Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 11:44

Quand pesticides "riment" avec Parkinson


Qui s'en étonnera, les pesticides sont, une fois de plus, associés à la recrudescence de la maladie de Parkinson.


Une étude menée par des chercheurs israéliens à Baqa Al-Gharbieh, au nord-est de Tel Aviv, montre que, dans cette ville agricole, la maladie est deux fois plus présente que dans les villages voisins, dont la population a pourtant un profil génétique semblable:


"Selon le Dr Rafiq Masalha, l'un des auteurs des travaux, le taux de parkinson atteint 70 cas pour 100 000 habitants dans cette ville, alors qu'il est de 43 pour ses voisines.


Nous estimons que ce taux plus élevé s'explique par la présence massive de pesticides dans les champs environnants, des pesticides dispersés notamment par des avions.


  - Dr Rafiq Masalha, Centre médical Soroka -


Les chercheurs estiment que l'inhalation de pesticides affecte la production de la dopamine, un neurotransmetteur dont l'insuffisance dans le cerveau est reconnue comme l'une des causes de la maladie de Parkinson."




Source: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/sante/2010/02/19/001-Parkinson-pesticides.shtml


Après un tel constat, toujours la même question: Qu'est-ce qu'on attend pour arrêter l'empoisonnement général de l'humanité par la chimie (de synthèse)? Que tout le monde soit mort?!?

Et ne serait-il pas temps que la France descende de son triste ... podium?
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 18:12

Exercice de relaxation
pour bien dormir


1. Allongez vous sur le dos par terre avec vos pieds légèrement écartés, les mains sur le long de votre corps avec les paumes vers le haut.


2. Fermez vos yeux et concentrez vous sur chaque partie de votre corps.


3. Commencez tout en haut de votre crâne et descendez au fur et à mesure en visualisant chaque partie de votre corps, jusqu'aux orteils


4. Commencez par sentir votre front, puis vos yeux, le visage et la mâchoire


5. Tendez puis relâchez chaque muscle, notamment vos épaules et le cou


6. Faites attention à chaque partie de votre corps: la tête, les bras, le dos, le ventre, les fesses, les jambes... Sentez la partie que vous visualisez


7. Restez dans cette position détendue quelques minutes. Concentrez-vous sur votre respiration et laissez toute l'inquiétude et le stress de votre corps s’en aller. Assurez-vous que votre respiration vient du fond de votre estomac et qu'elle est douce et uniform.


8. Restez étendu un peu avant de vous remettre debout.



Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans La Santé Naturelle
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 14:39

Sur le podium, oui!
Mais sur le podium de quoi?!?





SEMAINE SANS PESTICIDES

envoyé par Summitata.


Hum! Tout bien considéré,
c'est peut-être moins glorieux
que l'on aurait pu croire...


Qu'en pensent les victimes?
Et qu'en disent les Parkinsoniens?

0
0


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 16:53

Quand "Maître" Isabelle Robart,
en regard de la Médecine Alternative,
tout{e} (vêtue de) rouge,
côté politicien{nes}s, voit rouge...





Maître Isabelle Robard donne un carton rouge aux politiques
envoyé par thewaiter.


«Que se passe-t-il en France avec les médecines non conventionnelles?» s’insurge Isabelle Robard, avocate spécialiste en droit de la santé, auteur de nombreux travaux et ouvrages conséquents sur la législation sanitaire et les médecines non conventionnelles. Dans cette déclaration vidéo, l’avocate dénonce la non-reconnaissance juridique de ces médecines, contrairement à de nombreux pays européens, et le harcèlement exercé sur les médecins, les non-médecins et  les chercheurs. Pour l’avocate il s’agit clairement d’un «manque de volonté politique» de la quasi-totalité des partis, qui ne veulent pas s’occuper de la question, faisant fi des millions de français qui se soignent autrement ou souhaitent le faire.
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 12:53

Les Bienfaits de la Carnosine

 

Le Docteur Klinghardt de Seattle (USA), spécialiste mondial du traitement des métaux lourds, en conférence à Zurich (Suisse) en 2001, s'exprime (vidéo 9):


«Je vais vous montrer un produit orthomoléculaire, c’est de la Carnosine (il montre un flacon) est un anti-oxydant fantastique pour les glaucomes, les cataractes et les troubles du cristallin.

Elle se présente sous forme de gélules de 500 milligrammes.

La dose prescrite est de 3 gélules deux fois par jour.

Pratiquement tous les troubles du cristallin causés par des métaux lourds disparaissent, c’est vraiment étonnant!

Petite information pour les pharmaciens : J’ai dit à un pharmacien que j’aimerais avoir ce produit en gouttes ophtalmiques. Je lui ai demandé s’il pouvait me fabriquer ça. Il l’a fait. 

C’est fantastique comme les cataractes se résorbent, comme les gens retrouvent la vue.

L’effet est le même sur l’énergie. L’on donne souvent ce produit aux personnes intoxiquées aux métaux lourds et qui sont fatiguées.»

Description du produit

Carnosine - 500 mg

90 gélules de 500 mg chacune.

Conseils d'utilisation: Prendre deux ou trois gélules par jour au moment des repas. (Selon le Dr Klinghardt la dose recommandée est de 3 gélules de 500 mg par jour.)

Extrait de la documentation officielle du fabricant:

« La dégradation des protéines est l’un des principaux mécanismes du vieillissement. Les protéines sont essentielles au fonctionnement de l’organisme et elles sont détruites soit par l’oxydation (les radicaux libres) soit par la glycation (réaction avec des molécules de sucre).

Le vieillissement de la peau est le signe le plus visible de la dégradation protéique et il se manifeste par des rides, une perte d’élasticité et une capacité de cicatrisation réduite. Mais la peau rend visibles des changements qui affectent tout l’organisme et touchent aussi les muscles, les vaisseaux, les yeux, le cerveau et bien d’autres organes. Lorsque trop de protéines deviennent non fonctionnelles, le corps devient la cible des maladies dégénératives et vieillit prématurément.

Les études montrent que l’acide aminé carnosine est l’antioxydant le plus efficace contre le radical hydroxyl (ennemi numéro un des protéines) et le plus puissant inhibiteur connu du processus de glycation, qui caramélise nos protéines par des «liaisons croisées».

Les études montrent aussi que le taux de carnosine décroît de plus de 63% dans les muscles à l’âge de 70 ans, ce qui pourrait expliquer une partie de la fonte musculaire associée au vieillissement. La réduction de la présence de carnosine dans l’organisme, associée à un stress oxydatif croissant et à des habitudes alimentaires privilégiant les glucides, rendent souhaitable voire indispensable la supplémentation.

Nous considérons que la mise sur le marché de la carnosine est la nouvelle la plus importante de l’année en matière de nutrition. Elle fait partie des rares nutriments dont l’activité est puissante, versatile et démontrée.

En effet, elle:

* protège les protéines de l’œil de la dégradation causée par le malondialdehyde (MDA) et empêche le MDA d’induire des liaisons croisées.

* se concentre dans le cerveau et le protège de la glycation, des liaisons croisées, de l’oxydation et de l’excitotoxicité. Elle protège les capillaires cérébraux des dommages induits par l’amyloïde bêta (que l’on retrouve en grande quantité dans la maladie d’Alzheimer), les lipides oxydés et le métabolisme de l’alcool.

* accroît la longévité des cellules sénescentes et leur permet de se diviser pendant plus longtemps comme des cellules jeunes. Une étude in vitro sur des fibroblastes (un type de cellule cutanée) a permis d’accroître leur longévité de 67%.

* est encore un meilleur agent anti-glycation que l’aminoguanidine et peut empêcher le développement de liaisons croisées dans le collagène.

* est efficace dans le traitement des cataractes séniles (étude sur des chiens) et pour ralentir le développement des cataractes (étude sur des lapins).

* fait partie du petit groupe de substances capables d’allonger la durée de vie des mammifères: les souris traitées à la carnosine ont vécu 20% plus longtemps que les contrôles. Elles avaient aussi une apparence plus jeune, et leurs cerveaux présentaient des niveaux significativement plus bas en malondihaldéhyde (MDA) et monoamine oxydase B (MAO-B) que les contrôles, indiquant un métabolisme juvénile de la dopamine.

* permet de réduire de 85% la péroxydation des lipides cérébraux chez des souris soumises à un stress provoqué intense et d’accroître d’un facteur six l’activité antioxydante protectrice de la superoxyde dismutase (SOD) dans leur cerveau.

 

¤ La carnosine est sans doute la plus prometteuse découverte muti-modale de ces dernières années dans le domaine de la nutrition anti-vieillissement.

Elle agit sur la longévité de la cellule et de l’organisme. Les études scientifiques ont montré qu’elle aidait à préserver l’intégrité structurelle, fonctionnelle et génétique de l’organisme d’une manière naturelle et sans aucune toxicité.

Bien que beaucoup d’études aient démontré une activité significative de la carnosine à des dosages relativement faibles, de l’ordre de 150 mg par jour, d’autres études montrent une activité supérieure avec des dosages plus élevés, de l’ordre de 1000 à 1500 mg par jour, qui permettent de saturer l’enzyme carnosinase (qui dégrade la carnosine) pour que la carnosine libre soit disponible en quantité adéquate dans tout l’organisme. »

Pour en savoir plus sur la Carnosine
et les métaux lourds:

Il est intéressant d'écouter le Docteur Klinghardt, spécialiste mondial renommé des métaux lourds, parler de la carnosine, en 2001, à Zurich (Suisse):

Le Docteur Klinghardt parle de la Carnosine


(écouter le passage sur la Carnosine
à environ 5 minutes et 45 secondes du début...)

0

Savoir où se procurer de la Carnosine?

 

 

Alaje, le PLéïadien, répond à une question sur le glaucome:

Is there a cure for glaucoma?

By alaje · Friday, September 3rd, 2010

Question: My dad has got glaucoma and he’s going to lose his eye-sight. Is there something what can help him?

Answer: [DISCLAIMER: This is for informational purpose only and may not be construed as medical advice or instruction. For proper health advice you should always consult your doctor! Please read our disclaimer]


Well, like in every disease, the cause is always in the energy level, and if you don’t heal it there, it manifests in the physical level. You always have to think about, what the body is trying to tell you. If someone has problems with his eyes, then there is something he don’t want to see, and he should meditate about it, in order to heal the energy, the cause. On the physical level you can use the plant ” Euphrasia officinalis”. You can use it as eye drops or you can make a tee of it, and bath your eyes with it, in order to heal Inflammation, blurred vision and eye fatigue.

 

Source: http://alajefromthepleiades.com/health/healing/is-there-a-cure-for-glaucoma

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Aides pour le Corps
commenter cet article
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 09:50

Vivre & Mourir Sainement et Ecologiquement
L'Art de Vivre Sain c'est principalement lorsque l'on vit, donc lorsque l'on est vivant! Mais qu'en est-il lorsque l'on est mort? La plupart des religions enseignent que la vie se poursuit alors sur un autre Plan, dans ce qu'il est convenu d'appeler l'Au-delà. et c'est ce que croient tous les êtres ayant une vie {réellement} spirituelle. Ça c'est pour l'âme, mais qu'en est-il pour le corps usé, devenu inutilisable, qui, lui, ne s'élève pas dans une autre dimension mais reste sur Terre?

Un sujet de réflexion original (tout le monde n'y pense pas!) de Michel Tarrier, grand écologiste devant l'Eternité, où l'on découvre différentes solutions de funérailles écologiques, auxquelles tout le monde ne pense pas... (comme le "diamant noir" ou la "promession") et où l'on découvre aussi qu'il n'est pas si facile de mourir écologique lorsque, déjà, l'on n'a pas vécu sainement et écologiquement et donc cultivé L'Art de Vivre Sain... Moralité: Pour mourir écologiquement, commençons donc par vivre sainement.

Lire l'article en cliquant sur le lien ci-dessous:



Source: http://www.larevuedesressources.org/spip.php?article1472
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans L'Art de Vivre Sain
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 23:03

Grippe A H1N1 - Extrait

Grippe A: «Ils ont organisé la psychose»


Révélation: Président de la commission santé du Conseil de l’Europe, l’Allemand Wolfgang Wodarg accuse les lobbys pharmaceutiques et les gouvernants.

Il a obtenu le lancement d’une enquête de cette instance sur le rôle joué par les laboratoires dans la campagne de panique autour du virus. Entretien sans détour. Ex-membre du SPD, Wolfgang Wodarg est médecin et épidémiologiste. Il a obtenu à l’unanimité des membres de la commission santé du Conseil de l’Europe une commission d’enquête sur le rôle des firmes pharmaceutiques dans la gestion de la grippe A par l’OMS et les états..

Question: Qu’est ce qui a attiré vos soupçons dans la prise d’influence des laboratoires sur les décisions prises à l’égard de la grippe A?

Wolfgang Wodarg. Nous sommes confrontés à un échec des grandes institutions nationales, chargées d’alerter sur les risques et d’y répondre au cas où une pandémie survient. En avril quand la première alarme est venue de Mexico j’ai été très surpris des chiffres qu’avançait l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour justifier de la proclamation d’une pandémie.


J’ai eu tout de suite des soupçons: les chiffres étaient très faibles et le niveau d’alarme très élevé. On en était à même pas mille malades que l’on parlait déjà de pandémie du siècle. Et l’alerte extrême décrétée était fondée sur le fait que le virus était nouveau. Mais la caractéristique des maladies grippales, c’est de se développer très vite avec des virus qui prennent à chaque fois de nouvelles formes, en s’installant chez de nouveaux hôtes, l’animal, l’homme etc. Il n’y avait rien de nouveau en soi à cela. Chaque année apparaît un nouveau virus de ce type «grippal».


En réalité rien ne justifiait de sonner l’alerte à ce niveau. Cela n’a été possible que parce que l’OMS a changé, début mai, sa définition de la pandémie. Avant cette date il fallait non seulement que la maladie éclate dans plusieurs pays à la fois mais aussi qu’elle ait des conséquences très graves avec un nombre de cas mortels au dessus des moyennes habituelles. On a rayé cet aspect dans la nouvelle définition pour ne retenir que le critère du rythme de diffusion de la maladie. Et on a prétendu que le virus était dangereux car les populations n’avaient pas pu développer de défense immunitaires contre lui. Ce qui était faux pour ce virus. Car on a pu observer que des gens âgés de plus de 60 ans avaient déjà des anticorps. C’est-à-dire qu’ils avaient déjà été en contact avec des virus analogues. C’est la raison pour laquelle, d’ailleurs, il n’y a pratiquement pas eu de personnes âgées de plus de 60 ans qui aient développé la maladie. C’est pourtant à celles là qu’on a recommandé de se faire vacciner rapidement.

Dans les choses qui ont suscité mes soupçons il y a donc eu d’un côté cette volonté de sonner l’alerte. Et, de l’autre, des faits très curieux. Comme, par exemple, la recommandation par l’OMS de procéder à deux injections pour les vaccins. Ca n’avait jamais été le cas auparavant. Il n’y avait aucune justification scientifique à cela. Il y a eu aussi cette recommandation de n’utiliser que des vaccins brevetés particuliers. Il n’existait pourtant aucune raison à ce que l’on n’ajoute pas, comme on le fait chaque années, des particules antivirales spécifiques de ce nouveau virus H1N1, «complétant» les vaccins servant à la grippe saisonnière. On ne l’a pas fait ,car on a préféré utiliser des matériaux vaccinaux brevetés que les grands laboratoires avaient élaborés et fabriqués pour se tenir prêts en cas de développement d’une pandémie. Et en procédant de cette façon l'on n’a pas hésité à mettre en danger les personnes vaccinées.

Quel danger?

Wolfgang Wodarg. Pour aller vite dans la mise à disposition des produits l'on a utilisé des adjuvants dans certains vaccins, dont les effets n’ont pas été suffisamment testés. Autrement dit: On a voulu absolument utiliser ces produits brevetés nouveaux au lieu de mettre au point des vaccins selon des méthodes de fabrication traditionnelles bien plus simples, fiables et moins coûteuses. Il n’y avait aucune raison médicale à cela. Uniquement des raisons de marketing.

 

Pour lire la suite (fichier PDF) cliquer ici.

 

Entretien réalisé par Bruno Odent

L'Humanité - 07/01/2010.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 14:55

Ne plus jamais «tomber» malade



Prévenir et Guérir
toutes les maladies

grâce à la Médecine Nouvelle

 

Tableau-Medecine-Nouvelle-copie-1.jpg

 

Tableau explicatif de la Médecine Nouvelle

 

 

Le Docteur Ryke Geerd Hamer explique magnifiquement bien comment un «choc psychique dramatique, prenant à contre-pied et vécu dans l’isolement» peut déclencher un «SBS (aus der Natur)» ou «Programme Spécial Bien-Fondé de la Nature» (autrement appelé «maladie», une maladie telle que le cancer). À ce sujet, en dehors du fait de bien comprendre et expliquer tous les processus, il n’y a, sur le fond, pas grand chose de plus à dire après lui.


Le Dr Hamer propose de percevoir la maladie non plus comme une fatalité, un ennemi à combattre mais comme un réflexe biologique de survie, un programme spécial bien fondé de la Nature, par lequel la maladie serait, en fait, une amie nous voulant du bien. La maladie est alors perçue comme la solution parfaite du cerveau.


Lors d'un DHS (Dirk Hamer Syndrom, appellation choisie en mémoire à son fils Dirk grâce auquel il a pu découvrir l'origine psychique du cancer et des autres maladies), c'est à dire un choc générant un conflit aigu et dramatique vécu dans l'isolement, le cerveau donne alors l'ordre de trouver la meilleure solution jusqu’ici connue de lui, utilisée lors de l'évolution des espèces, afin de permettre la survie de celles-ci.


Le Dr Hamer a pu démontrer scientifiquement, grâce au scanner cérébral, la corrélation entre le DHS, une aire cérébrale précise perturbée par le choc et un organe spécifique du corps. Cette triade a été vérifiée dans 100% des cas qui ont été soumis à l'observation.


Ce qui, par contre, est jusqu’ici demeuré encore largement mystérieux c’est ce qui s’est passé avant le fameux choc psychique, permettant de comprendre pourquoi, dans certains cas, l’événement est un choc et pourquoi, dans d’autres, il ne l’est pas.


La compréhension du pourquoi est ici fondamentale, car, si l’on a compris pourquoi un choc psychique a lieu ou non, l’on peut aussi comprendre comment il est possible de l’éviter et donc de générer la maladie corporelle. L’on a alors compris comment il est possible d’éviter d’être physiquement malade, c’est-à-dire, par exemple, de développer un cancer ou quoi que ce soit d’autre.


Tout ce qui se passe dans l’Univers obéit à des Lois vivantes. Toutes les Lois sont immuables. Par exemple, la Pesanteur est une Loi. Rien ne lui échappe. Ce sont des Lois d’Airain (alliage d’une très grande solidité). Cela veut dire que, à chaque fois, les causes sont prévisibles et que les effets sont reproductibles. Ces Lois Universelles sont aussi souvent appelées «Lois de la Nature».


En ce qui concerne les corps, la santé et les maladies sont aussi déterminées par des Lois d’Airain biologiques. Une loi d’airain est d’une loi aussi solide - et donc inflexible - que l’airain, un alliage d’une résistance exceptionnelle [en allemand „ehernes Gesetz“]. Les lois d’airain du cancer découvertes et fort bien exposées par le Docteur Hamer sont des lois biologiques absolues; tout comme la Loi de la Pesanteur, elles s’accomplissent dans toutes les situations et dans tous les cas.


La maladie n’arrive jamais «par hasard». Selon les explications fournies par le Docteur Hamer, s’il n’y a pas, auparavant, de «choc biologique», alors il ne peut pas y avoir, non plus, de maladie. Alors, est-il possible d’éviter les chocs biologiques? Voilà la question fondamentale – et même vitale - à se poser. Car s’il on évite les chocs biologiques, l’on évite aussi, dans le cerveau, les «foyers de Hamer» (ou «cibles») et les maladies corporelles que, autoactivement, simultanément, ils déclenchent.


Pour pouvoir répondre à cette question il faut tout d’abord bien comprendre ce qu’est un choc biologique. Au départ, le choc est psychique, mais ensuite, par répercussion, il devient biologique. Un choc biologique est donc un choc seulement psychique, qui, au lieu de demeurer purement psychique, s’est - si ce néologisme permet de mieux comprendre -, en quelque sorte,  au départ «biologisé». La Nature a, en effet, sa propre Bio-Logique. Le choc, du fait d’une connexion particulière entre le psychisme et le corps physique terrestre, a pénétré jusque dans le corps physique.


Ceci ne se passe ordinairement pas parce que, d’ordinaire, le mental – donc l’intellect - agit comme un «isolant», au sens électrique du terme. Mais lorsque, du fait du caractère non seulement brutal mais soudain et imprévisible de l’événement déclenchant le choc, l’intellect perd le contrôle, l’«influx psychique» arrive alors à passer et, à la vitesse de l’éclair, déclenche, dans le corps, via le cerveau, la réaction bio-logique correspondante.


Dans la conscience ordinaire de jour – ou «diurne» -, en effet, à cause de la prédominance du mental - donc de la domination de l’intellect -, les chocs psychologiques restent dans le psychisme et n’arrivent pas jusque dans le physique. Par contre, lorsque le mental – donc l’intellect - est dépassé par les événements, alors l’impact psychique se répercute à plein dans le physique et c’est pourquoi de seulement psychique le choc devient aussi biologique.


À la suite de ce choc devenu biologique, le Docteur Hamer explique que le cerveau primitif ou «reptilien», en tant que «solution parfaite» au problème à lui posé, développe un «SBS»Sinnvolles Biologisches Sonderprogramm der Natur»] soit, en français, un «Programme Spécial Sensé (Bien-Fondé) de la Nature», donc un «programme spécial de survie».


L’on peut se demander pourquoi, en ce cas, c’est, en l’être humain, le cerveau reptilien – et non une autre partie du cerveau plus «moderne» - qui commande. Ce cerveau est, en effet, le plus primaire, le plus primitif, celui qui est sous la gouvernance de l’instinct.


La raison pour cela est, en fait, simple à comprendre. Beaucoup de fonctions, dans le corps, sont gérées de façon automatique et inconsciente, et -  du reste - heureusement! Heureusement, car cela nous évite de devoir réfléchir en permanence, donc à chaque instant, pour savoir combien de fois et avec quelle intensité, pour pouvoir continuer à vivre, il nous faut respirer ou faire battre notre cœur ou bien ce que notre corps doit mettre en œuvre pour activer le processus d’oxygénation des cellules, etc. …


Ou bien, entre des milliers d’importants autres processus biologiques nécessaires à la survie, la quantité de telle enzyme bien déterminée qui va être nécessaire pour assurer la digestion correcte de tel aliment faisant partie du repas que nous venons de prendre. Ou bien encore ce que doit faire notre corps pour réparer les conséquences du choc physique que nous venons de recevoir, etc., etc.


Le cerveau reptilien est donc, entre autres, celui qui, fortement lié à l’instinct et en particulier à l’instinct de survie, commande, dans toutes les situations qui l’exigent, les réflexes de survie du corps. Ce cerveau primitif, à l’inverse du «grand cerveau» qui s’est développé par la suite, ne réfléchit pas mais il agit! Et il agit vite! Il répond d’une façon efficace et automatique mais pas forcément nuancée.


Il lui manque le discernement; en particulier, il ne sait pas faire la différence entre le psychique et le physique. Cela veut donc dire - qu’une agression soit physique ou «seulement» psychique - qu’il réagira, dans les deux cas, de la même manière. Il ne sait pas faire la différence. Dans le vécu, pour lui, il n’y a, du reste, pas de différence. Et, lorsque le choc psychique est devenu biologique, le corps traite l’événement, au niveau biologique, comme s’il s’agissait d’une agression physique. Il est, en effet, programmé dans un seul but: la survie biologique! Et, pour cela, il est capable de faire de gros sacrifices!


En effet, dans la Nature – laquelle obéit à sa propre logique -, ce qui compte c’est de survivre à tout prix. En outre, plus que la survie de l’individu, dans cette logique bio-logique, la survie de l’espèce prime sur celle de l’individu. Cela signifie donc que la Nature – et donc le cerveau reptilien – est capable, s’il le faut - c’est-à-dire, par exemple, si la survie de l’individu menace celle de l’espèce -, de sacrifier l’individu!


Obéir à l’instinct, chez un animal, est parfaitement naturel. Car l’animal est porteur d’un noyau animateur qui, à l’évidence, fait partie de la Nature. Mais l’être humain, lui, même s’il est plongé dans la Nature, ne fait pas, pour autant, partie de la Nature. Il appartient à un «Règne» - ou à un genre – qui se tient «naturellement» - ou le devrait - au-dessus de la Nature.


L’animal obéit à son instinct, mais, chez l’être humain, porteur d’un Noyau animateur de genre différent pouvant, lui, être qualifié de spirituel, ne devrait-il donc pas, de ce fait, en aller autrement?


Si un être humain développe un cancer, quel qu’il soit, ou quelque autre maladie que ce soit, cela veut dire que, en lui, c’est encore le cerveau reptilien qui commande et qui a barre sur tout le reste. Cela veut donc dire que son noyau spirituel s’exprimant normalement en lui par l’intuition est largement ou même complètement inopérant.


À chaque fois qu’un être humain développe un tel «Programme Spécial Bien-Fondé de la Nature» il se soumet donc inconditionnellement à la Nature, à l’ordre du Naturel. Ce qui veut dire qu’il n’agit pas en tant qu’esprit mais qu’il réagit instinctivement, comme un animal, sans, toutefois, pouvoir avoir, en cela, le naturel de l’animal.


La différence c’est que, bien souvent, l’animal va rapidement régler son problème, de sorte que la situation de surstress (sympathicotonie) ne durera pas trop longtemps. Et que la phase de réparation (vagotonie) sera courte et ne laissera pas trop de séquelles. Il n’y a que l’être humain à – avec son entêtement intellectuel – faire, de façon irresponsable, autant durer les conflits…


Le problème, c’est que, plus un conflit dure, et plus – de logique manière – la phase de réparation, si, d’une manière ou d’une autre, elle n’est pas sensiblement abrégée, va, elle aussi, durer «plus que de raison» – souvent des années et parfois même des décennies -, avec tous les risques encourus au cours de cette phase certes réparatrice mais néanmoins fort délicate


L’observation montre, en effet, que, paradoxalement, c’est souvent au cours de la phase de réparation que, en cours de guérison, les corps humains, ne pouvant surmonter l’épreuve de la réparation, succombent

Moralité: Plus un conflit est rapidement surmonté - et donc résolu - et mieux cela vaut! Mais si l’on peut carrément éviter la «biologisation» du conflit c’est encore bien mieux, car il ne s’agira - en ce qui concerne le corps – plus, à proprement parler, de guérison mais seulement de prévention!


Ce n’est donc plus de la médecine – sauf, peut-être de la «Médecine de l’Âme!» - mais, tout simplement, de l’entretien de la Santé! Ce point est, à tous points de vue, d’une très grande importance, car non seulement c’est tout bon pour les Conseillers en Santé Naturelle, qui peuvent ainsi se limiter à faire de la Prévention sans nullement courir le risque d’empiéter sur le domaine de la médecine (reproche qui, dans les annales, revient régulièrement lorsqu’il s’agit de guérir quelqu’un de corporellement malade!), mais c’est aussi et surtout très bon pour les candidats à une bonne Santé eux-mêmes puisqu’ils veut ainsi concrètement vivre le sage adage: «Mieux vaut prévenir que guérir!».


À notre époque ou tant de thérapies nouvelles sont offertes à chacun «en libre service», chacun ayant besoin de moyens pour guérir peut trouver une approche thérapeutique en harmonie avec son niveau de conscience. En effet, aussi longtemps qu’un ressenti de culpabilité n’a pas été intégré par un être humain, subjectivement parlant, cette culpabilité n’existe pas encore pour lui.


Ainsi que l’a dit Jean Cocteau: «Les aveugles [que sont les malades] ne savent pas qu’ils sont aveugles, jusqu’à ce qu’un jour une bonne vérité leur crève les yeux!».


Par la suite, seront à examiner quels sont les principaux événements générateurs de «conflits» - et donc de maladies -, et comment il est donc possible de les éviter en intervenant sur les points qui se trouvent sous la dépendance du vouloir de l’être humain.


Car, ainsi que l’a si bien dit épictète: «Dans la vie, il faut faire ce qui dépend de soi. Car, bien sûr, le reste nous échappe. Il n’empêche que, malgré les apparences, beaucoup dépend tout de même de nous, car, ainsi que l’a dit Nietzsche, «à l’arrivée, il ne T’arrive rien d’autre que … Toi-même!».

 

 

Source: http://santenaturelle.over-blog.net/article-il-vaut-mieux-prevenir-que-guerir-46220612.html

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Santé de l'Âme
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 12:00

Les Français ne sont-ils plus dupes?


Le site "Univers Nature" organise un sondage sur le vaccin anti-H1N1:

Tout le monde peut participer.

En ce mois de Mars 2010, où il est devenu évident que non seulement il n'y a pas eu de pandémie, non seulement les non-vaccinés n'ont pas été plus grippés que les vaccinés - en fait, plutôt moins! - mais que, par contre, les vaccinés ont gravement mis en péril leur santé future, voici les résultats, qui montrent - réjouissant constat! - que la lucidité progresse dans l'opinion:

Grippe A/H1N1: quelle attitude face à la vaccination?

Le virus grippal A/H1N1 est à l'origine de la première pandémie du XXIe siècle. Pour en prémunir leur population, les Etats les plus riches ont commandé d'importantes quantités de vaccin ...

Quelle est votre position par rapport à cette vaccination?

Vous allez vous faire vacciner contre le virus A/H1N1

Oui
4.47%

Non
95.53%


Vous envisagez de vous faire vacciner contre le virus A/H1N1

Oui
4.26%

Non
95.74%


Vous souhaitez avoir plus d’informations avant de vous décider sur la vaccination

Oui
26.95%

Non
73.05%


Vous allez vous faire vacciner contre le virus de la grippe saisonnière

Oui
11.42%

Non
88.58%




Si les pouvoirs publics avaient sondé les Français
ils auraient pu éviter le méga-gaspillage
de 89 millions de doses de vaccins!

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 14:46

Peut-on soi-même être son propre bourreau?
Qu'est-ce qui conduit des agriculteurs
à se rendre eux-mêmes
malades
en utilisant
, oui, des produits
hautement
toxiques?





Victimes des pesticides

envoyé par MDRGF.


Et si, définitivement, une fois pour toutes,
l'on faisait tous le choix de la vie?
Le choix du Bio!!! (Bio = Vie!)

0
0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 12:29

Pitié pour Madame le Ministre!

Stéphane Guillon a un grand cœur!




N'empêche qu'il faut beaucoup de talent
pour défendre ... l'indéfendable!

Que fa facture de cet énorme gâchis est très élevée!
Et que 89 millions de doses de vaccins invendues
 demeurant "sur les bras", ça fait désordre!


Et que dire aux cinq millions de crédules
qui se sont laissé injecter un produit très dangereux
et n'en découvriront les séquelles que dans des années!?!
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 10:05


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans La Santé Naturelle
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 22:25

Daudon sonne le tocsin du vaccin

A l'intention de M. le Maire

INFORMATION A TOUS LES MAIRES D'ALSACE ET DE FRANCE

NOTRE RESPONSABILITE EN TANT QUE MAIRES ET CITOYENS DEMANDE A CE QUE NOUS NOUS UNISSIONS DANS UNE INFORMATION RIGOUREUSE ET LOYALE DE NOS ADMINISTRES SUR LES VACCINS QUI EMPOISONNENT NOS ANIMAUX, NOS ENFANTS, NOUS MEMES.

LE BUREAU DU PFP  ASSOCIATION SANS ETIQUETTE, AVERTIT (PAR HUMANISME ET DEVOIR POLITIQUE), LES MAIRES D'ALSACE PAR TELEPHONE DES DANGERS DES VACCINATIONS, ANIMALES ET HUMAINES. Tel du Président : 04.92.67.05.48. J. Daudon

ON NE PROTEGE PAS, NI LES ANIMAUX, NI LES HOMMES PAR DES VACCINS OU PRODUITS CHIMIQUES (Bio-électronique du Pr Vincent, constatations de centaines de chercheurs et médecins non conditionnés) [ Pr Vincent, Dr Véto Quiquandon, Ancelet, Dr Klinghardt, Dr Mutter, Prof Bouchet, Dr Vercoutère, Scohy, Elmiger, etc.! Mais par une alimentation saine exempte de produits chimiques.

AUCUN CHERCHEUR A L'HEURE ACTUELLE N'A DEMONTRE L'EFFICACITE DES VACCINS, PAR CONTRE DES DIZAINES DE CHERCHEURS INDEPENDANTS ONT DEMONTRE LA TOXICITE MEURTRIERE DE CEUX-CI. ON DEMANDE DE NOUVELLES EXPERTISES REALISEES PAR DES CHERCHEURS NEUTRES OU INDEPENDANTS. NOUS NE CEDERONS NI AUX CHANTAGES, NI AUX MENSONGES DES LABOS, CAR NOTRE SANTE EST EN JEU ET ENTAMEE CONSIDERABLEMENT DEPUIS L'EMPLOI DES VACCINS.

Pour le bureau du P.F.P. - Daudon. J
0
0
 
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 22:21

Sur L'Art de Vivre Sain voilà plus de six mois que l'on dénonce l'arnaque de la fausse pandémie de grippe A orchestrée par l'OMS et de la vaccination militaire associée.

Mais, à présent, enfin, même les parlementaires s'y mettent et TF1 relaye même l'information! Tout arrive...


Toutefois (Communiqué de Artemisia Collège):

"Le lien donné dans "Libres infos n°139",  pour le reportage de TF1 sur l'arnaque de l'OMS, n'est plus ici:

 
 
mais ici:

 
Des fois que trop de gens le regarderaient...
Désolé, AC"

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 07:57



Avant et après le Gardasil....

 


 

Comme beaucoup de jeunes filles de son âge, Gabby avait une vie insouciante…. Jusqu’au jour ou tout à basculé. Suite à la vaccination contre le cancer du col de l'utérus on lui a diagnostiqué une inflammation du SNC. Désormais, elle reste à la maison et vit dans une douleur permanente.

Elle souffre de crises d'épilepsie, de maux de tête, d’étourdissements, de vomissements et de troubles de la mémoire, elle a même une paralysie du côté droit de son visage.

Elle passe la plupart de ses journées dans la salle d'urgence ou avec des médecins, elle dort de 12 à 20 heures. Gabby, prend une douzaine de médicaments.

Shannon, sa maman, lutte mais se sent coupable de la situation. La famille a un passé de cancer du col de l'utérus et elle voulait que Gabby soit en sécurité avec le "choix de la vaccination".
 
Gabrielle sait qu’elle est en train de mourir.

Elle dit:
 
- "J'ai accepté ce qui s'est passé pour moi, mais je suis fatiguée d'entendre que c’est arrivé à d’autres filles. Je n'ai jamais été mise en garde contre les effets secondaires du vaccin."

"Si seulement nous pouvions revenir en arrière et annuler tout, ce premier vaccin, le 2eme et le 3eme dit Shannon", sa maman. "Nous aurions pris le risque du cancer du col de l'utérus."

28 femmes seraient décédées des suites de la vaccination.

Le CDC et la FDA dit avoir reçu des milliers de rapports d’effets secondaires suite au vaccin, mais ils continuent de trouver que "les bénéfices du vaccin l’emportent sur les risques".

"Egalité des sexes" oblige! Ce vaccin tueur sera bientôt aussi disponible pour les ... garçons.

Aidons Gabby à faire savoir ce qui lui est arrivé …
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 21:39

Décidé à douter sur le sida?




DOCUMENTAIRE RARISSIME! SIDA: Le Doute

envoyé par passmendjambe. -
0
0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 12:03
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans La Santé Naturelle
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 13:13

Défendons notre droit à vivre
dans un univers non radio-actif!





Non à la radio-activité dans les objets du quotidien!!!
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 20:20


«S'informer et se former pour comprendre…
Comprendre pour sortir de la survie…
Sortir de la survie pour vivre pleinement
et souverainement.»

  Cours, conférences et séminaires
de Jean-Jacques Crèvecœur
Belgique, France, Suisse - Du 8 mars au 11 avril 2010


Madame, Monsieur, Chers amis,


Vous êtes nombreux à m'avoir manifesté votre joie à l'annonce de mon passage en Europe. Pour moi aussi, ce sera un grand plaisir de venir vous partager l'expérience et l'expertise que je veux mettre à votre service. Pour que votre vie soit meilleure, mais surtout plus autonome, plus pleine, plus souveraine. Prenez le temps d'inscrire dans vos agendas les activités qui vous intéressent. Et inscrivez-vous suffisamment tôt. Les places partent vite, et cela nous facilite beaucoup la vie de connaître vos intentions à l'avance.


Programme de mars-avril 2010
(mis à jour le 3 février 2010)

Classement par dates

  • 08 mars - 20h - Soumagne (BE): Conférence: Comprendre le système immunitaire et les microbes
  • 10 mars - 20h - Mons (BE): Conférence: Comprendre le système immunitaire et les microbes
  • 11 au 14 mars - 9h - Bruxelles (BE): Atelier thérapeutique : Les sentiers de la guérison
  • 12 mars - 20h - Bruxelles (BE): Conférence: Comprendre le système immunitaire et les microbes
  • 13 mars - 20h30 - Soignies (BE): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 16 mars - 20h - Arlon (BE): Conférence: Vaccination : histoire et perspectives d'avenir
  • 17 mars - 19h - Estavayer-le-lac (CH): Conférence: Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison
  • 18 au 21 mars - 9h - Vevey (CH): Atelier thérapeutique: Les sentiers de la guérison
  • 20 mars - 20h - Vevey (CH): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 22 mars - 20h - Soumagne (BE): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 23 au 25 mars - 9h - Bruxelles (BE): Séminaire professionnel: Formation aux processus d'accompagnement et de changement (1ère partie)
  • 23 mars - 20h - Bruxelles (BE): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 26 mars - 19h30 - Mednat Lausanne (CH): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 27 mars - 9h30 - Région de Lausanne (CH): Cours théorique: Vaccination et immunisation
  • 29 au 31 mars - 9h - Lyon (Ambérieux d'Azergues - FR): Atelier thérapeutique: Relations et jeux de pouvoir
  • 30 mars - 20h - Lyon (Ambérieux d'Azergues - FR): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 02 au 04 avril - 9h : Lyon (FR): Séminaire professionnel: Formation aux processus d'accompagnement et de changement (1ère partie)
  • 02 avril - 20h : Lyon (FR): Conférence: Comprendre le système immunitaire et les microbes
  • 05 avril - 9h30 - Lyon (FR): Cours théorique: Vaccination et immunisation
  • 10 avril - 9h30 - Metz (FR): Cours théorique: Vaccination et immunisation
  • 11 avril - 9h30 - Bruxelles (BE): Cours théorique: Vaccination et immunisation

Vous trouverez tout le détail de ces différentes activités sur mon site Internet (http://www.jean-jacques-crevecoeur.com) à la rubrique calendrier (pour les dates) ainsi qu’aux rubriques conférences et séminaires (pour la description du contenu des activités). À noter que j'attends encore des confirmations pour des conférences à Namur (BE), Fribourg (CH), Lausanne (CH), Strasbourg (FR), Dijon (FR) et Metz (FR).


  Classement par type d'activité


Conférence: Comprendre le système immunitaire et les microbes (3 heures)

  • 08 mars - 20h - Soumagne (BE): Conférence: Comprendre le système immunitaire et les microbes
  • 10 mars - 20h - Mons (BE): Conférence: Comprendre le système immunitaire et les microbes
  • 12 mars - 20h - Bruxelles (BE): Conférence: Comprendre le système immunitaire et les microbes
  • 02 avril - 20h : Lyon (FR): Conférence: Comprendre le système immunitaire et les microbes

Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir (3 heures)  

  • 13 mars - 20h30 - Soignies (BE) : Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 16 mars - 20h - Arlon (BE): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 20 mars - 20h - Vevey (CH): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 22 mars - 20h - Soumagne (BE): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 23 mars - 20h - Bruxelles (BE): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 26 mars - 19h30 - Mednat Lausanne (CH): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir
  • 30 mars - 20h - Lyon (Ambérieux d'Azergues - FR): Conférence: Vaccination: histoire et perspectives d'avenir

Conférence: Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison (3 heures) 

  • 17 mars - 19h - Estavayer-le-lac (CH): Conférence: Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison

Atelier thérapeutique: Les sentiers de la guérison (4 jours) 

  • 11 au 14 mars - 9h - Bruxelles (BE): Atelier thérapeutique: Les sentiers de la guérison
  • 18 au 21 mars - 9h - Vevey (CH): Atelier thérapeutique: Les sentiers de la guérison

Atelier thérapeutique: Relations et jeux de pouvoir (3 jours)

  • 29 au 31 mars - 9h - Lyon (Ambérieux d'Azergues - FR): Atelier thérapeutique : Relations et jeux de pouvoir

Séminaire professionnel: Formation aux processus d'accompagnement et de changement (1ère partie) (2 x 3 jours) 

  • 23 au 25 mars - 9h - Bruxelles (BE) : Séminaire professionnel: Formation aux processus d'accompagnement et de changement (1ère partie)
  • 02 au 04 avril - 9h: Lyon (FR) : Séminaire professionnel : Formation aux processus d'accompagnement et de changement (1ère partie)

Cours théorique: Vaccination et immunisation (1 jour) 

  • 27 mars - 9h30 - Région de Lausanne (CH): Cours théorique : Vaccination et immunisation
  • 05 avril - 9h30 - Lyon (FR) : Cours théorique: Vaccination et immunisation
  • 10 avril - 9h30 - Metz (FR) : Cours théorique: Vaccination et immunisation
  • 11 avril - 9h30 - Bruxelles (BE) : Cours théorique : Vaccination et immunisation

Au plaisir de vous y retrouver très nombreux. Ne tardez pas - les inscriptions ont déjà dépassé 50 % du maximum de participants en moins d'un mois, pour les ateliers. Et pour conserver la qualité de mes interventions, je ne prends personne en surnombre. Restons debout, éveillés et conscients.

Fraternellement et cordialement

Jean-Jacques Crèvecœur

Montréal (Québec)

PS: Et n’oubliez pas de transférer ce courriel à tous ceux que ces sujets concernent ou intéressent. Il vous en prendra quelques minutes, mais ça pourrait changer la vie de certains d’entre eux.

 


Les prochaines activités, en résumé

Les sentiers de la guérison (4 jours)

  • Cet atelier de quatre jours a été créé en avril 2003 et a déjà été proposé 25 fois à plus de 1.200 personnes.
  • L’objectif : (ré)apprendre à faire circuler l’énergie de guérison à l’intérieur de nous et (re)mettre de la fluidité au cœur de notre vie.
  • Le but : retrouver ou conserver la santé, grâce à un système immunitaire performant et un équilibre physique et émotionnel permanent. Cet atelier vous propose la synthèse des outils les plus efficaces que j’ai créés depuis 25 ans et qui me permettent de jouir d’un excellent équilibre depuis 21 ans.
  • Animation : Jean-Jacques Crèvecœur
  • Recommandation : pour bien se préparer à cet atelier, la lecture du livre «Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent!» est fortement recommandée.
  • Dates et lieux:
    • À Bruxelles, du 11 au 14 mars 2010, de 9 heures précises à 18 heures.
    • À Crêt-Bérard (près de Vevey), du 18 au 21 mars 2010, de 9 heures précises à 18 heures.
  • Pour les renseignements et les inscriptions, se rendre ici.

Relations et jeux de pouvoir (3 jours)

  • Cet atelier de trois jours a été créé en février 1990 et a déjà été proposé 250 fois à près de 10.000 personnes.
  • L’objectif: comprendre, repérer et désamorcer les jeux de pouvoir relationnels.
  • Le but: recréer ou entretenir des relations gagnant – gagnant, où les deux parties sont respectées et satisfaites au niveau de leurs besoins.
  • Animation: Jean-Jacques Crèvecœur
  • Recommandation : pour bien se préparer à cet atelier, la lecture du livre «Relations et jeux de pouvoir» est recommandée.
  • Dates et lieux:
    •  À Ambérieux d’Azergues (près de Lyon), du 29 au 31 mars 2010, de 9 heures précises à 18h30.
  • Pour les renseignements pratiques et les inscriptions, se rendre ici.

Formation aux processus d’accompagnement et de changement (2 x 3 jours)

  • Cette formation professionnelle de six jours (découpée en deux modules de trois jours indissociables) est réservée à toute personne dont le métier est d’accompagner des individus ou des groupes (thérapeutes, formateurs, enseignants, coaches, managers, éducateurs, etc.).
  • L’objectif: apprendre à utiliser et à maîtriser les processus d’accompagnement qui facilitent le changement chez l’autre.
  • Le but: rendre la relation accompagnateur – accompagné plus fluide, plus sécurisante et plus claire, de sorte que l’autre se sente dans un cadre qui l’aide à progresser et à évoluer. Il s’agit, en d’autres termes, de mettre de l’huile dans les rouages de la relation d’accompagnement.
  • Animation : Jean-Jacques Crèvecœur
  • Conditions d’admission:
    • il est recommandé (mais pas impératif) d’avoir suivi l’atelier Les Sentiers de la guérison préalablement.
    • avoir déjà une pratique professionnelle dans un des métiers cités ci-dessus.
  • Dates et lieux:
    • À Bruxelles, du 23 au 25 mars ET du 8 au 10 juin 2010, de 9 heures précises à 18 heures
    •  À Lyon, du 2 au 4 avril ET du 4 au 6 juin 2010, de 9 heures précises à 18 heures
  • Pour les renseignements pratiques et les inscriptions, se rendre ici.

Formation pluridisciplinaire: vaccination et immunisation (1 jour)

  • Ce cours théorique d’une journée est destiné à toute personne qui veut comprendre de façon plus rigoureuse le fonctionnement de base du système immunitaire, le rôle des microbes, le développement des maladies infectieuses et les questions relatives à la vaccination, le tout dans une perspective à la fois historique, écosystémique, biologique, immunitaire et médicale.
  • L’objectif: confronter de nombreuses informations puisées dans les connaissances et la littérature scientifiques au mythe vaccinal entretenu par les compagnies pharmaceutiques et les médias. Identifier d’autres manières de renforcer le système immunitaire et de prendre en main notre équilibre de façon autonome et responsable.
  • Le but: pouvoir choisir en conscience, mais aussi pouvoir conseiller vos clients et votre entourage, lors de la prochaine alerte pandémique qu’on nous annonce déjà.
  • Animation: Jean-Jacques Crèvecœur et Cyrinne Ben Mamou, PhD
  • Dates et lieux:
    • Région de Lausanne (CH), le 27 mars, de 9h30 à 18h30
    • À Lyon, le 5 avril, de 9h30 à 18h30
    • À Metz, le 10 avril, de 9h30 à 18h30
    • À Bruxelles, le 11 avril, de 9h30 à 18h30
  • Pour les renseignements pratiques et les inscriptions, se rendre ici.

Conférences grand public sur le système immunitaire et la vaccination (3 heures)

  • Ces nouvelles conférences ont été motivées par la désinformation scandaleuse qui a entouré la soi-disant pandémie de grippe porcine depuis fin avril 2009. Néanmoins, nous n’aborderons pas le thème de la grippe H1N1 ni des vaccins spécifiques à cette grippe. Nous voulons plutôt élever le débat autour de deux questions fondamentales:
    • Comment fonctionne le système immunitaire et quel est le rôle véritable des microbes (car les médias et les autorités de santé publique véhiculent des énormités sur ces sujets)?
    • Que peut nous apprendre l’histoire de la vaccination depuis son invention et que nous réserve l’avenir dans ce domaine ?
  • Au cours des conférences, nous aborderons rapidement les dérives totalitaires qu’emprunte la médecine de masse et la manière dont nous pouvons enrayer cette dangereuse menace liberticide.
  • Titres des conférences :
    • Comprendre le système immunitaire et les microbes
    • Vaccination: les leçons de l’histoire et les perspectives d’avenir
  • Animation: Jean-Jacques Crèvecœur et Cyrinne Ben Mamou, PhD
  • Dates et lieux: en Belgique, en France et en Suisse, entre le 8 mars et le 10 avril 2010 (voir ci-dessus)
  • Pour les renseignements pratiques et les inscriptions, se rendre ici.

Conférence: Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison

  • Cette conférence a rencontré un énorme intérêt lors de ma dernière tournée de conférences, en 2009. Elle aborde, en effet, un sujet tabou qui est peu explicité par les professionnels du bien-être et de la santé, à savoir les éléments qui rendent un processus de guérison (physique ou psychologique) difficile, voire impossible.
  • Animation: Jean-Jacques Crèvecœur
  • Date et lieu: à Estavayer-le-Lac (Suisse), le 17 mars 2010 à 19 heures.
  • Pour les renseignements pratiques, se rendre ici.
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Santé de l'Âme
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 18:18
Artemisia vous informe...

Avis aux Amateurs!
Il y a gros à gagner!
Et pas grand chose à faire!

Et l'officialité dit que les produits
à absorber sont sans danger.
Alors d'où vient que depuis près de 10 ans
il n'y a toujours pas de candidats?


240.000 $, c’est la toute nouvelle offre, on ne peut plus sérieuse, qui est faite par Jock Doubleday, directeur du NaturalWoman - Natural Man , association californienne à but non lucratif, au premier médecin ou responsable d’un groupe pharmaceutique, qui acceptera de boire en public, un mélange composé des ingrédients qui se trouvent dans les vaccins administrés aux enfants de 6 ans, d’après les recommandations du CDC des USA.
Et alors même que la mixture ne contiendra pas les bactéries ou virus, vivants ou tués, mais seulement leurs additifs, et qu’il s’agit de la boire, pas de se l’injecter (pas comme pour les vaccins aux enfants donc)!
Depuis le début de cette offre, qui à l'origine en janvier 2001, était de "seulement" 20.000 $, 14 médecins ont contacté Doubleday (l'offre est sur 300 sites internet), mais aucun n'a donné suite...
 

HARRY TEMBENIS, père d’Elias, 7 ans:


«J’ajouterai personnellement  10.000 $ - somme que j’ai dépensée pour les funérailles de mon fils* – si un officiel de la santé accepte la proposition de M. Doubleday».


Harry TEMBENIS, Worcester, Mass. 20 déc. 2007



7 ans, c'est jeune pour mourir

surtout lorsque ce qui vous donne la mort

et vous est administré par la violence

est précisément censé vous en prémunir!

 

 

*Enfant décédé suite à la campagne de vaccination forcée au Maryland, en novembre 2007, et dont nous avons fait état dans Floraison n° 57.


Le procureur du Maryland avait distribué des citations à comparaître à plus de 1600 parents d'enfants qui n'ont pas fourni de certificat de vaccination.


Puis il a fait rassembler les enfants comme du bétail dans un palais de "justice", pour des vaccinations forcées, pendant que la police montait la garde avec des fusils d'assaut et des chiens d'attaque. À l'intérieur, les enfants ont été vaccinés de force.


Enfant-perce.jpg

Note de ADVS: Est-il donc possible de dire que le petit Elias âgé de 7 ans a "proprement" été assassiné par le procureur du Maryland et ses exécuteurs, soldats et  rois de la seringue? On est pour le moins en droit de poser la question... Cela ressemble fort à ce qui pourrait être appelé un "crime d'état".

 
Rappel: UNE RÉCOMPENSE DE 10.000 $ EST OFFERTE A TOUTE PERSONNE, COMPAGNIE OU INSTITUTION, QUI POURRA FOURNIR LES PREUVES SCIENTIFIQUES DÉMONTRANT QUE LES VACCINS H1N1 APPROUVÉS PAR LA FDA ET DESTINÉS AUX AMERICAINS, SONT A LA FOIS SANS DANGER ET EFFICACES.

Les promoteurs de vaccins maintiennent que leur "science" prétend que les vaccins H1N1 sont sûrs et efficaces.

Le CWC et Natural News qui ont lancé le défi posent une simple question:  SE TROUVE CETTE SCIENCE?

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article