Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 22:30

 

Regardez vers le ciel!

 

Comment pouvez-vous dormir si tranquilles?

 

 

 

 

0
0
Le sol, la terre et l'eau sont empoisonnés
par les chemtrails!!!

 

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 20:50

 


"Je préfère 100 fois un avertissement loyal largement étayé par des scientifiques indépendants, qu'un consensus orchestré sur un même sujet, arguments pour le moins dogmatiques, voire mensongers, démentis chaque jour par les plaintes étouffées de dizaines de milliers de victimes des dogmes pasteuriens qui subsistent portés à bout de bras par le profit.

Je préfère 1.000 fois  gueuler seul une partie de la vérité que de suivre, sujet, les effets d'annonces pour amener mon peuple à à la déchéance physique et financière."

Le complexe virus+ lymphocytes immunisés entraîne la maladie.

 

Il est aujourd’hui parfaitement établi que la stimulation des processus immunitaires est loin d’être sans danger et, bien que beaucoup de choses reste à découvrir dans ce domaine, on peut affirmer que ces processus sont à l’origine de manifestations pathologiques graves complètement inconnues il y a quelques années. La formation d’anticorps, que les vaccinations cherchent à multiplier, n’est donc pas forcément un facteur bénéfique, tant s’en faut. En particulier l’interaction entre le virus et le système immunitaire peut induire des altérations tissulaires se traduisant par des lésions rénales, vasculaires, articulaires ou autres.


Il est classiquement admis que lors de l’attaque d’une cellule par un virus, les anticorps induits par cette pénétration virale peuvent empêcher l’extension de l’infection. Mais on sait maintenant que dans un certain nombre de cas, ce n’est pas le virus qui affecte directement la cellule, lors de sa multiplication mais bien la réaction immunitaire déclenchée par la présence du virus.


Sur le livre du Dr Quiquandon, "12 balles pour un véto", page 209 on note dans l'extrait d'une des conférences du Professeur Raoul Kourilsky Directeur à cette époque de l'INSERM, membre de l'Académe de médecine (1966) la déclaration suivante:


1 – Toute vaccination quelle qu'elle soit, entraîne inéluctablement des troubles de l'organe atteint électivement par la maladie.


2 – Toute vaccination entraîne une aggravation anatomique ou fonctionnelle des organes les plus faibles. Facteurs visés: foie (alimentation); système nerveux (mode vie).

 

Les travaux de W.P. Rowe (National Institue of Health, U.S.A, 1950, puis de Gilden, en apportent la démonstration dans une étude sur le virus de la chorio-méningite lymphocitaire (virus CML).


Si l’on infecte des souris par le CML, il se multiplie activement pendant 5 jours, sans provoquer de troubles apparents. Le 6ème jour, apparaît la réaction immunitaire anti-virale. 

 

C’est alors que se déclare la méningite, rapidement mortelle, notamment souligné par le Dr Vercoutère, regrettablement suspendu par ses pairs!


Si avant l’inoculation on supprime le système immunitaire par irradiation avec des rayons X, les virus se multiplient de la même façon mais la méningite ne se produit pas. Enfin, on infecte deux groupes de souris ayant subi un traitement supprimant les réactions immunologiques. On injecte au premier des anti-corps anti-virus chorio-méningite, il survit. Au second, on injecte des lymphocytes provenant d’animaux immunisés contre ce virus: la méningite se déclare, les animaux meurent.


C’est donc bien le complexe virus + lymphocytes immunisés qui entraîne la maladie.


Ces chercheurs font de la recherche pure. Ce ne sont pas des médecins ou des épidémiologistes, les vaccinations ne sont pas leur affaire et pourtant…!


On sait fort bien que tout virus «atténué» est capable d’un retour à une virulence normale; que sa nature même n’est pas modifiée dans le vaccin puisqu’on attend que son introduction entraîne les mêmes processus immunologiques que s’il était «sauvage». Dès lors, toutes les observations ci-dessus concernent bien les vaccinations et, en particulier celles qui sont pratiquées à l’aide de virus vivants (cf. Pr R. de Long, «La rançon des vaccinations»).


Qu’est-ce que les vaccinations, sinon une «stimulation répétée et intense des organes lymphoïdes»? Pense-t-on qu’on soumet habituellement les enfants à 20 ou 25 «stimulations»?


Docteur Marc Vercoutère

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 06:32

 

H1N1 OU LE REVEIL SALUTAIRE DU CITOYEN (Vidéo)


Ce film représente plus d'un an de démarches, d'actions en justice, de confrontations rigoureuses du discours officiel avec la réalité des faits... 

 
Dans cette vidéo de synthèse, vous pourrez découvrir ou redécouvrir la position de différents médecins sur le sujet, voir ou revoir des extraits de JT, des extraits de nos conférences de presse mais aussi la réaction de plusieurs citoyens interrogés au cours de différents microtrottoirs. Ce film, c'est nous, c'est vous, c'est le reflet fidèle et rigoureux d'un ras-le bol généralisé face aux mensonges et à la manipulation. Enfin, c'est la preuve de l'impérative nécessité de structures citoyennes de vigilance, viables et fonctionnelles.

H1N1 OU LE REVEIL SALUTAIRE DU CITOYEN:

Partie 1: http://www.dailymotion.com/video/xf2jjg_h1n1-ou-le-reveil-salutaire-du-cito_news

Partie 2: http://www.dailymotion.com/video/xf2kau_partie-2h1n1-ou-le-reveil-salutaire_news

Partie 3: http://www.dailymotion.com/video/xf2kx8_h1n1-ou-le-reveil-salutaire-du-cito_news

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 11:11

 

Pluie de filaments chemtrailesques

 

 

 


 
Envoyé par ActuChem.
0
0
La vidéo ci-dessus se passe de commentaires,, car la pluie n'est vraiment plus ce qu'elle était!!! Et ça fait quoi de recevoir ça sur la tête? Et de le respirer? Respirer Bio est-il encore possible sans masque à oxygène? Et ça fait quoi, aussi, lorsque cela retombe sur son petit jardinet amoureusement cultivé en Bio!?! 
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 15:27

 

 

VACCINS ET PROGRAMMES
DE VACCINATIONS:

 

UNE PRESENTATION SCIEMMENT DEFORMEE

 

Paul G. KING, PhD  - (Notes et extraits)


 

 

 Pendant combien de temps encore le public américain restera-t-il aveugle à la propagande quotidiennement diffusée par ces serviteurs de la cupidité qui ont et qui persistent sciemment à sacrifier notre santé et notre prospérité pour que l’Establishment qu’ils servent puisse continuer à prospérer sur tous les plans alors que notre santé et notre argent nous sont purement et simplement volés?

 

 

 

«LES VACCINS SONT SÛRS»

 

[ …]   Si les vaccins étaient vraiment sûrs, aucune législation ne serait nécessaire pour protéger les fabricants de vaccins ou les personnels de santé par rapport à des poursuites judiciaires pour dommages causés.


 

«LES VACCINS SONT EFFICACES»

 

Aucun Etat ne se verrait dans l’obligation de rendre des vaccinations obligatoires, car tout un chacun aurait à cœur de les réclamer pour lui-même et pour ses proches.

 

Il ne serait nullement nécessaire de faire appel à la notion d’«immunité de groupe» parce que les vaccins n’assurent nullement une immunité générale (même pour ceux qui ont reçu tous les vaccins recommandés.).

 

Etant donné ces observations, il devient évident pour toute personne de bon sens que des affirmations comme «les vaccins sont sûrs», «les vaccins sont efficaces» relèvent essentiellement de propagande et de slogans publicitaires constamment répétés par les fabricants de vaccins, les officiels de santé et autres partisans inconditionnels des vaccinations pour conditionner, formater et contraindre le public à accepter les programmes de vaccination que ces gens ont, à un moment donné, jugé «bons» pour le public, sans vraiment s’occuper ou très peu des conséquences physiques ou économiques que ces programmes peuvent avoir sur les individus, alors qu’ils sont susceptibles dans certains cas d’estropier, d’handicaper ou même de tuer.

 

 

«LES BENEFICES L’EMPORTENT SUR LES RISQUES»

 

L’Establishment n’arrête pas de raconter aux américains que pour chacun des nouveaux programmes de vaccinations les bénéfices l’emportent sur les risques.

 

Malheureusement de nombreuses maladies chroniques ont atteint le stade épidémique. Par exemple l’asthme, qui, chez les enfants, était évalué à 1 cas pour 1.000 dans les années 1970 est passé à 1 cas sur 10 dans les années 2000.

 

Les anciennes maladies chroniques que l’on détectait uniquement chez les adultes (par exemple le diabète de type 2), sont maintenant devenues des maladies chroniques des enfants, à un tel point que, en 2006, plus de 26% des enfants américains souffraient d’une ou plusieurs maladies chroniques (jusqu’à 12% en 1994), maladies qu’ils traîneront toute leur vie.

 

Donc, «le plus grand bien» pour lequel chacun d’entre nous est supposé se sacrifier, est en réalité le «plus grand bien» de quelques parties de l’Establishment qui prospère sur notre compte et ne cesse de croître et de se fortifier au fur et à mesure que de plus en plus d’entre nous s’affaiblissent et deviennent malades chroniques ou physiquement et économiquement ruinés en tentant de se soigner.

  

 

«LES OBLIGATIONS MEDICALES SONT EXIGEES
POUR LE PLUS GRAND BIEN»

 

Chaque fois que l’auteur de ces lignes apprend qu’un partisan ou un fanatique des vaccinations recommande que des personnes abandonnent  à quelque «autorité supérieure» (employeur, état, nation) leur droit de prendre des décisions éclairées en ce  qui concernent leur santé, l’auteur de ces lignes sait qu’il a affaire à des fascistes médicaux, qui cherchent à nous enlever notre liberté d’effectuer des choix médicaux pour nous-mêmes et pour ceux dont nous avons la responsabilité.

 

Ces gens se réclament en fait d’un «culte religieux», le culte des vaccinalistes de «la santé publique», qui cherchent à obliger tout le monde à sacrifier ou à risquer de sacrifier sa propre santé ou celle de ses enfants sur l’autel du «plus grand bien» - le bien de ... l’Establishment

 

Ceux qui demandent cet abandon du droit au choix éclairé et au consentement personnel sont en fait des membres bien payés dont le statut, la position, les moyens dépendent de la promotion qu’ils font de ces sacrifices.

 

[…] Combien de temps les Américains vont-ils continuer à tolérer les épidémies de maladies chroniques et des taux épidémiques de maladies chroniques qui, comme pour l’asthme, touchent plus de 10% de nos enfants?

  

Pendant combien de temps encore le public américain restera-t-il aveugle à la propagande diffusée quotidiennement par ces serviteurs de la cupidité, qui ont et qui persistent sciemment à sacrifier notre santé et notre prospérité pour que l’Establishment qu’ils servent puisse continuer à prospérer sur tous les plans, alors que notre santé et notre argent nous sont purement et simplement volés?

 

[…]  Les efforts déployés par l’auteur de ces lignes témoignent du fait qu’il ne peut plus admettre le statu quo. Il souhaite ouvrir les yeux de tous sur ce qu’il a pu découvrir pour pouvoir, avec un public informé et averti, changer les choses aux Etats-Unis, non pour «le plus grand bien», mais pour un retour à un système législatif qui respectera les droits de chaque citoyen de pouvoir choisir librement ou de rejeter tout programme de vaccinations sans être stigmatisé, pénalisé ou critiqué de la part de ceux qui ne partagent pas les mêmes vues…

 

 

Source:


http://dr-king.com/docs/101001_VaccinesVaccinationProgramsAndKnowingMisrepresentationsb.pdf

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 19:00

 

Qui seront les derniers à reconnaître l'évidence?

 

 

 

Introduction 

 

Un symposium sur la "géo-ingénierie" à San Diego
présente au monde des naïfs comme de simples projets

ce qui, à l'évidence, depuis des décennies,
appartient déjà aux faits avérés.

 

 


 
Ça devient de plus en plus difficile de continuer 
à soutenir le gros mensonge officiel..
0
0
Notamment, les parlementaires néo-zélandais n'aiment pas
être pris pour des imbéciles ou des demeurés...

De plus, la question de l'aluminium, dont l'environnement
est de plus en plus lourdement chargé, devient un point crucial
  au moment où l'Alzheimer ne cesse d'accroître ses ravages...
0
0


 

 


 Avis aux amateurs, en tout il y a sept vidéos, en plus de l'introduction...,
  donc encore cinq après celles qui précèdent...
0
0
0
0
Voir aussi l'"actualité des chemtrails":
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 17:02

 

Les décès et les victimes causés
par les vaccins sur orbite
pendant que le secret implose

 

 

Par Paul Joseph Watson – Le 30 août 2010

 

La révolte mondiale contre les vaccins mortels s’étend, parce que les cas de maladies débilitantes, les effets secondaires de morts lentes et même de morts instantanées se généralisent.
 
Les cas de maladies débilitantes, d’effets secondaires de morts lentes et même de morts instantanées à la suite des vaccinations dans le monde entier montent en flèche, pendant que le secret des inoculations mortelles implose et que de plus en plus de gens deviennent soupçonneux au sujet de ce que les autorités de la santé, qui ne sont pas fiables, leur injectent.


L’implosion de la couverture vaccinale est assurée de décourager plus de parents de faire vacciner leurs enfants dans les prochains mois, avec les vaccins de la grippe porcine étant maintenant combinés avec le vaccin contre la grippe saisonnière. Un récent sondage Rasmussen a révélé que 52 pour cent des Américains étaient préoccupés par la sécurité des vaccins à l’approche du début de la nouvelle année scolaire et collégiale où de nombreux enfants et adolescents devront «obligatoirement» accepter les vaccins avant de pouvoir débuter l’année scolaire.


Une révolte mondiale contre les vaccins dangereux se prépare à la suite d’une série de cas où des enfants ont été tués en conséquence directe avec les vaccinations.


Un programme de vaccination contre la rougeole en Inde a été interrompu après la mort de quatre enfants presque immédiatement après avoir reçu les vaccins. « Quatre enfants sont morts dans les minutes qui ont suivi la réception d’un vaccin pour la rougeole suivie par des gouttes d’une solution de vitamine A, ce samedi », rapporte MedGuru.


Les journaux indiens rapportent des témoignages visuels de ce qui s’est passé. «Les quatre enfants ont été signalés en évanouissement peu après avoir été vaccinés et des témoins ont signalé avoir vu le roulement des yeux des enfants lorsqu’ils ont commencé à avoir des convulsions», rapporte Blitz.


Les villageois furieux ont réagi à la tragédie en saccageant et en attaquant les agents de la santé et en tenant en otage les médecins du gouvernement.

Les professionnels de la santé et les médecins ayant des liens avec le gouvernement ont également été mis en cause en Finlande et en Suède après qu’un programme de vaccination H1N1 ait été interrompu suite à une augmentation de 300 pour cent des cas de troubles neurologiques de narcolepsie chez les enfants et les jeunes qui avaient reçu le vaccin au cours des six derniers mois.


Selon Kari Lankinen, médecin-chef de l’Agence finlandaise des médicaments, les médecins ont été complices pour camoufler le lien entre le vaccin contre la grippe porcine et la narcolepsie, et ils l’ont fait pour faire avancer leur carrière.


Pendant ce temps, les mères préoccupées dont les filles ont été victimes ou tuées par le vaccin Gardasil, ont mis en place un site web qui documente la vérité sur la façon dont le vaccin a tué et blessé des milliers de jeunes filles depuis qu’il a été introduit en 2006. Des milliers d’adolescentes ont subi des effets indésirables et au moins 71 jeunes sont mortes du vaccin contre le VPH puisque que le programme a été lancé il y a quatre ans.


Le camouflage mondial du vaccin a reçu un coup de massue après qu’il ait été confirmé que l’épidémie de grippe porcine de 2009, comme nous l’avions prévu dès le départ, n’était qu’une escroquerie artificielle autour des profits immenses pour les entreprises pharmaceutiques en mettant en danger la santé du public.


Comme signalé plus tôt cette année, l’enquête du président du Conseil du Sous-comité européen de la Santé en 2009, Wolfgang Wodarg, au sujet de l’éclosion de grippe porcine, a constaté que la pandémie n’était qu’un faux canular fabriqué par les sociétés pharmaceutiques en ligue avec l’Organisation Mondiale de la Santé.


Wodarg a déclaré que les gouvernements avaient été «menacés» par des groupes d’intérêts spéciaux au sein de l’industrie pharmaceutique ainsi que de l’Organisation Mondiale de la Santé pour leur faire acheter les vaccins et les injecter à leurs populations sans aucune raison scientifique raisonnable pour le faire, et pourtant, dans des pays comme l’Allemagne et la France, seul environ 6 pour cent de la population a reçu le vaccin, malgré la suffisance des vaccins pour couvrir 90 pour cent de la population.


Wodarg a dit qu’il n’y avait «aucune autre explication» pour ce qui s’est passé excepté le fait que l’OMS ait travaillé en connivence avec l’industrie pharmaceutique pour fabriquer la panique dans le but de générer des profits immenses, en accord avec Alex Jones que toute la farce n’était qu’un canular.


Il a également expliqué comment les autorités de la santé étaient «déjà en attente pour que quelque chose se passe» avant que la pandémie ne commence, puis, ont exploité le virus à leurs propres fins.


Le professeur Ulrich Keil, directeur du Centre de Collaboration pour l’épidémiologie de l’Organisation Mondiale de la Santé, a également critiqué l’épidémie de grippe porcine comme une campagne «exagérée» d’angoisses, conçue en collaboration avec les grandes sociétés pharmaceutiques pour augmenter les bénéfices pour les fabricants des vaccins.


Comme l’a rapporté Mike Adams de Natural News, plusieurs membres du panel d’experts du Comité d’Urgence qui a conseillé l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au cours de la triste crise de la grippe porcine ont été soutenus financièrement par les laboratoires pharmaceutiques, soit avant ou pendant l’épidémie.


Les deux vaccins contre la grippe H1N1 et la grippe saisonnière ont été associés à un certain nombre différent d’effets secondaires à travers le monde, y compris le syndrome de Guillain-Barré ainsi que la dystonie, un trouble neurologique paralysant.


Le vaccin contre la grippe saisonnière a également été associé à des convulsions et à de nombreux problèmes pour les moins de 5 ans.


De nombreux lots du vaccin contre la grippe porcine contiennent du squalène et du mercure parmi leurs ingrédients, deux substances qui ont été directement reliées à l’explosion d’autisme chez les enfants ainsi que d’autres maladies. Des individus au sein du gouvernement et parmi les militaires ont eu le privilège de recevoir gratuitement des vaccins sans additif qui ne contenaient pas ces substances. La chancelière allemande, Angela Merkel, et les ministres du gouvernement, ainsi que les soldats allemands, étaient parmi ceux qui ont eu accès à la version soi-disant «amicale» du vaccin.


Afin de parer aux actions en justice pour les effets secondaires causés par les programmes de vaccinations contre la grippe porcine, le gouvernement américain a fourni aux fabricants des vaccins une immunité générale avant que les vaccins commencent à être distribués.


Invoquant des préoccupations sur la sécurité, le Premier Ministre Donald Tusk et le Ministre de la Santé Ewa Kopacz, avec le large soutien du public, ont assuré que la Pologne soit le seul pays au monde à rejeter totalement le vaccin H1N1.


«Nous prenons cette décision seulement dans l’intérêt des patients et des contribuables polonais», a déclaré M. Tusk. «Nous ne prendrons pas partie parce que ce n’est pas honnête et pas sécuritaire pour les patients.»


Dans une poursuite de 2008 pour un vaccin contre la grippe aviaire, trois médecins et six infirmières polonaises ont fait face à des accusations criminelles après que le vaccin ait tué 21 personnes sans-abri qui participaient à l’essai.


La République Tchèque a rejeté un vaccin contre la grippe porcine produit par la pharmaceutique Baxter après que la compagnie ait été prise à livrer des vaccins contaminés par le virus mortel vivant de la grippe aviaire H5N1 à 18 pays par un laboratoire d’une branche autrichienne de Baxter.


Compte tenu de l’objectif régulièrement déclaré au nom des très riches fondations qui financent les programmes de vaccination à travers le monde, comme la Fondation Bill et Melinda Gates et la Fondation Rockefeller, afin d’utiliser les vaccins comme un moyen de stériliser la population de la planète dans le cadre d’une attaque mondiale d’eugénisme pour une mort lente de l’humanité, il n’est pas surprenant que plus les gens prennent conscience de ce programme, les taux d’acceptation des nouveaux vaccins aussi bien que les vaccins contre la grippe saisonnière continuent à baisser.

Comme récemment documenté par Jurriaan Maessen dans son exclusivité sur Infowars, dans son rapport annuel de 1968, la Fondation Rockefeller a reconnu son financement du développement de soi-disant vaccins « anti-fertilité » et leur mise en œuvre à l’échelle mondiale.


Ce programme a ensuite été lancé par un groupe qui a été créé sous les auspices de l’Organisation Mondiale de la Santé, de la Banque Mondiale et du Fonds de la Population des Nations Unies intitulé, « Groupe de travail sur les vaccins pour la régulation de la fécondité ». Dans les années 1990, l’OMS a été entachée par une polémique après avoir distribué un «vaccin contre le tétanos» pour les filles et les femmes pauvres du tiers monde qui était contaminé par la gonadotrophine chorionique humaine (hCG), une hormone qui provoque involontairement l’avortement.


Lors d’une conférence TED plus tôt cette année, Bill Gates a ouvertement déclaré que les vaccins seraient utilisés pour diminuer la population de la Terre afin de lutter contre les changements climatiques. La Fondation Bill et Melinda Gates est un des principaux bailleurs de fonds pour les recherches et la production des vaccins dans le tiers monde.


En avertissant que la population mondiale se dirigeait vers les 9 milliards d’habitants, Gates a dit: «Si nous faisons un très bon travail sur les nouveaux vaccins, les soins de santé, les services de santé de la reproduction (avortements), nous pourrions peut-être baisser la population de 10 ou 15 pour cent.»


25_02_Avortement.jpg


 

Comment une amélioration des soins de santé et des vaccins qui sont censés sauver des vies pourrait-elle conduire à une baisse de la population mondiale? À moins que ne Gates fasse allusion à des vaccins pour stériliser les gens, ce qui est précisément la même méthode préconisée par le conseiller scientifique de la Maison Blanche, John P. Holdren, dans son manuel de 1977, Ecoscience, qui exige un régime dictatorial «planétaire» afin d’appliquer des mesures draconiennes de réduction de la population par toutes sortes de techniques d’oppression, incluant la stérilisation.


Avec la population mondiale devenant de plus en plus consciente du rôle des vaccins dans l’agenda pour réduire la population mondiale, le camouflage des maladies débilitantes, les effets secondaires pour une mort lente et les décès instantanés à la suite des vaccinations continueront d’imploser, jusqu’à ce que les autorités soient forcées par la loi de mettre en œuvre des procédures de contrôle beaucoup plus rigoureuses et de supprimer les additifs toxiques des vaccins qui sont à l’origine de ces décès et de ces maladies.

 

Traduit par Oscar Blais

 

Source: http://pleinsfeux.com/deces-victimes-causes-vaccins-orbite-pendant-secret-implose/


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 21:11

Message relayé

11 milliards d'excédents!!!

 

Il est recommandé, par l'expéditeur, de faire circuler le message ci-dessous (lequel circule depuis déjà des mois...), afin que, en France, chacun qui veut le savoir puisse savoir ce qu'il en est réellement du fameux "trou" de la "Sécu".


Evelyne DUBIN est passée sur France Bleue mais pas sur une chaîne de télévision nationale, pourquoi?

 

"Objet: SECURITE SOCIALE, on le croit ou pas!!!!!!!!


La sécu n'est pas en déficit mais en excédent.... 50 secondes pour comprendre pourquoi. Depuis le temps qu'on bouche le trou de la sécu.....


Il faut à Evelyne DUBIN, la signataire de ce document, une bonne dose de courage pour avoir écrit ce texte en se nommant (voir la fin du texte).

 

A TRANSFERER AUTANT DE FOIS QUE VOUS POUVEZ!!!!!!!


L'ASSURANCE MALADIE: 50 secondes de lecture à couper le souffle. Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c'était encore de nous faire payer...

 

a - Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro.


b - Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie ... 

 

c - Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste ...

 

d - Pour tout traitement de plus de 91 €uros, nous en sommes de 18 €uros de notre poche.

 

e - Taxe de 0,50 centimes sur les boites..

 

f - etc...

 
Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.


Or, savez-vous que:

 

1) Une partie des taxes sur le tabac destinée à la Sécu, n'est pas reversée: 7,8 milliards.

 

2) Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée: 3,5 milliards.

 

3) Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée: 1,6 milliard.

 

4) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée: 1,2 milliard.

 

5) La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée: 2 milliards.


6) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés: 2,1 milliards.

 

7) Retard de paiement par les entreprises: 1,9 milliard.


En faisant une bête addition, l'on arrive au chiffre de 20 milliards d'€uros.


Conclusion: Si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu'elle doit chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient, aujourd'hui, 9 milliards d'excédent!!!!


Ces chiffres ne sont pas inventés; vous pouvez les consulter sur le site de la sécu; ils sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

 

Si les pouvoirs publics, qui nous harcèlent au quotidien de messages publicitaires afin de consommer des fruits et légumes, étaient vraiment convaincus qu'il nous faut consommer 5 fruits et légumes par jour pour sauver notre santé et donc l'assurance maladie, ils supprimeraient la TVA sur ces produits!

 

N'oubliez pas d'avoir une petite pensée sur l'achat, à la hâte, des 90 millions de doses de Tamiflu par le ministère de la santé publique, quand on sait que la grippe A n'est pas plus mortelle et dangereuse pour vous et moi que la grippe saisonnière classique. Hélas on ne peut en dire autant des dommages collatéraux potentiels qui existent réellement dans les adjuvants que contiennent les vaccins!!! Quel sera le coût de cette opération, que la sécu va supporter une nouvelle fois, lorsque le gouvernement sera décidé à dédramatiser la situation!!!


Cordialement.

 

Evelyne DUBIN

Secrétaire Générale Adjointe au Directeur Général

Institut National du Développement Local

Avenue Michel Serres

B.P. 32

47901 AGEN Cedex 9

Tél.: 05.53.48.06.74

Fax: 05.53.48.06. 71

Mobile: 06.72.19.53. 50

E.Mail: e.dubin@indl.fr


VOUS AUSSI, SOYEZ RESPONSABLES: TRANSFEREZ CE MESSAGE A TOUS VOS CONTACTS, ILS ONT LE DROIT DE SAVOIR!!!


A force de tourner, il s'affichera peut-être un jour sur l'écran d'ordinateur d'une tête pensante, d'un député, d'un ministre censé passer son temps à gérer l'argent des contribuables et à le dépenser de manière responsable, sans créer de déficit. Alors, avec courage, il pourra (pourquoi pas ne pas rêver...) dénoncer au parlement ces débordements connus, aujourd'hui, de toutes et tous!!!> > > >"

 

- Fin de citation -

 

Remarque de ADVS: Comme le font pertinemment remarquer certains lecteurs du blog, le texte ci-dessus est présenté par "hoaxbuster" comme un "hoax" [= canular]. Donc, comme toujours, à chacun de vérifier et de faire preuve de discernement. Certes, vérifier dans les faits mais aussi être à l'écoute de son propre ressenti intuitif. En considération du fait que, pour "hoaxbuster", par exemple, les "chemtrails" sont aussi un "hoax", et que le Dr Marc Girard, qui a vigoureusement dénoncé le vaccin anti-H1N1, serait un gros menteur, la crédibilité de ce site "chasseur de canulars", dont l'on se demande, en passant, pour qui il "roule", doit aussi être fortement relativisée...

ERe0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 15:15

 

Mais t'es haut ou mais t'es bas?

 

Le plus souvent la météo est complice:

 

 


  

 


 

 

 

Mais, dans le concert de langues de bois, il arrive qu'il y ait des "dérapages"... (apparemment ici censurés au bout d'une minute!), à moins que ce soit une langue de vérité:

 

 



0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 20:43

Message relayé

 

Lettre d'information du MDRGF
Du nouveau au MDRGF!
- bientôt une nouvelle campagne 'environnement et cancer'!
- vous pouvez maintenant adhérer ou faire un don en ligne!
- le nom du MDRGF va se simplifier pour devenir...Générations Futures!
le site de la campagne environnement et cancer

Une nouvelle campagne Environnement et Cancer pour le MDRGF et HEAL

 

Ce jeudi 21 octobre s'est tenu l’Assemblée Nationale un colloque (1 ) intitulé «Cancer, quels couts pour la société». Seul l’aspect du soin y était abordé.
Le MDRGF et le réseau européen HEAL dénoncent l’absence totale de prise en compte de l’environnement dans cette épidémie et lancent une grande campagne sur ce sujet majeur.

Si la question du coût de l’épidémie de cancer (358 000 nouveaux cas en 2010 – source INVS) est une vraie question, ce colloque ne l’abordait que sous l’angle du soin, mettant totalement de coté la nature environnementale importante de cette épidémie. C’est pourquoi François Veillerette, porte parole du MDRGF est intervenu ce 21 octobre pour dénoncer les couts énormes liés à la non prise en compte des causes environnementales des cancers dans le Plan Cancer n° 2. En réponse, le député Gérard Bapt, un des animateurs de la matinée, lui a assuré qu’un colloque sur ‘environnement et cancer’ serait organisé dans les prochains mois à l’Assemblée Nationale.


Selon les propos du Pr. Paolo Boffetta (2), épidémiologiste et ancien chef du département "Mode de vie, environnement et cancer" pour le Centre International de Recherche sur le Cancer, 80 à 90% des cas de cancers sont liés à l’environnement au sens large. Cette opinion est largement partagée par 76% des français selon un sondage (3 ) révélé aujourd’hui par le MDRGF sur son site.


C’est pourquoi le MDRGF, associé à HEAL et en partenariat avec d’autres organisations dont le RES, ont décidé de lancer à partir du 17 novembre une vaste campagne pour informer nos concitoyens et pour obtenir des responsables publics la mise en place d'un véritable plan de prévention environnementale des cancers notamment en inscrivant un vrai volet environnement au 2ème Plan Cancer. Nous mettons dès aujourd'hui en ligne à cette occasion un site d’informations et d’action:


http://www.environnement-et-cancer.com

Sur ce site vous pouvez déjà vous inscrire à la lettre d'info spéciale de cette campagne Environnement et Cancer (bouton 'Newsletter' en haut à droite) et aussi faire un don en ligne .

Nous avons besoin de vous pour faire vivre cette campagne en région! C'est vital !
Si vous voulez relayer cette campagne dans votre région, contactez nous en envoyant un email à l'adresse:
environnement.cancer@gmail.com
nous vous recontacterons très vite!

1. http://www.mmconseil.com/index_ns.html


2. http://www.lematin.ch/tendances/bien/80-90-cancers-lies-environnement-333608


3. Sondage IFOP/MDRGF septembre 2010 voir www.environnemnent-et-cancer.com


4. Breakaway: The global burden of cancer—challenges and opportunities . A report from the Economist Intelligence Unit . 2010.

pour donner ou adhérer en ligne clickez ici

Vous pouvez maintenant adhérer ou faire un don au MDRGF en ligne!
 

 

Vous avez envie de nous aider dans notre travail : les choses vont maintenant être beaucoup plus simple. Vous pouvez adhérer de manière totalement sécurisée en cliquant sur le bouton orange "Adhérer en ligne" situé en haut à droite de la page d'accueil de notre site http://www.mdrgf.org
ou encore en vous rendant directement à la page:
https://mdrgf.cotiserenligne.fr/

 

C'est rapide, sûr et vous recevrez votre reçu fiscal directement bien plus rapidement qu'avant car le temps de traitement de votre adhésion se trouve raccourci. Ca aussi c'est important car cela signifie que votre don ou votre adhésion profite encore plus aux actions de notre association!

generations-futures.com

Le MDRGF simplifie son nom. Vive les Générations Futures!
 

 

Vous êtes nombreux à apprécier notre action..tout en nous faisant à juste titre remarquer que le nom de l'association est long et compliqué, ce qui ne facilite pas la communication ! Nous vous avons entendu ! C'est pourquoi notre conseil d'administration a décidé il y a quelques temps déjà de simplifier le nom de l'association qui va devenir simplement 'Générations Futures' .

 

Cela ne changera rien à nos objectifs ni à nos méthodes de travail, soyez rassurés. Simplement, nous allons progressivement communiquer sous ce nouveau nom, plus facilement mémorisable, il faut le reconnaître.


L'adresse de notre site internet deviendra très bientôt
http://www.generations-futures.com (adresse déjà active!) et l'ensemble de nos sites seront progressivement rénovés pour correspondre à cette nouvelle appellation.

pour nous soutenir

Pour les accros de l'adhésion sur support papier: c'est toujours possible!!

 

SOUTENEZ NOUS!!!

Face aux tentatives de négations des dangers des pesticides, plus que jamais pour poursuivre notre action d'information et de contre pouvoir indépendant nous avons besoin de vous! Soutenez nous!


Plus que jamais pour poursuivre notre action d'information et de contre pouvoir indépendant nous avons besoin de vous! Soutenez nous!

Soutenez le MDRGF, adhérez !!
A remplir et retourner accompagné de votre règlement à: MDRGF 32 rue de Paradis, bureau 211, 75010 Paris:

------------------------------
--------------------------------

J’adhère au MDRGF – Adhésion 2010

montant de l'adhésion (cochez la case O):

25Euros (adhésion de base) O

50 Euros (adhésion soutien) O

100 Euros ou plus O ( Grand donateur)

10 Euros (chomeur) O Autre : ......

Mme/M/Melle (Nom-Prénom): ______________________________________________________________

______________________________________________________________
Adresse :_____________________________________________________________

______________________________________________________________

_______________________________________________________________

Tél.: __________________Fax: ____________________E-mail: _________________________________

je souhaite devenir bénévole pour le MDRGF O
(cochez cette case, nous vous contacterons bientôt)

Signature :



---------------------------------------------------------------


Lettre d'information des 'Générations Futures'  plus d'infos sur notre site

 


0

Premier communiqué "Environnement et cancer" du MDRGF: Cliquer  Ici.

 

Le MDRGF gagne son procès!: Lire Ici.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 22:07

 

Vaccins/poisons:
au-delà de la censure

 

Dr Mark DONOHOE: «C’est pour moi un réel problème que d’appartenir à une profession qui ment systématiquement au public».


Le but de ce site est d’encourager tout un chacun à s’interroger sur les affirmations profondément ancrées dans l’esprit du public au sujet de la nécessité, la sécurité, l’efficacité et l’historique de la vaccination au travers de la réflexion et des déclarations de professionnels de la santé dont les inquiétudes et les critiques n’apparaissent que trop rarement dans les médias.


Les citations de ces médecins et scientifiques ont été rassemblées en larges catégories.


Bien qu’un éventail important d’études scientifiques soit présenté sur ce site, ces dernières ne représentent à peine que la pointe de l’iceberg.


http://www.vaccinesuncensored.org/index.php

http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.vaccinesuncensored.org%2Findex.php&sl=en&tl=fr&hl=&ie=UTF-8

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 07:26

"Nos enfants nous accuseront"
Magnifique documentaire (en diffusion intégrale!)
Il est très important qu'il soit diffusé et vu
par un maximum de personnes...,
car il est d'intérêt public!

Le sujet du film: La courageuse initiative d'une municipalité du Gard, Barjac, qui décide d'introduire le bio dans la cantine scolaire du village. Le réalisateur brosse un portrait sans concession sur la tragédie environnementale qui guette la jeune génération: l'empoisonnement de nos campagnes par la chimie agricole (76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur notre pays) et les dégâts occasionnés sur la santé publique.
Un seul mot d'ordre: Ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d'agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas.

Quelques alarmantes statistiques:

- 70 % des cancers, en Europe, sont dus à l'environnement.

- Chaque année, 100 000 enfants meurent de maladies causées par l'environnement.

- L'incidence du cancer a augmenté de 93% en 25 ans.

- Le déclin spermatique est de 50 % en 50 ans.

0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 17:59

Couverture vaccinale: quand l’escroquerie
tient lieu de politique sanitaire

Mercredi 6 octobre 2010, par Marc Girard


"Voici quelques mois, les autorités sanitaires ont cru bon de célébrer une amélioration de la couverture vaccinale contre l’hépatite B. Elles ont été largement relayées par la presse (spécialisée ou non), qui n’a pas craint de saluer "le retour de la confiance" [1] ou "le retour en grâce" [2].


N’en croyant pas leurs oreilles - on était en plein scandale H1N1 - des correspondants m’ont interrogé: s’agissait-il d’une simple intox? La réalité est bien plus inquiétante encore.


Si l’on en croit le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) du 17/05/10, la couverture vaccinale contre l’hépatite B serait passée de 34% en 2004 à 42% en 2007, soit une augmentation de 20%. Selon Le Figaro du lendemain, "les auteurs de l’étude notent que les enfants des mères les plus jeunes, et donc moins susceptibles d’avoir été marquées par la polémique qui a éclaté dans les années 1990, sont plus souvent vaccinés".

 

Critères de crédibilité intrinsèques

Selon la démarche que nous avons commencé à mettre en oeuvre dans un précédédent article, examinons les éléments de fait facilement vérifiables par tout un chacun qui autorisent à mettre en doute l’interprétation des autorités sanitaires.

  • Les mères aujourd’hui "les plus jeunes" sont comme par hasard celles qui ont été visées par la fameuse campagne scolaire décidée en 1994, et qui ont vu leurs petit(e)s camarades frappé(e)s par les complications du vaccin. Rappelons que cette brutale épidémie était tellement impressionnante [3] que l’alerte était venue d’un grand Service parisien de neurologie [4], peu suspect d’émarger au budget des "sectes" antivaccinales...
  • En tout état de cause et sans que ce bruit de fond ait valeur de sondage, j’entends un certain nombre de pharmaciens faire état d’une résistance farouche de nombreux jeunes parents à la vaccination contre l’hépatite B de leurs enfants. Pour vérifier ce bruit, chacun peut toujours aller interroger le sien.
  • Il semble à peu près évident que le souvenir de cette catastrophe sanitaire a joué très significativement dans l’échec massif du plan de vaccination contre la grippe porcine. Les sondages disponibles attestent la réelle inquiétude des gens relativement aux risques de ce nouveau vaccin : or, dans un pays où, comme je l’ai souvent relevé, les plus hautes sommités médicales ne parviennent à se défaire du préjugé que les vaccins sont fondamentalement des produits a-toxiques [5], d’où le bon peuple aurait-il tiré sa crainte du vaccin H1N1 sinon du précédent hépatite B?

Retour sur l’historique

Avec une incongruité probablement inconsciente, les auteurs de l’étude du BEH poursuivent: "En outre (...) l’arrivée du vaccin hexavalent, qui permet de protéger contre l’hépatite B en même temps qu’on injecte d’autres vaccins moins polémiques, facilite son acceptation par les familles et même par les médecins".


Tiens, tiens... [...]

 

La réalité de terrain

"Ce rappel historique permet de reconstituer la réalité de terrain sous-jacente au triomphalisme des autorités sanitaires. Ecoutons Madame Lemorton, député de Toulouse et pharmacienne d’officine, lors de mon audition à l’Assemblée nationale [10]:

"Par ailleurs, face à la baisse de la demande de vaccination contre l’hépatite B, la stratégie de l’industrie pharmaceutique consiste désormais à proposer un vaccin hexavalent comportant ce vaccin et permettant ainsi de vacciner contre l’hépatite B les enfants sans que les parents le sachent".

On a bien lu: "sans que les parents le sachent"." [!!!]

 

No comment! [...]

 

  • Cette substitution hasardeuse peut se faire à l’insu des parents, voir contre leur volonté dûment exprimée sans que ce scandale - qui remet notamment en cause le principe pourtant sacré du consentement informé - n’ait suscité la moindre sanction ordinale ou judiciaire [13]. La participation de nombreux pédiatres à une telle escroquerie permet de pondérer à la baisse leur crédibilité lorsqu’ils prétendent affoler les parents sous le prétexte de complications infectieuses (encéphalopathie rougeoleuse...) qu’ils n’ont jamais vues et n’ont statistiquement aucune chance sérieuse de voir.
  • Loin de prendre les mesures de police sanitaire qui s’imposeraient pour que cesse ce scandale, les autorités sanitaires se réjouissent que la couverture vaccinale ait "progressé". Relayées par une presse à la botte, elles n’hésitent pas à présenter cette escroquerie indigne comme un progrès de la raison.

 

Conclusion

 

A nouveau et comme de plus en plus régulièrement documenté dans le présent site, on en arrive au constat accablant de l’incompétence et de la malhonnêteté des autorités sanitaires. [...]

 

Il est difficile de voir autre chose qu’une parfaite malhonnêteté dans le cynisme conduisant les autorités à célébrer une progression de la couverture vaccinale qui repose sur une escroquerie aussi caractérisée. [...]

 

En tout état de cause, tous les politiques que j’ai rencontrés - même dans une ambiance conflictuelle - se sont déclarés profondément choqués par la situation que je leur ai décrite relativement à l’inopérance de l’article L. 3111-9 du code de la santé publique.

 

Il dépend désormais de chaque citoyen que cette indignation des Parlementaires se traduise en actes: je propose en pièce jointe un modèle de lettre, et je suggère à chacun de s’en inspirer pour s’adresser directement à ses élus du Parlement et du Sénat.

 

 

Lire l'article complet sur le site du Docteur Marc Girard:

 

http://www.rolandsimion.org/spip.php?article161

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 10:11

 

La Nature de plus en plus
exclue de la Santé!!!

 

 

Informations transmises par Artemisia Collège

 

(Texte ci-dessous reproduit tel quel.)

 

1) Un "monosujet" (en fait, voir d'autres + bas...), d'une gravité extrême, même si ça ne saute pas aux yeux immédiatement


L’amendement sur les "préparations naturelles peu préoccupantes" (PNPP) a été définitivement rejeté cet été (info vérifiée et validée).


Exit les purins d’orties, de consoudes, de fougères et de prêles... Vive le Roundup!


http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article14769

http://www.aspro-pnpp.org/

  

DANS LE PROCHAIN "E-FLORAISON",  NOUS DONNERONS DES FORMULES SIMPLES ET TRES EFFICACES POUR LE POTAGER ET LES FRUITIERS.

 

  

Voici la méthode des lâches, des traîtres, des pourris:


1) Ils annoncent la couleur discrètement.


2) Si c'est un trop grand tollé, ils font mine de faire marche arrière, le temps que le bon peuple se calme, croyant avoir gagné (dans le cas du purin d'ortie, c'était trop gros, même les journalistes avaient protesté, c'est dire...).


3) Ils repassent le plat à la sauvette, dès que le bon peuple à la tête ailleurs, bien servis par quelques complices corrompus jusqu'à la moelle (et là, les journalistes sont aux abonnés absents) !

  

L’histoire commence il y a cinq ans

 

Suite au vote de la loi d’orientation agricole (LOA) de 2005, les phytosanitaires naturels étaient devenus hors-la-loi. Quelques mois plus tard, Eric Petiot se retrouvait menotté, et jeté dans un panier à salade. Ce dangereux horticulteur ultra-autonome avait en effet commis des livres aux titres aussi subversifs que "Les soins naturels aux arbres", dans lesquels il refilait ses bons tuyaux sur la confection de décoctions naturelles pour soigner ses carrés de légumes... Des recettes ancestrales qui font leurs preuves depuis que l’homme a découvert la binette.


Les remèdes de mémé hors-la-loi? Scandale!


Devant l’émoi suscité dans la populace, sénateurs et députés votèrent dans l’urgence un amendement corrigeant la LOA afin d’autoriser la commercialisation et l’utilisation des PNPP.


Ouf ! Sauf que... près de trois ans plus tard, le décret publié par le gouvernement contredisait carrément les termes de la loi ! Et les PNPP devaient faire l’objet des mêmes procédures que les produits synthétiques. En clair, il faudrait qu’un généreux bienfaiteur balance de l’oseille, entre 100.000 et 300.000 euros en études et paperasse, et qu’il attende trois ans avant d’être (éventuellement) autorisé à broyer de l’ortie... Procédure renouvelable tous les dix ans. En pure perte puisque, les recettes appartenant au domaine public, elles, ne sont pas brevetables. Totalement irréaliste!


La fin des haricots pour le purin d’orties


Mais l’affaire n’était pas close pour autant. Cet été, quelques députés rebelles ont ramené leur fraise, et proposé un nouvel amendement. Voté. Ouf!


Sauf que... une semaine plus tard, les membres de la commission mixte paritaire l’ont tout simplement... jeté aux orties! En toute discrétion. Cette fois-ci, les carottes sont cuites.


Le purin d’orties est vraiment trop dangereux. Il sera donc interdit de fait. Vive le Roundup qui, lui, comme chacun sait, est totalement inoffensif, puisqu’il a reçu l’agrément des autorités!


Et vive les OGM traités au Roundup!


Et l’on se prend à "rêver"... Si les produits naturels peuvent effectivement être dangereux pour la santé, pourquoi ne pas parer au plus urgent, à savoir ceux qui trouvent leur place quotidiennement dans nos assiettes  Allez, zoup. On interdit les tomates du jardin, les concombres du potager, et tous ces appendices verdâtres aussi juteux que douteux*. Et l’on ne conserve que ceux qui ont été dûment autorisés par nos très chères autorités politico-sanitaires. À savoir... les OGM.

 

Sources:

 

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article14769

 

http://www.lesmotsontunsens.com/le-purin-d-orties-dans-les-choux-7998


*Ne riez pas, d'une certaine façon, le Codex Alimentarius  le prépare (voir c-après)...

  

Explication de texte par François BROTTES, député de l’Isère. V/Réf : .VP.2010.CE88  le 16 août 2010:

 

"Madame, Monsieur,


Dans mon précédent courriel, en date du 2 juillet dernier, j’avais porté à votre connaissance le vote d’un amendement en séance, dans le cadre de l’examen du projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche, visant à exclure les Préparations Naturelles Peu Préoccupantes (PNPP) du régime de l’obligation d’autorisation de mise sur le marché.


Je suis au regret de vous informer que cet amendement a finalement été annulé par les membres de la commission mixte paritaire, réunie le 8 juillet dernier et dont le rapport a été voté par l’Assemblée nationale le 12 juillet dernier.


Prévue par l’article 45 de la Constitution de 1958, la procédure de conciliation consiste, après deux lectures du texte par chaque assemblée - ou une seule si le Gouvernement a préalablement engagé la procédure accélérée, ce qui est le cas en la matière - à provoquer la réunion d’une commission comprenant sept députés et sept sénateurs (auxquels s’ajoutent autant de membres suppléants), d’où l’appellation de commission mixte paritaire (CMP).


La composition politique des CMP doit refléter celle des assemblées : ainsi, à l’Assemblée nationale, les membres titulaires de ces commissions appartiennent pour quatre d’entre eux au groupe UMP qui dispose de la majorité absolue des sièges de l’Assemblée nationale, les trois autres au groupe SRC. Au Sénat, la composition des CMP n’est pas fixe mais reflète toujours un équilibre de quatre sénateurs de la majorité et trois de l’opposition, tant pour les titulaires que pour les suppléants.


Au cours de cette réunion, ces parlementaires cherchent à trouver un texte de compromis pour tous les articles qui restent encore en discussion. Ils peuvent décider de retenir la rédaction précédemment adoptée par l’une ou l’autre assemblée ou bien d’élaborer, pour certains articles, une rédaction nouvelle de transaction.


Compte tenu du rapport numérique des forces à l’occasion de cette CMP, et du retournement de la majorité qui avait pourtant apporté son soutien au vote de l’amendement en séance, publique -pour mieux se dédire dès lors que les caméras étaient détournées ?- , l’amendement que je vous avais annoncé a donc été purement et simplement annulé, au cours d’un très bref débat dont je vous joins le compte rendu ci-après.


Je ne peux que vous faire part de ma profonde déception, mais aussi de mon écoeurement face aux méthodes employées et la mauvaise foi répétée. L’attitude de la majorité en la matière conduit à ôter au travail parlementaire tout son sens de co-élaboration du dispositif réglementaire, dans un souci partagé d’intérêt général, pour n’en faire qu’une simple chambre d’enregistrement au profit d’intérêts particuliers, dont le Gouvernement semble s’évertuer à servir de porte parole docile et d’agent intermédiaire efficace, avec une absence de scrupules des plus obscène.


Ce n’est pas ainsi que j’entends le travail parlementaire, et je ne peux qu’espérer que les prochaines échéances électorales seront l’occasion de ramener la dignité et l’intégrité qui incombent à ces fonctions.


Dans l’attente, restez assuré que je continuerai à me battre sur ce terrain, comme je l’ai toujours fait.


Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à mes salutations les meilleures.".


François Brottes - Député de l’Isère - Secrétariat Parlementaire - Les Portes de Crolles - Rond Point du Rafour - 38927 Crolles Cedex - Tél : 0476921896.

 

Source: http://www.aspro-pnpp.org/


 

RAPPELS SUR LE MÊME SUJET:


- Monsanto propose une loi pour interdire les potagers!!! 


Vers la fin des potagers et des petits producteurs?

 

Réagir pour ne pas subir:


http://www.dailymotion.com/video/xahb1b_monsanto-propose-une-loi-pour-inter_news (3 mn 51)


Peut-on compter sur elle?


La présidente de l'Autorité européenne de sécurité des aliments appartient à un lobby industriel:


http://jacques-lacaze.over-blog.com/article-n-est-jamais-aussi-bien-servi-que-57964423.html

  

- Obama signe une loi mettant en route le Codex Alimentarius… Vitamines et compléments à base de plantes ILLÉGAUX

Monsanto et les autres grosses compagnies supportent pleinement le nouveau projet de loi dans lequel le gouvernement américain veut empêcher les cultures locales, les fermes bio, les potagers. Ils veulent même interdire aux petits producteurs de cultiver et sécher ses propres graines. Ça deviendrait illégal de faire pousser des carottes dans son jardin...

Si nous ne réagissons pas, vous savez où nous allons l'avoir...?

  
- Nous allons voir disparaître les préparations à base de plantes, ainsi que la possibilité pour les herboristes de pouvoir les prescrire.

 Dès le 1er avril 2011 – soit dans six mois – virtuellement toutes les herbes médicinales deviendront illégales dans l’Union Européenne.


La politique des États-Unis est quelque peu différente, mais elle aura les mêmes effets dévastateurs. Les gens ne pourront plus rien faire d’autre que d’avaler les produits que "Big Pharma" et l’Agrobusiness choisiront pour eux et ils n’auront d’autre possibilité que de s’adapter aux prix que ces gens-là fixeront.


"Big Pharma" et l’Agrobusiness ont pratiquement réalisé leur but ultime: contrôler chaque aspect de notre santé, depuis la nourriture que nous mangeons jusqu’à la manière dont nous nous soignons quand nous sommes malades.


On peut considérer que la plus sale blague du premier avril de tous les temps est la directive Européenne sur les produits de médecine traditionnelle par les plantes (THMPD) promulguée le 31 mars 2004. Cette directive a précisé les règles concernant l’utilisation des plantes qui précédemment étaient en vente libre.


Cette directive précise que toutes les préparations à base de plantes seraient soumises au même type de procédure que celle qui est appliquée aux médicaments. Peu importe que la plante ait même été couramment utilisée depuis des milliers d’années.


Le coût de ces procédures est tellement élevé pour la plupart des fabricants et des herboristes, qu’en dehors de "Big Pharma", pratiquement aucun n’en pourra supporter les frais.


Les procédures d’application peuvent être évaluées de 130.000 à 190.000 € pour une seule plante…


Il importe peu qu’une plante ait été utilisée en toute sécurité et qu’elle se soit montrée efficace pendant des millénaires. Elle devra être traitée comme si elle était un médicament.


Il est cependant évident que les plantes sont tout autre chose qu’une pilule. Elles nous sont préparées par les laboratoires biologiques de la Nature. De ce fait elles ne sont pas nécessairement purifiées. Une "purification" modifie leur nature, ainsi que leur efficacité. C’est une trahison de leur nature, comme c’est une trahison de l’herboristerie de vouloir traiter les plantes comme des médicaments…


Pour mieux comprendre comment tout ceci se passe, il faut réaliser que ce sont en fait des lois commerciales qui règlent tout ce qui concerne la nourriture et la médecine sous le contrôle de "Big Pharma" et de l’Agrobusiness.


Plutôt que de considérer la nourriture et les médecines traditionnelles comme relevant des droits humains fondamentaux, il a été décidé que ces dernières relèveraient des lois commerciales.


Ces lois sur les plantes et la nourriture devaient bien entendu faire l’affaire des multinationales et des grandes corporations, plutôt que d’être au service de ce que souhaite la population et de ce dont elle a un réel besoin!


Le but de tout ceci est de permettre aux méga corporations de faire du commerce sans encourir quelque problème que ce soit, les besoins et la santé des gens n’entrant tout simplement pas en ligne de compte. Un autre but caché étant de réduire la population, rien  que ces mesures devraient à terme faire mourir des millions de gens...


La chose n’est pas encore réglée, au moins pas encore tout à fait. Si nous souhaitons continuer à pouvoir nous procurer des plantes, des vitamines ou autres suppléments alimentaires, il nous faut tous passer à l’action.


Si vous vivez en Europe, faites l’impossible pour contacter un parlementaire européen en lui demandant de déployer tous ses efforts pour que la réglementation THMPD soit suspendue, pour que les droits de chaque individu à se soigner par les plantes soit maintenu.


Essayez d’imaginer qu’un jour vous puissiez être confronté à vos enfants et petits-enfants et que ceux-ci vous interrogent sur ce que vous avez fait pour assurer leur santé et leur bien-être.


C’est en protestant activement que nous pourrons mettre fin à ce simulacre qui va à l’encontre de notre bien-être et de notre santé.


http://gaia-health.com/articles301/000301-big-pharma-scores-big-win-medicinal-herbs-disappear-eu.shtml

  

- Irradiation de tous les aliments (pour tuer toute vie)


Après les dispositions pour nous empêcher de faire notre potager et celles pour réduire notre accès aux vitamines et minéraux de compléments alimentaires naturels, voici le coup de massue final avec le retour de ce projet d'irradier systématiquement tous les aliments pour tuer tout ce qui est vivant, et donc nous avec... à terme...


Communiqué de presse – Paris, le 28 septembre 2010 - Collectif français contre l’irradiation des aliments - Conférence et point presse, le 14 octobre 2010 à 14h30, Paris, Mairie du 2ème arrondissement, 8 rue de la Banque, 75002 Paris


La réglementation européenne actuelle, datant de 1999, définit les conditions d’irradiation pour les aliments et leur commercialisation, avec une liste commune de produits autorisés (herbes aromatiques séchées, épices et condiments végétaux). En réalité, avec les dérogations accordées à quelques pays et du fait de la liberté de circulation des biens au sein de l’UE, plus de 30 types de produits sont, en réalité, autorisés dans l’UE.


Les directives prévoient certes des contrôles dans les États membres au niveau du traitement par irradiation et de la commercialisation, mais les contrôles sont insuffisants, peu fiables et disparates; de fait, les volumes de produits commercialisés sont inconnus.


Nous ne pouvons que constater l’incohérence et l’inefficacité de la réglementation actuelle au sein de l’Union européenne. Elle est par ailleurs risquée vis-à-vis de l’OMC, car elle fait planer le risque d’une plainte par des pays tiers devant l’Organe de règlement des différends de l’OMC, avec la possibilité de mesures de représailles commerciales (comme ce fut le cas lors du refus européen d’importer de la viande aux hormones).


Rappel: La technologie d’irradiation des aliments utilise principalement une source radioactive faite de rayons gamma émis en continu - et aussi longtemps que la source reste active (Cobalt 60, ou plus rarement Césium 137). Elle peut être également pratiquée par la projection d’électrons à une vitesse proche de celle de la lumière grâce à un accélérateur de particules à très haute énergie. Ce procédé détruit les micro-organismes (bactéries, levures, moisissures) et ralentit le mûrissement, inhibe la germination et retarde l’altération des aliments irradiés.


Il induit cependant des risques non négligeables aux plans sanitaire, environnemental et socioéconomique.


L'agence de sécurité sanitaire européenne (EFSA) prépare pour fin 2010 un nouvel avis sur l’irradiation des aliments, à la demande de la Commission européenne, qui laisse présager une évolution de la réglementation pour une mise à niveau de la norme internationale du Codex Alimentarius, autorisant tous les aliments pour un traitement par irradiation quasiment sans limitation de dose.


Que pouvons-nous en attendre? Comment fonctionne la réglementation internationale concernant l’alimentation? Quelles garanties et quels risques présente-t-elle? Existe-t-il des alternatives?


Le Collectif français contre l’irradiation des aliments vous invite à partager et échanger sur ses informations et analyses lors d’une conférence et point presse le 14 octobre 2010 à 14h30 à la Mairie du 2e – 8, rue de la Banque 75002 Paris - notamment en présence de:


Nils Anderson, membre du conseil scientifique d’Attac France

Christian Boisgontier, ancien porte-parole de la Confédération paysanne

Roland Desbordes, président de la CRIIRAD

Véronique Gallais, administratrice d’Action Consommation


Cet événement s’inscrit dans le cadre de la semaine d'action du 10 au 16 octobre pour l'urgence Climatique, une agriculture paysanne et la justice sociale.


Toutes les informations sur le site du Collectif: www.irradiation-aliments.org.


Merci de bien vouloir confirmer votre présence en envoyant un email à info@irradiationaliments.org ou par téléphone au +33 1 45 08 86 81.


Contacts presse: Action Consommation +33(0)1 48 05 86 81.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 10:11

 

Les chemtrails: De la blague?

 

Et le rapport du Belfort Group, alors!

 

 

 


0
0
Remarque: Régise Danse sans doute,
mais l'on aimerait mieux qu'il danse sur une autre musique!
Si la "musique" vous agace, coupez le son!
Pour pouvoir comprendre il est sufisant
de pouvoir lire les sous-titres!

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 10:09

Soupçons d'effets secondaires
liés aux vaccins anti-H1N1

 

Ça met le temps, mais même le Figaro ou d'autres journaux connus  de la grande presse arrivent quand même à le dire:

 

"Une vingtaine de cas d'une maladie rare, la narcolepsie cataplexie, ont été détectés en Europe, dont six en France, chez des personnes vaccinées."

 

"Vingt et un de ces cas sont survenus chez des individus qui avaient reçu du Pandemrix, le vaccin avec adjuvant de GSK, et un après injection de Panenza, le vaccin sans adjuvant de Sanofi."
Quelques extraits particulièrement significatifs:

"Moins d'un mois après la fin officielle de la pandémie, la grippe H1N1 revient sur le devant de la scène, avec un épisode totalement inattendu. Jeudi,l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a fait savoir que 22 cas de narcolepsie cataplexie, une maladie neurologique très rare, avaient été répertoriés en Europe - dont six en France - chez des personnes qui ont été vaccinées par un vaccin anti-H1N1."

 

"Vingt et un de ces cas sont survenus chez des individus qui avaient reçu du Pandemrix, le vaccin avec adjuvant de GSK, et un après injection de Panenza, le vaccin sans adjuvant de Sanofi."

 

"«Une enquête est en cours au niveau européen, mais à ce stade, aucun lien entre la vaccination anti-H1N1 et la survenue des cas de narcolepsie cataplexie n'est établi», insiste d'emblée le Dr Carmen Kreft-Jaïs, chef du département de pharmacovigilance à l'Afssaps." [Bien sûr!] (...)


"Si les médecins spécialistes réinterrogent tous leurs nouveaux patients, il est possible que d'autres cas suspects soient recensés dans les semaines à venir." (...)

"Au total, en France, plus de 5,7 millions de personnes ont été vaccinées contre la grippe H1N1, et 4.428 effets indésirables ont été enregistrés, selon le bilan de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), établi début mai." (...)

"Sur 4.428 effets indésirables enregistrés, 3.855 sont survenus après Pandemrix (dont 178 cas graves), et 549 après Panenza (dont 87 graves)."

"Les effets secondaires graves (parmi lesquels 4 chocs anaphylactiques) ont entraîné 21 décès."


A noter aussi que neuf cas de ce syndrome de Guillain-Baré ont été  officiellement notifiés.

 

Lire l'article complet sur "Le Figaro": http://www.lefigaro.fr/sante/2010/08/26/01004-20100826ARTFIG00629-soupcons-d-effets-secondaires-lies-aux-vaccins-anti-h1n1.php

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 09:06

 

Interview du Docteur Stefan Lanka

 

 

lanka_new.jpg

 

Dr Stefan Lanka

 

En 2005 déjà, l'arnaque de la grippe aviaire avait été, dans l'interview suivante, dénoncée avec vigueur par le médecin allemand, le Docteur Stefan Lanka:



Dr Lanka, sommes-nous en Allemagne menacés par la grippe aviaire?

Seulement indirectement.
L'année prochaine il y aura beaucoup moins de bébés en Allemagne.
Selon les médias, les cigognes seront toutes tuées par la grippe aviaire. Nous devrions maintenant adapter nos esprits à cela.


Dites-vous cela sérieusement?

Aussi sérieusement qu’il existe pour nous un quelconque danger d’un prétendu virus H5N1 de la grippe aviaire. Le danger ou le désastre se trouvent ailleurs.


Où se trouve, à votre avis, le danger ou le désastre?

Nous avons perdu l'habitude d'utiliser notre raison.
C'est le danger réel ou le désastre. Les politiciens et les médias se donnent du mal pour nous tromper en nous faisant tout croire, par exemple, ils nous trompent en faisant croire que des oiseaux migrateurs en Asie ont été atteints d'un virus extrêmement dangereux et mortel.

Ces oiseaux mortellement malades continuent ensuite à voler pendant des semaines jusqu’à leur fin. Ils volent des milliers de kilomètres, et puis en Roumanie, en Turquie, en Grèce et ailleurs, ils infectent des poules, des oies ou toutes autres volailles, avec lesquelles ils n'ont eu aucun contact, qui dans un temps très court sont malades et meurent.

Mais les oiseaux migrateurs ne deviennent pas malades et ne meurent pas. Ils gardent leur vol pendant des semaines jusqu’au bout, sur des milliers de kilomètres. Ceux qui croient qu’ils sont malades croient aussi que les bébés sont apportés par les cigognes. En fait le plus grand nombre des allemands ne croient au danger de la grippe aviaire.


N'y a-t-il pas du tout de grippe aviaire?

Depuis la fin du 19ème siècle l'on a observé des maladies dans l’aviculture de masse: Coloration en bleu de la crête, diminution de la ponte, plumes pendantes, et parfois aussi mort de ces animaux. Ces maladies se sont appelées pestes des aviaires.

Dans l'aviculture de masse actuelle, en particulier quand les poules sont élevées en cages, beaucoup meurent chaque jour en raison de l'élevage d'espèces étrangères. Plus tard, ces conséquences de l’élevage de masse n’ont plus été appelées pestes aviaires, mais grippe aviaire. Depuis les décennies passées, on nous affirme qu'elles sont provoquées par un virus transmissible afin de détourner l’attention des causes réelles.

Alors ces 100 millions de poules qui semblent être mortes de grippe aviaire sont en réalité mortes de stress ou/et d’insuffisance alimentaire et d'empoisonnement?


Non! Si une poule donne moins d'œufs ou a une crête bleue et que cette poule est aussi positive au test H5N1, alors toutes les autres poules sont tuées. C'est ainsi qu’on obtient 100 millions de poules tuées semble-t-il par le H5N1.

Si vous regardez de plus près vous verrez derrière une stratégie déployée sur plusieurs décennie: En Occident, les grandes entreprises s’accommodent des maladies des oiseaux en faisant le nettoyage elles-mêmes, parce que ceux qui meurent "de maladie contagieuse" sont compensés, aux dépens du grand public, au prix le plus élevé du marché, alors qu'en Asie et partout où la volaille est élevée, le marché de la volaille est détruit sciemment avec malveillance sous la conduite de l'organisation FAO de l'ONU.

Toutes les grandes entreprises d'aviculture occidentales se taisent donc, et, grâce à leurs vétérinaires, elles utilisent cela à leur profit, si le prix du marché de la volaille chute, elles déclarent une maladie infectieuse, de sorte qu'elles puissent vendre leurs animaux au prix le plus élevé possible "prenant soin" de tous les animaux concentrés, au prix maximum garanti par le gouvernement.

Pour résumer le dénominateur commun de ceci: C’est une arnaque à la subvention moderne, combiné avec l’alarmisme paralysant, dont un effet secondaire garantit que personne ne demande la preuve.


De quoi ces 61 personnes, démontrées porteuses du H5N1, sont-elles mortes?

Il y a très peu de rapports publics disponibles décrivant ce qu’étaient les symptômes et et comment les malades ont été traitées. Ces cas s’orientent manifestement dans une direction: Des personnes avec les symptômes d'un refroidissement, qui ont ensuite joué de malchance en tombant dans les mains des chasseurs de H5N1, ont été tuées avec d'énormes quantités de chimiothérapie censées contenir le virus fantôme. Isolées dans des tentes en plastique, entourées par des fous costumés en cosmonautes, ils sont morts, dans la peur panique, de multiples défaillances organiques.


Ce virus de grippe aviaire n'existe donc pas du tout?

Chez l'être humain, dans le sang ou d'autres fluides corporels, dans un animal ou dans une plante, jamais n'ont été vues ou démontrées les structures que vous pourriez décrire comme des virus de grippe aviaire ou de grippe ou de n'importe quel quoi sensé causer des maladies. Les causes des maladies que l’on prétend provoquées par des virus, qui peuvent surgir rapidement, successivement ou en même temps, sont connues depuis longtemps.

Plus encore: Pour les virus, comme agents causes des maladies, en biologie beaucoup agrandissent les choses, cela n’a simplement aucune réalité.

Cependant, si j'ignore les résultats de la Médecine Nouvelle  du Dr Hamer, selon lesquels les événements choquants stressants sont la cause de beaucoup de maladies, les résultats de la chimie au sujet des effets des intoxications et des déficiences, et si j'ignore les données de la physique au sujet des effets des rayonnements, alors il y a une place pour des élucubrations telles que les virus causes de maladies.


Pourquoi alors prétend-on encore que des virus causant des maladies existent?

L’Ecole de Médecine partisane / praticienne a besoin de paralyser, avec de stupides constructions et la crainte destructive des virus fantômes causes de maladies comme base centrale de son existence:

Premièrement, afin de nuire à de nombreuses personnes avec les vaccinations, pour se construire elle-même une clientèle de malades chroniques et souffrants qui accepteront qu’on leur fasse n'importe quoi.

Deuxièmement, pour ne pas devoir admettre qu'elle échoue totalement dans le traitement des maladies chroniques et qu’elle a tué et tue plus de gens que toutes les guerres aussi loin qu’il est possible de remonter. Chaque praticien de l'Ecole de Médecine en est conscient, mais seulement très peu osent en parler. Par conséquent ce n'est pas un miracle si, parmi les groupes professionnels, c’est celui des praticiens de l'Ecole de Médecine qui a le taux de suicide le plus élevé, surpassant de loin les autres groupes professionnels.

Troisièmement, les praticiens de l'Ecole de Médecine ont besoin de la peur paralysante et de leur stupide élaboration de virus diaboliques, afin de cacher leurs origines historiques (...) pour l’oppression et le meurtre, quand cela luttait pour dominer le monde (...).

L'Ecole de Médecine fut et est le pilier le plus important qui soutient toutes les dictatures et les gouvernements qui ne veulent pas se soumettre à la loi écrite, aux Constitutions, aux droits de l'homme, c’est-à-dire démocratiquement légitimés par un contrat social. Ceci explique bien pourquoi l'Ecole de Médecine peut vraiment faire et fait tout ce qui lui convient et n’est soumise à aucune contrôle quelconque. Si nous ne surmontons pas ceci, nous périrons tous par cette Ecole de Médecine.


N'exagérez-vous pas un peu?

Malheureusement, non! N'importe qui ouvrant ses yeux verra ainsi. Ivan Illich a déjà averti à ce sujet en 1975 dans son analyse "L'expropriation de la santé". Aujourd'hui ce livre existe toujours, sous le titre: "Némésis médicale".

Gœthe a parfaitement décrit la nature de l'Ecole de Médecine dans Faust I, où il a fait dire au Dr Faust:

"Ici étaient la médecine, les patients sont morts et personne n’a demandé qui s’est rétabli, ainsi nous avons ravagé avec les élus infernaux, en ces vallées, ces montagnes, bien pire que la peste, j’ai moi-même donné le poison aux milliers, ils s'étaient desséchés, j’ai fait l’expérience que les meurtriers nullement décontenancés sont louangés."

Gœthe appelle les praticiens de l'Ecole de Médecine qui donnent aux gens des élixirs, c’est-à-dire, des substances toxiques, des meurtriers impertinents, qui, aujourd'hui, sont toujours louangés.

Ici je peux et dois aussi me référer à nos publications, parce que nous avons, en tant que premiers à le faire, posé la question centrale révélatrice à la médecine moderne et l'avons documenté et commenté sur les confessions engendrées.

Vous trouverez toute l'information appropriée [en allemand] à: http://www.klein-klein-aktion.de/ et à http://www.klein-klein-verlag.de/


Pourquoi est-ce précisément vous qui avez découvert cette escroquerie du millénaire?

J'ai étudié la biologie moléculaire.
Au cours de mes études j'ai démontré l'existence du premier virus en mer, dans une algue de mer. Cette preuve a été publiée la première fois dans une revue scientifique en 1990, en conformité avec les standards des sciences naturelles. Le virus dont j'ai démontré l'existence se reproduit dans l'algue, il peut la quitter et se reproduire encore dans d'autres algues de cette façon, sans avoir aucun effet négatif, ce virus n’ayant aucune relation avec une quelconque maladie.

Par exemple, dans un litre d'eau de mer il y a plus de 100 millions de virus de diverses sortes, très différents. Heureusement, les services d'hygiène et les médecins ne s’en sont pas rendus compte, autrement ils aurait exigé depuis longtemps une loi autorisant les bains de mer seulement aux personnes revêtues entièrement d’un préservatif.

Des structures biologiques qui font quelque chose de négatif n'ont jamais été vues. La base de la vie biologique est harmonie et symbiose, elle n’a aucune place pour la guerre et la destruction. La guerre et la destruction dans la vie biologique est prétendue par des cerveaux malades et criminels.

Au cours de mes études, moi et d'autres n'avons pu trouver nulle part une preuve d'existence d’un virus causant la maladie. Plus tard, nous avons parlé de cela publiquement et avons invité les personnes à ne pas nous croire sur parole mais à vérifier elles-mêmes s’il existe ou non des virus causant des maladies.

Il en a découlé l'action "Klein-klein", qui, depuis cinq ans, demande aux services d'hygiène la preuve et qui a finalement obtenu la reconnaissance et la certitude du fait qu'il n'y a aucune preuve de virus cause de maladie et aucune preuve de bénéfice dû aux vaccinations. Afin de nous permettre de faire connaître ces résultats au public sans falsification, nous avons fondé il y a trois ans le "Klein-klein-Verlag" ["Maison d'édition "Petit-petit'].


Qu’existe-t-il donc comme virus et que font-ils?

Les structures pouvant être décrites comme des virus existent dans un grand nombre d'espèces de bactéries et dans des formes simples de la vie, semblables aux bactéries. Ce sont des éléments d'ensemble de la vie, d’un type commun aux différentes cellules qui sont restés indépendants. Cela s'appelle une symbiose, une endosymbiose, qui est apparue au cours du développement des différentes sortes de cellules et des structures combinées, une endosymbiosis qui a abouti aux types actuels de cellules, ces types de cellules composant les êtres humains, les animaux et les plantes.

De même que les bactéries, dans toutes nos cellules, qui respirent notre oxygène, les mitochondries, ou les bactéries dans toutes les plantes qui produisent l'oxygène, les chloroplastes, les virus sont des éléments de cellules.

Très important: Les virus sont des organismes très simples, comme,  par exemple, les algues de l’espèce Cladophora, une espèce particulière d’algue unicellulaire Chlorella, qui vit dans un grand nombre de bactéries. Comme ils existent là, ces éléments viraux sont appelés "phages". Dans les organismes complexes, en particulier chez l'être humain, ou chez les animaux ou les plantes, de telles structures qui pourraient s’appeler virus n'ont jamais été vues.

Contrairement aux bactéries dans nos cellules, les mitochondries, ou les bactéries de chaque plante, les chloroplastes, qui ne peuvent pas quitter la cellule commune, puisque son métabolisme en dépend, les virus peuvent quitter la cellule, puisqu'ils n'y effectuent aucune tâche de survie essentielle.

Ainsi, les virus sont des composants de cellules, qui ont remis entièrement leur métabolisme à la cellule commune et peuvent aussi la quitter. En dehors de la cellule commune, ils aident d'autres cellules, dans lesquelles ils transfèrent des matériaux de construction et de l'énergie. L'on n'a jamais observé chez eux une quelconque autre fonction.

Ces virus concrets, dont l’existence a été scientifiquement démontrée, exécutent, dans des processus très complexes, des interactions entre différentes cellules, de l’aide, du soutien, jamais de fonction destructive.

En outre, en réalité, dans le cas des maladies, ni dans l'organisme malade, ni dans les fluides corporels, n'a jamais été vue ou isolée une quelconque structure que l’on puisse caractériser comme un virus. L'affirmation selon laquelle il existerait un quelconque virus fabricant une maladie quelconque est une escroquerie évidente, un mensonge mortel avec des conséquences dramatiques.


Ne maintenez-vous pas aussi que le dangereux virus du SIDA est seulement virtuel?

Non seulement je maintiens que l’existence du virus appelé "HIV" du SIDA n'a jamais été scientifiquement démontrée, mais j'affirme que son existence est maintenue seulement en raison d'un prétendu consensus. Le ministre de la Santé Publique en Allemagne, Ulla Schmidt, a écrit, le 5 janvier 2004, au parlementaire Rudolf Kraus:

"Bien sûr, l’existence du virus d'immunodéficience humaine est considérée être scientifiquement démontrée dans le consensus scientifique international".

Aujourd'hui, après que les citoyens aient, pendant de nombreuses années, demandé, maintes et maintes fois, aux services d'hygiène, ici en Allemagne, la preuve scientifique de l'existence des virus  prétendus donner la maladie, les services d'hygiène ne soutiennent plus que l’existence de ces virus a été directement prouvée.

Dans un processus continu de pétitions au Parlement Allemand, le Ministère de la Santé Publique a passé le fardeau de la responsabilité sur de tels sujets au Ministère de la Recherche. Le Ministère de la Recherche prend maintenant le point de vue absurde que la liberté constitutionnelle garantit à la science d’interdire de vérifier l'état de ce qu’elle défend (!!!).

Mais c'est absurde. Cela signifierait que l'Etat nous délaisse et nous prive de protection, livrés entre les mains d'une science sans contrôle, qui peut faire et provoquer tout ce qu'elle veut. Êtes-vous vraiment d’avis que l'état nous expose d'une telle manière?

Je n'ai pas d’opinion. En ce qui concerne ces sujets, je puis seulement voir et m’orienter sur les faits. Nous ressentons, dans la peur de la grippe aviaire, que l'Etat, contrairement aux connaissances, met en Allemagne la population aux mains de quelques personnes qui se travestissent en scientifiques. Une chimiothérapie imposée est projetée, et, au Printemps prochain, la population allemande entière doit être vaccinée deux fois de force contre le fantôme de la prétendue grippe aviaire.

Mais ni l’existence d’un virus de grippe aviaire n'a été jamais démontré, ni l'existence d’un quelconque virus qui aurait quelque chose à voir avec quelque cause de maladie que ce soit n’est démontré. De tels virus n'existent pas. Précisément, de la même manière que le ministre l’a admis, au sujet du prétendu virus du SIDA, ils en ont soutenu l’existence en raison d'un consensus scientifique international.


Mais l’existence du virus H5N1 de la grippe aviaire, dangereux pour l’humain, a été tout à fait démontrée récemment avec grande précision, dans un laboratoire anglais!

Si jamais il s’avère qu'un virus venant d'un corps concret ou d'un fluide corporel, par exemple des oiseaux, existe, alors n'importe quel scientifique moyen peut le vérifier, dans n'importe quel laboratoire moyen, en un jour, si ce virus est, par exemple, présent dans un animal mort. Cependant, cela n'est jamais arrivé, et au contraire, des méthodes indirectes de tests, qui n'indiquent absolument rien, sont utilisées.

Par exemple, l'on maintient qu'il y a des anticorps qui se combineraient avec le corps du prétendu virus et seulement avec lui, et puisqu’il s'est produit une combinaison entre le corps et l'anticorps, l'existence du prétendu virus a été démontrée.

En réalité, ces prétendus anticorps sont des albumines solubles dans le sang, qui jouent un rôle central dans la fabrication spécialisée des cellules qui sont pleine croissance et se divisent et dans la cicatrisation des blessures.

Ces albumines sanguines, aussi appelées globulines, dans un tube à essai contenant des concentrations adaptées d’acides et de bases, de minerais et de dissolvants, se combineront arbitrairement avec d'autres albumines. Ainsi, on peut avec n'importe quel échantillon pris sur un animal ou une personne, faire un test arbitrairement positif ou négatif. C’est complet, et ceci doit être nettement déclaré criminel, délibéré.

En outre, s’il est maintenu que, au moyen d'une technique biochimique de multiplication, appelée réaction en chaîne de polymérase (PCR), la prétendue substance du gène du virus peut être multipliée, prouvant ainsi son existence, c'est une escroquerie, puisque, premièrement, il n’existe nulle part de substance du gène d'un virus causant la maladie, à laquelle l'on pourrait comparer les particules multipliées artificiellement à la substance du gène [car ces virus n’ont jamais été isolés!], et, deuxièmement, seules de telles parties multipliées de substances de gène obtenues qui déjà existaient au préalable dans ces fluides sont utilisées pour indirectement démontrer l'existence du prétendu virus.

Et c’est tout à fait simple:
Mille morceaux de preuve indirecte, par exemple des cercles dans le blé ["crop circles"], ne font pas un UFO non plus. L'on n’a même pas besoin de connaître l'anglais pour lire ces publications auxquelles les escrocs en virus se réfèrent, afin de voir, par soi-même, que nulle part n’y apparaissent un virus: Quand l'on demande à ces scientifiques la preuve de l'existence des prétendus virus, par exemple du H5N1, l'on obtient seulement des réponses évasives, jamais de réponse concrète.

A la TV nous avons entendu, maintes et maintes fois, que des investigations ont été effectuées dans un laboratoire anglais. Le nom de ce laboratoire anglais n’a jamais été communiqué au public. C'est le laboratoire de référence de l'UE pour la grippe aviaire, à Weybridge. J'ai plusieurs fois demandé aux scientifiques les preuves de l'existence du virus H5N1. Ils m’ont seulement répondu une fois, pour me dire qu'ils n'ont pas compris ma question, et ensuite plus jamais.

A l'Organisation Mondiale de la Santé et en particulier au coordinateur de la pandémie de la grippe aviaire, à l’allemand Klaus Stöhr, a qui j’ai aussi ai écrit plusieurs fois, lui demandant la preuve de l'existence du virus de la grippe aviaire. Ni l'OMS, ni Klaus Stöhr n'ont réagi.


Mais que signifie ce H5N1, qui fait trembler le monde entier?

Le "H" de H5N1 est pour Hémagglutinine, et le "N" pour Neuramidase.

Les pseudo-virologistes maintiennent que dans le manteau protecteur des virus de la grippe, il y a des albumines du type Hémagglutinine et des albumines du type de l'enzyme Neuramidase.

En biochimie, Hémagglutinine référence les substances les plus diverses, pas seulement les albumines responsables de la coagulation des hématies.

Les pseudo-virologistes ont ensemble convenu que dans le manteau protecteur des virus de la grippe il y a 15 sortes différentes d'albumines ayant les propriétés d'une Hémagglutinine. Le "5" représente le type cinq d'une prétendue albumine, dont l'existence, encore, est aussi seulement démontrée indirectement.

Afin de prouver maintenant l'existence d'un virus de grippe, dans le laboratoire les hématies sont mélangées aux échantillons censés contenir le prétendu virus. Si les hématies se coagulent, alors il est soutenu que l’Hémagglutinine d’un virus de grippe doit en être la cause, sans jamais avoir isolé un virus - ne pas dire qu’il n’a jamais été vu un virus dedans - d'un tel échantillon ou d’une telle mixture.

En fonction de la manière dont se coagule l’ensemble les pseudo-virologistes concluent alors, avec précision, à la manière de la pythonisse des dessins animés d’Astérix et Obélix, que le soi-disant type d’Hémagglutinine a été trouvé. Pour ceci, ces scientifiques ont à leur disposition une multitude de méthodes de tests, qui, par leur interprétation, établissent avec précision que le type d’Hémagglutinine, que le "test scientifique" avait déjà à l'avance présupposé être présent, devient en plus démontré.

C’est exactement le même cas avec l'enzymes Neuramidase, qui est soutenue être un élément protecteur du manteau des virus de la grippe. Neuf types différents sont prétendus exister par les pseudo-virologistes. En réalité la Neuramidase est une enzyme qui, en séparant les parties d'un sucre aminé appelé Acide Neuraminique, régit la tension de surface décisive aux fonctions du métabolisme. De façon analogue à l’Hémagglutinine "viral", il y a une multitude de méthodes de tests corrompus qui "démontrent" le résultat - c’est-à-dire, l'"existence" - de précisément cette sorte de Neuramidase, que le devin virologiste avait déjà, à l'avance, présumé.

Par conséquent, ce n'est également pas miraculeux que ce coq turc, appartenant au fermier Dimitris Kominaris, âgé de 73 ans, de l'île Inousses dans l’Est égéen, qui est, en apparence, mort du H5N1, a disparu sans trace et qu’au laboratoire de référence en question n'est arrivé de Grèce aucun échantillon, et que, cependant, les médias clairvoyants ont signalé qu'un premier échantillon avait confirmé les soupçons.

Pour démontrer l'existence du H5N1, il n'est vraiment besoin d’aucun échantillon, puisque, comme cela est le cas pour toutes les maladies prétendues contagieuses, c'est une question d’action planifiée, pour des raisons politiques, afin d’induire la peur.


Dans les médias, des photos des virus de la grippe aviaire et des virus de grippe sont constamment montrées. Certaines de ces photos montrent des formations autour. Est-ce que ce ne sont pas des virus?

Non! Premièrement, ces formations rondes qui sont censés être des virus de la grippe sont, comme chaque biologiste moléculaire peut le voir, des particules de graisses et d’albumines artificiellement produites. Le profane peut vérifier cela en demandant la publication scientifique d’où ces images sont tirées et décrites, où la composition des formations montrées sont documentées. Une telle publication n'existe pas. [Les protocoles scientifiques décrivant la manière d’obtention de ces photos n’existent pas.]

Deuxièmement, ces images qui sont censées montrer des virus de grippe aviaire montrent, en réalité, comme chaque biologiste peut l’établir sans aucun doute, des éléments tout à fait normaux de cellules, ou montrent même des cellules complètes qui s'avèrent être juste en cours d'exportation ou importation d’éléments de du métabolisme. Le profane peut encore vérifier cela avec grande précision, en demandant ces publications sur lesquelles ces photos sont basées et de qui elles proviennent: Il ne recevra jamais de telles publications. La guilde du métier des alarmistes est peu disposée à exposer sa base commerciale, les escroqueries avec le laboratoire et les expériences sur les animaux.

Quand on demande aux agences d'images ou aux agences de presse telle que les DPA d'où ils tirent ces photos, alors ils vous renvoient à l'autorité américaine des maladies contagieuses, le CDC du Pentagone. De plus, du CDC provient une seule photo du prétendu H5N1.[Pentagone! La virologie est une arme? Elle est classée secret défense?]

Cette photo montre, en même temps, une section longitudinale et une coupe transversale de tubes dans des cellules que l'on fait mourir en éprouvette. En jargon scientifique, ces tubes sont appelés microtuboli et servent dans la séparation de la cellule et au transport et à la communication

On a cependant démontré que le H5N1 tue des embryons de poules et qu’il peut être cultivé dans des œufs. Quelle est l’arnaque dans ce cas?

Ces expériences ont été utilisées depuis déjà plus de 100 ans, pour "prouver" l'existence de plusieurs "virus" tout à fait différents les uns des autres, pour aussi, par exemple, celui du prétendu virus de la variole. Dans ces expériences, des extraits sont injectés à travers la coquille de l'œuf dans l'embryon. Comptant sur la quantité injectée et l’endroit dans l'embryon, l'extrait du supposé "virus infectieux" est injecté, et l'embryon meurt plus ou moins rapidement. Il mourrait de telles injections précises même si les extraits étaient, à l'avance, stérilisés.

Cette tuerie est alors présentée par ces virologistes, premièrement, comme preuve directe de l'existence du virus, deuxièmement comme preuve de la possibilité de multiplier le virus, et troisièmement comme preuve de l'isolement du virus.

A partir des embryons de poules tués de cette façon, dont des millions meurent silencieusement tous les ans dans les manufactures de vaccins, diverses substances à vacciner sont produites.

En plus des embryons de poules, des cellules sont également tuées dans des tubes à essais afin de présenter la mort de ces cellules comme preuve de l'existence, de la multiplication et de l'isolement d'un virus causant la maladie. Nulle part cependant ne figure un virus isolé de cette manière, photographié avec un microscope électronique et ses éléments décrits dans les processus du type appelé électrophorèse.


Mais alors qui tue les animaux dans les expériences sur eux, si ce n'est pas le H5N1?

En ce qui concerne cela aussi il suffit jeter un coup d'œil aux publications dans lesquelles ces expériences sur des animaux sont décrites. Des poules meurent en trois jours, lentement étouffées par l’administration d’un fluide à travers le tube de la trachée.

Chez de petits singes de Java, 30 jours avant la prétendus infection les transmetteurs de température sont placés dans l'abdomen, 5 jours avant la prétendue infection ils sont fixés dans une chambre dépressurisée, et au moment de la prétendue infection, une quantité de liquide correspondant à 6 verres de Schnaps pour des humains est pressé à travers le tube de la trachée de ces jeunes animaux. Des parties du même extrait de mort, qui sont en putréfaction, des cellules sont pulvérisées dans les deux yeux et dans les amygdales des animaux. Dans beaucoup de cas, des attaques de suffocation sont causées chez les animaux par le rinçage des tubes bronchiques, etc... Les dommages et la destruction en résultant sont alors présentés comme résultat du H5N1.

J'ai tôt informé à ce sujet le ministre de la Protection des Consommateurs, Künast, et l’actuel ministre, Trittin, qui se présentent comme protecteurs des animaux, par l'intermédiaire de leurs journalistes personnels. Il n'y a eu aucune réaction.


Mais le virus de la grippe espagnole a été reconstruit génétiquement et il a également été démontré que c’est un virus de grippe aviaire!

Ce que l'on affirme avoir génétiquement reconstitué n'est rien d'autre que le modèle d'une substance génétique d'un virus de la grippe. Un virus de la grippe n'a jamais été isolé et la substance génétique d'un virus de la grippe non plus. La seule chose qui a été faite, c'est de faire proliférer la substance génétique à l'aide de la réaction de chaîne polymérase. Grâce à cette méthode l'on peut aussi faire proliférer à volonté de nouveaux petits morceaux de substance génétique qui étaient auparavant inexistants.

Donc, il est aussi possible avec cette technique de manipuler l'empreinte génétique, c’est-à-dire, de déterminer si un échantillon et celui qui "a été trouvé" sont identiques ou différents. L'empreinte génétique n'assure qu'une certaine probabilité de conformité si beaucoup de substance génétique à comparer est retrouvée et ce, uniquement, si c’est effectué de façon consciencieuse.

Le Dr Jeffery Taubenberger, qui a allégué reconstruire le virus originel de la pandémie de 1918, travaille pour l'US Army, et il a travaillé pendant plus de 10 ans sur la production, dans la base d’échantillons provenant de différents cadavres humains, de petits morceaux de substance de gènes au moyen de la technique biochimique PCR. Dans la multitude de morceaux produits il a choisi ceux qui se rapprochaient le plus de l'idée du modèle de la substance génétique d'un virus de grippe, et il les a publiés.

Cependant, dans aucun de ces cadavres n’a été vu ou isolé un virus, ou n’a été vu un morceau de substance de gène tirée de l’isolement d’un virus. Au moyen de la technique PCR on n’a pu extraire aucun morceau de substance de gène dont l'existence dans le cadavre ne pouvait pas être préalablement démontrée.

Si les virus avaient été présents, alors ceux-ci auraient pu être isolés, et l'on aurait aussi pu extraire la substance de leur gènes; il n'y aurait eu aucune nécessité à ce que quelqu’un produise laborieusement, au moyen de la technique PCR - avec une intention manifeste de tromper - un patchwork du modèle d’une substance génétique ressemblant à l'idée d'un virus de grippe.


Comment un profane peut-il vérifier cela?

Au sujet des petits morceaux de substance de gène, qui au sens de la génétique sont incomplets et ne suffisent même pas à définir un gène, l'on maintient qu'ils formeraient ensemble la substance entière du gène du virus de la grippe.

Pour s’apercevoir de cette fraude, il suffit d'additionner les longueurs des morceaux publiées et de constater que la somme des longueurs, qui sont supposés donner toute la substance génétique du prétendu virus de la grippe, ne correspond pas à la longueur de l’idée du modèle du génome du virus de la grippe.

Plus simplement encore, demander dans quelle publication l'on peut trouver la photo au microscope électronique de ce virus censé être reconstruit. Il n’existe pas de telles publications.


L'on maintient que des expériences ont démontré que ce virus de 1918 reconstruit tuerait très efficacement. Où est la tromperie?

Si j'injecte dans un embryon de poule un mélange de morceaux artificiellement produits de substance de gène et des albumines en visant le centre de son cœur, alors il meurt plus rapidement que si j'injecte le mélange seulement dans la périphérie de l'embryon.

Si j'expose des cellules dans un tube à essais à une quantité de substance artificiellement produites de gène et des albumines, alors elles meurent plus rapidement que les cellules mourant dans un tube à essais dans les conditions standard, quelque chose qui est "normalement" présenté comme preuve de l'existence, comme preuve de l'isolement et comme preuve de la multiplication du prétendu virus.

Basés sur cette substance génétique artificiellement produite, qui est présentée comme virale, des modèles d’albumines sont faits avec des ordinateurs. Procédant à partir de ces modèles d'albumine, l'aspect du virus entier est reconstruit avec des ordinateurs. C'est tout, mais le monde entier croit que l’on peut reconstruire des virus dans les laboratoires. Ainsi, ce n'est nullement miraculeux, non plus, que des rapports de la CIA et du service secret britannique MI6 soutiennent qu'en Corée du Nord le régime communiste produirait maintenant des virus de grippe bien plus mortels que le H5N1.


Quelles conclusions tirez-vous de ceci?

Puisque la tête de la supposée Al-Qaida, Ben Laden, n'a pas été trouvée, - Al-Qaida en arabe signifie seulement La Route ["La Base" selon un ancien de la DST] - et que personne n'avait entendu parler de cette organisation avant l’effondrement des gratte-ciel à New York, puisque, justement, les virus supposés de la variole n'ont pas été trouvés, que n'ont été trouvées aucune arme de destruction massive de Saddam, Hussein - ce qui était la raison de la deuxième guerre d'Irak -, et que quelques virus mortels sont maintenant, une fois de plus, prétendus exister, il devrait devenir évident qui sont en réalité les terroristes et qui en réalité sont les kamikazes: Tous ce qui participent et y contribuent à la peur des virus!

Dans les plans de pandémie une rupture possible de l'approvisionnement et de l'ordre public, en liaison avec la déclaration de la pandémie de grippe aviaire, a été envisagée par l'OMS. Les évaluations de jusqu'à 100 millions de morts devraient être prises au sérieux.

Je vois, sous la menace, tous les habitants des maisons de retraite, qui en s’évadant du chaos et de la rupture des systèmes d'approvisionnement, et de l'ordre public, sans compter les petits enfants sans protection et sans défense, ils seront les premières victimes. Il serait à peine possible de dépeindre ce qui arriverait, si les fabricants de la maladie contagieuse déclaraient l'urgence déjà en l'hiver.


Est-ce que alors la substance Tamiflu, qui est achetée avec l'argent des impôts et maintenant stockée, protège les gens contre la grippe aviaire?

L'on soutient que cette substance ne protège personne contre la grippe. Le Tamiflu est censé fonctionner comme agent bloquant la Neuramidase. Il retient dans l’organisme la fonction de l'acide Neuramidase sur le sucre, qui est co-responsable de la tension superficielle des cellules.

Ses effets secondaires, qui sont indiqués sur la notice glissée dans les paquets de Tamiflu, sont presque identiques aux symptômes d'une grippe grave. Donc, sur une grande échelle, l'on stocke maintenant des médicaments causant précisément les mêmes symptômes que ceux qui apparaissent dans une prétendue grippe réelle - et qui cesseront, avec un docteur, après sept jours, et sans docteur, après une semaine.

Si le Tamiflu est administré à des malades, alors ce sera susceptible de causer des symptômes bien plus sérieux que ceux d'une grippe grave. Si une pandémie est dite exister, alors beaucoup de gens en même temps prendront cette médecine. Dans ce cas nous aurons, en réalité, les symptômes d'une épidémie de Tamiflu. Alors les décès provoquées par le Tamiflu doivent aussi être prévus, et cela sera ensuite présenté comme la preuve de la dangerosité de la grippe aviaire et l’évidence de l’anxiété de l’état pour que les gens soient en bonne santé.

Le modèle bien testé du SIDA se répète. En Espagne il est écrit, sur les notices glissées dans les boîtes de médicaments pour le SIDA, que l'on ne sait pas si les symptômes sont provoqués par le médicament ou par le virus.


Vous ne recommanderez donc aucune vaccination générale ou particulier contre la grippe aviaire?

Je ne recommande aucune folie.
Chaque substance vaccinale contient les produits toxiques qui ont des effets pendant longtemps avec pour résultat des petits ou grands dommages permanents. La loi de protection des vaccins exige, comme condition préalable nécessaire à la justification d’une vaccination obligatoire, le fait qu’il existe quelque chose qui cause une maladie, par exemple un virus.

Puisque aucun des prétendus virus causant la maladie ne peut exister, ni ne devrait exister, cela peut rendre illégale la vaccination contre la grippe, et contre la grippe aviaire.

Chaque vaccination qui s'est produite en Allemagne, après que la loi de la protection contre la vaccination soit en vigueur depuis le 1er janvier 2000, est une infraction pour dommages corporels graves. Naturellement, je ne recommande pas aux gens de se soumettre eux-mêmes, de devenir des victimes d’infractions à la loi et de crimes.


Qui à votre avis se trouve derrière tout ce que nous expérimentons aujourd’hui?

A ce sujet l'on peut seulement spéculer.
Naturellement, l'industrie pharmaceutique est heureuse des grandes affaires avec la peur de la grippe aviaire. Mais, en fait, chaque individu se trouve derrière cette folie. La situation est ce qu’elle est. La situation a pu déboucher sur ceci seulement parce que nous, en tant que citoyens, avons toléré que notre état agisse ainsi contre les personnes, bien que notre état soit officiellement un état de droit démocratique.

Celui qui attend que l'industrie pharmaceutique fasse quelque chose pour le bien des gens, attendra cela en vain. "Celui qui ne s'oppose pas maintenant vit à l'envers."

N'importe qui peut demander au Ministère de la Protection des Consommateurs, au Ministère de la Santé Publique etc., au sujet de cette preuve scientifique qui justifierait la peur de la grippe aviaire.

Ceux attendant que "les autres" fassent quelque chose ne devraient pas s’étonner si les autres ne font rien et si la situation ne reste pas ce qu’elle est mais devienne beaucoup plus mauvaise. Dans le dernier exemple, nous, les citoyens, dressés face à cela, c'est-à-dire ne faisant pas n'importe quoi pendant des années à ce sujet, avons vu la folie complète autour de nous et l'avons tolérée. Nous devons commencer à prendre notre responsabilité sociale, si nous ne voulons pas nous rendre et nous sacrifier nous-mêmes à la totale domination et au chaos d'une pseudo-science non contrôlée.


Doit-on alors à votre avis luter contre la science?

La domination de la pseudo-science doit être vaincue au moyen d'une science sociale, caractérisée par son obligation d'exactitude et par sa possibilité de faire l'objet de recoupements, et par le contrôle de ses actions.

L’actuel langage de la science médicale universitaire révèle une domination interdisant le contrôle démocratique, quand les praticiens de l’Ecole de Médecine et de l'Etat se réfèrent, pour justifier leurs actions, à "l'opinion dominante de la science médicale" à laquelle nous sommes censés nous soumettre même si cette domination maintient que les bébés sont apportés par les cigognes ou que la Terre est un disque plat.

Nous n'avons toutefois aucune raison de nous plaindre.
Il en est, et il n’en est pas, qui tolèrent cette ligne de conduite gouvernementale. Quoi qu'il en soit, personne ne devrait se demander s'il doit continue à tolérer la soumission à cette domination - car nous avons maintenant fait face à ces absurdes allégations de grippe aviaire - si, ensuite, il se réveille, un matin, pour constater, avec horreur, qu'il est mort: Tué par cette domination qu'il a tolérée en tant que citoyen d'un état de droit démocratique.

Dans un état de droit démocratique, la peur de la grippe aviaire serait simplement impossible, comme le SIDA et la vaccination. Nous, les citoyens devons occasionner l’éinstauration de l’état de droit. Alors, non seulement le SIDA mais aussi la pseudo-science et la grippe aviaire n'auront plus aucune chance. Je puis seulement dire: Ne donnons pas une occasion à la grippe aviaire! Ne croyons pas les mensonges qui sont dits! Vérifions les choses du dehors! Utilisons notre raison!

Pour ceux qui veulent faire quelque chose, il y a des suggestions à l'adresse: http://www.agenda-leben.de.

 

 

Interview réalisée par Christopher Ray, le 25 Octobre 2005.

 

Source:
http://rolf-martens.com/UNITE%21%20Infos/webstyle1/unite_info_251en.html

 

 

lanka.jpg

 

Dr Stefan Lanka

 


[Nota Bene: Le Dr Stefan Lanka est un médecin allemand mondialement connu  pour ses prises de position qui rejettent la cause des virus dans les maladies, comme par exemple dans le sida. C’est l’une des personnalités "dissidentes", qui se distinguent surtout par leurs explications rationnelles, sensées et honnêtes, des causes des maladies, ainsi que pour leur dénonciation de la "médecine académique agréée", qui s’accroche, depuis Louis Pasteur, auxs dogmes mensongers qui lui permettent d’exercer sa lucrative activité commerciale aux dépens de la santé des populations.


Les dissidents ont, par exemple décidé de donner un prix de 100.00 dollars au chercheur qui fournira la preuve photographique de l’existence du virus du sida: http://perso.wanadoo.fr/sidasante/textes/prixhc.htm.


Cet article est traduit depuis une version anglaise du texte allemand original. Il existe une version française traduite directement de l’allemand sur http://quibla.net/monde2006/h5n1.htm].


Traduction originale de Pétrus Lombard, orthographiquement, syntaxiquement et stylistiquement revue par ADVN.

 

Voir aussi:  VIH, artefact ou réalité?.


0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 15:49

 

Stériliser et empoisonner

 avec ... la nourriture!!!

 

Dans la vidéo ci-dessous, sous-titrée en français, le célèbre reporter américain Alex Jones, preuves à l'appui, dénonce la nourriture et la boisson frelatées "modernes" , approuvés par la FDA, comme moyens "doux" et progressifs - mais, dans le temps, aux effets certains - de stérilisation et d'extermination des populations...

 

 

0
0
Un être conscient ne devrait plus, quel qu'en puisse être l'éventuel surcoût, que consommer, de préférence, ses propres productions ou, pour le moins, faire ses courses que dans des magasins assurément "Bio". Cela ne suffit pas à fournir, de façon totalement assurée, une sécurité alimentaire parfaite, mais fournit déjà la base minimale à ceux que la survie motive.

Alex Jones demande à tous ceux qui le voient et l'entendent dans cette vidéo de relayer, auprès de leurs familles, voisins, amis et relations et réseaux les informations là transmises, afin que soient toujours plus nombreux ceux qui se lèvent pour dire: Non!. Les aliments mortifères doivent être massivement boycottés!

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 09:54

Avez-vous déjà vu un pulvérisateur de chemtrails
en action?
 

 

0
Un pilote d'avion filme un pulvérisateur de chemtrails
opérant juste devant lui...


Pour ceux qui auraient encore besoin de préciser leurs idées au sujet de ce que sont les chemtrails, écoutez et regardez ces explications provenant le l'ACSEIPICA:

0
0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 11:56


Pour que les victimes ne restent pas

que des victimes

 

 

Dossier Vaccins H1N1/grippe A: la plainte criminelle pour tentative d'empoisonnement à Évry avance...


Merci de votre mobilisation pour financer la consignation et encourager les victimes des vaccins Grippe A à se joindre aux parties civiles.

 

Appel à témoins.


5 juillet 2010
   

 

Il y a déjà quelques mois, nous annoncions le dépôt d'une plainte criminelle, avec CPC, pour tentative d'empoisonnement, et ce, auprès, notamment, du Tribunal d'Évry (en même temps que Nantes et Grenoble). Voir ici.


Chaque dépôt de plainte a connu divers étapes de procédures, avec aléas et petits bonheurs. Grenoble et Nantes semblent avoir jeté l'éponge devant trop de résistances des institutions judiciaires.


Par contre, nous considérons que le dossier a bien avancé sur Évry, grâce, notamment, au travail des avocats et à l'intelligence des magistrats.


Nous avons de très bonnes raisons de penser que le dossier va avancer de façon intéressante dans les mois et années qui viennent. Et ce, d'autant que la conjoncture politique - projets de réforme des juges d'instruction, enquêtes parlementaires, plaintes en Belgique notamment - nous est particulièrement favorable. Il y a de plus en plus de femmes dans la magistrature et celles-ci comprennent souvent nettement plus vite que les autres...


Mais pour avancer nous devons aussi accepter de jouer le jeu d'une procédure très rigoureuse et donc, de payer les droits de "consignation", qui seront remboursés à l'issue de la procédure, dans cinq ou dix ans.


Le montant de cette consignation, qui doit être réglée le 17 juillet au plus tard, est de 6 400 €.

Voir l'ordonnance de consignation.


C'est beaucoup et peu à la fois au regard du dossier, qui est traité dès le départ comme une instruction criminelle. Compte-tenu de toutes les donnnées disposibles sur ce dossier, nous pourrons largement le nourrir et accompagner le travail de l'instruction.


Et ce, d'autant plus si des victimes directes des effets secondaires du vaccins Grippe A H1N1 se constituent partie civile avec nous. Ou acceptent d'être entendues (ou lues) comme témoins.


En effet, dès la consignation réglée, un juge d'instruction sera désigné et pourra recevoir de nouvelles parties civiles: les associations mobilisées sur ce dossier pourront sans difficulté se joindre à notre collectif, ainsi que les particuliers, victimes directes ou non des vaccins (tout citoyen français est dans le cadre de notre plainte victime de la tentative d'empoisonnement visée). De même, nous souhaitons recueillir des témoignages écrits ou oraux des victimes des vaccins H1N1. Merci donc si vous connaissez autour de vous des personnes dans ce cas de les encourager à nous contacter.


Merci donc à tous ceux qui comprennent qu'il est utile et juste de poursuivre le travail entamé sur la toile l'an dernier avec le dossier Vaccins Grippe A, en développant sur quelques années une action judiciaire qui permettra au moins la mise en scène publique d'un message simple adressé aux associations d'empoisonneurs fonctionnaires-élus-experts-directeurs de marketing des laboratoires : plus jamais cela.


Merci donc de bien vouloir nous aider financièrement, par quelques dons efficaces, pour nous permettre de financer la consignation de 6 400 € avant le 17 juillet (nous accepterons les dons postérieurs, en espérant pouvoir trouver la térsorie nécessaire le 17 juillet, ce qui n'est pas certain pour le moment). Merci tout particulièrement à tous les membres de notre réseau qui disposent d'un peu plus de moyens que les autres de faire un geste simple: expédier un chèque de soutien à Politique de Vie, 6 rue du Clocher, 91190 Saint-Aubin. Ceux qui financent règulièrement nos activités fatiguent ces temps-ci et apprécieront grandement d'être encourgés dans leur travail militant.


Alors, si vous avez apprécié la vidéo "Roselyne Bachelot, tu mens" et perçu son utilité sociale, merci de nous soutenir pour la suite de notre travail. L'argent ainsi récolté sera utilisé avec la plus grande intégrité au service d'une action collective, pour pouvoir, aussi, rémunérer justement le travail des avocats.


Merci de relayer largement ce communiqué.


Christian Cotten


PS: Les 30-31 juillet et 1er août, vous pourrez rencontrer Frédéric Morin, le Dr Marc Vercoutère, Thierry Bécourt et Christian Cotten, avec nombre d'intervenants particulièrement intéressants au Colloque   Vivre sa santé au naturel, qui aura lieu à Plancoët (Côtes d'Armor), voir: http://lasantenaturelle.over-blog.com

 

Accueil du site Politique de Vie

 


Source: http://www.politiquedevie.net/Medecines/PlainteEvryAppelSoutienTemoins824.htm

 

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Combats pour la Santé
commenter cet article