Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 12:20

Vaccination contre le H1N1,
un médecin parle

 

GRIPPE A(H1N1) - Calculons le risque...

Sam 10 Octobre 2009

Docteur Pierre Schnock




GRIPPE A(H1N1), entre hystérie collective et paranoïa

Face au battage médiatique et politique et aux bruits de "complot génocidaire" concernant la grippe AH1N1 dite  "porcine ou mexicaine", voici une collection de liens et de citations, découverts au cours de mes recherches.


A /  LA GRIPPE aH1N1 en général:

Cette grippe se révèle être statistiquement très peu grave, jusqu'ici, comparée à la grippe saisonnière.

voyez le site officiel belge, très rassurant et très officiel:     http://www.influenza.be/fr/H1N1_fr.asp

Un article de synthèse, historique, pédagogique et nuancé (Nouvel Obs):
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/societe/20090909.OBS0585/les_30_questionscles_que_vous_vous_posez.html

Un article (en deux parties)  engagé, faisant le point, fin aout 2009 et l'analyse des risques "grippe / traitement":
http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/09/07/grippe-a-h1n1-pandemique-et-vaccin-adjuvante-au-squalene-une.html  et
http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/09/07/grippe-a-h1n1-pandemique-et-vaccin-adjuvante-au-squalene-une1.html

«Si le virus A H1N1 mute...» ou l’escroquerie à l’échelle planétaire par Dr Marc Zaffran (Pseudonyme: Martin Winckler: auteur du magnifique bouquin: "la maladie de Sachs"):
http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=973

Sur l’hystérie des médias, des autorités sanitaires et des laboratoires pharmaceutiques, un document du médecin espagnol Juan Gérvas:

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/08/13/vaccin-et-tamiflu-sont-inutiles-dans-une-grippe-porcine-bien.html

En Europe  les producteurs des antiviraux ou des vaccins, et les médecins sont couverts:  http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=SEC:2009:1191:FIN:EN:DOC   Traduction:" Les États Membres peuvent autoriser temporairement la distribution d’un produit médical non agréé en réponse à la diffusion soupçonnée ou confirmée d’agents pathogènes. Ceci comprend les situations de pandémie, telle que la pandémie Influenza A(H1N1). Dans pareil cas les titulaires de l’autorisation de mise sur le marché, les fabricants et les professionnels de santé sont exemptés de toute responsabilité civile ou administrative pour toutes les conséquences résultant de l’usage d’un vaccin quand l’usage d’un vaccin non autorisé est recommandé ou requis par l’autorité compétente en réponse à la situation pandémique…Ceci s'applique également à des produits ayant bénéficié d'une autorisation de mise sur le marche, comme des antiviraux ou des vaccins, selon les groupes et tranches d'âges recommandés."

B / Le TAMIFLU et le RELENZA: médicaments antiviraux inhibiteurs de la neuraminidase

Le très officiel Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique ( http://www.cbip.be) dit ceci: (citations, c'est moi qui souligne)

"... Les preuves de l’effet des inhibiteurs de la neuraminidase en cas de grippe saisonnière sont limitées.  En ce qui concerne l’efficacité de ces médicaments sur la grippe par le virus pandémique H1N1, aucune étude clinique n’a été publiée, mais les résultats en cas de grippe saisonnière font craindre que l’effet sera ici aussi limité."

"...La virulence et le pouvoir pathogène du virus pandémique H1N1 ne sont pas préoccupants à l’heure actuelle et sont comparables à ceux des virus de la grippe saisonnière des dernières années. On s’attend dès lors à ce que la très grande majorité des cas de grippe causée par le virus pandémique H1N1 évoluent spontanément de manière favorable. Un double problème se pose toutefois. D’une part, il est probable qu’un plus grand nombre de personnes tomberont malades vu qu’il n’y a pratiquement pas encore d’immunité contre ce nouveau virus au sein de la population. D’autre part, les groupes à risque accru de complications et de morbidité élevée peuvent ne pas encore avoir été vaccinés."..

.." Il faut signaler que la délimitation des groupes à risques est faite essentiellement sur base d’un consensus, et qu’il n’existe que très peu de preuves scientifiques sur lesquelles on peut se baser."

"- Le bénéfice des inhibiteurs de la neuraminidase dans le cadre de la grippe saisonnière est limité. Ni chez les enfants, ni chez les adultes, il n’existe de preuves d’un effet bénéfique sur les complications graves de la grippe chez les patients à risque ou sur la mortalité, mais on ne dispose que de très peu de données. De plus,  l’apparition de résistances à l’oseltamivir est de plus en plus fréquente avec les virus de la grippe saisonnière [voir Folia d’août 2009].."...

".... La méta-analyse révèle, comme on s’y attendait, un effet positif limité pour l’oseltamivir et le zanamivir – instaurés dans les 48 heures suivant l’apparition des symptômes – sur les symptômes de la grippe : raccourcissement de leur durée de 0,5 à 1,5 jours. On n’a pas pu démontrer d’effet significatif sur l’incidence des exacerbations d’asthme ou sur la fonction pulmonaire (même pas dans l’étude menée chez des enfants asthmatiques), sur l’usage d’antibiotiques ou sur l’incidence de l’otite moyenne...."

"- Le virus pandémique H1N1 est sensible aux inhibiteurs de la neuraminidase, mais quelques cas de résistance à l’oseltamivir ont été constatés. Aucune étude clinique ayant analysé l’efficacité de ces médicaments dans la grippe par le virus pandémique H1N1 n’a été publiée à ce jour. Les résultats dans la grippe saisonnière font craindre que l’effet sera ici aussi limité.."....

."....il convient de souligner que l’on ne dispose que de très peu de données concernant l’innocuité de ces médicaments dans ces groupes.

Dans la méta-analyse mentionnée ci-dessus, le seul effet indésirable observé avec l’oseltamivir était des vomissements. Les vomissements constituent de fait un effet indésirable fréquent de l’oseltamivir (fréquence allant jusqu’à 10% dans les études cliniques)."

 "....L’envergure des études est cependant insuffisante pour pouvoir détecter des effets indésirables plus rares. Ainsi, on a rapporté des effets neuropsychiatriques (convulsions, délire, agitation, hallucinations…) avec l’oseltamivir et le zanamivir, surtout chez les enfants et les adolescents, mais on en ignore l’incidence, et la causalité est incertaine.

Avec le zanamivir, des réactions allergiques (p.ex. œdème oro-pharyngé ou œdème facial, éruptions cutanées) et des problèmes respiratoires (p.ex. bronchospasme, surtout chez les patients asthmatiques ou atteints de BPCO) ont aussi été décrits."

Référence de ce qui précède:  http://www.cbip.be/nieuws/index.cfm?welk=350

 

Sur le Tamiflu par Wikipédia:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tamiflu#cite_note-prescrire-11

Vu à la télé: La télé publique allemande critique le business de la grippe A, l'inefficacité du Tamiflu et les pressions de Roche sur les hommes politiques:


Sur Donald Rumsfeld et le Tamiflu par Wikipédia:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Donald_Rumsfeld

A propos de la Badiane "chinoise" et du pastis (Buvez du Pastis?).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Badiane_chinoise

Même en l’absence de preuve directe de la responsabilité de l’oseltamivir (Tamiflu) dans les accidents psychiatriques, dont des dizaines de défenestrations,  le gouvernement japonais a recommandé en 2007 de ne pas prescrire cette molécule chez les enfants et adolescents.

New concerns about oseltamivir [archive], Lancet 2007; 369:1056

C /  Faut-il vacciner ou pas?

Les vaccins ont été élaborés à la va-vite
On a rajouté des composants douteux (squalène, thiomersal) dans certains de ces vaccins distribués en Europe pour pouvoir les produire plus vite, en grandes quantités.
Ni l'efficacité ni l'innocuité de ces vaccins ne sont prouvées.
Le squalène est interdit, aux USA, par la FDA (Food & Drug Administration).

En 1999, le Centers for Disease Control et l’American Academy of Pediatrics (AAP), suivant le principe de précaution, ont demandé le retrait du thiomersal des vaccins américains et européens.

Le très officiel Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique ( http://www.cbip.be) dit ceci:
(citations, c'est moi qui souligne)

"....Un vaccin spécifique contre le virus H1N1 pandémique est actuellement en cours de développement.  On ne dispose pas pour le moment d’informations détaillées en ce qui concerne, par exemple, la composition du vaccin, le nombre de doses requises ou les groupes cibles prioritaires. ..."

"...Bien que la virulence du virus ne semble pas inquiétante à l’heure actuelle, et que la plupart des patients atteints d'influenza par le virus H1N1 pandémique évoluent spontanément de manière favorable, il semble de plus en plus évident que certains groupes de patients tels que les femmes enceintes, les patients asthmatiques ou présentant d'autres affections chroniques telles qu'une obésité morbide, ont un risque plus élevé de morbidité sévère  [voir communiqué de presse du 13/07/09 de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS): www.who.int/entity/csr/disease/swineflu/notes/h1n1_vaccine_20090713/en/index.html]. Cette information est importante pour définir les groupes chez lesquels la vaccination s’avèrera prioritaire lorsque le vaccin sera disponible.  En plus de ces groupes à risque élevé de complications liées à l'influenza, les professionnels de la santé constitueront probablement également un groupe-cible prioritaire.

..."Il faut signaler que la délimitation des groupes à risque est faite essentiellement sur base d’un consensus, et qu’il n’existe que très peu de preuves scientifiques sur lesquelles on peut se baser."

 

L’OMS attire l’attention sur l’importance de suivre les effets indésirables éventuels du vaccin grippal pandémique, comme c’est le cas pour d’autres vaccins récemment commercialisés. Le «vaccin pandémique» sera probablement administré à une beaucoup plus grande échelle et il se peut que le processus de production diffère du processus classique. Ce sont des raisons supplémentaires pour procéder à un suivi plus actif des éventuels effets indésirables...." (Expérimentation humaine de masse)

Le site du docteur  Marc Girard:

http://www.rolandsimion.org/spip.php?article29
http://www.rolandsimion.org/spip.php?rubrique16
http://www.rolandsimion.org/spip.php?article47

Haut Conseil de la santé publique français:

http://www.hcsp.fr/explore.cgi/accueil?ae=accueil

Je cite un extrait du rapport:

..."Pandémie grippale: Pertinence de l’utilisation d’un vaccin pandémique dirigé contre le virus grippal A(H1N1)v et Pertinence de l’utilisation d’un vaccin monovalent, sans adjuvant, dirigé contre le virus grippal A(H1N1)v.

Cependant, le Haut Conseil de la santé publique Français, reconnaît bien: ".....que l’orientation des instances internationales (notamment les agences du médicament) est le développement d’un vaccin pandémique A (H1N1)v, sous forme d’une variation des vaccins prototype H5N1. Si les firmes productrices laissent espérer la mise à disposition de lots dès l’automne, il sera difficile d’extrapoler à ce nouveau vaccin les données d’immunogénicité et de tolérance des vaccins dirigés contre le virus H5N1.

Un minimum d’évaluation de ces nouveaux vaccins sera nécessaire. Les données ne seront vraisemblablement pas disponibles avant la fin de l’année et ne concerneront pas initialement les enfants. Or la perspective d’utiliser un adjuvant stimulant fortement l’immunité chez des sujets dont le système immunitaire est en pleine maturation n’est pas sans soulever des questions et doit être étudiée. ...."

D /  VACCINS contre la grippe porcine AH1N1: 3 compositions

1/  le vaccin anti-AH1N1 sous-dosé à 7,5 µg et adjuvé avec du squalène

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/08/29/grippe-a-un-vaccin-douteux-aux-adjuvants-risques-sera-experi.html
http://www.rolandsimion.org/spip.php?rubrique20

Controverse à propos de l'impact sur la santé du squalène:

Le squalène est une substance naturelle, présente en petite quantité dans certaine parties du corps humain. Il est utilisé comme cosmétique, mais aussi comme un adjuvant immunologique de vaccins. Il augmente très fortement la réponse immunitaire et donc les risques liés à l'utilisation du vaccin. L'usage du squalène est interdit par la FDA (Food & Drug Administration).
La réponse immunitaire et permet de sous-doser  l'antigène présent dans le vaccin. Il existe une controverse sur les avantages et les dangers du squalène utilisé en tant qu'adjuvant vaccinal [1] [2], en particulier quand il est injecté [3] [4] [5]. Il semble induire des effets immunologiques (autoimmuns) qui pourraient expliquer le syndrome de la guerre du golfe [6] chez les soldats ayant été vaccinés contre l'anthrax, avec cet adjuvant [7] L'OMS questionne son intérêt en terme de coût-avantages [8]. Ces doutes ont été relayés par la presse nord-américaine [9] et ont été ré-exprimés en Europe à l'occasion de son utilisation dans certains vaccins antigrippaux.
  1. http://www.sciencebasedmedicine.org/?p=851 [archive]
  2. SÖFW Journal: Cell Toxicity of UV-A Irradiated Squalene [archive]
  3. New Engl J Med 360:1192 [archive]
  4. Review of Asa, Cao & Garry (2000) (page 17) [archive]
  5. The Endogenous Adjuvant Squalene Can Induce a Chronic T-Cell-Mediated Arthritis in Rats, American Journal of Pathology. 2000;156:2057-2065. [archive]
  6. Antibodies to squalene in Gulf War syndrome, Department of Microbiology, Tulane Medical School [archive]  Parmi les symptômes qu´ils ont développés, l´on peut retenir l´arthrite,la fibromyalgie, la lymphadenopathie, les éruptions cutanées, les éruptions photosensibles, les éruptions malaires en ailes de papillon, la fatigue chronique, les maux de tête chroniques, perte anormale de poils, les lésions cutanées incurables les ulcères aphteuses, les vertiges, l´asthénie, la perte de mémoire, les troubles neurologiques de la marche, les changements d´humeur, les problèmes neuropsychiatriques, les effets des anti-thyroïdiens, l´anémie, une vitesse de sédimentation globulaire (ESR) élevée, le lupus érythémateux systémique, la sclérose multiple, la sclérose latérale amyotrophique (SLA), le phénomène de Raynaud, le syndrome de Sjorgren, la diarrhée chronique, les transpirations nocturnes et les températures subfébriles.»
  7. Antibodies to Squalene in Recipients of Anthrax Vaccine, Experimental and Molecular Pathology 73, 19–27, 2002   
  8. WHO Global Advisory on Squalene in Vaccines [archive]
  9. Benefit and Doubt in Vaccine Additive [archive], Andrew Pollack, New York Times, September 21, 2009
2/ Le vaccin, en flapules pour 10 patients, avec squalène et thiomersal:

On y  ajoute pour favoriser une plus longue conservation, de l'éthylmercure, le thiomersal, ce qui n'est pas sans poser de questions supplémentaires. On utilise depuis les années 1930 le thiomersal comme agent conservateur dans les vaccins. En 1998, une étude scientifique suggérait que l'injection de vaccins ciblant la rougeole, les oreillons et la rubéole (vaccin R.O.R au thiomersal) puisse être à l'origine du développement d'un syndrome autistique chez huit enfants. En 1999, le Centers for Disease Control et l’American Academy of Pediatrics (AAP), suivant le principe de précaution, ont demandé le retrait du thiomersal des vaccins européens et américains. Depuis lors, le thiomersal dans les vaccins pour enfants a été présenté par certaines associations comme la cause de cas d’autisme et plusieurs milliers de parents aux États-Unis ont engagé des procédures judiciaires. Mais la recherche scientifique n’a pas trouvé jusqu'ici de preuves convaincantes que le thiomersal était à l’origine de cas d’autisme.

3/ le Vaccin dosé à 15µg et sans adjuvant

UNE  ÉTUDE réalisée chez 240 sujets par le laboratoire CSL (Australie) a testé l’efficacité d’un vaccin monovalent sans adjuvant, inactivé anti AH1N1 à la dose de 15 ou 30 µg d’antigène hémagglutinine administré par voie intramusculaire. Les titres d’anticorps étaient mesurés à J0 et à J21. Les résultats montrent qu’à J21 un titre d’anticorps à 1:40 ou plus était obtenu chez 116 patients sur les 120 ayant reçu la dose de 15 µg (soit 96,7 %) et chez 112 des 120 patients ayant reçu la dose de 30 µg (soit 93,3 %).

Les auteurs concluent à l’immunogénicité chez l’adulte d’une dose unique de 15 µg de vaccin anti H1N1. Le haut niveau de protection immunitaire apporté par une dose unique de 15 µg devrait permettre d’assurer plus facilement la logistique des programmes de vaccination H1N1 de masse.

Référence: Dr Christèle Leblond-Joly.

1) Clark TW et coll. Trial of influenza A (H1N1) 2009 monovalent MF59-adjuvanted vaccine – preliminary report. N Eng J Med 2009; publication avancée en ligne le 10 septembre 2009 (10.1056/NEJMoa0907650).

2) Greenberg et coll. Response after one dose of a monovalent influenza A (H1N1) 2009 vaccin – preliminary report. N Eng J Med 2009; publication avancée en ligne le 10 septembre 2009 (10.1056/NEJMoa0907413)

http://www.medespace.znsoft.fr/news.php?readmore=2048

E /  VIDEOS:

VIDEO    http://www.youtube.com/watch?v=UpA448TpOO4&feature=player_embedded#t=547

VIDEO   http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/06/14/grippe-porcine-le-depute-et-animateur-canadien-andre-arthur.html

VIDEO   http://www.france24.com/fr/20090911-etats-mobilisent-contre-premiere-pandemie-xxie-siecle-grippe-a-h1n1-oms-vaccination

F /  L'HYSTERIE COLLECTIVE:

En Belgique, les administrations communales ont reçu un courrier officiel conseillant de préparer à tout hasard des tombes en surnombre, dans les cimetières...

Des dizaines de miliers de "cercueils en plastique" commandés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency ... Organisation des situation d'urgence) ont été découverts, stockés au milieu de la Géorgie (USA). Ce ne sont pas proprement dit des cercueils , mais des container étanches et anti chimique.Ils sont appelés "Burial vault" ( coffre fort d'enterrement ). Pourquoi faire? Trois à six cadavres par container?    http://www.polyguardvaults.com/index.cfm?ID=1

VIDEO   http://www.dailymotion.com/video/x668m4_des-milliers-de-cercueils-au-cas-ou_news  
                      
Localisation d'un gigantesque stock de
"Burial vaults" sur Google Earth: Allez à     33.5659, -83.48507

Combattre la grippe avec des pouvoirs spéciaux?


La Commission de la Santé publique de la Chambre a adopté à l'unanimité, sauf le VB qui s'est abstenu, un projet de loi accordant des pouvoirs spéciaux au gouvernement en cas d'épidémie ou de pandémie de grippe A-H1N1. En cas d'épidémie, il y aura "urgence à disposer d'un cadre juridique adéquat", a justifié la ministre de la Santé Laurette Onkelinx. (JDM 24/09/2009)

G /  LA PARANOÏA DE CERTAINS:

Nous serions face à un "complot mondial pour détruire une partie de la population"......... No comment.

H  /  CONCLUSIONS:

Ami lecteur, si tu as lu ce qui précède, tu en sais autant que moi, tu es édifié et tu es un homme averti.

Et toi, ami médecin, tu as, malgré toute ton "officielle irresponsabilité", intérêt  à faire signer par chaque patient, un "consentement éclairé", dans lequel seraient clairement expliqués les bénéfices et les risques, ainsi que la façon de procéder en cas de demandes de réparation pour effets secondaires, avant de procéder à tout vaccin AH1N1 ou à toute prescription d'antiviral Tamiflu ou Relenza...

Dr  Pierre  Schnock, médecin à Charleroi, Belgique.

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 23:58

On ne le dira jamais assez!

C'est une énorme arnaque!!!




L'imposture de la "grippe A" Dévoilée

envoyé par ichigo253.


Parmi les inévitables résultats:

Pour éviter une grippette tout ce qu'il y a d'hypothétique:
Des avortements en série, quant à eux bien réels!...


Exemples au Portugal


Trois cas d'avortements au Portugal:

Texte anglais:
 

http://theflucase.com 


A pregnant woman who took the Pandemrix swine flu jab was rushed to the Hospital de Santo André, em Leiria in Portugal but lost her baby.

This is the third case in a few days in Portugal but health officials say they cannot confirm any link  betewen the death of the baby and the Pandemrix vaccine in spite of the fact there is a huge body of scientific evidence that these vaccines for which there are oddly no clinical data but which are classified as bioweapons by EU and US authorities are damaging. The 27-year-old was 20 weeks pregnant and was vaccinated ot the begining of this month.
Texte portugais:

http://www.radiohertz.pt/?pagina=noticias&id=1660


Deu ontem entrada no Hospital de Santo André, em Leiria, mais uma grávida com um feto morto e que tinha sido vacina contra a gripe A (H1N1). É o terceiro caso em poucos dias, mas as autoridades não confirmaram até agora nenhuma relação causa-efeito entre a morte dos fetos e a inoculação.

A jovem de 27 anos estava grávida de vinte semanas e tinha sido vacinada no início do mês. Deu ontementrada no Hospital de Santo André, em Leiria, que confirmou a morte do feto, que será autopsiado.

Ontem foi confirmada, no hospital CUF Descobertas, a morte de um feto de 34 semanas, cinco dias depois de a mãe ter sido vacinada contra a gripe A. A situação surgiu dois dias depois de uma outra mulher, vacinada em Portalegre, ter perdido a filha que esperava há também 34 semanas. A Direcção-Geral da Saúde recusa comentar o caso até serem conhecidos os resultados de análises e testes que só podem ser feitos depois do nascimento.

O director clínico do Hospital CUF Descobertas garantiu hoje que vai ser feita autópsia ao feto que morreucom 34 semanas. A autópsia poderá ser fundamental para encontrar a causa da morte, mas os médicos recusam estabelecer uma ligação entre a morte do bebé e a vacina para a gripe A.


Pour ceux qui ne lisent ni l’anglais ni le portugais, voir la confirmation en français sur Doctissimo.

Le Portugal est un pays en Europe qui a décidé de vacciner dès la semaine dernière les femmes enceintes par le vaccin H1N1.

Ce pays utilise le même vaccin que la France va appliquer aux femmes enceintes. 

Il est à déplorer, depuis vendredi dernier, 3 décès de fœtus dans les 48H00 de la vaccination au H1N1.

Les autorités sanitaires portugaises indiquent qu'ils n'y a pas de rapport de cause à effet (mais, bien sûr, ce sont 3 coïncidences bizarres!!!).

[La question qui tue!:] Les USA refusent d'utiliser le vaccin H1N1 que les autorités françaises sont en train d'injecter au peuple français. Pourquoi?

Sylvie Simon

*  *  *  *  *  *  *

En Ukraine:

Explosion de malades
après pulvérisation d'avions
volant en basse altitude

0
 0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 00:22

Les plans derrière la troisième guerre mondiale sont divulgués!

Les survivants d'Auschwitz proposent une constitution pour une nouvelle Europe

 


Auschwitz, Pologne, 13 novembre 2007:


Plus de 30 survivants du camp d'extermination d'Auschwitz et d'autres camps de concentration nazis se sont réunis à Auschwitz pour une conférence d'une journée.


Basé sur leur credo moral unique, ce groupe d'hommes et de femmes extraordinaires ont décidé de mettre tout leur poids dans le débat sur l'avenir de l'Europe.

 

Au cours d'une cérémonie solennelle, les survivants de cet «enfer sur terre» ont partagé leurs expériences passées et proposé une constitution pour «Une Europe pour le peuple, par le peuple».


L'objectif principal de ce document unique est la protection de la vie et de la santé des populations aujourd'hui menacées par les intérêts industriels qui tirent des milliards de dollars de profit en transformant le corps humain en marché commercial.

 

L'industrie pharmaceutique et l'industrie des aliments génétiquement modifiés ont un dénominateur commun: les produits brevetés au service des groupes d'investissement géants aux dépens de la santé et de la vie de millions de personnes.


Il ne s'agit pas d'une campagne politique mais d'une «question de moralité» a expliqué August Kowalczyk, fondateur de la Fundacja Hospicjum Oswiecim (Fondation de l'Hospice d'Auschwitz), principale organisatrice de la conférence.


La conférence a attaché une importance particulière au fait que le camp de la mort d'Auschwitz était aussi un camp d'esclavage, dirigé par IG Auschwitz, une filiale à 100% détenue par le cartel chimique IG Farben. Ce cartel réunissait Bayer, BASF, Hoechst et d'autres entreprises, qui continuent aujourd'hui de menacer la vie de millions de personnes, mais par des moyens autrement plus subtils. La conférence a été coorganisée par la Dr. Rath Health Foundation, un critique déjà ancien du commerce pharmaceutique avec la maladie. En récompense de son travail au service de l'humanité, cette organisation a reçu le "Témoin de vie" remis par les survivants d'Auschwitz, avec la demande symbolique de protéger la mémoire d'Auschwitz pour les générations à venir.


Dans son discours, Dr. Rath a indiqué que les mêmes groupes d'intérêts industriels, comme les cartels du pétrole et des médicaments synthétiques, préparent actuellement la troisième guerre mondialeavec une utilisation des armes nucléaires.

 

«Après avoir été exposés par cette conférence, ces plans ne pourront plus être exécutés».


Pour retrouver ce texte, cliquez sur la photo ci-dessous.


Pour lire le discours du Dr. Rath pendant cette conférence, cliquez ici.


Pour voir des images de la conférence, cliquez ici.


Pour regarder une courte interview d'August Kowalczyk, cliquez ici.


Pour obtenir des informations sur la nouvelle constitution pour l'Europe proposée par Témoin de vie, cliquez ici.



Mêmes causes, mêmes effets


Si en 1941, nous avions été en mesure de vous dire qu'un génocide se préparait, que la "solution finale" pour les juifs était organisée, avec camps de concentration, expérimentations, extermination...


Comme aurions-nous été reçus?


Or, ne nous a-t-on pas menti sur la Shoah?


Les mensonges sur l'extermination des juifs, tziganes... devrait faire réfléchir ceux qui trouvent invraisemblable l'idée qu'il puisse y avoir un plan organisé de diminution de la population mondiale.
Pourtant, que ce soit la Croix-Rouge, le Vatican, Winston Leonard Spencer-Churchill lui-même, tous savaient pour ce plan dit "solution finale", et ils n'ont rien dit!

Même les laboratoires louaient des lots de déportés pour faire des expériences.


Et pour cause, se sont notamment les banquiers de la City qui ont financé Hitler, ils pouvaient être au courant!!!


Le géant chimique IG. Farben, fut au cœur de la machine de guerre d'Hitler.


 

IG. Farben avait une branche US, contrôlée par les Rothschild, par l'intermédiaire des Warburg (Paul Warburg, qui dirigeait durant sa création, la banque privée "Central Bank of America", la Réserve Fédérale, en 1913, siégeait comme directeur d'American IG). I.G Farben, était chargé de l'organisation du camp des travaux forcés à Auschwitz (tests pharmaceutiques sur les déportés, pour les grands labos du Monde), et était en réalité une division de la Standard Oil, laquelle appartenait officiellement aux Rockefeller (l'empire des Rockefeller fut fondé par les Rothschild).

Bref, on retrouve les "mêmes" financiers/instigateurs/organisateurs aujourd'hui, que pour ces tragiques événements!!!

 
Et ces infos diverses
1) Ce que contiennent les vaccins
 
 
 
 
3) Extrait de la fiche envoyée aux familles, par le Collège Paul Eluard de Ste Geneviève des Bois (page 3).

Non, vous ne rêvez pas, à la page 3, le "NON" devant la case à cocher n'est pas imprimé! Les deux cases seraient-elles pour dire 2 fois oui?

 

Et lisez bien, tout est fait pour dire "OUI" en croyant juste cocher que l'on a bien lu...


SURTOUT, NE RENVOYEZ PAS CE PIEGE A CONS*!!!


*Ou entièrement rayé + document refusant le vaccin, avec ou sans adjuvants, à trouver ici: http://vivresansogm.org/archivesartemisi/index.html

 

 

 

 
 
 
4) Pour mémoire:
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 23:52

Les journalistes ne croient pas aux mensonges,
mais ils les répètent!
C'est pire!



Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 00:09

Bien remplir le formulaire
de NON-consentement



Des fois, il faut être très concis:

NON, c'est NON!!!

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 23:12

Le "lobby anti-vaccinal" s'exprime!





Sylvie Simon - 1/6




Sylvie Simon - 2/6




Sylvie Simon - 3/6





Sylvie Simon - 4/6




Sylvie Simon - 5/6



Sylvie Simon - 6/6


Voir aussi:


(anglais)
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 22:48


Jean-Jacques Crèvecœur
nous invite à passer à l'action!

Pour rappel, c'est de ma propre initiative que je vous envoie ce courriel. Je ne suis financé par aucun groupe d'intérêt (qu'il soit pour ou contre les vaccins), je n'appartiens à aucune religion, à aucun parti politique, à aucune secte. Mes actions d'information contre cette campagne de désinformation, de manipulation et de contrainte autour de la grippe H1N1 sont motivées exclusivement par mon désir humanitaire de venir en aide à mon prochain. Et contrairement à ce que pensent certains esprits mal intentionnés, je ne profite nullement de cette campagne pour promouvoir ou pour vendre des services, des thérapies ou des produits
.


Si vous souhaitez prendre connaissance de mes courriels précédents, je vous invite à vous rendre sur mon site Internet (www.jean-jacques-crevecoeur.com). Si vous voulez recevoir gratuitement mes prochains courriels d'information, je vous invite à vous inscrire à ma liste d'envoi.
0
0
0

Madame, Monsieur,


Chers amis,

Cela fait un peu plus de deux mois que je vous envoyais mon courriel du 10 septembre posant 26 questions auxquelles aucune instance officielle ne semble vouloir répondre. Depuis lors, je pourrais allonger cette liste d’autant de nouvelles questions, ce que je ne ferai pas. En deux mois et demi, j’ai reçu personnellement plus de 18.000 courriels. Énormément de courriels d’encouragement. Beaucoup de courriels d’informations. Un petit nombre de courriels d’injures.


Quelques dizaines d’entre vous m’ont écrit très amicalement pour m’alerter sur le fait que mes propos étaient perçus comme extrémistes et qu’ils déforçaient, du coup, le sérieux de ma démarche d’information et d’avertissement à propos de ce vaccin H1N1. Alors, c’est vrai, je le reconnais, mes propos ont été parfois extrémistes et mon langage parfois choquant. Mais plus encore que mes propos, c’est la situation mondiale qui est extrême et choquante. Et ça, beaucoup de personnes semblent ne pas le comprendre. Les événements de ces dernières semaines (accidents post-vaccinaux, décès post-vaccinaux, épidémie d’origine suspecte en Ukraine), occultés complètement (ou presque) par les grands médias, m’ont plongé dans une humeur encore plus pessimiste. Honnêtement, je crains que nous n’ayons pas encore vu le pire de ce qu’on nous prépare.


Pour revenir à mes propos extrémistes et choquants, je tiens à dire que je ne suis pas seulement un scientifique ou un épistémologue des pratiques médicales. Je suis, avant tout, un être humain.


Et en tant qu’être humain, je revendique le droit d’avoir des émotions, de me mettre en colère, d’avoir peur pour tous ces innocents qu’on pousse vers un vaccin dangereux et injustifié. Je revendique aussi le droit de refuser l’instauration d’une dictature médico-pharmaceutique.
  • Oui, c’est vrai que je ne suis pas capable de garder mon calme quand je vois les responsables de Santé Publique (quelle ironie de se faire appeler comme cela, alors qu’ils me font l’effet d’irresponsables au service de la maladie des individus) affirmer, du haut de leur position de pouvoir, des contrevérités scientifiques grosses comme des montagnes.
  • Oui, c’est vrai que je pleure lorsque je vois les personnes les plus faibles immunitairement se faire vacciner dans les groupes dits prioritaires, alors que je sais que les vaccins affaiblissent encore davantage leur système immunitaire plutôt que de le renforcer.
  • Oui, c’est vrai que je désespère lorsque je constate que la plupart de mes frères et soeurs humains sont transformés en zombies par le lavage de cerveau télévisuel, incapables de discerner les mensonges et l’imposture des instances officielles.
  • Oui, c’est vrai que j’ai peur lorsque je vois les préparatifs militaires visant à «encadrer» la campagne de vaccination, soi-disant pour aider les efforts des gouvernements.
  • Oui, c’est vrai que j’enrage lorsque je constate que les entreprises pharmaceutiques bénéficient d’une immunité juridique totale, au cas où leur vaccin provoquerait des effets secondaires négatifs ou la mort.
  • Oui, c’est vrai que je me sens impuissant quand j’apprends que des femmes enceintes font des fausses couches 24 heures après avoir reçu leur vaccin, quand j’apprends que des jeunes enfants meurent ou sont entre la vie et la mort, quelques heures après la prise du vaccin.
  • Oui, c’est vrai que je hurle lorsque je lis les rapports d’autopsie des victimes ukrainiennes, terrassées en quelques heures par plusieurs souches de virus qui se sont recombinées et dont l’origine ne peut être qu’artificielle.
Mettez-vous à ma place, un instant. Ma femme et moi passons toutes nos journées sur ce dossier de la grippe H1N1. Nous lisons des centaines de documents, chaque semaine. Nous écoutons les déclarations officielles des responsables de santé publique et nous les comparons avec la réalité de la recherche scientifique et la réalité des chiffres. Nous relevons quotidiennement des mensonges et des incohérences.


Je suis très déçu de constater que l’immense majorité des grands médias qui nous subjuguent avec les rares morts de la grippe H1N1 n’ont pas jugé utile, depuis sept mois, d’organiser de vrais débats de fond sur l’efficacité des vaccins contre la grippe, sur les dangers d’une vaccination de masse, sur la nécessité de mobiliser des ressources face à cette pseudo-pandémie, sur les conflits d’intérêt évidents qui existent entre l’OMS, les compagnies pharmaceutiques et les décideurs politiques. À part quelques initiatives isolées, les journalistes relaient tous le même discours alarmiste autour d’une non-pandémie et la même propagande indécente au profit d’un vaccin qui commence à démontrer son extrême toxicité.


Je suis désolé pour ceux qui s’attendaient de ma part à un discours neutre, calme et posé. Si j’avais vécu dans les années 1940, avec le niveau de conscience et d’information qui est le mien, j’aurais probablement fait partie de ceux qui auraient hurlé aux Juifs de ne pas monter dans les trains, parce que je SAVAIS qu’ils ne reviendraient probablement jamais d’Auschwitz ou de Daschau. Lorsque je pressens ce qui se cache derrière cette campagne de vaccination massive, je prends le risque de passer pour un fou, pour un hystérique, pour un théoricien du complot, pour un hurluberlu. Mais je continue de crier à mes semblables: n’allez pas vous faire vacciner. Vous pourriez ne pas en revenir indemnes.


Les erreurs stratégiques que j’ai commises ces derniers mois

Je reconnais, en même temps, que mes émotions ont desservi mon objectif premier: celui d’informer de façon complète, honnête et exhaustive les êtres plongés dans la peur et la confusion à propos de cette pseudo-pandémie. Je sais que de nombreuses personnes n’ont plus lu mes courriels, parce que ça leur faisait peur. Je reconnais que j’ai fait des erreurs stratégiques, ces derniers mois:
  • J’ai fait l’erreur de vous balancer une masse énorme d’informations, sans vérifier que vous étiez capables d’encaisser le choc que ces informations (pourtant véridiques et fondées) pouvaient provoquer;
  • J’ai fait l’erreur de vouloir sauver un maximum de personnes, plutôt que simplement me contenter de délivrer une information complète sur le dossier;
  • J’ai fait l’erreur de m’identifier à la cause que je défendais, sans toujours prendre le recul nécessaire pour être mieux entendu;
  • J’ai fait l’erreur de me croire presque «Seul contre tous», lorsque j’ai entrepris de contrer les actions de propagande des médias et des responsables de Santé Publique;
  • J’ai fait l’erreur de lutter CONTRE le système en place, plutôt que de continuer à promouvoir une dynamique POUR la prise de responsabilité des individus;
  • J’ai fait l’erreur de considérer ceux à qui je m’adressais dans la position de victimes impuissantes et irresponsables, voulant les défendre seul contre les méchants!
Ce serait à refaire, j’agirais différemment. Mais comme me le faisait remarquer un de mes amis, celui qui n’agit pas ne risque pas de se tromper. Même si j’ai fait des erreurs, cette aventure personnelle a été pour moi un chemin initiatique extraordinaire. Dans ce sens, peu m’importe si je n’ai pas été parfait. Ceux qui devaient entendre mes avertissements les ont entendus, parce qu’ils étaient prêts et éveillés. Tant pis si les autres se sont arrêtés à la forme de mon message plutôt qu’à son contenu.


Aldous Huxley disait, dans le Meilleur des Mondes: «L’expérience, ce n’est pas ce qui arrive à quelqu’un, mais ce que ce quelqu’un fait avec ce qui lui arrive». En quatre mois, j’ai plus appris de la vie et sur moi que pendant les années qui ont précédé. J’espère qu’il en a été de même pour vous. Et je sais que j’ai contribué (avec d’autres) à ouvrir les consciences d’un grand nombre de personnes. Je sais que mon engagement a poussé d’autres individus à se mettre debout et à prendre leurs responsabilités, à leur tour. Ça, sans aucun doute, fut ma plus belle récompense et ma plus belle satisfaction dans toute cette histoire.
0
À vous de jouer, à présent !


Vous le savez, je suis loin d’être le seul à refuser cette vaccination de masse, qui se prépare. De nombreux spécialistes ont fait entendre leur voix pour dénoncer les manipulations, les falsifications, mais aussi les dangers et l’inutilité de ce vaccin. Je pense aux docteurs Marc Girard, Marc Vercoutère, Alain Scohy, Louis De Brouwer, Guylaine Lanctôt, Martine Gardénal, Éric Ancelet, Michel Georget, Ryke Geerd Hamer, Tom Jefferson, Joseph Mercola, Russel Blaylock, Lima Raibow, Teresa Forcades, Leonard Horowitz, Marc Zaffran, Christian Tal Schaller et bien d’autres. Je pense à des journalistes comme Sylvie Simon et Alex Jones, mais aussi à des responsables politiques comme la Ministre de la Santé polonaise qui refuse (avec le soutien de son premier ministre) d’acheter des vaccins pour la population de son pays. Je pense à ces centaines de lanceurs d’alertes et à ces milliers de personnes qui s’expriment sur les forums de discussion pour informer, pour alerter, pour relayer, pour refuser.


Vous êtes donc des dizaines de milliers à refuser non seulement ce vaccin, mais surtout la démarche de déresponsabilisation, d’infantilisation et d’obligation qui l’accompagne. Le piège serait de laisser quelques porte-parole se faire lyncher, se faire discréditer, se faire éliminer pour clore ou étouffer le débat.


Je vous le disais lors de mon tout premier courriel, fin août 2009 (note: tous mes courriels sont disponibles sur mon site Internet www.jean-jacques-crevecoeur.com): cette campagne montée de toutes pièces (avec fausse pandémie et vaccination obligatoire) est une merveilleuse opportunité pour chacun de nous de manifester notre puissance individuelle et de reprendre en mains la responsabilité de notre vie, dans tous ses aspects. C’est ce que je disais également dans ma conférence du 12 septembre dernier. Allez l’écouter, si ce n’est déjà fait.


Vous aurez compris qu’il est temps, pour chacun d’entre vous, de consacrer un temps prioritaire à étudier ce dossier et à agir, afin de bâtir une nouvelle dynamique.

Beaucoup d’entre vous m’ont demandé ce qu’ils pouvaient faire pour m’aider. Certains m’ont proposé de l’argent. Je n’attends rien comme aide directe, même si cette opération me coûte cher et m’amène à m’endetter de plus en plus. Ça n’a pas d’importance: c’est le choix que j’assume pleinement. Comme le nerf de la guerre actuellement, c’est l’information, c’est à chacun de vous, à présent, de contribuer à rétablir la vérité dans les mondes médical, politique et médiatique. C’est la raison pour laquelle je vous propose trois actions individuelles à mettre en oeuvre dès aujourd’hui, quelque soit le pays dans lequel vous vivez.


ACTION N° 1: RECENSEMENT DES VICTIMES DU VACCIN H1N1

Depuis le début de cette affaire, les médias ont amplifié exagérément la gravité de la grippe H1N1, en occupant tout l’espace médiatique avec les chiffres largement surestimés du nombre de cas de grippe H1N1 et chaque rare personne décédée soi-disant de la grippe H1N1 (alors que la cause du décès était souvent une maladie sous-jacente, l’utilisation du Tamiflu, une autre maladie (comme la méningite) ou la vaccination). Depuis que les vaccins sont distribués à la population, curieusement les mêmes médias rechignent à mettre en évidence les nombreux effets secondaires et les décès liés directement à la vaccination. De plus, quand ils le font, c’est parfois avec quinze jours de retard par rapport à l’événement et sans trop insister là-dessus.


Pourtant, les témoignages que je recueille font état de nombreux effets secondaires, dans plusieurs pays: paralysies partielles ou totales, chocs anaphylactiques graves, céphalées intenses pendant plusieurs jours, fausses couches chez les femmes enceintes, décès de personnes en bonne santé et d’enfants. Lorsque les médias nous en parlent, c’est pour nous rassurer sur le fait que tous ces effets secondaires et tous ces décès ne sont que des "coïncidences" dont on ne peut absolument pas déduire un lien de causalité entre le vaccin et les effets subis. Même s’ils sont statistiquement très nombreux.


Je rappelle, pour ceux qui pensent que j’affabule, que les études faites en Europe sur le vaccin H1N1 ont mentionné quand même 7 décès sur les 2.000 volontaires en bonne santé qui s’étaient prêté au jeu. Malgré ce résultat catastrophique, qui aurait dû convaincre l’agence européenne du médicament d’interdire la mise en marché du vaccin, les autorisations ont été données comme s’il s’agissait d’une simple formalité. À ce sujet, j’invite tous mes lecteurs (surtout les parents d'enfants qui se posent des questions et qui angoissent) à prendre connaissance d’un des derniers articles du docteur Marc Girard, dont je précise (pour l’information de notre grand journaliste national Guy Gendron) qu’il n’est ni adepte d’une secte, ni promoteur de la Biologie Totale, ni un théoricien du grand complot.


Face au silence des médias, c’est à nous à agir.

L’ACTION QUE JE VOUS PROPOSE EST DE TÉMOIGNER DE TOUS LES EFFETS SECONDAIRES NÉGATIFS DONT VOUS AVEZ CONNAISSANCE. CES TÉMOIGNAGES DOIVENT OBLIGATOIREMENT ÊTRE NOMINATIFS. JE VOUS INVITE À VOUS RENDRE SUR LE BLOG QUI RECUEILLERA EXCLUSIVEMENT LES ACCIDENTS POST-VACCINATION H1N1.

ADRESSE DU BLOG: http://vaccinh1n1.blog.mongenie.com/ dans la rubrique Laissez votre trace. POUR UN MAXIMUM D’EFFICACITÉ, VOICI LA PROCÉDURE QUE JE PROPOSE:
  • Décrivez uniquement des faits – pas un roman, personne n’a plus le temps de lire des romans.
  • Indiquez les renseignements suivants:
  • Nom – prénom – localité – adresse électronique – sexe – âge
  • État de santé avant la vaccination (pas besoin de détails – juste: maladie chronique sous-jacente ou bon état de santé ou description en deux – trois mots)
  • Date de la vaccination H1N1 (nom du vaccin ou du fabricant)
  • Effets secondaires ressentis et/ou observés
  • Date d’apparition de ces effets secondaires et durée de ces effets
  • Remarques éventuelles
L’OBJECTIF DE CE BLOG EST DE RASSEMBLER UN MAXIMUM D’INFORMATIONS POUR LES ENVOYER UNE FOIS PAR SEMAINE, À TOUS LES JOURNALISTES QUE VOUS CONNAISSEZ, MAIS AUSSI, À TOUS LES RESPONSABLES POLITIQUES ET À TOUS LES MÉDECINS QUE VOUS CONNAISSEZ (VOIR ACTION N° 2).


ACTION N° 2: «JOURNALISTES, POLITICIENS, MÉDECINS, NE SOYEZ PLUS COMPLICES»


Vous en êtes conscients, nous subissons depuis des mois une désinformation complète de la part des médias, des responsables politiques et des experts médicaux, à de très rares exceptions près. Les journalistes, les politiciens et les experts sont utilisés exclusivement comme agents de propagande pour:
  • dramatiser les quelques rares histoires anecdotiques liées à des supposés cas de grippe H1N1;
  • amplifier les risques (on nous présente toujours le risque maximum encouru par la population – 25 à 35 % seront touchés, nous dit-on. Je rappelle qu’on nous avait déjà fait le coup avec la grippe aviaire en nous présentant la perspective de 320 millions de morts – en dix ans, nous en avons eu 248, à l’échelle de la planète!)
  • nous focaliser sur les risques (réels) de la grippe, en occultant tous les autres risques qui peuvent nous faire mourir (je rappelle qu’au Canada, par exemple, 8.000 personnes décèdent, chaque année, de maladies nosocomiales, parce qu’elles ont contracté une infection dans les hôpitaux à cause de leur insalubrité – et ça, pas un mot des médias sur ce grave problème récurrent)
  • attribuer faussement des décès à la grippe, alors que les personnes souffraient de problèmes cardiaques, respiratoires ou autres ou qu’ils sont morts à cause du Tamiflu
  • nous faire peur en agitant toujours le spectre de la grippe espagnole et des millions de morts potentiels que pourrait occasionner cette grippe.
Je lance donc l’opération «JOURNALISTES, POLITICIENS, MÉDECINS, NE SOYEZ PLUS COMPLICES». L’idée est simple, et elle m’est venue lorsque j’ai vu les centaines de réactions que les Québécois ont eues à l’égard du journaliste Guy Gendron et de son faire-valoir Alain Gravel, suite à leur émission de salissage à mon égard et à l’égard de Guylaine Lanctôt, pour discréditer le mouvement anti-vaccinaliste.


Je vous invite à commencer TOUS, à contacter les journalistes, les politiciens et les médecins que vous connaissez ou que vous écoutez. Écrivez-leur, téléphonez-leur, rappelez-les, encore et encore. Noyez-les d’appels pour leur réclamer la VÉRITÉ sur cette campagne de vaccination. Noyez-les de courriels pour leur envoyer toutes les informations dont vous disposez. Menacez-les de ne plus les écouter, menacez-les de déposer plainte contre eux pour complicité de crime contre l’humanité. Car il est criminel de ne pas nous informer des milliers d’effets secondaires que subissent les gens qui ont déjà reçu le vaccin contre la grippe H1N1. Il est criminel de donner la parole aux experts corrompus de la Santé Publique et du collège des médecins. L’idée est de les faire craquer dans la chape de silence qu’ils maintiennent, forcés et contraints. Dans un mois, il sera trop tard.


L’ENVOI DE CES INFORMATIONS DOIT SE FAIRE PAR TOUS LES CITOYENS QUI VEULENT PRENDRE LEUR VIE EN MAINS. NE COMPTEZ SUR PERSONNE POUR LE FAIRE À VOTRE PLACE. IL EST PRÉFÉRABLE QUE LES JOURNALISTES, LES POLITICIENS ET LES MÉDECINS REÇOIVENT DIX FOIS LA MÊME INFORMATION, DE DIX CITOYENS DIFFÉRENTS. IL EST TEMPS QU’ILS SE RENDENT COMPTE QUE L’OPPOSITION AU VACCIN N’EST PAS LE FAIT DE QUELQUES HURLUBERLUS.


ACTION N° 3: «DEVENEZ VOUS-MÊMES REPORTERS»

Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, puisque les journalistes ne font pas leur boulot, je vous propose de le faire à leur place. Je vous invite donc à filmer toutes les personnes qui ont ou qui auront des effets secondaires suite aux vaccins. Peu importe la qualité de votre matériel vidéo. Menez vos entrevues, comme le ferait un journaliste. Interrogez les victimes avec les mêmes questions que celles suggérées dans l’action n° 1, histoire de garder une trace de ce que risquent ceux et celles qui se feront vacciner avec ce vaccin complètement bâclé et aux effets toxiques bien supérieurs à tout ce qu’on a connu jusqu’à présent.


Je vous encourage ensuite à mettre sur Internet tous ces petits films (et de m’envoyer le lien de votre film par courriel).


MAIS, DE GRÂCE. NE RESTEZ PLUS PLANTÉS DEVANT VOTRE TÉLÉVISEUR OU DANS VOTRE FAUTEUIL.

PASSEZ À L’ACTION!:
  • POUR RECENSER LES VICTIMES DE LA VACCINATION;
  • POUR RÉCLAMER AUX MÉDIAS, AUX POLITICIENS ET AUX MÉDECINS LA VÉRITÉ SUR LA GRIPPE ET LES VACCINS;
  • POUR FILMER ET ARCHIVER LES TÉMOIGNAGES DES VICTIMES DU VACCIN.


IL Y VA DE NOTRE LIBERTÉ
ET DE NOTRE SOUVERAINETÉ!


Remerciements

Je profite de ce courriel pour vous remercier pour les milliers de marques d’amitié, d’amour, de soutien que j’ai reçues ces trois derniers mois. J’ai peut-être perdu l’estime de bon nombre de mes connaissances et de mes amis, mais j’ai aussi fait la connaissance d’hommes et de femmes extraordinaires, tant au Québec que partout ailleurs dans le monde (et pas seulement francophone). Je veux remercier aussi mes deux filles aînées, qui ont travaillé avec moi pour m’aider à gérer tous les messages reçus par courriel. Un merci tout particulier à ma femme, Cyrinne Ben Mamou, qui n’a pas hésité à mettre ses compétences scientifiques, son cœur et son énergie au service de cette cause.


À présent, le temps est venu pour moi de me retirer pour vous laisser prendre votre place. Depuis plus de 20 ans, je me suis toujours présenté comme un accoucheur et un éveilleur des consciences. Je n’ai ni la vocation d’un gourou, ni la vocation d’un leader. Ma plus grande satisfaction et ma plus grande récompense ne sont pas d’avoir un troupeau de fidèles qui me suivent. C’est au contraire de vous voir vous mettre debout et prendre la responsabilité de votre vie. J’estime avoir fait ma part. Rester plus longtemps aux avant-postes de ce combat serait contreproductif.


Je continuerai d’agir, mais en soutien des individus et des groupes citoyens qui se mettent en place un peu partout dans la francophonie.

Je formule le voeu que mon engagement n’aura pas été vain.


Je vous salue avec le coeur, toujours debout et conscient.

Jean-Jacques Crèvecœur


www.jean-jacques-crevecoeur.com

Nouvelles rubriques sur mon site:

Heureusement, quelques journalistes commencent à se poser sérieusement des questions. Et malgré les pressions qu’ils subissent, ils osent enfin aborder les questions de fond à propos de l’existence même de cette pandémie, du bien-fondé de la vaccination de masse, mais aussi de l’efficacité et de la sécurité du vaccin contre la grippe H1N1.


Prenez connaissance donc de ces quelques informations qui font du bien au cœur et à l’âme:
0
0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 09:21

Les dangers des vaccins se confirment!

Des neurochirurgiens réputés mettent en garde!


- Dr RUSSELL L. BLAYLOCK sur le risque du squalène se confirmant de plus en plus et sur le long terme par de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et le lupus


- Chris SHAW est spécialiste en neurosciences à l’Université de British Columbia et évoque les effets délétères du mercure contenu dans tous les vaccins et en particulier du risque pour la femme enceinte qui en incorpore plus par une injection que voie alimentaire


VACCIN GRIPPE A (H1N1): un neurochirurgien réputé met en garde!


Personne ne devrait accepter le vaccin contre la grippe porcine …. il s’agit d’un des vaccins les plus dangereux jamais conçus. Il contient un adjuvant nommé squalène (MF-59). Il a été montré que ce produit pouvait provoquer de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et le lupus. Il s’agit de l’adjuvant vaccinal  qui a été mis en cause dans le syndrome de la Guerre du Golfe, qui a tué plus de 10.000 soldats et provoqué une augmentation de 200% de la maladie de Lou Gehring  (sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot (ALS), maladie mortelle).


Le virus H1N1 tue en provoquant une «tempête de cytokines», entraînant le système immunitaire à réagir de manière excessive. C’est la raison pour laquelle il tue des jeunes personnes et provoque une maladie plus légère chez les personnes plus âgées dont le système immunitaire est davantage affaibli. Ce vaccin est un puissant stimulateur de l’immunité, qui rend  le virus capable d’une beaucoup plus grande létalité.


La meilleure protection est la vitamine D3. Il faudrait, dès que possible, en prendre 5000 UI (IU en anglais) par jour et, quand la maladie commence à s’étendre, augmenter la dose jusqu’à 15.000 UI par jour. La vitamine D3 module la réaction immunitaire, réduisant le risque de réactions excessives. Elle stimule le corps à produire ce qu’on appelle des peptides antimicrobiens (antimicrobial peptides), puissants destructeurs de virus qui ne font pas intervenir l’immunité. L’effet est proportionnel à la dose administrée. Plus la dose de vitamine D3 est élevée, meilleure la protection.


Les huiles de poisson contribuent également à réduire une réaction immunitaire excessive. Une cuillère à café par jour serait suffisante. (La meilleure est l’huile de poisson norvégienne au citron Carlson). En cas de symptômes graves, prendre une cuillère à café, deux fois par jour. Divers antioxidants peuvent aussi être utiles comme le curcuma, le «quercetin», l’extrait de pépin de pamplemousse, la vitamine C, ainsi que la vitamine E naturelle. Un apport multi minéraux/vitamines est aussi essentiel.


Puis-je vous demander de répandre ce message. Les gens doivent savoir comment se protéger.


Dr RUSSELL L. BLAYLOCK, M.D.


http://blogs.redding.com/tpratt/archives/2009/10/health-e...


Trudi PRATT, 4 oct. 2009.


http://www.theflucase.com/index.php?option=com_content&view=article&id=817%3Ahealth-experts-wary-of-swine-flu-vaccine&catid=1%3Alatest-news&Itemid=64&lang=fr

*   *   *   *   *   *   *


Chris SHAW est spécialiste en neurosciences à l’Université de British Columbia.


Se basant sur les chiffres publiés dans la notice du vaccin H1N1, Chris SHAW conclut à un taux de 395 cas de réactions graves sur 100.000 vaccinations. Ce qui, dit-il représente plus de 50 fois le taux d’hospitalisations dus au H1N1 lui-même (7,3 pour 100.000).


Ce qui inquiète Chris SHAW ce sont les effets à «long terme» possibles. La plupart des études sur les vaccinations font état de suivi de quelques jours, voire au plus de quelques mois. Chris SHAW déclare que ce n’est pas suffisant. Avec certains vaccins, précise-t-il, les réactions les plus graves apparaissent des années après la vaccination. Les problèmes neurologiques n’apparaissent pas du jour au lendemain. Il a fallu de 5 à 10 ans pour découvrir l’ampleur du syndrome de la guerre du Golfe. SHAW s’inquiète quant au suivi des effets secondaires des vaccinations au Canada. Ce sont de piètres suivis, déclare-t-il .


(…) L’Agence de Santé Publique Canadienne déclare sur son site que le thimérosal est sûr et que la quantité de mercure contenue dans le vaccin H1N1 est en dessous de la limite de sécurité fixées par Santé Canada.


«Il y a moins de mercure dans le vaccin que vous ne pourriez en trouver dans du thon» est-il affirmé sur le site.


En fait, la quantité de mercure dans le vaccin H1N1 non adjuvanté dépasse le taux de sécurité quotidien admis pour les femmes enceintes. Santé Canada a précisé que le taux de sécurité alimentaire pour le mercure chez les femmes enceintes est de 0,2 microgrammes (millionième de gramme) par kilo de poids corporel.


Le vaccin H1N1 non adjuvanté contient, lui, 25 microgrammes de mercure.


Un simple calcul mathématique montre qu’une Canadienne enceinte, qui pèse 80 Kg à terme, reçoit environ 56% de mercure en plus que ce que les normes de sécurité autorisent quand elle reçoit un vaccin non adjuvanté.


Selon les normes plus draconiennes de l’EPA, la même dose  équivaut en fait au triple de la dose quotidienne considérée comme sûre.


En outre, SHAW note que les normes de sécurité ont été établies pour le mercure entrant dans la composition des aliments et non pour l’injection dans le corps. L’injection d’un neurotoxique comme le mercure a un impact beaucoup plus important.


(…) En ce qui concerne le squalène, de plus en plus de preuves se sont accumulées ces dernières années  pour montrer que le squalène peut causer des maladies auto-immunes comme le lupus et l’arthrite rhumatoïde, chez les animaux.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 23:11


Le Dr Marc Girard met en garde
contre le vaccin H1N1


Et il pèse ses mots!


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 17:52

Une manœuvre extrêmement grave...

Nous sommes l'objet d'une manoeuvre extrêmement grave: deux mois avant l'apparition de cette grippe au Mexique, un contrat était signé entre Sanofi Aventis (labo français) et un labo Mexicain pour la création d'une usine de production de vaccins contre la grippe "dans l'hypothèse d'une future pandémie".


Répondez déjà aux "imbéciles-qui-n'y-croient-pas" qu'ils aillent voir le communiqué de l'A.F.P. du 9 mars 2009,car cela s'est fait en présence de M. Nicolas SARKOZY en visite au Mexique. Quand j'ai montré cela à mon Député il a bondi et a posé une question écrite à Mme le Ministre de la Santé (publiée au Journal Officiel le 7 juillet).


Comme vous le comprenez, la solution est collective. Il faut d'urgence prendre rendez-vous avec votre député et lui demander d'interroger le gouvernement:


1- Les laboratoires sont ils devenus voyants?


2- Pourquoi un expert Russe (une sommité nationale) déclare-t-il sur la chaine Ria Novosti (l'AFP Russe) "Le H1N1 a été fabriqué en laboratoire"?


3- Pourquoi le laboratoire Autrichien Baxter a-t-il envoyé des milliers de doses de vaccins contre la grippe, infectés par le virus de la grippe aviaire ? (Les tchèques l'ont testé d'abord sur des animaux qui sont tous morts, le labo s'excusant et indiquant qu'il s'agissait d'une "erreur de manipulation"?


4- Pourquoi va t on vacciner les français avec un produit contenant de l'hydroxyde d'aluminium et du squalene (2 produits hautement toxiques).


5- Pourquoi ne tirons nous pas la leçon du fait que le Secretary Of State U.S. vient de signer un décret conférant une totale immunité (juridique) aux fabriquants de vaccins contre la grippe H1N1 en cas de poursuites judiciaires?


6- Pourquoi le marché de ce vaccin a t il été classé secret défense?


7- Quel scénario sordide nous prépare-t-on?


ALLEZ VOIR EN GROUPE VOTRE DEPUTE ! DEMANDEZ LUI DE CESSER D'ETRE UNE LAVETTE! EXIGEZ QU'IL POSE CES QUESTIONS !


Dites lui que vous avez tous les éléments démontrant que le vaccin fera 10 fois plus de victimes que la grippe elle même. Cela s'est déjà produit en 1976 aux U.S.A. pour le même virus! Précisez lui que quand les gens vaccinés commenceront à en mourir, vous direz à tout le monde que vous l'aviez prévenu et qu'il n'a rien fait!


Bon courage

JPJ

 


Comment être plus légaliste que la loi?

1- En l'état actuel des textes, les vaccins obligatoires (diphtérie, tétanos et polio) le sont avant 18 mois.


Un médecin qui insiste pour vacciner un enfant de 3 mois est aussi dangereux qu'un chauffard, car à cet âge le système immunitaire n'est pas du tout formé. Bien sûr que ce médecin ne lira pas mon livre! Il n'ouvrira même pas la 1ère page! Il faut donc immédiatement changer de médecin et choisir un médecin homéopathe.


2- Par la suite, il faudra prendre l'initiative, auprès de ceux qui sont susceptibles de vous demander de faire vacciner l'enfant. (directrice de créche, ou d'école) Il ne faudra pas attendre qu'ils vous le demandent, mais tout de suite indiquer que vous voulez procéder aux vaccinations obligatoires, mais vous tenez absolument à respecter la Loi. Or, un arrêté du 28 février 1952 (Journal Officiel 5 mars 1952 p.2595) indique dans son article 3: "... Les sujets à vacciner doivent être soumis à un examen médical préalablement à chaque injection..."


Ce texte a été repris dans un autre arrêté du 19 mars 1965, et l'esprit de ce texte figue encore dans l'actuel article D 3111-7 du Code de la Santé Publique.


Il faudra donc, dans un 1er temps, demander où faut-il s'adresser pour la prise en charge de l'examen médical obligatoire avant toute vaccination. Le but est, par la suite, de demander au médecin qu'il délivre un certificat d'indication à la vaccination, c'est à dire qu'il écrive:


"...L'enfant X... est apte à recevoir tel vaccin, sans aucun risque pour sa santé...".


Dans le pays de lâches dans lequel nous sommes, ce n'est pas demain la veille qu'un médecin d'une part insiste pour vacciner, et, d'autre part, vous garantit par écrit que l'enfant ne risque rien...


Dans ce processus, vous n'apparaitrez pas comme quelqu'un qui refuse le vaccin, mais au contraire quelqu'un qui veut vacciner "parce que c'est obligatoire", mais qui veut obtenir la prise en charges des examens préalables "parce qu'ils sont obligatoires".

Or ce genre d'examen est coûteux, ce qui fait que la prise en charge mettre peut être plusieurs années avant d'arriver. En attendant on vous laissera tranquille, car vous attendez la prise en charge, et il leur sera difficile de prétendre que votre enfant serait plus dangereux pour les autres que tous les enfants non vaccinés, car ils ont un certificat de contre-indication (de complaisance, d'ailleurs dans 1 cas sur 2). A suivre...


Source: http://avocats.fr/space/jean-pierre.joseph/content/vaccins--mais-alors-on-nous-aurait-menti--_686CE59C-CD93-4513-B4C3-450158F332D6
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 00:37

Message de Stan aux enfants et adolescents:
"Fuyez les individus en blouse blanche!"


Une vidéo à faire voir aux enfants et ados,
afin qu'ils se la "buzzent" entre eux...



Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 20:07
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 13:24

L'Alliance pour la Santé

A tous les correspondants.

Pouvez-vous réserver votre soirée du mardi 24 novembre  2009 prochain, Paris, salle de la Mutualité, à 19 heures?

Pour la toute première fois dans notre histoire, une manifestation publique de grande envergure a reçu l’engagement et le soutien d’un maximum de professionnels de la santé, médecins et non médecins, et toutes disciplines confondues (naturopathes, ostéopathes, homéopathes, praticiens de médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique, phytothérapeutes, praticiens de massages, sophrologues, énergéticiens,…), ainsi que des groupes de consommateurs, des associations-santé départementales ou nationales, des défenseurs de l’environnement, et quasiment toute la presse spécialisée …!

Ce rassemblement a pris le nom d’«ALLIANCE POUR LA SANTE».

A ce jour, près de 70 associations, syndicats, fédération ou groupements divers* formant l’ALLIANCE POUR LA SANTE sont décidés à s’unir pour informer le public et les médias de la situation.

Une telle action répond assurément aux profondes inquiétudes et aux mécontentements liés à notre système en matière de santé:

- Le «libre choix de sa médecine et de son praticien».

- Le «libre choix vaccinal».

- Les «interdits ou dénis» qui pénalisent beaucoup de médecines non conventionnelles.

- Ainsi que l’importance d’une véritable «prévention active», sont de bons exemples je crois de ce qui préoccupe de plus en plus de français.

Petite lumière au bout du chemin : le modèle de ce que l’on nomme  aujourd’hui la « médecine intégrative », c'est-à-dire un partenariat où médecins allopathes et autres thérapeutes ou éducateurs de santé se respectent mutuellement et collaborent sereinement dans l’intérêt des patients.

Si ce modèle commence à fonctionner dans quelques états américains, au Canada anglais, en Australie, en Chine, en Inde ou même en Grande Bretagne … À quand la France ?

Cette soirée se positionnera dans une telle réflexion, partenariale et ouverte, et une dizaine d’intervenants prendront la parole.

De mémoire d’homme, aucun rassemblement n’avait jamais été aussi large et représentatif de tous les acteurs «des différentes médecines» dites « non conventionnelles» en France.

Des décisions et événements importants seront annoncés ce soir là.

Rendez-vous salle de la Mutualité (Métro Maubert) à 19H00, ce Mardi 24 Novembre.

2000 personnes sont attendues.

Participation libre.

Venez nombreux et merci de faire passer ce message à vos contacts, si vous le croyez bon.

(* Par exemple: Les Docteurs Gernez et Bodin, Philippe Debrosse, Maître Isabelle Robard, Jean-Marc Governatori, Yves Michel, Santé Port Royal, Votre Santé, FENAHMAN, REFORMED, ACECOMED, 123 santé, Consom’acteurs, Croisade pour la santé, Bâtir l’Avenir, Biocontact, Soleil Levant, The vegetarian, le Souffle d’Or, Jean-Jacques Crêvecoeur, le Centre Tapovan, Terre du Ciel...)

Infos: Alliance pour la Santé, 185 rue de Lourmel 75015 Paris  /  Tél.: 06 11 44 58 21  /  alliance-pour-la-sante@orange.fr

"Quand je ne sais pas, je demande; quand je sais, je partage..."

--------------------

Prévention - Alimentation bio - Environnement
Rassemblement de toutes les médecines


Avec Sylvie Simon, Daniel Kieffer, Maitre Isabelle Robard,
Philippe Desbrosses, les Docteurs Gardénal, Gernez et Bodin…

Infos: Alliance pour la Santé 6, rue Emile-Gilbert 75012 Paris
Tél : 06 11 44 58 21
185, rue de Lourmel - 75015 Paris
E-mail: alliance-pour-la-sante@orange.fr


Les événements sanitaires appellent une action de grande ampleur et un rassemblement durable: face à l’omniprésence chimique, au mépris des pouvoirs publics pour les médecines non conventionnelles, face au problème des vaccins, à l’absence d’éducation à la santé…, les principaux magazines de santé alternative, les médecins Luc Bodin, Martine Gardénal, André Gernez, Me Isabelle Robard (juriste), Sylvie Simon (journaliste,écrivain), Daniel Kieffer (président de la Fédération française de naturopathie)… annonceront le 24 novembre à Paris, où 2000 personnes seront attendues, la création de l’Alliance pour la Santé.


Ses objectifs:

- rassembler les partisans d’une politique de santé ;

- devenir l’interlocuteur des pouvoirs publics ;
- examiner la pertinence des médecines non conventionnelles ;
- mettre à jour un dictionnaire des praticiens alternatifs ;
- défendre les patients et praticiens ;
- contribuer à informer le grand public ;
- créer un organisme de contrôle composé d’experts indépendants ;
- renforcer la presse alternative et soutenir les opérations des associations membres.

Nous sommes de plus en plus nombreux à constater les dégâts d’une politique de la maladie, l’heure est venue d’agir ensemble et de mettre sur pied une véritable politique de santé, reposant sur des actions individuelles et collectives:

- prise de conscience du sens de la maladie;
- prise de conscience de ses responsabilités;
- liberté de soins;
- préconisation d’une alimentation variée, bio, essentiellement végétale;
- un air et une eau de qualité pour tous;
- mise en place d’une éducation à la santé;
- formation des médecins aux méthodes de soin et à la prévention naturelle;
- coopération de toutes les pratiques de santé dans le respect mutuel.

A vous d’agir par votre présence lors de cette soirée de lancement, par des idées, une aide financière et la mise en place de comités locaux!


Je m’associe pleinement à cette initiative. Il est temps de mettre fin à la folie de la gestion actuelle de la santé, dominée par une logique comptable, technoscientiste et par le poids des lobbies pharmaceutiques, comme le démontre avec éclat l’affaire de la grippe A. Je suis stupéfait et inquiet qu’aucun des grands médias et journalistes n’ose prendre position et rechercher la vérité: la “grande presse” serait-elle déjà unanimement à la botte des lobbies pharmaceutiques? Il est urgent de sensibiliser le maximum de citoyens à cette menace gigantesque sur nos libertés civiques!

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans La Santé Naturelle
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 11:11

Ouvrir les yeux et les oreilles!




Victimes du vaccin H1N1

envoyé par gloubi77. - L'actualité du moment en vidéo.

Qu'on se le dise!

A bon entendeur/visionneur ... Salut!
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 11:20


Neuf raisons de ne pas
vous faire vacciner

contre la grippe A H1N1


Cette page peut utilement être téléchargée et imprimée sous forme de tract
afin de correctement informer autour de soi ses proches, amis, relations...


Il convient que les authentiques citoyens fassent
ce que le gouverne-et-ment ne fait pas!!!

 

 

PDF - 1 page à imprimer et à afficher / distribuer


La question qui tue!

1. La grippe A H1N1 est contagieuse mais resterait sans gravité par rapport à la grippe saisonnière. Au sortir de l’hiver, le bilan en victimes en Nouvelle Zélande et au Chili est très faible. Sans vaccination. [a]

2. Des organismes indépendants, comme la très respectée Cochrane Collaboration, font un bilan accablant au sujet de l’efficacité ou de la tolérance des vaccins anti-grippaux sur base de 40 années d’études: (a) chez les plus de 65 ans, leur effet est particulièrement modeste; (b) chez les adultes jeunes en bonne santé, il manque des preuves de leur efficacité (c); chez les enfants, les données disponibles ne permettent de vérifier la tolérance des différents types de vaccins; (d) chez les professionnels de santé, il n’existe pas de preuve crédible que leur vaccination modifie les complications grippales des personnes dont ils ont la charge.[b]

3. Une étude canadienne portant sur 12 millions d’observations aurait abouti à la conclusion provisoire que les gens ayant été vaccinés au cours des deux dernières années contre la grippe présentaient un risque deux fois plus élevé de tomber malade du virus H1N1. En cas de mutation du virus, il se pourrait donc que les personnes vaccinées avec le vaccin H1N1 courent un risque plus élevé de tomber malades. Cette étude attend confirmation. [c]

4. Les nouveaux vaccins H1N1 sont des produits expérimentaux. Ils n’ont pas fait l’objet d’essais cliniques approfondis à long terme. Ni leur efficacité ni leur absence de risques n’ont été prouvées, en particulier vis-à-vis de maladies à évolution lente.

5. Le vaccin en flacons de 10 doses contient du mercure (thiomersal) comme agent conservateur. Le thiomersal est suspecté d’être à l’origine de cas d’autisme. L’Association Américaine des Pédiatres (60.000 membres) a demandé en 1999 qu’il soit retiré des vaccins.[mercure] [d] [e] [e'] [e''] [e''']

6. Le vaccin contient un additif, le squalène, augmentant très fortement la réponse immunitaire. Bien qu’il soit naturellement présent dans l’organisme et qu’il puisse être ingéré sans problème, le squalène injecté est suspecté d’induire des maladies auto-immunes (ex. sclérose en plaque, sclérose latérale amyotrophique, fibromyalgie) ou différents troubles neurologiques et rhumatismaux.[squalene] [g] [h] [j] [i] [j] Son usage pour les vaccins anti-grippaux reste interdit par la FDA aux Etats-Unis [k].

7. Le squalène dans le vaccin contre l’anthrax est suspecté responsable du Syndrome de la Guerre du Golfe chez plus de 25% des vétérans (avec une nette présence d'anticorps au squalène). La concentration de squalène dans le vaccin H1N1 est largement supérieure [NDLR: 1.000.000 de fois!!!]. L'utilisation de squalène permet de sous-doser l'antigène et de produire rapidement de plus grandes quantités de vaccins. [l] [l'][l'']

8. Selon une régulation européenne du 15/09/09, les fabricants et les médecins qui administreront ce vaccin expérimental pourront être exemptés de toute responsabilité civile. En cas d’effets secondaires liés aux vaccins, vous n’aurez donc pas la possibilité de porter plainte. Voir note importante à ce sujet ici.

9. Enfin, il existe de multiples autres moyens naturels, scientifiquement fondés, pour renforcer votre système immunitaire et prévenir ou limiter les infections et les complications liées à la grippe. Par exemple, les vitamines C, D et E, certains acides aminés, des minéraux, des polyphénols, des huiles essentielles.

Le gouvernement néglige son devoir d'informer correctement la population à ce sujet.


Bon à savoir:


Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) «une pandémie de grippe se produit quand apparaît un nouveau virus de l’influenza contre lequel la population ne possède aucune immunité, avec comme résultat un nombre impressionnant de malades et de décès dans le monde entier».

Curieusement,
en mai 2009, l’OMS a modifié sa définition d’une pandémie en supprimant la référence à un «nombre impressionnant de malades et de décès»
.

Pourquoi?

Source:
http://www.asanat.org/
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 08:48
L'HUILE DE VIE

Un trésor de bienfaits

L’«huile de vie» (nom vernaculaire de l’huile de coco) a des vertus curatives, cicatrisantes et nutritives; elle fait partie de l’arsenal diététique et médicinal hérité de l’Ayur Veda.

 

Déjà très utilisée, aux États-Unis, pour cuisson, pâtisseries, friture, pop-corns.

Mais, depuis les années 1980, quelques groupes très puissants aux États-Unis, incluant une société américaine d'huile de soya et de maïs ont catégoriquement condamné toutes les huiles saturées. (Comme ils ont condamné la culture du lupin, matière nutritive de loin supérieur au soja, qui faisait de l’ombre à leur soja indigeste). Une science inexacte qui a été utilisée pour désinformer le public  au sujet du fait que L'HUILE DE VIE est un trésor de bienfaits.

Toutes les huiles saturées seraient malsaines, alors qu'en réalité les huiles saturées, riches en acides gras à chaîne moyenne comme l'acide laurique, sont très saines.

Ainsi, un aliment parfaitement bon a été délibérément soumis à la désinformation par des agences publiques à la demande des groupes de pression agricoles et ce sans aucun égard pour la santé des êtres humains.

Les graisses
végétales saturées, nous apportent une forme concentrée d’énergie. Les graisses jouent également un rôle essentiel dans le transport dans l’organisme des vitamines liposolubles (vitamines A, D, E et K), et une fois déposées dans les réserves en graisses, elles tapissent et protègent nos organes essentiels.

L’acide butyrique régule l’expression de plusieurs gènes et joue un rôle dans la prévention du cancer en inhibant le développement des cellules cancéreuses.

L’acide palmitique intervient dans la régulation des hormones, les acides palmitique et myristique interviennent dans les messages cellulaires et la fonction immunitaire. Parmi les autres rôles que jouent les acides gras saturés. L’acide myristique régule la disponibilité de l’acide docosahexaénoïque (DHA).

L’acide laurique est la matière première dont nous avons besoin pour produire des acides gras oméga
-3.

 

PROPRIETES ET PRINCIPALES INDICATIONS DE L'HUILE DE VIE:


- Elle a la particularité de contenir une grande proportion d’acide laurique, un constituant très important pour la santé. L'acide laurique est un acide gras à chaînes moyennes qui représente environ 50 % de la composition de la noix de coco. Dans la nature, seul le lait maternel humain est aussi riche en acide laurique. Les graisses présentes dans l’huile de vie ont des qualités nutritives très proches de celles trouvées dans le lait de la mère, ainsi que les propriétés immunitaires identiques.

 

- L’huile de vie est, en effet, antivirale, notamment contre le virus de l’herpès et sida. Et anti-bactérienne.

 

- Elle a un effet protecteur sur les cheveux cassants ou abîmés.


- Elle régénère la peau, même aux endroits les plus sensibles, comme les paupières.


- L’huile de vie a d’importantes vertus pour un bon fonctionnement du système immunitaire et du métabolisme.

 

- Elle augmente le bon cholestérol et diminue le mauvais.


- Elle protège le foie des dommages de l’alcool. Elle est anti-inflammatoire.


- Elle améliore le système immunitaire, diminue les triglycérides.


- Elle est bénéfique pour combattre les facteurs de risque des maladies cardiaques.


- Elle protège le foie des lésions dues au paracétamol.


- Elle est efficace dans la constipation et la diarrhée, les hémorroïdes, l'appendicite, la diverticulite, les varices, l'hernie hiatale, Les calculs, Le colon irrité. La colite et la maladie de Crohn, L'obésité, La candidose. Les parasitoses intestinales. La maladie cardiaque et les accidents cérébro-vasculaires (ACV), Un niveau de cholestérol élevé. L'hypertension. l'hypoglycémie. Le diabète. Les mycoses, Le cancer du côlon. Le cancer du sein, de la prostate, de l'ovaire.


- Peau sensible, psoriasis, acné, dermatite ou eczéma, pied d'athlète, candida, inflammation de la peau, démangeaisons, boursouflures.


Durée de conservation: plusieurs années.


L'«huile de vie» a une odeur fraîche de noix de coco. Pour la peau sensible elle apporte une amélioration, est excellent pour une sensation de peau douce.


Cependant, vous devez toujours prendre en compte que vos problèmes de peau sont toujours associés à votre nourriture.


Dans l'eczéma, psoriasis,la nourriture est impliquée, sont mauvais pour la peau, agrumes, nourriture épicée, produits laitiers sucres, alcools, gluten, viandes.


Les désordres de peau et allergies sont aussi la conséquence des vaccins et mercure dentaire.


Produits laitiers, le porc, la viande, café, l’alcool tendent à aggraver tous les problèmes de peau. Le sucre est très mauvais, en particulier dans l'acné.


L'acné est un désordre inflammatoire de peau provoqué par une surproduction de sébum. La cause exacte de l'acné n'est pas connue, mais des facteurs le favorisent: l'effort exagéré, les cycles menstruels, l'utilisation des produits de beauté. Appliquez sur l'acné 4 fois par jour, il faut environ une semaine pour se débarrasser de l'acné.


L'eczéma ou la dermatite est une inflammation de la peau, démangeaisons, boursouflures . Pour des victimes d'eczéma en particulier, le lait, la crème, le fromage et le beurre aggravent souvent. Il est recommandé de manger des carottes, des graines de citrouille, l'avocat, le melon, le millet, et l'avoine.


La cause du psoriasis est l'acidose. L'effort exagéré, l'alcool le tabagisme peuvent aggraver le psoriasis. Les individus avec le psoriasis peuvent souffrir de la dépression et de la perte d'amour-propre. l'huile de vie aide, dans l'inflammation de peau,il peut y avoir un effet immédiat.


L'huile de vie aide considérablement à augmenter votre énergie.


Candida présent dans la bouche, les intestins, l'oesophage, la gorge et la région génitale: La cause principale est aussi l'acidose, dans des circonstances normales, il cohabite dans l'organisme avec les autres bactéries et levure dans le corps. Cependant, certaines conditions (par exemple un système immunitaire affaibli) peuvent le faire multiplier et entraîner une infection qui voyage par la circulation sanguine et d'autres zones du corps. L'huile de vie contient des acides lauriques et capryliques qui combattent le candida.


Le docteur oncologue italien Tullio Cimoncini a démontré que le cancer a un lien direct avec le candida albicans. (N.B.: Comme avec d'autres parasites, telle la douve du foie, de façon générale.)


Le pied d'athlète est une infection fongique du pied, qui prospère dans une zone de chaleur et d'humidité. Le pied d'athlète démange, il y a de l'inflammation, des boursouflures, traiter le pied en même temps que l'infection fongique de l'ongle.


Les pellicules sont un état chronique du cuir chevelu en lequel la peau s'écaille rapidement. Elles sont parfois associées à la sécheresse. Pour se débarrasser des pellicules: l'huile de vie.


- Favorise la santé cardiaque, La richesse de la noix de coco en antioxydants neutralise les radicaux libres donc aussi,comme tout antioxydants un effet anti-cancer.


- Favorise la santé des os,les stérols présents dans la noix de coco copient l'action de la progestérone, une hormone qui participe à renforcer la solidité des os. l'huile de vie favorise le bon fonctionnement du pancréas, ce qui permet aux enzymes pancréatiques de mieux absorber le calcium.


Comme on peut le voir, les préjugés négatifs pour la noix de coco, par le fait de sa richesse en gras saturés, n'est pas justifiés.


Les mères qui allaitent, grâce à «l'huile de vie», ont sensiblement amélioré le taux d'acide laurique et d'acide caprique dans leur lait. Ainsi, le lait a augmenté ses quantités d'antimicrobiens protecteurs, qui donneront encore une plus grande protection à l'enfant en bas âge.


L'astuce de «l'huile de vie», c'est qu'elle est saturée, comme les graisses animales, mais composée de chaînes de triglycérides de longueur moyenne, alors que les autres graisses saturées ont des chaînes longues.


Quelle est la différence? Les chaînes moyennes (acide laurique) sont digérées de façon très différente, bien plus simple et plus rapide. C'est pourquoi on les emploie dans les produits d'alimentation entérale (par sonde) pour les malades et les personnes âgées. Le lait maternel renferme aussi l'acide laurique, qui confère aux nourrissons une immunité contre les infections. C'est pourquoi la première caractéristique de l'huile de vie est sa capacité à tuer beaucoup de bactéries, champignons et même virus. Ainsi, une étude sérieuse du Dr DAYRIT, un universitaire philippin, a montré que l'acide laurique de l'huile de vie tuait même le virus du Sida, en renforçant grandement le système immunitaire.

 

Prendre 2 a 3 cuillères à soupe par jour, dans une nourriture chaude ou tiède, a rajouter après cuisson des aliments.


Pour la cuisson, n'utiliser exclusivement que l'huile de palme.


Cuisiner impérativement à l'huile de palme, la meilleure huile pour cuire, la moins chère et la seule huile qui résiste a 250°, pour remplacer les huiles végétales riches en acides gras poly-insaturés,qui chauffées sont dangereuses pour le coeur et dans le cancer, contrairement à ce qu'on nous fait croire depuis 30 ans.


On nous fait consommer des huiles poly-insaturées chauffées et il y a 180.000 morts en France, par an, par maladies cardio-vasculaires, d'après vous où est la vérité?

Bien entendu, l'huile d'olive est excellente crue.

L'huile de noix est délicieuse
.

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Recettes de Santé
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 07:14

Quand la vaccination sème la mort...

Déjà des morts, suite à la vaccination contre la grippe A! ...

Et ce n'est qu'un début, malgré tous les efforts des négationnistes du MASSACRE VACCINAL!!!

<<Traduit de: http://www.elconfidencial.com/salud/vacuna-muertes-gripea-suecia-suiza-20091106.html

Cinq Européens sont morts peu de temps après avoir été vaccinés contre la grippe A. Selon des sources non-officielles, il s’agirait de 4 Suédois et un Suisse.

L’alerte a été déclenchée lorsque l’un d’eux est mort à peine quelques minutes après avoir reçu l’injection de la dose.

Le vice-ministre de la Santé du Parlement a donné cette information, annonçant également que 190 infirmières ont présenté des réactions allergiques «très compliquées» après avoir été vaccinées contre le virus H1N1.

Le vice-ministre a souhaité dé-dramatiser en disant que ces personnes «pourraient être mortes à la suite d’autres complications». Le responsable n’a pas répondu à la question posée par la ministre polonaise de la Santé Ewa Kopacz, qui a souhaité savoir si les vaccins n’auraient pas été fabriqués si vite que les contrôles de sécurité nécessaires avant toute autorisation de mise sur le marché auraient pu ne pas être faits, et si, par ailleurs, les possibles effets secondaires de ces vaccins ont bien été étudiés.

Ewa Kopacz n’a pas perdu de temps pour annoncer à l’UE, une à une, les raisons pour lesquelles elle n’a encore acheté aucun vaccin contre le nouveau virus.

«Pourquoi est-ce qu’on ne nous révèle pas la composition de ces vaccins? Pourquoi est-ce qu’on ne dispose pas d’un rapport sur leurs effets secondaires, comme c’est le cas pour tous les vaccins?

Vous ne les avez pas, ou ces études n’ont pas été faites? Pourquoi les fabricants ne souhaitent-ils pas lancer eux-mêmes le vaccin sur le marché, s’il est aussi efficace? Les distributeurs qui achètent le vaccin ne disposent d’aucune étude qui  précise en détails la composition de ces doses

Ewa Kopacz demande aussi à l’UE pourquoi elle a autorisé la distribution de 3 vaccins différents, chacun avec des substances actives distinctes.

Quel est le meilleur? Les 3 produisent-ils la même immunité face au virus? Comment peuvent-ils produire le même effet s’ils n’ont pas la même quantité de substances actives?

La Pologne a choisi la voie de la prudence. «On va prendre notre temps pour examiner avec soin si le vaccin est fiable ou non.»

Le ministre de la santé polonais donne en exemple le pays voisin, l’Allemagne, qui a acheté 50 millions de doses et n’en a utilisé que 10:

- «Pourquoi acheter autant de vaccins?»

Selon des sources non officielles, la Suède aurait déjà réduit l’accès au vaccin jusqu’à ce que d’autres pays européens l’aient utilisé et que l’on puisse comparer les résultats. Le Parlement européen dit que l’analyse du cas des 190 infirmières pourrait aider à démêler ce mystère médical.

En Espagne, la moitié des médecins ne veulent pas se faire vacciner1, et une sœur bénédictine de Barcelone, Teresa Forcades, médecin spécialiste en santé publique, est devenue célèbre après avoir diffusé sur le net une vidéo  convaincante dans laquelle elle démonte scientifiquement, mais de façon accessible à tous, que ce vaccin n’est qu’un moyen de faire du business en jouant avec la santé des gens. La campagne de vaccination est commencée. Où va s'arrêter le carnage?


Notes:

1. http://www.elconfidencial.com/salud/medicos-no-vacuna-gripea-20091020.htm

2. http://www.elconfidencial.com/salud/monja-contra-gripe-20091010.html



************

A voir aussi:

Les discussions sur "PA": "VACCINATION, ÊTES-VOUS PRÊT À DÉSOBÉIR?":

"http://www.planete-attitude.fr/forum/topics/vaccination-etesvous-prets-a")..
.

- Au Québec, une femme décède 2 jours après sa vaccination, avec des symptômes de la grippe porcine."

"Une époque intéressante pour un statisticien" dit Manfred Orwell:

"Si nous avons, il y a quelques jours, 1 chance sur 8 millions de mourir de cette grippe, il serait intéressant de calculer la "chance" qu'a un vacciné de mourir. Cette "chance" semble plus élevée après une vaccination!...

Ce qui rend le problème ardu est que ceux qui décèdent de cette grippe ont souvent, du moins pour les premiers annoncés, d'autres maladies depuis longtemps, alors que le vacciné meurt peu de temps après la vaccination.

Mais là il ne s'agit que des décès, alors que les conséquences d'une vaccination peuvent apparaître bien plus tard. On a dit que la vaccination contre l'hépatite B favorisait l'apparition de maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques ou le lupus, des maladies lentes.

Ce qui frappe, en tous les cas, est la foi qu'ont une grande partie du corps médical en position élevée pour une vaccination, d'un côté, et la surprenante réaction d'un grand nombre de médecins généralistes qui déconseillent la vaccination à leurs patients.

Sans doute parce qu'ils constatent que cette grippe ne dure pas longtemps et n'est pas méchante et se guérit facilement avec des moyens connus, comme le paracétamol. La cupidité de grands laboratoires n'est pas un phénomène nouveau, mais nouveau est le phénomène de réaction des généralistes. On pourrait dire là avec M. de La Fontaine que tant va la cruche à l'eau qu'à la fin un jour elle se brise...

Quebec woman dies after contracting H1N1 virus

Wed Nov. 04 2009

http://montreal.ctv.ca/servlet/an/local/CTVNews/20091103/mtl_childrens_er091

104/20091104/?hub=MontrealHome

A 42-year-old Quebec woman has died from complications resulting from the H1N1 virus.

It is the third death in the province since September. The woman, who worked at the Monteregie Health and Social Services Centre, died Tuesday night.  Public health officials said the woman was not a nurse or front line worker  who was in contact with patients. She had also received the H1N1 vaccination  on Oct. 29, two days before coming down with symptoms of the flu. .... "


UNE PETITE LEÇON HISTORIQUE...  MAIS ENCORE TELLEMENT ACTUELLE:

«Quand, en 1846, le jeune médecin hongrois de 28 ans, Ignace-Philippe Semmelweis lance son cri d'alarme: "Professeurs, étudiants, lavez-vous les mains, vous êtes responsables de cette hécatombe", il reçoit alors ricanements et vexations.

(Il faut savoir qu'à l'époque, ces "braves médecins" qui accouchaient les parturientes pratiquaient également dans le même temps des vivisections tant humaines qu'animales... et ne prenaient aucune mesure d'hygiène avant d'aller plonger leurs mains pleines de miasmes morbides dans l'utérus des jeunes mamans!!!)

Le heurt est brutal. Semmelweis, le "sauveur des mères", est révoqué (...)  Il s'acharne, mais à Vienne, comme à Prague, Amsterdam ou Paris, on refuse d'admettre la vérité. Partout c'est l'indifférence et le sarcasme  (...) Ses lettres ouvertes aux sommités médicales de l'Europe entière signent  son exécution. Par lui le scandale arrive. Il est déclaré fou. Fou furieux, il l'est devant tant de coupable ignorance et de suffisance criminelle. On l'expulse de Vienne.  Il revient à Budapest et, sur les murs de sa ville natale, colle des affichettes:

"Non aux médecins assassins!
Non à la mort!"
.

Pendant 18 ans, il ne lâchera plus sa vérité, se débattra sans relâche, au-delà du mépris, des cabales, de la calomnie: "illuminé", "alcoolique", "fantasque", dit-on...

Après ces scandales, le docteur Semmelweis - seul dans ce combat -, a tout perdu: son crédit, son honneur, et sa raison de vivre. Épuisé physiquement et moralement, sa famille et ses amis le conduisent dans un asile psychiatrique, où il y mourra, à 47 ans, le 16 août 1865 !...»

"QUELLE DIFFÉRENCE ENTRE CES CRIMINELS MÉDECINS "MOYENNÂGEUX" (!)...  ET NOS BRAVES MÉDECINS D'AUJOURD'HUI QUI VACCINENT LEURS PATIENTS À TOUR DE BRAS TELS DES AUTOMATES, SANS RÉFLÉCHIR?...

Encore aujourd'hui:

NON AUX MÉDECINS ASSASSINS!
NON À LA MORT!
..."

Comme le disait si justement le pape Pie XII:

"Je m'insurge contre la médecine de troupeau, qui asservit le malade aux appétits mercantiles des grands laboratoires et le bien-portant aux appétits plus meurtriers encore des fabricants de vaccins!..."

Et encore, comme le disait, lui aussi, si pertinemment, le Pape Léon XII (en 1829, à propos de la vaccination anti-variolique):

"La vaccination est un défi contre le Ciel... Quiconque procède à la vaccination cesse d’être un fils de Dieu!"

(Pour devenir forcément un "esclave de Satan"!...)  Ainsi que l'enseignait déjà Jésus-Christ dans "L'Évangile de la Paix" traduit par Edmond Bordeaux-Szekely...  ("Satan" y étant désigné là comme "Le père des maladies et des
souffrances tant physiques que psychiques"!!!)
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 22:18

Où il est question de négligence criminelle

Vaccins: Il n’y a pas que les adjuvants...

Il y a aussi les ... nano-particules!!!

http://inventerre.canalblog.com/archives/2009/11/17/15833035.html


En Allemagne, des nanoparticules auraient été détectées dans les vaccins non testés contre la grippe A!


Publié par Mondialisation.ca - par F. William Engdahl - 14 septembre 2009


Frederick William Engdahl, né en 1944, s'exprime sur des sujets de géopolitique, d'économie et d'énergie depuis plus de trois décennies. (...)


Il habite actuellement en Allemagne, où il exerce des activités de conseil en matière de risque géopolitique et enseigne dans la Section économique de l'Université des sciences appliquées de Wiesbaden..


Son site: http://www.engdahl.oilgeopolitics.net

 

Voir aussi un article similaire sur Alterinfo.net

Des nanoparticules ont été trouvées dans les vaccins homologués par les autorités gouvernementales responsables de la vaccination contre le présumé virus H1N1 de la grippe porcine.


Depuis plusieurs années, les fabricants de vaccins expérimentent l'utilisation de nanoparticules comme moyen de «doper la charge» vaccinale. Il s’avère à présent que des vaccins, dont l’usage est homologué en Allemagne et dans d'autres pays européens, contiennent des nanoparticules sous une forme qui attaquerait les cellules saines.


En 2007, des chercheurs de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne ont annoncé dans un article de la revue Nature Biotechnology la mise au point d’une «nanoparticule pouvant fournir des vaccins plus efficaces, avec moins d'effets secondaires et à une fraction du coût des technologies vaccinales actuelles».


L'article se poursuit en décrivant les effets de leur percée: «Faisant à  peine 25 nanomètres, ces particules sont si minuscules que, une fois injectées, elles circulent à travers la matrice de la membrane extracellulaire, directement vers les ganglions lymphatiques. En quelques minutes, elles atteignent une concentration des milliers de fois plus grande que dans la membrane. La réponse immunitaire peut alors être extrêmement forte et efficace.» (1)


Il n'y a qu'un seul petit problème avec les vaccins contenant des nanoparticules, ils peuvent être mortels ou, du moins, provoquer de graves problème de santé irrémédiables..


Les nanoparticules, promues par les grands médias comme une nouvelle révolution prodigieuse de la science, sont des particules fabriquées, immensément plus petites que les particules mortelles de l'amiante à l’origine de graves dégâts pulmonaires et de décès avant qu’elle devienne interdite.


Ces particules de taille nanométrique (nm = 0,000.000.001 mètre) s’amalgament avec les membranes cellulaires de notre organisme et, selon des études récentes en Chine et au Japon, une fois introduites dans l’organisme, elles ne cessent de détruire les cellules. Dès qu’elles interagissent avec la structure cellulaire de l'organisme, elles ne peuvent plus être éliminées. La médecine moderne appelle par euphémisme ce phénomène, réaction infectieuse continue.


Depuis le scandale de l'amiante, il a été établi que les particules de la taille d'un millionième de mètre, à cause de leur force d'attraction énorme, pénètrent toutes les cellules, en détruisant tout ce qui entrent en contact avec elles. Les nanoparticules sont bien plus petites que les fibres d'amiante.


Les examens de Beijing confirment les effets mortels chez l’homme


Le fait que l'OMS, l'European Medicines Evaluation Agency, l’Institut allemand Robert Koch et d'autres organismes de santé permettraient aujourd'hui d’injecter à la population de nouveaux vaccins en grande partie non testés contenant des nanoparticules, en dit plus sur le poids du lobby pharmaceutique dans la politique européenne que sur la santé mentale ou l'intégrité morale des fonctionnaires chargés de la santé du public en général.


Le numéro de septembre 2009 du respecté European Respiratory Journal, a exposé le 19 août, et mis en ligne depuis le 21 août, un article évalué par les pairs intitulé, «L'exposition aux nanoparticules est rattachée à l’épanchement pleural, à la fibrose pulmonaire et au granulome».


L'article décrit des examens effectués en 2008 à l'hôpital d’élite Chaoyang de Beijing (Pékin) sur sept jeunes femmes. Âgées de 18 à 47 ans, toutes les sept ont été exposées à des nanoparticules pendant 5 à 13 mois sur leur lieu de travail ordinaire. Toutes ont été admises à l'hôpital pour dyspnée et épanchement pleural ou liquide en excès autour des poumons, inhibant la respiration. Aucune des sept n'avait jamais fumé et elles n'appartenaient à aucun groupe à risque. Les médecins ont examiné avec soin toutes les possibilités et ont confirmé que les problèmes pulmonaires avaient une origine commune: l'inhalation régulière de nanoparticules dans leur usine. Elles avaient été exposées à des nanoparticules de polyacrylate.


Les examens ont confirmé que les nanoparticules avaient déclenché une réaction de «super-fusion» (super-meltdown) chez les patientes. En dépit de tous les efforts héroïques des médecins, deux des sept sont mortes de complications pulmonaires. (2)


Dans leur rapport, les scientifiques ont conclu par quelque chose de si alarmant qu'il est nécessaire de le citer en entier:


Des tests immunologiques, des examens bactériologiques, virologiques et des marqueurs tumoraux, une bronchoscopie, une thoracoscopie interne et de la chirurgie thoracique assistée par vidéo ont été pratiqués. Des études sur le lieu de travail, des observations cliniques et des examens des patientes ont été menées. La présence de polyacrylate, consistué de nanoparticules, a été confirmée sur le lieu de travail. Les examens pathologiques des tissus pulmonaires des patientes montraient une inflammation pulmonaire non spécifique, une fibrose pulmonaire et des granulomes de corps étrangers sur la plèvre. Grâce à la microscopie électronique en transmission, des nanoparticules ont été observées dans le cytoplasme et le nucléoplasme de cellules épithéliales et mésothéliales pulmonaires, mais elles ont aussi été localisées dans le liquide pleural. Ces cas suscitent l'inquiétude sur le fait que l'exposition de longue durée à certaines nanoparticules sans mesures de protection et de graves dommages pulmonaires chez l'homme.


À ce jour, des études animales et des expériences in vitro ont montré que les nanoparticules peuvent provoquer des dommages pulmonaires et d'autres malignités chez l’animal, mais aucun rapport sur leur toxicité clinique chez l'homme n’avait été fait avant l'étude de Beijing.


L'étude de l'Hôpital Chaoyang de Beijing a confirmé de façon concluante que les nanoparticules provoquent aussi bien chez l'homme des dommages pulmonaires et d'autres malignités. À partir de là, quand deux des vaccins homologués, prévus pour une distribution de masse en Allemagne et ailleurs, contiennent des nanoparticules, la défaillance des responsables compétents de la santé publique et des fonctionnaires épidémiologistes à ordonner d’urgence le gel immédiat de la distribution d’un tel vaccin ne peut être assimilée qu’à de la négligence criminelle.


Espérons que les autorités responsables réagiront à temps pour éviter l’éventualité d’une catastrophe sanitaire de plus grande envergure que les pires cas de grippe porcine signalés à ce jour.


Lire la première partie en français: Lien évident entre la croissance de l’autisme et les vaccinations.


Lire la deuxième partie en français: Le vaccin de la grippe porcine est lié à la paralysie.


Article original en anglais, Nano Particles used in Untested H1N1 Swine Flu Vaccines, Part III: ‘It’s the vaccines, Stupid!, publié le 13 septembre 2009.


Traduction: Pétrus Lombard


(1) Les chercheurs en bio-ingénierie de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne ont développé et breveté une nanoparticule capable de fournir des vaccins "plus efficaces, avec moins d'effets secondaires", et à une fraction du coût des technologies vaccinales actuelles. Voir: www.azonano.com/nanotechnology%20news.asp?catid=13


(2) Song Y, Li X, Du X, L'exposition aux nanoparticules est liée à l’épanchement pleural, à la fibrose pulmonaire et à des granulomes, European Respiratory Journal, septembre 2009, 34(3): 559-567.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 21:05
Où l'on voit un Ministre de la Santé
d'un grand pays européen
soulever des questions de bon sens
au sujet du vaccin H1N1

Comme quoi tous les discours des politiciens
ne sont pas toujours   tous automatiquement
de la propagande mensongère...


Le Ministre de la Santé de la Pologne parle:



Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 00:44

Vaccin/grippe: une nouvelle plainte

Une nouvelle plainte collective contre X avec constitution de partie civile a été déposée et enregistrée à Evry pour "tentative d'empoisonnement et mise en danger de la vie d'autrui" au sujet du vaccin contre la grippe H1N1 a-t-on appris jeudi de sources concordantes. L'association "Politique de Vie", son président Christian Cotten, psychosociologue, et six autres habitants de l'Essonne ont déposé cette plainte le 6 novembre, selon un communiqué des plaignants.

Cette association se présente sur son site internet comme un parti politique ayant pour vocation de "provoquer et accompagner les changements spirituels, intellectuels, culturels, scientifiques, technologiques, politiques, sociaux et économiques nécessaires au respect et au développement de la vie de la planète, de l'espèce humaine et autres espèces vivantes et manifestations de vie".

La plainte a été enregistrée par le doyen des juges d'instruction, selon une source judiciaire.

Voir: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/19/01011-20091119FILWWW00581-vaccingrippe-une-nouvelle-plainte.php
0
0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article