Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 23:00
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 22:24
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 22:10

S'il n'y a plus assez de rats et de souris...
il reste ... vous!



Pour voir ce que sont capables de faire les laboratoires pharmaceutiques:


En être informé est important; ainsi l'on peut mieux comprendre ce qu'ils sont capables de faire pour arriver, coûte que coûte, à vendre leur Tamiflu ou faire vacciner des peuples entiers avec des vaccinations de masse!

* * * * * * *
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 23:39

Le Docteur Marc Girard lance un appel...



Dr Marc Girard


"Allez-y!"

Evoquant un projet de vaccination antigrippale obligatoire, le coup  de sonde du Journal du Dimanche (30/05/09) m’a déterminé à descendre dans l’arène publique avec l’espoir d’éviter un drame de santé publique comparable  à celui par lequel s’est soldée la campagne de vaccination universelle contre l’hépatite B, au milieu des années 1990: depuis lors, le gouvernement a clairement reculé.


Puis, le 26/08/09, dans une interview accordée à France Soir, j’ai lancé dans le débat la question – jusqu’alors ignorée – du processus d’autorisation de mise sur le marché (AMM) et de sa régularité: dès le lendemain, par l’inénarrable voix de Madame Bachelot, les autorités réagissaient sur cette question, et elles n’ont depuis cessé de se contredire et de se ridiculiser (Les perles de la campagne). Si l’on en croit les sondages, 80% des Français ont compris

 

Sans vous, pourtant, rien n’aurait été possible. Sans vous, j’aurais été une simple voix qui crie dans le désert – comme en 1995 (Un précédent inquiétant, mais pas imprévisible).

 

Car, outre les encouragements tellement bienvenus que j’ai reçus dans ma solitude, ils sont nombreux ceux d’entre vous qui se sont personnellement impliqués à faire connaître mon site (www.rolandsimion.org) et, plus encore, à en diffuser les articles.

 

Vous vous êtes substitués – et avec quel résultat! – à une presse (médicale ou profane) qui, dans sa grande majorité, m’a strictement ignoré.

 

Aujourd’hui, mon livre annoncé pour début octobre est disponible: J’ai mon premier exemplaire entre les mains depuis hier soir et il est, d’ores et déjà, possible de le commander sur les sites internet comme Amazon.fr ou Fnac.com (ou, bien sûr, en librairie).

 

Comme expliqué dans l’introduction ci-joint, c’est un livre d’actualité, mais qui vise aussi à durer. Car ce qui se passe avec la grippe porcine, cela s’est déjà passé avec les vaccins contre l’hépatite B ou contre le HPV, et cela se passera encore: pourtant atrocement décrédibilisés, ceux qui nous avaient annoncé une tragédie pour ces jours-ci (et qui avaient déjà joué à faire peur avec la grippe aviaire) se sont ressaisis en reportant la catastrophe annoncée … dans un délai de 3 ans – environ …

 

La majorité des Français qui ont compris reste donc exposée aux manipulations des lobbies et à l’immonde corruption de leurs experts. La minorité qui n’a pas encore compris et, plus encore, leurs bébés et leurs enfants méritent aussi votre engagement: un Guillain-Barré, vous savez, ce n’est pas drôle – surtout quand on est petit…

 

J’ai absolument besoin de vous. J’ai besoin de votre implication personnelle dans la promotion de ce livre. Mais j’ai aussi besoin que vous vous attachiez à convaincre vos interlocuteurs de s’impliquer personnellement eux aussi: ce, afin de créer une irrépressible dynamique qui fasse de ce livre un succès voyant, un succès qui restera dans les mémoires comme un épisode de résistance citoyenne.

 

- Il faut dire aux politiques que, quelque effort qu’ils fassent pour abrutir les citoyens, ceux-ci sont désormais capables de trouver l’information juste.

 

·- Il faut dire aux médias que, nonobstant leur vision des citoyens en «blaireaux de base» (je tiens la citation d’une éminente journaliste) tout juste dignes d’une presse gratuite, ceux-ci n’hésiteront jamais à payer de leurs deniers pour se réapproprier les moyens de résister à la désinformation.

 

-Il faut dire aux lobbies de la santé et à leurs valets (fussent-ils «experts» ou élus des ordres professionnels) que les citoyens ne veulent plus servir de chair à seringue, que les gens ne sont pas la poubelle de toutes les saletés qu’ils produisent en lieu et place de véritables «innovations» thérapeutiques.

 

Grâce à votre soutien, j’ai pu tenir aux avant-postes tous ces derniers mois. Je reste avec vous, mais pour l’instant, je ne peux faire plus: c’est à vous de jouer.

 

Allez-y…

 

Dr Marc Girard

0

Source: http://www.rolandsimion.org/spip.php?article56

0

0


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 11:12

Le Docteur Hamer dévoile la vraie finalité
du plan de vaccination de masse forcée

23/09/2009 - Conversation Dr Hamer/Helmut Pilhar

26 août 2009

Mercredi 26 août 2009

La puce CHIP est dans la seringue

Hamer: Nos pires craintes ont été dépassées en quelques jours par une réalité encore plus horrible.

Pilhar: Geerd, tu fais référence à l’amende de 1000 dollars et aux 30 jours d’arrêt pour opposition à la vaccination aux Etats-Unis?

(http://thebirdflupandemic.com/archives/1000-per-day-fine-and-30-days-in-jail-for-refusing-the-swine-flu-vaccine-in-massachusetts).

Hamer: Oui, les opposants à cette vaccination (s’opposer à l’implantation de puces est un crime d’Etat) ne sont pas incarcérés dans une prison normale mais, dans des camps de concentration (il y en a des centaines dans tout le pays), spécialement préparés à cet effet.

(http://info.kopp-verlag.de/news/amerikanische-konzentrationslager-fertig- und einsatzbereit.html)

De ces camps les personnes pourront en sortir à condition d’accepter l’implantation de la puce. Elles deviendront alors un gibier grâce à la puce létale et elles mouront «comme des mouches», après leur libération.

Pilhar: Tu veux dire que le grand nettoyage par les meurtres de masse a commencé?

Hamer: Cela ne peut avoir que cette signification. Je ne peux pas comprendre que l’on mette en route un tel dispositif militaire et policier avec à la clef des sanctions aussi draconiennes, s’il ne s’agissait que de faire participer les gens à une vaccination contre une ridicule grippe estivale. Cela n’aurait pas de sens, abstraction faite qu’une telle vaccination ne peut pas se faire. Vacciner en Octobre pour se protéger d’une grippe qui arriverait l’Eté suivant, c'est à mourir de rire. Avec le Tamiflu l'on peut stopper pendant 2 à 3 semaines les symptômes d’une phase de réparation, mais cela du point de vue de la GNM est une idiotie totale.

Pilhar: Il est à remarquer qu’aux USA, environ 100.000 cercueils en plastique sont stockés.

(http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&VideoID=39130476).

Dans quel but? De plus, la population a été systématiquement désarmée et privée de ses chiens de combat.

Hamer: Nous avons un meilleur éclairage en vue du but final, qui est totalement passé sous silence. Nous pouvons discuter des heures à propos du Tamiflu, mais personne n’ose dire un seul mot sur l’implantation des puces. C’est tout à fait remarquable. Il est évident que c’est l’implantation des puces qui est en jeu avec la violence de la mise en œuvre des mesures gouvernementales. Que la puce de Hitachi puisse être combinée avec la puce létale, nous en avons déjà parlé dans notre dernière interview.

Nous constatons la même chose avec la GNM. Depuis 28 ans. Nous pouvons gloser des heures sur la «persona non grata» Hamer, mais pas sur la question de savoir si la GNM peut être reconnue, au sens scientifique du terme, comme reproductible dans n’importe quel cas (malgré 30 vérifications officielles).

Il en va de même avec le Tamiflu! Nous pouvons en discuter des heures durant mais, pas un mot sur l’implantation des puces. Il est évident que le Tamiflu est dommageable, c’est un poison. Il est très dangereux dans une phase de réparation ou au cours de la partie vagotonique de la grossesse (2 derniers 1/3). Mais la puce létale représente maintenant une toute autre dimension. Comme on a utilisé la chimio et la morphine sans scrupule avec une mortalité de 98% alors que 98% auraient pu survivre avec la GNM, on s’apprête à utiliser sans scrupule la puce létale.

Tous les cancérologues savent très bien que la GNM est scientifiquement juste, mais ils n’en éprouvent aucun état d’âme.

Pilhar: Il est très étrange aussi que les USA promulguent ces lois d’exception qui permettent de se débarrasser de ceux qui osent critiquer et ce par milliers, voire par millions. Et, une fois «pucés», vous ne pouvez plus vous échapper.

Hamer: Cela fait des années que l’on prépare cette bataille du «puçage». La grippe porcine, bête, qui n’existe pas, n’est qu’un instrument inapproprié: trois malheureux porcs crevés et un enfant mort de n’importe quelle maladie et voilà de quoi bâtir ce mensonge de pandémie mondiale. Cela est le produit d’une presse de propagande parfaitement organisée devient maintenant visible: d’une mouche elle peut faire un éléphant.

Pilhar: Tout a commencé par le mensonge du sida, puis est venu le mensonge de l’ESB, ensuite le mensonge du 11 septembre, et ce fut le tour de l’anthrax. Puis le mensonge de la grippe aviaire. Maintenant le mensonge de la grippe porcine. L’année prochaine, ce sera le mensonge de la grippe des souris. Tout est en train de marcher vers une ‘‘solution finale’’. Quand toute la population sera «pucée», alors ce sera l’esclavage total, manipulable à souhait et les «manipulateurs» pourront tuer quand bon leur semblera.

Hamer: L'on s’occupe actuellement des femmes enceintes et des bébés. Ce sont les premiers à être traités au Tamiflu et pucés. Beaucoup de femmes enceintes qui sont aux 2/3 de leur grossesse risquent de perdre leur bébé parce que le Tamiflu est un vrai poison. Les femmes elles-mêmes peuvent perdre la vie, car, aux 2/3 de leur grossesse, elles sont en pleine vagotonie. Il est connu qu’en pleine vagotonie, une seule piqûre de morphine ou de Tamiflu peut faire mourir la personne.

Il semblerait qu’aux USA il y ait eu un mouvement de panique. Les gens se demandent où pourraient-ils fuir pour ne pas être pucés de force, car ils savent qu’une fois pucés ils ne pourront plus vivre une seule heure en paix face à leurs ennemis.

Il faut pour une fois penser à cette sensation de porter en soi cette puce mortelle et se dire que chaque jour peut être le dernier parce que d’une centrale située à Tel Aviv par exemple, quelqu’un peut décider de vous ‘‘éteindre’’.

L'on se retrouve totalement à la merci de ce quelqu’un. Il ne servira à rien alors, de se lamenter! Ah, si j’avais su… C’est la raison pour laquelle les responsables n’en parlent pas, afin que personne n’en ait la connaissance avant.

Et quand les esclaves seront tous pucés, il sera toujours assez tôt qu’ils l’apprennent. Ils seront alors dressés comme des chiots. Plus personne n’osera lever la voix. Cela se passera comme dans les confréries des loges. Chacun sait qu’au premier mot contraire il aura sa dose de poison versée dans son café par le chef de la loge, toujours un juif, et qu’il ne survivra pas à la prochaine nuit. Toute la Terre sera alors devenu un immense camp de concentration pour esclaves, à l’exception des co-religionnaires d’une certaine communauté religieuse.

Se laisser implanter la puce signifie alors que l’on donne les pleins pouvoirs jusqu’au meurtre décidé à n’importe quel jour.

Quelle naïveté que d’exiger d’abord que l’on «mette sur la table les actes du Mossad», lorsque le Mossad et la CIA montrent clairement ce qu’ils ont en vue. (La souris ne veut jamais croire que le chat arrive).

Dans une entreprise de plusieurs centaines d’employés qui fabriquent les seringues et le Tamiflu, il suffit de quelques personnes ‘‘sûres’’ qui, en fin de processus placent la puce dans l’embout. Alors tous les autres employés de l’entreprise peuvent dire à bon droit qu’ils ne savaient pas. Cela s’appelle ‘‘contrôle final’’ ou ‘‘livraison finale’’ et cela paraît tout à fait normal.

Le fait est que chaque piqûre de Tamiflu et chaque puce sont équipées d’un numéro de code, qui est alors affecté au numéro de code personnalisé. Pourquoi donc ces piqûres destinées à combattre une chétive grippe estivale doivent-elles porter un numéro propre et pourquoi doit-on présenter son passeport lors de cette vaccination? Pourquoi, aux Etats-Unis, ne veut-on plus laisser sortir du territoire quelqu’un qui n’est pas pucé?

Pilhar: Dans les années 1970 le Club de Rome avait, dans un avis sensé paru dans son «Bulletin sur la situation de l’humanité» déclaré qu’il fallait soit abaisser le taux des naissances soit augmenter le taux de décès. L’Institut Max Planck pense qu’il faut réduire la population mondiale à 2 milliards de personnes. En Amérique il y a un soi disant
‘‘Stonehenge Américain’’ (http://www.igeawagu.com/news/corruption/1199237261.html), où dans un bloc de granite d’environ 100 tonnes est gravé ce message: «La population mondiale doit être réduite à 500 millions de personnes pour retrouver un âge de raison» [!!!].

Lorsque l'on regarde de près la soi disant ‘‘surpopulation’’ l'on constate que le seul état du Texas suffit à nourrir les 6 milliards de personnes. Si l'on veut placer ces 6 milliards de personnes, avec disons 80 kg de poids en moyenne, c'est-à-dire avec un volume d’environ 80 litres dans un cube, ce cube aurait un côté de 800 m de long. On peut facilement cacher un tel cube dans n’importe quelle vallée d’Autriche.

Je ne crois pas à cette ‘‘surpopulation’’! Je suppose plutôt que ces fanatiques de la globalisation n’ont pas besoin de 6 milliards d’esclaves à leur service, c’est pourquoi ils veulent réduire l’humanité de 1/10.

Hamer: Helmut, tu avais raison de dire, dans notre dernière interview du 13.08.2009, que si nos adversaires arrivent à faire cela ils seront arrivés à leurs fins. C’est pourquoi la Germanique doit être réduite au silence, car contre une Germanique connue de tous ils n’auraient pas pu arriver à leurs fins. Lewwer duad üs Slaav! Plutôt mort qu’esclave! (Extrait de ‘‘Pidder Lüng’’ de Detler von Liliencron).

Que vive la Médecine Nouvelle Germanique, la Médecine Nouvelle Biologique et mon souhait vous accompagne avec, pour tous, une vision de Liberté et de Vérité sur le Monde!


Dr Ryke Geerd Hamer

Ingénieur Helmut Pilhar

 

Source: http://medecinenouvelle.com/

 

 

A ce sujet, voir aussi:

Les oligarques prévoient la disparition des deux tiers de l'humanité

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 10:11

Le Docteur Hamer dénonce vigoureusement
l'implantation de la micropuce dans le corps humain
par le biais de la vaccination de masse
{plus ou moins} forcée!



Dr Hamer

Le Docteur Rike Geerd Hamer n'est pas réputé pour parler la "langue de bois". Sa vision de la situation présente rejoint celle de Jean-Jacques Crèvecœur, Michel Dogna, Stan Maillaud, Jane Bürgermeister, etc.

23/09/2009 - Interview Dr Hamer /Helmut Pilhar

13 août 2009

Norvège, le 13 août 2009.
Interview du Dr Ryke Geerd Hamer par Helmut Pilhar.


Pilhar: Geerd, dans ta dernière lettre¹ tu as émis l’hypothèse, que cette vaccination exhaustive n’a pas pour but de combattre une inoffensive grippe estivale appelée «grippe porcine» mais, d’implanter de façon massive² des puces à toute la population.

Hamer: En effet, Helmut, la chose paraît si incroyable que l’on ne peut que se mettre la tête entre les mains devant la violence mise en œuvre pour rendre obligatoire cette vaccination contre une grippe estivale anodine.

Si le président américain Obama a mobilisé même l’armée et la police pour accomplir cette vaccination grippale³ et a fait préparer des dizaines de milliers de cercueils en cas de troubles à l’ordre public, alors tout ce déploiement n’a aucun rapport avec le but affiché.

Pilhar: Si chaque personne était porteuse d’une puce, la domination mondiale par un groupe religieux pourrait se faire en un clin d’œil et avec la puce létale ce serait une domination définitive, c’est-à-dire irrémédiable.

Hamer: C’est tout à fait ça. Avec la puce létale l'on peut éliminer en moins d’une heure, par simple pression sur un bouton, n’importe qui, qui critiquerait le système de domination mondiale.

Avec la chimio et la morphine l'on a éliminé, en 28 années de boycott de la Médecine Nouvelle Germanique, environ 2,5 milliards d’êtres humains sur cette Terre.

Avec la puce létale ce serait bien plus rapide. Non seulement l'on pourra feindre une mort naturelle (crise cardiaque, insolation, attaque cérébrale, etc.) pour éliminer des personnes sans que l'on s’en aperçoive, mais l'on pourra aussi simuler une épidémie artificielle, comme cela a déjà été fait avec des cas aussi peu significatifs que ces 3 porcs morts au Mexique et cet enfant décédé suite de cette grippe porcine. L'on a conclu ce mensonge par: C’est une «pandémie mondiale».

Pilhar: Il existe la micro-puce de Hitachi (4) qui passe, sans problème, dans l’embout d’une seringue, c'est-à-dire qu’elle peut être injectée dans les tissus sans que l’on s’en aperçoive, si elle est positionnée dans la partie avant de l’embout de la seringue. Il y a aussi la puce létale (5), qui devait faire l’objet d’un dépôt de brevet, comme annoncé (qui n’a pas été retenu, mais que les Chinois possèdent déjà depuis des années).


(2) http://www.pilhar.com/Fragen/NeuMed/Medi/Impfung.htm

3 http://www.pilhar.com/Fragen/NeuMed/Medi/Impfung.htm

4 http://www.hitachi.com/New/cnews/030902.html

5 http://bazonline.ch/digital/computer/Erfinder-will-Patent-aufToetungsChip/story/31085693

http://www.pilhar.com/News/Presse/2009/20090514_WebDe_Todesbefehl_per_Satellit.htm

http://www.enterateya.co.cc/chip-con-gps-y-pequena-dosis-mortal-de-cianuro

Pourquoi, Geerd, es-tu le seul à aborder ce sujet et personne d’autre, bien que le soupçon soit tout à fait justifié?

Hamer: Effectivement, la question est très juste! Aucun humain sensé ne peut, en effet, comprendre ce silence planétaire devant un tel soupçon.

Je vous renvoie à mes correspondances (6) téléphoniques et écrites avec Rabbi (7) Lenz et le Dr Lanka (8) de Septembre 2007. C’est l’époque où furent menés les tests à grande échelle au Kurdistan sur la frontière iraquienne.

A la suite d’une interview entre Rabbi Lenz et le Dr Lanka je posais la question à Rabbi Lenz pourquoi ils n’avaient discuté que des vaccins (Tamiflu, etc.) et s’ils ne savaient pas qu’en fait il ne s’agissait que de l’implantation massive de puces? A ce moment-là,
de façon désarmante, Rabbi Lenz m’a répondu que, bien sûr, ils savaient, tous deux, qu’il ne s’agissait que d’implantation de puce mais, que s’ils l’avaient évoquée, ils auraient eu de grosses difficultés, suite à cette interview. A vrai dire, ils le savaient, tous les deux.

Pilhar: Geerd, cela est une bombe. Tu l’as documenté dans tes lettres au Dr Lanka en Septembre 2007 (9). Il n’y a aucun doute sur la vérité de cette déclaration. Le Dr Lanka, opposant aux vaccinations, joue ici un double jeu ou une partition fausse. Naturellement, le Tamiflu en tant que chimio (10) c'est-à-dire poison, à des effets secondaires non négligeables, voire souvent mortels, s’il est administré pendant la phase de vagotonie profonde (11).

Hamer: Oui, cela nous le savons par la Médecine Nouvelle Germanique: Un patient en phase de vagotonie profonde peut mourir d’une piqûre de chimio (12) ou de morphine. Dans le cas d’une application massive de Tamiflu, les personnes en vagotonie profonde peuvent mourir de cette seule application. De toute façon toute cette histoire n’est qu’une vaste et unique tromperie.

D’après la Médecine Nouvelle Germanique cette soi disant grippe n’est pas une maladie, mais, seulement une phase de guérison. Vouloir ‘‘guérir’’ une telle phase de réparation est une idiotie absolue et c’est une absurdité encore plus grande que de vouloir la stopper avec de la chimio (13).

Chaque phase de guérison pour laquelle nous ne voyons pas de raison corporelle évidente est appelée chez nous ‘‘grippe’’. Une telle phase de réparation n’est pas une maladie, comme il est dit plus haut, mais la deuxième partie du programme bi-phasique biologique spécial bien-fondé (SBS) élaboré par la nature.

De toute façon, vouloir empêcher le déroulement d’une phase de réparation, avec la promesse mensongère de la vaccination est impossible ou alors il faudrait placer les gens sous une chimio permanente (Tamiflu permanent).

Nous savons que les petits accès de fièvre durant l’Eté ne sont que des phases postconflictolytiques (phase pcl) d’un quelconque SBS. On les appelait d’inoffensives ‘‘grippes estivales’’. Vouloir vacciner en automne contre la prochaine grippe estivale est une ânerie sans fondement.


http://www.pilhar.com/Hamer/Korrespo/2007/20070929_Hamer_an_Lanka.htm

(7) http://www.pilhar.com/Fragen/Umbenenner/Lenz.htm

(8) http://www.pilhar.com/Fragen/Umbenenner/Lanka.htm


(10) http://www.pilhar.com/Schulmed/Onkologie/30Therap/01Chemo/01Chemo.htm

(11) http://www.pilhar.com/Hamer/NeuMed/Kurzeinf/09pcl_ph.htm

(12) http://www.pilhar.com/Schulmed/Onkologie/30Therap/10Schmer/01Schmer.htm

(13) La "chimiothérapie" est à la fois un poison et un puissant sympathicotonique qui perturbe le déroulement normal de la deuxième phase d'un SBS ou phase de vagotonie

Pendant la phase de guérison, avec la mise en route des progammes biologiques bactériens, nous voyons à l’œuvre nos fidèles alliés, les microbes, jouant leur rôle d’aide pendant cette phase de réparation et de retour à la normale, faisant suite à la phase active du conflit. Ceci est valable pour les organes issus du feuillet embryonnaire interne (endoderme) et du mésoderme archaïque dont les microbes sont des mycobactéries qui ‘‘détruisent’’ les tumeurs construites lors de la phase active du SBS. Ceci est valable aussi pour les bactéries affectées aux organes issus du mésoderme récent de l’embryon, dont les microbes aident à la régénération des nécroses.

Jusqu’à présent l'on a toujours postulé l’existence des virus, mais personne n’a jamais pu en observer. C’était les «nouveaux habits du roi» qui n’existaient pas. Personne n’a encore vu de virus qui rendent malades. Ils ne peuvent tout simplement pas exister du fait que les phases de guérison des organes issus de l’ectoderme de l’embryon produisant des symptômes comme des éruptions cutanées, des enflures, de la fièvre etc. ne sont que des phases de réparation.

En GNM, cette discussion sur l’existence ou non des virus n’est qu’une question académique, sans aucune conséquence pratique. Ils ne peuvent en aucun cas être des éléments déclencheurs de maladie, alors que la personne est en phase de guérison.

L’annonce faite que l’on va maintenant vacciner et, par conséquent, stopper avec la chimio toutes ces phases de réparation est une déclaration de guerre à la GNM. Du point de vue médical une absurdité fondamentale. Cette vaste tromperie au Tamiflu n’est seulement là que pour détourner l’attention des puces létales.

Source: http://medecinenouvelle.com/

 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 15:11

L'hystérie de la grippe porcine

Avec la régularité d’une horloge, les médias submergent notre planète de mises en garde contre des épidémies qui soi-disant menacent toute l’humanité.

En 2003, c’était le "SRAS" (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère), trois ans plus tard la grippe aviaire et maintenant, de nouveau trois ans plus tard, c’est l’hystérie de la grippe porcine.


Il y a trois ans, les médias ont jeté la population mondiale dans un état de peur et de crainte, et cela pendant quatre mois. Des cellules de crise ont été réunies, des contrées entières ont été mises en quarantaine, aucun journal télévisé n’était présenté sans une carte du globe, sur laquelle était représentée l’expansion soi-disant sans cesse croissante de l'épidémie de la grippe aviaire.

Et puis, tout d’un coup, plus rien.

Que s’était-il passé?

Dans l'un des instituts de pointe en matière de recherche sur les traitements naturels, celui de l’Institut de Recherches du Dr Rath en Californie, la preuve avait été faite que le moyen le plus efficace de lutter contre le virus de la grippe (virus de l’influenza aviaire) est un apport optimal en vitamines et en certains autres micronutriments.

Les résultats révolutionnaires de cette étude ont été publiés le 24 mars 2006 dans le New York Times sous le titre "Informations de santé publique pour les gouvernements mondiaux".

Les travaux effectués sur le virus de l’influenza montraient que des micronutriments peuvent inhiber toutes les phases déterminantes d’une infection par ce virus. A la fin de cet article, il était précisé que, au vu des connaissances scientifiques, tous les gouvernements devaient améliorer la santé de leurs concitoyens et que toutes les procédures sanitaires étaient à leur disposition pour
lutter contre toute épidémie de l’influenza.

Cet article scientifique paru dans le journal le plus influent de New York - le siège de l’ONU - a brusquement mis fin à cette hystérie de la grippe aviaire, qui avait été présentée dans des proportions manifestement démesurées. Au vu de cette expérience, il est non seulement permis, mais nécessaire, de remettre en question l’hystérie de la grippe porcine, à laquelle on assiste en ce moment avec le même renfort de publicité.

Qu’a de particulier la grippe porcine?

L’agent pathogène de la grippe porcine est le virus de l’influenza. Les virus de l‘influenza qui contaminent les porcs, les oiseaux et d’autres êtres vivants, tels que les êtres humains, n’ont souvent que de très petites différences dans la composition des éléments de leurs protéines.

Il n'est donc pas rare que des virus mis en évidence chez des porcs fassent également leur apparition chez l’Homme. Le fait que ces virus soient dangereux ne dépend donc pas de quelle espèce animale ils proviennent, mais de leur structure.

Ce qui est certain, c’est que tous les virus de l’influenza qui ont été étudiés jusqu'à présent peuvent, indépendamment de leur structure, être complètement ou en partie inhibés par des micronutriments.

Que signifie la dénomination H1N1 dans l’agent pathogène actuel? La lettre H est employée pour hémagglutinine, la lettre N pour neuraminidase. Ce sont deux enzymes présentes à la surface externe du virus. Le chiffre 1 caractérise les sous-espèces de virus. Le virus de l’influenza H1N1 n'est nullement un phénomène exceptionnel. En effet, ce virus est même l'un des plus répandus. Tout reportage qui donne au sigle H1N1 un caractère particulier de dangerosité n’est scientifiquement pas crédible et doit s’attendre à ce qu’on lui reproche d’être destiné à faire peur.

Qui pourrait avoir intérêt à une hystérie artificielle?

Il y a deux bénéficiaires à une telle hystérie, un économique et un politique. Le plus grand bénéficiaire financier est l'industrie pharmaceutique, qui, avec des produits qui peuvent soi-disant empêcher les infections par le virus de l’influenza, fait des affaires qui se chiffrent en milliards. Il n'est pas étonnant que de telles hystéries se répandent sur notre planète avec une régularité effrayante. Le commerce avec la maladie a été démasqué comme étant l'une des plus grandes affaires frauduleuses de l'Histoire.

Ce commerce de plusieurs milliards que fait l’industrie pharmaceutique avec les personnes atteintes d’un cancer, à qui l’on administre des préparations chimiothérapeutiques cancérigènes, ou avec celles qui ont le SIDA, et à qui l’on prescrit également des produits chimiothérapeutiques qui endommagent encore plus le système immunitaire, ne peut plus durer.

Le commerce d’investissement pharmaceutique avec la maladie ne pourra survivre à long terme que dans des sociétés, où les droits du citoyen seront limités et les décisions politiques imposées par des "Directives". Et c’est précisément cela qui donne une dimension politique à cette hystérie.

Quelles sont les possibles mesures préventives pour renforcer le système immunitaire de manière naturelle, sans produits pharmaceutiques, et pour prévenir les infections?

Les principales substances scientifiquement testées pour renforcer naturellement le système immunitaire sont la vitamine C, les vitamines B, la vitamine E, l’acide folique, les acides aminés naturels lysine et proline, ainsi que le groupe de substances naturelles des polyphénols, qui sont extraits du thé vert.

Un apport quotidien optimal par le biais de l'alimentation et/ou une complémentation en micronutriments sont des mesures sensées et conseillées pour renforcer son propre système immunitaire et mieux se protéger contre les infections.

Source: http://www4fr.dr-rath-foundation.org/

Lire la suite en cliquant sur le lien ci-dessous:

(Fichier PDF de deux pages à télécharger...)


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 09:31

SANS TESTS PREALABLES
LA VACCINATION EST ILLEGALE!!!



Vendredi 9 octobre 2009

L’avocat Jim Turner vient de déposer plainte en urgence ce vendredi midi à Washingon pour arrêter la vaccination contre la grippe porcine!

 

Gary Null, ainsi que le personnel des soins de santé de l’Etat de New-York accusent la FDA d’avoir violé la loi en approuvant à la va-vite quatre vaccins contre la grippe porcine sans avoir pris les mesures pour déterminer scientifiquement et la sécurité et l’efficacité des vaccins…

 

La plainte ne cherche pas uniquement à annuler «l’autorisation» illégale de ces quatre vaccins contre la grippe H1N1.


La demande est également faite au tribunal d’émettre une ordonnance (injonction), qui interdirait toute exigence de vaccination obligatoire.

 

Turner précise que «la FDA est obligée de déterminer si un vaccin est sûr et efficace avant de pouvoir être administré au public».

 

«Nous témoignons du fait que la FDA n’a pas établi que ce vaccin était efficace; elle n’a pas non plus établi que ce vaccin était sans danger», précise l’avocat.

 

La combinaison vaccin/adjuvant que l’on appelle vaccin contre la grippe porcine N’A APPAREMMEMNT JAMAIS ETE TESTEE QUANT A SA SECURITE, NI APPROUVEE PAR LA FDA.

 

Si les accusations qui font l’objet de la plainte s’avèrent exactes, cela voudrait dire que la FDA aurait, de manière flagrante, tourné le dos à la science médicale et violé ses propres règles en approuvant, non seulement ces quatre vaccins, mais également les adjuvants chimiques potentiellement meurtriers.

 

A la date d’aujourd’hui, LA FDA N’A APPORTE AUCUNE PREUVE DOCUMENTANT DES TESTS DE SECURITE POUR AUCUN DE CES QUATRE VACCINS.

 

Aucune étude n’a été publiée, aucun rapport d’essais cliniques, aucun document démontrant que des tests de sécurité aient été réalisés.

 

Aucun chercheur n’a publiquement accepté de mettre son nom sur un document qui démontrerait que ces vaccins sont sûrs.


Aucun officiel de la FDA n’a jamais déclaré que des tests scientifiques sérieux sur la combinaison Vaccin/adjuvants aient été réalisés, alors que ces vaccins sont actuellement distribués dans toute l’Amérique.

 

En temps normal, un produit pharmaceutique qui réussit à être approuvé par la FDA laisse derrière lui un volume important de documents témoignant d’une recherche scientifique rigoureuse, peer-review, essais cliniques, et autres preuves.

 

A notre connaissance, AUCUN DOCUMENT DE CETTE NATURE N’EXISTE POUR LES VACCINS CONTRE LA GRIPPE.

 

L’approbation de la FDA concernant ces vaccins semble entièrement relever de la fantaisie.

 

«Qu’est-ce qui a été a testé?» a demandé l’avocat Turner. «Où les tests ont-ils été effectués?», «Qui a contrôlé les tests?» et «Qui a déclaré que ces tests avaient démontré et l’efficacité et la sûreté des vaccins?». Aucun document ne montre que ces procédures ont été réalisées.

 

En approuvant les quatre vaccins en l’absence de tests de sécurité, LA FDA ELLE-MEME SE SITUE EN VIOLATION DIRECTE DE LA LOI FEDERALE.

«Il existe une loi à laquelle ils sont supposés se soumettre et ils ne la suivent pas» a ajouté Turner.

 

MIKE ADAMS, Natural News, 9 octobre 2009.

 

http://www.naturalnews.com:80/027205_vaccines_swine_flu_the_FDA.html


(Traduction, extraits)



Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 09:10

Qu'en dit le Docteur Hamer?

(Fondateur de la Médecine Nouvelle)


Dr Ryke Geerd Hamer


Interrogé au sujet de la vaccination de masse contre la grippe H1N1 le Docteur Ryke Geerd Hamer a, dès le mois de juillet, pris la position suivante sur le sujet:

05/08/2009 - Lettre du Dr Hamer du 19 juillet 2009.

Dr en Médecine, Titulaire d’une Maîtrise de Théologie, Ryke Geerd HAMER


Le mensonge de la vaccination prophylactique à grande échelle

Suite à de nombreuses questions, je voudrais à nouveau donner ma position concernant la «vaccination» prophylactique prévue contre la grippe (aviaire) / porcine.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire dans ma déclaration du 10.07.2009, toute cette manœuvre n’est qu’une évidente supercherie sur le modèle suivant: Tous les experts savent, mais aucun ne dit mot.


En résumé:


1. Il y a longtemps que l’on cherche désespérément les «virus» postulés de l’infection par HIV, de la grippe aviaire, à présent, de la grippe porcine, mais on n’en a pas encore trouvé.


Toute la manipulation concernant le virus de la grippe aviaire et, à présent, le virus de la grippe porcine est identique à celle du virus du SIDA que j’avais déjà été le premier à découvrir et à publier (dans le magazine Raum & Zeit, n°42) dans les années 80 et qui n’était que mensonge et duperie.

Le fait est que ces virus n’existent pas, mais que ces symptômes grippaux que nous avions attribués aux virus «malins», n’étaient tout simplement que des symptômes de courtes phases pcl d’une récidive (rail) d’un SBS (programme biologique spécial bien-fondé) subi auparavant. Et ceci peut même être vérifié pour chaque cas particulier si l’on veut bien s’en donner la peine. Pour cela il n’est nul besoin d’hypothèses.


2. Depuis que la Médecine Nouvelle Germanique existe, tout l’édifice de l’hypothétique médecine d’école s’est écroulé, de même que les vaccinations tout aussi insensées.


Autrefois, nous pensions devoir faire la différence entre la vaccination passive et la vaccination active. Par rapport à toutes les sortes de grippes (en réalité, des phases pcl de récidive d’un SBS antérieur, comme je l’ai déjà dit), cela signifie que nous pouvons, naturellement, réprimer les symptômes (de réparation et retour à la normale) avec du Tamiflu (une chimio), par exemple.

La grippe est alors (apparemment) terminée, ce qui signifie que la phase pcl est interrompue et que la phase de réparation et retour à la normale de la petite récidive du SBS est anéantie – exactement comme pour le cancer.


Sachant cela, toute personne douée de raison dirait: "Je préfère supporter 3 jours de «grippe» accompagnée de fièvre, de fatigue, de rougeur éventuelle de la peau (exanthème) plutôt que de me faire empoisonner à la chimio (Tamiflu)".


Mais c’est là qu’intervient l’ampleur de la supercherie, sans parler du fait que la «vaccination» passive (administration de chimio) est déjà une folie criminelle, il ne peut tout simplement pas y avoir de vaccination (chimio) prophylactique. L'on ne peut pas administrer à une personne suffisamment de chimio au Tamiflu pour l’empêcher de refaire une petite phase pcl pendant un an ou deux. Ce serait quasiment un empoisonnement mortel. Comment pourrait-on s’imaginer une telle stupidité?: Vouloir immuniser contre des phases pcl à l’aide de massues chimiothérapiques?

3. Sans parler du fait que ce serait impossible à réaliser (sans tuer le patient), ce n’est pas du tout ce qui est prévu. Ce qui est prévu, en réalité, c’est l’implantation massive de puces - le rêve des pouvoirs qui régissent le monde. Par ce moyen, on s’assurerait non seulement le contrôle absolu de chaque personne, mais l'on pourrait également éliminer n’importe quel hérétique ou adversaire du régime, juste en appuyant sur un bouton.


Je ne tiens pas à développer ce thème ici, mais l'on se souvient peut-être qu’en 2007, au Kurdistan, tout près de la frontière irakienne, il y a déjà eu une campagne massive de vaccinations avec implantation de puces, sous prétexte du risque de grippe aviaire. Et peu après, le Kurdistan a subi un bombardement ciblé et précisément aux endroits où plus de trois personnes se trouvaient réunies: les mariages, les enterrements, les fêtes enfantines… On n’a jamais su le nombre de morts.


En conclusion:


Un tel intérêt de la WHO (OMS - Organisation Mondiale de la Santé) à combattre au niveau mondial une ridicule grippe (aviaire, porcine, ou des souris ou des éléphants), qui n’a quasiment provoqué aucun décès à ce jour, est totalement absurde.


Mais ce qui donne un sens à tout cela, c’est que ce sont les mêmes qui siègent là-bas et qui sont pressés de parvenir rapidement à la domination définitive du monde à l’aide d’une vaccination massive avec implantation de puces (vaccin de puces mortel?), et tous les experts le savent, mais aucun n’en souffle mot. C’est ce que j’appelle la lâcheté devant l’ennemi. Et c’est encore le vilain Dr Hamer qui doit appeler un chat un chat.


J’espère seulement que cette folie nous épargnera encore une fois. Mais il y aura certainement une autre propagande de panique pour la «grippe des souris». Et l’on entendra sûrement à nouveau: «En Alaska, il y a déjà eu 10 souris mortes de la grippe pandémique des souris. Quand ce fléau nous atteindra-t-il?». Et ce seront les mêmes injections de puces, d’abord prévues pour la grippe aviaire puis, à présent, pour la grippe porcine, qui seront alors destinées à la vaccination aux puces pour la grippe des souris, car ce sont encore et toujours les mêmes.


D’une manière ou d’une autre, le principal étant de les implanter de façon massive dans la population à l’aide des médias et de la presse de propagande, comme autrefois au Kurdistan.


Devant tant de mensonges et de mépris humain, on ne peut que constater que leur origine et leur but sont toujours les mêmes: la domination mondiale.


A présent, ce serait bien que quelques-uns d’entre vous le comprennent avant qu’il ne soit trop tard.

Cordialement,

Vôtre Ryke Geerd Hamer

Remarque:

Une critique scientifique déclara un jour, à juste titre: «D’abord la vache, puis toi!» Par là, elle voulait dire que la procédure appliquée à l’élevage en masse (eugénisme, numérotation) serait appliquée de la même manière aux êtres humains, dans un avenir proche.


En faisant des recherches, il est facile de constater que l’utilisation de la puce chez l’homme est déjà pratiquée. Jusqu’à présent, c’était la taille de la puce, comparable à un grain de riz, qui posait problème.

La famille Hitachi a déjà résolu ce problème depuis des années:

http:/ / [url]www.hitachi.com[/url] / New / cnews / 030902.html

Je ne peux pas m’imaginer qu’un groupe comme Hitachi développe une telle puce juste pour le plaisir.

Il y a eu, à ce sujet, un film remarquable de la chaîne documentaire ZDF: «RFID – Auf Nummer sicher?»:


http://video.google.de/videoplay?docid=6332071704916531144&ei=WYpkSu33KpPc2gL40p0f&hl=de

Voir également:

Les nombreuses questions de la médecine d’école en ce qui concerne le contrôle de la population.

 

Source: http://medecinenouvelle.com/


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 21:48


Info officielle du 03/10/09 dans la commune X...

Sous l'autorité du sous-préfet de Gironde.

Réunion de 2h30 avec 2 représentants de la DASS, 1 représentant de l'Ordre des médecins, le maire de la commune, des médecins, infirmièr(e)s et citoyens.

Le but de la réunion est de convaincre la population de se faire vacciner.

La campagne de vaccination débutera entre le 15 et le 19 octobre 2009. Elle durera jusqu'à fin janvier 2010.

La vaccination ne sera (pour l'heure) pas obligatoire.

Des listings précis seront établis pour identifier les vaccinés et les non-vaccinés.

Il y aura deux injections à trois semaines d'intervalles. Possibilité d'une seule injection selon les labos.

Les médecins et le système hospitalier sont EXCLUS de la campagne de vaccination.

Les crèches ne seront pas concernées par cette campagne.

Les femmes enceintes devront aller se faire vaccciner dans les hôpitaux, par des unités mobiles présentes dans ces mêmes hôpitaux.

Des unités mobiles seront prêtes à vacciner dans les établissements scolaires.

Des centres de vaccination ont été réquisitionnés pour recevoir les volontaires qui se feront vacciner par des unités mobiles.

Ces unités mobiles seront volontaires (étudiants en médecine notamment) ou réquisitionnées, si les autorités font face à un manque de volontaires.

Les vaccins seront présentés sous forme "multi-doses": 1 dose pour 10 vaccins.

QUESTIONS:

Pourquoi les femmes enceintes doivent-elles aller à l'hôpital?

Pourquoi exclure les professionnels de santé?

Pourquoi des multi-doses, qui excluent l'analyse (en labo) du produit injecté?

Et ... pourquoi cette campagne de vaccination dans l'hémisphère Nord, alors que l'hémisphère Sud sort d'un hiver sans pandémie H1N1?

A toutes les questions posées, le sous-préfet a opposé une fin de non-recevoir!

Il semble avéré que les personnes ayant pris les devants en faisant signer une décharge de l'administration seront protégées.

Beaucoup de professionnels de la santé se posent des questions d'un point de vue éthique.

La seule réponse:

DESOBEISSANCE CIVIQUE!

Avant d'injecter un quelconque produit, pensez que vous avez en face de vous votre enfant!

Merci de faire suivre cet e.mail à vos contacts!
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 12:30


Lorsqu'un vaccin accroît les risques
de la maladie qu'il prétend combattre..
.

«Un médecin est un homme qui verse des drogues qu’il connaît peu,
dans un corps qu’il connaît {encore} moins.»


- Voltaire
-


Voir la vidéo:
 
 

Le vaccin de la grippe dite "saisonnière" pourrait augmenter le risque de H1N1!

Selon:

LaNutrition.fr, le 30/09/2009:

Extraits:

"Les personnes vaccinées contre la grippe saisonnière pourraient avoir plus de risques d’être infectées par le virus de la grippe A (H1N1) [!!!], selon des études canadiennes préliminaires.
 
Alors que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a commencé en France le 25 septembre, il se pourrait que ce vaccin augmente le risque de contracter la grippe «porcine» A (H1N1), selon les résultats d’études préliminaires conduites au Canada.
 
L’Organisation Mondiale de la Santé et des pays comme la France tentent d’éviter que l’information ne s’ébruite.... Ils craignent que le grand public, déjà très sensible à la question des vaccins, ne boude [avec raison!] les campagnes déjà initiées."
 
(...) "Les chercheurs ont trouvé que les personnes qui, dans le passé, avaient reçu le vaccin contre la grippe saisonnière  étaient plus susceptibles d’être infectées par le virus H1N1." (...)
 
(...) "Cette "découverte" change la donne, en tout cas au Québec, où les autorités sanitaires avaient prévu de vacciner dans un premier temps contre la grippe saisonnière, puis contre la grippe A (H1N1) (...): il a été décidé d'inverser les campagnes de vaccination; celle contre la grippe A (H1N1) débutera le 15 novembre, tandis que celle contre la grippe saisonnière est reportée à janvier 2010." (...)

«Le public aura du mal à digérer ça»
 
(...) "Ces informations risquent de saper la confiance de la population et son désir de se faire vacciner: «Il est clair que le public va avoir du mal à digérer ça»."
 
«Cette nouvelle ne me surprend pas», commente Sylvie Simon, auteur du livre Vaccins, mensonges et propagande. «En théorie, lorsque les gens sont exposés aux bactéries ou virus, leur système immunitaire crée des anticorps, qui facilitent l’entrée d’autres souches virales. En vérité, personne ne sait réellement ce qui se passe au niveau immunologique avec les vaccins», dit-elle.
 
 
 
Remarque: Malgré la chape de plomb, il y a, tout de même, de temps en temps, une information contradictoire qui passe...:
 


Mais, pendant ce temps, sourde et aveugle à tout ce qui ne va pas dans le sens voulu, comme aux "meilleures" - ou pires! - heures des gouvernements dictatoriaux bien connus, la propagande gouvernementale continue de plus belle:

http://www.rue89.com/confidentiels/2009/10/07/grippe-a-bachelot-vous-invite-a-vous-faire-vacciner

Ne pas oublier de lire les commentaires des lecteurs; ça vaut, parfois, son pesant de cacahouètes!

A noter: Vu que l'on sait déjà ce qu'il y a dedans, une suggestion d'une lectrice:

"Je propose que nous soyons très nombreux à lui faire retour de son courrier. Si le courrier n'a pas été ouvert, il n'y a pas besoin de le timbrer, il suffit de noter sur l'enveloppe: "Courrier refusé, retour à l'expéditeur"."

A laquelle un autre lecteur propose, tout de suite, une contre-suggestion:

"C'est encore la "sécu" qui va être emm..., barrons plutôt l'adresse et indiquons celle du Ministère de la Santé!


L'adresse postale du Ministère est


Ministère de la Santé et des Sports
14, Avenue Duquesne
75350 PARIS 07 SP


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 22:21

Un million de fois plus de squalène
dans le vaccin H1N1
que dans ceux qui provoquèrent
la maladie de la guerre du Golfe


Par Gary Jacobucci - 25.08.09 (Notes et extraits)


http://www.rense.com/general87/mill.htm

[Cet article paru en anglais sur rense.com fait référence à une interview le 24-08-09 du Dr Laibow mettant en exergue la quantité très importante de l’adjuvant squalène dans certains vaccins H1N1 et les risques que cela comporte. Pour en savoir plus, Gary Jacobucci a mis en relation deux articles récents: l’un du Dr Anders Bruun Laursen, l’autre du Dr Russel Blaylock, neurochirurgien].

La présentation qu’a faite le Dr Laibow sur le squalène fut impressionnante. En cherchant des vérifications par rapport à ce «million de fois plus de squalène» que la quantité se trouvant dans le «vaccin A» qui a provoqué la catastrophique maladie de la première guerre du golfe (qui a ruiné les vies de centaines de milliers de soldats et tué des milliers d’autres), je suis tombé sur ces articles…


Quel est le danger des vaccinations contre la grippe porcine?

Par le Dr Anders Bruun Laursen -

http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid
=14851 - 20-08-2009


«[…] Comme vous voyez, il n’y a pas de confusion en ce qui concerne les virus de la grippe porcine et celui de la grippe aviaire. Mais il y a un autre problème très important: le rôle du squalène.

La quantité moyenne de squalène dans le vaccin contre l’anthrax injectée aux soldats américains à l’étranger, comme dans le pays pendant et après la guerre du Golfe a été de 34,2 microgrammes par milliard de microgrammes d’eau [ppb - parts per billion]. C’est à cela qu’une étude attribue la cause du syndrome de la guerre du Golfe chez 25% des 697.000 Américains aux Etats-Unis et à l’étranger.

L'on peut trouver les résultats d’analyses suivantes de la FDA («from the Gulf War lots on the Military Vaccine Resource directory website» (4):

a) AVA 020 – 11 ppb squalène
b) AVA 030 – 10 ppb squalène
c) AVA 038 – 27 ppb squalène
d) AVA 043 – 40 ppb squalène
e) AVA 047 – 83 ppb squalène

Ces valeurs furent confirmées par le Prof. R.F. Garry devant la Chambre des Représentants. C’est le Professeur Garry qui a découvert le lien entre le syndrome de la guerre du Golfe et le squalène. Selon ses recherches, le syndrome de la guerre du Golfe a été provoqué par le squalène et ce produit a été interdit par un juge fédéral en 2004 pour son utilisation dans le cadre du Pentagone.

Comme on peut le voir sur la page 6 du document de l’EMEA, le vaccin Pandremix contient 10,68 mg de squalène par quantité de 0,5 ml. Ceci correspond à 2.136.0000 microgrammes par billion de microgrammes d’eau, ce qui revient à un million de fois plus de squalène que dans celui du syndrome de la guerre du golfe(4)!!!

Il y a toutes les raisons de croire que ceci rendra les gens malades dans des proportions beaucoup plus élevées qu’en 1990/91. Ceci est pour moi réellement meurtrier


Le vaccin peut être plus dangereux que la grippe porcine

Par le Dr Russel Blaylock - 15-07-2009

http://socioecohistory.wordpress.com/2009/07/15/drrussel-
blaylock-vaccine-may-be-more-dangerous-thanswine-
flu/


«[…] Ce qui est terrifiant c’est que ces vaccins pandémiques contiennent des ingrédients que l’on appelle adjuvants. Nombre d’études ont montré que ces produits pouvaient causer des maladies auto-immunes dévastatrices, comme l’arthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques et le lupus.

Des études effectuées sur des animaux avec cet adjuvant ont montré le caractère meurtrier de ce produit. Une étude réalisée sur 14 cobayes a montré que quand cet adjuvant particulier fut injecté, un seul animal a pu survivre. Une nouvelle étude a montré les mêmes résultats meurtriers

[…] J’ai fait une recherche sur pas mal d’études réalisées sur cet adjuvant et trouvé quelque chose de particulièrement intéressant. Plusieurs études réalisées sur des êtres humains ont montré que le MF59 (le MF-59 contient deux principaux ingrédients inquiétants: le squalène et le gp120) était un adjuvant immunitaire très sûr.

Mais quand j’ai vérifié qui avait réalisé ces études, j’ai trouvé sans surprise qu’elles avaient été réalisées par Novartis Pharmaceutical Company et Chiron Pharmaceutical Company, qui ont fusionné. Ces études furent toutes publiées dans de «prestigieux» journaux médicaux. Ce qui ne m’a pas non plus étonné c’est que de nombreuses études réalisées par des laboratoires indépendants et des centres de recherches indépendants ont trouvé une très forte relation entre le MF-59 et les maladies auto-immunes.

Le squalène dans les vaccins a été fortement mis en cause dans le syndrome de la guerre du Golfe.

Au mois d’août 1991, Anthony Principi, Secrétaire aux affaires des vétérans, admettait que les soldats qui avaient reçu le vaccin contre l’anthrax entre 1990 et 1991 présentaient un risque 200 fois supérieur de développer la maladie meurtrière qu’est la sclérose latérale amyotrophique (ALS), que l’on appelle aussi la maladie de Lou Gehring.

Les soldats souffraient aussi de nombre de maladies débilitantes raccourcissant la vie comme la polyarthrite nodosa, la sclérose en plaques (MS), le lupus, la myélite transverse, l’endocardite, la névrite optique avec perte de la vue et la glomérulonéphrite (une sorte de maladie des reins).

Le second ingrédient qui m’inquiète vraiment s’appelle le gp120, une glycoprotéine. Les chercheurs ont trouvé que quand ce produit était mélangé au squalène, la glycoprotéine devenait très fortement antigénique – c'est-à-dire qu’elle permettait la production d’une réponse immunitaire puissante et prolongée à la vaccination. En fait, leurs études montrent qu’avec chaque dose la forte réaction immunitaire dure plus d’un an.

Maintenant ce qui est imbuvable c’est que cette glycoprotéine – gp120, un composant important de l’adjuvant vaccinal MF-59 - est le même fragment
protéinique qui fut isolé du HIV – le virus responsable de démence précoce chez les malades atteints du sida.

Des études ont montré que quand le gp120 est absorbé par les cellules microgliales dans le cerveau, il se produit une intense inflammation qui rend le cerveau susceptible de dommages excitotoxiques. C’est aussi la cause de la sclérose en plaques et de la névrite optique associée à des vaccins qui contiennent le MF-59.

Mais comment le gp 120 peut-il atteindre le cerveau?

Des études portant sur d’autres adjuvants et qui ont utilisé des techniques de «marqueurs» ont pu démontrer qu’ils pénètrent généralement dans le cerveau après les vaccinations. Ce que la plupart des gens ne savent pas et même les médecins qui recommandent les vaccins, c’est que la plupart de ces études réalisées par les compagnies pharmaceutiques font le suivi des patients pendant seulement une ou deux semaines après la vaccination, alors que les types de réactions à ces produits peuvent prendre des mois ou même des années pour se manifester.

Il est évident que les fabricants de vaccins veulent faire des billions de dollars de profit avec cette pandémie promue par l’OMS et le gouvernement. …

Il faut cependant bien garder à l’esprit le fait qu’une fois que le vaccin a été injecté, il n’y a plus grand-chose que vous puissiez faire pour vous protéger – au moins par la médecine conventionnelle. Cela voudra dire une vie entière de maladie invalidante et une mort prématurée.

Il existe des moyens plus sûrs de se protéger de ce virus de la grippe comme de hautes doses de vitamine D3, des compléments alimentaires et surtout une excellente alimentation

Références

(4) The Military Vaccine Resource Directory

http://www.mvrd.org/showpage.cfm?ID=69


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 16:09

Michel Dogna


Michel Dogna

Si vous êtes sceptique face à la médecine conventionnelle, que vous cherchez d’autres moyens - de préférence naturels - pour retrouver la santé, Michel Dogna, célèbre journaliste et dissident de la médecine traditionnelle française, est une source inépuisable d’informations. Il vient de donner de faire paraître un petit livret "Comment échapper aux épidémies". À cette occasion, il a présenté quelques sujets tirés de ses livres devenus des best-sellers: "Prenez en main votre santé 1 & 2".  Dans ce livret il aborde le thème de la protection contre les épidémies.

Au sujet du cancer, il attire l’attention sur les méfaits de la chimiothérapie dont l'utilisation entraîne la destruction sélective des cellules à reproduction rapide; or cette cible vise non seulement les cellules cancéreuses mais aussi les cellules sanguines. Il n’y a qu’à voir dans quel délabrement physique les patients ressortent des séances de chimiothérapie.

D’après lui, les statistiques de l’OMS affichent seulement 2,2 % de survie après cinq ans pour l’ensemble des malades traités par cette "thérapie". Les résultats officiels qui annoncent des chiffres très supérieurs viennent de ce que nombre d’interventions sont effectuées sur de faux cancers (par exemple: de simples kystes au sein considérés comme des états précancéreux). Enfin, il déclare que traiter le cancer donne lieu à un commerce, qui est une véritable vache à lait, exploitée sans modération par le système médico-pharmaceutique.

Aussi, adoptant un ton mi-grave mi ironique, Michel Dogna ajoute que le devoir civique de tout cancéreux est d’abord de faire gagner 150000 € aux laboratoires; après quoi seulement il a seulement le droit de mourir.

Par ailleurs, Michel Dogna dénonce le leurre du dépistage, qui n’est qu’un constat de fait (pas toujours juste) que l’on fait passer, à tort, pour de la prévention. La vraie prévention, c’est surtout la grande vigilance pour échapper aux pièges mortels des produits alimentaires industriels. Il rappelle à ce sujet l’un de ses articles intitulé "Cadavres immortels", où il mentionne que les intestins des morts sont maintenant tellement bourrés de produits chimiques qu’ils ne se décomposent plus dans les cimetières!

C’est avec humour qu’il dit: «Vous voyez ce que proposent les publicités, le soir après les infos? Et bien, c’est exactement ce qu’il ne faut jamais faire si vous voulez rester en bonne santé!» Parmi les produits alimentaires nocifs, il insiste sur la viande et les produits laitiers.

Les animaux de batterie se développent dans des conditions de misère concentrationnaire épouvantables et l’abattage industriel relève du pire des cauchemars. Les expériences de Masaru Emoto sur la capacité de l’eau à enregistrer les ambiances vibratoires et les émotions sont incontournables. Or les organismes vivants étant généralement composés de 70% d’eau, il est évident que l’eau cellulaire des animaux martyrisés délivre ses mémoires dans l’organisme du consommateur, qui va devoir digérer et nettoyer ces miasmes vibratoires de souffrance, de désespoir, de peur, voire de folie. Au fil du temps, devant ce travail incessant de dépollution, l’organisme se fatigue, il n’arrive plus à gérer, et c’est le début de la déprogrammation… qui fait le lit du cancer. Oui, ajoute-t-il, manger ce qu’on ne respecte pas est très dangereux.

Il en va de même pour les produits laitiers. Les vaches sont, depuis des années, génétiquement manipulées pour donner plus de lait. Elles sont nourries de façon de plus en plus curieuse, sans compter l’herbe aux pesticides. Tout cela se retrouve inéluctablement dans le lait, d’où le nombre croissant (pour 10 % de la population) d’allergies sévères aux produits laitiers. Mais il y a un autre volet mis en évidence par Thierry Souccar dans son récent ouvrage «Lait, mensonges et propagande», c’est que le nouveau lait des super-vaches contient 10 fois plus d’hormones de croissance que le lait d’antan. L'on comprend donc mieux la propagation actuelle des cancers et pourquoi les produits laitiers sont à proscrire chez les personnes atteintes de cette maladie.

Enfin, Michel Dogna propose une série de remèdes naturels avérés, grâce auxquels il a pu constater de nombreuses guérisons du cancer chez les êtres humains et chez les animaux. Il précise néanmoins que la guérison n’est jamais systématique, surtout si le malade arrive, comme c’est souvent le cas, après les dégâts provenant de protocoles officiels traumatisants.

De même, l'on ne peut pas forcer une personne à vivre si elle a intérieurement, même inconsciemment, de bonnes raisons pour ne pas guérir. Soigner le corps ne suffit pas. Un cancer est souvent la manifestation d’une blessure de l’âme qui n’a jamais pu s’exprimer, ou jamais pu être partagée. Aussi convient-il de suivre une psychothérapie pour se libérer des non-dits afin d'exprimer l’indispensable pardon qui éteindra définitivement les braises de la maladie.

Voici quelques remèdes naturels proposés par Michel Dogna:

Asiasonic de Phyt-Inov (Tél.: 0041 32 466 89 14) est un remède remarquable utilisé dans les hôpitaux chinois. Son effet anti-tumoral a été validé par des scientifiques russes et une équipe strasbourgeoise, qui a pu vérifier l'action des hydroxystérols de l’Asiatonic par diverses expérimentations. Certains cancérologues français l’utilisent avec succès. Il est souhaitable de l’accompagner de propolis purifiée (chez Phyt-Inov aussi), qui permet même de stopper les terribles souffrances du cancer des os.

Le Germanium Catalyons: Sa forme ionique le rend beaucoup plus assimilable que les autres formes d’oligo-éléments. Radioprotecteur, il est conseillé aux personnes soumises aux rayons X. Il stimule fortement le système immunitaire et la sécrétion d’interféron.
Disponible chez Vivre Naturellement.

Les enzymes ont un rôle indispensable dans l’assimilation de la nourriture et interviennent dans des milliers de réactions chimiques de notre métabolisme. L’EMX est un complexe enzymatique qui ne guérit rien en particulier, mais qui offre tel un supermarché un énorme éventail d’enzymes dans lequel l’organisme peut piocher pour rétablir son équilibre général. En vente chez Hector 0033 (0)3 87 95 18 55.

Selon la thèse du docteur Lanka, le processus cancéreux relève au départ d’une hypoxie cellulaire, bien sûr générée par des pollutions. C’est une forme de survie primitive sous la forme indifférenciée. A ce stade, la respiration pulmonaire ne suffit plus. Deux moyens de choix peuvent faire basculer le processus:

- Le Bol d’Air Jacquier, appareil à réoxygénation catalytique par péroxydation de pinènes. En vente chez Holiste – Tél.: 0033 (0)3 85 25 29 27 - http://www.holiste.com

- Quantaphylle est un concentré de chlorophylle magnésienne, que l’on trouve chez Phytoquant (Tél. vert: 0805 110 327). Ce produit est reconnu pour être le meilleur assainissant intestinal.

- Réactiva présente d’excellents résultats sur les cancers du sein et de la prostate - voir Phyto-one: 0033 (0)3 88 78 82 35

- La Vitamine C dont le promoteur a été le célèbre Linus Pauling deux fois prix Nobel, pourtant discréditée par la médecine officielle en raison de la dangereuse concurrence qu’elle représente pour les laboratoires pharmaceutiques. Préférer la Vitamine C naturelle (Acérola).

La Cure de Breuss - Une méthode vieille de 3 siècles, qui a sauvé des milliers de cancéreux et qui consiste à suivre durant 42 jours une diète exclusive de jus de légumes Breus Biotta (en diététique) et d’une tisane rénale indispensable pour évacuer les déchets.
Consulter Source Claire 0033 (0)1 64 58 64 82 ou http://www.source-claire.com

Le VIOFOR, matelas à champ magnétique pulsé issu de la recherche spatiale russe, qui soigne de nombreuses pathologies même graves du type neurologique, mais qui n’est pas très accessible, 3000 € environ chez Valémis 0033(0)2 47 91 54 57 ou http://www.valemis.com

Pour toutes les informations santé de pointe: http://www.infomicheldogna.net/

L’AUTONOMIE est la clef de notre futur - autonomie alimentaire - autonomie thérapeutique - autonomie énergétique - autonomie philosophique et spirituelle.

Le Journal de Michel DOGNA est un mensuel résolument futuriste, POUR UNE SANTE AUTONOME, qui bouscule les traditions éculées et les leurres de la grande information, réconforte les dissidents du prêt à penser et prépare au grand basculement planétaire.

Le journal de Michel DOGNA, nouvelle version du mensuel «Horizons Santé» édité depuis près de 5 années, vous offre non seulement, une information constante pour déjouer les mortelles séductions des lobbies agro-alimentaires et pharmaco-chimiques, mais aussi une précieuse boîte à outils de santé et de (sur) la vie naturelle autonome, dotée de nombreux moyens d’avant-garde occultés - surtout en France.

De plus, il vous propose des avancées confidentielles sur de nouvelles énergies sans limites, ainsi qu’une vue élargie de notre histoire planétaire à l’échelle galactique au travers de dossiers aussi solides que concrets, propres à faire sauter les barreaux de nos prisons mentales.

Si vous faites partie de la «résistance» active ou passive à l’utopie suicidaire de la politique mondiale actuelle, et à la grande manipulation de la pensée collective, vous trouverez tous les mois dans le journal et sur le site www.infomicheldogna.net des informations inédites pour construire ensemble un futur dont nos enfants ne seront pas des victimes sacrifiées d’avance.

Le journal existe en version papier ou en version électronique pour ceux qui ont internet, plus rapide, plus écologique et beaucoup plus simple pour les résidents hors de France.

Merci pour votre fidélité
Michel DOGNA
BULLETIN D’ABONNEMENT À renvoyer à:
INFO Michel DOGNA - La Perrière – 73270 VILLARD SUR DORON — France

Tél.: 06.28.32.16.77- contact@infomicheldogna.net


Extrait des sommaires:

Génocides médicalement assistés: Dès la fin des années 60, dans les principaux milieux induxtriels, on a commencé à réfléchir à des ...

Petits rappels sur le chlorure de magnésium : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?...

Pourquoi tant de cancers?: La cerise sur le gâteau : se laisser séduire par les nouveaux systèmes WIFI de Télécom, Wanadoo, Free-box, Life-box, etc... transformant votre maison en un énorme four à micro-ondes à cuisson lente. ...

La cure du foie méthode Dr Clark: Le nettoyage des canaux de bile du foie représente la procédure la plus puissante que vous puissiez faire pour améliorer votre santé. ...

Des extra-terrestres vivant dans l'espace - L'aventure de Daniel Fry : Timothy Good a visité Daniel Fry en 1982. Il a été convaincu que son histoire était authentique. ...

Chikungunia: les services médicaux en flagrant délit de malveillance: Marie Billi est conseillère municipale à la ville de Nice. Elle a participé à des missions en Afrique, en particulier au Mali, où le palu fait des ravages. ...

L'imaginaire des jeunes fabrique notre futur: Le Bouddha a dit: ... La CPAM enragée contre l'homéopathie: Tous les moyens sont bons pour ...

ALOE VERA: super plante guérisseuse de toutes les traditions: Christophe Colomb faisait amener l'aloès sur la Santa Maria pour guérir et préserver les marins des maladies, ...
Une contraception efficace et sans danger : Je suis toujours étonné de constater avec quelle confiance aveugle les femmes se soumettent à l'orthodoxie, même au prix de risques connus et dénoncés officiellement, ...
Le syndrome du canal carpien : En france, il se pratique 80.000 opérations chirurgicales par année, liées au traitement du syndrome du canal carpien. ...
Les RESPIRELLES : prothèses nasales : Il y a environ 15 ans, je me suis réveillé en pleine nuit car j'avais du mal à respirer. Pour y remédier, je me suis écarté les narines ...
Remplacer les produits laitiers, mais par quoi? : De la crême d'avoine à la place de la crême fraîche, on y voit que du feu... ...
Ethique humaine et protection animale : Extrait du programme de la France en Action ...
Aviaire : de la psychose à la démence : La vaccination représente 45 milliards de poulets de bouche, et 5 milliards de poules pondeuses dans le monde, sans compter les canards, les dindes, les oies, etc... ...
La lampe chinoise TDP : Tout est parti d'un médecin chinois, le Dr Gou Wenbin qui, en 1970, fut nommé directeur d'une fabrique de céramique dans la Chine rurale. ...
Contact et Impact : la bombe ufologique de Christel Seval : ...s'il y a intervention extraterrestre, celle-ci ne pourra intervenir que lorsque l'humanité aura mis en marche une procédure de suicide. ...
OGM :Organisation du Génocide Mondial : Le 16 février 2006, nous avons pu voir sur la cinq (à 22h40, lorsqu'il est temps de dormir...) une émission très inquiétante sur l'avenir des poissons et par conséquent, de notre propre avenir en ra ...
Etranges humains : Il y a quelques temps, mon ami André me raconta une histoire bien triste de sa jeunesse. ...

Sommaire du Journal de Michel Dogna N°38

ARGENT COLLOÏDAL: prébiotique par excellence: *** ...
OGM, savez-vous que...: *** ...
Maladie de Lyme et TIC TOX: *** ...
Rose et les géants de Sirius: *** ...
22 millions de végétariens en Europe: *** ...
Les visiteurs d'ITIBI: l'histoire de Luwig Pallmann : *** ...
Le grand gâchis: *** ...
L'âme groupe du peuple animal se rebiffe: *** ...


Sommaire JMD N° 60

LA CURE DU Dr MAX GERSON dans le cancer (suite et fin): questions-réponses lors d’une conférence du Dr Gerson. Derniers commentaires de MD…

LE LIN GERME EN POUDRE: tout le monde sait que la commercialisation de l’huile de lin est toujours interdite en France. Le lin germé est la meilleure source naturelle d’acides gras oméga 3…

COUP DE FOUET POUR LES NEURONES, voici deux produits qui, administrés ensemble, apportent par leur synergie des résultats intéressants sur les dégradations du système nerveux  HERIMYCOS et PHOSPHASERINE…

L’EAU «POTABLE», UN BOUILLON DE MEDICAMENTS: antibiotiques, anti-épileptiques, hormones sexuelles, analgésiques, hypolipémiants, anxiolytiques, anti-dépresseurs, anti-histaminiques, anti-hypertenseurs… plus de cent produits pharmaceutiques ont été détectés…

OSTEORENOV, contre l’ostéoporose…

MANDAT D’ARRESTATION contre Ghislaine LANCTÔT: Ghislaine Lanctôt est une doctoresse et clinicienne québécoise, auteurs des best-sellers «La Mafia Médicale», «Le Procès de la Mafia Médicale» et «Que diable suis-je venue faire sur cette Terre?»…

ENERGIE LIBRE ET ANTI-GRAVITE interdites: au départ ce fut le célèbre Faradet qui fit une découverte remarquablement simple, mais totalement révolutionnaire…

ARCHE DE NOE VEGETAL DANS L’ARCTIQUE pour une confiscation de la biodiversité!

LA THERAPIE DU DR MAX GERSON (2) - Conférence sur le traitement de cancers à un stade avancé: trente années d’expérimentation clinique ont permis au docteur Gerson la mise au point d’une thérapie extraordinairement efficace pour les personnes souffrant d’un cancer à un stade avancé…

PRODUITS ANTI-TRANSPIRANTS: danger, le chlorhydrate d’aluminium des anti-transpirants serait l’une des origines des cancers du sein…

L’HUMANITE EN OTAGE DES SEMENCIERS: les semenciers rachetés par les lobbies pharmaco-chimiques sont responsables du plus grand déluge planétaire qui est en cours…

QUANTAPHYLLE, merveilleux concentré de chlorophylle: un super oxygénateur, face à la tendance généralisée d’hypoxie cellulaire (manque d’oxygène) de la plupart des citoyens… Ce qui est dangereux, ce sont les processus anaérobies…

TIC-CLIP: médaille anti-tiques pour chien et chat…

UFO, UN ANCIEN ARCHIVISTE TEMOIGNE: depuis 1947, plus de 3.500 pilotes civils et militaires ont bravé la peur du ridicul
e.


http://www.infomicheldogna.net


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 20:32


Le temps des pétitions est terminé.

On est dans l
urgence!!!

À qui allez vous adresser vos pétitions?

Aux
esclaves qui nous gouvernent?

Qu’attendez vous d’eux?

Ils savent déjà tout, puisqu’ils sont les promoteurs
de vos problèmes.

Ils n’ont que faire des pétitions – ils en rient!

Cessez de rêver!

Nous en sommes au stade de la

LEGITIME DEFENSE,
surtout celle de nos enfants
face à un ennemi d’autant plus
dangereux
qu’il prétend nous vouloir du bien!

Nous avons besoin d’ACTIONS CHOCS
(non violentes), comme l’affiche ci-dessous:



à coller sur les glaces arrière des voitures
ou carrément dans le dos
(succès garanti! – nous avons essayé!).

Rappelez vous
De Gaulle
pendant la dernière
guerre:

EST-CE QU’IL ENVOYAIT DES PETITIONS
A PETAIN OU A
HITLER?

Ridicule, non?
Considérez que nous sommes

en état de guerre!

Pour ne pas être des
victimes moutons,
il faut tous participer
à une RESISTANCE PASSIVE GENERALE.

Rien ni personne ne pourra
quelque chose contre cela!
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 17:31

Obligation vaccinale en France?:
Nos
droits seront-ils bafoués?

En France, du point de vue du droit, il ne peut exister d’obligation légale de vaccination.

— Toute obligation de vaccination serait anticonstitutionnelle: Art. 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du 10-12-1948, qui proclame:

«Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté
de sa personne
».

— Toute obligation serait contredite par le nouveau Code Civil qui reconnaît le «Principe du respect de l’intégrité du corps humain».

— Toute obligation serait en contradiction avec l’article 36 du Code de Déontologie Médicale qui précise que:

«Tout acte médical requiert le consentement libre
et éclairé
des
personnes».
— Toute obligation serait contraire aux Arrêts de la Cour, du 25-02 et 14-10 1997, expliquant:

«Information des Patients»: «Les praticiens doivent être en mesure de prouver qu’ils ont fourni au patient une information loyale, claire, appropriée et exhaustive, au moins sur les risques majeurs, et la plus complète possible sur les risques les plus légers. Cette information a pour but de permettre au patient de refuser la vaccination proposée en estimant que les risques sont supérieurs aux bénéfices escomptés».

— Toute obligation serait annulée d’office par la loi du 04 mars 2002, n°2002-303, Art. 11, Chapitre 1er, modifiant l’Art. L 1 111-4 du Chapitre 1er du Titre 1er du Livre 1er de la Première Partie du Code de la Santé Publique:

«Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment».

Il appartient donc à chacun d’accepter ou refuser librement cet acte médicalcontesté par une multitude de professionnels de la médecine — qu’est une vaccination.

Toute obligation de vaccination induit, pour tout opposant à cet empoisonnement, la notion de «Résistance à
l’Oppression» (droit reconnu par la Constitution) et celle de «Légitime Défense» (qui ne limite pas le choix des moyens utilisables!)

Source: http://membres.lycos.fr/acadefense/des%20vaccins%20obligatoires.htm



Front de Résistance: Une proposition

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 17:12

Grippe porcine: Va-t-on vers la plus grande vaccination
de tous les temps
?

Un virus composé d'un cocktail de gènes inconnus et d'origines diverses! On y trouve, paraît-il, des souches d'origine porcine, mais aussi aviaire, et même humaine. Un apéritif viral destiné à éliminer un grand nombre des habitants de la planète grâce à une pandémie et une propagande bien organisées. Même les représentants des vétérinaires sont sceptiques: On n'a jamais trouvé un cas de contamination sans contact avec le cochon.

Les camps de la FEMA aux USA, des camps vides construits sur le modèle des camps de concentration (voyez sur YouTube), vont être activés dans le cadre d'une gigantesque vaccination? Les 500.000 cercueils en plastiques stockés en pleine nature près d'Atlanta et ceux de Géorgie que Bush - lui qui s'est tiré dans un ranch en Urugay (preuve que là-bas on ne doit rien risquer), car ce pays n'a pas d'accord d'extradition avec les USA - a installé également en pleine nature, vont-ils, à cette occasion, trouver preneurs?

En plus de tuer les gens et de contrôler les survivants, cette pandémie aurait aussi l’avantage d’imposer les activités économiques autorisées et d’anéantir les économies de certains pays menaçant notamment l’hégémonie anglo-américaine.

Après la crise bancaire, voilà donc la crise sanitaire. Le Nouvel Ordre Mondial finira par vous convaincre que, sur tous les plans, il faut une gouvernance globale des problèmes: vous aurez si peur. La peur permet de nous manipuler.

Un coup après l'autre, une invisible hiérarchie soumet la planète à des CHOCS successifs, pour opérer des changements impossibles à obtenir par voie démocratique...


Adapté de: http://www.infovitamine.com/wordpress/archives/tag/puce-rfid

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 11:28
Message relayé

Jean-Jacques Crèvecœur

E.Mail n°5

Lorsque le mensonge est mis en pièce!


Date: Mon, 5 Oct 2009 03:52:41 -0400
Subject: Grippe A H1N1 : un peu de logique, je vous prie!
From: promethee@videotron.qc.ca
To: promethee@videotron.qc.ca

Remarque préliminaire: Je rappelle que je vous envoie ce courriel de ma propre initiative. Je ne sers les intérêts de personne et je mène cette action bénévolement.

Ma seule motivation est de réveiller ceux qui aspirent à vivre libres, indépendants et autonomes. Et pour cela, il faut vivre informé!

Je ne vous demande pas de me croire sur parole. Mais de vérifier les informations que je vous donne. Et de tirer vos propres conclusions.

Par ailleurs, ne perdez pas votre temps (comme le font certains) à chercher à savoir qui est ce Jean-Jacques Crèvecœur. Mais si vous y tenez, rendez-vous sur mon site: http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=51&Itemid=81.

Je revendique juste le droit de poser des questions fondées sur des lectures et des recherches que j’ai effectuées ces derniers mois à propos de ce projet de vaccination massive. Je revendique aussi la liberté de choisir la manière dont je veux prendre soin de ma santé, en toute souveraineté. Et prendre soin de moi, ça implique aussi la manière dont je choisis les risques que je veux courir et ceux que je ne veux pas courir.



Informations pratiques
  • Comme nous avons été complètement débordés par les courriels que nous avons reçus (plus de 5.500 courriels reçus en 20 jours), nous vous demandons de prendre quelques instants pour vous inscrire vous-même sur notre liste d’envoi, même si vous recevez déjà nos courriels directement (ça nous fera gagner des dizaines d’heures de travail pour transférer vos adresses dans notre base de données). Pour ce faire, cliquez sur ce lien: http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=85&Itemid=76 ;
  • Ceci est mon cinquième courriel concernant le dossier de la grippe A H1N1. Si vous souhaitez relire ou diffuser les courriels précédents, sachez qu’ils seront en ligne sur mon tout nouveau site dès le mardi 6 octobre 2009 au http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=79&Itemid=97;
  • Mon nouveau site Internet est en ligne depuis ce jeudi 1er octobre. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour mettre en ligne, le plus rapidement possible, les informations les plus pertinentes dont vous pourriez avoir besoin pour vous-même, poursuivre votre travail d’information dans votre entourage. Bientôt, les premières vidéos seront également disponibles gratuitement, pour que vous puissiez diffuser d’une autre manière;
  • Je cherche des traducteurs bénévoles pour traduire mes courriels en néerlandais, en espagnol, en italien, en allemand et en anglais. Car, aujourd’hui, j’ai des demandes qui me viennent du monde entier. Merci de me contacter personnellement pour prendre un arrangement à promethee@videotron.qc.ca. Merci.
  • Comme vous le lirez ci-dessous, nous sommes en train de gagner la bataille de l’information, grâce aux centaines de milliers de personnes qui relaient les informations émises par quelques lanceurs d’alerte et quelques chercheurs courageux et engagés. Tel est aussi mon engagement. Plus que jamais, je vous demande de faire votre part: Diffusez ces informations à tout votre carnet d’adresses, sur vos blogs et vos sites Internet. C’est votre vie et votre liberté qui sont en jeu. 


Si vous n’avez pas reçu ce courriel directement,
inscrivez-vous pour recevoir
les prochains courriels:


http://www.jean-jacques-crevecoeur.com



Chers amis,

Vous êtes extrêmement nombreux à m’avoir écrit depuis un mois. 5.500 courriels, parfois très longs, pour me remercier et m’encourager dans ma démarche.

J’ai de bonnes nouvelles pour vous! Les grands de ce monde sont de plus en plus inquiets de l’ampleur que prend le mouvement de protestation contre les campagnes de vaccination obligatoire. Tous les sondages indiquent que ceux qui refuseront cette vaccination contre la grippe A (H1N1) dépassent maintenant les 50 %!

Qu’il s’agisse des médecins, des pharmaciens, des infirmiers, mais aussi de ces innombrables citoyens silencieux qui ont, d’ores et déjà pris leur décision, en conscience. Et cela, en soi, c’est déjà une victoire de l’intelligence des individus, face à une "élite" qui se croit supérieure et qui se perd dans sa suffisance, ses mensonges et ses contradictions.


Comme le disait Hegel: «Dans la relation maître – esclave, lorsque l’esclave meurt, le maître disparaît». N’oublions jamais que si, aujourd’hui, certains individus se croient déjà les "maîtres du monde", c’est parce qu’ils ont trouvé suffisamment de gens dociles qui leur ont donné leur pouvoir, dans un mouvement de servitude volontaire (pour reprendre les termes du philosophe Étienne de la Boétie). N’oublions pas que nous pouvons, du jour au lendemain, mettre cette "élite" à nu, en reprenant simplement notre propre puissance individuelle et en leur tournant le dos.


Comme je vous le disais dans mon précédent courriel, nous sommes en train de gagner la bataille de l’information.

J’en veux pour preuves quelques éléments, anecdotiques sans doute, mais très révélateurs:

 

  • En dix jours, j’ai été l’invité de plus de dix émissions de radio et de cinq émissions de télévision. Les journalistes commencent à se rendre compte que quelque chose cloche dans cette mise en scène d’une pandémie qui n’existe même pas
  • Quelques journalistes commencent à s’acharner sur moi, en tentant de me faire passer pour un promoteur de la théorie du complot. Par contre, ces mêmes journalistes évitent soigneusement de discuter ou de relayer les questions légitimes que je pose et qui ne trouvent, malheureusement, aucune réponse satisfaisante dans les propos des autorités sanitaires, politiques ou médicales. Quand on n’a pas d’arguments à opposer à un adversaire, on tente de s’en prendre à lui, en le discréditant, en l’isolant et en le ridiculisant. C’est ce qui est en train de se passer ici au Québec, et c’est très bon signe.
  • Les représentants officiels se plaignent que leurs efforts pour convaincre le public de l’utilité de se faire vacciner sont mis à mal par notre travail d’information. Voici ce que disait un journal de Montréal, hier: «Depuis plusieurs semaines, des pétitions contre une vaccination de masse, des doutes sur les effets secondaires du vaccin, ainsi que des allégations de complot au profit des sociétés pharmaceutiques se sont multipliés et ont malmené les efforts du gouvernement à convaincre la population de l'importance de se faire vacciner contre le virus de la grippe A (H1N1).» On aurait presque envie de les plaindre. Quand on pense qu’ils investissent des millions de dollars pour convaincre une population et que nous, qui n’avons pas de moyens, nous sommes en mesure de les inquiéter! C’est quand même très encourageant, à propos de l’intelligence des humains!

Mais trop de personnes sont encore déstabilisées par le matraquage médiatique autour de cette "pandémie", matraquage pourtant en total décalage avec la réalité vécue au quotidien. Personne ne meurt, presque personne n’est malade. Pourtant, on nous montre à la télévision des dizaines de milliers de sacs mortuaires, des hôtels réquisitionnés pour accueillir les malades en surnombre, les creusements de fosses communes, etc.

C’est la raison pour laquelle je vous propose de diffuser autour de vous cette réflexion qui me semble accessible à tout le monde. C’est de la pure logique, et elle s’adresse tant aux partisans qu’aux opposants des vaccins. Pour une fois, il n’est même pas nécessaire d’avoir des connaissances scientifiques ou médicales pour comprendre qu’on nous prend pour des cons et qu’on nous ment de manière volontaire et consciente.

Bien à vous,

Jean-Jacques Crèvecoeur


CAMPAGNE DE VACCINATION MASSIVE:
UN PEU DE LOGIQUE, JE VOUS PRIE,

MESSIEURS LES EXPERTS!


Pour répondre à cette question cruciale, je vous propose un simple exercice de logique. Exercice qui ne nécessite même pas de connaissances médicales!


PRÉMISSES:

Imaginons que l’Organisation Mondiale de la Santé, que les compagnies pharmaceutiques et que les instances politiques de santé publique nous disent la vérité (on peut rêver!).

Imaginons donc qu’il n’y ait pas de complot et que toutes ces institutions œuvrent pour le plus grand bien de la Santé des individus...

Admettons que nous sommes vraiment en situation de pandémie.

Admettons que ce soit vrai que le virus H1N1 – version 2009 - ait un potentiel pandémique important.


Admettons que nous pouvons nous attendre à une pandémie aussi grave que celle de 1918 (c’est ce que l’OMS prétend).


RAISONNEMENT:

Alors, asseyons-nous et réfléchissons un instant (car il semble que la réflexion soit une denrée devenue extrêmement rare dans le monde scientifique, politique et médiatique, à l’heure actuelle).
  • Si nous sommes réellement en situation de pandémie (de niveau 6), pourquoi le nombre de morts provoqués officiellement par le virus A (H1N1) - 2009 (en six mois) atteint à peine 3.917 personnes, dont la plupart souffrai{en}t déjà de pathologies graves avant de contracter la grippe (http://www.who.int/csr/don/2009_09_25/en/index.html) alors qu’une grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes (http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs211/fr/ (allez voir sous le titre épidémie saisonnière))?

À cela, on me répond que c’est vrai que ce virus est très peu virulent, dans sa forme actuelle (même s’il est très contagieux). D’ailleurs, dans l’immense majorité des cas recensés dans le monde (entre 300.000 et 600.000 selon les sources), les personnes atteintes souffrent de fièvre, de toux, de maux de tête, de douleurs musculaires et articulaires, de maux de gorge et d’écoulements nasaux (http://www.who.int/csr/disease/swineflu/frequently_asked_questions/about_disease/fr/index.html).

C’est-à-dire les mêmes symptômes que ceux de la grippe ordinaire. Et ils se guérissent en restant chez eux, en quatre à dix jours, sans l’aide d’aucune médication et d’aucun médecin.

  • Mais si le virus A (H1N1) - 2009 est si peu virulent, pourquoi alors les pays ont-ils commandé à l’avance 4,9 milliards de doses de vaccins dans le monde, pour immuniser la majorité de la population du globe (6,8 milliards d’individus)?

À cela, on me répond que «les vaccins constituent l'un des moyens les plus utiles pour protéger les individus pendant les épidémies et les pandémies de grippe. Parmi les autres mesures applicables, figurent «l'utilisation de médicaments antiviraux, le maintien d'une distance sociale et l'hygiène personnelle» (http://www.who.int/csr/disease/swineflu/frequently_asked_questions/vaccine_preparedness/fr/index.html – 3e paragraphe). Remarquez que pas un mot n’est prononcé sur les moyens naturels de renforcer notre immunité naturelle, qui nous maintient en vie depuis des millions d’années!!!
  • Si les vaccins constituent l'une des meilleures protections, sur quelles études se base l’Organisation Mondiale de la Santé pour affirmer cela? Les experts de l’OMS auraient-ils oublié de lire l’étude internationale la plus complète et la plus exhaustive en la matière, qui concluait récemment «qu’il n’existe pas de preuves de l’efficacité des vaccins anti-grippaux dans aucune des populations étudiées (plus de 65 ans, adultes jeunes, enfants et professionnels de santé) depuis 40 années d’observation en matière de vaccination contre la grippe»? (http://www.cochrane.org/ - la Collaboration Cochrane est un groupe complètement indépendant et à but non lucratif, qui a rassemblé (entre autres) TOUTESles études existant sur l’efficacité des campagnes de vaccination dans le monde entier , entre 1966 et 2006).

À cela, les plus honnêtes ne me répondent rien. Les autres me répondent qu’il existe d’autres études qui prouvent l’efficacité des vaccins contre la grippe (le problème, c’est qu’aucune source n’est citée par ces experts ou par les instances officielles. Le problème, c’est qu’il n’existe aucune étude qui n’ait été prise en compte par la collaboration Cochrane!

Et le groupe Cochrane fait autorité et référence internationalement, par son exhaustivité (elle reprend TOUTES les études) et par son indépendance (elle n’est financée par aucune compagnie pharmaceutique).

Malgré tout, on m’annonce que la vaccination sera quand même utile pour immuniser tout le monde, car les experts prévoient que le virus A (H1N1) - 2009 risque de muter, cet automne, dans une forme beaucoup plus virulente et potentiellement mortelle. C’est la fameuse "deuxième vague" que l’on attend tous!

Ici, pour être capable de suivre le raisonnement des experts, il me faut admettre d’autres prémisses (soyons de bonne composition!).

Admettons que les vaccins soient efficaces (ce qui n’est pas démontré) et que la collaboration Cochrane se soit trompée en interprétant des centaines d’études menées dans le monde entier et pendant quarante ans. Et admettons que le virus pourrait muter cet automne.
  • Comment les experts peuvent-ils affirmer que le virus mutera dans une forme plus grave? Car cette mutation pourrait aller vers une mutation encore moins dangereuse qu’elle ne l’est!
À cela, on me répond qu’il faut envisager le pire scénario pour protéger la population. Admettons!
  • Dans ce cas, si le virus mutait dans une forme plus grave, comment les autorités de santé publique et les experts justifieront l’efficacité du vaccin actuellement développé? Car ce vaccin a été conçu à partir de la souche du virus apparu au printemps (le virus non muté et pas dangereux), et non à partir de la mutation potentielle du virus?
À cela, on me répond que c’est vrai que le vaccin ne serait plus aussi efficace, mais qu’il le serait quand même "un peu", car la structure génétique et protéique du virus muté ne serait "pas très éloignée" de celle de la souche originale.
  • Si cet argument est vrai, pourquoi nous raconte-t-on alors, depuis des années, que "nous devons nous vacciner chaque année parce que le virus de la grippe mute légèrement chaque année et que le vaccin d’une année n’est pas efficace pour l’année suivante"???
De nouveau, à cela, on ne me répond plus rien. Par contre, on m’assure «qu’une surveillance attentive des évolutions du virus A (H1N1) est en cours. Cette surveillance étroite et constante aidera à apporter une riposte rapide si l'on détecte des modifications importantes du virus» (http://www.who.int/csr/disease/swineflu/frequently_asked_questions/vaccine_preparedness/fr/index.html – 19e paragraphe).
  • Nous voilà rassurés! L’OMS veille et surveille pour nous! Mais combien de temps faut-il pour apporter une riposte rapide, si le virus devait muter de manière importante?
À cela, on me répond qu’il faut compter entre quatre et six mois, pour produire en grande quantité des vaccins à partir du moment où l’on aurait isolé la nouvelle souche virale contre laquelle on cherche à immuniser les individus… Autant dire que nous serions tous atteints par le virus muté avant qu’un nouveau vaccin soit mis au point.

Mais même dans ce cas-là, n’oublions pas que seuls mourront ceux dont le système immunitaire est déjà gravement affaibli! Comme le disait Pasteur sur son lit de mort:

«Je reconnais que je me suis trompé. C’est Béchamp qui avait raison. Le virus n’est rien. Le terrain est tout!»

Mais ça, c’est un autre débat.
  • Ah oui, j’allais oublier une dernière question: Si les vaccins sont efficaces, pourquoi les promoteurs de la campagne de vaccination reprochent-ils à ceux qui la refusent de mettre en danger les personnes vaccinées??? Ne devrait-ce pas être l’inverse? Ne serait-ce pas les non-vaccinés qui devraient craindre d’être malades, et non les vaccinés?

CONCLUSIONS:
  • Aucun vaccin contre la grippe n’a jamais démontré son efficacité pour diminuer le nombre de personnes atteintes ou pour diminuer la virulence de la maladie;
  • Le virus A (H1N1), dans sa forme actuelle, ne justifie nullement la mise en place d’une campagne massive de vaccination (et je n’ai pas parlé ici des effets secondaires graves qui risquent de toucher des millions de personnes);
  • Si le virus mute dans une forme plus grave et plus mortelle, les vaccins préparés actuellement ne seront d’aucune utilité, puisqu’ils ont été préparés sur la base de la souche existant en mai et en juin 2009!

DONC, DANS TOUS LES CAS, QUE VOUS SOYEZ POUR OU CONTRE LES VACCINS, AUCUN ARGUMENT LOGIQUE NE PARVIENT À JUSTIFIER CETTE CAMPAGNE DE VACCINATION MASSIVE.

PAR CONTRE, CETTE CAMPAGNE SE PRÉPARE AU MÉPRIS DU RESPECT DE NOTRE INTELLIGENCE ET DE NOS LIBERTÉS.
AVEC LA COMPLICITÉ DES DIRIGEANTS POLITIQUES, DES HAUTS FONCTIONNAIRES ET DES MÉDIAS.

Rien que cela devrait suffire à stopper définitivement cette campagne où les "experts" se prennent les pieds dans leurs propres mensonges et dans leurs propres incohérences.

Texte rédigé par Jean-Jacques Crèvecœur, épistémologue des pratiques médicales, avec la collaboration de Cyrinne Ben Mamou, PhD, biologiste et docteur en neuro-sciences.

Reproduction et diffusion intégrales ou partielles autorisées et même vivement encouragées.



Pour la route. Quelques-unes de mes interventions qui résument bien la situation:
  • Ma conférence lors du congrès pour la liberté de choix en santé, le 12/09/09:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakeut_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_news
http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakeyu_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_news
http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakf5r_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_news
http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakfd5_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_news
http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-jacques+crèvecoeur/video/xakffx_choix-en-sante06jeanjacquescrevecoe_webcam

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 11:00


Je suis Jean-Jacques Crèvecœur
et je veux vous mettre en garde
contre la folie entourant le H1N1



Dans l’actualité brûlante de la grippe A H1N1,
j’ai choisi de dénoncer les nombreuses anomalies,
les manipulations et les plans de vaccination de masse
qui caractérisent ce dossier.



Jean-Jacques Crèvecoeur

Bienvenue sur mon site

Jeudi, 01 Octobre 2009 14:36 Jean-Jacques Crèvecoeur

 

J’avais 18 ans (en 1979) lorsque je me suis engagé dans un combat au service de l’autonomie et du respect de chaque être humain. Au fil des années, ce combat a revêtu des formes différentes. J’ai été objecteur de conscience et militant pacifiste, j’ai été écologiste avant que ce ne soit à la mode, j’ai milité pour plus de justice dans les rapports Nord-Sud, j’ai œuvré dans les milieux pauvres de Belgique – mon pays d’origine –, j’ai adopté le végétarisme pour que notre bétail n’affame plus les pays du Tiers-Monde.


Mais ce qui me tient le plus à cœur, parmi tous ces combats, c’est la défense des libertés individuelles en matière de santé. Au fil de mes recherches en épistémologie des pratiques médicales, je me suis positionné de plus en plus clairement en faveur d’une approche globale de l’être humain qui respecte ses choix et ses conceptions.


Dans l’actualité brûlante de la grippe A H1N1, j’ai choisi de dénoncer les nombreuses anomalies, les manipulations et les plans de vaccination de masse qui caractérisent ce dossier.


Vous qui vous posez des questions, sachez que j’ai choisi de mettre à votre service mes talents pédagogiques de vulgarisateur pour vous aider à prendre les décisions les plus éclairées pour vous!


Si vous voulez en bénéficier, je vous demande de vous inscrire à ma liste d'envoi dès maintenant. Vous recevrez régulièrement des informations claires et détaillées à propos de tout ce qui peut affecter votre équilibre physique, émotionnel et intérieur.


Je vous souhaite, à vous aussi, de prendre soin de vos besoins.


Cordialement

Jean-Jacques Crèvecœur

 

 

Source:

 

http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 00:18

La révolte des citoyens
contre la
dictature vaccinaliste






124 millions de doses de vaccins
achetés aux grands laboratoires.


1,5 milliards d’euros de notre argent
sécurité sociale dépensé.


Une autre fortune dépensée
pour les transporter et les conserver.


Et, dans quelques mois, il faudra tout détruire,
date de péremption oblige.

Alors, pour que Roseline Bachelot
n’ait pas l’air d’une idiote,
il faudra que chaque Français et Française
se fasse injecter
2 fois le H1N1.


Pour commencer les "volontaires" seront vaccinés
(ceux qui n’ont pas encore compris que
ce vaccin contient un virus vivant et dangereux,
du mercure, de l’aluminium et une puce électronique
sous forme de cristaux liquides
).


Ensuite on obligera les autres à se faire injecter cette
cochonnerie
sous la contrainte et avec l’aide de l’armée.

Avant d’être ministre, Roseline Bachelot était visiteuse médicale pour un grand laboratoire pharmaceutique,
dont elle fait la fortune maintenant.


C’est cette pseudo-"vaccination" qui sera la cause
de la diffusion du virus,
et de toutes les maladies graves (effets secondaires).


Hoé !  Hoé !Grande manifestation
contre cette
vaccination inutile,
dangereuse et criminelle
,
le samedi 10 octobre 2009 à 15H00
devant le Ministère de la Santé à Paris,
14 avenue Duquesne,
métro école militaire, ligne 8.


Qu'on se le dise!

*   *   *

Voir aussi, sur le site "Horizons & Débats":

Décimer la population mondiale?



Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 00:00

Mercx avait la liste des médecins
à "neutraliser"



Source:

http://www.lepost.fr/article/2009/09/29/1717978_mercx-avaient-la-liste-des-medecins-a-neutraliser.html


Des documents jusque-là secrets, apparus au procès de l’affaire Vioxx en avril de cette année, révèlent que le géant du médicament Merck conservait la liste de médecins devant être neutralisés pour avoir dénoncé le Vioxx.


Bien que cette histoire ait été rapportée sur Natura lNews et d'autres sites en avril, la participation de Merck à la dernière campagne vaccinale contre la grippe du cochon soulève de nouvelles questions quant à son comportement envers ses détracteurs


Comme l’a signalé The Australian, les documents apparus à la Cour fédérale de Melbourne révèlent l'intention coupable de membres du personnel de Mercx qui ont admis avoir l'intention « d'arrêter le financement d’établissements » et «d’interférer dans les nominations à des postes universitaires». (À propos, ces agissements sont tout à fait illégaux.)


Selon le témoignage officiel à ce procès australien, un employé de Merck a déclaré, en se référant aux médecins cités sur la liste de cibles: «Nous pouvons avoir besoin de les chercher et de les neutraliser là où ils vivent...».


Ça ressemble un peu à un chef de gang ordonnant un mauvais coup contre un voyou de rue concurrent, pas vrai?


Selon le témoignage entendu au procès, au moins huit spécialistes en recherche clinique ont été menacés ou intimidés par Merck. Ça s’accorde bien avec les nombreux comptes-rendus, déjà publiés par Natural News et d’autres supports d’informations, sur Merck intimidant des universitaires. Émergeant de ces révélations, l’image de Mercx montre une compagnie dirigée par des assassins, qui s’occupent d’opinion en cherchant à détruire la vie et la carrière des universitaires qui osent dire la vérité sur ses dangereuses spécialités.

 

 

Une culture de criminalité


Merck est une compagnie imprégnée d'une culture de criminalité. Parmi ses nombreux agissements malhonnêtes, elle a volontairement caché les effets dangereux pour le foie de son médicament anti-cholestérol ; a intentionnellement bloqué la diffusion de données d'essais cliniques montrant le fiasco d'une autre spécialité anti-cholestérol; a déversé des déchets de vaccins et de produits chimiques industriels dans des réserves d’eau ; a installé ses comptes bancaires à l’étranger pour éviter des milliards de dollars d'impôts aux États-Unis; et a été prise dans une énorme magouille de supercherie scientifique, quand il a été révélé que la société utilisait sur place des scribes pour rédiger secrètement les études scientifiques «indépendantes» publiées dans des revues médicales.


On peut lire ici d’autres informations ahurissantes sur les intrigues de cette compagnie:
www.naturalnews.com/merck.html


On ne peut guère douter que Merck soit mue par une mentalité criminelle. Elle recourt à des tactiques de mystification et d'intimidation pour accomplir ce qu'elle ne peut réaliser par des moyens honnêtes : la multiplication des ventes de ses spécialités pharmaceutiques.


Alors qu'est-ce que cela a à voir avec le vaccin contre la grippe du cochon? Juste ça: quasiment personne dans le secteur médical moderne ne s'est prononcé contre le vaccin de la grippe du cochon [ça se passe aux USA, au moins un médecin affilié à Big Pharma s’est élevé contre la vaccination sur la Cinq en France, ndt].


Seraient-ils intimidés par Merck et les autres fabriquants de vaccins pour leur faire garder le silence?

 

 

L’intimidation des scientifiques


Beaucoup de ceux qui osent parler contre les produits de Merck voient rapidement leur crédibilité attaquée. S’ils appartiennent à un établissement universitaire, ils voient rapidement se tarir leurs ressources de recherche, et certains finissent bannis par l'industrie pharmaceutique. Ce que Merck a rendu parfaitement clair ces dernières années, c’est que, oser parler contre ses produits, équivaut à un hara-kiri de la carrière universitaire.


Dans ces conditions, quel est le degré d’honnêteté des scientifiques ou des médecins censés compétents à soulever des doutes sur les vaccins contre la grippe charcutière fabriqués par Merck et les autres compagnies? En voyant l’actualité, ils savent déjà que mettre publiquement en question l’innocuité de ce vaccin pourrait leur coûter leur carrière.


La «science» (si l’on peut l'appeler ainsi) moderne en est-elle arrivé là? Une bande apeurée de scientifiques intimidés craignent trop de parler et de remettre en question la sécurité des produits pharmaceutiques? Et si c’est le cas, comment, pour commencer, peut-on appeler ça de la «science médicale»? C'est plus de la médecine sous la contrainte des armes, dans laquelle vous racontez ce que vous êtes censé dire parce que les acteurs de la grande corporation vous braquent un fusil (métaphorique) sur la tête.


Pour parler du vaccin contre la grippe du cochon lui-même, Big Pharma est déjà en train de gonfler les grands médias avec plein d’histoires de «défenses préventives», clamant que tout effet secondaire suite à ce vaccin se serait produit de toute façon et ne doit pas lui être attribué. Notez que cette histoire est présentée avant même que le vaccin soit largement utilisé! Typiquement, ils sont déjà en train de prédire une vague d’effets secondaires scrogneugneux, et tentent de laver le cerveau du public en écartant ce genre d’affaires comme de simples coïncidences.


C’est l’étonnante mentalité chicanière de Big Pharma: Quand un patient chope quelque calamité en absorbant ses remèdes, c'est juste une coïncidence. Mais si quelque mieux survient et que la santé s’améliore, Big Pharma prétend toujours que c'est uniquement grâce à ses panacées. C'est précisément ce genre de pensée sélective, non scientifique, qui est la raison de l’anéantissement total de la crédibilité du secteur pharmaceutique (et des apologistes de médicaments et vaccins). La science a purement et simplement disparu, remplacée par le marketing habile, l’arme financière tortueuse et l'intimidation flagrante de toute personne marchant en dehors des clous.

 

 

Le bien-fondé ne craint pas les questions honnêtes


Ne trouvez-vous pas étrange que pratiquement personne dans la communauté médicale moderne n'ait soulevé de questions quant à l’innocuité des vaccins contre la grippe du porc? N'est-il pas étrange que des vaccins n’ayant pas du tout été testés sur le long terme, soient soudainement homologués par la FDA, tous le même jour, et sont maintenant préconisés partout par des médecins sans une seule question quant à leur innocuité?


Maintenant vous savez pourquoi ce procès de Merck en Australie est pertinent : Sachant comment Merck exerce son sacerdoce, il n'est pas tiré par les cheveux de penser que les médecins ont été contraints au silence sur le vaccin. La remise en cause de ce vaccin équivaut à un suicide professionnel.


Les vaccins sont la partie centrale du mythe de la médecine moderne, vous savez. Remettre en cause leur innocuité ou efficacité est considéré sacrilège dans la communauté médicale. La mythologie de la médecine occidentale repose sur la croyance (bidon) en la supériorité du recours à des produits chimiques sur l'autoguérison, et le vaccin est le pivot central sur lequel s’articule cette argumentation. Si le vaccin disparaît, la façade philosophique entière derrière laquelle se cache aujourd’hui la médecine occidentale s’abattra en même temps.


Garder la rentabilité de la médecine occidentale nécessite de perpétuer le mythe vaccinal. Et, puisque ce mythe ne peut être certifié uniquement sur une base scientifique pure (car aucune science véritable ne l’avalise), il doit être entretenu par des tactiques d'intimidation et de corruption du genre mafieux. C'est pourquoi la corruption des médecins par des compagnies pharmaceutiques est désormais banale. C'est par ce moyen que se propage la « science » du produit pharmaceutique à travers les mécanismes de notre complexe médico-industriel moderne. L'argent achète ce que la vraie science ne peut étayer : L'idée que le système médical mondial doit reposer sur l’intervention chimique (qui ne profite financièrement qu’aux compagnies pharmaceutiques qui perpétuent ce mythe).

 

 

Effilochage de la fiction


      Les révélations sur Merck menacent la mythologie de la médecine moderne dont dépendent tant de milliards de dollars du revenu des remèdes. Même les médecins ne veulent guère parler de Merck. Pourquoi?


Parce qu'ils réalisent que, en tant que l'une des plus grandes compagnies pharmaceutiques du monde, l'éthique de Merck reflète celle de la médecine occidentale dans son entier.


Après tout, une grande partie de la médecine occidentale repose sur les produits pharmaceutiques. Et croire qu’ils rendent sain exige de croire également que les compagnies pharmaceutiques sont intègres dans leurs méthodes et cherchent le bien-être des gens. Mais croire en cette mythologie féerique exige des compagnies pharmaceutiques qu’elles appartiennent à une corporation bienveillante et compatissante, qui n'aurait jamais recours à des tactiques contraires à l'éthique, déloyales ou illégales, pour atteindre ses objectifs.


Le panorama d’ensemble de la fiction pharmaceutique commence à se délabrer rapidement quand on commence à voir la vérité sur ce qui se passe vraiment chez Merck; et c'est ce qui a été vu à maintes et maintes reprises, grâce à des documents jusque-là secrets qui émergent lors d’affaires judiciaires ou autrement. La culture de Merck serait qualifiée par la plupart des gens raisonnables d’«assassine» ou de «criminelle» en soi. Une compagnie qui essaye de faire du trafic de médicaments grâce à la publicité dans les grands médias, n’a pratiquement aucun rapport avec la compassion.


D'ailleurs, si les produits de Merck sont vraiment si favorables, en premier lieu, pourquoi serait-il nécessaire d’intimider et de menacer les chercheurs? Si ses médicaments étaient vraiment aussi bénéfiques et aussi sûrs, la science ne plaiderait-elle pas en leur faveur?


De toute évidence, l'intimidation des universitaires n'est nécessaire que lorsque la vraie science trouve des réponses qu’on ne veut pas entendre. L'intimidation est donc appelée à remplacer la science par la peur.


Oui, mon vieux, c'est sur quoi notre système pharmaceutique entier repose aujourd'hui: la PEUR. Les médias ne disent pas la vérité sur les remèdes, parce qu'ils ont peur de perdre leurs revenus publicitaires. Les chercheurs ne disent pas la vérité scientifique sur les médicaments, parce qu'ils ont peur de perdre leur carrière. Les médecins ne disent pas la vérité sur les remèdes, parce qu’ils ont peur d’être rayés de l’ordre. Le système entier est tenu par la peur et l'intimidation plutôt que par la science honnête.


Un système de croyances dans lequel des questions sont supprimées et des «vérités» sont étayées par la manière forte est appelé «dogme». Il ne peut pas, par définition, être qualifié de «scientifique». Quiconque pensant que les médicaments ou les vaccins modernes reposent sur de la «science» rigoureuse ne comprend pas le sens de cette expression.


Gardez cela à l'esprit lorsque vous décidez de vous faire vacciner. Rappelez-vous que les chercheurs qui ont exprimé des doutes sur l’innocuité de ce vaccin pourraient avoir été déjà «neutralisés» ou «discrédités», pour reprendre les termes exacts des propres employés de Merck.


Et il se pourrait bien que les conclusions «scientifiques» des chercheurs en pharmacie d'aujourd'hui ne soient pas plus crédibles que le témoignage d'un soldat capturé et torturé par des terroristes, quand il est sommé de parler à la caméra avec un fusil braqué sur la tête.


 

 

Original: www.naturalnews.com/027116_Merck_doctors_vaccines.html


Traduction copyleft de Pétrus Lombard

 

 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article