Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 23:57

Implantation de puces microscopiques invisibles?
0
Voici l’opinion de Jean-Pierre Petit, sous réserve:  
 
«Je suis convaincu, maintenant, que l'implantation de puces microscopiques, invisibles, par le biais d'une injection est la clé de cette opération de vaccination à une échelle planétaire.

Le problème de l'alimentation en énergie de ces micro-gadgets n'en est pas un. Modulo la nano-technologie, ces systèmes peuvent utiliser l'énergie du corps, ou une foule d'autres énergies.

Je me souviens d'une pendule qui, il y a trente ans, fonctionnait parfaitement en exploitant les variations de la pression atmosphérique. Vous rappelez-vous de ces montres automatiques, qui se remontaient avec un balancier, au gré du mouvement du bras?  
 
J'avais été averti de l'existence d'un tel projet d'injection de micro-puces à travers une vaste opération de vaccination, il y a sept ans. Pour réaliser une telle opération à une échelle planétaire il fallait envisager une opération de vaccination "pandémique", contre un virus capable de s'étendre à la planète toute entière. La grippe faisait l'affaire. C'était même le seul candidat, semble-t-il. La grippe saisonnière est une affection intrinsèquement pandémique. Il n'y a qu'un seul problème: c'est une affection qui reste bénigne.  
 
Il fallait donc lui attacher une connotation dramatique, quitte à utiliser des virus bricolés en laboratoire, à fort taux de létalité, mais quand même pas trop contaminants, pour ne pas que cette arme bactériologique retombe sur la tête de ceux qui la mettent en oeuvre.  
 
Que le virus de la grippe aviaire H5N1 soit naturel, ou fabriqué, il a permis de créer ce climat d'inquiétude, alors qu'en quatre ans le nombre total des morts n'a pas excédé quelques centaines. Il y avait de par le monde bien d'autres affections mortelles, épidémies de toutes sortes, dont on aurait pu parler…». 
 
Lire la suite de l'article sur:
 
Grippe A (H1N1): Le feuilleton -

http://www.jp-petit.org/Presse/curseur/feuilleton_grippe.htm

0
0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 23:43

Autres nouvelles du front...

Lorsque les devant-être-vaccinés
refusent d'être transpercés



17 Octobre 2009


Sondage Nice-Matin de ce jour:


Envisagent de se faire vacciner: 14 %


Refuseront la vaccination: 86 %


0
1) DERNIERE MINUTE:
La  vaccination des gendarmes à été suspendue (pas annulée).
La cause: ils suspectent le vaccin de ne pas être assez fiable.

[No comment!!!]
 0
2) Le vaccin en spray nasal:
Il peut diffuser le virus de la grippe, voire muter.
Ce produit est une pure folie (une de plus ?)... Il risque de répandre, pour le coup, une véritable pandémie, possiblement incontrôlable!

A lire absolument!
 
 
3) AFSSAPS: Un document officiel montre l'arnaque aux les AMM (voir PDF joint)

Les tests sur les vaccins, dont l'injection a commencé, ne sont toujours pas terminés.

Ce sont notamment les enfants qui vont servir de cobayes (dit dans le texte).
Evidemment, pour les AMM accordées, la presse ne s'étend pas dessus, vu qu'elles le sont pour d'autres vaccins (H5N1)...
 

 

4) Un autre aspect est la volonté de contrôler la population par un "puçage" généralisé.


VOIR "Opinion de Jean-Pierre Petit..."


Or, «ILS» ne peuvent pas intervenir via le vaccin, car étant présenté en fioles multi-doses, c'est impossible.


Si nous ne pouvons pas dire que cette opération de "puçage" sera menée à l'occasion de la vaccination, notre devoir est de tout imaginer.


Ainsi, l'utilisation des seringues et des aiguilles, qui seront à usage unique, et préparées par l’EPRUS, organisme créé en 2007 pour la «pandémie», est-il à suspecter.


Il faut donc aussi chercher de ce côté-là, et exiger une transparence totale sur ce matériel!


Pour info, voici un extrait de la circulaire officielle «vaccination»:


http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/IMG/pdf/Circulaire_vaccination_090824.pdf


«L'adaptation du matériel d'injection à la personne à vacciner. Les trois vaccins achetés s'injectent par voie intra-musculaire, ce qui nécessite des aiguilles de 25 mm de long pour les personnes de plus de 60 kg, alors que des aiguilles de 16 mm suffisent pour les personnes de poids inférieur (dont les enfants).


L'EPRUS* est en train de compléter son stock de seringues et aiguilles dans la perspective de la campagne envisagée à I'automne. La logistique sera nécessairement plus complexe avec quatre types de vaccin et deux types de matériels d'injection qu'avec un produit nique injecté dans des conditions uniques».


* http://www.eprus.fr/ établissement public administratif créé par la loi du 5 mars 2007 (donc fait partie du PLAN!).


 
5) DANS LE "RESTE" DU MONDE:
 
SUISSE

Faisant suite à de nombreuses protestations le gouvernement suisse a décidé de modifier son programme de vaccination et a pris la décision de ne pas administrer le vaccin avec adjuvants aux femmes enceintes et aux petits enfants.
 
SUEDE

Des infirmières suédoises tombent malades après la vaccination contre la "grippe porcine". Suspicion d'un décès.

Selon Dagens Nyketer, le nombre de cas rapportés s'élèverait à 190. Une personne est décédée après l'injection, mais, bien sûr, "aucune relation directe avec l'injection n'a été établie".

Le plus grand scandale de l'histoire médicale suédoise vient de commencer selon "The flu case" du 21.10.09.
 
ALLEMAGNE

Un médecin allemand a demandé une enquête parlementaire
au sujet du scandale du vaccin contre la "grippe porcine" insuffisamment testé.

Le Dr Agela Spelsberg, membre du "Transparency International" a déclaré, dans une interview, que les principaux mécanismes de contrôle destinés à protéger le public face à des vaccins dangereux a cessé de fonctionner. "Que le gouvernement puisse exposer la population à de dangereux vaccins est une situation qui ne peut continuer.", a-t-elle précisé.

Elle a également déclaré que de nombreuses personnes faisant partie du STIKO qui régule les programmes de vaccination, ont des liens financiers avec l'industrie pharmaceutique; certains sont aussi impliqués dans les essais cliniques, d'autres sont payés pour faire des conférences sur la vaccination.

En outre, l'Agence Médicale Européenne (The European Medicines Agency, the EU drug regulator), qui régule les médicaments, est financée aux 2/3 par les compagnies pharmaceutiques et est subordonnée aux conseil d'administration des firmes et non au conseil d'administration de la santé publique de la Communauté Européenne.

Spelsberg ajoute que le vaccin "contre" la "grippe porcine" n'a pas été correctement testé... que c'est un scandale que l'immunité ait été accordée aux compagnies pharmaceutiques.
(au sujet de plaintes éventuelles par rapport aux effets secondaires).

 
LES MEDECINS DE BERLIN REFUSENT DE DONNER LE VACCIN CONTRE LA  "GRIPPE PORCINE"

Les médecins de Berlin ont déclaré qu'ils ne participeraient pas au programme de vaccination contre la "grippe porcine" précise le journal "Berliner Zeitung".
Anglika Prehn, Présidente de l'Association des médecins a déclaré:

"Nous ne vaccinerons pas!"

 
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 22:32

Lorsque le discours des "groupuscules"
est plus crédible que celui
du gouvernement





envoyé par JaneBurgermeister. - L'actualité du moment en vidéo.



Et si un ministre balance un milliard et demi de l'argent
des Français à Big Pharma pour une soi-disant "protection"
que la majorité des Français ressent comme un poison!

N'est-ce pas là un comportement de groupuscule?


Et pourquoi le peuple préfère-t-il croire les "groupuscules" sur Internet, plutôt que de croire le discours télécommandé du groupuscule gouvernemental? Le peuple est-il totalement privé de discernement? Alors, pourquoi a-t-il le droit de vote?

Et pourquoi ne voterait-il pas contre le vaccin? Pourquoi le ministre, ex visiteuse médicale, habituée à faire la promotion des médicaments chimiques et des vaccins, saurait-elle mieux ce qui est bon pour les Français que les milliers de médecins et de professionnels de la santé qui dénoncent la vaccination en générale et le vaccin H1N1 en particulier?

Pourquoi le gouvernement semble-t-il être le seul à ne pas connaître l'argent colloïdal, le chlorure de magnésium, la ravintsara, le tea-tree, le zapping, etc., etc.?

Artemisia Collège vous informe:

"L’irrévérence est la championne de la liberté."

- Mark Twain -


<<Bien écouter l'aveu à 1 mn 50:

"C'est vrai qu'à certains moments,
on a pu laisser le champ libre..."

sous entendu qu'on ne le laisse plus...
0


Roselyne Bachelot, votre plan a échoué,
vous ne pouvez plus, désormais,
que "passer en force"
ou... DEMISSIONNER
!
.
Malgré vos moyens, vos milliards, votre presse servile, vos mensonges patents, vos tromperies multiples, vos manipulations... puis le scandale de ces vaccins "spéciaux", réservés à l'élite (les autres, les toxiques, ceux avec effets secondaires dramatiques, pour "le bon peuple"), scandale révélé en Allemagne (mais comme les mêmes mesures dictées par l'OMS sont appliquées partout...), oui, malgré cela, vous avez heureusement échoué lamentablement dans votre basse besogne (voir les autres sujets plus bas).
.
Et voilà qu'à présent, vous reconnaissez que vous avez la volonté de nous faire taire, nous qui n'avons, contrairement à vous, AUCUN intérêt dans cette affaire, autre que de protéger notre vie! Vous reconnaissez implicitement être pour quelque chose dans le sabotage du site d'Artémisia Collège.
.
Roselyne Bachelot, le reportage d'Arte a bien montré votre collusion avec le monde pharmaceutique (voir ci-après), nous, nous montrons depuis des mois que cette opération n'a rien à voir avec la santé publique, et voilà qu'à présent, vous dites tout faire pour nous faire taire, nous qui avons de si faibles moyens d'expression... Alors oui, Roselyne Bachelot, pour tout cela, vous êtes démasquée et devez démissionner!
.
En d'autres temps et en d'autres pays, la honte au front, utilisant un reste d'honneur dans une telle situation, la personne se serait faite hara-kiri.
.
Nous n'allons pas jusqu'à attendre de vous une telle mesure radicale, mais par contre, votre démission s'impose!
.
Vous n'avez plus aucune légitimité d'être à ce poste,
à supposer que vous en ayez eu une, un jour!
.
Roselyne Bachelot, démissionnez, pour sauver la face, pour la santé publique et pour la liberté d'expression, ET SURTOUT, POUR NE PAS AVOIR A EN VENIR A DES LOIS D'EXECEPTION, seul moyen désormais de mettre au pas la population récalcitrante.
.
A moins que vous trouviez encore on ne sait quelle manœuvre sordide, pour appliquer ce plan criminel!
.
Vous ne trompez plus personne,
vous ne faites même plus illusion,
alors, PARTEZ
!*
.
*Nous savons que vous n'êtes qu'une exécutante, et que vous serez remplacée... mais un peu de panache, puisqu'il ne reste plus que cette issue honorable... Est-ce encore trop demander?
.
 
Un dernier point, vous avez qualifié publiquement l'urgentiste Dr Patrick Pelloux de salopard... Question, "comme ça", comment se dit "salopard" au féminin?
.
 

"Grippe A, un virus fait débat"


A voir ou à revoir le 23.10.2009 à 09h55 et le 31.10.2009 à 10H40
.
Où vous comprendrez que l'OMS, nos gouvernements et la recherche médicale, sont infiltrés par un ramassis de crapules, une clique corrompue, à la solde des laboratoires.>>
.
- Fin de citation -


Source: http://vivresansogm.org/topic/index.html

http://vivresansogm.org/archivesartemisi/index.html



Extrait du site de Jean-Pierre Petit


<<Donc, quand Roselyne Bachelot nous annonce, avec un grand sourire, que nous sommes confrontés à la "première pandémie du troisième millénaire", elle qui a travaillé de longues années pour l'industrie pharmaceutique:


- Ou c'est une idiote complète, ce qui n'est pas à exclure


- Ou elle se fout de notre gueule


- Ou les deux à la fois,


les deux attitudes et états n'étant pas incompatibles. En effet, la bêtise et l'incompétence peuvent coexister chez un individu à l'état chronique, latent, celles-ci ne demandant qu'à se manifester à la moindre occasion. La duplicité, une complicité vis à vis d'un plan ourdi par les gens du "grippe-business" pouvant se surajouter à cet état comportemental de base


Au fil des semaines, les Français se mettent à ... réfléchir, ce que le pouvoir n'avait pas prévu. "Les Français sont des veaux", aimait à dire de Gaulle. Serait-ce que les temps change, que l'homme de la rue se mettrait à ... penser par lui-même?

 

Les Français s'informent comme ils peuvent, essentiellement grâce à Internet, découvrent des tas de choses qu'ils ignoraient, comme par exemple que tout n'est pas rose en matière de vaccination, qu'on met dans les vaccins des adjuvants (le squalène, des composés mercurique, différents métaux), qui sont des neurotoxiques, pouvant déclencher chez certains individus de tous âges, à commencer par les enfants, des maladies dégénératives, des paralysies irréversibles.


Les effets secondaires des vaccins offrent une palette très large. Affections neurologiques, cancers, maladies auto-immunes (pour le squalène). Les Français découvrent aussi que ces liens entre vaccins et maladies sont mal connus, bien que l'objet d'une très forte suspicion, que la "pharmacovigilance" est quasi absente.


Ils découvrent qu'en vertu d'une "urgence", dont personne ne perçoit l'évidence, ni ne peut la démontrer, des vaccins créés à la va-vite, en trois mois, non-testés, vont leur être injectés, ainsi qu'à leurs enfants, sans que l'AMM, l'Autorisation de Mise sur le Marché, n'ait été délivrée.


Et que, de plus, des décrets protégeront les industries pharmaceutiques contre toutes poursuites pour des effets secondaires éventuels, à la fois sur le plan pénal et sur le plan civil. Une garantie d'impunité accordée, un "permis de tuer", alors qu'il n'y a aucune presse à mettre en route ces vaccinations, si ce n'est le besoin de remplir les caisses des entreprises productrices des vaccins

 

 

Ils commencent vaguement à réaliser que les politiques et les médias officiels leurs servent des discours alarmistes, qui se mettent de plus en plus à ressembler à une énorme intox. Exit, donc, le mot "pandémie" et son caractère grandiloquent et mélodramatique.>>

 

 

Source: http://www.jp-petit.org/Presse/curseur/feuilleton_grippe.htm#17

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 11:00

Mirella Carbonatto donne des nouvelles
de l'action de SOS Justice








0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 07:34


Le front anti-vaccinal
     gagne du terrain...

 


par Sylvie Simon


 



Sylvie Simon


Malgré les pressions médiatiques et gouvernementales, la plupart des pays européens refusent la vaccination de troupeau qu’on veut leur infliger.

L’Allemagne a été scandalisée d’apprendre qu’Angela Merkel et les ministres de son gouvernement, tout comme ses forces armées, recevraient un vaccin sans adjuvants, alors que les citoyens auraient droit à un vaccin contenant du squalène et du thimerosal à base de mercure.

Le 19 Octobre 2009, le magazine allemand Der Spiegel a publié un rapport accablant sur les dangers des vaccins contre la grippe porcine et ses adjuvants. Le journal annonçait que la campagne de vaccinations de masse qui devait coûter 600 millions d'euros allait s'effondrer au fur et à mesure que s’exprimerait ouvertement la rébellion des médecins, des experts en pharmacologie et même de certains politiciens. La semaine dernière, Dieter Ludwig, président de l’Agence allemande des médicaments confiait au Spiegel que les autorités de Santé étaient de connivence avec l’industrie pharmaceutique.

Le Dr Angela Spelsberg, membre du «Transparency International», principale organisation de la société civile de lutte contre la corruption, a déclaré que de nombreux membres de la Commission permanente des Vaccins ont des liens financiers avec l'industrie pharmaceutique, certains étant impliqués dans les essais cliniques, d'autres payés pour faire des conférences sur la vaccination. «Que le gouvernement puisse exposer la population à des vaccins dangereux est une situation qui ne peut continuer», a-t-elle précisé, en ajoutant qu’il est scandaleux que l'immunité ait été accordée aux compagnies pharmaceutiques.

Il faut savoir que l'EMEA (Agence Européenne des Médicaments) est financée aux 2/3 par les compagnies pharmaceutiques, donc subordonnée aux conseils d'administration des firmes, et non au conseil d'administration de la santé publique de la Communauté Européenne. 

Alors que la grande majorité de leurs voisins scandinaves ont affirmé qu’ils n’étaient pas intéressés par ce vaccin, au Danemark, sur les 360 000 officiers de police, infirmières, médecins et autres personnages considérés comme importants par leurs positions officielles et choisies comme premiers receveurs du vaccin, 30 % seulement ont accepté de se rendre aux convocations de vaccination.

En Suède, selon le quotidien Dagens Nyketer, journal du matin suédois le plus diffusé, le nombre de cas rapportés d’infirmières qui sont tombés malades après la vaccination contre la grippe porcine s'élèverait à 190. L’une d’entre elles est décédée après l'injection, mais, évidemment: «aucune relation directe avec l'injection n'a été établie».

Le rejet du vaccin est aussi important aux Pays-Bas, où deux tiers des infirmières ont refusé d’être inoculées contre le virus A.

En Finlande, le matraquage médiatique en faveur de la vaccination contre la grippe A est aussi important qu’en France. Ros-Marie Ölander, du ministère de la Santé publique, ardent défenseur de toutes les vaccinations, multiplie ses interventions propagandistes sur la chaîne YLE news de la télévision Finnoise, sans jamais être confrontée à un contradicteur. Il en est de même des journaux qui se contentent d’interviewer le même interlocuteur, en évitant tout opposant, sur l’efficacité et l’innocuité du vaccin contre la grippe A.

Aussi, avons-nous été surpris par les résultats des deux derniers sondages,  qui ont tous deux recueilli le même résultat, soit 75 % de «non» au vaccin. L’un était mené par Helsingin Sanomat Gallup sur 12 000 personnes, l’autre sur plus de 16 000 personnes, par Ilta-Sanomat.

Ce résultat est en effet stupéfiant, étant donné qu’il n’y a jamais eu de véritable débat, que les citoyens n’ont eu droit qu’à une information parfaitement orientée. Cette attitude citoyenne tend à prouver que les Finnois pensent par eux-mêmes, au lieu de laisser les autres penser pour eux.

 

En France, la situation se clarifie peu à peu

En France, la situation est moins nette, bien qu’elle s’améliore chaque jour. Un sondage révèle, à présent, que 65 % des Français «pensent» qu'ils n'iront pas se faire vacciner, mais 42 % seulement en sont «certains».

Parmi les médecins libéraux, dont 400 ont été sondés mi-septembre par Le Quotidien du médecin, la moitié se dit prête à se faire vacciner, mais la proportion est plus élevée chez les généralistes (61 %). Quant aux infirmières, ayant payé un lourd tribut à la vaccination contre l’hépatite B, elles ne sont que 26 % à y être favorables.

Ces sondages ont évidemment troublé nos pouvoirs publics, qui ont passé commande pour des millions de doses qui risquent de ne servir à rien, mais notre ministre de la Santé «ne peut imaginer» que la majorité des médecins refuseront de «prendre leur responsabilité». Je pense qu’elle risque d’avoir une très mauvaise surprise. Dans ce cas, elle imputera cet échec à «la bêtise et l’ignorance véhiculées par un certain nombre de groupuscules» qui font circuler sur Internet «des messages nocifs et malfaisants» contre la vaccination (sic).

Toutefois, la contre-attaque n’a pas tardé. Tout d’abord, le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a rappelé aux médecins que leur participation active aux actions de santé publique est «un devoir déontologique». Il leur a ainsi demandé de se faire vacciner contre la grippe A, d’inciter leurs patients à se faire vacciner et les a également encouragés à être vaccinateurs.

Remarquons qu’au début de cette campagne notre ministre de la Santé a annoncé que les membres du gouvernement ne seraient pas vaccinés en priorité, cédant leur place aux personnes à risque, tant que toutes les doses de vaccins ne seraient pas livrées. Quel bel exemple de sacrifice et de générosité!

Mais, comme, apparemment, ces exhortations se sont montrées inefficaces, les pouvoirs publics ont joué la carte de l’émotion, toujours payante à travers le monde. Ils ont mis l’accent sur le décès d’un bébé de 11 mois, hospitalisé à l'hôpital Necker à Paris depuis vendredi, «décédé de la grippe A /H1N1 dans le service de réanimation pédiatrique». Il est évident que cet accident ne peut que relancer la vaccination auprès d’un public inquiet. Mais la plupart des médias se sont bien gardés de signaler que l’enfant avait «un terrain sous-jacent d'atteinte cardiaque très sévère diagnostiqué dès l'âge de trois mois», comme l’a déclaré le professeur Philippe Hubert, chef du service de réanimation pédiatrique de l'hôpital Necker. L'enfant avait «une maladie du myocarde […], qui ne pouvait qu'évoluer défavorablement, à une vitesse que l'on ne connaît pas», a ajouté le Pr Hubert. Il s'agit du premier décès concernant un bébé en métropole.

Déjà, à la mi-septembre, un bébé de 18 mois était décédé en Martinique des suites de la grippe H1N1. Or, il présentait déjà une pathologie congénitale lourde. Mais cela n’a pas empêché Pierre Carli, président de la communauté médicale de Necker, de signaler que le décès intervenu le 18 octobre «nous rappelle que la grippe tue et qu'elle va tuer».

De toute manière, même en occultant les diverses pathologies des sujets décédés de «la grippe A», il y a eu, à travers le monde, quelque 8 740 décès au cours de l’année entière alors que, selon l’OMS, la 
grippe ordinaire, dont on parle très peu, excepté au moment où «le nouveau vaccin contre la grippe» vient de sortir, tue annuellement environ 500 000 personnes, sans déclancher d’hystérie.

Dès le mois de novembre, après les vacances scolaires, nous pourrons vérifier si la population française pense par elle-même, à l’instar de ses voisins européens, ou si le fait de vivre au pays de Pasteur nous fait oublier la raison et perdre notre bon sens inné.

 

Sylvie Simon   

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 17:36

Un dépôt de brevet deux ans
avant
la grippe présumée!?!


Ça vous dit quoi!?!







Voir aussi:



Et voici encore de bonnes raisons pour ça:



0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 09:09

Information Artemisia Collège:

Le Dr RIMA LAIBOW  M.D. et son époux ALBERT STUBBLEBINE, ancien Général-Major, Commandant en chef des Services de Renseignements et de la Sécurité de l'Armée Américaine, ont, ensemble fondé la "NATURAL SOLUTIONS FOUNDATION", association sans but lucratif destinée à promouvoir et à protéger la santé, ainsi que la liberté thérapeutique.


Dans la vidéo ci-dessous, ils donnent leur opinion de chercheurs sur la vaccination contre la "grippe porcine".


Grippe A H1N1: Vers la vaccination forcée?*:





(Interview par Alex Jones - 8 mn - En anglais, mais sous-titré en français)


* Valable pour les USA, car pour le moment, notre grande mobilisation a fait reculer les autorités... pour mieux sauter?

Et possiblement aussi, d'autres virus avec d'autres vaccinations sont à venir...



Un recul pour les gendarmes

Simple sursis ou abandon?

Communiqué officiel:


 Sujet:  Grippe A, plan de vaccination suspendu

Grippe A, plan de vaccination suspendu.

<<Le plan de vaccination des personnels civils et militaires de la gendarmerie nationale, dans le cadre de la pandémie grippale A (H1N1), a été suspendu.


Dans le cadre de la pandémie grippale A (H1N1) et du maintien des capacités optimales de la gendarmerie nationale, le plan de vaccination a pour vocation d'assurer une protection maximale de l'ensemble des personnels de la gendarmerie en conduisant une campagne de vaccination distincte de celle mise en œuvre au profit de la population.

 

Au regard d'un certain nombre d'incertitudes actuelles dont celle relative à l'inscription au calendrier vaccinal de cette vaccination et l'abandon de la notion de PARCEP, il y a lieu de suspendre les dispositions de ce plan, à l'exception de la définition des niveaux de priorité (P1, P2, P3), dans l'attente de directives complémentaires qui seront transmises par le MIOMCT.>>

 

Source: Message n° 121208 du 7 octobre 2009.

 


Rappelons ceci:

Selon l'article 16-1 du Code Civil français "Chacun a le droit au respect de son corps" et "le corps humain est inviolable".

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 08:21
Message relayé

Bonjour,
 
Madame le Docteur Marie-Hélène Groussac publie son premier livre "L'hépatite, telle qu'elle ne vous a pas été présentée", qui sera mis en vente par souscription.
 
L'ouvrage représente un travail de 440 pages, dont le prix sera défini en fonction de la quantité de tirages, environ 35 €uros, et  sera traduit en anglais et américain.
 
Pour des raisons techniques, le sommaire vous sera communiqué dans quelques jours et je vous remercie de bien vouloir me communiquer votre réponse de souscription définitive orientant les choix de décision d'imprimerie et ml'intérêt pour cette somme de recherche médicale novatrice qui retiendra, naturellement, toute votre attention.
  
Cordialement,
 
Catherine

Si vous êtes intéressé(e):

Répondre en cliquant ici
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 22:41

21.10.2009

Un leader américain dit que le vaccin
est une arme de destruction massive!

Après un général russe, un leader américain s'en prend, lui aussi ,au vaccin H1N1:

Farrakhan-suspicious-of-H1N1-vaccine.jpg
Louis Farrakhan

 

 

Article original anglais:

Paul Joseph Watson
Prison Planet.com
Mardi 20 Octobre 2009


Le ministre leader de la Nation Islamique, Louis Farrakhan, a déclaré, Dimanche dernier, à Memphis, à son auditoire, qu'ils devraient refuser de prendre le vaccin H1N1, car elle est une arme de neutralisation visant à réduire la population mondiale.


Farrakhan n'a jamais eu peur de la controverse et il a déjà affirmé que le 9/11 était un travail "maison" (= effectué par les Américains eux-mêmes) et dénoncé la manière avec laquelle les banquiers centraux internationaux contrôle le gouvernement américain.


"La Terre ne peut pas porter 6,5 milliards de personnes. Nous ne pouvons pas en nourrir autant. Alors, qu'allez-vous faire? En tuer autant que vous le pourrez. Nous devons développer une science qui les tue et donne l'apparence que les gens seraient morts de maladie", a dit, à leur sujet, Farrakhan, ajoutant que "beaucoup de gens sages ne prendraient pas le vaccin", rapporte l'United Press International.


"La communauté noire est devenue toxique et doit se nettoyer et restaurer la paix à l'intérieur", a ajoutéFarrakhan.


Comme nous l'avons précédemment documenté, l'utilisation de vaccins pour stériliser les populations minoritaires et provoquer des avortements est à l'ordre du jour.


Dans la vidéo (*) sur cette page: http://www.prisonplanet.com/farrakhan-says-h1n1-vaccine-is-tool-of-depopulation.html, après une introduction par Alex Jones, les femmes de la tribu Akha, qui vivent principalement en Thaïlande, décrivent comment elles ont fait une fausse couche peu après avoir pris les vaccins, alors qu'elles se trouvaient à huit mois de grossesse.

D'autres vidéos (sur la même page) montrent les efforts des partisans de la tribu Akha pour obtenir des réponses de l'Université de l'Oregon et de l'Organisation des Nations Unies, qui ont fourni des fonds pour la vaccination et les programmes de stérilisation.

(*) A noter que cette vidéo ne figure déjà plus sur You Tube!

Traduction française: L'Art de Vivre Sain

 

Farrakhan Says vaccin H1N1 est l'outil de dépopulation

http://www.prisonplanet.com/farrakhan-says-h1n1-vaccine-i...

0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 21:27

Artemisia Collège vous informe...:

Le virus utilisé dans le vaccin H1N1
est issu de manipulations génétiques
 
 
Le virus utilisé dans le vaccin H1N1 est issu de manipulations génétiques.
Le résultat est: "L'aventure"!
Personne ne sait ce qu'il va devenir dans l'organisme et au contact d'autres virus, d'autant que les études n'ont "pas été faites", et que le virus d'origine était lui même artificiel.
Sans parler des virus ou résidus de virus, indésirables, mais présents par le fait même du procédé de fabrication (voir la pièce jointe).
Et TF1 ne montre que la préparation des vaccins à partir des œufs, pas ceux de Baxter (labo criminel de chez criminels), à partir de reins du singe vert:
 
Les produits utilisés pour la préparation du vaccin et ses adjuvants sont notamment:
Du formol, nécrosant des cellules, classé en 2004 comme cancérigène certain.
Un détergent (!)
Du mercure, important poison, très toxique, principal pourvoyeur d'autisme.
Un ou des antibiotiques...
 
Du squalène (1 milion de fois + que les vaccins de la guerre du Golfe!), il est responsable de stérilité et de maladies auto-immunes, dont le syndrome de Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative).
Mais TF1 a oublié l'aluminium, utilisé par certains des fabricants de ce vaccin là, et responsable de multiples troubles et maladies, dont l'Alzheimer.
Sans parler d'autres produits ou "additifs" possibles, sinon probables, injectés à l'occasion de cette "opération"*...
*Penser à ce que les seringues et aiguilles personnelles à usage unique, peuvent contenir...
 
Par ailleurs: Confirmation du début des vaccination, ce mardi 20 octobre... (personnel médical et gendarmes, avec obligation pour ces derniers).
 

QUESTION:
Comment espérer faire de la vie avec tous ces poisons?
De la maladie et de la mort, OUI, mais de la santé, certainement pas...
Nous avons de toute évidence, à faire à une machination qui ne peut être qualifiée que de criminelle (désigne la catégorie des infractions les plus graves, catégorie plus ou moins vaste suivant les pays et systèmes juridiques. Le terme provient du latin crimen, qui signifie en latin classique "l'accusation" ou le "chef d'accusation" puis, en bas latin, "faute" ou "souillure").
Les promoteurs et exécutants de cette opération criminelle, sont fous et donc criminels.
Car c'est criminel de vouloir injecter de tels poisons aux bébés, aux enfants, aux femmes enceintes et aussi aux adultes!
Vous devez fuir cet empoisonnement, le dénoncer, mais aussi tout faire pour l'empêcher*, maintenant que vous savez!
* Sauf à être complices et coupables de non assistance à personnes en danger...
 
 
DERNIERE MINUTE:
AU DANEMARK, LES MEDECINS ET LES POLICIERS REFUSENT LE VACCIN H1N1
Une importante proportion des personnels choisis pour recevoir la vaccination en priorité, refuse l'injection!
 
ON NOUS POSE CETTE QUESTION:
"Bonjour et merci pour tous ces mails, MAIS, je continue à demander: s'il y a obligation (hélas), que faut-il faire pour se protéger après cette injection et voire avant???

Connaissez-vous un remède (ou des remèdes) susceptibles de contrecarrer ces effets désastreux, hormis l'application d'argile tout de suite après cette "saloperie"?

Merci de votre réponse. Cordialement, D.A."
 
REPONSE: "Le seul connu et valable dans ce cas, est LA PREVENTION, avec l'application de l'article 35 de la Constitution des droits de l'Homme de 1793:

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs".
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 20:22
Message relayé

Source: http://victimesdespollutions.blogspot.com/search/label/REVENDICATIONS


La reconnaissance des pathologies
dues aux métaux lourds
est nécessaire


Nota Bene
: Le message ci-dessous est relayé tel quel, en particulier à cause de la pétition à signer (voir en bas de la page).

Toutefois, le point de vue de L'Art de Vivre Sain est que les chélateurs naturels (charbon superactivé, chlorella extra-pure, coriandre, programme d'élimination des métaux lourds de cent jours de la Doctoresse Clark, etc.) et les procédés naturels (détoxinateurs ioniques), autant que possible, grandement préférables au chélateurs chimiques.

Ceci étant dit, le problème de la pollution par les métaux lourds en général et le mercure en particulier est très réel  et très invalidant et doit être pris en compte de la meilleure et plus naturelle manière possible...

CHAQUE FAMILLE EST TOUCHEE
PAR UNE MALADIE ENVIRONNEMENTALE

Que pouvons-nous englober dans les maladies de l'environnement?

1) De nombreuses maladies dont l'étiologie est affirmée comme inconnue par les pouvoirs publics. Ce qui implique de nombreux malades, qui pourraient trouver une amélioration (voire la guérison) de leur maladie, grâce aux thérapies de désintoxication proposées par la médecine environnementale:

- Cancers
- Maladie d'Alzheimer et autres maladies neurodégénératives
- Maladie de Parkinson
- Diabète
- Asthme
- Allergies, Eczéma, Zona
- Dépression
- Sclérose en plaques et autres scléroses
- Maladie de Crohn et autres maladies auto-immunes
- Fibromyalgie, Syndrome de fatigue chronique
- Spasmophilie, Tétanie
- Hyperactivité, Autisme, Dyslexie
- Epilepsie

2) De nombreux symptômes, qui n'ont pas reçus "l'étiquette" d'une maladie, mais qui sont particulièrement lourds et handicapants dans la vie quotidienne:

- Infections chroniques
- Mycoses chroniques
- Migraines récidivantes et rebelles à tout traitement
- Douleurs articulaires et musculaires
- Fatigue intense et ne cédant pas avec du repos
- Problèmes de mémoire et de concentration
- Hypoglycémie
- Problèmes de peau (prurit par ex.)
- Difficultés à respirer, oppression de la poitrine
- Spasmes, mouvements involontaires, tremblements, difficultés de coordination des mouvements
- Fourmillements, engourdissement, gonflement des extrémités
- Maux d'estomac, troubles digestifs (qui s'améliorent en suivant un régime sans produits laitiers et sans gluten : c'est un signe d'une possible intoxication)
- Troubles cardiaques
- Pertes de cheveux
- Acouphènes
- Réduction du champ visuel
- Fièvre persistante
- Névralgies faciales
- Problèmes de bouche (goût métallique, inflammations, déchaussement des dents, coloration des gencives)
- Difficultés à avoir des enfants (fausses couches, fœtus malformés, etc.)
- Irritabilité, angoisses, instabilité de l'humeur
- Vertiges, pertes d'équilibre
- Etc., etc.

Beaucoup de ces maladies sont dues aux métaux lourds, dont les antidotes existent: les chélateurs (DMPS, DMSA, EDTA, etc.). Mais les Centres antipoisons les administrent seulement aux personnes victimes d'intoxication aiguë. Tous les autres malades, qui sont en contact à petites doses mais régulières avec ces poisons, sont ignorés.

Cette situation doit cesser! Nous avons le droit de savoir si nous avons dans le corps de l'arsenic, du mercure, du cadmium, du plomb, et autres poisons! Et si nous en avons effectivement, nous avons le droit légitime d'avoir accès aux antidotes, comme nos voisins les allemands ou les britanniques!

Chaque famille, chaque foyer est concerné par ce scandale!

MOBILISONS-NOUS!

LA PETITION EN LIGNE

petition

* * *
 Découvrir le livre
:



Vérités sur les maladies émergeantes
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 11:21


Téléchargez et répandez de bon cœur
le E.Book (format PDF):


Oui à la Vie!
Non au vaccin!





Protégeons-nous! Protégeons-les!


0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 23:14
Artemisia vous informe:

Un scandale
dans le
scandale!!!

Un «vaccin» antigrippe A, réservé aux seules autorités, crée un tollé.

EN ALLEMAGNE: La population recevrait un vaccin différent de celui prévu pour les dirigeants, le personnel de l’Etat et l’armée.


Une question d’adjuvants. La polémique secoue tout le pays.


http://www.24heures.ch/actu/monde/vaccin-antigrippe-reserve-seules-autorites-cree-tolle-2009-10-19


 

Le vaccin produit par la firme GlaxosSmithKline contient des adjuvants, contrairement à celui envisagé pour les autorités et l’armée.

 

MICHEL VERRIER / BERLIN | 20.10.2009 | 00:01

 

<<Face au virus de la grippe A, il y aurait un vaccin pour le peuple et un autre pour ceux qui le gouvernent.

 


L’information s’est répandue comme une traînée de poudre, dimanche et hier en Allemagne.


Le Pandemrix, le vaccin fabriqué à Dresde par la firme GlaxosSmithKline (GSK), est destiné aux citoyens ordinaires.


Il a été commandé à 50 millions d’exemplaires.


Mais, pour les responsables politiques, les employés de l’Etat et les soldats, le Ministère de l’intérieur a commandé 200.000 doses de Celvapan fabriquées par le groupe Baxter.


La différence? La présence d’adjuvants: le Pandemrix en contient en effet, à l’inverse du Celvapan.


Or les effets de ces substances sont "mal maîtrisés".


L’adjuvant est supposé renforcer l’efficacité du vaccin, permettant de réduire ainsi la présence des extraits de virus morts dans le médicament pour faire réagir l’organisme.


Vaccin de la chancelière


Mais les adjuvants peuvent produire des effets secondaires.


Pis même, selon le DrWolfgang Becker-Brüser, responsable de la revue médicale de référence Arznei-Telegram:


«Leurs effets n’ont pas été vérifiés pour les enfants de moins de 10ans et les femmes enceintes».


Nombre de médecins étaient déjà très réticents à l’égard d’une campagne de vaccination, «dont l’utilité reste à prouver».


Face à l’avalanche de critiques, le ministre de l’Intérieur, Wolfgang Schäuble, assurait hier que l’accusation de «médecine à deux vitesses» n’avait aucun sens.


Angela Merkel s’en remettrait, elle, à son médecin, qui devrait lui délivrer un vaccin commun, et non le «vaccin de la chancelière», comme certains mauvais esprits ont déjà baptisé le Celvapan.>> - Fin de citation -


 

Commentaire de Artemisia Collège:

 

<<En fait, cela ne fait que recouper et confirmer nos informations et craintes.


Pour la France, les premiers vaccinés sont, ce même jour, les gendarmes (obligation), et le personnel médical (très fortes pressions).


Mais, au moins pour les gendarmes, ils auront un traitement de faveur (probable le corps médical aussi):


 

Un lot "spécial" (comprenez inoffensif)*, pour faire croire à l’innocuité, et pousser les gendarmes à faire du zèle contre les "récalcitrants"...


... et ne pas risquer de rendre malades ceux qui vont assurer la vaccination de masse et la contrôler militairement!!!


Et dans 2 semaines, voyant que "tout va bien": vaccination pour TOUS, mais là, avec le vrai vaccin-poison, of course!


 

En 1995, en pleine campagne de vaccination hystérique "contre" l’hépatite B, les gendarmes avaient interdiction de se faire vacciner!


Un tel retournement de situation nous était apparu étonnant. L'explication est là.


Et nos chers politiciens qui nous invitent si aimablement (ils n'insistent pas... non...), à aller nous faire inoculer, n'auront même pas les "tripes" pour subir le même traitement.


En réalité, pour eux, politiciens, le lot "réservé", sera un placebo "totalement bidon" et donc sans risques.


On comprend mieux le classement "secret défense" de ces transactions avec les laboratoires, et la main mise du ministère de l'intérieur, ainsi que de l'armée, sur la gestion et la garde des stocks de vaccins, de seringues et d'aiguilles...


Toute cette opération n'a rien à voir avec la santé publique, faut-il le rappeler?>>


* Mais sera-t-il sans puce RFID?

 
Chronique d'un désastre sanitaire annoncé

(Les conséquences peuvent apparaître "immédiatement" et jusqu'à "plusieurs décennies"... comme on en a la triste expérience!)

Comme nous, comme vous à présent, tous les médecins savent (ou peuvent savoir, pour certains qui ne font aucun effort pour s'informer en dehors des laboratoires), que jamais une campagne de vaccination n'a eu d'effet positif sur une pandémie. Par contre, de telles campagnes ont provoquées des flambées épidémiques...

Comme nous, comme vous à présent, tous les médecins savent (ou peuvent savoir, pour certains qui ne font aucun effort pour s'informer en dehors des laboratoires), que la vaccination "contre" la grippe saisonnière n'a jamais prouvé son utilité, puisque de fait, elle n'est d'AUCUNE UTILITE! Et tous les laboratoires le savent parfaitement!

Comme nous, comme vous à présent, tous les médecins savent (ou peuvent savoir, pour certains qui ne font aucun effort pour s'informer en dehors des laboratoires), que l'ont ne maîtrise pas les virus injectés via les vaccins. A ce sujet, écoutez ce superbe lapsus:

Comme nous, comme vous à présent, tous les médecins savent (ou peuvent savoir, pour certains qui ne font aucun effort pour s'informer en dehors des laboratoires), que les produits utilisés pour préparer le vaccins H1N1 sont hautement toxiques (formol, nécrosant des cellules, classé en 2004 comme cancérigène certain; détergent [!]; mercure, important poison, très toxique, principal pourvoyeur d'autisme, au point que pratiquement sans mercure = pas d'autisme; un ou des antibiotiques; squalène [1 million de fois + que les vaccins de la guerre du Golfe], responsable de stérilité et de maladies auto-immunes, dont le syndrome de Guillain Barré [maladie neurologique dégénérative]; et aluminium pour certains lots, responsable de multiples troubles et maladies, dont l'Alzheimer; résidus de virus liés au mode de production; sans parler d'autres produits ou "additifs" possibles, sinon probables, injectés à l'occasion de cette "opération"...).
 
Conclusion de Artemisia College:
<<Et cela est valable pour tous les fabricants de vaccins, pour les personnalités politiques responsables de cette "opération", et pour les journalistes qui relayent les consignes officielles!
 
A ce titre, ceux qui conseillent et injectent ce vaccin en connaissance de cause, sont d'authentiques salopards criminels (sic).

Car c'est criminel de vouloir injecter de tels poisons aux bébés, aux enfants, aux femmes enceintes et aux adultes!

Ceux qui savent doivent fuir cet empoisonnement, le dénoncer, et tout faire pour l'empêcher!>>

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 22:26

Madame, Monsieur,


Chers amis,

Si je vous demande: connaissez-vous le plus vieux métier du monde?

Vous me répondrez sans doute: «Oui, c’est le "métier" de prostituée, tout le monde sait cela!»


À cela, je vous répondrai: «Pas tout à fait; c’est le métier de journaliste, mais ça revient au même


Dans ces temps troublés de crise autour d’une grippe imaginaire, un groupe de banquiers puissants et de riches influents veulent nous transformer tous en cobayes de laboratoire et en consommateurs forcés d’armes biologiques vaccinales.

Aujourd’hui, je veux dédier ce courriel à tous ces journalistes du monde sans qui rien de tout cela ne serait possible. Parce que je suis écoeuré, tout simplement. Je ne ferai pas d’autre commentaire. Ceux, parmi vous, assez intelligents comprendront par eux-mêmes. Et faites-moi plaisir: Envoyez, vous aussi, à tous les journalistes qui exercent le plus vieux métier du monde, ce même courriel.


Cordialement,

Jean-Jacques Crèvecœur


Montréal


PS..: À noter que j'ai un très grand respect pour les prostituées, d'autant plus qu'elles ne font de tort à personne. J'ai eu l'occasion d'en rencontrer plusieurs en préparant un film court-métrage consacré aux rapports entre la religion et les prostituées.


Les journalistes au travail...

Par contre, je n'ai plus aucun respect pour ces journaleux qui se sont transformés en porte-voix des pseudo-scientifiques qui insistent pour que nous acceptions docilement des vaccins neurotoxiques, invalidants et potentiellement mortels.


En
étant des agents d'une propagande honteuse, ils font un tort considérable à la population, en entretenant un climat de peur tissé de mensonges et de désinformations.




La TV vous informe et éduque vos chers petits...



David Rockefeller et le Nouvel Ordre Mondial

Tout d’abord, il y a ce discours de David Rockefeller, l'un des membres les plus influents parmi l’élite qui cherche à mettre en place le Nouvel Ordre Mondial. Si vous pensez que ce sont encore des "ragots de conspirationnistes", allez acheter ses mémoires, publiés en 2002.

Voici ce qu’il y dit, à la page 405:


«Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des États-Unis, caractérisant ma famille et moi en tant qu’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique – un seul monde, si vous voulez. Si cela est l'accusation, je suis coupable et fier de l’être


Lisez attentivement ce discours qu’il a prononcé en juin 1991, lors d’une réunion de la Commission Trilatérale, à Baden Baden:


«Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d'autres grandes publications, dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l'autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés


Ils "développent leurs plans pour le monde"...


John Swinton, rédacteur en chef du New-York Times

À présent, l’autre côté de la médaille. La déclaration faite par le journaliste John Swinton, l’ex-rédacteur en chef du New-York Times [NDLR: Justement cité plus haut], lors d’un banquet donné en son honneur à l’occasion de son départ à la retraite, en réponse à un toast porté à la "presse indépendante" (cité par Deirde Manifold dans «Towards World Government»). C’était le 25 septembre 1880, et ça n’a toujours pas changé, plus d’un siècle plus tard:


«Quelle folie que de porter un toast à la "Presse indépendante"!

Chacun, ici présent ce soir, sait que la presse indépendante n’existe pas. Vous le savez et je le sais. Il n’y en a pas un parmi vous qui oserait publier ses vraies opinions, et s’il le faisait, vous savez d’avance qu’elles ne seraient jamais imprimées. Je suis payé 250 $ par semaine pour garder mes vraies opinions en-dehors du journal pour lequel je travaille.


D’autres parmi vous sont payés le même montant pour un travail similaire. Si j’autorisais la publication d’une bonne opinion dans un simple numéro de mon journal, je perdrais mon emploi en moins de 24 heures, à la façon d’Othello.


Cet homme suffisamment fou pour publier la bonne opinion serait bientôt à la rue en train de rechercher un nouvel emploi. La fonction de journaliste est de détruire la vérité, de mentir radicalement, de pervertir, d’avilir, de ramper aux pieds de l’élite et de se vendre lui-même, de vendre son pays et sa race pour son pain quotidien ou, ce qui revient au même, son salaire. Vous savez cela et je le sais. Quelle folie donc que de porter un toast à la presse indépendante. Nous sommes les outils et les vassaux d’hommes riches qui commandent derrière la scène. Nous sommes leurs marionnettes ; ils tirent les ficelles et nous dansons. Notre temps, nos talents, nos possibilités et nos vies sont la propriété de ces hommes.


NOUS SOMMES DES PROSTITUÉS INTELLECTUELS


Marc Menant, journaliste à Europe 1

Un dernier commentaire. Tant que je publiais des livres sur les relations, le couple, l’éducation des enfants, la gestion des émotions, le management, j’étais la coqueluche des journalistes de la presse écrite, radiophonique et télévisuelle. Ils se battaient pour obtenir des entrevues avec moi. Ils appelaient eux-mêmes mon éditeur pour savoir si j’avais sorti un nouveau livre, pour pouvoir m’interviewer.

Le jour où j’ai commencé à publier des livres sur la santé ("Le langage de la guérison""Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent" – Editions Jouvence), livres qui remettaient en cause les vaccins et la cancérologie classique, plus aucune invitation ne me fut adressée.

Sauf de la part de Marc Menant (Europe 1) et de Roselyne Fayard (Radio Suisse Romande). Lorsque Marc Menant m’a invité pour parler de mon livre, avant l’émission en direct, il m’a demandé de ne pas dire un mot sur les vaccins, pas un mot sur le Docteur Hamer, pas un mot critiquant la médecine moderne ou la cancérologie.

Lorsque, de manière provocatrice, je lui ai répondu: «Nous sommes en direct, que se passera-t-il si je le fais quand même?» Il m’a répondu: «Demain matin, je perds mon emploi. Tout simplement».
Par respect pour lui, j’ai accepté de ne pas parler. Car son but était de promouvoir mon livre pour que les auditeurs reçoivent, malgré la censure, toutes les informations en le lisant. Mais c’est ce jour-là que j’ai eu la preuve que la presse indépendante n’existait pas


"Pas de manifs! Pas besoin de protester! Tout est OK!"


(Remarque: Depuis lors, Marc Menant a démissionné de la radio et a quitté le métier de journaliste pour devenir auteur. Son premier livre (très bien documenté) en dit long sur ses convictions: "La médecine nous tue" (Editions du Rocher) - à écouter également, sa belle interview par Philippe Bouvard:

http://www.dailymotion.com/video/x7b7br_la-medecine-nous-tue-de-marc-menant_news)
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 18:27

Les vaccins: Une affaire juteuse!




Sur Arte: A qui profite la "pandémie"?



Cru 2009: Un vaccin vraiment ... juteux!


Présentation de l'émission d'Arte:

Sur les 6,5 milliards d'individus que compte la planète, le virus de la grippe A (H1N1) en a tué jusqu'ici moins de 2 000; bien peu au regard des 100 000 personnes qui meurent de faim chaque jour dans le monde. Pourtant, avant même que les vaccins ne soient au point et que l'on soit certain de leur efficacité, des millions de doses ont été commandées par la plupart des pays. La dépense est-elle en rapport avec la menace réelle?

Et comment l'Organisation mondiale de la santé (OMS) établit-elle ses seuils d'alerte? Le 29 avril dernier, elle a en effet décidé de passer au niveau 5 d'alerte pandémique, stade qui permet de débloquer des crédits pour développer des vaccins. Puis, en juin, elle a déclenché le niveau 6, en déclarant la grippe A (H1N1) pandémie mondiale. Quelle est l'influence de l'industrie pharmaceutique sur ces décisions?

Rejoignant la position de Jean Ziegler, membre du Conseil des droits de l'homme à l'ONU, Wolfgang Becker-Brüser, l'ancien directeur du service chargé de la circulation des médicaments à l'Office pour la santé de la République fédérale d'Allemagne, soulève la question des intérêts commerciaux en jeu.

D'autres critiques s'inquiètent de l'efficacité du Tamiflu et des vaccins. Certains s'interrogent même sur leur nocivité.

D'autres se demandent enfin si, sur fond de crise financière et économique, le phénomène de la grippe A ne viendrait pas à point nommé pour les hommes politiques de tous les continents...?



Consom'acteur ou malade de la fièvre acheteuse?


0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 14:43

"Immuno-Stérilisation" Chez l'homme  
A 2009 Vaccination Odyssey L’Odyssée de la vaccination 2009  


By A. True Ott, Ph D, ND

Par A. True Ott, Ph. D, ND
9-25-9   –
     25/09/09

 

Selon le Los Angeles Times, daté du Dimanche  24 Mai 2009, une réunion de certains des plus riches milliardaires du monde entier a eu lieu à Manhattan, le 5 Mai, 2009 (voir Addendum n°1).  Au cours de cette réunion, ces "élites" ont abouti au consensus suivant, à savoir que la SURPOPULATION est la plus grande et l’unique menace pour la Planète Terre.


On nous signale que Mr. George Soros, banquier international et agent de la famille Rothschild, y assistait aussi, et a, en fait, mené une bonne partie de la discussion. En ce qui concerne la biographie et le curriculum vitae de cet individu déformé ainsi que sa conception de la stérilisation de masse et du dépeuplement de la planète, voir l'addendum n ° 2.


L'ordre du jour concernant le dépeuplement en masse n'est plus un secret. Ce n'est plus du domaine des "protocoles secrets nationaux" (voir NSSM-200 rédigé par Henry Kissinger et Zbignew Brezinsky en 1974). Il est aujourd'hui de notoriété publique. Il est, en effet, un point prioritaire de leur ordre du jour pour une application immédiate en cette année 2009.


Je dirais que ces milliardaires sont des hommes et des femmes d'action. Quand ils en viennent à un consensus commun, un plan détaillé est mis en œuvre rapidement et de façon décisive, en particulier s’ils réalisent que leur «plan» va littéralement  «sauver la planète».


Il devrait y avoir peu de doute qu'ils ont un plan d'action de génie, qu’ils sont très certainement en train de mettre en œuvre pendant que vous lisez ceci. Ces personnes ne sont pas devenues milliardaires en agissant stupidement, ou simplement en discutant d’idées et de concepts au cours d’un dîner. Ils sont, bien entendu, experts dans l’art de dissimuler au public leurs activités visant au dépeuplement.  Après tout, selon leur raisonnement, c’est eux seuls qui savent ce qui est le mieux pour la planète.


Regardons donc un peu ce plan de dépopulation de l'élite, du point de vue de la logique et du bon sens. Bien sûr, ils se rendent compte que seule une très petite fraction de la population mondiale (en particulier dans les nations occidentales) accepterait de faire le pas décisif, sachant que leur lignée serait interrompue par le biais d'une "vaccination" provoquant une stérilisation permanente.


Il est donc évident qu'un tel vaccin de "stérilisation" aurait besoin d'être déguisé, en se servant d’un autre prétexte, comme une véritable campagne de vaccination à grande échelle, sous faux pavillon, alimentée par la propagande des médias sous contrôle et par la peur, provoquée à cet effet. Je pense qu'une campagne mondiale contre une fausse «pandémie grippale» serait une couverture absolument parfaite.


Avant l'année 1998, les outils de dépeuplement à la disposition de ces "élites mondiales" étaient assez limités: les maladies, la famine, les guerres et même les catastrophes naturelles pouvaient, à tour de rôle, être développées et effectivement mises en œuvre dans un plan préconçu. Ces moyens de dépopulation font cependant plutôt désordre,  et sont souvent difficiles à contrôler parfaitement.


Toutefois, grâce aux travaux du Dr Richard A. Fayrer Hosken à l'Université de Géorgie, un moyen de dépeuplement entièrement nouveau et parfaitement efficace est maintenant disponible, car, en effet, un simple et unique petit vaccin peut aujourd'hui provoquer la stérilité permanente.  (Voir l'Annexe 3 ci-jointe pour le brevet international de ce vaccin dit  "d’immunosterilization").


L’invention de Fayrer-Hosken a été testée avec "succès" et s’est révêlée efficace sur tous les mammifères, y compris l'éléphant d'Afrique, bien que le risque d'effets secondaires à long terme soit encore en cours d’étude.


Qu'entend-on exactement par ingrédients actifs de ce vaccin de stérilisation? Le vaccin pour la stérilisation contient principalement des antigènes de glycoprotéines porcines (les virus sont une forme de glycoprotéines) liées avec un adjuvant appelé squalène. (Voir Annexe 3).


Est-ce une simple "coïncidence" si le brevet de Novartis pour la grippe porcine utilise les glycoprotéines du porc agglomérées du vaccin de la «grippe porcine» avec le squalène comme adjuvant?


N’est-ce encore qu’une "coïncidence" si la circulaire d’information de Novartis sur le vaccin de la «grippe porcine», comporte, à l'article 8.1, ce paragraphe d'avertissement:


"Les études de reproduction animale n'ont pas été menées pour ce vaccin. On ne sait pas, non plus, si le vaccin peut nuire au fœtus lorsqu'il est administré à une femme enceinte, ou s’il est susceptible d'affecter la capacité de reproduction."

Il semblerait également très logique qu'un vaccin pour la stérilisation, déguisé en vaccin contre la grippe pandémique, nécessite une couverture complète contre les poursuites en responsabilité et litiges, étant donné que de telles réclamations seraient sans doute à chiffrer en centaines de millions de dollars. («Oh!, nous sommes désolés que le vaccin vous ait rendue stérile, Mme Jones, mais nous ne pouvions absolument pas prévoir ça, voyez-vous!»)


Bien sûr, une immunité générale contre de telles poursuites est exactement ce qui a été donné aux fabricants et  promoteurs du vaccin contre la Grippe A et ce par notre gouvernement fédéral corrompu.  
 

Il est clair que la pandémie de «grippe porcine» n'est guère plus grave que le rhume, mais il est également de plus en plus clair que c’est le vaccin qui constitue le danger réel.


Si, en plus de stériliser de façon définitive, l’ajuvant au squalène rend infirme et même tue la victime, alors je suis convaincu que c’est parfaitement OK avec les conceptions de George Soros et de ceux de sa race.


Ne vous méprenez pas, cependant, ce qui se cache derrière ce battage  pour le vaccin "antipandémique" est,, très probablement, l’"immuno-stérilisation" du troupeau humain pratiquée en secret!


True Ott, PhD, ND - True Ott, Ph.D., ND  
 
 

ADDENDUM n°1


Le Club des milliardaires se réunit pour freiner la croissance démographique - Par John Harlow


Los Angeles     —     The Sunday Times    —   Le 24 mai 2009


http://www.timesonline.co.uk"_TimesOnLine

http://www.timesonline.co.uk _TimesOnLine Site


Le Club des milliardaires américains se réunit pour discuter des moyens de lutter contre une «menace désastreuse», d’un point de vue environnemental, social et industriel.


Certains des milliardaires américains les plus influents se sont rencontrés secrètement afin d’étudier comment leurs richesses pourraient être utilisées pour ralentir la croissance de la population mondiale et accélérer l'amélioration de la santé et de l’instruction.


Ces grands philanthropes, qui ont participé à un sommet convoqué à l'initiative de Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, ont proposé d’unir leurs forces pour surmonter des obstacles politiques et religieux variés.  

Décrit comme le Club du Bien par un initié, il comprenait (http://www.bibliotecapleyades.net/esp_sociopol_rockefeller.htm):

* David Rockefeller Jr, le patriarche de la dynastie la plus riche d’Amérique

* Warren Buffett   (http://www.bibliotecapleyades.net/esp_sociopol_rothschild.htm)

* George Soros le banquier de la famille Rothschild.

* Michael Bloomberg, le maire de New York   http://www.bibliotecapleyades.net/esp_sociopol_mediacontrol.htm

* Deux magnats des médias Ted Turner et Oprah Winfrey.


Ces membres, ainsi que les Gates, ont déjà fait don de plus de 45 milliards d'€uros, depuis 1996, à des causes allant des programmes de santé dans les pays en développement aux écoles-ghettos près de chez eux.


Ils se sont réunis, le 5 mai, à la maison de Sir Paul Nurse, biochimiste britannique, Prix Nobel et Président de l'Université privée Rockefeller, à Manhattan. Cette réunion informelle en cet après-midi du 5 mai a été si discrète que certains des collaborateurs des milliardaires ont été informés qu'ils assistaient à des "briefings de sécurité".

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 08:13

Le vaccin de la grippe porcine
est lié à la paralysie

Deuxième partie:
"C’est les vaccinations, stupide!"


Mondialisation.ca, Le 12 septembre 2009
 
 

Une prétendue “grippe porcine” ou un “virus” H1N1 ne sont pas le danger pour les vies de nos chers petits, nos enfants, nos femmes enceintes. C’est littéralement la panique grâce à l’OMS, au CDC, au gouvernement US et à des medias serviles,  incapables de demander quelles sont les doses légales de toxines pour se protéger contre une maladie moins grave qu’un rhume ordinaire.

 

Les quelques détails qui ont commencé à filtrer concernant les fluides que les principales firmes pharmaceutiques veulent injecter dans nos veines, j’ai commencé à en parler dès l’émergence de la grippe porcine du côté de l’usine de porcs à Veracruz au Mexique.

 

La déclaration de l’OMS de “pandémie de niveau 6”, urgence globale de santé, fut une décision politique sans rapport réel avec une “menace virale”.


Par contre il s’agissait d’une opération injectant plusieurs milliards de dollars de profits dans les coffres-forts d’une poignée de méga multinationales des vaccins - GlaxoSmithKline, Roche (Gilead Science Inc), Baxter Labs, Novartis,  Sanofi Pasteur et quelques autres géants des médicaments -.

 

De plus, les différents propagateurs de la campagne de peur de l’OMS, l’Institut allemand Robert Koch, le CDC du gouvernement US, sont sujets à caution, car leur préoccupation n’est pas la sauvegarde de la santé publique, mais plutôt un projet à long terme de contrôle des populations à travers des méthodes délibérées pour les rendre malades, faibles, partiellement paralysées, ou, en tout, cas trop faibles pour réagir à la crise sociale objective que nous affrontons, la destruction complète du système basé sur le dollar. Pour quelle autre raison les gouvernements respectifs des Etats-Unis, de la République Fédérale d’Allemagne, de Grande-Bretagne et de France avaleraient-ils un tel canular sur la santé?

 

Une simple recherche effectuée par un lycéen dans les sources de l’OMS et/ou gouvernementales peut le démontrer. Si vous en doutez, donnez un peu d’argent de poche à vos ados pour qu’ils prouvent, en n’utilisant que les sources officielles publiées sur Internet qu’il n’y a pas de raison sensée – de santé publique – de déclarer des mesures spéciales, pas de raison qui justifie le développement en catastrophe de nouveaux vaccins, non testés, pour les injecter massivement à la population.

 

Dites-leur que l’élève qui fera le meilleur argumentaire à partir des sources officielles aura droit aux honneurs de la classe.

 

Un rapport britannique sur les effets neurologiques du vaccin


Selon une lettre confidentielle d’avertissement du 29 juillet 2009, dont une copie parvint au quotidien anglais Daily Mail, l’Agence de Protection de la Santé du gouvernement britannique, Prof. Elizabeth Miller, à la tête du Département d’Immunologie, prévint les neurologues britanniques que le vaccin de la grippe porcine – qui fut brièvement utilisé dans une vaccination de masse en 1976 aux USA, jusqu’à ce qu’il soit brutalement retiré à cause de ses effets secondaires dangereux – est lié au syndrome de Guillain-Barré (GBS), un destructeur du système nerveux central, menant à la paralysie et même à la mort. Le syndrome attaque la gaine des nerfs, causant la paralysie et l’impossibilité de respirer, et peut être fatal. Il peut causer la paralysie des muscles respiratoires, causant la mort par suffocation.


La lettre de mise en garde du Prof. Miller précise: “Il fut prouvé que les vaccins utilisés pour combattre une grippe porcine à venir en 1976 étaient liés au GBS et ils furent retirés du marché". Ce scandale de la grippe porcine de 1976 obligea le gouvernement US à payer des millions de dollars de dédommagements aux victimes du GBS qui avaient reçu le vaccin.


Le gouvernement britannique prévoit de vacciner 13 millions de citoyens britanniques dès début octobre avec des vaccins H1N1 quasiment non testés. L’unité britannique de surveillance neurologique (BNSU), qui fait partie de l’Association Britannique des Neurologues, a été invitée à surveiller de près tous les cas de GBS pendant la mise en route des vaccinations. Un neurologue senior a dit en aparté à la presse: “Je ne voudrais pas avoir la piqûre de la grippe porcine, à cause du risque de GBS.


D'après certaines informations, la lettre de Miller fut envoyée à 600 neurologues britanniques le 29 juillet, signe d’une préoccupation au plus haut niveau, du fait que le vaccin lui-même pourrait causer des complications sérieuses.


La lettre fait remarquer, à propos du même processus de vaccination contre la grippe porcine aux USA en 1976, que plus de gens moururent de la vaccination que de la grippe porcine elle-même; environ 500 cas de GBS furent identifiés; les vaccins peuvent avoir multiplié par 800 %  le risque de GBS; les vaccins américains furent retirés après seulement 10 semaines  quand les scientifiques officiels finirent par confirmer le lien avec le GBS; le gouvernement US dût payer 10 millions de dollars aux victimes. La surveillance a duré des jours, on collecta les symptômes de GBS chez ceux qui avaient été immunisés et 25 personnes moururent, ne pouvant plus respirer des suites d’une paralysie sérieuse. Une personne sur 80 000 fut touchée. Par contre, une seule personne mourut de grippe porcine.”

 

Remarque importante: L'administration Obama a émis une règle particulière exemptant de toute poursuite judiciaire les industriels du vaccin. Le plus inquiétant, dans ce contexte, c’est le fait que les nouveaux vaccins n’ont pas été suffisamment testés et que les conséquences sont inconnues, surtout sur les enfants. Cependant les petits enfants et les femmes enceintes seront vaccinés en priorité selon les directives de l’OMS.


Cependant, comme les épidemiologistes européens les plus influents le confirment en privé, les effets de la dénommée grippe A H1N1 ou grippe porcine sont, pour le moment, très légers, comme un rhume ordinaire, et disparaissent avec quelques jours de repos au lit.


Le CDC et les autres agences de santé durent l’admettre: les décès ont tous eu lieu chez des patients qui avaient déjà de très sérieux problèmes respiratoires ou autres maladies graves, et on n’a jamais pu prouver qu’ils étaient causés par la grippe porcine. Il s’agissait de décès  «opportunistes», c'est-à-dire de "coïncidences" et il n’y avait pas de cause à effet.


En fait, le GBS dont on croit qu’il est lié aux adjuvantsparalysie présents dans les nouveaux vaccins, peut causer la et la mort.

 

Une femme, Hilary Wilkinson, fut atteinte du GBS et devait être nourrie par goutte-à-goutte, tout en ayant besoin d’une trachéotomie rien que pour respirer. Il lui fallut 3 mois pour réapprendre à marcher et à parler.

 

Elle déclare aujourd’hui, à propos de la grippe porcine: «Ça me rend méfiante que le gouvernement lance cette campagne de vaccination sans avoir une idée précise du risque GBS. Je ne souhaiterais cette maladie à personne».

 

Une augmentation de 800% du risque de GBS

 

Une autre lettre met en garde contre le vaccin de la grippe porcine; elle vient de l’association des neurologues britanniques et est signée par le Dr. Rustam Al-Shahi Salman et le Professeur Patrick Chinnery; elle dit: "Suite au programme de vaccination de 1976 contre la grippe porcine aux Etats-Unis, une étude rétrospective a montré une possibilité de multiplication par 8 de l’incidence du GBS". C’est du 800% après la vaccination de 40 millions d’Américains sur une «alerte sanitaire» équivalente, avant que l’on arrête tout, brusquement. La campagne de vaccination de masse de 1976 fut abandonnée, après que des centaines de cas de GBS furent diagnostiqués, et 25 décès.


Un programme de vaccination d’urgence était soutenu par le Président Gerald Ford, cette année-là, parce que le patron du CDC (Center for Disease Control), le Dr. David Sencer, avait convaincu la Maison Blanche que la souche de la grippe porcine était la même que celle ayant causé la pandémie de 1918-19, qui selon lui a tué un demi million d’Américains et 20 millions de gens au niveau mondial. Sencer fut écarté et dut démissionner quelques mois plus tard. La campagne hystérique du CDC et de l’OMS actuels sur «la grippe A H1N1 et la grippe porcine» ont beaucoup de points communs avec celle de 1976.


Selon le docteur britannique Tom Jefferson, coordinateur de la section des vaccins of the de l’influent cercle Cochrane Collaboration, un groupe anglais indépendant qui contrôle la recherche pharmaceutique, “Les nouveaux vaccins ne se conduisent jamais comme on l’aurait supposé. Il se peut qu’il y ait un lien avec le GBS, une affection que je ne souhaite à personne. Mais il se pourrait que ce ne soit plus lié au hasard, car un des additifs au vaccin est une substance nommée  squalène, et aucune des études que nous avons compulsées n’en fait mention”. Le squalène, une enzyme existant naturellement, pourrait potentiellement causer des effets secondaires aujourd’hui inconnus.

 

En d’autres termes, la nouvelle version de vaccin pour la grippe porcine H1N1, est un cocktail non testé et potentiellement dangereux de produits chimiques et de fragments viraux qui pourraient vraisemblablement être liés à des dégâts neurologiques très importants, ou pire.

 

Les médecins et scientifiques tirent la sonnette d’alarme sur ces dangereux effets secondaires neurologiques, parce que le gouvernement ne le fait pas. Les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques ne veulent pas que les gens connaissent les risques associés au vaccin, alors ils les passent sous silence. De même ils ne font pas allusion au fait surprenant que les vaccins n’ont jamais été testés sur des enfants ou des femmes enceintes, bien qu’il s’agisse des deux premiers groupes ciblés pour la vaccination. 

 

Les vaccins sont la vache à lait des profits de l’industrie pharmaceutique. Grâce aux vaccins, l’industrie pharmaceutique prépare des générations de futurs profits venant des maladies que de nombreuses études ont identifiées comme venant, ou étant amplifiées par les vaccins, comme la maladie d’Alzheimer, le cancer, l’autisme, la maladie de Parkinson et bien d’autres.

Le porte parole pour la santé du parti conservateur britannique, Mike Penning a déclaré: “La dernière chose que nous voulons, c’est l’échange de lettres secrètes autour des experts du NHS (National Health Service). Notre tâche est d’être sûrs que le public sache ce qui se passe. Pourquoi le gouvernement n’y est –il pas favorable? C’est aussi très inquiétant que les médecins sensés administrer le vaccin ne soient pas au courant.”



F. William Engdahl est associé de Mondialisation.ca/Global Research. Il est l'auteur de Pétrole, une guerre d’un siècle : L’ordre mondial anglo-américain, et de Seeds of Destruction: The Hidden Agenda of Genetic Manipulation. 


Son site: www.engdahl.oilgeopolitics.net.
 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 00:21

«Il s’agit d’une catastrophe planétaire,
et qui se passe tous les jours.
» (*)

         

Dr Andrew MOULDEN, M.D.



Dr Andrew Moulden


Le Dr Andrew Moulden, médecin, spécialiste en neuropsychiatrie, neurologie comportementale, fait état des preuves neurologiques, hématologiques et immunologiques qui permettent aujourd’hui de conclure que TOUTES les vaccinations polluent le corps et peuvent provoquer des dégâts majeurs pour la santé, pouvant conduire à des maladies chroniques ou à des troubles comme l’autisme.

Il précise qu’aujourd’hui tout un chacun a la possibilité de prendre connaissance par lui-même des preuves apportées par les laboratoires médico-légaux à ce sujet.


Ce médecin explique que, lorsque le corps est en quelque sorte pris pour un dépotoir, il se produit inévitablement un encrassement du sang, qui peut provoquer toutes sortes de problèmes de santé. Ses découvertes sont actuellement référencées dans les procès en justice aux Etats-Unis.

 

 

 


LES VACCINS PROVOQUENT DES ATTAQUES MICROVASCULAIRES

    

Dr Andrew Moulden, M.D., PhD, BA, MA.





O
utre ses qualifications de médecin et de chercheur, le Dr Moulden a reçu pas moins de 27 prix/récompenses pour ses recherches cliniques et biomédicales, son enseignement et son excellence académique. Il est aussi le leader du parti canadien "Action". Sa philosophie peut se résumer ainsi: "Il ne s'agit pas d'être meilleur que ses concitoyens, il s'agit d'aider ses concitoyens à devenir meilleurs".


Au moyen de technologies classiques et ultra modernes de diagnostic et d’imagerie médicale, le Dr Moulden, M.D., médecin, expert en psychiatrie, neuro-psychiatrie et neurologie comportementale, apporte les preuves en termes de physiologie et de clinique médicales que TOUTES les vaccinations provoquent directement ou de manière différée des troubles et des maladies aiguës ou chroniques, permanentes ou transitoires susceptibles de toucher tous les systèmes du corps.


Le Dr Moulden a mis au point une nouvelle technologie en imagerie médicale pour mettre en évidence les troubles et dégâts neurologiques se produisant après les vaccinations.

Grâce à cette technologie, il est possible de mettre en valeur et de démontrer sur clichés et vidéos prises 30 secondes avant et 30 secondes après une vaccination ce qui se produit dans différents tissus du corps.


Image provenant du Dr Andrew Moulden

«
Nous avons en quelque sorte
», explique le Dr Moulden, «mis au point une sorte de télescope Hubble avec nos  examens neurologiques et microbiologiques.»

«Il s’agit probablement de la découverte la plus importante qui ait jamais été réalisée au cours de toute l’histoire de la médecine si l’on considère l’énorme épidémie silencieuse que nous avons créée avec ces vaccinations  «passe-partout», qui constituent l’acte le plus odieux qui ait jamais été perpétré au cours de l’histoire, et que nous avons fait pour le profit.»

 

«Nous avons aujourd’hui la solution à un problème qui se pose à une échelle planétaire. Les dégâts occasionnés aux tissus sont, en fait, le résultat d’une circulation sanguine perturbée, de dépôts qui s’accumulent dans le système capillaire microscopique, autrement dit d’attaques micro-vasculaires.


Ces attaques sont essentiellement provoquées par un manque d’oxygène dans les tissus. Aujourd’hui nous pouvons mesurer, scanner ce phénomène, qui a toujours existé, mais qu’aujourd’hui tout un chacun peut facilement observer par lui-même.»

 

Le Dr Moulden explique que les vaccins provoquent une hyper-réactivité du système immunitaire au cours de laquelle les leucocytes se précipitent pour attaquer les produits étrangers injectés dans le flux sanguin.


Etant donné le fait que ces derniers sont trop gros pour pénétrer les très fins capillaires où se logent les produits étrangers, les leucocytes finissent par obstruer, bloquer et délabrer ces capillaires.


La route est donc coupée pour les globules rouges, plus petits, qui doivent apporter l’oxygène aux différents organes voisins des capillaires, encombrés par des substances étrangères.


Ces particules qui atteignent le cerveau, perturbant ou empêchant la circulation du sang, peuvent provoquer l’autisme, la mort subite du nourrisson ou de nombreuses autres maladies de l’enfant ou de l’adulte.


 

Trop souvent: Bébé sain + vaccin = bébé autiste

 


Exactement comme  il en va de l’attaque cardiaque, il est aussi possible de faire une attaque cérébrale, des problèmes de foie, des reins, chaque fois que les tissus sont carencés en oxygène. 

«Il s’agit ici d’une découverte majeure

Quant aux éléments étrangers présents dans le sang et les tissus, le système immunitaire continuera à les combattre et finira par entraîner des maladies chroniques.

Différents organes peuvent être affectés en fonction des endroits où iront se loger les particules étrangères. On parlera de différents symptômes ou maladies, mais les causes fondamentales seront toujours les mêmes. Elles ont toujours été ignorées jusqu’à ces dernières découvertes.

La cause principale de tous ces problèmes est à rechercher dans les additifs des vaccins. Le but recherché par l’utilisation de ces additifs est d’engendrer une réponse plus rapide des leucocytes. Et cela marche à merveille - les leucocytes se précipitent vers les régions où des matières étrangères ont été introduites -  c’est en fait là que se trouve l’origine des problèmes.


 

0

Comment rendre un enfant autiste?


Les leucocytes bloquent  et délabrent les capillaires en tentant de détruire ces matières étrangères.


 

«Le fait que mes propos vont à l’encontre des positions de l’establishment et de la pratique qui veut que les enfants des écoles subissent les vaccinations ne change en rien la réalité.  Notre devoir est d’apporter la lumière dans toute cette obscurité… Je sais que je suis confronté à Goliath.» 

 

« Avec une politique de profit à tous crins, nous avons ruiné la santé d’une génération d’enfants, ainsi que les espoirs et les rêves:

- d’1 enfant sur 87 (autisme),

- 15% d’enfants atteintes de troubles de l’attention,

- 1 enfant sur 6 souffrant de troubles de l’apprentissage,

- 1 enfant sur 9 souffrant d’asthme,

- 1 enfant sur 50 souffrant de diabète insulino-dépendant,

- 1-2% d’enfants décédés (mort subite du nourrisson),

- 250.000 vétérans de la guerre du golfe atteints de maladies chroniques avec 40.000 décès (même parmi les soldats qui n’ont pas quitté le pays.)
 

Et aujourd’hui le monde se prépare à subir la loi martiale sur le plan médical, ainsi qu’un programme de vaccinations pour la grippe porcine/aviaire ou autre hybride de la grippe espagnole/aviaire…


Nous nous sommes nous-mêmes mis dans le pétrin et nous nous sommes nous-mêmes coincés dans cette crise mondiale de maladies infectieuses. Certains vont mourir de maladies infectieuses, d’autres mourront des vaccinations ou souffriront de quantités d’autres troubles chroniques mal définis dus aussi aux vaccinations.


L’addition d’adjuvants aux vaccins (aluminium, squalène, liposomes…) pour stimuler et prolonger la réponse immunitaire représente la chose la plus terrible que l’homme ait jamais perpétré contre lui-même et ses semblables tout au cours de l’histoire, et ce pour le profit.

 


«Tous ceux pour lesquels j’évoque les diagnostics en leur montrant clichés et vidéos s’effondrent et ne peuvent souvent retenir leurs larmes!»

 


0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 17:55
La protection du corps humain...



En France, le Code Civil protège, en principe, le corps humain...


Par conséquent, le droit à l'intégrité physique, et notamment celui de ne pas se voir inoculer dans le corps des substances susceptibles de lui porter préjudice (par exemple, du mercure sous forme de thimoseral pouvant provoquer des cas d'autisme ou des syndromes de Guilain-Barré, du squalène pouvant provoquer des syndromes de la guerre du golfe, de l'hydroxyde d'aluminium pouvant provoquer des maladies d'Alzheimer, etc. bref, toutes choses se trouvant couramment dans ce bouillon de culture appelé "vaccin").

 

A cet égard dans le chapitre 2, article 16, du Code Civil, l'on peut lire d'importants textes de lois pouvant et devant servir d'appui à la défense de la personne individuelle face aux tentatives - même gouvernementales - de violation de l'intégrité du corps humain:

 

Légende: "WHO" = World Health Organization" = "Organisation Mondiale de la Santé".


<<Chapitre II: Du respect du corps humain.


Article 16: En savoir plus sur cet article...

Créé par Loi n°94-653 du 29 juillet 1994 - art. 1 JORF 30 juillet 1994

Créé par Loi n°94-653 du 29 juillet 1994 - art. 2 JORF 30 juillet 1994

La loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l'être humain dès le commencement de sa vie.

Article 16-1 En savoir plus sur cet article...

Créé par Loi 94-653 1994-07-29 art. 1 I, II, art. 3 JORF 30 juillet 1994

Créé par Loi n°94-653 du 29 juillet 1994 - art. 1 JORF 30 juillet 1994

Créé par Loi n°94-653 du 29 juillet 1994 - art. 3 JORF 30 juillet 1994

Chacun a droit au respect de son corps.

Le corps humain est inviolable.

Le corps humain, ses éléments et ses produits, ne peuvent faire l'objet d'un droit patrimonial.

Article 16-2 En savoir plus sur cet article...

Créé par Loi n°94-653 du 29 juillet 1994 - art. 1 JORF 30 juillet 1994

Créé par Loi n°94-653 du 29 juillet 1994 - art. 3 JORF 30 juillet 1994

Le juge peut prescrire toutes mesures propres à empêcher ou faire cesser une atteinte illicite au corps humain ou des agissements illicites portant sur des éléments ou des produits de celui-ci.

Article 16-3 En savoir plus sur cet article...

Modifié par Loi n°2004-800 du 6 août 2004 - art. 9 JORF 7 août 2004

Il ne peut être porté atteinte à l'intégrité du corps humain qu'en cas de nécessité médicale pour la personne ou à titre exceptionnel dans l'intérêt thérapeutique d'autrui.

Le consentement de l'intéressé doit être recueilli préalablement hors le cas où son état rend nécessaire une intervention thérapeutique à laquelle il n'est pas à même de consentir.

Article 16-4 En savoir plus sur cet article...


Modifié par Loi n°2004-800 du 6 août 2004 - art. 21 JORF 7 août 2004

Nul ne peut porter atteinte à l'intégrité de l'espèce humaine.

Toute pratique eugénique tendant à l'organisation de la sélection des personnes est interdite.>>

 

Voir aussi:

Droit à l'intégrité physique

 

Votre corps est sacré!

Votre corps est à vous!

Personne n'a le droit d'introduire de force dedans
des substances dont vous ne voulez pas!

Surtout si ce sont des poisons!

Faites respecter votre corps!

Faites-vous respecter!

 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 22:27
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article