Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 16:46

 

Next-Up n'aime pas Linky

 

et, apparemment, a de bonnes raisons pour ça,

notamment celle pour nous primordiale selon laquelle,

- outre le fait d'être un mouchard installé à domicile -

Linky délivrant un courant qualifié de "sale"

ne serait pas du tout bon pour la santé!

(L'on parle de tumeurs au cerveau).

 

 

Nouveau-Compteur.jpg

 

 

Sauf de s'éclairer à la bougie ou d'avoir une installation électrique

totalement indépendante la question d'avoir ou non Linky

 chez soi se pose à "beaucoup de monde"...

 

Alors, avant de dire oui ou non, il est prudent de prendre le temps

et la peine de bien s'informer...

 

Citoyen, lève-toi et prends ta vie en mains!

 

La question est donc: Avec ou sans Linky?

 

Lire le dossier sur le site de Next-Up

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 11:40

 

 

Prévention – Alimentation saine et agriculture bio

Environnement respecté - Rassemblement de toutes les médecines 

 

  

Bonjour,

 

C'est grâce à vous tous, dans notre grand RESEAU POUR LA SANTE, que nous pourrons faire avancer une autre approche de la santé et du mieux-être pour chacun: PREVENTION, ALIMENTATION SAINE ET BIO, ENVIRONNEMENT RESPECTE, RASSEMBLEMENT ET COOPERATION DE TOUTES LES MEDECINES.

 

Nous créons en ce moment des comités dans tous les départements, si vous n'en faites pas encore partie et que vous souhaitez participer à nos actions, n'hésitez pas à nous contacter, afin que nous vous mettions en relation avec les référents locaux de l'ALLIANCE POUR LA SANTE. Vous y trouverez des personnes qui partagent nos idées et notre détermination praticiens de santé (médecins et  non-médecins) patients, associations, citoyens... dans une ambiance qui nous ressemble, nous rassemble et permet ces échanges tant attendus.

 

Nous restons à votre disposition, encore merci pour votre soutien et aussi pour les contacts que vous prendrez, afin de nous faire connaître et accroître nos adhésions. Nous avons besoin que chacun d'entre nous fasse au minimum 3 adhésions pour atteindre notre objectif de 10 000 adhésions. Nous vous suggérons de transmettre par mail,  à votre fichier, la plaquette jointe et de NOUS DEMANDER des exemplaires (100, ou  200, ou plus) que nous vous enverrons par courrier gratuitement pour remettre à vos thérapeutes, aux magasins bio, aux restaurants bio... qui acceptent de les diffuser.  Nous y sommes souvent très bien accueillis.  

 

Nous vous rappelons nos actions 2011: les 15 et 16 octobre prochain  notre Congrès national à Paris qui sera organisé en présence d'éminentes personnalités.

 

Cordialement      

le comité de pilotage national         

 

www.alliance-pour-la-sante.com

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans La Santé Naturelle
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 15:21

Message relayé

 

Sauver la forêt amazonienne

 

Incroyable! Plus de 750 000 signatures -- atteignons un million à temps pour soutenir de gigantesques marches pour la protection de la forêt dans tout le Brésil. Signez maintenant et faites suivre ce message à tout le monde!

Chers amis,



L'Amazonie est en grand danger. Le Sénat brésilien s'apprête à adopter une loi qui affaiblirait dangereusement la protection de ce trésor mondial. Mais dans quatre jours les peuples indigènes organisent des marches dans tout le Brésil appelant à l'arrêt de la destruction. Soutenons-les en en faisant une marche mondiale pour sauver l'Amazonie.

Signez la pétition

L'Amazonie est en grand danger. Le Brésil s'apprête à démanteler ses lois de protection des forêts. Si nous n'agissons pas maintenant, de vastes étendues du poumon vert de notre planète pourraient subir une déforestation massive et dévastatrice.

Cette menace sur la forêt amazonienne a provoqué la colère générale et des manifestations dans tout le pays, et la tension monte. Pour faire taire tout détracteur, des voyous armés suspectés d'avoir été embauchés par des exploitants forestiers, ont assassiné des défenseurs de l'environnement. Mais la mobilisation redouble: dans quatre jours, de courageux militants indigènes organisent de gigantesques marches partout au Brésil pour demander des actes. Des sources internes indiquent que la Présidente Dilma envisage d'opposer son veto aux modifications du code forestier.

79% des Brésiliens soutiennent un tel veto à ces changements, cette pression intérieure conduit certains membres du gouvernement de Dilma à appuyer à leur tour cette option. Mais nous avons besoin d'un tollé international en solidarité avec le peuple brésilien pour forcer la main à Dilma. Les chiffres de notre pétition mondiale figureront en évidence sur des banderoles en tête de cortèges massifs pour la protection de l'Amazonie. Allons jusqu'à un million et SAUVONS L'AMAZONIE! Signez la pétition urgente ci-dessous et faites-la suivre à tous vos proches.

http://www.avaaz.org/fr/save_the_amazon_b/?vl

Les gens aiment le Brésil ! Le soleil, la musique, la danse, le football, la nature -- c'est un pays qui inspire des millions de personnes autour du monde. C'est pourquoi le Brésil accueillera la prochaine Coupe du Monde et Rio organisera les Jeux olympiques de 2016 et le Sommet de la Terre l'année prochaine, une réunion visant à stopper la mort lente de notre planète.

Notre amour pour ce pays n'est pas déplacé -- l'Amazonie brésilienne est indispensable à la vie sur terre. 20% de notre oxygène et un cinquième de l'eau douce de toute la planète proviennent de cette magnifique forêt. Voilà pourquoi il est capital que nous la protégions.

Mais le Brésil, c'est aussi un pays qui se développe rapidement, qui se bat pour sortir des dizaines de millions de personnes de la pauvreté, et la pression mise sur ses dirigeants politiques est intense pour que soient autorisées les pratiques lucratives de déforestation et d'exploitation minière. Ils sont à présent à deux doigts de céder sur les protections environnementales. Les militants locaux se font assassiner, intimider ou réduire au silence. C'est aux membres d'Avaaz autour du monde de s'exprimer avec les Brésiliens et d'appeler les dirigeants politiques brésiliens à se montrer fermes.

Beaucoup d'entre nous ont vu dans nos propres pays comment la croissance se fait souvent au détriment de notre patrimoine naturel, et ont constaté la pollution de l'eau et de l'air, la destruction de nos forêts.

Pour le Brésil, il existe une alternative. Le prédécesseur de Dilma a réduit massivement la déforestation et a bâti la réputation internationale du pays comme leader environnemental, tout en profitant d'une croissance économique colossale. Unissons-nous dès maintenant, alors que les militants indigènes et pro-environnement descendent dans la rue, et exhortons Dilma à continuer dans cette voie -- signez la pétition pour sauver l'Amazonie, puis faites suivre ce message à tous:

http://www.avaaz.org/fr/save_the_amazon_b/?vl

Au cours des 3 dernières années, les membres d'Avaaz au Brésil ont fait des pas de géant vers le monde que nous voulons tous : ils ont obtenu une législation anti-corruption qui fera date; ils ont fait pression sur leur gouvernement pour qu'il joue un rôle clé à l'ONU, intervienne pour soutenir la démocratie au Moyen-Orient et protège les droits humains en Afrique et au-delà. A présent, alors que les militants brésiliens sont tués pour protéger ce patrimoine mondial crucial, mobilisons-nous autour de cette journée d'action décisive pour sauver l'Amazonie et faire du Brésil un véritable leader international une fois de plus.

Avec espoir,

Emma, Ricken, Alice, Ben, Iain, Laura, Graziela, Luis et toute l'équipe d'Avaaz



PLUS D'INFORMATIONS:

Brésil : forêts menacées, populations en danger, Coordination Sud:
http://www.coordinationsud.org/actualite/bresil-forets-menacees-populations-en-danger/

Amazonie: le Brésil ouvre les vannes de la déforestation, Le Point:
http://www.lepoint.fr/monde/amazonie-le-bresil-ouvre-les-vannes-de-la-deforestation-25-05-2011-1335047_24.php

Brésil: 6e paysan assassiné en Amazonie en pleine réforme du code forestier, Romandie/AFP:
http://www.romandie.com/news/n/_Bresil_6e_paysan_assassine_en_Amazonie_en_pleine_reforme_du_code_forestier150620111906.asp

La majorité des Brésiliens rejettent l'assouplissement du code forestier (résultats du sondage en anglais):
http://news.mongabay.com/2011/0611-amazon_code_poll.html

Amazonie : le recul du Brésil face à la déforestation, Maxisciences:
http://www.maxisciences.com/d%E9forestation/amazonie-le-recul-du-bresil-face-a-la-deforestation_art14874.html

Vague de violences meurtrières sur fond de conflit agraire en Amazonie, Euronews:
http://fr.euronews.net/2011/06/17/vague-de-violences-meurtrieres-sur-fond-de-conflit-agraire-en-amazonie/

Plus de 90% des forêts tropicales "mal gérées, voire pas du tout", AFP:
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gPv5VT7Dor6VoytuIoQwqclGFG5Q?docId=CNG.a0b3fa7d0b116e606934ce1926a4a9fd.401

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 13:05

Message relayé

 

 

Mobilisation Générale!

.

La Phytothérapie en grand péril!

 

Si les éco-citoyens ne se mobilisent pas à la mesure de l'enjeu, il n'y aura bientôt plus que de la chimie pour se soigner! Et, bien sûr, ce sera au nom de la protection de la santé des citoyens!

 

 

Sujet:: Directive européenne sur les plantes
 
 
Madame, Monsieur,
 
Votre mobilisation massive au sujet de la directive THMPD (médicaments à base de plantes médicinales) a eu un premier résultat: les autorités européennes ont déclaré avoir compris qu'elles devaient faire des propositions concrètes pour limiter les ravages de leur directive!
 
Cette promesse a été faite lors d'une rencontre organisée à Bruxelles le 21 juin 2011 par la députée européenne Michèle Rivasi suite à notre pétition et aux nombreuses questions écrites posées par les parlementaires à la Commission Européenne grâce à vous.
 
L’événement, intitulé «Everything you want to know on the TRADITIONAL HERBAL MEDICINE PRODUCTS DIRECTIVE», a réuni 70 personnes et a offert une excellente occasion de remettre vos signatures à Andrej Ryz, directeur de la Direction Santé publique au sein de la DG Santé et consommateurs de la Commission Européenne.
 
Mais le bilan a été clair: pour l'instant, la situation est tout simplement catastrophique.
 
Anthony Humphrey, un des directeurs de l'agence européenne du médicament a reconnu lors de cette rencontre que, sur 1351 dossiers qui ont été déposés pour obtenir des médicaments traditionnels à base de plante depuis sept ans, l'administration européenne n'en a pour accepté que ... 53, pour l'instant.
 
C'est bien simple: 87 % des dossiers examinés ont été refusés. Pire encore: concernant les dossiers déposés par la France, aucun n'a été accepté. Zéro. Rien. Nulla.
 
Le désastre que nous avions annoncé est donc en train de se produire, malheureusement. Il faut ajouter à cela que la directive THMPD a créé un situation d'insécurité juridique maximale. Ainsi que nous l'avions annoncé, seuls les plus gros laboratoires pharmaceutiques, ceux qui emploient des bataillons d'avocats à plein-temps, sont équipés pour se mettre aux normes.
 
Dans les herboristeries artisanales en France, ou ce qu'il en reste, flotte un parfum de désespoir. Les grossistes sont en partie bloqués. Personne ne sait plus s’ils peut encore distribuer des plantes ou des préparations à base de plantes. Dans le doute, beaucoup préfèrent s'abstenir.

Et on constate un regain des descentes de la «Police de la santé», qui fait feu de tout bois pour engager des poursuites contre les herborisites, y compris pour «exercice illégal de la pharmacie». Il est possible que ce soit lié au fait que l'Union Européenne ait déclaré que tous les remèdes à base de plantes, y compris ceux qui sont utilisés depuis des millénaires, ne peuvent plus être vendus sans «agrément».

Au mois d'avril, alors que la Directive entrait pleinement en application, c'est la plus totale confusion qui s'était installée: les uns se sont alarmés ; les autres se sont voulus rassurants.


Mais tout le monde est tombé d'accord, aujourd'hui, sur le fait que, pour les petits acteurs, c'est le cercueil à plus ou moins long terme.

Nous avions accusé les grands laboratoires d'avoir fait le coup. Mais la réalité semble enore plus terre-à-terre: en fait, ainsi que l'a révélé la table-ronde organisée à Bruxelles, la vérité brute est que la Commission européenne ne connait rien aux médicaments traditionnels à base de plantes. 

Elle ne savait pas que la fabrication et la distribution des remèdes médicinaux s’est toujours faite localement par des petits acteurs économiques – cueilleurs, producteurs, herboristes. Alors, sans s'en rendre compte, elle a fait un texte qui revenait à signer leur arrêt de mort.

Prochaine étape


Lors de la rencontre, les représentants de la Commission européenne ont déclaré qu'ils ne changeraient pas le texte d'eux-mêmes, mais les députés européens présents, en particulier la député française Michèle Rivasi, ont affirmé qu’ils se saisiraient du dossier pour faire changer la directive, devant le soulèvement populaire que nous avons causé.

Pour l’IPSN cela veut dire que nous devons continuer notre action auprès des députés européens pour qu’ils déposent des amendements destinés à améliorer le texte. 

Il faudra aussi agir au niveau national. L’administration française doit clarifier ses positions de façon urgente ; qu’elle dise comment il faut comprendre le texte et ce que 
les professionnels de la santé sont en droit ou non de faire.


Ce sera donc à l’IPSN d’exercer une vigilance constante sur ce que proposeront les députés européens, tout en maintenant une forte pression pour que nous obtenions un résultat tangible sur le terrain.

Enfin, je vous encourage, si vous ne l'avez pas encore fait, à vous abonner à la lettre d'information sur la santé naturelle de Jean-Marc Dupuis, qui fait un travail essentiel pour nous soutenir. C'est entièrement gratuit, et il explique comment traiter les maladies, y compris les plus graves, grâce aux nouveaux traitements naturels, validés par la recherche scientifique. Il vous suffit de d'aller sur la page suivante:

 

http://www.santenatureinnovation.fr/newsletter-gratuite

 

et d'entrer votre adresse courriel. Se tenir informé de ce que peut faire la médecine naturelle moderne est indispensable pour être efficace dans le combat que nous menons.

Bien à vous,
 
Augustin de Livois
Directeur


www.institut-protection-sante-naturelle.eu 

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle - 253 A Chaussée de Wavre - B-1050 BRUXELLES.

.


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 20:24

 

 Dans un article paru vendredi dernier dans l’Irish Independent, le Ministre actuel de la Protection Sociale, Joan Burton a esquissé le projet de lier le payement des allocations familiales à la fréquentation scolaire et… devinez quoi, aux vaccinations!


 

http://www.independent.ie/national-news/burton-to-take-on-child-benefit-fraud-in-overhaul-2834761.html


Ceci n’est rien de moins qu’un programme de vaccination forcée sur les enfants de la nation et particulièrement ceux venant de milieux sociaux défavorisés, qui dépendent beaucoup des aides de l’État.


La théorie veut que les parents devraient être “incités” à faire vacciner leurs enfants par la menace de voir leurs allocations familiales suspendues s’ils ne le faisaient pas.

4810258592_feec36c879.jpg

 

Il apparaît donc que les parents vont avoir le choix de soit refuser au gouvernement le droit d’avoir leurs enfants injectés avec des produits chimiques toxiques reconnus très largement comme étant néfastes à leur santé et de fait faire face aux conséquences de voir leurs enfants être contraints à la sous-alimentation dûe à la pauvreté ou alors acquiescer avec le système de contrôle psychotique et tuer leurs propres enfants en autorisant le gouvernement, agissant comme intermédiaire des gros laboratoires pharmaceutiques, à appliquer leur programme de contrôle de la population sur votre famille.


Ceci pour moi ressemble à s’y méprendre à du despotisme et je suis sûr que bon nombre de lecteurs seront d’accord avec moi.


Il est très intéressant de noter, que dans une période de mesures d’austérité forcées, le gouvernement ponde juste cette idée sans que cela ne soit influencé de l’extérieur, vraiment? Nous savons aujourd’hui que les campagnes de vaccinations ont été utilisées non seulement pour créer des pandémies, mais aussi ont été utilisés dans de vastes campagnes de stérilisation des masses dans des pays comme le Brésil, qui est cité dans l’article comme un des modèles de réalisation de ce programme. Le titre ci-dessous d’Août 2008 devrait sans aucun doute faire froncer les sourcils au sein du lobby anti-avortement en Irlande.


Une campagne brésilienne de vaccination de masse provoque des doutes quant à un programme dissimulé de stérilisation


Vous pouvez lire l’article complet ici: (NdT: en anglais): http://www.lifesitenews.com/news/archive/ldn/2008/aug/08081407


Je suggère que vous lisiez également les autres liens qui figurent au bas de l’article pour vous donner une idée d’à quel point cet agenda est diabolique.


4054051412_6f5fec22ce.jpg

 

Dans le cas du Mexique, autre pays cité dans l’article où ce type de programme fut effectué, nous trouvons cette perle de F. William Engdahl à la page 273 de son excellent ouvrage “Les semences de la destruction”:


Au début des années 1990, d’après un rapport de l’Institut Mondial de la Vaccination, l’OMS supervisa d’énormes campagnes de vaccination contre le tétanos au Nicaragua, au Mexique et aux Philippines. Le Comite Pro Vida de Mexico, une organisation de l’église catholique, devint suspicieuse des motifs derrière le programme de l’OMS et décida de faire tester un bon nombre de fioles contenant les vaccins et découvrît que ceux-ci contenaient de la Gonadotrophine chorionique humaine ou hCG. Ceci était un mystérieux élément de la composition de vaccins destiné à protéger les gens contre le syndrome de la «machoire bloquée» provenant d’infection avec des clous rouillés ou d’autres mises en contact avec une certaine bactérie que l’on trouve dans le sol. La maladie du tétanos était en outre très rare.


Ceci était aussi très curieux car l’hormone hCG est une hormone naturelle nécessaire pour maintenir une grossesse. Mais, combiné avec un porteur de la toxine du tétanos, cela stimulait la formation d’anti-corps contre l’hCG, rendant les femmes incapables de mener à terme une grossesse, une forme d’avortement dissimulé si on veut. Des rapports similaires de vaccins infectés à l’hCG, parvinrent également des Philippines et du Nicaragua. Le Comite Pro Vida confirma également quelques autres faits très curieux à propos du programme de l’OMS. Le vaccin du tétanos ne fut administré qu’à des femmes dans la tranche d’âge de le fécondité maximum, entre 15 et 45 ans. Il ne fut pas administré aux hommes et aux enfants. De plus, ce vaccin était généralement injecté en une série de trois vaccins seulement espacés de quelques mois afin d’assurer que les femmes aient une dose massive d’hCG, alors qu’une seule injection était efficace pour l’immunisation contre le tétanos pendant 10 ans. La présence de cette hormone était une indication tres claire que ces vaccins étaient contaminés. Aucune des femmes qui reçurent ces injections ne fut avertie que les vaccins contenaient un agent avortant. L’OMS l’avait planifié de cette façon manifestement.


Pro Vida fouilla plus avant et apprît que la fondation Rockefeller, en coopération avec le conseil de la population John D. Rockefeller III, la Banque Mondiale, le programme de développement des Nations-Unies, la fondation Ford (NdT: essentiellement contrôlée par la fondation Rockefeller) et d’autres qui ont travaillés avec l’OMS pendant plus de 20 ans pour développer des vaccins anti-fertilité utilisant l’hormone hCG combiné avec le tétanos, ainsi que d’autres vaccins.


Parmi les autres agences impliquées dans le financement des recherches de l’OMS figurait une liste qui incluait l’Institut des Sciences Médicales de l’Inde, ainsi qu’un nombre d’université comme Uppsala en Suède, l’université d’Helsinki et l’université de l’état de l’Ohio. La liste aussi incluait le gouvernement des Etats-Unis au travers de son Institut National de la Santé Infantile et de Développement Humain, une branche de l’Institut National de la Santé. Cette dernière agence gouvernementale fournît l’hormone hCG dans quelques expériences de vaccins anti-fertilité.


Le respecté British Medical Journal, le fameux Lancet, confirma dans un article publié le 11 Juin 1988 et intitulé: “Essais cliniques d’un vaccin de contrôle de la natalité par l’OMS”, les trouvailles de Comite Pro Vida de Mexico. Pourquoi un porteur de toxine tu tétanos ? Parce que le corps humain n’attaquera pas sa propre hormone hCG, le corps humain doit être leurré afin qu’il traite l’hormone comme un ennemi envahisseur afin de développer un vaccin anti-fertilité efficace utilisant les anti-corps hCG, d’après G.P. Talwar, un des scientifiques impliqués dans la recherche.

 

images.jpg

 

A la mi-1993, l’OMS avait dépensé au total 365 millions de dollars de ses maigres fonds de recherche sur ce qui est appelé par euphémisme “la santé de la reproduction”, incluant l’implantation d’hormone hCG dans les vaccins du tétanos. Les officiels de l’OMS ont refusé d’expliquer pourquoi les femmes qui ont été vaccinées ont développé des anti-corps à l’hCG. Ils ont balayé les découvertes sur ce programme en déclarant que les accusations venaient de “sources anti avortement et catholiques”, comme si cela devait forcément impliquer une partialité quelconque. Si vous ne pouvez pas nier la véracité du message, essayez au moins de discréditer le messager.


L’extrait ci-dessus comme nous l’avons dit fait référence à des évènements qui ont eu lieu dans les années 1990, mais nous pouvons être sûr que les techniques des bouchers de big pharma se sont améliorées depuis. Bill Gates est bien sûr soutenu par la même clique eugéniste dans son organisation Planned Parenthood. Voici ce que Bill a eu récemment à dire à propos des vaccins sous la couverture du grand mensonge que le CO2 est un gaz polluant:


Bill Gates veut que chaque être humain sur la planète soit vacciné, à l’exception je présume de lui-même et de ses amis psychopathes, dans la mesure où il n’y a plus rien d’humain les concernant.


Il est clair que la vaccination obligatoire est le plan d’envergure parfait pour ceux qui désirent distiller leurs poisons à la ronde, à travers les sociétés; venant du livre pré-cité, il est très clair également que cela vient du plus haut niveau, les va t’en guerre non élus et irresponsables des Nations-Unies.


Ce sont leurs politiques qui sont remises aux nations, dans le cas qui nous préoccupe, l’Irlande, et ce par l’intermédiaire de l’ONU: l’Union Européenne. Ceci n’est pas un délire élaboré par Joan Burton, une comptable de profession et membre du parti travailliste irlandais (NdT: équivalent du PS en France). Son titre de “ministre de la protection sociale” semble sorti tout droit du roman “1984”, ce qui ne devrait plus nous surprendre outre mesure, puisque nous vivons maintenant la roman d’Orwell dans le réel au quotidien.


Il y a bien sûr un autre aspect de la chose, qui est celui de faire des coupes franches dans les paiements des prestations sociales des plus démunis de la société; ceux qui décident de choisir le droit de ne pas donner à leurs enfants soit un cocktail stérilisant, soit un cocktail d’endommagement de la santé à terme par les vaccins, ordonnés par une clique de bureaucrates gouvernementaux qui n’ont aucune expertise en matière de santé et ne font que répéter comme des perroquets la propagande de big pharma pour “informer” le public des bienfaits et des mérites de médicaments toxiques, qu’ils vont ensuite acheter en utilisant les deniers publics à ces mêmes labos pharmaceutiques qui ont eux-mêmes donnés aux lobbyistes la propagande qui redescend ensuite au niceau des politiciens. Ceci n’est juste qu’un confortable club de la corruption du début à la fin de la chaîne.


Alors Joan Burton, êtes-vous prête à affamer des enfants afin de pouvoir vacciner de force le reste du public et très certainement enlever les enfants à leurs parents qui refusent de céder au chantage par des criminels de votre espèce et votre gang du gouvernement?


Vous n’avez aucun droit d’imposer des législations qui retirent le droit des parents de décider ce qui est le mieux pour leurs enfants, et ce quelque soit leur place dans la société.


En agissant de la sorte, vous vous enlevez le droit de vous appeler “ministre de la protection sociale”.


 http://www.sovereignindependent.com/?p=24444


http://www.initiativecitoyenne.be/article-nouvelle-zelande-des-vaccinations-contre-la-dignite-humaineet-

le-droit-des-patients-72555175.html

 

 

Disclaimer

Les textes qui sont présentés ci-dessus, leurs commentaires, les témoignages sont exclusivement destinés à l’information. Ils représentent les vues de leurs auteurs et n’engagent qu’eux seuls. Ces textes sont destinés à éveiller l’intérêt, la recherche et à entraîner le discernement ; chacun étant responsable d’examiner toute chose et d’en retenir ce qui est vrai et bon. Il incombe à tout un chacun de les utiliser comme il lui paraît le plus raisonnable et le plus utile. La désinformation étant une marque flagrante de notre époque, chacun est encouragé à approfondir par lui-même les sujets qui lui sont présentés par tous les moyens à sa disposition. Il est important que cette information soit soumise au médecin qui a la confiance du lecteur pour une évaluation et adaptation éventuelle à chaque cas. Ces informations ne sont nullement destinées à établir un diagnostic , à conseiller un traitement ou à prévenir quelque maladie que ce soit. Au cas où des personnes tenteraient de mettre en pratique les informations reprises ci-dessus sans l’avis d’un médecin, elles en prendraient l’entière responsabilité. Nous choisissons de ne rien censurer des informations qui pourraient éventuellement être biaisées, traditionnellement peu acceptables ou choquantes pour certaines personnes fragiles auxquelles nous déconseillons la lecture de ce document. L’entière responsabilité de ces extraits appartient à leurs seuls auteurs.

 

Source: http://www.sylviesimonrevelations.com/article-eugenisme-vaccins-et-reduction-de-la-population-82329277.html

.


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 11:43

Information relayée

 

Conférence agriculture naturelle
et permaculture

 

JEUDI 8 SEPTEMBRE 2011

 

TEO ROSSI

 

Téo Rossi travail sur des concepts innovants d'agriculture naturelle, tels que la permaculture, la biodynamie et d'autres techniques en symbiose avec notre Terre. Avec beaucoup d’intuition mise au service de la pratique, et une solide formation personnelle, la création d’un premier jardin lui a permis de rassembler ces différentes approches pour obtenir et expérimenter une technique modulable qui préserve la vie du sol.

 

Echanges autour:

 

du sol, milieu vivant:


- Habitants du sol (champignons, bactéries, vers de terre...)

- Importance de la couverture du sol (rapport carbone azote, carton)

- Autofertilité du sol (association culturale, composte de surface, complexe argilo-humique...)

- Outils adaptés pour préserver la vie du sol. (imbiber les semences, enrober les semences, engrais vert, carton...)

 

- de l'implantation d'un écosystème viable dans le temps:


- Espace de culture (butte, planche...).

- Zone non perturbé (haies, agroforesterie, arbuste, habitat, plante médicinale.).

- Zone de fertilisation (consoude, ortie, fougère et prêle).

- Zone aquatique (mare).

- Gestion des chemins (tondeuse à lapins et à poules).

 


 A  LA SALLE COMMUNALE

DE ST AUBIN A 20H15

56420 PLUMELEC

 

PRIX DE L’ENTREE: 5 €uros

 

Contact Didier: O2 97 67 16 50 ou abcd4@aliceadsl.fr

 

 

Au sujet de la vie du sol, voir le film Voyage entre sol et Terre

de Claude et Lydia Bourguignon

..

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 08:38

Message relayé

 

 

Des nouvelles de "Initiative Citoyenne"

 

"Chers sympathisants,

  

Voilà 6 mois que nous ne vous avions plus écrit et beaucoup d’eau a coulé sous les ponts entre-temps, en termes d’informations.

  

Comme nous avons publié environ 200 nouveaux articles entre janvier et juillet 2011, vous comprendrez qu’il ne nous est pas possible de vous en faire le détail ci-dessous.

  

C’est pourquoi, nous vous envoyons, au cœur de l’été, un condensé des informations les plus importantes qui ont émergé en la matière depuis lors.

  

Tout d’abord, il y a ce jugement fort à Tournai, le 16 mars 2011 dernier: le tribunal correctionnel de Tournai a acquitté une maman qui n’avait pas fait vacciner son enfant contre la polio. En dépit de l’obligation légale, le juge a souligné, fort logiquement, la contradiction flagrante qu’il y avait entre l’arrêté obsolète de 1966 et la loi de 2002 sur le droit des patients (qui consacre notamment le droit à un consentement libre et éclairé pour toute type d’acte médical, quel qu’il soit).


http://www.initiativecitoyenne.be/article-vaccination-polio-en-belgique-caractere-obligatoire-juge-illicite-me-ines-wouters-74631357.html

  

Bien entendu, le parquet a fait appel de cette décision, poussé dans le dos par le monde politique dont plusieurs représentants (ayant fait la polio étant plus jeunes) prônent le maintien envers et contre tout de cette obligation vaccinale, pensant sans doute que s’ils avaient été vaccinés, ils auraient forcément échappé à la maladie.

  

Rien n’est moins sûr puisqu’au Pakistan notamment, 78% des enfants qui ont développé la polio avaient pourtant reçu une vaccination (orale) complète:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-78-des-enfants-pakistanais-qui-ont-contracte-la-polio-avaient-pourtant-ete-vaccines-contre-la-malad-75776753.html

  

C’est pourquoi, Initiative Citoyenne, par la voix de Marie-Rose Cavalier a tenu à répondre à Mrs Miller et Seminara par courrier mais aussi en vidéo:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-vaccination-polio-reponse-de-marie-rose-cavalier-a-messieurs-seminara-miller-71086484.html

  

Dès le lendemain de ce jugement, le 17 mars, La Libre Belgique publiait une interview croisée du Pr Ramet, pédiatre et Président de la Société belge de pédiatrie et du collectif Initiative Citoyenne. Vous pouvez lire cette interview et les réactions qui en ont découlé ici:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-le-vaccin-antipolio-doit-il-rester-impose-interview-d-initiative-citoyenne-dans-la-libre-du-17-mars-69568687.html

  

Suite à cette interview sur la pertinence du maintien de l’obligation vaccinale anti-polio, nous avons reçu la réaction scandalisée de Mr Peltzer, président de l’Association belge des Paralysés (ABP), auquel nous avons bien entendu répondu, références scientifiques à l’appui:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-reponse-d-initiative-citoyenne-a-mr-peltzer-president-de-l-abpasbl-71273430.html

  

  

 Notre seconde réplique à Mr Peltzer a en fait pris la forme d’une lettre ouverte à tous les citoyens, médecins et politiciens pour la liberté vaccinale:


http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/Lettre-ouverte-aux-citoyens--aux-medecins-et-aux-politique.pdf

  

Le 23 mars dernier, nous avons également été invités par la radio RTBF LA PREMIERE, à l’occasion d’un numéro du Forum de Midi consacré à la vaccination infantile («Vaccinations: faut-il en avoir peur?»), que vous pouvez écouter ou réécouter intégralement ici:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-vaccinations-faut-il-en-avoir-peur-le-forum-de-midi-21-03-2011-71000869.html

  

Ayant trouvé plutôt surprenant qu’un infectiologue de l’establishment choisisse de parler de «steaks frites» et de «spéculoos» pour répondre à nos objections, nous avons choisi, nous, de replacer les arguments scientifiques au cœur du débat.  C’est pourquoi nous avons ajouté à l’appui de cette émission audio, un petit visuel avec nos références. Agoravox et Mondialisation.ca ont également publié cette émission sous le titre «Vaccinations: le débat est-il encore possible?», ici:

  

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vaccinations-le-debat-est-il-92317

  

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=24339

  

  

Mais le sujet de la vaccination infantile ne s’arrête pas là, loin s’en faut.

Suite à une réponse insatisfaisante de la part des Ministres Laanan et Nollet (Communauté française), une vingtaine de parents du groupe des Objecteurs de Croissance ont décidé de citer ces ministres à comparaître, estimant abusives les exigences vaccinales de l’ONE pour l’entrée en crèche: http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2011-04-06/vaccination-la-communaute-francaise-citee-en-justice-832787.php

  

Et, visiblement, ils ne sont pas les seuls à protester puisqu’ une maman dont le fils a été injustement exclu d’une crèche de la ville de Bruxelles alors qu’il avait pourtant déjà reçu 3 injections de vaccin combiné et qu’il disposait d’un certificat de contre-indication médicale (suite à une réaction importante due aux vaccinations précédentes), a introduit un recours en suspension et en annulation devant le Conseil d’Etat:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-requete-devant-le-conseil-d-etat-pour-un-enfant-exclu-d-une-creche-pour-non-vaccination-78877258.html

  

Le médecin de cette crèche, disant se référer aux recommandations « scientifiques » de l’ONE, a appris à la maman que « l’eczéma chronique » dont souffrait son fils faisait partie des « fausses contre-indications à la vaccination » ce qui est pour le moins étrange quand on sait qu’une étude indépendante entre enfants vaccinés et enfants tout à fait non vaccinés a montré que les premiers souffraient nettement plus souvent d’eczéma chronique que les seconds:


http://www.thinktwice.com/Dutch.pdf

  

Les «fausses contre-indications» à la vaccination sont tellement nombreuses que les officiels n’hésitent par exemple pas non plus à classer les convulsions post-vaccinales dans cette catégorie précisant que l’enfant qui en a fait les frais doit continuer à être revacciné mais « tôt le matin afin qu’il reste toute la journée sous surveillance»!!!

  

Finalement, pour ces personnes, c’est seulement après coup, quand il est trop tard, que cela peut, à la rigueur, justifier de contre-indiquer définitivement une vaccination comme par exemple après qu’un enfant soit réduit à l’état de légume suite à une encéphalopathie après vaccination anti-coquelucheuse. C’est ce qui s’appelle un déni pur et dur du plus élémentaire principe de précaution.


Vérifiez donc vous-même:

  

M.Deker, Paris D’après la communication de Nicole Guérin (Antony) au Congrès des Sociétés de Pédiatrie, Paris 2010. Publié le 5 Mai 2011:


http://www.amis-med.com/t4516-vraies-et-fausses-contre-indications-des-vaccins

  

C’est donc cette médecine-là que l’ONE entend, non pas juste proposer mais imposer au plus grand nombre, au motif de fréquentation d’une crèche. Au nom de l’«altruisme» vis-à-vis des autres enfants!

  

L’ONE prétend «informer» les parents en leur faisant parvenir des étiquettes informatives qui ne font état, en matière d’effets secondaires, que d’une fièvre, d’une douleur et d’une rougeur post-vaccinale. Et pourtant, cette institution qui se charge de la vaccination de plus de la moitié de tous les enfants en Communauté française, prend la précaution de faire signer un formulaire de consentement aux parents selon lequel les parents affirment que l’ONE leur a fourni « toute l’information » sur les vaccinations. Drôle de conception du « consentement libre ET ECLAIRE » car le Dr J.B Classen publiait lui, en 1999 dans le British Medical Journal, une communication intitulée  «Le public devrait être averti que les vaccins peuvent avoir des effets secondaires à long terme» et le Dr Aaron Kesselheim écrivait en avril 2011 dans le New England Journal of Medicine que «les fabricants de ces «produits inévitablement dangereux» devraient être exemptés de la pleine responsabilité pour ces produits, aussi longtemps que les consommateurs sont adéquatement informés au sujet des risques.»:

  

http://www.initiativecitoyenne.be/article-le-public-devrait-etre-averti-que-les-vaccins-peuvent-avoir-des-effets-secondaires-a-long-terme-71003313.html


http://www.initiativecitoyenne.be/article-les-vaccins-des-produits-inevitablement-dangereux-peut-on-lire-dans-le-new-england-journal-of-medicine-73186178.html

  

Ce genre de fossé béant entre les informations fournies officiellement et les exigences d’un débat scientifique contradictoire, trouve sa racine dans l’existence de CONFLITS D’INTERÊTS à tous les étages et la question se pose donc aussi pour l’ONE:

   

http://www.initiativecitoyenne.be/article-l-one-est-elle-sous-l-influence-des-laboratoires-pharmaceutiques-79433603.html

    

Même des institutions qui se présentent officiellement comme «indépendantes» publient des rapports sur les vaccins dont les auteurs ont de très nombreux liens avec l’industrie pharmaceutique. C’est ainsi le cas du KCE (Centre fédéral d’expertise des soins de santé), qui a publié des documents sur le rapport coût/bénéfices des vaccins anti-pneumococciques (Prevnar, Synflorix):

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-vraie-ou-fausse-independance-du-kce-ce-que-la-presse-n-a-pas-pu-ou-voulu-vous-dire-77185432.html

 

Même les revues médicales à la réputation prestigieuse comme le Lancet ou le British Medical Journal ont des «partenariats d’éducation permanente» avec Merck, fabricant mondial de vaccins:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-le-british-medical-journal-bmj-et-le-lancet-lies-a-merck-par-des-partenariats-de-formation-continue-68864288.html

 

 

Dans cette situation où les enjeux financiers priment sur la santé humaine, les médecins sont appelés progressivement à jouer un simple rôle de marionnette: qu’ils fassent un certificat médical de contre-indication et celui-ci sera invalidé s’il ne cadre pas avec les diktats médico-commerciaux en vigueur!


http://www.initiativecitoyenne.be/article-les-medecins-face-aux-vaccins-veritables-acteurs-de-sante-ou-simples-marionnettes-79088869.html

 

Parallèlement à cela, c’est la voix suprême de pseudo- experts des vaccins que les praticiens de terrain sont sommés d’écouter. Pourtant, en matière de vaccination, comme nous le démontrons ici, nombreux exemples à l’appui, les médecins conseillent souvent sans savoir:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-vaccins-les-medecins-conseillent-sans-savoir-79576027.html

 

En matière de rougeole, le Pr Brotchi a appelé à l’instauration d’une obligation vaccinale ROR (rougeole-oreillons-rubéole) en 2 doses en prétendant que c’était «une question de responsabilité». Initiative Citoyenne a répondu par un communiqué de presse (aussi publié sur Agoravox) intitulé «Rougeole: l’obligation vaccinale est scientifiquement et politiquement indéfendable


cfr ici:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-rougeole-l-obligation-vaccinale-est-scientifiquement-et-politiquement-indefendable-78723661.html

 

En France, à l’instar du Pr Brotchi, c’est l’Académie Française de Pharmacie qui a adopté le même ton. Osant même aller jusqu’à prétendre que «toutes les études ont réfuté la responsabilité du ROR dans la survenue d’effets secondaires graves».   De tels propos aussi outranciers ne pouvaient nous laisser sans réagir et c’est pourquoi nous avons aussitôt fait part de notre indignation à la rédaction du Journal International de Médecine (JIM) qui a accepté de publier notre réaction et qui a répondu à la suite. Vous pouvez lire cet « échange » avec le Journal International de Médecine ici:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-rougeole-l-academie-fran-aise-de-pharmacie-a-t-elle-les-pieds-sur-terre-79560793.html

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-quand-le-journal-international-de-medecine-jim-se-plante-a-fait-mal-a-l-industrie-du-vaccin-79806244.html

 

Mais ce contexte autoritaire et ces velléités de coercition ne sont pas propres à la rougeole. C’est en effet ce qu’on avait déjà pu constater avec la saga du H1N1 et les plans de vaccination obligatoire qui étaient véritablement «dans les tiroirs» (lois d’exception qui constituait un cadre juridique pour rendre une vaccination obligatoire avant qu’un amendement ne soit adopté in extremis, grâce à la pression du collectif Initiative Citoyenne ; la ministre Bachelot qui avait sollicité l’avis du Conseil Constitutionnel pour savoir s’il n’était pas contraire à la Constitution d’instaurer une vaccination obligatoire, etc).

 

Mais alors que la défiance dans la vaccination ne cesse de croître et que l’OMS, elle, rêve d’un monde où la vaccination est appréciée (http://www.initiativecitoyenne.be/article-l-oms-veut-concretiser-l-ideal-d-un-monde-ou-la-vaccination-est-appreciee-74598358.html), les préparatifs vont bon train pour les prochaines pandémies «tant attendues».

 

En la matière, les choses sont si troubles (ou SI CLAIRES, c’est selon!) que nous ne saurions assez vous conseiller la lecture des articles suivants.

 

«Comment vacciner l’ensemble de la population en quelques jours»:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-comment-vacciner-l-ensemble-de-la-population-en-quelques-jours-71663553.html

 

«Après le H1N1, certains rêvent déjà d’une autre «pandémie» avec l’OMS en grande coordinatrice»:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-apres-le-h1n1-certains-revent-deja-d-une-autre-pandemie-avec-l-oms-en-grande-coordinatrice-71813794.html

 

«Partage des virus en cas de pandémies de grippe: l’OMS en vient à un accord»:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-partage-des-virus-en-cas-de-pandemies-de-grippe-un-groupe-de-l-oms-en-vient-a-un-accord-72298078.html

 

«Préparation aux futures pandémies, comme si de rien n’était..»:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-preparation-aux-futures-pandemies-comme-si-de-rien-n-etait-76907460.html

 

«A Gand, on continue les essais cliniques d’un vaccin contre la grippe aviaire» (alors que les dernières recherches ont pourtant montré l’impossibilité d’une pandémie humaine due à ce virus, vu sa faible contagiosité):


http://www.initiativecitoyenne.be/article-a-gand-on-continue-les-essais-cliniques-d-un-vaccin-contre-la-grippe-aviaire-79655797.html

 

«Grippe: un projet de pandémie avant 2015?»:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-grippe-un-projet-de-pandemie-avant-2015-79995576.html

 

«Le Sénégal va tester l’opérationnalité de son plan de contingence contre la grippe aviaire»:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-le-senegal-va-tester-l-operationnalite-de-son-plan-de-contingence-pour-la-grippe-aviaire-80533913.html

 

«Vaccin universel contre la grippe: progrès ou menace?»:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-vaccin-universel-contre-la-grippe-progres-ou-menace-64112608.html

 

Et pendant que ces préparatifs pour d’autres vaccinations expérimentales sont «affûtés», les dégâts des précédentes expérimentations sont pitoyablement constatés avec des mesures trop tardives donc insensées comme en témoigne notamment l’aveu de l’Agence Européenne du Médicament qui décide de restreindre l’usage du Pandemrix (vaccin H1N1 adjuvanté de GSK) chez les moins de 20 ans en raison du risque de narcolepsie que fait courir ce produit, en s’empressant toutefois de dire qu’il pouvait encore être administré à cette population « si le vaccin trivalent contre la grippe n’était pas disponible!»:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-pandemrix-restriction-de-l-utilisation-du-vaccin-chez-les-personnes-de-moins-de-20-ans-79940921.html

 

Les fabricants continuent pour leur part de miser sur ces nouveaux adjuvants huileux (type squalène) et ont compris, pour ce faire, l’importance de «sécuriser» fallacieusement le public à coup de contre-vérités et autres simplifications en touts genres:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-vaccins-la-vraie-fausse-securite-des-adjuvants-80792805.html

 

 

Mais outre ce côté expérimental de toutes ces «vaccinations d’occasion» (vaccinations pandémiques), il ne faudrait pas oublier le côté expérimental inhérent à toute vaccination ordinaire quelle qu’elle soit dès lors que jamais aucune étude officielle n’a valablement comparé l’état de santé global à long terme de gens vaccinés à celui de personnes absolument non vaccinées et ceci au prétexte qu’il serait « non éthique » de priver de vaccins de larges groupes d’individus, preuve s’il en était encore besoin, de la manière tout à fait anti-scientifique dont on procède avec les vaccins.

 

Que font les programmes massifs de vaccination au système immunitaire et au système nerveux des enfants qui sont ainsi piqués sans qu’on ne leur demande leur avis ? Voilà une question de circonstances vu les derniers cris d’alarme des officiels en matière de consommation de Rilatine, un médicament prescrit en cas d’hyperactivité dont les prescriptions ne cessent d’exploser. Entre 2006 et 2010 en Belgique, le taux d’enfants sous Rilatine est passé de 6000 à 26 500 et, en parallèle, il y a eu 4 nouveaux vaccins introduits dans le calendrier vaccinal officiel pendant la même période:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-explosion-des-prescriptions-de-rilatine-et-augmentation-du-nombre-de-vaccins-79729019.html

 

Qui pourrait affirmer, sans risque de se tromper que l’aluminium vaccinal ne joue absolument aucun rôle néfaste sur le système nerveux de ces enfants de plus en plus drogués, au détriment d’une investigation sérieuse des causes les plus probables? Un aluminium à qui des chercheurs de l’Université de Liège (ULg) arrivent cependant encore à trouver des «vertus cachées» en trouvant par exemple à se réjouir de ce que l’aluminium des vaccins (utilisé comme adjuvant) incite les cellules à «cracher» leur ADN!


http://www.initiativecitoyenne.be/article-fausses-rejouissances-au-sujet-des-dernieres-decouvertes-sur-l-aluminium-vaccinal-79790949.html

 

Et comme, une fois encore, la presse avait uniquement relayé l’enthousiasme (aveugle ?) de ces chercheurs et osé relayer leurs propos selon lesquels «aucune étude un peu étayée n’a remis en cause l’innocuité de l’aluminium» (!), le salutaire tollé citoyen de réactions n’a pas manqué. D’où que Vers l’Avenir s’est évidemment senti forcé de «rattraper la sauce» et de publier un article rectificatif, celui-ci démontrant de façon exemplaire l’importance de la vigilance citoyenne individuelle et des réactions personnelles des lecteurs:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-aluminium-vaccinal-vers-l-avenir-publie-un-rectificatif-80264253.html

 

 

Dans ces conditions, vu tant de controverses, on comprend qu’il est fort peu légitime d’aller imposer la vaccination à quiconque, contrairement au point de vue de Mme Miermans, s’exprimant dans Le Soir, au nom de la cellule Provac dont l’étrange et confuse mission est à la fois «la promotion» et l’ «expertise» en matière de vaccination:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-peut-on-imposer-la-vaccination-des-enfants-79249271.html

 

 

C’est véritablement la LIBERTE qui doit prévaloir en la matière mais divers exemples nous montrent hélas qu’il reste encore un ENORME CHEMIN à parcourir :

 

«Malawi: 131 enfants vaccinés à la pointe du fusil»:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-malawi-131-enfants-vaccines-a-la-pointe-du-fusil-79088388.html


«Nouvelle-Zélande: des vaccinations contre la dignité humaine et le droit des patients »


http://www.initiativecitoyenne.be/article-nouvelle-zelande-des-vaccinations-contre-la-dignite-humaine-et-le-droit-des-patients-72555175.html

 

Mais le problème se pose bien sûr aussi en termes de liberté thérapeutique, particulièrement mise à mal, et le problème des dogmes médicaux (vaccins ou autres) va évidemment de pair avec la chasse à toute forme possible d’alternative.

 

Le scandale de l’affaire Gardenal (Dr Martine Gardenal)  illustre, à son paroxysme, le caractère délétère de la pensée unique médicale pour les droits des patients:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-affaire-gardenal-la-liberte-therapeutique-et-le-droit-des-patients-honteusement-bafoues-69070456.html

 

Mais ceci n’est hélas pas qu’un cas isolé. Le Dr Nicole Délépine, éminente cancérologue pédiatrique française a ainsi pu expliquer le 8 juillet dernier sur le plateau de l’émission  C’est dans l’Air (France 5) comment on a essayé de faire fermer son service parce que cette praticienne «dérangeante» utilisait tout simplement des protocoles différents de ceux utilisés par ses collègues. Elle a d’ailleurs pu dire au cours de l’émission qu’il n’y a pas de liberté thérapeutique et ce, même quand la vie du patient est en jeu:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-meme-lorsque-la-vie-des-gens-est-en-jeu-il-n-y-a-pas-de-liberte-therapeutique-79785877.html

 

Tout récemment aussi, le Centre fédéral d’Expertise des soins de santé (KCE) remettait un rapport étrangement partial au sujet de l’homéopathie, ce à quoi nous avons répondu par l’intermédiaire d’un communiqué de presse intitulé «L’Homéopathie vue par le KCE: la paille et la poutre»:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-l-homeopathie-vue-par-le-kce-la-paille-et-la-poutre-74652789.html

 

Pourtant, comme rappelé par le Dr Arlette Blanchy, vétérinaire homéopathe, si les mêmes critères exigés pour les médicaments homéopathiques étaient en vigueur pour les médicaments allopathiques (médicaments traditionnels), seuls 11% de ces derniers obtiendraient leur autorisation de mise sur le marché (AMM)!!! 

 

Source: British Medical Journal, http://clinicalevidence.bmj.com/ceweb/about/knowledge.jsp

 

Mais pour que le citoyen puisse choisir en conscience et choisisse librement, encore faut-il qu’il connaisse suffisamment ses droits. Or beaucoup de patients ignorent la teneur exacte de la loi de 2002 sur les droits du patient:

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-journee-europeenne-des-droits-des-patients-vs-semaine-europeenne-de-la-vaccination-deux-poids-deux-mesures-72121902.html

 

En Autriche, la plus haute juridiction du pays a condamné un médecin scolaire à indemniser une victime du vaccin hépatite B, devenue quasiment aveugle (névrite optique), estimant que ce médecin avait commis une faute professionnelle en ne respectant pas son devoir d’information sur les risques de la vaccination, ce qui n’a pas permis aux parents et au jeune de réaliser un consentement libre et éclairé:


http://www.initiativecitoyenne.be/article-la-justice-autrichienne-l-affirme-les-vaccinations-en-milieu-scolaire-ne-sont-pas-obligatoires-76925316.html

 

 

Comme vous aurez pu le constater, l’accès à l’information constitue donc l’essence même de cette loi et est une condition sine qua non pour que les patients puissent effectivement reprendre leur santé en main. Raison pour laquelle nous avons aussi à dénoncer les projets de cyber-censure et à garantir autant que faire ce peut un Internet Libre, comme le font notamment divers groupes citoyens au travers de la dénonciation du traité international ACTA:  http://www.initiativecitoyenne.be/article-acta-le-traite-scelerat-qui-progresse-dans-l-ombre-et-menace-tout-l-internet-79058433.html

 

 

Et tant qu’Internet est encore libre, nous en profitons pour vous communiquer, à titre informatif, un article de Libération du 27 juillet dernier intitulé «Calvaire post-vaccin» et qui démontre à lui seul la tragédie que peut représenter un manque d’information préalable à une vaccination:


http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/CALVAIRE-POST-VACCIN--Libe-du-27-juillet-2011-.pdf

 

 

Ironie du sort, il y aura visiblement toujours assez d’argent pour utiliser ce genre de vaccin aussi controversé partout dans le monde, y compris en Afrique, tandis qu’il en manque constamment pour sauver de façon certaine des millions de gens de la famine….

 

http://www.jambonews.net/actualites/20110723-gardasil-le-danger-se-precise-pour-les-fillettes-rwandaises-et-africaines/ 

 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-des-milliards-d-euros-pour-des-campagnes-vaccinales-de-masse-quand-des-millions-de-gens-meurent-enco-78437427.html

 

http://www.jambonews.net/actualites/20110509-les-etudes-cliniques-a-grande-echelle-seraient-elles-d%e2%80%99actualite-au-rwanda/ 

 

Nous terminons en espérant avoir pu vous faire comprendre autant que faire ce peut la cohérence et l’importance de nos actions, tout en vous faisant part d’un bilan particulièrement dynamique pour ce premier semestre 2011.

 

Nous vous rappelons enfin que si nous pouvons continuer notre mission, c’est grâce à vous, grâce à vos dons. Comme toujours, si jamais vous souhaitez nous soutenir, 2 possibilités : via le bouton Paypal sur notre site (en haut, à droite) ou par virement bancaire sur le compte du collectif Initiative Citoyenne dont les coordonnées sont les suivantes :

 

 

Numéro de compte bancaire

363-0594444-68

IBAN format papier

IBAN BE82 3630 5944 4468

IBAN format électronique

BE82363059444468

Code BIC de ING Belgique (Swift ING)

BBRUBEBB

 

 

Pour suivre notre actualité, vous pouvez régulièrement visiter notre site Internet : www.initiativecitoyenne.be et, si vous le souhaitez, vous inscrire également sur notre site afin de recevoir « une alerte mail » à chaque nouvel article publié.


Désormais, pour plus de clarté, nos articles sont classés par rubriques/catégories comme par ex. les rubriques «Pandémies à gogo», «Effets secondaires/vaccins», «Médecins», «Pluralisme thérapeutique», «Liberté & démocratie», «Vaccination des enfants/crèches», «Actions d’initiative Citoyenne», etc…

 

Si jamais vous avez une question, une suggestion ou un commentaire à nous faire, merci de ne pas le faire via nos adresses @gmail.com mais à l’adresse suivante:


initiative.citoyenne@live.be

 

Si vous souhaitez abonner un ami ou une connaissance à nos newsletters périodiques telle que celle-ci (pas plus de 4 ou 5 par an), merci d’envoyer un mail à l’adresse initiative.citoyenne@live.be avec l’adresse e-mail à abonner et en objet/titre du mail, la mention «INSCRIPTION NEWSLETTER».

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 14:42

Article relayé

 

Bien que ce que raconte le Docteur Bruno Darmon soit tout à fait tragique, cela ne manque pour autant pas, par endroits, d'un certain comique, de telle sorte que cela rappelle ce dystique du poète romantique Alfred de Musset parlant du "Misanthrope" de Molière: "Quelle mâle gaîté, si triste et si profonde, Que lorsqu'on vient d'en rire l'on devrait en pleurer!"

 

Ostéoporose: Diphosphonates, les médicaments qui empêchent ensuite de guérir toutes les maladies en enlevant des dents dévitalisées.


Quasiment tous les traitements de notre médecine moderne sont aussi des poisons avec des effets secondaires même si, paradoxalement, ils suppriment [NDLR: Ou, du moins, en font disparaître certains symtômes] des maladies.

 

Certes; parfois les maladies peuvent tuer, et; par conséquent; alors, faute de mieux; quand on ne sait rien faire d’autre, il est "préférable" d’empoisonner un peu l’organisme que de mourir. 

 

Les effets secondaires de nos médicaments-poisons sont toutefois largement sous-estimés et ils pourraient bien être , avec la dent dévitalisée, l'une des premières causes de l’apparition des maladies graves. Il faudrait donc toujours rechercher des solutions naturelles sans effets secondaires. Parmi ces poisons qu’on appelle médicaments, il en existe une catégorie particulièrement perverse comme vous allez le constater. Ces sont les médicaments de la classe des diphosphonates ou bisphosphonates.

 

Ce sont des médicaments utilisés aujourd’hui pour traiter l’ostéoporose, un mal qui n’est pas sans rapport avec le mal du siècle qui est le mal de dos. Car la douleur chronique du dos, souvent associée à une inflammation chronique, est toujours associée à une lente déminéralisation du squelette. Le mal de dos est lui même souvent associé à une maladie grave en préparation, car c’est dans le dos que se projettent les points d’acupuncture de commande des différents organes. Le mal de dos est donc loin d’être anodin.


L’os est un organe qui présente des manifestations de minéralisation et déminéralisation. Certaines cellules appelées ostéoblastes minéralisent l’os tandis que d’autres appelées ostéoclastes le déminéralisent. Des chimistes se sont aperçus que certaines molécules permettaient de supprimer quasiment la fonction ostéoclasique, donc d’éviter à l’os de se déminéraliser. On tue en fait plus ou moins les ostéoclastes. Ces molécules luttent ainsi contre l’ostéoporose dans la logique de toute la médecine moderne qui est d’inhiber une fonction, donc d’empoisonner l’organisme.

 

Il y a une dizaine d’années, ces molécules étaient présentées aux dentistes comme des médicaments miracles pour l’implantologie dentaire dans les cas où l’os est trop mou pour pouvoir y poser des implants. Mais depuis on en est revenu, car l'on s’est aperçu que ces médicaments, s’ils permettaient effectivement d’augmenter la densité osseuse, empêchaient aussi quasiment de poser des implants, car l’os se comportait alors comme un os mort. Il pouvait alors s’infecter gravement à la pose d’un implant.

 

Mais ce qui est aussi très problématique c’est qu’une simple extraction dentaire peut aussi entrainer la mort du patient qui aurait pris de tels médicaments. En effet, une infection osseuse terrible peut survenir à cause de l’os qui se nécrosera et cela se transformera en septicémie mortelle. On observait jadis cela après les traitements de cancers des mâchoires par irradiation qui provoquaient une ostéoradionécrose. Et bien, maintenant, depuis presque une dizaine d’années, nos bons pharmacologistes ont trouvé un médicament avec lequel on arrive à peu près au même résultat. On parle d’ailleurs de chimio ostéonécrose.


Le grand paradoxe diabolique, dans ce cas, c’est que la plupart des problèmes rhumatologiques et donc des problèmes de mal de dos et de déminéralisation proviennent des dents dévitalisées, comme la plupart des maladies graves en fait. Donc, pour les résoudre vraiment, il faudrait enlever des dents et mettre des dentiers. C’est ce que notamment un rhumatologue a observé pendant une quarantaine d’années, sur des milliers de patients, le Dr JG Thomas, aujourd’hui à la retraite, à Grasse.

 

Mais si le patient a pris l'un de ces médicaments diaboliques de la classe des diphosphonates, si l'on enlève la cause du problème, donc la dent dévitalisée, l'on prend carrément un risque mortel. Et cela même si le médicament a été arrêté depuis des mois ou des années, parfois.

 

Ce sont donc vraiment des médicaments qui empêchent de guérir toutes les maladies, le titre n’est pas une blague. Difficile de faire plus diabolique dans la catégorie des médicaments. Et pendant que les rhumatologues prescrivent de plus en plus ces médicaments-poisons, ne sachant rien faire d’autre, les dentistes dévitalisent de plus en plus de dents, incités à le faire par les remboursements pervers de la sécurité sociale.


Pour traiter l’ostéoporose il existe plusieurs substances naturelles pour se reminéraliser mais qui, bien sûr ne rentrent pas dans la logique pharmacologique moderne de remboursement par la sécurité sociale. C’est la prêle, des médicaments ayurvédiques à base de corail, l’algue lithothame, le jus de citron dans lequel a trempé de la coquille d’œuf, la poudre d’huitre POS ou de la nacre en solution, le silicium organique et la poudre de silice de Plocher, notamment.

 

Il existe aussi un aliment particulier qui ressemble d’ailleurs à de l’os, c’est le céleri-rave. On râpera le céleri rave très fin pour obtenir une bouillie, puis on y versera du jus de citron, que l’on laissera un peu agir, histoire de mobiliser les minéraux. Ensuite, on mélangera cette mixture avec de la crème fraiche par exemple, car sans graisse, on ne peut pas bien reminéraliser. On obtiendra ainsi une crème alimentaire très reminéralisante.


C’est en Lune croissante qu’il faudra de préférence se reminéraliser, donc le consommer, car c’est en Lune croissante que l’on se construit tandis qu’en Lune décroissante l'on se nettoie. C’est assez important d’en tenir compte notamment pour les plantes médicinales, car si on essaie trop de se minéraliser en Lune décroissante par exemple, l’excès de minéraux peut causer certains problèmes, des obstructions, des calculs, notamment.


La déminéralisation, avec le mal de dos, est un mal de plus en plus répandu dans notre civilisation occidentale. Huit Français sur dix ont mal au dos. Les infections osseuses autour des dents dévitalisées ont ne grande part de responsabilité dans cette problématique. La solution diphosphonate me semble vraiment être une fausse bonne idée, très dangereuse. Qui peut garantir qu’on ne devra jamais enlever une dent dans le futur?


Ces médicaments ont divers noms et se prennent debout avec un grand verre d’eau pour ne pas brûler l’œsophage, tellement ils sont acides. Parfois, les médecins disent à leurs patients que ce sont juste des vitamines pour renforcer leurs os. Selon certains témoignages que j’ai eu, même si ces médicaments arrêtent la perte de minéralisation de l’os, il n’est pas du tout sûr qu’ils rendent l’os plus solide, car l’os casserait alors comme du bois mort au moindre choc.


La solidité de l’os ne dépend pas que de son taux de minéralisation mais aussi de sa capacité à se déformer sans casser, ce que - parait-il -, les diphosphonates affecteraient. J’ai entendu des cas de personnes se cassant en plusieurs morceaux après une simple chute, alors qu’elles avaient pris de tels médicaments. S’il y a des médicaments soi-disant préventifs à éviter, je crois que ce sont bien ceux-là, mes chers amis [...].


Je parie que, dans quelques années, ces médicaments vont être l’objet d’un scandale pire que celui du Mediator.


Voici, maintenant, quelques petites anecdotes instructives pour la santé. Elles sont consécutives à des rencontres faites par hasard, mais qui, toutes, peuvent être vérifiées, par un journaliste par exemple, car les personnes citées peuvent toutes être retrouvées.


Dernièrement j’ai une voisine qui avait mal à une dent et on la lui a enlevée. Il n’y a avait pas d’autres solutions, parait-il, selon le dentiste. Elle est morte de septicémie peu de temps après, car elle était sous diphosphonate. Le mari, qui était, par ailleurs, infecte -  parait-il - avec sa femme, en veut au dentiste. Mais c’est au rhumatologue, à la limite, qu’il devrait en vouloir, car le dentiste n’a fait que lui abréger ses souffrances…… Que le monde est injuste parfois……!


En prenant le train, dernièrement, une dame à la limite de la retraite, s’assied à côté de moi. Nous parlons un peu durant le voyage. Elle a toujours travaillé pour l’hôpital public, dans les services hospitaliers des soins palliatifs plus précisément. C’est le service où les patients cancéreux en phase terminale arrivent pour y mourir, le plus souvent. Depuis trente ans elle voit l’évolution de la situation sur le terrain, au delà des chiffres qui nous font croire que grâce à la médecine moderne l'on vit de mieux en mieux. C’est surtout vrai, en fait, pour le corps médical.


Elle, ce qu’elle constate, c’est que de plus en plus de patients viennent mourir dans son service. Même si les patients demandent qu’on les laisse tranquilles, les médecins font tout pour les maintenir en vie parce qu’ils sont payés à l’acte. Eh oui, c’est souvent cela, aujourd’hui, dans la médecine, seul les actes donnent lieu à une rémunération. C’est vrai aussi à l’hôpital public. Il faut donc faire des actes. De plus en plus de patients jeunes arrivent dans son service alors qu’au début de sa carrière on n’y voyait plutôt des personnes âgées, me dit-elle. Elle constate que la souffrance tout comme la quantité de malades ne cessent d’augmenter dans les hôpitaux et cela même si l'on ne cesse de construire des hôpitaux. Tous les services hospitaliers sont de plus en plus débordés, on se sait plus quoi faire des malades et des grabataires. Même les maisons de retraites sont débordées de grabataires, elles ont de plus en plus de mal à trouver du personnel.


Une connaissance, aujourd’hui à la retraite, travailla jadis dans la première entreprise qui fournissait en médicaments les pharmacie du département des Alpes-Maritimes. Il a vu la progression phénoménale de la consommation des médicaments durant ces cinquante dernières années. Quand je lui demande d’évaluer un peu par combien a été multipliée la consommation de médicaments dans le département ces cinquante dernières années, compte tenu que d’autres entreprises équivalentes ont dû se développer pour fournir la demande de plus en plus importante, il évalue que la consommation a du être multipliée par mille en un demi-siècle. Il exagère peut-être un peu, je crois. Je constate aussi que, dans notre société, aujourd’hui, rares sont les personnes qui ne prennent pas de traitement médical après cinquante ans. Les Français sont champions toutes catégories de la prise de médicaments. De plus de plus de jeunes aussi prennent régulièrement des médicaments. Ils ne se rendent pas compte qu’ils se droguent, ils croient se soigner. Ils feraient mieux, quand ils sont malades, de se coucher et de jeûner, s’ils ne savent rien faire d’autre. Ils pourraient aussi boire de l’eau chaude avec du citron ou faire une infusion avec des herbes de Provence. C’est simple mais efficace.


En me promenant vers le port de Nice je découvre une boutique que je ne connaissais pas. C’est une boutique qui vend des huiles essentielles et des hydrolats de plantes, principalement. Le propriétaire travaillait jadis dans un grand laboratoire de produits pharmaceutiques et était chargé des études sur l’efficacité et les effets secondaires des médicaments. On lui demandait systématiquement de truquer les études pour que les chiffres conviennent au laboratoire. Une pratique généralisée dans tous les grands laboratoires, m’a-t-il dit. C’est l'une des raisons pour lesquelles il a démissionné pour se tourner vers la médecine des plantes. Il me parle d’un groupe d’infirmières d’un l’hôpital de Nice qui viennent se fournir régulièrement chez lui. Elles voient bien ce que produit la consommation de médicaments allopathiques sur les patients et elle ne veulent pas y toucher, si ce n’est pour les donner aux patients.


Les deux dernières herboristeries de Cannes ont fermé, ces dernières années, car les herboristes étaient très vielles et comme le diplôme d’herboristerie n’est pas reconnu en France, personne n’a pu reprendre les affaires. De moins en moins de personnes ont le réflexe de prendre des plantes médicinales, qui, elles, n’auront pas d’effets secondaires, c’est-à-dire qui ne provoqueront pas une maladie plus grave que celle sensée être soignée comme le font quasiment tous les médicaments modernes.


Une connaissance venant passer ses vacances sur Nice est propriétaire d’un laboratoire d’analyses médicales dans une petite ville du Centre-Est de la France, le trou du cul de la France comme il dit. Beaucoup de patients ont la C.M.U. et passent leur temps chez les médecins et dans son laboratoire pour faire et refaire inlassablement des analyses. Pour lui, comme tout est gratuit pour eux, ça les occupe, me dit-il. Ce genre de comportement ruine la sécurité sociale et notre pays mais assure son enrichissement personnel. Comme à tous les membres du corps médical que je rencontre, je lui ai demandé si cela l’intéressait de comprendre pourquoi les dents dévitalisées pourraient bien être la principale cause des maladies et mal-être de tous ses patients. Mais lui aussi, comme tous les autres, il s’en fout royalement. Pourquoi chercher quelque chose qui à terme ne pourrait éventuellement conduire qu’à diminuer ses revenus?


La fille de mon beau-père est pharmacienne et son mari tient un laboratoire d’analyses médicales. Le mari gagne tellement d’argent qu’elle a arrêté de travailler pour faire de l’humanitaire. Elle ouvre des pharmacies dans les pays en voie de développement pour y faire acheminer ensuite des médicaments chimiques. Il faut bien que les pauvres aussi soient empoisonnés, sinon ce ne serait pas juste… Il est très fier de sa fille qui, elle même, pense faire beaucoup de bien. Elle fait notamment la promotion de campagne de vaccination. Lui-même était un sportif, très robuste et en très bonne santé, avec un cœur en excellent état. Un jour, il a cassé sa tirelire pour se faire mettre des implants dentaires en titane en prenant - comme le lui avait conseillé son dentiste - des anti-inflammatoires après l’intervention, pour être sûr de ne pas avoir de problème. Depuis, il a des problèmes cardiaques et il doit prendre sans cesse des anti-coagulants avec parfois des hémorragies internes assez problématiques. Mais c’est le hasard, parait-il, car, comme c’est un ancien prof de fac, tout ce qui n’est pas validé par l’université n’a pas de valeur.


Ma grand-mère à eu cent deux ans cet été, c’est la doyenne de sa maison de retraite. C’est elle qui m’a élevé et c’est la seule personne a qui j’ai enlevé toutes ses dents mortes, sans même le lui demander. Comme elles ne lui faisaient pas mal - je la connais -, elle n’aurait pas voulu. Comme c’était des bouts de racines qui trainaient dans la mâchoire, elle ne s’en est même pas aperçu.. Elle râlait un peu lors de l’opération, car elle trouvait que ça faisait long pour enlever juste une petite racine, mais je suis arrivé à le faire quand même. On dit bien menteur comme un arracheur de dents, ce n’est pas pour rien. C’est la personne qui mange le plus mal que je connaisse. Elle mange du pain de mie blanc en sachet avec du pâté en boite puis du fromage et de la confiture au sucre blanc. Jadis, elle se vaccinait même tous les hivers contre la grippe. Mais, quand elle était jeune, elle n’a pas été vaccinée, et n’a jamais eu de dents dévitalisées, c’est vrai. Malgré tout ça, elle n’est quasiment jamais malade. A chaque fois qu’elle a un petit souci de santé, elle appelle le médecin allopathe et avale tous ses médicaments chimiques sans hésiter. Il y a trois ans, elle a fait un tour à l’hôpital pour un petit mal de ventre que son médecin allopathe n’arrivait pas à résoudre. Les médecins lui ont donné des anxiolytiques car ils ont estimé que c’était dû à une peur de mourir. Elle est ressortie de l’hôpital sans mal de ventre mais sur un fauteuil roulant. Selon le kinésithérapeute qui venait la voir ensuite et avec qui j’ai discuté, c’est assez courant m’a-t-il dit. Les personnes âgées rentrent en marchant à l’hôpital pour un petit bobo et en ressortent guéries mais sur un fauteuil roulant. Ah c’est la science…


En prime elle avait aussi perdu toute sa mémoire, elle ne me reconnaissait même plus. Je lui ai alors fait un nouveau dentier en faisant insérer par mon prothésiste des cristaux de cristal de Roche dans toutes les dents. Elle a vite retrouvé toute sa mémoire. Un jour, elle l’a re-perdu et je me suis aperçu que ma mère lui avait remis son ancien dentier, car le nouveau lui faisait mal. J’ai alors retouché le nouveau dentier pour qu’il ne fasse plus mal et il lui a été remis. Elle a retrouvé, à nouveau, la mémoire. Même ma fille l’a nettement constaté. Comme nul n’est prophète en son pays, je ne suis arrivé à convaincre personne de ma famille de la nécessité de faire enlever leurs dents dévitalisées et ils sont tous malades de quelques chose, à part la grand mère qui pourrait bien tous les enterrer et qui s’étonne d’ailleurs qu’ils soient tous un peu malades de quelque chose.


La femme de ménage de ma mère est originaire des Comores. Elle y retourne de temps en temps. En discutant avec elle elle s’étonne toujours de voir autant de personnes âgées grabataires en France, tandis que, dans son pays, elles lui semblent toutes en forme et ne connaissent pas les fauteuils roulants. Il faut dire qu’il n’y a pas de sécurité sociale et de remboursement de médicaments aux Comores, et encore moins de dentistes qui dévitalisent les dents. Une autre aide-soignante portugaise m’a dit à peu près la même chose pour le Portugal. Il paraît qu’en France, on a la meilleure médecine du monde, enfin c’est ce que j’entends souvent dire de nos médecins…


La clinique Paracelsius se trouve dans une petite région de Suisse où les personnes sont les moins malades de toute la Suisse, chiffres à l’appui consultables sur sante-dents.com. Le Dr Rau, le directeur de la clinique Paracelsius, connue pour ses guérisons assez exceptionnelles m’a avoué discrètement que tout ce qu’ils font dans sa clinique serait négligeables face aux pathologies graves si on n’enlevait pas aussi les dents dévitalisées des patients. C’est aussi ce que m’avait dit le Dr J.G. Thomas de Grasse, acupuncteur aujourd’hui à la retraite, lui aussi connu pour ses guérison exceptionnelles dans le sud de la France.


Un ostéopathe des Bouches-du-Rhône, que j’ai rencontré lors d’un stage avec Hulda Clark, a subi une quinzaine d’injections dans ses trois dents dévitalisées enlevées, pour traiter les mémoires toxiques osseuses. C’est une technique pas encore vraiment connue en France, il faut déjà commencer par enlever les dents dévitalisées. Il m’a dit qu’il estime que cela lui a fait autant de bien que d’enlever ses dents dévitalisées.


Sept ans déjà que le Conseil de l’Ordre m’a interdit d’exercer pour avoir informé des patients qu’il serait bien pour leur santé d’enlever leurs dents dévitalisées. Je suis le premier dans ce cas en Europe dans le pays le plus malade d’Europe et celui qui possède aussi le plus de dents dévitalisées d’Europe, comme par hasard. Je n’ai reçu aucun soutien de l’université dentaire de Nice, dont j’ai contacté notamment les quatre derniers doyens, ni de tous les médecins que j’ai contacté, et encore moins de la justice qui aurait bien voulu m’envoyer aussi en prison pour la même raison en me faisant passer pour un fou qui mutile les patients. Mais bon, j’y ai échappé de justesse. Les quelques dentistes de la région qui faisaient de même ont tous été convoqués par le Conseil de l’Ordre des Alpes Maritimes qui leur a fait des menaces de subir le même sort que moi s’ils continuaient à enlever les dents dévitalisées de leurs patients pour «soi-disant» leur redonner la santé. Alors, aujourd’hui, ils refusent d’enlever les dents dévitalisées. Difficile d’accepter de perdre un métier où on gagne cinq à dix mille euros par mois pour guérir quelques patients.


J’ai croisé dernièrement dans les rues de Nice le Président du Conseil de l’ordre qui avait organisé mon interdiction d’exercer et qui soutient toute la persécution de cette idée. Il rigolait de tout cela. Je lui ai demandé s’il croyait en Dieu et au karma, car il risquerait d’avoir quelques conséquences fâcheuses selon moi à ce qu’il a fait et qui empêche des centaines de personnes d’accéder à la santé. Il a répondu que tout cela n’était que des bêtises pour lui, et d’ailleurs il n’y a aucun Dieu pour lui, puisque nous descendons du singe, disent les scientifiques.


Je discutais dernièrement avec un ami ami dentiste qui m’avouait que les derniers remboursements des inlays core (les pivots en langage courant), mieux remboursés encore que les couronnes, étaient une incitation terrible de la sécurité sociale à dévitaliser les dents. La couronne sur dent dévitalisée avec un inlay core est l’acte le plus rentable, et de loin, de toute la dentisterie, hormis les implants. Cela fait que ces dernières années, les dentistes n’ont jamais autant dévitalisé de dents. Mais personne ne fait le lien avec l’augmentation importante de toutes les maladies graves, du mal de dos aux cancers. Personne ne veut y croire, personne ne prend même le temps de vérifier si la plus grande cause de toute cette souffrance ne serait pas tout simplement, comme je le crie depuis des années, ces seuls organes morts que notre civilisation a accepté d’introduire dans les organismes vivants.


J’ai guéri des centaines de patients que personne ne pouvait guérir juste en enlevant leurs dents dévitalisées. Pour être plus crédible, j’en ai même filmé une centaine que j’ai mis sur internet sur www.sante-dents.com. Mais peu de gens s’y intéressent vraiment. Les malades sont en attente de la découverte du médicament miracle, qui n’arrivera jamais. Alors la maladie ruine notre civilisation qui devient une civilisation de malades, qui ne peut logiquement avoir qu’une économie malade. Les enfants naissent avec diverses maladies génétiques et notamment avec les dents tordues, car leurs parents avaient des dents dévitalisées. Le seul secteur économique qui est en pleine expansion en France est l’aide aux personnes dépendantes.. Tant que la sécurité sociale peut payer, ça en occupe certains…


Toutes ces histoires de dents dévitalisées, de chemtrails, de vaccins, de gaz de shiste, de médicaments-poisons, sont graves, certes, mais si, un jour, une centrale nucléaire venait à exploser, ce serait bien pire que tout encore, à part une bombe atomique évidemment. C’est une terrible vérité que l’on refuse pourtant de voir, comme bien d’autres. Alors en France particulièrement on continue à construire des centrales nucléaires alors qu’il faudrait pourtant toutes les arrêter immédiatement, sinon environ trente millions de Français pourraient bientôt mourir à cause de cela m’a encore dit la petite voix, histoire de mieux comprendre qu’il ne faut pas jouer à séparer les atomes, un peu comme il ne faut pas jouer à séparer le nerf de la dent, car «Tu ne sépareras pas ce que Dieu a uni», nous avait-il été dit dans la Bible.


J’ai découvert une nouvelle thérapie. Elle est tout à fait dans l’esprit de la voie de la vérité. Tous les jours, je me répète que je suis un imbécile. Vous devriez essayer, ça à l’air de marcher sur moi, j’ai l’impression que, chaque jour, je le suis un peu moins. Je crois que tous les Français devraient l’appliquer, au lieu, notamment, de penser qu’on a la meilleure médecine du monde, les meilleures centrales nucléaires du monde et d’autres conneries dans le même genre. La solution à notre connerie nationale serait certainement de commencer à la reconnaître.


Bruno Darmon, Docteur en chirurgie dentaire: drbrunodarmon@yahoo.fr.

 

Source: http://dent.devitalisee.free.fr/?p=138.

 

A noter que le Docteur Bruno Darmon sera présent comme conférencier au Colloque Vivre sa Santé au Naturel du 11/11/11 en Bretagne.

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 16:49

Un homme politique serbe dénonce les OGM

... et les chemtrails!

 

Nikola-Aleksic.jpg

 

Nikola Aleksic, Ecologiste Serbe

 

Il veut que les Serbes ne soient plus traités...

comme des insectes nuisibles (avec les pulvérisations)

ni considérés comme des sujets d'expériences!

 

"Les crimes de l'extrême civilisation

sont pires que ceux de l'extrême barbarie!"

 

- Barbey d'Aurevilly -

 (Suite...)

 

Curieusement l'on n'en parle pas aux journaux télévisés! Cela ne date pas d'hier que L'Art de Vivre Sain dénonce les chemtrails. Au moment où certains hommes politiques courageux eux-mêmes les dénoncent et veulent s'y opposer la question n'est sans doute plus de savoir si cela existe mais bien: "Que faire pour ne plus être traités comme des insectes et des sujets d'expériences (voir l'histoire des Guatémaltèques traités comme des rats de laboratoire par les USA)!?!".

 

Dans cette vidéo tout à fait remarquable en provenance de Serbie, Nikola Aleksic, directeur du Mouvement Ecologique du Novi Sad, émet un avertissement sévère au président serbe Boris Tadic pour stopper l'importation des aliments basés sur les OGM et arrêter la pulvérisation de chemtrails par des avions banalisés dans le ciel de la Serbie, ou bien il appellera personnellement les Serbes à descendre dans la rue.

 

Le président du Mouvent Ecologique Serbe de Novi Sad déclare:

 

"Ces gaillards ... sont venus avec une nouvelle technologie avec laquelle ils ont commencé à nous traiter comme des insectes [pulvérisation]. Regardez notre ciel, citoyens serbes! Vous pouvez voir par vous-mêmes! Regardez les traces quotidiennes de poisons qui proviennent des avions banalisés! A partir du moment où notre gouvernement a signé le prétendu partenariat pour la paix (le 14 décembre 2006) le ciel de la Serbie s'est retrouvé sous un réseau de traînées empoisonnées versées quotidiennement par des avions criminels, comme si nous étions des insectes et non des personnes. Au dessus de nous sont mises en œuvres des expériences "in vivo", comme dans les camps de concentration  durant la seconde guerre mondiale. Au-dessus de nous c'est un génocide ouvert; notre traître de gouvernement l'a permis. Ils ont vendu leur propre peuple (...) Avez-vous le droit d'être lâches? Avez-vous le droit d'être lâches quand vous et vos enfants êtes constamment pulvérisés avec des poisons, sans que personne dans le gouvernement puisse vous dire quelles sont les toxines qui nous sont ainsi bombardées? "

 

La suite dans la vidéo ci-dessous:

 

 

.
.
Nikola Aleksic, s'engageant sans réserves dans ce combat pour la vie, conclut son discours en disant:
.
"Moi, Nikola Aleksic, je tiendrai ma parole,
même au prix de ma propre vie."
.
Une question: Qu'attendent les hommes politiques écologistes français pour en faire autant? Sont-ils aveugles ou bien, eux aussi, complètement vendus à la même organisation criminelle?
Ajoutons à ce qui précède que divers gouvernements commencent à reconnaître à demi-mot la réalité des chemtrails, comme en témoigne la vidéo (en anglais) du journal télévisé ci-dessous:
.
.
.
Dans cette vidéo l'on peut voir que le gouvernement des USA reconnaît les "expériences" et aussi les taux élevés de sustances toxiques quasi-quotidiennement déversées par les chemtrails, dont la poudre de baryum...
.
En savoir plus: Blog d'information sur l'actualité des chemtrails: http://actu-chemtrails.over-blog.com.

.
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 11:13

 

Des cobayes humains inconscients

 

"Les crimes de l'extrême civilisation

sont pires que ceux de l'extrême barbarie!"

 

- Barbey d'Aurevilly -

 

Beaucoup de "citoyens" font aveuglément confiance aux autorités des états sans pouvoir - ou vouloir - s'maginer que - bien qu'ils soient censés les protéger - les états aussi agissent souvent de façon criminelle, par exemple en utilisant, à leur insu, des êtres humains en bonne santé comme des cobayes de laboratoire!

 

Ce qui s'est alors passé pour des Guatémaltèques considérés comme des rats de laboratoire a-t-il été cccompli par l'Allemagne nazie? Pas du tout; ce sont les Etats-Unis d'Amérique qui, à l'instar des nazis - juste après la guerre, ont fait cela!

 

 

 

 

De tels faits éclairent aussi d'un jour nouveau la pratique des vaccinations, surtout lorsque celles-ci sont assorties d'un caractère de contrainte pouvant parfois aller jusqu'au fascisme - comme on l'a vu dans le Maryland -.

 

Ces pauvres Guatémaltèques s'imaginaient que, par la vaccination l'on était en train de les protéger d'un mal tout à fait hypothétique, alors que, tout au contraire, de façon bien réelle et tout à fait délibérée, l'on était en train de leur inoculer la redoutable syphilis!

 

Et, bien sûr, "au nom de la science"!

 

 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 21:08

Message relayé

 

Julien Balkany fait pression sur les auteurs
du livre 'Le vrai scandale du gaz de schiste'

 

Retrouvez le livre sur le site http://www.gaz-de-schiste.fr

pour acheter le livre

Pressions inacceptables sur les auteurs du livre 'Le Vrai Scandale du gaz de schiste'
 

 

A la veille de la parution du livre de Marine Jobert et François Veillerette sur les gaz de schiste ('Le vrai scandale des gaz de schiste', Ed Les Liens qui Libèrent, http://www.gaz-de-schiste.fr ) l'avocat de Julien Balkany (ex Vice Président non éxécutif de la société Toréador et demi frère du fameux Patrick Balkany) vient d'écrire à l'éditeur et aux auteurs du livre en les menaçant à mots à peine couverts de poursuites judiciaires.


Pour mémoire Toreador s'est vu délivrer en 2009 un permis d'explorer les gisements d'hydrocarbures non conventionnels (ici pétrole de schiste) sur une surface de 779 km2 à cheval sur l'Aisne, la Seine et Marne et la Marne, dans le périmètre du permis dit "de Château Thierry".


Selon la lettre de l'avocat, Maître Fedida, notre livre (non encore publié, il sort demain le 31 août!) comporterait des éléments diffamatoires. L'avocat précise qu'il a reçu ordre de nous ‘mettre en garde’.

On ne saurait être plus clair : ce livre dérange et le trader Julien Balkany, très en pointe dans le développement de Toréador en France ces dernières années, essaye de faire pression sur les auteurs et l'éditeur de ce livre évènement en laissant planer la menace de poursuites judiciaires. Alors que les permis d'exploration avaient été accordés dans le plus grand secret, Monsieur Balkany voudrait maintenant sans doute que le secret continue à régner sur ce dossier...


Peut être espère-t-il que l’éditeur et les auteurs cèderont aux pressions et modifieront le contenu du livre...ce en quoi il se trompe lourdement!

 
«Ce procédé est insupportable! Il vise à restreindre notre liberté d'expression et la liberté d'information!» Déclare François Veillerette, Porte Parole de Générations Futures, et co auteur du livre.

Nous avons besoin de votre soutien pour pouvoir repousser ces pressions et permettre au livre d'être diffusé dans les meilleures conditions afin de permettre à toutes et tous d'être réellement informés sur ce dossier, comme c'est votre droit!! Comment?

- Soutenez les auteurs du livre en diffusant ce message à votre carnet d'adresse et en demandant aux destinataires de faire de même, et ainsi de suite...

- Diffusez l'information sur la sortie du livre à votre carnet d'adresse, sur votre blog, site internet, Page FaceBook ou sur Twitter...

- Découvrez le site du livre http://www.gaz-de-schiste.fr et faites le connaître autour de vous, mettez le en lien sur votre site ou blog, Facebook...

- Achetez le livre, lisez le et parlez en autour de vous...

- envoyez nous vos messages de soutien à l'adresse levraiscandaledesgazdeschiste@yahoo.fr, ils seront importants face à ces pressions!

Nous vous tiendrons régulièrement au courant de l'évolution de la situation et de toute autre action sur le site du livre
http://www.gaz-de-schiste.fr
au fur et à mesure de sa construction

Vous trouverez aussi sur ce site dans les jours qui viennent des extraits du livre, des témoignages exclusifs, des échos des médias, des interviews...pour compléter les informations du livre 'Le Vrai Scandale des gaz de schiste' en vente dés le 31 août 2011 dans toutes les librairies et en ligne sur les sites spécialisés Fnac, Amazon.....


http://www.amazon.fr/vrai-scandale-gaz-schiste/dp/2918597317/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1314651176&sr=8-1

 

Merci de votre soutien irremplaçable!

pour écouter l'interview en ligne

Interview de François Veillerette sur le livre 'Le vrai scandale des gaz de schiste' sur Europe 1
 

 

Une première interview à écouter et à diffuser autour de vous pour faire connaître le livre au moment où nous subissons des pressions!


http://info.sfr.fr/france/audios/gaz-de-schiste-combat-continue,688403/

pour nous aider en ligne

Soutenez nous!
 

 

Soutenez nous!
Vous pouvez maintenant adherer ou faire un don a Generations futures en ligne!
Pour continuer notre travail de manière indépendante nous avons besoin de vous!
Vous pouvez maintenant adhérer ou faire un don à Générations futures en ligne!
Vous avez envie de nous aider dans notre travail: les choses vont maintenant être beaucoup plus simple. Vous pouvez adhérer de manière totalement sécurisée en cliquant sur le bouton orange "Adhérer en ligne" situé en haut à droite de la page d'accueil de notre site http://www.generations-futures.fr

Vous pouvez même aller directement à la page:
http://mdrgf.cotiserenligne.fr/

C'est rapide, sûr et vous recevrez votre reçu fiscal directement bien plus rapidement qu'avant car le temps de traitement de votre adhésion se trouve raccourci.

Merci de votre générosité!!

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 13:49

L'astragale

 

L’astragale (Astragalus membranaceus)

 

Plante, de la famille des légumineuses, pousse au nord de la Chine, de 1 500 à 3 000 m d’altitude. Son habitat préféré est le bord des forêts car elle aime le soleil et un climat sec. On utilise les rhizomes avec les radicelles.


Mentionnée il y a plus de 2000 ans dans le «Shen Nong Ben Eao Jing» comme tonique supérieur et dans la thérapie «Fu Zhen», cette plante de saveur douce est utilisée en médecine traditionnelle chinoise pour tonifier les méridiens de la rate et du poumon. De nombreuses prescriptions chinoises incluent l’astragale dans leurs formules. Avec le ginseng, c’est la plante la plus utilisée pour stimuler l’énergie et renforcer les défenses naturelles du corps.


Les ingrédients actifs: saponines, polysaccharides


Action:


Système immunitaire: augmente la formation des anticorps, en particulier les IgA et IgG dans la muqueuse nasale des personnes sensibles aux refroidissements.


Système cardiovasculaire :abaisse la pression sanguine et améliore la microcirculation.


Foie : hépatoprotectrice, prévient la perte de glycogène hépatique.


Sur le contrôle de la glycémie :diminue le taux de sucre dans le sang mais sans effet hypoglycémique préjudiciable.


Sur la respiration cellulaire :améliore la tolérance des cellules à l’anoxie, inhibe la croissance des cellules tumorales.


Sur les glandes surrénales :favorise leur bon fonctionnement et s’oppose aux états de fatigue chronique, L’astragale fait partie des plantes adaptogènes qui rééquilibrent le système d’adaptation au stress de l’organisme, tout comme le ginseng, l’éleuthérocoque, l’ashwagandha, le maïtaké ou le schizandra.


Recommandations:


Fatigue chronique avec manque de résistance à l’effort, transpiration excessive avec asthénie, convalescence.


Infections chroniques, boutons avec suppuration.


Mauvaise résistance au froid avec tendance aux refroidissements, faiblesse pulmonaire surtout pendant la période hivernale.


Effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie.


État de stress.


Asthme bronchique, allergies saisonnières.


Insuffisance hépatique.

 

Les polysaccharides de l'astragale ont aussi un effet positif sur le réveil des cellules souches, qui ont la faculté de réparer les organes endommagés.

.


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 16:17

Est-il nécessaire de compléter sa nourriture
par un cocktail de compléments alimentaires?

 

Beaucoup manger ou bien manger?

 

À la suroffre d'aliments caractéristique de l'époque actuelle s'oppose, paradoxalement la carence généralisée en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Les compléments alimentaires constituent une fascinante perspective pouvant offrir une issue à cette impasse.


Un triste constat: De nombreuses personnes des pays occidentaux sont obèses mais présentent néanmoins des carences et souffrent de nombreux dérèglements. Ce sont souvent seulement les sportifs et d'autres personnes actives qui prennent à cœur les conseils des experts et qui consomment un complément alimentaire à base de vitamines et autres nutriments, mais pas forcément ceux qui en auraient le plus besoin.


Les vitamines sont pourtant essentielles à la protection de cellules et au système immunitaire. Les vitamines renforcent l'attention et la performance. Les médecins ne sont pas souvent de bons conseillers, car, pendant leur formation, il n'a pas été accordé beaucoup d'attention aux vitamines et l'on a longtemps cru que les vitamines, certes, ne sont pas nocives mais qu'elles ne servent pas non plus à grand chose. Un trop plein de vitamines - et c'est ce qu'on dit encore, parfois, de nos jours - pourrait même s'avérer nocif.


La nécessité des vitamines, des acides aminés, des minéraux et des oligo-éléments est pourtant un fait de plus en plus patent. D'eux dépendent aussi la force et la bonne santé des corps. Le système immunitaire en a besoin. Même si toutes ne sont pas flagrantes, diverses études le confirment.


Les compléments alimentaires ne combattent pas les symptômes et les souffrances, mais ils contribuent de façon importante à ce que le corps demeure en bonne santé.


Les compléments alimentaires font partie d'un style de vie naturel, puisqu'ils dépendent du rythme de la Nature et non de la pharmacopée chimique. Les compléments alimentaires font en sorte que les artifices de la chimie qui fondent les systèmes de santé «modernes» deviennent superfétatoires.

Les cocktails vitaminiques fournissent, en plus des vitamines, tout ce dont le corps a encore besoin, principalement minéraux, oligo-éléments et acides aminés.


L'avantage avec les cocktails «tout en un» est que cela permet de pallier à toutes les carences à la fois.


Il importe, toutefois, de vérifier que le cocktail choisi soit exempt d'additifs nuisibles comme le sucre, le lactose ainsi, bien sûr, que les colorants et les conservateurs.


Aujourd'hui, avec un bon régime alimentaire et un complément alimentaire adéquat, il est possible d'apporter sa contribution à sa propre psanté et de soi-même choisir si l'on veut être svelte ou, au contraire, gros et rond.


Chacun doit examiner la question de savoir s'il se nourrit correctement ou pas? Par exemple, vous vous sentez parfois avachi et abattu? Si oui, vous n'êtes pas seul dans ce cas. L'état de bien-être général dépend en grande partie de l'alimentation. Le corps humain a besoin de nombreuses vitamines et d'autres substances pour son bon fonctionnement. Même les personnes croyant avoir un régime alimentaire sain ne peuvent généralement pas dire avec certitude quelles sont les doses suffisantes en vitamines et quelles sont celles dont le corps a ou non encore besoin.


Un approvisionnement insuffisant en substances vitales peut avoir des conséquences néfastes: le fait de se sentir vite fatigué, abattu et malheureux. Face à cela l'importance des substances vitales pour la santé a été mise en évidence: les vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés ainsi que des bons acides gras comme les omégas 3 influencent notre santé et notre bien-être, jour après jour. Un produit multivitaminé bien dosé et bien équilibré contient exactement ces ingrédients.


Il existe, cependant, des différences parmi les produits multivitaminés. Un produit multivitaminé ordinaire propose, en général, de petites doses de vitamines et de minéraux et contient rarement des acides aminés et des substances végétales secondaires. Étant donné, toutefois, que ces dernières ont un pouvoir renforçant, les produits multivitaminés qui n'en contiennent pas ont une efficacité bien moindre.


Les acides aminés sont indispensables à notre santé et doivent être quotidiennement consommés aux bonnes doses. Certains produits multivitaminés contiennent aussi des additifs mauvais pour la santé, comme le sucré, les exhausteurs de goût, ainsi que des colorants et des agents conservateurs chimiques. Il est donc important de prendre un produit sans additifs. Un bon produit multivitaminé doit proposer des dizaines de substances végétales dans des concentrations bien plus importantes .


Consommer la bonne quantité d'aliments pour couvrir tous les besoins en vitamines et en acides aminés est une entreprise difficile. De plus, consommer une portion en fruits et légumes qui couvrent tous ces besoins n'est pas, non plus, évident. Un bon produit multivitaminé doit fournir les doses optimales en substances vitales pour entretenir le corps et le mental. Lutter contre la fatigue physique et psychique nuisant au bien-être est important.


Ne pas oublier les acides aminés

Se sentir fatigué et abattu, même en ayant suffisamment dormi. Est-ce que ça vous parle? Un manque de motivation peut traduire une carence en acides aminés. La leucine, un acide aminé, y joue un rôle important. Elle fait partie des acides aminés essentiels. Le corps ne peut pas lui-même la fabriquer. La leucine a une influence sur la bonne structure de la musculature, elle soutient la synthèse des protéines et fournit de l'énergie.


L'être humain a aussi besoin de sept autres acides aminés essentiels. Mise à part la leucine, nos corps ont principalement besoin des acides aminés suivants: isoleucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine. Toutes ces composantes doivent arriver dans notre corps par l'alimentation.


Étant donné que les acides aminés se trouvent en grande quantité dans les protéines animales, les carences peuvent surtout se manifester chez les végétariens. Malheureusement, l'on ne voit pas combien d'acides aminés sont contenus dans un aliment. La viande, le poisson, le fromage ou les œufs devraient en contenir en grande quantité. Dans les supermarchés, cela est difficile à savoir.


L'on retrouve également de nombreux acides aminés dans les plantes. Mais cela dépend aussi de la façon dont on combine les aliments. De nombreux produits végétaux ne contiennent que très peu de ces huit acides aminés. Pour un profane, il n'est pas évident d'avoir une vue d'ensemble et de savoir comment s'approvisionner en protéines et en acides aminés essentiels.


Qu'est-ce que l'on pourrait faire? Trouver un complément alimentaire complet. Oui, mais lequel? Les compléments alimentaires doivent contenir tous les acides aminés essentiels. Si possible, le produit devrait être purement végétal, bien évidemment d'excellente qualité, et devrait contenir les vitamines et minéraux principaux. Ce sont aussi ces substances vitales dont le corps a besoin. Le complément alimentaire idéal devrait pouvoir apporter toutes les substances nécessaires au corps, comme c'est, par exemple, le cas pour ce très complet produit comportant plus d'une cinquantaine de composants.


Un bon complément alimentaire tout en un doit, en effet, contenir tous les vitamines, acides aminés et minéraux importants. La pureté et la qualité de tous les produits doivent avoir été contrôlés. Avec un complément alimentaire ad hoc il est possible de se sentir mieux et en meilleure forme. L'approvisionnement en substances vitales dans une composition idéale doit améliorer la sensation de bien-être.


 

Les conseils des experts

 

Les auteurs d'une synthèse publiée en 2002 concluent que, par mesure de prudence, tous les adultes devraient prendre quotidiennement une multi-vitamines afin de prévenir certaines maladies comme le cancer, les maladies cardio-vasculaires et l’ostéopérose. En effet, selon eux, le régime alimentaire d'une bonne partie de la population occidentale ne fournit pas les quantités optimales de vitamines et minéraux nécessaires au maintien d'une bonne santé. Ils soulignent que les suppléments multi-vitaminés constituent un moyen économique et sécuritaire de combler les besoins de la population.


Une position que partagent d'autres scientifiques, qui considèrent que la prise quotidienne de multivitamines est nécessaire. Oui, mais, quel est le bon dosage?

 

Vitamines - Quel est le bon dosage?

Prenons par exemple la Vitamine C: De façon générale, il est aussi reconnu que la plupart des gens sont carencés en vitamine C (laquelle n'est, du reste, pas une vitamine), qui joue un important rôle dans l'immunité. Le Docteur Alain Scohy, par exemple, dans son ouvrage "Une Diététique pour Gai-Rire", ainsi que dans la plupart de ses autres ouvrages, conseille d'en prendre une importante dose quotidienne.


La valeur de référence pour la Deutsche Gesellschaft für Ernährung DGE (Société Allemande de Nutrition) pour le besoin journalier d’un adulte est de 100 milligrammes. Cette valeur de référence ne signifie malheureusement qu’une seule chose: une prise de 100 milligrammes par jour de Vitamine C, vous évitera tout juste d’attraper le scorbut! (C'est déjà ça!)


En fait, 100 milligrammes ne suffisent pas du tout à soutenir le système immunitaire, ni à protéger des infections. Pour une réelle protection, le corps humain a besoin d’environ 10 fois cette dose de Vitamine C!


Il en va de même pour la plupart des autres substances vitales. Les quantités minimales sont exactement cela: un minimum. Un minimum de substances vitales maintiennent le corps en vie, sans plus. Celui qui souhaite se sentir vraiment en forme et performant doit fournir à son corps les quantités optimales.


A l’heure actuelle, les quantités de substances vitales optimales ne sont plus fournies par notre alimentation. En outre, la plupart d’entre nous ne consomment pas journellement une quantité suffisante de fruits frais et de légumes.


Les experts sont conscients de cela. C’est pourquoi les nutritionnistes consomment généralement des compléments alimentaires, et ceci jusqu’à des doses 40 fois supérieures!


La synergie des nutriments

Toutes les substances vitales sont dotées de capacités exceptionnelles mais elles atteignent toute leur efficacité uniquement en synergie. Essayez d’imaginer les vitamines, minéraux, acides aminés et substances végétales comme étant des musiciens dans un orchestre du métabolisme. Si certaines substances vitales manquent, le morceau sonnera incomplet et faux. C’est pour cette raison qu’il est important d’apporter quotidiennement toutes les substances vitales à notre corps.


Regardons certaines synergies des substances vitales. Il est connu que le calcium renforce la résistance des os, surtout au cours de la vieillesse – mais uniquement s’il y a suffisamment de vitamine D. Le cas échéant, le calcium ne sert pratiquement à rien puisque la vitamine D protège ce minéral comme un garde du corps: la vitamine va chercher le calcium dans l’intestin et le place dans les os sans que les substances du calcium ne  se perdent. C’est à ce stade que la vitamine K entre aussi en jeu, car elle influence les composantes qui renforcent la structure des os et aident à stocker le calcium dans les os.


Les vitamines E et C sont des anti-oxydants. Elles éliminent les radicaux libres, qui, constamment, essayent de nuire à nos cellules. Tandis que la vitamine C est sans doute la substance vitale la plus connue dans notre société, nous ignorons souvent les effets de la vitamine E sur le système cardiovasculaire. Néanmoins, il est important de consommer suffisamment de ces deux vitamines, car elles déploient leur efficacité en binôme. La vitamine E lypolitique se dépose dans les membranes cellulaires pour les protéger, tandis que la vitamine C fait, dans le sang, barrage aux attaquants. Le travail en binôme est tellement élaboré que la vitamine C est même capable de régénérer la vitamine E, qui est plus rare.


L’apport optimal en substances vitales est très important, mais, de nos jours, avec les conditions de vie "modernes", il est presque impossible d’y parvenir avec les aliments à disposition dans le commerce courant.

Un bon produit multi-vitamines tout en un offrira une solution globale sans pour autant ruiner le porte.monnaie, puisque, pour quelques Euros par jour, il sera possible de couvrir tous les besoins en vitamines, minéraux, acides aminés et substances végétales secondaires. Avec un apport multi-vitaminé quotidien, c'est, en fait, comme si l'on absorbait des multivitamines et des substances vitales correspondant à une valeur de plusieurs dizaines d'Euros de fruits et de légumes par jour.  Si, en plus, le produit multi-vitaminé contient des anti-oxydants naturels issus de fruits et de baies, alors ceux-ci pourront intercepter les radicaux libres dans le sang et empêcher un vieillissement précoce en limitant les désagréments liés à l’âge.

 

 

Source: http://www.lasantenaturelle.net/93/la-sante-naturelle.html

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans La Santé Naturelle
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 08:09

Zapping d'un nouveau genre...

 

Pour le Zapping il y a deux méthodes:

 

1) Soit le bon vieux Zapper de Hulda Clark (même si ce n'est pas {encore} reconnu par la science officielle, il paraît que c'est formidable pour faire disparaître de nombreuses douleurs mais aussi et surtout pour éliminer les parasites!)

 

2) Soit la " Railway Therapy ": cliquer ICI.

 

 

La deuxième méthode est a priori pas chère, vu qu'il n'y aurait rien à payer! Sauf, peut-être, l'amende pour séjour illégal sur les rails! Auquel cas, une fausse économie! Et puis surtout, comme le souligne l'employé de la compagnie des chemins de fer dans le reportage, c'est extrêmement dangereux! Et si après, il faut payer pour les funérailles, ce n'est pas, non plus, un cadeau!


Donc, principalement pour cette raison (il faudrait aussi vérifier que la ou les fréquences administrées sont bénéfiques et que l'intensité est adéquate), nous n'irons donc pas jusqu'à recommander la "thérapie électrique par les rails" (s'il n'y avait pas aussi des trains sur les rails, c'est peut-être bénéfique; les usagers ont l'air satisfait!), mais le zapping en sécurité sur son canapé reste une valeur sûre...

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 14:29

 

A la Découverte de la Shungite

.

 

Qu’est-ce que la shungite?

 

C’est l’un des minerais les plus anciens de la Terre, vieux de plus de deux milliards d’années. La composition moléculaire de son carbone faite de fullerènes naturels rend cette roche unique dans le monde minéral. Son nom vient de Shunga, nom du village où la pierre aurait été découverte la première fois. En Russie, elle est aussi nommée Aspid, d’autres parle d’elle comme la «pierre de vie» ou la «pierre de guérison».

 

A quoi ressemble la shungite?

 

Communément, la shungite a une couleur d’un noir mat et velouté. Très souvent, des veines blanches de quartz et dorées de chalcopyrite sont apparentes.

 

Où trouve-t-on des gisements de shungite?

 

Le gisement le plus important découvert dans le monde se situe dans le sud de la république de Carélie, en Russie, région attenante à la Finlande. Il existerait des traces de shungite en Autriche, en Inde et en Afrique.

 

Quelle est l’origine de la shungite?

 

Présente dans la croûte terrestre, plusieurs hypothèses quant à son origine sont proposées:

 

- Sa formation pourrait être due à la sédimentation de micro-organismes primitifs vivant dans une baie peu profonde d’un ancien océan.

 

- Elle serait les restes d’une météorite venant des débris de la planète Phaeton (planète hypothétique ayant orbitée entre Mars et Jupiter et maintenant détruite). Cette planète est aussi appelée Mallona.

 

- Elle pourrait être issue de roches volcaniques (elles ont les mêmes caractéristiques de forme et de structure).

 

Quelle est la composition de la shungite?

 

Sa composition n’a pas encore été entièrement élucidée, des recherches sont toujours en cours. Il est établi qu’elle contient pratiquement tous les éléments du tableau de Mendeleïev. Mais elle n’est pas radioactive et ne contient pas de métaux lourds.

 

Les données connues, en fonction du résultat d'une analyse commandée par la direction de Minerales do Brasil, sont:

.

- Carbone: de 20 à 95 %
- Silicium: de 5 à 60 %
- Aluminium: jusqu'à 4 %
- Fer: moins de 3,5 %
- Magnésium: jusqu'à 3,5 %
- Potassium: jusqu'à 12 %
- Soufre: jusqu'à 1,2 %
- Calcium: jusqu'à 0,58 %
- Phosphore: jusqu'à 0,34 %
- Et beaucoup d’autres micro- et macro-éléments.

.

A ce sujet il faut souligner une polémique. Certains ont, en effet, déclaré que l'Eau de Shungite n'était pas recommandable à cause de la présence d'aluminium et de soufre dans la shungite.

.

La question doit donc être examinée. A ces critiques contre la shungite les partisans de la shungite répondent, en substance, ce qui suit:

 

L'aluminium que contient la shungite est, bien sûr, un aluminium naturel, et, qui plus est, est l'un des principaux constituants de la croute terrestre. C’est le troisième élément le plus abondant dans la croûte terrestre (8 % de la masse) après l'oxygène et le silicium.

Cet aluminium naturel, qui est aussi l'un des principaux composant de l'argile thérapeutique avec le zinc et la silice, est un nutriment et un remède sans pareil notamment dans les cas d'atonie cérébrale, de troubles nerveux et ceux du sommeil.

La couverture des besoins quotidiens en aluminium est assurée par une alimentation équilibrée ou par supplémentation. Nombre d'aliments contiennent de l'aluminium (coquillages, végétaux, etc..), mais,
pour notre bien être et notre santé, l'on trouve les teneurs les plus interessantes dans les algues, la levure alimentaire et la pomme.

En revanche, la cuisson des aliments dans des récipients et casseroles en aluminium traité de manière industrielle (ce processus de fabrication industrielle artificiel n'est donc pas bio-compatible) libère cet élément en grandes quantités dans les fluides et les tissus corps et devient difficile à éliminer. Ce type d'aluminium non naturel est, en effet, reconnu pour ses effets neurotoxiques.


L'aluminium naturel contenu dans la shungite, l'argile et certains aliments ne représente donc pas de danger pour la santé présente ou future au contraire. Il en va de même avec les nano-particules ou les éléments mono-atomiques. En effet, ceux-ci, dans leur état naturel, stimulent l'immunité, la santé du corps de l'âme et de l'espritn alors que ces même éléments artificiels sont sources de maladies dégénératives et de mort.
Sur le forum "Le pouvoir des pierres" les auteurs parlent de l'aspect "dangereux" de la shungite puisque (sic) "elle contient, entre autres éléments toxiques,l'aluminium et le souffre, d'autant plus que la pierre est friable". Il n'y a pas plus "friable" que l'argile que l'on utilise pour la confection du lait d'argile, puisqu'il est en poudre... Et le lait d'argile, au contraire, est efficace aussi bien pour se détoxiner que pour se détoxiquer...

Pour le soufre il en va de même. Particulièrement présent dans les graines germées, il est indispensable au transport de l’oxygène dans les cellules, le soufre est normalement disponible dans notre alimentation quotidienne. Depuis un demi-siècle, les pesticides et le raffinage des aliments ont pratiquement éliminé toute trace de soufre de notre nourriture. La carence ainsi créée pourrait être à l’origine de bon nombre de pathologies modernes. Le souffre naturel récemment redécouvert et qui porte le nom de MSM (Méthyl-Sulfonyl-Méthane) [à ne pas confondre avec le MMS!], que l'on trouve dans nombre de produits diététiques est bon notamment pour: la peau, l'hypertension, le cholestérol, la protection des infections, les maladies digestives, le diabète, les parasites, la dépression, la recoloration des cheveux gris, les glaucomes, les gencives, les migraines, la régénération du foie après hépatite C, etc…

Y a-t-il vraiment des fullerènes dans la shungite?
.
Là aussi existe une polémique. Alors que les marchands de shungite évoquent généralement la présence de fullerènes (nano-carbone) dans leur shungite, certains dénigreurs affirment qu'il n'y en aurait pas ou peu ou pas souvent. Sur la composition et la présence de fullerènes, il existe, en effet, de nombreux gisements de shungite en Russie - et notamment sur les bord de la Mer Noire - qui ne bénéficient pas de la même composition de celle que l'on peut trouver en Carélie. Le monde scientifique est, là-dessus, partagé; il faut dire que les enjeux économiques ne sont pas négilgeabes... Il est donc important de vérifier que la sunghite que l'on achète vient bien de Carélie.

Les connaissances et l'utilisation de la shungite en Russie remonte à plusieurs siècles, ses bienfaits recensés et transmis de génération en génération, comme par hasard, recoupent les bienfaits générés par la majorité des composants jugés dangeureux par certains comme le nano-carbone, l'aluminium ou le souffre. En dernier ressort, c'est, comme toujours, à chacun de faire ses recherches, d'écouter son ressenti et de suivre sa propre intuition.

La shungite serait-elle radio-active?

La shungite n'est pas radio-active. Les mesures au compteur Geiger montrent même une légère réduction de la radioactivité ambiante. Voir la vidéo suivante:

.

.
Shungite cristallisée
.
D'après certains tests et aussi en fonction de ressentis subjectifs,  la shungite cristallisée possèderait des qualités énergétiques et de résonances décuplés par rapport à la shungite dite "classique".

Ces capacités particulières en plus de celles de la shungite qui sont plus connues, lui permet d'entrer en résonance avec certaines couches internes de la Terre, qu'il faut pouvoir gérer d'un point de vue intérieur. En effet, surtout en Occident nous ne sommes pas habitué à "composer" et intégrer certaines composantes des profondeurs qui sont en résonance actives avec nos propres profondeurs subconscientes et inconscientes. Ces couches sont en correspondance et en résonance avec les zones sombres de notre être.

Ces zones instinctives dynamiques porteuses de nos peurs, haines, pulsions ou encore fantasmes, sont rarement abordées et expérimentées  par l'être humain occidental. ces zones sont aussi en rapport avec les forces naturelles parmi les plus puissantes de la Nature (éruptions volcaniques, tremblements de terre, raz de marée etc.). Cette pierre doit donc être nettoyée souvent en fonction de la puissance des forces avec lesquelles elle a été mis en contact de manière subjective ou naturelle.

Elle n'est pas forcément à utiliser par tout le monde. Il ne s'agit pas là d'une pierre d'agrément, mais d'une pierre de travail intérieur ou spirituel qui nous interpelle en permanence sur l'ouverture et la qualité de rayonnement de cette partie fondamentale de l'Être que l'on appelle le Cœur.

Quelles sont les propriétés de la shungite?


Les données ci-dessous sont issues des recherches scientifiques russes menées, depuis les années soixante, dans le but de valider les propriétés de la shungite sur la santé humaine (Académie des sciences médicales de l’Ukraine, colloque de Petrozavodsk octobre 2006, et différents sanatoriums). Les scientifiques ont déclaré unanimement que ce minerai a des propriétés extraordinaires. Elle agit en fonction des besoins de chacun et en résonnance avec les personnes en présence. Pierre fortement yin, elle favorise la mise à la terre, permet de rééquilibrer le chakra racine et de réaligner les différents corps énergétiques. Elle concentre et reconstitue toue chose saine pour un être humain, absorbe et dissout toute chose qui fait courir un risque aux personnes et aux êtres vivants.

.

Certains parlent d’elle comme d’une pierre «intelligente», qui stimule notre propre organisme et réactive notre intelligence cellulaire.

 

Voici les propriétés actuellement décrites de la shungite:

 

- Densité : 2,1-2,4 g/cm3.

- Porosité: plus de 5 %.

- Résistance à la pression: 1000-1200 Kt/cm3.

- Conductibilité du courant électrique : 1/1 500 ohm/m.

- Coefficient de conduction de la chaleur: 5 Watt/m2 oК.

- Développement de la surface intérieure des couches: plus de 20 m2/g.

- Activité importante d’adsorption (fixation superficielle des molécules d'un gaz ou d'un liquide) de substance organique ou inorganique.

- Les particules de shungite, indépendamment de leur taille, ont des qualités bipolaires. Elles ont donc une grande adhérence et peuvent être facilement mélangées avec d’autres substances.

- Elle possède de très puissantes propriétés bactéricides.

- Elle structure l’eau et lui transmet des propriétés guérisseuses.

 

Quels sont les usages connus de la shungite?


Elle peut être utilisée sous diverses formes:


- Neutralisation des ondes électromagnétiques. Ses propriétés d’adsorption s’étendent sur plusieurs couches électroniques. Elle représente, par conséquent, un bouclier parfait contre les radiations géopathologiques et les ondes électromagnétiques (téléphonie mobile, ordinateur, wifi…).


- Elle peut être portée sur soi et favorise l’ancrage à la Terre, la Protection, le rétablissement de la tension artérielle, du flux d’énergie vitale, et aide à recharger et maintenir la vitalité du corps humain.


- Associée à de l’eau, elle créée une solution colloïdale de fullerènes hydratés. Au contact de la shungite, l’eau est nettoyée, purifiée et dynamisée. Cette eau de shungite apporte à l’individu un équilibre et un mieux être dans de nombreuses situations. La condition générale s’améliore, la pression nerveuse disparaît, l’apport d’énergie et de vitalité est immédiat. Elle est recommandée pour soutenir et soulager l’organisme dans de nombreuses maladies (maux de tête, rhumatisme, problème de l’appareil respiratoire, digestif…).

 

.

Quelques faits historiques et anecdotes contemporaines


L’eau du lac Onega, en Russie, est d’une étonnante pureté. C’est le résultat de milliers d’années d’interaction de l’eau et de la shungite.

 

Au dix-huitième siècle, l’empereur Pierre 1er buvait régulièrement de l’eau de shungite, il est dit que cela lui conféra une puissance légendaire. Durant la guerre l’opposant aux Suédois, il ordonna que dans chaque pot d’eau de ces soldats fût mis une pierre de shungite, son armée fut ainsi protégée des effets sanitaires néfastes de l’été.

 

Conscient des qualités de ce minerai, il créa la première station thermale de Russie. Cette eau appelée «Eau Martiale» en l’honneur du dieu de la guerre Mars, étaient surtout proposée en cure pour les soldats et les blessés.

 

La célèbre cathédrale russe Isaac de Saint Petersburg est entourée sur tout son périmètre par une plinthe de shungite de vingt-cinq centimètres de haut.

 

Les militaires russes utilisent la pierre pour protéger les bunkers de contrôle stratégique contre les impulsions électromagnétiques qui pourraient endommager leurs appareils électroniques.


Des chambres de shungite sont construites depuis 1996. Ces pièces ont leurs murs, plancher et plafond fabriqués en béton associé à du sable de shungite. Elles sont utilisées dans certaines thérapies de maladie mentale et parfois en soutien à des chocs psychologiques comme lors de la prise d’otages de l’école de Beslan en 2004.

 

La shungite et vous


La pierre de shungite est disponible sous différentes formes:

 

- Pour purifier et dynamiser l’eau: pierres concassées de shungite.

 

- A porter sur soi: pendentif, boucles d’oreilles, pierre roulée de petite taille, ceinture, genouillère, coussin ou intégrée dans des orgonites et palets Vitalité comme le palet protection personnelle/aura.

 

- Pour la maison et le jardin: pierre roulée de différentes dimensions, sphère de trois à quinze centimètres de diamètre, plaque carrée polie, pastille adhésive pour le téléphone, rondelle aimantée pour l’électroménager…

 

Ell est aussi intégrée dans différentes fabrications, certaines spécialement créées pour les espaces à forte présence d’ondes électromagnétiques (cône EM, palets EM…).

 

Remarque: Pour les personnes très intéressées par le sujet il y a aussi une vidéo à voir en bas de l'article, sur la page originale ci-dessous:

 

 

Source: http://www.lasantenaturelle.net/88/la-sante-naturelle.html


.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 22:12

 

Se protéger des dangers

des émissions radio-actives

grâce à l'alimentation


Les principales sources d'exposition aux radiations


L'EXPOSITION EXCESSIVE AUX RADIATIONS provient:


1) des retombées radio-actives d'essais nucléaires;


2) des accidents majeurs de centrales nucléaires, comme ceux de Three Mile Island et Tchernobyl [Note de La Santé Naturelle: Et maintenant de Fukushima!];


3) des accidents survenus dans les usines de stérilisation et d'irradiation des aliments;


4) des fuites radio-actives mineures, non rendues publiques, provenant de petits incidents dans les centrales nucléaires;


5) des fuites et des émissions usuelles d'appareils et produits utilisant la technologie nucléaire;


6) des radiations provenant de techniques médicales, comme les rayons X, la fluoroscopie, la mammographie et la tomodensitométrie;


7) de l'activité nucléaire militaire, comme les accidents d'usine fabriquant des armes nucléaires, les problèmes de stockage et les accidents de sous-marin atomiques;


8) du radon;


9) de la fumée de cigarette.


Les accidents de centrales nucléaires se produisent plus fréquemment qu'on ne l'imagine. Le Radiation Protection Manual signale qu'il y a eu 2974 incidents dans les centrales nucléaires, rapportés par le Nuclear Regulatory Committee rien qu'en 1985. Selon le rapport de septembre 1985 du US General Accounting Office, il y a eu 151 «incidents importants de sécurité nucléaire entre 1971 et 1984 dans 14 pays occidentaux».


Le fait qu'il n'y ait pas d'organisme de contrôle civil des installations nucléaires militaires ajoute un risque supplémentaire. L'installation de Hanford dans l'état de Washington, sous contrat avec la General Electric, est un bon exemple de menace pour la santé publique découlant d'opérations gérées par les militaires. Dans les années 1940 et 1950, l'usine de fabrication d'armes de Hanford a exposé la population à des radiations équivalentes à 3000 fois la dose d'une radio des poumons par an, sans informer ou prévenir le quart de million de personnes exposées. Les fréquents accidents de sous-marins nucléaires constituent aussi un danger.


Une autre source d'exposition aux radiations vient du radon. Le radon est un sous-produit radio-actif de la désintégration de l'uranium naturel qui se rencontre souvent dans les dépôts granitiques, le schiste argileux ou les roches phosphatées, le béton fabriqué avec des phosphates contenant de l'uranium, le gypse ou la brique. Le radon émane de ces sources et s'infiltre à travers le sol et peut s'accumuler dans les sous-sols ou autres pièces de la maison mal ventilées.


Selon le Dr Steven Schechter, auteur de Fighting Radiation and Chemical Polluants with Foods, Herbs, and Vitamins Documented Natural Remedies that Boost Your Immunity and Detoxify, les fonctionnaires du National Cancer Institute pensent maintenant que le radon pourrait être responsable d'au moins 30.000 décès par cancers du poumon, chaque année. En 1988, l'Environmental Protection Agency (EPA), a estimé qu'environ 20% des habitations américaines présentaient des concentrations toxiques de radon. Une bonne ventilation ainsi que le colmatage des fissures du sous-sol constituent une protection efficace contre les infiltrations de radon à travers le sol.


Bien que cela puisse être surprenant, la fumée de cigarette représente une source importante de radiations. Le Dr Schechter souligne qu'en inhalant la fumée de cigarette l'on absorbe deux éléments radio-actifs: le polonium-210 et le plomb-210. Ce sont des produits de décomposition du radium-226. Le radium-226 se trouve dans les engrais phosphatés que l'on utilise dans les plantations de tabac.


L'on a aussi trouvé du radium-226 et du potassium-40 radio-actifs dans la fumée de cigarette. Dans un article publié dans l'American Scientist intitulé «Tabac, Radio-activité et Cancers du fumeur», le Dr Edward Martell signale que lors de l'inhalation de la fumée, ces éléments radio-actifs provoquent une émission de rayonnement alpha, qui est des centaines de fois plus élevée que le rayonnement alpha naturel. Il remarque aussi les quantités élevées de polonium et plomb-210 retrouvées dans les poumons et les ganglions lymphatiques des fumeurs victimes de cancers.


Une explosion nucléaire ne constitue pas la plus grande menace


Contrairement à la croyance populaire, la plus grande menace d'exposition aux radiations n'est pas le souffle de radiations ionisantes provoqué par une explosion nucléaire. Les radiations de faible intensité, émises pendant de longues périodes, provoquent les plus grands dommages au niveau des structures cellulaires. Ces radiations de faible intensité proviennent de l'exposition répétitive aux radiations qui émanent de l'absorption de particules aériennes radio-actives se déposant sur les aliments, ou de radiations en provenance de l'eau ou des sols incorporées à la structure cellulaire de l'aliment. Au final, ces radiations de faible intensité, émises pendant de longues périodes, produisent de grandes quantités de radicaux libres.


Cette production de radicaux libres provoquent des maladies dues aux radiations mortelles et contribue à l'augmentation du taux de cancers.


Un radical libre est créé lorsqu'une molécule possédant un électron très réactif «dérobe» un électron à d'autres atomes. L'on peut se représenter les radicaux libres comme des molécules qui ne sont plus équilibrées en électrons. Le seul moyen pour se ré-équilibrer est de prélever un électron sur une autre molécule, ce qui subséquemment déséquilibre la molécule suivante selon une réaction en chaîne. Lorsque des électrons sont dérobés aux atomes dans les structures biologiques, les structures et le fonctionnement de ces tissus biologiques sont interrompus. Les radicaux libres peuvent détruire les lipides, les enzymes et les protéines et peuvent provoquer la mort des cellules. Un effet particulièrement négatif des radicaux libres est de perturber le fonctionnement des membranes cellulaires et des membranes des structures inter-cellulaires. La structure et le fonctionnement de l'ADN/ARN est aussi perturbé, ainsi que la synthèse des protéines et le métabolisme cellulaire en général.

Les radicaux libres peuvent aussi créer des réticulations sur les protéines des tissus. Le phénomène de réticulation entraîne une altération de la forme structurelle des protéines de telle sorte que ces brins de protéines s'enchevêtrent entre eux. Lorsque cela arrive, elles ne peuvent plus accomplir leur fonction normale et cela peut contribuer au processus de vieillissement.


Les radicaux libres peuvent provoquer des inflammations, endommager les alvéoles pulmonaires et les vaisseaux sanguins, produire des mutations et causer des maladies dégénératives, dont le cancer. Les radicaux libres perturbent et épuisent le système immunitaire. En fin de compte, on peut aussi dire que les radicaux libres perturbent et épuisent les CESS de l'organisme. Beaucoup de chercheurs dans le domaine du vieillissement émettent l'hypothèse que la destruction occasionnée par les radicaux libres constitue la base du vieillissement, ou, tout du moins, accompagne toujours le processus de vieillissement.


Le danger des radiations chroniques de faible intensité a été découvert en 1972 par un médecin canadien, le Dr Abram Petkau. Il découvrit que les membranes cellulaires sont beaucoup plus endommagées par un rayonnement prolongé à faible intensité que par une brève exposition à un rayonnement plus intense, à dose globale égale. Il découvrit que les principaux dégâts n'étaient pas dus aux radiations ionisantes bombardant directement nos gènes (causant ainsi des mutations), mais à la production de radicaux libres. Selon Ernest Sternglass, professeur émérite de radiologie à la University of Pittsburgh School of Medecine, le Dr Petkau a découvert que l'effet d'une exposition prolongée à des rayonnements de faible intensité étaient mille fois plus important qu'une seule exposition massive.


Avec la découverte du Dr Petkau un grand pas a été franchi dans la compréhension du phénomène. Jusqu'en 1972, l'«exposition maximale autorisée» dans les centrales nucléaires, lors de retombées radio-actives ou dans les usines fabriquant des armes nucléaires, était estimée sur la base d'une brève exposition à un rayonnement intense, comme celui d'une explosion nucléaire. En conséquence une exposition chronique aux faibles doses était considérée comme relativement «sûre».


Physiologiquement, les faibles radiations sont en réalité mille fois plus dangereuses pour notre santé que ce qu'elles avaient été estimées. À cette faible intensité, la formation des radicaux libres devient très importante. Selon les observations du Dr Petkau, plus la dose de radiations est prolongée, moins elle a besoin d'être forte pour détruire les membranes cellulaires. Cela aide à comprendre pourquoi la leucémie et autres cancers se produisirent à des taux 100 à 1000 fois plus élevés que celui initialement prédit à Hiroshima. Avec cette découverte, l'on commence à comprendre qu'il n'y a pas de dose de radiations «sûre», car les radiations s'accumulent. Selon le physicien nucléaire John Gofman, Ph.D., M.D., dans Radiation and Human Health:


"Le préjudice dans ces cancers en nombre excessif, se produit à n'importe quelle dose de radiation ionisante, jusqu'aux plus infimes taux et doses concevables."


Le Dr Karl Z. Morgan, après trente années passées à la direction de la Health Physics Division de l'Oak Ridge National Laboratory, écrivit dans le Bulletin of Atomic Scientists de septembre 1978:


"Il n'y a pas de taux d'exposition sûr et il n'existe pas de dose de radiation si faible que le risque de malignité soit de zéro... les risques génétiques, et plus particulièrement ceux associés aux mutations récessives, peuvent être aussi nocifs et débilitants pour la race humaine que l'augmentation de cancers."


Selon Lita Lee, Ph.D., dans son livre Radiation Protection Manual, paru à la fin des années 80, l'estimation de la dose moyenne annuelle reçue par un Américain a augmenté de 170 à 360 millirems. La dose maximale admissible pour le public est de 500 millirems. Cette dose n'est pas liée à la sécurité ou à la santé, mais à «la bonne conscience de ceux qui sont au pouvoir».


Nous sommes constamment exposés aux radiations. Les personnes soumises aux expositions les plus sérieuses sont souvent celles qui vivent aux abords des centrales nucléaires. Par exemple, l'édition du San Jose Mercury News du 12 juillet 1990 rapporte que le secrétaire du Department of Energy (DOE), James Watson, a admis qu'une étude financée par ses services avait recensé de larges émissions de radiations par la centrale de Hanford, dans les années 1940 et 1950. Il est possible que les thyroïdes et autres organes d'enfants vivants dans le sillage du réacteur nucléaire de Hanford dans l'état de Washington puissent avoir reçu des doses de radiations d'iode-131 aussi élevées que 2 500 rads. Cette dose est cinq fois plus importante que la dose annuelle admissible.


Le médecin et physicien John Gofman a été engagé par l'Atomic Energy Commission (AEC) pour enquêter sur l'impact des radiations sur l'être humain; il conclut que l'exposition aux radiations est directement proportionnelle à l'augmentation des taux de cancers. Les résultats de Gofman, en 1985, indiquent que la dose admissible provenant alors des installations nucléaires provoquerait une augmentation annuelle de 16 000 à 32.000 morts par cancers. Dans Killing Our Own: The Disaster of America's Experience with Atomic Radiation, Harvey Wasserman rapporte que, suite à l'accident du réacteur nucléaire de Three Mile Island, le taux de cancers des personnes vivant dans les environs a été multiplié par sept et que 58% des naissances ont subi des complications.


Un survol des États-Unis exposera le voyageur à une dose de plusieurs centaines de millirads. La dose moyenne est de 300 à 500 millirads pour une radio pelvienne, de 10 à 500 millirads pour une radio pulmonaire et de 100 à 1000 millirads pour un panoramique dentaire. Le Dr Gofman estime, dans son livre Xrays Health Effects of Common Examinations, que plus de 45 000 cancers à issue fatale sont induits chaque année par les rayons X. Les données sont accablantes en ce qui concerne les installations nucléaires, la production d'armes nucléaires, les usines d'irradiation des instruments médicaux et des aliments et l'utilisation excessive des rayons X, qui constituent toutes une formidable menace pour la santé et la sécurité publique.


Les radiations sont bien plus toxiques que les produits chimiques ou les pesticides. Les isotopes radio-actifs qui se concentrent dans les organes spécifiques sont très nocifs car, selon le Dr Sternglass, chaque électron émis par un noyau radio-actif possède une énergie de plusieurs millions d'électron-volts, qui est suffisante pour détruire des millions de molécules dans les cellules vivantes.


Ces isotopes radioactifs émettent un rayonnement lorsqu'ils se désintègrent. Cela signifie que, lorsque certains isotopes, comme l'iode-131, se concentrent dans la thyroïde, ils libèrent des radiations qui endommagent les membranes cellulaires, inactivent les enzymes, altèrent le métabolisme cellulaire et peuvent provoquer une division cellulaire anormale. L'accumulation d'isotopes radioactifs dans les organes vitaux provoque les pires dégâts, car cela revient à exposer longuement ces tissus à la radiation.


Un autre problème occasionné par les isotopes radioactifs vient du fait qu'ils restent actifs sur de longues périodes. Le strontium-90 a une durée de vie de 560 ans, le plutonium-239 de 500.000 ans, le césium-137 de 600 ans et l'iode-131 de 160 jours.

Le Dr Sternglass souligne que les études épidémiologiques montrent que les taux de mortalité ont recommencé à augmenter parmi la population voisine d'installations nucléaires, comme cela avait été le cas à l'apogée des essais nucléaires atmosphériques dans les années 50. Dans les états ne possédant pas de gros réacteurs nucléaires, pas d'usine de fabrication de bombes atomiques et pas de site d'essais nucléaires, le Dr Sternglass note un taux de mortalité global qui décroît.


Le docteur anglais Alice Stewart, spécialiste mondiale d'épidémiologie nucléaire, a découvert que les femmes exposées à des radios lors de leur grossesse donnaient naissance à des enfants ayant deux fois plus de chance de développer une leucémie que les enfants non exposés in utero. Il semble que rien qu'une faible dose, approximativement l'équivalent d'une seule année d'exposition au rayonnement ambiant, double le taux de cancer chez les fœtus exposés. Elle a aussi découvert que le risque de développement d'une leucémie infantile était multiplié par douze si la radio survenait dans les 3 premiers mois de la grossesse plutôt qu'à la fin de celle-ci.


Le Dr Sternglass souligne que cette découverte d'une sensibilité aux radiations mille fois plus grande chez les jeunes embryons humains pourrait expliquer le fait qu'il ait observé une augmentation du taux de mortalité infantile après une exposition à des retombées radioactives suite à des essais nucléaires ou à des explosions comme celle de Tchernobyl. Sternglass émet l'hypothèse que lorsque le foetus ou le nourrisson est exposé à des éléments radioactifs, tel le strontium-90, les particules radioactives s'accumulent dans la moelle osseuse, là où se développent les cellules du système immunitaire, et perturbent leur fonctionnement.


L'iode-131, qui est absorbée in utero ou à travers le lait maternel ou de vache, perturbe la thyroïde. Une glande thyroïde qui fonctionne mal affecte la croissance et le métabolisme des nourrissons. La désintégration radioactive du strontium-90 produit de l'yttrium-90 qui entraîne un dysfonctionnement du thymus. Le thymus joue un rôle immunitaire très important. L'yttrium-90 s'accumule aussi dans l'hypophyse et les gonades et perturbe les fonctions cruciales de sécrétion et de régulation de ces glandes. Tous ces organes vitaux participent au processus de la naissance et au déclenchement du travail. Leur dysfonctionnement, dû aux particules provenant des retombées radioactives, peut expliquer l'épidémie croissante de fausses-couches et de naissances prématurées, associée au début des essais nucléaires atmosphériques en général et à l'accident de Tchernobyl en particulier.


Selon le Dr Sternglass, l'iode-131 se concentre cent fois plus dans la thyroïde des foetus que dans celle d'un adulte. Comme cet empoisonnement radioactif de la thyroïde affecte la croissance et le développement de tous les organes, Sternglasspense que cela peut expliquer l'épidémie d'insuffisance pondérale, observée chez les bébés, qui a commencé avec les essais nucléaires, ainsi que l'augmentation du taux de lésions cérébrales et de dyslexies. Lors de recherches complémentaires sur les lésions cérébrales dues aux radiations, le Dr Sternglass a noté une corrélation entre une exposition aux radiations prénatale et une exposition continue dans une zone d'essais nucléaires: un suivi sur 18 ans a montré une chute des scores au test standard d'entrée à l'université (SAT). Selon le Dr Sternglass, plus un foetus est exposé à de fortes doses de radiations, plus il présente un risque accru de déficience intellectuelle.


Les statistiques post-Tchernobyl effectuées aux États-Unis par le Dr Sternglass et présentées à la Première Conférence Mondiale des Victimes de Radiations à New York en septembre 1987 a mis en lumière de manière impressionnante la gravité du problème des radiations. Le taux de mortalité infantile suivant l'arrivée des retombées radio-actives de Tchernobyl, début mai 1986, a augmenté de 54% en juin 1986 sur la côte pacifique des États-Unis. L'état de Washington a enregistré la plus forte augmentation de décès pour mille naissance avec 245%. La Californie suivait avec 48% d'augmentation par rapport au mois de juin de l'année précédente. Ces taux élevés ont continué en juillet et en août. Le Massachussetts venait en tête de l'augmentation du taux de mortalité post-Tchernobyl avec 900% pour mille naissances! Le Massachussetts a aussi enregistré une baisse de 70% de nouveaux-nés.


Le taux de naissances viables a aussi diminué dans tout le pays en réponse aux retombées de Tchernobyl. Le taux de fertilité des Américains est tombé à 8,3% en juillet et en août, le taux le plus bas jamais observé dans toute l'histoire des États-Unis. Dans les 8 mois qui ont suivi l'accident, il y a eu une diminution totale de 60.000 nouveaux-nés aux États-Unis. Le taux moyen de naissances viables est redevenu normal en septembre. Ce qui laisse à penser que la brusque augmentation de la mortalité infantile en juillet et août 1986 qui a suivi l'arrivée des retombées radioactives de Tchernobyl était bien la conséquence des retombées, avec l'augmentation soudaine de fausses-couches, de décès de foetus et de morts-nés, qui a été observée. Nous sommes profondément affectés par les accidents provoqués par notre technologie nucléaire. Il est grand temps de passer du déni soutenu par le gouvernement à l'action, ou du moins d'essayer de se protéger avec notre alimentation.


Dans son rapport, le Dr Sternglass suggère que cette rapide augmentation du taux de mortalité périnatale et cette diminution du taux de naissances viables étaient associées à une augmentation de la concentration en iode radio-active dans les eaux pluviales de la Nouvelle-Angleterre, qui subissait les pluies les plus importantes du pays à cette époque. J'ai recouvert mon potager bio de plastique pendant les premières pluies lorsque les retombées de Tchernobyl sont arrivées de la Californie.


L'augmentation d'iode-131 dans l'eau est en relation avec l'augmentation d'iode-131 radio-actif dans le lait. Cette brusque croissance puis décroissance des statistiques suggère qu'elles doivent être associées à un élément radio-actif à courte durée de vie, comme l'iode-131, qui a une période de demi-vie de 8 jours et une durée de vie d'émission radio-active de 160 jours. Bien que le fœtus en développement ou le nourrisson soient les plus sensibles aux retombées radioactives pour les raisons déjà mentionnées, les retombées de Tchernobyl ont été associées à une augmentation du taux de mortalité à tout âge.


Le Massachussetts arrive en tête, avec une augmentation du taux de mortalité, tous âges confondus, de 43%; viennent ensuite la Californie et l'état de Washington, avec une augmentation de 39% et 40%. Les statistiques montrent une augmentation de 35 000 décès, tous âges confondus, aux États-Unis dans les 8 mois qui ont suivi l'arrivée de la radio-activité de Tchernobyl, par rapport à celle prévue, basée sur les taux normaux durant la même période de l'année précédente. Le Dr Sternglass pensee, de par ses observations, que l'accident de Tchernobyl peut expliquer les importantes augmentations des taux de mortalités infantile et globale dans les zones situées près des réacteurs nucléaires.


Sternglass souligne par ailleurs que ... l'effet de la radio-activité semble avoir été similaire à celui des épisodes de pollution aérienne (radio-active) des années 1950-1960, lors des essais atmosphériques à grande échelle des armes atomiques.

Selon Diet for the Atomic Age de Sara Shannon, comme en 1980, environ 30 millions d'Américains vivent à moins de 50 kilomètres d'une centrale ou d'une usine d'armement nucléaire et sont par conséquent exposés à une dose de radiations anormalement élevée.


On peut faire quelque chose


Je partage ces informations pour avertir la population d'une situation que le gouvernement des États-Unis veut apparemment ignorer ou minimiser. Le côté positif, c'est que l'on peut faire pas mal de choses pour minimiser les effets négatifs des radiations.


En complément d'un mode de vie aussi sain que possible, il existe une alimentation spécifique pour se protéger des radiations, qui préserve au mieux la santé et qui neutralise précisément les effets des radiations.


Diminuer sa sensibilité en augmentant sa santé générale constitue un bon point de départ. La sensibilité d'une personne n'est habituellement pas intégrée dans le calcul des facteurs de risque dans le milieu des travailleurs du nucléaire ou chez les personnes exposées aux retombées radioactives lors des examens prescrits par la médecine nucléaire (y compris les rayons X). Le fait de mesurer la dose moyenne ne prend pas en compte l'accroissement du risque pour ceux qui ne sont pas en bonne santé ou qui rentrent dans les classes d'âge les plus sensibles.


Le Dr Stewart a réussi a faire comprendre cet argument dans son étude intitulée «Effets retardés des radiations de la bombe A: Examen des taux de mortalité immédiate et évaluation des risques à 5 ans pour les survivants» publiée en 1982 dans le Journal of Epidemiology and Community Health. Elle a établi le fait que ceux qui étaient en meilleure santé avaient les meilleures chances de survie. Le Dr Irwin Bross, dans son article publié dans le New England Journal of Medecine de juillet 1972, a pu déterminer que l'enfant aurait 25 fois plus de risques de développer une leucémie suite à une exposition aux rayons X. Son travail soutient le fait que l'on ne peut pas déterminer des «niveaux d'exposition aux radiations sûrs» basés sur une «exposition moyenne» ou sur des «individus moyens». Ce concept fallacieux de limites d'exposition «moyenne» sûres ne fournit pas de limites d'exposition protégeant les groupes les plus sensibles. Il n'existe rien de tel qu'une dose de radiations moyenne ou sûre.


Principes alimentaires pour se protéger des radiations


Les groupes de population qui sont les plus sensibles aux radiations sont lespersonnes en mauvaise santé, les foetus, les nourrissons, les enfants en bas âge et les personnes âgées. Les personnes âgées sont plus affectées car leur système immunitaire est souvent plus faible et aussi à cause de l'accumulation des radiations tout au long de leur vie. Que l'on fasse partie d'un groupe sensible ou que l'on soit en bonne santé, la capacité à minimiser l'impact des radiations peut être grandement améliorée grâce à une alimentation et un mode de vie sains et l'incorporation dans notre régime d'aliments spéciaux connus pour optimiser la protection contre toute forme de radiations nucléaires. Nous avons déjà longuement discuté de ce que signifie une alimentation saine donc nous allons maintenant explorer l'utilisation d'aliments et de plantes qui diminuent spécifiquement les effets des radiations.


L'alimentation anti-radiations est basée sur 4 principes.


Le premier principe est le principe de l'absorption sélective, qui signifie principalement que si nous avons suffisamment de minéraux dans notre organisme, les cellules sont saturées en minéraux. Lorsqu'il y a saturation minérale des cellules, cela laisse moins de chance aux minéraux radio-actifs d'être absorbés par le système. Par exemple, avec des minéraux tels que le calcium ou l'iode, si nous avons suffisamment de calcium ou d'iode naturels dans notre système, l'organisme ne va pas avoir tendance à absorber du strontium-90, qui est relativement similaire au calcium, ou de l'iode-131. Si la concentration normale de minéraux est faible, alors le strontium-90 et l'iode-131 seront plus facilement absorbés. Lorsque l'un de ces minéraux radio-actifs est absorbé dans un tissu, il se met à irradier immédiatement les cellules et tissus voisins. Chaque élément est attiré vers l'organe dans lequel il est utilisé normalement. Les principaux minéraux, ainsi que leurs organes-cibles peuvent être consultés sur le schéma de la page suivante [Note de La Santé Naturelle: voir le dossier complet]. Sont aussi énumérés les minéraux sains qui empêchent les lésions cellulaires selon le principe d'absorption sélective.


Le deuxième concept important dans la protection contre les radiations est le concept de chélation. Cela signifie qu'il existe certains aliments qui vont attirer à eux les matériaux radio-actifs et vont les extraire de l'organisme et les évacuer par
les intestins
.


Le troisième concept consiste à maintenir dans notre organisme un niveau élevé de nutriments anti-oxydants et d'enzymes qui vont annihiler les radicaux libres créés lors de l'exposition aux radiations.


Le quatrième concept est qu'il existe certains aliments et plantes qui protègent de manière spécifique contre les effets généraux des radiations ou des traitements aux rayons.


Il existe encore d'autres façons de se protéger des expositions aux radiations. Des recherches publiées dans l'International Journal of Radiation Biology en 1980 indiquent que le pH des liquides cellulaires pourrait influencer la réponse aux radiations de la cellule. Dans Diet for the Atomic Age, Sara Shannon signale que beaucoup d'études suggèrent qu'un pH neutre à légèrement alcalin favorise la résistance aux radiations.


Arrêter de fumer est une façon immédiate de réduire son auto-exposition aux radiations. Le Dr Schechter, dans son livre Fighting Radiation and Chemical Polluants with Foods, Herbs, and Vitamins, estime qu'un fumeur consommant un paquet de cigarettes par jour s'expose à l'équivalent de 300 radios pulmonaires par an. L'on peut aussi éviter d'habiter près d'une centrale nucléaire et éviter de subir des diagnostics aux rayons X non indispensables.

 

Extrait du chapitre 29 du livre "Conscious Eating" ["Nourriture Consciente"] du Dr Gabriel Cousens (inédit en français).

 

Comme expliqué sur cette page, le chapitre 29 du livre "Conscious Eating" a été traduit et mis en ligne par Eric Viard et son équipe du site Eco-Bio-Info. Merci à eux!

 

Lire la Suite

(Format PDF)


Télécharger le texte du chapitre entier

(Format PDF)


Lire un extrait du chapitre en ligne


Télécharger le dossier complet

(Format PDF)


Acheter le livre entier en langue originale anglaise

 

Liens:


http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/01/1205528059.pdf


http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/03/se-proteger-des-dangers-des-emissions.html


http://www.eco-bio.info/forum/upload/topic/8876-se-proteger-des-dangers-de-la-radioactivite/

 

http://www.eco-bio.info/forum/upload/index.php?app=core&module=attach§ion=attach&attach_id=859

 

http://www.amazon.com/gp/reader/1556432852/ref=sib_dp_pt/104-0732348-0715118#reader-link

 

http://realinfos.wordpress.com/2011/03/14/se-proteger-des-dangers-des-emissions-radioactives-grace-a-lalimentation/

 

Etc.

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 19:11

Eau légèrement acide
ou eau alcaline?

 

Cascade-Saut-de-l-Ange.png

 

La question de l'eau à boire reste délicate et controversée, notamment la question de savoir s'il faut boire acide (pH <7) ou alcalin (pH >7).


Le PRAL et le pH

 

Récemment sont apparus en Occident de nouveaux appareils prétendant neutraliser l’acidité du corps par une eau ionisée négativement (présence d’électrons) et très basique, c’est-à-dire dont le pH est élevé.


Leurs promoteurs confondent, en fait, souvent, le pH et l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) de l'eau, ou encore son caractère basique ou bien alcalinisant, ce qui n’a été relevé par aucun médecin ou physiologiste à ce jour, tant le mépris pour l’eau, un vecteur si simple et si universel, est grand! La connaissance de l’eau ne fait malheureusement pas partie des connaissances de base enseignées dans les écoles de médecine.


Il y a donc une différence entre acide et acidifiant, de même qu'entre alcalin et alcalinisant. Bien que cela puisse, bien sûr, aussi être le cas, tout ce qui est acide n'est pas automatiquement acidifiant. Tout ce qui est alcalin n'est pas automatiquement alcalinisant. Et inversement.

Qu'est ce que l'Indice PRAL?

Tous les aliments que l’on mange donnent naissance, dans le sang et dans le liquide extra-cellulaire, à des acides et des bases. Les aliments dits acidifiants ou «producteurs d’acides» (céréales, viande, poisson, œufs, laitages...) génèrent plus d’acides que de bases. Les aliments dits basifiants ou alcalinisants (fruits, légumes) génèrent plus de bases que d'acides. Certains aliments sont donc «acidifiants» et d'autres «alcalinisants».


L'Indice PRAL (Potential Renal Acid Load) se mesure en milli-équivalents (mEq): Il mesure la charge acide de l’urine - et donc de l’organisme - grâce à la quantité de minéraux acides et de minéraux basiques apportée par 100 grammes d’aliments en tenant compte du coefficient d’absorption intestinale.


L’Indice PRAL additionne les minéraux acides et soustrait les minéraux basiques.


L'Indice PRAL permet de classer les aliments en deux catégories bien distinctes:


- Si le nombre obtenu est positif (supérieur à zéro), l’aliment est considéré comme acidifiant.

 

- S’il est négatif, l’aliment est considéré comme alcalinisant.

 

- La valeur «zéro» signifie la neutralité.

Pourquoi privilégier des aliments à indice PRAL négatif?

Pour bien fonctionner, notre organisme doit se situer dans une zone de pH équilibré, ni trop bas - c’est-à-dire acide, ni trop élevé - c’est-à-dire basique.


Si vous consommez plus de minéraux acidifiants que de minéraux basifiants, l’indice PRAL est alors supérieur à zéro: votre alimentation est, pour vous, globalement acidifiante. Dans le cas contraire, l’indice PRAL est négatif: votre alimentation est alcalinisante ou basifiante.


Si vous êtes trop acide - ce qui est généralement le cas avec notre alimentation dite "moderne" -, vous souffrez d’un déséquilibre appelé acidose chronique, qui tend à «dissoudre» les os par élimination du contenu minéral osseux, mais, en plus, elle fait aussi fondre les muscles et abîme les reins (lesquels ont, du coup, "trop de travail").


Il est donc fondamental de veiller à ce que la nourriture ingérée ne soit pas acidifiante, et, bien sûr, l'eau bue joue aussi un rôle important pour cela!


Notre pH sanguin, lui, est constant et possède - avec une échelle allant de 0 à 14 – une valeur de 7,4 unités! Par contre, nous ingérons ou bien nous fabriquons tous les jours beaucoup d’acides! Ce qui devrait constamment tirer le pH du sang et des tissus vers le bas … mais nous avons un système très efficace de lutte contre les acides, nommé système-tampon, qui implique les ions bicarbonates, liés eux-mêmes dans le corps au calcium, au magnésium, ou encore au potassium ou au sodium. Ces minéraux sont stockés dans les os.


En cas de stress répété, ou bien si nous consommons trop de viandes, de céréales, de sucres et d’excitants comme le café, nous nous acidifions et ces acides néo-formés ou bien apportés se stockent dans notre tissu conjonctif; le corps mobilise alors ses bicarbonates pour neutraliser ces acides; ceux-ci sont prélevés dans l’os, ce qui libère des minéraux dans le sang: ainsi calcium et magnésium se retrouvent, pour finir, dans les urines et, malheureusement, sont ainsi éliminés! Et donc perdus pour le corps.


Pour compenser ces pertes en précieux minéraux, il s’agit de manger abondamment des fruits et surtout des légumes, lesquels sont riches en minéraux, calcium, magnésium, sodium ou potassium, mais aussi fer et tous les oligo-éléments.


Si l’on veut compenser les acides produits par le corps dans le sang et les tissus par une eau particulière, il faut le faire avec une eau riche en bicarbonates! C’est le taux de bicarbonates dans l’eau qui est important pour neutraliser les acides, pas son pH élevé; par exemple, une eau comme la Vichy St-Yorre est riche en bicarbonates, mais son pH est acide (il est inférieur à 7 et est égal à 6,6)!


L’action alcalinisante de l’eau de Vichy a largement été démontrée, tant en thérapeutique que pour les sportifs qui doivent neutraliser leur acide lactique en excès. Pourtant, l’eau de Vichy est acide, mais sa riche teneur en bicarbonates la rend alcalinisante. Cela va parfois ensemble, mais le caractère alcalinisant d’une eau lié à sa teneur en bicarbonates est, en fait, indépendant de son pH! En dehors de son action bénéfique en cure, l'eau de Vichy n'est, cependant, pas à conseiller en eau de boisson courante, car elle est, pour cela, beaucoup trop minéralisée, et, à long terme, peut arriver à bloquer les reins!


Une eau franchement basique, donc au pH élevé, est, par ailleurs, dangereuse à long terme, parce qu’elle entretient aussi un pH intestinal élevé (pH 7-8), plutôt favorable aux bactéries de putréfaction, productrices de polyamines et d’ammoniac, au détriment des bactéries de fermentation. Or les bactéries de fermentation (bifidum, lactobacilles) préfèrent un terrain plus acide (pH 6); et ce sont elles qui stimulent notre immunité, fabriquent les vitamines B ou K et réparent nos muqueuses.


Il est donc important d'utiliser un osmoseur-régénérateur produisant une eau légèrement acide (pH entre 6 et 7), ce qui favorise cette flore de fermentation et donc une santé intestinale optimale.


L’eau bue doit aussi être légèrement réductrice

 

Les eaux alcalines, qui sont produites artificiellement par électrolyse, ont tout de même un avantage, c’est qu’en même temps, elles sont très réductrices, c’est-à-dire riches en électrons, au contraire des eaux du robinet classiques qui sont oxydantes, à cause du chlore ajouté pour lutter contre les bactéries; ce côté très réducteur est d’ailleurs le seul retenu en Asie, là où cette technologie a été surtout développée; le côté basique (ou alcalin) de l’eau (pH élevé) est lié à l’électrolyse nécessaire pour obtenir des électrons en abondance!


Mais ce côté réducteur est très élevé, plusieurs milliards de milliards de fois plus élevé que la plus réductrice des eaux naturelles! Le côté réducteur ou oxydant d’une eau se mesure sur une échelle de rH2 de 0 à 48; les eaux naturelles ont une valeur de 22 à 25; une eau est oxydée à 28 et plus, et légèrement réductrice de 22 à 26; les eaux alcalines et ionisées se situent entre 0 et 5! Soit 1020 (10 à la puissance 20) fois plus réductrices que les eaux naturelles.


Les eaux basiques et ionisées sont donc de véritables médicaments réducteurs: il faut uniquement les prendre en cure, avec un suivi précis, à la fois clinique et biologique; leur intérêt est que beaucoup d’électrons apportés en masse sur la muqueuse intestinale ont une action anti-inflammatoire, anti-oxydante et ensuite sur le sang, anti-aggrégante.


Une cure de 15 jours à 3 semaines peut éventuellement être utile pour désenflammer et désoxyder un organisme qui vieillit... Mais, prise à long terme, en tant que source de boisson exclusive sur plusieurs mois, cette eau fortement ionisée négativement peut, à l’inverse, s’avérer très nocive, en mettant au repos la capacité anti-oxydante autonome du corps.


Un apport extérieur trop important et trop prolongé d’électrons désamorce, en fait, la capacité propre du corps à se défendre lui-même dans le futur contre les radicaux libres! Cela peut déboucher sur toutes les maladies graves modernes, de l’infarctus à l’accident vasculaire, en passant par les maladies neuro-dégénératives et les cancers! …


Les sucs des aliments frais et bio ont un rH2 de 18 et souvent un pH acide autour de 4 (jus de tomate, jus de choux): donc dans un extrait frais et naturel, un jus de légumes bio fraichement pressé, le rH2 est à 18 ou 20, pas à 0! Ce qui représente une différence quantitative énorme d’électrons …


L’eau idéale est, par comparaison, seulement légèrement réductrice avec un rH2 de 25, lorsque celui de l’eau avant filtration est supérieur à 28! C’est-à-dire que l’appareil idéal transforme une eau plutôt pro-oxydante (28) en une eau au moins 100 fois plus réductrice (25-26), la valeur du rH2 en sortie d’appareil correspondant à celui des eaux de source naturelles.


L’eau ainsi générée est donc un bienfait pour les cellules, les tissus et le sang; elle peut être bue largement durant la journée, sans aucune réserve: l’idéal est de s’hydrater une demi-heure avant chaque repas - et surtout le matin avant le petit-déjeuner - afin de pouvoir perdre un peu d’eau au moment de la digestion; ensuite, il s’agit de boire à sa soif et au-delà, plutôt entre les repas afin de mieux draîner son sang, en fonction de son activité physique.


L'eau osmosée est pure - c'est sûr! -, mais, pour que, en plus, elle soit bonne à boire, il faut qu'elle soit encore ensuite re-dynamisée.


En résumé, l’eau idéale, à l'instar des eaux naturelles, rassemble les trois critères qui sont nécessaires à une bonne prévention–santé de tous les jours:


- Elle est pure, avec une résistivité supérieure à 15 000 ohms/cm, de fait de son passage dans un osmoseur de qualité, sans re-pollution par les composants eux-mêmes de l’appareil. Bue entre les repas, elle permet un bon drainage des déchets du corps.


Elle est légèrement acide, avec un pH situé entre 6 et 7, ce qui favorise le développement d’une flore intestinale harmonieuse, en limitant les putréfactions pathogènes et en élevant un peu les fermentations réparatrices et immuno-stimulantes.


Elle est légèrement réductrice, car les oxydants artificiels de l’eau ont été filtrés, ce qui favorise un équilibre entre les oxydations et les réductions dans le corps, au fil des heures de la journée et au cours des saisons, sans excès dans un sens ni dans l’autre.


Une telle eau, pure, légèrement acide et réductrice, peut et doit être bue jusqu’à satiété tout au long de la journée.


L’eau Kangen


Le concept d'e l'eau dite "Kangen" est devenu, chez certains amateurs d'eau alcaline, populaire. Du fait de l'acidose communément régnante, l'eau alcaline résoudrait de nombreux maux. C'est ce qu'il apparaît de prime à bord, mais pas forcément sur le long terme...


En fait, après des années, il apparaît que l'eau Kangen n'est pas conseillable sur une longue période; il ne faudrait pas dépasser trois semaines. Le PH est trop alcalin, l'eau alacaline, à la longue, transforme le système digestif de sorte que  des candida et des staphylocoques, etc., arrivent à se développer dans l'intestin...


Cette constatation est, du reste, parfaitement logique en considération de la Bio-électronique de Louis-Claude Vincent.


Certains pensent même que la cause des cancers du colon au Japon peut être la consommation régulière d'eau Kangen. Probablement, l'eau alcaline (Kangen) peut être bonne à prendre temporairement en cure anti-acidose (en cas de fort besoin de se ré-alcaliniser), mais pas continuellement!


En effet, selon les paramètres de la Bio-électronique de Louis-Claude Vincent (voir les sites de Bio-électronique), l'eau saine à boire au quotidien doit, au contraire, être légèrement acide (PH entre 6 et 7) et c'est justement le cas de l'eau de l'Aqua Avanti EM.


Du reste, il est à remarquer que l'osmose, indispensable pour une bonne purification de l'eau (les filtres à charbon ne sont pour cela pas suffisants), provoque une légère acidification de l'eau, puisqu'elle retire tous les minéraux, qui, eux, alcalinisent l'eau (il est facile de le vérifier en mesurant le PH de l'eau avant et après osmose).


Dans l'Osmoseur-Régénérateur idéal cette désalcalinisation due au processus de l'osmose est, en partie, contre-balancée par le passage de l'eau sur des céramiques - comme les céramiques EM -, qui reminéralisent légèrement l'eau et donc la ré-alcalinisent un peu: Il n'est pas bon de boire de l'eau 100% osmosée, trop proche de l'eau distillée. Bien qu'il en faille très peu, il faut quand même, à une bonne eau à boire, un tout petit peu de minéraux.


Il faut donc bien réfléchir et examiner par soi-même avant d'investir dans une appareil de traitement de l'eau. Ces appareils, en effet, coûtent relativement cher, surtout le Kangen. C'est ennuyeux de se dire, après investissement, que l'on n'a pas fait le bon choix! A noter aussi que Michel Dogna déconseille également l'eau alcaline sur le long terme.


A cet égard, il faut aussi avoir présent à l'esprit ceci: Il est relativerment facile de réa-alcaliniser (ne serait-ce qu'avec de l’argile, du bicarbonate de soude ou des produits reminéralisants comme Ergybiol) l'eau, mais c'est beaucoup moins évident de la désalcaliniser -  donc de légèrement la ré-acidifier - car il faudrait alors la ré-osmoser ou même, si, pas possible (comment faire lorsque l'appareil osmoseur est raccordé au circuit d'eau?), la re-passer au distillateur.


Une autre limitation de la machine Kangen est qu'elle ne contient pas d'osmoseur (parce que l'osmoseur acidifie l'eau et que le but de l'appareil Kangen est, au contraire, de l'alcaliniser!) mais seulement des filtres à charbon. Du coup, le nettoyage de l'eau n'est pas parfait.


En complément d'un osmoseur-régénérateur, qui donne, par l'intermédiaire d'un deuxième robinet, de l'eau immédiatement buvable, avec de très bons paramètres en bio-électronique, il est possible d'investir dans un ioniseur d'eau  , qui, par ionisation, pour des cures visant à alcaliniser le corps, génère sur demande, hors du robinet principal fournissant l'eau buvable de la maison, encore en plus, de l'eau alcaline. Un ionisateur d'eau reste, toutefois, même si ce n'est pas autant que la machine Kangen, un appareil assez coûteux.


Autre avantage des ionisateurs d'eau : Ils permet tent aussi, souvent, en complément, en plus de l'eau alcaline, de générer aussi de l'eau {légèrement} acide!

 

 

Source: D'après http://www.lasantenaturelle.net/80/la-sante-naturelle.html

.

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 18:02

Les projections dentaires illustrées

par une desesperate housewife

.
Dr Bruno Darmon
.
Généralement, L'Art de Vivre Sain ne donne pas dans la "presse people". Si, ici, pour une fois, une exception est apportée, c'est parce que c'est pour la bonne cause: Faire avancer la science! Etant donné que, grâce à ce type de presse ou de sites Internet pratiquant - le plus souvent avec la complicité des victimes mais pas toujours! - l'étalage de la vie privée sur l'espace public, il est facile - comme si l'on faisait partie de la "famille" - de savoir "à peu près tout" sur les "stars", il est non seulement possible de les y voir à leurs "heures de gloire" (le plus souvent, éphémères) mais aussi à celles où, notamment du fait de la maladie, cela va "nettement moins bien."
.
C'est ainsi que les photographies publiées par de tells sites, recoupées avec différentes autres informations, peuvent, sous l'œil d'un expert, fournir, le plus souvent à l'insu des intéressé(e)s, toutes sortes d'informations à partir desquelles il sera possible de tirer différents scénarios et conclusions avec un taux de probabilité élevé. C'est l'exercice de diagnostic auquel s'est livré le Docteur Bruno en prenant comme sujet d'étude le cas d'une héroïne d'une série télévisée américaine très populaire... Ses réflexions et conclusions ne manquent ni de sel ni de piquant. Formons le vœu qu'une bonne âme ira porter à l'infortunée la solution de son problème et que celle-ci sera toute heureuse de la recevoir et donc toute grande ouverte pour l'accueillir!
.

Petit cours sur les projections dentaires, illustré de l’explication de la maladie de Teri Hatcher, la belle brune de la série «Desesperate housewives»..


Dans la série, «Les stars malades avec des dents dévitalisées», et après la cas d’Annie Girardot et de sa maladie d’Alzheimer - voir http://dent.devitalisee.free.fr/?p=134 -, voici l’explication probable de la maladie des épaules gelées de Teri Hatcher, une actrice de la série américaine «Desesperate housewives», photos à l’appui.


"Tout est en tout", disent les enseignements ésotériques. On peut donc trouver dans chaque partie du corps, une représentation de tout l’organisme. C’est assez connu pour la plante des pieds, l’oreille, et les yeux. C’est donc logiquement vrai aussi pour la bouche.

Chaque dent se projette non pas sur un organe, mais sur une zone, équidistante de la dite dent par des phénomènes de résonance. Ces connaissances ne sont pas issues de l’acupuncture à proprement parler, car, pour l’acupuncture, toutes les racines dentaires sont traversées par le trajet d’énergie de la fonction digestive, d’autres disent le méridien estomac. Donc selon l’acupuncture, on peut dire que toutes les dents sont reliées à l’estomac, d’une certaine façon. Ce dont nous allons parler ici, ce sont plus des liaisons de résonance, pourrait-on dire, un peu comme celles que l’on connait en iridologie, en réflexologie plantaire ou auriculaire.


L’organisme se divise en deux, le corps et la tête. Pour la réflexologie dentaire, on englobe, en fait, tête et cou, la tête étant reliée aux dents du haut et le cou aux dents du bas.


Quant au corps, il se divise en deux, au niveau du diaphragme. Le thorax (en haut du diaphragme) est liée aux dents du haut et l’abdomen (en bas du diaphragme) est lié aux dents du bas. L’équivalent du diaphragme est représenté pour tête et cou par la ligne d’occlusion dentaire que l’on prolonge à la base du crane.


Au niveau du diaphragme, se projettent les incisives, tandis que les molaires se projettent au niveau des ceintures, la ceinture scapulaire (épaules) pour les molaires du haut et la ceinture pelvienne (les hanches) pour les molaires du bas. Et, bien sûr, entre incisives et dernières molaires se projettent, tout logiquement, successivement, les autres dents.


En fait, ici, je résume, car tout cela n’est pas si simple, car il existe d’autres règles, qui compliquent un peu la chose. Il existe, notamment, une règle qui dit que le haut domine le bas. Par conséquent, toutes les dents du haut peuvent aussi provoquer ce que provoquent les dents du bas. Les dents sont elles même sous la dominance de ce qui est au dessus, donc, le cerveau, par exemple, qui, dans certains cas, empêche des guérisons, même si l'on a enlevé les dents dévitalisées, et qui aussi impose sa latéralisation.


Quand la pathologie psychologique est du côté droit, par exemple, une colère chronique, par exemple, même si la dent dévitalisée est à gauche, le problème se projettera à droite et inversement. Eh oui, le mental est plus fort que tout [Note de La Sanré Naturelle: Dans les faits, hélas, en effet, le plus souvent; en réalité, toutefois, c'est le Spirituel qui, dans l'absolu, est le plus fort.] Mais, dans la pratique c’est assez rare et la plupart des maladies - n’en déplaise aux psychothérapeutes - sont guéries sans leur aide par une bonne dentisterie holistique qui élimine notamment les dents dévitalisées et autres blocages énergétiques dentaires.


Pour en revenir aux projections, les dernières molaires du bas se projettent vraiment à la racine des membres inférieurs, au niveau du périnée, de l’anus, du sexe. Les dernières molaires supérieures, les dents de sagesse du haut, se projettent vraiment tout au dessus des épaules. C’est, juste au dessous de l’endroit où se projettent les dernières molaires du bas, les dents de sagesse du bas qui elles se projètent à la base du cou. Je rappelle que très souvent il faut extraire les dents de sagesse car elles manquent de place, à cause notamment d’une alimentation trop carnée pendant la croissance. Pour être un peu plus précis encore, on pourrait dire que les molaires du haut se projètent globalement au niveau des épaules, les prémolaires au niveau de la poitrine. En fait j’ai déjà vu aussi une prémolaire du haut bloquer une épaule, mais en général pour les femmes notamment, ça se projète sur le sein. C’est pourquoi comme je l’ai écrit dans un texte précédent, on voit toujours dans un cancer du sein, une prémolaire du haut dévitalisée. Et bien avec une paralysie des bras due à des épaules gelées donc qui auraient un blocage d’énergie, on verra quasiment toujours une molaire dévitalisée.


Et il se trouve comme par hasard que Mme Teri Hatcher a les deux premières molaires du haut couronnées de couronnes en céramique donc très certainement dévitalisées comme 90 à 99% des dents couronnées, ça dépend des habitudes des dentistes.


Cela se voit sur deux photos:

http://www.fanpix.net/picture-gallery/teri-hatcher-picture-12220565.htm

où l'on voit les deux premières molaires supérieures

mais plus précisément celle-ci où l'on voit la première molaire supérieure droite:

http://people.premiere.fr/Photos-people/PHOTOS-Teri-Hatcher-sourit-a-s-en-decrocher-la-machoire-pour-promouvoir-son-nouveau-site/%28gid%29/2314055


Sur la première photo c’est plus difficile, certes, mais on voit quand même aussi sa première molaire gauche. Et que voit-on. On voit que la couleur de ces dents est bizarrement un peu différente des autres dents. Et on voit cela quand les dents sont, en fait, des couronnes en céramique, donc des dents dévitalisées dans 90% des cas. Regardez bien les photos en les agrandissant avec votre zoom de «Affichage». Et comptez les dents, les deux incisives, la canine, les deux prémolaires puis la première molaire. Et là, on voit, surtout avec un œil de dentiste certes, que la couleur de la dent n’est pas naturelle, qu’elle tranche un peu avec celle du reste de la denture. C’est parce qu’en fait c’est une dent en céramique très très probablement. Quand on, fait une dent en céramique, c’est très difficile de faire exactement comme les autres dents à tel point que pour avoir une incisive centrale parfaite, tout bon dentiste propose souvent de faire les deux incisives centrales en céramique au lieu d’une et même parfois carrément toutes les dents du haut en céramique pour avoir un sourire encore plus parfait, comme c’était le cas d’Annie Girardot. Mais ces bons dentistes, spécialistes de l’esthétique, oublient en général d’informer qu’on risque pour le même prix d’avoir en prime une maladie d’Alzheimer, ou une autre maladie grave. Ah c’est bêta, non!


A la vue des photos indiquées précédemment, il est donc hautement probable que Mme Hatcher possède ses deux premières molaires supérieures dévitalisées, d’où ses épaules gelées, à tel point que son bras gauche est déjà presque paralysé. Mais, bien sûr, avant d’en arriver là, Mme Hatcher a commencé à avoir mal. Et qu’a-t-elle fait, après avoir fait confiance à son thanato-dentiste (qui dévitalise les dents), elle a fait confiance à la médecine chimique et a pris de la cortisone: http://people.plurielles.fr/news-people/teri-hatcher-frappee-par-une-maladie-paralysante-6406165-402.html.


Tiens, ce n’était pas le même médicament que Michael Jackson mais un peu dans la même catégorie, des médicaments qui ont pour objectif de supprimer la douleur ou l’inflammation qui cause de la douleur… La douleur, qui est un signal d’alarme qui, de plus, essayait de restaurer l’énergie, s’est donc transformée en absence d’énergie, donc en froideur et paralysie grâce à la médecine chimique. Mais toutes les personnes qui ont une première molaire dévitalisée et prennent quelques antalgiques n’ont, bien sûr, pas de paralysie de l’épaule, tout comme tous les fumeurs n’ont pas de cancer du poumons. Cela arrive d’autant plus que l’on accumule les erreurs en faisant confiance à la médecine moderne et notamment à la chirurgie esthétique…..


C’est ce que Mme Hatcher a fait, avec des injections de Botox http://people.premiere.fr/News-People/Teri-Hatcher-J-ai-eu-recours-au-Botox-et-je-le-referai-peut-etre/%28gid%29/2389417 qui est un petit poison à la mode chez les chirurgiens esthétiques. Le Botox est un «médicament» à base d’une toxine bactérienne, la toxine botulique. Cette toxine provoque d’ailleurs parfois une maladie qui se nomme le botulisme. Cette toxine peut paralyser les muscles notamment respiratoires et les personnes meurent alors asphyxiées, par conséquent. Notre médecine moderne, friande de poisons, y a vu ici une bonne idée, qui - vous le comprendrez - est, en fait, pour moi, une fausse bonne idée. En injectant du Botox, cela permet en chirurgie esthétique, par la paralysie localisée occasionnée par l’injection, de supprimer une ride qui, de fait, se transforme en contracture permanente. Mais cette injection de Botox a bien sûr des répercussions sur l’ensemble du corps car tout est lié dans le corps et un produit qui paralyse un muscle quelconque, a aussi une action paralysante sur tous les autres muscles de l’organisme même si elle sera moindre certes que sur celui qui aura reçu l’injection de Botox. Cette action paralysante se fera d’autant plus que l'on a une dent dévitalisée. Les bactéries de la dent dévitalisée sécrètent, d’ailleurs, diverses toxines bactériennes aussi, certaines affectant la fonction douleur, c’est pourquoi on ne ressent plus de douleur malgré que toute dent dévitalisée puisse être considérée comme une infection chronique.


On peut, certes, aussi s’empoisonner de diverses autres façons. J’ai entendu parler de paralysies de bras arriver avec des injections de vaccins, dans le bras, par exemple. C’était, bien sûr, pur hasard, parait-il! Évidemment, les médecins esthétiques ne se rendent pas compte du problème de cette méthodologie, tout comme les dentistes qui dévitalisent les dents ne se rendent pas compte des effets destructeurs des dents dévitalisées. Ils pensent, eux aussi, que, parce que la dent ne fait pas mal localement et ne semble pas présenter d’infection localisée, elle n’aura pas de répercussions sur le reste de l’organisme. Très grosse erreur pourtant de manque de vison holistique, car la dent dévitalisée pourrait bien être la principale cause de cancers et de maladies graves en France, énormément de faits vont dans ce sens.


En résumé, c’est très probablement le cocktail Botox, cortisone et molaires supérieures dévitalisées qui a produit à Mme Hatcher une grave paralysie de ses épaules. Elle pourra donc remercier pour cela son dentiste, son médecin allopathe et son chirurgien esthétique, qui - j’en suis sûr - étaient animés de bons sentiments mais pas vraiment d’une pensée holistique, malheureusement pour elle, un peu comme les ingéneurs du nucléaire de Fukushima, malheureusement pour les Japonais.


Vu le relatif jeune âge de Teri Hatcher et sa - semble-t-il - grande vitalité, sa maladie serait probablement résolue en moins de deux en commençant par enlever ses deux dents dévitalisées. Si vous visionnez les témoignages vidéo du site sante-dents.com vous verrez de tels cas guéris en enlevant des dents dévitalisées. Toutefois si cela ne suffisait pas, il faudrait réaliser une petite injection dans chaque os des mâchoires pour traiter ses os intoxiqués par les dents dévitalisées, et insérer un petit cristal dans ses prothèses amovibles au niveau de chaque dent remplacée et faire un peu d’acupuncture avec des aiguilles chaudes réservées aux pathologies articulaires. Et alors elle aura toutes les chances de guérir.


Si quelqu’un veut le lui dire, il lui rendra service, et à moi aussi, parce que sinon ils vont la licencier de la série et moi je l’aime bien Desesperate Housewives avec Teri Hatcher. J’espère qu’elle rentrera en contact avec le courant de dentiste holistique américain qui se positionne assez clairement pour dire que toutes les dents dévitalisées affectent la santé, quelle que que soit la qualité des produits mis à l’intérieur des racines - voir: http://dent.devitalisee.free.fr/?p=128 - même si ce sont des huiles essentielles, ce qui n’est pas encore tout à fait le discours du courant holistique dentaire français.


Cet exemple, parmi tant d’autres, est utile pour comprendre que la dent dévitalisée associée à la médecine chimique conduisent nos contemporains dans l’état dans lequel se trouve de plus en plus de personnes aujourd’hui dans notre civilisation, un état de dévitalisation précoce. Eh oui, c’est ce qui arrive quand on oublie de respecter les lois de la nature……, et que l’on fait confiance à ceux qui les transgressent……, les médecins de la médecine chimique et les thanato-dentistes (ceux qui dévitalisent des dents) et les chirurgiens esthétiques, qui vous coupent aussi souvent des circuits énergétiques,  importants pour la vitalité. Cette voie conduira ceux qui la suivent à être de plus en plus désespérés sans aucun doute, comme le sera certainement notre desesperate housewife si elle n’enlève pas tout d’abord ses dents dévitalisées.


C’est une conséquence du manque de vision holistique, de vision globale, pourrait-on dire. On agit localement sans penser aux conséquences à long terme et sans penser aux répercussions sur le reste du corps, comme si les différentes parties du corps n’étaient pas liées. La vaccination est aussi concernée. On évite certes des maladies en vaccinant, on ne peut le nier. Certaines sont certes parfois mortelles, surtout si on ne connait rien aux médecines énergétiques et naturelles. Néanmoins, on fabrique ainsi un nombre considérables de dévitalisations qui conduisent en fin de compte à des situations plus dramatiques encore que si on n’avait pas vacciné. Évidemment les vaccinateurs diront que tout cela ne sont que des supputations qu’aucune étude scientifique ne prouve, on connait la chanson de ceux qui ne veulent voir. On pourrait faire la même critique au sujet de l’énergie nucléaire d’ailleurs mais nous resterons ici strictement dans le domaine médical.


En plus dans le domaine médical, une autre conséquence du manque de vision holistique de notre médecine est que généralement elle ne cherche même pas à comprendre le sens des symptômes. C’est comme si l’organisme ne possédait aucune intelligence et que les symptômes n’étaient que des dysfonctionnements à supprimer au plus vite, à coup de médicaments chimiques, qui sont en fait de véritables drogues. Cette attitude qu’on pourrait elle aussi qualifier de manque de vison globale conduit les malades plus que tout dans des maladies graves. Notre médecine oublie trop souvent que certains symptômes sont des tentatives d’auto-guérison de l’organisme, qu’il faut savoir respecter. Je pense notamment à la fièvre et aux allergies mais on peut dire que quasiment tous les symptômes des maladies ont un sens d’auto-guérison. Les supprimer par des solutions naturelles qui vont véritablement guérir l’organisme n’est pas une mauvaise chose, mais les supprimer par des produits chimiques qui vont bloquer les réactions naturelles de l’organisme, comme cela se fait fréquemment, n’est pas la meilleure des choses à faire pour le long terme et la vitalité de l’organisme, même si dans certains cas d’urgence vitale, il vaut toutefois mieux le faire quand on ne sait rien faire d’autre. Tout n’est pas si simple et tout n’est pas tout noir ou tout blanc.


Ne pas prendre conscience de tout cela conduit déjà notre civilisation à une inévitable décadence tout comme ne pas prendre rapidement conscience de la folie du nucléaire pourrait conduire à la disparition de notre humanité. Bon, c’est un peu dommage, ma foi.


Dr Bruno Darmon drbrunodarmon@yahoo.fr.

 

Nota Bene: Le Dr Bruno Darmon sera présent au 4ème Colloque de Santé Naturelle "Vivre sa Santé au Naturel".

 

Source: http://www.lasantenaturelle.net/46/la-sante-naturelle.html

.


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 10:56

 

Voici une recette anti-brûlure qui a tout pour plaire: Simple, naturelle, efficace et peu coûteuse!

 


  Les remèdes les plus simples
sont souvent les meilleurs!

L'expérimentateur raconte:
.
"Mon expérience avec les brûlures est la suivante: 

"Je cuisinais du maïs et, pour voir si le maïs était prêt, ma fourchette a dérapé dans l'eau bouillante. Alors ma main est entrée dans l'eau bouillante....
 
Un ami, qui était vétérinaire au Vietnam, est entré dans la maison juste au moment où je criais de douleur. Il m'a alors demandé si j'avais de la farine blanche… J'ai sorti un sac et il a mis ma main brûlée dedans. Il m'a conseillé de garder ma main dans la farine pendant 10 minutes, ce que j'ai
fait.

Pendant que je gardais ma main brûlée dans la farine, il a raconté qu’au Vietnam un gars était en feu et, dans leur panique, les autres, là présent, ne sachanbt que faire, ont lancé un sac de farine blanche, qui se trouvait là, sur lui pour éteindre le feu. Eh bien, non seulement la farine a éteint le feu, mais il n’a même pas eu une seule ampoule sur lui!!! 

Alors, pour faire court, j'ai donc mis ma main dans le sac de farine pendant 10 minutes, et, lorsque je l’ai ressortie, je n’avais même pas une marque rouge ou une ampoule sur la main et je ne ressentais absolument aucune douleur.

Maintenant, je garde un sac de farine dans le réfrigérateur et chaque fois que je me brûle, j'utilise la farine et je n’ai jamais eu une tache rouge, ni une ampoule!"
 
Nota Bene: La farine froide est encore meilleure que celle se trouvant à la température de la pièce.
 
Moralité: "Gardez un sac de farine blanche dans votre réfrigérateur et vous serez heureux de l'avoir fait."

"J'ai me suis même brûlé la langue et j'ai aussitôt mis de la farine dessus pendant environ dix minutes et la douleur a disparu. C’est un MIRACLE qui s'accomplit en l'espace de seulement dix minutes!"
.
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Recettes de Santé
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 20:18

 

 

Lettre à votre banquier

 

Vu que de plus en plus de banques sont de plus en plus réticentes à rendre à leurs clients ce qui leur appartient, (voir le cas de la banque limitant les retraits à ses distributeurs automatiques), il est important que le client des banques connaisse ses droits et sache les faire respecter.

 

Vu la conjoncture et dans le cas ou il vous resterait en banque quelques modestes économies, si vous souhaitez retirer votre argent pour, par exemple, acheter de l’or et que votre banquier refuse de vous donner des espèces, voici une lettre type à adapter à votre cas:


Madame, Monsieur,
La délivrance d'espèces est soumise à deux conditions:
- un délai de 48 heures;
- le contrôle de l'approvisionnement du compte.
Je remplis ces deux conditions.

L'interdiction du paiement en espèces de certaines créances fait référence à l'article L112-6 du Code Monétaire et Financier.

Toutefois, cet article ne plafonne nullement le retrait d'espèces d'un particulier sur son propre compte et ne concerne pas non plus les paiements effectués entre personnes physiques n'agissant pas pour des besoins professionnels.

Ayant étudié, d'une part, le Code Monétaire et Financier et, d'autre part, la convention de compte de/du «(mettre ici le nom de votre banque)», j'ai pu constater qu'aucun article ne plafonne le retrait en espèces. Rien ne m'empêche donc, si je le souhaite, de retirer, en une seule fois cette somme en espèces au guichet.

A ce jour, sauf démonstration de votre part en m'indiquant précisément les textes de loi encore inconnus de moi qui m'empêcheraient de retirer mon argent de votre banque, la dite «décision», dont vous m'avez fait part, de refuser de me rendre mon avoir en espèces, n'a pas lieu d'être, puisque je n'ai pas à vous demander d'autorisation pour disposer de mon propre argent, dès lors, bien sûr, où mon compte est approvisionné en conséquence, ce qui est le cas.

Par la présente, je vous demande donc de mettre à ma disposition en espèce les xxxxx EUR disponibles sur mon compte dans un délai de 48 heures ou de m'adresser par écrit une lettre de refus.

Une non-réponse dans le délai sus-mentionné ou un refus injustifié de votre part m'obligerait, bien sûr, à saisir les autorités compétentes.

J'attends aujourd'hui votre réponse par appel au XXXXX., ou bien par e.mail à xxxxx@xxx.com.

Avec mes salutations choisies,
Mr/Mme XXXX
.
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans L'Art de Vivre Sain
commenter cet article