Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 09:10

Qu'en dit le Docteur Hamer?

(Fondateur de la Médecine Nouvelle)


Dr Ryke Geerd Hamer


Interrogé au sujet de la vaccination de masse contre la grippe H1N1 le Docteur Ryke Geerd Hamer a, dès le mois de juillet, pris la position suivante sur le sujet:

05/08/2009 - Lettre du Dr Hamer du 19 juillet 2009.

Dr en Médecine, Titulaire d’une Maîtrise de Théologie, Ryke Geerd HAMER


Le mensonge de la vaccination prophylactique à grande échelle

Suite à de nombreuses questions, je voudrais à nouveau donner ma position concernant la «vaccination» prophylactique prévue contre la grippe (aviaire) / porcine.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire dans ma déclaration du 10.07.2009, toute cette manœuvre n’est qu’une évidente supercherie sur le modèle suivant: Tous les experts savent, mais aucun ne dit mot.


En résumé:


1. Il y a longtemps que l’on cherche désespérément les «virus» postulés de l’infection par HIV, de la grippe aviaire, à présent, de la grippe porcine, mais on n’en a pas encore trouvé.


Toute la manipulation concernant le virus de la grippe aviaire et, à présent, le virus de la grippe porcine est identique à celle du virus du SIDA que j’avais déjà été le premier à découvrir et à publier (dans le magazine Raum & Zeit, n°42) dans les années 80 et qui n’était que mensonge et duperie.

Le fait est que ces virus n’existent pas, mais que ces symptômes grippaux que nous avions attribués aux virus «malins», n’étaient tout simplement que des symptômes de courtes phases pcl d’une récidive (rail) d’un SBS (programme biologique spécial bien-fondé) subi auparavant. Et ceci peut même être vérifié pour chaque cas particulier si l’on veut bien s’en donner la peine. Pour cela il n’est nul besoin d’hypothèses.


2. Depuis que la Médecine Nouvelle Germanique existe, tout l’édifice de l’hypothétique médecine d’école s’est écroulé, de même que les vaccinations tout aussi insensées.


Autrefois, nous pensions devoir faire la différence entre la vaccination passive et la vaccination active. Par rapport à toutes les sortes de grippes (en réalité, des phases pcl de récidive d’un SBS antérieur, comme je l’ai déjà dit), cela signifie que nous pouvons, naturellement, réprimer les symptômes (de réparation et retour à la normale) avec du Tamiflu (une chimio), par exemple.

La grippe est alors (apparemment) terminée, ce qui signifie que la phase pcl est interrompue et que la phase de réparation et retour à la normale de la petite récidive du SBS est anéantie – exactement comme pour le cancer.


Sachant cela, toute personne douée de raison dirait: "Je préfère supporter 3 jours de «grippe» accompagnée de fièvre, de fatigue, de rougeur éventuelle de la peau (exanthème) plutôt que de me faire empoisonner à la chimio (Tamiflu)".


Mais c’est là qu’intervient l’ampleur de la supercherie, sans parler du fait que la «vaccination» passive (administration de chimio) est déjà une folie criminelle, il ne peut tout simplement pas y avoir de vaccination (chimio) prophylactique. L'on ne peut pas administrer à une personne suffisamment de chimio au Tamiflu pour l’empêcher de refaire une petite phase pcl pendant un an ou deux. Ce serait quasiment un empoisonnement mortel. Comment pourrait-on s’imaginer une telle stupidité?: Vouloir immuniser contre des phases pcl à l’aide de massues chimiothérapiques?

3. Sans parler du fait que ce serait impossible à réaliser (sans tuer le patient), ce n’est pas du tout ce qui est prévu. Ce qui est prévu, en réalité, c’est l’implantation massive de puces - le rêve des pouvoirs qui régissent le monde. Par ce moyen, on s’assurerait non seulement le contrôle absolu de chaque personne, mais l'on pourrait également éliminer n’importe quel hérétique ou adversaire du régime, juste en appuyant sur un bouton.


Je ne tiens pas à développer ce thème ici, mais l'on se souvient peut-être qu’en 2007, au Kurdistan, tout près de la frontière irakienne, il y a déjà eu une campagne massive de vaccinations avec implantation de puces, sous prétexte du risque de grippe aviaire. Et peu après, le Kurdistan a subi un bombardement ciblé et précisément aux endroits où plus de trois personnes se trouvaient réunies: les mariages, les enterrements, les fêtes enfantines… On n’a jamais su le nombre de morts.


En conclusion:


Un tel intérêt de la WHO (OMS - Organisation Mondiale de la Santé) à combattre au niveau mondial une ridicule grippe (aviaire, porcine, ou des souris ou des éléphants), qui n’a quasiment provoqué aucun décès à ce jour, est totalement absurde.


Mais ce qui donne un sens à tout cela, c’est que ce sont les mêmes qui siègent là-bas et qui sont pressés de parvenir rapidement à la domination définitive du monde à l’aide d’une vaccination massive avec implantation de puces (vaccin de puces mortel?), et tous les experts le savent, mais aucun n’en souffle mot. C’est ce que j’appelle la lâcheté devant l’ennemi. Et c’est encore le vilain Dr Hamer qui doit appeler un chat un chat.


J’espère seulement que cette folie nous épargnera encore une fois. Mais il y aura certainement une autre propagande de panique pour la «grippe des souris». Et l’on entendra sûrement à nouveau: «En Alaska, il y a déjà eu 10 souris mortes de la grippe pandémique des souris. Quand ce fléau nous atteindra-t-il?». Et ce seront les mêmes injections de puces, d’abord prévues pour la grippe aviaire puis, à présent, pour la grippe porcine, qui seront alors destinées à la vaccination aux puces pour la grippe des souris, car ce sont encore et toujours les mêmes.


D’une manière ou d’une autre, le principal étant de les implanter de façon massive dans la population à l’aide des médias et de la presse de propagande, comme autrefois au Kurdistan.


Devant tant de mensonges et de mépris humain, on ne peut que constater que leur origine et leur but sont toujours les mêmes: la domination mondiale.


A présent, ce serait bien que quelques-uns d’entre vous le comprennent avant qu’il ne soit trop tard.

Cordialement,

Vôtre Ryke Geerd Hamer

Remarque:

Une critique scientifique déclara un jour, à juste titre: «D’abord la vache, puis toi!» Par là, elle voulait dire que la procédure appliquée à l’élevage en masse (eugénisme, numérotation) serait appliquée de la même manière aux êtres humains, dans un avenir proche.


En faisant des recherches, il est facile de constater que l’utilisation de la puce chez l’homme est déjà pratiquée. Jusqu’à présent, c’était la taille de la puce, comparable à un grain de riz, qui posait problème.

La famille Hitachi a déjà résolu ce problème depuis des années:

http:/ / [url]www.hitachi.com[/url] / New / cnews / 030902.html

Je ne peux pas m’imaginer qu’un groupe comme Hitachi développe une telle puce juste pour le plaisir.

Il y a eu, à ce sujet, un film remarquable de la chaîne documentaire ZDF: «RFID – Auf Nummer sicher?»:


http://video.google.de/videoplay?docid=6332071704916531144&ei=WYpkSu33KpPc2gL40p0f&hl=de

Voir également:

Les nombreuses questions de la médecine d’école en ce qui concerne le contrôle de la population.

 

Source: http://medecinenouvelle.com/


Partager cet article

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article

commentaires