Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 19:11

Eau légèrement acide
ou eau alcaline?

 

Cascade-Saut-de-l-Ange.png

 

La question de l'eau à boire reste délicate et controversée, notamment la question de savoir s'il faut boire acide (pH <7) ou alcalin (pH >7).


Le PRAL et le pH

 

Récemment sont apparus en Occident de nouveaux appareils prétendant neutraliser l’acidité du corps par une eau ionisée négativement (présence d’électrons) et très basique, c’est-à-dire dont le pH est élevé.


Leurs promoteurs confondent, en fait, souvent, le pH et l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) de l'eau, ou encore son caractère basique ou bien alcalinisant, ce qui n’a été relevé par aucun médecin ou physiologiste à ce jour, tant le mépris pour l’eau, un vecteur si simple et si universel, est grand! La connaissance de l’eau ne fait malheureusement pas partie des connaissances de base enseignées dans les écoles de médecine.


Il y a donc une différence entre acide et acidifiant, de même qu'entre alcalin et alcalinisant. Bien que cela puisse, bien sûr, aussi être le cas, tout ce qui est acide n'est pas automatiquement acidifiant. Tout ce qui est alcalin n'est pas automatiquement alcalinisant. Et inversement.

Qu'est ce que l'Indice PRAL?

Tous les aliments que l’on mange donnent naissance, dans le sang et dans le liquide extra-cellulaire, à des acides et des bases. Les aliments dits acidifiants ou «producteurs d’acides» (céréales, viande, poisson, œufs, laitages...) génèrent plus d’acides que de bases. Les aliments dits basifiants ou alcalinisants (fruits, légumes) génèrent plus de bases que d'acides. Certains aliments sont donc «acidifiants» et d'autres «alcalinisants».


L'Indice PRAL (Potential Renal Acid Load) se mesure en milli-équivalents (mEq): Il mesure la charge acide de l’urine - et donc de l’organisme - grâce à la quantité de minéraux acides et de minéraux basiques apportée par 100 grammes d’aliments en tenant compte du coefficient d’absorption intestinale.


L’Indice PRAL additionne les minéraux acides et soustrait les minéraux basiques.


L'Indice PRAL permet de classer les aliments en deux catégories bien distinctes:


- Si le nombre obtenu est positif (supérieur à zéro), l’aliment est considéré comme acidifiant.

 

- S’il est négatif, l’aliment est considéré comme alcalinisant.

 

- La valeur «zéro» signifie la neutralité.

Pourquoi privilégier des aliments à indice PRAL négatif?

Pour bien fonctionner, notre organisme doit se situer dans une zone de pH équilibré, ni trop bas - c’est-à-dire acide, ni trop élevé - c’est-à-dire basique.


Si vous consommez plus de minéraux acidifiants que de minéraux basifiants, l’indice PRAL est alors supérieur à zéro: votre alimentation est, pour vous, globalement acidifiante. Dans le cas contraire, l’indice PRAL est négatif: votre alimentation est alcalinisante ou basifiante.


Si vous êtes trop acide - ce qui est généralement le cas avec notre alimentation dite "moderne" -, vous souffrez d’un déséquilibre appelé acidose chronique, qui tend à «dissoudre» les os par élimination du contenu minéral osseux, mais, en plus, elle fait aussi fondre les muscles et abîme les reins (lesquels ont, du coup, "trop de travail").


Il est donc fondamental de veiller à ce que la nourriture ingérée ne soit pas acidifiante, et, bien sûr, l'eau bue joue aussi un rôle important pour cela!


Notre pH sanguin, lui, est constant et possède - avec une échelle allant de 0 à 14 – une valeur de 7,4 unités! Par contre, nous ingérons ou bien nous fabriquons tous les jours beaucoup d’acides! Ce qui devrait constamment tirer le pH du sang et des tissus vers le bas … mais nous avons un système très efficace de lutte contre les acides, nommé système-tampon, qui implique les ions bicarbonates, liés eux-mêmes dans le corps au calcium, au magnésium, ou encore au potassium ou au sodium. Ces minéraux sont stockés dans les os.


En cas de stress répété, ou bien si nous consommons trop de viandes, de céréales, de sucres et d’excitants comme le café, nous nous acidifions et ces acides néo-formés ou bien apportés se stockent dans notre tissu conjonctif; le corps mobilise alors ses bicarbonates pour neutraliser ces acides; ceux-ci sont prélevés dans l’os, ce qui libère des minéraux dans le sang: ainsi calcium et magnésium se retrouvent, pour finir, dans les urines et, malheureusement, sont ainsi éliminés! Et donc perdus pour le corps.


Pour compenser ces pertes en précieux minéraux, il s’agit de manger abondamment des fruits et surtout des légumes, lesquels sont riches en minéraux, calcium, magnésium, sodium ou potassium, mais aussi fer et tous les oligo-éléments.


Si l’on veut compenser les acides produits par le corps dans le sang et les tissus par une eau particulière, il faut le faire avec une eau riche en bicarbonates! C’est le taux de bicarbonates dans l’eau qui est important pour neutraliser les acides, pas son pH élevé; par exemple, une eau comme la Vichy St-Yorre est riche en bicarbonates, mais son pH est acide (il est inférieur à 7 et est égal à 6,6)!


L’action alcalinisante de l’eau de Vichy a largement été démontrée, tant en thérapeutique que pour les sportifs qui doivent neutraliser leur acide lactique en excès. Pourtant, l’eau de Vichy est acide, mais sa riche teneur en bicarbonates la rend alcalinisante. Cela va parfois ensemble, mais le caractère alcalinisant d’une eau lié à sa teneur en bicarbonates est, en fait, indépendant de son pH! En dehors de son action bénéfique en cure, l'eau de Vichy n'est, cependant, pas à conseiller en eau de boisson courante, car elle est, pour cela, beaucoup trop minéralisée, et, à long terme, peut arriver à bloquer les reins!


Une eau franchement basique, donc au pH élevé, est, par ailleurs, dangereuse à long terme, parce qu’elle entretient aussi un pH intestinal élevé (pH 7-8), plutôt favorable aux bactéries de putréfaction, productrices de polyamines et d’ammoniac, au détriment des bactéries de fermentation. Or les bactéries de fermentation (bifidum, lactobacilles) préfèrent un terrain plus acide (pH 6); et ce sont elles qui stimulent notre immunité, fabriquent les vitamines B ou K et réparent nos muqueuses.


Il est donc important d'utiliser un osmoseur-régénérateur produisant une eau légèrement acide (pH entre 6 et 7), ce qui favorise cette flore de fermentation et donc une santé intestinale optimale.


L’eau bue doit aussi être légèrement réductrice

 

Les eaux alcalines, qui sont produites artificiellement par électrolyse, ont tout de même un avantage, c’est qu’en même temps, elles sont très réductrices, c’est-à-dire riches en électrons, au contraire des eaux du robinet classiques qui sont oxydantes, à cause du chlore ajouté pour lutter contre les bactéries; ce côté très réducteur est d’ailleurs le seul retenu en Asie, là où cette technologie a été surtout développée; le côté basique (ou alcalin) de l’eau (pH élevé) est lié à l’électrolyse nécessaire pour obtenir des électrons en abondance!


Mais ce côté réducteur est très élevé, plusieurs milliards de milliards de fois plus élevé que la plus réductrice des eaux naturelles! Le côté réducteur ou oxydant d’une eau se mesure sur une échelle de rH2 de 0 à 48; les eaux naturelles ont une valeur de 22 à 25; une eau est oxydée à 28 et plus, et légèrement réductrice de 22 à 26; les eaux alcalines et ionisées se situent entre 0 et 5! Soit 1020 (10 à la puissance 20) fois plus réductrices que les eaux naturelles.


Les eaux basiques et ionisées sont donc de véritables médicaments réducteurs: il faut uniquement les prendre en cure, avec un suivi précis, à la fois clinique et biologique; leur intérêt est que beaucoup d’électrons apportés en masse sur la muqueuse intestinale ont une action anti-inflammatoire, anti-oxydante et ensuite sur le sang, anti-aggrégante.


Une cure de 15 jours à 3 semaines peut éventuellement être utile pour désenflammer et désoxyder un organisme qui vieillit... Mais, prise à long terme, en tant que source de boisson exclusive sur plusieurs mois, cette eau fortement ionisée négativement peut, à l’inverse, s’avérer très nocive, en mettant au repos la capacité anti-oxydante autonome du corps.


Un apport extérieur trop important et trop prolongé d’électrons désamorce, en fait, la capacité propre du corps à se défendre lui-même dans le futur contre les radicaux libres! Cela peut déboucher sur toutes les maladies graves modernes, de l’infarctus à l’accident vasculaire, en passant par les maladies neuro-dégénératives et les cancers! …


Les sucs des aliments frais et bio ont un rH2 de 18 et souvent un pH acide autour de 4 (jus de tomate, jus de choux): donc dans un extrait frais et naturel, un jus de légumes bio fraichement pressé, le rH2 est à 18 ou 20, pas à 0! Ce qui représente une différence quantitative énorme d’électrons …


L’eau idéale est, par comparaison, seulement légèrement réductrice avec un rH2 de 25, lorsque celui de l’eau avant filtration est supérieur à 28! C’est-à-dire que l’appareil idéal transforme une eau plutôt pro-oxydante (28) en une eau au moins 100 fois plus réductrice (25-26), la valeur du rH2 en sortie d’appareil correspondant à celui des eaux de source naturelles.


L’eau ainsi générée est donc un bienfait pour les cellules, les tissus et le sang; elle peut être bue largement durant la journée, sans aucune réserve: l’idéal est de s’hydrater une demi-heure avant chaque repas - et surtout le matin avant le petit-déjeuner - afin de pouvoir perdre un peu d’eau au moment de la digestion; ensuite, il s’agit de boire à sa soif et au-delà, plutôt entre les repas afin de mieux draîner son sang, en fonction de son activité physique.


L'eau osmosée est pure - c'est sûr! -, mais, pour que, en plus, elle soit bonne à boire, il faut qu'elle soit encore ensuite re-dynamisée.


En résumé, l’eau idéale, à l'instar des eaux naturelles, rassemble les trois critères qui sont nécessaires à une bonne prévention–santé de tous les jours:


- Elle est pure, avec une résistivité supérieure à 15 000 ohms/cm, de fait de son passage dans un osmoseur de qualité, sans re-pollution par les composants eux-mêmes de l’appareil. Bue entre les repas, elle permet un bon drainage des déchets du corps.


Elle est légèrement acide, avec un pH situé entre 6 et 7, ce qui favorise le développement d’une flore intestinale harmonieuse, en limitant les putréfactions pathogènes et en élevant un peu les fermentations réparatrices et immuno-stimulantes.


Elle est légèrement réductrice, car les oxydants artificiels de l’eau ont été filtrés, ce qui favorise un équilibre entre les oxydations et les réductions dans le corps, au fil des heures de la journée et au cours des saisons, sans excès dans un sens ni dans l’autre.


Une telle eau, pure, légèrement acide et réductrice, peut et doit être bue jusqu’à satiété tout au long de la journée.


L’eau Kangen


Le concept d'e l'eau dite "Kangen" est devenu, chez certains amateurs d'eau alcaline, populaire. Du fait de l'acidose communément régnante, l'eau alcaline résoudrait de nombreux maux. C'est ce qu'il apparaît de prime à bord, mais pas forcément sur le long terme...


En fait, après des années, il apparaît que l'eau Kangen n'est pas conseillable sur une longue période; il ne faudrait pas dépasser trois semaines. Le PH est trop alcalin, l'eau alacaline, à la longue, transforme le système digestif de sorte que  des candida et des staphylocoques, etc., arrivent à se développer dans l'intestin...


Cette constatation est, du reste, parfaitement logique en considération de la Bio-électronique de Louis-Claude Vincent.


Certains pensent même que la cause des cancers du colon au Japon peut être la consommation régulière d'eau Kangen. Probablement, l'eau alcaline (Kangen) peut être bonne à prendre temporairement en cure anti-acidose (en cas de fort besoin de se ré-alcaliniser), mais pas continuellement!


En effet, selon les paramètres de la Bio-électronique de Louis-Claude Vincent (voir les sites de Bio-électronique), l'eau saine à boire au quotidien doit, au contraire, être légèrement acide (PH entre 6 et 7) et c'est justement le cas de l'eau de l'Aqua Avanti EM.


Du reste, il est à remarquer que l'osmose, indispensable pour une bonne purification de l'eau (les filtres à charbon ne sont pour cela pas suffisants), provoque une légère acidification de l'eau, puisqu'elle retire tous les minéraux, qui, eux, alcalinisent l'eau (il est facile de le vérifier en mesurant le PH de l'eau avant et après osmose).


Dans l'Osmoseur-Régénérateur idéal cette désalcalinisation due au processus de l'osmose est, en partie, contre-balancée par le passage de l'eau sur des céramiques - comme les céramiques EM -, qui reminéralisent légèrement l'eau et donc la ré-alcalinisent un peu: Il n'est pas bon de boire de l'eau 100% osmosée, trop proche de l'eau distillée. Bien qu'il en faille très peu, il faut quand même, à une bonne eau à boire, un tout petit peu de minéraux.


Il faut donc bien réfléchir et examiner par soi-même avant d'investir dans une appareil de traitement de l'eau. Ces appareils, en effet, coûtent relativement cher, surtout le Kangen. C'est ennuyeux de se dire, après investissement, que l'on n'a pas fait le bon choix! A noter aussi que Michel Dogna déconseille également l'eau alcaline sur le long terme.


A cet égard, il faut aussi avoir présent à l'esprit ceci: Il est relativerment facile de réa-alcaliniser (ne serait-ce qu'avec de l’argile, du bicarbonate de soude ou des produits reminéralisants comme Ergybiol) l'eau, mais c'est beaucoup moins évident de la désalcaliniser -  donc de légèrement la ré-acidifier - car il faudrait alors la ré-osmoser ou même, si, pas possible (comment faire lorsque l'appareil osmoseur est raccordé au circuit d'eau?), la re-passer au distillateur.


Une autre limitation de la machine Kangen est qu'elle ne contient pas d'osmoseur (parce que l'osmoseur acidifie l'eau et que le but de l'appareil Kangen est, au contraire, de l'alcaliniser!) mais seulement des filtres à charbon. Du coup, le nettoyage de l'eau n'est pas parfait.


En complément d'un osmoseur-régénérateur, qui donne, par l'intermédiaire d'un deuxième robinet, de l'eau immédiatement buvable, avec de très bons paramètres en bio-électronique, il est possible d'investir dans un ioniseur d'eau  , qui, par ionisation, pour des cures visant à alcaliniser le corps, génère sur demande, hors du robinet principal fournissant l'eau buvable de la maison, encore en plus, de l'eau alcaline. Un ionisateur d'eau reste, toutefois, même si ce n'est pas autant que la machine Kangen, un appareil assez coûteux.


Autre avantage des ionisateurs d'eau : Ils permet tent aussi, souvent, en complément, en plus de l'eau alcaline, de générer aussi de l'eau {légèrement} acide!

 

 

Source: D'après http://www.lasantenaturelle.net/80/la-sante-naturelle.html

.

.

Partager cet article

L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog