Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 11:52
“C'est du délire total !”
"NON" au vaccin obligatoire

Madame, monsieur,

“C’est du délire total”.

C'est clair et net, et ça vient d'un des plus éminents infectiologues de France[1].

Voilà ce que dit le Professeur Christian Perronne quand on l’interroge sur le vaccin contre le coronavirus.

Il le sait: “faire un nouveau vaccin, en partant de rien, c’est une grande aventure[2].

Cela demande des années et des années de recherches, d’essais cliniques, de tests...

Il faut montrer sa tolérance, prouver qu’il n’y a pas d’effets secondaires sur des centaines ou milliers de volontaires sains…”

Même son de cloche dans la bouche du Professeur Didier Raoult quand il est interrogé par les députés dans le cadre de la commission d’enquête parlementaire[3].

Faire un vaccin pour stopper le virus : “ce n’est pas si simple”.

“Le vaccin est une espèce de réponse automatique en cas de crise, mais la probabilité de faire un vaccin acceptable, utilisable et fonctionnel est extrêmement faible”.

“La presse se jette sur ce sujet, vous dit qu’on va avoir un vaccin dans 22 mois, 25 mois, 26 mois, 14 mois[4].

“Tout ça, c’est de la science-fiction”.

“Je ne connais pas de maladie émergente pour laquelle on ait trouvé un vaccin, ce n’est pas arrivé pour l’instant. »

Le grand chercheur évoque la liste des vaccins disponibles sur le site de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

“Vous regarderez si, là-dedans, il y a beaucoup de vaccins qui ont moins de 30 ans ?

Et vous verrez…”

Depuis 20 ou 30 ans, sur toutes les maladies nouvelles ou émergentes il y a zéro vaccin utilisable.

“On a dépensé des milliards d’euros, sans le moindre résultat”, souligne le Professeur Raoult.

Et là, tout d’un coup, comme par magie...

... face à un virus nouveau dont on ne connaît presque rien, on va fabriquer en quelques semaines un vaccin qui marche ??

Pour le professeur Didier Raoult, “il est donc statistiquement improbable qu’un vaccin soit disponible contre ce coronavirus” [5].

Et vous allez voir qu’il reste très mesuré par rapport à d’autres experts.

Au micro d’Europe 1, Patrick Biecheler, le grand expert de l'industrie pharmaceutique dit les choses de façon beaucoup plus nettes[6] :

"C'est un peu de la science-fiction" dit-il lui aussi.

Le vrai problème, c’est que ce vaccin qui est en cours de développement "n'a pas montré sa pleine efficacité et son innocuité".

Même “Big Pharma” s’inquiète des conséquences de ce vaccin!

D’ailleurs, cet expert révèle que les dirigeants de l’industrie pharmaceutique sont très inquiets de la mise sur le marché de leur propre vaccin.

Europe 1

Pourtant, malgré tous ces avertissements, la machine est lancée.

En Inde, où sont fabriqués 70 % des vaccins utilisés à travers le monde, un des plus gros laboratoires a déjà lancé la production du vaccin anti-covid, avant même que les essais cliniques soient menés[7] !

Cela paraît totalement insensé… mais voici la preuve :

Début juin, cette société basée à Pune, près de Bombay, a donc commencé à fabriquer les premières doses d’un potentiel vaccin contre le Covid-19, développé par l’université d’Oxford et le laboratoire britannique AstraZeneca. "Les scientifiques d’Oxford estiment qu’il y a de 70 à 80 % de chances que ce vaccin fonctionne. Ils sont très confiants, car ils ont utilisé la même technologie pour le vaccin contre l’Ebola", explique Adar Poonawalla, le PDG de la société, qui justifie ainsi le lancement de la production avant la fin des essais cliniques.

L’objectif maintenant: fabriquer 50 millions de doses dès le mois d’août !

Vous imaginez bien que quand les vaccins seront fabriqués…

… toutes les raisons seront bonnes pour le faire injecter à des millions et des millions de personnes.

C’est pourquoi il faut TOUT faire pour empêcher le “vaccin obligatoire”

Il est encore temps de STOPPER ça.

Voilà pourquoi je vous invite à signer cette pétition pour éviter que, dans quelques semaines, on nous impose de force un vaccin.
 
Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Car ce qui vient de se passer en France et à Bruxelles est très inquiétant.

En France, le Ministère de la Santé a commandé il y a quelques jours des millions de vaccins contre le coronavirus au laboratoire Astrazeneca [8] [9].

  • Le problème est que ce vaccin n’est pas encore au point – tout le monde le dit : il est impossible de fabriquer un vaccin en 3 mois.
  • Testé sur des macaques, il a donné des résultats très mitigés.
  • Et surtout, ce vaccin n’a pas encore été testé sur des êtres humains, en chair et en os.

Mais malgré tout ça, la France, avec 3 autres pays, se sont déjà engagés à acheter 400 millions de doses, pour 1 milliard d’euros environ !

Le patron du laboratoire Astrazeneca prévoit de livrer ce vaccin en octobre prochain, pour une vaccination de masse à l’automne.

Pire, on vient d’apprendre par une dépêche de l’agence de presse Reuters que ce vaccin qui est destiné aux Français et aux autres citoyens européens contiendra des cellules génétiquement modifiées (OGM)[10].

La Commission européenne s’apprête même à changer la réglementation pour que les procédures de validation de ce vaccin-OGM soient plus rapides !

Bien entendu, si on était sûr à 100% qu’un vaccin pouvait être inoffensif et qu’on savait qu’il pouvait sauver des millions de vies comme ses promoteurs le laissent penser…

… bien sûr ce serait une bonne chose.

Mais pour l’instant, ce vaccin est encore très loin d’avoir prouvé son efficacité et son absence de dangerosité !

Ce sera vous et moi les cobayes de ce vaccin fabriqué à la hâte !!!

Sur les macaques testés, les singes vaccinés faisaient moins de pneumonie, mais ils n’étaient pas protégés de l’infection !!! [11].

Ils continuaient à être contaminés… et PIRE, à contaminer les autres.

On n’a aujourd’hui AUCUNE preuve que ce vaccin puisse protéger qui que ce soit d’un virus dont on ne connaît presque rien !

Mais pour le laboratoire qui le fabrique et l’a déjà pré-vendu à l’Union européenne, pas question de perdre du temps :

  • Dans quelques semaines, dès le mois de septembre ils auront “fabriqué déjà plusieurs dizaines de millions de doses”[12].

Et ils envisagent de “livrer des millions de doses à partir des mois d'octobre/novembre”.

Un vaccin conçu et fabriqué en quelques semaines?

C’est du JAMAIS vu.

Jamais un vaccin n’aura été développé et mis sur le marché aussi rapidement.

C’est d’ailleurs ce que dit le Dr Mike Ryan, directeur exécutif de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) [13] :

« On a appris beaucoup de choses sur la vaccination de masse, et s’il y a bien une chose plus dangereuse qu’un mauvais virus, c’est un mauvais vaccin.

Nous devons être très très prudents dans le développement d’un produit qu’on va injecter potentiellement à la majorité de la population mondiale ».

Bien sûr, le coronavirus a semé la panique en Europe et tué plusieurs dizaines de milliers de personnes, et il faut tout faire pour éviter que ce virus sème à nouveau la terreur…

… mais la décision de vacciner des millions de gens aussi rapidement paraît insensée.

C’est ce que dit le célèbre immunologiste Dr Antony Fauci, qui a eu la tâche difficile de conseiller le président Donald Trump :

"La pire chose qu’on puisse faire est de vacciner quelqu’un pour le protéger d’un virus... et au final d’aggraver son état”.

Voilà la première raison de mon inquiétude : dès cet automne, des millions… voire des dizaines de millions de personnes vont probablement recevoir une INJECTION d’un vaccin sur lequel on n’a aucun recul.

Un vaccin qui est censé agir directement sur votre système immunitaire, une des fonctions les plus complexes du corps humain.

On l’a vu précisément avec le Covid-19 : quand le système immunitaire se détraque comme avec les orages de cytokines… cela peut conduire à la mort.

Pendant des mois, cette pandémie mondiale nous l’a rappelé : il faut être très humble face à la Nature.

Il y a des choses qu’on ne comprend pas, qu’on ne maîtrise pas.

Pendant des mois, les plus grands experts, infectiologues ou virologues se sont penchés sur ce virus…

… sans jamais être capable de prédire ce qui allait se passer.

… sans avoir la moindre idée de la manière de le stopper.

… sans trouver la moindre piste pour le traiter.

La seule action qui a été efficace sur le plan sanitaire est un vieux réflexe, qu’on pratiquait au Moyen-Âge face aux grandes épidémies : on isolait les lépreux et les pestiférés.

Mais les avancées scientifiques dans tout ça ?

AUCUNE. RIEN. ZÉRO.

Et on nous dit aujourd’hui qu’une équipe de chercheurs de l’université d’Oxford a trouvé la clef pour stopper ce virus avec un vaccin développé en quelques semaines ??

Ce serait trop beau !

Les vrais experts n’y croient pas, moi non plus.

Et pourtant, le pire risque bien d’arriver.

La deuxième raison de mon inquiétude : c’est qu’on risque de ne pas avoir le choix.

Oui, les autorités de santé pourraient très bien rendre ce vaccin OBLIGATOIRE.

Pour le moment, une telle décision n’est pas légale.

Mais la Direction Générale de la Santé dit déjà les choses très clairement sur LCI:

Vous avez bien lu: AUCUNE PISTE N’EST ÉCARTÉE [14].

Après la crise que nous venons de traverser, ils sont capables d’imposer les mesures les plus folles.

Ils invoqueront l’état d’urgence sanitaire.

Même si on n’a aucun recul sur ce vaccin

Même si on ne sait pas si le virus va “revenir”

Et, je le crains… même si on n’est pas d’accord pour se faire vacciner.

Voilà pourquoi je vous invite à signer cette pétition pour éviter que, dans quelques semaines, on nous impose de force un vaccin.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Car la crise que nous venons de traverser va donner aux autorités de santé les “pleins pouvoirs”...

… et ça, pendant des années et des années.

Ils ont désormais les mains libres.

Rappelez-vous: en moins de 24 heures, les hauts fonctionnaires du ministère de la Santé ont réussi à mettre un pays entier à l’arrêt.

Pendant des semaines entières, ils ont fermé :

  • les écoles, les crèches, les universités
  • les magasins
  • les entreprises
  • les restaurants et les bars
  • les églises et ils sont même allés jusqu’à interdire les enterrements en famille

Et demain, au “nom du coronavirus”... ils pourraient très bien vous imposer un vaccin que vous ne souhaitez pas.

Attention, la décision n’est pas prise.

Mais c’est une vraie menace.

Car je le rappelle, un vaccin, c’est une des choses les plus complexes à développer.

“Le temps de développement d’un vaccin se mesure normalement en année, pas en mois”.

(Dr Amesh Adalja chercheur, Johns Hopkins University).

Même quand on est face à une maladie bien identifiée comme la grippe, la rougeole...

Mais là, on est en plus face à un virus dont on ignore encore presque tout:

  • Peut-être bien qu’une 2e vague se produira et que le virus reviendra à l’automne...
  • Peut-être aura-t-il muté...
  • Et peut-être que le virus aura disparu..

Franchement, personne ne le sait aujourd’hui: ni le professeur Raoult, ni Jérôme Salomon, ni les Chinois, ni les Américains.

Une seule chose est sûre aujourd’hui : nous n’avons pas envie d’être “pris de court” et qu’en octobre, on nous force à nous vacciner contre le Covid-19.

La décision n’a pas été actée, mais il faut TOUT faire, dès aujourd’hui, pour refuser ce vaccin obligatoire.

Voilà pourquoi je vous invite à signer cette pétition pour éviter que, dans quelques semaines, on nous impose de force un vaccin.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Ne pensez pas que c’est impossible: la crise a rendu tout ça possible… et même probable

Qui aurait pu imaginer en début d’année qu’on fermerait TOUT un pays en quelques heures?

Qu’une poignée de hauts fonctionnaires et le cabinet du ministre de la Santé nous disent :

  • si OUI ou NON on a le droit de sortir de son appartement…
  • si OUI ou NON on peut aller voir son père ou sa mère, ses enfants ou petits-enfants.

Honnêtement, personne n’aurait jamais cru à un tel scénario.

Attention : il ne s’agit pas de remettre en cause toutes les décisions qui ont été prises.

Certaines étaient nécessaires.

D’autres auraient probablement pu être évitées.

Mais ce n’est pas le passé qui nous intéresse : c’est ce qui va se passer demain.

Au “nom” du Covid-19, ils ont maintenant les pleins pouvoirs sur notre santé.

Rien ne pourra plus jamais les empêcher d’imposer tout ça aux Français.

Après cette crise sans précédent, qui osera contester des décisions des autorités de santé, censées protéger les Françaises et les Français contre la pandémie?

Personne.

Voilà pourquoi je vous invite aujourd’hui à signer cette pétition contre un vaccin obligatoire.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Aujourd’hui en France, aucune loi ne prévoit qu’on peut obliger des adultes à se faire vacciner.

Mais qu’en sera-t-il dans quelques mois ?

Quel député osera voter contre un projet de loi censé défendre les Français face à un virus potentiellement mortel.

Quel sénateur osera prendre le risque de dire “non” ?

Ne comptez pas sur l'administration… ni sur les politiques pour vous protéger.

Au contraire, attendez-vous à ce qu’ils utilisent notre peur:

Aujourd’hui, je vous invite donc à refuser catégoriquement ce “chantage au vaccin” en signant cette pétition contre le vaccin obligatoire.

Car si on ignore totalement comment un vaccin pourrait agir sur une éventuelle 2e vague…

… on sait qu’il existe des solutions simples pour mieux prévenir la mortalité de ce virus.

On sait par exemple que la carence en vitamine D qui touche la majeure partie de la population française et européenne est un des facteurs qui aggrave la mortalité chez les personnes infectées par le virus.

Est-ce que la Sécu vous incite à en prendre? Non...

C’est même exactement le contraire qui se passe:

Ils en profitent pour TUER les médecines douces

L’exemple le plus flagrant, c’est “l’affaire de la vitamine D”.

En pleine “tempête” coronavirus, alors qu’il y a des sujets bien plus graves à traiter - comme le manque de médicaments de réanimation...

… l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSM) a trouvé utile de faire une mise en garde contre la supplémentation en vitamine D.

On croit rêver !

C’est au contraire prouvé que c’est un des rares éléments capable de réduire le risque de morbidité du Covid-19.

Et plutôt que de faire de la prévention avec la vitamine D, ils ont profité de cette période de terreur pour s’attaquer aux autres remèdes naturels.

Des alertes ont été émises contre les plantes qui ont une action anti-inflammatoire naturelle comme le curcuma ou des plantes qui contiennent des principes actifs proches de l’aspirine, comme la Reine-des-prés ou le Saule.

Hélas, ces plantes ont une action beaucoup moins gênante que les anti-inflammatoires chimiques comme l’Ibuprofène… utilisé par des millions de Françaises et de Français !

Pire : les autorités de santé ont aussi profité de cette crise pour “taper” sur les huiles essentielles.

Là encore, est-ce qu’il n’y avait pas plus important ??

Surtout quand on sait que certaines huiles essentielles possèdent des propriétés antivirales très intéressantes.

Ils veulent à tout prix faire croire que les médecines douces et la santé naturelle sont une menace pour la santé… surtout après cet épisode “Covid-19”.

C’est vraiment un comble !

Surtout quand on sait que chaque année en France, 13 000 personnes sont tuées à cause des médicaments (certains parlent même de 34 000 décès)[15][16].

Alors aujourd’hui, levons-nous pour éviter un coup de massue à la rentrée : NON au VACCIN OBLIGATOIRE.

Si un vaccin dont l'innocuité et l’efficacité sont prouvées, chacun doit être libre de décider s’il veut se faire vacciner ou non.

Mais refusons d’être les cobayes de l’industrie pharmaceutique européenne ou chinoise.

Car il n’y a qu’eux qui ont quelque chose à gagner dans cette histoire.

Pour cet ex-dirigeant de l’OMS:

“C’est un SCANDALE”

Voici ce que Germán Velásquez, ancien directeur à l’OMS, dit de ce futur vaccin:

“Les [laboratoires pharmaceutiques] veulent en faire le marché du XXIe siècle, une poule aux œufs d’or[17].

C’est un scandale.

D’autant que des sommes gigantesques d’argent public sont allouées à des firmes privées pour qu’elles trouvent des vaccins".

A travers le monde, 120 vaccins sont en cours de fabrication… c’est comme la ruée vers l’or.

Tous les chercheurs sont concentrés sur cet objectif unique : et ils sont prêts à tout pour décrocher cette “poule aux œufs d’or”.

Même à faire un vaccin OGM… avec l’aval de la Commission européenne:

C’est la grande agence de presse britannique Reuters qui a révélé ça le 10 juin 2020[18].

La Commission européenne serait sur le point d'assouplir la réglementation sur les Organismes génétiquement modifiés (OGM).

Devinez pourquoi...

… pour le vaccin anti-covid.

Bruxelles devrait prendre des décisions pour faciliter les essais cliniques des médicaments et des vaccins contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Et d’après l’agence américaine, le vaccin développé par la firme d’AstraZeneca fait précisément appel à des OGM, comme le vaccin que sont en train de développer le géant chinois Cansino et le Big Pharma américain, Merck.

Vous voyez qu’ils sont prêts à tout?

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.

Pour vous, le Covid a probablement été une épreuve.

Pour certains ça a même été une tragédie: des êtres chers sont morts, souvent seuls, loin de ceux qui les aimaient.

Mais pour l’industrie pharmaceutique, c’est une aubaine!!

L’affaire du siècle même.

Je vous préviens: tous les coups seront permis.

S’ils veulent vous obliger à vous vacciner, ils y arriveront.

Ils vont réussir à convaincre nos dirigeants.

Ils ont des armées de “lobbyistes” dont c’est le métier.

Et, face à la panique publique, les ministres seront plus faciles à convaincre que jamais.

Regardez ce qu’il s’est passé avec la chloroquine:

Il a suffi que les lobbys lèvent le petit doigt… et le sort de ce traitement était réglé.

En France, le ministre de la Santé s’est jeté sur la première étude négative publiée dans le Lancet pour interdire la prescription de ce remède… du jour au lendemain

Sur la foi d’une seule publication scientifique!

Pas de chance, quelques jours plus tard on s’est rendu compte que cette étude était “bidon”;

Sans être alarmiste, c’est évident qu’il va se passer exactement la même chose.

Du jour au lendemain, un ministre risque de décréter que toute la population doit être vaccinée.

Peut-être commenceront-ils avec nos enfants.

Peut-être avec nos aînés.

Peut-être que ce sera tout le monde, tout de suite.

Honnêtement, on n’en sait rien.

Mais nous devons nous battre aujourd’hui pour conserver le droit de l’accepter librement ou de le refuser.

Je vous en prie, aidez-moi à faire passer ce message important en signant cette pétition maintenant.

Car dans quelques semaines il sera peut-être trop tard.

Merci de votre soutien.

Guillaume Chopin

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

PS : Il est encore temps d'éviter ça : je vous en prie, aidez-moi à faire passer ce message vraiment important "Non au vaccin obligatoire". Car dans quelques semaines, il sera trop tard.

____

Sources :
[1] Le Professeur Christian Perronne a été président de la Commission des maladies infectieuses au sein du haut conseil de la santé publique durant 15 ans. Il est chef de clinique de l’Hôpital de Garches et responsable des maladies infectieuses. Il a été responsable d’une commission vaccination au sein de l’organisation mondiale de la santé (OMS).

[2] Interview  de Christian Perronne sur Sud Radio.

 [3] https://www.lci.fr/sante/auditionne-par-les-deputes-le-professeur-didier-raoult-fustige-l-organisation-archaique-des-tests-de-depistage-2157473.html

https://www.lcp.fr/actualites/face-aux-deputes-didier-raoult-livre-sa-vision-de-la-gestion-de-l-epidemie-de

[4] https://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-vaccin-deuxieme-vague-didier-raoult-se-confie-23-06-2020-8340633.php

[5] https://www.youtube.com/watch?v=7N1y4Kv8B2I&t=1s

[6] https://www.europe1.fr/sante/course-au-vaccin-contre-le-coronavirus-cest-une-bataille-pharmaceutique-3968528

[7] https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/nous-devons-prendre-ce-risque-en-ces-temps-de-crise-l-inde-produit-les-premieres-doses-dun-vaccin-en-cours-de-developpement-contre-le-covid-19_4034453.html

[8] https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/24/coronavirus-la-guerre-sans-merci-des-laboratoires-pour-un-vaccin_6043964_3244.html

[9] https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/14/coronavirus-dans-le-monde-la-chine-enregistre-le-plus-de-cas-quotidiens-depuis-avril_6042784_3244.html

[10]https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-eu-vaccine-exclusi-idUSKBN23H1IL

[11]https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/coronavirus-les-doutes-des-scientifiques-sur-le-vaccin-d-astrazeneca_2129259.html

[12]https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/coronavirus-5-questions-sur-le-vaccin-d-astrazeneca-commande-par-l-union-europeenne_2128216.html

[13]https://edition.cnn.com/2020/03/31/us/coronavirus-vaccine-timetable-concerns-experts-invs/index.html

[14]https://www.lci.fr/population/coronavirus-une-fois-mis-au-point-le-vaccin-contre-le-covid-19-sera-t-il-obligatoire-2153875.html

[15]http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/05/27/les-medicaments-causent-au-moins-18-000-morts-en-france_3418273_1651302.html

[16] http://www.ouvertures.net/medicaments-entre-13-000-et-34-000-morts-chaque-annee-en-france/

[17]https://lecourrier.ch/2020/06/22/vaccin-le-marche-du-siecle/

[18]https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-eu-vaccine-exclusi-idUSKBN23H1IL ____

Partager cet article
Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 09:26

Professeur Didier Raoult:

"Le confinement n'a pas fait la preuve
de son efficacité."

 

"Le confinement est une mesure politique qui a d'autres conséquences."

"Il n'y a pas d'avantage, dans la littérature {médicale}, qui soit claire montrant que le confinement soit supérieur à l'absence de confinement."

"Le plus étonnant de tout c'est l'essai anglais "Recovery". (...) "De temps en temps, les méthodologistes disjonctent".

"Dans cette maladie beaucoup de gens ont perdu le sens médical pour faire de l'essai à tout prix. Il faut faire de la médecine avant de faire des essais à tout prix."

Au sujet de la chloroquine: "Petit à petit la vérité va se faire jour..." (...) "et surmonter la vague d'hostilité à un médicament efficace, pas cher et ancien." "Tous les autres produits proposés jusqu'à présent sont tous inefficaces." "Le seul sur lequel il y a encore un débat d'efficacité c'est l'hydroxychloroquine."

"La réalité va très rapidement transparaître. (...) Le plus grand scandale du XXIème siècle est la publication par une bande de pieds nickelés de papiers dans les meilleurs journaux du monde, qui semble avoir été oubliée."

"C'est un truc qui est aussi étonnant que la vente de la tour Eiffel à un individu privé."

"Cela n'est pas une erreur. Il s'est passé quelque chose qui est exceptionnel. Cela n'est jamais arrivé que le Lancet soit amené à rétracter en quelques semaines un papier, en même temps que le 'New England Journal of Medecine". Il s'agit de choses qui n'auraient pas pu échapper à un étudiant. (...) La qualité de l'analyse a été remplacé par de l'idéologie."

"L'hydroxychloroquine est un médicament d'usage banal". (...) "La mortalité est de 0,5%."

"Le remdivisir provoque de l'insuffisance rénale, est toxique et inefficace."

"Il faut soigner les malades et regarder ce qui marche et revenir à la pratique du soin."

Le confinement n'a pas fait la preuve de son efficacité.

Partager cet article
Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 09:10

Mensonges des responsables américains
du groupe de travail COVID

 

Alerte à la sécurité nationale américaine: les enquêtes militaires révèlent l'histoire de la fraude dans le domaine de la science des vaccins par les dirigeants du groupe de travail COVID de la Maison Blanche

 

Le président Trump doit prendre des mesures immédiates

~ David DeGraw - Le 2 août 2020.

 

Les enquêteurs militaires américains ont prouvé que l'actuel directeur du CDC, Robert Redfield, qui est en charge du développement du vaccin COVID et dirige le groupe de travail COVID de la Maison Blanche, a un passé documenté de falsification de données scientifiques, a violé son serment et a menti à plusieurs reprises au Congrès et à la communauté scientifique internationale.

 

Des documents de l'armée américaine (doc. 1, 2, 3) montrent que M. Redfield et son ancienne assistante Deborah Birx, qui dirige également le groupe de travail COVID, ont sciemment falsifié des données scientifiques publiées dans le New England Journal of Medicine, prétendant frauduleusement qu'un vaccin contre le VIH qu'ils ont contribué à développer était efficace.

 

Deux enquêteurs militaires ont accusé Redfield et Birx de s'être livrés à "un mode systématique de manipulation des données, d'analyses statistiques inappropriées et de présentation trompeuse des données dans une tentative apparente de promouvoir l'utilité du vaccin contre le sida GP160".

 

Un tribunal de l'armée de l'air sur la fraude et la mauvaise conduite scientifique (doc. 1, 2, 3) a ensuite convenu que les informations trompeuses et mensongères de Redfield "menacent sérieusement sa crédibilité en tant que chercheur et peuvent avoir un impact négatif sur le financement de la recherche sur le SIDA pour les institutions militaires dans leur ensemble". Ils ont ensuite poursuivi en déclarant que son "comportement contraire à l'éthique crée de faux espoirs et pourrait entraîner un déploiement prématuré du vaccin".

 

Pour éviter toute influence politique corrompue, le tribunal de l'armée de l'air a ensuite demandé une enquête par un "organisme d'investigation extérieur totalement indépendant".

 

Redfield a avoué -- aux interrogateurs du Département de la Défense et au Tribunal de l'Armée de l'Air -- que ses analyses étaient erronées et trompeuses. Il a également accepté de les corriger publiquement.

 

Cependant, Redfield a ensuite continué à mentir publiquement et à faire de fausses déclarations lors de trois conférences internationales ultérieures sur le VIH, et a violé son serment lors de son témoignage devant le Congrès, en jurant que son vaccin guérissait le VIH.

 

A partir de ses mensonges, le Congrès a ensuite alloué 20 millions de dollars à l'armée pour soutenir le projet de recherche de Redfield et Birx. Une fois que cela s'est produit, l'organisme de surveillance gouvernemental Public Citizen s'est plaint à Henry Waxman, alors membre du Comité du Congrès, que l'argent avait amené l'armée à mettre fin à l'enquête et à "blanchir" les crimes de Redfield.

 

Après avoir dissimulé ces actes de corruption flagrants et cette fraude pure et simple, Redfield et Birx ont commencé leur ascension choquante vers le sommet, devenant des fonctionnaires de premier plan dans le domaine de la "santé" du gouvernement.

 

Robert Redfield est maintenant le directeur du CDC et, avec sa co-conspiratrice Deborah Birx, il dirige le groupe de travail COVID de la Maison Blanche. Avant de diriger ce groupe de travail, Deborah Birx a siégé au conseil d'administration du Fonds mondial de Bill Gates, qui a un palmarès épouvantable en matière de financement de programmes de "vaccins" qui se livrent à des "violations grotesques des droits de l'homme", comme l'a déclaré une enquête du gouvernement indien.

 

Le président Trump doit immédiatement enlever Robert Redfield et Deborah Birx du groupe de travail COVID du CDC et de la Maison Blanche et les tenir pour responsables de leurs crimes contre l'humanité.

 

En tant que priorité absolue et question urgente de sécurité nationale, le président Trump doit également ouvrir immédiatement une enquête sur Bill Gates. Si Trump ne prend pas de mesures immédiates sur ces deux fronts, il se rend ainsi complice de crimes contre le peuple américain.

 

Documents de référence:

 

Enquête militaire américaine sur Redfield & Birx (doc un, deux, trois)

Tribunal de l'armée de l'air sur la fraude et la faute scientifique (doc un, deux, trois)

Public Citizen Letter soumis au Congrès.

Rapport de politique étrangère exposant l'histoire scandaleuse de Redfield.

Pour une brève introduction sur les crimes contre l'humanité de la Fondation Gates, qui cite plusieurs enquêtes gouvernementales, regardez cette vidéo.

Ce poste s'appuie sur le travail essentiel effectué à la Défense de la santé des enfants.

 

Nombreux liens dans l'article en anglais

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 09:02
Partager cet article
Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 08:50

 

Vaccins Covid-19: nouvelles alarmantes d'Europe

 

L'équipe de défense de la santé des enfants – Le 4 août 2020.

https://childrenshealthdefense.org/child-health-topics/mandates/covid-19-vaccines-an-alarming-update-from-europe/


Alors que les Américains conscients tentent de naviguer au milieu du barrage quotidien de propagande entourant la vaccination contre le Covid-19, il est trop facile de se préoccuper de la situation intérieure. Cependant, les Américains qui se soucient de faire respecter le droit humain internationalement établi au consentement médical préalable, libre et éclairé - et le droit de refuser d'être un cobaye pour l'expérimentation médicale - devraient être profondément préoccupés par l'évolution de la situation dans l'Union européenne (UE), qui - ne l'oublions pas - représente la troisième plus grande population du monde après la Chine et l'Inde.

Comme le résume un communiqué de presse du 26 juin du groupe de surveillance belge Initiative Citoyenne ("Citizens' Initiative"), la Commission européenne - l'organe exécutif de l'UE dont le siège est à Bruxelles - "a pris l'initiative de passer une commande urgente de vaccins contre les coronavirus, sans la moindre lueur de transparence".

 

Selon un article du magazine L'Echo du 11 juin, la Commission est en train de conclure des contrats d'achat anticipé avec plusieurs sociétés pharmaceutiques pour des vaccins Covid-19 dans le but de "vacciner toute la population européenne le plus rapidement possible". La Commission a déclaré qu'elle prévoit d'obtenir 300-600 millions de doses, "selon qu'une ou deux doses [de vaccin] par personne sont nécessaires". Des rapports de presse simultanés évoquent la possibilité d'une obligation vaccinale contre les coronavirus à l'échelle de l'UE, citant le ministre belge de la Justice qui a déclaré: "S'ils refusent, nous les forcerons".

Pour faire la lumière sur les négociations à huis clos de la Commission européenne, un avocat travaillant pour le compte d'Initiative Citoyenne a envoyé une lettre à l'organe exécutif le 24 juin demandant la divulgation de tous les contrats publics d'achat de vaccins contre le coronavirus/Covid-19 et des documents connexes - des informations auxquelles le public a légalement droit.

 

La Commission doit répondre dans un délai de 30 à 60 jours. Comme indiqué dans la lettre, les documents demandés comprennent des informations sur l'acquisition de vaccins contre les coronavirus ou de matériel de vaccination, y compris les seringues, les documents scientifiques sur lesquels la Commission s'appuie pour prendre ses décisions et les avis d'autres organes administratifs consultés avant la préparation des contrats.

Le communiqué de presse de l'Initiative Citoyenne souligne un autre élément d'inquiétude concernant les délibérations précipitées de la Commission européenne, à savoir que l'UE semble prête à accorder aux fabricants de vaccins un laissez-passer réglementaire gratuit en renonçant à "certaines lois de protection de l'environnement telles que l'utilisation des OGM".

 

En 2001, l'UE a imposé un moratoire de facto sur les nouvelles autorisations de cultures d'OGM, mais cela a depuis longtemps agité les partisans des OGM. Les Européens qui apprécient le principe de précaution et les restrictions de leur région en matière d'OGM dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux doivent comprendre que les mélanges de vaccins à base de coronavirus génétiquement modifiés et chargés de nanoparticules qui se dirigent vers eux risquent de faire paraître les OGM dans les aliments désuets en comparaison.

 

Il n'a jamais été aussi urgent pour les citoyens - que ce soit en Europe, aux États-Unis ou ailleurs - d'insister sur la transparence et de demander des comptes aux organes gouvernementaux qui prennent des décisions de vie ou de mort.

 

( Liens dans l'article d'origine en anglais)

Source: http://www.cielvoile.fr/2020/08/vaccins-covid-19-nouvelles-alarmantes-d-europe.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 23:27

Belgrade libérée!

Belgrade libérée

Publié le 13/07/2020

par Israël Adam Shamir

Cassée, la progression implacable de la terreur coronoavirale. Les Serbes récalcitrants se sont rebellés contre leur président lorsqu'il leur a ordonné de retourner en résidence surveillée. Après deux jours de batailles de rue avec des dizaines de policiers hospitalisés, les robustes manifestants ont gagné; les autorités ont capitulé et ont renoncé à leurs plans de bouclage pour Belgrade.

Les magasins, les bistrots et les restaurants de Belgrade auront un couvre-feu en début de soirée; mais c'est beaucoup mieux que le bouclage complet qu'ils avaient prévu. Le Premier ministre, Mme Brnabic, s'est plainte de ne pas arriver à comprendre pourquoi son peuple protestait. Elle doit avoir une cervelle d'une densité peu commune, cette dame, si après deux jours de manifestations, elle ne pouvait toujours pas comprendre que les gens ne veulent pas de confinement. C'est un revirement rare de la part des autorités, a déclaré le correspondant de la BBC à Belgrade. C'est un euphémisme dans le grand style anglais. Je pense, moi, que c'est un précédent.

Jusqu'à présent, il y avait des pays qui avaient évité complètement le confinement (Japon, Suède, Biélorussie), mais il n'y avait pas de pays où les gens aient demandé puis obtenu leur liberté. La Serbie est le premier du genre. Ce petit pays des Balkans (7 millions d'habitants) a une longue histoire de résistance - ils ont combattu les Turcs pendant des siècles, ils ont résisté à l'Allemagne nazie plus longtemps que la France, ils avaient le plus fort mouvement de guérilla en dehors du Belarus, et, oui, ils ont combattu la puissante OTAN pendant assez longtemps. Les Allemands avaient bombardé Belgrade en avril 1941, suivis peu de temps après par l'Amérique (aidée par les Britanniques bien sûr). En 1944, le jour de Pâques, six cents bombardiers américains avaient lâché un tapis de bombes sur Belgrade, détruisant ses palais, ses théâtres, ses gares et ses hôpitaux. C'était le cadeau de Pâques de l'Amérique aux Serbes.

En 1999, Bill Clinton a de nouveau bombardé Belgrade, pendant trois mois, tuant beaucoup de Serbes et causant d'immenses destructions. Le président serbe a été capturé et assassiné dans les cellules souterraines du tribunal de La Haye. Mes amis américains, si vous êtes d'humeur à vous excuser, vous pouvez "plier le genou" pour les Serbes, pour des crimes plus récents et plus tangibles que les horreurs du XVIIIe siècle de vos ancêtres. Si les États-Unis avaient choisi de lancer des bombes sur les Serbes c'était pour une bonne raison : Les Serbes ne se rendent pas facilement. Ces géants à la volonté solide ont des c..., plus que tout le reste des Balkans réunis. Il ne fait aucun doute qu'aujourd'hui, de nombreux génies malfaisants aux manettes du Coronavirus regrettent que la Serbie n'ait pas été complètement rayée de la surface de la terre, car elle risque de constituer un exemple gênant pour une population mondiale plutôt souple et docile.

Mais il est trop tard, nous avons assimilé la leçon. La seule façon d'éviter un nouveau confinement, c'est un soulèvement populaire, car il n'en faudra pas moins pour convaincre nos autorités de s'abstenir de nous enfermer. Comme un petit garçon qui a trouvé le pot de confiture, ils ne peuvent plus se retenir. Notre incarcération rend la vie trop facile à nos dirigeants: les sujets restent chez eux; ils ne s'aventurent dehors, tout tremblants, que pour faire des courses; ils sont obéissants; ils sont au chômage et dépendent donc de la bonne volonté de l'État. Le chômage augmente régulièrement avec chaque semaine supplémentaire de confinement. Les petites entreprises mettent la clé sous la porte. Seuls les géants du numérique survivront au déluge. Les gens sont jetables, simple fardeau pour l'économie. Même leur travail n'est plus nécessaire.

Bientôt, les gens indépendants et travailleurs seront remplacés par une nouvelle espèce dépendant entièrement des subventions gouvernementales et ne demandant que plus de divertissement; une version moderne de la foule avide de panem et circenses ("on veut du pain et des jeux"), la piètre condition à laquelle les fiers Romains avaient été  réduits, comme l'écrivait Juvénal vers 100 après J.C.

Pourquoi le gouvernement serbe avait-il décidé d'enfermer son peuple? Apparemment, c'est à cause de 13 décès "liés" au Covid. C'est 13 de trop, récitait pieusement le Président. Gardez à l'esprit que des centaines de personnes meurent chaque jour dans un pays de millions d'habitants comme la Serbie, et que c'est parfaitement normal. Qu'y a-t-il de si particulier dans le cas de 13 personnes qui sont mortes de pneumonie et qui étaient peut-être porteuses d'un nouveau coronavirus? Il y a seulement quelques années, des milliers de Serbes ont combattu et sont morts pour leur liberté - c'est du moins ce pour quoi ils se battaient. Aujourd'hui, leurs dirigeants ne pensent plus autant à la liberté. C'est une bonne chose que les gens (par opposition à leurs dirigeants) soient d'une autre trempe.

Les Serbes à qui j'ai parlé ne pensent pas que c'était une décision indépendante de leur président, mais plutôt un ordre envoyé par un obscur Quartier général du Covid, probablement par l'intermédiaire de l'OMS. Il y a une main secrète qui mijote de nouvelles façons de nous compliquer la vie et qui fait pression sur les gouvernements pour qu'ils bloquent les économies et les populations. Les autorités sont naturellement désireuses de revenir au confinement. C'est l'inertie, la grande force d'inertie. Après avoir, avec tant de bureaucrates, mis en place la culture mondiale du coronavirus, instauré une éducation basée sur l'appli ZOOM, colorié  des taches tous les deux mètres partout, commandé des millions de masques avec un profit décent pour elles-mêmes, formé une armée de fonctionnaires et discipliné le peuple, elles sont trop feignantes pour  laisser tomber. Elles s'y sont habituées, ces autorités qui nous gouvernent, désormais, et elles en savourent  les fruits.

Peter Hitchens a écrit à ce sujet dans sa chronique: "Quand cette folie a commencé, je me suis comporté comme si une nouvelle religion fanatique se répandait parmi nous. Soyons polis et tolérants, ai-je pensé. C'est peut-être fou et nuisible, mais avec le temps, cela disparaîtra. Aujourd'hui, il est clair qu'une nouvelle croyance, fondée sur la peur de l'invisible et tout à fait immunisée contre la raison, a pratiquement pris le dessus sur le pays. Et il s'avère que c'est l'une de ces religions qui ne tolèrent pas beaucoup ceux qui ne la partagent pas. Ses évangélistes ne nous laissent pas de répit, mais tirent sur la corde pour nous forcer à les rejoindre. C'est pourquoi je fais tant d'histoires sur l'injonction des muselières pour tous. Ce n'est pas une question de santé. C'est une question de pouvoir et de liberté, et cela a de moins en moins à voir avec le Covid-19. Cette obsession de nous dire à quoi il faut ressembler et de nous transformer d'humains normaux en animaux de troupeau soumis et sans bouche, tous sanglés dans un uniforme obligatoire, fait partie, à mon avis, d'une attaque sans précédent contre notre liberté personnelle en général. Restez chez vous. Arrêtez de travailler. Ne voyez pas vos amis ou votre famille. Soumission, soumission, soumission. Habituez-vous à ce qu'on vous dise ce que vous devez faire. Il semble que nous soyons vraiment devenus une nation de masochistes capitulards."

Aux États-Unis, une nouvelle vague de la prétendue pandémie de Covid est censée chasser le président Trump, après que le RussiaGate et le fiasco de la destitution n'aient pas réussi à faire le travail. Ils ont fabriqué la nouvelle vague sans "réensemencer" le pays (comme Larry Romanoff l'avait suggéré) par le simple truchement des reportages des journaux. "Les nouveaux cas aux États-Unis dépassent les 68 000, un record absolu", s'est écrié le New York Times. Ils ne vous disent pas que ce chiffre ne signifie rien. Les nouveaux cas ne sont pas des cas de malades: ce sont surtout des personnes en parfaite santé qui, par des méthodes défectueuses et douteuses, ont été déclarées porteuses du Covid. Plus vous faites de tests de dépistage d'un virus, plus vous obtiendrez de résultats positifs. George Floyd était porteur du nouveau virus, mais il était encore en assez bonne santé pour se débattre contre les flics.

Un virologiste russe a dit à juste titre: si nous devions tester des personnes en bonne santé pour tout virus de la grippe, nous obtiendrions un nombre énorme de résultats "infecté". Tout le monde est porteur d'un virus, de ceci ou de cela. Mais nous ne contrôlons jamais les personnes en bonne santé parce que nous n'avons jamais, jusqu'à présent, eu besoin de créer l'illusion d'une pandémie. En 2020, la nécessité d'une telle illusion est devenue primordiale, car les opérateurs de Covid ont l'intention de détruire l'économie mondiale, de briser notre endurance et de renverser tout obstacle. C'est assez inquiétant,  que le Texas et la Floride, qui étaient auparavant des bastions de Trump, aient cédé et commencé à exiger les masques à la suite de ces tests fallacieux.

La maladie n'a rien de nouveau. Le premier mari de Scarlett O'Hara, Charles Hamilton, était mort d'une pneumonie, et personne ne l'avait examiné pour détecter un nouveau coronavirus. Peut-être que s'ils avaient vérifié la présence de virus dans l'armée de Sherman, il ne serait jamais arrivé à Atlanta, et encore moins à Savannah.

La seule nouveauté c'est l'insistance des promoteurs du virus. L'imagerie des adeptes du Covid devient de plus en plus militaire. "L'anneau d'acier", c'est ainsi que les Australiens décrivent fièrement la quarantaine décrétée autour de Melbourne. On pourrait croire que leurs rues sont jonchées de morts, mais rien de tel! C'est la même menace de "nouveaux cas", qui ne signifie rien du tout - mais cela suffit pour obliger les Australiens à accepter cette tyrannie.

Je serais découragé et brisé, s'il n'y avait pas ce soulèvement de Belgrade. Ce que les Serbes sont capables de faire, nous aussi, tous, nous pouvons y aspirer. Il y a un besoin urgent de rébellion contre la dictature du Covid, le besoin de se révolter jusqu'à être libres. 

À mes frères libres d'esprit, je dirai hier comme aujourd'hui: ne craignez personne d'autre que Dieu. Méfiez-vous des médias car ils vous vendent de la peur. Ils ont inventé l'"homophobie" pour que les homosexuels craignent les gens normaux et se précipitent dans les bras de leur Oncle Sam. Ils ont inventé le "chauvinisme masculin" et les "femmes battues" pour que les femmes aient peur de leurs hommes et chercher un refuge autorisé par le gouvernement. Ils ont inventé le "racisme" pour que chaque minorité ethnique puisse se réfugier sous la tutelle de Big Brother. Ils ont créé le mythe des "enfants maltraités" pour que les femmes se méfient de leurs maris. Ce sont des mythes. Il n'y a pas d'"homophobie" - on se fiche complètement de ce que vous faites dans votre chambre, tant que vous n'ameutez pas le voisinage. Les hommes sont naturellement protecteurs envers les enfants et chevaleresques envers les femmes. Les Blancs adorent  que les Noirs soient joyeux et qu'ils jouent du banjo, tant que ce n'est pas toute la nuit. Je vous le dis: nous sommes tous des minorités à part, et ensemble nous sommes le Peuple. Nous nous entendons très bien ensemble sans la surintendance oppressante de Big Brother. La peur du Covid a été fabriquée pour nous faire craindre chaque être humain, et il faut la chasser.

Et aux croyants au Covid, je dirai: ne désespérez pas! Ce n'est pas la dernière catastrophe à laquelle nous assisterons. Il y a encore les sauterelles, les astéroïdes, les événements de Carrington, et des maladies plus récentes et plus performantes. Il y a encore des chances pour que l'humanité marche sur les traces des dinosaures et sombre dans l'oubli. Ne soyez pas si pressés!

P.S. Le confinement ne mène nulle part, comme l'ont découvert les Israéliens. Sprinteurs par nature, les hommes israéliens sont connus pour franchir les obstacles, finir avant les autres, et se vanter de leurs exploits auprès de leurs amis, saper le-hevre, en hébreu. Les Israéliens ont été les premiers à refermer les portes sur eux; ils pensaient qu'ils gagneraient par blitzkrieg comme ils l'avaient fait lors de la guerre de 1967. Ils ont fêté leur victoire (car ils ont eu très peu de morts), mais ils ont très vite découvert qu'il n'y a pas de victoire possible, pas de triomphe retentissant à attendre, face à un virus omniprésent. (1) C'est une campagne de longue haleine, et le confinement c'est un dispositif apocalyptique - c'est la conclusion des Israéliens qui l'ont essayé. On ne déploie pas l'arme de dernier recours tant qu'on peut survivre sans elle!

(1)"Le gouvernement ne comprend pas du tout ce qui se passe, l'épidémie est terminée, le virus est mort. Il y a plus de ministres que de personnes sous respirateur" Yoram Lass, ancien directeur général du ministère israélien de la Santé, I24 News, en français, le 2 juillet 2020.

Source: https://www.unz.com/ishamir/belgrade-liberated/

Traduction: Maria Poumier

Joindre l'auteur: adam@israelshamir.net.

 

Source:

https://plumenclume.org/blog/581-belgrade-liberee

 

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 23:05

Analyse de toutes les possibilités juridiques concernant la crise sanitaire

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 22:54
Phase 2 - Verrouillage de l'ADN

La phase 1 était le verrouillage de l'économie.

La phase 2 pourrait-elle être le verrouillage de l'ADN.

Les nouveaux vaccins de Bill Gates et de l'OMS sont conçus pour agir directement l'ADN humain et le modifier.

Quel qu'en soit le prétexte, une vaccination forcée aurait des effets terrifiants!

Phase 2: Verrouillage de l'ADN - Sauve qui peut!

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 22:43

Message d’une infirmière

"Bonjour à tous. Merci de m’avoir accepté dans votre groupe, je me sentais tellement seule ! Quand je parle à mon entourage du refus de porter le masque je passe pour au mieux une enfant capricieuse et au pire pour une inconsciente. Mais voilà en réalité il en est tout autre. Pour moi c’est indescriptible c’est encore un pas en avant devant la mort de notre liberté chérie!

Ce pseudo virus est la pire arnaque de tout les temps! Je travaille dans le médical, donc je n’ai aucun doute à ce sujet. Mon hôpital pendant le confinement est resté vide; mes collègues et moi nous n’avons jamais été aussi tranquillles! Mais voilà beaucoup d’entre elles ont préféré jouer le jeu de crier au loup en décrivant une pandémie pour obtenir plus de moyens (chose que nous réclamions depuis des lustres). Tout ça pour dire que chacun a mis son petit grain de sable pour faire grandir cette fausse pandémie.

Pour les tests? Je vous la fais courte? Et bien allez ça c’est cadeau on vous aurait testé l’année dernière ou il y a 5 ans pour le coronagate les résultats auraient été les mêmes! Vous allez me dire et ces milliers de morts alors? Hé bien, réveillez vous, même si la vérité est cruelle: la mort fait partie de la vie, il faut qu’on arrive en 2020 pour se rendre compte que des gens meurent!

Les chiffres de mon hôpital sont des gens qui seraient mort de la même façon une autre année! Ils avaient tous des points communs: pathologies et ou un âge avancé! Les chiffres ils les fabriquent! Ils les trafiquent! Ce masque est la pire des choses; je dois le porter depuis des années et mes collègues et moi nous souffrons de multiples choses (problèmes cutanés etc.).

Quand j’arrive au travail, je suis à 98 de saturation en oxygène; quand je retire mon masque je suis à 93-94...

Vous pensez que je vais mettre un masque pour faire mes courses? La réponse est NON! Je vais privilégier les drive et livraisons; si les commerçants veulent cautionner cette dictature ça deviendra leur problème!

Pour les sorties obligatoires comme la banque et la poste et bien je porterai une écharpe et un bonnet! Je pense que le nombre de braquages et de vols à l’étalage va être grandissant! Mais, bon, chaque situation a son revers n’est-ce pas?

Enfin, mes amis, n’oubliez pas ceci: Celui qui gouverne par la peur détient tout les pouvoirs!".

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 22:36

Jacques Daudon envoie le document
ci-dessous à diffuser:

 

"Nos médecins, pharmaciens, biologistes refusent d’accepter toute contrainte mortifère non fondée scientifiquement.
Les virus ne sont pas responsables de la dernière pandémie!

Par Florian Gouttière 14 mai 2020 – CheckNews.fr – Libération

Sur une publication Facebook, attribuée au «Pr Jacques Theron neuroradiologue CHU Caen».

Selon ce texte, grâce à 50 autopsies effectuées à Bergame et à Milan sur des patients décédés du Covid-19, «il a été démontré que [le Covid-19] n’est pas une pneumonie [mais] une coagulation intravasculaire disséminée; présence de caillots de sang, (thrombose). La façon de le combattre s’effectue avec des antibiotiques, des antiviraux, des anti-inflammatoires et des anticoagulants. Soigner certes, mais avant tout neutraliser les causes, c’est-à-dire bloquer la 4G+, 5G, 6G et les vaccins

Cette coagulation étrange en premier lieu, est démystifiée par cette vidéo:
https://youtu.be/YycZn1W6oNg

La fréquence 60 Ghz des 4G+, 5G, voire 6G perturbe l’entrée de l’oxygène dans le sang. Cette particularité est reconnue par les opérateurs de téléphonie mobile. En dehors des zones d’action de cette fréquence, les inspirations de l’individu permettent à l’air d’être absorbé correctement par les poumons. Par contre, en pleine zone d’action des ondes électromagnétiques dans un secteur donné, dit «couloir de la mort» les rotations des molécules sont telles qu’il est impossible à l’hémoglobine d’assimiler l’oxygène et de le distribuer au reste du corps. Cette information provient du livre: «Magnetobiology Underling Physical Problems de Vladimir N Binhi».

Tels sont, apparemment, les problèmes physico-biologiques qu’entraînent l’emploi de ces ondes, sans qu’aucune étude sérieuse n’ait été effectuée. Les sénateurs Blumenthal et Gillen, citoyens américains, l’attestent dans la vidéo du lien ci-dessus. Si l’on ne supprime pas les causes, donc 4G+, 5G et 6G, nous allons vers une pandémie avec des millions de victimes. La fibre optique d’après le Professeur Paul Héroux (Voir plusieurs de ses vidéos) résoudrait en partie tous les travers de ces ondes. Le mystère de la pandémie du premier trimestre 2020 est largement expliqué."

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 22:19
Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 22:15
Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 22:06

Jusqu'à ce que la Liberté meure en silence...

A moins d'un fort sursaut des peuples:

"C'est comme l'histoire de la grenouille cuite
 et qui ne s'en rend pas compte."

"A côté de ce qui se prépare même "1984"
  et "Le meilleur des mondes" sont ridicules!"

"Quel que soit le problème,
la solution présentée est toujours la même:
plus de surveillance et moins de liberté!"

 

Le moment d'agir, c'est maintenant!

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 21:17
Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 21:10

La gestion par le mensonge trouble l'ordre public

Covid-19 : Actu 15 juillet 2020
 2e vague et propagande!

 

 

 

Comme convenu, voici le 55e numéro de l'actualité concernant l'épidémie de Coronavirus: 2e vague fantôme, obligation de port des masques, Castex et le complotisme, les mensonges de Véran, les mensonges des Drs Lacombe/Deray/Mohamed, PCR... Liens :
 
- Nombre de tests par semaine en France: https://geodes.santepubliquefrance.fr...
 
- Nombre de cas en France selon région: https://www.gouvernement.fr/info-coro...
 
- Vidéo du Wali de Djelfa: https://www.facebook.com/293823400721...
 
- Chaîne de secours: (Abonnez-vous dès maintenant): https://bit.ly/3cwv1VY-
 
- Association de soutien: https://adsl.lelibrepenseur.org/
 
Pour suivre nos travaux:
 
 
 
- Se procurer nos livres: https://www.editionsfiatlux.com/

 

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 19:22
Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 18:50
Qu'est-ce que «QAnon», le mouvement qui prend de l'ampleur parmi les supporters de Donald Trump ?

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/53164-qu-est-ce-que-qanon-mouvement-qui-prend-ampleur-parmi-supporters-donald-trump

 

Qu'est-ce que «QAnon», le mouvement qui prend de l'ampleur
parmi les supporters de Donald Trump?

Qu'est-ce que «QAnon», le mouvement qui prend de l'ampleur parmi les supporters de Donald Trump ?

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/53164-qu-est-ce-que-qanon-mouvement-qui-prend-ampleur-parmi-supporters-donald-trump
Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 18:47
Toujours plus vite!

 

 

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 11:38
 
France, loi bioéthique: L'avortement désormais autorisé pour “détresse psychosocialejusqu'au terme de la grossesse
 
Le choix des un(e)s tue le choix des autres

 

Dans la nuit du vendredi 31 juillet au samedi 1er août 2020, les députés ont adopté en seconde lecture le projet de loi bioéthique, légalisant notamment la PMA ("procréation médicalement assistée") pour toutes (mais pas pour tous!, c'est-à-dire, en termes clairs, pour l'enfant, la suppression du père - voir: "Papa, t'es où?", "L'enfant privé de père", "Pas papa!").

 

Suite à ce vote, l’association pro-vie Alliance Vita s’est insurgée contre un amendement adopté, selon eux, «à la sauvette en pleine nuit à la fin de l’examen du projet de loi bioéthique».

 

Cet amendement, porté par plusieurs élus socialistes dont le secrétaire général du PS Olivier Faure, autorise en effet l’interruption médicale de grossesse (IMG), permis pendant neuf mois, pour cause de «détresse psychosociale», un «critère invérifiable» pour Alliance Vita. Avec cette loi la chosification de l'enfant - considéré non comme un être humain à part entière mais comme un pur objet de satisfaction personnelle pour la seule femme (les hommes seuls - ce qui, dans la même absurde logique, constitue une discrimination! - n'ont pas encore le droit de s'offrir un enfant personnel!) - atteint des sommets jusqu'ici encore inégalés!

 

Que vont-ils faire des enfants parfaitement viables?

 

Juste les assassiner à la naissance! Une civilisation se distingue par sa capacité à protéger les faibles. A cet égard, la nôtre est bien mal en point!

 

Et comment une telle loi criminelle peut-elle être votée, dans ces conditions, à cette date, sans aucun débat public? Déjà, toutes les décisions liberticides comme le port du masque obligatoire, puis les obligations diverses (vaccination...) sont prises sans même un débat et encore moins un référendum!

 

https://www.valeursactuelles.com/societe/loi-bioethique-lavortement-desormais-autorise-pour-detresse-psychosociale-jusquau-terme-de-la-grossesse-122330

 

Nous y voilà, ce sont les infanticides (oui, à 9 mois de grossesse, ce n’est pas un avortement, c’est un infanticide!) décrits dans le livre "ECOSCIENCE", ce plan présenté par John P. Holdren, ex-conseiller de la Maison Blanche sur la science et technologie, sous Obama.

 

Cette interview expose les façons véritables de l'agenda des satanistes mondialistes, le génocide dans le monde entier et la formation d'un gouvernement mondial. Bref, précisément tout ce que nous vivons présentement activement depuis déjà 6 mois...

 

https://www.youtube.com/watch?v=vKdhPNe7CA0&t

 

Le plan de John P Holdren pour la dépopulation mondiale - Le "livre de cuisine" pour l'extermination des 7/8èmes de l'humanité.

Le bébé parle: "Mon corps mais ai-je le choix!".

Le bébé parle: "Mon corps mais ai-je le choix!".

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 09:37
 
 
Une page assez surprenante... Il est difficile de dire dans quelle mesure tout cela est vrai ou pas, et nous ne prétendons pas le faire ici, mais cette page, remplie de photographies pleines de symboles (à qui sait les interpréter!), mérite d'être examinée... A chacun(e) de se faire sa propre idée et de tirer ses propres conclusions...
 
 
Partager cet article
Repost0