Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 07:14

Quand la vaccination sème la mort...

Déjà des morts, suite à la vaccination contre la grippe A! ...

Et ce n'est qu'un début, malgré tous les efforts des négationnistes du MASSACRE VACCINAL!!!

<<Traduit de: http://www.elconfidencial.com/salud/vacuna-muertes-gripea-suecia-suiza-20091106.html

Cinq Européens sont morts peu de temps après avoir été vaccinés contre la grippe A. Selon des sources non-officielles, il s’agirait de 4 Suédois et un Suisse.

L’alerte a été déclenchée lorsque l’un d’eux est mort à peine quelques minutes après avoir reçu l’injection de la dose.

Le vice-ministre de la Santé du Parlement a donné cette information, annonçant également que 190 infirmières ont présenté des réactions allergiques «très compliquées» après avoir été vaccinées contre le virus H1N1.

Le vice-ministre a souhaité dé-dramatiser en disant que ces personnes «pourraient être mortes à la suite d’autres complications». Le responsable n’a pas répondu à la question posée par la ministre polonaise de la Santé Ewa Kopacz, qui a souhaité savoir si les vaccins n’auraient pas été fabriqués si vite que les contrôles de sécurité nécessaires avant toute autorisation de mise sur le marché auraient pu ne pas être faits, et si, par ailleurs, les possibles effets secondaires de ces vaccins ont bien été étudiés.

Ewa Kopacz n’a pas perdu de temps pour annoncer à l’UE, une à une, les raisons pour lesquelles elle n’a encore acheté aucun vaccin contre le nouveau virus.

«Pourquoi est-ce qu’on ne nous révèle pas la composition de ces vaccins? Pourquoi est-ce qu’on ne dispose pas d’un rapport sur leurs effets secondaires, comme c’est le cas pour tous les vaccins?

Vous ne les avez pas, ou ces études n’ont pas été faites? Pourquoi les fabricants ne souhaitent-ils pas lancer eux-mêmes le vaccin sur le marché, s’il est aussi efficace? Les distributeurs qui achètent le vaccin ne disposent d’aucune étude qui  précise en détails la composition de ces doses

Ewa Kopacz demande aussi à l’UE pourquoi elle a autorisé la distribution de 3 vaccins différents, chacun avec des substances actives distinctes.

Quel est le meilleur? Les 3 produisent-ils la même immunité face au virus? Comment peuvent-ils produire le même effet s’ils n’ont pas la même quantité de substances actives?

La Pologne a choisi la voie de la prudence. «On va prendre notre temps pour examiner avec soin si le vaccin est fiable ou non.»

Le ministre de la santé polonais donne en exemple le pays voisin, l’Allemagne, qui a acheté 50 millions de doses et n’en a utilisé que 10:

- «Pourquoi acheter autant de vaccins?»

Selon des sources non officielles, la Suède aurait déjà réduit l’accès au vaccin jusqu’à ce que d’autres pays européens l’aient utilisé et que l’on puisse comparer les résultats. Le Parlement européen dit que l’analyse du cas des 190 infirmières pourrait aider à démêler ce mystère médical.

En Espagne, la moitié des médecins ne veulent pas se faire vacciner1, et une sœur bénédictine de Barcelone, Teresa Forcades, médecin spécialiste en santé publique, est devenue célèbre après avoir diffusé sur le net une vidéo  convaincante dans laquelle elle démonte scientifiquement, mais de façon accessible à tous, que ce vaccin n’est qu’un moyen de faire du business en jouant avec la santé des gens. La campagne de vaccination est commencée. Où va s'arrêter le carnage?


Notes:

1. http://www.elconfidencial.com/salud/medicos-no-vacuna-gripea-20091020.htm

2. http://www.elconfidencial.com/salud/monja-contra-gripe-20091010.html



************

A voir aussi:

Les discussions sur "PA": "VACCINATION, ÊTES-VOUS PRÊT À DÉSOBÉIR?":

"http://www.planete-attitude.fr/forum/topics/vaccination-etesvous-prets-a")..
.

- Au Québec, une femme décède 2 jours après sa vaccination, avec des symptômes de la grippe porcine."

"Une époque intéressante pour un statisticien" dit Manfred Orwell:

"Si nous avons, il y a quelques jours, 1 chance sur 8 millions de mourir de cette grippe, il serait intéressant de calculer la "chance" qu'a un vacciné de mourir. Cette "chance" semble plus élevée après une vaccination!...

Ce qui rend le problème ardu est que ceux qui décèdent de cette grippe ont souvent, du moins pour les premiers annoncés, d'autres maladies depuis longtemps, alors que le vacciné meurt peu de temps après la vaccination.

Mais là il ne s'agit que des décès, alors que les conséquences d'une vaccination peuvent apparaître bien plus tard. On a dit que la vaccination contre l'hépatite B favorisait l'apparition de maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques ou le lupus, des maladies lentes.

Ce qui frappe, en tous les cas, est la foi qu'ont une grande partie du corps médical en position élevée pour une vaccination, d'un côté, et la surprenante réaction d'un grand nombre de médecins généralistes qui déconseillent la vaccination à leurs patients.

Sans doute parce qu'ils constatent que cette grippe ne dure pas longtemps et n'est pas méchante et se guérit facilement avec des moyens connus, comme le paracétamol. La cupidité de grands laboratoires n'est pas un phénomène nouveau, mais nouveau est le phénomène de réaction des généralistes. On pourrait dire là avec M. de La Fontaine que tant va la cruche à l'eau qu'à la fin un jour elle se brise...

Quebec woman dies after contracting H1N1 virus

Wed Nov. 04 2009

http://montreal.ctv.ca/servlet/an/local/CTVNews/20091103/mtl_childrens_er091

104/20091104/?hub=MontrealHome

A 42-year-old Quebec woman has died from complications resulting from the H1N1 virus.

It is the third death in the province since September. The woman, who worked at the Monteregie Health and Social Services Centre, died Tuesday night.  Public health officials said the woman was not a nurse or front line worker  who was in contact with patients. She had also received the H1N1 vaccination  on Oct. 29, two days before coming down with symptoms of the flu. .... "


UNE PETITE LEÇON HISTORIQUE...  MAIS ENCORE TELLEMENT ACTUELLE:

«Quand, en 1846, le jeune médecin hongrois de 28 ans, Ignace-Philippe Semmelweis lance son cri d'alarme: "Professeurs, étudiants, lavez-vous les mains, vous êtes responsables de cette hécatombe", il reçoit alors ricanements et vexations.

(Il faut savoir qu'à l'époque, ces "braves médecins" qui accouchaient les parturientes pratiquaient également dans le même temps des vivisections tant humaines qu'animales... et ne prenaient aucune mesure d'hygiène avant d'aller plonger leurs mains pleines de miasmes morbides dans l'utérus des jeunes mamans!!!)

Le heurt est brutal. Semmelweis, le "sauveur des mères", est révoqué (...)  Il s'acharne, mais à Vienne, comme à Prague, Amsterdam ou Paris, on refuse d'admettre la vérité. Partout c'est l'indifférence et le sarcasme  (...) Ses lettres ouvertes aux sommités médicales de l'Europe entière signent  son exécution. Par lui le scandale arrive. Il est déclaré fou. Fou furieux, il l'est devant tant de coupable ignorance et de suffisance criminelle. On l'expulse de Vienne.  Il revient à Budapest et, sur les murs de sa ville natale, colle des affichettes:

"Non aux médecins assassins!
Non à la mort!"
.

Pendant 18 ans, il ne lâchera plus sa vérité, se débattra sans relâche, au-delà du mépris, des cabales, de la calomnie: "illuminé", "alcoolique", "fantasque", dit-on...

Après ces scandales, le docteur Semmelweis - seul dans ce combat -, a tout perdu: son crédit, son honneur, et sa raison de vivre. Épuisé physiquement et moralement, sa famille et ses amis le conduisent dans un asile psychiatrique, où il y mourra, à 47 ans, le 16 août 1865 !...»

"QUELLE DIFFÉRENCE ENTRE CES CRIMINELS MÉDECINS "MOYENNÂGEUX" (!)...  ET NOS BRAVES MÉDECINS D'AUJOURD'HUI QUI VACCINENT LEURS PATIENTS À TOUR DE BRAS TELS DES AUTOMATES, SANS RÉFLÉCHIR?...

Encore aujourd'hui:

NON AUX MÉDECINS ASSASSINS!
NON À LA MORT!
..."

Comme le disait si justement le pape Pie XII:

"Je m'insurge contre la médecine de troupeau, qui asservit le malade aux appétits mercantiles des grands laboratoires et le bien-portant aux appétits plus meurtriers encore des fabricants de vaccins!..."

Et encore, comme le disait, lui aussi, si pertinemment, le Pape Léon XII (en 1829, à propos de la vaccination anti-variolique):

"La vaccination est un défi contre le Ciel... Quiconque procède à la vaccination cesse d’être un fils de Dieu!"

(Pour devenir forcément un "esclave de Satan"!...)  Ainsi que l'enseignait déjà Jésus-Christ dans "L'Évangile de la Paix" traduit par Edmond Bordeaux-Szekely...  ("Satan" y étant désigné là comme "Le père des maladies et des
souffrances tant physiques que psychiques"!!!)
0
0

Partager cet article

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article

commentaires