Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 18:04

Conclusions des Conclusions...

SI EST-IL QUE,


L’an 2009, le …………………


A LA REQUÊTE DE:


Madame Sophie MEULEMANS, sans profession, rue du Ham 102, 1180 Bruxelles


Madame Marie-Rose CAVALIER, pensionnée, chaussée de Dinant, 35, 5334 Florée


Madame Muriel DESCLEE, artiste, rue de Gesves, 22, 5340 Faulx-Les Tombes


Monsieur Eric BEETH, docteur en médecine, avenue de l’Armée 127, 1050 Bruxelles


Monsieur Kris GAUBLOMME, docteur en médecine, Oude Baan, 373, 3630


Maasmechelen


Ayant pour conseils:


o Me Georges Henri BEAUTHIER, avocat au barreau de Bruxelles, dont les bureaux sont établis Rue Berckmans, 89 à 1060 Bruxelles


o Me Inès WOUTERS, avocate au barreau de Bruxelles, dont les bureaux

sont établis Avenue Louise 208 à 1050 Bruxelles


o Me Philippe VANLANGENDONCK, avocat au barreau de Bruxelles, dont

les bureaux sont établis Square du bastion 1A à 1050 Bruxelles;


AI DONNÉ ASSIGNATION À:


L’ETAT BELGE représenté par Madame la Ministre de la Santé, ayant son cabinet 78, Rue du Commerce, à 1040 Bruxelles


POUR:


Sous toute réserve à faire valoir en cours d’instance et après avoir reconnu l’urgence et les provisions:


- Dire qu’est suspendue une campagne de vaccination sans qu’il soit apporté publiquement des éléments permettant de juger en connaissance de cause, les avantages et les inconvénients d’une telle vaccination;


- Dire que doivent être publiées à chaque fois, en même temps que les informations gouvernementales sur la vaccination contre le virus H1N1, toutes informations précises en lien avec les dangers éventuels et les conséquences d’une telle vaccination, à savoir les articles, notices pharmaceutiques et mises en garde de médecins ou scientifiques informant que la vaccination peut entraîner des conséquences négatives, permettant de prendre leur décision en connaissance de cause;


- Qu’à défaut, la citée sera condamnée, par spot publicitaire, folder, avis officiel ou autre moyen de diffusion radiotélévisée, imprimée sur support informatique, 5.000 €uros par infraction constatée dès le lendemain de la notification de la décision ;


- Dire que ces informations doivent pouvoir être accessibles à toute personne susceptible de se voir proposer cette vaccination, qu’elle ait accès ou non à internet, qu’elle soit voyante ou mal voyante (à cet égard, il faut signaler que, contrairement à la législation, n’est pas disponible la notice en braille) et ceci d’autant plus que les patients n’iront pas acheter eux-mêmes le vaccin en pharmacie avec possibilité de trouver une notice conjointe à lire, à leur aise, avant de se rendre chez leur médecin;


- Dire que soit suspendue toute vaccination spécialement avec le vaccin «Pandemrix», aux motifs qu’il s’agit d’un vaccin encore à l’essai et que les adjuvants le composant ont des effets secondaires qualifiés par plus d’un, d’«incalculables»;


- A tout le moins, dire que doit être suspendue toute vaccination avec le «Pandemrix» sans avoir obtenu la signature des volontaires qui se soumettent à cette expérimentation et qui auront été informés préalablement des effets nocifs possibles pour leur santé à court, moyen ou long terme, vu le recours à de tels adjuvants, conservateurs et excipients;


- Condamner l’Etat belge à tous les frais et dépens, en ce compris l’indemnité de procédure qui s’élève à 1.200 €uros.

 

 

Cela va, peut-être, donner des idées aux Français, Canadiens, Suisses, Afriquains, et autres francophones...

 

Voir aussi:

 

 

Pouvoirs Spéciaux en Belgique

Incroyable silence de la presse
sur cette forfaiture

 


  Des policiers s'entrainent à arrêter de nouveaux "criminels"

0
0

Partager cet article

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article

commentaires