Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 17:53

L'Aluminium dans le corps
donne-t-il
l'Alzheimer?

Les deux mots commencent pareil... Y aurait-il un rapport? PLus d'éléments en cliquant sur le lien ci-dessous:

Eau, Aluminium et Alzheimer

Il y a longtemps que les défenseurs de l'écologie et surtout de la vie saine dénonce la responsabilité de l'aluminium dans le développement de la maladie d'Alzheimer, ainsi que dans de nombreux cas d'autisme.

Il ne faut pas, non plus, oublier les vaccins: tous en contiennent. Des médecins courageux, souvent homéopathes ou accupuncteurs ont osé dénoncé ces faits, soit en participant à des associations de défense contre l'obligation des vaccinations, soit dans certaines revues comme Votre Santé, entre autres. La plupart de ces médecins
, à la suite de ces propos, se sont retrouvés déconventionnés.

La médecine officielle, avec l'Ordre des médecins, (datant de Vichy)  et les médecins conseils de la Sécurité Sociale, est totalement sous l'emprise des laboratoires pharmaceutiques; ceux-ci imposent leur diktat. Aucun ministre de la santé n'est suffisamment courageux pour oser les affronter.

Cependant, le vent du changement commence à souffler: Récemment, les fabricants du vaccin contre l'hépatite B qui a fait tant de dégâts, ont été poursuivis en justice et inculpés. L'on peut rêver que cela fasse jurisprudence, mais il faudrait alors poursuivre tous les fabricants de vaccins, et pour cela, il faudrait d'abord que de nombreuses personnes portent plainte...

Outre l'aluminium, il faudra bien, un jour, faire le bilan de l'usage intensif des vaccins en France; les conséquences négatives sont bien plus nombreuses que les bénéfices. Certains vaccins, par exemple,  induisent le syndrôme de l'enfant secoué, des parents se sont vu condamner pour mauvais traitements, alors qu'ils n'y étaient pour rien; des familles sont détruites. Enormément de personnes, travaillant dans le milieu hospitalier, et donc obligées de recevoir tous les vaccins, souffrent d'affreuses douleurs, mais évidemment, le rapport avec les vaccins est difficile à faire reconnaître...

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 15:28
Danger souterrain...

La pollution électro-magnétique! On l'attend plutôt d'en haut (des sommets des château d'eau et/ou des toits des immeubles), mais elle peut aussi venir d'en bas!

Alors, avant de s'installer quelque part: Vigilance!:



Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 12:29
Les nouveaux virus apparaissent à un rythme
sans précédent

 

texte Les nouveaux virus apparaissent à un rythme sans précédent

L’OMS tire la sonnette d’alarme contre le risque d’une épidémie mondiale dévastatrice et appelle à une coopération internationale renforcée

 

Chaque année, une nouvelle maladie fait son apparition.

Un record.

Depuis 1967, pas moins de 39 nouvelles maladies infectieuses ont été identifiées (1967 + 39 = 2006): SIDA, fièvres hémorragiques de Marbourg et d’Ebola ou encore le SRAS.

Cette dégradation de la situation sanitaire mondiale s’explique par la destruction de l’environnement engendrée par les activités humaines: urbanisation à outrance, augmentation de la population, agriculture intensive. Autre facteur, l'évolution des micro-organismes et des résistances aux antibiotiques (particulièrement dans le cas de la tuberculose).

Cette augmentation des virus fait encourir à l’humanité un risque accru d’épidémie mondiale.

La mobilité extrême des populations permet une transmission des infections en un temps record. Chaque année plus de 2, 1 milliards de voyageurs prennent ainsi l’avion: les porteurs de maladie les répandent d'un pays à l'autre en quelques heures.

Si la planète connaissait une nouvelle épidémie de grippe mortelle, plus de 1,5 milliards d’homme pourraient être affectés, soit 25% de la population du globe.
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 22:31
Message relayé

Objet: FW: DIFFUSEZ SI VOUS ETES DES CITOYENS COURAGEUX. IL EN RESTERA, POUR LE MOINS DES GRAINES QUE J'APPELLE ESPOIRS. ESPOIR DE VOIR LA VERITE TRIOMPHER.


------ Message transféré
De: "Jacques Daudon" <jacques.daudon@club-internet.fr>
Répondre à: "Jacques Daudon" <jacques.daudon@club-internet.fr>
Date: Tue, 27 Feb 2007 22:18:20 +0100

 

LES MALADIES VEGETALES, ANIMALES ET HUMAINES

<file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

S'INSTALLENT EN FRANCE
ET DANS LE MONDE
PORTEES PAR UNE DESINFORMATION INQUALIFIABLE

<file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

UNE DEGENERESCENCE PROGRAMMEE
<file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>


 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Les dirigeants du Parti des Français Progressistes -- n'appréciant pas le contexte, agricole, biologique et médical actuel --dénoncent, preuves scientifiques à l'appui, ( Professeur Boucher, Professeur Delbet, Ingénieur Barbaud, Docteurs Vercoutère, Schmitz ) pour ne citer que les plus connus, les manoeuvres indélicates perverses, voire criminelles des trusts ou de groupes politico-industriels qui n'ont de cesse que de chercher à affaiblir le système immunitaire des plantes, des animaux et des hommes afin de déclencher des épidémies telles que dans l'affolement général les citoyens, les cultivateurs, les éleveurs demanderont à corps et à cris des vaccins ou des produits chimiques pour tenter d'arrêter une formidable hécatombe.

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Afin d'étayer d'une manière simple leurs accusations voici un exemple concret du problème agricole.

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Depuis plusieurs décennies les professeurs Delbet et Bouchet ne cessent de clamer à corps et à cris, documents précis d'études sur le terrain à l'appui, les déséquilibres magnésiens par rapport à la potasse. Jusqu'à l'heure vous pouvez acheter dans les coopératives agricoles des engrais, où la potasse domine dans les mélanges Mg/K20 dans des rapports inverses aux multiples conseils prodigués par ces professeurs. [Equilibre minéral Mg/K20 = 500/200 seul valable et non 125/200 en agro conventionnelle].

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Cette erreur est largement soutenue et voulue. Elle crée en milieu cultural des déséquilibres minéraux qui empêchent la fixation du calcium. Elle permet le développement du parasitisme, la fragilisation de la plante, de l'animal et de l'homme, avec à la clef beaucoup de maladies connues à l'heure actuelle ( fièvre aphteuse, peste porcine, mortalité des veaux, mammites, frigidité - stérilité des vaches, cancers, tétanos, diphtérie et vraisemblablement chinkungunia et autres maladies cousines dont les moustiques seraient soi - disant responsables, etc. . ). Le magnésium n'a-t-il pas permis de guérir dengue et Chik ! Voir les conseils de Marie Billi, conseiller municipal de Nice, conseils prodigués par fax à toute l'île de la Réunion et Guyanne.

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

On doit retenir qu' à partir du moment où les sols sont carencés ou défavorisés en magnésie au profit de la potasse, élément nécessaire mais à employer avec prudence et dans un rapport déjà évoqué, la porte est ouverte à toutes sortes d'infections par baisse importante des défenses, que ce soit pour la plante, l'animal ou l'homme.

<file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Il s'ensuit que ce déséquilibre nous le répétons, volontaire, ne permet plus aux plantes, animaux et hommes de se défendre. Pour vaincre ce parasitisme diversifié, il est alors facile pour les chimistes de convaincre, citoyens, agriculteurs, éleveurs, producteurs de fruits, désinformés d'employer des produits phyto - sanitaires néfastes pour les organismes vivants.

<file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Les fruits, légumes, céréales ainsi traités n'ont pratiquement plus de ressources vitales ne transmettant pas à l'homme les sels magnésiens, enzymes utiles à la constitution de leurs défenses immunitaires. Ne voit-on pas que les régions agricoles, pauvres en magnésie, sont des régions où les cancers abondent! Ceci parce qu'une erreur agronomique grossière donne la part belle à la potasse, élément hautement dilaté, hydrophobe, antagoniste de la magnésie qui elle, est un élément protecteur, clef de voûte du monde vivant. La magnésie est l'activateur d'innombrables enzymes et biocatalyseurs. Le magnésium participe grandement à la défense des corps vivants, régulant en outre le potassium sanguin dont dépend l'activité cardio-vasculaire. Ce dernier protégeant le psychisme de l'individu bien mieux que le Prozac sans les dangeureux effets secondaires de ce dernier.

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

En résumé, si l'agronome ne recherche pas le juste équilibre entre la magnésie et la potasse, il s'ensuivra inévitablement des déséquilibres organiques majeurs entraînant de redoutables maladies inguérissables à l'heure actuelle. Ces dernières ne peuvent être prévenues ou combattues que par des règles scientifiques déjà portées à la connaissance de tous, hélas dénigrées par la presse soudoyée.

<file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Il est utile que vous sachiez que seule l'union des citoyens pourra nous permettre d'éviter, tôt ou tard des pandémies que personne ne pourra juguler, pas plus par les produits chimiques que par les vaccins.

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Avant une possible peste aviaire -- bien explicitée dans un remarquable livre intitulé "Crise Peste aviaire H5N1 - Culture du mensonge", ou une future épidémie de fièvre aphteuse, maladie, bien cernée dans un livre ancien intitulé "Equilibre minéral et santé" de J. Favier, avant que ne tombent comme des mouches des millions de citoyens victimes de cancers divers, hécatombe déjà envisagée par le professeur Bouchet au sein de l'Association Française d'Agriculture biologique (nous relevons aujourd'hui des augmentations angoissantes de ces divers cancers) -- nous vous faisons remarquer avec le plus grand flegme et le plus grand respect que les premiers responsables de ces futures plaies seront bien vous et moi, pour avoir osé fermer notre bouche et craindre de passer pour des "emmerdeurs".

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

A chacun de consolider notre défense par divers moyens.

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

N-B - Dans Pratique de Santé, du 9 septembre 2006, le Dr Thierry Schmitz s'exprimait de la sorte : " Différents facteurs peuvent être la cause d'un épuisement progressif de notre système immunitaire. Une alimentation déséquilibrée, le manque de sommeil, le stress, les tensions familiales ou sociales, le vieillissement, .... La médecine officielle, tout en constatant les dégâts ne propose aucune solution pour dynamiser un système immunitaire affaibli. Elle se contente de traiter les infections par de fréquents traitements aux antibiotiques et de les prévenir par de larges campagnes de vaccinations avec pour conséquence une aggravation de la faiblesse immunitaire ". Jacques Daudon considérant une large frange du corps médical serviteurs zêlés qu'il qualifie tout bonnement de chimiothérapeutes.

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Ne serait - il pas plus sage d'aller aux vraies causes pour parer aus effets ? Mes fruits ne sont que très peu parasités mais le magnésium est toujours présent sur mes sols, mes salades dont raffolent mes poules sont boudées par les escargots, mes haricots produisent sans maladie et sont savoureux (J. Daudon Jardinier amateur).

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

A bon entendeur, salut!

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Jacques Daudon - Philippe Gabelle - Francine Delareux

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

 <file:///C:/Program%20Files/Fichiers%20communs/Microsoft%20Shared/Papier%20à%20lettres/page206a.html>

Notre mission première a consisté à divulguer une information fiable profitable à tous en tout domaine.

Notre deuxième action sera de protéger: la veuve, l'orphelin, le handicapé et toute victime de la désinformation, quelle qu'elle soit et suppléer aux inconséquences d'un pouvoir victime de son ignorance et de sa soumission.

En conséquence, nous responsables du PFP, nous nous engageons, à l'endroit de ceux qui nous font confiance d'agir à leur égard de la meilleure des façons. Notre relatif savoir et parfaite connaissance des secteurs clefs de la vie nous permettent, sans aucune forfanterie, de dire qu'à tout problème, même grave, existe immanquablement une solution.

Fait le 28 octobre 2006. Ceci s'ajoute en complément de notre Charte de survie.

Les responsables: Philippe Gabelle, Francine Delareux, Denise Normant & Jacques Daudon http://daudon.free.fr -  


------ Fin du message transféré
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Jacques Daudon - dans Atteintes au corps
commenter cet article
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 13:09
Message relayé d'un correspondant aux aguets...

<<Chers tous,
 
La "preuve par 9", si l'on peut dire, ne manque ni d'humour, ni de sérieux, ni d'implacable:
 

75.000 dollars à facilement gagner
 
   
 
75.000 $, c'est l'offre, on ne peut plus sérieuse, qui est faite par Jock Doubleday, directeur du Natural Woman, Natural Man, association californienne à but non lucratif, au premier médecin ou responsable d'un groupe pharmaceutique, qui acceptera de boire, en public, un mélange composé des ingrédients qui se trouvent dans les vaccins administrés aux enfants de 6 ans, d'après les recommandations du CDC* des USA.

Et alors même que la mixture ne contiendra pas les bactéries ou virus, vivants ou tués, mais seulement leurs additifs!

Le mélange sera préparé en fonction du poids du candidat, proportionnellement à celui d'un enfant de six ans, par Jock Doubleday et trois professionnels du milieu médical choisis par lui, et par trois professionnels choisis par le candidat.
Etant donné que le participant doit appartenir au milieu médical, qui injecte les vaccins ou les vend, il est admis par tous les partis, que ces ingrédients sont sans danger...
Depuis le début de cette offre, qui à l'origine en janvier 2001 était de 20.000 $, 14 médecins ont contacté Doubleday (l'offre est sur 300 sites internet), mais aucun n'a donné suite.
C'est ainsi, qu'en août 2006, JD a porté la prime à 75.000 $!
Proposée sans succès à 14 médecins responsables du Comité de Vaccinations du CDC*, cette offre est toujours valable...


*Centers for Disease Control and Prevention




Contact :
director@spontaneouscreation.org
http://www.spontaneouscreation.org/SC/$75,000VaccineOffer.htm
    
Voilà qui en dit bien plus long que la lecture de cent études, et qui serait sûrement accepté par nos médecins, conseil de l'ordre (de Vichy), ministre de la maladie ... , etc.  (MG)>>

Avis aux amateurs! (Il faut, quand même, être médecin... et vouloir faire plaisir à ... ses héritiers!)
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 21:19

Le tabagisme passif

La nocivité du tabagisme environnemental
sous-estimée


Le tabagisme passif, ou le tabagisme environnemental, est une notion qui date d'un siècle avec la création du Comité National Contre le Tabac en France, en 1868. Toutefois, la première étude connue menée sur des graves pathologies (cancers du poumon) dues au tabagisme passif date de 1981.

Actuellement, la meilleure définition du tabagisme passif est donnée par l'Office Français du Tabac: "le tabagisme passif est le fait d'inhaler involontairement la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs. La fumée respirée directement par le fumeur (courant principal) a une composition très différente de celle qui s'échappe latéralement de la cigarette (courant secondaire), ou de celle rejetée par le fumeur (courant tertiaire)."

Tant bien même la fumée (courant secondaire et tertiaire) semble s'être dissipée,
les substances toxiques qu'elle contient restent en suspension pendant 3 heures. En effet, la fumée secondaire de la cigarette est un ensemble de plus de 4000 substances chimiques sous forme de particules et de gaz. Elle contient des irritants, des substances toxiques (acide cyanidrique, dioxyde de soufre, monoxyde de carbone, oxydes d'azote...), des cancérogènes (goudrons, benzène...) et des mutagènes (arsenic, chrome...) en quantité supérieure par rapport au courant principal. Elle est donc une grave source de pollution de l'air intérieur, voire en est la plus grave.

Les implications sur la santé du tabagisme passif font désormais le sujet de nombreuses études et, toutes s'accordent pour affirmer que la dangerosité provient du cumul des durées d'exposition. Les personnes les plus en danger sont donc les personnes vivant ou travaillant aux côtés d'un (de) fumeur(s) dans un espace fermé, même régulièrement aéré. Car les substances toxiques et les goudrons se déposent et s'incrustent partout. Cela se constate dans tous les lieux fumeurs pour lesquels la fréquence et les coûts de nettoyage sont particulièrement élevés. Sur certaines surfaces, tels que les plexiglas, ces substances sont indélébiles.

De même, la fumée s'incruste dans les tissus corporels, la peau et les cellules, qu'ils appartiennent à un fumeur ou à un non fumeur. En France, le tabagisme passif est estimé responsable de 3.000 à 5.000 décès annuels en France, soit de 8 à 13 décès/jour! (chiffres à comparer aux 66 000 décès annuels, directement imputables au tabac, de fumeurs ou d'anciens fumeurs). C'est ainsi que le tabagisme passif régulier, chez l'adulte, accroît l'incidence d'apparition des pathologies suivantes: cancers du poumon (5% liés au tabagisme passif); accidents coronariens (2000 décès annuels dus au TB.2.) ; accroissement de la fréquence, de la durée et de l'intensité des crises d'asthme. Enfin, certains fumeurs passifs sont touchés par des pathologies graves qui apparaissent chez les fumeurs pour 95 % des cas.

Les femmes et les enfants d'abord!

Pour des raisons hormonales, les femmes sont plus rapidement et intensément dépendantes à la cigarette et aux substances qu'elles contiennent. Aujourd'hui, les jeunes femmes sont plus nombreuses à fumer que les jeunes hommes et elles acceptent moins facilement de se passer de tabac qu'eux.

Les médecins recommandent aux femmes de cesser la cigarette avant ou à l'occasion de leur grossesse. Les médecins devraient désormais conseiller à toutes les femmes de fuir tout environnement enfumé car, il apparaît que le risque relatif de cancer du sein est augmenté de 30 %, chez une non-fumeuse en exposition au tabac, comparativement à une non-fumeuse non exposée au tabagisme passif3.

Devenue mère, il est essentiel pour une femme de ne plus du tout être confrontée à un environnement pollué par le tabac car, le fœtus est considéré en danger, que sa mère fume ou qu'elle subisse la fumée des autres. Dans les deux cas, les prélèvements sanguins du cordon ombilical, recueilli à l'accouchement, font apparaître des modifications génétiques4. Dans le cas de mère fumeuse surtout, le foetus se développe insuffisamment par manque d'oxygène5 Les enfants à naître ont moins de chances de survie, un poids plus léger à la naissance (jusqu'à - 20%), une réduction du périmètre crânien6 et une propension plus élevée pour les maladies, y compris le cancer7.

Après la naissance, dans le meilleur des cas la mère interdit de fumer dans le lieu d'habitation. Un kinésithérapeute du Nord de la France a remarqué que les mères avaient organisé un «fumoir» dans la cage d'escalier du HLM, évitant ainsi l'exposition à la fumée dans l'habitation!

Malheureusement, dans de nombreux cas, les parents continuent de fumer dans leur habitat et dans leur voiture. Pour le nourrisson, le risque relatif de mort subite est multiplié par deux. Les enfants sont victimes d'infections nez-gorge-oreilles (bronchites, asthme, otites) plus fréquentes et récidivantes. Enfin, le risque de survenue d'un cancer du poumon à l'âge adulte est multiplié par trois.

Si ces infections sont le symptôme extérieur de leur tabagisme passif, il existe aussi une imprégnation invisible au niveau physiologique et psychologique. Au niveau physiologique, une étude canadienne9 a mis en exergue le développement d'une dépendance au tabac par inhalation de la fumée secondaire des parents qui accroît la probabilité de fumer à l'adolescence.

Au niveau psychologique, le tabac est l'un des objets du marquage affectif. Le marquage affectif du nourrisson envers ses parents s'opère à travers ses cinq sens. L'enfant considère les "caractéristiques" de ses parents (intonation, langage, comportements physiques, odeur, sons émis) comme des référents qui l'accompagneront toute sa vie. Ces référents deviendront des critères de confort inconscients qui seront présents quotidiennement ou qui resurgiront en cas de détresse. Car, la mémoire du marquage affectif est imbriquée au plus profond de chacune des cellules humaines. Un parent qui, venant de fumer dans ou hors du lieu d'habitation, prend son enfant sur les genoux pour le cajoler, lui parler ou simplement être là, lui transmet l'information suivante : mon parent qui m'aime porte l'odeur du tabac. L'odeur du tabac devient une odeur apaisante, rassurante, chargée d'affects. Devenu adolescent ou adulte, lors d'une crise affective ou de positionnement social, cet ado/adulte cherchera à recréer les conditions de son enfance qui lui paraissaient idéales. Il fumera alors d'autant plus facilement.

Mais que font nos politiques?

Flore Coumau a mené une enquête sur le tabac auprès de 200 restaurateurs parisiens et sur le tabagisme passif depuis l'automne 2004. Elle est l'auteur du guide «150 tables parisiennes sans tabac: Pour apprécier les fumets sans fumée». Entre autre praticienne de shiatsu, elle est engagée dans la prévention et la préservation de la santé.

Site Internet : http://restosnonfumeur.free.fr

Protéger les non fumeurs du tabagisme passif relève-t-il de l'impossible en France?

Alors que la France fut un précurseur en 1991 en matière de prévention du tabagisme passif dans les lieux publics, elle connaît aujourd'hui de longs atermoiements qu'ont su éviter l'Irlande, la Norvège, l'Italie, la Suède, l'Irlande du nord, l'Espagne, Malte et la Belgique, la Finlande et le Royaume-Uni (ces trois derniers pays appliqueront l'interdiction en 2007).

Fin 2005, prenant en compte les méfaits notoires du tabagisme passif, plusieurs parlementaires ont déposé au sein de leur groupe politique à l'Assemblée ou au Sénat des propositions de loi en faveur de l'interdiction du tabac dans les lieux publics et notamment dans les restaurants. A juste titre car, le gouvernement est contraint par ses engagements: la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte anti-tabac, ratifiée par la France le 24 avril 2004, est devenue exécutoire le 27 février 2005 (Chaque pays signataire s'engage à lutter par tous les moyens contre le tabagisme passif).

A l'encontre, certains acteurs économiques, craignant une chute de leur chiffre d'affaires, ont mené un lobbying tenace auprès des parlementaires pour reporter une tel débat au-delà des élections présidentielles, arguant que les électeurs se vengeraient dans les urnes en 2007.

Ce lobbying repose sur deux principaux courants:

  • L'industrie du tabac (qui connaît depuis 1978 les effets du tabagisme passif et les considère depuis comme la plus grave menace pesant sur leur viabilité économique) a mené de multiples actions de désinformation comme : mener des études tronquées, influencer les journaux médicaux, espionner les études indépendantes et dénoncer leurs résultats10 et, en 2005, influencer les parlementaires.
  • Le second repose sur deux syndicats, la Confédération des Débitants de Tabac et un syndicat des métiers de la restauration, l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (l'UMIH). Suite à l'augmentation des taxes sur le tabac (2003), la Confédération des débitants de tabac reproche au gouvernement une baisse de 20 à 40 % de leur chiffre d'affaires selon les régions. Pour sa part, l'UMIH demeure très fortement opposé à une telle loi, arguant que les brasseries, les bars et même les restaurants connaîtraient une baisse notoire de fréquentation et de leur chiffre d'affaires. Si les patrons de bars ou de brasseries ne voient pas d'un très bon œil l'interdiction de fumer, les restaurateurs préfèreraient une loi, qui éviterait ainsi toute distorsion de concurrence.
La nouvelle loi interdisant de fumer dans les écoles et les entreprises, même en plein air, s'applique au 1er février 2007.

Source
: http://www.onnouscachetout.com/themes/medecine/tabagisme-passif.php
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 10:24

Message relayé

Le cancer des pesticides

L’EXPRESS, 5 janvier 2007

La justice vient de reconnaitre que certains produits utilises par les agriculteurs sont cancerogenes. Le résultat d'une longue bataille menée par un couple vosgien.

Qui aurait parié qu'une femme d'agriculteur parviendrait, de la petite ville vosgienne de Rambervillers, à percer l'un des secrets industriels les mieux gardés, celui de la composition des pesticides de grandes marques? Personne, tant les multinationales du secteur avaient verrouillé, jusqu'ici, l'accès à ces informations concurrentielles. Mais Catherine Marchal a puisé une énergie hors du commun dans le sentiment d'injustice qui l'habite depuis 2003.

Maladies professionnelles

En dehors du cas de Dominique Marchal, exposé dans notre article, deux autres décisions positives ont été rendues récemment concernant des agriculteurs exposés aux pesticides. Cancer du pancréas. Le comite regional de reconnaissance des maladies professionnelles de Midi-Pyrénées a émis un avis favorable dans le cas de Michel Péres. Cet exploitant du Castéra (Haute-Garonne) est décédé en 2004 d'un cancer du pancréas, à l'âge de 57 ans. Ses filles, Nathalie et Laurence, ont appris la decision par un courrier de l'assureur, date du 15 mai 2006. Elles ont obtenu le paiement des indemnités journalières dues à leur père, le remboursement des frais d'obsèques et le versement du capital-décès. Maladie de Parkinson. A Bourges, c'est un ouvrier agricole, Gilbert V., qui a obtenu la reconnaissance du caractère professionnel de sa maladie de Parkinson, une première pour cette pathologie. La décision a été rendue le 12 mai 2006 par le tribunal des affaires de sécurité sociale.

Cette année-là, la Mutualite sociale agricole (MSA) réfute l'origine professionnelle de la maladie de son mari, Dominique. A 49 ans, l'exploitant souffre d'un syndrome myeloproliferatif - une multiplication anormale des plaquettes sanguines - susceptible de se transformer en leucémie aigue. Cette pathologie est répertoriée de longue date chez les employés des raffineries exposés au benzène, un dérivé du pétrole. Alors Catherine Marchal s'interroge: certains des pesticides utilisés durant vingt-cinq ans par Dominique - pres de 250 en tout - contenaient-ils du benzène?

Les fabricants connaissent la réponse, bien sûr, ainsi que le ministère de l'Agriculture, chargé d'homologuer leurs produits. Pourtant, les époux Marchal n'ont réussi a obtenir l'information qu'au terme d'une longue procédure judiciaire. Le président du tribunal des affaires de sécurite sociale des Vosges s'est finalement résolu à ordonner l'analyse des bidons stockés dans une bâtisse de l'exploitation. Résultat de l'expertise? La substance cancérogène est retrouvée dans plusieurs échantillons. Dans leur décision du 18 septembre 2006, qui n'est plus susceptible d'appel, les juges d'Epinal ont donc classé le cas de Dominique Marchal en maladie professionnelle. Une victoire inespérée, qui souligne, du même coup, la grande solitude des agriculteurs obligés d'enquêter eux-mêmes sur les causes de leur cancer.

Ils sont peu nombreux à se lancer sur ce parcours du combattant. Encore moins à obtenir, à l'arrivée, le sésame établissant que leur pathologie est bien liée a leur activité. Pourtant, la littérature scientifique abonde à ce sujet. Des études internationales révèlent au sein de la population des cultivateurs un taux anormalement élevé de leucémies, de tumeurs cérébrales, de cancers des ganglions et de la prostate. Mais, rapporté à un seul individu, le lien de cause à effet est délicat à prouver. Du coup, la plupart des agriculteurs tombent dans les oubliettes du système d'évaluation du caractère professionnel des maladies. Celui-ci passe, de toutes façons, à côté de la moitié des cas de cancers - au moins - tous métiers confondus. "3 000 dossiers se soldent par une reconnaissance chaque année, alors que le nombre de malades est estimé entre 6 000 et 24 000", rappelle le Dr Pierre Lebailly, chercheur au centre Francois-Baclesse, à Caen.

Le benzène, suspect numero 1

Le benzène menace-t-il la sante des pompistes ou même celle des citadins? La question, non tranchée, revient régulièrement sur le tapis. Car cette substance, classée cancérogène par l'Union europeenne, est présente dans l'essence et, par conséquent, dans les gaz d'échappement des voitures et des deux-roues.

A Paris, par exemple, le taux de benzène dans l'air dépasse les normes de dangerosité sur plusieurs grands axes, selon le rapport d'activité d'Airparif. La règlementation limite la teneur a 1% dans les carburants et a 0,1% dans les solvants. Mais les scientifiques ne peuvent pas garantir que cette norme protège suffisamment les citoyens. "Il n'est pas possible de déterminer expérimentalement les doses de benzène ne produisant pas d'effet cancérogène", indique l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS).

Il s'en est fallu de peu que Dominique Marchal ne figure parmi les laissés-pour-compte du dispositif. Ce scénario fait encore frémir Catherine, convaincue que son mari donne trop à l'exploitation. Dans le salon où ils se tiennent côte à côte, elle clôt la discussion. "Tu es trop consciencieux, dit cette petite femme à lunettes dorées, qui ne hausse jamais le ton. Les week-ends, tu vas encore dans les champs." Employée de bureau dans la zone d'activite locale, elle s'est attaquée a l'omerta imposée par l'industrie des pesticides exactement comme elle épluche la comptabilité pour son patron. Méthodique. Opiniâtre. Revenant, encore et toujours, sur la question-clef du benzène.

Le premier expert chargé du dossier Marchal, en 2003, avait pourtant rendu un avis sans appel sur ce point. Le Dr Francois Testud ecrivait que "les hydrocarbures pétroliers utilisés pour mettre en solution certaines matières actives [NDLR: dans les pesticides] sont exempts de benzène depuis le milieu des années 1970". Aujourd'hui, le toxicologue refuse de reconnaitre son erreur. "Il s'agit d'une imprécision", argumente-t-il. "J'aurais du indiquer que le benzène n'était pas présent dans des proportions comportant un risque pour la santé". Pour lui, le débat sur l'effet des faibles doses n'a pas lieu d'être.

Les produits suspects dans des pots à confiture

A l'époque, la parole de l'expert n'avait été contestée par personne. Sauf par Catherine, qui avait sollicite le sénateur des Vosges et président du Sénat, Christian Poncelet. Lequel s'était adressé à l'Institut national de la recherche agronomique. Dans son courrier du 28 janvier 2005, la présidente, Marion Guillou, répond à l'élu que "la composition intégrale des produits phytosanitaires est soumise au secret industriel". L'avocate du couple, Me Marie-José Chaumont, émet alors l'idée de se tourner vers un laboratoire indépendant. Et c'est Catherine Marchal, équipée de gants à vaisselle, qui transvase les produits suspects dans des pots à confiture avant de les porter à la société Chem Tox, dans la banlieue de Strasbourg. Les résultats, rendus en septembre 2005, se révèlent décisifs. Aujourd'hui, les fabricants eux-mêmes les corroborent. L'Express s'est procuré le rapport d'expertise et l'a soumis a l'Union des industriels de la protection des plantes. "Les sept marques nommées contiennent le même solvant, le Solvesso, où l'on retrouve du benzène dans une infime proportion, inférieure au seuil règlementaire", affirme le directeur de ce syndicat professionnel, Jean-Charles Bocquet.

D'autres malades ont maintenant l'intention de suivre l'exemple des époux Marchal pour contourner le secret industriel. Mais Jean-Charles Bocquet a mieux à leur proposer: "Si un agriculteur recherche un composant précis et nous envoie la liste des produits qu'il utilise, nous lui répondrons". Parole d'honneur?

Estelle Saget


Retrouvez le MDRGF sur son site internet: www.mdrgf.org

M.D.R.G.F - Mouvement pour les Droits et le Respect des Generations Futures
40 rue de Malte 75011 Paris
Tél./ Fax: 01 45 79 07 59 - Portable: 06 81 64 65 58
email: mdrgf@wanadoo.fr - site: www.mdrgf.org

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 18:05

LES VACCINS SONT DES POISONS!

Par le docteur Christian Tal SCHALLER
Avec la collaboration de Johanne RAZANAMAHAY

Les vaccins sont des poisons, qui ont des effets nocifs multiples sur la santé individuelle et collective.

<<Ils sont nés de l’enthousiasme de chercheurs comme Pasteur,


Image extraite du site de René Bickel:

 

qui pensaient avoir trouvé le moyen idéal pour venir à bout de toutes les maladies.


Image extraite du site de René Bickel:

Si un immense empire industriel ne s’était pas créé grâce aux vaccins, le public aurait reçu des informations objectives quant à l’inefficacité et aux graves effets secondaires de ces substances artificielles. Mais les multinationales ont fait pression sur le corps médical et sur les médias pour étouffer toute contestation et tout débat. La vaccinologie a cessé d’être une science pour devenir une «église» qui jette l’anathème sur tous ceux qui osent remettre en question ses dogmes. Depuis plus de 30 ans, l’auteur a étudié en profondeur ce sujet important pour la santé de tous. Il a parlé avec de nombreux parents qui ont vu la vie de leur enfant détruite ou gravement handicapée par des vaccins soi-disant inoffensifs. Il a étudié les statistiques officielles en montre que les vaccins non seulement ne préviennent pas les maladies mais sont la cause d’une intoxication dramatique de nos organismes.

Ce livre a bénéficié d’une relecture attentive de deux grands spécialistes de la question: le professeur Michel Georget (auteur de Vaccination, les vérités indésirables) et Sylvie Simon, (auteur de Vaccin Hépatite B, les coulisses d’un scandale).

En annexe se trouve une présentation d’une autre vision de la médecine que celle de la «médecine guerrière» des vaccins, la vision de la médecine holistique, une médecine pacifique et globale qui tient compte des corps physique, émotionnel, mental et spirituel de l’être humain.
Avec les informations de ce livre, vous sortirez de l’ignorance et du conformisme de la peur. Vous pourrez devenir «immunitairement conscient» et préserver votre santé et celle des générations futures.>>

Source: http://www.santeglobale.info/manuscrits/vaccins_poisons.html
Repost 0
L'Art de Vivre Sain L'Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 16:46

Le poisson est-il bon
pour la santé

«Une personne qui mange du poisson pour "garder la santé" devrait y réfléchir à deux fois. En effet, la chair du poisson peut concentrer jusqu'à neuf millions de fois plus de toxines que l'eau dans laquelle il vit. La chair de certains animaux marins, notamment celle des crevettes et des mollusques, contient plus de cholestérol qu'un steak!

Quant aux poissons d'élevage, les antibiotiques qui leur sont administrés sont transmis aux humains qui les consomment, ce qui est dangereux pour leur système immunitaire. D'après les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies aux États-Unis, la consommation de poissons et de «fruits de mer» contaminés est directement responsable de la maladie ou de la mort de 325 000 personnes chaque année.»

Dr Neal Barnard, auteur de l'ouvrage Foods That Fight Pain

==>
Vegetarian Starter Kit
(http://www.petafrance.com/vegkit/form.asp)


*************

Conseiller du gouvernement britannique sur les questions de bien-être animal, le Dr Donald Bloom affirme: «Tant au point de vue anatomique que physiologique et biologique, le système sensoriel des poissons est quasiment identique à celui des oiseaux et des mammifères». 

Les poissons vivent un enfer quand ils sont pêchés. Après des heures passées dans des filets, écorchés et à moitié asphyxiés, ils doivent subir la décompression de la remontée forcée. Leur vessie natatoire éclate, les yeux jaillissent hors de leurs orbites, oesophage et estomac sont recrachés par la bouche.

Les poissons non désirés, qui représentent parfois la majorité de la prise, sont rejetés par dessus bord à la fourche.

La pêche de loisir est également loin d'être sans douleur: le palais ou l'estomac du poisson dans lequel s'ancre l'hameçon est tout aussi sensible que le nôtre, et le poisson qui étouffe à l'air libre met parfois plus d'une heure à mourir. ...>>

==> Vegetarian Starter Kit
(http://www.petafrance.com/vegkit/meat.asp)


*************

Concernant toutes ces études qualifiées de "scientifiques" démontrant que les consommateurs de poissons sont moins malades que ceux qui en mangent moins (preuve que ce serait donc grâce aux vertus du poisson), il faut bien comprendre que si les gros consommateurs de poissons sont moins malades que les gros consommateurs de viande, c'est justement parce qu'ils mangent moins de viande (charcuterie, viande rouge, volaille...)!

Que les amateurs de poissons cessent également d'en manger pour remplacer toutes les viandes - car les poissons, pas même les "fruits de mer" ne sont ni des fruits ni des légumes - par "les fruits des arbres et les graines qui portent semences", et ils seront moins malades encore !...

Et ils retrouveront, de plus, une meilleure santé encore si les céréales, et les fruits et légumes frais qu'ils consomment en remplacement proviennent d'une agriculture "Bio", à la fois respectueuse de leur santé et de celle de leur planète!

*************

==> La nourriture consommée par les seuls bovins permettrait de nourrir 8,7 milliards de personnes, soit plus d'êtres humains qu'il n'y en a présentement sur la Terre.

==> Près de 40 % des céréales produites dans le monde sont destinées à l'alimentation du bétail, des volailles ou des poissons.

==> L'élevage est responsable de plus d'un tiers des matières premières et combustibles fossiles consommés par les États-Unis.

==> Plus de 3 000 litres d'eau sont nécessaires pour produire un steak de 160 g, alors que le même poids de blé ne demande que 72 litres.

==> Un végétalien consomme indirectement 1.000 litres d'eau par jour, contre 15.000 pour un mangeur de viande.

==> Un élevage industriel de cochons standard produit autant de déchets qu'une ville de 12 000 habitants.

==> Les animaux d'élevage produisent 130 fois plus d'excréments que l'ensemble de la population humaine, soit près de 40 tonnes par seconde qui se déversent dans les rivières et contaminent la nappe phréatique.

==> La forêt équatoriale cède peu à peu la place aux élevages de bovins. Pour produire un seul hamburger, c'est 5 m2 qui partent en fumée!

==> Plus de 38 % de la forêt amazonienne ont été rasés pour créer des pâturages depuis 1960.

==> Un végétarien épargne plus de 4 000 m2 de forêts chaque année.

    «Rien ne saurait profiter à la santé humaine et favoriser la persistance de la vie sur Terre autant que l'évolution vers le végétarisme.» - Albert Einstein -

==> Vegetarian Starter Kit
(http://www.petafrance.com/vegkit/environment.asp)
==> (http://www.petafrance.com/vegkit/environment.asp)

==> (http://www.petafrance.com/vegkit/environment.asp)
Repost 0
L'Art de Vivre Sain L'Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 16:44
Présentation du livre du Dr Etienne de Harven et de Jean-Claude Roussez, Editions DANGLES.

Les dix plus gros mensonges sur le sida

S’il est un monde où les fables sont monnaie courante, c’est bien celui de la santé, et ceci en raison de la multiplicité des motivations qui les génèrent: argent, carrières...

À cet égard, le sida est un scandale médical totalement emblématique de notre époque, tant par le tapage médiatique dont ce syndrome est l’objet que par les conséquences dramatiques de la mauvaise interprétation des phénomènes de défi cience immunitaire. Dès l’apparition, en 1981, des prétendus premiers cas, les scientifi ques avaient tous les éléments en main puisque les causes d’affaiblissement du système immunitaire étaient déjà bien connues et expliquaient l’ensemble des pathologies rencontrées.

Pourtant, contre toute attente, l'on attribua ces phénomènes d’immunodépression à l’action sournoise et délétère d’un virus inconnu jusqu’alors; un virus qu’à l’heure actuelle personne, parmi les milliers de chercheurs qui travaillent sans relâche à son anéantissement, n’est jamais parvenu à isoler directement d’un malade du sida! Et pendant ce temps, les autorités sanitaires et politiques continuent de matraquer l’opinion publique avec des statistiques alarmistes.

Ne vous laissez pas désinformer plus longtemps!


Mensonge N°1: Le sida est une nouvelle maladie, apparue en 1981
Mensonge N°2: Il existe un virus du sida: le VIH
Mensonge N°3: Le VIH est la cause du sida
Mensonge N°4: Les médicaments antiviraux sont bénéfiques
Mensonge N°5: La séropositivité est un signe d’infection par le VIH
Mensonge N°6: Le sida est contagieux
Mensonge N°7: Le VIH est la source de nombreuses maladies
Mensonge N°8: Il vaut mieux savoir qu’on est séropositif
Mensonge N°9: L’épidémie de sida est dévastatrice
Mensonge N°10: Les scientifiques sont tous d’accord sur ce qu’est le sida

 

Source: http://www.olivierclerc.com/dossiers/dossiers.php?id_dossier=128

Repost 0
L'Art de Vivre Sain L'Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 16:42
Présentation du livre de Sylvie Simon, Editions DANGLES.

Les dix plus gros mensonges sur les vaccins

Les vaccins ne sont pas des médicaments et sont destinés à des êtres en bonne santé dans le but de prévenir une maladie hypothétique.

Aussi, il serait normal que tout candidat aux vaccins reçoive une information honnête, précise et complète, sur les risques de la maladie dont il souhaite se protéger mais aussi sur les risques qu’il court en se faisant vacciner.

Or, l’histoire de la vaccination est jalonnée de falsifi cations, de dissimulations et de mensonges.

Il était aisé d’en trouver dix, mais difficile de n’en sélectionner que dix. Aussi, l’auteur a opté pour les dix plus flagrants, chacun ayant engendré des quantités de plus petits mensonges.

Mensonge N°1: Pasteur est un bienfaiteur de l’humanité
Mensonge N°2: Il faut éradiquer les microbes et les virus
Mensonge N°3: Les épidémies ont disparu grâce aux vaccins
Mensonge N°4: Vacciner un enfant, c’est le protéger
Mensonge N°5: Les accidents vaccinaux sont exceptionnels
Mensonge N°6: Le vaccin contre le tétanos est indispensable
Mensonge N°7: Évitez la grippe en vous faisant vacciner
Mensonge N°8: L’hépatite B est très dangereuse et s’attrape par la salive Mensonge N°9: Il n’existe aucun lien entre le vaccin contre l’hépatite B et la sclérose en plaques.
Mensonge N°10: L’autisme n’a aucun rapport avec les vaccinations.

Source: http://www.olivierclerc.com/dossiers/dossiers.php?id_dossier=127
Repost 0
L'Art de Vivre Sain L'Art de Vivre Sain - dans Atteintes au corps
commenter cet article