Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 09:08

 

Communiqué de Presse
du Dr Jean-Philippe LABRÈZE - vendredi 3 mars 2020.

La France va-t-elle continuer à prendre du retard en matière de traitement et laisser mourir des patients Covid-19 que l’on pourrait sauver ?

Requête de six médecins devant le Conseil d’État pour obtenir l’application du protocole Pr MARIK-Vitamine C.

Six médecins viennent de déposer une requête devant le Conseil d’État pour que soit enjoint au ministre de la santé la plus large et immédiate diffusion possible auprès des équipes médicales sur le terrain, le protocole du Pr Paul MARIK, reposant notamment sur l’administration intraveineuse de vitamine C à fortes doses, de vitamine B1 et d’hydroxy-chloroquine.
 
 
 
Cette requête a été présentée ce mardi 31 mars 2020 par l’avocat grenoblois Maître Jean-Pierre JOSEPH, à la demande, notamment, des Dr Jean-Philippe LABRÈZE, Christian Tal SCHALLER et Gilbert CRUSSOL.
 
Le Pr Paul MARIK, élu professeur de l’année par ses pairs aux États-Unis en 2017, est l’auteur d’une publication retentissante en 2017 dans laquelle il démontrait la diminution considérable de la mortalité des patients admis en réanimation pour infection gravissime ou un état de choc septique :
     - 19 morts sur 47 patients dans le groupe témoin, traités comme le sont les patients aujourd’hui en France ;
   - 0 (zéro) décès dans le groupe ayant reçu le traitement de vitamines C, B1 et HC.
 
Sur la base de cette étude, et intégrant également l’expérience de nos confrères chinois qui ont traité et guéri un grand nombre de patients présentant un stade de modéré à sévère de Covid-19 avec de fortes doses de vitamine C par voie intraveineuse, le Pr Paul MARIK a développé un protocole remarquablement efficace pour traiter ces patients.
 
Ainsi, le Dr VARON, Président du conseil d'administration de l'United General Hospital, médecin chef et responsable du département des soins intensifs, après avoir traité 14 patients atteints du Covid-19 avec ce protocole, a rapporté une amélioration rapide dans les 12 heures qui ont suivi l'administration du traitement. Six de ces patients ont été extubés dans les 4 jours et tous les autres sont aujourd'hui sevrés. La vitamine C a été intégrée dans l'algorithme de traitement du Covid-19 de l'Université du Wisconsin.
 
Les médecins requérants attendent du Conseil d'État et du Ministère de la Santé les décisions indispensables pour faire connaître et appliquer ce protocole parfaitement validé apte à sauver de nombreux patients en situation d’atteintes respiratoires graves.
 
Pour compléter votre information.
 
2. Pr Paul MARIKLe protocole (en anglais) du professeur Paul MARIK, maj. du 26 mars 2020. Lien pdf.

3. Traitement efficace à haute dose de vitamine C des patients atteints d'une infection grave et critique au Covid-19 par Richard Cheng, MD, PhD, Orthomolécular org, 18 mars 2020.
    En pdf en français.

4. New York Post 24 03 2020. Hôpitaux de New York traitant des patients atteints de coronavirus avec de la vitamine C.
 
5. Shanghai management guideline for Covid-19 consensus and guidelines · New coronavirus infections.
    En pdf en anglais.

Pour toute information, merci de contacter le Docteur Jean-Philippe LABRÈZE au 07 87 66 41 15.
 
 
 
 
Publié par
Christian COTTEN
Psychosociologue,
Président de Politique de Vie.
Partager cet article
Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 21:48
 
Nouvelles informations d’un chercheur de Shenzhen
transféré à Wuhan
pour collaborer avec la task force
contre l’épidémie de Coronavirus
 
(Informations reçues le 02.04.2020)
 
«On n'arrête pas le virus avec la panique mais avec l’intelligence.

Voici de nouvelles informations qui proviennent d’un chercheur de Shenzhen transféré à Wuhan pour collaborer avec la task force contre l’épidémie de Coronavirus.

L’infection du Coronavirus ne se présente pas comme le rhume habituel, avec le nez qui coule ou une toux avec cathares et crachats, mais au contraire avec une toux sèche. C’est le premier signal à bien identifier.
 
++++++

Important à savoir: Le virus ne résiste pas à la chaleur et il meurt si il est exposé à des températures de 26-27°. Il est donc très important de consommer durant la journée toutes les boissons chaudes possibles comme le thé, tisane, bouillon, soupes, ou simplement de l’eau chaude.

Le liquide chaud neutralise le virus et il n’est pas difficile de les absorber. Ou du vin chaud .....

Important: Surtout éviter de boire de l’eau glacée ou de sucer des glaces ou glaçons ou la neige pour ceux qui sont à la montagne, en particulier les enfants.

Pour ceux qui le peuvent, il est important de s’exposer le plus possible au soleil en accord avec vos conditions climatiques actuelles.

Numéro 1:  Le Coronavirus est assez grand, il a un diamètre d’environ 400 à 500 nm. Cela signifie que tout type de masque peut l’arrêter. Dans la vie normale, il n’est donc pas nécessaire d’avoir des masques spéciaux.

La situation est différente si vous êtes médecin ou personnel sanitaire et que vous devez être exposés à de fortes décharges du virus et dans ce cas il est indispensable d’utiliser des masques spéciaux.

Si une personne qui a été déjà affectée éternue devant vous, et qu’elle se trouve à 3 m de distance, cela fera tomber le virus par terre et donc l’empêchera d’arriver jusqu’à vous. C’est la raison pour laquelle une distance de sécurité est importante entre les personnes.

Numéro 2: Quand le virus se trouve sur des superficies métalliques, il survit pendant environ 12 heures! Il est donc extrêmement important quand vous touchez des surfaces métalliques comme des portes ou des poignées de porte, des appareils électroménagers, des poignées de soutien dans les transports en communs, des rampes d'escaliers, des dossiers de chaise, etc., de bien vous laver les mains et de vous désinfecter avec soin.

Numéro 3: le virus peut vivre caché dans les vêtements et sur les tissus pendant environ 6 à 12h. Les produits de lavage normaux peuvent le détruire. Pour les vêtements qui ne peuvent pas être lavés chaque jour, si vous le pouvez exposez-les au soleil ou à une source de grande chaleur ce qui tuera le virus.

Comment se manifeste le virus:

1. Le virus s’installe tout d’abord dans la gorge, provoquant une inflammation et une sensation de gorge sèche: ce symptôme peut durer 3 à 4 jours.

2.  Le virus voyage en utilisant l’humidité qui est présente dans les voies aériennes respiratoires, il descend dans la trachée et il s’installe dans les poumons en causant une pneumonie. Ce passage a besoin d’environ 5 à 6 jours.

3. La pneumonie se manifeste avec de la fièvre élevée et des difficultés de respiration et elle ne ressemble absolument pas à un rhume ordinaire.

Vous pourriez même avoir la sensation de vous noyer à cause de la difficulté respiratoire. Dans ce cas là il est indispensable d’appeler immédiatement un service de soins d’urgence.
 
+++++

Comment éviter le virus?

1. La transmission du virus arrive dans la majorité des cas par contact direct, en touchant des tissus ou des matériaux sur lesquels le virus est présent: se laver les mains fréquemment est absolument fondamental.

Le virus survit sur vos mains pendant environ 10 minutes, mais pendant ces 10 minutes beaucoup de choses peuvent se passer: se mettre les ongles ou les doigts dans la bouche, se frotter les yeux ou se gratter le nez par exemple, et permettre ainsi au virus d’entrer dans votre gorge!

Donc, pour votre bien-être et pour celui des autres, arrêtez ces gestes et lavez-vous le plus souvent possible les mains et désinfectez-les!

2. Vous pouvez faire des gargarismes avec une solution désinfectante qui  élimine ou réduit le quota du virus qui pourrait peut-être être entré dans votre gorge. En faisant cela vous éliminerez le virus avant qu’il ne pénètre dans la trachée et ensuite dans vos poumons.

3. Désinfectez votre clavier de d’ordinateur (et piano) et votre souris, sans oublier votre téléphone portable, votre téléphone fixe. Attention aux claviers des cartes de crédits et boutons d'ascenseur (mettez des gants lavables ou un mouchoir en papier à jeter).

Nous devons tous avoir une grande attention et prendre soin de nous pour notre bien-être et pour celui des autres.»
 
Partager cet article
Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 19:07
Partager cet article
Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 15:04
Partager cet article
Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 14:08
Partager cet article
Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 13:28

Covid19 - 12 étoiles dans la nuit

L'infolettre du 01/04/2020 de Yves Rasir

Partager cet article
Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 21:41
Partager cet article
Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 21:26
Partager cet article
Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 14:04
Partager cet article
Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 11:21

La criminelle 5G

 

Selon le film visible ci-dessous ou bien, en extraits, iciici ou ici (attention, il est nécessaire d'être enregistré et connecté pour pouvoir avoir accès à cette page!), la 5G qui arrive est quelque chose d'absolument terrifiant, qui causera à de très nombreux Terriens, ainsi qu'à la Terre elle-même, d'incalculables préjudices!

La présentation officielle dit ceci:

"L'âge de la 5G, ou plutôt «L'Apocalypse 5G», arrive. C’est du moins ainsi que l'appelle Sacha Stone, dans son documentaire particulièrement émouvant et angoissant «Apocalypse 5G».

La technologie 5G était déjà utilisée comme arme militaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Est-ce qu‘on nous dit la vérité sur la 5G?".

Il convient de s'informer, d'informer autour de soi, de dénoncer et de s'opposer avec la plus grande vigueur à cette technologie criminelle! Honte à tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, trempent là-dedans!

5G L'Apocalypse de Sacha Stone - Version originale sous-titrée en français

Partager cet article
Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 22:10

Coronavirus - Les chiffres sont faux

Partager cet article
Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 18:19
Halte à la 5G mortifère!

 

Le gouvernement profite de l'épidémie "Covid-19" pour faire passer des ordonnances donnant le champ libre aux opérateurs de téléphonie mobile et amoindrir ou supprimer le pouvoir des maires!!!:

 

Message relayé

 

"Bonsoir chacun d'entre vous,

Si vous avez compris que 5G et virus, vaccination, sont dangereux pour la Vie et reliés entre eux, vous pouvez transmettre au plus grand nombre ces infos.


Le portable est un outil très dangereux ..... ondes et traçabilité. Les générations futures seront encore plus concernées que nous.

Je viens de signer la pétition «Stop à la
5G en France». Cette cause me tient à cœur et j’aimerais que le plus de monde possible soit au courant et en comprenne l'enjeu;
voici donc un  message que je transfère et auquel j'accorde du crédit:


Ci-joint  la note de notre Confédération de Géobiologie sur la 5G et les ordonnances du gouvernement qui semblent passer en douce dans ce contexte particulier où toutes les attentions sont captées par l'actualité

Zoom sur  le Corona, mais, pendant ce temps, le gouvernement en profite pour faire passer quelques textes.....


Les dégats de la 5G seront bien plus vastes, insidieux, et insipides..... Un autre virus plus grave que le Covid 19 colonise certains cerveaux depuis des millénaires.

Les symptômes? la cupidité et l'asservissement des autres.

Pour rappel, 25000 morts par jour à cause de la faim dans le monde (9 millions par an!!!!!)

L'électro-sensiblité constitue un problème majeur pour au moins 2% de la population à ce jour (140 millions de personnes!!!!!!) avec des conséquences diverses.
 
Petit rappel historique...:

La loi Abeille: Loi n° 2015-136 du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence, à l'information et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques.. Elle interdit également le wifi dans les crèches, et à afficher sa présence dans un lieu public.

La Loi Macron d'août 2015 donne le champ libre aux opérateurs en créant la feuille de route de la 5G

La loi Montagne de décembre 2016 demande aux opérateurs de couvrir toutes les zones blanches existantes.....

En 2016 les maires perdent leur droit de réglementer l'implantation des antennes sur leur territoire, car seules les autorités de l'état ,compétentes, peuvent exercer ce pouvoir;
à savoir : le ministre des postes et télécommunications, L'ARCEP, et l'ANFR.(ACERP : Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes - ANFR : Agence Nationale des Fréquences.)

La loi Elan du 12 Juin 2018 annule les dispositions de la loi Abeille ............ concernant la transparence, l'information, et la concertation de la part des opérateurs.

Puis aujourd'hui je reçois cette information paru au JO.....:

Ordonnances de l'état: feu vert pour la téléphonie - passage en force - (5 G ... chut...)

Ordonnance relative à l’adaptation des délais et des procédures applicables à l’implantation ou la modification d’une installation de communications électroniques (...)

"dans un contexte de mise sous tension des réseaux télécom résultant d'un accroissement massif des usages numériques du fait de la mise en œuvre des mesures de confinement de la population, des adaptations des procédures applicables pour garantir la continuité du fonctionnement des services et de ces réseaux ont été introduites pour la durée de l’état d’urgence sanitaire:

- suspension de l’obligation de transmission d'un dossier d'information au maire en vue de l'exploitation ou de la modification d'une antenne ;

- possibilité pour l'exploitant d'une station radioélectrique de prendre une décision d'implantation sans accord préalable de l'Agence nationale des fréquences ;

- réduction du délai d’instruction des demandes de permissions de voirie et dispense d’autorisation d’urbanisme pour les opérations de maintenance des réseaux câbles,
fibres et cuivre.

- (...) réalisations dispensées de toute formalité (...)

J'ai cru que c'était une mauvaise blague, mais non! ! !

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2020/3/25/ECOX2008260R/jo/texte

Voici le lien:


https://www.leslignesbougent.org/petitions/non-a-la-5g-en-france/
 

Si vous êtes sensible, faites de même et faites circuler.....
Merci pour Nous --
M. Joël ALBERT
Card
87240 AMBAZAC
Mel: abatisse10@akeonet.com . Tél.: 06.80.84.48.94.

Merci de votre contribution à cette cause, qui concerne aussi et surtout les générations futures...

Avec mes amitiés citoyennes.

 
 
 
«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être, mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.» Marc Aurèle

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 17:11
Partager cet article
Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 16:53
Partager cet article
Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 10:51

Message (infolettre Néosanté) relayé.

 
Mercredi 25 mars 2020,
Covid-19: on tient un suspect!

portrait de Yves RasirÇa va, vous tenez le coup dans ce monde devenu fou?   Moi, je vous avoue que la situation commence déjà à me peser. Je n’ai jamais supporté que mes enfants soient tristes, or ma fille aînée m’a confié hier sa tristesse d’avoir assisté à une violente dispute dans un magasin entre trois personnes : l’une d’entre elles avait approché les deux autres à moins d’1,5 m, ce qui ne leur a pas plu du tout!  Voilà où nous conduit cette virophobie démentielle ayant accouché du confinement généralisé.  Il faut stopper ce cauchemar au plus vite! Cette semaine, je pare au plus pressé et je me focalise sur la situation en Italie. Comme le répète invariablement l’infectiologue Didier Raoult dans ses vidéos devenue virales, les pandémies sont une fiction. Ça n’existe pas, ça n’a jamais existé et ça n’existera  sans doute jamais. Les flambées épidémiques sont écosystémiques et doivent s’analyser dans leur contexte biotopique. De quel(s) déséquilibre(s) relationnel(s) entre les êtres humains et leur environnement sont-elles la conséquence?   Concernant Wuhan, nous en sommes réduits au jeu des hypothèses. Selon une source que je ne citerai pas encore car je n’ai pas pu la recouper, une pollution majeure suivie d’une vive protestation populaire durement réprimée pourrait avoir été le facteur déclencheur. Mais il faudrait pouvoir longuement enquêter sur place pour étayer cette possibilité. Laissons la Chine de côté puisque, de toute façon, la maladie baptisée Covid-19 et attribuée au coronavirus SARS-Cov2 y a quasiment disparu. Ce qui n’est pas du tout le cas de l’Italie qui a enregistré presque le double  de décès avec une population 22 fois inférieure. Comment expliquer  une telle tragédie?
 
Deux observations s’imposent d’emblée. La première, c’est qu’il ne s’agit pas d’une crise frappant l’Italie dans son ensemble, ni même l’Italie du Nord qui compte ¾ des victimes. L’épicentre de l’épidémie italienne se situe plus précisément en Lombardie, région qui s’octroie 2/3 du fromage macabre. C’est impressionnant et ça  s’est concrètement traduit par des crématoriums débordés et des colonnes de véhicules militaires emportant les cercueils vers d’autres cimetières que ceux de Bergame et Brescia. Images glaçantes qui parlent mieux que les statistiques.  La deuxième chose à noter, c’est que les médias se trompent et nous trompent en affirmant  sans cesse que «cette maladie concerne tout le monde». Selon le rapport officiel du 17 mars  de l’Istituto Superiore di Sanità, l’âge moyen des personnes décédées était de 79,5 ans (3  ans de moins que l’espérance de vie à la naissance) et  seulement  0,8% des victimes n’avaient pas de pathologies antérieures. Un quart en avait une, un autre quart deux et la moitié trois.  Dans l’ordre, les plus fréquentes étaient l’hypertension artérielle, le diabète et les cardiopathies ischémiques. Dans 20% des cas, il y avait présence d’un cancer et dans 13% des cas,  celle d’une BPCO (Bronchopneumopathie Chronique Obstructive).  Qu’on le veuille ou non, que ça plaise ou non,  la Covid-19  fauche très préférentiellement les vieilles personnes déjà très malades. Il n’y a aucun cynisme à constater cette réalité. Si on pense, comme moi,  que le virus n’est pas seul en cause, il reste cependant à élucider  la surmortalité lombarde. Pollution automobile?  Le trafic à Milan est beaucoup plus intense que dans les villes les plus touchées, et pas plus dantesque que dans d’autres métropoles. Défaillances du système de santé? Au contraire, données et témoignages indiquent que les infrastructures et le personnel médical sont ce qui se fait de mieux en Italie,  pays où les soins sont totalement gratuits. À mon avis,  c’est justement l’accès facile à cette offre abondante qui pose question. Dans un de ses ouvrages majeurs (Némésis médicale, 1975), le penseur écologiste Ivan Illich montrait déjà que passé un seuil de développement, la médecine occidentale moderne devient «contre-productive», c’est-dire que ses inconvénients commencent à dépasser ses avantages, ses risques à peser plus lourds que ses bénéfices. Dans le monde industrialisé, l’art de guérir est  ainsi devenu  celui de nuire à la santé. S’il parvient paradoxalement à repousser l’âge de la mort, c’est au prix d’une morbidité (nombre de malades dans la société) plus répandue.
 

Vous me voyez venir? J’insiste, en effet, sur la composante iatrogénique de la crise sanitaire  italienne. Selon le rapport cité plus haut (*), 83 % des patients diagnostiqués, pris en charge et décédés ont reçu des antibiotiques, 52% des médicaments antiviraux et 27% de la cortisone. On peut bien sûr supposer que nombre d’entre eux ont reçu les trois traitements en même temps. Le rapport  est muet sur l’usage d’antipyrétiques et d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) mais on peut également se douter que ces substances chimiques sapant le pouvoir d’auto-guérison sont employées sans retenue et sans discernement. Selon une de mes amies habitant là-bas et lisant la presse locale,  la chloroquine fait  aussi partie de l’arsenal médical d’au moins un hôpital. Or  si elle est certainement peu nocive (le contraire se saurait puisqu’on l’emploie depuis plus de 70 ans), la molécule préconisée par le Dr Raoult n’est  quand  même pas un bonbon pour la toux. Au-delà d’1 g par jour, elle peut mener à l’intoxication et celle-ci est fatale dans 20% des cas.  La mise sous oxygène? Dans une infolettre précédente, je vous ai signalé que cette pratique était loin d’être anodine et qu’elle pouvait  sérieusement léser les poumons. Mais savez-vous que la version supérieure de cette technique,  le respirateur artificiel, nécessite d’endormir les patients?  L’anesthésie générale, ce n’est pas non plus un geste médical dépourvu de risque létal.  En additionnant tous ces facteurs potentiellement iatrogènes, on obtient  une explication non négligeable du désastre nord-italien. Toutefois, je vous avoue que je gambergeais pas mal ces deux dernières semaines : même si elle compte  pour beaucoup, la iatrogénie subie peu avant ou pendant les soins intensifs ne suffit certainement  pas à expliquer l’ampleur du drame en Italie. Il y avait forcément autre chose, mais quoi? 
 
La semaine dernière, je mentionnais une étude américaine montrant que la vaccination anti-grippale  favorise les infections à coronavirus. C’est une pièce importante à verser au dossier mais ça n’explique toujours pas la flambée lombarde.  Ailleurs dans le pays et dans plein d’autres pays, ce vaccin inutile et dangereux est conseillé et injecté à de nombreux vieux de plus de 60 ans. Si la valence influenza était si délétère, ça se verrait davantage.  J’en étais encore à me creuser la cervelle quand j’ai reçu, il y a deux jours, un article saisissant de Dominique Guillet. Pour ceux qui ne le connaissent pas, cet explorateur de l’univers végétal est le fondateur de l’association française Kokopelli, qui a mené avec succès le combat pour la liberté de commercialiser et d’échanger des  semences non inscrites aux catalogues officiels.  Entérinée par une décision européenne, cette victoire devrait lui valoir mille fois le prix Nobel alternatif. Quand il ne poursuit pas cette lutte libertaire et qu’il ne rédige pas des monographies sur des plantes alimentaires ou médicinales, Dominique Guillet fait du journalisme citoyen et publie le résultat de ses investigations sur son site internet. Dans le long article qu’il a mis en ligne avant-hier et que vous pouvez lire en cliquant ici,  le fouineur amateur (mais néanmoins très pro) révèle une information à mes yeux capitale: en janvier dernier,  la Lombardie a été le théâtre d’une grande campagne de vaccination contre les méningocoques. Suite à une mini-épidémie de méningite bactérienne ayant impacté… 6 personnes (avec 2 décès), les autorités régionales ont en effet décidé de vacciner massivement et gratuitement la population. En quelques semaines, plus de 33.000 personnes ont reçu le vaccin. Hier, Dominique m’a envoyé une information supplémentaire tout aussi cruciale :  comme vous pouvez le vérifier en cliquant ici la campagne de vaccination était déjà en cours à l’automne 2019! Ce détail est essentiel parce c’est aussi en automne qu’est apparue en Lombardie une étrange épidémie de pneumonies bizarres nécessitant des examens radiologiques spéciaux. Vous ne le croyez pas? Regardez cette séquence télévisée où le professeur  Giuseppe Remuzzi, Directeur de l’Institut Mario Negri de Recherches Pharmacologiques de Milan, répond aux questions d’un journaliste plutôt énervé.  Incroyable mais vrai, cette interview est passée le 22 mars sur CGTN, chaîne de télévision internationale… chinoise, sorte de Russia Today à la sauce Xi Jinping!  Comme en atteste ce communiqué, la presse chinoise met le paquet sur cette enquête car elle soupçonne le coronavirus d’avoir été importé d’Italie en Chine!  Je m’interroge : comment  se fait-il que cette nouvelle sensationnelle n’ait pas encore fait le buzz dans toutes les rédactions du globe? Si j’ai loupé cet énorme scoop dans l’actualité, merci de me corriger. 
 
En fait, on se fiche un peu de savoir dans quel sens a voyagé un hypothétique virus relativement inoffensif.  Ce qui est très important à vérifier, c’est s’il y a un lien entre la vaccination et la multiplication de pneumonies atypiques en Italie.  Vous en doutez? La probabilité est pourtant très élevée.  Parmi leurs effets secondaires très pervers, les vaccins ont en effet pour conséquence de modifier l’écologie microbienne. La nature ayant horreur du vide,  la niche écologique devenue vacante par l’immunisation artificielle est immédiatement occupée par d’autres espèces de bactéries, plus insidieuses ou plus dangereuses. C’est ainsi que les épidémies de poliomyélite  ont surgi dans la foulée de la vaccination massive contre la diphtérie, ou que de nouvelles formes d’hépatite (C,D, E, etc..) sont apparues en rançon des vaccinations contre les formes A et B.  Ou encore que les méningites ont gagné en fréquence et en  sévérité depuis qu’on les combat vaccinalement. Bien étudié, ce phénomène de «remplacement épidémique»  a récemment fait l’objet d’une analyse par le Dr Michel de Lorgeril dans le 5ème livre de sa série «Vaccins et société», celui consacré aux méningites bactériennes.  Dès janvier 2012, la revue Néosanté avait lancé l’alerte sur cette catastrophe écolo-sanitaire en publiant un dossier intitulé «Vaccins et microbes: les relations désastreuses», rédigé par notre collaboratrice française Françoise Joët, ex-présidente de l’ALIS  (Association Liberté Information Santé). Cet article magistral et toujours actuel  est en accès libre sur notre site et vous pouvez le consulter en cliquant ici. Que devrait-on faire maintenant  que le suspect vaccin est identifié?  À mon sens, il faudrait d’urgence vérifier le statut vaccinal des décédés italiens et de leurs proches. Le vérifier aussi dans les autres régions (françaises, espagnoles…) où un nombre anormalement grand de graves pneumonies sont signalées. Certes, l’éventuelle corrélation ne va pas démontrer un lien de causalité. Et le cas échéant,  le puissant lobby vaccinaliste investirait les médias à leur solde pour brandir l’argument habituel de la «coïncidence temporelle» entre vaccinations et maladies. Mais qui serait encore dupe?  Qui croirait encore à la pertinence des dogmes pasteuriens? Pour ma part, je lance un appel solennel à l’exploitation de cette piste potentielle. Et je compte sur vous pour faire un maximum de bruit en diffusant ce billet tous azimuts. Je vous embrasse d’avance… sans distanciation sociale.

Yves Rasir
(*) Très troublant: dans son  dernier rapport du 20 mars, l’Institut Supérieur de la Santé italien ne détaille plus les  traitements administrés aux patients. Vous avez dit "omerta"?

PS :   Si vous avez aimé cette infolettre, faites-la suivre à vos contacts et/ou partagez-la sur les réseaux sociaux (cliquez sur les icônes ci-dessous).  Vous pouvez  retrouver et (re)lire toutes les newsletters hebdomadaires (plus de 350 à ce jour) en cliquant ici . Sous la version en ligne, vous pouvez également laisser vos commentaires et témoignages. Profitez-en pour visiter notre site et faire des emplettes dans sa boutique….
Partager cet article
Repost0
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 16:26

Contre le coronavirus

le Docteur William Grace de New York

utilise l'hydroxychloroquine avec succès

 

Remarque: En France, dans un arrêté du 13 Janvier 2020, l'hydroxychloroquine, auparavant en vente libre depuis 60 ans, a été classée sur la liste II des substances "vénéneuses"!

Cherchez l'erreur!

Partager cet article
Repost0
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 16:00

 

 

CORONA VIRUS
Mensonges et vérités

 

Nous vivons à une époque où toutes les valeurs officielles sont inversées : tout ce qui est affiché bon est mauvais et tout ce qui est affiché mauvais est bon – et si vous y réfléchissez bien, ceci s’applique à la plupart des domaines.

Ne perdez pas de vue qu’un plan de dépopulation – même avoué – est en cours, et tant pis pour les moutons incapables ou n’ayant pas le courage de penser par eux-mêmes qui sont scotchés sur « télé-références ».

Tous les professionnels de santé honnêtes sont unanimes pour déclarer que le maître-mot numéro 1 pour se mettre au maximum à l’abri des épidémies est : DOPER LES DÉFENSES IMMUNITAIRES – ceci implique d’abord de faire du ménage avec des menus plaisirs toxiques habituels auxquels on est addict.

En fait que s’est-il passé à Wuhan ? 
La totalité de gens avait reçu avant l’explosion épidémique un vaccin obligatoire (on ne sait pas lequel), mais quel qu’il soit, les gens avertis savent que tout vaccin fait chuter les défenses au niveau cellulaire. Pas de chance !
Parmi les malades, 90% ont été traités à grand renfort de cortisone alors qu’on sait que c’est un immunodépresseur notoire, et d’antiviraux tous connus pour être redoutablement iatrogènes et toxiques. Ignorance ou malveillance organisée pour créer la panique ?

 

Enfin Wuhan est la ville pilote pour l’installation de le 5G avec ses 10.000 antennes relais, et comme je l’ai signalé dans un précédent article, du fait de son incidence sur le cerveau, elle est un amplificateur silencieux de la nocivité du virus.

Les deux autres grandes villes dans le monde, Milan (Italie) et Seattle (USA), qui ont le plus grand nombre de victimes et de morts du Corona V, sont celles qui possèdent l’équipement le plus dense en 5G... Hasard ?

 

En France, alors que le nouveau ministre français de la santé Olivier Véran - bien qu'étant sous la contrainte de Big Pharma - a tweeté le 14 mars une mise en garde contre les médicaments anti-inflammatoires qui « pourraient être un facteur d’aggravation de l’infection pulmonaire ». Ceci est évident puisqu’ils empêchent l’intelligence de l’organisme d’élever la température permettant de brûler les chimères virales invasives.
Notre ministre a-t-il eu, suite à cela, un rappel à l’ordre pour qu’il conseille peu de temps après de prendre du paracétamol en cas de fièvre ? (Peut-être que ce ne serait pas un anti inflammatoire…?) !...

 

De son côté l’AIMSIB dénonce une augmentation de 36% du risque d’infection par Corona V chez les vaccinés contre la grippe. Tiens tiens ! La médecine vaccine en priorité les personnes âgées ! L’AIMSIB classe aussi dans les facteurs aggravant l’infection respiratoire du Corona V, la prise de médicaments au long terme tels des statines, des antidépresseurs, etc., cela fait beaucoup de candidats sur le marché !

 

Des fakes news à la pelle !... si bien qu’il est difficile de savoir sur Internet ce qui est vrai et ce qui est faux - la première chose étant de savoir QUI émet l’info. A la télé, la radio et sur les grands journaux (qui appartiennent tous aux banques internationales), c’est facile, car tout est fait pour cultiver l’inquiétude et mener les gens vers des faux vaccins truqués que des grands labos promettent à la hâte pour dans quelques semaines, alors qu’ils sont prêts depuis longtemps – ce que l’on attend être LES remèdes risquent d’être pires que le mal ! Car d’après mes sources, il s’agirait d’un vaccin fourni par Israël, issus d’un mélange de SRASS et de HIV qui ont été soumis à une technique brevetée dite d’électroporation permettant de faire une brèche provisoire dans les membranes cellulaires – il est alors possible d’introduire des ADN étrangers pouvant modifier nos programmes internes profonds – et il ne faut pas croire que ce vaccin soit forcément bienveillant…

 

Le professeur Didier Raoult chef de service à l’IHU de Marseille connait un vif succès sur la toile et les plateaux de télé – il est vrai que le discours de ce premier expert mondial en virologie est très clair, posé, et contrairement à la tendance très alarmiste en cours, lui se veut délibérément rassurant et affirme que le confinement obligatoire est une mesure stupide, surtout dramatique pour une majorité des gens qui sont en appartement. A noter que sa Chloroquine, qui présente des résultats préliminaires très convaincants ne plait pas à tout le monde puisqu’il reçoit des menaces quotidiennes ! (réf.Science et Technologie - Sott.net)

Ecoutez le : (7 min)

Nota: Agnès Buzyn a osé déclarer que la chloroquine est un poison dangereux

La chasse aux remèdes

Bien que j’aie déjà exposé l’essentiel de ma boite à outils concernant ce sujet, je reçois encore beaucoup de demandes de personnes inquiètes pour savoir ce qu’elles doivent faire.

¤ EN PREVENTIF (pour les défenses immunitaires)

A - SIBERIA GINSENG SAUVAGE  (basic)

40 ml par jour. Il est recommandé de ne prendre que 10 ml les deux premiers jours afin de permettre à l'organisme de s'habituer à ce coup de fouet inhabituel.

 

Et - ou :

 

B - VITAMINE C: 5 g par jour - Vente en boutique diététique ou chez Normandy Vitamine C

 

INFO DERNIÈRE : Nouvelle franche réussite de la vitamine C sur 50 patients tous guéris et sans effets secondaires. Alors que la campagne médiatique de dénigrement de la vitamine C fait rage ces dernières jours étiquetant ce traitement de fake news (par exemple par 20 Minutes, Doctissimo ou LCI pour n'en citer que 3). Il n'en est rien. Ces percées sont on ne peut plus réelles et ces articles mensongers induisent en erreur la population.
Le journal Le Monde (vassal  du gouvernement) prétend que çà ne marche pas alors  qu’en Chine on l’utilise efficacement. Pour plus de détails, vous pouvez aller sur le site de Fawkes-news.

 

Recommandation de Guy Fawkes le 20 mars
Je vous conseille vivement d’acheter un kilo d’ascorbate de sodium (forme tamponnée non acide de la vitamine C) - cela passe très bien comme du bicarbonate, contrairement à l’acide ascorbique.

 

 

 ¤ EN CURATIF

 

C - L’EAU CHAUDE sous 3 formes possibles : (c’est presque gratuit)

  1. Bain chaud à 39/40° progressifs - 20 min, 1 fois par jour - avec un bain Salmanov pour ceux qui ont une baignoire

  2. Boire souvent des bouillons de légumes bien chauds, ou des tisanes chaudes au choix

  3. Enveloppements très chauds autour de la poitrine et serviette éponge par-dessus – réchauffer 1 ou 2 fois en cours -séances de 20 min 2 fois par jour -mieux encore en ajoutant du gingembre râpé infusé

D - L’AUTO-ISO HOMÉOPATHIQUE (presque gratuit aussi)

 

Cette technique a été largement utilisée entre les deux guerres 14-18 et 39-45.  Elle se pratique à partir de n’importe quels exsudats, ex : Urine du matin – salive – larmes – croûtes – sueur – pus – morve – frottis – expectorations – selles – et… et le magique placenta après accouchement.

 

Tous les détails sont relatés dans mon ebook « Micro dilutions manuelles – des auto remèdes sur mesure » que vous pouvez télécharger sur le site d'editions-irelia.

 

Modus operandi pour l’iso salivaire

  • Prendre une petite bouteille d’eau minérale vide en verre que vous allez chauffer progressivement au bain-mari jusqu’à frissonnement de l’eau, ceci pour effacer toutes les mémoires résiduelles.

  • Une fois refroidie, cracher dans la bouteille et ajoutez-y très peu d’eau osmosée (si vous avez l’appareil à osmose inverse) ou distillée de pharmacie mais pas injectable, car trop chère, sinon en dernier recours de la Mont-Roucou.

  • Bouchon fermé, agiter le flacon pour bien imprégner la paroi.et vider le flacon.

  • Ajouter de l’eau citée plus haut jusqu’au tiers de la hauteur environ et boucher. Aller dehors si c’est possible

  • Secouer verticalement sans violence le flacon une centaine de fois (mais c’est théorique) ou arrêtez quand vous sentez une boule d’énergie entre les mains. Et noter n°1.

  • Vider le flacon avec l’idée du retour à la terre comme l’eau de pluie. Remettre de l’eau au tiers et refaire la même opération – Noter n°2.

  • Recommencer 9 fois en tout, mais la 9ème fois remplir le flacon aux 2/3 et ne plus vider à la fin – c’est pratiquement prêt.

  • Rajouter autour de 10% d’un bon cognac pour stabiliser le produit, et entourer le flacon de papier alu pour le protéger des rayonnements toxiques environnants.

 

La posologie est de 30 gouttes - 3 fois par jour 15 min avant les repas ou loin des repas.

  

3 - LES HUILES ESSENTIELLES

Bien qu’elles aient été scandaleusement enlevées des pharmacies et du commerce courant, heureusement qu’il reste Internet), je suis déconcerté qu’aucun aromatogramme n’ait été effectué sur le Corona V – cela permettrait de déterminer le ou les meilleures HE pour se soigner ou de réaliser un complexe performant. Ceci sachant que les vedettes classiques sont : le ravintsare, le tea tree, et l’origan d’Espagne.


4 – OREGARESP (pour dégager les voies respiratoires)

1 à 2 gélules au lever et au coucher,

 

5 – Le WIFI

Si vous l’avez, ne le branchez que lorsque vous l’utilisez. Bien que moins grave que la 5G, c’est un sensibilisateur au Corona V, en plus de polluer votre appartement.


En conclusion :

Ecoutez ce médecin indépendant génial

 

TOUT EST DIT !

(17 min)

 

***

Info dernière minute : Alerte CHLOROQUINE !

 

Le Pr Christian Perronne, chef de service en infectiologie à l’hôpital de Garches a alerté que  tout le stock de CHLOROQUINE qui aurait pu soigner des milliers de personnes vient d’être volé pendant la nuit. A qui peut profiter le crime ? Réfléchissez par vous-mêmes !

(https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3091883200834139&id=100000374690658?sfnsn=scwspmo&extid=upinGrn0HtVGt6VL)

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 12:28

 

Le gouvernement est-il coupable d'empêcher

l'utilisation d'un remède efficace

contre le cornonavirus?

 

Le Professeur Didier Raoult  - lequel a sa page Wikipédia - affiche volontiers des opinions non orthodoxes et jette un regard différent sur les épidémies - promeut avec force l'utilisation de la chloroquine pour soigner les malades atteints du coronavirus, lequel remède aurait été utilisé avec succès par les Chinois et qui serait présentement promu par Donald Trump lui-même aux Etats-Unis. Beaucoup en parlent, par exemple ici, ici, ou ici, mais il est jusqu'ici peu ou pas écouté. Lui même s'exprime sur youtube.com, ici, ici, ici, ici ou ici.

Certains s'indignent très fortement du fait que le Professeur Raoult ne soit pas {suffisamment} écouté et que la chloroquine ne soit pas massivement et systématiquement utilisée pour soigner les malades du coronavirus et vont même jusqu'à réclamer le renversement du gouvernement:

Un énorme scandale - Faisons tomber le gouvernement

L'armée se soigne (discrètement!) à la chloroquine!

Alors, qu'en est-il? En France, le gouvernement veut-il réellement lutter contre l'épidémie et agir efficacement pour la guérison des malades, ou poursuit-il d'autres objectifs, beaucoup moins avouables?

La chloroquine contre le coronavirus

Partager cet article
Repost0
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 19:01
La minute Bio du Docteur Trotta

 

Un médecin libre explique aux Français qu'il n'a pas peur du coronavirus et qu'il a surtout beaucoup plus peur de la privation de nos libertés fondamentales de circuler, de travailler et de nous réunir.

Il délivre un message d'espoir indiquant qu'il existe:

- un diagnostic,

- un traitement.

Alors pourquoi mettre en prison chez eux 60 millions de Français?

Dr Pascal Trotta, Ancien Interne des Hôpitaux de Paris, Lauréat de la Faculté de Médecine de Paris V Médecin Spécialiste, Radiologue, Homéopathe, Fondateur de l'Institut de Médecine Naturelle de Saint Sébastien

Institut de Médecine Naturelle du Dr Trotta Paseo de los fueros 3, 20005 San Sebastian

www.dr-trotta.fr

Tél.: 0034 943 059 203 /. 0034 679 48 45 48.

La Minute Bio - Halte aux privations de Liberté!

Partager cet article
Repost0
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 10:02
Soigner naturellement et efficacement
le coronavirus

 

Sur le site de "Médiapart" il est possible de lire une lettre ouverte du Docteur Pierre-Jacques Raybaud au président de la république française Emmanuel Macron, publiée le 16 mars 2020, sous le titre:

 ""CORONAVIRUS: JE VOUS IMPLORE" - écrit le 15 mars 2020".

Parmi les "implorations" du Docteur Pierre-Jacques Raybaud au président Macron il y a, en particulier (vers la fin de la page), celle-ci:

"JE VOUS IMPLORE: lançons des études auprès des scientifiques sur l’intérêt de l’utilisation de la chaleur inhalée au-dessus de 56-60 degrés, jamais testée jusqu’ici dans le monde. C’est logique scientifiquement. Étudions cette solution: l’inhalation, dont l’innocuité est connue, y compris celle des saunas à 80 degrés, ne diminuerait-elle pas le risque de contracter le virus? Quel protocole, à quelle précocité, avec quelle fréquence? Une fois la personne malade, diminue-t-elle les complications de la maladie et en réanimation? Selon le protocole évoqué, ne diminue-t-on pas le taux de mortalité du SRAS? C’est peut-être inefficace, mais, si c’est l’inverse, tout le monde médical réduira l’incidence des maladies respiratoires virales, avec un procédé simple et peu coûteux, en sus des autres traitements.".

Cela veut-il dire qu'il existe un moyen simple  et sans danger pour aider les vieilles personnes fragilisées – les seuls patients  véritablement à risque -  à surmonter l’infection au coronavirus?

Dans sa lettre hebdomadaire du 19 mars 2020, Yves Rasir, éditeur de la revue de santé naturelle "Néosanté", à ce sujet, écrit:

"la fièvre est un mécanisme naturel dont notre corps dispose pour réguler l’action des microbes et les chasser quand ils ont fini leur boulot. Néanmoins, ce processus d’autoguérison ne marche pas chez les gens dont la vitalité est devenue insuffisante en raison de l’âge et de la comorbidité (présence d’autres maladies affaiblissantes). Pour ceux-là, les naturopathes recommandent des thérapies par la chaleur (sauna, hammam, bain chaud…) qui pallient le manque d’énergie vitale et élèvent la température corporelle. Autrefois, on se contentait de bien faire suer les malades alités sous une couche de couvertures. Mais ces outils sont probablement inopérants chez les seniors en détresse respiratoire aiguë, comme c’est le cas de nombreux «covidés».  Une solution? Le Dr Pierre-Jacques Raybaud propose l’inhalation d’air chaud humide à haute température. L’inhalation «classique» ne marche pas, car la température de l’air inhalé ne dépasse pas 42°C.  Avec un air beaucoup plus chaud, le coronavirus est éliminé dans la sphère ORL et dans le tractus trachéo-bronchique, c’est-à-dire là où sa présence massive pose problème.  Le Dr Raybaud admet que la méthode n’a pas été cliniquement testée dans les règles de l’art. Mais les données scientifiques existantes sont probantes et indiquent que ce protocole pourrait faire des miracles en prévention et dans le traitement des malades. Et tout ça avec un inhalateur et un peu d’eau!"

Par ailleurs, le Docteur Pierre-Jacques Raybaud, de façon plus développée, (même si l'on n'est pas forcément d'accord avec tout ce qu'il dit!) expose son point de vue et le protocole à utiliser sur cette autre page de Médiapart:

"Le protocole

- Boucher avec du simple scotch les trous de l’inhalateur en plastique.

- Mettre de l’eau bouillante dans un inhalateur de 500 cc.

- Attendre 1 minute 30 secondes, l’inhalateur tel quel avec son couvercle, mais embouchure ouverte.

- Puis, le principe va être d’inspirer de la façon la plus lente possible, pour que la chaleur soit le plus longtemps appliquée sur les muqueuses, et d’expirer l’air à l’extérieur de l’inhalateur le plus fort et le plus vite possible et se remettre au plus vite sur l’inhalateur. C’est encore difficile de 1mn30s à 2mn30s, dans ce cas on inspire plus court en fonction de la sensation de brûlure au bout du nez. Très vite on arrive à prolonger le plus longtemps possible l’inspiration lente et profonde. Si l’inspiration est trop difficile, il faut juste s’appuyer un peu moins fort sur l’inhalateur.

-Il faut aussi alterner une inspiration par le nez et, après l’expiration très rapide suivante, inspirer de manière lente par la bouche, cela durant 6 mn, le temps total à partir du début étant de 7 mn 30 s.

La sphère ORL et le tractus trachéo-bronchique auront été ainsi exposés 6 minutes à au moins 60° pour réduire la charge virale, ou même la détruire, si elle est faite très vite par rapport à une notion de contact."

"Recommandations

L’inhalation est à éviter pour les enfants de moins de 8 ans, car ils risquent de renverser l’inhalateur contenant l’eau bouillante. Les parents devront, dans tous les cas, surveiller de près les enfants, et tenir l’inhalateur par précaution. Pour les plus petits de moins de 5 ans, c’est contre-indiqué. La muqueuse des enfants est plus sensible à la chaleur. Pour les enfants de 5 ans et plus, le délai d’attente avant de commencer devrait être de 2 minutes 30 secondes et la durée totale de 5 minutes. La méthode est contre-indiquée pour les personnes sujettes aux saignements de nez et sous anticoagulant. Il conviendrait d’avoir sur ce point l’avis de son médecin.

Sinon, le protocole est dénué de risque. Inutile de rajouter quoique ce soit dedans en plus de l’eau: c’est sur la chaleur que l’on compte. Pour les asthmatiques, il serait souhaitable, en cas de gêne respiratoire, d’inhaler un broncho-dilatateur 15 minutes avant avec l’avis de son médecin. On peut avoir une légère congestion nasale après une telle inhalation et, parfois, un peu mal à la gorge, mais cela ne dure pas et ne prête à aucune conséquence."

Alors, que le président de la république française écoute (ce qui est peu probable!) ou non le Docteur Pierre-Jacques Raybaud (dans le but d'institutionnaliser immédiatement la recherche vis-à-vis de cette thérapie et, si elle est concluante, de rapidement généraliser cette pratique dans les lieux de soins, hôpitaux, cliniques, etc.), la possibilité individuelle d'utiliser cette thérapie très simple existe pour chaque personne infectée par le coronavirus. Pour cela un simple inhalateur à air chaud est suffisant!

Un inhalateur est un appareil médical qui permet la propagation et le dépôt de vapeur d'eau et/ou de brume d'autres substances liquides nébulisables dans les zones plus profondes du système respiratoire telles que le tissu pulmonaire. Si l'on n'en a pas déjà un chez soi, l'on peut en trouver sur Internet à moins de 70 €.

Pour une personne touchée (et aussi de façon préventive), le seul risque à essayer cette thérapie complètement naturelle et sans effets secondaires néfastes c'est que ... ça marche!

Bonne santé!
 

Partager cet article
Repost0