Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 14:16

Avertissement d'une naturopathe

Attention aux manipulations génétiques!

Vaccin anti-covid = Crime contre l'humanité

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 12:46

Message relayé

Lettre ouverte à la secrétaire d'état
demandant un arrêt de la 5G

 

LETTRE OUVERTE A MADAME AGNES PANNIER-RUNACHER, Secrétaire d’Etat à l’économie Réseaux de cinquième génération:

L’évaluation sanitaire et environnementale n’est pas une option, décidez d’un vrai moratoire!

Madame la Secrétaire d’Etat à l’Economie,

La convention citoyenne pour le climat s’est arrêtée sur la question de la 5G en proposant «d’évaluer les avantages et les inconvénients de la 5G par rapport à la fibre avant et non après avoir accordé les licences pour son développement mais aussi d’initier/conseiller à l’utilisation de la solution la moins impactante pour l’environnement. Instaurer un moratoire sur la mise en place de la 5G en attendant les résultats de l’évaluation de la 5G sur la santé et le climat.»

La voix des 150 citoyens, dont nous saluons le travail, qui se sont prononcés à 98% pour cette proposition, vient s’ajouter à celles, nombreuses, qui constatent que la 5G n’a fait l’objet d’aucune évaluation préalable alors même que s’accumulent les éléments sur son impact environnemental négatif à mettre au regard de bénéfices non démontrés. Ainsi, le rapport d’information du Sénat sur l’empreinte environnementale du numérique publié cette semaine, demande une évaluation complète et nous apprend la saisine par son Président du Haut Conseil pour le climat.

Cette séquence montre clairement l’attente, que cela soit au niveau des citoyens ou au niveau des parlementaires, d’une véritable évaluation approfondie, sur le plan de la santé et de l’environnement, et plus largement une mise au débat des alternatives en terme de développement des technologies du numérique et de leur impact sur la société.

A ce titre, le gouvernement se doit d’être au rendez-vous de l’ambition affichée par la convention citoyenne dont la mise en place émanait, rappelons-le, du grand débat proposé par le chef de l’Etat. Les déclarations des ministres de l’Ecologie et de la Santé qui ont annoncé avoir saisi le Premier Ministre d’une demande de moratoire afin de disposer du rapport de l’ANSES avant le déploiement de la 5G montrent une prise de conscience. Toutefois, une ambiguïté subsiste. Nous souhaitons profiter de la réunion à laquelle vous nous avez conviés en tant que membres du comité de dialogue de l’Agence nationale des fréquences pour obtenir de plus amples clarifications.

Nos associations demandent en effet l’annulation de la procédure d’attribution des fréquences 5G et non un moratoire, purement formel, sur l’installation d’antennes-relais qui n’interviendrait au plus tôt qu’au milieu du second semestre 2021. En effet, une fois les fréquences 5G attribuées, il est peu probable que le gouvernement renonce à la manne liée à ces attributions. Pire, le gouvernement s’engagerait dans un contentieux périlleux avec les opérateurs qui se verraient autoriser à utiliser les fréquences 5G mais sans avoir le droit de développer un réseau mobile de cinquième génération.

A l’instar de la convention citoyenne pour le climat qui plaide pour la clarté en matière de sobriété numérique, nous attendons une clarification sur les intentions du gouvernement en termes de calendrier et de niveau d’ambition en matière d’évaluation préalable et de mise au débat public de ce programme d’ampleur.

Nous appelons à l’adoption d’un vrai moratoire sur le développement des réseaux de cinquième génération passant en premier lieu par l’annulation des arrêté et décret fixant les conditions d’attribution des fréquences 5G.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Madame la secrétaire d’Etat, l’expression de nos salutations distinguées.

Stephen KERKHOVE, Délégué général Agir pour l’environnement

Jean-Marie Bonnemayre, Président du CNAFAL

Arnaud SCHWARTZ, Président de France Nature Environnement

Sophie PELLETIER, Présidente de PRIARTEM

 

Communiqué de presse 26 juin 2020

5G: De la friture sur la ligne? 

Reçus par la Secrétaire d'Etat à l'Economie, les associations regrettent qu'Agnès Pannier-Runacher ait maintenu le calendrier initial relatif à l'attribution des fréquences 5G. Les ONG dénoncent une nouvelle forme de surdité démocratique consistant à écouter sans entendre.

La Convention pour le Climat a invité le gouvernement à conduire les évaluations environnementales et sanitaires avant tout attribution des fréquences 5G. 

La ministre semble ne tenir aucun compte des conclusions de la Convention Citoyenne pour le Climat en matière de développement de la 5G. Il aura fallu moins d'une semaine pour que le gouvernement renonce aux avancées de la Convention Citoyenne pour le climat. Les associations appellent le Premier Ministre à adopter un moratoire sur la 5G.

Vers la Lettre ouverte adressée à Mme Pannier-Runacher: ici.

 
P.R.I.A.R.T.EM - Association Loi de 1901
Boite 64 - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Tél : 01 42 47 81 54 - Fax : 01 42 47 01 65 - Contactez-nous
 
Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 14:29

 

«Vous êtes le résultat de ce que vous avez pensé»

 

(Bouddha)

 

 

«Voici une expérience réalisée aux Etats-Unis il y a de nombreuses années. Des prisonniers volontaires pour une expérimentation médicale, devaient dormir dans le lit précédemment occupé par un individu atteint d'une maladie très contagieuse. Parmi les «cobayes», certains développèrent la maladie alors que - bien évidemment - personne n'avait dormi dans le lit en question! Ceci n'est-t-il pas une preuve incontestable de la primauté du mental et de l'absence d'agresseurs venus d'on ne sait d'où, et qui nous «tombent dessus à l'improviste»? Pourquoi ne frappent-ils que certaines personnes en non toute la population? Pourquoi les épidémies s'arrêtent-elles spontanément?

 

La médecine traque sans relâche de soi-disant agresseurs (bactéries, virus, bacille et autres prions) qui ne sont que les témoins de l'état vibratoire du malade, des signaux d'alerte qui devraient inciter les patients à se prendre en charge et à changer leur façon de vivre. Comment peut-on parler de la « mutation » de ces organismes, alors que leur manifestation est fonction de la nature du terrain de l'individu? Béchamp, Tissot et bien d'autres l'on magistralement prouvé. Par modification du milieu  nutritif, on peut, dans une culture donnée, faire apparaître tour à tour l'ensemble des microbes connus! Tous ces micro-organismes sont donc bien endogènes et dépendent directement de la qualité de leur environnement, c'est à dire du terrain. Simplement parce que ces « agresseurs » sont les composants de nos cellules et ne se manifestent qu'en cas de baisse de nos vibrations. Voici qui tord le cou à la fable de la contagion et des épidémies répandues, non seulement à cause de l'état physiologique des personnes atteintes mais encore par les «campagnes d'information» soi-disant préventives qui ne savent pratiquement que proposer des vaccins inutiles et dangereux.

 

Nous ne pouvons plus tolérer de voir les malades terrorisés par des diagnostics stressants, qui aggravent le pronostic, ni par les traitements officiels qui n'ont jamais fait la preuve clinique de leur activité. Cette médecine allopathique dévoyée - basée sur la vivisection - ne sait que s'en prendre aux symptômes. Elle n'utilise que des substances abiotiques issues de la chimie de synthèse dont nous savons qu'elles ne sont pas reconnues par le vivant.

 

La prétendue épidémie de Sida, due à des virologues en manque de reconnaissance et d'honneurs -peut être même d'argent- est l'une des plus grandes impostures du siècle (avec la vaccination). Le virus n'a jamais été isolé. Et pour cause: il n'existe pas! Lorsqu'un composant cellulaire répondant à cette définition est isolé, il est spécifique du malade, comme le sont les empreintes digitales, la morphologie et tous les constituants des organismes. Plus l'individu est évolué, plus il est «personnalisé». Et si la formule chimique et les constituants d'une substance sont définis, par exemple l'albumine animale ou humaine, ils sont strictement personnels et déterminés par leur structure stéréochimique. Le Sida, Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise, comme son nom l'indique, témoigne de l'état d'épuisement du système immunitaire.

 

Nous sommes les gestionnaires de notre vie et de notre santé. La Tradition nous dit: «Vous êtes roi dans votre royaume». Chacun peut le devenir, s'il en fait le choix.»

 

                                                                      J. Bousquet, Docteur ès Sciences

  Biologie - Biophysique

                                                                         Chercheur Honoraire au CNRS

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 13:47
Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 11:43

Bayer-Monsanto paye 10 milliards d'€uros
pour éviter les poursuites

 

La multi-nationale Bayer Monsanto, contre 10 milliards d'€uros versés aux plaignants, gagne le droit de continuer à polluer avec son glyphosate, sans écrire sur l'emballage qu'il peut provoquer le cancer.

Question: Si, pour éviter un procès qui lui coûterait encore plus cher et pourrait provoquer l'interdiction de son glyphosate "Roundup", Bayer-Monsanto accepte de payer volontairement 10 milliards d'€uros à tous les plaignants tombés malades (le plus souvent, des cancers) suite à l'utilisation de son herbicide gravement polluant, cela ne signifie-t-il pas que Bayer-Monsanto reconnaît, dans les faits, que son produit est un poison ayant déjà répandu un incommensurable malheur, partout à travers le monde?

Partager cet article
Repost0
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 10:22

Pourquoi nos églises brûlent elles?

Partager cet article
Repost0
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 19:50
Partager cet article
Repost0
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 15:07
Message relayé:
Faire l’amour avec un masque
(et autres choses à ne pas faire en 2020)


Chère lectrice, cher lecteur,

D’abord, l’Organisation de la Santé (OMS) a dit: “Ne portez pas de masques.” [1]

Puis ils ont dit: “Il faut porter des masques.” [2]

Et puis : “Les masques ne servent pas à grand chose.” [3]

Et puis les géants d’Internet ont dit : “On vous censure si vous contredisez les recommandations de l’OMS” [4]

Pendant ce temps, les sites d’information, contredisant deux fois les recommandations de l’OMS (sur le masque et sur la distanciation sociale) ont dit : “Si vous faites l’amour, portez un masque”:

Comme je le disais, si vous n’avez pas l’impression de vivre dans plusieurs mondes parallèles, de plus en plus bizarres, simultanément… 

C’est que vous ne vivez pas encore en 2020!
 

La grande hypocrisie de 2020

Aujourd’hui, en France, les rassemblements de plus de 10 personnes sont toujours interdits, selon l’article 3 du décret du 31 mai 2020 sur l’état d’urgence sanitaire. Vous tombez sous le coup de la loi si, donc, vous vous mariez, organisez un baptême, ou un anniversaire en famille…

Il est interdit également de manifester contre l’interdiction des rassemblements.

En revanche, vous avez le droit de participer à une “manifestation non-autorisée”, depuis que, samedi 13 juin, le Conseil d’Etat, a, « suspendu l’interdiction générale et absolue de manifester sur la voie publique.»

“L’interdiction des manifestations sur la voie publique n’est justifiée par les risques sanitaires que lorsque les "mesures barrières" ne peuvent être respectées ou que l’événement risque de réunir plus de 5 000 personnes”, ont-ils précisé.

Le but était de permettre la manifestation “non-autorisée” organisée par le collectif La vérité pour Adama, qui devait partir de la place de la République à Paris et longer les boulevards.

Avec 13 000 personnes, la manifestation a largement dépassé la limite prévue par le Conseil d’Etat. Qu’à cela ne tienne, les forces de l’ordre ont reçu l’ordre de fermer les yeux sur cela également.

Mais là où l’on passe dans la 4e dimension de l’Absurdie, c’est que les forces de l’ordre ont aussi empêché le cortège de partir sur l’itinéraire prévu, ce qui revenait à confiner de force les manifestants sur la place de la République !!! Ils sont restés plusieurs heures serrés comme des sardines, bloqués, dans l’impossibilité totale de respecter les distances de sécurité et autres “mesures barrières” dont le Conseil d’Etat rappelait qu’elles étaient une condition sine qua non de la manifestation!!

Que faut-il attendre des mois qui viennent? Que faire pour survivre et ne pas participer à la folie collective où beaucoup de nos contemporains sont en train de sombrer??

Pour ne pas participer à la folie collective 

Voici quelques idées, qui n’engagent que moi:

1. N’ayez pas peur de la “seconde vague”

Tant que le monde sera monde, tant qu’il y aura des êtres vivants porteurs, par définition, de microbes, il y aura forcément des épidémies qui se produiront : première vague, seconde vague, centième vague… C’est le cas en particulier des infections respiratoires, telles que le Covid-19, qui reviennent en hiver. Mais ce phénomène universel ne justifie aucune paranoïa. Les épidémies actuelles, réelles, représentent bien assez de travail et de préoccupations. De même, la seconde vague de Covid-19, si elle devait se produire, pourra, ou non, être suivie d’une troisième, d’une quatrième, d’une centième. Personne n’en sait rien, mais en revanche ce qui est sûr est qu’on sait aujourd’hui beaucoup mieux diagnostiquer, traiter, les malades. On connaît de mieux en mieux les mesures d’urgence à prendre (respirateurs artificiels), la contagion, les personnes à risque. La seconde vague, si elle arrive, fera beaucoup moins de morts que la première, également parce qu’on n’attendra pas qu’il y ait des milliers d’infections avant d’agir.

2. Ne téléchargez pas l’application Stop Covid

Les applications de traçage de la population sont une atteinte fondamentale aux droits de l’Homme (liberté de circulation). Les organismes (Google, Facebook…) qui gèrent ces applications ne peuvent faire qu’une seule chose pour stopper l’épidémie: vous mettre en quarantaine si elles estiment que vous devenez porteur d’un risque. Il ne s’agit pas de vous soigner. Il ne s’agit même pas de savoir si vous êtes malade. Il s’agit de créer informatiquement des groupes de citoyens désignés comme “nuisibles” pour le reste de la population, et de les isoler, non à cause de ce qu’ils ont fait volontairement, ni même du risque réel qu’ils posent, mais parce qu’ils ont eu la malchance de passer au mauvais endroit au mauvais moment. Ceci n’est tout simplement pas compatible avec la dignité humaine ni les libertés fondamentales qui sont à la base de notre contrat social.

3. Attendez-vous à ce que les médias sèment la panique (à nouveau)

Les géants du Web et les médias sont les grands gagnants de la crise du Covid-19. Tous les records d’audience et de fréquentation des sites et des chaînes d’info ont été battus à l’occasion de la pandémie. Toute nouvelle “information” inquiétante, aussi fantaisiste soit-elle, et même si chacun sait qu’elle sera démentie dans les heures suivantes, reste pour eux du pain béni qui leur permet d’attirer les foules, de réaliser des “clics” et des “pages vues”.

Ils ne jouent plus leur rôle de contre-pouvoir, d’information transparente des citoyens, mais au contraire comme le bras armé de l’Etat pour convaincre la population d’accepter les plus graves atteintes à leurs droits fondamentaux.

Les gens doivent prendre conscience de cela et ne pas se laisser influencer par des sources qui ne sont là que pour leur confirmer leurs propres préjugés.

4. Soutenez les producteurs de nourriture autour de vous, ainsi que les petits commerces

Achetez, si vous le pouvez, votre viande, votre lait, vos œufs, à la ferme près de chez vous. Rejoignez une AMAP (association fournissant des paniers bios). Achetez la nourriture la plus fraîche que vous puissiez trouver, avec les circuits de production et distribution les plus courts. Démarrer un potager comme vous le pouvez. La santé, la joie, la résilience, commencent avec une bonne nourriture, un mode de vie sain (incluant des activités d’extérieur, au soleil), et une implication dans un travail. Ce que les agriculteurs savent bien.

5. Ne laissez pas les autres manipuler vos émotions
Toutes les façons de manipuler les émotions des foules sont exploitées à fond en ce moment. Images, vidéos, films, gros titres, Twitter, annonces, slogans… Protégez-vous de tout cela car, à chaque fois, il y a une personne derrière qui a intérêt à ce que vous écoutiez, et suiviez ce qu’elle dit. Essayez toujours de savoir pourquoi, et de déterminer si vraiment c’est dans votre intérêt et l’intérêt de tous.
6. Découvrez votre passion, et développez vos talents

La meilleure protection face aux mauvaises influences et aux manipulations est de développer vos talents, votre personnalité, vos passions, le plus loin possible, et dans le plus grand nombre de dimensions possibles. Plus votre vie intérieure est riche, structurée, active, moins vous êtes influençable. Plus vous avez de maîtrise sur votre propre vie et pouvez poser des choix cohérents, de long terme, bénéfiques pour vous. Chaque personne a un don à partager avec le monde. Quel est le vôtre?

7. Et enfin… faites l’amour… sans masque!

(je ne sais pas pourquoi j’ai écrit cela… mais c’est plus fort que moi. ça me paraît juste… important)

L’année 2020 est la plus folle de l’histoire de l’humanité. C’est une base intéressante pour devenir sage. Car ça ne peut aller que dans le bon sens !

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

Sources:

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 16:46

Le vaccin de tous les dangers

Le vaccin contenant une puce RFID arrive...

"Seringue qui devra être pré-remplie du vaccin contre le Covid-19, et scellée. Elle est équipée d’une puce RFID/NFC qui permettra au personnel qui vaccine de répertorier à qui, à quel moment, et à quel endroit, son contenu a été injecté."

Dans cette vidéo voir, en particulier, le passage à 2 minutes, qui indique l’insertion d’une puce RFID/NFC dans l’emballage, et qui permettra de savoir qui a reçu quelle injection.

Pourquoi a t-il été prévu que les seringues soient pré-chargées? Pourquoi faut-il savoir qui a reçu quel contenu de seringue? Qui pourra informer sur le contenu de ce liquide à l’heure où les accusations sont là quant à la présence dans les vaccins de nanoparticules dangereuses pour la santé? En tout cas pas le Swiss Vaccine Research Institute à qui la Confédération suisse veut couper les fonds (Lire ICI)!"

Description de la seringue à vaccin anti-covid avec puce RFID

Fox News dénonce Bill Gates

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 16:30

StopCovid, Health Data Hub: les données de santé
des Français aux mains des Américains?

"Comme le révèle l'association de défense des libertés sur internet la Quadrature du Net, un acteur, et pas des moindres, a accès à certaines informations concernant les utilisateurs de l'application: Google. La raison est simple: le système de vérification Captcha utilisé par StopCovid – qui permet de s'assurer que l'utilisateur est un humain et non robot –, propriété de Google, enregistre l'adresse IP du téléphone.

«Cela signifie que potentiellement, Google connaît l'identité de tous les portables qui utilisent StopCovid», résume dans les colonnes du Canard Enchaîné Arthur Messaud, de la Quadrature du Net.

comme le révèle l'association de défense des libertés sur internet la Quadrature du Net, un acteur, et pas des moindres, a accès à certaines informations concernant les utilisateurs de l'application : Google. La raison est simple : le système de vérification Captcha utilisé par StopCovid – qui permet de s'assurer que l'utilisateur est un humain et non robot –, propriété de Google, enregistre l'adresse IP du téléphone. «Cela signifie que potentiellement, Google connaît l'identité de tous les portables qui utilisent StopCovid», résume dans les colonnes du Canard Enchaîné Arthur Messaud, de la Quadrature du Net.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/75756-stopcovid-healthdatahub-donnees-sante-francais-aux-mains-americains

De plus:

"Le gouvernement a (...) décidé d'héberger le Health Data Hub – cette plateforme française chargée de mettre à disposition des scientifiques à des fins de recherche des données très personnelles relevant du secret médical – sur des serveurs ... Microsoft."

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/75756-stopcovid-healthdatahub-donnees-sante-francais-aux-mains-americains

StopCovid, Health Data Hub : les données de santé des Français aux mains des Américains ?

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/75756-stopcovid-healthdatahub-donnees-sante-francais-aux-mains-americains
StopCovid, Health Data Hub : les données de santé des Français aux mains des Américains ?

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/75756-stopcovid-healthdatahub-donnees-sante-francais-aux-mains-americains
Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 16:04

Oui, pourquoi le gouvernement français empêche-t-il
les médecins de soigner librement
les porteurs du Covid 19?

Oui, pourquoi le gouvernement français empêche-t-il les médecins de soigner librement les porteurs du Covid 19 ? Et ce, alors qu’il les autorise à leur donner un produit pour mettre fin à leur vie ? Et d’abord, est-ce que cet état de fait vous pose seulement question ? Nous, nous avons un avis et des réponses, mais nous préférons vous laisser y réfléchir par vous-mêmes…
Attention, gros bonus à la fin... : "La liberté de soigner"! (en musique!)
 
Dossier sur le coronavirus https://www.artemisia-college.info/op...
Infos et dossiers https://ecobio-attitude.org/
Infos et dossiers + documentaires (dont code) https://partisansfrancelibre.fr/ Infos et dossiers de géopolitique (dont code) https://partisansfrancelibre.org/ organisation (dont code) https://www.youtube.com/channel/UC38x... https://www.youtube.com/channel/UCowM...

Oui, pourquoi le gouvernement français empêche-t-il les médecins de soigner librement les porteurs du Covid 19?

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 15:37

Un chercheur de la FDA admet que les cellules virales
des vaccins peuvent "activer" les gènes
et propager davantage de maladies

Après la découverte de centaines de gènes du cancer dans les vaccins ROR, un chercheur de la FDA admet que les cellules virales des vaccins peuvent "activer" les gènes et propager davantage de maladies.

La Food and Drug Administration (FDA) américaine a publié les résultats d'une enquête qui a révélé que la matière cellulaire utilisée dans la fabrication de nombreux vaccins pour enfants est souvent contaminée par des virus responsables de maladies graves.

Menée par le docteur Arifa S. Khan, l'étude a porté sur les vaccins à base de virus, comme les vaccins contre la grippe saisonnière, qui sont fabriqués à partir de cellules vivantes ou de substrats cellulaires réplicables. Il s'avère que ces cellules à croissance continue sont souvent contaminées par des fragments viraux cachés qui sont de nature tumorigène, ce qui signifie qu'elles ont le potentiel de provoquer un cancer. Ces virus ont tendance à être latents, ce qui signifie qu'ils vivent "tranquillement" à l'intérieur des cellules avant de faire connaître leur présence plus tard sous la forme d'une maladie chronique.

Ainsi, une personne à qui l'on a injecté un vaccin contenant ces virus cancérigènes peut ne souffrir de conséquences sur sa santé que longtemps après avoir été piquée - nous parlons de nombreuses années, dans certains cas.

"Dans certains cas, les lignées cellulaires utilisées peuvent être tumorigènes, c'est-à-dire qu'elles forment des tumeurs lorsqu'elles sont injectées à des rongeurs", explique clairement le document de la FDA. "Certaines de ces lignées cellulaires tumorigènes peuvent contenir des virus cancérigènes qui ne se reproduisent pas activement. Ces virus sont difficiles à détecter avec les méthodes habituelles. Ces virus latents, ou "silencieux", représentent une menace potentielle, car ils pourraient devenir actifs dans les conditions de fabrication des vaccins".

Alors même que le corps médical continue d'insister sur le fait que tous les vaccins sont "sûrs et efficaces", ces conclusions réitèrent le fait que la vaccinologie, du moins telle que nous la connaissons actuellement, est un canular total. Il n'y a pas un seul vaccin qui ait été correctement testé contre un véritable placebo inerte, et nous savons maintenant que beaucoup d'entre eux sont également contaminés par des virus pathogènes.

Pourquoi la FDA ne fait-elle que tester les substrats de cellules vaccinales alors qu'ils sont déjà présents dans les vaccins depuis des décennies? Bien que ce ne soit certainement pas le type d'information qui nous obligerait à nous retrousser les manches de si tôt, la FDA affirme qu'elle travaille sur de nouveaux moyens d'activer ces virus latents avant qu'ils ne soient injectés aux êtres humains, afin de les désactiver.

Mais pourquoi cela n'a-t-il pas été fait il y a longtemps, avant que la FDA n'approuve ces vaccins? Il semblerait que la FDA essaie simplement de faire le ménage maintenant que les questions de santé liées aux vaccins sont de plus en plus examinées. La FDA sait qu'elle est responsable de l'approbation de tous ces vaccins mortels et fait maintenant semblant de se soucier de la sécurité des vaccins en menant une science réactionnelle plutôt que la science préliminaire qu'elle aurait dû mener il y a longtemps déjà.

L'agence essaie aussi probablement de donner l'impression qu'elle fait quelque chose en réponse à la découverte récente de quelque 560 gènes du cancer dans le séquençage des gènes humains pour le vaccin combiné de GlaxoSmithKline (GSK) contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle (MMRV). La notice d'emballage du vaccin RORV de GSK révèle clairement que les quatre principaux virus de ce vaccin sont tous produits séparément dans des cellules d'embryon de poulet (rougeole et oreillons) ou dans des cellules diploïdes humaines MRC-5 (rubéole et varicelle), cette dernière série étant le coupable cancérigène identifié.

Où en était la FDA dans la détection de ce danger avant que la communauté scientifique indépendante ne le fasse? Elle n'a rien fait, bien sûr, car la FDA est trop occupée à s'attaquer aux plantes et aux herbes naturelles pour passer du temps à s'assurer que les vaccins "obligatoires" sont sans danger pour les enfants.

Pendant tout ce temps, des vaccins contenant des virus cancérigènes ont continué à être injectés dans le corps de jeunes enfants pour leur "sécurité", sur la base d'une "science" qui n'existait pas en réalité, parce que la FDA ne s'est jamais donné la peine de la mener, ou d'exiger qu'elle le soit. Et maintenant, les taux de cancer montent en flèche, la FDA étant largement responsable. La FDA admet maintenant que les premiers vaccins, comme ceux contre la polio et la variole, étaient également contaminés par des virus cancérigènes.

Il est intéressant de noter que la FDA vient seulement de se pencher sur le virus de l'immunodéficience simienne (VIS) et le virus spumeux simien (VSS), dont nous avons longtemps averti qu'ils constituaient une autre source de virus cancérigènes.

Il s'avère que certains des premiers vaccins, notamment ceux contre la polio et la variole, contiennent des reins de singe, de porc et d'autres cellules étrangères dont nous savons maintenant qu'elles sont contaminées par le VIS, le VSS et divers autres virus cancérigènes qui auraient dû être identifiés bien avant que l'utilisation commerciale de ces vaccins ne soit autorisée. La FDA affirme qu'une autre enquête sur les interactions du VSS et du VIS dans des modèles de singes pourrait aider à identifier l'impact de ces virus sur les humains auxquels ils sont injectés par la vaccination. Tout ce que la FDA découvrira grâce à cette enquête affectera également, semble-t-il, l'avenir des décisions politiques en matière de don de sang.

NDLR: Quand on voit le cirque qu’ils font encore pour un coronavirus, qui plus est le prétexte pour imposer un nouveau… vaccin!

Source: https://www.newstarget.com/2019-11-13-fda-admits-vaccines-may-spread-more-disease.html

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 15:33

Pourquoi je ne porte pas de masque

Les risques pour la santé à porter un masque

«Il n'existe aucune preuve que le port d'un masque par des personnes en bonne santé puisse empêcher d'être infecté par des virus respiratoires», exprime l'OMS.

Etude de l'institut national de la santé du Québec: https://www.inspq.qc.ca/sites/default...

J'ai décidé de ne pas porter de masque depuis le départ de cette crise sanitaire. Suis-je irresponsable, égoïste, inconscient, fou ou criminel? Ou alors cela repose-t-il sur des données des connaissances et des données tangibles et valables?

Pourquoi je ne porte pas de masque

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 12:30

La théorie des exosomes

Voulez-vous vraiment faire ce test?

Qu'est-ce qu'un exosome?

"Nous vivons dans un monde où tout est toxique, l'eau, l'air, la nourriture et même (et surtout!) les médicaments. Et le stresse, lui-même, peut être toxique.

Imaginons maintenant que toutes ces toxines soient un poison au niveau cellulaire. Imaginons encore que les cellules aient une défense et répondent à cette situation en empaquetant le matériel génétique empoisonné, de l'ARN ou de l'ADN, et en l’éjectant hors de la cellule dans de minuscules boules de protéines – appelons ces boules de matériel génétique «exosomes».

Imaginons que les exosomes puissent agir comme des messages pour alerter d'autres cellules de la présence d'un poison particulier; ainsi, à travers tout le corps, de plus en plus de cellules se mettent à capturer la matière toxique et à l’évacuer.

Ajoutons qu’à certaines périodes de l'année, en raison des cycles de température, l’homme a tendance à purger un grand nombre de ces matériels génétiques empoisonnés hors du corps, provoquant ainsi des symptômes de maladie.

Mais ces exosomes ne provoquent pas la maladie et ne sont pas contagieux, bien qu'ils semblent se propager dans tout le corps.

Ceci est la théorie des exosomes."

La théorie des exosomes

La théorie des exosomes

Nota Bene: Si ce n'est pas la bonne vidéo qui s'affiche ci-dessous (cela arrive avec Over-Blog, qui semble parfois "se mélanger les pinceaux" en affichant des vidéos appartenant à d'autres articles du site), il suffit de cliquer sur l'hyperlien ci-dessus pour arriver sur la bonne vidéo sur la page youtube correspondante...

Théorie des exosomes

"En dévoilant le mensonge fondamental de ce virus, nous exposerions, en fait, le mensonge sous-jacent de la théorie des germes, en général. Nous couperions la première branche fondamentale de la médecine allopathique, et elle pourrait tomber. Nous pourrions avoir la clef pour gagner non seulement la bataille mais même guerre. Avec le plus grand respect, Michey Landings."

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 12:15
Ce que nous apprend le coronavirus
sur l’évolution humaine & terrestre,

avec le Dr Zach Bush
 
 
Les travaux du docteur Zach Bush, médecin et enseignant multidisciplinaire, portent sur l’immunité et le microbiome, le rôle des écosystèmes du sol et de l'eau dans la génomique humaine. Son approche globale ouvre de nouvelles perspectives sur les causes profondes des problèmes et les moyens de les résoudre à la source.
 


Extraits

(…) Le SRAS et le MERS sont apparus et ont disparu, sans vaccin. Ces phénomènes traversent constamment notre environnement et nous mettons à la une de l'actualité certains d’entre eux.
 
Comment diable pouvez-vous croire que ce coronavirus est nouveau ? (…) Il y a 10 puissance 31 virus dans l’air, autant de virus dans l’océan, et autant dans les sols. Ils nous entourent, nous les absorbons littéralement, nous les respirons par notre peau, par nos oreilles, par nos yeux, par tous nos systèmes, nous sommes des machines à absorber l'information génomique depuis notre origine; ces microbes font partie de notre expérience biologique quotidienne normale.
 
(…) Il existe sur la planète un langage génomique que nous avons appelé virus, et dont nous avons fait notre ennemi. De cette interprétation du langage génomique, du langage de la vie, nous avons tiré un récit accablant. Mais il existe une autre façon de raconter l’histoire, qui dit que la vie est adaptative, régénératrice, constamment à la recherche de solutions, et que ce sont justement les virus qui nous permettent de faire tout cela. C'est comme ça que nous solutionnons les problèmes, c'est comme ça que la vie a toujours fait, et par conséquent si vous maudissez un virus, vous maudissez le langage de la vie elle-même.
 
Quand un écosystème est carencé à 90%, les «mauvaises» herbes apparaissent et finissent par envahir la zone, comme elles le font dans votre jardin si vous passez le motoculteur ou que vous détruisez l'écosystème équilibré d’une prairie. De nouvelles variétés de plantes surgissent qui n'étaient pas là lorsqu’il y avait de la biodiversité. Elles n’étaient pas visibles mais pourtant bien présentes puisque leurs graines étaient suffisamment nombreuses dans l'environnement pour se manifester dès lors que les paramètres biologiques et physico-chimiques du terrain leur seraient favorables. Les agriculteurs qui pratiquent une agriculture régénératrice nous apprennent que les « mauvaises » herbes ne sont jamais le problème, elles sont le symptôme de l'effondrement de la biodiversité et je dirais la même chose pour la polio, le VIH et toutes les infections. (…)
 
Et pourtant, en tant que médecins on nous a appris à tuer ces méchants microbes, en tant qu'agriculteurs on nous a appris à tuer ces mauvaises herbes. Donc nous nous précipitons pour les exterminer, puis nous nous demandons pourquoi ces mauvaises herbes sont encore plus envahissantes l'année suivante (…)
  • (…) Nous n'avons jamais testé des millions de personnes pour voir qui avait vraiment la grippe. Si nous avions fait avec la grippe ce que nous faisons aujourd’hui avec le Covid, nous aurions créé des paniques au cours des 20 dernières années.
  • (…) La quantité d'informations génomiques dans l'atmosphère, les sols et les systèmes hydriques dépasse la puissance d’analyse de nos super pouvoirs informatiques. 
  • (…) L'Américain moyen se balade maintenant avec seulement 10% environ du microbiome intestinal qu’il devrait avoir, c’est-à-dire que nous sommes déficients à 90%.
  • (…) Un microbe est un organisme qui a trouvé sa niche dans un écosystème endommagé en voie de restauration, et il joue son rôle en nous ramenant à la biodiversité. 
  • (…) La nature n'a eu que très peu de raisons d'effectuer des changements génomiques vraiment rapides au cours des derniers milliers d'années… jusqu'à ce que nous propulsions l'agriculture industrielle à son niveau actuel. Maintenant avec environ 2 milliards de litres d'antibiotiques déversés dans nos sols chaque année, nous exerçons une pression extraordinaire sur le microbiome, et le microbiome accélère la génération de matériels génétiques que nous appelons virus, parce qu'il doit s'adapter plus vite qu’il n’a jamais eu besoin de le faire au cours des 55 derniers millions d'années. (…)
On a vu le taux de mortalité chuter soudainement et s’approcher de zéro, non parce que les gens étaient confinés, mais parce que le niveau de pollution est passé sous les 40 microns par mètre cube d'air dans les deux semaines qui ont suivi la cessation de l'activité dans le Hubei.
  • (…) Alors que fait le virus? Le virus semble démasquer la toxicité de notre environnement. Les personnes qui meurent sont en général dans des régions où il y a de forts résidus agricoles de Roundup associés à de forts résidus de particules de polluants atmosphériques inférieures à 2,5 microns. (…) En Chine, dans le Hubei, les niveaux de microparticules sont 40 fois plus élevés qu'à New York. Et il faut savoir que cette méga-pollution de l'air contient notamment du cyanure, et que le cyanure est un composant connu de la pollution atmosphérique en général. Nous avons dépassé les seuils de sécurité en matière de cyanure à maintes reprises et rien n'a été fait. (…) Et quelques mois plus tard, nous voyons des gens mourir de quelque chose qui ressemble à un empoisonnement au cyanure (hypoxie ou carence en oxygène). (…)
  • (...) La transmission virale se fait principalement par les particules aériennes (…), sur des distances incontrôlables et souvent inhabitées, et non par les particules liquides des postillons (d’où l’inutilité des masques et de la distanciation).
  • (…) Dès que le premier bateau de croisière a fait escale à Oakland, nous avions tous les éléments pour savoir que l’événement n’était pas fatal. (…) Au lieu de tirer les leçons du passé, nous avons réagi comme s’il s’agissait d’un virus nouveau et vicieux (…). Ce préjugé a tué des gens, nous étions incapables de répondre à la réalité de la situation que nous avions sous le nez, parce que franchement, en tant que médecins, nous avons subi un lavage de cerveau qui nous empêche d'utiliser nos yeux, notre nez, nos doigts et notre système sensoriel pour examiner un patient. Nous ne croyons rien tant que cela n’est pas confirmé par une étude sérologique en laboratoire ou un IRM (…) et c’est pour cela que nous perdons nos patients.
Et nous mourons seuls par peur d'un matériel génétique qui flotte dans l'air depuis la nuit des temps.
  • (…) Si des crimes contre l'humanité sont exercés en ce moment, je ne crois pas que ce soit dans un laboratoire militaire, mais plutôt dans ces Unités de soins intensifs où les patients meurent seuls. À quel autre moment dans l'Histoire avons-nous décidé qu'il fallait laisser les membres de notre communauté mourir seuls, en masse? On apprend aux marines à ne jamais laisser un soldat sur le champ de bataille (…). Quel niveau de peur avons-nous introduit dans l'humanité pour en arriver là? Et nous avons généré ce niveau de peur autour d'un virus dont la mortalité est similaire à celle de la grippe. Que fait de nous cette tyrannie de la peur? Nous sommes en train de déchirer le tissu même de ce que signifie être humain, ce besoin inné d’être reliés quoiqu’il arrive.

Que nous apprend le coronavirus?

Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 22:14
Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:39
Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:29

Trump n'est pas contrôlé par Big Pharma

Il serait même opposé à la vaccination coërcitive

Mais l'OMS et le CDC, oui!:

Le CDC et l’OMS entretiennent des liens consentis avec l’industrie des vaccins
https://cogiito.com/societe/le-cdc-et-loms-entretiennent-des-liens-consentis-avec-lindustrie-des-vaccins/

Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:22
Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:13

Alice n'est pas Jeanne d'Arc
et ne finira pas au bûcher!

 
"Nous ne pouvons plus dire "Nous sommes trop petits": Nous sommes immenses!!! Ils ont voulu nous faire croire en notre pâle médiocrité. Raté: on a ouvert les yeux. Juste à temps. Maintenant debout!!
Le site OneNation: https://onenation.xyz
Le lien pour retrouver virtuellement la Tribu s'y trouve quelque part

 

Alice ne finira pas au bûcher, mais les papiers d'identité oui!

Partager cet article
Repost0