Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 02:29



Mise à jour sur le cancer
de John HOPKINS



Cette information circule aussi dans le centre médical
de la Walter Reed Army.


S'il vous plaît, faites circuler cette information
à tous ceux que vous connaissez.


Découverte sur le cancer de John Hopkins


Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.

Ne pas mettre de récipient en plastique dans le micro-ondes.


Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.

Ne pas congeler d'eau en bouteilles plastiques.


Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.


Ne pas envelopper de plastique pour passer au micro ondes...


 

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.

Une dioxine chimique peut causer le cancer,
spécialement celui du sein.


Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.
 

Récemment, Edward Fujimoto,
Directeur du programme de bien-être
à l'hôpital Castle, est passé dans un programme de TV,
pour expliquer ce danger pour la santé.
Il a parlé des dioxines qui sont si mauvaises pour nous. 
 
 

Il a dit que nous ne devrions pas chauffer les aliments
au micro ondes en utilisant des récipients en plastique.


Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.
 

Ceci s'applique particulièrement aux aliments
contenant du gras.
 
 

Il a dit qu'avec la combinaison du gras,
des hautes températures et du plastique,
il résulte des dioxines dans les aliments
et, finalement, dans les cellules du corps



A leur place, il recommande d'utiliser du verre,
comme les ustensiles Pyrex,
ou les récipients de céramique,
pour réchauffer les aliments...
Vous obtiendrez les mêmes résultats,
sans les dioxines.


Ainsi pour les repas Télé,
les sachets instantanés, les soupes, etc....
Vous devrez les reverser de son contenant
et le réchauffer dans un autre récipient.
 


Le papier en lui même n'est pas mauvais,
mais vous ne savez pas ce qu'il contient
comme éléments.
C'est plus sûr d'utiliser le verre trempé ou équivalent.
 


Il nous a rappelé que, voici quelque temps,
certains restaurants de restauration rapide
ont changé de récipient,
passant du plastique, style polystirène,
au papier.
Le problème des dioxines était l'une des raisons
de ce changement.


Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.
 

Il nous a également indiqué que les emballages de plastique comme le film étirable sont aussi dangereux quand on les met dessus pour cuire les aliments au micro-ondes.
A mesure que l'aliment est bombardé par les ondes, les hautes températures entraînent réellement la dilution de l'emballage plastique et les dioxines dangereuses  gouttent sur l'aliment.


Il vaut mieux recouvrir les aliments avec des serviettes en papier. 


Cet article devrait être envoyé
à chaque personne importante
dans votre vie!


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 21:19


VACCINS: UNE POLLUTION MAJEURE

 

En marge des livres de Christian Tal SCHALLER "Vaccins, l’avis d’un médecin holistique" et de Jean-Pierre JOSEPH "Vaccins, l’avis d’un avocat", qui, tous deux, dénoncent la «folie vaccinale», cette grave pollution des populations du monde entier, qui n’a aucune justification scientifique (les progrès de l’immunologie ont montré que les thèses de Pasteur étaient totalement infondées) et qui ne perdure que parce que les fabricants de vaccins gagnent des sommes colossales en empoisonnant des générations entières et ont réussi, jusqu’à ce jour, à museler la presse, pour empêcher tout débat sur ce sujet brûlant, il vaut la peine de saluer ce documentaire:


SILENCE, ON VACCINE


Reportage sur France 5


Le MARDI 9 DÉCEMBRE 2008 À 21.45

(EXCLUSIVITÉ SOIRÉE)

 

La polémique concernant les risques accrus de développer une sclérose en plaques à la suite d'une vaccination contre l'hépatite B n'est pas morte.


Illustré par des témoignages douloureux et étayé par des explications scientifiques, ce documentaire dérangeant propose de faire la lumière sur ces vaccins qui se transforment en poison dans un nombre croissant de cas


Du mercure et de l'aluminium: ce sont les substances que l'on peut trouver dans certains vaccins administrés aux enfants de manière récurrente dès leur plus jeune âge. Même si ceux-ci ont permis aux sociétés occidentales de maîtriser des fléaux comme les hépatites, le tétanos ou la poliomyélite, ce film avance qu'ils ont probablement favorisé le développement de maladies neurologiques, dermatologiques ou rhumatologiques.


A Québec, les parents du petit Alexis, 2 ans et atteint d'une encéphalite, en témoignent. Depuis qu'on lui a injecté six vaccins dans la même journée, Alexis «ne sait plus avaler, ne sait plus parler, ne sait plus marcher».


Des études épidémiologiques, américaine, française et canadienne, laissent penser que le mercure, présent sous forme de conservateur dans certains vaccins courants comme l'antitétanique ou les antigrippaux, entraînerait des troubles du comportement et du développement.


D'autres vaccins, à base d'aluminium cette fois, à l'instar des antihépatites, pourraient provoquer des maladies neuromusculaires. Aurélie, une jeune femme pleine de vie malgré sa maladie, explique qu'elle a manifesté les premiers symptômes de la sclérose en plaques à la suite d'une vaccination contre l'hépatite B.


Bien que le nombre de victimes augmente, notamment parmi les enfants, les associations ont du mal à les faire reconnaître et indemniser, car le lien de causalité entre les pathologies et le vaccin est difficile à prouver. Aux Etats-Unis, Dan Burton, un membre du Congrès, a ouvert une enquête parlementaire sur la nature des produits contenus dans les vaccins et leurs effets sur la population. L'élu républicain regrette la négligence des autorités américaines, qui ont avalisé la mise sur le marché de vaccins dont la toxicité n'a jamais véritablement été évaluée. Il explique, en outre, que l'industrie pharmaceutique constitue «le groupe de pression le plus puissant de Washington», ce qui rend toute évolution législative en la matière impossible.


S'ajoutent à l'hostilité des acteurs économiques et à l'immobilisme des politiques les réticences du monde médical à remettre en cause les bénéfices des vaccins. Des réactions alarmistes pourraient en effet mettre en péril l'enjeu de santé publique que constitue la vaccination. Barbara Loe Fisher, présidente du Centre national d'information sur la vaccination aux Etats-Unis, s'interroge sur le caractère «utilitariste» de ces politiques de santé publique: «Combien de personnes peut-on sacrifier pour le bien de la majorité?»


Les victimes et les associations qui les défendent revendiquent le droit d'être informées des produits contenus dans les vaccins et des risques encourus à la suite de leur injection. Ils émettent des réserves concernant les contraintes légales de vaccination et réclament des indemnisations en cas d'effets indésirables invalidants.


Rompre l'omerta qui règne sur la possible toxicité de certains vaccins permettrait d'améliorer leur innocuité. Ce qui profiterait, d'une part, à la santé publique et limiterait, d'autre part, les drames d'individus qui développent une maladie en ayant voulu en prévenir une autre.


Le thiomersal est un agent conservateur à base de mercure présent en quantité infime dans les vaccins antitétanique, antigrippaux, antidiphtérique parmi d'autres. Selon certaines études, il pourrait entraîner des troubles neurologiques, dont des comportements autistiques.


L'aluminium est un adjuvant présent dans les vaccins antihépatites qui permet de stimuler la réaction de l'organisme contre la particule virale injectée lors de la vaccination. Il favorise donc l'immunisation de l'organisme vacciné. Au demeurant, ce composant additionnel est soupçonné de favoriser le développement de maladies neuromusculaires.

 

DOCUMENTAIRE
DURÉE 52'
RÉALISATION LINA B. MORECO
PRODUCTION FRANCE 5 / OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA / PLAY FILM
ANNÉE 2008

 

 

VACCIN "ANTI-GRIPPE"

 

Le Prix Nobel de Médecine et Physiologie 2006 sur l'ARN interférence explique comment une régulation du noyau et donc des gènes des cellules est exercée par des ARN doubles brins. Ces doubles ARN bloquent sur la chaîne d'ADN certains gènes. Le vaccin anti-grippe est constitué de fragments d'ARN doubles brins. Il bloque donc certains gènes. Le vaccin anti-grippe fait sur des personnes âgées, dont les gènes des cellules se ralentissent ou diminuent leur production, va donc bloquer certains gènes déjà déficients, comme c'est exposé par le prix Nobel. Il en résulte un fonctionnement anormal des cellules, au premier plan desquels les neurones! D'où l'actuelle grandissante floraison des Alzheimer, qui grève le budget et la vie des citoyens et qu'on tend à nous faire croire inéluctable et pourvoyeuse d'emplois!


Faire à gogo du vaccin anti-grippe est aussi grave que le vaccin hépatite B. Le faire chez des nourrissons, comme c'est programmé (élections présidentielles obligent!) va entraîner, c'est prévisible, des maladies par arrêt de fonctionnement de certains types cellulaires, mais, surtout, va retentir sur les neurones, complétant le programme de dégénérescence de la population entamé par le vaccin hépatite B!

Dr M-H Groussac

 

 

VACCIN HEPATITE B: LE RAPPORT DE MARC GIRARD

 

Marc Girard montre qu’en France les autorités affectent d’ignorer l’ensemble pourtant impressionnant de la littérature internationale. D’une bibliographie de tolérance qui doit dépasser 400 références internationales, un rapport officiel (le «rapport Dartigues») n’a conservé que 8 titres, tous favorables à la vaccination!


Les autorités ont paisiblement envisagé comme «acceptable» la survenue de dizaines de milliers de Scléroses en Plaque chez des gens jusqu’alors en parfaite santé, dont un bon nombre dans une classe d’âge (chez l’enfant), où ce type de pathologie est normalement exceptionnel!


Alors que le bénéfice réel de cette campagne de vaccination doit être proche de zéro en terme de complications évitées, les estimations de Marc Girard, fondées sur le maximum de données disponibles, conduisent à craindre plusieurs dizaines de milliers de victimes du vaccin, toutes complications iatrogènes confondues. Ce rapport est une véritable bombe qui ne peut que faire frémir les autorités dont Marc Girard dit: «ceux qui, d’un point de vue technico-réglementaire, sont en charge d’établir la causalité iatrogène (en l’espèce: l’administration sanitaire qui a enclenché la campagne de vaccination, ainsi que le fabricant) sont également ceux qui ont le plus intérêt à la dissimuler».


Il a de quoi faire réfléchir ceux qui croient encore que les multinationales pharmaceutiques sont au service de la santé des populations, alors qu’elles ne sont au service que du profit économique de leurs actionnaires.

 

 

CANCER: UNE AUTRE APPROCHE QUE DETRUIRE LES TUMEURS?

 

Jean Jacques CREVECŒUR, un conférencier et auteur Québecois, d'origine belge, actuellement en tournée en Europe francophone, a écrit:

«Savez-vous que les estimations officielles de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) révèlent qu’actuellement, 50 % des hommes et 33 % des femmes auront un cancer dans le courant de leur vie?

Savez-vous que des études épidémiologiques effectuées à large échelle et sur la période des 20 dernières années (1980 – 2000), études validées par la communauté scientifique, ont révélé que la chimiothérapie pratiquée dans la lutte contre le cancer n’est "efficace" que dans 2,2 % des cas?

Savez-vous que, sauf cas de guérison «spontanée» du cancer, la chirurgie utilisée contre le cancer connaît 20 % de récidive du cancer au même endroit et 80 % d’apparition d’un autre cancer dans une autre région que celle ayant subi l’opération?

Savez-vous que le cancer frappe les personnes à un âge de plus en plus précoce? Tout cela, c’est le bilan de quarante milliards de dollars investis sur les trente dernières années!

Pourtant, des solutions alternatives existent.


Mais vous savez sans doute que des informations alternatives sur la santé ont souvent beaucoup de difficultés à passer dans les grands médias (télévision et radio). Surtout quand ces informations se révèlent efficaces et pertinentes pour la santé des individus qui veulent se guérir autrement. Et surtout aussi, lorsque ces approches alternatives sont beaucoup moins coûteuses pour les caisses d’assurances maladie (quelle ironie quand même!).

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de réduire énormément mon activité de conférencier et de formateur, pour me former à la scénarisation, à la réalisation et à la production audio-visuelle.»


Il a réalisé «SEUL CONTRE TOUS» sur la vie et l’œuvre du docteur R.G. HAMER. Voir la page:


Seul contre tous

 

P.S.: Si vous voulez lire l’histoire extraordinaire de ceux qui, au lieu de se cantonner à un rôle de victime impuissante ont choisi de se guérir par une démarche personnelle d’apprentissage de la santé, ne manquez pas de lire "Artisans de leur guérison, 17 guérisons holistiques", du Docteur Christian Tal SCHALLER. Un livre qui donne espoir à ceux que l’on a trop vite condamnés!


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 16:26


Message relayé


Lait tueur


UNE INFORMATION CLAIRE SUR LES "CODES"
EN BAS DE CET ARTICLE PEUT S'AVERER UTILE ...

 

Être au courant est une bonne chose... Des pays tuent par avarice et frappent partout...


Veuillez lire jusqu'`à la fin, de façon à pouvoir savoir comment identifier les produits qui nous ont été envoyés par la Chine...


MÉLAMINE (La dernière partie concerne les  États-Unis et le Canada).


Les incidents liés au lait chinois contaminé a effrayé tout le monde au point de regarder les rapports de nouvelles quotidiennement. Tous les jours, les rapports changent. Personne peut nous dire clairement quoi manger et ne pas manger..

1. Qu'est-ce que du lait contaminé
?

C'est du lait en poudre mélangé avec de la "MÉLAMINE".


A quoi la Mélamine est-elle utilisée? C'est un produit chimique industriel utilisé dans la production des contenants de plastique.


C'est aussi utilisé en décoration intérieure. "Panneaux américains résistants"




Comprenez-vous? La Mélamine est utilisée en production industrielle et ne peut pas être mangée
.


2. Pourquoi de la Mélamine a-t-elle été ajoutée au lait en poudre
?

L'élément le plus important dans le lait est la protéine. Et la Mélamine a la même protéine qui contient de ''L'AZOTE"




Ajouter de la Mélamine dans le lait réduit le volume du lait et ça coûte moins cher que le lait donc ça diminue la capitalisation.  Ça peut donner plus de profit aux commerces!

Ci-dessous se trouve de la Mélamine; ne ressemble-t-elle pas à du lait?
Elle n'a pas d'odeur, elle ne peut donc pas être détectée.

 



 


3. Quand a-t-elle été découverte?


En 2007
, aux États-Unis, des chats et des chiens sont morts soudainement, on a découvert que la nourriture pour les animaux de la Chine contenait de la Mélamine.

En 2008, en Chine, a commencé une croissance anormale de cas de mort d'enfants avec des pierres sur les reins.




Août 2008, le lait en poudre de la Chine Sanlu Milk Powder a été testé contenant de la Mélamine 


Sept. 2008, le gouvernement de la Nouvelle-Zélande demande à la Chine de vérifier ce problème
Sept. 21, 2008, pertes de produits alimentaires en Taiwan testé avec de la Mélamine


4. Qu'est-ce qui arrive quand la
 Mélamine est ingérée?

La Mélamine demeure à l'intérieur du rein. Elle se transforme en pierre qui bloque les tubes. 

La douleur sera éminente et la personne ne peut pas uriner. Le rein enflera.


Ci-dessous:  les pierres du rein dans les parties mineures et majeures de l'enveloppe du rein et l'autre image nous montre la pierre dans l'urète
Même la chirurgie ne peut pas enlever ses pierres, ce qui causera des dommages irréversibles au rein.  
Ça peut mener à la perte de la fonction du rein et nécessitera la dialyse qui mènera à la mort à cause du taux d'urée dans le sang.

Qu'est-ce que la dialyse?


En fait, ça devrait être appelé "nettoyage du sang"; ça filtre tout le sang du corps dans la machine et puis retourne dans le corps.



Tout le processus prends 4 heures et il est nécessaire de faire la dialyse une fois tous les 3 jours pour le reste de notre vie.


Voici un centre de la dialyse

 

 
Grand centre de dialyse
.


Un petit trou dans le bras est nécessaire pour insérer le cathéter de la dialyse.




Pourquoi est-ce plus sérieux pour les bébés?  Parce que le rein du bébé est très petit et ils boivent beaucoup de lait en poudre. 


Voici un bébé sous dialyse:
 

La Chine a couramment 13.000 enfants hospitalisés




Ça n'a pas d'importance la quantité de Mélamine que l'être humain a pris.  Le point important est que 'Ça ne peut pas être mangé!'


5 . Quelle est la nourriture est à éviter?


La nourriture qui contient des produits laitiers devrait être évitée. 

 

Souvenez-vous: Les nourritures avec crème ou lait devraient être évitées.


6. Quelles compagnies sont affectées
?

Voici les compagnies affectées par la Mélamine.




7. Que faire ensuite?

Évitez les nourritures ci-dessus pour environ six mois.

Si vous avez des snack-bars, restaurants ou coffee-shops, arrêtez la vente des produits laitiers pendant six mois.
Si vous avez des enfants à la maison, changez pour le lait maternel ou trouvez d'autres substituts.

Finalement, partagez cette information avec vos amis (es) pour leur faire comprendre le risque du lait contaminé. 

Tout le monde a peur des produits faits en Chine.  Pouvez-vous différencier lequel est fait aux USA , Philippines, Taiwan ou Chine? Laissez-moi vous dire comment faire... Les 3 premiers chiffres sur la barre de code est le code du pays où le produit a été fait.


Exemple, tous les codes qui commencent par 690.691.692 jusqu'à 695 SONT TOUS FAIT EN CHINE. 
Les chiffres de la série 471 sont faits à Taiwan
.
 



C'est notre droit de savoir, mais le gouvernement et les services associés ne renseignent jamais le public, par conséquent, nous devons nous protéger par nous-mêmes.

De nos jours, les hommes d'affaires Chinois savent que les consommateurs ne préfèrent pas les produits 'faits en Chine',  donc, ils ne montrent pas dans quel pays c'est fait.
 

Cependant, vous pouvez maintenant vous référer au code, rappelez-vous des 3 premiers chiffres 690-695 qui veut dire Fait en Chine.
 

00 ~ 13 USA & CANADA
 
30 ~ 37 FRANCE
 
40 ~ 44 ALLEMAGNE

49 ~ JAPON
 
50 ~ Royaume Uni

57 ~ Danmark
 
64 ~ Finland
e
76 ~ Suisse et Lichtenstein
 
628 ~ Arabie Saoudite

629 ~ Emirats Arabes Unis
740 ~ 745 - Amérique Centrale


Tous les codes de la série 480 sont faits aux Philippines
. 

Veuillez informer votre famille et vos ami(e)s et leur conseiller d'être prudents
.



Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 17:22
Mais que deviennent
nos spermatozoïdes?


Extinction de l'espèce humaine en vue

Chers lecteurs internautes,

 

La chaîne franco-allemande Arte va diffuser le mardi 25 novembre à 21 heures un documentaire sur les perturbateurs endocriniens:

 

"Mâles en péril"


http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2007-10/2007-10-16/article_spermatozoides.jpg

 

Arte programme ce documentaire à une heure de grande écoute; il est important que cette programmation soit soutenue. 

 

En attendant, vous pouvez déjà visiter le site consacré par Arte au film: http://www.arte.tv/malesenperil.

 

Diffusez cet message le plus largement possible!

 



Voici, par ailleurs, une brève présentation de ce documentaire:

Depuis 50 ans, la production de spermatozoïdes dans l’espèce humaine a diminué en moyenne de 50%.

Pourquoi?

Dans les pays occidentaux, le nombre de cancers du testicule ne cesse de croître. Une étude de 2004 montre que l’incidence de ce cancer a augmenté de  50 % en 20 ans, en France.

Pourquoi?

Le nombre de malformations congénitales de l’appareil reproducteur masculin augmente également.

Pourquoi?

Des populations de poissons de certaines rivières se féminisent; de plus en plus de malformations sexuelles et de cas de stérilité sont observés chez les phoques, les oiseaux, les alligators, les grenouilles… Des études sur la faune montrent une dévirilisation croissante.

Pourquoi?

Féminisation de la nature d’un côté, diminution du nombre de spermatozoïdes chez l’homme de l’autre: des évènements bizarres et inquiétants entre lesquels personne, pendant longtemps, n’avait pensé ou osé établir un lien.

Et si toutes ces observations avaient une origine commune?

C’est l’hypothèse audacieuse de nombreux scientifiques tant aux Etats-Unis qu’en Europe. Ils sont persuadés que certains facteurs environnementaux sont responsables de ces pathologies et de ces malformations.

Au banc des accusés, de nombreuses molécules mises sur le marché
  par l’industrie chimique  PCB, DDT, éthers de glycol, phtalates, pesticides… liste non exhaustive de composés chimiques  qui agissent sur le système hormonal et qui provoqueraient ainsi  - peut-être – une   féminisation du monde (on les désigne sous le terme un peu barbare de «perturbateurs endocriniens»).
0

La gravité des faits rapportés impose que l’on s’y intéresse de très près. La fertilité - et donc l’avenir de l’humanité - est en jeu.


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 16:45
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 18:19

Un groupe d'experts internationaux rassemblés par David Servan-Schreiber alertent l'opinion à propos de l’utilisation des téléphones portables.


APPEL DE 20 EXPERTS INTERNATIONAUX

RASSEMBLÉS PAR DAVID SERVAN-SCHREIBER

CONCERNANT L’UTILISATION

DES TÉLÉPHONES PORTABLES


 

  ANALYSE DES ÉTUDES RÉCENTES

  LES 10 PRECAUTIONS A PRENDRE

 


ANALYSE DES ÉTUDES RÉCENTES

 

Les champs électromagnétiques émis par les téléphones portables doivent être pris en compte en matière de santé. Il est important de s’en protéger. Dix mesures simples de précaution peuvent y aider.

A ce jour, les études épidémiologiques existantes sont insuffisantes pour conclure de façon définitive que l’utilisation des téléphones portables est associée à un risque accru de tumeurs et autres problèmes de santé.

Toutefois, il existe un consensus scientifique pour conclure que les études disponibles mettent en évidence :

1/ une pénétration significative des champs électromagnétiques des téléphones portables dans le corps humain, particulièrement au niveau du cerveau, et plus encore chez les enfants du fait de leur plus petite taille. (Figure 1.) [1, 2]

Figure 1. Simulation numérique de la pénétration du rayonnement électromagnétique d’un téléphone portable
en fonction de l’âge (Fréquence GSM 900 Mhz) (A droite, échelle colorimétrique du Débit d’Absorption Spécifique, en W/kg) [1]  *

 

2/ divers effets biologiques des champs électromagnétiques dans les bandes de fréquence des téléphones portables (de 800 à 2200 Mhz) même en dessous des seuils de puissance imposés par les normes de sécurité européennes (2 W/kg pour 10g de tissu) sur les tissus vivants, notamment une augmentation de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique et une synthèse accrue des protéines de stress. [7, 10, 11, 12, 13]

Du fait de la rareté de l’utilisation des portables jusqu’à ces dernières années, nous notons que les études épidémiologiques humaines réalisées jusqu’à ce jour ne peuvent avoir comporté un nombre suffisant de personnes ayant utilisé leur téléphone pendant plus de 10 ans de façon intensive (plusieurs heures par semaine).

Et l’on sait que même dans le cas où l’association d’une exposition avec un cancer est parfaitement prouvée et le risque très fort (comme pour le tabac et le cancer du poumon), des études dans des conditions similaires, à savoir sur des personnes ayant fumé pendant moins de 10 ans auraient du mal à mettre en évidence un risque augmenté de cancer du poumon : le risque apparaît surtout 15 à 35 ans plus tard. [8].

Les études les plus récentes qui incluent des utilisations de téléphone portable pendant plus de 10 ans montrent une association probable avec certaines tumeurs bénignes (neurinomes du nerf acoustique) et certains cancers du cerveau, plus marquée du coté d’utilisation de l’appareil.  ** [7, 10, 11, 12, 13]

 

LES 10 PRECAUTIONS A PRENDRE

 

Compte tenu de l’absence de preuve absolue chez l’être humain d’un effet cancérogène des ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables nous ne pouvons pas parler de la nécessité de mesures de prévention (comme pour le tabac ou l’amiante). Dans l’attente de données définitives portant sur des périodes d’observations prolongées, les résultats existants imposent que l’on fasse part aux utilisateurs des mesures les plus importantes de précaution comme l’ont aussi suggéré plusieurs rapports nationaux et internationaux [7, 10, 11, 12, 13]  ***

Ces mesures sont aussi importantes pour les personnes qui sont déjà atteintes d’un cancer afin d’éviter toute influence extérieure qui pourrait contribuer à la progression de leur maladie.

  • 1. N’autorisez pas les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable sauf en cas d’urgence. En effet, les organes en développement (du foetus ou de l’enfant) sont les plus sensibles à l’influence possible de l’exposition aux champs électromagnétiques.
  • 2. Lors de vos communications, essayez autant que possible de maintenir le téléphone à distance du corps (l’amplitude du champ baisse de quatre fois à 10 cm, et elle est cinquante fois inférieure à 1 m de distance – voir figure 2).
    Dès que possible, utilisez le mode « haut-parleur », ou un kit mains libres,  **** ou une oreillette bluetooth (moins d’1/100e de l’émission électromagnétique du téléphone en moyenne). .
  • 3. Restez à distance d’une personne en communication, et évitez d’utiliser votre téléphone portable dans des lieux publics comme le métro, le train ou le bus où vous exposez passivement vos voisins proches au champ électromagnétique de votre appareil.
  • 4. Evitez le plus possible de porter un téléphone mobile sur vous, même en veille. Ne pas le laisser à proximité de votre corps la nuit (sous l’oreiller ou sur la table de nuit) et particulièrement dans le cas des femmes enceintes – ou alors le mettre en mode « avion » ou « hors ligne/off line » qui a l’effet de couper les émissions électromagnétiques.
  • 5. Si vous devez le porter sur vous, assurez vous que la face « clavier » soit dirigée vers votre corps et la face « antenne » (puissance maximale du champ) vers l’extérieur.
  • 6. N’utilisez votre téléphone portable que pour établir le contact ou pour des conversations de quelques minutes seulement (les effets biologiques sont directement liés à la durée d’exposition). Il est préférable de rappeler ensuite d’un téléphone fixe filaire (et non d’un téléphone sans fil --DECT-- qui utilise une technologie à micro-ondes apparentée à celle des portables).
  • 7. Quand vous utilisez votre téléphone portable, changez de côté régulièrement, et avant de mettre le téléphone portable contre l’oreille, attendez que votre correspondant ait décroché (baisse de la puissance du champ électromagnétique émis).
  • 8. Evitez d’utiliser le portable lorsque la force du signal est faible ou lors de déplacements rapides comme en voiture ou en train (augmentation maximale et automatique de la puissance lors des tentatives de raccordement à une nouvelle antenne relais ou à une antenne distante)
  • 9. Communiquez par SMS plutôt que par téléphone (limite la durée d’exposition et la proximité du corps).
  • 10. Choisissez un appareil avec le DAS le plus bas possible par rapport à vos besoins (le «Débit d’Absorption Spécifique» mesure la puissance absorbée par le corps). Un classement des DAS des téléphones contemporains des différents fabricants est disponible sur www.guerir.fr et d’autres sites internet.

 

CONCLUSION

Le téléphone portable est une invention remarquable et une avancée sociétale importante. Nous ne nous en passerons plus. Aucun des membres du comité d’experts ci-dessous n’a renoncé à l’utilisation d’un téléphone portable. Même moi (DSS), porteur d’un cancer au cerveau, je ne m’en passerai plus. En revanche, nous, les utilisateurs, devons tous prendre les mesures de précaution qui s’imposent aux vues des données scientifiques récentes sur leurs effets biologiques, particulièrement si nous sommes déjà porteur d’un cancer avéré.

Par ailleurs, les constructeurs et les opérateurs doivent aussi prendre leurs responsabilités. Il leur revient de fournir aux utilisateurs des appareils et des équipements qui permettent le plus bas niveau de risque possible et de faire constamment évoluer la technologie dans ce sens. Ils doivent aussi encourager les consommateurs à utiliser leurs appareils de la façon la plus compatible avec la préservation de leur santé.

Au début des années 1980, lorsque les propriétaires des mines d’amiante se sont vus réduits à la banqueroute sous l’effet des procès des familles des personnes décédées à cause de leur exposition professionnelle, Johns Manville, le plus important d’entre eux, a tiré les leçons de ses années de lutte contre les données médicales et scientifiques qui mettaient en cause son industrie. Il concluait, avec regrets, que davantage d’avertissements appropriés pour le public, la mise en place de précautions plus efficaces, et davantage de recherche médicale «auraient pu sauver des vies, et probablement les actionnaires, l’industrie, et, du coup, les bienfaits de son produit.» [15, 16]

C’est ce que nous souhaitons aujourd’hui à l’industrie du téléphone portable. Il ne s’agit pas de bannir cette technologie, mais de l’adapter – de la maîtriser – afin qu’elle ne devienne jamais une cause majeure de maladie.


Pour aller plus loin

http://www.guerir.fr/magazine/telephones-portables/appel-precaution-utilisation-telephones-portables

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 17:20


Des facteurs environnementaux mis en cause

Plus de la moitié des jeunes Espagnols ont un sperme de mauvaise qualité, selon les critères de l'OMS, et auront plus de difficultés à avoir des enfants, d'après une étude espagnole présentée jeudi.

Selon cette étude réalisée sur des échantillons de sperme de 1.239 jeunes espagnols âgés de 18 à 30 ans, "l'on peut parler d'une sous-fécondité ou qualité séminale anormale pour 57,8% des jeunes Espagnols, indique dans un communiqué l'Institut Marques de Barcelone, spécialisé dans les traitements contre la stérilité, qui a réalisé l'étude.

Ces jeunes auront "plus probablement des problèmes" de fécondité, mais cela ne signifie pas forcément qu'ils ne pourront pas avoir d'enfants, a expliqué à l'AFP le professeur Juan Alvarez, co-signataire de l'étude publiée dans une revue médiale spécialisée, Andrologia.

Le professeur Alvarez a souligné qu'il n'existait pas à sa connaissance d'étude comparative au niveau européen.

L'étude montre aussi "d'importantes disparités géographiques dans la qualité séminale en Espagne", avec "les niveaux les plus importants d'oligospermie (quantité anormalement faible de spermatozoïdes dans le sperme) dans les région les plus industrialisées".

"Les altérations dans la concentration du sperme pourraient remonter à la période embryonnaire (avant la naissance des individus en question) et être dues, dans les zones très industrialisées, à l'exposition de l'embryon à des perturbateurs endocriniens à travers le cordon ombilical", explique l'Institut.

"Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui agissent dans l'organisme comme des hormones féminines" et tendent à "s'accumuler dans l'organisme dans les graisses comme le lait maternel", explique l'Institut.

Ces substances, dont 550 d'utilisation habituelle, répertoriées par l'Union européenne, sont "très résistantes à la biodégradation et sont présents dans notre alimentation", indique encore l'Institut Marques.

D'après
l'Etude:

"Geographical differences in semen quality in a population of young healthy volunteers from the different regions of Spain".
 
M. Lopez-Teijo´, M. Elbaile & J. G. Alvarez. Andrologia 40, 318–328. Octobre 2008.

Etude disponible sur la page:


http://www3.interscience.wiley.com/journal/121406862/abstract


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 11:44

Message relayé


Lettre d'information du MDRGF
Cancers de l'enfant et environnement ...

Une étude
voir l'étude complète sur le site d'Environmental Health Cancers de l'enfant et facteurs environnementaux

Une étude scientifique publiée dans le journal 'Environmental Health' s'est interessée à la distribution des différents cancers de l'enfant dans les différents comtés de l'état du Texas, Etats Unis.

Les scientifiques ont étudié les enfants nés de 1990 à 2002, ils ont répertorié le nombre de cas des différents cancers dont certains d'entre eux ont été victimes et ont cherché à voir si le lieu de naissance des enfants pouvait induire un risque plus élevé ou non de développer tel ou tel forme de cancer.


Résultats: Les chercheurs ont trouvé plus de gliomes dans les zones d'agriculture intensive, plus de cancers hépathiques près des usines émettants des polluants de l'air dangereux et plus de lymphomes hodgkiniens et de tumeurs malignes des os dans les zones de croissance rapide de population.

Remarque de la rédaction: Une telle étude souligne l'importance de l'existence de registre des cancers et autres pathologies et de registres des émissions polluantes très détaillés...

A ce jour, la France ne possède malheureusement pas ces registres de manière systématique.


Voir l'étude complète sur le site du journal 'Environmental Health':

http://www.ehjournal.net/content/pdf/1476-069X-7-45.pdf


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 17:26

Un soutien-seins pas si sain



Faut-il toujours "soutenir ce que l'on avance"? Pas si sûr! Le soutien-gorge - inventé par un homme - soutient la "gorge", donc les seins - il est même fait pour ça! -, c'est indéniable... Mais se pourrait-il aussi qu'il comprime aussi les seins au point de ralentir la circulation lymphatique et d'être un possible facteur de cancérisation des seins?

Voilà, en tous cas, ce qu'affirment deux auteurs, Sidney Ross Singer et Soma Grismaijer, dans leur livre «Le soutien-gorge et le cancer du sein: une lingerie de séduction dangereuse?», en affirmant que:

"Le risque de cancer du sein est 125 fois plus élevé chez les femmes qui portent leur soutien-gorge 24 heures sur 24 que chez celles qui n’en portent jamais et 113 fois plus élevé que chez celles qui  ne le portent que moins de 12 heures par jour."

La "vocation" du soutien-gorge en tant que moyen d'asservissement de la femme se trouve donc ici confirmée... De quoi méditer ... et jeter les balconnets au ... fumier!

Pour en savoir plus:

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 16:50

Vos écrans de visualisation:

Ordinateurs, Télévisions, Jeux-vidéo, etc. 

Les nocivités bio/ physio/ neuro/ psycho-logique des REMP (Radiations Electro-Magnétiques Pulsées) générées par les écrans d’ordinateur, TV, etc. été scientifiquement démontrée, sur tous les êtres vivants qui y sont exposées entraînant des conséquences, pouvant être sévères sur leurs santé, développement, comportement, fatigue, productivité, fécondité, attention, mémoire, etc… 

COMMENT s'en protéger: Une efficacité enfin SCIENTIFIQUEMENT PROUVÉE! 

SANTÉ : Plusieurs études, ayant fait l'objet de publications scientifiques internationales montrent que, chez l'humain à l'âge adulte, les courbes d'excrétion urinaire d'adrénaline (hormone de stress entraînant agressivité, violence et nervosité) sont inversées par rapport à la norme dès la 4e heure d'exposition devant un écran de visualisation (réf. : Publication OMS - 1989). Ce qui bloque la sécrétion de la mélatonine (hormone nécessaire à l'activité du système immunitaire) entraînant : fatigue chronique généralisée et fragilité, face aux agressions pathogènes, d'où une augmentation de l'absentéisme au travail, et perturbations des fonctions endocriniennes. 

COMPORTEMENT: L’irradiation d’humains-adultes par les REMP d’un écran, entraîne des troubles neuro-psychologiques et comportementaux, dès la 4° heure d'exposition (réf Publication Rapport Loiret:: TEC2  1996, signé par 79 médecins français du travail)  

PRODUCTIVITÉ: Sous contrôle de l'Université de Budapest, plusieurs centres de recherche hongrois ont démontré que les altérations de productivité d'un travailleur sur écran peuvent atteindre un total de déficit de rentabilité de - 29% à partir de la 4° heure d'exposition aux REMP d'un écran-de-visualisation, ce qui coûte 100 fois le prix d’une protection efficace. 

POSITION JURIDIQUE: En France, le décret ministériel de 1991 (paru au J.O. sous le n° 91-451) stipule au §3 qu'il appartient aux employeurs d'identifier ces nuisances et d'y porter remède. Ceci a été renforcé par la loi Barnier de1994, puis par l'application constitutionnelle du «Principe de précaution» en 2005! Ce principe étant devenu applicable dans les autres pays européens, a amené les assureurs à ne plus y couvrir la Responsabilité Civile des entreprises en matière de nuisances (ou leurs conséquences) provoquées par les radiations électromagnétiques, (REMP) laissant les employeurs PERSONNELLEMENT « responsables » en ce domaine. (ref. publication « Figaro-Économique » du 19/02/2003) 

ENFANTS: L'éminent pédopsychiatre français, le Professeur Marcel Rufo a publié une étude (le 23/01/1990) montrant qu'à partir de 40 minutes d'exposition aux REMP d’écrans l’exposition des enfants impubères entraîne une division par 3 des résultats scolaires, division par 5 de la capacité de mémorisation et une multiplication par 3 de : la nervosité, de l’agressivité, de la violence, etc. (ce qui permet de « comprendre » les violences-actuelles..) 

Dans tous les pays, les enseignants se plaignent des perturbations de leurs classes (mauvaise mémorisation, incivilités, etc..) et d'avoir à endurer les mauvais résultats de leurs enseignements, alors qu'ils n'en sont aucunement responsables puisque les enfants leur sont envoyés sont en état d’inaptitude-physiologique à la mémorisation et à bénéficier de leurs enseignements,. (cf notre web site : Véga-test DFM (Allemagne), sur enfant impubère)… 

GROSSESSES-DÉSIRÉES: De plus en plus de couples (±14% à ce jour) ont des difficultés à procréer et à obtenir une grossesse normale par les voies naturelles : alors que déjà 7 publications scientifiques mettent en cause les REMP des écrans dans l'augmentation des fausses-couches et dans les altérations du développement de l'embryon. Une étude scientifique publiée au 10° Congrès de la Santé au Travail d'Amsterdam (Nov. 2002) montre en effet que ces radiations cassent l'ADN humain qui y est exposé « in vitro » pendant seulement 24 heures… à la distance d’une diagonale d'écran! Cependant, la solution corrective EMF-BIOSHIELD® * vient totalement annihiler ce risque. Ce que confirme la publication des observations d’un Docteur en Médecine, et gynécologue français, publié en mars 2006, au Congrès de la WABT, dans le cadre de l’Unesco, à Paris, montrant l’obtention de plusieurs grossesses (sans fécondation assistée) par des voies naturelles, pour des couples « ayant-jusque-là-tout-éssayé.. » sans parvenir au résultat escompté… 

CASSURES D’ADN-humain exposé «in-vitro» aux REMP d’un écran

En effet, au  X° Congrès Européen de «La Santé au Travail» tenu en Amsterdam, en Novembre 2002, nous  avons PUBLIÉ une étude montrant qu’un échantillon d’ADN humain, exposé « in-vitro » aux REMP d’un écran d’ordinateur pendant 24 heures présente un taux anormalement élevé de cassures supplémentaires, versus les specimens NON-exposés, ou exposés-SOUS-protection… Or, les divisions des cellules sont régulées par leur patrimoine génétique, et l’altération de celui-ci par les cassures observées pourrait permettre de comprendre et de déterminer la CAUSE-ORIGINELLE des multiplications de ces anomalies, qui sont autrement inexplicables.. 

AUGMENTATION DES RISQUES DE DÉFAUTS GÉNÉTIQUES DES EMBRYONS

Par sa publication au Congrès International de la BEMS, de 1991, le Professeur Betty Siskens, de l’Université du Kentucky, montrait (déjà) que l’exposition d’oeufs-de-poule-fécondés aux REMP d’écran d’ordinateur provoque, en 5 jours, une augmentation de + 60% des anomalies génétiques dans les embryons, alors que des œufs identiques, exposés devant les mêmes-écrans-protégés par EMF-Bioshield® n’ont aucune augmentation de leur taux d’anomalies…

Faut-il rapprocher cette expérience des observations du Dr. Marilyn Goldhaber, du Keyser-Institut de Californie qui constatait dès 1988 une augmentation de 40% de défauts génétiques chez les bébés des femmes exposées + de 4h/Jour aux REMP de leurs écrans? 

RISQUES DE CANCERISATION DES SEINS

Aujourd’hui, une étude scientifique, publiée par le Ministère de la Santé espagnol lance une alerte établissant une relation directe entre les multiplication des cancers du sein, chez la femme de + en + jeune et ses expositions aux REMP. N’eût-il pas été plus conforme au « principe de précaution » et à l’éthique,  d’approfondir, alors, nos recherches (cf. Publication d’Amsterdam, Novembre 2002) qui remontent déjà à plus de 5 ans) et prendre sans retard les mesures de protection existantes, et qui déjà avaient fait la preuve de leur efficacité? 

INCIDENCE SUR LES TRAITEMENTS THÉRAPEUTIQUES ET MÉDICAUX: Il a été démontré, dans une clinique suisse du Canton de Vaud, qu'une patiente, traitée médicalement pendant CINQ mois, (pour cystite-chronique, fatigue-incoercible-généralisée et dépression nerveuse)  (sans obtenir la moindre amélioration de son état) a été complètement guérie en SIX SEMAINES avec le MÊME traitement médical, lorsque son écran a été équipé avec les éléments de protection EMF-BIOSHIELD®* qui, en supprimant la nuisance des REMP, ont permis à son organisme de réagir positivement au traîtement que le médecin lui avait administré.

La plus grande partie de ces expérimentations ont été reproduites par des scientifiques de haut-niveau, appartenant, pour la plupart à des organismes de recherche officiels dans 7 pays différents, (Allemagne, Etats-Unis, France, Hongrie, Italie, Russie, Ukraine,) en comparaison avec les mêmes spécimens biologiques, non-exposés, et/ou protégés par les éléments EMF-Bioshield® * dont l'efficacité de protection totale a été ainsi prouvée et confirmée. 

Dans tous les cas, ces expérimentations sur la nocivité des REMP émis par les écrans de visualisation et sur l’efficacité des éléments de protection «EMF-Bioshield®» ont donné lieu à 49 communications scientifiques, qui se confirment toutes mutuellement, quelque soit le « modèle-biologique utilisé. Elles ont été reprises et publiées par les comités de lecture et de sélection de 18 Congrès scientifiques et/ou médicaux internationaux majeurs, puis par 3 publications internationales (à comité de lecture..) les rendant irréfutables et incontournables. 

Grâce à la mondialisation, ce qui est refusé ici, devient « possible » là, et avec la collaboration du Ministère de l’Intérieur de Hongrie, et de son personnel, plusieurs organismes officiels hongrois ont décidé de mener de vraies expérimentations scientifiques et médicales, sur ces nocivités, sous contrôle des organismes suivants :

- L’Université de Budapest (Département de l’Economie et des Sciences Sociales)

- Centre National de Santé, d’Ergonomie et d’Etudes Psychologiques (Dr. Laszlo Tamas)

- L’Institut Hippocampus et la Fondation pour «Effective and resultfull Learning» 

Les résultats, constatés, sur les membres du personnel travaillant devant écran avec: protections-actives, et/ou : sous-écrans-munis-de-placebos-inactifs sont sans appel :

- amélioration de la rapidité du travail :   avec protection: + 11,45%  versus placebo 

- diminution des erreurs                   avec protection:  - 10,03%   versus placebo  

- amélioration de la mémoire-rapide      avec protection :  + 16,95%   versus placebo

- amélioration de la mémoire-long-terme avec protection :  +  6,62%   versus placebo

- fatigue/altération de la vision           avec protection:  - 29,70%   versus placebo

- troubles musculo- squelettiques         avec protection: -  18,00 % versus  placebo  

Il devient ici EVIDENT que l’intérêt (bien compris) des entreprises, (pour les améliorations «constatées»  de la productivité devant des écrans-protégés avec NOS éléments) comme celui des caisses-maladies (au vu des réductions sensibles des troubles de vision musculo-squelettiques, et de l’absentéïsm) SERAIT de PROTEGER leurs écrans, et par là même leurs intérêts car si chaque membre du personnel ne PERD «que» une heure/jour du « FAIT » de la fatigue induite par les REMP cela coûte à l’entreprise en moyenne 30 CHFrs (20 Euros)  par jour, versus 0,30 (0,20 Euro) soit 100 fois le coût d’une protection dont l’efficacité est scientifiquement démontrée… (prix d’achat : 199.-CHFrs TTC divisé par la durée de GARANTIE: 2 ans = 730 jours = 0,27 CHFrs/jour = < 0,18 € /jour  

INAPTITUDE DES APPAREILS DE MESURE à déterminer ou quantifier ces effets. 

Dès 1991, Le Professeur (USA) Carl Blackmann publiait la Newsletter n° 102 de la B.E.M.S. (Bio-Electro-Magnetic-Sociéty) montrant que les appareils de «mesure» (prétenduement utilisés pour définir des « seuils » de nocivité, ou de non-nocivité, des REMP envers les êtres vivants) sont INAPTES à en détecter les effets pervers sur «la vie» car leur «capteurs» ne sont pas adaptés aux nuisances que perçoivent toutes les cellules vivantes: végétales, animales, humaines, et moins encore à en détecter les effets perturbateurs.vecteurs de dysfonctions physiologiques.(depuis cette date, RIEN n’est changé, et les appareils font le loi) .

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 23:32

La triste histoire
du cartel pharmaceutique


15 mai 1911
La Cour suprême des États-Unis déclare John Rockefeller et son trust coupable de corruption, de pratiques illégales et de racket. Par conséquent, la totalité du trust Rockefeller Standard Oil, la plus grande entreprise du monde à cette époque, est condamné à la dissolution. Mais Rockefeller était déjà au-dessus de la Cour suprême et ne se souciait guère de cette décision.

1913

Pour dissiper la pression publique et politique qu'il subit avec ses barons, Rockefeller trouve une nouvelle solution appelée "philanthropie": il utilise les revenus de ses pratiques illégales sur le marché du pétrole pour créer la Fondation Rockefeller. Grâce à cette entité dont le statut équivaut à un paradis fiscal, il organise le contrôle stratégique du secteur de la santé aux États-Unis. La Fondation Rockefeller est la façade d'une nouvelle entreprise globale gérée par Rockefeller et ses complices: les investissements dans le commerce pharmaceutique. Les dons de la Fondation Rockefeller supportent exclusivement des écoles médicales et des hôpitaux. Ces institutions sont devenues les missionnaires d'une nouvelle race d'entreprises: les fabricants de médicaments  ynthétiques brevetés.

C'est à cette époque que l'on découvre les vitamines. Il devient vite évident que ces molécules naturelles ont des propriétés curatives remarquables et qu'elles peuvent prévenir de nombreuses maladies chroniques. Les recherches menées sur leurs propriétés permettent de publier divers ouvrages, mais elles sont ensuite abandonnées. Ces nouvelles molécules présentent en effet un inconvénient majeur: elles ne peuvent pas être brevetées.

Par conséquent, dès ses premières années d'existence, le commerce pharmaceutique est déjà confronté à un risque mortel: les vitamines et autres micronutriments promus par des programmes de santé publics rendraient impossible le développement de toute activité commerciale basée sur des médicaments brevetés. L'élimination de la concurrence indésirable des micronutriments naturels devient donc une question de vie
ou de mort pour le commerce pharmaceutique.

1918

La Fondation Rockefeller profite de l'épidémie de grippe espagnole et utilise les médias, pour lancer une chasse aux sorcières contre tous les médicaments qui échappent à ses brevets.
Au cours des 15 prochaines années, toutes les écoles médicales des États-Unis, la plupart des hôpitaux et l'American Medical Association deviennent des pions sur l'échiquier stratégique de Rockefeller pour mettre l'ensemble du secteur de la santé sous le monopole de ses entreprises pharmaceutiques.

Déguisée en "Mère Theresa", la Fondation Rockefeller sert également à conquérir des marchés étrangers et des continents, avec les mêmesméthodes que Rockefeller avait lui-même appliquées pour créer son empire pétrochimique au cours des précédentes décennies.

1925

De l'autre côté de l'Atlantique, en Allemagne, un premier cartel chimicopharmaceutique est créé pour s'opposer à la conquête du marché mondial des médicaments par le seul Rockefeller. Dirigé par les multinationales allemandes Bayer, BASF et Hoechst, le cartel I.G. Farben émerge avec une force de travail comptant plus de 80.000 employés. La course pour le contrôle du marché mondial des produits pharmaceutiques est lancée.

29 novembre 1929

Le cartel Rockefeller (U.S.A.) et le cartel I.G. Farben (Allemagne) décident de diviser le monde en sphères d'intérêt. Cette pratique est exactement celle pour laquelle Rockefeller avait été condamné 18 ans plus tôt, lorsque son trust avait divisé les États-Unis en "zones d'intérêt".

1932 - 1933

Le cartel I.G. Farben, tout aussi insatiable, décide de ne plus s'en tenir aux limites fixées en 1929. Ses dirigeants décident d'apporter leur soutien à un politicien allemand qui leur promet de conquérir le monde par la force des armes. Grâce aux millions de dollars investis en campagnes électorales, ce politicien prend le pouvoir en Allemagne, transforme la démocratie allemande en dictature et tiendra sa promesse de lancer une guerre de conquête. La deuxième guerre mondiale allait bientôt commencer.

Dans chaque pays envahi par l'armée d'Hitler, les premières actions consistent à piller les industries chimiques, pétrochimiques et pharmaceutiques et à les intégrer gratuitement à l'empire I.G. Farben.

1942 - 1945

Pour renforcer sa domination mondiale des médicaments brevetés, le cartel I.G. Farben teste ses substances pharmaceutiques brevetées sur les prisonniers des camps de concentration à Auschwitz, Dachau etc. Les paiements de ces études inhumaines sont directement transférés des comptes bancaires de Bayer, Hoechst et BASF sur les comptes bancaires de la SS, organisation militaire responsable des camps de concentration.

1945

Le plan d'I.G. Farben pour dominer les marchés mondiaux du pétrole et des médicaments a échoué. Les forces alliées ont gagné la guerre. Mais ce conflit a coûté la vie à un nombre colossal de soldats américains et alliés. Pourtant les récompenses des forces alliées sont bien maigres comparées à d'autres. Les actions industrielles des perdants, I.G. Farben inclus, sont absorbées par le trust Rockefeller (U.S.A.) et Rothschild/ J.P.
Morgan (R.U.).

1947

Le tribunal de Nuremberg a jugé 24 directeurs de Bayer, BASF, Hoechst et d'autres responsables du cartel I.G. Farben pour crimes contre l'humanité. Les chefs d'accusation incluaient: organisation de guerre d'agression, institution de l'esclavage, massacres collectifs. Au cours de son réquisitoire, le procureur général Telford Taylor (USA) a résumé les faits commis par ces entreprises criminelles: «Sans I.G. Farben, la deuxième
guerre mondiale n'aurait pas été possible». Il est étonnant de constater que les plus faibles sentences du tribunal de Nuremberg ont été prononcées contre les vrais responsables des 60 millions de victimes de la deuxième guerre mondiale - les cadres supérieurs d'I.G. Farben. Même ceux qui étaient directement responsables des crimes commis à I.G.
Auschwitz n'ont été condamnés qu'à un maximum de douze années d'emprisonnement. Surpris? Vous ne devriez pas l'être.

En 1944, Nelson Rockefeller faisait déjà partie de la direction exécutive du gouvernement américain. Débutant comme sous- secrétaire d'État, il est devenu en quelques années Conseiller spécial du Président Truman pour les Affaires spéciales. En d'autres termes, à chaque situation critique de l'histoire du vingtième siècle, les intérêts du conglomérat Rockefeller avaient déjà un rôle déterminant dans les décisions prises au plus haut niveau. Ils ont façonné le monde de l'après-guerre et organisé la distribution de ses richesses. Ainsi, si l'on tient compte de l'influence du Département d'État américain, les sentences prononcées à Nuremberg contre les directeurs d'I.G. Farben trouvent une explication évidente. Outre la prise de contrôle des opérations industrielles d'I.G. Farben, et donc de leurs activités sur les marchés mondiaux du pétrole et des médicaments, Nelson Rockefeller s'est assuré que les vrais coupables ne seraient pas pendus. En effet, comme nous le verrons, il allait avoir besoin d'eux.

1949

La République Fédérale d'Allemagne est fondée. Pour la première fois dans l'histoire du monde, la constitution d'une nation industrialiséepouvaient être planifiées et modélisées comme une forteresse spécifiquement adaptée aux intérêts du commerce pharmaceutique, une base transatlantique pour soutenir les projets commerciaux de Rockefeller.

Après seulement quelques années, les directeurs d'I.G. Farben jugés à Nuremberg sortent de prison et retrouvent leurs positions précédentes pour gérer les intérêts de Rockefeller. Fritz Ter Meer, par exemple, condamné à douze ans de prison pour ses crimes à Auschwitz, est redevenu en 1963 Président du conseil de Bayer, la plus grande entreprise pharmaceutique multinationale d'Allemagne!

1945 - 1949

Le rôle des frères Rockefeller ne se limite pas au contrôle des monopoles mondiaux du pétrole et des médicaments. Ils doivent aussi créer une plateforme politique pour supporter la croissance de leurs entreprises. Sous leur influence, les Nations Unies sont créées en 1945, à San Francisco. Pour prendre le contrôle politique du monde de l'après-guerre, trois pays – tous leaders de l'exportation de produits pharmaceutiques – prennent toutes les décisions, les 200 autres sont transformées en simples observateurs.
Alors qu'elles ont été créées dans le but de servir le bien-être des peuples du monde, les diverses organisations de l'ONU, comme l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), deviennent rapidement les agences politiques défendant les intérêts des industriels du pétrole et des produits pharmaceutiques.

1963

Au nom des intérêts des Rockefeller, le gouvernement de la république pharmaceutique bananière d'Allemagne a été le pionnier d'une des initiatives les plus tristement célèbres des Nations Unies. Sous prétexte de protection des consommateurs, il a mené pendant quarante ans une croisade visant à faire disparaître toutes les thérapies à base de vitamines et autres approches naturelles inbrevetables dans tous les pays membres des Nations Unies. L'objectif consistait simplement à éliminer toute forme de concurrence pour garantir la croissance multimilliardaire des fabricants de médicaments brevetés. Le plan était simple: reproduire à l'échelle mondiale ce qui avait été réalisé en Amérique pendant les années 1920: un monopole complet des produits de santé contrôlé par les fabricants de produits pharmaceutiques brevetés.

Comme le marché pharmaceutique dépend de l'existence continue des maladies, ces produits de synthèse ne sont pas destinés à prévenir, guérir ou éliminer les maladies. L'objectif de cette stratégie globale est de transformer la santé de milliards de personnes en un monopole commercial grâce à des pilules qui couvrent les symptômes sans toucher
aux causes réelles des maladies. Empêcher des milliards de personnes d'accéder à des informations vitales sur les avantages pour la santé des méthodes naturelles et simultanément développer un monopole basé sur des produits synthétiques largement inefficaces et fréquemment toxiques a provoqué des maladies et des décès dans les proportions d'un véritable génocide.

Cette épidémie de handicaps et de morts inutiles, propagée par le commerce pharmaceutique avec la maladie, ne peut être comparée à aucun autre évènement historique.

Linus Pauling et d'autres scientifiques éminents ont le mérite d'avoir maintenu ouvertes les portes de la connaissance sur les avantages réels des vitamines et d'autres approches médicales naturelles et efficaces.

Sans eux, nous vivrions déjà dans une prison de pseudo santé, surveillés par les gardiens du commerce pharmaceutique avec la maladie, vigilants dans la médecine, la politique et les médias.

1990 - 1992

Les déficiences en micronutriments sont la cause principale des maladies. Elles incluent les troubles cardiovasculaires, l'hypertension, les problèmes circulatoires liés au diabète, le cancer et même des déficiences immunitaires, le sida inclus.

2009

Entrée en vigueur du Codex Alimentarius
.


Source
:
http://www.noslibertes.org

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 16:10
0
S'il arrive à être mis en application à la fin 2009...
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 10:00

Arrêtez de vous faire sucrer
votre
Santé!!!




La vidéo ci-dessus présente une interview de Corinne Gouget,
auteur d'un petit livre sur les additifs alimentaires
dont le terrifiant "aspartame"...



Au cas où vous n'en auriez pas suffisamment entendu
voici, ci-dessous, la suite...




Encore une petite dose?
(D'information, pas d'aspartame!)




Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 09:26
0
Dépolluez votre Air!


Triste constat, en vérité...: L'air intérieur des maisons et appartements "modernes" est souvent encore plus pollué que l'air extérieur.

A ce sujet, voir, par exemple:


Il apparaît que:
    - le benzène est présent dans 33% des maisons;
   - le toluène est présent dans tous les logements en plus ou moins grande quantité;
    - le formaldéhyde est lui aussi présent dans tous les logements.


Les "sources" émettant ces polluants sont d’origines diverses :       
    - les occupants de ces logements;
    - leurs activités (ménage, bricolage, tabac,etc.);
    - les matériaux utilisés pour construire les maisons;
    - la pollution extérieure
.

Un Remède: Certaines plantes ont la capacité de dépolluer les logements:


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 07:11

Parmi les grandes ESCROQUERIES de notre époque:
Le FOUR à MICRO-ONDES
Il serait inoffensif?

 

 

Le rayonnement électromagnétique

Le four une fois branché - même lorsqu'il ne fonctionne pas - émet un champ électromagnétique dans un rayon de 4 à 5 mètres, qui semble très nocif. Cette nocivité est encore une immense inconnue, d'autant que les intérêts sous-jacents semblent colossaux (Cf. lignes à Haute Tension, T.G.V., etc...). Des études - encore bien timides - sont pourtant en cours depuis une quinzaine d'années, à Nîmes par exemple (Pr. Luis Miro).

Les fuites

Les fuites sont peu vraisemblables, mais seulement au moment de l'achat. Très vite, après quelques jours d'utilisation, elles deviennent certaines et peuvent générer à la longue des troubles de la vue (cataracte), de l'appareil génital (avortements, stérilité), du cœur (troubles du rythme), du système neuro-endocrinien (céphalées, vertiges, fatigue, asthénie, insomnie), du système sanguin et en particulier immunitaire.

L'émission de micro-ondes par les aliments sortant du four

Il faut savoir que les aliments qui sortent du FOUR à MICRO-ONDES ne doivent pas être consommés pendant les 10 à 15 MINUTES qui suivent la sortie du four (ce qui est mentionné normalement sur la plupart des notices)! En effet, un aliment sortant de ce four émet des MICRO-ONDES - qui brûlent tout sur leur passage - pendant au moins 10 MINUTES! Bien sûr, si vous patientez pendant ces dix minutes, votre aliment a eu le temps de refroidir et le principal avantage de ce système est donc annihilé. Les critères d'innocuité sont basés sur des études effectuées d'après les normes d'utilisation des constructeurs (entre autres le respect de ce délai). Mais la plupart des utilisateurs ne lisent pas la notice... Et trop souvent la notice est incomplète.

La dénaturation des aliments

La cuisson au Micro-Ondes entraîne une modification profonde de la disposition géographique dans l'espace de certains radicaux protéiques (passage de l'état levogyre à l'état dextrogyre, conversion de la forme trans- à la forme cis-) qui pourrait bien se révéler néfaste avec le temps: fragilisation par rapport aux stress, formation de radicaux libres?

Cette modification spatiale des protéines serait la définition même des fameux prions!?! L'usage du four à Micro-Ondes ne serait-il pas l'un des responsables des maladies à prions que l'on observe de nos jours, soit par ingestion d'aliments dénaturés, soit par action directe sur les protéines des humains consommateurs à l'occasion des fuites ou de l'émission de Micro-Ondes par les aliments consommés? Prions pour que le micro-ondes n'entre jamais chez nous!

Micro-Ondes et Médecine Traditionnelle Chinoise

Sur le plan purement énergétique, l'ingestion d'aliments chauffés ou cuits au MICRO-ONDES entraîne instantanément une attaque de la RATE énergétique facilement observable par l'étude clinique.

L'on constate, en effet:

- des ballonnements et flatulences nauséabondes immédiates,
- une digestion longue et laborieuse avec somnolence,
- une fragilisation importante des vaisseaux sanguins veineux et capillaires avec risque hémorragique,
- une prise de poids intempestive sur le siège ou l'abdomen…

EN CONSÉQUENCE:

Il ne faut jamais se servir d'un four à micro-ondes (sauf, éventuellement -  à condition qu'il soit éteint - pour en faire un marche-pied!)... Ne pas même le laisser branché sur le secteur!

Pour tout dire, sa meilleure place, c'est ... la poubelle!

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 10:16

Téléphones portables: danger!

 


Les champs magnétiques émis par les téléphones portables doivent être pris en compte en matière de santé. Il est important de s’en protéger.

Dix mesu­res simples de précaution peuvent y aider.

1. N’autorisez pas les enfants de moins de 15 ans à utiliser un téléphone porta­ble sauf en cas d’urgence. En effet, les organes en développement (du fœtus ou de l’enfant) sont les plus sensibles à l’influence possible de l’exposition aux champs électromagnétiques.

2. Lors de vos communications, essayez autant que possible de main­tenir le téléphone à plus d’un mètre du corps (l’amplitude du champ baisse de 4 fois à 10 centimètres, et elle est 50 fois inférieure à 1 mètre de dis­tance).

Dès que possible, utilisez le mode “haut-parleur”, ou un kit mains libres équipé d’un tube à air dans ses der­niers 20 centimètres, qui semble moins conduire les ondes électromagnétiques qu’un kit mains libres filaire tradition­nel, ou une oreillette bluetooth (moins de 1/100e de l’émission électromagné­tique du téléphone en moyenne).

3. Restez à plus d’un mètre de distance d’une personne en communication, et évitez d’utiliser votre téléphone por­table dans des lieux publics comme le métro, le train ou le bus, où vous exposez passivement vos voisins pro­ches au champ électromagnétique de votre appareil.

4. Evitez le plus possible de porter un téléphone mobile sur vous, même en veille. Ne pas le laisser à proximité de votre corps la nuit (sous l’oreiller ou sur la table de nuit), particulièrement dans le cas des femmes enceintes, ou alors le mettre en mode “avion” ou “hors ligne/off line” qui a l’effet de couper les émissions électromagnéti­ques.

5. Si vous devez le porter sur vous, assurez-vous que la face “clavier” soit dirigée vers votre corps et la face “antenne” (puissance maximale du champ) vers l’extérieur.

6. N’utilisez votre téléphone por­table que pour établir le contact ou pour des conversations de quelques minutes seulement (les effets biologi­ques sont directement liés à la durée d’exposition). Il est préférable de rappeler ensuite d’un téléphone fixe filaire (et non d’un téléphone sans fil - DECT - qui utilise une technologie à micro-ondes apparentée à celle des portables).

7. Quand vous utilisez votre téléphone portable, changez de côté régulière­ment, et avant de le mettre contre l’oreille, attendez que votre corres­pondant ait décroché (baisse de la puissance du champ électromagnéti­que émis).

8. Evitez d’utiliser le portable lorsque la force du signal est faible ou lors de déplacements rapides comme en voitu­re ou en train (augmentation maximale et automatique de la puissance lors des tentatives de raccordement à une nou­velle antenne relais ou à une antenne distante).

9. Communiquez par SMS plutôt que par téléphone (limite la durée d’expo­sition et la proximité du corps).

10. Choisissez un appareil avec le DAS le plus bas possible par rapport à vos besoins (le “débit d’absorption spéci­fique” mesure la puissance absorbée par le corps). Un classement des DAS des téléphones contemporains des différents fabricants est disponible sur <www.guerir.fr> et d’autres sites Internet.

 

Et enfin:


Utilisez un Dispositif de Protection


0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 08:49

Le taux de cholestérol
et les risques d’infarctus du myocarde



On nous a longtemps fait croire qu’un taux de cholestérol très bas était la meilleure prévention contre les risques d’infarctus du myocarde.

Cela a permis au lobby pharmaceutique de vendre à plusieurs millions de personnes des médicaments anticholestérol sous le prétexte qu’ils avaient effectivement une action préventive dans l’athérosclérose et les infarctus du myocarde. Ces produits ont rapporté des milliards d’euros à leurs fabricants, mais leur succès est uniquement dû à une remarquable campagne de marketing, art dans lequel les laboratoires sont devenus des maîtres.

En revanche, les effets secondaires n’ont pas épargné les consommateurs de ces drogues licites. Fort heureusement – mieux vaut tard que jamais –, le 15 janvier 2008, sous le titre “Cholesterol Drug Bomb” (la bombe des anticholestérol), le New York Times a enfin révélé les résultats d’une étude menée sur 720 patients par l’un des plus grands spécialistes mondiaux du cholestérol, le Pr Kastelein de la clinique universitaire d’Amsterdam.
C’est à la demande des deux plus gros producteurs de médicaments anticholestérol, les laboratoires Merck et Schering, que ces travaux avaient été entrepris.

Or les résultats de cette étude ont été tenus secrets pendant près de deux ans. On comprend ce silence coupable lorsqu’on apprend que cette découverte prouve bien qu’il n’existe aucun rapport entre la baisse du cholestérol et la prévention des risques d’infarctus du myocarde alors que des millions de patients à travers le monde consomment des médicaments anticholestérol en croyant ainsi réduire leur risque d’infarctus. Or, non seulement ces médicaments ne protègent guère, mais, chez les patients qui les ont pris dans le cadre de cette étude, les dépôts dans les vaisseaux de la région cardiaque se sont développés deux fois plus vite que chez les patients du groupe de contrôle.

Encore une fois, on peut constater que la santé n’est pas le véritable souci des laboratoires et que les bénéfices financiers priment sur les bénéfices de santé.

Tout cela confirme que l’équipe de recherche du Dr Rath a bien raison lorsqu’elle affirme, et cela depuis fort longtemps, que si un taux élevé de cholestérol endommageait les parois des vaisseaux sanguins et favorisait l’athérosclérose, cela se produirait tout au long du parcours, c’est-à-dire sur l’ensemble du trajet des vaisseaux et pas uniquement dans la région cardiaque. “On constaterait aussi des infarctus du nez, des oreilles, des genoux… Mieux encore, nous ne verrions pas seulement des dépôts “d’athérosclérose” dans les artères, mais aussi des “veinoscléroses” dans les veines.” Pour le Dr Rath, l’athérosclérose est une forme de scorbut, maladie causée par un manque de vitamine C.


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 20:56

BIO-TEST ET POLLUTIONS
ELECTROMAGNETIQUES

Pour mieux prendre conscience des réelles nuisances  provoquées par les téléphones portables et autres sources de pollutions électromagnétiques il est possible de réaliser ou de faire réaliser le «Bio-Test» (ou «test musculaire» procédant de la «kynésiologie») suivant:

Principe: La personne subissant le Bio-Test se tient, tout d’abord, près d’une source de champs électromagnétiques, puis s’en éloigne.

Il est alors possible et facile de se rendre compte que son potentiel énergétique est beaucoup plus disponible lorsque se tient loin de la source de nuisances que lorsqu’elle s’en tient proche.

La personne testée tient son téléphone dans une main et tend son autre bras sur le côté, poing fermé, dans le prolongement de son épaule.

Elle doit alors résister, le plus qu’il lui soit possible, à la poussée vers le bas qu'une autre personne - de préférence de même gabarit - exerce, avec un doigt (un seul, pour que sa poussée ne soit pas excessive!) posé à plat sur son poignet, pour tenter de lui faire baisser le bras.

Bien sûr, si le bras descend sensiblement c'est déjà l'indice d'un net affaiblissement...

Refaire le même test en éloignant le téléphone mobile de deux mètres, il est alors possible de constater l’incidence du portable sur son potentiel énergétique.

Il est également souhaitable de faire le même test devant son ordinateur ou même devant son téléviseur. En se tenant tout d’abord seulement à 1 mètre de l’écran puis en faisant la même expérience à 3 mètres de l’appareil.

Dans sa voiture, bien que cela soit moins aisé (sauf pour une dépapotable!), il est aussi possible d'apprécier sa déperdition d'énergie en faisant le Bio-Test assis, face au volant, et, bien évidemment, le contact allumé.

Pour bien faire la différence, renouveler ensuite l'expérience à l'extérieur du véhicule.

Pour remédier à cela:

Vivre Gagnant
à l'abri des ondes nocives

 

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 15:07

Les ondes, ça irradie
de partout!


Il  y a certainement de bonnes ondes. Le problème, c'est qu'elles ne le sont pas toutes! Et, en particulier, pas celles générées en tant qu'indésirables sous-produits de la technologie humaine.

Pour le constat, l'on peut déjà voir
ICI. Quant aux remèdes, voir en bas de la même page.

Il semble que l'on vive maintenant dans un véritable
four à micro-ondes généralisé.

En ce qui concerne les ondes auxquelles l'on est le plus souvent exposé, celles du téléphone portable, lequel paraît être
"possédé par le diable", semblent les pires.

Pour les remèdes l'on peut aussi voir
ICI.

Au sujet des ondes nocives des téléphones portables et des différents moyens de les neutraliser voir aussi le dossier:


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 12:16

Eau, Aluminium et Alzheimer

Grâce à Masaru Emoto nous savons déjà que l'eau du robinet n'est pas "Hado", mais il y a peut-être pire... Selon certains scientifiques et quelques études, il existe une relation avérée entre la présence d’aluminium dans l’eau dite "potable" et les risques de développer la maladie d’Alzheimer.

Alzheimer, un nom que l'on entend de plus en plus et qui ne rassure pas... Difficile d’ignorer l'existence croissante de cette maladie et ses ravages dans les têtes plus ou moins chenues. Du président de la République, en passant par le courrier quotidien, jusqu'aux spots TV, l'on en parle maintenant de plus en plus. Et de plus en plus de gens craignent d’être personnellement touchés ou de voir leurs proches frappés par cette déchéance ressentie comme insupportable.

Alzheimer, ce serait, en France, de l’ordre de 100 000 nouveaux cas par an, ce qui fait actuellement un million par dix ans. Et cela ne fait que commencer... C’est surtout une maladie symptomatique des sociétés dites industrielles. Bien sûr, toute maladie - et Alzheimer ne fait pas exception - est plus ou moins dite  "plurifactorielle". Cela veut dire qu'il y a des facteurs psychiques internes et des facteurs physiques extérieurs qui la déclenchent.

Pour ce qui est de Alzheimer, son déclenchement et son évolution seraient schématiquement liés à trois grands facteurs: l’environnement dit "social", le facteur génétique (lié à l'hérédité) et les facteurs environnementaux.

Avant d'aborder les facteurs dits "environnementaux" (en particulier, la pollution par l'aluminium), disons quelques mots des facteurs psychiques. Il existe de bonnes raisons de penser qu'une absence de réelle vie spirituelle, associée à une superficialité - hélas! - des plus répandues, serait l'une des causes psychiques principales de la maladie d'Alzheimer, mais cela n'est, bien sûr, pas "scientifiquement démontrable", autrement dit cela n'est pas propuvable à la partie la plus limitée de la conscience humaine, soit la conscience exclusivement intellectuelle...

Ajutons à cela que, lorsque la "Pression" extérieure devient trop forte, c'est, souvent, chez l'être humain, les cellules cérébrales qui "disjonctent" les premières...

La maladie d’Alzheimer, incurable et mortelle, est
la plus fréquente cause de ce que l'on appelle la "démence sénile". En langage quotidien, cela signifie tout simplement "perdre la tête". Cela commence par un déficit de la mémoire d’apprentissage et, avec l'inexorable progression du mal, cela finit par atteindre toutes les fonctions intellectuelles, notamment celles du "jugement" intellectuel, du calcul mental et même du langage.

Au titre des facteurs environnementaux, existe, en premier lieu, la question de l’absorption d’aluminium par voie alimentaire. L’aluminium, métal techniquement très utile par sa légèreté et sa solidité, est, toutefois, reconnu comme étant un neurotoxique. C’est en raison de cette inquiétante spécificité que, au fil des années, casseroles et récipients en cette matière ont progressivement été retirés de la vente. Cela c’était, toutefois,seulement  la partie émergée de l’iceberg. L'on se rend compte, en effet, enfin, aujourd'hui, que le sulfate d’alumine (plus communément appelé "alun") est utilisé pour "purifier" l’eau du robinet.

Le problème c’est que de l’eau, l'on en consomme beaucoup et que les particules d’aluminium présentes qui s’y trouvent, malgré des niveaux faibles, sont rendues, par leur forme hydrosoluble, particulièrement bien assimilables par l'organisme humain.

Selon le taux d’aluminium présent dans l’eau potable (mais inférieur aux normes européennes), il est déjà établi que l'on peut avoir deux fois plus de risques de développer la maladie d’Alzheimer. Evidemment, un tel constat devrait profiter aux vendeurs d'eau en bouteilles..., mais est-ce une raison suffisante pour continuer à s'empoisonner à petit feu? Il semble, en effet, que toutes les études convergent sur ce point. Au-delà de 100 milligrammes d'aluminium par litre l’eau potable deviendrait un co-facteur de la maladie d’Alzheimer. L’OMS, souvent "rassurante", estime, pour sa part, qu’entre 0.1 et 0.2 mg/l la présence de l’aluminium ne serait pas dangereuse dans l’eau potable. Si au Canada le taux a été ramené à 0,1, il semblerait qu’en France ce taux soit très variable selon les régions et dépasserait régulièrement les 0,2.

Bien sûr, il y aura encore, pendant des années, jusqu'à ce que cela s'impose enfin comme une évidence dans la conscience collective, des "scientifiques" qui s'en viendront "scientifiquement" contester le danger de l'Al-umiminium pour l'Al-zheimer... A chacun de croire qui il veut...

À l’autopsie, l'on constate que le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer contient une concentration élevée d’aluminium, métal qu’on ne retrouve pas dans les tissus cérébraux sains. Des expériences effectuées sur des animaux prouvent que l’aluminium a une action toxique sur le système nerveux, mais la dégénérescence des neurones observée chez les sujets animaux diffère de ce qu’on voit chez les êtres humains. L’aluminium entraîne une dégénérescence neuronale chez le lapin, le chat et le chien. En effet, lorsqu’on injecte des sels d’aluminium directement dans le cerveau de ces animaux, l'on observe un déficit de la mémoire d’apprentissage, un ralentissement général et une perte de la curiosité. Si les similitudes sont frappantes avec manifestations de la maladie d’Alzheimer, la dégénérescence neuronale n’est toutefois pas aussi grave que dans la maladie d’Alzheimer humaine. Pour les animaux, les facteurs psychiques ne sont naturellement pas les mêmes.

Plusieurs études épidémiologiques, dans six pays différents, ont conclu à une augmentation notable de l’incidence de la maladie d’Alzheimer en relation avec une concentration trop importante de l’aluminium dans l’eau de boisson. Mais, là encore, la contestation vis-à-vis de tels dérangeants résultats ne manque pas et, le plus souvent, les autorités sanitaires ne bougent pas...

Dans notre alimentation quotidienne, 5% seulement de l’aluminium que nous consommons proviennent de l’eau. Mais ces 5% passent intégralement la barrière intestinale et présentent de ce fait une biodisponibilité supérieure aux autres 90 %.

Des alternatives techniques existent. L'on peut désinfecter par des sels de fer plutôt que du flocalu. Selon le lieu où chacun habite ce n'est pas la même eau qui, à son robinet, lui est servie. Bien sûr, rien ne remplacera jamais l'eau d'une source pure...

Bien sûr, il est aussi opportun de rechercher les causes "environnementales" d'une pathologie donnée. Il n'empêche que ce qui serait le plus profitable aux êtres humains toujours plus menacés par toutes osrtes de pathologies plus ou moins nouvelles, ce serait de se remettre en cause eux-mêmes dans leurs faux comportements vis-à-vis de la Nature et des incontournables Lois...

Voir aussi la vidéo ci-dessous:


 


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article