Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 10:11

 

Une bénéfique "attaque"

 

 

Jill-Bolte-Taylor-avec-Cerveau.jpg

 

Jill Bolte Taylor et son cerveau

 

 

"Maître Cerveau sur son homme perché..."

 

- Paul Valéry -


 

Une vidéo qui vaut le "détour"... Le détour? Non! Il vaut mieux y aller direct!

 

Elle présente une "neuro-anatomiste" d'un genre {encore trop} peu courant...

 

La vidéo est en anglais, mais, sous-tirée en français, même si vous n'êtes pas trop familiarisé(e) avec l'anglais parlé, ce n'est vraiment pas grave, car cette femme, Jill Bolte-Taylor, victime d'une "attaque cérébrale" lui ayant permis de découvrir un autre aspect de la réalité, comme l'on dit, "crève l'écran"!

 

 


 

0

  La conférence de la neuro-anatomiste Jill Bolte Taylor traduite en français.


La vidéo a fait le tour du monde, tandis que son livre du même titre My Stroke of Insight (Voyage au-delà de mon cerveau, Editions J.-C. Lattès) sort en librairie.

Ce que l’on peut déjà tirer de son récit c’est que la pensée pré-existe au langage (puisque sans pouvoir penser en mots, Jill Bolte Taylor pouvait quand même mener une réflexion), et, d’autre part, que le ressenti d’union avec l’Univers n’est pas plus anormal, pathologique ou illusoire que le sentiment individualiste résultant de la domination de notre “cerveau gauche”, caractéristique de notre monde moderne.

 

 

Jill-Bolte-Taylor---Cerveau.jpg
0
0
Son "Odyssée intérieure" est maintenant racontée en français dans son livre "Voyage au delà de mon cerveau":

Voyage-au-dela-de-mon-cerveau.jpg
Voir aussi:

0
0
Remarque: Au-delà du compte-rendu objectif de l'interpellante expérience personnelle de Jill Bolte Taylor,  l'interprétation qu'elle en fait dans la distinction cerveau droit et cerveau gauche est bien une interprétation et non un fait unanimement reconnu par la science. La notion d'asymétrie cérébrale demeure, en effet, très controversée. D'autres auteurs insistent bien davantage sur l'opposition existante (dont l'on parle beaucoup moins) entre cerveau antérieur et cerveau postérieur (cervelet).
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 09:06

 

Interview du Docteur Stefan Lanka

 

 

lanka_new.jpg

 

Dr Stefan Lanka

 

En 2005 déjà, l'arnaque de la grippe aviaire avait été, dans l'interview suivante, dénoncée avec vigueur par le médecin allemand, le Docteur Stefan Lanka:



Dr Lanka, sommes-nous en Allemagne menacés par la grippe aviaire?

Seulement indirectement.
L'année prochaine il y aura beaucoup moins de bébés en Allemagne.
Selon les médias, les cigognes seront toutes tuées par la grippe aviaire. Nous devrions maintenant adapter nos esprits à cela.


Dites-vous cela sérieusement?

Aussi sérieusement qu’il existe pour nous un quelconque danger d’un prétendu virus H5N1 de la grippe aviaire. Le danger ou le désastre se trouvent ailleurs.


Où se trouve, à votre avis, le danger ou le désastre?

Nous avons perdu l'habitude d'utiliser notre raison.
C'est le danger réel ou le désastre. Les politiciens et les médias se donnent du mal pour nous tromper en nous faisant tout croire, par exemple, ils nous trompent en faisant croire que des oiseaux migrateurs en Asie ont été atteints d'un virus extrêmement dangereux et mortel.

Ces oiseaux mortellement malades continuent ensuite à voler pendant des semaines jusqu’à leur fin. Ils volent des milliers de kilomètres, et puis en Roumanie, en Turquie, en Grèce et ailleurs, ils infectent des poules, des oies ou toutes autres volailles, avec lesquelles ils n'ont eu aucun contact, qui dans un temps très court sont malades et meurent.

Mais les oiseaux migrateurs ne deviennent pas malades et ne meurent pas. Ils gardent leur vol pendant des semaines jusqu’au bout, sur des milliers de kilomètres. Ceux qui croient qu’ils sont malades croient aussi que les bébés sont apportés par les cigognes. En fait le plus grand nombre des allemands ne croient au danger de la grippe aviaire.


N'y a-t-il pas du tout de grippe aviaire?

Depuis la fin du 19ème siècle l'on a observé des maladies dans l’aviculture de masse: Coloration en bleu de la crête, diminution de la ponte, plumes pendantes, et parfois aussi mort de ces animaux. Ces maladies se sont appelées pestes des aviaires.

Dans l'aviculture de masse actuelle, en particulier quand les poules sont élevées en cages, beaucoup meurent chaque jour en raison de l'élevage d'espèces étrangères. Plus tard, ces conséquences de l’élevage de masse n’ont plus été appelées pestes aviaires, mais grippe aviaire. Depuis les décennies passées, on nous affirme qu'elles sont provoquées par un virus transmissible afin de détourner l’attention des causes réelles.

Alors ces 100 millions de poules qui semblent être mortes de grippe aviaire sont en réalité mortes de stress ou/et d’insuffisance alimentaire et d'empoisonnement?


Non! Si une poule donne moins d'œufs ou a une crête bleue et que cette poule est aussi positive au test H5N1, alors toutes les autres poules sont tuées. C'est ainsi qu’on obtient 100 millions de poules tuées semble-t-il par le H5N1.

Si vous regardez de plus près vous verrez derrière une stratégie déployée sur plusieurs décennie: En Occident, les grandes entreprises s’accommodent des maladies des oiseaux en faisant le nettoyage elles-mêmes, parce que ceux qui meurent "de maladie contagieuse" sont compensés, aux dépens du grand public, au prix le plus élevé du marché, alors qu'en Asie et partout où la volaille est élevée, le marché de la volaille est détruit sciemment avec malveillance sous la conduite de l'organisation FAO de l'ONU.

Toutes les grandes entreprises d'aviculture occidentales se taisent donc, et, grâce à leurs vétérinaires, elles utilisent cela à leur profit, si le prix du marché de la volaille chute, elles déclarent une maladie infectieuse, de sorte qu'elles puissent vendre leurs animaux au prix le plus élevé possible "prenant soin" de tous les animaux concentrés, au prix maximum garanti par le gouvernement.

Pour résumer le dénominateur commun de ceci: C’est une arnaque à la subvention moderne, combiné avec l’alarmisme paralysant, dont un effet secondaire garantit que personne ne demande la preuve.


De quoi ces 61 personnes, démontrées porteuses du H5N1, sont-elles mortes?

Il y a très peu de rapports publics disponibles décrivant ce qu’étaient les symptômes et et comment les malades ont été traitées. Ces cas s’orientent manifestement dans une direction: Des personnes avec les symptômes d'un refroidissement, qui ont ensuite joué de malchance en tombant dans les mains des chasseurs de H5N1, ont été tuées avec d'énormes quantités de chimiothérapie censées contenir le virus fantôme. Isolées dans des tentes en plastique, entourées par des fous costumés en cosmonautes, ils sont morts, dans la peur panique, de multiples défaillances organiques.


Ce virus de grippe aviaire n'existe donc pas du tout?

Chez l'être humain, dans le sang ou d'autres fluides corporels, dans un animal ou dans une plante, jamais n'ont été vues ou démontrées les structures que vous pourriez décrire comme des virus de grippe aviaire ou de grippe ou de n'importe quel quoi sensé causer des maladies. Les causes des maladies que l’on prétend provoquées par des virus, qui peuvent surgir rapidement, successivement ou en même temps, sont connues depuis longtemps.

Plus encore: Pour les virus, comme agents causes des maladies, en biologie beaucoup agrandissent les choses, cela n’a simplement aucune réalité.

Cependant, si j'ignore les résultats de la Médecine Nouvelle  du Dr Hamer, selon lesquels les événements choquants stressants sont la cause de beaucoup de maladies, les résultats de la chimie au sujet des effets des intoxications et des déficiences, et si j'ignore les données de la physique au sujet des effets des rayonnements, alors il y a une place pour des élucubrations telles que les virus causes de maladies.


Pourquoi alors prétend-on encore que des virus causant des maladies existent?

L’Ecole de Médecine partisane / praticienne a besoin de paralyser, avec de stupides constructions et la crainte destructive des virus fantômes causes de maladies comme base centrale de son existence:

Premièrement, afin de nuire à de nombreuses personnes avec les vaccinations, pour se construire elle-même une clientèle de malades chroniques et souffrants qui accepteront qu’on leur fasse n'importe quoi.

Deuxièmement, pour ne pas devoir admettre qu'elle échoue totalement dans le traitement des maladies chroniques et qu’elle a tué et tue plus de gens que toutes les guerres aussi loin qu’il est possible de remonter. Chaque praticien de l'Ecole de Médecine en est conscient, mais seulement très peu osent en parler. Par conséquent ce n'est pas un miracle si, parmi les groupes professionnels, c’est celui des praticiens de l'Ecole de Médecine qui a le taux de suicide le plus élevé, surpassant de loin les autres groupes professionnels.

Troisièmement, les praticiens de l'Ecole de Médecine ont besoin de la peur paralysante et de leur stupide élaboration de virus diaboliques, afin de cacher leurs origines historiques (...) pour l’oppression et le meurtre, quand cela luttait pour dominer le monde (...).

L'Ecole de Médecine fut et est le pilier le plus important qui soutient toutes les dictatures et les gouvernements qui ne veulent pas se soumettre à la loi écrite, aux Constitutions, aux droits de l'homme, c’est-à-dire démocratiquement légitimés par un contrat social. Ceci explique bien pourquoi l'Ecole de Médecine peut vraiment faire et fait tout ce qui lui convient et n’est soumise à aucune contrôle quelconque. Si nous ne surmontons pas ceci, nous périrons tous par cette Ecole de Médecine.


N'exagérez-vous pas un peu?

Malheureusement, non! N'importe qui ouvrant ses yeux verra ainsi. Ivan Illich a déjà averti à ce sujet en 1975 dans son analyse "L'expropriation de la santé". Aujourd'hui ce livre existe toujours, sous le titre: "Némésis médicale".

Gœthe a parfaitement décrit la nature de l'Ecole de Médecine dans Faust I, où il a fait dire au Dr Faust:

"Ici étaient la médecine, les patients sont morts et personne n’a demandé qui s’est rétabli, ainsi nous avons ravagé avec les élus infernaux, en ces vallées, ces montagnes, bien pire que la peste, j’ai moi-même donné le poison aux milliers, ils s'étaient desséchés, j’ai fait l’expérience que les meurtriers nullement décontenancés sont louangés."

Gœthe appelle les praticiens de l'Ecole de Médecine qui donnent aux gens des élixirs, c’est-à-dire, des substances toxiques, des meurtriers impertinents, qui, aujourd'hui, sont toujours louangés.

Ici je peux et dois aussi me référer à nos publications, parce que nous avons, en tant que premiers à le faire, posé la question centrale révélatrice à la médecine moderne et l'avons documenté et commenté sur les confessions engendrées.

Vous trouverez toute l'information appropriée [en allemand] à: http://www.klein-klein-aktion.de/ et à http://www.klein-klein-verlag.de/


Pourquoi est-ce précisément vous qui avez découvert cette escroquerie du millénaire?

J'ai étudié la biologie moléculaire.
Au cours de mes études j'ai démontré l'existence du premier virus en mer, dans une algue de mer. Cette preuve a été publiée la première fois dans une revue scientifique en 1990, en conformité avec les standards des sciences naturelles. Le virus dont j'ai démontré l'existence se reproduit dans l'algue, il peut la quitter et se reproduire encore dans d'autres algues de cette façon, sans avoir aucun effet négatif, ce virus n’ayant aucune relation avec une quelconque maladie.

Par exemple, dans un litre d'eau de mer il y a plus de 100 millions de virus de diverses sortes, très différents. Heureusement, les services d'hygiène et les médecins ne s’en sont pas rendus compte, autrement ils aurait exigé depuis longtemps une loi autorisant les bains de mer seulement aux personnes revêtues entièrement d’un préservatif.

Des structures biologiques qui font quelque chose de négatif n'ont jamais été vues. La base de la vie biologique est harmonie et symbiose, elle n’a aucune place pour la guerre et la destruction. La guerre et la destruction dans la vie biologique est prétendue par des cerveaux malades et criminels.

Au cours de mes études, moi et d'autres n'avons pu trouver nulle part une preuve d'existence d’un virus causant la maladie. Plus tard, nous avons parlé de cela publiquement et avons invité les personnes à ne pas nous croire sur parole mais à vérifier elles-mêmes s’il existe ou non des virus causant des maladies.

Il en a découlé l'action "Klein-klein", qui, depuis cinq ans, demande aux services d'hygiène la preuve et qui a finalement obtenu la reconnaissance et la certitude du fait qu'il n'y a aucune preuve de virus cause de maladie et aucune preuve de bénéfice dû aux vaccinations. Afin de nous permettre de faire connaître ces résultats au public sans falsification, nous avons fondé il y a trois ans le "Klein-klein-Verlag" ["Maison d'édition "Petit-petit'].


Qu’existe-t-il donc comme virus et que font-ils?

Les structures pouvant être décrites comme des virus existent dans un grand nombre d'espèces de bactéries et dans des formes simples de la vie, semblables aux bactéries. Ce sont des éléments d'ensemble de la vie, d’un type commun aux différentes cellules qui sont restés indépendants. Cela s'appelle une symbiose, une endosymbiose, qui est apparue au cours du développement des différentes sortes de cellules et des structures combinées, une endosymbiosis qui a abouti aux types actuels de cellules, ces types de cellules composant les êtres humains, les animaux et les plantes.

De même que les bactéries, dans toutes nos cellules, qui respirent notre oxygène, les mitochondries, ou les bactéries dans toutes les plantes qui produisent l'oxygène, les chloroplastes, les virus sont des éléments de cellules.

Très important: Les virus sont des organismes très simples, comme,  par exemple, les algues de l’espèce Cladophora, une espèce particulière d’algue unicellulaire Chlorella, qui vit dans un grand nombre de bactéries. Comme ils existent là, ces éléments viraux sont appelés "phages". Dans les organismes complexes, en particulier chez l'être humain, ou chez les animaux ou les plantes, de telles structures qui pourraient s’appeler virus n'ont jamais été vues.

Contrairement aux bactéries dans nos cellules, les mitochondries, ou les bactéries de chaque plante, les chloroplastes, qui ne peuvent pas quitter la cellule commune, puisque son métabolisme en dépend, les virus peuvent quitter la cellule, puisqu'ils n'y effectuent aucune tâche de survie essentielle.

Ainsi, les virus sont des composants de cellules, qui ont remis entièrement leur métabolisme à la cellule commune et peuvent aussi la quitter. En dehors de la cellule commune, ils aident d'autres cellules, dans lesquelles ils transfèrent des matériaux de construction et de l'énergie. L'on n'a jamais observé chez eux une quelconque autre fonction.

Ces virus concrets, dont l’existence a été scientifiquement démontrée, exécutent, dans des processus très complexes, des interactions entre différentes cellules, de l’aide, du soutien, jamais de fonction destructive.

En outre, en réalité, dans le cas des maladies, ni dans l'organisme malade, ni dans les fluides corporels, n'a jamais été vue ou isolée une quelconque structure que l’on puisse caractériser comme un virus. L'affirmation selon laquelle il existerait un quelconque virus fabricant une maladie quelconque est une escroquerie évidente, un mensonge mortel avec des conséquences dramatiques.


Ne maintenez-vous pas aussi que le dangereux virus du SIDA est seulement virtuel?

Non seulement je maintiens que l’existence du virus appelé "HIV" du SIDA n'a jamais été scientifiquement démontrée, mais j'affirme que son existence est maintenue seulement en raison d'un prétendu consensus. Le ministre de la Santé Publique en Allemagne, Ulla Schmidt, a écrit, le 5 janvier 2004, au parlementaire Rudolf Kraus:

"Bien sûr, l’existence du virus d'immunodéficience humaine est considérée être scientifiquement démontrée dans le consensus scientifique international".

Aujourd'hui, après que les citoyens aient, pendant de nombreuses années, demandé, maintes et maintes fois, aux services d'hygiène, ici en Allemagne, la preuve scientifique de l'existence des virus  prétendus donner la maladie, les services d'hygiène ne soutiennent plus que l’existence de ces virus a été directement prouvée.

Dans un processus continu de pétitions au Parlement Allemand, le Ministère de la Santé Publique a passé le fardeau de la responsabilité sur de tels sujets au Ministère de la Recherche. Le Ministère de la Recherche prend maintenant le point de vue absurde que la liberté constitutionnelle garantit à la science d’interdire de vérifier l'état de ce qu’elle défend (!!!).

Mais c'est absurde. Cela signifierait que l'Etat nous délaisse et nous prive de protection, livrés entre les mains d'une science sans contrôle, qui peut faire et provoquer tout ce qu'elle veut. Êtes-vous vraiment d’avis que l'état nous expose d'une telle manière?

Je n'ai pas d’opinion. En ce qui concerne ces sujets, je puis seulement voir et m’orienter sur les faits. Nous ressentons, dans la peur de la grippe aviaire, que l'Etat, contrairement aux connaissances, met en Allemagne la population aux mains de quelques personnes qui se travestissent en scientifiques. Une chimiothérapie imposée est projetée, et, au Printemps prochain, la population allemande entière doit être vaccinée deux fois de force contre le fantôme de la prétendue grippe aviaire.

Mais ni l’existence d’un virus de grippe aviaire n'a été jamais démontré, ni l'existence d’un quelconque virus qui aurait quelque chose à voir avec quelque cause de maladie que ce soit n’est démontré. De tels virus n'existent pas. Précisément, de la même manière que le ministre l’a admis, au sujet du prétendu virus du SIDA, ils en ont soutenu l’existence en raison d'un consensus scientifique international.


Mais l’existence du virus H5N1 de la grippe aviaire, dangereux pour l’humain, a été tout à fait démontrée récemment avec grande précision, dans un laboratoire anglais!

Si jamais il s’avère qu'un virus venant d'un corps concret ou d'un fluide corporel, par exemple des oiseaux, existe, alors n'importe quel scientifique moyen peut le vérifier, dans n'importe quel laboratoire moyen, en un jour, si ce virus est, par exemple, présent dans un animal mort. Cependant, cela n'est jamais arrivé, et au contraire, des méthodes indirectes de tests, qui n'indiquent absolument rien, sont utilisées.

Par exemple, l'on maintient qu'il y a des anticorps qui se combineraient avec le corps du prétendu virus et seulement avec lui, et puisqu’il s'est produit une combinaison entre le corps et l'anticorps, l'existence du prétendu virus a été démontrée.

En réalité, ces prétendus anticorps sont des albumines solubles dans le sang, qui jouent un rôle central dans la fabrication spécialisée des cellules qui sont pleine croissance et se divisent et dans la cicatrisation des blessures.

Ces albumines sanguines, aussi appelées globulines, dans un tube à essai contenant des concentrations adaptées d’acides et de bases, de minerais et de dissolvants, se combineront arbitrairement avec d'autres albumines. Ainsi, on peut avec n'importe quel échantillon pris sur un animal ou une personne, faire un test arbitrairement positif ou négatif. C’est complet, et ceci doit être nettement déclaré criminel, délibéré.

En outre, s’il est maintenu que, au moyen d'une technique biochimique de multiplication, appelée réaction en chaîne de polymérase (PCR), la prétendue substance du gène du virus peut être multipliée, prouvant ainsi son existence, c'est une escroquerie, puisque, premièrement, il n’existe nulle part de substance du gène d'un virus causant la maladie, à laquelle l'on pourrait comparer les particules multipliées artificiellement à la substance du gène [car ces virus n’ont jamais été isolés!], et, deuxièmement, seules de telles parties multipliées de substances de gène obtenues qui déjà existaient au préalable dans ces fluides sont utilisées pour indirectement démontrer l'existence du prétendu virus.

Et c’est tout à fait simple:
Mille morceaux de preuve indirecte, par exemple des cercles dans le blé ["crop circles"], ne font pas un UFO non plus. L'on n’a même pas besoin de connaître l'anglais pour lire ces publications auxquelles les escrocs en virus se réfèrent, afin de voir, par soi-même, que nulle part n’y apparaissent un virus: Quand l'on demande à ces scientifiques la preuve de l'existence des prétendus virus, par exemple du H5N1, l'on obtient seulement des réponses évasives, jamais de réponse concrète.

A la TV nous avons entendu, maintes et maintes fois, que des investigations ont été effectuées dans un laboratoire anglais. Le nom de ce laboratoire anglais n’a jamais été communiqué au public. C'est le laboratoire de référence de l'UE pour la grippe aviaire, à Weybridge. J'ai plusieurs fois demandé aux scientifiques les preuves de l'existence du virus H5N1. Ils m’ont seulement répondu une fois, pour me dire qu'ils n'ont pas compris ma question, et ensuite plus jamais.

A l'Organisation Mondiale de la Santé et en particulier au coordinateur de la pandémie de la grippe aviaire, à l’allemand Klaus Stöhr, a qui j’ai aussi ai écrit plusieurs fois, lui demandant la preuve de l'existence du virus de la grippe aviaire. Ni l'OMS, ni Klaus Stöhr n'ont réagi.


Mais que signifie ce H5N1, qui fait trembler le monde entier?

Le "H" de H5N1 est pour Hémagglutinine, et le "N" pour Neuramidase.

Les pseudo-virologistes maintiennent que dans le manteau protecteur des virus de la grippe, il y a des albumines du type Hémagglutinine et des albumines du type de l'enzyme Neuramidase.

En biochimie, Hémagglutinine référence les substances les plus diverses, pas seulement les albumines responsables de la coagulation des hématies.

Les pseudo-virologistes ont ensemble convenu que dans le manteau protecteur des virus de la grippe il y a 15 sortes différentes d'albumines ayant les propriétés d'une Hémagglutinine. Le "5" représente le type cinq d'une prétendue albumine, dont l'existence, encore, est aussi seulement démontrée indirectement.

Afin de prouver maintenant l'existence d'un virus de grippe, dans le laboratoire les hématies sont mélangées aux échantillons censés contenir le prétendu virus. Si les hématies se coagulent, alors il est soutenu que l’Hémagglutinine d’un virus de grippe doit en être la cause, sans jamais avoir isolé un virus - ne pas dire qu’il n’a jamais été vu un virus dedans - d'un tel échantillon ou d’une telle mixture.

En fonction de la manière dont se coagule l’ensemble les pseudo-virologistes concluent alors, avec précision, à la manière de la pythonisse des dessins animés d’Astérix et Obélix, que le soi-disant type d’Hémagglutinine a été trouvé. Pour ceci, ces scientifiques ont à leur disposition une multitude de méthodes de tests, qui, par leur interprétation, établissent avec précision que le type d’Hémagglutinine, que le "test scientifique" avait déjà à l'avance présupposé être présent, devient en plus démontré.

C’est exactement le même cas avec l'enzymes Neuramidase, qui est soutenue être un élément protecteur du manteau des virus de la grippe. Neuf types différents sont prétendus exister par les pseudo-virologistes. En réalité la Neuramidase est une enzyme qui, en séparant les parties d'un sucre aminé appelé Acide Neuraminique, régit la tension de surface décisive aux fonctions du métabolisme. De façon analogue à l’Hémagglutinine "viral", il y a une multitude de méthodes de tests corrompus qui "démontrent" le résultat - c’est-à-dire, l'"existence" - de précisément cette sorte de Neuramidase, que le devin virologiste avait déjà, à l'avance, présumé.

Par conséquent, ce n'est également pas miraculeux que ce coq turc, appartenant au fermier Dimitris Kominaris, âgé de 73 ans, de l'île Inousses dans l’Est égéen, qui est, en apparence, mort du H5N1, a disparu sans trace et qu’au laboratoire de référence en question n'est arrivé de Grèce aucun échantillon, et que, cependant, les médias clairvoyants ont signalé qu'un premier échantillon avait confirmé les soupçons.

Pour démontrer l'existence du H5N1, il n'est vraiment besoin d’aucun échantillon, puisque, comme cela est le cas pour toutes les maladies prétendues contagieuses, c'est une question d’action planifiée, pour des raisons politiques, afin d’induire la peur.


Dans les médias, des photos des virus de la grippe aviaire et des virus de grippe sont constamment montrées. Certaines de ces photos montrent des formations autour. Est-ce que ce ne sont pas des virus?

Non! Premièrement, ces formations rondes qui sont censés être des virus de la grippe sont, comme chaque biologiste moléculaire peut le voir, des particules de graisses et d’albumines artificiellement produites. Le profane peut vérifier cela en demandant la publication scientifique d’où ces images sont tirées et décrites, où la composition des formations montrées sont documentées. Une telle publication n'existe pas. [Les protocoles scientifiques décrivant la manière d’obtention de ces photos n’existent pas.]

Deuxièmement, ces images qui sont censées montrer des virus de grippe aviaire montrent, en réalité, comme chaque biologiste peut l’établir sans aucun doute, des éléments tout à fait normaux de cellules, ou montrent même des cellules complètes qui s'avèrent être juste en cours d'exportation ou importation d’éléments de du métabolisme. Le profane peut encore vérifier cela avec grande précision, en demandant ces publications sur lesquelles ces photos sont basées et de qui elles proviennent: Il ne recevra jamais de telles publications. La guilde du métier des alarmistes est peu disposée à exposer sa base commerciale, les escroqueries avec le laboratoire et les expériences sur les animaux.

Quand on demande aux agences d'images ou aux agences de presse telle que les DPA d'où ils tirent ces photos, alors ils vous renvoient à l'autorité américaine des maladies contagieuses, le CDC du Pentagone. De plus, du CDC provient une seule photo du prétendu H5N1.[Pentagone! La virologie est une arme? Elle est classée secret défense?]

Cette photo montre, en même temps, une section longitudinale et une coupe transversale de tubes dans des cellules que l'on fait mourir en éprouvette. En jargon scientifique, ces tubes sont appelés microtuboli et servent dans la séparation de la cellule et au transport et à la communication

On a cependant démontré que le H5N1 tue des embryons de poules et qu’il peut être cultivé dans des œufs. Quelle est l’arnaque dans ce cas?

Ces expériences ont été utilisées depuis déjà plus de 100 ans, pour "prouver" l'existence de plusieurs "virus" tout à fait différents les uns des autres, pour aussi, par exemple, celui du prétendu virus de la variole. Dans ces expériences, des extraits sont injectés à travers la coquille de l'œuf dans l'embryon. Comptant sur la quantité injectée et l’endroit dans l'embryon, l'extrait du supposé "virus infectieux" est injecté, et l'embryon meurt plus ou moins rapidement. Il mourrait de telles injections précises même si les extraits étaient, à l'avance, stérilisés.

Cette tuerie est alors présentée par ces virologistes, premièrement, comme preuve directe de l'existence du virus, deuxièmement comme preuve de la possibilité de multiplier le virus, et troisièmement comme preuve de l'isolement du virus.

A partir des embryons de poules tués de cette façon, dont des millions meurent silencieusement tous les ans dans les manufactures de vaccins, diverses substances à vacciner sont produites.

En plus des embryons de poules, des cellules sont également tuées dans des tubes à essais afin de présenter la mort de ces cellules comme preuve de l'existence, de la multiplication et de l'isolement d'un virus causant la maladie. Nulle part cependant ne figure un virus isolé de cette manière, photographié avec un microscope électronique et ses éléments décrits dans les processus du type appelé électrophorèse.


Mais alors qui tue les animaux dans les expériences sur eux, si ce n'est pas le H5N1?

En ce qui concerne cela aussi il suffit jeter un coup d'œil aux publications dans lesquelles ces expériences sur des animaux sont décrites. Des poules meurent en trois jours, lentement étouffées par l’administration d’un fluide à travers le tube de la trachée.

Chez de petits singes de Java, 30 jours avant la prétendus infection les transmetteurs de température sont placés dans l'abdomen, 5 jours avant la prétendue infection ils sont fixés dans une chambre dépressurisée, et au moment de la prétendue infection, une quantité de liquide correspondant à 6 verres de Schnaps pour des humains est pressé à travers le tube de la trachée de ces jeunes animaux. Des parties du même extrait de mort, qui sont en putréfaction, des cellules sont pulvérisées dans les deux yeux et dans les amygdales des animaux. Dans beaucoup de cas, des attaques de suffocation sont causées chez les animaux par le rinçage des tubes bronchiques, etc... Les dommages et la destruction en résultant sont alors présentés comme résultat du H5N1.

J'ai tôt informé à ce sujet le ministre de la Protection des Consommateurs, Künast, et l’actuel ministre, Trittin, qui se présentent comme protecteurs des animaux, par l'intermédiaire de leurs journalistes personnels. Il n'y a eu aucune réaction.


Mais le virus de la grippe espagnole a été reconstruit génétiquement et il a également été démontré que c’est un virus de grippe aviaire!

Ce que l'on affirme avoir génétiquement reconstitué n'est rien d'autre que le modèle d'une substance génétique d'un virus de la grippe. Un virus de la grippe n'a jamais été isolé et la substance génétique d'un virus de la grippe non plus. La seule chose qui a été faite, c'est de faire proliférer la substance génétique à l'aide de la réaction de chaîne polymérase. Grâce à cette méthode l'on peut aussi faire proliférer à volonté de nouveaux petits morceaux de substance génétique qui étaient auparavant inexistants.

Donc, il est aussi possible avec cette technique de manipuler l'empreinte génétique, c’est-à-dire, de déterminer si un échantillon et celui qui "a été trouvé" sont identiques ou différents. L'empreinte génétique n'assure qu'une certaine probabilité de conformité si beaucoup de substance génétique à comparer est retrouvée et ce, uniquement, si c’est effectué de façon consciencieuse.

Le Dr Jeffery Taubenberger, qui a allégué reconstruire le virus originel de la pandémie de 1918, travaille pour l'US Army, et il a travaillé pendant plus de 10 ans sur la production, dans la base d’échantillons provenant de différents cadavres humains, de petits morceaux de substance de gènes au moyen de la technique biochimique PCR. Dans la multitude de morceaux produits il a choisi ceux qui se rapprochaient le plus de l'idée du modèle de la substance génétique d'un virus de grippe, et il les a publiés.

Cependant, dans aucun de ces cadavres n’a été vu ou isolé un virus, ou n’a été vu un morceau de substance de gène tirée de l’isolement d’un virus. Au moyen de la technique PCR on n’a pu extraire aucun morceau de substance de gène dont l'existence dans le cadavre ne pouvait pas être préalablement démontrée.

Si les virus avaient été présents, alors ceux-ci auraient pu être isolés, et l'on aurait aussi pu extraire la substance de leur gènes; il n'y aurait eu aucune nécessité à ce que quelqu’un produise laborieusement, au moyen de la technique PCR - avec une intention manifeste de tromper - un patchwork du modèle d’une substance génétique ressemblant à l'idée d'un virus de grippe.


Comment un profane peut-il vérifier cela?

Au sujet des petits morceaux de substance de gène, qui au sens de la génétique sont incomplets et ne suffisent même pas à définir un gène, l'on maintient qu'ils formeraient ensemble la substance entière du gène du virus de la grippe.

Pour s’apercevoir de cette fraude, il suffit d'additionner les longueurs des morceaux publiées et de constater que la somme des longueurs, qui sont supposés donner toute la substance génétique du prétendu virus de la grippe, ne correspond pas à la longueur de l’idée du modèle du génome du virus de la grippe.

Plus simplement encore, demander dans quelle publication l'on peut trouver la photo au microscope électronique de ce virus censé être reconstruit. Il n’existe pas de telles publications.


L'on maintient que des expériences ont démontré que ce virus de 1918 reconstruit tuerait très efficacement. Où est la tromperie?

Si j'injecte dans un embryon de poule un mélange de morceaux artificiellement produits de substance de gène et des albumines en visant le centre de son cœur, alors il meurt plus rapidement que si j'injecte le mélange seulement dans la périphérie de l'embryon.

Si j'expose des cellules dans un tube à essais à une quantité de substance artificiellement produites de gène et des albumines, alors elles meurent plus rapidement que les cellules mourant dans un tube à essais dans les conditions standard, quelque chose qui est "normalement" présenté comme preuve de l'existence, comme preuve de l'isolement et comme preuve de la multiplication du prétendu virus.

Basés sur cette substance génétique artificiellement produite, qui est présentée comme virale, des modèles d’albumines sont faits avec des ordinateurs. Procédant à partir de ces modèles d'albumine, l'aspect du virus entier est reconstruit avec des ordinateurs. C'est tout, mais le monde entier croit que l’on peut reconstruire des virus dans les laboratoires. Ainsi, ce n'est nullement miraculeux, non plus, que des rapports de la CIA et du service secret britannique MI6 soutiennent qu'en Corée du Nord le régime communiste produirait maintenant des virus de grippe bien plus mortels que le H5N1.


Quelles conclusions tirez-vous de ceci?

Puisque la tête de la supposée Al-Qaida, Ben Laden, n'a pas été trouvée, - Al-Qaida en arabe signifie seulement La Route ["La Base" selon un ancien de la DST] - et que personne n'avait entendu parler de cette organisation avant l’effondrement des gratte-ciel à New York, puisque, justement, les virus supposés de la variole n'ont pas été trouvés, que n'ont été trouvées aucune arme de destruction massive de Saddam, Hussein - ce qui était la raison de la deuxième guerre d'Irak -, et que quelques virus mortels sont maintenant, une fois de plus, prétendus exister, il devrait devenir évident qui sont en réalité les terroristes et qui en réalité sont les kamikazes: Tous ce qui participent et y contribuent à la peur des virus!

Dans les plans de pandémie une rupture possible de l'approvisionnement et de l'ordre public, en liaison avec la déclaration de la pandémie de grippe aviaire, a été envisagée par l'OMS. Les évaluations de jusqu'à 100 millions de morts devraient être prises au sérieux.

Je vois, sous la menace, tous les habitants des maisons de retraite, qui en s’évadant du chaos et de la rupture des systèmes d'approvisionnement, et de l'ordre public, sans compter les petits enfants sans protection et sans défense, ils seront les premières victimes. Il serait à peine possible de dépeindre ce qui arriverait, si les fabricants de la maladie contagieuse déclaraient l'urgence déjà en l'hiver.


Est-ce que alors la substance Tamiflu, qui est achetée avec l'argent des impôts et maintenant stockée, protège les gens contre la grippe aviaire?

L'on soutient que cette substance ne protège personne contre la grippe. Le Tamiflu est censé fonctionner comme agent bloquant la Neuramidase. Il retient dans l’organisme la fonction de l'acide Neuramidase sur le sucre, qui est co-responsable de la tension superficielle des cellules.

Ses effets secondaires, qui sont indiqués sur la notice glissée dans les paquets de Tamiflu, sont presque identiques aux symptômes d'une grippe grave. Donc, sur une grande échelle, l'on stocke maintenant des médicaments causant précisément les mêmes symptômes que ceux qui apparaissent dans une prétendue grippe réelle - et qui cesseront, avec un docteur, après sept jours, et sans docteur, après une semaine.

Si le Tamiflu est administré à des malades, alors ce sera susceptible de causer des symptômes bien plus sérieux que ceux d'une grippe grave. Si une pandémie est dite exister, alors beaucoup de gens en même temps prendront cette médecine. Dans ce cas nous aurons, en réalité, les symptômes d'une épidémie de Tamiflu. Alors les décès provoquées par le Tamiflu doivent aussi être prévus, et cela sera ensuite présenté comme la preuve de la dangerosité de la grippe aviaire et l’évidence de l’anxiété de l’état pour que les gens soient en bonne santé.

Le modèle bien testé du SIDA se répète. En Espagne il est écrit, sur les notices glissées dans les boîtes de médicaments pour le SIDA, que l'on ne sait pas si les symptômes sont provoqués par le médicament ou par le virus.


Vous ne recommanderez donc aucune vaccination générale ou particulier contre la grippe aviaire?

Je ne recommande aucune folie.
Chaque substance vaccinale contient les produits toxiques qui ont des effets pendant longtemps avec pour résultat des petits ou grands dommages permanents. La loi de protection des vaccins exige, comme condition préalable nécessaire à la justification d’une vaccination obligatoire, le fait qu’il existe quelque chose qui cause une maladie, par exemple un virus.

Puisque aucun des prétendus virus causant la maladie ne peut exister, ni ne devrait exister, cela peut rendre illégale la vaccination contre la grippe, et contre la grippe aviaire.

Chaque vaccination qui s'est produite en Allemagne, après que la loi de la protection contre la vaccination soit en vigueur depuis le 1er janvier 2000, est une infraction pour dommages corporels graves. Naturellement, je ne recommande pas aux gens de se soumettre eux-mêmes, de devenir des victimes d’infractions à la loi et de crimes.


Qui à votre avis se trouve derrière tout ce que nous expérimentons aujourd’hui?

A ce sujet l'on peut seulement spéculer.
Naturellement, l'industrie pharmaceutique est heureuse des grandes affaires avec la peur de la grippe aviaire. Mais, en fait, chaque individu se trouve derrière cette folie. La situation est ce qu’elle est. La situation a pu déboucher sur ceci seulement parce que nous, en tant que citoyens, avons toléré que notre état agisse ainsi contre les personnes, bien que notre état soit officiellement un état de droit démocratique.

Celui qui attend que l'industrie pharmaceutique fasse quelque chose pour le bien des gens, attendra cela en vain. "Celui qui ne s'oppose pas maintenant vit à l'envers."

N'importe qui peut demander au Ministère de la Protection des Consommateurs, au Ministère de la Santé Publique etc., au sujet de cette preuve scientifique qui justifierait la peur de la grippe aviaire.

Ceux attendant que "les autres" fassent quelque chose ne devraient pas s’étonner si les autres ne font rien et si la situation ne reste pas ce qu’elle est mais devienne beaucoup plus mauvaise. Dans le dernier exemple, nous, les citoyens, dressés face à cela, c'est-à-dire ne faisant pas n'importe quoi pendant des années à ce sujet, avons vu la folie complète autour de nous et l'avons tolérée. Nous devons commencer à prendre notre responsabilité sociale, si nous ne voulons pas nous rendre et nous sacrifier nous-mêmes à la totale domination et au chaos d'une pseudo-science non contrôlée.


Doit-on alors à votre avis luter contre la science?

La domination de la pseudo-science doit être vaincue au moyen d'une science sociale, caractérisée par son obligation d'exactitude et par sa possibilité de faire l'objet de recoupements, et par le contrôle de ses actions.

L’actuel langage de la science médicale universitaire révèle une domination interdisant le contrôle démocratique, quand les praticiens de l’Ecole de Médecine et de l'Etat se réfèrent, pour justifier leurs actions, à "l'opinion dominante de la science médicale" à laquelle nous sommes censés nous soumettre même si cette domination maintient que les bébés sont apportés par les cigognes ou que la Terre est un disque plat.

Nous n'avons toutefois aucune raison de nous plaindre.
Il en est, et il n’en est pas, qui tolèrent cette ligne de conduite gouvernementale. Quoi qu'il en soit, personne ne devrait se demander s'il doit continue à tolérer la soumission à cette domination - car nous avons maintenant fait face à ces absurdes allégations de grippe aviaire - si, ensuite, il se réveille, un matin, pour constater, avec horreur, qu'il est mort: Tué par cette domination qu'il a tolérée en tant que citoyen d'un état de droit démocratique.

Dans un état de droit démocratique, la peur de la grippe aviaire serait simplement impossible, comme le SIDA et la vaccination. Nous, les citoyens devons occasionner l’éinstauration de l’état de droit. Alors, non seulement le SIDA mais aussi la pseudo-science et la grippe aviaire n'auront plus aucune chance. Je puis seulement dire: Ne donnons pas une occasion à la grippe aviaire! Ne croyons pas les mensonges qui sont dits! Vérifions les choses du dehors! Utilisons notre raison!

Pour ceux qui veulent faire quelque chose, il y a des suggestions à l'adresse: http://www.agenda-leben.de.

 

 

Interview réalisée par Christopher Ray, le 25 Octobre 2005.

 

Source:
http://rolf-martens.com/UNITE%21%20Infos/webstyle1/unite_info_251en.html

 

 

lanka.jpg

 

Dr Stefan Lanka

 


[Nota Bene: Le Dr Stefan Lanka est un médecin allemand mondialement connu  pour ses prises de position qui rejettent la cause des virus dans les maladies, comme par exemple dans le sida. C’est l’une des personnalités "dissidentes", qui se distinguent surtout par leurs explications rationnelles, sensées et honnêtes, des causes des maladies, ainsi que pour leur dénonciation de la "médecine académique agréée", qui s’accroche, depuis Louis Pasteur, auxs dogmes mensongers qui lui permettent d’exercer sa lucrative activité commerciale aux dépens de la santé des populations.


Les dissidents ont, par exemple décidé de donner un prix de 100.00 dollars au chercheur qui fournira la preuve photographique de l’existence du virus du sida: http://perso.wanadoo.fr/sidasante/textes/prixhc.htm.


Cet article est traduit depuis une version anglaise du texte allemand original. Il existe une version française traduite directement de l’allemand sur http://quibla.net/monde2006/h5n1.htm].


Traduction originale de Pétrus Lombard, orthographiquement, syntaxiquement et stylistiquement revue par ADVN.

 

Voir aussi:  VIH, artefact ou réalité?.


0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 10:21

Utilisations du Colostrum

 

 

Rappels:

 

Les bienfaits du pré-lait.

 

Synergie H2O2 + Colostrum .

 

Pour réveiller les cellules-souches: Prendre du colostrum bovin, du péroxyde d'hydrogène, de l'aloès, du sésame, de l'avoine et de la carnosine. 

 

Dupuytrens : Colostrum, acide laurique (huile de noix de coco) et silicium organique.

 

Fatigue chronique: Colostrum et tyrosine. 

 

Diabète: Colostrum, taurine plus cystéine plus pancréatine.


SEP: Colostrum et histidine sont bénéfiques pour la réparation et l'entretien de la myéline; de plus, la sérine est l'ingrédient majeur des tissus de la myéline.

 

Afin que le colostrum soit au maximum de son efficacité, respecter, autant que faire se peut, les conseils suivants:

- Eviter impérativement le SEL.
 

 

Eviter tout complément alimentaire contenant du cuivre. 


Eviter la consommation de toutes protéines animales.


Eviter les produits laitiers.


Eviter les sucres raffinés.


Eviter tout ce qui contient du fer.


Eviter de prendre la vitamine C trop près d'un repas, car elle facilite l'assimilation du fer.


Consommer du thé vert au cours des repas, car il empêche l'assimilation du fer.


- Consommer 100% biologique.


Ne pas oublier les lavements au café (très important).


Ne consommer uniquement que des légumes et fruits cru, ou des jus de fruits et légumes en évitant d'utiliser un extracteur de jus qui agit par centrifuge et détruit les enzymes.


Consommer de l'iode.

 

-   Prendre potassium, magnésium, calcium, de plus, synergie importante avec la taurine.


Les personnes qui ne supportent pas l'hydroxyde de magnésium peuvent le remplacer par le glycérophosphate de magnésium.

 

 

En cas de besoin, si vous recherchez du bon colostrum (produit plutôt rare!), du potassium, de la carnosine, ou de la taurine et ne savez où en trouver, il est possible, de le demander en cliquant ici.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Recettes de Santé
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 15:49

 

Stériliser et empoisonner

 avec ... la nourriture!!!

 

Dans la vidéo ci-dessous, sous-titrée en français, le célèbre reporter américain Alex Jones, preuves à l'appui, dénonce la nourriture et la boisson frelatées "modernes" , approuvés par la FDA, comme moyens "doux" et progressifs - mais, dans le temps, aux effets certains - de stérilisation et d'extermination des populations...

 

 

0
0
Un être conscient ne devrait plus, quel qu'en puisse être l'éventuel surcoût, que consommer, de préférence, ses propres productions ou, pour le moins, faire ses courses que dans des magasins assurément "Bio". Cela ne suffit pas à fournir, de façon totalement assurée, une sécurité alimentaire parfaite, mais fournit déjà la base minimale à ceux que la survie motive.

Alex Jones demande à tous ceux qui le voient et l'entendent dans cette vidéo de relayer, auprès de leurs familles, voisins, amis et relations et réseaux les informations là transmises, afin que soient toujours plus nombreux ceux qui se lèvent pour dire: Non!. Les aliments mortifères doivent être massivement boycottés!

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 09:05

 

Masaru Emoto en Bretagne

 

Les 30 et 31 octobre 2010

à Plumellec (Morbihan - 56420)

 

Au Programme:

 

Animations sur l’eau et la vie
Stands associatifs
Restauration sur place
Cérémonie de l’eau sur l’île de Gavrinis


Organisateurs:


Association Alter Attitude
La Caravane des Sources
www.cap-heol.fr
et “Las Aguas Unidas”

 

Concert de harpe celtique
à l’église de Saint-Aubin


Conférence
à la salle Omnisport
de Plumelec donnée
par le Dr Masaru Emoto


“Les messages de l’eau”


Réalisation graphique:

Marie lumière 09/2010, Lydwen, Minthé


Samedi 30 Dimanche 31
À 19H30, conférence du Docteur Masaru EMOTO

sur «Les Messages de l’Eau»

à la salle omnisports de PLUMELEC


Les travaux du Docteur EMOTO montrent l’influence d’énergies de tous ordres sur l’eau. Dans ses recherches, il démontre, à travers une technique très simple, l’influence des paroles, des mots, des sentiments, de la musique et des pensées sur l’eau… élément dont le corps humain est composé en majeure partie.

 

Organisation pratique:


Entrée: 20 €


Réservation au 06 45 68 96 96 ou gisele.nonot@orange.fr


Envoyer le chèque à l’ordre de l’«association La Caravane des Sources» et une enveloppe timbrée, libellée à vos nom et adresse pour l’envoi des billets.


Gisèle Nonot, 16 rue viviane, 56460 Sérent


Samedi 3O octobre
De 14H à 19H, animations des stands associatifs

à la salle omnisports de Plumelec
Chauffe-eau solaire, réacteur Pantone,

Qu’est-ce que la spiruline?

Pphyto-épuration, animation radiesthésie etc.
Projection de films «Les Maîtres de l’Eau», «L’eau et la vie», contes.


Restauration sur place: Bar à eau, buvette, galettes , etc.
Stands: La Caravane des Sources, Cap Heol, Alter Attitude,
Entrée: 2 €, payable sur place
(gratuit pour les enfants de moins de 8 ans

et pour les personnes munies de leur billet d’entrée à la conférence)
Renseignements: www.cap-heol.fr


Les places pour la conférence, la cérémonie de l’eau et le concert étant limitées, elles doivent être payées lors de la réservation.
 
De la presqu’île de Rhuys à la rivière d’Etel, le Morbihan possède un ensemble de mégalithes unique en Europe. Le Cairn de Gavrinis est situé au centre de cette région sur une petite île du Golfe, accessible, tout comme l’ile aux Moines, par le port de Larmor-Baden.


Rendez-vous à 13h30 à l’embarcadère de Larmor Baden
Dimanche 31 octobre


Cérémonie de l’eau sur l’île de Gavrinis (Golfe du Morbihan)
conduite par
Minthé et les «Aguas Unidas» (http://lacaravanedessources.minthe.0eu/),

en compagnie du Dr Masaru EMOTO

 

Adultes:
Enfants de 8 à 17 ans:
Jusqu’ à 7 ans:
Tarifs: 12 € (bateau 5 €, entrée du site: 7 €)
8 € (bateau 5 €, entrée du site 3 €), 5 € (bateau)
La Cérémonie est gratuite.


À 20H, concert de Harpe Celtique,

donné par Lydwen à l’église de Saint-Aubin en Plumelec


Lydwen, harpiste conteuse et poétesse de Haute-Bretagne,
vous présente «La Promise»


Bien plus qu’une invitation au voyage, c’est un monde imaginaire plein de sensibilité et de douceur, un univers hors du temps peuplé de créatures toutes plus envoûtantes les unes que les autres, et surtout une fabuleuse histoire d’amour et de vie que Lydwen vous propose de découvrir à travers musiques celtiques (Bretagne, Irlande, Pays de Galles.

 
Accueil à la salle communale de St Aubin à partir de 18H30:
Billetterie, restauration sur place: Buvette, galettes.
Renseignements et réservations au 02 97 64 60 10
Entrée: 8 €.


Envoyer le chèque à l’ordre de l’«association Cap Heol» et une enveloppe
timbrée, libellée à vos nom et adresse pour l’envoi des billets.
Librairie “Quand les livres s’ouvrent” 47, rue Maréchal Foch-Lorient-56100


Renseignements et réservations au 02 97 67 16 50 ou abcd4@aliceadsl.fr
Envoyer le chèque à l’ordre de l’«association Alter-Attitude» et une enveloppe
timbrée, libellée à vos nom et adresse pour l’envoi des billets.
Didier Caiaux - La Ville Jacob - 56420 PLumelec
 
Pour la conférence:
gisele.nonot@orange.fr
06.45.68.96.96


Pour le concert:
Librairie “Quand les livres s’ouvrent”
47, rue Maréchal Foch-Lorient-56100


quandleslivressouvrent@orange.fr


Pour la cérémonie de l’eau: 02.97.64.60.10
abcd4@aliceadsl.fr


02.97.67.16.50
http://la.caravanedessources.minthe.eu www.cap-heol.fr


L’île de Gavrinis
Église de Saint-Aubin


ACCÈS - CONTACTS:
Départ pour l’île de Gavrinis:
Depuis Vannes, prendre la
direction d’Arradon, puis
de Larmor Baden, suivre
l’indication “Embarcadère”
pour atteindre le port.


Accès à l’église de Saint-Aubin:
De Plumelec, prendre la direction
de Sérent. À 1,5 km du bourg,
tourner à gauche vers Lizio pour
atteindre le bourg de Saint-Aubin.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 19:16

 

L'HOMME «MIRACLE» DU BRÉSIL
PRÉSENTATION DE L'ŒUVRE HUMANITAIRE
DU MÉDIUM GUÉRISSEUR
 
Joao de Deus
(Jean de Dieu)

 

joao-de-deus.jpg

 

 

 

 


Pour tous ceux qui désirent:


- Guérir d'une maladie physique ou psychique.


- Se délivrer de lourds fardeaux émotionnels.


- Se libérer de nombreux blocages de la vie quotidienne.


- Vivre une expérience spirituelle inoubliable.


- Débloquer ou développer son potentiel spirituel.


Et pour les thérapeutes qui souhaitent développer

leur potentiel.


PROJECTION VIDÉO AVEC TÉMOIGNAGES
QUESTIONS / RÉPONSES
___________


Vendredi 24 Septembre 2010 à 20H15
à Saint-Aubin
(Commune de Plumelec 56420)


«Association AlterAttitude» - abcd4@aliceadsl.fr

 

Lieu: Salle communale de St Aubin
Participation: 5 € / Renseignements au: 02 97 67 16 50
_______


Présentée par:
Jean-Michel Robreau
Auteur / Conférencier / Thérapeute


Voyage initiatique au Brésil:


http://www.joaodedeus-jeandedieu.com

 

DVD "Les Guérisseurs, la Foi, la Science"

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 09:54

Avez-vous déjà vu un pulvérisateur de chemtrails
en action?
 

 

0
Un pilote d'avion filme un pulvérisateur de chemtrails
opérant juste devant lui...


Pour ceux qui auraient encore besoin de préciser leurs idées au sujet de ce que sont les chemtrails, écoutez et regardez ces explications provenant le l'ACSEIPICA:

0
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 14:11

 

La Taurine

 

 

La Taurine est anti-migraines, également active contre l'épilepsie, la cirrhose du foie, les maladies cardiaques, les œdèmes.


Anti-fatigue, elle stimule l'immunité vis-à-vis des microbes et des bactéries.

 
La taurine est un puissant acide aminé anti-oxydant, important pour la régénération des tissus fatigués du système visuel. Des concentrations élevées de taurine sont observées dans la rétine, particulièrement dans les cellules photo-réceptrices, qu’elle protège des dommages causés par les ultra-violets, jouant ainsi un rôle important pour le maintien de la vision.

 

Mais la taurine diminue avec l’âge, des déficiences en taurine sont connues pour être responsables de lésions de la rétine et de détérioration de la vision, réversibles par une supplémentation nutritionnelle en taurine.


L’addition de quantités physiologiques suffisantes de taurine pour créer une concentration pratiquement équivalente à celle existant dans des cristallins sains atténue les effets néfastes de l’oxydant. les cristallins des diabétiques sont protégés de la cataracte par des niveaux physiologiques de taurine. La taurine associée au zinc se révèle indispensable au fonctionnement des yeux, une carence en ces 2 substances induit des problèmes de vision.


C'est l'acide aminé le plus concentré dans la rétine: la supplémentation en Taurine peut prévenir les cataractes et contribuer à enrayer leur évolution. 

 
La Taurine agit également comme régulateur de l'activité électrique dans les muscles, le cœur et le cerveau. 

 
Les sportifs l'utilisent pour réduire la production d'ammoniaque pendant l'effort, ce qui limite
 crampes et courbatures, parce qu'elle "mime" l'insuline dans les muscles, ce qui leur permet de stocker davantage de glucose. Elle a la propriété d'extraire et de chasser l'excès de sodium des cellules. Or les cellules cancéreuses ont besoin de sodium pour vivre. Privées de cet élément, elles s'affaiblissent et dépérissent. Cette propriété fait de la taurine un adjuvant utile dans le traitement du cancer.


Pour fonctionner la taurine a besoin de vitamine B6, on peut en trouver dans le sésame, surtout dans l'enveloppe, donc ne pas prendre le sésame blanc (émondé).


La taurine est aussi un constituant majeur de la bile.


La taurine augmente la capacité respiratoire, soulage l'hypoglycémie, et les malaises cardiaques, combat l'hypertension, l'artériosclérose, les œdèmes, stimule les foies paresseux, protège le cerveau (notamment de la déshydratation), prévient les arythmies cardiaques, permet une meilleure utilisation du calcium, du potassium, du magnésium, elle est bénéfique aux diabétiques, elle maintient le niveau de solubilité du cholestérol. En liaison avec le magnésium, elle stimule aussi l’action de la sérotonine.


La taurine réduit la surconsommation des glucides par les cellules cérébrales, diminue la glycémie, aide à éviter les courbatures et les crampes, elle agit comme un tranquillisant pour des nuits paisibles, elle élimine les toxines de l’organisme. Elle est aussi bénéfique dans la dystrophie musculaire.

 

 

En cas de besoin, pour savoir où se procurer de la taurine, il est éventuellement possible de cliquer ici.

0

0


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Recettes de Santé
commenter cet article
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 15:51

 

  Depuis huit ans il ne vit que de Prana

 

 

"Celui dont l'âme a été nourrie

n'a pas besoin de nourrir

 son corps."

  - JDN -

0

0

Henri-Monfort-2.JPG 

  Henri Monfort

 

 

"Quiconque vit dans l'instant présent

métabolise l'expérience de l'Univers

et le corps cesse de vieillir, de s'user,

et n'a pas besoin d'autre nourriture.'

 

- Deepak Chopra -

 

 

Nous connaissons personnellement Henri Monfort  et savons que, depuis huit ans (en 2010), il ne prend plus aucune nourriture solide, vu qu'à part l'eau, depuis lors, il se nourrit exclusivement de prana.

 

Il est, du reste, l'auteur d'un livre appelé "La Nourriture Pranique". En 2009, en Provence, au mois d'Août, il a déjà organisé un premier stage à l'intention d'une quinzaine de personnes voulant s'initier, elles aussi, à la Nourriture Pranique.

 

Et, en cet Eté 2010, en trois groupes d'une trentaine, pas moins de quatre-vingt dix personnes font l'expérience de l'Initiation à la Nourriture Pranique... Combien, après la première expérience de 2009, vont ainsi aboutir au même statut alimentaire (= pranique) que Henri?

 

Il déclare qu'il est prêt à se soumettre à des vérifications scientifiques mais uniquement par des médecins ayant, derrière eux, pas moins de cinq années de Nourriture Pranique!

 

Alors, si, en tant que spécialiste, vous voulez faire des tests sur lui, vous savez ce qu'il vous reste à faire!

 

Henri Monfort, âgé, en 2010, de 57 ans, vit à Nantes depuis des années dans un studio de 12 m2 en plein centre-ville. Beaucoup le connaissent déjà: il a un site Internet, fait des conférences à droite à gauche dans le pays, s'apprête à publier un second livre, accompagne à leur demande des personnes intéressées par la possibilité de se nourrir seulement de «lumière» et effectue des «harmonisations énergétiques» pour ceux qui le lui demandent.


Il se présente comme «chamane druidique», spécialité «non reconnue sur le plan socio-professionnel», et est conscient que sa démarche semble encore incroyable à beaucoup et en dérange même plus d'un. Mais il ne cherche pas à faire des adeptes ni, non plus, à prouver quoi que ce soit à qui que ce soit. C’est une affaire personnelle, «le plus haut niveau qu’un chamane puisse viser».


Mais il pense aussi que cette aptitude à vivre sans nourriture solide est en train de croître dans l’humanité, comme si l’évolution avait trouvé là un moyen de faire avancer l’être humain, prisonnier qu’il est d’un matérialisme sclérosant et, à terme, mortel pour son espèce…

 

Il déclare:

 

"Depuis le 23 Novembre 2002, j’ai décidé de ne me nourrir exclusivement que de Prana, sans aucune nourriture solide.

Le Prana est la substance même de la Vie qui est présente dans tout ce qui existe. Jusqu’à présent et à part quelques ascètes dans les grottes de l’Himalaya ou les Ashrams, il n’y avait pas eu, à ma connaissance, d’expérimentation systématique dans la société où nous vivons au quotidien.

Il est possible de concentrer le Prana et de le mobiliser pour se soigner et soigner les autres, les animaux et les plantes, mais il est aussi possible de le concentrer pour s’en nourrir.

En effet, le Prana nous apporte tous les éléments nécessaires à la Vie, à la Santé et à l’Harmonie aux 4 niveaux de l’être: physique, émotionnel, mental et spirituel.


Il faut comprendre, avant tout, que cette démarche est différente du jeûne: dans le jeûne, on vit sur ses réserves, on se prive de nourriture et cette expérience, bien qu’elle ait sa valeur pour la purification et le nettoyage du corps, ne peut durer très longtemps sans risques sérieux pour la santé…  On vide ses réserves et lorsque ces réserves sont épuisées, on meurt… Au-delà d’un mois, un jeûne est risqué…

Avec la nourriture pranique, on met en place une nouvelle manière de se nourrir et cela n’est pas limité dans le temps. Et j’en suis la preuve ainsi que les milliers de personnes dans le monde qui vivent cette expérience.

 

 

 


 

 

 

 


 

 

 


 
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Il est aussi possible voir les cinq dernières vidéos sur le site:
0
0
Henri-Monfort.JPG
0
Voir aussi:
0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 17:19

 

L'Homme qui parle aux plantes

 

0

  Combien pèsent vos choux?

Trois kilos? Une misère!

Avec Don Carmen ils pèseraient jusqu'à 45 kgs!

 

 

 

0
0
Don Carmen prouve qu'une autre agriculture est possible...
0
0
0

L’homme qui parle avec les plantes

0
0
«Quand je suis allé concourir avec 153 ingénieurs
de l’administration agricole à Mexico, je les ai battus de 2.000%
avec les choux: 110 tonnes à l’hectare.
la vérification a été faite par leurs soins,
ils n’ont même pas atteint 6 tonnes!»
0
0

Dans la vallée de Santiago, au cœur du Mexique, un paysan tout simple, Don José Carmen, défraye  la chronique.depuis deux décennies... Il produit, en effet, des choux de quarante-cinq kilos, des pieds de maïs de cinq mètres de haut, des blettes d’un mètre et demi, et ses terres ont dix à cinquante fois plus de rendement à l’hectare pour une utilisation de fertilisants ... cent fois moindre.

 

 

Don-Carmen.png

 

Don José Carmen


Chimistes, agronomes, ingénieurs et techniciens sont accourus de partout pour suivre le travail de cet homme hors du commun, qui a su décoder les dessins des Codex Aztèques avant même de savoir lire, bénéficier de la science d’un sage tibétain et d’un biologiste allemand pour faire l’alchimie unique de ses fertilisants, savoir cultiver sur terres salées, créer de nouvelles plantes non-transgéniques résistantes aux maladies... Et même faire pleuvoir.

 

Le miracle, c’est Don José Carmen Garcia Martinez, qui, avec son amour pour les plantes, les paroles qu’il leur adresse et d’anciennes recettes aztèques, a réussi à cultiver des légumes géants. Il a produit ainsi des choux de 45 kg, des pieds de maïs de 5 m. de haut, des feuilles de blette de 1,5 m. de long, 7 à 8 courges par pied (1 à 2 habituellement), 110 tonnes d’oignons par hectare (16 tonnes normalement).

 

Un journaliste péruvien, Yvo Perez Barreto, est allé trouver Don Carmen chez lui et a raconté tout ce qu’il y a vu. Mais ce n’est pas le seul témoin: l’Université d’agronomie de Chapingo (Mexique), sous l’autorité du Professeur Nicolas Cerda, spécialiste des sols, a comparé les résultats de Don Carmen avec ceux obtenus par les méthodes de l’Université sur des terrains contigus. Des ingénieurs du Ministère de l’agriculture mexicain sont venus analyser l’eau, les légumes, les semences et surtout le terrain volcanique de l’agriculteur. Rien de particulier n’a été décelé.

 

Parmi les savoir-faire de Don Carmen l'on  peut noter


- Cultiver sans pesticides et multiplier jusqu’à dix fois la production agricole;

 

- Utiliser 700 g de fertilisant par hectare, au lieu des 500 kg habituels dans l’agriculture intensive;

 

- Cultiver sur terres salées;

 

- Créer de nouvelles plantes résistant aux maladies, non transgéniques…

 

Au début, sur sa terre presque stérile, il s’asseyait à côté des plantes et leur demandait de l’aider. Don José Carmen est convaincu que c’est grâce à la communication qu’il a établit psychiquement avec les plantes qu’il a obtenu ces résultats miraculeux. Pour lui, le secret c’est l’Amour qui lui donne cette main verte.

 

Son livre (1) donne des tas de recettes, de trucs, qui pourraient révolutionner la planète, tout en changeant la mentalité humaine: l’amour à la place du profit immédiat.

 

(1) Édition Clair de Terre, 27, rue de l’Abbé-Grégoire, 75006 Paris.

 

Don-Jose-Carmen.gif


Au sujet de sa relation avec les plantes voici ce qu'il dit:

"J’ai commencé par m’asseoir auprès des plantes, je me suis mis à les observer. Puis je leur ai demandé de m’aider. Les plantes, comme tout ce qui vit, ont une forme d’intelligence qui leur permet de communiquer avec nous, il suffit de les écouter. Parfois, pendant la nuit, je sens que mes plantes ont soif, alors je marche jusqu’à mon champ, et je les arrose jusqu’à ce qu’elles soient satisfaites.


C’est absurde d’appliquer à la lettre les conseils d’arrosage, car, comme les êtres humains, chaque plante est différente.


Les hommes n’ont pas tous des affinités avec les plantes, et les plantes avec les êtres humains. C’est une question de compatibilité, comme les rhésus sanguins entre les êtres humains. Les plantes elles-mêmes peuvent se regrouper selon le genre semblable, en fonction de leurs énergies. Par exemple, l'on peut marier le haricot rouge et le maïs parce que ce sont des plantes qui s’entraident. Mais d’autres peuvent se combattre, comme la mangue et l’avocat, et même s’entretuer.


Si l’énergie d’une plante se heurte à la nôtre, la plante peut préférer mourir plutôt que de nous accepter. Certains par contre sont nés avec des dons pour cultiver, et s’entendent bien avec un grand nombre de plantes. On dit alors qu’ils ont la main verte.


Quant à moi, certaines plantes m’acceptent, d’autres pas: celles-là, je n’ai pas le droit de les cultiver."

0

En savoir plus:

L’homme qui parle avec les plantes (avec cahier photos).  Auteur: Yvo Perez Barreto. Presses du Chatelet - 1998. Un Documentaire de 52 minutes, du même auteur, est aussi disponible chez l’éditeur.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 17:50

 

 

Le Peroxyde d’hydrogène (H2O2) 0,3 %
agit de synergie avec la Lactoperoxydase
contenue dans le colostrum

 

 

 

Utilisation du peroxyde d’hydrogène: Prendre le H202 30 minutes avant le colostrum.

 

Allergies, maux de tête, herpès, Alzheimer, Parkinson, SEP, zona, anémie, VIH, infections, grippe, asthme, piqûres d'insectes, infections bactériennes, cirrhose du foie, bronchite, lupus érythémateux disséminé, cancer, candidose, parasitoses, maladies cardiovasculaires, arythmies, hypertension, maladie vasculaire cérébrale, maladie parodontale, douleur chronique, prostatite, diabète de type 2, polyarthrite rhumatoïde, rétinopathie diabétique, sinusite, problèmes de digestion, maux de gorge, ulcères, emphysème, infections virales, allergies alimentaires, verrues, infections fongiques, vaginite, gingivite, mauvais cholestérol, crampes, obésité.

 

Amélioration: de l'état psychologique et émotionnel, des 5 sens (vue, ouïe, toucher, odorat, goût), de la libido, de la régulation thermique des extrémités froides (disparition de la sensation de froid), du dépassement du syndrome de fatigue chronique, de la mémoire et de la concentration, de l’aspect général : cheveux plus brillants, yeux plus pétillants, ongles plus robustes, éclat de la peau ravivé, rides moins visibles, etc.

 

Excellent antalgique: parfois plus efficace que la morphine. L'effet antalgique est progressif, il commence environ au bout d'une à deux semaines et va en s'amplifiant progressivement. Régénère les organes déficients, abîmés ou devenus paresseux. C'est une véritable cure de jouvence.

 

Diminution: des varices, des taches de vieillesse, de l’arthrite et autres douleurs, de la dépendance à l'égard des médicaments, de l’utilisation des diurétiques, de la perte de cheveux, des troubles érectiles, de la période de convalescence après intervention de la cataracte (vision optimisée), etc.

 

Résultats très intéressants sur des problèmes de vue.

 

Les meilleurs résultats sont obtenus en prenant le H2O2  à 0,3 %.

 

Quantité à prendre:

 

H2O2: 1 goutte par verre d'eau1 à 4 fois par jour.

Ne mélanger l'eau oxygénée que dans un verre d'eau impérativement non chlorée (l'eau du robinet contient effectivement du chlore).

 

Afin d'essayer d'éviter un crise de détoxination, commencer par 1 goutte, et augmenter progressivement de jour en jour, pour arriver a un maximum de 4 gouttes/jour .

 

Chez les personnes sous chimiothérapie, ce protocole supprime ou atténue les effets secondaires et renforce très nettement l'effet recherché des chimio.

 

Par pure précaution, les femmes enceintes ou qui allaitent ne doivent pas utiliser H2O2, tant que ses effets possibles sur le foetus ne sont pas connus.

 

L'organisme se trouvant si bien qu'il peut engager un processus de détoxication salutaire mais qui peut être désagréable, voir même carrément insupportable. Cette détoxication peut imiter une grippe, un rhume, une angine, un eczéma, un psoriasis, ou toute autre pathologie, en fait c'est l'organisme qui crée un émonctoire supplémentaire. Dans ce cas on peut soit continuer jusqu'à ce que la détoxication se termine, soit arrêter quelques jours et recommencer à plus faible dosage afin de se détoxiquer plus en douceur.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Oxygénothérapie
commenter cet article
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 16:59

 

Se protéger face
aux petits écrans

 

Se pourrait-il que l'on mette sa santé en péril en travaillant (ou jouant!) devant un écran? La pollution électromagnétique (découverte par le  Docteur Jean-Pierre Maschi) est maintenant bien connue pour les antennes relais et les téléphones portables, mais qu'en est-il dles écrans d'ordinateur et de télévision? La question mérite d'être posée.

 

 

 

 

A ce sujet, extraits d'un Communiqué de Jacques Surbeck - Chercheur-Trouveur à Genève (Suisse).


 

Jacques-Surbeck-copie-1.jpg

 

Jacques Surbeck

 

 

<<Bon-Jour,


Le  Docteur Luc Bodin, cancérologue français, a tenu à faire publier un article dans son magazine, sur nos recherches, résultats, publications scientifiques, dont vous trouverez le fac-similé en annexe, et dont je vous souhaite bonne réception, (avec intérêt, j'espère). Je vous remercie de le faire suivre à vos propres contacts et liste d'adresses e-mail pour les informer sur un sujet qui fait l'objet d'une "omerta" (dont on ne parle pas..) en dépit de son importance.

Principes de Santé mai

 0
Page-14-copie-1.jpg
0
0
Page-15.jpg
0
0
Je crois utile de vous y joindre la prise de position des assureurs qui ne "couvrent plus" les sinistres provoqués par les pollutions électromagnétiques et l'avis officiel des risques prochains de procès-à-venir sur CE sujet.. (...)>>

 

<<Bon-Jour, 

Pour la première fois, un organisme "officiel" français met les employeurs "en alerte" et les avise d'une probable et prochaine cascade de procès pour ne pas avoir "protégé" leurs collaborateurs, contre les effets bio-physio-neuro-psycho-logiques engendrés par les conséquences des pollutions électro-magnétiques de leurs lieux de travail... ET que leurs assurance RC ne les couvrent PLUS.. (cf.PJ)

 

Alors que des "protections"  (à efficacités scientifiquement établies..) existent, pour moins de 0,20 €uro /jour..... (Ce que NOUS avons mis en évidence depuis plus de 20 ans... par nombreux travaux SCIENTIFIQUES internationaux). Voyez les pièces jointes... elles sont éloquentes.. et engagent DES "responsabilités...".


Meilleures salutations de Jacques SURBECK (©JS/Genève)>>


------------------------------

 

 

Extrait d'un article cité par Jacques Surbeck dans son communiqué:

 

<<Les employeurs peu conscients des risques électromagnétiques sur le lieu de travail


Dans le sillage du Grenelle des ondes, la question de l'impact des ondes électromagnétiques sur les conditions de travail se pose. Malgré leur obligation juridique de protéger la santé de leurs salariés, les employeurs se mobilisent timidement. 

 

Il y a quelques mois, au Tribunal des affaires de la sécurité sociale de la Roche-sur-Yon (Vendée), les juges ont dû se prononcer sur un dossier inhabituel émanant d’un salarié. Motif invoqué par celui-ci? Le «syndrome d’intolérance au champ électro-magnétique», reconnu comme maladie par le tribunal. Le plaignant a donc eu gain de cause face à son employeur, tenu responsable, par la loi, de l’exposition de ses salariés aux ondes électromagnétiques. «A l’avenir, de plus en plus d’employeurs vont être confrontés à ce type de plainte». (...)

 

Le débat engagé lors du Grenelle des ondes sur les antennes relais et la téléphonie mobile risque donc de faire tâche d’huile dans les entreprises où les salariés sont de plus en plus soucieux de leurs conditions de travail. Il faut dire que les effets des ondes électromagnétiques sur la santé ne sont pas à minimiser: «En l’absence de mesures préventives prises par les employeurs pour limiter les expositions, les salariés peuvent être sujets à des troubles variés, tels que des fourmillements, des migraines, des nausées, des rougeurs, des arythmies, des vertiges ou des troubles de la concentration».

 

Or, toutes ces sources de fatigue favorisent l’absentéisme.» Avec l’explosion des nouvelles technologies sur le lieu de travail, certains équipements sont dans l’œil du cyclone: téléphones DECT, bornes WIFI et antennes relais, claviers et souris d’ordinateurs, téléphones portables…. (...).>>

 

Auxquels il faut, bien évidemment, ajouter toutes les sortes d'écrans...


<<Les employeurs tenus de protéger la santé de leurs salariés 

 

Le problème est que, pour l’heure, trop peu d’employeurs ont conscience des dangers liés aux ondes électromagnétiques (...). Pourtant, même si les scientifiques sont encore divisés sur la question, il apparaît que les radiations émises à des fréquences même très basses seraient cancérigènes. Cette conclusion a déjà été confirmée dès 1998 par l’Institut national des sciences sanitaires de l’environnement, aux Etats-Unis. Autre obstacle lié à la prévention des risques électromagnétiques: les employeurs connaissent mal le cadre légal. Or, ils sont juridiquement tenus de protéger la santé physique et mentale de leurs salariés.


(...) En cas de dépassement des valeurs limites, mesurables à l’aide de sondes, tout employeur est tenu de prendre des mesures sur le champ. «En cas d’incident, les employeurs pourraient alors engager leur responsabilité civile, voire pénale» (...). >>


Lire l'article complet sur:

 

http://www.novethic.fr/novethic/entreprise/impact_local/sante/les_employeurs_peu_conscients_risques_electromagnetiques_lieu_travail/122788.jsputm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_content=novethicInfo&newsletter=ok


**********


<<Bon-Jour,


Travaillant sur CE grave problème des conséquences de la pollution électromagnétique sur la santé, depuis avril 1980 ... nous avons un back-ground d'informations et d'expérimentations scientifiques internationales.. assez considérable sur ce sujet (...).


C'est à la suite d'un "incident-de-laboratoire" que nous avons "pris conscience de la nocivité bio-physio-neuro-psychologique des radiations électromagnétiques pulsées générées par les écran cathodiques d'ordinateurs et récepteurs TV.. (en avril 1980...)

 

En 2002, nous avons PUBLIÉ une étude scientifique (X° Congrès Européen de la Santé au Travail d'Amsterdam) montant qu'une exposition de 24 heures d'ADN humain "in-vitro" aux REMP d'un écran d'ordinateur y provoque un accroissement important de cassures, "susceptibles" d'entraîner des dysfonctions dans la reproduction cellulaire... MAIS que les éléments de "protection" que nous avons développées éliminent cet effet.

 

En 2006, le Ministère de la santé du gouvernement espagnol publiait une étude scientifique de 212 pages impliquant la pollution électromagnétique du lieu de travail dans l'augmentation significative des cancers du sein, chez des femmes de + en + jeunes.

 

Au 01/01/2007, la plupart des assurances européennes ÉLIMINAIENT la couverture RC des entreprises en matière de nuisances électromagnétiques laissant les chefs d'entreprises SEULS et NUS face à leurs responsabilités civiles, légales, juridiques, pénales, et financières..  (cf. avenant AXA).

 

La plupart des médias ont refusé de publier nos "avis d'alerte" sous le fallacieux prétexte que "cela pourrait porter ombrage aux intérêts commerciaux de leurs annonceurs", laissant les chefs d'entreprise dans l'ignorance de l'épée de Damoclès pendue au dessus de leur tête... (sans tenir compte du FAIT que l'ignorance est PIRE..)

 

Depuis 20 ans, j'ai lancé les premiers "avis d'alerte"... J'ai fait vérifier nos recherches, expérimentations, résultats, publications scientifiques par des chercheurs (officiels) de très haut-niveau, de 7 pays différents: Allemagne, Etats-Unis, France, Hongrie, Italie, Russie, Ukraine, lesquels en ont fait 49 communications scientifiques internationales, qui ont été retenues et publiées par les comités de sélection de 18 congrès scientifiques internationaux majeurs, leur donnant une crédibilité scientifique incontestable, et montrant que pour moins de 0,20 €uro/jour, il est possible d'éliminer ces nuisances, et les risques qui en découlent.


Plusieurs "bonnes âmes" (désireuses, sans doute, d'échapper à LEURS responsabilités) ont alors lancé "le bruit" que nous cherchions à inquiéter le public pour vendre ces éléments de protection et en faire une "affaire de profits." (il est difficile d'être plus lâche et pervers).

 

D'autres ... plus pleutres ... se sont contentés de refuser une "collusion" entre la commercialisation d'éléments (à efficacité pourtant "scientifiquement" prouvée)  et une prétendue "pureté" de la recherche scientifique.


Comme si celle-ci n'est pas destinée "in fine" à créer "un produit" qui inévitablement sera VENDU (exemple: les vaccins...).

 

Alors que nous avions eu le COURAGE d'investir nos fonds propres pour trouver une parade  à une nuisance "découverte pas hasard" AVANT d'avertir les utilisateurs d'écrans des risques auxquels ils étaient exposés... (justement pour éviter des procès aux employeurs).


Dès qu'ils ont été avertis, "quelques patrons" conscients et responsables ont pris l'option de protéger leurs collaborateurs contre ces nuisances (pour 1/10 du coùt d'un café quotidien..)


Qu'en sera-t-il quand CE problème explosera, comme celui de l'amiante, après 30 ans de mises-en-gardes et d'informations "étouffées"...    LÀ,  les assureurs NE LES COUVRIRONT PAS!!!!

 

(...)


Veuillez trouver ici mes meilleures salutations

 

© 20/02/10 -  Jacques SURBECK*,  Directeur de recherche / S.E.I.C.sa*

*Membre-actif de la Commission Internationale de la Santé-au-Travail

(**qualifiée ISO.9001/2008/TÜV-Suisse : recherche, production).>>

 

Jacques-Surbeck-2.jpg

 

Jacques Surbeck

 

 

Le système de protection de Jacques Surbeck, mis au point après des années d'expérimentation, utilise les propriétés particulières des lanthanides (terres rares).

 

 

 En savoir plus sur l'EMF-Bioshield de Jacques Surbeck

 

Télécharger un Dossier Informatif

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 17:11

 

EAU
 


Un verre d'eau enlève la sensation de faim pendant la nuit pour presque 100% des personnes au régime, comme le démontre l'Université de Washington.
 


Le manque d'eau est le facteur n° 1 de la cause de fatigue pendant la journée.


Des études préalables indiquent que de 8 à 10 verres d'eau par jour pourraient soulager significativement les douleurs de dos et d'articulations pour 80% des personnes qui souffrent de ces maux.


Une simple réduction de 2% d'eau dans le corps humain peut provoquer une incohérence de la mémoire à court terme, des problèmes avec les mathématiques et une difficulté de concentration devant un ordinateur ou une page imprimée.


Boire 5 verres d'eau par jour diminue le risque de cancer du colon de 45% et peut diminuer le risque de cancer du sein de 79% et de 50% la probabilité de cancer à la vessie.


Buvez-vous la quantité d'eau que, tous les jours, vous devriez boire?

 

Source: Institut Pasteur

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Recettes de Santé
commenter cet article
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 17:06

  Colostrum bovin

 

  Le colostrum est potentialisé par la prise simultanée d'aloès, de sésame, avoine, algues marines et surtout le H202.

 

Le colostrum en poudre, afin d'être facilement consommé, doit être mélangé à une compote, une confiture, un yaourt ou autres.


Dosage normal : 3g par jour (1 cuillère à café arasée = 1g) , les sportifs qui veulent se faire des muscles peuvent monter jusqu'à 10g/jour.

 

Le colostrum régénère les tissus abîmés, son efficacité concerne donc de nombreuses pathologies, et son action est rapide.


Le colostrum est un extraordinaire immunostimulant, il assure une protection contre de nombreux micro-organismes infectieux et lutte en particulier contre de nombreuses diarrhées comme celles dues au parvum de Cryptosporidium (cause importante de diarrhée, en particulier dans le Sida), à l’Escherichia coli, au flexneri de Shigella, au clostridium difficile, ou encore au rotavirus, cause la plus commune de la diarrhée grave chez les enfants en bas âge.


Le colostrum est réputé également pour avoir une activité ergogénique (amélioration des performances musculaires).


Il aide à brûler des graisses. Il embellit et rajeunit la peau. Il conduit à une meilleure concentration.

 

Liste de pathologies pour lesquelles l’action du colostrum est reconnue:


Allergies - arthrose - douleurs ophtalmiques – bronchite- douleurs articulaires - burn-out syndrome - inflammations chroniques - douleurs chroniques - colite - dépression – problèmes de circulation du sang - états de fatigue - problème pour brûler les graisses (obésité) - inflammations des articulations et tendons - perte de poids - problème de peau- infarctus - problème du rythme cardiaque - tension élevée - infection des voies respiratoires – thérapie du cancer - artérosclérose - athérosclérose - perte d'endurance - développement des performances sportives – infection des poumons - inflammation de l’estomac - migraine - Alzheimer - développement musculaire - blessure musculaire - acné pubère - maladies rhumatismales - problèmes de sommeil - sinusite - maux d'estomac - Parkinson.

 

Nota Bene: Par précaution les femmes enceintes devraient éviter des suppléments de colostrum de bovin.


 

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES composition type normes garanties

Propreté (ADMI) A A - B

Couleur: jaune pâle

Goût et odeur colostraux

Aspect: poudre granulée

Densité 0.2 – 0.3

 

CARACTERISTIQUES CHIMIQUES

Humidité 5,5 %

Matière grasse <2 %

Matières azotées 72 %

Cendres 6 %

Lactose 12 %

IgG/poudre 30 % 28 %

 

MINERAUX (composition type)

Calcium 1,2 % Magnésium 0,2 %

Sodium 0,3 % Potassium 0,8 %

Phosphore 0,6 %

 

ACIDES AMINES (en g pour 100 g proteines)


Acide glutamique + Glutamine 20.1


La L-Glutamine, est un réparateur, un reconstituant des intestins, c’est un acide aminé indispensable à la régénération des cellules intestinales, les entérocytes


Selon le docteur Judy Shabert, la L-Glutamine est un acide aminé miracle pour traiter la maladie de Crohn. (The Ultimate Nutrient Glutamine). Ce médecin conseille aux personnes atteintes de cette maladie de «ne pas attendre 20 ans, le temps habituellement nécessaire au corps médical pour s'adapter aux découvertes cliniques, pour se traiter adéquatement»; il leur suggère de demander à leur médecin traitant de lire son livre. http://imbeau.net/NutrimentsIL/05Problemes.html#_Q-7_:_Monsieur,_merci_pour_tout._Mo

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Recettes de Santé
commenter cet article
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 18:49

 

INFECTION PAR LE BORRELIA BURGDORFERI

OU MALADIE DE LYME - BORRELIOSE

 

Borrélia Burgdorferi, le germe pathogène de la maladie de Lyme, est toujours présent dans les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, mais aussi, dans une proportion moindre semble-t-il, dans la SEP, la SLA, dans le cancer,  dans toutes les maladies psychiatriques y compris la schizophrénie, dans tous les problèmes cardiaques, la mort subite du nourrisson, dans la fibromyalgie, les dermatites, les maladies auto-immunes, la fatigue chronique, la douleur chronique, les réactions inflammatoires oculaires, la surdité soudaine, le TDA, l’hyperactivité, et bien d'autres affections encore.


Histoire de la maladie de Lyme


La maladie de Lyme a d'abord été reconnue aux Etats-Unis en 1975, après une mystérieuse éruption d'arthrite rhumatoïde juvénile près de la commune de Lyme, dans le Connecticut. 


La localisation rurale de l'épidémie de Lyme et le début de la maladie ont eu lieu pendant l'été et le début de l'automne, suggérant que la transmission de la maladie était due à un vecteur d'arthropode.


En 1982, Willy Burgdorfer a découvert l'agent étiologique de la maladie de Lyme. Il a isolé les spirochètes appartenant au genre Borrélia au milieu des entrailles de la tique d'Ixodes. Il a montré que ces spirochètes ont réagi avec le sérum immunisant des patients qui avaient été diagnostiqués par la maladie de Lyme. Comme la Lyme spirochète ressemble à la syphilis spirochète, elle a pris le nom Borrélia Burgdorferi.


La maladie de Lyme, connue sous le nom Lyme borréliose dans une grande partie du monde, est répandue sur 6 continents et reconnue comme une épidémie dans plusieurs pays.


Mode de transmission


La piqûre d’une tique infectée est le mode de transmission le plus connu.


Mais d’autres modes de transmission sont suspectés.


En réalité, la borréliose est vraisemblablement transmissible par le sang, le sperme, les larmes. Il n'est pas rare de voir toute une famille contaminée. Il suffirait de se frotter un oeil et ensuite de donner une poignée de main. Une personne sur 6 serait contaminée lors d'une transfusion de sang. Beaucoup de personnes sont contaminées sans le savoir. Tant que les défenses immunitaires sont intactes, il n'y a pas de symptômes.


Mais il suffit d'un stress, d'une vaccination, d'une intoxication au mercure dentaire pour que se déclenche une pathologie.


On trouve sur Internet de nombreux éléments qui vont dans ce sens.


W.T Harvey et Patricia Salvato, « docteurs de pratiques médicales diversifiées » à Houston dans le Texas ont récemment publié un article sur la maladie de Lyme : « Moteur méconnu de la pandémie de Borréliose ».   Le fait que le Texas du sud-est soit une région "non endémique" et que beaucoup de patients n'aient aucun antécédent "d'érythème migrant", a mené les médecins à mettre au point des méthodes pour identifier la maladie de Lyme. Cette recherche les mène à la conclusion que l'arthropode n'est pas le vecteur exclusif de la maladie de Lyme. En plus de la tique, le Borrélia Burgdorferi peut être porté et transmis par des puces, des moustiques et des mites.

 

 D'autres médecins parviennent à la même conclusion. "Sur 5000 enfants que j'ai traités, 240 d'entre eux sont nés avec la maladie" dit le docteur Charles Ray Jones. Ce médecin qui est le spécialiste en pédiatrie le plus réputé au monde pour la maladie de Lyme, affirme qu'environ 90% de sa pratique comprend des patients porteurs de cette maladie et que "12 enfants qui ont allaités, ont développé par la suite la maladie de Lyme". Les chercheurs à l'université du Wisconsin déclarent que certains produits d'origine animale (dont le lait) pourraient être contaminés par le pathogène. Des découvertes récentes indiquent que le pathogène peut être transmis oralement à des animaux de laboratoire, sans aucun vecteur d'arthropode. Ainsi, existe une possibilité que la maladie de Lyme soit la conséquence d'une infection alimentaire. 


En citant les tests en laboratoire pour la détection d'anticorps au germe Borrélia, une étude a été conduite en 1995 à l'université de Vienne (Autriche). En utilisant la mise à l'épreuve des réactions en chaîne de polymérases sur l'ADN, le germe Borrélia a été trouvé tant dans l'urine que dans le lait maternel de patients précédemment diagnostiqués en maladie de Lyme. Une étude conduite à Sacramento (Californie) par la "Medical Foudantion Blood Center" en 1989 déclare qu'il y a une preuve que la transmission du germe Borrélia est rendue possible par transfusion sanguine. De plus, en 1990, une étude par le Centre de Contrôle des Maladies (CDC) à Atlanta en Géorgie, a indiqué que les données démontrent que le germe Borrélia Burgdorferi peut résister au traitement que subi le sang selon les procédures normalement appliquées pour pratiquer la transfusion sur le territoire américain.

 

Activation de l’infection latente

 

On pense que des années peuvent passer avant que les symptômes n'apparaissent chez un patient qui a été infecté par Borrélia. En 1998, une étude conduite en Suisse a démontré que seulement 12,5% des patients testés positifs au germe Borrélia ont développé des symptômes cliniques confirmant que l'infection par le germe Borrélia Burgdorferi est souvent asymptomatique. Un rapport allemand décrit un garçon de 12 ans qui a développé l'arthrite de Lyme, 5 ans après avoir été mordu par une tique. Ce cas indique que la période de latence entre la morsure de la tique et le début de l'arthrite de Lyme peut durer jusqu'à 5 ans.


Un stress, un ennui de santé semblent avoir déclenché la maladie de Lyme chez un patient en Suède. Un virus herpès d'infection de type & a activé une Lyme Borréliose latente chez une femme de 26 ans. La baisse immunitaire due au stress peut avoir entraîné l'activation de deux infections.

 

Le nombre de cas

 

La maladie de Lyme est l'épidémie la plus rapide en terme de croissance dans le monde. Le Centre de Contrôle des Maladies à Atlanta indique qu’actuellement le taux d'infection réel peut être de 8 millions, soit 10 fois plus que les 180 000 cas actuellement recensés. Le médecin Mick Harris, directeur de l'International Lyme and Associated Diseases Society, déclare que "la maladie de Lyme est extrêmement sous estimée aux Etats-Unis, et que nous avons problablement 200 000 cas par an". Le docteur Dan Dan Kinderleher, expert en maladie de Lyme, déclare dans le Today Show du 10 juin 2002 que le nombre de cas peut être 100 fois plus élevé (seulement 18 millions aux Etats-Unis) que celui qui était annoncé par le CDC. En considérant les vecteurs de transmission que sont l'hérédité et les relations sexuelles, les docteurs Harvey et Salvato estiment que 15,5% de la population pourrait être infectée par le germe Borrélia.


De son côté, le docteur Lee Cowden déclare qu'il y a très peu de symptômes pour lesquels on devrait ne pas suspecter la maladie de Lyme, étant donné qu'un quart de la population américaine peut être infectée. On peut évaluer que la maladie de Lyme peut être un facteur contribuant à plus de 50% de la population chroniquement malade.


La clinique de Sierra spécialisée en Médecine Intégrative à Reno dans le Nevada, déclare que "les autorités évaluent à plus de 90% la population susceptible de porter le germe de la Lyme spichète et que la Lyme est un facteur de plus de 50% des maladies chroniques".

 

300 pathologies peuvent être causées par la Borréliose ou maladie de Lyme


La maladie de Lyme est fréquemment mal diagnostiquée. Elle induit de nombreux médecins en erreur, car ses symptômes, très variables d’une personne à l’autre, sont semblables à ceux de très nombreuses maladies différentes.

Les neurotoxines de Borrélia Burgdorferi empêchent le calcium de circuler, provoquant une destruction des enzymes et d'autres composants moléculaires impliqués dans la production d'énergie. Plusieurs rapports attestent de l'effet toxique de cette bactérie sur les noyaux cellulaires et même sur l'A.R.N. et l'A.D.N.


De nombreuses recherches existent sur les toxines d'origine microbienne avec leurs conséquences et leurs dégâts sur les organes et les tissus. Ceci inclut à la fois les dommages directs causés aux tissus et les effets indirects provoqués par la toxémie (présence de toxines dans le sang). L'actuelle toxicologie moléculaire et clinique a créé le terme "bio-toxines provoquant la maladie", Lyme Borréliose étant la plus importante, cette épidémie se développant rapidement à travers le monde.

 

Du point de vue de la toxicologie moléculaire, comme l'ont déclaré les docteurs C. Shoemaker et H. Kenneth Hudnell, "la borréliose produit de nombreuses bio-toxines qui ont une affinité pour le tissu cellulaire, notamment les neurotoxines avec un tropisme moléculaire important pour les structures des lipides, le système nerveux central, les nerfs périphériques, les muscles, les articulations (liquide synovial et cartilage), les poumons et bien d'autres". 


Depuis 1819 quand James Parkinson a décrit la maladie de Parkinson en précisant "nous n'avons trouvé aucune cause pathologique concluante pour expliquer les causes et l'évolution de la maladie », nous avons plus de questions que de réponses concernant l'étiologie et la pathogénèse de la maladie de Parkinson, de la sclérose en plaques et de beaucoup d'autres maladies dégénératives du système nerveux; ces maladies pourraient être classées dans la catégorie des maladies provoquées par les bio-toxines. A ce jour, nous ne disposons pas de traitements qui arrêtent ces maladies ou les rendent réversibles. Des autopsies réalisées sur de jeunes adultes décédés de la maladie de Parkinson n'ont pas démontré de processus dégénératifs. Ces morts semblent avoir été causées par des bio-toxines migrantes dans le cerveau entraînant l'anarchie dans les neurotransmetteurs (dopamine, sérotonine, GABA, acéthylcholine, etc...), dans les membranes nerveuses pré et post synapses, changeant l'action moléculaire des enzymes, des hormones et beaucoup d'autres encore.


Selon une étude informelle conduite par l'association américaine de la maladie de Lyme, la plupart des personnes diagnostiquées avec le syndrome de fatigue chronique, souffrent en fait de la maladie de Lyme. Selon cette étude, 28 patients sur 31 diagnostiqués avec le syndrome de fatigue chronique seraient atteints en réalité par la maladie de Lyme, soit 90,3% des patients.


Le docteur Paul Fink, président de l'association américaine de psychiatrie, reconnaît que la maladie de Lyme peut entraîner ou aggraver tous les désordres des maladies psychiatriques listées dans le manuel de diagnostique des symptômes ou troubles d'origine psychique. Ce manuel sert à diagnostiquer des troubles psychiques tels que le manque de concentration, la paranoïa, l'anorexie, l'autisme, les crises d'angoisse pour n'en citer que quelques-uns. 


Parmi les nombreux symptômes qui peuvent être dus à la maladie de Lyme, citons : la fibromyalgie, la sclérose en plaque, l'hépatite, l'hyperthyroïdie, la perte d'audition soudaine, l'urticaire, les vertiges, la migraine, le lupus, l'anxiété, l'arthrite rhumatoïde, la faiblesse musculaire, les dermatoses, l'épilepsie, les tumeurs au cerveau, le syndrome du canal carpien, la faiblesse respiratoire, les problèmes oculaires, etc... Cette liste n'est pas exhaustive.

 

Tests d’infection au Borrélia Burgdorferi


Le test français de Borrélia Burgdorferi n'est pas suffisamment fiable. S'il démontre que vous avez  Borrélia Burgdorferi, c'est que vous en êtes infecté, mais s’il est négatif, vous avez quand même un risque sur 2 d'être infecté. Donc faire d'abord le test francais, et s'il est négatif, alors faire le test ci-dessous qui est plus élaboré.


Test en Belgique : Elispot test Borrreliose centrum Augsburg 
www.borrelosecentrum.net   Téléphone: +49(821)455 471-0 
service@borreliosecentrum.be 


Ce centre propose en plus du traitement antibiotique une approche plus globale, dont la naturopathie, les conseils alimentaires…

 

Traitement


Pour qu'une pathologie se déclare, trois causes doivent se conjuguer:


(1) Intoxication aux métaux lourds (vaccination ou mercure dentaire ou stress)


(2) Contamination par Borrélia Burgdorfer


(3) Inversion de polarité de la cellule par excès de sodium et manque de potassium.


Il est alors nécessaire d’agir de 5 manières:


(1) Diminution de la consommation de sel et prise de potassium et du magnésium

(2) Détoxication (iode, sélénium, cobalt) 

(3) Décontamination de Borrélia Burgdorferi  par l'argent colloïdal

(4) Réparation de la gaine de myéline (jaune d'oeuf bio cru + huile de noix de coco) cf. ci-dessous.

(5) Prise d’anti-oxydants (concentré de melon + coenzyme Q10 + OPC + germanium + zinc + sélénium et autres oligo-éléments).

 

Cf. les documents correspondants: rapport sodium/potassium, argent colloïdal, clefs pour retrouver la santé.


Borrélia Burgdorferi est efficacement combattu par l'argent colloïdal, mais à condition d'en prendre 1 cuillère à café toutes les 2 h. Il faut en prendre aussi lorsqu’on se réveille la nuit. Utiliser une cuillère en plastique et garder l'argent colloïdal sous la langue.  Combien de temps faudra-t- il en prendre?   Il n’est pas possible de donner une réponse générale, chaque cas est différent. Cependant l’argent colloïdal agit habituellement très rapidement (cf. document argent colloïdal) dans la mesure où l’organisme est préalablement rechargé en potassium et où la détoxication suit son cours.


Réparation de la gaine de myéline lorsqu’elle a été atteinte: nombreuses pistes


L'argent colloïdal combat la cause, mais pour réparer la myéline il faut prendre des moyens spécifiques.

Il serait bon de consommer chaque jour 1 jaune d'oeuf CRU bio pondu du jour lorsqu’on peut s’en procurer, et sinon aussi frais que possible, pour le bon cholestérol (HDL). Le colostrum de vache est très utile également si l’on peut s’en procurer.

La vitamine B11 ou L-acetyl carnitine est importante : des biopsies ont montré que les fibres nerveuses   reconstituaient leur gaine de myéline.  L'effet de L-acetyl carnitine est augmenté  en prenant l'acide alpha-lipoïque. Noter qu'il y a de  l'alpha-lipoïque dans l’extrait de melon.

L'huile de noix de coco est indispensable pour sa teneur en acide laurique. Le colostrum et l'acide laurique agissent pour la circulation des cellules souches.

Le HDL  fait partie de la constitution de la myéline. Afin d’augmenter le taux de HDL, consommer le moins possible de graisses saturées (sauf celles à chaîne moyenne comme l’huile de noix de coco), stopper complètement la consommation de sucre blanc et d'alcool et prendre des oméga 3, manger des pommes, des avocats, de l’huile de colza, de noix, noisettes, de la levure de riz rouge (statine naturelle).

La vitamine B12, en collaboration avec les B9 et B6, est nécessaire à la conversion de l'homocystéine (acide aminé) en méthionine, elle-même nécessaire à la production de myéline. De plus, lorsqu’elle est en excès, l’homocystéine est néfaste à nos nerfs. Quand la vitamine B12 fait défaut, l'homocystéine s'accumule dans le sang. Des taux élevés d'homocystéine sont responsables de problèmes cérébrovasculaires. C’est pourquoi on conseille de prendre un complexe de vitamines B. En cas de problème neurologique attention aux interactions médicamenteuses cependant – par exemple pas de vitamine B6 si on prend de la L-Dopa). 

La méthionine semble être nécessaire à la production de myéline. Cet acide aminé est présent dans la spiruline.      

La niacine (vit. B3) améliore les problèmes de Parkinson.

La lécithine de soja a une teneur en phospholipides (97%) et choline qui la rend indispensable pour le cerveau et la myéline.

La vitamine D est essentielle à la protection de la gaine de myéline.

Le cuivre aide à former la gaine de myéline.

L’onagre contribue à régénérer la gaine de myéline.

Les phospholipides interviennent dans la myélinisation, tout comme le fer, l’iode, le zinc.

L’idéal est de prendre des anti-oxydants tels le concentré de melon + Q10 + OPC + germanium +  zinc + sélénium + autres oligo-éléments.                                                                                                                                             

Décharge de responsabilité. 

Ce dossier n'est qu'une simple information. Il n’a aucune valeur médicale, donc aucune valeur de diagnostic et de ce fait ne dispense nullement la consultation de son médecin.


Comme d'habitude, cet article est purement informatif. Chaque lecteur demeure donc, en fonction de son propre discernement, personnellement et intégralement responsable de l'usage qu'il en fera ou n'en fera pas.  Si vous êtes malade, veuillez consulter votre médecin. 


Toutes les informations relatives aux moyens et produits naturels de santé se trouvant sur le présent dossier,  sont données gracieusement à titre d'information et d'éducation des lecteurs et du public en général, dans une optique de prévention et d'invitation à la prise en charge de sa santé individuelle par soi-même
Il s'agit de cultiver par la prévention, le respect du corps en bonne santé. 


Ces informations ne constituent jamais, en aucun cas, une démarche de diagnostic ou de traitement des maladies. 


Les informations données ne prétendent pas avoir de valeur probante dans le domaine scientifique ou médical. Elles sont données de bonne foi, dans un but d'être utiles aux personnes, capables d'autonomie, en quête de santé naturelle, et elles sont mises à jour en fonction des expérimentations individuelles progressivement disponibles. 


Chacun qui utilise à son profit les informations données le fait donc sous sa propre responsabilité et doit à chaque fois faire preuve du plus grand discernement. Les personnes malades sont invitées à consulter un médecin.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Recettes de Santé
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 17:31

 

RAPPORTS ENTRE LE SODIUM,
LE POTASSIUM ET LE MAGNéSIUM

dans l’organisme

Le manque de potassium/magnésium et l'excès de sodium ont un lien avec d’innombrables pathologies, des plus bénignes au plus graves.


Nos cellules sont chargées d'électricité (environ 60 millivolts). Lorsque tout va bien, l'extérieur est la phase «plus», l'intérieur la phase  «moins». Malheureusement les phases sont inversées pour la plupart d’entre nous, parce que le sodium a remplacé le potassium dans nos cellules. La place normale du potassium est dans la cellule, et on devrait normalement trouver 35 fois plus de potassium que de sodium dans la cellule. Il est essentiel à son hydratation. Il contrôle le taux de fluides et le pH à l'intérieur des cellules, tandis que le sodium fait la même chose à l'extérieur des cellules. (En excès, il est éliminé par les reins).


Le potassium abaisse la tension artérielle, il réduit les risques de calculs rénaux et la perte osseuse; il est essentiel à la transmission des impulsions nerveuses ainsi qu’à la contraction musculaire, y compris celle du muscle cardiaque; il participe au bon fonctionnement des reins et des glandes surrénales; il contribue à de nombreuses réactions enzymatiques, à la synthèse des protéines et au métabolisme des glucides, entre autres fonctions.

La place normale du sodium est hors de la cellule. Le sodium ne pénètre dans la cellule que lorsqu'il se trouve en quantité supérieure au potassium.


En équilibre, sodium, potassium et magnésium contribuent à maintenir l’équilibre acido-basique de notre corps et à régir les échanges entre les milieux intra et extracellulaires.

 

La carence en potassium est générale dans les conditions de vie actuelle 

Les besoins quotidiens en potassium pour un homme adulte se situent entre 3 200 et 4 100 mg, mais l'apport moyen par l’alimentation est bien moindre (estimation pour les américains: 1 500 à 2 100 mg par jour, représentant globalement un manque à gagner de 1 850 mg).


Les méthodes d’agriculture moderne ont entraîné une chute très importante de la teneur en potassium des fruits et des légumes, la consommation de sel a augmenté en parallèle, et la balance sodium potassium dans l’organisme s’est complètement modifiée. A ces raisons structurelles s’ajoutent de nombreux facteurs aggravants : insuffisance de consommation d’eau pure, peu minéralisée, loin de tout aliment, alimentation moderne (conserves, plats préparés industriellement), abus de café, de sucre raffiné, alcoolisme, abus de laxatifs, certains diurétiques, corticoïdes, stéroïdes, manque de fruits et légumes, sport trop intensif, stress prolongé, vomissements ou diarrhées importantes, consommation excessive de réglisse, traitements à base de cortisone.


Nous absorbons beaucoup moins de potassium que nos ancêtres, ceci alors que nos besoins en sont accrus.

 

Pathologies dues à l’hypokaliémie (carence en potassium)


Les symptômes de la carence en potassium sont d’abord musculaires. Crampesnocturnes, courbatures, douleurs musculaires et rhumatismes pouvant aller jusqu’à la polyarthrite chronique, faiblesse puis paralysie avec disparition des réflexes (risque de paralysie des muscles  respiratoires), retentissement sur le tube digestif avec ralentissement voire arrêt du transit intestinal.


Besoin extrêmement fréquent de boire, sécheresse de la bouche, réduction importante de la quantité d'urine, nausées et vomissements (dans ce cas les pertes en potassium sont aggravées), calculs rénaux.


Troubles cardiaques, accélération du rythme cardiaque. Les battements irréguliers du coeur et les palpitations indiquent que l'hypokaliémie progresse.


Acidose entraînant la mise en œuvre des systèmes tampons qui permettent au sang de garder le ph à une valeur comprise entre 5 et 9, qui sont les valeurs extrêmes du ph sanguin pour le maintien de la vie. En cas d’acidose, l’organisme doit pomper des minéraux dans les os, les cartilages, les dents, où il prend les produits alcalinisants dont il a besoin pour maintenir le ph sanguin entre 5 et 9. L’organisme est donc amené à se déminéraliser. Crises de gouttes, rhumatismes, arthrite, polyarthrite, arthrose, ostéoporose, rhumes, sinusites, otites, bronchites chroniques.


Renvois acides (régurgitations), brûlures d'estomac, ulcères, sciatiques.


Problèmes cutanés - boutons, eczéma, herpès, aphtes sur les lèvres et dans la bouche, fissures au coin des lèvres, sensation de brûlure ou de démangeaisons de l'anus.


Maux de tête, migraines, somnolence, insomnie.


Baisse du système immunitaire, fatigue, frilosité, dépression.


Sensation de membres lourds, varices.


Nervosité, irritabilité, troubles cognitifs, dépression.


Spasmophilie : picotements au niveau des doigts, des lèvres, du visage, tressautement des paupières, des muscles,  malaise durant ou après les repas, brûlures d'estomac, crises d'aérophagie, parfois extrêmes, fourmillements dans les mains ou dans les pieds, etc.


Le meilleur traitement pour la spasmophilie serait probablement de compléter la prise en continu de potassium, de sel de l'Himalaya, d’hydroxyde de magnésium  + oméga-3 + complexe vit B, par quelques apports de calcium marin  ponctuels et des cures de  manganèse/cobalt  + divers anti-radicaux libres. (Le stress est à la fois cause et conséquence de la spasmophilie).

 

Manque de potassium dans la cellule, entrée du fer, fuite du cuivre


Il y a 100 fois plus de fer dans une cellule cancérisée que dans une cellule normale. C’est  la présence du sodium en excès et le manque de potassium et de magnésium, corrélés à l'inversion de phase, qui permettent à une grande quantité de fer de pénétrer dans la cellule.


Le fer étant antagoniste du cuivre, on ne trouve plus de cuivre dans la cellule, le fer l’en chasse. Or le cuivre est indispensable pour la pénétration de l'oxygène dans la cellule.


Une supplémentation en cuivre ou en fer dans ce cas serait néfaste, car leur carence n’est qu’apparente; ces métaux ne sont pas à leur place, et un  apport supplémentaire ne fait qu’aggraver le problème. Il faut recharger la cellule en potassium, cela en chassera le fer; le fer retournant dans le milieu sanguin laissera la place au cuivre, l’oxygène pourra alors y entrer. Les conditions qui permettent le développement du cancer ne seront  alors plus réunies.

 

Les dosages conseillés pour un adulte permettent de calculer les dosages pour enfant, au prorata de leur poids: 2 grammes correspondent à une personne de 50 à 70 kilos.

 

Supplémentation en potassium


Prendre du bicarbonate de potassium, en commençant  par ½ gramme le premier jour. Augmenter progressivement de semaine en semaine,  et arriver progressivement à 2 grammes par jour.


Une méthode consiste à dissoudre le bicarbonate dans un verre d’eau et à fractionner la prise entre le petit déjeuner et le repas de midi. L’apport avec l’alimentation évite que le taux de potassium sanguin augmente brutalement.


Une autre façon de prendre le bicarbonate de potassium consiste à diluer la dose journalière dans une bouteille d’eau, y ajouter la dose journalière de magnésium, et boire tout au long de la journée.


Dans les deux cas, on évite un apport trop massif qui pourrait entraîner un problème d’hypotension, des extrasystoles ou de la tachycardie.


Attention, le bicarbonate de potassium est dangereux en cas de surdosage. Consulter votre médecin.  Il peut provoquer un arrêt cardiaque dans certaines conditions de surdosage. Respecter la posologie 2 grammes par jour. En cas d’apport trop important, au-delà de 8 grammes, il y a un risque vital. S’assurer de disposer de bicarbonate de potassium et non pas d’un produit portant un nom ressemblant (le carbonate est toxique).


Après ces mises en garde, il faut noter que le bicarbonate est un produit courant. On en trouve dans la poudre à lever pour la pâtisserie par exemple. C’est un additif courant en viticulture. Les sportifs en prennent fréquemment en supplémentation, et cela à des doses supérieures au maximum conseillé ci-dessus.


Même dans les cas où elle est contre-indiquée, la prise de bicarbonate de potassium sera bénéfique (insuffisance rénale), à très petite dose au début (un mois), et elle pourra être augmentée peu à peu.


Attention de ne pas négliger la consommation d’eau  pure, à boire en quantité suffisante, loin de toute alimentation. Cela reste une condition essentielle du bon état de l’organisme, à laquelle doit s’ajouter et non pas se substituer l’apport en potassium. 

 

Le manque de potassium contrarie l'assimilation du magnésium


La prise de potassium doit être accompagnée d'une supplémentation en magnésium. Le magnésium est le carburant et l'agent réparateur du système nerveux. Mais sans potassium, le magnésium est très peu assimilé. L'association magnésium + potassium a un effet anti douleur, anti dépression, elle est en incontournable en cas d’ostéoporose, d’arthrose, de sciatique.


Surtout, elle est indispensable à la réparation des organes endommagés. C’est la base de toute amélioration et de toute guérison.


Potassium + magnésium doivent être accompagnés de vitamine B12, ou mieux par un complexe de vitamines B.

 

Supplémentation en magnésium


Le magnésium sous forme d'hydroxyde de magnésium doit être pris à raison de 2 grammes par jour. S’il provoque une diarrhée, cela indique une forte carence en potassium. Il faut alors diminuer la prise de magnésium et continuer le  potassium pendant quelques jours Ensuite il devient possible de prendre une cuillère à café bien bombée d'hydroxyde de magnésium sans que cela entraîne de troubles intestinaux.

Décharge de responsabilité


Ce dossier est une simple information. Il n’a aucune valeur médicale, donc aucune valeur de diagnostic et de ce fait ne dispense nullement la consultation de son médecin. Cet article est purement informatif. Chaque lecteur demeure donc, en fonction de son propre discernement, personnellement et intégralement responsable de l'usage qu'il en fera ou n'en fera pas.  Si vous êtes malade, veuillez consulter votre médecin. Chaque personne qui utilise à son profit les informations données, le fait sous sa propre responsabilité.

 

Nota Bene: Si vous recherchez du bicarbonate de potassium (à prendre sous contrôle médical) vous pouvez cliquer ici.


0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Recettes de Santé
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 11:21

Rappel

 

Le Royaume Uni reconnait officiellement

les "chemtrails"!


Et la France?


Cette information est disponible depuis la déclassification de ce rapport de 60 pages.


Lisez, il montre à celles et ceux qui doutent de la réalité des épandages, que c'est bien un fait patent, INDISCUTABLE!


Mardi 17 mars 2009 par the thing


(Source: The Guardian-Archives 2002- Traduction The Thing)


Des millions dépensés dans les tests de guerre bactériologique 

La plupart de la Grande-Bretagne a été exposée aux bactéries répandues pendant des tests secrets.


Le Ministère de la Défense a transformé de grandes parties du pays en un laboratoire géant pour conduire une série de tests secrets de guerre bactériologique sur le public.


Un rapport gouvernemental récemment déclassé fournit pour la première fois une histoire officielle complète des tests d’armes biologiques de la Grande-Bretagne entre 1940 et 1979.


Beaucoup de ces tests ont impliqué de répandre des produits chimiques potentiellement dangereux et des micro-organismes sur de vastes pans de la population sans le public soit averti.


Pendant que les détails de quelques tests secrets ont émergé ces dernières années, le rapport de 60 pages révèle de nouvelles informations sur plus de 100 expériences classées secrètes.


Etat menteur: L'art de prendre les citoyens pour des imbéciles

 

Le rapport révèle que le personnel militaire était formé pour dire à tout "enquêteur curieux" que les tests faisaient partie de projets de recherche sur le climat et la pollution de l’air.


Les tests, réalisées par les scientifiques gouvernementaux à Porton Down, ont été conçus pour aider le Ministère de la Défense à évaluer la vulnérabilité de la Grande-Bretagne si les Russes répandaient des nuages bactériologiques mortels sur le pays.


Dans la plupart des cas, les tests n’ont pas utilisé d’armes biologiques, mais d’alternatives dont les scientifiques pensaient qu’elles simuleraient une guerre bactériologique et que le Ministère de la Défense considéraient comme inoffensifs.


Mais des familles dans certaines régions du pays ayant des enfants avec les anomalies congénitales demandent une investigation publique.


Un chapitre du rapport, les "Tests de Particules Fluorescentes’, révèle comment entre 1955 et 1963 des avions volèrent du nord-est l’Angleterre jusqu’au bout de Cornwall le long des côtes sud et ouest, en répandent d’énormes quantités de sulfure de cadmium de zinc sur la population. Le produit chimique a dérivé des miles à l’intérieur des terres, sa fluorescence permettant à l’épandage d’être localisé. Dans un autre test avec du sulfure de cadmium de zinc, un générateur a été remorqué le long d’une route près de Frome dans Somerset et où il a déversé le produit chimique pendant une heure.


Alors que le Gouvernement a insisté sur le fait que le produit chimique était "sans danger", le cadmium est reconnu comme une cause de cancer du poumon et pendant la Deuxième Guerre mondiale a été considérée par les Alliés comme un arme chimique.


Dans un autre chapitre, ’Les Grands Tests d’Epandage de Région’, le Ministère de la Défense décrit comment, entre 1961 et 1968, plus d’un million de personnes le long de la côte sud de l’Angleterre, de Torquay jusqu’à New Forest, ont été exposées aux bactéries incluant l’e.coli et le bacillus globigii, qui imite l’Anthrax. Ces épandages venaient d’un navire militaire, l’Icewhale, ancré vers la côte Dorset, qui a répandu les micro-organismes dans un rayon de 8 à 16 Km.


Le rapport révèle aussi des détails des tests de DICE dans le sud de Dors entre 1971 et 1975. Des scientifiques militaires du Royaume-Uni et des États-Unis impliqués répandant des quantités massives de bactéries serratia marcescents par voies aériennes, avec un substitut à l’Anthrax et du Phénol.


Des bactéries semblables ont été répandues dans ’les Test de Sabotage’ entre 1952 et 1964. Ceux-ci étaient des tests pour déterminer la vulnérabilité de grands bâtiments gouvernementaux et de transport public en cas d’attaque. En 1956 les bactéries ont été répandues dans le Métro de Londres à l’heure du déjeuner le long de la Ligne du Nord entre Colliers Wood et Tooting Broadway. Les résultats montrent que les bactéries ont été dispersées sur environ 16 Km. Des tests semblables ont été conduits dans les tunnels passant sous les bâtiments gouvernementaux dans le Whitehall.


Les expériences conduites entre 1964 et 1973 ont consisté à joindre des bactéries aux fils de toiles d’araignées dans les boîtes pour évaluer comment les germes survivraient dans de différents environnements. Ces tests ont été réalisés dans une douzaine d’endroits à travers le pays, incluant l’extrême Ouest de Londres, Southampton et Swindon. Le rapport donne aussi des détails de plus d’une douzaine de petits essais sur le terrain entre 1968 et 1977.


Ces dernières années, le Ministère de la Défense a chargé deux scientifiques de reconsidérer la sécurité de ces tests. Tous les deux ont déclaré qu’il n’y avait aucun risque pour la santé publique, bien que l’un ait suggéré que les personnes âgées ou des personnes souffrant de maladies respiratoires pouvaient avoir été sérieusement touchées s’ils ils avaient inhalé des quantités importantes de bactéries. Cependant, certaines familles dans les régions qui ont porté le poids de ces tests secrets sont convaincues que les expériences sont responsables des maladies congénitales, des handicaps physiques et des difficultés d’apprentissage de leurs enfants.


David Orman, un officier militaire de Bournemouth, demande une enquête publique. Sa femme, Janette, est née dans l’Est de Lulworth à Dorset, près des lieux où beaucoup de tests furent pratiqués. Elle a eut une fausse couche, et a donné naissance ensuite à un fils avec une infirmité motrice cérébrale. Les trois sœurs de Janette, aussi nées dans le village pendant que les tests étaient réalisés, ont donné naissance aussi à des enfants avec les problèmes inexpliqués, tout comme un certain nombre de leurs voisins.


L’autorité de santé locale a dénié le fait qu’il y ait une corrélation, mais Orman pense autrement. Il dit: ’Je suis convaincu que quelque chose de terrible est arrivé. Le village était une communauté étroitement unie et avoir tant d’anomalies congénitales sur un laps de temps si court doit être plus qu’une simple coïncidence’.


Les gouvernements successifs ont essayé de maintenir le secret sur les détails des tests de guerre bactériologique. Pendant que les rapports d’un certain nombre de tests ont émergé au cours des années du Bureau des Dossiers Publics, ce dernier document du Ministère de la Défense - qui a été publié par le député de démocrate Libéral Norman Baker - donne la version officielle la plus complète à ce jour des tests de guerre biologique.


Baker a déclaré: ’Je félicite le fait que le Gouvernement ait finalement publié ces renseignements, mais je me demande pourquoi il a pris autant de temps. Il est inacceptable que l’on ait traité le public comme des cobayes sans qu’ils en aient connaissance et je veux être sûr de la véracité des affirmations du Ministère de la Défense comme quoi ces produits chimiques et bactéries utilisées étaient sans danger’.


Le rapport du Ministère de la Défense retrace l’historique de la recherche du Royaume-Uni dans la guerre bactériologique comme remontant à la Deuxième Guerre mondiale quand Porton Down a produit cinq millions de doses d’alimentations bovines remplis des spores mortelles d’Anthrax qui auraient été envoyées en Allemagne pour tuer leur bétail. Il donne aussi des détails des infâmes expériences d’Anthrax à Gruinard sur la côte écossaise, dont l’île fut si contaminée qu’on ne pouvait plus y habiter jusqu’à la fin des années 1980.


Le rapport confirme aussi l’utilisation d’Anthrax et d’autres bactéries mortelles sur des tests à bord de navires dans les Caraïbes et la côte écossaise pendant les années 1950. Les documents décrivent: ’L’approbation tacite pour les tests de simulation, où le public devait être exposé, était fortement sous l’influence des considérations du ministère de la défense visant évidemment à restreindre la connaissance public. L'une des raisons évoquées était le besoin d’éviter l’affolement et l’inquiétude du public au sujet de la vulnérabilité de la population civile à attaque de guerre biologique’.


Sue Ellison, le porte-parole de Porton Down (porton down est un parc scientifique militaire), a déclaré: ’Des rapports indépendants de scientifiques éminents ont montré qu’il n’y avait aucun danger pour la santé publique de ces tests et épandages qui ont été réalisés pour protéger le public’.


Elle a aussi ajouté : ’Les résultats de ces test sauveront des vies, au cas où le pays ou nos forces feraient face à une attaque d’armes chimiques et d’armes biologiques’.


A la question si de tels tests étaient encore effectués, elle a répondu: ’Ce n’est pas notre politique de discuter des recherches en cours’.


 

 

Ces opérations secrètes et illégales ne peuvent, bien évidemment, avoir lieu qu'avec la complicité volontaire (ou involontaire par des gens ignorants qui sont incapables de regarder eux-mêmes ce qui se passe dans le ciel):


- Du président de la république


- De tous les ministres sans exception et certainement jusqu'à plusieurs niveaux en-dessous


- Du monde politique


- Des principales sociétés impliquées dans l'aéronautique et le spatial: EADS, CNES...


- De l'armée


- De la presse écrite silencieuse ou mensongère


- De la télévision qui montre de plus en plus d'images subliminales de chemtrails dans les reportages et dont les bulletins météo débutent et finissent avec des photos de nuages de plus en plus bizarres en arrière plan, et de vos présentateurs préférés, journaleux millionnaires corrompus aux ordres du gouvernement.


- De la presse "scientifique" qui publie des articles mensongers ou des photos incluant des chemtrails


- Des Nations Unis


-De l'Organisation Mondiale de la Santé


-Des organisations écologistes silencieuses


-De Météo France


-Des agences de publicité qui montrent de plus en plus d'avions avec des panaches de fumée ou qui détournent les photos de chemtrails


-Des studios de cinéma


-Des éditeurs de jeux vidéo



0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 05:50

 

  Faites vous soigner par téléphone!!!

 

  Le Docteur Hadad explique
comment il soigne par téléphone...

  mais sans besoin de paroles!!!

 

 

0
0
0
0
0
Mal de mer intantanément disparu par {l'action du} téléphone! C'est "magique"!
0
0

Mot du Jour du 11 Mai 2009


"Nous avons toujours démontré l’étendue des soins manuels exercés sur un seul patient dans une salle sur les autres personnes présentes et qui ferment leurs yeux en même temps pendant que le soin se déroule (avec une seule des personnes) de la salle, c’est l’aspect quantique de notre méthode.


Il en est de même pour le HFC; en effet, pendant une traversée en ferry du détroit de "Gibraltar", mes deux enfants de 4 et 11 ans ont manifesté des signes du "mal de mer", en effet la mer fut très agitée... Le petit commence à crier: "Je vais vomir je vais vomir j’ai mal au ventre.!" A noter aussi qu’une grande partie des passagers avaient aussi ces malaises, certains avaient posé leur tête sur les tables, d’autres se sont allongés sur les fauteuils et d’autres ne semblaient pas affectés par "le mal de mer".


Je prend le petit "Elias", j’appelle le service HFC par téléphone, et je lui demande de fermer les yeux, (il a l’habitude....), je lui passe le téléphone sur le ventre, la tête, bref un peu partout sur le corps, il ouvre ensuite ses yeux ... son malaise a cessé immédiatement, malgré que le bateau (ferry) dansait dans tous les sens.


Mais ce qui était frappant c’est que la dame âgée à coté de nous, qui était dans un état de crise, ou le monsieur, de l’autre coté de la salle, qui, lui aussi, avait une main sur son ventre et l’autre sur le front, ou l’autre bébé qui pleurait aux bras de sa mère  ... Tous ceux qui avaient les yeux fermés se sont redressés, comme si de rien n’était!! Ils ne se sont pas posé la question, ils n’ont rien su ... Jamais su, d’ailleurs, pourquoi tout a cessé instantanément. "Peut être la mer était devenue clémente, instantanément!?!' (sic).


Ils découvriront que, suite à cette traversée, certains de leurs maux quotidiens - tendinite, mal de dos, migraine, gastro-entérite, ou autres - auront disparu après ce voyage, ce qui les incitera, peut être, à refaire cette traversée pour guérir? Tant mieux pour la compagnie maritime en question, sauf que je ne serai plus à bord s’ils reviennent  ... Je vous laisse imaginer la portée de ceci."


Haddad M.

 

 

Source: http://www.labofractal.net/motdujour.html

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 16:44

 

Une hypothèse difficile à envisager...

mais aussi difficile à réfuter...

 

 

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 16:34

 Message relayé

 

Et si on s’arrêtait un peu de manger… de temps en temps

                                                

par Bernard Clavière. Editions Nature & Partage

 

Et-si-on-s-arretait-de-manger.jpg 

Les lecteurs témoignent… 

 

«J'ai littéralement dévoré les 250 pages du livre, ce week-end. Je ne suis pourtant pas un lecteur assidu habituellement. Son style m'a tout à fait captivé... J'attends nos prochains échanges et l'aventure de la Croisade pour la santé pour mettre en pratique tous ces enseignements.»    -  Philippe Bert, Lyon (69) -

 

«Le livre de Bernard Clavière est un régal, un pur délice! (…) pas de dogme, pas d’idéologie, encore moins de sectarisme. (…) Cet ouvrage est à mettre entre toutes les mains car le bon sens n’a pas d’âge! Bravo et merci à Bernard Clavière d’être un défricheur d’idées et un créatif culturel. Ce livre est à la portée de toutes les bourses et de tous les esprits!»   - Christian Boniteau, (04)   www.jeune-vitalite.com -

 

«Vous signalerez à Monsieur Clavière que j'ai de nombreux livres sur le jeûne. C'est le sien que je préfère et je l'en remercie de tout coeur. Je vous en commande un autre pour l'envoyer à une amie. Merci de me signaler si Bernard Clavière donne des conférences dans ma région.»  - Nicole Bourrinet, Castillonès (47) -

 

«J'ai lu ton livre attentivement: il est très bien fait, bien recherché, bien écrit, j'ai appris beaucoup de choses.» - Gisbert Bölling, fondateur de la Fédération fse. de Jeûne et Randonnée, auteur du livre "Le Jeûne", édition La Plage. -

 

«Votre livre Et si on s’arrêtait un peu de manger...de temps en temps, m’a enthousiasmée. J’adhère à 200% à tout ce que vous y exposez, d’autant plus que je suis végétarienne bio (non sectaire!) depuis bien des années, que je ne prends aucun médicament, que je pratique l’irrigation du côlon...»   - Clotilde Favre, Lussas (07) -

 

«Un grand merci pour ce livre magnifique, votre courage et votre efficacité, et pour tout ce partage.»  - Josiane Delannoy, Maubeuge (59) -


 

«Je viens de découvrir votre livre formidable. Bien que déjà convaincu je désire me lancer dans l’aventure et désirerais intégrer un groupe de jeûneurs. Je trouve votre démarche, sincère, d’une grande lucidité et pleine de courage. Merci de nous éclairer du fruit de votre expérience.»    - Alain Casset, Marseille -

 

« Ce livre est un régal de chaque jour, je le dévore et le savoure ! Merci pour tout ce que vous donnez avec justesse, conscience et générosité. C’est tellement juste, tellement révélateur, tellement éveilleur de conscience, tellement cohérent! Oui je tiens à le dire et à le crier haut et fort! Avis aux lecteurs  vous n’en ressortirez pas indemnes; après sa lecture, vous risquez fortement d’être transformé, libéré et soulagé! Jusqu’à la dernière page et jusqu’au dernier mot tout a sa place, sa valeur, sa profondeur. Tout est concret, réalités, témoignages et bon sens.»   - Danie Azout, Six-Fours-les-Plages (83) -

 

«Ci-joint mon chèque pour 2 livres "Et si on s’arrêtait un peu de manger…" Il est formidable, on me l’a prêté mais je tiens absolument à en avoir un pour moi et un autre à prêter. Merci.»    - Alfred Siegrist, Cournon d’Auvergne (63) -


 

«Tout d’abord je tiens à vous réitérer mes félicitations et toute mon admiration quant au courage qu’il vous a fallu pour écrire un tel livre, si loin de la pensée unique. Ce que vous dites me paraît non seulement juste et évident mais aussi plein d’humour, ce qui ne gâche rien. J’ai moi-même essayé de mettre en œuvre certains de vos conseils donnés dans le livre et en toute honnêteté je n’y ai trouvé que des avantages puisque je me sens mieux et légère, je n’ai pas perdu de vitalité, bien au contraire et mon portefeuille se porte lui aussi très bien. Envisageant d’aller plus loin dans la pratique du jeûne, je souhaiterais avoir des contacts auprès de personnes ayant le même souhait pour m’accompagner dans cette découverte.»   -  Marie-Rose Chamand, Bruges (33) -


 

 Vous aussi, lisez ce livre formidable…

Et offrez-le autour de vous!

Aidez vos amis à transformer leur vie!

 

 


 

**************************************************************************

 

Lisez le livre de Bernard Clavière:


«Et si on s’arrêtait un peu de manger… de temps en temps»


 

*************************************************************************

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article