Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 12:13

 

Epandages Chimiques:

L'évidence des faits

 

  Les-chemtrails-ca-n-existe-pas.jpg

 

Les chemtrails?, ça n'existe pas!!!

 

 

Pour y voir plus clair:

Apprenez à "tracker" (tracer)

les avions qui passent au-dessus de vos têtes:

 

http://www.radarvirtuel.com/

 

  (A utiliser avec un autre navigateur que Internet Explorer)

 

 

 

CASE ORANGE: Résumé


Circonstances


Case Orange est le nom d’un rapport scientifique, élaboré par une équipe ‘d’experts‘ (internes), qui ont estimé qu’il est temps de dévoiler au public les faits réels concernant ces traînées de condensation des avions que l’on nomme chemtrails.


L’identité des auteurs n’est pas dévoilée, mais toutes les données peuvent être contrôlées via les renvois en bas de page et toutes les affirmations sont étayées par des annexes détaillées.


Ce rapport prouve essentiellement et sans démenti possible que des épandages sont réellement effectués partout dans le monde, depuis de nombreuses années et mis en action par les Etats-Unis.


Case Orange a été présenté au Symposium International de Gand, organisé par le Belfort Group, le 29 mai 2010. L'on peut écouter les orateurs sur le site suivant:


http://www.ustream.tv/channel/belfort-test


Le document comprend un texte de base de 70 p. et de 230 p. d’annexes. Il peut être téléchargé sur le site suivant:


http://www.belfort-group.eu/sites/default/files/page/2010/05/COpart1.pdf


Ci-dessous, un résumé du texte de base:


Définition des termes

Contrails (condensation - trails = traînées de condensation): il s’agit de la condensation de la vapeur d’eau émise dans les gaz d’échappement des avions.


. Leur formation dépend et de l’altitude et de la température (aussi pour les moteurs à hélice)


. Caractéristique: EPHEMERE


. Les avions actuels, équipés de moteurs plus puissants génèrent des traînées plus persistantes sur des longueurs de 30 à 40 km.


Distrails (dissipation – trails = dispersion): ce sont des tunnels qui se forment lorsqu’un avion vole à travers un nuage. Les gouttelettes d’eau se transforment en vapeur d’eau.


Chemtrails (chemical – trails = traînées chimiques) : il s’agit de traînées d’avion délibérément provoquées par épandage à des fins militaires ou politiques.


. Elles sont plus persistantes (durent des heures et se déploient)


. En quadrillant, de grandes surfaces peuvent être couvertes.


. Officiellement, les Etats nient leur réalité sauf l’URSS el la Chine


. Justification : influencer le climat et plus particulièrement favoriser ou éviter les précipitations = ‘ cloudseeding ‘ (ensemencement de nuages )


Contrails


Les météorologues, climatologues, météorologistes et Responsables dans le milieu de l’aviation nient l’impact des contrails sur le climat.


Il n’existe que des ciels voilés ‘naturels‘. Ces traînées n’ont, selon eux, aucun effet sur le temps et ne sont que des phénomènes ‘esthétiques’.


Composition des contrails: dioxyde de carbone (CO2) – vapeur d’eau - Oxydes d’azote (NOx) - dioxyde de soufre (SO2) – suie.


Composition des carburants


. Civil: +/- 50 substances chimiques dont l’éthylène, le formaldéhyde, l’acétylène et le propène.


. Militaire: Le carburant est différent et breveté parce qu’il contient des additifs en relation avec le ‘point d’inflammabilité’ (point plus élevé), la stabilité thermique, l’encrassement par des résidus de coke, etc… Il contient un lubrifiant supplémentaire.


Ce carburant provoque plus d’émissions de gaz.


Réclamations de la part du personnel: maux de tête, nettoyage laborieux des éclaboussures.


Il existe des limitations aux émissions, mais:


. Elles s’appuient sur des rapports, établis par les firmes mêmes qui construisent les moteurs.


. L’instance qui centralise ceci n’est pas contrôlée par les pouvoirs publics.


. Les avions militaires sont exclus des normes.


. Les recommandations ne sont pas toujours traduites en lois et sont donc non contraignantes.


. Les avions-citernes KC135 (= équivalent du Boeing 707) et les bombardiers posent problème. Leurs émissions de gaz sont 1200% supérieures pour le CO2 et 30% supérieures pour le NO si on compare ces valeurs aux normes de référence!


En d’autres mots: les contrails ("normaux") sont déjà source de pollution sérieuse!


Effets des contrails sur le climat.

Les cirrus = sont des formations de nuages à 26 .000 pieds /8 km (au Pôle Nord, formation à plus haute altitude, à l’Equateur à plus basse altitude). Ils sont constitués de vapeur d’eau transformée en cristaux de
glace. Ils apparaissent comme une brume légère et immobile, pourtant ils se déplacent à 100 km/h.


Le climat = les résultat d’un bilan énergétique entre:


. le réfléchissement ou non de la lumière du soleil (effet Albedo), dépendant de la nébulosité sur terre +/- 40%, sur Venus 70%, sur la lune 7%.


. et la perte du rayonnement de la chaleur dans l’espace (effet de serre).


Il est important de souligner que l’activité humaine joue un rôle important dans cet équilibre.


. ce qui est déterminant n’est pas la couche nuageuse inférieure mais la couche nuageuse en voile (les cirrus).


. les études sur ce sujet sont TRES CONTROVERSEES!


. L’OMI (Organisation Météorologique Internationale, WMO) ne reconnaît que les cirrus.


. Il existe pourtant des cirrus causés par l’activité humaine: les gaz d’échappement des avions contiennent des aérosols = des particules microscopiques qui agissent comme des noyaux sur lesquels les molécules d’eau ou bien s’y attachent/coagulent ou bien condensent/gèlent. De ce fait, des nuages se forment.


Au plus l’air contient des ‘saletés’ au plus la formation nuageuse est épaisse.


. En général, la formation de cirrus est en baisse sauf dans les régions avec un trafic aérien intense. (hémisphère nord).


. Les émissions de gaz par les avions (y compris l’aviation civile) ne sont pas repris dans le protocole de Kyoto.


. L’impact de l’aviation sur le climat n’a pas été assez étudié mais les études réalisées ont donné des résultats très significatifs avec preuves à l’appui:


- 3 jours après le 11/09/2001, il y a eu une hausse de la t° de 1,1°C et, dans les régions à trafic intense, cette hausse a même doublé.


- En Europe, pendant les jours d’interdiction de vol lors de l’éruption de l’Eyafjallajökull, le même phénomène s’est produit (cf. étude du Kings College London).


Conclusion: Les cirrus – naturels ou artificiels – ont un effet refroidissant sur la température, mais ceci n’a pas encore été suffisamment étudié.
Les aérosols ont une double action:


. d’une part, ils forment un écran/filtre de la lumière du soleil (assombrissement global- global dimming). Il fait plus froid et plus sec.


. d’autre part, ils forment des gouttelettes d’eau et donc précipitation.


Quand il y a trop de poussières dans l’atmosphère (éruption volcanique, pollution humaine), la précipitation diminue parce que il y a trop de poussières dans l’air par rapport à l’humidité présente et la lumière du soleil est réfléchie. Autrement dit, il y a un effet de refroidissement et d’assèchement de l’air.


La même conclusion est donnée par l’éminent professeur Rosenberg (Université de Jérusalem): si on ajoute des aérosols, il y aura dans une première phase plus de précipitation,, MAIS A PARTIR D’UNE CERTAINE CONCENTRATION, il y aura une diminution de la précipitation.


En d’autres termes:

. LA QUANTITE D’AEROSOLS INFLUENCE LE CLIMAT.


. CECI DONNE LA POSSIBILITE DE MANIPULER LE CLIMAT.


La question se pose alors: Se sert-on de cette possibilité pour effectivement influencer le climat?


Ici intervient le phénomène des chemtrails, démarré à la fin des années 90, cf. L’article de William Thomas, qui a un succès phénoménal sur internet et est toujours très fortement sollicité surtout ces 5 dernières années.


Les Instances Officielles nient fermement ce phénomène en argumentant que:


. Il n’y a pas de preuves ‘scientifiques’


. Ces révélations émanent de sphères où l’on parle de complot, d’OVNIS, de Nouvel Ordre mondial, d’Illuminatis, de dépopulation , de contrôle des esprits etc… Le phénomène y est donc assimilé et rabaissé comme de la stupidité ‘ésotérique et conspirationniste. Certains
sites conspirationistes sur internet ne sont pas articulés ‘scientifiquement’ et toute information émanant de ces sites est jugée d’office comme non crédible.


CONCLUSION de Case Orange: Le terme ‘chemtrail’ doit être évité, parce que il est associé à la ‘théorie du complot’ et de la ‘pseudoscience‘.


La recherche doit être de nouveau menée et basée sur:


. des programmes militaires et scientifiques existants, des études sur la modification de l’atmosphère et du climat basées sur des notions telles que ’ensemencement’, ‘géoingéniérie’, etc…


. des faits concrets comme des brevets, des licences, des contrats.


La suite de ce rapport est une première approche.


Question: Y a-t-il eu modification dans le passé?


La réponse est incontestablement: oui.


. Tesla: produisait au siècle passé des éclairs.


. WWI: Les avions créaient des écrans de fumée comme camouflage ou pour disperser du gaz moutarde.


. WWII: Plaquettes de brouillage (aluminium) pour servir de contre-mesure radar. (CHAFF)


. Projet ‘Cirrus’ = est le premier programme d’ensemencement de nuages par General Electric, mais, dès le début, effectué dans un contexte militaire et donc en collaboration avec l’US Air Force, l’US Navy…


C’était un essai pour provoquer ‘artificiellement’ la pluie. Ces tentatives n’étaient pas toujours couronnées de succès Cf.1947: tentative de neutraliser un typhon par des cristaux de glace. Ceci a provoqué un déluge dans la savane. Dégâts estimés à 20 millions de dollars (‘Acte de Dieu’).


. Continuation des projets d’ensemencement via ‘Storm Fury’ 1962 et ‘Popeye’ 1967. But: affaiblir des cyclones tropiques avec de l’iodure d’argent.


C’est ainsi que pendant la guerre du Viet-Nam, la mousson a été prolongée de 35 à 45 jours.

IMPORTANT et avec des preuves qu’on ne peut nier.


1. A partir de cette époque, divers programmes d’ensemencement ont été réalisé aux Etats-Unis.


En Russie et en Chine, ces programmes sont effectués par les autorités: beaucoup sur commandement ou commande.


Tchernobyl: Moscou a été protégé de la radioactivité par des précipitations artificiellement provoquées.


2. A partir de cette époque, la modification du climat est devenue une arme!


Conclusion: La modification du climat par manipulation de la couche de nuageuse est une technique employée depuis de longues années mais présente certains problèmes: coût élevé et succès mitigé… jusqu’au moment où des scientifiques découvrirent une technique différente:


La solution!


En 1974, on découvre une autre possibilité pour influencer les conditions atmosphériques à savoir, modeler la magnétosphère (la couche au dessus de la ionosphère) avec des ondes mégamétriques (ELF – extreme low frequency, ondes inférieures à 300 Hz ou des longueurs d’ondes supérieures à 1.000 000 mètres).


. On découpe pour ainsi dire un ‘trou’ dans la ionosphère.


. Les ondes ELF génèrent un courant de particules qui sont capables de passer l’horizon et de retomber en tant qu’ondes à fréquence extrêmement haute (EHF – extreme high frequency - ondes entre 30 et 300 gigahertz ou de 1 à 10 millimètres ).


. Elles influencent les conditions atmosphériques et peuvent provoquer la pluie ou la sécheresse.


En 1995, création en Alaska, d’une entreprise commune (militaire, civile) avec la création de HAARP (High Active Auroral Research Project).


Officiellement, uniquement une entreprise pour la recherche scientifique mais en réalité HAARP estdevenu une arme puissante et redoutable et fonctionne actuellement à pleine capacité: 1 gigawatt!


On peut ainsi concentrer 1 watt sur 1cm3 cf. Russie, seulement un millionième de watt…


Ceci permet de provoquer des séismes (cf. les brevets et la hausse du magnétomètre 2 jours avant le tremblement de terre à ’Haïti ).


Avec cette technologie, l'on peut donc aussi influencer le temps: ‘La Guerre des Fréquences‘.


HAARP est aux mains de la Raytheon Corporation, un des principaux fournisseurs de l’armée américaine et de la NASA…


Conclusion:

 

La manipulation du climat est un fait!


 

Lire la suite...

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 00:16

 

Les Cellules-Souches


Réparatrices des tissus et des organes endommagés

 


Panacée à tous nos maux, promesse d’éternelle jouvence… les cellules souches répondront-elles aux espoirs que le monde scientifique a fondé sur elles? Espoirs tels que le Secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences, Nicole Le Douarin, les qualifie d’une façon quelque peu provocatrice: porteuses d’immortalité.


Les regards du monde de la recherche se sont tournés depuis plusieurs années vers les cellules-souches, qui peuvent, en théorie, se répliquer sans fin, et pallier à la dégénérescence ou la destruction de toutes nos cellules.


Et c’est bien ce qu’elles font déjà pour une grande part, sans que nous ayons à nous en préoccuper. Ce sont elles qui assurent le renouvellement de nos cellules. Sans bruit, elles sont constamment à l’œuvre: les cellules de la peau par exemple se régénèrent tous les 21 jours, les cellules sanguines sont renouvelées tous les 120 jours, et celles de tout le corps, chacune à leur rythme.


Lors d’un traumatisme ou d’une maladie, ce sont les cellules-souches qui viennent naturellement, pour peu qu’on leur en laisse la possibilité, guérir, cicatriser, reconstituer les tissus endommagés.


Les scientifiques cherchent à percer leur mystère. Leur grand défi est de profiter encore beaucoup plus de leurs incroyables capacités: dans certaines espèces, comme chez la planaire ou l’hydre, les cellules-souches ont même la capacité de régénérer un membre disparu. Sans aller jusque là pour les êtres humains, la régénération d’organes déficients n’est plus une utopie hors de portée, les chercheurs y travaillent. Et, déjà, la médecine utilise largement le pouvoir des cellules-souches. Une approche qui pourrait progressivement en supplanter beaucoup d’autres.


Il existe différentes sortes de cellules souches chez l’être humain. Elles sont architectes, maîtres d’œuvre ou artisans spécialisés pour la construction complexe de notre corps:

  • Notre vie commence avec une seule cellule. Celle-ci se divise formant deux cellules identiques à la première, puis cette division continue pour les cellules filles et cela se reproduit encore et encore pour aboutir aux milliards de cellules qui composent notre corps. Au stade où les cellules souches peuvent tout faire et sont capables de former un être humain complet, elles sont dites totipotentes, elles peuvent organiser la vie. Ces cellules ne se rencontrent que lors de la vie fœtale, in vivo.

  • Puis des cellules de transition sont formées : les cellules totipotentes originelles produisent des cellules multipotentes, toujours capables de former n’importe quel tissu de l’organisme, mais n’ayant plus la capacité des cellules d’origine qui peuvent être la source de l’organisation d’un être vivant entier. Ce sont des «cellules souches embryonnaires».

  • Étape ultérieure, les cellules-souches embryonnaires produisent des cellules adultes spécialisées, dites unipotentes. Cette dernière notion est en évolution, car  l'on s’aperçoit actuellement que ces cellules sont capables d’une polyvalence inattendue.

Une partie des cellules-souches adultes persiste dans l’organisme, en faible quantité. Ces cellules sont dites «réparatrices», ce qui exprime clairement leur fonction: elles sont là pour l’après-vente, c’est la garantie décennale, et cette dernière peut être prolongée fort longtemps, heureusement. Ces cellules se réactivent et se différencient pour réparer les traumatismes subis par l’organisme. Elles peuvent tout faire, ou presque, car tous les corps de métiers sont représentés.


Les cellules-souches sont principalement présentes dans la moelle osseuse, mais tous les tissus et tous les organes en contiennent. Lorsqu’un organe par exemple est en souffrance, il émet un message chimique qui suscite la libération de cellules souches, ainsi appelées à venir à son secours.


Notre corps doit aussi renouveler ces cellules-souches. Celles-ci doivent donc décider, à chaque division, si les cellules-filles issues de la division deviendront d’autres cellules souches ou des cellules spécialisées. Avec l’âge, et malgré la pérennité théorique du processus, la reproduction des cellules-souches devient malheureusement moins performante.


L’approche médicale: la thérapie cellulaire


La médecine a réussi à cultiver des cellules-souches et en fait une utilisation extraordinaire dans un certain nombre de maladies. Les grands brûlés en sont bénéficiaires par exemple: une seule cellule souche de peau peut produire à elle seule assez de cellules de peau spécialisées pour recouvrir le corps entier. On prélève une petite partie de peau non endommagée à la personne, et les cellules souches présentes dans le fragment de peau  sont mises en culture avec une solution appropriée. Elles se multiplient alors et peuvent être transplantées sur le patient.


Les cellules-souches sont également utilisées dans le traitement de patients souffrant de maladies sanguines telles que la leucémie.


Si de grands progrès sont encore attendus, l’utilisation médicale à proprement parler des cellules-souches rencontre des limites, car elle n’est pas sans risques.


Quels sont les risques?


Les cellules-souches peuvent être obtenues de différentes façons: à partir d’embryons obtenus par fécondation in vitro, dans le sang du cordon ombilical, à partir des tissus d’un adulte, par le clonage d’une cellule d’adulte. Les cellules embryonnaires posent des problèmes éthiques, leur utilisation est très strictement limitée en France. De plus, comme leur vocation est de se reproduire, ces cellules indifférenciées peuvent être à l’origine du développement de tumeurs cancéreuses.


Autre risque, les cellules risquent d’être l’objet d’un rejet lorsqu’elles proviennent d’un organisme autre que celui qui les reçoit, comme c’est le cas pour les greffes.


Dans un autre cas de figure, non reconnues comme amies, elles peuvent se heurter à des inhibiteurs de contact, mais demeurer dans l’organisme. Que deviennent-elles alors?


Il y aurait aussi des «erreurs d’aiguillage»: des cellules programmées pour se différencier en cellules neuronales par exemple, peuvent devenir des cellules cardiaques. Que se passera-t-il si on les injecte… dans le cerveau?


Les immenses espoirs qui avaient été placés dans les thérapies cellulaires ont entraîné de grandes déceptions. Cependant, la recherche progresse et l'on peut attendre encore beaucoup de progrès dans ce domaine.


Comment bénéficier en toute innocuité des pouvoirs immenses de nos cellules souches?


Nous disposons de moyens peu, voire pas du tout onéreux, sans dangers, et dont l’efficacité depuis longtemps constatée dévoile peu à peu ses mécanismes aux scientifiques.


Les cellules-souches de notre organisme peuvent être activées par des moyens relativement simples, et dans une démarche holistique. Il est urgent de revenir au respect des Lois de la Nature. Celle-ci n’a pas encore livré le Secret ultime de la vie; elle reste notre Maître, que nous le voulions ou non.


Pour commencer, redonnons toute son importance à l’allaitement maternel – pour lequel un millier de pages resterait insuffisant, disons-le en passant. Son rôle est, bien sûr, d’alimenter les bébés au mieux de leurs besoins physiques et affectifs, pour leur meilleur développement physique, psychique et intellectuel; mais il recèle une richesse longtemps ignorée, à laquelle nous devons accorder une considération particulière. Le lait maternel s’est avéré regorger de cellules-souches.

 

C’est une partie de l’explication de son rôle protecteur et réparateur inégalé (et inégalable?). Le colostrum, produit dans les premiers jours et précédant le lait maternel, contient environ 50 000 cellules par ml. Ce chiffre diminue par la suite pour arriver à 50 - 100 cellules par ml, lorsque le lait devient mature. Pour les nouveau-nés, l’absorption des cellules-souches par voie orale est efficace, elle est un fabuleux facteur de protection et d’adaptation.


A tout âge, l'on peut favoriser par différents moyens la multiplication et le transport des cellules-souches aux endroits où le corps en a besoin, cela par des procédés et des produits naturels.


C’est ce à quoi tendent les médecines ancestrales et les techniques naturopathiques, lorsqu’elles ont pour objectif de réveiller notre «médecin intérieur», prodigieux d’intelligence.


Au tout premier rang de ces techniques, il faut citer le «bain dérivatif», car celui-ci est reconnu pour son action sur la remise en mouvement dans les fascias des graisses de l’organisme. Or ces graisses situées dans les fascias permettent aux cellules-souches d’atteindre leur cible, elles en sont les transporteurs.


Meilleur acheminement donc, et en priorité vers les zones dont l’atteinte pathologique est la plus nocive pour l’organisme, cela est régulièrement confirmé par l’expérience.


De plus, probablement, cette circulation permet une meilleure production de cellules-souches  les graisses remises en mouvement assurent du même coup une meilleure distribution des substances nutritives - vitamines, minéraux, anti-oxydants... - dont, il faut le rappeler, elles sont aussi le véhicule. Cela rendrait possible un réveil de la production temporairement assoupie des cellules-souches.


Si ce tableau correspond bien à ce que l’expérience et la logique tendent à prouver, attendons que les scientifiques nous en donnent la confirmation pour l’affirmer… mais, dès maintenant, ne nous privons pas pour autant des bienfaits des médecines naturelles!


Si les bains dérivatifs ne sont pas la seule façon de mettre en mouvement les cellules souches, ils en sont certainement un moyen particulièrement puissant, à la portée de chacun.

 

Il faut ajouter qu’aucune technique ne pourra suffire à nous garantir une santé optimale à long terme, si nous oublions l’importance capitale de l’apport à l’organisme d’une alimentation favorable au transport et au bon fonctionnement des cellules-souches.


Bains dérivatifs ou autres moyens mis en œuvre seront toujours plus rapidement et plus durablement efficaces s’ils sont accompagnés d’une alimentation qui favorise le mouvement de la vie: l’organisme doit disposer de graisses fluides, dont nous étions dotés étant bébés, et que nous avons, le plus souvent, laissé largement disparaître au profit de graisses dures moins harmonieuses et surtout nocives. Pour nous procurer à nouveau les graisses fluides d’un organisme en bonne santé, graisses de couleur brune, il faut consommer des omégas 3, 6 et 9 dans les justes proportions, sans oublier une petite quantité de graisses saturées, d’origine végétale de préférence (elles sont aussi utiles!).


Et il faut éviter la fabrication de graisses dures (qui sont blanches). Pour cela, avant tout, il faut fuir les corps gras alimentaires «trans», qui sont nos ennemis jurés. Ces derniers sont, pour simplifier, la plupart des corps gras industriels ainsi que ceux qui sont chauffés à trop haute température lors du processus culinaire domestique. Mauvaises graisses, excès de céréales raffinées, de sucre, mauvaise alimentation et manque de mastication produisent des graisses blanches et dures qui ont pour effet la stagnation des déchets, l’étouffement des tissus, et la stase qui s’oppose à la vie.


Tout un programme qui se mène en parallèle avec une recharge de l’organisme en anti-oxydants, vitamines et minéraux.


Ce programme permet à nos merveilleuses cellules-souches de venir nous rajeunir, reconstruire nos tissus, nos organes. C’est une histoire à suivre…


Car, oui, expérimentons-le,
la santé perdue peut être retrouvée.

 

 

 

Source: http://lasantenaturelle.over-blog.com/article-aux-souches-de-la-vie-cellulaire-53197278.html

 

 

 

N.B.: Dans un prochain article il sera prochainement expliqué comment il est encore possible, par voie alimentaire, de stimuler très efficacement la ré-activation des cellules-souches.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans La Santé Naturelle
commenter cet article
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 10:11

 

Lorsque la mort quitte la bouche

souvent, la vie refleurit de plus belle!

 

 

Certains témoignages sont parfois durs à croire... En effet, une maladie d'Alzheimer, ce n'est quand même pas rien! El les cas de "guérison spontanée" (sans que l'on n'ait rien fait pour cela) sont des plus rarissimes!

 

C'est pourquoi le nouveau témoignage ci-dessous rapporté n'en est que plus interpellant, surtout que la personne témoin - ce qui n'est pas toujours le cas - accepte d'être contactée pour confirmer les parfaites authenticité et véracité de son témoignage.

 

Se pourrait-il que le simple retrait de quelques dents mortes (= dévitalisées) [dans les cas précis, seulement deux!] suffise à complètement guérir une personne malade gravement atteinte d'Alzheimer? Celui ou celle qui voudra mettre cela en doute a, bien sûr, non seulement le droit  mais même le devoir de procéder - ou de faire procéder - à des vérifications personnelles...

 

Plus il y en aura et plus la science précise de telles possibles interactions pourra progresser... Et si le nombre de cas vérifiés continue de s'accroître, ce qui n'était encore que témoignages isolés acquerrera la force probante de l'évidence naturelle de la vérité: La vie aime la vie, pas la mort!

 

 

Témoignage en rapport avec la maladie d’Alzheimer

 

Témoignage en rapport avec la maladie d’Alzheimer.


Après avoir exercé comme psychologue-formatrice en entreprises, durant plus de vingt ans, je me suis retrouvée au chômage et j’ai été amenée à m’occuper d’une dame atteinte de la maladie d’Alzheimer, amie de ma famille.
 
Cette personne âgée de 78 ans, jouissait d’un standing social très aisé: épouse d’un grand chirurgien de renommée nationale, vie mondaine, plusieurs propriétés dans toute la France, dont une à Cannes, où elle résidait, lorsque je l’ai rencontrée.
 
Elle a évolué dans la vie, entourée d’un personnel de maison à son service, femme de ménage, cuisinière, jardinier, gouvernante… le tout, géré d’une main de fer, avec un tempérament autoritaire et capricieux.

 

Je tiens ces propos de ses propres enfants et amis.


L’époux décédé, cette dame se retrouva seule: dépression, alcoolisme mondain et maladie d’Alzheimer. Elle ne garda autour d’elle qu’une femme de ménage, qui assumait également la cuisine. Mais la maladie d’Alzheimer empirant, cette employée ne pouvait dépasser le cadre légal de sa fonction, d’où la recherche d’une dame de compagnie qui faisait également office de gouvernante. Je fus embauchée, dans cette optique, durant deux ans.


Voilà pour l’historique.


Je rencontrais donc une très jolie femme, mais très diminuée quant à ses capacités intellectuelles. Très douce, gentille, aimable, elle avait le comportement d’une enfant perdue, sans toutefois perdre la raison. Consciente de son chagrin dû au deuil de son mari, elle parlait souvent de lui. Il lui arrivait de traverser des phases de confusion, durant lesquelles elle pensait qu’il était présent dans la maison. Par ailleurs, elle s’en remettait complètement à moi quant à l’organisation interne des contingences de la maison: Gestion de la femme de ménage, course, papiers administratifs.


Bref, elle ne gérait plus rien. Je rendais des comptes précis aux enfants une fois par semaine qui avaient toute confiance en moi, conscients de la dégradation de son état mental, due à la maladie d’Alzheimer.
 
Au bout d’un an de travail avec cette dame adorable, cette dernière fut prise d’une rage de dents et se réveilla un matin, le visage tout enflé.


Je téléphonais alors au Docteur DARMON.


La dent dévitalisée qui faisait mal fut extraite plutôt que retraitée et une seconde dent dévitalisée fut également extraite, bien qu’elle ne faisait pas mal, mais, selon le Dr Darmon, elle pouvait elle aussi participer à sa maladie d’Alzheimer. Il ne lui restait donc ensuite plus aucune dent dévitalisée.
 
Une semaine après une bonne cicatrisation, quelle ne fut pas ma surprise de constater que la gentille dame avec qui je vivais depuis un an s'était transformée en une “patronne” autoritaire et désagréable, reprenant la gestion de sa maison, donnant des directives sur la cuisine, voulant aller faire les courses elle-même au marché, s’intéressant à nouveau, avec brio, à ses papiers, tenant des propos des plus cohérents et retrouvant la mémoire. …


Les enfants, demeurant dans la Loire et la région parisienne, surpris d’un tel changement, lors de leur conversation téléphonique avec la maman, ne tardèrent pas à se déplacer à Cannes afin de constater avec stupéfaction le changement de comportement en question…. et moi d’entendre leurs propos:


- “C’est fou, maman est redevenue comme avant!!!”

 

Oui, même si, pour le personnel c'était devenu l’enfer, pour cette dame, c'était un rétablissement spectaculaire de ses capacités mentales, intellectuelles et même physiques.


Ce qui n’est pas peu dire… J’ai eu l’impression d’avoir affaire à une autre personne…


J’avais été avertie par le Docteur DARMON des possibilités d’amélioration, mais, à ce point, je n’en croyais pas mes yeux ni mes oreilles
 
A la suite de cette période de deux ans de travail avec cette dame, j’ai donc quitté cet emploi.
 
Marie-Josée S.
 
Contact: angele_110@yahoo.fr



Les personnes qui veulent vérifier la véracité de mes propos peuvent m’envoyer un mail.


S’ils veulent que je converse avec eux par téléphone je les rappellerai sur leur numéro de téléphone fixe (je ne rappelle pas les portables) et les rencontrerai, s’ils le désirent, pour leur confirmer de vive voix, toute l’authenticité de mon témoignage.


Source: http://lasantenaturelle.over-blog.com/article-la-solution-inattendue-a-de-nombreux-maux-53585665.html

 


Nota Bene: Le Docteur Bruno Darmon sera présent, au Colloque "Vivre sa Santé au Naturel" de Plancoët (22), du 30/07 au 01/08, où il présentera, vidéos à l'appui, pour d'autres pathologies, d'autres cas de surprenantes et soudaines guérisons apparemment dues au simple retrait de la bouche de dents dévitalisées.

0

0


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Aides pour le Corps
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 11:56


Pour que les victimes ne restent pas

que des victimes

 

 

Dossier Vaccins H1N1/grippe A: la plainte criminelle pour tentative d'empoisonnement à Évry avance...


Merci de votre mobilisation pour financer la consignation et encourager les victimes des vaccins Grippe A à se joindre aux parties civiles.

 

Appel à témoins.


5 juillet 2010
   

 

Il y a déjà quelques mois, nous annoncions le dépôt d'une plainte criminelle, avec CPC, pour tentative d'empoisonnement, et ce, auprès, notamment, du Tribunal d'Évry (en même temps que Nantes et Grenoble). Voir ici.


Chaque dépôt de plainte a connu divers étapes de procédures, avec aléas et petits bonheurs. Grenoble et Nantes semblent avoir jeté l'éponge devant trop de résistances des institutions judiciaires.


Par contre, nous considérons que le dossier a bien avancé sur Évry, grâce, notamment, au travail des avocats et à l'intelligence des magistrats.


Nous avons de très bonnes raisons de penser que le dossier va avancer de façon intéressante dans les mois et années qui viennent. Et ce, d'autant que la conjoncture politique - projets de réforme des juges d'instruction, enquêtes parlementaires, plaintes en Belgique notamment - nous est particulièrement favorable. Il y a de plus en plus de femmes dans la magistrature et celles-ci comprennent souvent nettement plus vite que les autres...


Mais pour avancer nous devons aussi accepter de jouer le jeu d'une procédure très rigoureuse et donc, de payer les droits de "consignation", qui seront remboursés à l'issue de la procédure, dans cinq ou dix ans.


Le montant de cette consignation, qui doit être réglée le 17 juillet au plus tard, est de 6 400 €.

Voir l'ordonnance de consignation.


C'est beaucoup et peu à la fois au regard du dossier, qui est traité dès le départ comme une instruction criminelle. Compte-tenu de toutes les donnnées disposibles sur ce dossier, nous pourrons largement le nourrir et accompagner le travail de l'instruction.


Et ce, d'autant plus si des victimes directes des effets secondaires du vaccins Grippe A H1N1 se constituent partie civile avec nous. Ou acceptent d'être entendues (ou lues) comme témoins.


En effet, dès la consignation réglée, un juge d'instruction sera désigné et pourra recevoir de nouvelles parties civiles: les associations mobilisées sur ce dossier pourront sans difficulté se joindre à notre collectif, ainsi que les particuliers, victimes directes ou non des vaccins (tout citoyen français est dans le cadre de notre plainte victime de la tentative d'empoisonnement visée). De même, nous souhaitons recueillir des témoignages écrits ou oraux des victimes des vaccins H1N1. Merci donc si vous connaissez autour de vous des personnes dans ce cas de les encourager à nous contacter.


Merci donc à tous ceux qui comprennent qu'il est utile et juste de poursuivre le travail entamé sur la toile l'an dernier avec le dossier Vaccins Grippe A, en développant sur quelques années une action judiciaire qui permettra au moins la mise en scène publique d'un message simple adressé aux associations d'empoisonneurs fonctionnaires-élus-experts-directeurs de marketing des laboratoires : plus jamais cela.


Merci donc de bien vouloir nous aider financièrement, par quelques dons efficaces, pour nous permettre de financer la consignation de 6 400 € avant le 17 juillet (nous accepterons les dons postérieurs, en espérant pouvoir trouver la térsorie nécessaire le 17 juillet, ce qui n'est pas certain pour le moment). Merci tout particulièrement à tous les membres de notre réseau qui disposent d'un peu plus de moyens que les autres de faire un geste simple: expédier un chèque de soutien à Politique de Vie, 6 rue du Clocher, 91190 Saint-Aubin. Ceux qui financent règulièrement nos activités fatiguent ces temps-ci et apprécieront grandement d'être encourgés dans leur travail militant.


Alors, si vous avez apprécié la vidéo "Roselyne Bachelot, tu mens" et perçu son utilité sociale, merci de nous soutenir pour la suite de notre travail. L'argent ainsi récolté sera utilisé avec la plus grande intégrité au service d'une action collective, pour pouvoir, aussi, rémunérer justement le travail des avocats.


Merci de relayer largement ce communiqué.


Christian Cotten


PS: Les 30-31 juillet et 1er août, vous pourrez rencontrer Frédéric Morin, le Dr Marc Vercoutère, Thierry Bécourt et Christian Cotten, avec nombre d'intervenants particulièrement intéressants au Colloque   Vivre sa santé au naturel, qui aura lieu à Plancoët (Côtes d'Armor), voir: http://lasantenaturelle.over-blog.com

 

Accueil du site Politique de Vie

 


Source: http://www.politiquedevie.net/Medecines/PlainteEvryAppelSoutienTemoins824.htm

 

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 20:36

 

APHANIZOMENON

OU L'ALGUE BLEUE-VERTE

KLAMATH


L'algue d'eau douce Aphanizomenon Flos-Aquae croît dans un biotope exceptionnel dans le centre sud de l'Orégon, aux Etats-Unis. Loin de toute pollution industrielle, à une altitude de 1300 mètres, le lac Klamath réunit toutes les conditions pour la photoshynthèse; avec une profondeur de 110 à 120 cm et un ensoleillement idéal, l'eau chauffe rapidement.


Protégé au nord par le Mont Mazama et au sud par le Mont Shasta, ce bassin de 320 km2 est alimenté en permanence par une eau de PH neutre, d'une pureté incroyable. Les rivières, torrents et cascades proviennent essentiellement de la fonte des neiges et des glaciers des sommets environnants, les montagnes de la chaÎne volcanique Cascade, mais cette eau est enrichie par un système de percolation unique au monde, provenant du Lac Crater. Formé il y a 7000 ans par les éruptions volcaniques de Mt Mazama, le Lac Crater est le plus profond du continent nord-américain (1 km) et le plus pur de tout l'hémisphère nord. Les instruments de mesure sont lisibles à une profondeur de 70 mètres. Quittant le Lac Crater à travers les différentes strates des montagnes Cascade, l'eau emporte une quantité de minéraux et de sels inorganiques que l'algue va absorber et transformer en composés organiques. L'algue bleue-verte Aphanizomenon Flos-Aquae produit également des composés inorganiques; favorisant la précipitation des carbonates, elle a joué un rôle essentiel dans la production de calcaire, marne et magnésite que l'on retrouve dans les strates géologiques. Le fond du Lac Klamath est d'ailleurs constitué d'une épaisse couche de sédiments qui confèrent au lac un équilibre électrique idéal. Ajoutée à la richesse minérale de l'eau du Crater Lake. cette couche d'environ dix mètres de colloïdes minéraux confère au Lac Klamath un potentiel zeta des plus élevés sur la planète. Dans nos corps, comme dans le lac Klamath, le potentiel zeta préside aux réactions biochimiques et enzymatiques dans la production des acides aminés, c'est pourquoi ces algues bleue-vertes présentent le profil nutritionnel le plus proche des besoins humains.


Le Lac Crater préside au miracle Aphanizomenon Flos-Aquae. Avec sa colonne d'eau d'environ 1 km, le Lac Crater est le plus grand et le plus puissant système de percolation de la planète. L'eau qui ressort de la terre après des kilomètres de parcours à travers les roches volcaniques est d'une richesse minérale incroyable et d'une pureté absolue Wood River et Williamson River sont les deux affluents principaux du Lac Klamath, approvisionnant ce dernier d'eaux de sources porteuses de phytoplancton et de tout l'éventail des cendres volcaniques en provenance du Lac Crater.


Le Lac Klamath est également le théâtre d'une vie sauvage très diversifiée, tant pour la flore que pour la faune. Le versant nord-ouest, habité par l'aigle à tête blanche s'appelle justement bald eagle ridge. Symbole mythique des Etats-Unis d'Amérique ou de la marque Harley Davidson, cette espèce en voie de disparition à cause de la pollution de l'air se ressource grâce à l'algue du Lac Klamath. En effet, la pollution en CFC et pesticides notamment, entraîne chez cette espèce une incapacité à métaboliser le calcium due à une liaison du toxique avec le chélateur. Leurs os deviennent fragiles et, pire encore, les coquilles sont écrasées pendant la couvée, tuant les embryons. Sauvés de la disparition par le miracle Aphanizomenon Flos-Aquae, les aigles à tête blanche ont fait de cette région leur refuge et leur habitat pendant toute la période de reproduction. Avec 900 spécimens, Le bassin de Klamath est leur habitat principal après l'Alaska.


Fortifiant, Revitalisant, Reconstituant de l'organisme par son apport nutritionnel quotidien en doses infimes, l'Algue Klamath se présente comme une des alternatives les plus sérieuses face aux carences, aux déséquilibres alimentaires et aux différentes pollutions de notre société. Parmi les algues bleues, l' Afa couvre un spectre qui va de l'alimentation la plus équilibrée à l'action pharmacologique la plus complète. Par ce lien de conciliation des domaines de la nutrition et de la pharmaceutique, elle est la reine incontestée de la nutraceutique, l'alicament par excellence, et par son action régularisante elle convient aussi bien à l'hypotonique qu'à l'hyperactif, au sportif ou au convalescent, à l'enfant, l'adolescent, l'adulte ou le sénescent.


Sa vibration exceptionnelle en fait l’alicament par excellence, la reine incontestée de la nutraceutique.


BIENFAITS

 

Régule le métabolisme ..Stimule la digestion .Entretient et nourrit les articulations ..


Améliore la qualité des phanères (peau, ongles, cheveux) .. Protège le système cardio-vasculaire..


Renforce les défenses immunitaires .. Empêche la réplication des virus..


Lutte contre les radicaux libres...Protège de toutes les formes de pollutions.. Accroît la résistance aux phénomènes radiants. Combat l'inflammation, Stimule la régénération cellulaire, Soutient et accélère les processus d'autoguérison Améliore les performances intellectuelles l'activité mentale, la concentration et la mémoire Diminue le stress physique et émotionnel..Augmente et améliore l'énergie à long terme.


EFFETS SUR:

 

Problèmes gastro-intestinaux, problèmes cardio-vasculaires, hypercholestérolémie, hypertension, hypotension, rhumatismes, fibromyalgie, arthrites, colites, obésité, dépression, acouphènes, traumatismes crâniens, déficit d'attention, enfants hyperactifs, troubles de la mémoire, fatigue chronique, diabète, hypoglycémie, problèmes cutanés, asthme, allergies, rhume, grippe, empoisonnements aux métaux lourds, pollutions électromagnétiques, hépatites, infections virales, Alzheimer, Parkinson, stress, vieillissement et dégénérescence cellulaire, dysfonctionnements endocrines, mauvaise immunité, épilepsie, sclérose en plaques, myasthénie, dégénérescence maculaire de la rétine, cataracte, pression intra-oculaire, glaucome, cancer, sida, récupération de l'organisme et accélération de la guérison en cas de traitement médicamenteux (trithérapie, chimiothérapie, antibiothérapie, anxyolitiques ...). Il faut toutefois garder à l'esprit que ces données relèvent d'observations personnelles, qu'elles n'ont pour la plupart pas fait l'objet de recherches approfondies et que certaines concernent des cas isolés. Il en ressort néanmoins une capacité d'amélioration générale de la santé.


Pollution électromagnétique, radicaux libres et vieillissement cellulaire


Le plus grand producteur endogène de radicaux libres est le système immunitaire. En effet, les radicaux libres sont un des moyens utilisés par les patrouilles de leucocytes pour détruire les cellules malsaines. Un système immunitaire trop stimulé représente donc un facteur de vieillissement et d'inflammation.


Par bonheur, l'Afa renforce les défenses de l'organisme tout en combattant l'inflammation. Ainsi, elle permet d'optimiser les systèmes par une action régulatrice et stabilisante. Nécessaires lorsqu'ils sont contrôlés, les radicaux libres sont toxiques pour les cellules quand ils échappent au contrôle des anti-radicaux libres. Ils sont alors réellement libres de faire n'importe quoi, d'aller se fixer sur les sites actifs des métabolites, dénaturant les composés et perturbant les fonctions. Leur attaque entraîne la destruction des lipides membranaires, des mitochondries, des glucides, des protéines et des acides nucléiques, perturbant ainsi les transports ioniques, l'équilibre acido-basique et les fonctipns du système enzymatique. Les conséquences sont le vieillissement prématuré des tissus, la dégénérescence (cancer) ou la mort de la cellule par alcalose ou acidose. L'équilibre entre les radicaux libres et les enzymes qui les contrôlent peut être perturbé par des facteurs endogènes ou exogènes: déséquilibre fonctionnel, nutrition, équilibre acido-basique, tabac, pollutions, radiations ionisantes, etc. Parmi ces diverses pollutions, les radiations ionisantes (rayons uv, imagerie médicale aux rayons X et g, téléphones portables, etc) sont particulièrement agressives et doublement dangereuses. Lorsqu'elles traversent la matière vivante, leur énergie est absorbée et donne lieu a deux types d'effets, un effet direct et un effet indirect. Le premier est la destruction des molécules. Les ondes arrachent des particules aux atomes, perturbent l'équilibre des charges électriques et dénaturent les molécules. Les molécules ainsi transformées deviennent des radicaux libres susceptibles de créer des cascades de réactions à la recherche d'un état stable. Ces processus entrament généralement la destruction des membranes cellulaires. Lorsque les chromosomes et les gènes sont touchés, leur mutation entraîne la mort cellulaire, dans le meilleur des cas. Si la cellule survit, cette transformation est responsable d'aberrations génétiques et de cancers. L'effet indirect, qui se mesure sur l'eau des tissus, va du simple réchauffement à la production d'ions H+ et OH-, entraînant des perturbations de l'équilibre acido-basique (PH), ainsi que des réactions en chaîne de radicaux libres. Les éléments qui agissent de façon concomitante dans les processus de contrôle des radicaux libres sont les vitamines A, C, E, le cuivre, le zinc et le sélénium. Renfermant tous ces précieux éléments, l'Afa constitue ainsi une excellente protection contre ce type d'agressions, ce qui en fait un agent anti-vieillissement exceptionnel. Combinée à la radio-oncologie, elle permet de réparer les dégâts causés par l'irradiation de certains cancers en régénérant le sang et les tissus.


Pollution chimique, pesticides, métaux lourds

 

L'algue bleue est la plus ancienne forme de vie apparue sur la planète. Ayant traversé les époques sans aucun changement, elle est sans doute aussi la plus résistante, notamment aux microbes, avec qui elle vit généralement en symbiose, et surtout à la pollution. Elle constitue ainsi le plus puissant agent de chemoprotection (de l'anglais: protection contre les poisons chimiques). En conséquence de la spécificité des substrats, les molécules porteuses des enzymes, on doit s'attendre à trouver des substances stériquement assez proches pour s'associer en ses lieu et place à l'enzyme, sans toutefois être transformées. Si cette association est réversible, de tels analogues de substrats entrent en compétition avec le substrat vrai pour sa fixation et provoquent une inhibition compétitive de la réaction. C'est le cas par exemple pour l'aigle d' Amérique, chez lequel certains pesticides se substituent au chélateur du calcium et en bloquent le métabolisme.


Le mécanisme par lequel l'Afa empêche ce phénomène est la combinaison de ses macromolécules, principalement des polysaccharides et des pigments, aux agents contaminants, favorisant ainsi leur élimination de l'organisme. Ces poisons métalliques et autres agents toxiques sont présents dans l'atmosphère et dans l'alimentation. Les métaux lourds, les métauxtadioactifs, les pesticides et engrais chimiques, par exemple, font partie de ces composés particulièrement dangereux pour l'organisme. Les métaux lourds se déposent dans les tissus, les empoisonnent, ralentissent et perturbent leurs fonctions, notamment dans le foie et dans les reins. Plusieurs espèces de micro-algues ont démontré une capacité de fixation de ces substances et leur élimination l'organisme (Holan, 1993; Vymazal, 1984; Volesky, 1995). Une recherche scientifique a mis en évidence leur fonction de protection des reins contre la toxicité de certains métaux lourds (Fukino,1989). Un polysaccharide présent dans les membranes cellulaires des micro-algues favorise la fixation et l'élimination des pesticides dans les intestins (Pore, 1984).


Les mêmes propriétés ont été attribuées à la chlorophylle, ainsi qu'à la phycocyanine, le pigment des algues bleues particulièrement abondant dans l'Afa (Vadiraja, 1998). Les amalgames dentaires représentent une source de pollution constante dans l'organisme, à tel point que la pratique qui consiste à les remplacer par des céramiques et des résines est devenue très courante. Cette démarche s'accompagne généralement d'un drainage des organes grâce à des dilutions homéopathiques assez élevées des poisons métalliques. A Seattle, aux Etats-Unis, la clinique de détoxination du Docteur Klinghardt est spécialisée dans ce genre de procédure, grâce à son concept de neurobiologie, une méthode de plus en plus renommée. la formule du Docteur Klinghardt est un mélange de coriandre, d'ail des ours et d'une algue verte, la chlorella.


Grâce à sa tunique de cellulose indigeste, cette dernière fixe les poisons métalliques que les autres composés drainent des organes et les élimine par le tractus digestif. Ayant eu connaissance des procédés du Docteur Klinghardt, nous avons testé la formule en remplaçant la chlorelle par l'Afa. Les résultats ont été au delà de nos espérances. En effet, non seulement l'Afa réalise le même travail à un dosage dix fois moindre que la chlorelle, mais, de surcroît, elle va chercher les métaux dans les tissus et les organes, cerveau y compris, alors que la chlorelIe n'agit que dans les intestins. Cette différence est probablement due au fait que l' Afa a une action synergique de plusieurs composés, alors que la chlorella est intéressante pour son taux de chlorophylle, ses polysaccharides et ses membranes de cellulose indigeste. La chlorelle, par exemple, ne contient pas de phycocyanine, le pigment exclusif des algues bleues, qui semble être d'une importance non négligeable dans ces processus de détoxination en profondeur.


Tabagisme, alcoolisme, toxicomanie

 

D'une façon générale, le tabac est nocif pour la santé. Certaines thèses, fmancées par des compagnies telles que Morobral Malbaré, en démontrent pourtant l'avantage dans la production de dopamine par les ganglions de la chaîne parasympathique. Cet effet tant recherché est responsable de la double sensation de détente et de stimulation, une synergie qui permet au fumeur d'expérimenter simultanément calme émotionnel et vigueur mentale. Malheureusement, le prix de cette illusion se paye cher à bien d'autre titres. Je ne parle évidemment pas des sommes colossales qui partent en fumée et qui représentent par ailleurs une grosse partie de la santé économique, puisque les fumeurs meurent tôt et rapportent doublement à la collectivité. Il s'agit ici d'un autre prix, et dans ce cas les monnaies d'échange se mesurent en radicaux libres, en métaux lourds, en destruction des vitamines et des composés indispensables au métabolisme conduisant à une entrave progressive de toutes les fonctions vitales. Si l'algue combat tous ces méfaits et constitue sans doute une aide précieuse, ce dieu procaryote ne peut toutefois pas prendre de décisions à notre place. Les paramètres sont identiques en ce qui concerne l'alcool et l'usage intempestif d'autres drogues. Certaines traditions ont pourtant utilisé ces substances psychotropes à des fins d'élévation spirituelle et de connaissance de soi. Malheureusement, la société occidentale en mal de consommation en a fait un vulgaire bien de plus, et les rites initiatiques et les Liens sacrés qui devraient accompagner ces pratiques occasionnelles ont été déformés ou, tout simplement, perdus en chemin. Plusieurs témoignages concernant des expériences de désaccoutumance mentionnent l'Afa comme une aide précieuse dans les processus de désintoxication physique et mentale. Bien que n'ayant pas encore bénéficié des fonds nécessaires à une étude plus approfondie, l'Afa semble interagir dans le phénomène de modification de l'alcool déshydrogénase, ce qui pourrait expliquer la perte progressive de l'envie de boire rapportée par de nombreux repentants. D'autre part, des expérimentations effectuées avec un extrait de phycocyanine pure et des substances psychotropes ont permis d'observer une synergie... stupéfiante! La prise orale de phycocyanine à haute dose semble moduler l'effet psychotrope de drogues comme les amphétamines, le MDMA, la cocafue, l'alcool ou le tétrahydrocannabinol (THC). Ces données permettent de penser que la phycocyanine a la faculté de réduire l'agitation incontrôlée de l'activité cérébrale.


Associée au nombreux autres facteurs, elle constituerait ainsi une sorte de régulateur émotionnel. L'extraction de ce pigment bleu faisant appel à des techniques fort coûteuses, le prix de cette substance pure est tout aussi exorbitant que les produits stupéfiants, ce qui compromet un peu son avenir pharmaceutique. Consommé quotidiennement en petite dose dans l'Afa, par contre, elle représente un moyen naturel de soutenir et d'accompagner la personne toxicodépendante sur le chemin de son salut.


Virologie: macromolécules, cancer et sida

 

Au cours des nombreuses et intenninables recherches sur le cancer, on remarqua l'intérêt primordial des macromolécules des algues bleues et dont l' Afa est particulièrement riche. Toutes ses macromolécules sont d'un grand intétêt, notamment dans la chemoprotection, mais les recherches les plus récentes semblent désigner les glycolipides comme des composés de toute première importance. Plus particulièrement les sulfonoglycolipides et les phosphoglycolipides, ainsi que leurs macromolécules associées, les lipo-polysaccharides. Les algues bleues en renfennent une quantité qui correspond à 1.5 % de leur poids sec. Ces molécules complexes entrent dans la constitution des parois cellulaires, des enveloppes et des membranes. En réalité, la division des nutriments en protides, lipides et glucides ne correspond pas tout à fait à la réalité des composés. En effet, dans la nature les relations entre les différents groupes donnent lieu à de complexes combinaisons moléculaires qui ne pennettent pas de distinguer les composés de façon aussi précise. La couche qui entoure le protoplasme des cellules hétérocystes, par exemple, est composée de glycolipides. La couche la plus externe des cellules d' Afa est un assemblage de polysaccharides non compactés, et l'enveloppe elle-même contient des polymères différents, dont des lipo-polysaccharides. Ces substances hétéropolysaccharides, comme les glycoprotéines et les lipopolysaccharides sont courantes chez les algues. Dans les recherches sur le SIDA, les composés de la classe des sulfolipides ont démontré une capacité d'inhibition de la réplication in vitro d'un des virus responsables du SIDA, le HIVl. (Gustafson, K. R., et al., 1989) (Boyde, M. R., et al., 1989). Cette capacité concerne également de nombreux autres virus, comme le cytomégalovirus, le virus de l'influenza A, de l'herpès, de la rougeole et des oreillons (Gustafson, Boyde, Hayashi 1989)


 Stimulation du système immunitaire

 

Alors qu'elle stabilise et diminue la production de radicaux libres par les cellules polynucléées, l'Afa contient en revanche un polysaccharide capable de stimuler les macrophages de façon exceptionnelle. Première ligne de défense du système immunitaire, les macrophages constituent le premier réflexe du corps lors de toute infection. L' Afa a la propriété unique de stimuler la migration de monocytes et de lymphocytes T et B. Les cellules tueuses du système immunitaire sont un type de lymphocytes-T, programmés pour la détection et la destruction des cellules cancéreuses et des cellules infectées par des virus au sein des tissus de l'organisme.


Dans une étude réalisée en double aveugle sur 21 volontaires en bonne santé, il fut démontré que l'Afa stimule la migration de 40% des cellules tueuses deux heures après l'ingestion (Jensen et al., 2000). Une analyse plus approfondie révéla que cet effet était à peine détectable chez les nouveaux consommateurs, alors qu'il s'accentuait avec le temps pour devenir maximal après quelques semaines de consommation quotidienne. Plusieurs substances, comme le thé vert ou le ginkgo biloba, sont connues depuis longtemps pour stimuler l'activité des cellules tueuses du système immunitaire. Par contre, jusqu'à cette récente découverte concernant l'Afa, aucune de ces substances était réputée stimuler leur migration dans les tissus de l'organisme pour y supprimer les cellules qui présentent des signes de transformation anormale ou celles qui sont infectées par un virus. Les propriétés anti-mutagènes de l'Afa avaient déjà été mises en évidence (Lahitova, 1994), mais cette nouvelle découverte démontre non seulement la capacité de prévenir le cancer ou la précancérose des tissus, mais également les maladies associées aux infections virales. Une récente étude comparative a révélé le profil glucidique et le potentiel irnmunostimulant des trois microalgues les plus utilisées (irnmunon : AFA, immuline : spiruline, iII1murella : chlorella ). Les résultats placent l' Afa en premier, suivie de la Chlorella pyrenoidosa, et enfm de la Spirulina platensis. Pour un résultat identique, les concentrations respectives sont de 10 mg/ml (Afa), 25 mg/ml (chlorella), et 50 mg/ml (spiruline).


PHENYLETHYLAMINE ET SYSTEME NERVEUX

 

Le témoignage le plus courant des consommateurs d'Afa à long tenne est cette sensation générale d'énergie décuplée ainsi qu'une meilleure faculté de concentration. Plusieurs enfants en échec scolaire, souffrant de déficit d'attention, accompagné ou pas de syndromes d' hyperactivité, ont expérimenté une nette amélioration de leur condition, souvent au point d'interrompre leur traitement médicamenteux avec des drogues telles que le méthylphénidate. D'autres ont stoppé leur traitement aux anti-dépresseurs après quelques mois de consommation d'Afa. Une étude conduite en collaboration avec l'Université du Nouveau-Mexique auprès de patients souffrant de traumatismes crâniens légers, a démontré grâce aux encéphalogrammes que l'Afa stimule l'activité cérébrale et favorise grandement certains processus de régénération. Cette étude comparative démontra une nette diminution du temps de traitement lorsque celui-ci est combiné avec les algues, à raison de cinq semaines pour un résultat identique à cinq mois de traitement conventionnel sans les algues. Une étude rétrospective faite par l'Université de l'Illinois rapporte l'amélioration de plusieurs cas de dépressions, de déficit d'attention chez les enfants et de fatigue chronique. En général, l'effet des algues a un retentissement sur le bien-être, l'humeur et la qualité de vie. Une récente analyse a révélé la présence de phényléthylamine (PEA) dans l' Afa. Cet acide aminé produit par le cerveau est connu pour ses facultés d'amélioration de l'humeur. C'est un puissant agent antidépresseur qui joue, en outre, un rôle important dans la pathogenèse des déficits d'attention. Dépression Il y a plus de vingt ans, il fut démontré que la quantité de PEA dans le cerveau des personnes dépressives était nettement. diminuée en comparaison d'un individu nonnal, et que la prise orale de PEA avait pour effet de rétablir les conditions (Sabelli and Mosnaim, 1974). Une diminution de PEA semble dès lors étroitement associée à certaines fonnes de dépressions. A cette même époque, on remarqua que la plupart des médicaments anti-dépresseurs agissaient en stimulant la production de PEA par le cerveau. D'après une étude comparative, la prise orale de PEA en consommant les algues a un effet spectaculaire dans 60% des cas. Ces patients présentent une diminution des symptômes et ne développent aucune tolérance ni aucun des effets secondaires caractéristiques des thérapies aux anti-dépresseurs (nausée, fatigue, diminution de la libido, problèmes cardio-vasculaires, etc). La PEA reste donc efficace avec le temps et ces patients auraient plutôt tendance à perdre le poids attribué aux thérapies conventionnelles (anti-dépresseurs, anxiolytiques).


Déficit d'attention, hyperactivité des enfants La synthèse de la PEA par le cerveau se fait à partir de deux autres acides aminés, la phénylalanine et la tyrosine. Dégradée en acide phénylacétique par l'enzyme monoamine-oxydase, la PEA est éliminée dans l'urine. Or, la PEA et l'acide phénylacétique sont tout deux diminués dans l'urine des patients atteints de déficit d'attention, et les deux précurseurs de la PEA, la phénylalanine et la tyrosine, sont également nettement diminuées dans le plasma de ces patients. L'hypothèse de la PEA sur le comportement affectif suggère que ce neuromodulateur endogène est responsable de l'excitation, de l'euphorie, ainsi que de l'état d'éveil et de vigilance. Structurellement proche des amphétamines et des catécholamines, la PEA induit des effets électrophysiologiques et de comportement similaires aux dérivés de ces substances, comme celles, par exemple, qui sont utilisées dans le traitement des déficits d'attention. En tant que composé endogène du cerveau, la PEA n'engendre par contre aucune dépendance ni aucun effet secondaire typiques des médicaments traditionnellement utilisés dans le traitement des déficits d'attention. Ces derniers agissent d'ailleurs en stimulant la production de norépinephrine et de PEA. Au stade préliminaire des plus récentes recherches, il semblerait qu'un concentré de PEA provenant d'un extrait d' Afa provoque une amélioration de la concentration et des perfonnances intellectuelles dans les 10 minutes qui suivent l'ingestion (Jensen et al. , 2001). Bien que les grands pontes de la médecine industrielle déclarent que la dose contenue dans les algues n'est pas suffisante, la PEA contenue dans l'Afa représente assurément un moyen naturel sûr et efficace pour améliorer les conditions de personnes souffrant de déficit d'attention, comme le confIrment les nombreux témoignages.


Amélioration générale de l'humeur

 

L'hypothèse de la PEA sur le comportement affectif suggère également que ce composé est responsable de l'expérience du plaisir, de l'euphorie amoureuse et de la libido. Or, l'Afa ne contient passeulement de la PEA, mais également ses deux précurseurs, la phénylalanine et la tyrosine, deux acides aminés essentiels, ainsi que du tryptophane, de la valine, lysine, leucine, isoleucine, de l'acide glutamique et une grande sont autant d'aliments nécessaires Au bon fonctionnement du cerveau. Dans une étude réalisée sur des animaux, il a été démontré que la phénylalanine stimule grandement la production de PEA. Dans une autre étude, la phénylalanine s'est montré efficace dans le traitement de patients dépressifs qui présentaient un taux d'acide phénylacétique bas dans les urines. Prises dans leur ensemble, ces données semblent expliquer, ou du moins confIrmer les milliers de témoignages enthousiastes concernant l'amélioration générale des facultés mentales et de l'humeur qu'engendre l'Afa.


ACIDES GRAS ESSENTIELS Omega 3 et Omega 6


Une alimentation riche en acides gras essentiels, particulièrement en omega-3, est indispensable au bon fonctionnement des systèmes immunitaire, nerveux et cardio-vasculaire. Les acides gras, qui furent classés pendant un certain temps comme facteurs vitaminiques F, constituent un important facteur de croissance chez les enfants et représentent 60% de la matière du cerveau, au sein duquel ils assurent une bonne communication intercellulaire en favorisant la transmission et la réception de l'influx nerveux. Transportés par des corps protidiques (vitamine B7, J, méthionine...), ils sont indispensables à la bonne utilisation des vitamines liposolubles et constituent la base de nombreuses substances à activité hormonales, les prostaglandines, importantes dans la régulation de presque tous les processus de l'organisme. Transformés en phospholipides directement assimilables au cours de la digestion, les acides gras interviennent au plan énergétique.


Rapidement oxydés par le myocarde, ils constituent la principale source d'énergie du coeur. Leur importance primordiale en tant que facteur préventif de l'athérome (cholestérolémie, dépôt de gras dans les artères, plaques athéromateuses) a été mise en évidence depuis longtemps. En effet, ce sont eux qui régulent le métabolisme des graisses et l'activité de la vésicule biliaire. Les acides gras jouent un rôle primordial dans la perméabilité osmotique des cellules. Intervenant dans la constitution des membranes cellulaires et des enzymes, ils améliorent les échanges cellulaires et préviennent l'accumulation des déchets. Etant donné que le maintien de la santé est directement lié à la qualité de nos membranes cellulaires, ils sont essentiels au maintien de celle-ci, de même qu'à la qualité de la peau et des phanères, reflet extérieur d'une bonne santé. Ils sont saturés lorsque leur molécule ne peut plus fixer un nouveau corps. Comme pour les acides aminés on distingue les essentiels, Omega 3 et Omega 6, et les non essentiels qui constituent la réserve de matière pour les biosynthèses et la substance énergétique du coeur. Ce sont des acides organiques composés de carbone, hydrogène et oxygène, comme tous les acides organiques, mais ils ne renferment que quelques atomes d'hydrogène à fonction acide. Ce sont donc des acides faibles qui peuvent encore fixer de l'hydrogène par catalyse, et ainsi se lier à d'autres molécules pour favoriser les échanges ioniques. Certains atomes de carbone possèdent des liens doubles, ce qui entraîne une modification spatiale de la molécule par rapport aux chaînes linéaires. Cette différence d'organisation se répercute notamment sur la densité de ces corps gras en modifiant le point de fusion. Les appellations Omega 3 et Omega 6 désignent tout simplement l'atome de carbone sur lequel se trouve le premier de ces liens doubles, correspondant aux régions d'insaturation de la molécule.


Avec plus de 60% de son poids, l'Algue Bleue présente un taux protéique des plus élevés du règne végétal. C'est une protéine exceptionnelle, complète, de faible poids moléculaire, donc facilement assimilable.


Bien que les quantités des éléments cités ci-après soient nettement inférieures aux minimum vitaux fixés par les normes scientifiques l'Algue d'eau douce APHANIZOMENON FLOS AQUAE reste un aliment naturel vivant des plus complets, parfaitement assimilé par l'organisme grâce à sa structure synergique parfaite, agissant comme un biomodulateur orthomoléculaire.


L'ALGUE SAUVAGE APHANIZOMENON FLOS-AQUAE RENFERME:

 

- 13 protéines, 5 nucléotides, des mucodolvmères


- Tous les acides aminés essentiels, semi-essentiels et la plupart des acides aminés non-essentiels.


- Des nucléoprotéides, structures de base de l'ADN et ARN.


- De nombreux peptides, dont les neuro-peptides qui renforcent et réparent les cellules nerveuses.


- Tout un spectre d'hormones végétales ; de pigments oxygénants et antioxydants, précurseurs des vitamines, des enzymes et coenzymes: du bêtacarotène (provitamine A) l'algue Bleue en contient dix fois plus que les carottes. De la lutéine, zeaxanthine, du Iycopène et de l'aphanine, un caroténoïde unique à cette espèce.


- De la chlorophylle.

 

Les algues en possèdent le taux le plus élevé de tous les aliments connus.  Son théraQeutigue est due à sa capacité de stocker l'énergie solaire. En outre, sa grande ressemblance avec l'hémoglobine lui a valu le nom de "sang végétal". De la phvcocvanine. Proche des pigments biliaires humains, ce pigment bleu, qui protège l'algue de l'insolation, est un puissant anti-inflammatoire et antioxydant.


Une Grande concentration en acides gras essentiels.

 

Principaux constituants de nos membranes cellulaires, les graisses poly-insaturées représentent l'étanchéité de nos cellules, fortifient nos veines et nos artères, luttent contre l'hypertension, préviennent les accidents cardia-vasculaires et de nombreuses autres maladies.


Des Polysaccharides

 

Les algues bleues renferment quelques polysaccharides, le plus souvent liés à d'autres composés pour former des macromolécules. En outre, suivant les espèces, elles renferment des formes qui leur sont propres. Ses principaux glucides sont: MANNOSE, RHAMNOSE, RIBOSE, GALACTOSE, GLUCOSE, FUCOSE, XYLOSE, ARABINOSE. Leurs fonnules originales s'apparentent généralement à ces derniers, et jouent un rôle capital dans la fixation et l'élimination de nombreux agents contaminants comme les métaux lourds et les pesticides, ainsi que dans la stimulation des macrophages.


Des Vitamines:

 

Groupe B: BI, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12. Les vitamines A, C, E, F, J, K Des sels minéraux: calcium, magnésium, phosphore, potassium, sodium.


Des oligo-éléments:

 

Bore, chlore, chrome, cobalt, cuivre, étain, fer, fluor, gennanium, iode, manganèse, molybdène, nickel, sélénium, silice, titane, vanadium, zinc.


Aucun adjuvant. Pas de cholestérol. Pas de sel.


AVEC PLUS DE 115 MICRO-NUTRIMENTS, L'ALGUE SAUVAGE APHANIZOMENON (APHA) FLOS-AQUAE REPRESENTE L'ALIMENT LE PLUS COMPLET DE LA PLANETE.


UTILISATION:


ENTRETIEN: 4 gélules par jour, (= 1 gm) - 2 gélules le matin et 2 à midi, 2, 4, 6, 8, 10, 12, 14 ou 16 gélulles par jour en fonction des besoins.


16 gélules = 4 gm POUR LES CAS EXTRÊMES,

POSTOPERATOIRE, ANEMIE, SPORTIF , COMMERCIAUX , etc…


 

Remarque: Si vous désirez vous procurer de la bonne Klamath et ne savez pas où en trouver, vous pouvez demander un renseignement par e.mail en cliquant ici.


 

Avertissement: Les informations ci-dessus ne sont transmises qu'à titre informatif et éducatif et ne constituent nullement une prescription ou un diagnostic. Si vous avez un problème de santé, veuillez vous référer à un médecin ou un professionnel de santé reconnu.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 10:11

 

Nouvelles menaces sur les produits naturels
efficaces et d'un totale innocuité
 

 

Il semble que, tout comme le MMS, cette merveille qu'est l'Argent Colloïdal soit dans le collimateur...

 

Avertissement de Artemisia:

 

Santé toujours

L'argent colloïdal est menacé, prenez vos précautions (voir "e-Floraison n°2": L’argent colloïdal fraîchement généré. Nous avons testé pour vous ce procédé. Son efficacité est telle que «certains» font tout pour la cacher et en bloquer la divulgation. Un médecin a failli y laisser sa vie dernièrement, pour avoir voulu en démontrer l’efficacité dans la lutte antigrippale…). 

 

Si, bientôt, ou dès à présent, il n'était plus possible de s'en procurer..., la solution? Pendant qu'il y en a encore, le fabriquer très simplement soi-même, à partir d'eau bi-distillée, à l'aide d'un petit appareil, genre "Silver Smart" (voir le petit livre de Michel Dogna "Comment éviter les épidémies?"), afin de pouvoir en bénéficier lorsque l'on en a besoin et aussi en faire profiter son entourage...

 

Rappelons que l'Argent Colloïdal, qui élimine plus de six mille pathogènes, remplace très avantageusement tous les vaccins de la Terre (pas surprenant que tout le monde ne l'aime pas!)! Rien de tel pour se préparer à passer un bel Hiver, à l'abri de toutes les grippes, réelles ou fictives!

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 17:39

 

Un film pour faire peur et asservir,

ou bien un film pour avertir

et aussi réveiller?!?

 

 

Si ce n'est pas la réalité, mais de la fiction,

alors, que voyons-nous, tous les jours,

dans le ciel, au-dessus de nos têtes,

et qui ne s'y trouvait pas avant?

 

 

 

0
Une femme s'interroge...
Et vous?
L'heure est-elle encore à l'interrogation
ou déjà à l'action?
Resterez-vous les bras ballants?
0

masks_dees.jpg

Le Thème du film:


"Depuis des années, le gouvernement est impliqué dans des opérations secrètes concernant les traînées de condensation laissées dans le ciel par les avions. Si on les interroge, ils vous diront que c’est au nom de la protection de l’environnement qu’ils essayent de réduire le réchauffement de la terre en renvoyant la lumière dans l’atmosphère.
Mais la vérité est que ces traînées contiennent des substances toxiques ou des virus délibérément dispersés au dessus d’une population qui se doute de rien, afin d’éliminer les vieux et les malades."
0
A partir de là la suite  du compte-rendu n'est que la fiction propre du film:
0
"Alors que les hôpitaux de Seattle se remplissent de patients souffrant de maladies mortelles, le docteur Tess, une spécialiste de l’Organisation Mondiale de la Santé, se rend sur pace afin de découvrir la vérité.

 

En peu de temps le virus se répand comme un feu incontrôlé et devient une vraie épidémie et bientôt le propre fils de Tess, un garçon de 10 ans, se trouve infecté. Alors que 70% de la population de Seattle est en train de mourir du virus, la seule chance pour Tess et son fils de rester vivants est de quitter la ville et et trouver un remède, mais le président a déclaré l’état d’urgence et mis toute la ville en quarantaine. Personne ne peut entrer ou sortir. Lorsque le président fait passer un projet de loi autorisant l’usage de la force militaire pour éviter que le virus se répande à l’extérieur de Seattle, il revient à Tess de trouver un moyen de s’échapper de la ville afin de trouver un remède et de mettre à jour la conspiration mortelle du gouvernement..."

Y a-t-il un docteur Tess quelque part?
0
0
Après la fiction, de nouveau, la réalité:
0
0
Un film documentaire de Clifford Carnicom
0
0
Voir aussi:
0
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 18:17

 

 

Qui n'en a jamais vus?

 

Le "spectacle" quasi-quotidien continue...

 

 

 

 

 

N'est-ce pas étonnant ces traînées qui partent non des réacteurs (situés plus vers l'avant) mais de l'arrière de l'avion?


N'est-ce pas étonnant ces avions qui se frôlent, au mépris des accords de sécurité internationaux (accords IATA), au risque de se télescoper?


N'est-ce pas étonnant ces tracés dans tous les sens?


Combien d'Etés (et d'autres saisons) vont-ils nous gâcher?


 

affiche-ciel.png

ll serait peut-être temps de lever

et d'ouvrir les yeux!


La Chine et la Russie reconnaissent officiellement qu'elles pratiquent des épandages aériens... Contrôle du climat oblige!!!! Et la France? Jamais rien au-dessus de la tête?


Des citoyens se mobilisent...!


Un rigoureux rapport scientifique (anglais) est disponible:

 

Groupe-de-Belfort.png

 

Groupe de Belfort

 


Et vous, allez-vous continuer à respirer cela en vous empoisonnant "à petit feu", vous et vos proches, sans ne rien dire ni faire?

 

ACSEIPICA-tract1x1_trainees_d-avions.jpg


Les cieux seraienbt-ils devenus toxiques?

 

 

toxic_skies_poster2.jpg

 

Le verrez-vous bientôt à la télévision? Pas sûr!


Alors, si vous ne savez pas comment vous le procurer

vous pouvez envoyer un e.mail en cliquant ici .

 

 

En attendant, voici déjà une présentation:

 

 

 

 

 

Faudra-t-il bientôt sortir dans la rue avec un masque?

 

A quoi les "élus" servent-ils donc?


Si personne ne fait rien contre, jusqu'où iront-ils?

 

Heureusement, certains font déjà quelque chose...

 

Ils interpellent les "autorités" et les pouvoirs publics...

 

Au fait, qu'en pense le Président de la République?:

 

Il suffit de lire la lettre officielle ci-dessous pour voir que le "cabinet" est très poli et même "cordial", ne crie pas au délire, ne nie nullement le phénomène, voire même au contraire, mais "botte en touche"!!!:


 

réponse Pdce République 2 avr 10 

 

Cliquer sur l'image pour la grossir... 

 

 

Même la DGAC - Direction Générale de l'Aviation Civile - s'est aussi aperçue que le ciel n'est plus tout à fait "normal" (l'on ne nie pas l'évidence!), mais rassurez-vous, tout est "sous contrôle" et on lutte activement contre les nuisances aériennes en tous genres!


 

Lire la lettre de la Direction de l'Aviation Civile - Page 1

 

Lire la lettre de la Direction de l'Aviation Civile - Page 2

 

 

Donc, tout ne serait que contrails parfaitement normaux... Dormez tranquilles, citoyens, le gouvernement veille!

 

 

Sites informatif sur les chemtrails:

 

http://www.chemtrails-france.com

http://www.evolutionquebec.com/site/chemtrai/c...

 

(Il y en a beaucoup d'autres: Taper "chemtrails" dans un moteur de recherche...)

 

 


Site militant de l'association ASCEIPICA:


 

http://acseipica.blogspot.com/

 

 

La Terre-Mère est-elle devenue leur laboratoire?


Où est-elle notre Foyer?

 

 

12-header_HOME_hand_smaller.png


0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 21:26

 

Cet Appel du 18 Juin d'un nouveau genre est lancé par le Dr Bruno Darmon, Docteur en chirurgie dentaire.

 

Appel relayé

Appel du 18 Juin 2010 pour la Santé

Appel du 18 Juin pour la prise de conscience que les dents dévitalisées constituent très probablement la principale cause du cancer en France.


On a l’habitude de dire dans le domaine de la spiritualité que l’homme cherche vainement à l’extérieur de lui la vérité alors que c’est au plus profond de lui qu’elle réside. Une assertion qui pourrait bien être vraie aussi pour le cancer, dont la cause serait donc à rechercher au plus profond des tumeurs cancéreuses.


En discutant avec un ami chirurgien sur les médecins anatomopathologistes qui analysent au microscope les tumeurs pour voir si elles sont cancéreuses, voici ce que j’ai appris dernièrement. Lorsque les médecins anatomopathologistes constatent que les cellules de la tumeur possèdent les caractéristiques cancéreuses, donc que la tumeur est cancéreuse, savez vous ce qu’ils trouvent au centre des tumeurs? Ils trouvent des cellules normales mais nécrosées c’est à dire des cellules mortes. La tumeur cancéreuse constitue donc très probablement une pathologie où l’organisme n’arrive pas à se débarrasser par le système immunitaire de cellules mortes.

 

L’organisme entoure alors les cellules mortes, gangrénées ou nécrosées  - c’est comme on veut -, par des cellules cancéreuses qui font barrière à la mort afin de séparer la mort du vivant. Les mécanismes de la vie, dont le cancer fait partie, font donc comme ce que Dieu recommande dans la Bible lorsqu’Il dit de ne pas laisser les morts au milieu des vivants mais de les emmener à l’Hadès, par exemple.


Le Dr Semmelweiss avait aussi compris, jadis, que les étudiants en médecine sortant des salles de dissection devaient bien se laver les mains avant d’aller accoucher les parturientes.

 

J’imagine que tout ce qui est mort, depuis un certain temps notamment, recèle très probablement je ne sais quoi de très toxique et certains germes très virulents sécrétant des poisons extrêmement toxiques, le tout pouvant nuire très fortement à tout ce qui est vivant.

 

L’idée de prendre des plantes médicinales anti-infectieuses et anti-parasitaires pour soigner le cancer est donc assez cohérente, comme Hulda Clark le conseillait. Hulda Clark qui pensait que les parasites représentent probablement la plus grande cause au cancer, avec les produits chlorés mis dans l’eau potable aussi d’ailleurs.

 

Mais, pour en revenir aux parasites, s’ils étaient la première cause de cancers, comment expliquer alors que nombre d’habitants des pays africains, qui sont pourtant infestés de parasites en raison de leur eau de boisson, n’ont pourtant que très peu de cancers?

 

Le cancer est, avant tout, une maladie des pays riches, de ceux qui ont les moyens de conserver leurs dents cariées en les dévitalisant et c’est bien là qu’il faut voir la première cause du cancer de notre civilisation, même s’il en existe d’autres, j’en conviens. Tout ce qui empoisonne les cellules vivantes de l’organisme se révèlera plus ou moins cancérigène, un jour ou l’autre.


Les cellules cancéreuses sont des cellules programmées génétiquement, donc des cellules que la vie a prévu de faire apparaître dans certaines circonstances. Elles ne sont nullement des cellules folles à vouloir éliminer systématiquement et surtout par n’importe quel moyen, comme certains voudraient le faire croire parce qu’eux mêmes ne comprennent pas le sens du cancer.

 

C’est un peu comme la psychiatrie qui ne comprend pas le sens de la schizophrénie et qui détruit les cerveaux des schizophrènes avec sa chimie en qualifiant la schizophrénie de folie alors qu’elle n’est qu’une forme de perception des mondes parallèles. Une perception qui, certes, peut rendre fous ceux qui n’en comprennent pas le sens, mais qui peut faire grandement évoluer ceux qui le comprennent.


Pour arriver à supporter l’empoisonnement associé à la nécrose cellulaire, des cellules cancéreuses apparaissent dans les tumeurs, par conséquent, pour effectuer une tache que les cellules normales ne sauraient exécuter. Le problème est que, d’une part, les tumeurs grossissent pour réaliser des barrières plus épaisses et donc plus efficaces, j’imagine, et que, d’autre part, les cellules cancéreuses consomment énormément d’énergie et épuisent l’organisme.

 

Pour preuve, dans un cancer, le cœur se met par exemple à battre très vite et les extrémités des membres deviennent froides. Tout cela parce que les cellules cancéreuses nécessitent beaucoup d’énergie et qu’il en reste moins ensuite pour réchauffer les extrémités. Cela fait qu’en général le malade meurt par épuisement énergétique ou dans d’atroces douleurs de compression si les cellules cancéreuses persistent un peu trop longtemps dans son organisme ou si les tumeurs grossissent un peu trop.

 

Bref, dans le cancer, quand apparaît la tumeur, tu meurs. Cela n’est pas inutile à rappeler quand on entend parfois dans certains milieux de médecines douces que le cancer est une bonne chose pour la santé. Je sais, certes, que ce n’est pas totalement faux non plus à un certain niveau de compréhension comme l’a expliqué le Dr Hamer . Il explique que la cancérisation d’un organe est la meilleure solution que le cerveau trouve pour résoudre un fonctionnement déficient du dit organe.

 

Pour sa liberté d’expression le Dr Hamer a d’ailleurs fait deux ans de prison en France, c’est honteux. Les malades de psychiatrie dont on détruit le fonctionnement du cerveau avec des poisons pharmacologiques ne font, d’ailleurs, bizarrement, que très rarement des cancers.

 

D’où l’idée folle d’un certain Gernez de détruire le cerveau de tout le monde en faisant ce qu’il appelle de la prévention active, pour prévenir le cancer. Idée folle, heureusement jamais appliquée par l’institution mais toutefois par certains adeptes de médecines douces manquant de discernement qui présenteront certainement, après quelques temps de cette prévention folle, des problèmes neurologiques.

 

L’idée de Gernez consiste plus précisément à prendre du chloral, un ancien médicament de psychiatrie, pour prévenir le cancer. Le choral de Gernez est d’ailleurs aussi un dérivé chloré (NaClO2) proche de ceux que Hulda Clark considérait comme cancérigènes. Mais le sel de cuisine (NaCl) aussi, et pourtant j’en prends. Avec le choral, on n’aura certes pas de cancer mais plus de cerveau non plus à terme. Avec Gernez, ou bien tu as un cancer ou bien tu as un cerveau, il faut choisir. (...)


Le fait de comprendre que le cancer est une solution de guérison orchestrée par le cerveau ne doit pas faire oublier quand même que le cancer tue aussi, la plupart du temps, et donc qu’il n’est pas une mauvaise chose d’éliminer les tumeurs cancéreuses.

 

Et cela contrairement à d’autres symptômes bénins comme la fièvre, la douleur, les allergies, par exemple, qui tuent rarement et qu’il est trop souvent une erreur de supprimer avec des médicaments allopathiques ou même homéopathiques (voir texte «la médecine des poisons», car ces symptômes constituent en fait des manifestations d’autoguérison de l’organisme face à un empoisonnement.

 

Ne rien faire face au cancer n’est donc parfois pas la meilleure des choses à faire, même si une bonne psychothérapie pour résoudre ses conflits intérieurs n’est, bien sûr, pas inutile non plus. Elle peut parfois suffire, je veux bien le croire, surtout si la cause du cancer est uniquement d’ordre psychologique, ce qui est assez rare.

 

Une bonne psychothérapie serait même, selon moi, une psychothérapie qui irait plutôt dans le domaine de la philosophie, voire de la spiritualité. Nous devons accepter tout ce qui arrive comme un cadeau du ciel pour nous faire évoluer. Nous devons notamment comprendre que les considérations matérielles ne sont pas ce qu’il y a de plus important. Arriver à accepter ce qui nous arrive est une bonne façon de ne plus avoir de conflits intérieurs. La philosophie, voire mieux la spiritualité, me semblent donc, en fait, bien plus adaptées que la psychothérapie à proprement parler, pour gérer ces conflits psychologiques cancérigènes dont parle Hamer, notamment. (...)


Mais revenons à nos moutons. Le chirurgien qui enlève la tumeur cancéreuse enlève donc, en même temps que des cellules cancéreuses, des cellules mortes, et c’est une très bonne chose qui sauve la vie au patient, très souvent. Évidemment, si, en plus, il enlevait les causes du cancer, c’est à dire tout ce qui peut induire la mort des cellules, comme tous les poisons en général, les dents dévitalisées et les idées morbides que certains appellent conflits, ce serait encore mieux évidemment.


Le fait de savoir que le centre des tumeurs est constitué de cellules nécrosées et le fait de savoir que la mort engendre la mort (j’en parle sur un autre texte du site: «essai sur le suicide»  http://dent.devitalisee.free.fr/?p=113) est un élément de plus, s’il en fallait, pour comprendre que les dents mortes ou dévitalisées engendrant à distance de la mort donc des cellules mortes dans l’organisme, sont, par conséquent, hautement cancérigènes.

 

Hautement cancérigènes, c’est d’ailleurs aussi ce que disait des dents dévitalisées feu le professeur Joseph Issels, éminent cancérologue allemand, qui guérissait bien plus de cancers que ses collègues et qui, comme par hasard, faisait systématiquement enlever toutes les dents dévitalisées de ses patients. On comprend aussi pourquoi les Français qui possèdent le plus de dents dévitalisées d’Europe sont aussi les Européens qui ont le plus de cancers d’Europe (1,7 fois plus que les Allemands par exemple). Merci à notre excellent système de couverture maladie - sécurité sociale, mutuelles et CMU - qui prennent en charge bien mieux qu’ailleurs en Europe les couronnes sur dents dévitalisées, principaux revenus des dentistes français, ce qui incite, par conséquent, les dentistes français à dévitaliser plus qu’ailleurs en Europe.


Plus généralement, tous les poisons qui contribuent à tuer des cellules à petit feu sont donc cancérigènes (tabac, amiante, métaux lourds que l’on ingère notamment par les fritures dans des casseroles métalliques  -même en inox -, etc..).

 

Si je suis assez d’accord avec l’élimination chirurgicale des tumeurs cancéreuses, je suis plus critique sur la chimio et la radiothérapie. La chirurgie enlève un poison du corps tandis que la chimio et  la radiothérapie introduisent des poisons. La radiothérapie et la chimiothérapie sont donc aussi, par conséquent, cancérigènes et cela même si elles tuent aussi des cellules cancéreuses. C’est un paradoxe, certes, mais ce pourrait aussi être une explication de plus aux fréquentes récidives des cancers traités par radiothérapie d’une part (surtout si on n’enlève pas les causes, notamment les dents dévitalisées) mais aussi à l’apparition de métastases cancéreuses après traitements, car la chimio partant dans le sang empoisonne bien d’autres organes.

 

On en perd d’ailleurs ses cheveux… Eh oui les traitements de la cancérologie moderne sont très probablement cancérigènes. Ils induisent de nouveaux cancers tout en traitant un cancer particulier. On pourra bien sûr attendre plusieurs siècles au moins avant que les médecins cancérologues le reconnaissent éventuellement. Autant demander aux médecins ayant vacciné toute leur vie pour éviter certaines maladies de reconnaître que les vaccins provoquent toutes sortes d’autres maladies encore plus graves, de la mort subite du nourrisson à l’autisme en passant par les leucémies des enfants par exemple. Autant demander aux dentistes de reconnaître qu’en ayant dévitalisé toute leur vie des milliers de dents pour les sauver ils ont induit des centaines de cancers aux conséquences bien plus graves que la perte de dents. Autant de missions impossibles en quelque sorte.

 

D’ailleurs, si vous ou l’un de votre groupe essayez de faire admettre cette théorie à un cancérologue ou un juge, sachez que je nierai toute implication dans cette théorie et j’affirmerai que la chimio et la radiothérapie sont deux grands progrès de la civilisation. Par contre, je maintiendrai que les dents dévitalisées ont permis de sauver des millions de dents, tout en provoquant des millions de cancers par la même occasion évidemment.

 

Il paraît que l’on ne peut pas être condamné deux fois pour le même délit, m’a dit mon avocat. Et comme, pour cette dernière affirmation, j’ai déjà payé (interdiction d’exercer la dentisterie à vie et un an et demi de prison avec sursis) il paraît que je suis tranquile. C’est du droit, parait-il…. A moins que l'on me considère comme un récidiviste, va savoir,  il faut que je me renseigne encore un peu…


Il y a encore un problème annexe à la dent dévitalisée. Comme celle-ci se trouve dans l’os de la mâchoire, elle l’empoisonne tellement avec les années que parfois des cellules d’os meurent. Les parents ayant des dents dévitalisées transmettent au passage à leur progéniture l’information «os maxillaire malade», ce qui leur provoquera des problèmes orthodontiques.

 

A cause de cet os malade, même enlevées, les dents dévitalisées peuvent donc être encore la cause de cancers, surtout si on les a conservées très longtemps. Les os nécrosés n’arrivant pas à cicatriser présentent alors des cavités qu’on appelle aussi cavitations. Un sujet qui n’intéresse pas non plus vraiment les dentistes en France, car c’est encore une preuve, s’il en fallait, de la toxicité des dents dévitalisées.


La cavitation peut, elle aussi, être cancérigène, moins que la dent dévitalisée toutefois. Or, il se trouve que j’ai découvert quil existe un produit issu de la technologie quantique, pourrait-on dire, qui, injecté dans l’os, fait disparaître l’os mort. Mais, bon,, je ne vais pas trop vous en parler, car l’idée d’enlever les dents dévitalisées n’intéresse déjà pas grand monde, alors inutile de trop parler de ce sujet qui n’arrive qu’après l’extraction des dents mortes, de toutes façons. Et puis vous n’avez qu’à le trouver vous même sur les textes du site, car j’en parle quelque part. Et puis, sinon, mettez des cristaux dans les dents de vos dentiers, ça marche aussi un peu déjà.


Le cancer tue aujourd’hui environ autant que la dernière guerre mondiale a tué. Il est prévu qu’environ un Français sur deux aura un cancer, selon les statisticiens. Le traitement d’un cancer coute 15 000 €uros, en moyenne, ce qui contribue plus que tout à ruiner notre sécurité sociale et notre société française, déjà ruinées, à vrai dire.

 

Une société dont les politiques, pour financer la maladie en général et le cancer en particulier vont jusqu’à emprunter de l’argent que nos générations futures devront rembourser. Et dans ces traitements ruineux du cancer les cancérologues oublient juste de faire à leurs patients l’acte le plus efficace pour guérir, le moins mutilant et le moins onéreux qui soit, c’est à dire leur faire enlever les dents dévitalisées.

 

Un acte qui serait aussi la meilleure prévention au cancer et aussi l’acte le plus apte à revitaliser les organismes fatigués et atteints de maladies en tout genre. En ce 18 juin 2010, c'est un bon jour pour de lancer un appel salvateur à la prise de conscience que les dents mortes tuent, à leur tour, notre civilisation. Inutile d’en vouloir aux dentistes, qui ne font que répondre à la demande conservatrice perverse d’une civilisation, qui veut conserver des dents trop cariées à tout prix et au mépris des lois de la vie en les tuant.

 

Une civilisation sur le déclin, qui sera, certes, aussi, et peut-être encore plus, empoisonnée dans l’avenir par les déchets nucléaires qu’elle produit, empoisonnant au passage aussi ceux qui n’en produisent pas. Mais tout cela est encore un autre sujet. Il serait temps que les Français et les Françaises qui en ont conscience aident véritablement à relayer cet Appel du 18 juin 2010 au maximum et résistent, non pas à un quelconque oppresseur, mais à la désinformation sur la toxicité des dents dévitalisées, qui est plus forte en France que partout ailleurs en Europe, tout comme l’est d’ailleurs aussi la désinformation sur l’immense dangerosité du nucléaire, même civil, et qu’ils résistent aussi, accessoirement, à l’aversion pour les dentiers, qui constituent pourtant, pour la santé, la meilleure solution de remplacement des dents dévitalisées extraites.


Bruno Darmon, Docteur en chirurgie dentaire.

 

 

Source: http://dent.devitalisee.free.fr/?p=122

 

Voir aussi sur L'Art de Vivre Sain: Témoignage d'un médecin.

 

Remarque: Le Docteur Bruno Darmon s'exprimera, le 30 Juillet prochain, sur le thème des effets nocifs des dents dévitalisées lors du Colloque "Vivre sa Santé au Naturel" de Plancoët: http://lasantenaturelle.over-blog.com.

.0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 11:57

 

  
Prévention – Alimentation saine et agriculture bio
 Environnement respecté - Rassemblement de toutes les médecines
  

Chers co-équipiers,

 

Voici quelques nouvelles de l'alliance pour la santé après 6 mois de fonctionnement:

 

-  21OO adhérents

-   6OO praticiens de santé (médecins et non médecins)

-   3OO associations

 

La dynamique est en marche partout en France, 3O comités départementaux sont constitués et fonctionnent régulièrement, 22  sont en cours de constitution et prêts cet été, 48 restent à créer entre septembre et décembre.


La journée gratuite des praticiens de santé du 16 avril a remporté un vif succès avec 521 praticiens, la bioSemaine a élargi le  public des consommateurs de bio, nous préparons le congrès des 16 et 17 octobre, dans lequel vous êtes bienvenus, nous vous informerons en septembre des conditions de participation.


Des commissions de travail se sont créées pour nous faire connaître  dans plusieurs comités départementaux:

 

- communication interne et externe et outils informatiques

- coordination des salons et manifestations

- organisation des conférences et débats

- relations avec les personnalités locales

- la presse,  les radios (nous avons des porte-parole au sein du comité qui se déplaceront si besoin, n'hésitez pas à nous saisir)

- recensement des associations de santé pour partenariat...

 

Vous pouvez en créer dans vos départements. Puis, des groupes de travail spécialisés sont en place, toujours à l'initiative des comités départementaux : électromagnétisme et santé, les compléments alimentaires, les gestes de santé au quotidien, les villes en transition, l'éthique, l'annuaire des alternatifs partenaires dans la santé...


Vous êtes bienvenus pour proposer et mettre en place dans votre département, des actions novatrices ou d'actualité, dans lesquelles nous pouvons apporter  notre soutien, il suffit de nous interroger.

 

TOUT L'ETE nous devons encore nous mobiliser pour faire adhérer le plus grand nombre,  3 adhésions de la  part  de chacun,  de juin à août, nous permettraient d'être encore plus crédibles et respectés dans ce grand réseau de rassemblement pour la santé et le bien-être pour chacun. En effet, dans une relation individuelle, en apportant quelques arguments lors des distributions de plaquettes (vous pouvez nous en demander, nous vous les enverrons), une adhésion de conviction est possible à un prix raisonnable. Enfin vous trouverez la plaquette en PJ,  pouvez-vous la transmettre par mail à vos amis, si ce n'est pas encore fait.


Nous restons à votre disposition et vous remercions beaucoup de contribuer même modestement à notre réussite collective.


Au plaisir de se retrouver ou dialoguer, nous vous adressons  nos  cordiales salutations solidaires pour la santé.

 

Le comité national de l'alliance pour la santé      

 

www.alliance-pour-la-sante.com

 

Beaucoup d'entre nous ont vécu la souffrance de la perte d'un être cher. 

Beaucoup d'entre nous souffrent physiquement ou psychologiquement, et/ou connaissent quelqu'un dans ce cas.


Nous savons que toutes ces souffrances sont évitables ou reportables. 

Nous savons que quelques personnes ici et là oeuvrent pour une politique de Santé digne de ce nom depuis longtemps.


Nous savons que malgré cela, les problèmes s'aggravent.  

Le temps est au rassemblement et à l'action efficace. Effectivement l'Alliance pour la Santé est une chance fabuleuse.


Son avenir dépend de notre bon vouloir.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 08:25

Message relayé

 

Il est en colère et il le dit...

Peut-être sera-t-il possible de lui pardonner cette colère, en pensant qu'il pourrait exister quelques motifs pour cela...

 


A nos escrocs vénérés

L'humanité reconnaissante


PARCE QUE ÇA COMMENCE A VRAIMENT - À BIEN FAIRE…!

Une réflexion bien réfléchie.

 

BILLET D'ÉCO-RÉALISME

Ou: L'écologie n'est plus ce qu'elle était!

 

Bonjour les «vaincus»,


«Je voudrais dire un mot de toutes ces questions d'environnement, parce que là aussi ça commence à bien faire.» (Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, prenant parti pour l'immonde filière porcine au dernier salon du proxénétisme du Vivant).


Mais c'est qu'il a raison (...), voyez plutôt…


99,99 % (j'exagère, mais pas assez!) de Terriens sont scotchés à une coupe du monde de ballon rond…

 

http://www.humaterra.info/?La-dictature-verte

 

Homo sapiens modernicus en trimballe décidemment une de ces couches!


Je nous croyais pourtant plongés dans une crise écosystématique annonçant indéniablement les pénuries d'une prochaine vie invivable que nos enfants subiront par la faute des abus de leurs aînés! Mais non, les jeux du cirque priment, les gladiateurs modernes font recette. Il faut dire que le bide éclatant du Sommet de Copenhague, où l'on devait sauver le climat, tout comme la débandade du Grenelle de l'environnement, n'ont pas dû aider à comprendre que l'état de la planète demandait un effort de guerre. D'ailleurs, dans le hit évènementiel, le fameux ultimatum climatique n'avait-il pas cédé la place à «la main de Thierry Henry»?!! De quoi être objectivement édifié de l'échelle des valeurs dont fait preuve notre humanité!


Alors l'environnement anthropocentriste d'un président et de gens atteints de cécité écologique ça commence effectivement à bien faire, et qu'on nous laisse pénards piller les restes…


Et puis finissons-en vite fait avec ce mythe éminemment politicard du développement durable, un filon pourri qui n'a jamais existé que dans la tronche creuse mais cupide des sbires de la ploutocratie, de leurs ONG muselées et de leurs animateurs pathétiques, et ce, pour nous faire accroire à un futur très aléatoire.


Alors que ce troisième millénaire ne dépassera pas un siècle, l'invention fumeuse de cette formule oxymore ne vise qu'un effet cosmétique et lubrificateur pour les derniers crimes écologiques d'un ultralibéralisme à bout de souffle, de plus en plus inquiet et donc de plus en plus cruel. Il ne s'agit que d'un énorme coup de poker des maîtres du monde, pour prolonger le pillage et l'agonie. Ils savent bien que le commun des mortels marche à tous les coups; vous savez, ces gens, spécialement du sexe masculin, qui hurlent comme des damnés devant un match de foot.


Le développement durable prétend réduire les déséquilibres environnementaux et les déséquilibres en termes de répartition des richesses terrestres. Eh bien, s'il avait fallu songer à un tel «développement durable», comme ils disent, c'eut été dans les années 1960, avant que nous soyons prisonniers de l'inutile consumérisme, avant le pic forestier (déjà derrière nous), avant la mort biologique du sol, avant le déclin galopant de la biodiversité, avant la fin annoncée des énergies fossiles dont l'humanité dépend à 1000 %, avant que le climat ne soit déjanté par nos excès et que la mise en doute d'une telle évidence ne fasse les choux gras d'une boule de suif (qui défiait déjà les dangers de l'amiante de Jussieu)… En un mot, avant d'entrer dans l'irréversible. Car ce qui est pris n'est plus à prendre. La planète est peut-être encore plate pour certains, mais elle n'est pas rechargeable.


«Ce que nous savons, c'est que nous quittons un univers ouvert, que l'on croyait infini, pour entrer dans un monde qui se rapetisse, car nous sommes de plus en plus nombreux, confrontés à une sorte de finitude tous azimuts, que ce soit en termes d'énergies fossiles, de minéraux, d'eau douce, de ressources issues du vivant...»

Dominique Bourg


TROP TARD, LES JEUX SONT FAITS, RIEN NE VA PLUS!


Dans un système aussi pervers, tissé de démagogie ordinaire et orchestré par des faux-derches, il est devenu difficile de croire à quelque chose. Un excessif batelage chaque fois en amont d'une montagne qui accouche d'une souris met la puce à l'oreille.


Heureusement que je ne suis qu'écologue, heureusement que je me déclare écosophe, excusez du peu, et pas le moins du monde «écologiste»! Parce que, quelle misère, quelle honte!!


Les écolos, les vrais, les pionniers du temps des sixties, ils écoutaient pousser leur tignasse derrière René Dumont, ils chiaient dans les bottes du pouvoir et ne se laissaient pas fédérer. Et les flics leur foutaient sur la gueule.

Alors, aujourd'hui, ces derniers vrais écolos, ceux qui marchent à quatre pattes parce qu'ils aiment la Terre vue de la Terre, C'EST ÉCOLOGIQUEMENT QU'ILS VOUS EM...!  [Censure!]


2050: PRENEZ BIEN DATE! RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER!

 

Allez donc trier «leurs» poubelles avec Pascal Obispo, faire du compost avec Zazie, suivre la traçabilité de votre bidoche chez Carrefour et acheter un panda en peluche, l'écologisme de pacotille n'arrêtera pas le massacre. Bis repetita

 

P.S.: Dans la série «Papi fait de l'éco-résistance», protéger la Nature passe par la colère. Mais je ne me suis pas renseigné, une nouvelle loi inique interdit peut-être cette colère…?


Ce à quoi je crois est consigné dans quelques livres qui n'ont pas les honneurs des plateaux de télé, on sait très bien pourquoi.


Le tout dernier fait polémique à cause de son titre équivoque…


Mais ceux qui craignent que je crache dans la soupe seront rassurés par cette fine critique:

 

http://www.humaterra.info/?La-dictature-verte

 

 

DICTATURE VERTE

 

Saura-t-on l'éviter, faut-il la souhaiter?

300 pages, Les Presses du Midi 


http://www.amazon.fr/Dictature-verte-Tarrier-Michel/dp/2812701404


http://www.dailymotion.com/video/x7rg6y_jean-ferrat-un-jour-un-jour_music

 

 

Bonus pour le droit d'espérer:


La croisade des enfants:


http://www.youtube.com/watch?v=H7cHb5TeH88&feature=related


http://www.onf.tv/selection/nouvellement-en-ligne/visionnez/Rene_Dumont_lhomme-siecle/#

 

«Ce n'est pas l'Utopie qui est dangereuse, car elle est indispensable à l'évolution. C'est le dogmatisme, que certains utilisent pour maintenir leur pouvoir, leurs prérogatives et leur dominance.»

Henri Laborit


Michel Tarrier

Écosophe

0

0

 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 09:31

 

Pour une Naissance d'un Genre Nouveau

 

Choisissez le Dauphin!!!

 

 

 

Naître et Laisser Naître, c'est Naturel!
Naître Naturellement fait partie de L'Art de Vivre Sain.
Les bébés qui naissent ainsi avec un Dauphin
sont émotionnellement très stables et ont - parait-il -
un QI (Coefficient Intellectuel) d'au moins 150!!!
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans L'Art de Vivre Sain
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 23:12

Bon-Jour,


Il y a longtemps que l'on SAIT que l'industrie altère les qualités nutritionnelles de notre nourriture (voir le livre "TOXIC" de William Reymond.. Collection J'ai Lu : 9 €uros bien placés pour apprendre)


Mais "là" c'est l'une des lus prestigieuse revue scientifique qui cautionne cette dénonciation... À LIRE!!!


Entre les pollutions électromagnétiques (voir nos web-sites) et la mal-bouffe.. comment ne pas servir de vache-à-lait à big-pharma?


Si vous voulez continuer à recevoir ce genre d'informations, et si vous les appréciez, merci de me le faire savoir...


Meilleures et amicales salutations
Jacques SURBECK*,  Directeur de recherche / S.E.I.C.sa** - Genève
(*) Membre-actif de la Commission Internationale de la Santé-au-Travail
(**) Née en 1969, qualifiée ISO.9001/2000/TÜV: recherche, production)
3 rue du Léman, CH 1201  GENEVE, Suisse - tél. 00,41,Ø22, 732 *5540 - 
web-sites: <
http://www.emf-bioshield.com> (le généraliste)  et aussi: <www.cancerduseinetradiations.com>  le "spécifique.." de CE problème.

 

 

Rappel: Jacques Surbeck sera présent au Colloque "Vivre sa Santé au Naturel".

 

 

 

SUPER IMPORTANT ­ A DIFFUSER LARGEMENT

 

Pour votre info.

 

QUI MANGE DES YAOURTS, QUI EN DONNE A SES ENFANTS?  - 

* YAOURTS ACTIVIA ET ACTIMEL*
 
DANONE OBLIGÉ DE RETIRER SA PUBLICITÉ  MENSONGÈRE APRÈS 15 ANS DE MATRAQUAGE ET  DE DÉGÂTS

 

Le «pavé dans le pot de yaourt» qu¹a lancé  Didier Raoult, chercheur français dans la prestigieuse revue scientifique «Nature» de septembre 2009 a fini par être payant.


Pour le patron du labo de virologie de la Timone à Marseille, les yaourts et autres boissons lactées farcis aux probiotiques  que l¹on nous fait avaler depuis près de 20 ans auraient une    grosse part de responsabilité dans l¹épidémie d¹obésité qui  frappe les enfants. Les probiotiques que Danone ajoute à tout va dans divers yaourts sont selon les allégations de la marque assénées à la télévision, censées « booster » les défenses immunitaires.
 
On en trouve plus de 1 milliard par pot d¹Activia ou d¹Actimel.


Le hic est que ces bonnes bactéries «actives et vivantes»,  (dixit: Danone), sont les mêmes que celles utilisées depuis   longtemps dans les élevages industriels comme activateurs  de  croissance pour faire grossir plus rapidement cochons et  poulets. Un porc ainsi gavé de probiotiques, c¹est plus de 10 % de gagné sur la balance.  Danone pousse donc à «élever» nos enfants comme des cochons ou des poulets. En fait, en début d¹année, des chercheurs ont eu l¹idée decomparer la flore intestinale des obèses et des non obèses. Et là, surprise, les premiers étaient bourrés de probiotiques - ceux qu¹on trouve justement dans les yaourts «santé plus». Didier Raoult commente: «On a autorisé pour l¹alimentation humaine des activateurs de croissance utilisés dans les élevages, sans chercher à savoir quel serait l¹effet sur les enfants».
 
Du coup, celui-ci a réclamé des études pour connaître le rôle précis de TOUS les produits lactés dans l¹épidémie d¹obésité infantile. En outre, il n y a pas que les enfants qui sont victimes de cette supercherie; j¹ai rencontré de nombreuses femmes potelées bien que sous alimentées, et qui cherchaient désespérément à maigrir en se limitant à quelques yaourts par jour plus quelques babioles. Et désespérante désillusion, elles continuaient à grossir, étaient de plus en plus fatiguées et fragiles, surtout en hiver où il est indispensable de se YANGUISER, alors que les yaourts sont hyper YIN.
 
D¹où l¹article «Aigle moqueur» que j¹avais passé dans «Pratique de Santé» sous le titre «DEVENEZ XXL AVEC DES YAOURTS»  Finalement, les semeurs d¹alerte indépendants ont fini par émouvoir les services officiels avant que le scandale n¹éclate trop au grand jour. C¹est ainsi qu¹ils viennent de mettre la pression sur le groupe Danone, l¹obligeant, selon les termes délicats des grands journaux «à revoir sa copie» (Un monstre comme Danone, çà se ménage).


Il faut tout de même réaliser que cela pourrait être un coup dur pour le lobby puisque les groupes Actimel Europe et Activia Europe pèsent ensemble > 1,5 milliards d¹Euros sur un chiffre total Danone de 15 milliards, soit 10 %.  Mais je ne me fais guère de soucis pour cette entreprise de tricheurs, car entre ses discrètes et adroites manoeuvres de retrait publicitaires et les addictions de beaucoup de consommateurs automatisés, il n¹y a pas vraiment le «feu au lac», en attendant qu¹on nous invente une autre «salade à la mode».

 

 

*Marie-Ange ZWICKERT*
Secrétariat Maintenance /Belle-Idée - Hôpital de Bellerive/
Département d'Exploitation HUG
Tel 022.305.42.19
Fax 022.305.42.15
marie-ange.zwickert@hcuge.ch

 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 21:44

 

Lorsque la gangrène guette...

 

 

http://www.bvet.admin.ch/ivi/01739/01742/01792/index.html?lang=fr

 

 

De plus:

 

Envoi massif à des Québécois au sujet de la pharmacovigilance h1n1 (et aussi à des Français)


Nathalie Roussy


LECTURE PLUS APPROFONDIE SUR LA PHARMACOVIGILANCE AU SUJET DES VACCINS H1N1


Personnes non curieuses, s’abstenir

 

AVIS. Cette lecture pourrait avoir pour effets secondaires de provoquer des maux de tête et une remise en question possiblement douloureuse de ses croyances au sujet de l’innocuité et de l’efficacité des vaccins contre le H1N1. supprimez immédiatement ce courriel si vous croyez que ça pourrait être votre cas.

 


Vous pouvez vous rendre directement aux tableaux de pharmacovigilance (ci-bas ou en pièce jointe), qui représentent des données brutes provenant de l’Affsaaps, agence gouvernementale française responsable de la pharmacovigilance des vaccins. Vous pourrez alors tirer vos propres conclusions. Mes commentaires sont plus bas, en option.
Également, je redonne les liens, pour ceux qui ne l’avaient pas reçu cette semaine, vers les 2 reportages-chocs, de véritables bombes médiatiques, au sujet du contrat entre GSK et l’état Belge pour la vente de vaccin h1n1.


Reportage du 7 mai 2010 à RTBF

http://www.youtube.com/watch?v=dbYN-lUuJiM&feature=player_embedded#

 

Reportage du 5 mai 2010, sur la même chaine, RTBF
http://www.youtube.com/watch?v=6aZ2hz20Www&feature=player_embedded

 

Article RTBF 6 mai 2010 . on peut accéder à des parties du contrat
http://www.rtbf.be/info/belgique/politique/grippe-h1n1-le-contrat-entre-letat-belge-et-gsk-revele-214499

 

Blogue d’initative citoyenne, groupe de citoyens belges qui ont travaillé fort depuis des mois et ont aidé à faire sortir cette information dans le reportage de RTBF :
http://www.initiativecitoyenne.be/ext/http://www.initiativecitoyenne.be/article-gsk-s-explique-sur-le-contrat-entre-la-belgique-et-la-firme-50013369.html


VACCINS PANDEMRIX ET PANENZA
PHARMACOVIGILANCE FRANÇAISE
du 28 octobre au 28 MARS 2010
Pandemrix Panenza
Doses administrées
4.1 1.6
Effets secondaires médicalement significatif
307 56
Ratio effets secondaires médicalement significatif par 100 000 doses administrées
7.48 3.5
Effets secondaires graves
178 87
Ratio effets secondaires graves par 100 000 doses administrées
4.34 5.44 *
Ratio total des effets secondaires graves et médicalement significatifs
11.82 8.94
Source : Bulletin n° 17
21 octobre 2009 au 28 mars 2010
(Fichier accessible sur le site web de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps):
http://www.afssaps.fr/


*Panenza a été administré à des femmes enceintes et des enfants. Notons que les effets secondaires par 100 000 doses administrées sont 25% plus fréquents que pour le pandemrix. C’est également 5.5 fois plus élevé que ce qui est normalement attendu à l’intérieur de 6 mois (ici c’est 5 mois) avec des vaccins contre la grippe saisonnière, selon l’Agence de santé publique du Canada.


VACCIN PANDEMRIX EN FRANCE
ÉVOLUTION DES EFFETS SECONDAIRES
DE JANVIER 2010 À MARS 2010

 

24 janvier
2010 *
28 février
2010 *2 28 mars
2010 *3
Effets secondaires médicalement significatifs
par 100 000 doses administrées 5.73 6.83
(augmentation de
19 % depuis le 24 janvier) 7.48
(augmentation de 9% depuis le 28 février et augmention de 31% depuis le 24 janvier)

Effets secondaires graves par 100 000 doses administrées 2.98 3.7
(augmentation de 24 % depuis le 24 janvier) 4.34
(augmentation de 17% depuis le 28 février et augmention de 46% depuis le 24 janvier)
Effets secondaires médicalement significatifs et effets secondaires graves par 100 000 doses administrées
8.71 10.53
(augmentation de 21% depuis le 24 janvier) 11.82

(augmentation de 35% depuis le 24 janvier)

*Bulletin 13 de pharmacovigilance Afssaps (21 octobre 2009 au 24 janvier 2010)
*2 Bulletin n° 16 de pharmacovigilance de l’Afssaps (21 octobre 2009 au 28 février 2010)
*3 Bulletin n° 17 de pharmacovigilance de l’Afssaps (21 octobre 2009 au 28 mars 2010)


Commentaires pour les intéressés

 

Bonjour,

 

Voici 2 tableaux de données sur la pharmacovigilance des vaccins contre le H1N1 que je viens de préparer, en me basant sur les données officielles d’une agence du gouvernement de la France, l’Afssaps. Vous l’avez en copié-collé ci-haut. Vous avez amplement le droit de ne pas être intéressé par ce qui suit, et je sais que la plupart d’entre vous ne le seront pas. Je suis comme un vendeur qui fait du porte-à-porte et qui sait qu’il doit frapper 100 portes, ou même 1000 portes, avant de réussir à faire seulement une seule vente. C’est du travail et de la persévérance que ça demande.


Moins le peuple s’y intéressera, plus grandes seront les chances que des histoires semblables se répéteront:


Fausse pandémie déclarée par l’OMS, signature de contrats secrets entre compagnies pharmaceutiques et les gouvernements, dire au public que le vaccin est sûr et sécuritaire quand, en réalité, il est expérimental, ne pas donner les informations complètes dans les médias traditionnels au sujet de la pharmacovigilance du vaccin pandémique.


Pourquoi est-ce que je vous envoie les données de la France et non celle du Canada? Et bien je réponds à cette question par une autre question: pourquoi, alors que le vaccin arepanrix (Canada) a exactement les mêmes ingrédients que le pandemrix (France), au mois de février il y avait une différence très grande de pharmacovigilance entre les 2 vaccins? Pour les effets secondaires graves, il y en avait en date de mois de février 1.7 pour le pandemrix, et 3.7 pour l'arepanrix. C'est une question à un million de dollars et il faut se poser de sérieuses questions au sujet de la manière que la pharmacovigilance est effectuée ici au Canada.


J'aimerais porter à votre attention que sur le site de l'Agence de santé publique du Canada, il est écrit que la moyenne des effets secondaires graves (incluant décès) suite à un vaccin contre la grippe saisonnière est de 1 pour 1000 000 doses distribuées. L'Agence canadienne a écrit sur son site web, à la page du Rapport de surveillance du vaccin H1N1- Les effets secondaires suivant l'immunisation, Mise à jour: le 11 février 2010:


«Le taux global de déclaration d’effets secondaires est supérieur au taux du vaccin contre la grippe saisonnière, tandis que le taux de déclaration des effets secondaires graves est inférieur au taux de déclaration moyen, qui est d’environ un cas par 100 000 doses distribuées.»

 

Il a fallu que je calcule moi-même, parce que l'Agence canadienne a grossièrement manqué de rigueur dans sa manière de faire ses calculs. Ils ont calculé à partir des doses distribuées, alors que tout le monde sait que seulement la moitié de la population s'est fait administrer les doses distribuées. Alors au lieu de lire que le taux de déclaration des effets secondaires graves avec le vaccin H1N1 est inférieur au taux de déclaration moyen des vaccins contre la grippe saisonnière, qui est d’environ un cas par 100.000 doses distribuées, il aurait fallu lire qu'il est de 70% supérieur.

 

Ce n'est pas tout, si vous regardez bien les chiffres du vaccin Panenza, administré aux femmes enceintes et aux enfants en France, le taux d'effets secondaires graves et de 5.44 par 100 000 doses administrées (donc 5 fois et demi supérieur à ce qui est normalement observé par le gouvernement du Canada pour un vaccin contre la grippe saisonnière), seulement 5 mois après le début de la vaccination. Il faut s'attendre à ce que ce taux de 5.44 continue de monter et cette pharmacovigilance est à suivre au cours des prochains mois.

 


Prenons l'ex

emple d'une situation hypothétique impossible, et faisons un calcul rapide: si toute la population mondiale (environ 7 milliards de gens) s'était fait vacciner contre le H1N1 (un monde idéal selon l’OMS), et qu'il y aurait eu le même ratio d'effets secondaires graves que pour le panenza en France, soit 5.44 par 100 000 doses administrées, il y aurait eu dans le monde environ 381 000 personnes qui auraient eu des effets secondaires graves. Si on prend le même exemple pour le pandemrix, il y aurait eu environ 827 000 personnes qui auraient eu des effets secondaires graves et/ou médicalement significatifs, à l'intérieur de seulement 5 mois après la vaccination.

Qu'allez-vous faire de ces informations? Ces informations sont suffisantes pour qu'on se questionne sur le bien-fondé de cette croyance répandue au Québec: "je n'ai pas voulu prendre de chance avec la grippe h1n1, j'ai fait vacciner mes enfants et je me suis fait vacciner". Croyez-vous toujours que ces gens n’ont vraiment pris aucune chance? Il semble évident qu’au contraire, la compagnie GSK elle, a vraiment usé de prudence: elle n’a pris aucune chance et a refusé catégoriquement de signer un contrat si la clause les rendant non responsable des effets secondaires graves n’était pas présente.

 

La ministre de la Pologne a refusé de signer un contrat avec la compagnie, notamment pour cette raison. C’est vrai qu’il est difficile d’acheter un produit quand le fabricant lui-même ne répond pas de son propre produit… Quand il n’offre aucune garantie de sécurité ni même d’efficacité. Si vous doutez que ce soit vraiment ce qui est arrivé, que GSK a refusé de garantir l’efficacité et la sécurité du vaccin qu’il vendait à prix fort, c’est que vous n’avez pas audiovisionné les reportages de cette semaine sur la grosse chaine belge RTBF.


Pensez-y un instant: GSK a refusé un contrat d’une telle ampleur financière avec la Pologne, et elle aurait refusé de signer un contrat avec tous les autres pays, tel que le Canada (60) s’ils n’avaient pas plié. Quand il est question de gros sous, habituellement on est prêt à prendre plus de risque, c’est logique et bien connu non? Évidemment, le risque ne doit pas être trop élevé, mais c’est évident qu’on peut en prendre de plus gros quand on fait de gros sous. GSK a refusé un gros contrat avec la Pologne parce qu’ils ne voulaient pas prendre le risque d’avoir à payer pour des poursuites liées aux effets secondaires graves. Parce qu’en dépit des montants faramineux qu’ils auraient faits en vendant de grandes quantités de vaccins à chaque pays, GSK considère que le risque de répondre de son produit est beaucoup trop élevé et sur la balance ce risque l’emporte sur les bénéfices. Je ne sais pas ce que ça prend de plus pour qu'on allume et qu’on cesse d’être convaincu «n’avoir pris aucun risque en faisant vacciner mes enfants».

 

Toutes les personnes qui continuent, après avoir eu la chance de lire ce qui suit, d’être convaincues d’avoir pris la bonne décision en se faisant vacciner contre le h1n1, ou en ayant fait vacciner ses enfants, font le bonheur de GSK et des autres compagnies pharmaceutiques fabricant du vaccin h1n1. C’est ce qu’ils veulent, que vous croyez que vous êtes Alice aux pays des merveilles. Si tout le monde est réveillé et conscient de ce qui se passe, il n’est plus possible qu’une telle histoire se répète. Si les gens sont endormis, ils continueront de se faire bercer par l’illusion que le berger (OMS et gouvernements) est là pour protéger ses brebis des dangereux loups (virus). Et le loup, déguisé en berger, pourra continuer à sa guise de faire tout ce qu’il a envie de faire. Et nous mériterons alors ce traitement.


Nathalie R.

 

P.S. Si vous vous demandez qui je suis, voici la réponse: je suis une citoyenne québécoise et j’ai pu accéder à votre adresse tout simplement parce qu’elle est publique sur internet. Dans mes démarches pour faire connaitre certaines vérités qui ne sont pas accessibles via les médias traditionnels au Québec, j’ai cherché sur internet des adresses de courriel qui a un rapport soit avec la santé, le gouvernement, ou le journalisme. Également, j’ai tenté de cibler des adresses de parents de jeunes enfants, qui ont été grandement manipulés par les autorités, avec l’argument de la vaccination altruiste notamment. On a beaucoup utilisé la carte de la culpabilité auprès des parents durant cette campagne d’information (ou désinformation) au sujet de la pandémie h1n1.


Si certains d’entre vous ont des insultes à m’envoyer: inutile, je ne les lirai même pas et je n’ai pas le temps ni le goût d’y répondre. Alors, ne vous donnez pas cette peine.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 19:49

Un colloque de Santé Naturelle c'est l'occasion de partager et d'apprendre beaucoup de choses sur la Santé Naturelle. Une occasion à mettre à profit, lorsqu'elle se présente.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans La Santé Naturelle
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 19:08

 

L'attention a déjà ici été attirée sur les dangereuses dérives du pouvoir vis-à-vis des minorités thérapeutiques et/ou spirituelles (souvent liées) et la dénonciation de ce déplorable  état de fait par de courageuses personnalités. Avec le communiqué ci-dessous le moment est arrivé du passage à l'action: Ou la soumission inconditionnelle vis-à-vis de la dictature idéologique de la pharmaco-chimie ou le cri sorti des entrailles, qui, sans ce qu'il désigne, rend la vie indigne d'être vécue:

 

Liberté!

 

 

 

Communiqué du CICNS

 

(A diffuser largement pour défendre nos libertés individuelles)

 

 

La place de la spiritualité dans la société devrait être appréhendée avec intérêt, curiosité et en adoptant une démarche de connaissance. Force est de constater que la politique française en la matière, menée par la MIVILUDES, aboutit à stigmatiser sans discernement l’ensemble des minorités spirituelles - par l'expression «minorités spirituelles», nous incluons aujourd'hui tous les groupes à vocation spirituelle, éducative ou thérapeutique qui aspirent à répondre honnêtement aux questions essentielles que se pose l'homme, à améliorer l'existence individuelle et les sociétés dans lesquelles nous vivons -, en les désignant sous le vocable péjoratif de «sectes» ou en les suspectant toutes a priori et en vrac de «dérives sectaires». 
 
Tous les domaines montrés du doigt par la MIVILUDES correspondent pourtant à une demande croissante de la population de trouver des solutions sur les plans éducatif, thérapeutique et spirituel, à laquelle les structures en place ne répondent pas toujours. La détermination de la MIVILUDES à stigmatiser ces alternatives reflète une volonté de détourner l’attention du malaise général de notre société et de ses propres dérives.
 
En affirmant que «tout ce qui est naturel peut cacher en partie des dérives sectaires»
www.europe1.fr/France/Les-psychogroupes-nouveau-visage-des-sectes-171006, Georges Fenech, président de la MIVILUDES, démontre, une nouvelle fois, l’approche irrationnelle, résolument répressive et incompétente de cette mission d’Etat pour évaluer ce phénomène de société.

 


Il y a urgence en France à remplacer la MIVILUDES par un Observatoire indépendant et compétent.
 
Depuis 7 ans, le CICNS - association, indépendante de toute religion et de tout parti politique, représentant tout citoyen soucieux de faire respecter de manière pacifique les principes d’une laïcité ouverte ainsi que les libertés fondamentales de pensée, de conscience et de religion, conformément à la Convention Européenne des Droits de l’Homme - oeuvre à démontrer l’intérêt d’un tel Observatoire respectueux du contradictoire et des Droits de l’Homme.
 
Le CICNS a rédigé, à destination du Président de la République, une déclaration de soutien à la création d’un Observatoire des minorités spirituelles, thérapeutiques et éducatives, indépendant et compétent, disponible sur notre site,

www.cicns.net/Observatoire/Observatoire_independant_minorites_spirituelles_declaration_soutien.htm et nous invitons tous ceux qui refusent de voir notre pays dériver vers l'intolérance et la perte des libertés individuelles, à la signer et la faire circuler largement.


 
L’équipe du CICNS

 
www.cicns.net


Admin@CICNS.net

 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 15:59

 

La Nostalgie du grand Bleu

 

Sortez du crépuscule pour entrer dans la réalité!

 

Soyez un "ange"!

 

 

0
Ça pulvérise...

Be an angel

The Reality Zone is producing a documentary that explores the murky world of stratospheric geo-engineering, commonly called chemtrails. The title of the program is: What in the World Are They Spraying! and we can tell you with confidence that it will be one of the most important programs you will ever see. There are plenty of dramatic video clips of chemtrails on the Internet, and your innate intelligence [intuition] tells you that what you see in the sky with your own eyes is not caused by mere vapor trails from jet aircraft, but no one yet has probed the questions: WHO is doing this and WHY. All of that is about to change. Watch a preview of what has been done so far and learn how you can help complete this project. (More)

 

 

Source: http://realityzone.com/

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 10:11

 

Le Chamanisme serait dangereux et tous ceux qui prônent ou pratiquent la Santé naturelle sont montrés du doigt.... Vu qu'il ne semble pas y avoir suffisamment de groupes religieux à stiglmatiser, la Miviludes s'en prend maintenant aux thérapeutes alternatifs.et à ceux qui cherchent à se soigner naturellement et autrement. Un formateur en thérapie alternative récemment victime d'une descente de la Miviludes dans son centre de formation thérapeutique, s'est exprimé, dans un forum, en disant: "Au train ou ça va le "vel d'hiv" n'est pas loin"... A quand les camps pour les déviants? 

 

 

Vers la dissolution de la Miviludes?


Par Sylvie Simon


«Tout ce qui est naturel peut cacher des dérives sectaires» (sic!) a déclaré Georges Fenech, président de la Miviludes (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires). Il vient de déposer son rapport annuel destiné à François Fillon: «Je lance un appel à tout le personnel médical, à tout le système de soins français, à tous les conseils de l’Ordre des médecins, il faut être extrêmement vigilant. Il faut que les peines prononcées pour exercice illégal de la médecine soient plus dissuasives.»


Dans son rapport de plus de 300 pages - il faut bien justifier l’argent que lui octroie l’État! -  il en consacre plus de 60 au chamanisme et aux plantes utilisées par les chamans, et publie le témoignage, évidemment anonyme, d’une femme ayant été séduite par un homme qui pratiquait le rituel «bwiti» et consommait de l’igoba, plante psychotrope largement utilisé au Gabon. On se demande quel peut être le rapport entre ce cas d’une pauvre femme séduite par un drogué, comme il en existe malheureusement beaucoup, et les «dérives sectaires» qui menacent la France!


Dans le chapitre intitulé «hors les murs», Miviludes raconte ses promenades hors des frontières hexagonales pour se répandre dans quelques pays européens, Autriche, Pologne, Suisse, puis en Russie, dans l’intention de leur donner des conseils. Seuls 3 pays européens sur 57: Belgique, Autriche et Slovaquie, semblent avoir, et dans des proportions bien moindres, une politique similaire à celle de la France en matière de «dérives sectaires». En Grande-Bretagne et en Suisse, il existe des instituts indépendants dont la mission est de collecter des informations sur les sectes à partir de rapports politiques ou de travaux universitaires qui ne sont que des banques de données, mais qui n’émettent aucun jugement de valeur, et donnent aux groupes en question la possibilité de donner leur point de vue, alors que Monsieur Fenech estime que l’on ne discute pas avec ces gens.


La Miviludes consacre un chapitre à la nutrition, aux régimes et compléments alimentaires, elle fustige les thérapeutiques non conventionnelles, la psychologie alternative, tout mode de vie non conventionnel «dans lesquels les groupes sectaires se sont engouffrés» et propose de lutter contre les infractions au titre de l’exercice illégal de la médecine ou de la pharmacie. «Nous sommes là face à un phénomène, si on n’y prend pas garde, qui peut faire beaucoup de victimes».

 

D’après ces affirmations 500 000 personnes seraient concernées directement, et parmi eux une grande partie d’enfants. La dérive sectaire «ne régresse pas, elle se développe incontestablement» et, selon Georges Fenech, il existerait 600 mouvements ou pratiques qui présentent des risques, alors qu’en 1995, la mission d’enquête parlementaire en avait dénoncé 172. Il est certain que si ces 172 groupes avaient été l’objet de condamnations civiles ou pénales, cela aurait été un argument majeur avancé par la Miviludes. Comme cet argument n’a pas été utilisé, on peut en déduire que l’immense majorité de ces 176 groupes n’a jamais été condamnée ni civilement, ni pénalement. Depuis longtemps Monsieur Fenech annonce que 80 000 enfants seraient en danger dans les sectes en France, mais il n’a pu trouver que huit cas seulement qualifiés de suspects au cours de sa carrière de dénonciateur. Ces chiffres alarmistes, totalement fantaisistes, sont mis en avant pour susciter la peur et la suspicion de l’opinion publique, sur lequel est basé son fonds de commerce. « Nous allons établir des dossiers dans lesquels nous rassemblerons tous les signalements que nous recevons », et ces dossiers seront «consultables à la Miviludes par les autorités publiques et les associations».


En avant-première de ce rapport Georges Fenech a expliqué dans une interview au journal en ligne Backchich.info du mercredi 29 avril 2009: «Par exemple, cette année l’axe fort sera la liberté d’enseignement. La priorité sera donnée à l’Éducation. Les enfants n’ont pas à être sous la coupe réglée des parents. L’enfant n’est pas leur propriété» Seraient-ils devenus la propriété de l’État?

 

La Miviludes s’emploie à jeter l’anathème sur les parents qui veulent élever leurs enfants à la maison, dans un contexte plus sécurisé que dans bien des écoles où règne la violence. Ces parents, stigmatisés comme des criminels, se trouvent désemparés dans le climat permanent de répression qui aboutit souvent à des descentes de gendarmes utilisés alors comme une «police de la pensée». Monsieur Fenech se sent d’autant plus important que son association a été invitée à faire partie d’un groupe d’évaluation des pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique par le Pr Didier Houssin, directeur général de la Santé.

 

On peut se demander ce que vient faire dans un secteur qu’il est incapable d’évaluer un représentant de la Miviludes, composée d’individus autoproclamés spécialistes de sectes et qui dénoncent tout ce qui, à leurs yeux, représente un danger pour notre société et nos enfants, comme l’enseignement à domicile, les thérapies alternatives, et surtout les refus de vaccination. N’oublions pas qu’en contradiction formelle avec la loi antiraciste en vigueur en France, la Miviludes est à l’origine de 900 procédures qui ont donné lieu à 8 actions en justice qui, pour finir, n’ont abouti qu’à une seule condamnation, une amende de 5 000 francs. On peut ainsi constater encore une fois le gaspillage de l’argent que le gouvernement lui octroie. Il faut savoir que l’existence même de cette mission a été remise en question par Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur dans un article paru dans Le Parisien. D’après elle, il faut «assurer la liberté de croyances de tous», et «ce n’est pas à la Miviludes de définir une politique ni de mener des actions de répression».


De leur côté, les chercheurs en sciences sociales, dont nombre de juristes, ayant étudié sérieusement la question des sectes, sont quasi unanimes sur l’absence de fléau social et l’absence de démarche de connaissance des pouvoirs publics sur ces questions. Si ces mouvements ne troublent pas l’ordre public, il n’y a pas de raison de les interdire par respect pour la liberté de conscience. Ces experts sont généralement exclus du champ d’action d’organismes comme la Miviludes, qui ne proposent pas de réflexion, mais seulement des outils de répression.

 

Ainsi, l’historienne Anne Morelli, directrice adjointe du centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité à l’université libre de Bruxelles, a déclaré au CICNS (Centre d’information et de conseil des Nouvelles spiritualités) que: «Les associations anti-sectes, que j’ai appelées «la secte des adversaires de sectes», m’inquiètent beaucoup, que ce soit en Belgique ou en France. Ce sont des gens qui sont braqués sur un problème et essayent de dénicher partout leurs ennemis. Alors je pense que c’est assez inquiétant qu’ils soient subventionnés pour faire la chasse aux sectes.»

 

Nathalie Luca, sociologue au Centre d’études interdisciplinaires sur les faits religieux (CNRS-EHESS), a été membre de la Miviludes jusqu’en novembre 2005, mais elle a démissionné au motif qu’elle refusait d’être liée à un prévisible durcissement de la position de cet organisme.

 

L’ethnologue Maurice Duval pense que la chasse aux sectes est assez typiquement française, et que les délits sont insignifiants en nombre et en qualité. Il explique que la lutte contre les sectes est un ingrédient politique de premier ordre dans la mesure où, quand il y a une peur collective, on peut manipuler les masses d’une manière sans égale.


Quant à Raphaël Liogier, sociologue, Directeur de l’Observatoire du Religieux, d’Aix-en-Provence, Professeur des universités à l’Institut d’études politiques, il déclare que: «En France, la politique anti-sectes est une politique que l’on trouve essentiellement au Ministère de l’Intérieur. C’est-à-dire que c’est une politique policière», et précise: «quand c’est dépendant du Ministère de la Justice, on n’a pas encore “jugé ”. Alors que policier veut dire qu’on a déjà jugé que c’était dangereux a priori». Alors qu’en 2008 le satanisme était l’un des dangers à conjurer, dans le rapport de 2009 c’est le chamanisme «déferlant» et le «nutritionnisme» qui sont dans le collimateur, largement repris par les médias qui se gardent bien de dire que les partis politiques, les publicités, les sociétés de crédit et les religions de tous bords sont des spécialistes de la manipulation mentale.


Dans un article publié le 13 février 2009, Le Parisien annonçait l’intention de Georges Fenech de publier une nouvelle liste noire de sectes, sur le modèle de celle que la commission d’enquête parlementaire de 1995 avait établie et qui n’avait pas manqué de placer la France, au sein des instances internationales, comme une pourfendeuse de la liberté de conscience. Dans un courrier adressé à François Fillon, Michèle Alliot-Marie avait fait part, de son «étonnement» face à ces intentions de la Miviludes, «sans concertation interministérielle préalable» et dénonçait l’atteinte à la liberté de conscience, le retour en arrière, et la fragilisation de la France sur la scène européenne et internationale. Voyant qu’il allait sans doute trop loin, Georges Fenech a remplacé l’expression «liste de sectes» par «référentiel des mouvances et des pratiques témoignant de dérives sectaires». Il a changé les mots, mais les intentions sont les mêmes.

 

Quinze ans plus tôt, un groupe parlementaire étudiant ce phénomène avait publié à partir d’informations des Renseignements généraux une liste d’environ 200 noms, vivement critiquée par les organisations citées qui s’estimaient stigmatisées. Dix ans après, Jean-Pierre Raffarin avait demandé, quelques jours avant son départ de Matignon, «le retrait de cette liste noire». Mais le changement de langage de la Miviludes ne trompe personne et cette pratique regrettable du fichage ressemble à s’y méprendre à l’ordonnance du 28 février 1933 publiée par le gouvernement du Troisième Reich dont Hitler était le chancelier, et qui établissait une liste de sectes interdites au nom de «la protection du peuple et de l’État». Cette ordonnance visait à protéger non seulement la santé physique du peuple allemand mais aussi sa santé spirituelle.

 

Le Cicns a fortement réagi, à juste titre: «Est-ce possible qu’à la tête d’une commission nationale de rapport sur les sectes se trouve quelqu’un qui n’a fait personnellement aucune recherche (sinon quelques démarches minables) et qui est étonné par exemple des résultats d’une enquête menée par les juges du pays sur le soi-disant embrigadement et dévoiement des milliers d’enfants dans des sectes (en fait, cette enquête montre qu’il n’y a pas des milliers de cas! Mais qu’au bout de deux ans de recherches, seulement huit cas qualifiés de suspects et incertains ont été trouvés)!»


Parmi les victimes de la police nazie, on pouvait compter, parmi bien d’autres, les Témoins de Jéhovah, les Théosophes, les mouvements gnostiques, ou les Anthroposophes, qui ne faisaient pas partie de la liste des sectes de la Miviludes en 1995, mais qui y figuraient en 1999. À quand les camps de concentration pour ces «déviants», ainsi que pour tous ceux qui osent penser différemment et ne font pas partie de la société stérilisée que nous avons constituée?

 

Quant à ce qui concerne la santé publique, le député et magistrat Georges Fenech, président de cette secte «anti-sectaire» et victime d’une véritable psychose, est peu qualifié pour la juger. Certains praticiens, très compétents mais qui déplaisent au pouvoir, risquent-ils de figurer sur une «liste noire», comme c’est arrivé aux États-Unis pour des cinéastes qui osaient critiquer l’intervention américaine au Vietnam et qui ont vu leurs carrières brisées et leurs familles ruinées, par un malade mental dangereux, mais qui a sévi pendant des années dans un pays qui se disait, lui aussi, défenseurs des libertés? Monsieur Fenech va-t-il jouer le même rôle que le sénateur Joseph McCarthy, de sinistre mémoire, qui voyait des communistes partout comme lui voit des sectes partout?


Tout cela pourrait prêter à rire si ces mouvements totalitaires - qui utilisent souvent des pratiques coercitives et violentes, comparables à celles des sectes qu’ils dénoncent - n’étaient pas encouragés par notre République, réputée laïque, qui leur distribue, depuis plusieurs années, des subsides de plusieurs centaines de milliers d’euros par an. À ce sujet, la cour des comptes s’est intéressée aux conditions d’emploi du parc des véhicules banalisés mais de grand luxe des services centraux de la direction générale de la police nationale, qui coûte au contribuable 2,5 millions d’euros par an et qui est mis en permanence à la disposition de personnes n’exerçant aucune fonction au ministère.

 

Parmi les personnes bénéficiant de ce privilège, on découvre avec surprise le président de la Miviludes. Cette dépense aux frais des contribuables s’ajoute aux nombreuses subventions qui lui sont généreusement attribuées. Il faut aussi savoir que Georges Fenech, ancien partisan de la peine de mort, adepte de la «tolérance zéro», est bien plus tolérant pour lui-même que pour les autres. Il a été reconnu coupable d’«injures publiques raciales», mais sans condamnation (en France les politiques sont parfois coupables mais jamais condamnables). Cependant, sa conduite l’a obligé à prononcer la dissolution de l’Association Professionnelle des Magistrats qu’il présidait et, en décembre 1998, il a dû renoncer à sa nomination au poste de premier juge d’instruction à Paris pour lequel il était pressenti. Le Conseil Constitutionnel l’a déclaré «inéligible pour une durée d’un an à compter du 27 mars 2008» et «démissionnaire d’office», car, contrairement à ses affirmations, comme l’a souligné le jugement, il a fait régler par des tiers des dépenses de campagne, en violation de la loi sur le financement de la vie publique.


En juillet 2001, Georges Fenech a été mis en examen pour recel d’abus de biens sociaux, car son Association Professionnelle des Magistrats a reçu en 1997 un chèque d’une banque suisse pour la somme de 100 000 francs payée par la société Brenco, dirigée par le marchand d’armes Pierre Falcone, impliqué dans une vente illicite d’armes vers l’Angola qui est en ce moment sur la sellette. Georges Fenech s’est défendu en affirmant que ce versement, qui a permis à sa revue de survivre, correspond à 25 abonnements de soutien pour deux ans. Il prétend également avoir ignoré que la société Brenco vendait des armes, alors que le Général Mouton, qui lui avait présenté Falcone à sa demande, a déclaré au tribunal que Fenech était parfaitement au courant de la qualité de trafiquant d’armes de Falcone. «Je n’ai jamais entendu parler de commerce d’armes. Et si j’en avais entendu parler, je ne crois pas que cela aurait pu me dissuader car je n’ai rien contre l’armement français

 

Qui peut croire qu’un ancien juge d’instruction, dont le métier est d’enquêter sur la vie des prévenus, ne manifeste aucune curiosité sur la provenance d’un chèque qui finance au moins la moitié de sa revue. «Il ne s’agissait pas de n’importe quelle association, mais d’une association de magistrats de l’ordre judiciaire!» comme l’a rappelé le procureur, en soulignant que Mr Fenech aurait dû faire preuve d’une «vigilance accrue», puisqu’il présidait un syndicat de magistrats et aurait dû connaître le caractère illicite du versement.


La décision du Conseil constitutionnel n’était susceptible d’aucun recours, mais le 28 août 2008, Georges Fenech était réintégré dans la magistrature et nommé premier substitut auprès de l’administration centrale du ministère de la justice. Il a été mis à la disposition des services du Premier Ministre François Fillon, qui lui a alors confié une mission d’évaluation des dispositifs judiciaires de lutte contre les sectes et l’a nommé président de la Miviludes par décret du Premier ministre. Il faut aussi préciser que c’est Georges Fenech qui, le 9 octobre 1992, a rendu un non-lieu dans l’affaire de l’assassinat du juge Renaud, qui, ainsi, ne sera jamais résolue. L’affaire est aujourd’hui prescrite. Et c’est cet individu qui est chargé par notre Premier ministre François Fillion de juger la culpabilité des «sectes»!


Jean-Pierre Dubois, Professeur de droit public à Paris XI et président de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) française depuis le 5 juin 2005 l’explique ainsi: «L’objectif véritable en France n’est pas la sécurité, c’est d’habituer le citoyen à être surveillé». Et il précise: «Je n’ai aucune idée de la définition d’une secte qui ne soit pas pour le moins périlleuse parce que ce terme a été employé de manière très diverse dans l’histoire, il est encore employé avec toute une série de connotations diverses selon les personnes qui l’emploient. Je crois surtout qu’un État laïque n’est pas légitime à distinguer juridiquement entre les sectes, les Églises ou plus généralement les communautés religieuses.

 

Enfin, la notion de comportement sectaire peut parfaitement s’appliquer à autre chose qu’à des communautés religieuses, par exemple, à des partis politiques ou à d’autres types d’associations.»

 

Il nous reste à espérer que l’incompétence du sieur Fenech, qui ne semble pas troubler le gouvernement Fillon, mènera bientôt à la dissolution de la Miviludes, évoquée à plusieurs reprises par certains acteurs du gouvernement.


Sylvie Simon

 

Source:  http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article13582

0

0

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 10:11

 

 

Fera-t-il beau demain?


Pour le savoir assurément...


Consultez donc la Météo Nucléaire!

 

 

 

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 07:14

 

Livre "La Guérison est possible"

du Dr Hulda Clark

0

DSC03909.JPG

La Guérison est possible

 

Un livre qui dit, déjà dans son titre, que "La Guérison est possible" (titre original "The Cure for all diseases" - "La Cure de toutes les maladies"), cela interpelle!

Soit l'auteur manque singulièrement de modestie et d'humilité, soit elle a vraiment trouvé quelque chose de génial! Mais cette chose géniale si c'était, tout simplement, du bon sens!

La démarche de la Doctoresse Hulda Clark, chercheuse indépendante, interpelle. D'abord, cette Canadienne anglaise, biologiste de formation, prend conscience qu'il n'est pas possible de faire de la vraie recherche dans le système officiel formaté et se met à son compte en commençant à recevoir de la clientèle en tant que thérapeute.

Rapidement, la misère humaine lui tombe dessus, principalement des cancers et des sidas..., sans parler des diabètes, scléroses en plaques, hépatites, et autres Parkinson ou Alzheimer... Comment aider ces personnes? Alors, une intuition jaillit: Il faudrait, peut-être, déjà, savoir exactement ce qu'elles ont dans le corps...

à l'occasion d'un cadeau de Noël l'impulsion est donnée pour mettre au point, avec son fils, un petit appareil capable de - par les fréquences - détecter simplement la présence de micro-organismes et de corps étrangers dans le corps (ce qu'avait déjà fait le génial Rife dans les années trente) et dans l'environnement, et ce sera le Syncromètre, un petit appareil que tout un chacun, avec un peu d'entraînement, peut arriver à facilement maîtriser... Simple et génial!

Avec le Syncromètre Hulda commence à travailler méthodiquement et à faire ainsi de nombreuses découvertes. Elle recherche systématiquement, par pathologie, tout ce qui se trouve dans le corps humain et ne devrait "rien avoir à y faire", et ce qu'elle y découvre ce sont  principalement des parasites et des polluants en tous genres...

Elle s'aperçoit rapidement que chaque maladie spécifique semble avoir ses parasites et ses polluants spécifiques... Par exemple, pour le cancer une douve, la grande douve de l'intestin (nom scientifique: "fasciolopsis buski"), détectable avec la présence de l'O.P.T. (à l'anglaise, prononcer, "O-pi-ti") [l'Ortho-Phospho-Tyrosine], quel que soit le type de cancer, semble toujours être présente. De même, toujours pour le cancer, il y a aussi toujours présence d'alcool isopropylique dans le corps... Bien sûr, beaucoup d'autres facteurs, parasites et polluants interviennent aussi, mais ceux-là sont toujours présents. Et, lorsqu'il y a de l'alcool isopropylique dans le foie, la douve de l'intestin va toujours coloniser le foie, où elle se reproduit abondamment. Qu'est-ce que cela veut dire?

Pour le sida, elle s'aperçoit que la même grande douve de l'intestin est aussi présente, mais un autre polluant semble jouer un rôle déterminant, un redoutable dérivé pétrolier que l'on trouve aussi presque partout dans l'environnement: le benzène.

Pour d'autres maladies siègeant en d'autres organes les polluants varient... et les parasites aussi... Il semble y avoir une affinité particulière entre certains parasites et certains polluants... L'un ne va pas sans l'autre...

Et si, grâce à un déparasitage bien conduit et à des cures de nettoyage naturelles efficaces, l'on arrivait à faire disparaître du corps les parasites et polluants spécifiques de chaque maladie, que se passerait-il?

Peu à peu, Hulda met au point sa thérapie: Elle part des douleurs éprouvées et indique les moyens de les faire disparaître.

Sa philosophie?, elle est très simple: Un corps sain est un corps propre! Un corps libre de la présente d'hôtes indésirables comme les parasites (à ne pas confondre avec les hôtes désirables comme, par exemple, les bonnes bactéries) et de celle de polluants en tous genres (solvants, métaux lourds, mercure, aluminium, alcool isopropylique, benzène, pesticides, molécules chimiques étrangères au corps, dérivés pétroliers, lanthanides, amiante, laine de verre, etc., etc.)

D'où la mise au point de ses célèbres Cures de Nettoyage des Organes Internes du corps, déjà à utiliser préventivement ("Il vaut mieux prévenir que quérir!"): Programme Antiparasitaire, Dépuration Rénale, Grand Nettoyage du Foie et de la Vésicule biliaire, Programme Intestinal, Programme d'élimination des Métaux Lourds ... et ... "Nettoyage Dentaire"!

Elle insiste aussi beaucoup, en effet, sur le Nettoyage Dentaire... S'agit-il de se brosser énergiquement les dents avec un "bon" dentifrice au fluor ou aux agents blanchissants? Point du tout! Il s'agit de retirer de la bouche tout ce qui n'a rien à y faire: certes amalgames au mercure et aux autres métaux lourds ("plombages"), ainsi que les plastiques toxiques, mais aussi et surtout retrait des dents mortes.

Il faut retirer la mort de la bouche, car ces corps morts dans la bouche sont d'incroyables nids à microbes, notamment la bactérie clostridium, qui, sans se gêner, fabrique de l'alcool isopropylique dans le corps, lequel joue ensuite un rôle important dans le développement du cancer. (Pour neutraliser l'action néfaste des Clostridium la Doctoresse Clark recommande l'utilisation de la bétaïne...)

Ce n'est certes pas une mince affaire, mais cela n'en est pas moins vital! Est-ce à dire que tous les dentistes - et même les médecins - devraient avoir lu le livre "La Guérison est possible"? Et pourquoi non? Si Hulda dit des bêtises il faut, après expérimentation personnelle, le démontrer scientifiquement, mais si c'est le cas, pourquoi autant de témoignages de guérison extraordinaires (encore plus dans le monde anglophone) chez nombre de ceux qui ont effectué les protocoles qu'elle propose? Et si elle a raison, qu'est-ce qu'on attend pour être heureux, en redevenant sain et libre de maladies chroniques!?!

Beaucoup ont, en effet, cessé d'attendre et ont décidé de se prendre eux-mêmes en charge en mettant à profit les indications et les cures, mais pourquoi un beaucoup pus grand nombre de professionnels de santé, réellement soucieux du véritable bien de leurs patients clients, ne se saisiraient-ils pas enfin des immenses aides ainsi apportées?

Combien de médecins ont-ils testé la cure du foie sur eux-mêmes avant de prétendre que cela ne marche pas? (L'on prétend souvent, par exemple, que les calculs rejetés ne seraient que des agglomérats de l'huile d'olive utilisée pendant la cure, mais celui qui affirme ça n'a jamais lui-même fait une cure du foie complète [si cette assertion était juste les calculs expulsés auraient toujours la même apparence et serait toujours à peu près en nombre identique, ce qui est très loin d'être le cas!], ou alors il serait d'une incroyable mauvaise ... foi!)  Est-il si difficile de comprendre que, pour pouvoir être en bonne santé, il faut d'abord nettoyer la crasse? (En sachant que la crasse interne est bien pire que la crasse extérieure!)

D'autres affirment aussi "ex cathedra" qu'en fonction de leur point de vue le Syncromètre serait une arnaque, mais ont-ils jamais appris à correctement s'en servir et rigoureusement vérifié les résultats obtenus? Il ne faut pas oublier non plus que la relativité a montré qu'un "observateur extérieur" cela n'existe pas! Par leur propre vie mentale {hostile} les soi-disant "objectifs" observateurs influencent les résultats obtenus... Là où l'on se targue d'objectivité se trouve souvent, à la base, déjà beaucoup d'a priori et de malveillance...

Parlons, maintenant, du Zapping. Les autorités officielles, en Europe, reconnaissent l'actuel VariZapper comme un appareil bon pour le TENS (Transcutaneal Electrical Nerve Stimulation - Stimulation électrique transcutanée des nerfs) et c'est tout! Et aux états-Unis, c'est pire, puisque l'appareil n'est reconnu pour ... rien! Hulda, elle, dit que le Zapping déparasite efficacement. Mais elle n'est pas la seule à le dire; beaucoup d'utilisateurs extrêmement satisfaits le disent aussi dans leurs témoignages! Certes, beaucoup argueront que des témoignages ce n'est pas scientifique, et l'on peut admettre qu'en effet, même s'il y en a des milliers, que des témoignages ce n'est pas scientifique!  Mais entre rester malade et mourir scientifiquement ou guérir et vivre non scientifiquement quel sera le choix de chacun? Ne serait-ce pas précisément  que s'exerce le libre vouloir individuel...

La ré-édition française de ce livre indisponible depuis le moment d'épuisement de l'ancienne édition ... togolaise (!), était très attendue... Sans doute cela sera-t-il, pour plus d'un, l'occasion de découvrir l'étonnante approche thérapeutique de la Doctoresse Hulda Clark, pouvant, à relativement peu de frais,  facilement et simplement - et au propre profit de chaque être humain réellement capable de marcher avec ses propres pieds - être mise en œuvre par toute personne réellement motivée à prendre elle-même en charge sa propre santé et celle de ses proches.

Lire la suite...

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article