concentrer, d’avoir des pensées claires, ce qui pouvait être extrêmement gênant en périodes d’examens


    Comment ne pas admettre que les risques engendrés par cette substance pèsent très lourd dans la balance par rapport aux 0,03 % de décès attribués au virus. Toutefois, avant qu’elles ne soient périmées, il faudra bien utiliser les milliers de doses déjà stockées puisque «le vin étant tiré, il faut le boire»!!!

 
 

 


Partager cet article

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article

commentaires