Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 18:00

Des "tests" extrêmement suspects

 

Fait: L’échantillon des tests du Covid par la méthode PCR, est recueilli à l’aide d’un écouvillon de 15 cm de long à travers le nez

Pourquoi?

Question: L’écouvillon touche la lame criblée sensible donnant accès direct au cerveau. Y a-t-il un dessein caché derrière ces tests?

Déployés dans le monde entier, en gros conformément au programme 1-3-30 de la fondation Rockefeller, les tests du Covid sont au cœur de la phase actuelle de l’opération CoronavirusPlus le nombre de gens testés est grand, plus le nombre de cas positifs enregistrés est grand. Cela alimente l’histoire officielle et maintient la peur afin de justifier toujours plus de tyrannie. 

Or, ce qui est en cours pourrait bien être autre chose. Il faut se demander si les tests du Covid ne seraient pas en fait le moyen rusé d’accéder secrètement à notre corps, en particulier à notre cerveau

Les écouvillons nasaux utilisés (dits nasopharyngiens ou oropharyngés) sont incroyablement longs, environ 15 cm, ce qui veut dire qu’ils atteignent le fond de la gorge. Y a-t-il une raison médicale faisant que les écouvillons doivent être aussi longs? Ces tests particuliers du Covid sont ceux utilisant la méthode PCR; j’ai expliqué dans d’autres articles que ce genre de test est faillible et inapproprié. Est-il possible qu’ils servent à infecter subrepticement les gens avec un agent pathogène, ou bien à les vacciner avec le vaccin prétendu toujours en développement, ou même à leur implanter une micropuce?

 

Tests du Covid: Visent-ils la lame criblée?

 

Chez l’homme, la lame criblée est un important os mitoyen, entre le crâne et la cavité nasale, traversé par les nerfs du sens de l’odorat. Cette partie du corps est très délicate et fragile. Pourquoi diable les tests du Covid sont-ils pratiqués avec un écouvillon qui peut piquer et pousser cet os fragile? Est-ce parce qu’il permet d’accéder au cerveau? Jim Stone a récemment fait allusion à cela dans un article intitulé "The Coronavirus test is not credible and likely to be for clandestine brain access" [Le test du coronavirus n'est pas crédible et est susceptible d’accéder clandestinement au cerveau]:

«Ils prétendent que le virus abîme le système nerveux chez un grand pourcentage de gens, qu’il induit des nuisances neurologiques durables et des lésions cérébrales. Mais j’aimerais demander si c’est vraiment un virus qui fait ça, ou si ce sont les tests? Mes amis, le test du Coronavirus lui-même, dans de nombreux cas (il en existe probablement différents types), mais dans de nombreux cas, est manifestement ce qui occasionne les lésions cérébrales

Et il est facile de l’expliquer.

«La plupart des tests (tous ceux qui exigent un écouvillon incroyablement long) prélèvent des échantillons sur la lame criblée, un os de quelques millimètres d’épaisseur, situé au plafond de la cavité nasale. Il est percé de nombreux trous qui donnent directement dans la cavité cérébrale. Dans ces trous passent les nerfs olfactifs, et ils sont nombreux (l’os est semblable à un tamis). Si vous vouliez bousiller quelqu’un en lui implantant en secret dans le cerveau, un virus, de la nanotechnologie ou une micropuce, cet endroit serait idéal pour le faire. Un médecin pourrait peut-être extraire la micropuce, mais personne d’autre ne pourrait le faire sans perforer cet os très mince (qui n’est même pas vraiment de l’os, environ la moitié étant des nerfs). Ceux qui tenteraient de l’extraire finiraient sans doute par se suicider. Tout produit chimique, virus, nanotechnologie, tout ce qui est placé là, a accès direct au cerveau. Et vous pouvez abandonner l’idée de l’enlever, une fois qu’il est là, il y est. Une fois placé, il sera littéralement sur le cerveau, et il rentrera directement dedans.

«Les gens se plaignent que les tests sont atrocement douloureux et que la douleur dure des jours. Pour quelle raison les tests devraient-ils toucher la partie du corps humain la plus à portée du cerveau? Est-ce que ceux qui font passer ces tests le font coûte que coûte? Les tests d’ADN exigent un simple prélèvement buccal, et il est ridicule de penser que tout test viral – puisqu’on est censé propager le virus en toussant – ne puisse pas se faire ainsiQuelque chose cloche avec ces tests. Il ne s’agit sûrement pas de tests, du moins ceux où le cerveau est littéralement écouvillonné. Il n’est pas étonnant qu’ils soient douloureux pendant des jours et que les nerfs olfactifs soient déglingués. Sont-ils abîmés par ce qui se trouve sur l’écouvillon? C’est probablement ce qui fait que les gens perdent définitivement le sens de l’odorat. [NdT: La perte de l’odorat est l’un des symptômes de la nouvelle grippe.]

«Je parie que vous ne vous doutiez pas que ce test est à ce point vicieuxLe bon sens impose de l’éviter à tout prix.

«C’est vrai, j’avais regardé cet article il y a quelques jours, et sur le moment, je l’avais écarté… Je m’imaginais qu’il est impossible que ces monstres se servent de leurs méthodes barbares de ‘test PCR’ pour endommager le cerveau… Éthique mise à part, il m’était impossible d’intégrer que ces immondes créatures soient d’une bassesse aussi horrible… Mais encore une fois, ne sommes-nous pas confrontés à des monstres dénués de conscience humaine?»

Voici une autre citation prise sur le même site Internet, mais son auteur n’est plus Jim Stone:

«…Ils ont fait les ‘tests’ en insérant un putain d’écouvillon de 15 cm de long dans les narines de chacun, jusqu’à atteindre le fond des voies nasales. Ensuite, pendant environ 10 à 15 secondes, les testeurs ont fait tourner les écouvillons dans les narines… Ensuite, ils ont retiré les écouvillons et les ont insérés dans des tubes à essai pour les envoyer à ‘analyser’ dans les laboratoires… Honnêtement, j’ai dû m’arrêter pour réfléchir un moment. En premier lieu, pourquoi diable auraient-ils besoin d’insérer un écouvillon aussi long jusqu’au fond des voies nasales? Et puis il me semble aussi très barbare de faire tourner les écouvillons contre la paroi à l’arrière du conduit nasal, contre les tissus mous! Est-ce que simplement ce geste peut endommager la paroi et créer un scénario bien pire que ce dont est capable le fameux ‘virus’?

«Et tous les gens à qui j’ai parlé m’ont raconté la même histoire. Ils avaient des ‘maux de tête’, parfois la sensation de nausée, et par la suite de fortes douleurs aux sinus… Comme je souffre depuis toujours de céphalées dues à la sinusite, que j’ai cette douleur à l’arrière des cavités nasales depuis des années, je sais ce qu’ils endurent… Et tout cela juste pour recueillir un ‘échantillon’ de supposé rétrovirus’, pour détecter sa présence? Encore une fois, ça a l’air un tantinet barbare, et je pense qu’au lieu d’aller risquer d’endommager le fond des fosses nasales, il existe des moyens bien plus simples de recueillir des échantillons de tissus

Il y a quelque chose de très suspect dans ces tests du Covid. À tout le moins, rappelons-nous que des lots de tests du Covid se sont avérés contaminés, parfois par le Coronavirus lui-même (par exemple aux États-Unis et au Royaume-Uni), bien que les censeurs prétendent que le ‘virus’ ne pourrait pas se propager ou infecter les gens, qu’il invaliderait simplement le résultat des tests. Étant donné l’objectif des mondialistes (Nouvel Ordre Mondial), de micropucer la population entière, je ne ferais pas l’impasse sur le fait qu’ils emploient, à l’insu des populations, sous le prétexte de les aider, une méthode aussi horrible et secrète afin de mener à bien leur sombre dessein.

Pointer un laser sur la tête, affaiblit-il la glande pinéale?

Sur le thème des interventions médicales invasives, avant d’en arriver aux vaccins et aux micropuces, voire aux tests nasopharyngés, que faut-il penser des pistolets laser servant à mesurer la température? Vous avez peut-être la malchance de vivre dans une région où les entreprises se chargent maintenant du dépistage thermique en pointant un pistolet laser sur le front. Mis à part les conséquences pour la santé, il s’agit d’un conditionnement flagrant et dégoûtant dont le but est d’habituer les gens à avoir une arme braquée sur la tête. Pensez à ce que nous permettons si nous acceptons cette nouvelle normalité, où des instruments en forme d’armes à feu sont régulièrement pointés vers la tête des gens. Pensez au tort énorme que nous faisons aux enfants, en les laissant s’habituer à ça. Cette intéressante vidéo explique que le rayon infrarouge de l’instrument peut endommager la glande pinéale, porte d’entrée du royaume des énergies et de la conscience supérieures. L’homme de la vidéo cite une infirmière australienne:

«Je suis vraiment inquiète … sommes-nous insensibles au point de viser la tête et occasionner aussi d’éventuels problèmes de santé en dirigeant un rayon infrarouge vers la glande pinéale?

«Dans le centre commercial où je suis allée, les gens faisaient la queue pour qu’un employé, qui n’était manifestement pas médecin et ne savait pas s’y prendre correctement, prenne leur température. Lorsque mon tour est venu, beaucoup de gens ont été choqués quand j’ai pris le thermomètre en forme de pistolet qu’il dirigeait vers mon front, et l’ai redirigé vers mon poignet. J’ai parlé doucement mais fermement en disant à cet employé que le thermomètre infrarouge ne doit jamais être pointé sur le front, surtout pas avec les bébés et les jeunes enfants. De plus, il faut avoir des connaissances élémentaires pour bien prendre la température. Ainsi, placer le thermomètre sur le poignet ou le coude, est bien plus précis et bien moins nocif. Il était très dérangeant pour moi de voir les enfants s’habituer à avoir une sorte de pistolet braqué sur le front, sans parler des adultes qui ne bronchaient pas, comme si tout ça était normal et acceptable.

«En tant que professionnelle de santé, je refuse de braquer un rayon infrarouge directement sur la glande pinéalequi est située juste au centre du front. Or, la plupart des gens acceptent de vivre ça plusieurs fois par jour! La glande pinéale doit être protégée, elle est essentielle pour notre santé actuelle et future.

«Le thermomètre infrarouge standard absorbe l’infrarouge, mais n’en émet pas. Ainsi, de ce point de vue, ils sont sûrs. Le problème de sécurité vient des thermomètres laser, qui émettent un rayon de lumière pour mettre marquer l’endroit visé, afin de garantir la précision de la mesure. Ce rayon lumineux appartient à la catégorie des lasers de classe II, qui émettent moins d’un milliwatt de lumière visible et peuvent être vendus comme ‘pointeurs’ servant à focaliser l’attention sur des informations de tableaux intelligents ou de tableaux blancs lors de conférences. Bien qu’ils soient généralement considérés sans danger, si on regarde le rayon, ils peuvent endommager la rétine. Les lasers produisent un rayon lumineux intense, capable de créer des lésions thermiques dans les tissus. Le danger grandit avec la distance; plus vous êtes proche du laser, plus sera grave l’éventuelle blessure. “

Ultimes pensées

Cet article a pour but de sensibiliser et de poser des questions. Il ne dit pas ce que sont vraiment ces tests du Covid, ni s’ils sont conçus avec une arrière-pensée maléfique. Espérons que ces premières questions inciteront à initier une enquête plus approfondie; à tout le moins, qu’elles pousseront à être sceptique quant à l’idée de passer volontairement ces tests. Il doit être évident maintenant que rien n’est bénin dans l’opération Coronavirus, même pas les tests. Chaque aspect de ce projet doit être examiné avec soin

Se soumettre au test, équivaut à admettre tacitement qu’il marche et est nécessaire pour la santé et la sécurité publiques – deux choses qui sont manifestement fausses.

The Freedom ArticlesMakia Freeman, 29 juillet 2020

Adaptation en français de Petrus Lombard

Source link

 

Source: https://monde.taibaweb.com/index.php/2020/08/01/moyen-dinfecter-ou-dinserer-un-implant/

Des "tests" extrêmement suspects

 

Fait: L’échantillon des tests du Covid par la méthode PCR, est recueilli à l’aide d’un écouvillon de 15 cm de long à travers le nez

Pourquoi?

Question: L’écouvillon touche la lame criblée sensible donnant accès direct au cerveau. Y a-t-il un dessein caché derrière ces tests?

Déployés dans le monde entier, en gros conformément au programme 1-3-30 de la fondation Rockefeller, les tests du Covid sont au cœur de la phase actuelle de l’opération CoronavirusPlus le nombre de gens testés est grand, plus le nombre de cas positifs enregistrés est grand. Cela alimente l’histoire officielle et maintient la peur afin de justifier toujours plus de tyrannie. 

Or, ce qui est en cours pourrait bien être autre chose. Il faut se demander si les tests du Covid ne seraient pas en fait le moyen rusé d’accéder secrètement à notre corps, en particulier à notre cerveau

Les écouvillons nasaux utilisés (dits nasopharyngiens ou oropharyngés) sont incroyablement longs, environ 15 cm, ce qui veut dire qu’ils atteignent le fond de la gorge. Y a-t-il une raison médicale faisant que les écouvillons doivent être aussi longs? Ces tests particuliers du Covid sont ceux utilisant la méthode PCR; j’ai expliqué dans d’autres articles que ce genre de test est faillible et inapproprié. Est-il possible qu’ils servent à infecter subrepticement les gens avec un agent pathogène, ou bien à les vacciner avec le vaccin prétendu toujours en développement, ou même à leur implanter une micropuce?

Tests du Covid: Visent-ils la lame criblée?
 

Chez l’homme, la lame criblée est un important os mitoyen, entre le crâne et la cavité nasale, traversé par les nerfs du sens de l’odorat. Cette partie du corps est très délicate et fragile. Pourquoi diable les tests du Covid sont-ils pratiqués avec un écouvillon qui peut piquer et pousser cet os fragile? Est-ce parce qu’il permet d’accéder au cerveau? Jim Stone a récemment fait allusion à cela dans un article intitulé "The Coronavirus test is not credible and likely to be for clandestine brain access" [Le test du coronavirus n'est pas crédible et est susceptible d’accéder clandestinement au cerveau]:

«Ils prétendent que le virus abîme le système nerveux chez un grand pourcentage de gens, qu’il induit des nuisances neurologiques durables et des lésions cérébrales. Mais j’aimerais demander si c’est vraiment un virus qui fait ça, ou si ce sont les tests? Mes amis, le test du Coronavirus lui-même, dans de nombreux cas (il en existe probablement différents types), mais dans de nombreux cas, est manifestement ce qui occasionne les lésions cérébrales

Et il est facile de l’expliquer.

«La plupart des tests (tous ceux qui exigent un écouvillon incroyablement long) prélèvent des échantillons sur la lame criblée, un os de quelques millimètres d’épaisseur, situé au plafond de la cavité nasale. Il est percé de nombreux trous qui donnent directement dans la cavité cérébrale. Dans ces trous passent les nerfs olfactifs, et ils sont nombreux (l’os est semblable à un tamis). Si vous vouliez bousiller quelqu’un en lui implantant en secret dans le cerveau, un virus, de la nanotechnologie ou une micropuce, cet endroit serait idéal pour le faire. Un médecin pourrait peut-être extraire la micropuce, mais personne d’autre ne pourrait le faire sans perforer cet os très mince (qui n’est même pas vraiment de l’os, environ la moitié étant des nerfs). Ceux qui tenteraient de l’extraire finiraient sans doute par se suicider. Tout produit chimique, virus, nanotechnologie, tout ce qui est placé là, a accès direct au cerveau. Et vous pouvez abandonner l’idée de l’enlever, une fois qu’il est là, il y est. Une fois placé, il sera littéralement sur le cerveau, et il rentrera directement dedans.

«Les gens se plaignent que les tests sont atrocement douloureux et que la douleur dure des jours. Pour quelle raison les tests devraient-ils toucher la partie du corps humain la plus à portée du cerveau? Est-ce que ceux qui font passer ces tests le font coûte que coûte? Les tests d’ADN exigent un simple prélèvement buccal, et il est ridicule de penser que tout test viral – puisqu’on est censé propager le virus en toussant – ne puisse pas se faire ainsiQuelque chose cloche avec ces tests. Il ne s’agit sûrement pas de tests, du moins ceux où le cerveau est littéralement écouvillonné. Il n’est pas étonnant qu’ils soient douloureux pendant des jours et que les nerfs olfactifs soient déglingués. Sont-ils abîmés par ce qui se trouve sur l’écouvillon? C’est probablement ce qui fait que les gens perdent définitivement le sens de l’odorat. [NdT: La perte de l’odorat est l’un des symptômes de la nouvelle grippe.]

«Je parie que vous ne vous doutiez pas que ce test est à ce point vicieuxLe bon sens impose de l’éviter à tout prix.

«C’est vrai, j’avais regardé cet article il y a quelques jours, et sur le moment, je l’avais écarté… Je m’imaginais qu’il est impossible que ces monstres se servent de leurs méthodes barbares de ‘test PCR’ pour endommager le cerveau… Éthique mise à part, il m’était impossible d’intégrer que ces immondes créatures soient d’une bassesse aussi horrible… Mais encore une fois, ne sommes-nous pas confrontés à des monstres dénués de conscience humaine?»

Voici une autre citation prise sur le même site Internet, mais son auteur n’est plus Jim Stone:

«…Ils ont fait les ‘tests’ en insérant un putain d’écouvillon de 15 cm de long dans les narines de chacun, jusqu’à atteindre le fond des voies nasales. Ensuite, pendant environ 10 à 15 secondes, les testeurs ont fait tourner les écouvillons dans les narines… Ensuite, ils ont retiré les écouvillons et les ont insérés dans des tubes à essai pour les envoyer à ‘analyser’ dans les laboratoires… Honnêtement, j’ai dû m’arrêter pour réfléchir un moment. En premier lieu, pourquoi diable auraient-ils besoin d’insérer un écouvillon aussi long jusqu’au fond des voies nasales? Et puis il me semble aussi très barbare de faire tourner les écouvillons contre la paroi à l’arrière du conduit nasal, contre les tissus mous! Est-ce que simplement ce geste peut endommager la paroi et créer un scénario bien pire que ce dont est capable le fameux ‘virus’?

«Et tous les gens à qui j’ai parlé m’ont raconté la même histoire. Ils avaient des ‘maux de tête’, parfois la sensation de nausée, et par la suite de fortes douleurs aux sinus… Comme je souffre depuis toujours de céphalées dues à la sinusite, que j’ai cette douleur à l’arrière des cavités nasales depuis des années, je sais ce qu’ils endurent… Et tout cela juste pour recueillir un ‘échantillon’ de supposé rétrovirus’, pour détecter sa présence? Encore une fois, ça a l’air un tantinet barbare, et je pense qu’au lieu d’aller risquer d’endommager le fond des fosses nasales, il existe des moyens bien plus simples de recueillir des échantillons de tissus

Il y a quelque chose de très suspect dans ces tests du Covid. À tout le moins, rappelons-nous que des lots de tests du Covid se sont avérés contaminés, parfois par le Coronavirus lui-même (par exemple aux États-Unis et au Royaume-Uni), bien que les censeurs prétendent que le ‘virus’ ne pourrait pas se propager ou infecter les gens, qu’il invaliderait simplement le résultat des tests. Étant donné l’objectif des mondialistes (Nouvel Ordre Mondial), de micropucer la population entière, je ne ferais pas l’impasse sur le fait qu’ils emploient, à l’insu des populations, sous le prétexte de les aider, une méthode aussi horrible et secrète afin de mener à bien leur sombre dessein.

Pointer un laser sur la tête, affaiblit-il la glande pinéale?

Sur le thème des interventions médicales invasives, avant d’en arriver aux vaccins et aux micropuces, voire aux tests nasopharyngés, que faut-il penser des pistolets laser servant à mesurer la température? Vous avez peut-être la malchance de vivre dans une région où les entreprises se chargent maintenant du dépistage thermique en pointant un pistolet laser sur le front. Mis à part les conséquences pour la santé, il s’agit d’un conditionnement flagrant et dégoûtant dont le but est d’habituer les gens à avoir une arme braquée sur la tête. Pensez à ce que nous permettons si nous acceptons cette nouvelle normalité, où des instruments en forme d’armes à feu sont régulièrement pointés vers la tête des gens. Pensez au tort énorme que nous faisons aux enfants, en les laissant s’habituer à ça. Cette intéressante vidéo explique que le rayon infrarouge de l’instrument peut endommager la glande pinéale, porte d’entrée du royaume des énergies et de la conscience supérieures. L’homme de la vidéo cite une infirmière australienne:

«Je suis vraiment inquiète … sommes-nous insensibles au point de viser la tête et occasionner aussi d’éventuels problèmes de santé en dirigeant un rayon infrarouge vers la glande pinéale?

«Dans le centre commercial où je suis allée, les gens faisaient la queue pour qu’un employé, qui n’était manifestement pas médecin et ne savait pas s’y prendre correctement, prenne leur température. Lorsque mon tour est venu, beaucoup de gens ont été choqués quand j’ai pris le thermomètre en forme de pistolet qu’il dirigeait vers mon front, et l’ai redirigé vers mon poignet. J’ai parlé doucement mais fermement en disant à cet employé que le thermomètre infrarouge ne doit jamais être pointé sur le front, surtout pas avec les bébés et les jeunes enfants. De plus, il faut avoir des connaissances élémentaires pour bien prendre la température. Ainsi, placer le thermomètre sur le poignet ou le coude, est bien plus précis et bien moins nocif. Il était très dérangeant pour moi de voir les enfants s’habituer à avoir une sorte de pistolet braqué sur le front, sans parler des adultes qui ne bronchaient pas, comme si tout ça était normal et acceptable.

«En tant que professionnelle de santé, je refuse de braquer un rayon infrarouge directement sur la glande pinéalequi est située juste au centre du front. Or, la plupart des gens acceptent de vivre ça plusieurs fois par jour! La glande pinéale doit être protégée, elle est essentielle pour notre santé actuelle et future.

«Le thermomètre infrarouge standard absorbe l’infrarouge, mais n’en émet pas. Ainsi, de ce point de vue, ils sont sûrs. Le problème de sécurité vient des thermomètres laser, qui émettent un rayon de lumière pour mettre marquer l’endroit visé, afin de garantir la précision de la mesure. Ce rayon lumineux appartient à la catégorie des lasers de classe II, qui émettent moins d’un milliwatt de lumière visible et peuvent être vendus comme ‘pointeurs’ servant à focaliser l’attention sur des informations de tableaux intelligents ou de tableaux blancs lors de conférences. Bien qu’ils soient généralement considérés sans danger, si on regarde le rayon, ils peuvent endommager la rétine. Les lasers produisent un rayon lumineux intense, capable de créer des lésions thermiques dans les tissus. Le danger grandit avec la distance; plus vous êtes proche du laser, plus sera grave l’éventuelle blessure. “

Ultimes pensées

Cet article a pour but de sensibiliser et de poser des questions. Il ne dit pas ce que sont vraiment ces tests du Covid, ni s’ils sont conçus avec une arrière-pensée maléfique. Espérons que ces premières questions inciteront à initier une enquête plus approfondie; à tout le moins, qu’elles pousseront à être sceptique quant à l’idée de passer volontairement ces tests. Il doit être évident maintenant que rien n’est bénin dans l’opération Coronavirus, même pas les tests. Chaque aspect de ce projet doit être examiné avec soin

Se soumettre au test, équivaut à admettre tacitement qu’il marche et est nécessaire pour la santé et la sécurité publiques – deux choses qui sont manifestement fausses.

The Freedom ArticlesMakia Freeman, 29 juillet 2020

Adaptation en français de Petrus Lombard

Partager cet article
Repost0
10 août 2020 1 10 /08 /août /2020 09:24

Détresse psychosociale ou meurtre
 avec préméditation?

 
 
 
 
 
"Même un animal, dans la Nature défend un bébé,
{même} d'une autre espèce!"
 
Mais l'être "humain"?
 
 
ALERTE!!! loi "bio Ethique"! Comment avons nous autant dérivé?
 
Comment sommes nous devenus aussi incultes, autant égoïstes?
 
Oui le transhumanisme est en phase active, et il exige l'eugénisme, via la GPA et la PMA!
 
Les bébés avortés ne seront pas perdus pour tout le monde, vous ignorez trop le but final de leur plan occulte! La PMA et la GPA pour tous sert de prétexte grâce aux associations en tous genres, pour nous faire avaler la pilule rouge!
 
La minorité malade ainsi impose ses délires à une majorité encore plus malade, ne pensant qu'a son bien-être matériel.
Des hommes pourront avoir des bébés commandés, d'autres auront des grossesse "partagée" entre 2 femmes, une donnant l'ovocyte, l'autre portant l'embryon un certain temps, et ensuite on le déloge pour l'implanter dans le corps de la 1ere!!!!!
 
L'irrespect de la vie, dans toute son horreur! Le corps humain, comme celui des bébés même pas nés, est prévu pour être ... une marchandise!
 
Oui, mesdames, messieurs, marchandisation de la vie, un magasin de pièces détachables, une banque de stockage d'organes humains, un objet de recherches médicales en tous genres, comme les chimères, homme animal....
 
Une chimère est un «organisme constitué de deux ou plus rarement de plusieurs variétés de cellules ayant des origines génétiques différentes» (Larousse médical, édition 2012). Il peut être question d’embryons chimères, homme-animal, c’est à dire d’embryons humains dans lesquels sont injectées des cellules souches animales, ou l’inverse, d’embryons chimères animal-homme, c’est-à-dire d’embryons animaux dans lesquels sont insérées des cellules souches humaines.
 
Au 5 février 2020 - En 1ère lecture, l’Assemblée nationale a adopté l’article 17 du projet de "loi bioéthique", qui rendait possible la création de chimères animal-homme. Elle a également autorisé le transfert de l’embryon chimérique chez la femelle. La commission spéciale du Sénat a interdit la création d’embryons chimériques animal-homme à partir de CSEh (les cellules souches embryonnaires humaines [CSEh] sont des cellules obtenues à partir de la masse cellulaire interne de l'embryon)...; en autorisant uniquement l’insertion de cellules iPs dans l’embryon animal ("cellules iPS et reprogrammation", la reprogrammation permet de transformer n'importe quelle cellule du corps en une cellule souche pluripotente).
 
Consciente des risques soulevés par le Conseil d’Etat, elle a limité le pourcentage des cellules humaines à injecter et a interdit la naissance d’animaux chimériques. Souhaitant conserver l’interdit actuel de créer des embryons chimériques, les sénateurs en séance, ont supprimé l’article 17 du projet de loi. Cette question des chimères sera redébattue par l’Assemblée nationale en 2ème lecture. Vous pensiez que c’était encore impossible?
 
Non c'est déjà en cours, je vous le redis, tout est prévu et ça va très vite!!! Tous ces bébés avortés ou nés dans des machines vont servir de matériel, prolonger la vie de richissimes personnes, ou guérir leur famille, ou encore très certainement servir de copie pour activer le clonage ...
 
Plus rien ne les arrête désormais, ils savent que vous ne voyez rien, que vous ne faites pas les liens de toutes leurs lois, qui sortent les unes derrière les autres ....
 
Pendant que vous continuez de croire leur COquille VIDe de 2109!
 
Mais derrière ces lois, se cache le TRANSHUMANISME ET LA PRODUCTION DE GÈNES PRÉCIS POUR LE DOMAINE MÉDICAL, prêts à prélever.
 
OUVREZ LES YEUX!!!
 
L’éducation
 
Ils ont pris soin, avant, de les empoisonner, afin de modifier petit a petit notre ADN par des vaccins ARN... Réveil.
 
Nous ne sommes pas dans du "complotisme"; nous sommes dans la vraie vie, où des bébés vont servir l’élite! Les seuls réels gagnants depuis des années sont les labos et les déviants!!!!!
 
Tous les gouvernements, députés, médecins, juges, avocats, tous ceux qui ont contribué volontairement ou non à ces lois, en répondront devant Dieu!
 
Rien ne sera oublié, rien ne sera pardonné.
 
Je suis profondément pacifiste, mais je suis encore plus, respectueuse des Lois du Créateur, des Lois de la Vie, et ils ont osé! Je ne vous partage pas ma colère, mes amis, mais mon cri de désespoir devant l’inertie générale des mes compatriotes, devant l’inconscience de ce qu'il reste du genre ... "humain".....
 
Nous devons tout faire pour alerter, prévenir de ce qui s'en vient, car il n'y aura pas de retour possible! A nos imprimantes!
 
Pour prévenir, partout où vous le pourrez, écoles, mairies, conseils départementaux, magasins, caddies, etc....
 
Déposez ce texte partout ou vous pourrez, même anonymement , mais agissez tous, agissons tous!
 
 

Détresse psychosociale ou meurtre avec préméditation?

Partager cet article
Repost0
10 août 2020 1 10 /08 /août /2020 05:03

Éthique de l'édition du génome

Les terrifiantes possibilités des manipulations génétiques

Les Frankenstein en action

 

"Avec crisper-cas 9 on peut aussi modifier l'embryon humain"

"Si l'on modifie l'embryon qui va en résulter,
 l'on modifie aussi sa descendance."

"On va influer complètement sur le développement
de l'espèce humaine."

"D"une certaine façon, oui, c'est une forme d'eugénisme."

"Un dépistage généralisé en France de la trisomie 21
est déjà une forme de politique eugéniste."

"On accélère la vitesse et on modifie l'ADN
sans savoir vraiment ce que ça va faire."

"Vraiment a-t-on envie de considérer que l'humain
est un animal comme les autres?"

"Il y a un gros point d'interrogation à court terme."

"On peut aussi décider que ce sont des limites
que l'on ne touche pas."

"Des vaches sans cornes, est-ce mieux?"

"Si on n'en parle pas, c'est que cela se fait en douce."

 

Crispr-Cas9 : Ethique de l'édition du génome

Partager cet article
Repost0
8 août 2020 6 08 /08 /août /2020 15:07
Le syndrome des micro-ondes

Téléphone portable et radar

Le syndrome des ondes pulsées

Partager cet article
Repost0
8 août 2020 6 08 /08 /août /2020 11:53
Effets du téléphone portable
sur les enfants

Dr Barry Trower - Effets du téléphone portable sur les enfants

Partager cet article
Repost0
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 11:37

Mensonges des gouvernants - GAVI

Par Emma Krusi

Le projet criminel de bousiller la santé de millions d'enfants avec des vaccins poisons.

Mensonges des gouvernants sur les vaccinations

Partager cet article
Repost0
6 août 2020 4 06 /08 /août /2020 10:54
La Vérité sans masque

Le masque ... démasqué!

Le blog "La Vérité sans masque" rassemble toute l'information destinée à montrer l'imposture du masque obligatoire et du reste!

Le combat pour démasquer cette imposture ne cessera que lorsqu'il sera devenu évident à la grande majorité qu'il ne s'agit là que de mensonges délibérés et indéfiniment répétés...

A ce moment-là les citoyens devenus conscients et ayant rejeté le masque de la soumission, seront, par là même aussi devenus des ... désobéissants!

Le mensonge est l'arme de prédilection des imposteurs et des dictateurs. Ce n'est qu'ainsi qu'ils arrivent à justifier toutes leurs manœuvres liberticides visant à transformer les citoyens en zombies...

Le dévoilement de l'imposture c'est le combat pour la vérité et pour la liberté. Démasquons tous ces mensonges! Aujourd'hui, comme hier et comme demain, la Vérité vous rendra libres!

Nota Bene.: Sur la page d'accueil du blog "La Vérité sans masque", juste sous le titre, se trouve le lien "S'inscrire". En cliquant sur ce lien s'ouvre une petite fenêtre dans laquelle il est possible d'insérer son e.mail pour recevoir, de temps en temps, les mises à jour du blog...

Afin de voir clair et de devenir lucide, vous qui aspirez à la Vérité et à la conviction personnelle, commencez par retirer votre horrible masque, et vous verrez comme, déjà, l'on voit beaucoup mieux...:

"La Vérité sans masque"

Partager cet article
Repost0
6 août 2020 4 06 /08 /août /2020 09:35

Info non diffusée en France. Le combat Inconnu de Donald Trump.

VF Donald Trump - Sommet pour la lutte contre le trafic d'êtres humains - 31 Janvier 2020.
 
D'autres traductions sur La chaîne du Fils de Pangolin: https://www.youtube.com/c/FilsdePango...
Vidéo source (Maison Blanche): https://youtu.be/EBJvGEeVcJk
Montage et traduction réalisé par le Fils de Pangolin: https://www.youtube.com/watch?v=uk5jw... #TRUMP2020
Partager cet article
Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 11:52
“C'est du délire total !”
"NON" au vaccin obligatoire

Madame, monsieur,

“C’est du délire total”.

C'est clair et net, et ça vient d'un des plus éminents infectiologues de France[1].

Voilà ce que dit le Professeur Christian Perronne quand on l’interroge sur le vaccin contre le coronavirus.

Il le sait: “faire un nouveau vaccin, en partant de rien, c’est une grande aventure[2].

Cela demande des années et des années de recherches, d’essais cliniques, de tests...

Il faut montrer sa tolérance, prouver qu’il n’y a pas d’effets secondaires sur des centaines ou milliers de volontaires sains…”

Même son de cloche dans la bouche du Professeur Didier Raoult quand il est interrogé par les députés dans le cadre de la commission d’enquête parlementaire[3].

Faire un vaccin pour stopper le virus : “ce n’est pas si simple”.

“Le vaccin est une espèce de réponse automatique en cas de crise, mais la probabilité de faire un vaccin acceptable, utilisable et fonctionnel est extrêmement faible”.

“La presse se jette sur ce sujet, vous dit qu’on va avoir un vaccin dans 22 mois, 25 mois, 26 mois, 14 mois[4].

“Tout ça, c’est de la science-fiction”.

“Je ne connais pas de maladie émergente pour laquelle on ait trouvé un vaccin, ce n’est pas arrivé pour l’instant. »

Le grand chercheur évoque la liste des vaccins disponibles sur le site de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

“Vous regarderez si, là-dedans, il y a beaucoup de vaccins qui ont moins de 30 ans ?

Et vous verrez…”

Depuis 20 ou 30 ans, sur toutes les maladies nouvelles ou émergentes il y a zéro vaccin utilisable.

“On a dépensé des milliards d’euros, sans le moindre résultat”, souligne le Professeur Raoult.

Et là, tout d’un coup, comme par magie...

... face à un virus nouveau dont on ne connaît presque rien, on va fabriquer en quelques semaines un vaccin qui marche ??

Pour le professeur Didier Raoult, “il est donc statistiquement improbable qu’un vaccin soit disponible contre ce coronavirus” [5].

Et vous allez voir qu’il reste très mesuré par rapport à d’autres experts.

Au micro d’Europe 1, Patrick Biecheler, le grand expert de l'industrie pharmaceutique dit les choses de façon beaucoup plus nettes[6] :

"C'est un peu de la science-fiction" dit-il lui aussi.

Le vrai problème, c’est que ce vaccin qui est en cours de développement "n'a pas montré sa pleine efficacité et son innocuité".

Même “Big Pharma” s’inquiète des conséquences de ce vaccin!

D’ailleurs, cet expert révèle que les dirigeants de l’industrie pharmaceutique sont très inquiets de la mise sur le marché de leur propre vaccin.

Europe 1

Pourtant, malgré tous ces avertissements, la machine est lancée.

En Inde, où sont fabriqués 70 % des vaccins utilisés à travers le monde, un des plus gros laboratoires a déjà lancé la production du vaccin anti-covid, avant même que les essais cliniques soient menés[7] !

Cela paraît totalement insensé… mais voici la preuve :

Début juin, cette société basée à Pune, près de Bombay, a donc commencé à fabriquer les premières doses d’un potentiel vaccin contre le Covid-19, développé par l’université d’Oxford et le laboratoire britannique AstraZeneca. "Les scientifiques d’Oxford estiment qu’il y a de 70 à 80 % de chances que ce vaccin fonctionne. Ils sont très confiants, car ils ont utilisé la même technologie pour le vaccin contre l’Ebola", explique Adar Poonawalla, le PDG de la société, qui justifie ainsi le lancement de la production avant la fin des essais cliniques.

L’objectif maintenant: fabriquer 50 millions de doses dès le mois d’août !

Vous imaginez bien que quand les vaccins seront fabriqués…

… toutes les raisons seront bonnes pour le faire injecter à des millions et des millions de personnes.

C’est pourquoi il faut TOUT faire pour empêcher le “vaccin obligatoire”

Il est encore temps de STOPPER ça.

Voilà pourquoi je vous invite à signer cette pétition pour éviter que, dans quelques semaines, on nous impose de force un vaccin.
 
Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Car ce qui vient de se passer en France et à Bruxelles est très inquiétant.

En France, le Ministère de la Santé a commandé il y a quelques jours des millions de vaccins contre le coronavirus au laboratoire Astrazeneca [8] [9].

  • Le problème est que ce vaccin n’est pas encore au point – tout le monde le dit : il est impossible de fabriquer un vaccin en 3 mois.
  • Testé sur des macaques, il a donné des résultats très mitigés.
  • Et surtout, ce vaccin n’a pas encore été testé sur des êtres humains, en chair et en os.

Mais malgré tout ça, la France, avec 3 autres pays, se sont déjà engagés à acheter 400 millions de doses, pour 1 milliard d’euros environ !

Le patron du laboratoire Astrazeneca prévoit de livrer ce vaccin en octobre prochain, pour une vaccination de masse à l’automne.

Pire, on vient d’apprendre par une dépêche de l’agence de presse Reuters que ce vaccin qui est destiné aux Français et aux autres citoyens européens contiendra des cellules génétiquement modifiées (OGM)[10].

La Commission européenne s’apprête même à changer la réglementation pour que les procédures de validation de ce vaccin-OGM soient plus rapides !

Bien entendu, si on était sûr à 100% qu’un vaccin pouvait être inoffensif et qu’on savait qu’il pouvait sauver des millions de vies comme ses promoteurs le laissent penser…

… bien sûr ce serait une bonne chose.

Mais pour l’instant, ce vaccin est encore très loin d’avoir prouvé son efficacité et son absence de dangerosité !

Ce sera vous et moi les cobayes de ce vaccin fabriqué à la hâte !!!

Sur les macaques testés, les singes vaccinés faisaient moins de pneumonie, mais ils n’étaient pas protégés de l’infection !!! [11].

Ils continuaient à être contaminés… et PIRE, à contaminer les autres.

On n’a aujourd’hui AUCUNE preuve que ce vaccin puisse protéger qui que ce soit d’un virus dont on ne connaît presque rien !

Mais pour le laboratoire qui le fabrique et l’a déjà pré-vendu à l’Union européenne, pas question de perdre du temps :

  • Dans quelques semaines, dès le mois de septembre ils auront “fabriqué déjà plusieurs dizaines de millions de doses”[12].

Et ils envisagent de “livrer des millions de doses à partir des mois d'octobre/novembre”.

Un vaccin conçu et fabriqué en quelques semaines?

C’est du JAMAIS vu.

Jamais un vaccin n’aura été développé et mis sur le marché aussi rapidement.

C’est d’ailleurs ce que dit le Dr Mike Ryan, directeur exécutif de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) [13] :

« On a appris beaucoup de choses sur la vaccination de masse, et s’il y a bien une chose plus dangereuse qu’un mauvais virus, c’est un mauvais vaccin.

Nous devons être très très prudents dans le développement d’un produit qu’on va injecter potentiellement à la majorité de la population mondiale ».

Bien sûr, le coronavirus a semé la panique en Europe et tué plusieurs dizaines de milliers de personnes, et il faut tout faire pour éviter que ce virus sème à nouveau la terreur…

… mais la décision de vacciner des millions de gens aussi rapidement paraît insensée.

C’est ce que dit le célèbre immunologiste Dr Antony Fauci, qui a eu la tâche difficile de conseiller le président Donald Trump :

"La pire chose qu’on puisse faire est de vacciner quelqu’un pour le protéger d’un virus... et au final d’aggraver son état”.

Voilà la première raison de mon inquiétude : dès cet automne, des millions… voire des dizaines de millions de personnes vont probablement recevoir une INJECTION d’un vaccin sur lequel on n’a aucun recul.

Un vaccin qui est censé agir directement sur votre système immunitaire, une des fonctions les plus complexes du corps humain.

On l’a vu précisément avec le Covid-19 : quand le système immunitaire se détraque comme avec les orages de cytokines… cela peut conduire à la mort.

Pendant des mois, cette pandémie mondiale nous l’a rappelé : il faut être très humble face à la Nature.

Il y a des choses qu’on ne comprend pas, qu’on ne maîtrise pas.

Pendant des mois, les plus grands experts, infectiologues ou virologues se sont penchés sur ce virus…

… sans jamais être capable de prédire ce qui allait se passer.

… sans avoir la moindre idée de la manière de le stopper.

… sans trouver la moindre piste pour le traiter.

La seule action qui a été efficace sur le plan sanitaire est un vieux réflexe, qu’on pratiquait au Moyen-Âge face aux grandes épidémies : on isolait les lépreux et les pestiférés.

Mais les avancées scientifiques dans tout ça ?

AUCUNE. RIEN. ZÉRO.

Et on nous dit aujourd’hui qu’une équipe de chercheurs de l’université d’Oxford a trouvé la clef pour stopper ce virus avec un vaccin développé en quelques semaines ??

Ce serait trop beau !

Les vrais experts n’y croient pas, moi non plus.

Et pourtant, le pire risque bien d’arriver.

La deuxième raison de mon inquiétude : c’est qu’on risque de ne pas avoir le choix.

Oui, les autorités de santé pourraient très bien rendre ce vaccin OBLIGATOIRE.

Pour le moment, une telle décision n’est pas légale.

Mais la Direction Générale de la Santé dit déjà les choses très clairement sur LCI:

Vous avez bien lu: AUCUNE PISTE N’EST ÉCARTÉE [14].

Après la crise que nous venons de traverser, ils sont capables d’imposer les mesures les plus folles.

Ils invoqueront l’état d’urgence sanitaire.

Même si on n’a aucun recul sur ce vaccin

Même si on ne sait pas si le virus va “revenir”

Et, je le crains… même si on n’est pas d’accord pour se faire vacciner.

Voilà pourquoi je vous invite à signer cette pétition pour éviter que, dans quelques semaines, on nous impose de force un vaccin.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Car la crise que nous venons de traverser va donner aux autorités de santé les “pleins pouvoirs”...

… et ça, pendant des années et des années.

Ils ont désormais les mains libres.

Rappelez-vous: en moins de 24 heures, les hauts fonctionnaires du ministère de la Santé ont réussi à mettre un pays entier à l’arrêt.

Pendant des semaines entières, ils ont fermé :

  • les écoles, les crèches, les universités
  • les magasins
  • les entreprises
  • les restaurants et les bars
  • les églises et ils sont même allés jusqu’à interdire les enterrements en famille

Et demain, au “nom du coronavirus”... ils pourraient très bien vous imposer un vaccin que vous ne souhaitez pas.

Attention, la décision n’est pas prise.

Mais c’est une vraie menace.

Car je le rappelle, un vaccin, c’est une des choses les plus complexes à développer.

“Le temps de développement d’un vaccin se mesure normalement en année, pas en mois”.

(Dr Amesh Adalja chercheur, Johns Hopkins University).

Même quand on est face à une maladie bien identifiée comme la grippe, la rougeole...

Mais là, on est en plus face à un virus dont on ignore encore presque tout:

  • Peut-être bien qu’une 2e vague se produira et que le virus reviendra à l’automne...
  • Peut-être aura-t-il muté...
  • Et peut-être que le virus aura disparu..

Franchement, personne ne le sait aujourd’hui: ni le professeur Raoult, ni Jérôme Salomon, ni les Chinois, ni les Américains.

Une seule chose est sûre aujourd’hui : nous n’avons pas envie d’être “pris de court” et qu’en octobre, on nous force à nous vacciner contre le Covid-19.

La décision n’a pas été actée, mais il faut TOUT faire, dès aujourd’hui, pour refuser ce vaccin obligatoire.

Voilà pourquoi je vous invite à signer cette pétition pour éviter que, dans quelques semaines, on nous impose de force un vaccin.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Ne pensez pas que c’est impossible: la crise a rendu tout ça possible… et même probable

Qui aurait pu imaginer en début d’année qu’on fermerait TOUT un pays en quelques heures?

Qu’une poignée de hauts fonctionnaires et le cabinet du ministre de la Santé nous disent :

  • si OUI ou NON on a le droit de sortir de son appartement…
  • si OUI ou NON on peut aller voir son père ou sa mère, ses enfants ou petits-enfants.

Honnêtement, personne n’aurait jamais cru à un tel scénario.

Attention : il ne s’agit pas de remettre en cause toutes les décisions qui ont été prises.

Certaines étaient nécessaires.

D’autres auraient probablement pu être évitées.

Mais ce n’est pas le passé qui nous intéresse : c’est ce qui va se passer demain.

Au “nom” du Covid-19, ils ont maintenant les pleins pouvoirs sur notre santé.

Rien ne pourra plus jamais les empêcher d’imposer tout ça aux Français.

Après cette crise sans précédent, qui osera contester des décisions des autorités de santé, censées protéger les Françaises et les Français contre la pandémie?

Personne.

Voilà pourquoi je vous invite aujourd’hui à signer cette pétition contre un vaccin obligatoire.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Aujourd’hui en France, aucune loi ne prévoit qu’on peut obliger des adultes à se faire vacciner.

Mais qu’en sera-t-il dans quelques mois ?

Quel député osera voter contre un projet de loi censé défendre les Français face à un virus potentiellement mortel.

Quel sénateur osera prendre le risque de dire “non” ?

Ne comptez pas sur l'administration… ni sur les politiques pour vous protéger.

Au contraire, attendez-vous à ce qu’ils utilisent notre peur:

Aujourd’hui, je vous invite donc à refuser catégoriquement ce “chantage au vaccin” en signant cette pétition contre le vaccin obligatoire.

Car si on ignore totalement comment un vaccin pourrait agir sur une éventuelle 2e vague…

… on sait qu’il existe des solutions simples pour mieux prévenir la mortalité de ce virus.

On sait par exemple que la carence en vitamine D qui touche la majeure partie de la population française et européenne est un des facteurs qui aggrave la mortalité chez les personnes infectées par le virus.

Est-ce que la Sécu vous incite à en prendre? Non...

C’est même exactement le contraire qui se passe:

Ils en profitent pour TUER les médecines douces

L’exemple le plus flagrant, c’est “l’affaire de la vitamine D”.

En pleine “tempête” coronavirus, alors qu’il y a des sujets bien plus graves à traiter - comme le manque de médicaments de réanimation...

… l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSM) a trouvé utile de faire une mise en garde contre la supplémentation en vitamine D.

On croit rêver !

C’est au contraire prouvé que c’est un des rares éléments capable de réduire le risque de morbidité du Covid-19.

Et plutôt que de faire de la prévention avec la vitamine D, ils ont profité de cette période de terreur pour s’attaquer aux autres remèdes naturels.

Des alertes ont été émises contre les plantes qui ont une action anti-inflammatoire naturelle comme le curcuma ou des plantes qui contiennent des principes actifs proches de l’aspirine, comme la Reine-des-prés ou le Saule.

Hélas, ces plantes ont une action beaucoup moins gênante que les anti-inflammatoires chimiques comme l’Ibuprofène… utilisé par des millions de Françaises et de Français !

Pire : les autorités de santé ont aussi profité de cette crise pour “taper” sur les huiles essentielles.

Là encore, est-ce qu’il n’y avait pas plus important ??

Surtout quand on sait que certaines huiles essentielles possèdent des propriétés antivirales très intéressantes.

Ils veulent à tout prix faire croire que les médecines douces et la santé naturelle sont une menace pour la santé… surtout après cet épisode “Covid-19”.

C’est vraiment un comble !

Surtout quand on sait que chaque année en France, 13 000 personnes sont tuées à cause des médicaments (certains parlent même de 34 000 décès)[15][16].

Alors aujourd’hui, levons-nous pour éviter un coup de massue à la rentrée : NON au VACCIN OBLIGATOIRE.

Si un vaccin dont l'innocuité et l’efficacité sont prouvées, chacun doit être libre de décider s’il veut se faire vacciner ou non.

Mais refusons d’être les cobayes de l’industrie pharmaceutique européenne ou chinoise.

Car il n’y a qu’eux qui ont quelque chose à gagner dans cette histoire.

Pour cet ex-dirigeant de l’OMS:

“C’est un SCANDALE”

Voici ce que Germán Velásquez, ancien directeur à l’OMS, dit de ce futur vaccin:

“Les [laboratoires pharmaceutiques] veulent en faire le marché du XXIe siècle, une poule aux œufs d’or[17].

C’est un scandale.

D’autant que des sommes gigantesques d’argent public sont allouées à des firmes privées pour qu’elles trouvent des vaccins".

A travers le monde, 120 vaccins sont en cours de fabrication… c’est comme la ruée vers l’or.

Tous les chercheurs sont concentrés sur cet objectif unique : et ils sont prêts à tout pour décrocher cette “poule aux œufs d’or”.

Même à faire un vaccin OGM… avec l’aval de la Commission européenne:

C’est la grande agence de presse britannique Reuters qui a révélé ça le 10 juin 2020[18].

La Commission européenne serait sur le point d'assouplir la réglementation sur les Organismes génétiquement modifiés (OGM).

Devinez pourquoi...

… pour le vaccin anti-covid.

Bruxelles devrait prendre des décisions pour faciliter les essais cliniques des médicaments et des vaccins contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Et d’après l’agence américaine, le vaccin développé par la firme d’AstraZeneca fait précisément appel à des OGM, comme le vaccin que sont en train de développer le géant chinois Cansino et le Big Pharma américain, Merck.

Vous voyez qu’ils sont prêts à tout?

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.

Pour vous, le Covid a probablement été une épreuve.

Pour certains ça a même été une tragédie: des êtres chers sont morts, souvent seuls, loin de ceux qui les aimaient.

Mais pour l’industrie pharmaceutique, c’est une aubaine!!

L’affaire du siècle même.

Je vous préviens: tous les coups seront permis.

S’ils veulent vous obliger à vous vacciner, ils y arriveront.

Ils vont réussir à convaincre nos dirigeants.

Ils ont des armées de “lobbyistes” dont c’est le métier.

Et, face à la panique publique, les ministres seront plus faciles à convaincre que jamais.

Regardez ce qu’il s’est passé avec la chloroquine:

Il a suffi que les lobbys lèvent le petit doigt… et le sort de ce traitement était réglé.

En France, le ministre de la Santé s’est jeté sur la première étude négative publiée dans le Lancet pour interdire la prescription de ce remède… du jour au lendemain

Sur la foi d’une seule publication scientifique!

Pas de chance, quelques jours plus tard on s’est rendu compte que cette étude était “bidon”;

Sans être alarmiste, c’est évident qu’il va se passer exactement la même chose.

Du jour au lendemain, un ministre risque de décréter que toute la population doit être vaccinée.

Peut-être commenceront-ils avec nos enfants.

Peut-être avec nos aînés.

Peut-être que ce sera tout le monde, tout de suite.

Honnêtement, on n’en sait rien.

Mais nous devons nous battre aujourd’hui pour conserver le droit de l’accepter librement ou de le refuser.

Je vous en prie, aidez-moi à faire passer ce message important en signant cette pétition maintenant.

Car dans quelques semaines il sera peut-être trop tard.

Merci de votre soutien.

Guillaume Chopin

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

PS : Il est encore temps d'éviter ça : je vous en prie, aidez-moi à faire passer ce message vraiment important "Non au vaccin obligatoire". Car dans quelques semaines, il sera trop tard.

____

Sources :
[1] Le Professeur Christian Perronne a été président de la Commission des maladies infectieuses au sein du haut conseil de la santé publique durant 15 ans. Il est chef de clinique de l’Hôpital de Garches et responsable des maladies infectieuses. Il a été responsable d’une commission vaccination au sein de l’organisation mondiale de la santé (OMS).

[2] Interview  de Christian Perronne sur Sud Radio.

 [3] https://www.lci.fr/sante/auditionne-par-les-deputes-le-professeur-didier-raoult-fustige-l-organisation-archaique-des-tests-de-depistage-2157473.html

https://www.lcp.fr/actualites/face-aux-deputes-didier-raoult-livre-sa-vision-de-la-gestion-de-l-epidemie-de

[4] https://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-vaccin-deuxieme-vague-didier-raoult-se-confie-23-06-2020-8340633.php

[5] https://www.youtube.com/watch?v=7N1y4Kv8B2I&t=1s

[6] https://www.europe1.fr/sante/course-au-vaccin-contre-le-coronavirus-cest-une-bataille-pharmaceutique-3968528

[7] https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/nous-devons-prendre-ce-risque-en-ces-temps-de-crise-l-inde-produit-les-premieres-doses-dun-vaccin-en-cours-de-developpement-contre-le-covid-19_4034453.html

[8] https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/24/coronavirus-la-guerre-sans-merci-des-laboratoires-pour-un-vaccin_6043964_3244.html

[9] https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/14/coronavirus-dans-le-monde-la-chine-enregistre-le-plus-de-cas-quotidiens-depuis-avril_6042784_3244.html

[10]https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-eu-vaccine-exclusi-idUSKBN23H1IL

[11]https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/coronavirus-les-doutes-des-scientifiques-sur-le-vaccin-d-astrazeneca_2129259.html

[12]https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/coronavirus-5-questions-sur-le-vaccin-d-astrazeneca-commande-par-l-union-europeenne_2128216.html

[13]https://edition.cnn.com/2020/03/31/us/coronavirus-vaccine-timetable-concerns-experts-invs/index.html

[14]https://www.lci.fr/population/coronavirus-une-fois-mis-au-point-le-vaccin-contre-le-covid-19-sera-t-il-obligatoire-2153875.html

[15]http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/05/27/les-medicaments-causent-au-moins-18-000-morts-en-france_3418273_1651302.html

[16] http://www.ouvertures.net/medicaments-entre-13-000-et-34-000-morts-chaque-annee-en-france/

[17]https://lecourrier.ch/2020/06/22/vaccin-le-marche-du-siecle/

[18]https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-eu-vaccine-exclusi-idUSKBN23H1IL ____

Partager cet article
Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 08:50

 

Vaccins Covid-19: nouvelles alarmantes d'Europe

 

L'équipe de défense de la santé des enfants – Le 4 août 2020.

https://childrenshealthdefense.org/child-health-topics/mandates/covid-19-vaccines-an-alarming-update-from-europe/


Alors que les Américains conscients tentent de naviguer au milieu du barrage quotidien de propagande entourant la vaccination contre le Covid-19, il est trop facile de se préoccuper de la situation intérieure. Cependant, les Américains qui se soucient de faire respecter le droit humain internationalement établi au consentement médical préalable, libre et éclairé - et le droit de refuser d'être un cobaye pour l'expérimentation médicale - devraient être profondément préoccupés par l'évolution de la situation dans l'Union européenne (UE), qui - ne l'oublions pas - représente la troisième plus grande population du monde après la Chine et l'Inde.

Comme le résume un communiqué de presse du 26 juin du groupe de surveillance belge Initiative Citoyenne ("Citizens' Initiative"), la Commission européenne - l'organe exécutif de l'UE dont le siège est à Bruxelles - "a pris l'initiative de passer une commande urgente de vaccins contre les coronavirus, sans la moindre lueur de transparence".

 

Selon un article du magazine L'Echo du 11 juin, la Commission est en train de conclure des contrats d'achat anticipé avec plusieurs sociétés pharmaceutiques pour des vaccins Covid-19 dans le but de "vacciner toute la population européenne le plus rapidement possible". La Commission a déclaré qu'elle prévoit d'obtenir 300-600 millions de doses, "selon qu'une ou deux doses [de vaccin] par personne sont nécessaires". Des rapports de presse simultanés évoquent la possibilité d'une obligation vaccinale contre les coronavirus à l'échelle de l'UE, citant le ministre belge de la Justice qui a déclaré: "S'ils refusent, nous les forcerons".

Pour faire la lumière sur les négociations à huis clos de la Commission européenne, un avocat travaillant pour le compte d'Initiative Citoyenne a envoyé une lettre à l'organe exécutif le 24 juin demandant la divulgation de tous les contrats publics d'achat de vaccins contre le coronavirus/Covid-19 et des documents connexes - des informations auxquelles le public a légalement droit.

 

La Commission doit répondre dans un délai de 30 à 60 jours. Comme indiqué dans la lettre, les documents demandés comprennent des informations sur l'acquisition de vaccins contre les coronavirus ou de matériel de vaccination, y compris les seringues, les documents scientifiques sur lesquels la Commission s'appuie pour prendre ses décisions et les avis d'autres organes administratifs consultés avant la préparation des contrats.

Le communiqué de presse de l'Initiative Citoyenne souligne un autre élément d'inquiétude concernant les délibérations précipitées de la Commission européenne, à savoir que l'UE semble prête à accorder aux fabricants de vaccins un laissez-passer réglementaire gratuit en renonçant à "certaines lois de protection de l'environnement telles que l'utilisation des OGM".

 

En 2001, l'UE a imposé un moratoire de facto sur les nouvelles autorisations de cultures d'OGM, mais cela a depuis longtemps agité les partisans des OGM. Les Européens qui apprécient le principe de précaution et les restrictions de leur région en matière d'OGM dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux doivent comprendre que les mélanges de vaccins à base de coronavirus génétiquement modifiés et chargés de nanoparticules qui se dirigent vers eux risquent de faire paraître les OGM dans les aliments désuets en comparaison.

 

Il n'a jamais été aussi urgent pour les citoyens - que ce soit en Europe, aux États-Unis ou ailleurs - d'insister sur la transparence et de demander des comptes aux organes gouvernementaux qui prennent des décisions de vie ou de mort.

 

( Liens dans l'article d'origine en anglais)

Source: http://www.cielvoile.fr/2020/08/vaccins-covid-19-nouvelles-alarmantes-d-europe.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 22:54
Phase 2 - Verrouillage de l'ADN

La phase 1 était le verrouillage de l'économie.

La phase 2 pourrait-elle être le verrouillage de l'ADN.

Les nouveaux vaccins de Bill Gates et de l'OMS sont conçus pour agir directement l'ADN humain et le modifier.

Quel qu'en soit le prétexte, une vaccination forcée aurait des effets terrifiants!

Phase 2: Verrouillage de l'ADN - Sauve qui peut!

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 11:38
 
France, loi bioéthique: L'avortement désormais autorisé pour “détresse psychosocialejusqu'au terme de la grossesse
 
Le choix des un(e)s tue le choix des autres

 

Dans la nuit du vendredi 31 juillet au samedi 1er août 2020, les députés ont adopté en seconde lecture le projet de loi bioéthique, légalisant notamment la PMA ("procréation médicalement assistée") pour toutes (mais pas pour tous!, c'est-à-dire, en termes clairs, pour l'enfant, la suppression du père - voir: "Papa, t'es où?", "L'enfant privé de père", "Pas papa!").

 

Suite à ce vote, l’association pro-vie Alliance Vita s’est insurgée contre un amendement adopté, selon eux, «à la sauvette en pleine nuit à la fin de l’examen du projet de loi bioéthique».

 

Cet amendement, porté par plusieurs élus socialistes dont le secrétaire général du PS Olivier Faure, autorise en effet l’interruption médicale de grossesse (IMG), permis pendant neuf mois, pour cause de «détresse psychosociale», un «critère invérifiable» pour Alliance Vita. Avec cette loi la chosification de l'enfant - considéré non comme un être humain à part entière mais comme un pur objet de satisfaction personnelle pour la seule femme (les hommes seuls - ce qui, dans la même absurde logique, constitue une discrimination! - n'ont pas encore le droit de s'offrir un enfant personnel!) - atteint des sommets jusqu'ici encore inégalés!

 

Que vont-ils faire des enfants parfaitement viables?

 

Juste les assassiner à la naissance! Une civilisation se distingue par sa capacité à protéger les faibles. A cet égard, la nôtre est bien mal en point!

 

Et comment une telle loi criminelle peut-elle être votée, dans ces conditions, à cette date, sans aucun débat public? Déjà, toutes les décisions liberticides comme le port du masque obligatoire, puis les obligations diverses (vaccination...) sont prises sans même un débat et encore moins un référendum!

 

https://www.valeursactuelles.com/societe/loi-bioethique-lavortement-desormais-autorise-pour-detresse-psychosociale-jusquau-terme-de-la-grossesse-122330

 

Nous y voilà, ce sont les infanticides (oui, à 9 mois de grossesse, ce n’est pas un avortement, c’est un infanticide!) décrits dans le livre "ECOSCIENCE", ce plan présenté par John P. Holdren, ex-conseiller de la Maison Blanche sur la science et technologie, sous Obama.

 

Cette interview expose les façons véritables de l'agenda des satanistes mondialistes, le génocide dans le monde entier et la formation d'un gouvernement mondial. Bref, précisément tout ce que nous vivons présentement activement depuis déjà 6 mois...

 

https://www.youtube.com/watch?v=vKdhPNe7CA0&t

 

Le plan de John P Holdren pour la dépopulation mondiale - Le "livre de cuisine" pour l'extermination des 7/8èmes de l'humanité.

Le bébé parle: "Mon corps mais ai-je le choix!".

Le bébé parle: "Mon corps mais ai-je le choix!".

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2020 5 31 /07 /juillet /2020 22:38

La 5G, c'est mauvais pour la santé!

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2020 5 31 /07 /juillet /2020 11:23
Partager cet article
Repost0
30 juillet 2020 4 30 /07 /juillet /2020 22:40
Partager cet article
Repost0
29 juillet 2020 3 29 /07 /juillet /2020 21:44

VAXXED 2 de la dissimulation à la catastrophe

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 21:14

Les masques sont inutiles - C'est écrit dessus!

 

"Je me suis procuré une notice de fabricant de masque normalisé chez le pharmacien: après lecture la pharmacienne est restée bouche bée (masquée) d’étonnement, car la notice stipule bien que ces masques, normalisés et approuvés par l’état, ne protègent pas des maladies ni des infections!!! ??? Voilà!"

   
   
"CE PRODUIT N'ÉLIMINE PAS LE RISQUE DE CONTRACTER DES MALADIES OU INFECTIONS"
 
Sur d'autres:
 
"THIS PRODUCT IS NOT A RESPIRATOR AND WILL NOT PROVIDE ANY PROTECTION AGAINST COVID-19 (CORONAVIRUS) OR OTHER VIRUSES OR CONTAMINANTS"
 
"CE PRODUIT NE PROTEGE PAS DES CONTAMINATIONS VIRALES OU INFECTIEUSES"
 
Alors, à quoi sert-il?
 
Que le dormeur se réveille!
 
 
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 06:35

Message relayé

Header Association

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire
“On n’est pas des cobayes !”
"NON" au vaccin obligatoire

Madame, monsieur,

Il vient de se passer quelque chose de très inquiétant en France et à Bruxelles.

En France, le Ministère de la Santé a commandé il y a quelques jours des millions de vaccins contre le coronavirus au laboratoire Astrazeneca [1] [2].

  • Le problème est que ce vaccin n’est pas encore au point – de fait, il est impossible de fabriquer un vaccin en 3 mois.
  • Testé sur des macaques, il a donné des résultats très mitigés.
  • Et surtout, ce vaccin n’a pas encore été testé sur des êtres humains, en chair et en os.

Mais malgré tout ça, la France, avec 3 autres pays, se sont déjà engagés à acheter 400 millions de doses, pour 1 milliard d’euros environ !

Le patron du laboratoire Astrazeneca prévoit de livrer ce vaccin en octobre prochain, pour une vaccination de masse à l’automne.

Pire, on vient d’apprendre par une dépêche de l’agence de presse Reuters que ce vaccin qui est destiné aux Français et aux autres citoyens européens contiendra des cellules génétiquement modifiées (OGM)[3].

La Commission européenne s’apprête même à changer la réglementation pour que les procédures de validation de ce vaccin-OGM soient plus rapides !

Bien entendu, si on était sûr à 100% qu’un vaccin pouvait être inoffensif et qu’on savait qu’il pouvait sauver des millions de vies comme ses promoteurs le laissent penser…

… bien sûr ce serait une bonne chose.

Mais pour l’instant, ce vaccin est encore très loin d’avoir prouvé son efficacité et son absence de dangerosité !

Pour le Professeur Raoult, développer un vaccin contre le coronavirus en 12 ou 18 mois est de la « science fiction »…

…et pourtant, ils nous annoncent un vaccin en France à l’automne, donc en moitié moins de temps !!

Cela veut dire qu’ils ont décidé de ne pas le tester correctement !

Ce sera vous et moi les cobayes de ce vaccin fabriqué à la hâte !!!

Sur les macaques testés, les singes vaccinés faisaient moins de pneumonie, mais ils n’étaient pas protégés de l’infection !!! [4].

Ils continuaient à être contaminés… et PIRE, à contaminer les autres.

On n’a aujourd’hui AUCUNE preuve que ce vaccin puisse protéger qui que ce soit d’un virus dont on ne connaît presque rien !

Mais pour le laboratoire qui le fabrique et l’a déjà pré-vendu à l’Union européenne, pas question de perdre du temps :

  • Dans quelques semaines, dès le mois de septembre ils auront “fabriqué déjà plusieurs dizaines de millions de doses”[5].

Et ils envisagent de “livrer des millions de doses à partir des mois d'octobre/novembre”.

Un vaccin conçu et fabriqué en quelques semaines ?

C’est du JAMAIS vu.

Jamais un vaccin n’aura été développé et mis sur le marché aussi rapidement.

C’est d’ailleurs ce que dit le Dr Mike Ryan, directeur exécutif de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) [6] :

« Beaucoup de gens se demandent : pourquoi ne pas juste créer un vaccin et le donner aux gens ?

Eh bien on a appris beaucoup de choses sur la vaccination de masse, et s’il y a bien une chose plus dangereuse qu’un mauvais virus, c’est un mauvais vaccin.

Nous devons être très très prudents dans le développement d’un produit qu’on va injecter potentiellement à la majorité de la population mondiale ».

Bien sûr, le coronavirus a semé la panique en Europe et tué plusieurs dizaines de milliers de personnes, et il faut tout faire pour éviter que ce virus sème à nouveau la terreur…

… mais la décision de vacciner des millions de gens aussi rapidement paraît insensée.

C’est ce que dit le célèbre immunologiste Dr Antony Fauci, qui a eu la tâche difficile de conseiller le président Donald Trump :

"La pire chose qu’on puisse faire est de vacciner quelqu’un pour le protéger d’un virus... et au final d’aggraver son état”.

Voilà la première raison de mon inquiétude : dès cet automne, des millions… voire des dizaines de millions de personnes vont probablement recevoir une INJECTION d’un vaccin sur lequel on n’a aucun recul.

Un vaccin qui est censé agir directement sur votre système immunitaire, une des fonctions les plus complexes du corps humain.

On l’a vu précisément avec le Covid-19 : quand le système immunitaire se détraque comme avec les orages de cytokines… cela peut conduire à la mort.

Pendant des mois, cette pandémie mondiale nous l’a rappelé : il faut être très humble face à la Nature.

Il y a des choses qu’on ne comprend pas, qu’on ne maîtrise pas.

Pendant des mois, les plus grands experts, infectiologues ou virologues se sont penchés sur ce virus…

… sans jamais être capable de prédire ce qui allait se passer.

… sans avoir la moindre idée de la manière de le stopper.

… sans trouver la moindre piste pour le traiter.

La seule action qui a été efficace sur le plan sanitaire est un vieux réflexe, qu’on pratiquait au Moyen-Âge face aux grandes épidémies : on isolait les lépreux et les pestiférés.

Mais les avancées scientifiques dans tout ça ?

AUCUNE. RIEN. ZÉRO.

Et on nous dit aujourd’hui qu’une équipe de chercheurs de l’université d’Oxford a trouvé la clef pour stopper ce virus avec un vaccin développé en quelques semaines ??

Ce serait trop beau !

Les vrais experts n’y croient pas, moi non plus.

Et pourtant, le pire risque bien d’arriver.

La deuxième raison de mon inquiétude : c’est qu’on risque de ne pas avoir le choix.

Oui, les autorités de santé pourraient très bien rendre ce vaccin OBLIGATOIRE.

Pour le moment, une telle décision n’est pas légale.

Mais la Direction Générale de la Santé dit déjà les choses très clairement sur LCI :

Vous avez bien lu : AUCUNE PISTE N’EST ÉCARTÉE [7].

Après la crise que nous venons de traverser, ils sont capables d’imposer les mesures les plus folles.

Ils invoqueront l’état d’urgence sanitaire.

Même si on n’a aucun recul sur ce vaccin

Même si on ne sait pas si le virus va “revenir”

Et, je le crains… même si on n’est pas d’accord pour se faire vacciner.

Voilà pourquoi je vous invite à signer cette pétition pour éviter que, dans quelques semaines, on nous impose de force un vaccin.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Car la crise que nous venons de traverser va donner aux autorités de santé les “pleins pouvoirs”...

… et ça, pendant des années et des années.

La “technocratie” de la santé a désormais les mains libres.

Rappelez-vous : en moins de 24 heures, les hauts fonctionnaires du ministère de la Santé ont réussi à mettre un pays entier à l’arrêt.

Pendant des semaines entières, ils ont fermé :

  • les écoles, les crèches, les universités
  • les magasins
  • les entreprises
  • les restaurants et les bars
  • les églises et ils sont même allés jusqu’à interdire les enterrements en famille

Et demain, au “nom du coronavirus”... ils pourraient très bien vous imposer un vaccin que vous ne souhaitez pas.

Attention, la décision n’est pas prise.

Mais c’est une vraie menace.

Car je le rappelle, un vaccin, c’est une des choses les plus complexes à développer.

“Le temps de développement d’un vaccin se mesure normalement en année, pas en mois”.

(Dr Amesh Adalja chercheur, Johns Hopkins University).

Même quand on est face à une maladie bien identifiée comme la grippe, la rougeole...

Mais là, on est en plus face à un virus dont on ignore encore presque tout :

  • Peut-être bien qu’une 2e vague se produira et que le virus reviendra à l’automne...
  • Peut-être aura-t-il muté...
  • Et peut-être que le virus aura disparu..

Franchement, personne ne le sait aujourd’hui : ni le professeur Raoult, ni Jérôme Salomon, ni les Chinois, ni les Américains.

Une seule chose est sûre aujourd’hui : nous n’avons pas envie d’être “pris de court” et qu’en octobre, on nous force à nous vacciner contre le Covid-19.

La décision n’a pas été actée, mais il faut TOUT faire, dès aujourd’hui, pour refuser ce vaccin obligatoire.

Voilà pourquoi je vous invite à signer cette pétition pour éviter que, dans quelques semaines, on nous impose de force un vaccin.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Ne pensez pas que c’est impossible : la crise a rendu tout ça possible… et même probable

Qui aurait pu imaginer en début d’année qu’on fermerait TOUT un pays en quelques heures ?

Qu’une poignée de hauts fonctionnaires et le cabinet du ministre de la Santé nous disent :

  • si OUI ou NON on a le droit de sortir de son appartement…
  • si OUI ou NON on peut aller voir son père ou sa mère, ses enfants ou petits-enfants.

Honnêtement, personne n’aurait jamais cru à un tel scénario.

Attention : il ne s’agit pas de remettre en cause toutes les décisions qui ont été prises.

Certaines étaient nécessaires.

D’autres auraient probablement pu être évitées.

Mais ce n’est pas le passé qui nous intéresse : c’est ce qui va se passer demain.

Au “nom” du Covid-19, ils ont maintenant les pleins pouvoirs sur notre santé.

Rien ne pourra plus jamais les empêcher d’imposer tout ça aux Français.

Après cette crise sans précédent, qui osera contester des décisions des autorités de santé, censées protéger les Françaises et les Français contre la pandémie ?

Personne.

Voilà pourquoi je vous invite aujourd’hui à signer cette pétition contre un vaccin obligatoire.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Aujourd’hui en France, aucune loi ne prévoit qu’on peut obliger des adultes à se faire vacciner.

Mais qu’en sera-t-il dans quelques mois ?

Quel député osera voter contre un projet de loi censé défendre les Français face à un virus potentiellement mortel.

Quel sénateur osera prendre le risque de dire “non” ?

Ne comptez pas sur l'administration… ni sur les politiques pour vous protéger.

Au contraire, attendez-vous à ce qu’ils utilisent notre peur :

Le danger : qu’on nous fasse du “chantage au vaccin”.

Aujourd’hui, je vous invite donc à refuser catégoriquement ce “chantage au vaccin” en signant cette pétition contre le vaccin obligatoire.

Car si on ignore totalement comment un vaccin pourrait agir sur une éventuelle 2e vague…

… on sait qu’il existe des solutions simples pour mieux prévenir la mortalité de ce virus.

On sait par exemple que la carence en vitamine D qui touche la majeure partie de la population française et européenne est un des facteurs qui aggrave la mortalité chez les personnes infectées par le virus.

Est-ce que la Sécu vous incite à en prendre ? Non...

C’est même exactement le contraire qui se passe :

Ils en profitent pour TUER les médecines douces :

L’exemple le plus flagrant, c’est “l’affaire de la vitamine D”.

En pleine “tempête” coronavirus, alors qu’il y a des sujets bien plus graves à traiter - comme le manque de médicaments de réanimation...

… l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSM) a trouvé utile de faire une mise en garde contre la supplémentation en vitamine D.

On croit rêver !

C’est au contraire prouvé que c’est un des rares éléments capable de réduire le risque de morbidité du Covid-19.

Et plutôt que de faire de la prévention avec la vitamine D, ils ont profité de cette période de terreur pour s’attaquer aux autres remèdes naturels.

Des alertes ont été émises contre les plantes qui ont une action anti-inflammatoire naturelle comme le curcuma ou des plantes qui contiennent des principes actifs proches de l’aspirine, comme la Reine-des-prés ou le Saule.

Hélas, ces plantes ont une action beaucoup moins gênante que les anti-inflammatoires chimiques comme l’Ibuprofène… utilisé par des millions de Françaises et de Français !

Pire : les autorités de santé ont aussi profité de cette crise pour “taper” sur les huiles essentielles.

Là encore, est-ce qu’il n’y avait pas plus important ??

Surtout quand on sait que certaines huiles essentielles possèdent des propriétés antivirales très intéressantes.

Ils veulent à tout prix faire croire que les médecines douces et la santé naturelle sont une menace pour la santé… surtout après cet épisode “Covid-19”.

C’est vraiment un comble !

Surtout quand on sait que chaque année en France, 13 000 personnes sont tuées à cause des médicaments (certains parlent même de 34 000 décès)[8][9].

Alors aujourd’hui, levons-nous pour éviter un coup de massue à la rentrée : NON au VACCIN OBLIGATOIRE.

Si un vaccin dont l'innocuité et l’efficacité sont prouvées, chacun doit être libre de décider s’il veut se faire vacciner ou non.

Mais refusons d’être les cobayes de l’industrie pharmaceutique européenne ou chinoise.

Car il n’y a qu’eux qui ont quelque chose à gagner dans cette histoire.

Pour cet ex-dirigeant de l’OMS :

“C’est un SCANDALE”

Voici ce que Germán Velásquez, ancien directeur à l’OMS, dit de ce futur vaccin :

“Les [laboratoires pharmaceutiques] veulent en faire le marché du XXIe siècle, une poule aux œufs d’or[10].

C’est un scandale.

D’autant que des sommes gigantesques d’argent public sont allouées à des firmes privées pour qu’elles trouvent des vaccins".

A travers le monde, 120 vaccins sont en cours de fabrication… c’est comme la ruée vers l’or.

Tous les chercheurs sont concentrés sur cet objectif unique : et ils sont prêts à tout pour décrocher cette “poule aux œufs d’or”.

Même à faire un vaccin OGM… avec l’aval de la Commission européenne :

C’est la grande agence de presse britannique Reuters qui a révélé ça le 10 juin 2020[11].

La Commission européenne serait sur le point d'assouplir la réglementation sur les Organismes génétiquement modifiés (OGM).

Devinez pourquoi...

… pour le vaccin anti-covid.

Bruxelles devrait prendre des décisions pour faciliter les essais cliniques des médicaments et des vaccins contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Et d’après l’agence américaine, le vaccin développé par la firme d’AstraZeneca fait précisément appel à des OGM, comme le vaccin que sont en train de développer le géant chinois Cansino et le Big Pharma américain, Merck.

Vous voyez qu’ils sont prêts à tout ?

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.

Pour vous, le Covid a probablement été une épreuve.

Pour certains ça a même été une tragédie : des êtres chers sont morts, souvent seuls, loin de ceux qui les aimaient.

Mais pour l’industrie pharmaceutique, c’est une aubaine !!

L’affaire du siècle même.

Je vous préviens : tous les coups seront permis.

S’ils veulent vous obliger à vous vacciner, ils y arriveront.

Ils vont réussir à convaincre nos dirigeants.

Ils ont des armées de “lobbyistes” dont c’est le métier.

Et, face à la panique publique, les ministres seront plus faciles à convaincre que jamais.

Regardez ce qu’il s’est passé avec la chloroquine :

Il a suffi que les lobbys lèvent le petit doigt… et le sort de ce traitement était réglé.

En France, le ministre de la Santé s’est jeté sur la première étude négative publiée dans le Lancet pour interdire la prescription de ce remède… du jour au lendemain

Sur la foi d’une seule publication scientifique !

Pas de chance, quelques jours plus tard on s’est rendu compte que cette étude était “bidon” ;

Sans être alarmiste, c’est évident qu’il va se passer exactement la même chose.

Du jour au lendemain, un ministre risque de décréter que toute la population doit être vaccinée.

Peut-être commenceront-ils avec nos enfants.

Peut-être avec nos aînés.

Peut-être que ce sera tout le monde, tout de suite.

Honnêtement, on n’en sait rien.

Mais nous devons nous battre aujourd’hui pour conserver le droit de l’accepter librement ou de le refuser.

Je vous en prie, aidez-moi à faire passer ce message important en signant cette pétition maintenant.

Car dans quelques semaines il sera peut-être trop tard.

Merci de votre soutien.

Guillaume Chopin

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

PS : Il est encore temps d'éviter ça : je vous en prie, aidez-moi à faire passer ce message vraiment important "Non au vaccin obligatoire". Car dans quelques semaines, il sera trop tard.

____

Sources :

[1] https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/24/coronavirus-la-guerre-sans-merci-des-laboratoires-pour-un-vaccin_6043964_3244.html

[2] https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/14/coronavirus-dans-le-monde-la-chine-enregistre-le-plus-de-cas-quotidiens-depuis-avril_6042784_3244.html

[3]https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-eu-vaccine-exclusi-idUSKBN23H1IL

[4]https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/coronavirus-les-doutes-des-scientifiques-sur-le-vaccin-d-astrazeneca_2129259.html

[5]https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/coronavirus-5-questions-sur-le-vaccin-d-astrazeneca-commande-par-l-union-europeenne_2128216.html

[6]https://edition.cnn.com/2020/03/31/us/coronavirus-vaccine-timetable-concerns-experts-invs/index.html

[7]https://www.lci.fr/population/coronavirus-une-fois-mis-au-point-le-vaccin-contre-le-covid-19-sera-t-il-obligatoire-2153875.html

[8]http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/05/27/les-medicaments-causent-au-moins-18-000-morts-en-france_3418273_1651302.html

[9] http://www.ouvertures.net/medicaments-entre-13-000-et-34-000-morts-chaque-annee-en-france/

[10]https://lecourrier.ch/2020/06/22/vaccin-le-marche-du-siecle/

[11]https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-eu-vaccine-exclusi-idUSKBN23H1IL ____

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 19:37

Comment BG a placé ses pions

Bill Gates est accusé de pédophilie:

Part 1 : Comment Bill Gates a monopolisé la santé mondiale
https://www.youtube.com/watch?v=wQSYdAX_9JY (23 mn)

Ou ici (sous-titrage fixe): 
https://www.youtube.com/watch?v=dNYLhmrR3VE (23 mn)
Part 2 : Bill Gates - Plan pour vacciner le Monde
https://www.youtube.com/watch?v=o7A_cMpKm6w (28 mn)

Ou ici (sous-titrage fixe): 
https://www.youtube.com/watch?v=2-QrBwTaS8k (28 mn)
Part 3 : Bill Gates et la grille de contrôle de la population
https://www.youtube.com/watch?v=igx86PoU7v8 (36 mn)

Ou ici (sous-titrage fixe): 
https://www.youtube.com/watch?v=s7m5EiKPgtQ (36 mn)
Part 4 : Rencontrez Bill Gates
https://www.youtube.com/watch?v=DSvhPnUgyz8 (38 mn)

Ou ici (sous-titrage fixe) : 
https://www.youtube.com/watch?v=WS4pITT4Im4 (38 mn)

20¨% des testés gravement blessés par le vaccin Gates-Fauci.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 16:47
Partager cet article
Repost0