Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 15:07
Message relayé:
Faire l’amour avec un masque
(et autres choses à ne pas faire en 2020)


Chère lectrice, cher lecteur,

D’abord, l’Organisation de la Santé (OMS) a dit: “Ne portez pas de masques.” [1]

Puis ils ont dit: “Il faut porter des masques.” [2]

Et puis : “Les masques ne servent pas à grand chose.” [3]

Et puis les géants d’Internet ont dit : “On vous censure si vous contredisez les recommandations de l’OMS” [4]

Pendant ce temps, les sites d’information, contredisant deux fois les recommandations de l’OMS (sur le masque et sur la distanciation sociale) ont dit : “Si vous faites l’amour, portez un masque”:

Comme je le disais, si vous n’avez pas l’impression de vivre dans plusieurs mondes parallèles, de plus en plus bizarres, simultanément… 

C’est que vous ne vivez pas encore en 2020!
 

La grande hypocrisie de 2020

Aujourd’hui, en France, les rassemblements de plus de 10 personnes sont toujours interdits, selon l’article 3 du décret du 31 mai 2020 sur l’état d’urgence sanitaire. Vous tombez sous le coup de la loi si, donc, vous vous mariez, organisez un baptême, ou un anniversaire en famille…

Il est interdit également de manifester contre l’interdiction des rassemblements.

En revanche, vous avez le droit de participer à une “manifestation non-autorisée”, depuis que, samedi 13 juin, le Conseil d’Etat, a, « suspendu l’interdiction générale et absolue de manifester sur la voie publique.»

“L’interdiction des manifestations sur la voie publique n’est justifiée par les risques sanitaires que lorsque les "mesures barrières" ne peuvent être respectées ou que l’événement risque de réunir plus de 5 000 personnes”, ont-ils précisé.

Le but était de permettre la manifestation “non-autorisée” organisée par le collectif La vérité pour Adama, qui devait partir de la place de la République à Paris et longer les boulevards.

Avec 13 000 personnes, la manifestation a largement dépassé la limite prévue par le Conseil d’Etat. Qu’à cela ne tienne, les forces de l’ordre ont reçu l’ordre de fermer les yeux sur cela également.

Mais là où l’on passe dans la 4e dimension de l’Absurdie, c’est que les forces de l’ordre ont aussi empêché le cortège de partir sur l’itinéraire prévu, ce qui revenait à confiner de force les manifestants sur la place de la République !!! Ils sont restés plusieurs heures serrés comme des sardines, bloqués, dans l’impossibilité totale de respecter les distances de sécurité et autres “mesures barrières” dont le Conseil d’Etat rappelait qu’elles étaient une condition sine qua non de la manifestation!!

Que faut-il attendre des mois qui viennent? Que faire pour survivre et ne pas participer à la folie collective où beaucoup de nos contemporains sont en train de sombrer??

Pour ne pas participer à la folie collective 

Voici quelques idées, qui n’engagent que moi:

1. N’ayez pas peur de la “seconde vague”

Tant que le monde sera monde, tant qu’il y aura des êtres vivants porteurs, par définition, de microbes, il y aura forcément des épidémies qui se produiront : première vague, seconde vague, centième vague… C’est le cas en particulier des infections respiratoires, telles que le Covid-19, qui reviennent en hiver. Mais ce phénomène universel ne justifie aucune paranoïa. Les épidémies actuelles, réelles, représentent bien assez de travail et de préoccupations. De même, la seconde vague de Covid-19, si elle devait se produire, pourra, ou non, être suivie d’une troisième, d’une quatrième, d’une centième. Personne n’en sait rien, mais en revanche ce qui est sûr est qu’on sait aujourd’hui beaucoup mieux diagnostiquer, traiter, les malades. On connaît de mieux en mieux les mesures d’urgence à prendre (respirateurs artificiels), la contagion, les personnes à risque. La seconde vague, si elle arrive, fera beaucoup moins de morts que la première, également parce qu’on n’attendra pas qu’il y ait des milliers d’infections avant d’agir.

2. Ne téléchargez pas l’application Stop Covid

Les applications de traçage de la population sont une atteinte fondamentale aux droits de l’Homme (liberté de circulation). Les organismes (Google, Facebook…) qui gèrent ces applications ne peuvent faire qu’une seule chose pour stopper l’épidémie: vous mettre en quarantaine si elles estiment que vous devenez porteur d’un risque. Il ne s’agit pas de vous soigner. Il ne s’agit même pas de savoir si vous êtes malade. Il s’agit de créer informatiquement des groupes de citoyens désignés comme “nuisibles” pour le reste de la population, et de les isoler, non à cause de ce qu’ils ont fait volontairement, ni même du risque réel qu’ils posent, mais parce qu’ils ont eu la malchance de passer au mauvais endroit au mauvais moment. Ceci n’est tout simplement pas compatible avec la dignité humaine ni les libertés fondamentales qui sont à la base de notre contrat social.

3. Attendez-vous à ce que les médias sèment la panique (à nouveau)

Les géants du Web et les médias sont les grands gagnants de la crise du Covid-19. Tous les records d’audience et de fréquentation des sites et des chaînes d’info ont été battus à l’occasion de la pandémie. Toute nouvelle “information” inquiétante, aussi fantaisiste soit-elle, et même si chacun sait qu’elle sera démentie dans les heures suivantes, reste pour eux du pain béni qui leur permet d’attirer les foules, de réaliser des “clics” et des “pages vues”.

Ils ne jouent plus leur rôle de contre-pouvoir, d’information transparente des citoyens, mais au contraire comme le bras armé de l’Etat pour convaincre la population d’accepter les plus graves atteintes à leurs droits fondamentaux.

Les gens doivent prendre conscience de cela et ne pas se laisser influencer par des sources qui ne sont là que pour leur confirmer leurs propres préjugés.

4. Soutenez les producteurs de nourriture autour de vous, ainsi que les petits commerces

Achetez, si vous le pouvez, votre viande, votre lait, vos œufs, à la ferme près de chez vous. Rejoignez une AMAP (association fournissant des paniers bios). Achetez la nourriture la plus fraîche que vous puissiez trouver, avec les circuits de production et distribution les plus courts. Démarrer un potager comme vous le pouvez. La santé, la joie, la résilience, commencent avec une bonne nourriture, un mode de vie sain (incluant des activités d’extérieur, au soleil), et une implication dans un travail. Ce que les agriculteurs savent bien.

5. Ne laissez pas les autres manipuler vos émotions
Toutes les façons de manipuler les émotions des foules sont exploitées à fond en ce moment. Images, vidéos, films, gros titres, Twitter, annonces, slogans… Protégez-vous de tout cela car, à chaque fois, il y a une personne derrière qui a intérêt à ce que vous écoutiez, et suiviez ce qu’elle dit. Essayez toujours de savoir pourquoi, et de déterminer si vraiment c’est dans votre intérêt et l’intérêt de tous.
6. Découvrez votre passion, et développez vos talents

La meilleure protection face aux mauvaises influences et aux manipulations est de développer vos talents, votre personnalité, vos passions, le plus loin possible, et dans le plus grand nombre de dimensions possibles. Plus votre vie intérieure est riche, structurée, active, moins vous êtes influençable. Plus vous avez de maîtrise sur votre propre vie et pouvez poser des choix cohérents, de long terme, bénéfiques pour vous. Chaque personne a un don à partager avec le monde. Quel est le vôtre?

7. Et enfin… faites l’amour… sans masque!

(je ne sais pas pourquoi j’ai écrit cela… mais c’est plus fort que moi. ça me paraît juste… important)

L’année 2020 est la plus folle de l’histoire de l’humanité. C’est une base intéressante pour devenir sage. Car ça ne peut aller que dans le bon sens !

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

Sources:

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 16:46

Le vaccin de tous les dangers

Le vaccin contenant une puce RFID arrive...

"Seringue qui devra être pré-remplie du vaccin contre le Covid-19, et scellée. Elle est équipée d’une puce RFID/NFC qui permettra au personnel qui vaccine de répertorier à qui, à quel moment, et à quel endroit, son contenu a été injecté."

Dans cette vidéo voir, en particulier, le passage à 2 minutes, qui indique l’insertion d’une puce RFID/NFC dans l’emballage, et qui permettra de savoir qui a reçu quelle injection.

Pourquoi a t-il été prévu que les seringues soient pré-chargées? Pourquoi faut-il savoir qui a reçu quel contenu de seringue? Qui pourra informer sur le contenu de ce liquide à l’heure où les accusations sont là quant à la présence dans les vaccins de nanoparticules dangereuses pour la santé? En tout cas pas le Swiss Vaccine Research Institute à qui la Confédération suisse veut couper les fonds (Lire ICI)!"

Description de la seringue à vaccin anti-covid avec puce RFID

Fox News dénonce Bill Gates

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 16:04

Oui, pourquoi le gouvernement français empêche-t-il
les médecins de soigner librement
les porteurs du Covid 19?

Oui, pourquoi le gouvernement français empêche-t-il les médecins de soigner librement les porteurs du Covid 19 ? Et ce, alors qu’il les autorise à leur donner un produit pour mettre fin à leur vie ? Et d’abord, est-ce que cet état de fait vous pose seulement question ? Nous, nous avons un avis et des réponses, mais nous préférons vous laisser y réfléchir par vous-mêmes…
Attention, gros bonus à la fin... : "La liberté de soigner"! (en musique!)
 
Dossier sur le coronavirus https://www.artemisia-college.info/op...
Infos et dossiers https://ecobio-attitude.org/
Infos et dossiers + documentaires (dont code) https://partisansfrancelibre.fr/ Infos et dossiers de géopolitique (dont code) https://partisansfrancelibre.org/ organisation (dont code) https://www.youtube.com/channel/UC38x... https://www.youtube.com/channel/UCowM...

Oui, pourquoi le gouvernement français empêche-t-il les médecins de soigner librement les porteurs du Covid 19?

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 15:33

Pourquoi je ne porte pas de masque

Les risques pour la santé à porter un masque

«Il n'existe aucune preuve que le port d'un masque par des personnes en bonne santé puisse empêcher d'être infecté par des virus respiratoires», exprime l'OMS.

Etude de l'institut national de la santé du Québec: https://www.inspq.qc.ca/sites/default...

J'ai décidé de ne pas porter de masque depuis le départ de cette crise sanitaire. Suis-je irresponsable, égoïste, inconscient, fou ou criminel? Ou alors cela repose-t-il sur des données des connaissances et des données tangibles et valables?

Pourquoi je ne porte pas de masque

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 12:30

La théorie des exosomes

Voulez-vous vraiment faire ce test?

Qu'est-ce qu'un exosome?

"Nous vivons dans un monde où tout est toxique, l'eau, l'air, la nourriture et même (et surtout!) les médicaments. Et le stresse, lui-même, peut être toxique.

Imaginons maintenant que toutes ces toxines soient un poison au niveau cellulaire. Imaginons encore que les cellules aient une défense et répondent à cette situation en empaquetant le matériel génétique empoisonné, de l'ARN ou de l'ADN, et en l’éjectant hors de la cellule dans de minuscules boules de protéines – appelons ces boules de matériel génétique «exosomes».

Imaginons que les exosomes puissent agir comme des messages pour alerter d'autres cellules de la présence d'un poison particulier; ainsi, à travers tout le corps, de plus en plus de cellules se mettent à capturer la matière toxique et à l’évacuer.

Ajoutons qu’à certaines périodes de l'année, en raison des cycles de température, l’homme a tendance à purger un grand nombre de ces matériels génétiques empoisonnés hors du corps, provoquant ainsi des symptômes de maladie.

Mais ces exosomes ne provoquent pas la maladie et ne sont pas contagieux, bien qu'ils semblent se propager dans tout le corps.

Ceci est la théorie des exosomes."

La théorie des exosomes

La théorie des exosomes

Nota Bene: Si ce n'est pas la bonne vidéo qui s'affiche ci-dessous (cela arrive avec Over-Blog, qui semble parfois "se mélanger les pinceaux" en affichant des vidéos appartenant à d'autres articles du site), il suffit de cliquer sur l'hyperlien ci-dessus pour arriver sur la bonne vidéo sur la page youtube correspondante...

Théorie des exosomes

"En dévoilant le mensonge fondamental de ce virus, nous exposerions, en fait, le mensonge sous-jacent de la théorie des germes, en général. Nous couperions la première branche fondamentale de la médecine allopathique, et elle pourrait tomber. Nous pourrions avoir la clef pour gagner non seulement la bataille mais même guerre. Avec le plus grand respect, Michey Landings."

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 12:15
Ce que nous apprend le coronavirus
sur l’évolution humaine & terrestre,

avec le Dr Zach Bush
 
 
Les travaux du docteur Zach Bush, médecin et enseignant multidisciplinaire, portent sur l’immunité et le microbiome, le rôle des écosystèmes du sol et de l'eau dans la génomique humaine. Son approche globale ouvre de nouvelles perspectives sur les causes profondes des problèmes et les moyens de les résoudre à la source.
 


Extraits

(…) Le SRAS et le MERS sont apparus et ont disparu, sans vaccin. Ces phénomènes traversent constamment notre environnement et nous mettons à la une de l'actualité certains d’entre eux.
 
Comment diable pouvez-vous croire que ce coronavirus est nouveau ? (…) Il y a 10 puissance 31 virus dans l’air, autant de virus dans l’océan, et autant dans les sols. Ils nous entourent, nous les absorbons littéralement, nous les respirons par notre peau, par nos oreilles, par nos yeux, par tous nos systèmes, nous sommes des machines à absorber l'information génomique depuis notre origine; ces microbes font partie de notre expérience biologique quotidienne normale.
 
(…) Il existe sur la planète un langage génomique que nous avons appelé virus, et dont nous avons fait notre ennemi. De cette interprétation du langage génomique, du langage de la vie, nous avons tiré un récit accablant. Mais il existe une autre façon de raconter l’histoire, qui dit que la vie est adaptative, régénératrice, constamment à la recherche de solutions, et que ce sont justement les virus qui nous permettent de faire tout cela. C'est comme ça que nous solutionnons les problèmes, c'est comme ça que la vie a toujours fait, et par conséquent si vous maudissez un virus, vous maudissez le langage de la vie elle-même.
 
Quand un écosystème est carencé à 90%, les «mauvaises» herbes apparaissent et finissent par envahir la zone, comme elles le font dans votre jardin si vous passez le motoculteur ou que vous détruisez l'écosystème équilibré d’une prairie. De nouvelles variétés de plantes surgissent qui n'étaient pas là lorsqu’il y avait de la biodiversité. Elles n’étaient pas visibles mais pourtant bien présentes puisque leurs graines étaient suffisamment nombreuses dans l'environnement pour se manifester dès lors que les paramètres biologiques et physico-chimiques du terrain leur seraient favorables. Les agriculteurs qui pratiquent une agriculture régénératrice nous apprennent que les « mauvaises » herbes ne sont jamais le problème, elles sont le symptôme de l'effondrement de la biodiversité et je dirais la même chose pour la polio, le VIH et toutes les infections. (…)
 
Et pourtant, en tant que médecins on nous a appris à tuer ces méchants microbes, en tant qu'agriculteurs on nous a appris à tuer ces mauvaises herbes. Donc nous nous précipitons pour les exterminer, puis nous nous demandons pourquoi ces mauvaises herbes sont encore plus envahissantes l'année suivante (…)
  • (…) Nous n'avons jamais testé des millions de personnes pour voir qui avait vraiment la grippe. Si nous avions fait avec la grippe ce que nous faisons aujourd’hui avec le Covid, nous aurions créé des paniques au cours des 20 dernières années.
  • (…) La quantité d'informations génomiques dans l'atmosphère, les sols et les systèmes hydriques dépasse la puissance d’analyse de nos super pouvoirs informatiques. 
  • (…) L'Américain moyen se balade maintenant avec seulement 10% environ du microbiome intestinal qu’il devrait avoir, c’est-à-dire que nous sommes déficients à 90%.
  • (…) Un microbe est un organisme qui a trouvé sa niche dans un écosystème endommagé en voie de restauration, et il joue son rôle en nous ramenant à la biodiversité. 
  • (…) La nature n'a eu que très peu de raisons d'effectuer des changements génomiques vraiment rapides au cours des derniers milliers d'années… jusqu'à ce que nous propulsions l'agriculture industrielle à son niveau actuel. Maintenant avec environ 2 milliards de litres d'antibiotiques déversés dans nos sols chaque année, nous exerçons une pression extraordinaire sur le microbiome, et le microbiome accélère la génération de matériels génétiques que nous appelons virus, parce qu'il doit s'adapter plus vite qu’il n’a jamais eu besoin de le faire au cours des 55 derniers millions d'années. (…)
On a vu le taux de mortalité chuter soudainement et s’approcher de zéro, non parce que les gens étaient confinés, mais parce que le niveau de pollution est passé sous les 40 microns par mètre cube d'air dans les deux semaines qui ont suivi la cessation de l'activité dans le Hubei.
  • (…) Alors que fait le virus? Le virus semble démasquer la toxicité de notre environnement. Les personnes qui meurent sont en général dans des régions où il y a de forts résidus agricoles de Roundup associés à de forts résidus de particules de polluants atmosphériques inférieures à 2,5 microns. (…) En Chine, dans le Hubei, les niveaux de microparticules sont 40 fois plus élevés qu'à New York. Et il faut savoir que cette méga-pollution de l'air contient notamment du cyanure, et que le cyanure est un composant connu de la pollution atmosphérique en général. Nous avons dépassé les seuils de sécurité en matière de cyanure à maintes reprises et rien n'a été fait. (…) Et quelques mois plus tard, nous voyons des gens mourir de quelque chose qui ressemble à un empoisonnement au cyanure (hypoxie ou carence en oxygène). (…)
  • (...) La transmission virale se fait principalement par les particules aériennes (…), sur des distances incontrôlables et souvent inhabitées, et non par les particules liquides des postillons (d’où l’inutilité des masques et de la distanciation).
  • (…) Dès que le premier bateau de croisière a fait escale à Oakland, nous avions tous les éléments pour savoir que l’événement n’était pas fatal. (…) Au lieu de tirer les leçons du passé, nous avons réagi comme s’il s’agissait d’un virus nouveau et vicieux (…). Ce préjugé a tué des gens, nous étions incapables de répondre à la réalité de la situation que nous avions sous le nez, parce que franchement, en tant que médecins, nous avons subi un lavage de cerveau qui nous empêche d'utiliser nos yeux, notre nez, nos doigts et notre système sensoriel pour examiner un patient. Nous ne croyons rien tant que cela n’est pas confirmé par une étude sérologique en laboratoire ou un IRM (…) et c’est pour cela que nous perdons nos patients.
Et nous mourons seuls par peur d'un matériel génétique qui flotte dans l'air depuis la nuit des temps.
  • (…) Si des crimes contre l'humanité sont exercés en ce moment, je ne crois pas que ce soit dans un laboratoire militaire, mais plutôt dans ces Unités de soins intensifs où les patients meurent seuls. À quel autre moment dans l'Histoire avons-nous décidé qu'il fallait laisser les membres de notre communauté mourir seuls, en masse? On apprend aux marines à ne jamais laisser un soldat sur le champ de bataille (…). Quel niveau de peur avons-nous introduit dans l'humanité pour en arriver là? Et nous avons généré ce niveau de peur autour d'un virus dont la mortalité est similaire à celle de la grippe. Que fait de nous cette tyrannie de la peur? Nous sommes en train de déchirer le tissu même de ce que signifie être humain, ce besoin inné d’être reliés quoiqu’il arrive.

Que nous apprend le coronavirus?

Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 22:14
Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:29

Trump n'est pas contrôlé par Big Pharma

Il serait même opposé à la vaccination coërcitive

Mais l'OMS et le CDC, oui!:

Le CDC et l’OMS entretiennent des liens consentis avec l’industrie des vaccins
https://cogiito.com/societe/le-cdc-et-loms-entretiennent-des-liens-consentis-avec-lindustrie-des-vaccins/

Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:22
Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 15:23

Vaccins anti-covid à base de foetus humains
résultant d'avortements...

"Il faut prévenir les êtres humains,

la "science" devient criminelle!"

- Albert Einstein -

La plupart des vaccins Covid en cours de développement utilisent des tissus de fœtus humains provenant d'avortements pour cultiver le coronavirus. Toujours envie de vous faire/laisser vacciner?

La plupart des vaccins Covid en cours de développement utilisent des tissus de fœtus humains pour cultiver le coronavirus.

"Parmi les questions les plus pertinentes que M. Kennedy a posées au Dr Deisher, l'une consiste à savoir pourquoi les fabricants de vaccins sont passés dans la culture de virus pour les vaccins de l'utilisation exclusive de tissus animaux pour commencer il y a quelques années à utiliser des tissus de fœtus avortés.

Le Dr Deisher a répondu que l'industrie pharmaceutique subissait de fortes pressions de la part du mouvement de défense des droits des animaux pour qu'elle cesse d'utiliser les animaux à des fins d'expérimentation.

M. Kennedy a été choqué et a déclaré:

«Penser que les défenseurs des droits des animaux ont plus d'influence sur les fabricants de vaccins que les militants anti-avortement est particulièrement inquiétant.».

Le Dr Deisher a répondu:

«C'est le cas. Et ce qui est vraiment alarmant, c'est l'absence de protestation à propos de ces bébés humains nés vivants à l'âge de cinq ou six mois afin de s'assurer que leur cœur batte. Pour que ces bébés soient utilisés dans les recherches qui sont menées, leurs cœurs doivent battre.

Si le cœur a cessé de battre, le bébé est inutilisable. Il ne peut pas être exploité.
Ainsi, ces bébés sont mis au monde vivants, et leur cœur est découpé sans anesthésie.

Je ne ferais pas ça à une souris...».
Source: https://fr.sott.net/article/35808-Utilisation-dans-les-vaccins-de-tissu-f%C5%93tal-de-bebes-de-5-6-mois-avortes-vivants-pour-decouper-sans-anesthesie-leur-c%C5%93ur-encore-battant
Déposition sous serment du Dr Plotkin
Voir la totalité de la déposition du Dr Plotkin
Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 15:32

Le but des laboratoires pharmaceutiques

En une minute et demie tout est dit!

 

Donner des vitamines aux enfants les protège-t-il du cancer? La réponse du laboratoire: "Pourquoi voulez-vous que j'évite le cancer des enfants, puisque mon métier c'est de vendre des médicaments, une fois qu'ils l'ont?"!

Voir et entendre le récit sur cette page

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 12:26

Message relayé

La contagion, ce mythe à abattre

On va tous mûrir! Aperçu sur un réseau social au début de la mascarade Covid-19,  ce joli slogan m’a d’emblée paru pertinent : non seulement les Terriens n’allaient pas massivement mourir de cette pseudo pandémie, mais les  quelque 7,7 milliards de survivants  allaient jouir d’une chance inouïe, celle d’échapper à  une médecine obscurantiste qui voit la maladie comme une malédiction et nous impose sa biophobie délirante depuis plus d’un siècle. Enfin, nous allions pouvoir en finir avec cette mystification scientifique consistant à croire que les microbes nous font la guerre et envahissent nos corps pour les détruire. Espérance naïve?  Optimisme béat? Cinq mois après le déclenchement de la « crise sanitaire », je continue de penser qu’elle sera salutaire et qu’elle permettra à l’humanité de réaliser à quel point elle s’est fourvoyée en adhérant à la «théorie du germe» chère à Louis Pasteur et à  ses disciples.  Certes, le dogme du microbe contagieux semble plus solide que jamais. À l’heure où une «deuxième vague» semble se dessiner à Pékin, la croyance que les virus exogènes se transmettent d’humain à humain pour leur nuire semble quasiment indestructible. Ce credo est tellement implanté dans les cerveaux qu’on ne voit pas très bien comment l’en déloger.  Le mythe pasteurien a des allures de montagne de granit impossible à dynamiter.  C’est pourtant une illusion, car ce récit a été construit par les Hommes il y a à peine plus de 100 ans.  Ce n’est pas une montagne immuable mais un simple mur fait de briques et de broc, et déjà considérablement lézardé. Dans une de ses vidéos récentes, Jean-Jacques Crèvecœur explique qu’il suffit que 5%, ou même 3% de la population commence à penser autrement pour ébranler une société et faire basculer l’opinion publique vers un nouveau paradigme. La mythologie et les contes de fées fourmillent de légendes montrant qu’un David peut terrasser Goliath  ou qu’un petit poucet peut vaincre l’ogre. Chez les Romains, on savait que «la roche tarpéienne  est proche du capitole», autrement dit que le sommet de la  gloire précède souvent de peu la chute. Il y a 30 ans, le mur de Berlin s’est déconstruit en quelques nuits lorsque quelques individus  ont commencé à le piocher et que les foules ont suivi. Bref, la démolition du pasteurisme n’est pas un rêve inaccessible et il suffit de se mettre au boulot. Ce n’est  pas parce que la durée du chantier est inconnue qu’il faut renoncer à l’entamer!
 
Quelques outils existants
 
Chez Néosanté, ça fait déjà  longtemps qu’on a entrepris d’attaquer les fondations et d’agrandir les fissures. Pour ce faire, nous avons notamment diffusé et promotionné l’excellent livre du Dr Eric Ancelet «En finir avec Pasteur».  Dans ses tout premiers numéros, en 2011, la revue a d’ailleurs  publié plusieurs articles de son auteur,  une série intitulée «Vaccination: science ou croyance?». Il y a quelques années,  à l’occasion de la 4ème édition de son ouvrage, Éric Ancelet a enregistré une conférence qui est en ligne sur Youtube et que vous pouvez écouter en cliquant ici. Soyez aux aguets sur la toile car notre ami et ancien collaborateur Jean-Jacques Crèvecœur va également diffuser très prochainement une interview qu’il a réalisée d’Éric Ancelet. Ce vétérinaire-homéopathe très cultivé vaut vraiment la peine d’être écouté en ce moment!  Dans notre mensuel, nous avons aussi  publié plusieurs textes du Dr Alain Scohy, ce médecin rebelle  qui œuvre inlassablement à faire connaître les travaux d’Antoine Béchamp,  médecin et chimiste qui s’opposa à l’époque aux conclusions de Pasteur et qui perdit malheureusement la bataille des idées, non sans avoir été pillé par son rival. Cette toute autre vision de la vie, des bactéries et des virus, a été présentée dans les numéros 44 et 52 de Néosanté. À travers sa rubrique «Sentiers de santé», qu’il a tenue de 2011 à 2016, Jean-Jacques Crèvecœur a lui aussi entrepris, à plus d’une reprise,  de faire vaciller le mur des fausses certitudes pasteuriennes.  Et pour ma part, je lui ai donné de multiples coups de marteau via de nombreuses infolettres et éditoriaux. Depuis janvier,  je me suis attaché à montrer que cette doctrine monolithique dévoilait à présent, grâce au virus couronné et à sa protéine en forme d’épée, ses  failles béantes et ses incohérences évidentes. Maintenant, il est l’heure de passer à la vitesse supérieure!
 
Opération déconstruction

 
Pour accélérer la prise de conscience que la théorie de Pasteur est une monumentale erreur, nous allons d’abord, comme je vous l’ai annoncé, monter un dossier scientifique «alternatif». En francophonie, il n’y a plus guère de chercheurs et de praticiens qui osent remettre en cause la médecine dominante. Dans le monde anglo-saxon, en revanche, il y a de plus en plus de voix qui s’élèvent  pour contester «The Infectious Myth» et qui commencent à trouver une audience.  Je suis occupé à  les (faire) traduire,  à rassembler de la documentation et à confier les premières tâches rédactionnelles à mon équipe de journalistes. D’ici fin 2020, nous allons notamment publier une enquête sur la «théorie des exosomes», une vision assez décoiffante du microcosme viral et de son rôle d’épurateur corporel. Certains scientifiques américains vont jusqu’à dire que les virus sont  en réalité des excrétions de toxines accumulées!  Dans l’immédiat, j’ai le plaisir de partager aujourd’hui un texte rédigé par Catherine Courson,  fidèle abonnée et «compagne de route» de Néosanté depuis ses débuts. Intitulé «Appel aux humains dépossédés d’eux-mêmes»,  ce texte invite à revisiter «nos mythologies pasteuriennes» et  à se mobiliser, chacun à son niveau et avec ses compétences, pour faire reculer cette idéologie mortifère et  pour lui substituer  une «médecine coopérative» respectueuse des lois de la vie.  Vous pouvez découvrir cet appel en cliquant ici et vous pouvez le télécharger  en format PDF.  N’hésitez pas à diffuser le lien un maximum ou à envoyer ce document à toutes vos connaissances, c’est un élément important du plan  de démolition!   Pour augmenter sa diffusion, nous l’avons traduit en anglais et vous pouvez  trouver ici cette version plus internationale. Envoyez-la aux quatre coins du globe! Mais il y  a encore plus important pour faire avancer le chantier: votre vécu et vos témoignages relatifs à l’inexistence de la contagion infectieuse! Votre expérience et vos connaissances empiriques valent en effet toutes les études scientifiques du monde car elles n’ont pas besoin de démonstration. Elles parlent d’elles-mêmes et elles expriment tellement de bon sens qu’elles sont, à mon avis, de nature à convaincre  plus efficacement que les  longs discours savants. 
 
Vos témoignages en partage
 
Suite à mon billet du 27 mai, vous avez été nombreux à m’envoyer des récits attestant que la transmission de prétendus assaillants microbiens au sein de l’espèce humaine est une fable risible et dénuée de fondement.  Les faits infligent de constants démentis à cette vision totalement fausse de la santé et de la maladie! Histoire d’influer – pourquoi pas?  - sur le cours de l’Histoire, j’ai donc sélectionné quelques-unes de vos histoires que j’ai «copié-collé» ci-dessous. Une douzaine parmi la centaine reçue. Celles qui revenaient le plus souvent et qui m’ont semblé les plus éloquentes. Émanant de médecins ou d’infirmières, mais aussi de parents et de quidams confrontés à des porteurs de pathologies prétendument contagieuses, ces récits sont autant de brèches potentielles dans «le mur de Berlin» du paradigme pasteurien. Lisez-les, savourez-les, et faites en profiter tous vos contacts: ils ne risquent rien, sauf  commencer à s’éveiller à la vraie logique du vivant. Et si vous avez encore des expériences de vie à partager, n’hésitez pas à me les envoyer à l’adresse info@neosante.eu.  La semaine prochaine, je publierai une deuxième douzaine d’entre elles. Je profiterai  probablement de l’été pour en publier la plus grande partie, sinon la totalité. Les petits ruisseaux finissent par former de grandes rivières auxquelles peu de digues résistent. Avec votre aide, notre futur pilonnage informatif finira bien par  faire s’effondrer ce mythe  séculaire stupide.  Le microbe n’est  véritablement RIEN, le terrain est  véritablement TOUT. La contagion, ça n’existe pas!

Yves Rasir
 
Partager cet article
Repost0
17 juin 2020 3 17 /06 /juin /2020 18:18

 

 

Voici la première de mes émissions consacrée à la 5G. Prenez le temps de regarder cette vidéo car elle va vous expliquer, outre la 5G, mais aussi la 2G, 3G, 4G, Wifi, Bluetooth, l'électricité, les radars. Vous allez entendre le son des ondes, comment elles se propagent, et l'incident sur le vivant. Mon invité est un expert.
 
Sources:
 
Scientifique "ITZHAK BENTOV" démontrant que pour deux données, la fréquence la plus basse se cale inévitablement sur la fréquence plus haute (défaillance du cœur, cerveau etc.): https://www.fnac.com/ia1862263/Itzhak...

Sylvano Trotta: Dossier 5G - Explications - Analyses - Tests - Nicolas Negri

Partager cet article
Repost0
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 14:04

Libre Consentement Eclairé

 

Pour toute intervention - médicale, expérimentale ou autre - sur son corps le citoyen doit préalablement donner son "libre consentement éclairé". S'il ne le donne pas, en l'absence de celui-ci, aucun traitement médical, aucune vaccination, aucune expérimentation n'est légitime. Tout au contraire, toute intervention sur son corps ou celui des ses enfants, doit, en ce cas, est considéré comme un viol et tombe sous le coup du Code de Nuremberg.

 

La Liberté

La Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789

L'Ethique

La Déclaration d’Helsinki de 1964 adoptée et révisée par l’Association médicale mondiale

Le Respect

Les «dix critères» du Code de Nuremberg issu du procès des médecins nazis et de la barbarie faite «au nom de la science médicale» à Nuremberg en 1947

La Transparence

Statuts du mouvement Libre Consentement Éclairé régis par la «Loi 1901» sur les associations

La Protection

La Convention d’Oviedo sur les Droits de l’Homme et la biomédecine

 
Partager cet article
Repost0
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 10:42

Raphaël Colicci entre en résistance

 

Le site de Raphaël et Babeth Colicci: "Oléatherm - la ferme qui soigne" https://www.oleatherm.com/

Source : https://www.youtube.com/watch?v=zEvhc...

Désobéissance civile avec l'Artemisia

Partager cet article
Repost0
13 juin 2020 6 13 /06 /juin /2020 08:56

Chemtrails et morgellons

Des citoyens réclament un ciel pur

 

De mystérieux filaments qui sortiraient des doigts, des boutons sur le visage, des plaques sur les mains, une extrême fatigue ...

Dans notre région (NDLR: Provence Alpes Côte d'Azur) et un peu partout dans le monde, des patients affirment avoir contracté une maladie étrange: celle des «morgellons». Le nom donné autrefois aux enfants victimes d'une affection de peau endémique, apparue au 17ème siècle en Provence.

Cette maladie n'est toujours pas reconnue par la médecine officielle. Mais pour ces patients, elle existe. Et le coupable, ce sont les «chemtrails». Contraction de «chemical trails», le mot désigne des traînées chimiques que les avions laisseraient dans le ciel. Traînées persistantes, qui seraient polluantes et néfastes pour la santé.

Certains parlent même d'épandages clandestins liés à de vastes programmes de géo ingénierie, des manipulations climatiques à très grande échelle... Une théorie en plein essor sur internet. Nouveau scandale écologique ou intox amplifiée par les réseaux sociaux? Pour en savoir plus, nous avons rencontré des scientifiques, médecins, patients, responsables d'associations, météorologistes, spécialistes de l'aviation civile...

Une enquête inédite sur ce nouveau phénomène.

Chemtrails et morgellons - Des citoyens réclament un ciel pur.

Partager cet article
Repost0
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 18:54

Même l'OMS l'avoue: Les masques ne protègent pas
contre le coronavirus!

 

Si on lit, sur cette page, la dernière phrase du communiqué de l'OMS l'on peut lire:

"Il (l'OMS) a également souligné que les masques en eux-mêmes ne protègent pas contre le virus à l'origine de la pandémie de Covid-19.".

Alors, si l'OMS reconnaît que "les masques en eux-mêmes ne protègent pas contre le virus à l'origine de la pandémie de Covid-19", pourquoi recommander le port du masque à tout le monde? Est-ce pour empêcher les gens de respirer et les intoxiquer!?!

Partager cet article
Repost0
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 12:21

L'OMS pervertit les enfants

Kinsey, la face obscure de la révolution sexuelle

Partager cet article
Repost0
9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 20:04
Partager cet article
Repost0
9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 19:35

Covid19 - Par Dr Gérard Delépine

Genèse et circonstances d'une hystérie mondiale

Un travail absolument remarquable. Une démonstration implacable
de la malignité ou de l'incurie (au choix!) des pouvoirs publics.

Partager cet article
Repost0