Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 16:46

Le vaccin de tous les dangers

Le vaccin contenant une puce RFID arrive...

"Seringue qui devra être pré-remplie du vaccin contre le Covid-19, et scellée. Elle est équipée d’une puce RFID/NFC qui permettra au personnel qui vaccine de répertorier à qui, à quel moment, et à quel endroit, son contenu a été injecté."

Dans cette vidéo voir, en particulier, le passage à 2 minutes, qui indique l’insertion d’une puce RFID/NFC dans l’emballage, et qui permettra de savoir qui a reçu quelle injection.

Pourquoi a t-il été prévu que les seringues soient pré-chargées? Pourquoi faut-il savoir qui a reçu quel contenu de seringue? Qui pourra informer sur le contenu de ce liquide à l’heure où les accusations sont là quant à la présence dans les vaccins de nanoparticules dangereuses pour la santé? En tout cas pas le Swiss Vaccine Research Institute à qui la Confédération suisse veut couper les fonds (Lire ICI)!"

Description de la seringue à vaccin anti-covid avec puce RFID

Fox News dénonce Bill Gates

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 16:04

Oui, pourquoi le gouvernement français empêche-t-il
les médecins de soigner librement
les porteurs du Covid 19?

Oui, pourquoi le gouvernement français empêche-t-il les médecins de soigner librement les porteurs du Covid 19 ? Et ce, alors qu’il les autorise à leur donner un produit pour mettre fin à leur vie ? Et d’abord, est-ce que cet état de fait vous pose seulement question ? Nous, nous avons un avis et des réponses, mais nous préférons vous laisser y réfléchir par vous-mêmes…
Attention, gros bonus à la fin... : "La liberté de soigner"! (en musique!)
 
Dossier sur le coronavirus https://www.artemisia-college.info/op...
Infos et dossiers https://ecobio-attitude.org/
Infos et dossiers + documentaires (dont code) https://partisansfrancelibre.fr/ Infos et dossiers de géopolitique (dont code) https://partisansfrancelibre.org/ organisation (dont code) https://www.youtube.com/channel/UC38x... https://www.youtube.com/channel/UCowM...

Oui, pourquoi le gouvernement français empêche-t-il les médecins de soigner librement les porteurs du Covid 19?

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 15:37

Un chercheur de la FDA admet que les cellules virales
des vaccins peuvent "activer" les gènes
et propager davantage de maladies

Après la découverte de centaines de gènes du cancer dans les vaccins ROR, un chercheur de la FDA admet que les cellules virales des vaccins peuvent "activer" les gènes et propager davantage de maladies.

La Food and Drug Administration (FDA) américaine a publié les résultats d'une enquête qui a révélé que la matière cellulaire utilisée dans la fabrication de nombreux vaccins pour enfants est souvent contaminée par des virus responsables de maladies graves.

Menée par le docteur Arifa S. Khan, l'étude a porté sur les vaccins à base de virus, comme les vaccins contre la grippe saisonnière, qui sont fabriqués à partir de cellules vivantes ou de substrats cellulaires réplicables. Il s'avère que ces cellules à croissance continue sont souvent contaminées par des fragments viraux cachés qui sont de nature tumorigène, ce qui signifie qu'elles ont le potentiel de provoquer un cancer. Ces virus ont tendance à être latents, ce qui signifie qu'ils vivent "tranquillement" à l'intérieur des cellules avant de faire connaître leur présence plus tard sous la forme d'une maladie chronique.

Ainsi, une personne à qui l'on a injecté un vaccin contenant ces virus cancérigènes peut ne souffrir de conséquences sur sa santé que longtemps après avoir été piquée - nous parlons de nombreuses années, dans certains cas.

"Dans certains cas, les lignées cellulaires utilisées peuvent être tumorigènes, c'est-à-dire qu'elles forment des tumeurs lorsqu'elles sont injectées à des rongeurs", explique clairement le document de la FDA. "Certaines de ces lignées cellulaires tumorigènes peuvent contenir des virus cancérigènes qui ne se reproduisent pas activement. Ces virus sont difficiles à détecter avec les méthodes habituelles. Ces virus latents, ou "silencieux", représentent une menace potentielle, car ils pourraient devenir actifs dans les conditions de fabrication des vaccins".

Alors même que le corps médical continue d'insister sur le fait que tous les vaccins sont "sûrs et efficaces", ces conclusions réitèrent le fait que la vaccinologie, du moins telle que nous la connaissons actuellement, est un canular total. Il n'y a pas un seul vaccin qui ait été correctement testé contre un véritable placebo inerte, et nous savons maintenant que beaucoup d'entre eux sont également contaminés par des virus pathogènes.

Pourquoi la FDA ne fait-elle que tester les substrats de cellules vaccinales alors qu'ils sont déjà présents dans les vaccins depuis des décennies? Bien que ce ne soit certainement pas le type d'information qui nous obligerait à nous retrousser les manches de si tôt, la FDA affirme qu'elle travaille sur de nouveaux moyens d'activer ces virus latents avant qu'ils ne soient injectés aux êtres humains, afin de les désactiver.

Mais pourquoi cela n'a-t-il pas été fait il y a longtemps, avant que la FDA n'approuve ces vaccins? Il semblerait que la FDA essaie simplement de faire le ménage maintenant que les questions de santé liées aux vaccins sont de plus en plus examinées. La FDA sait qu'elle est responsable de l'approbation de tous ces vaccins mortels et fait maintenant semblant de se soucier de la sécurité des vaccins en menant une science réactionnelle plutôt que la science préliminaire qu'elle aurait dû mener il y a longtemps déjà.

L'agence essaie aussi probablement de donner l'impression qu'elle fait quelque chose en réponse à la découverte récente de quelque 560 gènes du cancer dans le séquençage des gènes humains pour le vaccin combiné de GlaxoSmithKline (GSK) contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle (MMRV). La notice d'emballage du vaccin RORV de GSK révèle clairement que les quatre principaux virus de ce vaccin sont tous produits séparément dans des cellules d'embryon de poulet (rougeole et oreillons) ou dans des cellules diploïdes humaines MRC-5 (rubéole et varicelle), cette dernière série étant le coupable cancérigène identifié.

Où en était la FDA dans la détection de ce danger avant que la communauté scientifique indépendante ne le fasse? Elle n'a rien fait, bien sûr, car la FDA est trop occupée à s'attaquer aux plantes et aux herbes naturelles pour passer du temps à s'assurer que les vaccins "obligatoires" sont sans danger pour les enfants.

Pendant tout ce temps, des vaccins contenant des virus cancérigènes ont continué à être injectés dans le corps de jeunes enfants pour leur "sécurité", sur la base d'une "science" qui n'existait pas en réalité, parce que la FDA ne s'est jamais donné la peine de la mener, ou d'exiger qu'elle le soit. Et maintenant, les taux de cancer montent en flèche, la FDA étant largement responsable. La FDA admet maintenant que les premiers vaccins, comme ceux contre la polio et la variole, étaient également contaminés par des virus cancérigènes.

Il est intéressant de noter que la FDA vient seulement de se pencher sur le virus de l'immunodéficience simienne (VIS) et le virus spumeux simien (VSS), dont nous avons longtemps averti qu'ils constituaient une autre source de virus cancérigènes.

Il s'avère que certains des premiers vaccins, notamment ceux contre la polio et la variole, contiennent des reins de singe, de porc et d'autres cellules étrangères dont nous savons maintenant qu'elles sont contaminées par le VIS, le VSS et divers autres virus cancérigènes qui auraient dû être identifiés bien avant que l'utilisation commerciale de ces vaccins ne soit autorisée. La FDA affirme qu'une autre enquête sur les interactions du VSS et du VIS dans des modèles de singes pourrait aider à identifier l'impact de ces virus sur les humains auxquels ils sont injectés par la vaccination. Tout ce que la FDA découvrira grâce à cette enquête affectera également, semble-t-il, l'avenir des décisions politiques en matière de don de sang.

NDLR: Quand on voit le cirque qu’ils font encore pour un coronavirus, qui plus est le prétexte pour imposer un nouveau… vaccin!

Source: https://www.newstarget.com/2019-11-13-fda-admits-vaccines-may-spread-more-disease.html

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 15:33

Pourquoi je ne porte pas de masque

Les risques pour la santé à porter un masque

«Il n'existe aucune preuve que le port d'un masque par des personnes en bonne santé puisse empêcher d'être infecté par des virus respiratoires», exprime l'OMS.

Etude de l'institut national de la santé du Québec: https://www.inspq.qc.ca/sites/default...

J'ai décidé de ne pas porter de masque depuis le départ de cette crise sanitaire. Suis-je irresponsable, égoïste, inconscient, fou ou criminel? Ou alors cela repose-t-il sur des données des connaissances et des données tangibles et valables?

Pourquoi je ne porte pas de masque

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 12:30

La théorie des exosomes

Voulez-vous vraiment faire ce test?

Qu'est-ce qu'un exosome?

"Nous vivons dans un monde où tout est toxique, l'eau, l'air, la nourriture et même (et surtout!) les médicaments. Et le stresse, lui-même, peut être toxique.

Imaginons maintenant que toutes ces toxines soient un poison au niveau cellulaire. Imaginons encore que les cellules aient une défense et répondent à cette situation en empaquetant le matériel génétique empoisonné, de l'ARN ou de l'ADN, et en l’éjectant hors de la cellule dans de minuscules boules de protéines – appelons ces boules de matériel génétique «exosomes».

Imaginons que les exosomes puissent agir comme des messages pour alerter d'autres cellules de la présence d'un poison particulier; ainsi, à travers tout le corps, de plus en plus de cellules se mettent à capturer la matière toxique et à l’évacuer.

Ajoutons qu’à certaines périodes de l'année, en raison des cycles de température, l’homme a tendance à purger un grand nombre de ces matériels génétiques empoisonnés hors du corps, provoquant ainsi des symptômes de maladie.

Mais ces exosomes ne provoquent pas la maladie et ne sont pas contagieux, bien qu'ils semblent se propager dans tout le corps.

Ceci est la théorie des exosomes."

La théorie des exosomes

La théorie des exosomes

Nota Bene: Si ce n'est pas la bonne vidéo qui s'affiche ci-dessous (cela arrive avec Over-Blog, qui semble parfois "se mélanger les pinceaux" en affichant des vidéos appartenant à d'autres articles du site), il suffit de cliquer sur l'hyperlien ci-dessus pour arriver sur la bonne vidéo sur la page youtube correspondante...

Théorie des exosomes

"En dévoilant le mensonge fondamental de ce virus, nous exposerions, en fait, le mensonge sous-jacent de la théorie des germes, en général. Nous couperions la première branche fondamentale de la médecine allopathique, et elle pourrait tomber. Nous pourrions avoir la clef pour gagner non seulement la bataille mais même guerre. Avec le plus grand respect, Michey Landings."

Partager cet article
Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 12:15
Ce que nous apprend le coronavirus
sur l’évolution humaine & terrestre,

avec le Dr Zach Bush
 
 
Les travaux du docteur Zach Bush, médecin et enseignant multidisciplinaire, portent sur l’immunité et le microbiome, le rôle des écosystèmes du sol et de l'eau dans la génomique humaine. Son approche globale ouvre de nouvelles perspectives sur les causes profondes des problèmes et les moyens de les résoudre à la source.
 


Extraits

(…) Le SRAS et le MERS sont apparus et ont disparu, sans vaccin. Ces phénomènes traversent constamment notre environnement et nous mettons à la une de l'actualité certains d’entre eux.
 
Comment diable pouvez-vous croire que ce coronavirus est nouveau ? (…) Il y a 10 puissance 31 virus dans l’air, autant de virus dans l’océan, et autant dans les sols. Ils nous entourent, nous les absorbons littéralement, nous les respirons par notre peau, par nos oreilles, par nos yeux, par tous nos systèmes, nous sommes des machines à absorber l'information génomique depuis notre origine; ces microbes font partie de notre expérience biologique quotidienne normale.
 
(…) Il existe sur la planète un langage génomique que nous avons appelé virus, et dont nous avons fait notre ennemi. De cette interprétation du langage génomique, du langage de la vie, nous avons tiré un récit accablant. Mais il existe une autre façon de raconter l’histoire, qui dit que la vie est adaptative, régénératrice, constamment à la recherche de solutions, et que ce sont justement les virus qui nous permettent de faire tout cela. C'est comme ça que nous solutionnons les problèmes, c'est comme ça que la vie a toujours fait, et par conséquent si vous maudissez un virus, vous maudissez le langage de la vie elle-même.
 
Quand un écosystème est carencé à 90%, les «mauvaises» herbes apparaissent et finissent par envahir la zone, comme elles le font dans votre jardin si vous passez le motoculteur ou que vous détruisez l'écosystème équilibré d’une prairie. De nouvelles variétés de plantes surgissent qui n'étaient pas là lorsqu’il y avait de la biodiversité. Elles n’étaient pas visibles mais pourtant bien présentes puisque leurs graines étaient suffisamment nombreuses dans l'environnement pour se manifester dès lors que les paramètres biologiques et physico-chimiques du terrain leur seraient favorables. Les agriculteurs qui pratiquent une agriculture régénératrice nous apprennent que les « mauvaises » herbes ne sont jamais le problème, elles sont le symptôme de l'effondrement de la biodiversité et je dirais la même chose pour la polio, le VIH et toutes les infections. (…)
 
Et pourtant, en tant que médecins on nous a appris à tuer ces méchants microbes, en tant qu'agriculteurs on nous a appris à tuer ces mauvaises herbes. Donc nous nous précipitons pour les exterminer, puis nous nous demandons pourquoi ces mauvaises herbes sont encore plus envahissantes l'année suivante (…)
  • (…) Nous n'avons jamais testé des millions de personnes pour voir qui avait vraiment la grippe. Si nous avions fait avec la grippe ce que nous faisons aujourd’hui avec le Covid, nous aurions créé des paniques au cours des 20 dernières années.
  • (…) La quantité d'informations génomiques dans l'atmosphère, les sols et les systèmes hydriques dépasse la puissance d’analyse de nos super pouvoirs informatiques. 
  • (…) L'Américain moyen se balade maintenant avec seulement 10% environ du microbiome intestinal qu’il devrait avoir, c’est-à-dire que nous sommes déficients à 90%.
  • (…) Un microbe est un organisme qui a trouvé sa niche dans un écosystème endommagé en voie de restauration, et il joue son rôle en nous ramenant à la biodiversité. 
  • (…) La nature n'a eu que très peu de raisons d'effectuer des changements génomiques vraiment rapides au cours des derniers milliers d'années… jusqu'à ce que nous propulsions l'agriculture industrielle à son niveau actuel. Maintenant avec environ 2 milliards de litres d'antibiotiques déversés dans nos sols chaque année, nous exerçons une pression extraordinaire sur le microbiome, et le microbiome accélère la génération de matériels génétiques que nous appelons virus, parce qu'il doit s'adapter plus vite qu’il n’a jamais eu besoin de le faire au cours des 55 derniers millions d'années. (…)
On a vu le taux de mortalité chuter soudainement et s’approcher de zéro, non parce que les gens étaient confinés, mais parce que le niveau de pollution est passé sous les 40 microns par mètre cube d'air dans les deux semaines qui ont suivi la cessation de l'activité dans le Hubei.
  • (…) Alors que fait le virus? Le virus semble démasquer la toxicité de notre environnement. Les personnes qui meurent sont en général dans des régions où il y a de forts résidus agricoles de Roundup associés à de forts résidus de particules de polluants atmosphériques inférieures à 2,5 microns. (…) En Chine, dans le Hubei, les niveaux de microparticules sont 40 fois plus élevés qu'à New York. Et il faut savoir que cette méga-pollution de l'air contient notamment du cyanure, et que le cyanure est un composant connu de la pollution atmosphérique en général. Nous avons dépassé les seuils de sécurité en matière de cyanure à maintes reprises et rien n'a été fait. (…) Et quelques mois plus tard, nous voyons des gens mourir de quelque chose qui ressemble à un empoisonnement au cyanure (hypoxie ou carence en oxygène). (…)
  • (...) La transmission virale se fait principalement par les particules aériennes (…), sur des distances incontrôlables et souvent inhabitées, et non par les particules liquides des postillons (d’où l’inutilité des masques et de la distanciation).
  • (…) Dès que le premier bateau de croisière a fait escale à Oakland, nous avions tous les éléments pour savoir que l’événement n’était pas fatal. (…) Au lieu de tirer les leçons du passé, nous avons réagi comme s’il s’agissait d’un virus nouveau et vicieux (…). Ce préjugé a tué des gens, nous étions incapables de répondre à la réalité de la situation que nous avions sous le nez, parce que franchement, en tant que médecins, nous avons subi un lavage de cerveau qui nous empêche d'utiliser nos yeux, notre nez, nos doigts et notre système sensoriel pour examiner un patient. Nous ne croyons rien tant que cela n’est pas confirmé par une étude sérologique en laboratoire ou un IRM (…) et c’est pour cela que nous perdons nos patients.
Et nous mourons seuls par peur d'un matériel génétique qui flotte dans l'air depuis la nuit des temps.
  • (…) Si des crimes contre l'humanité sont exercés en ce moment, je ne crois pas que ce soit dans un laboratoire militaire, mais plutôt dans ces Unités de soins intensifs où les patients meurent seuls. À quel autre moment dans l'Histoire avons-nous décidé qu'il fallait laisser les membres de notre communauté mourir seuls, en masse? On apprend aux marines à ne jamais laisser un soldat sur le champ de bataille (…). Quel niveau de peur avons-nous introduit dans l'humanité pour en arriver là? Et nous avons généré ce niveau de peur autour d'un virus dont la mortalité est similaire à celle de la grippe. Que fait de nous cette tyrannie de la peur? Nous sommes en train de déchirer le tissu même de ce que signifie être humain, ce besoin inné d’être reliés quoiqu’il arrive.

Que nous apprend le coronavirus?

Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:39
Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:29

Trump n'est pas contrôlé par Big Pharma

Il serait même opposé à la vaccination coërcitive

Mais l'OMS et le CDC, oui!:

Le CDC et l’OMS entretiennent des liens consentis avec l’industrie des vaccins
https://cogiito.com/societe/le-cdc-et-loms-entretiennent-des-liens-consentis-avec-lindustrie-des-vaccins/

Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:22
Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 18:13

Alice n'est pas Jeanne d'Arc
et ne finira pas au bûcher!

 
"Nous ne pouvons plus dire "Nous sommes trop petits": Nous sommes immenses!!! Ils ont voulu nous faire croire en notre pâle médiocrité. Raté: on a ouvert les yeux. Juste à temps. Maintenant debout!!
Le site OneNation: https://onenation.xyz
Le lien pour retrouver virtuellement la Tribu s'y trouve quelque part

 

Alice ne finira pas au bûcher, mais les papiers d'identité oui!

Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 15:23

Vaccins anti-covid à base de foetus humains
résultant d'avortements...

"Il faut prévenir les êtres humains,

la "science" devient criminelle!"

- Albert Einstein -

La plupart des vaccins Covid en cours de développement utilisent des tissus de fœtus humains provenant d'avortements pour cultiver le coronavirus. Toujours envie de vous faire/laisser vacciner?

La plupart des vaccins Covid en cours de développement utilisent des tissus de fœtus humains pour cultiver le coronavirus.

"Parmi les questions les plus pertinentes que M. Kennedy a posées au Dr Deisher, l'une consiste à savoir pourquoi les fabricants de vaccins sont passés dans la culture de virus pour les vaccins de l'utilisation exclusive de tissus animaux pour commencer il y a quelques années à utiliser des tissus de fœtus avortés.

Le Dr Deisher a répondu que l'industrie pharmaceutique subissait de fortes pressions de la part du mouvement de défense des droits des animaux pour qu'elle cesse d'utiliser les animaux à des fins d'expérimentation.

M. Kennedy a été choqué et a déclaré:

«Penser que les défenseurs des droits des animaux ont plus d'influence sur les fabricants de vaccins que les militants anti-avortement est particulièrement inquiétant.».

Le Dr Deisher a répondu:

«C'est le cas. Et ce qui est vraiment alarmant, c'est l'absence de protestation à propos de ces bébés humains nés vivants à l'âge de cinq ou six mois afin de s'assurer que leur cœur batte. Pour que ces bébés soient utilisés dans les recherches qui sont menées, leurs cœurs doivent battre.

Si le cœur a cessé de battre, le bébé est inutilisable. Il ne peut pas être exploité.
Ainsi, ces bébés sont mis au monde vivants, et leur cœur est découpé sans anesthésie.

Je ne ferais pas ça à une souris...».
Source: https://fr.sott.net/article/35808-Utilisation-dans-les-vaccins-de-tissu-f%C5%93tal-de-bebes-de-5-6-mois-avortes-vivants-pour-decouper-sans-anesthesie-leur-c%C5%93ur-encore-battant
Déposition sous serment du Dr Plotkin
Voir la totalité de la déposition du Dr Plotkin
Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 20:30

Il est suffisamment rare qu'un membre du clergé ose se dresser contre les satanistes, pédophiles et mondialistes constituant ce que l'on appelle l'état profond pour que, lorsque cela se produit, cela soit souligné.

Naturellement, cet évêque, en bonne logique, se réfère, dans ses propos, à son propre système de croyance, en utilisant le vocabulaire qui va avec, mais au-delà de cela, le lecteur ouvert, quelle que soit sa propre croyance, saura reconnaître la portée universelle des propos retenus.

 

¸¸.•* LA LETTRE *•.¸¸

     Je Sais En Qui J'ai Cru
Latin: Je Sais En Qui J’ai Cru

7 juin 2020
Dimanche de la Sainte Trinité

Monsieur le président,

Ces derniers mois, nous avons assisté à la formation de deux parties opposées que j’appellerais bibliques: les enfants de la lumière et les enfants des ténèbres. Les enfants de la lumière constituent la partie la plus visible de l’humanité, tandis que les enfants des ténèbres représentent une minorité absolue. Et pourtant les premiers font l’objet d’une sorte de discrimination qui les place dans une situation d’infériorité morale vis-à-vis de leurs adversaires, qui occupent souvent des positions stratégiques au gouvernement, en politique, dans l’économie et dans les médias. D’une manière apparemment inexplicable, les bons sont pris en otage par les méchants et par ceux qui les aident soit par intérêt personnel soit par peur.

Ces deux aspects, qui sont de nature biblique, suivent la nette séparation entre la progéniture de la Femme et la progéniture du Serpent. D’une part, il y a ceux qui, bien qu’ils aient mille défauts et faiblesses, sont motivés par le désir de faire le bien, d’être honnête, d’élever une famille, de travailler, de donner la prospérité à leur patrie, d’aider les nécessiteux et, dans l’obéissance à la Loi de Dieu, de mériter le Royaume des Cieux. D’un autre côté, il y a ceux qui se servent eux-mêmes, qui n’ont aucun principe moral, qui veulent démolir la famille et la nation, exploiter les travailleurs pour se rendre indûment riches, fomenter des divisions et des guerres internes, et accumuler du pouvoir et de l’argent: pour eux l’illusion fallacieuse du bien-être temporel cédera un jour – s’ils ne se repentent pas – au terrible sort qui les attend, loin de Dieu, dans la damnation éternelle.

Dans la société, Monsieur le Président, ces deux réalités opposées co-existent en tant qu’ennemis éternels, tout comme Dieu et Satan sont des ennemis éternels. Et il semble que les enfants des ténèbres – que nous pouvons facilement identifier avec l’ÉTAT PROFOND ["depp state"] auquel vous vous opposez sagement et qui mène une guerre acharnée contre vous ces jours-ci – ont décidé de montrer leurs cartes, pour ainsi dire, en révélant maintenant leurs plans. Ils semblent si sûrs d’avoir déjà tout sous contrôle qu’ils ont mis de côté cette circonspection qui, jusqu’à présent, avait au moins partiellement caché leurs véritables intentions. Les enquêtes déjà en cours révéleront la véritable responsabilité de ceux qui ont géré l’urgence COVID non seulement dans le domaine des soins de santé mais aussi dans la politique, l’économie et les médiasNous constaterons probablement que dans cette opération colossale d’ingénierie sociale, il y a des gens qui ont décidé du sort de l’humanité, en s’arrogeant le droit d’agir contre la volonté des citoyens et de leurs représentants dans les gouvernements des nations.

Nous découvrirons également que les émeutes de ces jours ont été provoquées par ceux qui, voyant que le virus s’estompe inévitablement et que l’alarme sociale de la pandémie est en recul, ont dû nécessairement provoquer des troubles civils, car ils seraient suivis d’une répression qui, bien que légitime, pourrait être condamnée comme une agression injustifiée contre la population. La même chose se produit également en Europe, en parfaite synchronisation. Il est assez clair que l’utilisation des manifestations de rue contribue aux objectifs de ceux qui voudraient voir un élu, lors des prochaines élections présidentielles, qui incarne les objectifs de l’état profond et qui exprime ces objectifs fidèlement et avec conviction. Il ne sera pas surprenant que, dans quelques mois, nous apprenions, une fois de plus, que derrière ces actes de vandalisme et de violence se cachent ceux qui espèrent profiter de la dissolution de l’ordre social pour construire un monde sans liberté: "Solve et Coagula", comme l’enseigne l’adage maçonnique.

Bien que cela puisse sembler déconcertant, les alignements opposés que j’ai décrits se retrouvent également dans les milieux religieux. Il y a des bergers fidèles qui s’occupent du troupeau du Christ, mais il y a aussi des infidèles mercenaires qui cherchent à disperser le troupeau et à livrer les brebis pour qu’elles soient dévorées par des loups voraces. Il n’est pas surprenant que ces mercenaires soient des alliés des enfants des ténèbres et détestent les enfants de la lumière: tout comme il y a un "état profond", il y a aussi une "église profonde" qui trahit ses devoirs et renonce à ses engagements appropriés devant Dieu. Ainsi, l’ennemi invisible, contre lequel les bons dirigeants luttent dans les affaires publiques, est également combattu par les bons bergers dans la sphère ecclésiastique. C’est une bataille spirituelle dont j’ai parlé dans mon récent appel, qui a été publié le 8 mai.

Pour la première fois, les États-Unis ont en vous un président qui défend courageusement le droit à la vie, qui n’a pas honte de dénoncer la persécution des Chrétiens du monde entier, qui parle de Jésus-Christ et du droit des citoyens à la liberté de culte. Votre participation à la Marche pour la Vie et, plus récemment, votre proclamation du mois d’avril comme Mois National de la Prévention de la Maltraitance des Enfants, sont des actions qui confirment de quel côté vous souhaitez vous battre. Et j’ose croire que nous sommes tous les deux du même côté dans cette bataille, bien qu’avec des armes différentes.

Pour cette raison, je crois que l’attaque dont vous avez fait l’objet, après votre visite au Sanctuaire National de Saint-Jean-Paul II, fait partie du récit médiatique orchestré qui ne cherche pas à combattre le racisme et à ramener l’ordre social mais à aggraver les arrangements; non pas pour rendre justice, mais à légitimer la violence et le crime; non pas pour servir la vérité, mais à favoriser une faction politique. Et il est déconcertant qu’il y ait des évêques – comme ceux que j’ai récemment dénoncés – qui, par leurs paroles, prouvent qu’ils sont alignés du côté opposé. Ils sont soumis à l’état profond, au globalisme, à la pensée alignée, au Nouvel Ordre Mondial qu’ils invoquent de plus en plus souvent au nom d’une fraternité universelle qui n’a rien de chrétien mais qui évoque les idéaux maçonniques de ceux qui veulent dominer le monde en chassant Dieu des tribunaux, des écoles, des familles et peut-être même des églises.

Le peuple américain est mature et a maintenant compris à quel point les médias grand public ne veulent pas répandre la vérité mais cherchent à la faire taire et à la déformer, répandant le mensonge qui est utile aux fins de leurs maîtres. Cependant, il est important que les bons – qui sont la majorité – se réveillent de leur torpeur et n’acceptent plus d’être trompés par une minorité de personnes malhonnêtes ayant des buts inavouables. Il faut que les bons, les enfants de la lumière, se réunissent et fassent entendre leur voix. Quelle manière plus efficace de le faire, Monsieur le Président, que par la prière, en demandant au Seigneur de vous protéger, vous, les États-Unis, et toute l’humanité contre cette énorme attaque de l’ennemi? Devant le pouvoir de la prière, les tromperies des enfants des ténèbres s’effondreront, leurs complots seront révélés, leur trahison sera montrée, leur pouvoir effrayant n’aboutira à rien, mis en lumière et exposé pour ce qu’ils sont: une tromperie infernale.

Monsieur le Président, ma prière est constamment tournée vers la nation américaine bien-aimée, où j’ai eu le privilège et l’honneur d’être envoyé par le Pape Benoît XVI comme Nonce apostolique. En cette heure dramatique et décisive pour toute l’humanité, je prie pour vous et aussi pour tous ceux qui sont à vos côtés au sein du gouvernement des États-Unis. J’espère que le peuple américain est uni avec vous et moi dans la prière au Dieu Tout-Puissant.

Unis contre l’ennemi invisible de toute l’humanité, je vous bénis ainsi que la Première Dame, la nation américaine bien-aimée, et tous les hommes et femmes de bonne volonté.

+ Carlo Maria Viganò
Archevêque titulaire d’Ulpiana
Ancien Nonce Apostolique aux États-Unis d’Amérique

La lettre originale

Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 16:10
Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 15:32

Le but des laboratoires pharmaceutiques

En une minute et demie tout est dit!

 

Donner des vitamines aux enfants les protège-t-il du cancer? La réponse du laboratoire: "Pourquoi voulez-vous que j'évite le cancer des enfants, puisque mon métier c'est de vendre des médicaments, une fois qu'ils l'ont?"!

Voir et entendre le récit sur cette page

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 12:26

Message relayé

La contagion, ce mythe à abattre

On va tous mûrir! Aperçu sur un réseau social au début de la mascarade Covid-19,  ce joli slogan m’a d’emblée paru pertinent : non seulement les Terriens n’allaient pas massivement mourir de cette pseudo pandémie, mais les  quelque 7,7 milliards de survivants  allaient jouir d’une chance inouïe, celle d’échapper à  une médecine obscurantiste qui voit la maladie comme une malédiction et nous impose sa biophobie délirante depuis plus d’un siècle. Enfin, nous allions pouvoir en finir avec cette mystification scientifique consistant à croire que les microbes nous font la guerre et envahissent nos corps pour les détruire. Espérance naïve?  Optimisme béat? Cinq mois après le déclenchement de la « crise sanitaire », je continue de penser qu’elle sera salutaire et qu’elle permettra à l’humanité de réaliser à quel point elle s’est fourvoyée en adhérant à la «théorie du germe» chère à Louis Pasteur et à  ses disciples.  Certes, le dogme du microbe contagieux semble plus solide que jamais. À l’heure où une «deuxième vague» semble se dessiner à Pékin, la croyance que les virus exogènes se transmettent d’humain à humain pour leur nuire semble quasiment indestructible. Ce credo est tellement implanté dans les cerveaux qu’on ne voit pas très bien comment l’en déloger.  Le mythe pasteurien a des allures de montagne de granit impossible à dynamiter.  C’est pourtant une illusion, car ce récit a été construit par les Hommes il y a à peine plus de 100 ans.  Ce n’est pas une montagne immuable mais un simple mur fait de briques et de broc, et déjà considérablement lézardé. Dans une de ses vidéos récentes, Jean-Jacques Crèvecœur explique qu’il suffit que 5%, ou même 3% de la population commence à penser autrement pour ébranler une société et faire basculer l’opinion publique vers un nouveau paradigme. La mythologie et les contes de fées fourmillent de légendes montrant qu’un David peut terrasser Goliath  ou qu’un petit poucet peut vaincre l’ogre. Chez les Romains, on savait que «la roche tarpéienne  est proche du capitole», autrement dit que le sommet de la  gloire précède souvent de peu la chute. Il y a 30 ans, le mur de Berlin s’est déconstruit en quelques nuits lorsque quelques individus  ont commencé à le piocher et que les foules ont suivi. Bref, la démolition du pasteurisme n’est pas un rêve inaccessible et il suffit de se mettre au boulot. Ce n’est  pas parce que la durée du chantier est inconnue qu’il faut renoncer à l’entamer!
 
Quelques outils existants
 
Chez Néosanté, ça fait déjà  longtemps qu’on a entrepris d’attaquer les fondations et d’agrandir les fissures. Pour ce faire, nous avons notamment diffusé et promotionné l’excellent livre du Dr Eric Ancelet «En finir avec Pasteur».  Dans ses tout premiers numéros, en 2011, la revue a d’ailleurs  publié plusieurs articles de son auteur,  une série intitulée «Vaccination: science ou croyance?». Il y a quelques années,  à l’occasion de la 4ème édition de son ouvrage, Éric Ancelet a enregistré une conférence qui est en ligne sur Youtube et que vous pouvez écouter en cliquant ici. Soyez aux aguets sur la toile car notre ami et ancien collaborateur Jean-Jacques Crèvecœur va également diffuser très prochainement une interview qu’il a réalisée d’Éric Ancelet. Ce vétérinaire-homéopathe très cultivé vaut vraiment la peine d’être écouté en ce moment!  Dans notre mensuel, nous avons aussi  publié plusieurs textes du Dr Alain Scohy, ce médecin rebelle  qui œuvre inlassablement à faire connaître les travaux d’Antoine Béchamp,  médecin et chimiste qui s’opposa à l’époque aux conclusions de Pasteur et qui perdit malheureusement la bataille des idées, non sans avoir été pillé par son rival. Cette toute autre vision de la vie, des bactéries et des virus, a été présentée dans les numéros 44 et 52 de Néosanté. À travers sa rubrique «Sentiers de santé», qu’il a tenue de 2011 à 2016, Jean-Jacques Crèvecœur a lui aussi entrepris, à plus d’une reprise,  de faire vaciller le mur des fausses certitudes pasteuriennes.  Et pour ma part, je lui ai donné de multiples coups de marteau via de nombreuses infolettres et éditoriaux. Depuis janvier,  je me suis attaché à montrer que cette doctrine monolithique dévoilait à présent, grâce au virus couronné et à sa protéine en forme d’épée, ses  failles béantes et ses incohérences évidentes. Maintenant, il est l’heure de passer à la vitesse supérieure!
 
Opération déconstruction

 
Pour accélérer la prise de conscience que la théorie de Pasteur est une monumentale erreur, nous allons d’abord, comme je vous l’ai annoncé, monter un dossier scientifique «alternatif». En francophonie, il n’y a plus guère de chercheurs et de praticiens qui osent remettre en cause la médecine dominante. Dans le monde anglo-saxon, en revanche, il y a de plus en plus de voix qui s’élèvent  pour contester «The Infectious Myth» et qui commencent à trouver une audience.  Je suis occupé à  les (faire) traduire,  à rassembler de la documentation et à confier les premières tâches rédactionnelles à mon équipe de journalistes. D’ici fin 2020, nous allons notamment publier une enquête sur la «théorie des exosomes», une vision assez décoiffante du microcosme viral et de son rôle d’épurateur corporel. Certains scientifiques américains vont jusqu’à dire que les virus sont  en réalité des excrétions de toxines accumulées!  Dans l’immédiat, j’ai le plaisir de partager aujourd’hui un texte rédigé par Catherine Courson,  fidèle abonnée et «compagne de route» de Néosanté depuis ses débuts. Intitulé «Appel aux humains dépossédés d’eux-mêmes»,  ce texte invite à revisiter «nos mythologies pasteuriennes» et  à se mobiliser, chacun à son niveau et avec ses compétences, pour faire reculer cette idéologie mortifère et  pour lui substituer  une «médecine coopérative» respectueuse des lois de la vie.  Vous pouvez découvrir cet appel en cliquant ici et vous pouvez le télécharger  en format PDF.  N’hésitez pas à diffuser le lien un maximum ou à envoyer ce document à toutes vos connaissances, c’est un élément important du plan  de démolition!   Pour augmenter sa diffusion, nous l’avons traduit en anglais et vous pouvez  trouver ici cette version plus internationale. Envoyez-la aux quatre coins du globe! Mais il y  a encore plus important pour faire avancer le chantier: votre vécu et vos témoignages relatifs à l’inexistence de la contagion infectieuse! Votre expérience et vos connaissances empiriques valent en effet toutes les études scientifiques du monde car elles n’ont pas besoin de démonstration. Elles parlent d’elles-mêmes et elles expriment tellement de bon sens qu’elles sont, à mon avis, de nature à convaincre  plus efficacement que les  longs discours savants. 
 
Vos témoignages en partage
 
Suite à mon billet du 27 mai, vous avez été nombreux à m’envoyer des récits attestant que la transmission de prétendus assaillants microbiens au sein de l’espèce humaine est une fable risible et dénuée de fondement.  Les faits infligent de constants démentis à cette vision totalement fausse de la santé et de la maladie! Histoire d’influer – pourquoi pas?  - sur le cours de l’Histoire, j’ai donc sélectionné quelques-unes de vos histoires que j’ai «copié-collé» ci-dessous. Une douzaine parmi la centaine reçue. Celles qui revenaient le plus souvent et qui m’ont semblé les plus éloquentes. Émanant de médecins ou d’infirmières, mais aussi de parents et de quidams confrontés à des porteurs de pathologies prétendument contagieuses, ces récits sont autant de brèches potentielles dans «le mur de Berlin» du paradigme pasteurien. Lisez-les, savourez-les, et faites en profiter tous vos contacts: ils ne risquent rien, sauf  commencer à s’éveiller à la vraie logique du vivant. Et si vous avez encore des expériences de vie à partager, n’hésitez pas à me les envoyer à l’adresse info@neosante.eu.  La semaine prochaine, je publierai une deuxième douzaine d’entre elles. Je profiterai  probablement de l’été pour en publier la plus grande partie, sinon la totalité. Les petits ruisseaux finissent par former de grandes rivières auxquelles peu de digues résistent. Avec votre aide, notre futur pilonnage informatif finira bien par  faire s’effondrer ce mythe  séculaire stupide.  Le microbe n’est  véritablement RIEN, le terrain est  véritablement TOUT. La contagion, ça n’existe pas!

Yves Rasir
 
Partager cet article
Repost0
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 14:04

Libre Consentement Eclairé

 

Pour toute intervention - médicale, expérimentale ou autre - sur son corps le citoyen doit préalablement donner son "libre consentement éclairé". S'il ne le donne pas, en l'absence de celui-ci, aucun traitement médical, aucune vaccination, aucune expérimentation n'est légitime. Tout au contraire, toute intervention sur son corps ou celui des ses enfants, doit, en ce cas, est considéré comme un viol et tombe sous le coup du Code de Nuremberg.

 

La Liberté

La Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789

L'Ethique

La Déclaration d’Helsinki de 1964 adoptée et révisée par l’Association médicale mondiale

Le Respect

Les «dix critères» du Code de Nuremberg issu du procès des médecins nazis et de la barbarie faite «au nom de la science médicale» à Nuremberg en 1947

La Transparence

Statuts du mouvement Libre Consentement Éclairé régis par la «Loi 1901» sur les associations

La Protection

La Convention d’Oviedo sur les Droits de l’Homme et la biomédecine

 
Partager cet article
Repost0
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 15:39
 
L'innocence du carbone - L'effet de serre remis en question

Présentation

"Sauver le climat pour mieux sauver la planète." Belle ambition dont la réalisation semble encore empêchée par un coupable unique, responsable de l'"effet de serre" et du "réchauffement climatique": le gaz carbonique. En effet, que ce soit dans le débat actuel sur la «transition écologique» et dans l'ensemble des projets soumis par les autorités européennes ou dans les propositions de l'acte III de la décentralisation, il est le grand coupable désigné à la vindicte et condamné par une taxation aveugle. Et si ce grand coupable était indispensable à la vie sur Terre? Et si la taxation systématique du «carbone» était une erreur funeste et que d'autres approches étaient possibles? Et si nous avions besoin de plus de science pour approfondir la question sur des bases véritablement solides? À partir d un point de vue strictement scientifique qui n'esquive pourtant pas le débat, François Gervais s'oppose à la conception univoque et réductrice qui fait du gaz carbonique le responsable de tous les maux et interdit finalement de repenser à la fois les bases d une solidarité Nord-Sud plus juste et une politique énergétique ambitieuse."

La carbone est innocent!

Partager cet article
Repost0
13 juin 2020 6 13 /06 /juin /2020 08:56

Chemtrails et morgellons

Des citoyens réclament un ciel pur

 

De mystérieux filaments qui sortiraient des doigts, des boutons sur le visage, des plaques sur les mains, une extrême fatigue ...

Dans notre région (NDLR: Provence Alpes Côte d'Azur) et un peu partout dans le monde, des patients affirment avoir contracté une maladie étrange: celle des «morgellons». Le nom donné autrefois aux enfants victimes d'une affection de peau endémique, apparue au 17ème siècle en Provence.

Cette maladie n'est toujours pas reconnue par la médecine officielle. Mais pour ces patients, elle existe. Et le coupable, ce sont les «chemtrails». Contraction de «chemical trails», le mot désigne des traînées chimiques que les avions laisseraient dans le ciel. Traînées persistantes, qui seraient polluantes et néfastes pour la santé.

Certains parlent même d'épandages clandestins liés à de vastes programmes de géo ingénierie, des manipulations climatiques à très grande échelle... Une théorie en plein essor sur internet. Nouveau scandale écologique ou intox amplifiée par les réseaux sociaux? Pour en savoir plus, nous avons rencontré des scientifiques, médecins, patients, responsables d'associations, météorologistes, spécialistes de l'aviation civile...

Une enquête inédite sur ce nouveau phénomène.

Chemtrails et morgellons - Des citoyens réclament un ciel pur.

Partager cet article
Repost0
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 18:54

Même l'OMS l'avoue: Les masques ne protègent pas
contre le coronavirus!

 

Si on lit, sur cette page, la dernière phrase du communiqué de l'OMS l'on peut lire:

"Il (l'OMS) a également souligné que les masques en eux-mêmes ne protègent pas contre le virus à l'origine de la pandémie de Covid-19.".

Alors, si l'OMS reconnaît que "les masques en eux-mêmes ne protègent pas contre le virus à l'origine de la pandémie de Covid-19", pourquoi recommander le port du masque à tout le monde? Est-ce pour empêcher les gens de respirer et les intoxiquer!?!

Partager cet article
Repost0
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 12:21

L'OMS pervertit les enfants

Kinsey, la face obscure de la révolution sexuelle

Partager cet article
Repost0