Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 13:05

Message relayé

 

 

Mobilisation Générale!

.

La Phytothérapie en grand péril!

 

Si les éco-citoyens ne se mobilisent pas à la mesure de l'enjeu, il n'y aura bientôt plus que de la chimie pour se soigner! Et, bien sûr, ce sera au nom de la protection de la santé des citoyens!

 

 

Sujet:: Directive européenne sur les plantes
 
 
Madame, Monsieur,
 
Votre mobilisation massive au sujet de la directive THMPD (médicaments à base de plantes médicinales) a eu un premier résultat: les autorités européennes ont déclaré avoir compris qu'elles devaient faire des propositions concrètes pour limiter les ravages de leur directive!
 
Cette promesse a été faite lors d'une rencontre organisée à Bruxelles le 21 juin 2011 par la députée européenne Michèle Rivasi suite à notre pétition et aux nombreuses questions écrites posées par les parlementaires à la Commission Européenne grâce à vous.
 
L’événement, intitulé «Everything you want to know on the TRADITIONAL HERBAL MEDICINE PRODUCTS DIRECTIVE», a réuni 70 personnes et a offert une excellente occasion de remettre vos signatures à Andrej Ryz, directeur de la Direction Santé publique au sein de la DG Santé et consommateurs de la Commission Européenne.
 
Mais le bilan a été clair: pour l'instant, la situation est tout simplement catastrophique.
 
Anthony Humphrey, un des directeurs de l'agence européenne du médicament a reconnu lors de cette rencontre que, sur 1351 dossiers qui ont été déposés pour obtenir des médicaments traditionnels à base de plante depuis sept ans, l'administration européenne n'en a pour accepté que ... 53, pour l'instant.
 
C'est bien simple: 87 % des dossiers examinés ont été refusés. Pire encore: concernant les dossiers déposés par la France, aucun n'a été accepté. Zéro. Rien. Nulla.
 
Le désastre que nous avions annoncé est donc en train de se produire, malheureusement. Il faut ajouter à cela que la directive THMPD a créé un situation d'insécurité juridique maximale. Ainsi que nous l'avions annoncé, seuls les plus gros laboratoires pharmaceutiques, ceux qui emploient des bataillons d'avocats à plein-temps, sont équipés pour se mettre aux normes.
 
Dans les herboristeries artisanales en France, ou ce qu'il en reste, flotte un parfum de désespoir. Les grossistes sont en partie bloqués. Personne ne sait plus s’ils peut encore distribuer des plantes ou des préparations à base de plantes. Dans le doute, beaucoup préfèrent s'abstenir.

Et on constate un regain des descentes de la «Police de la santé», qui fait feu de tout bois pour engager des poursuites contre les herborisites, y compris pour «exercice illégal de la pharmacie». Il est possible que ce soit lié au fait que l'Union Européenne ait déclaré que tous les remèdes à base de plantes, y compris ceux qui sont utilisés depuis des millénaires, ne peuvent plus être vendus sans «agrément».

Au mois d'avril, alors que la Directive entrait pleinement en application, c'est la plus totale confusion qui s'était installée: les uns se sont alarmés ; les autres se sont voulus rassurants.


Mais tout le monde est tombé d'accord, aujourd'hui, sur le fait que, pour les petits acteurs, c'est le cercueil à plus ou moins long terme.

Nous avions accusé les grands laboratoires d'avoir fait le coup. Mais la réalité semble enore plus terre-à-terre: en fait, ainsi que l'a révélé la table-ronde organisée à Bruxelles, la vérité brute est que la Commission européenne ne connait rien aux médicaments traditionnels à base de plantes. 

Elle ne savait pas que la fabrication et la distribution des remèdes médicinaux s’est toujours faite localement par des petits acteurs économiques – cueilleurs, producteurs, herboristes. Alors, sans s'en rendre compte, elle a fait un texte qui revenait à signer leur arrêt de mort.

Prochaine étape


Lors de la rencontre, les représentants de la Commission européenne ont déclaré qu'ils ne changeraient pas le texte d'eux-mêmes, mais les députés européens présents, en particulier la député française Michèle Rivasi, ont affirmé qu’ils se saisiraient du dossier pour faire changer la directive, devant le soulèvement populaire que nous avons causé.

Pour l’IPSN cela veut dire que nous devons continuer notre action auprès des députés européens pour qu’ils déposent des amendements destinés à améliorer le texte. 

Il faudra aussi agir au niveau national. L’administration française doit clarifier ses positions de façon urgente ; qu’elle dise comment il faut comprendre le texte et ce que 
les professionnels de la santé sont en droit ou non de faire.


Ce sera donc à l’IPSN d’exercer une vigilance constante sur ce que proposeront les députés européens, tout en maintenant une forte pression pour que nous obtenions un résultat tangible sur le terrain.

Enfin, je vous encourage, si vous ne l'avez pas encore fait, à vous abonner à la lettre d'information sur la santé naturelle de Jean-Marc Dupuis, qui fait un travail essentiel pour nous soutenir. C'est entièrement gratuit, et il explique comment traiter les maladies, y compris les plus graves, grâce aux nouveaux traitements naturels, validés par la recherche scientifique. Il vous suffit de d'aller sur la page suivante:

 

http://www.santenatureinnovation.fr/newsletter-gratuite

 

et d'entrer votre adresse courriel. Se tenir informé de ce que peut faire la médecine naturelle moderne est indispensable pour être efficace dans le combat que nous menons.

Bien à vous,
 
Augustin de Livois
Directeur


www.institut-protection-sante-naturelle.eu 

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle - 253 A Chaussée de Wavre - B-1050 BRUXELLES.

.


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 11:43

Information relayée

 

Conférence agriculture naturelle
et permaculture

 

JEUDI 8 SEPTEMBRE 2011

 

TEO ROSSI

 

Téo Rossi travail sur des concepts innovants d'agriculture naturelle, tels que la permaculture, la biodynamie et d'autres techniques en symbiose avec notre Terre. Avec beaucoup d’intuition mise au service de la pratique, et une solide formation personnelle, la création d’un premier jardin lui a permis de rassembler ces différentes approches pour obtenir et expérimenter une technique modulable qui préserve la vie du sol.

 

Echanges autour:

 

du sol, milieu vivant:


- Habitants du sol (champignons, bactéries, vers de terre...)

- Importance de la couverture du sol (rapport carbone azote, carton)

- Autofertilité du sol (association culturale, composte de surface, complexe argilo-humique...)

- Outils adaptés pour préserver la vie du sol. (imbiber les semences, enrober les semences, engrais vert, carton...)

 

- de l'implantation d'un écosystème viable dans le temps:


- Espace de culture (butte, planche...).

- Zone non perturbé (haies, agroforesterie, arbuste, habitat, plante médicinale.).

- Zone de fertilisation (consoude, ortie, fougère et prêle).

- Zone aquatique (mare).

- Gestion des chemins (tondeuse à lapins et à poules).

 


 A  LA SALLE COMMUNALE

DE ST AUBIN A 20H15

56420 PLUMELEC

 

PRIX DE L’ENTREE: 5 €uros

 

Contact Didier: O2 97 67 16 50 ou abcd4@aliceadsl.fr

 

 

Au sujet de la vie du sol, voir le film Voyage entre sol et Terre

de Claude et Lydia Bourguignon

..

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 14:42

Article relayé

 

Bien que ce que raconte le Docteur Bruno Darmon soit tout à fait tragique, cela ne manque pour autant pas, par endroits, d'un certain comique, de telle sorte que cela rappelle ce dystique du poète romantique Alfred de Musset parlant du "Misanthrope" de Molière: "Quelle mâle gaîté, si triste et si profonde, Que lorsqu'on vient d'en rire l'on devrait en pleurer!"

 

Ostéoporose: Diphosphonates, les médicaments qui empêchent ensuite de guérir toutes les maladies en enlevant des dents dévitalisées.


Quasiment tous les traitements de notre médecine moderne sont aussi des poisons avec des effets secondaires même si, paradoxalement, ils suppriment [NDLR: Ou, du moins, en font disparaître certains symtômes] des maladies.

 

Certes; parfois les maladies peuvent tuer, et; par conséquent; alors, faute de mieux; quand on ne sait rien faire d’autre, il est "préférable" d’empoisonner un peu l’organisme que de mourir. 

 

Les effets secondaires de nos médicaments-poisons sont toutefois largement sous-estimés et ils pourraient bien être , avec la dent dévitalisée, l'une des premières causes de l’apparition des maladies graves. Il faudrait donc toujours rechercher des solutions naturelles sans effets secondaires. Parmi ces poisons qu’on appelle médicaments, il en existe une catégorie particulièrement perverse comme vous allez le constater. Ces sont les médicaments de la classe des diphosphonates ou bisphosphonates.

 

Ce sont des médicaments utilisés aujourd’hui pour traiter l’ostéoporose, un mal qui n’est pas sans rapport avec le mal du siècle qui est le mal de dos. Car la douleur chronique du dos, souvent associée à une inflammation chronique, est toujours associée à une lente déminéralisation du squelette. Le mal de dos est lui même souvent associé à une maladie grave en préparation, car c’est dans le dos que se projettent les points d’acupuncture de commande des différents organes. Le mal de dos est donc loin d’être anodin.


L’os est un organe qui présente des manifestations de minéralisation et déminéralisation. Certaines cellules appelées ostéoblastes minéralisent l’os tandis que d’autres appelées ostéoclastes le déminéralisent. Des chimistes se sont aperçus que certaines molécules permettaient de supprimer quasiment la fonction ostéoclasique, donc d’éviter à l’os de se déminéraliser. On tue en fait plus ou moins les ostéoclastes. Ces molécules luttent ainsi contre l’ostéoporose dans la logique de toute la médecine moderne qui est d’inhiber une fonction, donc d’empoisonner l’organisme.

 

Il y a une dizaine d’années, ces molécules étaient présentées aux dentistes comme des médicaments miracles pour l’implantologie dentaire dans les cas où l’os est trop mou pour pouvoir y poser des implants. Mais depuis on en est revenu, car l'on s’est aperçu que ces médicaments, s’ils permettaient effectivement d’augmenter la densité osseuse, empêchaient aussi quasiment de poser des implants, car l’os se comportait alors comme un os mort. Il pouvait alors s’infecter gravement à la pose d’un implant.

 

Mais ce qui est aussi très problématique c’est qu’une simple extraction dentaire peut aussi entrainer la mort du patient qui aurait pris de tels médicaments. En effet, une infection osseuse terrible peut survenir à cause de l’os qui se nécrosera et cela se transformera en septicémie mortelle. On observait jadis cela après les traitements de cancers des mâchoires par irradiation qui provoquaient une ostéoradionécrose. Et bien, maintenant, depuis presque une dizaine d’années, nos bons pharmacologistes ont trouvé un médicament avec lequel on arrive à peu près au même résultat. On parle d’ailleurs de chimio ostéonécrose.


Le grand paradoxe diabolique, dans ce cas, c’est que la plupart des problèmes rhumatologiques et donc des problèmes de mal de dos et de déminéralisation proviennent des dents dévitalisées, comme la plupart des maladies graves en fait. Donc, pour les résoudre vraiment, il faudrait enlever des dents et mettre des dentiers. C’est ce que notamment un rhumatologue a observé pendant une quarantaine d’années, sur des milliers de patients, le Dr JG Thomas, aujourd’hui à la retraite, à Grasse.

 

Mais si le patient a pris l'un de ces médicaments diaboliques de la classe des diphosphonates, si l'on enlève la cause du problème, donc la dent dévitalisée, l'on prend carrément un risque mortel. Et cela même si le médicament a été arrêté depuis des mois ou des années, parfois.

 

Ce sont donc vraiment des médicaments qui empêchent de guérir toutes les maladies, le titre n’est pas une blague. Difficile de faire plus diabolique dans la catégorie des médicaments. Et pendant que les rhumatologues prescrivent de plus en plus ces médicaments-poisons, ne sachant rien faire d’autre, les dentistes dévitalisent de plus en plus de dents, incités à le faire par les remboursements pervers de la sécurité sociale.


Pour traiter l’ostéoporose il existe plusieurs substances naturelles pour se reminéraliser mais qui, bien sûr ne rentrent pas dans la logique pharmacologique moderne de remboursement par la sécurité sociale. C’est la prêle, des médicaments ayurvédiques à base de corail, l’algue lithothame, le jus de citron dans lequel a trempé de la coquille d’œuf, la poudre d’huitre POS ou de la nacre en solution, le silicium organique et la poudre de silice de Plocher, notamment.

 

Il existe aussi un aliment particulier qui ressemble d’ailleurs à de l’os, c’est le céleri-rave. On râpera le céleri rave très fin pour obtenir une bouillie, puis on y versera du jus de citron, que l’on laissera un peu agir, histoire de mobiliser les minéraux. Ensuite, on mélangera cette mixture avec de la crème fraiche par exemple, car sans graisse, on ne peut pas bien reminéraliser. On obtiendra ainsi une crème alimentaire très reminéralisante.


C’est en Lune croissante qu’il faudra de préférence se reminéraliser, donc le consommer, car c’est en Lune croissante que l’on se construit tandis qu’en Lune décroissante l'on se nettoie. C’est assez important d’en tenir compte notamment pour les plantes médicinales, car si on essaie trop de se minéraliser en Lune décroissante par exemple, l’excès de minéraux peut causer certains problèmes, des obstructions, des calculs, notamment.


La déminéralisation, avec le mal de dos, est un mal de plus en plus répandu dans notre civilisation occidentale. Huit Français sur dix ont mal au dos. Les infections osseuses autour des dents dévitalisées ont ne grande part de responsabilité dans cette problématique. La solution diphosphonate me semble vraiment être une fausse bonne idée, très dangereuse. Qui peut garantir qu’on ne devra jamais enlever une dent dans le futur?


Ces médicaments ont divers noms et se prennent debout avec un grand verre d’eau pour ne pas brûler l’œsophage, tellement ils sont acides. Parfois, les médecins disent à leurs patients que ce sont juste des vitamines pour renforcer leurs os. Selon certains témoignages que j’ai eu, même si ces médicaments arrêtent la perte de minéralisation de l’os, il n’est pas du tout sûr qu’ils rendent l’os plus solide, car l’os casserait alors comme du bois mort au moindre choc.


La solidité de l’os ne dépend pas que de son taux de minéralisation mais aussi de sa capacité à se déformer sans casser, ce que - parait-il -, les diphosphonates affecteraient. J’ai entendu des cas de personnes se cassant en plusieurs morceaux après une simple chute, alors qu’elles avaient pris de tels médicaments. S’il y a des médicaments soi-disant préventifs à éviter, je crois que ce sont bien ceux-là, mes chers amis [...].


Je parie que, dans quelques années, ces médicaments vont être l’objet d’un scandale pire que celui du Mediator.


Voici, maintenant, quelques petites anecdotes instructives pour la santé. Elles sont consécutives à des rencontres faites par hasard, mais qui, toutes, peuvent être vérifiées, par un journaliste par exemple, car les personnes citées peuvent toutes être retrouvées.


Dernièrement j’ai une voisine qui avait mal à une dent et on la lui a enlevée. Il n’y a avait pas d’autres solutions, parait-il, selon le dentiste. Elle est morte de septicémie peu de temps après, car elle était sous diphosphonate. Le mari, qui était, par ailleurs, infecte -  parait-il - avec sa femme, en veut au dentiste. Mais c’est au rhumatologue, à la limite, qu’il devrait en vouloir, car le dentiste n’a fait que lui abréger ses souffrances…… Que le monde est injuste parfois……!


En prenant le train, dernièrement, une dame à la limite de la retraite, s’assied à côté de moi. Nous parlons un peu durant le voyage. Elle a toujours travaillé pour l’hôpital public, dans les services hospitaliers des soins palliatifs plus précisément. C’est le service où les patients cancéreux en phase terminale arrivent pour y mourir, le plus souvent. Depuis trente ans elle voit l’évolution de la situation sur le terrain, au delà des chiffres qui nous font croire que grâce à la médecine moderne l'on vit de mieux en mieux. C’est surtout vrai, en fait, pour le corps médical.


Elle, ce qu’elle constate, c’est que de plus en plus de patients viennent mourir dans son service. Même si les patients demandent qu’on les laisse tranquilles, les médecins font tout pour les maintenir en vie parce qu’ils sont payés à l’acte. Eh oui, c’est souvent cela, aujourd’hui, dans la médecine, seul les actes donnent lieu à une rémunération. C’est vrai aussi à l’hôpital public. Il faut donc faire des actes. De plus en plus de patients jeunes arrivent dans son service alors qu’au début de sa carrière on n’y voyait plutôt des personnes âgées, me dit-elle. Elle constate que la souffrance tout comme la quantité de malades ne cessent d’augmenter dans les hôpitaux et cela même si l'on ne cesse de construire des hôpitaux. Tous les services hospitaliers sont de plus en plus débordés, on se sait plus quoi faire des malades et des grabataires. Même les maisons de retraites sont débordées de grabataires, elles ont de plus en plus de mal à trouver du personnel.


Une connaissance, aujourd’hui à la retraite, travailla jadis dans la première entreprise qui fournissait en médicaments les pharmacie du département des Alpes-Maritimes. Il a vu la progression phénoménale de la consommation des médicaments durant ces cinquante dernières années. Quand je lui demande d’évaluer un peu par combien a été multipliée la consommation de médicaments dans le département ces cinquante dernières années, compte tenu que d’autres entreprises équivalentes ont dû se développer pour fournir la demande de plus en plus importante, il évalue que la consommation a du être multipliée par mille en un demi-siècle. Il exagère peut-être un peu, je crois. Je constate aussi que, dans notre société, aujourd’hui, rares sont les personnes qui ne prennent pas de traitement médical après cinquante ans. Les Français sont champions toutes catégories de la prise de médicaments. De plus de plus de jeunes aussi prennent régulièrement des médicaments. Ils ne se rendent pas compte qu’ils se droguent, ils croient se soigner. Ils feraient mieux, quand ils sont malades, de se coucher et de jeûner, s’ils ne savent rien faire d’autre. Ils pourraient aussi boire de l’eau chaude avec du citron ou faire une infusion avec des herbes de Provence. C’est simple mais efficace.


En me promenant vers le port de Nice je découvre une boutique que je ne connaissais pas. C’est une boutique qui vend des huiles essentielles et des hydrolats de plantes, principalement. Le propriétaire travaillait jadis dans un grand laboratoire de produits pharmaceutiques et était chargé des études sur l’efficacité et les effets secondaires des médicaments. On lui demandait systématiquement de truquer les études pour que les chiffres conviennent au laboratoire. Une pratique généralisée dans tous les grands laboratoires, m’a-t-il dit. C’est l'une des raisons pour lesquelles il a démissionné pour se tourner vers la médecine des plantes. Il me parle d’un groupe d’infirmières d’un l’hôpital de Nice qui viennent se fournir régulièrement chez lui. Elles voient bien ce que produit la consommation de médicaments allopathiques sur les patients et elle ne veulent pas y toucher, si ce n’est pour les donner aux patients.


Les deux dernières herboristeries de Cannes ont fermé, ces dernières années, car les herboristes étaient très vielles et comme le diplôme d’herboristerie n’est pas reconnu en France, personne n’a pu reprendre les affaires. De moins en moins de personnes ont le réflexe de prendre des plantes médicinales, qui, elles, n’auront pas d’effets secondaires, c’est-à-dire qui ne provoqueront pas une maladie plus grave que celle sensée être soignée comme le font quasiment tous les médicaments modernes.


Une connaissance venant passer ses vacances sur Nice est propriétaire d’un laboratoire d’analyses médicales dans une petite ville du Centre-Est de la France, le trou du cul de la France comme il dit. Beaucoup de patients ont la C.M.U. et passent leur temps chez les médecins et dans son laboratoire pour faire et refaire inlassablement des analyses. Pour lui, comme tout est gratuit pour eux, ça les occupe, me dit-il. Ce genre de comportement ruine la sécurité sociale et notre pays mais assure son enrichissement personnel. Comme à tous les membres du corps médical que je rencontre, je lui ai demandé si cela l’intéressait de comprendre pourquoi les dents dévitalisées pourraient bien être la principale cause des maladies et mal-être de tous ses patients. Mais lui aussi, comme tous les autres, il s’en fout royalement. Pourquoi chercher quelque chose qui à terme ne pourrait éventuellement conduire qu’à diminuer ses revenus?


La fille de mon beau-père est pharmacienne et son mari tient un laboratoire d’analyses médicales. Le mari gagne tellement d’argent qu’elle a arrêté de travailler pour faire de l’humanitaire. Elle ouvre des pharmacies dans les pays en voie de développement pour y faire acheminer ensuite des médicaments chimiques. Il faut bien que les pauvres aussi soient empoisonnés, sinon ce ne serait pas juste… Il est très fier de sa fille qui, elle même, pense faire beaucoup de bien. Elle fait notamment la promotion de campagne de vaccination. Lui-même était un sportif, très robuste et en très bonne santé, avec un cœur en excellent état. Un jour, il a cassé sa tirelire pour se faire mettre des implants dentaires en titane en prenant - comme le lui avait conseillé son dentiste - des anti-inflammatoires après l’intervention, pour être sûr de ne pas avoir de problème. Depuis, il a des problèmes cardiaques et il doit prendre sans cesse des anti-coagulants avec parfois des hémorragies internes assez problématiques. Mais c’est le hasard, parait-il, car, comme c’est un ancien prof de fac, tout ce qui n’est pas validé par l’université n’a pas de valeur.


Ma grand-mère à eu cent deux ans cet été, c’est la doyenne de sa maison de retraite. C’est elle qui m’a élevé et c’est la seule personne a qui j’ai enlevé toutes ses dents mortes, sans même le lui demander. Comme elles ne lui faisaient pas mal - je la connais -, elle n’aurait pas voulu. Comme c’était des bouts de racines qui trainaient dans la mâchoire, elle ne s’en est même pas aperçu.. Elle râlait un peu lors de l’opération, car elle trouvait que ça faisait long pour enlever juste une petite racine, mais je suis arrivé à le faire quand même. On dit bien menteur comme un arracheur de dents, ce n’est pas pour rien. C’est la personne qui mange le plus mal que je connaisse. Elle mange du pain de mie blanc en sachet avec du pâté en boite puis du fromage et de la confiture au sucre blanc. Jadis, elle se vaccinait même tous les hivers contre la grippe. Mais, quand elle était jeune, elle n’a pas été vaccinée, et n’a jamais eu de dents dévitalisées, c’est vrai. Malgré tout ça, elle n’est quasiment jamais malade. A chaque fois qu’elle a un petit souci de santé, elle appelle le médecin allopathe et avale tous ses médicaments chimiques sans hésiter. Il y a trois ans, elle a fait un tour à l’hôpital pour un petit mal de ventre que son médecin allopathe n’arrivait pas à résoudre. Les médecins lui ont donné des anxiolytiques car ils ont estimé que c’était dû à une peur de mourir. Elle est ressortie de l’hôpital sans mal de ventre mais sur un fauteuil roulant. Selon le kinésithérapeute qui venait la voir ensuite et avec qui j’ai discuté, c’est assez courant m’a-t-il dit. Les personnes âgées rentrent en marchant à l’hôpital pour un petit bobo et en ressortent guéries mais sur un fauteuil roulant. Ah c’est la science…


En prime elle avait aussi perdu toute sa mémoire, elle ne me reconnaissait même plus. Je lui ai alors fait un nouveau dentier en faisant insérer par mon prothésiste des cristaux de cristal de Roche dans toutes les dents. Elle a vite retrouvé toute sa mémoire. Un jour, elle l’a re-perdu et je me suis aperçu que ma mère lui avait remis son ancien dentier, car le nouveau lui faisait mal. J’ai alors retouché le nouveau dentier pour qu’il ne fasse plus mal et il lui a été remis. Elle a retrouvé, à nouveau, la mémoire. Même ma fille l’a nettement constaté. Comme nul n’est prophète en son pays, je ne suis arrivé à convaincre personne de ma famille de la nécessité de faire enlever leurs dents dévitalisées et ils sont tous malades de quelques chose, à part la grand mère qui pourrait bien tous les enterrer et qui s’étonne d’ailleurs qu’ils soient tous un peu malades de quelque chose.


La femme de ménage de ma mère est originaire des Comores. Elle y retourne de temps en temps. En discutant avec elle elle s’étonne toujours de voir autant de personnes âgées grabataires en France, tandis que, dans son pays, elles lui semblent toutes en forme et ne connaissent pas les fauteuils roulants. Il faut dire qu’il n’y a pas de sécurité sociale et de remboursement de médicaments aux Comores, et encore moins de dentistes qui dévitalisent les dents. Une autre aide-soignante portugaise m’a dit à peu près la même chose pour le Portugal. Il paraît qu’en France, on a la meilleure médecine du monde, enfin c’est ce que j’entends souvent dire de nos médecins…


La clinique Paracelsius se trouve dans une petite région de Suisse où les personnes sont les moins malades de toute la Suisse, chiffres à l’appui consultables sur sante-dents.com. Le Dr Rau, le directeur de la clinique Paracelsius, connue pour ses guérisons assez exceptionnelles m’a avoué discrètement que tout ce qu’ils font dans sa clinique serait négligeables face aux pathologies graves si on n’enlevait pas aussi les dents dévitalisées des patients. C’est aussi ce que m’avait dit le Dr J.G. Thomas de Grasse, acupuncteur aujourd’hui à la retraite, lui aussi connu pour ses guérison exceptionnelles dans le sud de la France.


Un ostéopathe des Bouches-du-Rhône, que j’ai rencontré lors d’un stage avec Hulda Clark, a subi une quinzaine d’injections dans ses trois dents dévitalisées enlevées, pour traiter les mémoires toxiques osseuses. C’est une technique pas encore vraiment connue en France, il faut déjà commencer par enlever les dents dévitalisées. Il m’a dit qu’il estime que cela lui a fait autant de bien que d’enlever ses dents dévitalisées.


Sept ans déjà que le Conseil de l’Ordre m’a interdit d’exercer pour avoir informé des patients qu’il serait bien pour leur santé d’enlever leurs dents dévitalisées. Je suis le premier dans ce cas en Europe dans le pays le plus malade d’Europe et celui qui possède aussi le plus de dents dévitalisées d’Europe, comme par hasard. Je n’ai reçu aucun soutien de l’université dentaire de Nice, dont j’ai contacté notamment les quatre derniers doyens, ni de tous les médecins que j’ai contacté, et encore moins de la justice qui aurait bien voulu m’envoyer aussi en prison pour la même raison en me faisant passer pour un fou qui mutile les patients. Mais bon, j’y ai échappé de justesse. Les quelques dentistes de la région qui faisaient de même ont tous été convoqués par le Conseil de l’Ordre des Alpes Maritimes qui leur a fait des menaces de subir le même sort que moi s’ils continuaient à enlever les dents dévitalisées de leurs patients pour «soi-disant» leur redonner la santé. Alors, aujourd’hui, ils refusent d’enlever les dents dévitalisées. Difficile d’accepter de perdre un métier où on gagne cinq à dix mille euros par mois pour guérir quelques patients.


J’ai croisé dernièrement dans les rues de Nice le Président du Conseil de l’ordre qui avait organisé mon interdiction d’exercer et qui soutient toute la persécution de cette idée. Il rigolait de tout cela. Je lui ai demandé s’il croyait en Dieu et au karma, car il risquerait d’avoir quelques conséquences fâcheuses selon moi à ce qu’il a fait et qui empêche des centaines de personnes d’accéder à la santé. Il a répondu que tout cela n’était que des bêtises pour lui, et d’ailleurs il n’y a aucun Dieu pour lui, puisque nous descendons du singe, disent les scientifiques.


Je discutais dernièrement avec un ami ami dentiste qui m’avouait que les derniers remboursements des inlays core (les pivots en langage courant), mieux remboursés encore que les couronnes, étaient une incitation terrible de la sécurité sociale à dévitaliser les dents. La couronne sur dent dévitalisée avec un inlay core est l’acte le plus rentable, et de loin, de toute la dentisterie, hormis les implants. Cela fait que ces dernières années, les dentistes n’ont jamais autant dévitalisé de dents. Mais personne ne fait le lien avec l’augmentation importante de toutes les maladies graves, du mal de dos aux cancers. Personne ne veut y croire, personne ne prend même le temps de vérifier si la plus grande cause de toute cette souffrance ne serait pas tout simplement, comme je le crie depuis des années, ces seuls organes morts que notre civilisation a accepté d’introduire dans les organismes vivants.


J’ai guéri des centaines de patients que personne ne pouvait guérir juste en enlevant leurs dents dévitalisées. Pour être plus crédible, j’en ai même filmé une centaine que j’ai mis sur internet sur www.sante-dents.com. Mais peu de gens s’y intéressent vraiment. Les malades sont en attente de la découverte du médicament miracle, qui n’arrivera jamais. Alors la maladie ruine notre civilisation qui devient une civilisation de malades, qui ne peut logiquement avoir qu’une économie malade. Les enfants naissent avec diverses maladies génétiques et notamment avec les dents tordues, car leurs parents avaient des dents dévitalisées. Le seul secteur économique qui est en pleine expansion en France est l’aide aux personnes dépendantes.. Tant que la sécurité sociale peut payer, ça en occupe certains…


Toutes ces histoires de dents dévitalisées, de chemtrails, de vaccins, de gaz de shiste, de médicaments-poisons, sont graves, certes, mais si, un jour, une centrale nucléaire venait à exploser, ce serait bien pire que tout encore, à part une bombe atomique évidemment. C’est une terrible vérité que l’on refuse pourtant de voir, comme bien d’autres. Alors en France particulièrement on continue à construire des centrales nucléaires alors qu’il faudrait pourtant toutes les arrêter immédiatement, sinon environ trente millions de Français pourraient bientôt mourir à cause de cela m’a encore dit la petite voix, histoire de mieux comprendre qu’il ne faut pas jouer à séparer les atomes, un peu comme il ne faut pas jouer à séparer le nerf de la dent, car «Tu ne sépareras pas ce que Dieu a uni», nous avait-il été dit dans la Bible.


J’ai découvert une nouvelle thérapie. Elle est tout à fait dans l’esprit de la voie de la vérité. Tous les jours, je me répète que je suis un imbécile. Vous devriez essayer, ça à l’air de marcher sur moi, j’ai l’impression que, chaque jour, je le suis un peu moins. Je crois que tous les Français devraient l’appliquer, au lieu, notamment, de penser qu’on a la meilleure médecine du monde, les meilleures centrales nucléaires du monde et d’autres conneries dans le même genre. La solution à notre connerie nationale serait certainement de commencer à la reconnaître.


Bruno Darmon, Docteur en chirurgie dentaire: drbrunodarmon@yahoo.fr.

 

Source: http://dent.devitalisee.free.fr/?p=138.

 

A noter que le Docteur Bruno Darmon sera présent comme conférencier au Colloque Vivre sa Santé au Naturel du 11/11/11 en Bretagne.

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 13:49

L'astragale

 

L’astragale (Astragalus membranaceus)

 

Plante, de la famille des légumineuses, pousse au nord de la Chine, de 1 500 à 3 000 m d’altitude. Son habitat préféré est le bord des forêts car elle aime le soleil et un climat sec. On utilise les rhizomes avec les radicelles.


Mentionnée il y a plus de 2000 ans dans le «Shen Nong Ben Eao Jing» comme tonique supérieur et dans la thérapie «Fu Zhen», cette plante de saveur douce est utilisée en médecine traditionnelle chinoise pour tonifier les méridiens de la rate et du poumon. De nombreuses prescriptions chinoises incluent l’astragale dans leurs formules. Avec le ginseng, c’est la plante la plus utilisée pour stimuler l’énergie et renforcer les défenses naturelles du corps.


Les ingrédients actifs: saponines, polysaccharides


Action:


Système immunitaire: augmente la formation des anticorps, en particulier les IgA et IgG dans la muqueuse nasale des personnes sensibles aux refroidissements.


Système cardiovasculaire :abaisse la pression sanguine et améliore la microcirculation.


Foie : hépatoprotectrice, prévient la perte de glycogène hépatique.


Sur le contrôle de la glycémie :diminue le taux de sucre dans le sang mais sans effet hypoglycémique préjudiciable.


Sur la respiration cellulaire :améliore la tolérance des cellules à l’anoxie, inhibe la croissance des cellules tumorales.


Sur les glandes surrénales :favorise leur bon fonctionnement et s’oppose aux états de fatigue chronique, L’astragale fait partie des plantes adaptogènes qui rééquilibrent le système d’adaptation au stress de l’organisme, tout comme le ginseng, l’éleuthérocoque, l’ashwagandha, le maïtaké ou le schizandra.


Recommandations:


Fatigue chronique avec manque de résistance à l’effort, transpiration excessive avec asthénie, convalescence.


Infections chroniques, boutons avec suppuration.


Mauvaise résistance au froid avec tendance aux refroidissements, faiblesse pulmonaire surtout pendant la période hivernale.


Effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie.


État de stress.


Asthme bronchique, allergies saisonnières.


Insuffisance hépatique.

 

Les polysaccharides de l'astragale ont aussi un effet positif sur le réveil des cellules souches, qui ont la faculté de réparer les organes endommagés.

.


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 08:09

Zapping d'un nouveau genre...

 

Pour le Zapping il y a deux méthodes:

 

1) Soit le bon vieux Zapper de Hulda Clark (même si ce n'est pas {encore} reconnu par la science officielle, il paraît que c'est formidable pour faire disparaître de nombreuses douleurs mais aussi et surtout pour éliminer les parasites!)

 

2) Soit la " Railway Therapy ": cliquer ICI.

 

 

La deuxième méthode est a priori pas chère, vu qu'il n'y aurait rien à payer! Sauf, peut-être, l'amende pour séjour illégal sur les rails! Auquel cas, une fausse économie! Et puis surtout, comme le souligne l'employé de la compagnie des chemins de fer dans le reportage, c'est extrêmement dangereux! Et si après, il faut payer pour les funérailles, ce n'est pas, non plus, un cadeau!


Donc, principalement pour cette raison (il faudrait aussi vérifier que la ou les fréquences administrées sont bénéfiques et que l'intensité est adéquate), nous n'irons donc pas jusqu'à recommander la "thérapie électrique par les rails" (s'il n'y avait pas aussi des trains sur les rails, c'est peut-être bénéfique; les usagers ont l'air satisfait!), mais le zapping en sécurité sur son canapé reste une valeur sûre...

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 14:29

 

A la Découverte de la Shungite

.

 

Qu’est-ce que la shungite?

 

C’est l’un des minerais les plus anciens de la Terre, vieux de plus de deux milliards d’années. La composition moléculaire de son carbone faite de fullerènes naturels rend cette roche unique dans le monde minéral. Son nom vient de Shunga, nom du village où la pierre aurait été découverte la première fois. En Russie, elle est aussi nommée Aspid, d’autres parle d’elle comme la «pierre de vie» ou la «pierre de guérison».

 

A quoi ressemble la shungite?

 

Communément, la shungite a une couleur d’un noir mat et velouté. Très souvent, des veines blanches de quartz et dorées de chalcopyrite sont apparentes.

 

Où trouve-t-on des gisements de shungite?

 

Le gisement le plus important découvert dans le monde se situe dans le sud de la république de Carélie, en Russie, région attenante à la Finlande. Il existerait des traces de shungite en Autriche, en Inde et en Afrique.

 

Quelle est l’origine de la shungite?

 

Présente dans la croûte terrestre, plusieurs hypothèses quant à son origine sont proposées:

 

- Sa formation pourrait être due à la sédimentation de micro-organismes primitifs vivant dans une baie peu profonde d’un ancien océan.

 

- Elle serait les restes d’une météorite venant des débris de la planète Phaeton (planète hypothétique ayant orbitée entre Mars et Jupiter et maintenant détruite). Cette planète est aussi appelée Mallona.

 

- Elle pourrait être issue de roches volcaniques (elles ont les mêmes caractéristiques de forme et de structure).

 

Quelle est la composition de la shungite?

 

Sa composition n’a pas encore été entièrement élucidée, des recherches sont toujours en cours. Il est établi qu’elle contient pratiquement tous les éléments du tableau de Mendeleïev. Mais elle n’est pas radioactive et ne contient pas de métaux lourds.

 

Les données connues, en fonction du résultat d'une analyse commandée par la direction de Minerales do Brasil, sont:

.

- Carbone: de 20 à 95 %
- Silicium: de 5 à 60 %
- Aluminium: jusqu'à 4 %
- Fer: moins de 3,5 %
- Magnésium: jusqu'à 3,5 %
- Potassium: jusqu'à 12 %
- Soufre: jusqu'à 1,2 %
- Calcium: jusqu'à 0,58 %
- Phosphore: jusqu'à 0,34 %
- Et beaucoup d’autres micro- et macro-éléments.

.

A ce sujet il faut souligner une polémique. Certains ont, en effet, déclaré que l'Eau de Shungite n'était pas recommandable à cause de la présence d'aluminium et de soufre dans la shungite.

.

La question doit donc être examinée. A ces critiques contre la shungite les partisans de la shungite répondent, en substance, ce qui suit:

 

L'aluminium que contient la shungite est, bien sûr, un aluminium naturel, et, qui plus est, est l'un des principaux constituants de la croute terrestre. C’est le troisième élément le plus abondant dans la croûte terrestre (8 % de la masse) après l'oxygène et le silicium.

Cet aluminium naturel, qui est aussi l'un des principaux composant de l'argile thérapeutique avec le zinc et la silice, est un nutriment et un remède sans pareil notamment dans les cas d'atonie cérébrale, de troubles nerveux et ceux du sommeil.

La couverture des besoins quotidiens en aluminium est assurée par une alimentation équilibrée ou par supplémentation. Nombre d'aliments contiennent de l'aluminium (coquillages, végétaux, etc..), mais,
pour notre bien être et notre santé, l'on trouve les teneurs les plus interessantes dans les algues, la levure alimentaire et la pomme.

En revanche, la cuisson des aliments dans des récipients et casseroles en aluminium traité de manière industrielle (ce processus de fabrication industrielle artificiel n'est donc pas bio-compatible) libère cet élément en grandes quantités dans les fluides et les tissus corps et devient difficile à éliminer. Ce type d'aluminium non naturel est, en effet, reconnu pour ses effets neurotoxiques.


L'aluminium naturel contenu dans la shungite, l'argile et certains aliments ne représente donc pas de danger pour la santé présente ou future au contraire. Il en va de même avec les nano-particules ou les éléments mono-atomiques. En effet, ceux-ci, dans leur état naturel, stimulent l'immunité, la santé du corps de l'âme et de l'espritn alors que ces même éléments artificiels sont sources de maladies dégénératives et de mort.
Sur le forum "Le pouvoir des pierres" les auteurs parlent de l'aspect "dangereux" de la shungite puisque (sic) "elle contient, entre autres éléments toxiques,l'aluminium et le souffre, d'autant plus que la pierre est friable". Il n'y a pas plus "friable" que l'argile que l'on utilise pour la confection du lait d'argile, puisqu'il est en poudre... Et le lait d'argile, au contraire, est efficace aussi bien pour se détoxiner que pour se détoxiquer...

Pour le soufre il en va de même. Particulièrement présent dans les graines germées, il est indispensable au transport de l’oxygène dans les cellules, le soufre est normalement disponible dans notre alimentation quotidienne. Depuis un demi-siècle, les pesticides et le raffinage des aliments ont pratiquement éliminé toute trace de soufre de notre nourriture. La carence ainsi créée pourrait être à l’origine de bon nombre de pathologies modernes. Le souffre naturel récemment redécouvert et qui porte le nom de MSM (Méthyl-Sulfonyl-Méthane) [à ne pas confondre avec le MMS!], que l'on trouve dans nombre de produits diététiques est bon notamment pour: la peau, l'hypertension, le cholestérol, la protection des infections, les maladies digestives, le diabète, les parasites, la dépression, la recoloration des cheveux gris, les glaucomes, les gencives, les migraines, la régénération du foie après hépatite C, etc…

Y a-t-il vraiment des fullerènes dans la shungite?
.
Là aussi existe une polémique. Alors que les marchands de shungite évoquent généralement la présence de fullerènes (nano-carbone) dans leur shungite, certains dénigreurs affirment qu'il n'y en aurait pas ou peu ou pas souvent. Sur la composition et la présence de fullerènes, il existe, en effet, de nombreux gisements de shungite en Russie - et notamment sur les bord de la Mer Noire - qui ne bénéficient pas de la même composition de celle que l'on peut trouver en Carélie. Le monde scientifique est, là-dessus, partagé; il faut dire que les enjeux économiques ne sont pas négilgeabes... Il est donc important de vérifier que la sunghite que l'on achète vient bien de Carélie.

Les connaissances et l'utilisation de la shungite en Russie remonte à plusieurs siècles, ses bienfaits recensés et transmis de génération en génération, comme par hasard, recoupent les bienfaits générés par la majorité des composants jugés dangeureux par certains comme le nano-carbone, l'aluminium ou le souffre. En dernier ressort, c'est, comme toujours, à chacun de faire ses recherches, d'écouter son ressenti et de suivre sa propre intuition.

La shungite serait-elle radio-active?

La shungite n'est pas radio-active. Les mesures au compteur Geiger montrent même une légère réduction de la radioactivité ambiante. Voir la vidéo suivante:

.

.
Shungite cristallisée
.
D'après certains tests et aussi en fonction de ressentis subjectifs,  la shungite cristallisée possèderait des qualités énergétiques et de résonances décuplés par rapport à la shungite dite "classique".

Ces capacités particulières en plus de celles de la shungite qui sont plus connues, lui permet d'entrer en résonance avec certaines couches internes de la Terre, qu'il faut pouvoir gérer d'un point de vue intérieur. En effet, surtout en Occident nous ne sommes pas habitué à "composer" et intégrer certaines composantes des profondeurs qui sont en résonance actives avec nos propres profondeurs subconscientes et inconscientes. Ces couches sont en correspondance et en résonance avec les zones sombres de notre être.

Ces zones instinctives dynamiques porteuses de nos peurs, haines, pulsions ou encore fantasmes, sont rarement abordées et expérimentées  par l'être humain occidental. ces zones sont aussi en rapport avec les forces naturelles parmi les plus puissantes de la Nature (éruptions volcaniques, tremblements de terre, raz de marée etc.). Cette pierre doit donc être nettoyée souvent en fonction de la puissance des forces avec lesquelles elle a été mis en contact de manière subjective ou naturelle.

Elle n'est pas forcément à utiliser par tout le monde. Il ne s'agit pas là d'une pierre d'agrément, mais d'une pierre de travail intérieur ou spirituel qui nous interpelle en permanence sur l'ouverture et la qualité de rayonnement de cette partie fondamentale de l'Être que l'on appelle le Cœur.

Quelles sont les propriétés de la shungite?


Les données ci-dessous sont issues des recherches scientifiques russes menées, depuis les années soixante, dans le but de valider les propriétés de la shungite sur la santé humaine (Académie des sciences médicales de l’Ukraine, colloque de Petrozavodsk octobre 2006, et différents sanatoriums). Les scientifiques ont déclaré unanimement que ce minerai a des propriétés extraordinaires. Elle agit en fonction des besoins de chacun et en résonnance avec les personnes en présence. Pierre fortement yin, elle favorise la mise à la terre, permet de rééquilibrer le chakra racine et de réaligner les différents corps énergétiques. Elle concentre et reconstitue toue chose saine pour un être humain, absorbe et dissout toute chose qui fait courir un risque aux personnes et aux êtres vivants.

.

Certains parlent d’elle comme d’une pierre «intelligente», qui stimule notre propre organisme et réactive notre intelligence cellulaire.

 

Voici les propriétés actuellement décrites de la shungite:

 

- Densité : 2,1-2,4 g/cm3.

- Porosité: plus de 5 %.

- Résistance à la pression: 1000-1200 Kt/cm3.

- Conductibilité du courant électrique : 1/1 500 ohm/m.

- Coefficient de conduction de la chaleur: 5 Watt/m2 oК.

- Développement de la surface intérieure des couches: plus de 20 m2/g.

- Activité importante d’adsorption (fixation superficielle des molécules d'un gaz ou d'un liquide) de substance organique ou inorganique.

- Les particules de shungite, indépendamment de leur taille, ont des qualités bipolaires. Elles ont donc une grande adhérence et peuvent être facilement mélangées avec d’autres substances.

- Elle possède de très puissantes propriétés bactéricides.

- Elle structure l’eau et lui transmet des propriétés guérisseuses.

 

Quels sont les usages connus de la shungite?


Elle peut être utilisée sous diverses formes:


- Neutralisation des ondes électromagnétiques. Ses propriétés d’adsorption s’étendent sur plusieurs couches électroniques. Elle représente, par conséquent, un bouclier parfait contre les radiations géopathologiques et les ondes électromagnétiques (téléphonie mobile, ordinateur, wifi…).


- Elle peut être portée sur soi et favorise l’ancrage à la Terre, la Protection, le rétablissement de la tension artérielle, du flux d’énergie vitale, et aide à recharger et maintenir la vitalité du corps humain.


- Associée à de l’eau, elle créée une solution colloïdale de fullerènes hydratés. Au contact de la shungite, l’eau est nettoyée, purifiée et dynamisée. Cette eau de shungite apporte à l’individu un équilibre et un mieux être dans de nombreuses situations. La condition générale s’améliore, la pression nerveuse disparaît, l’apport d’énergie et de vitalité est immédiat. Elle est recommandée pour soutenir et soulager l’organisme dans de nombreuses maladies (maux de tête, rhumatisme, problème de l’appareil respiratoire, digestif…).

 

.

Quelques faits historiques et anecdotes contemporaines


L’eau du lac Onega, en Russie, est d’une étonnante pureté. C’est le résultat de milliers d’années d’interaction de l’eau et de la shungite.

 

Au dix-huitième siècle, l’empereur Pierre 1er buvait régulièrement de l’eau de shungite, il est dit que cela lui conféra une puissance légendaire. Durant la guerre l’opposant aux Suédois, il ordonna que dans chaque pot d’eau de ces soldats fût mis une pierre de shungite, son armée fut ainsi protégée des effets sanitaires néfastes de l’été.

 

Conscient des qualités de ce minerai, il créa la première station thermale de Russie. Cette eau appelée «Eau Martiale» en l’honneur du dieu de la guerre Mars, étaient surtout proposée en cure pour les soldats et les blessés.

 

La célèbre cathédrale russe Isaac de Saint Petersburg est entourée sur tout son périmètre par une plinthe de shungite de vingt-cinq centimètres de haut.

 

Les militaires russes utilisent la pierre pour protéger les bunkers de contrôle stratégique contre les impulsions électromagnétiques qui pourraient endommager leurs appareils électroniques.


Des chambres de shungite sont construites depuis 1996. Ces pièces ont leurs murs, plancher et plafond fabriqués en béton associé à du sable de shungite. Elles sont utilisées dans certaines thérapies de maladie mentale et parfois en soutien à des chocs psychologiques comme lors de la prise d’otages de l’école de Beslan en 2004.

 

La shungite et vous


La pierre de shungite est disponible sous différentes formes:

 

- Pour purifier et dynamiser l’eau: pierres concassées de shungite.

 

- A porter sur soi: pendentif, boucles d’oreilles, pierre roulée de petite taille, ceinture, genouillère, coussin ou intégrée dans des orgonites et palets Vitalité comme le palet protection personnelle/aura.

 

- Pour la maison et le jardin: pierre roulée de différentes dimensions, sphère de trois à quinze centimètres de diamètre, plaque carrée polie, pastille adhésive pour le téléphone, rondelle aimantée pour l’électroménager…

 

Ell est aussi intégrée dans différentes fabrications, certaines spécialement créées pour les espaces à forte présence d’ondes électromagnétiques (cône EM, palets EM…).

 

Remarque: Pour les personnes très intéressées par le sujet il y a aussi une vidéo à voir en bas de l'article, sur la page originale ci-dessous:

 

 

Source: http://www.lasantenaturelle.net/88/la-sante-naturelle.html


.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 19:11

Eau légèrement acide
ou eau alcaline?

 

Cascade-Saut-de-l-Ange.png

 

La question de l'eau à boire reste délicate et controversée, notamment la question de savoir s'il faut boire acide (pH <7) ou alcalin (pH >7).


Le PRAL et le pH

 

Récemment sont apparus en Occident de nouveaux appareils prétendant neutraliser l’acidité du corps par une eau ionisée négativement (présence d’électrons) et très basique, c’est-à-dire dont le pH est élevé.


Leurs promoteurs confondent, en fait, souvent, le pH et l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) de l'eau, ou encore son caractère basique ou bien alcalinisant, ce qui n’a été relevé par aucun médecin ou physiologiste à ce jour, tant le mépris pour l’eau, un vecteur si simple et si universel, est grand! La connaissance de l’eau ne fait malheureusement pas partie des connaissances de base enseignées dans les écoles de médecine.


Il y a donc une différence entre acide et acidifiant, de même qu'entre alcalin et alcalinisant. Bien que cela puisse, bien sûr, aussi être le cas, tout ce qui est acide n'est pas automatiquement acidifiant. Tout ce qui est alcalin n'est pas automatiquement alcalinisant. Et inversement.

Qu'est ce que l'Indice PRAL?

Tous les aliments que l’on mange donnent naissance, dans le sang et dans le liquide extra-cellulaire, à des acides et des bases. Les aliments dits acidifiants ou «producteurs d’acides» (céréales, viande, poisson, œufs, laitages...) génèrent plus d’acides que de bases. Les aliments dits basifiants ou alcalinisants (fruits, légumes) génèrent plus de bases que d'acides. Certains aliments sont donc «acidifiants» et d'autres «alcalinisants».


L'Indice PRAL (Potential Renal Acid Load) se mesure en milli-équivalents (mEq): Il mesure la charge acide de l’urine - et donc de l’organisme - grâce à la quantité de minéraux acides et de minéraux basiques apportée par 100 grammes d’aliments en tenant compte du coefficient d’absorption intestinale.


L’Indice PRAL additionne les minéraux acides et soustrait les minéraux basiques.


L'Indice PRAL permet de classer les aliments en deux catégories bien distinctes:


- Si le nombre obtenu est positif (supérieur à zéro), l’aliment est considéré comme acidifiant.

 

- S’il est négatif, l’aliment est considéré comme alcalinisant.

 

- La valeur «zéro» signifie la neutralité.

Pourquoi privilégier des aliments à indice PRAL négatif?

Pour bien fonctionner, notre organisme doit se situer dans une zone de pH équilibré, ni trop bas - c’est-à-dire acide, ni trop élevé - c’est-à-dire basique.


Si vous consommez plus de minéraux acidifiants que de minéraux basifiants, l’indice PRAL est alors supérieur à zéro: votre alimentation est, pour vous, globalement acidifiante. Dans le cas contraire, l’indice PRAL est négatif: votre alimentation est alcalinisante ou basifiante.


Si vous êtes trop acide - ce qui est généralement le cas avec notre alimentation dite "moderne" -, vous souffrez d’un déséquilibre appelé acidose chronique, qui tend à «dissoudre» les os par élimination du contenu minéral osseux, mais, en plus, elle fait aussi fondre les muscles et abîme les reins (lesquels ont, du coup, "trop de travail").


Il est donc fondamental de veiller à ce que la nourriture ingérée ne soit pas acidifiante, et, bien sûr, l'eau bue joue aussi un rôle important pour cela!


Notre pH sanguin, lui, est constant et possède - avec une échelle allant de 0 à 14 – une valeur de 7,4 unités! Par contre, nous ingérons ou bien nous fabriquons tous les jours beaucoup d’acides! Ce qui devrait constamment tirer le pH du sang et des tissus vers le bas … mais nous avons un système très efficace de lutte contre les acides, nommé système-tampon, qui implique les ions bicarbonates, liés eux-mêmes dans le corps au calcium, au magnésium, ou encore au potassium ou au sodium. Ces minéraux sont stockés dans les os.


En cas de stress répété, ou bien si nous consommons trop de viandes, de céréales, de sucres et d’excitants comme le café, nous nous acidifions et ces acides néo-formés ou bien apportés se stockent dans notre tissu conjonctif; le corps mobilise alors ses bicarbonates pour neutraliser ces acides; ceux-ci sont prélevés dans l’os, ce qui libère des minéraux dans le sang: ainsi calcium et magnésium se retrouvent, pour finir, dans les urines et, malheureusement, sont ainsi éliminés! Et donc perdus pour le corps.


Pour compenser ces pertes en précieux minéraux, il s’agit de manger abondamment des fruits et surtout des légumes, lesquels sont riches en minéraux, calcium, magnésium, sodium ou potassium, mais aussi fer et tous les oligo-éléments.


Si l’on veut compenser les acides produits par le corps dans le sang et les tissus par une eau particulière, il faut le faire avec une eau riche en bicarbonates! C’est le taux de bicarbonates dans l’eau qui est important pour neutraliser les acides, pas son pH élevé; par exemple, une eau comme la Vichy St-Yorre est riche en bicarbonates, mais son pH est acide (il est inférieur à 7 et est égal à 6,6)!


L’action alcalinisante de l’eau de Vichy a largement été démontrée, tant en thérapeutique que pour les sportifs qui doivent neutraliser leur acide lactique en excès. Pourtant, l’eau de Vichy est acide, mais sa riche teneur en bicarbonates la rend alcalinisante. Cela va parfois ensemble, mais le caractère alcalinisant d’une eau lié à sa teneur en bicarbonates est, en fait, indépendant de son pH! En dehors de son action bénéfique en cure, l'eau de Vichy n'est, cependant, pas à conseiller en eau de boisson courante, car elle est, pour cela, beaucoup trop minéralisée, et, à long terme, peut arriver à bloquer les reins!


Une eau franchement basique, donc au pH élevé, est, par ailleurs, dangereuse à long terme, parce qu’elle entretient aussi un pH intestinal élevé (pH 7-8), plutôt favorable aux bactéries de putréfaction, productrices de polyamines et d’ammoniac, au détriment des bactéries de fermentation. Or les bactéries de fermentation (bifidum, lactobacilles) préfèrent un terrain plus acide (pH 6); et ce sont elles qui stimulent notre immunité, fabriquent les vitamines B ou K et réparent nos muqueuses.


Il est donc important d'utiliser un osmoseur-régénérateur produisant une eau légèrement acide (pH entre 6 et 7), ce qui favorise cette flore de fermentation et donc une santé intestinale optimale.


L’eau bue doit aussi être légèrement réductrice

 

Les eaux alcalines, qui sont produites artificiellement par électrolyse, ont tout de même un avantage, c’est qu’en même temps, elles sont très réductrices, c’est-à-dire riches en électrons, au contraire des eaux du robinet classiques qui sont oxydantes, à cause du chlore ajouté pour lutter contre les bactéries; ce côté très réducteur est d’ailleurs le seul retenu en Asie, là où cette technologie a été surtout développée; le côté basique (ou alcalin) de l’eau (pH élevé) est lié à l’électrolyse nécessaire pour obtenir des électrons en abondance!


Mais ce côté réducteur est très élevé, plusieurs milliards de milliards de fois plus élevé que la plus réductrice des eaux naturelles! Le côté réducteur ou oxydant d’une eau se mesure sur une échelle de rH2 de 0 à 48; les eaux naturelles ont une valeur de 22 à 25; une eau est oxydée à 28 et plus, et légèrement réductrice de 22 à 26; les eaux alcalines et ionisées se situent entre 0 et 5! Soit 1020 (10 à la puissance 20) fois plus réductrices que les eaux naturelles.


Les eaux basiques et ionisées sont donc de véritables médicaments réducteurs: il faut uniquement les prendre en cure, avec un suivi précis, à la fois clinique et biologique; leur intérêt est que beaucoup d’électrons apportés en masse sur la muqueuse intestinale ont une action anti-inflammatoire, anti-oxydante et ensuite sur le sang, anti-aggrégante.


Une cure de 15 jours à 3 semaines peut éventuellement être utile pour désenflammer et désoxyder un organisme qui vieillit... Mais, prise à long terme, en tant que source de boisson exclusive sur plusieurs mois, cette eau fortement ionisée négativement peut, à l’inverse, s’avérer très nocive, en mettant au repos la capacité anti-oxydante autonome du corps.


Un apport extérieur trop important et trop prolongé d’électrons désamorce, en fait, la capacité propre du corps à se défendre lui-même dans le futur contre les radicaux libres! Cela peut déboucher sur toutes les maladies graves modernes, de l’infarctus à l’accident vasculaire, en passant par les maladies neuro-dégénératives et les cancers! …


Les sucs des aliments frais et bio ont un rH2 de 18 et souvent un pH acide autour de 4 (jus de tomate, jus de choux): donc dans un extrait frais et naturel, un jus de légumes bio fraichement pressé, le rH2 est à 18 ou 20, pas à 0! Ce qui représente une différence quantitative énorme d’électrons …


L’eau idéale est, par comparaison, seulement légèrement réductrice avec un rH2 de 25, lorsque celui de l’eau avant filtration est supérieur à 28! C’est-à-dire que l’appareil idéal transforme une eau plutôt pro-oxydante (28) en une eau au moins 100 fois plus réductrice (25-26), la valeur du rH2 en sortie d’appareil correspondant à celui des eaux de source naturelles.


L’eau ainsi générée est donc un bienfait pour les cellules, les tissus et le sang; elle peut être bue largement durant la journée, sans aucune réserve: l’idéal est de s’hydrater une demi-heure avant chaque repas - et surtout le matin avant le petit-déjeuner - afin de pouvoir perdre un peu d’eau au moment de la digestion; ensuite, il s’agit de boire à sa soif et au-delà, plutôt entre les repas afin de mieux draîner son sang, en fonction de son activité physique.


L'eau osmosée est pure - c'est sûr! -, mais, pour que, en plus, elle soit bonne à boire, il faut qu'elle soit encore ensuite re-dynamisée.


En résumé, l’eau idéale, à l'instar des eaux naturelles, rassemble les trois critères qui sont nécessaires à une bonne prévention–santé de tous les jours:


- Elle est pure, avec une résistivité supérieure à 15 000 ohms/cm, de fait de son passage dans un osmoseur de qualité, sans re-pollution par les composants eux-mêmes de l’appareil. Bue entre les repas, elle permet un bon drainage des déchets du corps.


Elle est légèrement acide, avec un pH situé entre 6 et 7, ce qui favorise le développement d’une flore intestinale harmonieuse, en limitant les putréfactions pathogènes et en élevant un peu les fermentations réparatrices et immuno-stimulantes.


Elle est légèrement réductrice, car les oxydants artificiels de l’eau ont été filtrés, ce qui favorise un équilibre entre les oxydations et les réductions dans le corps, au fil des heures de la journée et au cours des saisons, sans excès dans un sens ni dans l’autre.


Une telle eau, pure, légèrement acide et réductrice, peut et doit être bue jusqu’à satiété tout au long de la journée.


L’eau Kangen


Le concept d'e l'eau dite "Kangen" est devenu, chez certains amateurs d'eau alcaline, populaire. Du fait de l'acidose communément régnante, l'eau alcaline résoudrait de nombreux maux. C'est ce qu'il apparaît de prime à bord, mais pas forcément sur le long terme...


En fait, après des années, il apparaît que l'eau Kangen n'est pas conseillable sur une longue période; il ne faudrait pas dépasser trois semaines. Le PH est trop alcalin, l'eau alacaline, à la longue, transforme le système digestif de sorte que  des candida et des staphylocoques, etc., arrivent à se développer dans l'intestin...


Cette constatation est, du reste, parfaitement logique en considération de la Bio-électronique de Louis-Claude Vincent.


Certains pensent même que la cause des cancers du colon au Japon peut être la consommation régulière d'eau Kangen. Probablement, l'eau alcaline (Kangen) peut être bonne à prendre temporairement en cure anti-acidose (en cas de fort besoin de se ré-alcaliniser), mais pas continuellement!


En effet, selon les paramètres de la Bio-électronique de Louis-Claude Vincent (voir les sites de Bio-électronique), l'eau saine à boire au quotidien doit, au contraire, être légèrement acide (PH entre 6 et 7) et c'est justement le cas de l'eau de l'Aqua Avanti EM.


Du reste, il est à remarquer que l'osmose, indispensable pour une bonne purification de l'eau (les filtres à charbon ne sont pour cela pas suffisants), provoque une légère acidification de l'eau, puisqu'elle retire tous les minéraux, qui, eux, alcalinisent l'eau (il est facile de le vérifier en mesurant le PH de l'eau avant et après osmose).


Dans l'Osmoseur-Régénérateur idéal cette désalcalinisation due au processus de l'osmose est, en partie, contre-balancée par le passage de l'eau sur des céramiques - comme les céramiques EM -, qui reminéralisent légèrement l'eau et donc la ré-alcalinisent un peu: Il n'est pas bon de boire de l'eau 100% osmosée, trop proche de l'eau distillée. Bien qu'il en faille très peu, il faut quand même, à une bonne eau à boire, un tout petit peu de minéraux.


Il faut donc bien réfléchir et examiner par soi-même avant d'investir dans une appareil de traitement de l'eau. Ces appareils, en effet, coûtent relativement cher, surtout le Kangen. C'est ennuyeux de se dire, après investissement, que l'on n'a pas fait le bon choix! A noter aussi que Michel Dogna déconseille également l'eau alcaline sur le long terme.


A cet égard, il faut aussi avoir présent à l'esprit ceci: Il est relativerment facile de réa-alcaliniser (ne serait-ce qu'avec de l’argile, du bicarbonate de soude ou des produits reminéralisants comme Ergybiol) l'eau, mais c'est beaucoup moins évident de la désalcaliniser -  donc de légèrement la ré-acidifier - car il faudrait alors la ré-osmoser ou même, si, pas possible (comment faire lorsque l'appareil osmoseur est raccordé au circuit d'eau?), la re-passer au distillateur.


Une autre limitation de la machine Kangen est qu'elle ne contient pas d'osmoseur (parce que l'osmoseur acidifie l'eau et que le but de l'appareil Kangen est, au contraire, de l'alcaliniser!) mais seulement des filtres à charbon. Du coup, le nettoyage de l'eau n'est pas parfait.


En complément d'un osmoseur-régénérateur, qui donne, par l'intermédiaire d'un deuxième robinet, de l'eau immédiatement buvable, avec de très bons paramètres en bio-électronique, il est possible d'investir dans un ioniseur d'eau  , qui, par ionisation, pour des cures visant à alcaliniser le corps, génère sur demande, hors du robinet principal fournissant l'eau buvable de la maison, encore en plus, de l'eau alcaline. Un ionisateur d'eau reste, toutefois, même si ce n'est pas autant que la machine Kangen, un appareil assez coûteux.


Autre avantage des ionisateurs d'eau : Ils permet tent aussi, souvent, en complément, en plus de l'eau alcaline, de générer aussi de l'eau {légèrement} acide!

 

 

Source: D'après http://www.lasantenaturelle.net/80/la-sante-naturelle.html

.

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 14:28

 

Sauvegardons la Fondation Gabriele!

 

Le respect et l'amour envers les animaux est la mesure de la valeur d'une civilisation. De ce point de vue, la réalisation de la Fondation Gabriele en Allemagne est exemplaire.

 

http://www.gabriele-stiftung.de/cms/fileadmin/templates/images/fr/fr_logo-neu_mitte-links.gif

 

Voir une vidéo de présentation en français de la Fondation Gabriele en cliquant sur le lien ci-dessous:

 

Vidéo de Présentation de la Fondation Gabriele

 

La Terre de la Paix de la Fondation Gabriele Internationale menacée par un projet de route à 4 voies, absurde!

 

La Fondation Gabriele crée des espaces de vie dans lesquels les animaux peuvent mener une vie digne des créatures de Dieu, de créatures libres; des espaces dans lesquels ils peuvent se déplacer librement et en paix, tel que leur nature le requiert, sans crainte d’être persécutés ni torturés; dans lesquels ils peuvent vivre dans une relation positive croissante avec des êtres humains qui leur apportent aide et protection, leur témoignent respect, considération et amitié, à travers leurs sentiments, pensées et actes désintéressés.


La grande vision du prophète Isaïe devient ainsi réalité: «Le loup habite avec l’agneau, la panthère se couche près du chevreau, veau et lionceau paissent ensemble, sous la conduite d’un petit garçon».


www.fondation-gabriele.org

 

Cette Terre de la Paix de la Fondation Gabriele, qui se trouve en Allemagne, à proximité de Würzburg, est menacée par un projet de route absurde qui détruirait tout!

 

Ne laissez pas faire cela!

 

Vous pouvez signer en ligne la pétition initiée par la Fondation Gabriele Internationale:

 

Signer en ligne

 

Pétition à télécharger au format PDF

 

 

N'hésitez pas à faire circuler l'information!

 

Et protégez ainsi la Terre de la Paix, la paix entre les êtres humains, la Nature et les animaux,

 

- La terre qui abrite une population exceptionnelle d'oiseaux, de chauves-souris et de papillons,


- la terre sur laquelle de nombreuses espèces animales peuvent vivre heureuses, dignement et sans avoir peur,


- la terre qui abrite des forêts, des biotopes aquatiques, des bosquets, des champs en pleine santé car cultivés sans aucun produit chimique, bordés de haies et de buissons fleurissants,


- la terre sur laquelle le corps et l'âme peuvent se ressourcer,


- la terre qui, par ses animaux emplis de paix et sa nature entretenue avec amour, offre des forces curatives aux enfants et aux adultes et qui, dans le cadre d'un concept thérapeutique global, a déjà guéri bon nombre de blessures intérieures,


- La terre construite par des personnes qui continuent jour après jour à la faire grandir, et sur laquelle des visiteurs de toutes cultures peuvent développer une relation à la nature et aux animaux,


- la terre dont émane calme et paix et qui, pour beaucoup de personnes dans le monde entier, est la terre d’une nouvelle ère,


- la terre qui, également dans des pays éloignés, a fonction d'exemple pour une nouvelle relation pacifique à la nature et aux animaux - un espoir pour la Terre entière qui souffre indiciblement sous le joug des hommes,


- la terre qui est connue aux quatre coins du monde grâce aux émissions télévisées: «Reportages sur la Terre de la Paix», qui peuvent être visionnées sur les émetteurs «Die Neue Zeit TV» et «Sophia TV» sur «Astra digital», sur «Erde und Mensch» et «Sender Neu-Jerusalem» sur «Eutelsat/Hotbird», ainsi que sur de très nombreuses autres chaînes télévisées du monde entier.

 

Merci par avance au nom de toutes les créatures qui on trouvé refuge sur la terre de la «Fondation Gabriele Internationale pour toutes les cultures du monde entier», qui, en collaboration avec la ferme «Gut Terra Nova», s’engage pour un acte de réparation globale envers la Nature et les animaux, dans la conscience que les êtres humains, les animaux et les plantes sont les créatures de Dieu.

 

www.fondation-gabriele.org


Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 22:39

 

Que faire face à la radio-activité?

En apparence il y a plus de transparence sur l'affaire de Fukushima au Japon que sur celle de Tchernobyl, mais peut-être n'est-ce qu'une apparence?


Bien sûr, la situation des Japonais, qui ont déjà subi Hiroshima et Nagasaki, n'est guère réjouissante, mais, après ce qu'ils ont vécu en 1945 et sachant que le nucléaire de représente que 15% de leur approvisionnement en électricité l'on a envie de demander: "Mais qu'allait-il donc faire dans cette galère?", mais c'est encore là un sujet en soi.


Tchernobyl a déjà donné ça (Attention! photos très choquantes! ne cliquez pas sur ce lien si vous n'êtes pas prêt(e) à regarder la réalité en face!); les bombes "libératrices" à uranium appauvri envoyé sur l'Afganistan, l'Irak, le Liban et même le Kosovo ont donné ça (Attention! photos très choquantes! ne cliquez pas sur ce lien si vous n'êtes pas prêt(e) à regarder la réalité en face!); que va donner Fukushima, dont les grand médias semblent déjà s'être notablement désintéressés?


En Europe, et notamment en France, la situation est, certes, beaucoup moins dramatique: L'on parle de taux de radio-activité de 1000 à 10.000 fois inférieurs à ceux de Tchernobyl, mais, quand même, l'affaire n'est pas si claire…


D'une part, il faut considérer qu'alors que nuage de Tchernobyl a été relativement "ponctuel" (il s'était répandu pendant une période de temps se chiffrant en jours) pour le nuage de Fukushima il semble que l'on soit parti pour un nuage s'étalant sur des semaines, des mois et même des années, si ce n'est pas des décennies ou même encore bien davantage…


Car, à l'heure où cet article est rédigé le site, avec ses différents réacteurs, continue, de plus en plus, d'émettre de très dangereuses vapeurs et fumées empreintes de radio-activité, et l'on ne sait pas formellement si les techniciens de l'atome vont finir par réussir à complètement maîtriser cela...

Accident nucléaire japonais: En France présence constatée d'iode 131 dans les eaux de pluie

La Criirad monte au créneau

La Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (CRIIRAD) a détecté un faible taux d'iode 131 dans l'eau de pluie, dans le Sud-Est de la France. Un taux certes bien en-dessous de celui relevé en France une semaine après l'accident de Tchernobyl. Toutefois, il y a lieu de s'inquiéter quant aux effets de l'accumulation progressive de ces initialement faibles doses de radio-activité retombant sur le sol, polluant l'eau et toute la chaîne alimentaire...

Par exemple, l'analyse de prélèvements d'eau de pluie tombée entre le 27 mars et le 28 mars sur le secteur de Valence (Rhône-Alpes) a permis de déterminer «un dépôt humide de 8,5 Becquerels par mètre carré de sol», indique la CRIIRAD. Il s'agit là, selon les spécialistes, d'un chiffre «plusieurs dizaines de milliers de fois moins élevé que les doses relevées en France, une semaine après Tchernobyl», mais, quanbd même, «il s'agit de doses supérieures à la normale, puisque, habituellement, dans l'environnement, l'on ne détecte pas du tout d'iode 131».

Accumulation progressive de la contamination radio-active

Et ce n'est pas terminé. Aussi longtemps que la centrale nucléaire de Fukushima va continuer à relâcher des isotopes radioactifs, la contamination de l'air - et donc, par contrecoup, de l'eau et des sols - va se prolonger. La Criirad estime que «les activités de l'air, et par conséquent de l'eau de pluie, seront probablement supérieures à ce qui est mesuré actuellement» et que «cumulée sur les 15 jours à venir, la retombée en iode 131 pourrait atteindre plusieurs centaines de Becquerels par mètre carré».

 

«Les produits alimentaires devraient présenter des niveaux de contamination très faibles mais mesurables et qui vont progressivement augmenter», ajoute-t-elle, tout en reconnaissant que «les activités attendues sont très faibles et correspondent à de très faibles niveaux d'exposition».

Gaz et particules

«L'iode 131 est émis sous forme de gaz, puis une partie se fixe sur des particules d'air».

SUIVI DE L’IMPACT EN FRANCE DE LA CONTAMINATION IMPUTABLE A LA CENTRALE DE FUKUSHIMA DAIICHI - RéSULTATS DES ANALYSES DU LABORATOIRE DE LA CRIIRAD

Contrôle de la radio-activité de l’air

Depuis le 21 mars 2011, le laboratoire de la CRIIRAD a mis en place un programme spécifique de prélèvement des filtres et cartouches à charbon actif du réseau de balises qu’il gère dans la vallée du Rhône. Il s’agit de préciser l’impact des masses d’air contaminé en provenance de la centrale de Fukushima-Daiichi (Japon).


D’après les modélisations, les masses d’air contaminé seraient parvenues en France métropolitaine le 23 ou 24 Mars 2011.

 

L’ensemble des résultats d’analyse est présenté dans un tableau régulièrement mis à jour.


Les premiers résultats ont été commentés dans les notes d’information n°1 à n°3 de la Crii-rad.


L’ensemble des résultats disponibles permet de faire les observations suivantes:

Contamination par l’iode 131

à l’exception du filtre à aérosols de Romans sur Isère du 31 mars au 2 avril, un seul radionucléide artificiel émetteur gamma a été détecté dans l’air ambiant, il s’agit de l’iode 131. Il est présent dans l’air échantillonné à Péage de Roussillon, Romans, Valence, Montélimar et Avignon.

 

· Son activité dans le filtre à aérosols est comprise entre le dixième de milliBecquerel par m3 (mBq/m3) et le milliBecquerel par m3 (par exemple, la valeur la plus élevée est de: 0,76 +/- 0,17 mBq/m3 sur le filtre mixte Péage de Roussillon et Romans-sur-Isère du 28 mars 14H34 au 31 mars 8H54).

 

· Son activité dans la cartouche à charbon actif est de quelques milliBecquerels par m3. Sur les cartouches à charbon actif de la balise de Valence, prélevées quotidiennement, l’activité volumique la plus élevée a été mesurée entre le 30 mars 15H29 et le 31 mars 15H18 (8,2 ± 1,5 mBq/m3). Il s’agit de la valeur la plus élevée relevée à ce jour sur les cartouches à charbon actif du réseau. L’activité est en diminution sur les cartouches ultérieures (3,4 ± 0,8 mBq/m3 entre le 31 mars 15h20 et le 1er avril 16h38 et 1,6 ± 0,8 mBq/m3 entre le 1er avril 16h41 et le 2 avril 15h08).


Ces niveaux d’activité restent très inférieurs à ceux que la CRIIRAD avait pris en compte pour effectuer une évaluation prévisionnelle des risques liés à l’inhalation (voir communiqué de presse du 21 mars 2011). Ils conduisent à évaluer une dose très faible pour une exposition sur une durée de 7 jours.

Note de la Criirad au sujet de la situation au Japon:

http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/30-03_alerte_sanitaire_japon.pdf

 

Tout cela est des plus pré-occupants…

Mais, pour l'Europe, le Japon peut sembler loin…

Qu'en est-il de la situation en France?

Note d'Information de la Criirad confirmant la présence d'iode 131 dans les eaux de pluie en France:


http://94.23.16.204/criirad_telechargement_pdf/eau_de_pluie_iode_131.pdf


Voir aussi:

http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/11_03_30_resultats_criirad.pdf

http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/11_03_30_resultats_criirad.pdf

http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/11_04_01_resultats_criirad.pdf

http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/11_04_04_resultats_criirad.pdf

Suivre les communiqués de la Criirad:

https://twitter.com/criirad

Omerta Nucléaire

LES MESURES DE RADIO-ACTIVITé DES BALISES DE L’OUEST ONT éTé TENUES SECRèTES


Variante de Tchernobyl: cette fois, le nuage japonais ne s’est pas arrêté dans l’Atlantique…. mais est arrivé chez nous VIDE! (selon toutes les rassurantes affirmations des services officiels…) 


La CRII- RAD a protesté face à l’omerta: Une fois de plus, le gouvernement s’est moqué de nous ! En effet, 10 jours après la catastrophe, les rejets radioactifs dans l’atmosphère de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI n’étaient ni maîtrisés ni quantifiés. Dans le même temps, de multiples stations de mesures réparties sur l’ensemble de notre planète  suivaient pas à pas l’évolution de la radioactivité dans l’espace … mais les ordres étaient qu’elles veillent jalousement à ce que ces données restent secrètes.

Cette situation totalement scandaleuse a encouragé les populations à ne prendre aucune précaution. D’autant plus intolérable que ce réseau de mesure est financé par l’argent public! Les Etats cotisent en effet à hauteur de 55,7 millions d’euros pour faire fonctionner les stations de mesure. Les citoyens américains respirent depuis le 17 mars dernier les particules radioactives rejetées par la centrale de FUKUSHIMA DAIICHI. Premiers contributeurs au budget du réseau, ils ont pu apprécier de n’avoir strictement aucune donnée en contrepartie de leurs 12 millions d’euros. Un sacré marché de dupes! A noter qu’avec un versement de 3,6 millions d’euros, les Français ne sont pas mieux lotis.


Bref, la leçon de Tchernobyl n’a pas servi et l’on continue à confier notre sécurité et notre santé à des états menteurs, qui d’une façon évidente; ne veulent pas du bien à leurs citoyens …


Alors, il n’est jamais trop tard pour se nettoyer d’une éventuelle pollution radioactive dont les effets ne se feront peut –être sentir que dans plusieurs mois ou années. Mais attention, il court beaucoup de recettes bidon. Seules dûment testées sont le MISO (Nagasaki) 4 cuillères à café dans de l’eau chaude et PECTINE DE POMME (Tchernobyl) 10 grammes par jour.


Source: http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11_03_23_Volet1der.pdf

Remercions la Criirad pour son bon travail d'information citoyenne et voyons ce qu'il est possible, pour se protéger, soi et les siens, de faire concrètement contre cet "invisible ennemi" qui s'avance "masqué"…

Se protéger contre la radio-activité

Il est donc prudent de s'intéresser de près maintenant aux protocoles - et si possible naturels - existants pour contrer la radio-activité.

Au niveau des pouvoirs publics, l'on ne propose que des comprimés d'iode. Un certain nombre d'auteurs alternatifs demeurent méfiants à l'égard des comprimés fournis par les autorités.

Les indications ci-dessous proviennent, en particulier, du journaliste, écrivain, conférencier bien connu dans les milieux de la Santé Naturelle en France, Michel Dogna:

EN PRIORITé

Prévoir: Miso (2 - 3 - 4) - 5 poches plastiques ou boîtes.

- En cas de pollution radio-active: 1 cuillère à café de la pâte dissoute dans un bol d’eau chaude -  4 à 5 fois par jour.

- En préventif: 1 bol matin et soir.

- Enfants: quantité proportionnelle au poids corporel.

Teinture d’iode

En cas d’accident nucléaire, nous sommes exposés aux retombées d'iode radio-actif très dangereux, car il se fixe rapidement sur la thyroïde. C’est la cause des cancers de la thyroïde, comme on l’a constaté après Tchernobyl.

Pour limiter ce risque, il faut - afin de saturer la thyroïde en iode... ce qui évitera que l'iode radio- actif ne s'y fixe - prendre, aux 2 repas principaux, 1 goutte par 10 kg de poids soit de teinture d'iode - cela peut, par exemple, être soit de Lugol soit de la Iodine Dr Clark (ce qui importe c'est la teneur en iode du produit) - soit d'alcool iodé.

L'iode radio-actif ayant une période de vie de 8 jours, au bout de quelques semaines, - sauf, bien sûr, si les fuites de radiations de la centrale de Fukushima perdurent - le risque de cet iode radio-actif dans l'atmosphère devrait être redevenu nul.

Germanium: Alors que l'iode est préventif pour la thyroïde, le germanium est réparateur de l'ADN endommagé par les radiations.

CAS PARTICULIERS:

Bébés: 1 goutte, matin et soir, dans le biberon. Nos grand-mères faisaient déjà cela dans les régions loin de la mer pour stimuler leur éveil cognitif.

Femmes enceintes: La prudence par manque d’expérience est de se limiter au badigeonnage cutané, mais  sur des surfaces suffisamment larges. La peau n’absorbe que sur autorisation de l’organisme.

Personnes sous Lévotyrox: Ça ne sert à rien puisque leur thyroïde est HS.

Cas d’hyperthyroïdie: Procéder comme pour les femmes enceintes.

Cas d’hypothyroïdie: Aucun problème, bien au contraire!

Remarque: Réaliser que ce traitement préventif ne concerne pas le Césium radio-actif 134 et 137,  le tellure radio-actif 132, le plutonium, mais seulement l’iode radio-actif 131, 132 et 133.

Note de Michel Dogna: Il est consternant que des pharmaciens et des médecins sèment la pagaille dans la tête des gens en brandissant des épouvantails ridicules face à presque 200 ans d’expérience de la teinture d’iode - il ne s’agit pas de la boire au goulot mais au goutte à goutte! Par contre, ce seront les mêmes qui n’hésiteront pas à fourguer leurs dangereux comprimés d’iode avec la bénédiction du ministère de la santé…

EN SECOND LIEU (si l’on n’a pas de miso).

La remarque "si l'on n'a pas de miso" est pertinente, car, suite au fort accroissement de la demande, des pénuries de ce précieux miso sont déjà signalées... 

- Argile fine à boire (1 - 2) : 2 boites

Connue pour être faiblement radio-active, par le principe du TAO, elle a la faculté d’absorber la petite radioactivité - 1 cuillerée à café pour un verre d’eau par jour, après macération une nuit.

ou:

- Chlorure de magnésium (1) - 5 sachets

C’est un chélateur des  radio-éléments et de plus un principe très YANG qui équilibre l’hyper YIN radio-actif – 40 ml matin et soir (exite, à l'état naturel, sous forme de Nigari)

ou

- Pectine de pomme (rayons gélifiants confitures) - 5 boîtes

Ce remède a été appliqué sur des enfants irradiés de la région de Tchernobyl atteints de leucémie, par une équipe médicale qui a eu des résultats inespérés. Posologie: 10 grammes/jour.

éJECTION DE FOYERS CHAUDS

Un «foyer chaud» est un logement fixe d’une particule radio-active dans un tissu organique – il y a brûlure et nécrose périphérique progressive pouvant évoluer en cancérisation.

 - Aurathérapie, Auralec, ou Polar Cleaner

Sous diverses appellations, cet appareil - au départ, l'aurathérapie, une invention de Lee Crock, qui travaille au travers d’un treillis de cuivre, effectue une dépollution cellulaire pendant votre sommeil par une alternance d’un champ électrique statique toutes les 11 minutes, ce  qui crée des micro-contractions / dilatations cellulaires permanentes.

à brancher toutes les nuits pendant  plusieurs semaines à plusieurs mois selon le degré de contamination.

Pour en savoir plus sur ce sujet, voir «Prenez en main votre santé» tome 3 - édition Trédaniel – chapitre 4.

 

RECOMMANDATIONS GéNéRALES DE BON SENS EN CAS DE CONTAMINATION RADIO-ACTIVE

Avec ses 58 réacteurs à énergie atomique, la France est le pays du monde présentant la plus forte densité en termes de danger nucléaire. La vallée du Rhône est - on le sait - une zone à risque sismique, et les centrales française ont été construites selon des normes anti-sismiques très inférieures à celles du Japon. à Tricastin, l'on relève une centaine d’incidents annuels, et l’on a pu savoir que nous étions passés plusieurs fois très près de catastrophes dans différentes centrales françaises.

Nota: "Ne prenez jamais pour argent comptant les termes rassurants de "l'état-Menteur"" (M.D.).

NUAGE RADIO-ACTIF

- Avoir en tête que la radio-activité est surtout véhiculée par les poussières. Le jeu consiste à éviter de les toucher, de les respirer et de les ingérer (aliments pollués).

- L’eau de pluie est le second agent transmetteur direct. Selon certaines informations, le personnel travaillant dans les centrales nucléaires aurait reçu la consigne d'éviter de rester sous la pluie; de sortir sans parapluie par temps de pluie, de mettre des vêtements lisses ne retenant pas l'eau.

- Par ailleurs, lors d’un passage de nuage radio-actif, il faut généralement une huitaine de jours pour que le taux de rayonnement baisse dans des proportions moins dangereuses.

- Enfin, se rappeler que nous avons quand même une capacité d’élimination des radio-éléments ingérés par les voies urinaires, qu’il faudra peut-être stimuler chez certains (en prenant des diurétiques).

EN CAS DE FORTE CONTAMINATION

- Pendant les 8 premiers jours, essayez de rester chez vous, le temps que les valeurs de rayonnement retombent à des niveaux moins dangereux, et contrôlez les prises d’air de la maison par des filtres ou des chiffons mouillés.

- Pour sortir, couvrez-vous d’un survêtement imperméable qui n’accroche pas la poussière et n'absorbe pas l'eau de pluie.

- Si vous n’avez pas de masque, respirez au travers d’un linge mouillé. Une poussière chargée d’un radio-élément qui se loge dans un poumon crée un foyer chaud pouvant entraîner une micro radiolyse locale et peut être un départ de cancer.

- Douchez-vous souvent et lavez systématiquement les vêtements qui ont pu être en contact avec de la poussière présumée radio-active.

ALIMENTATION APRèS LE PASSAGE D'UN NUAGE RADIO-ACTIF

- Se rappeler que 60% des contaminations internes des gens victimes de Tchernobyl ont été véhiculées par les produits laitiers. C’est logique: l’herbe ayant reçu de la pluie radioactive est broutée par les vaches qui donnent du lait radioactif … d’où la crème, le beurre et le fromage radio-actifs.

- Tous les légumes et fruits doivent être abondamment et soigneusement rincés.

- éviter les champignons aériens, le thym et les herbes de Provence qui absorbent et concentrent spécifiquement  les radio-éléments.

Source d'une partie des informations ci-dessus: http://www.infomicheldogna.net/index.html.

 

Autres produits recommandables contre la radio-activité:

 

La Laminaria Japonica: Bien qu'elle s'appelle "Japonica" cette algue aux propriétés exceptionnelles est récoltée au large des îles Kouriles au Nord-Est de la Russie, donc assez loin du Japon:

Laminaria Japonica Extract est un extrait concentré breveté de l’algue brune Laminaria japonica. Cet extrait d'algue Laminaria Japonica a été développé par des scientifiques russes à la recherche d’un traitement efficace pour les populations victimes de l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Il a été utilisé avec succès pour aider à détoxifier ces populations. En plus d’avoir éliminé les métaux lourds de l’organisme, l’extrait de Laminaria japonica a aidé à restaurer le fonctionnement de la glande thyroïde et accru le niveau d’énergie des patients.

¤ L’algue Laminaria Japonica est récoltée dans les eaux claires du nord-ouest de l’océan Pacifique, à proximité des îles Kouriles. Près de quarante kilos d’algues sont nécessaires pour produire un kilo d’extrait. La technologie d’extraction physique et le processus d’évaporation à basse température sous vide permettent d’extraire uniquement la partie intérieure soluble dans l’eau de la feuille de Laminaria. Son contenu en minéraux, vitamines et polysaccharides est ainsi renforcé.

¤ L'extrait de Laminaria Japonica contient, entre autres:

• De l’iode organique, indispensable au bon fonctionnement de la glande thyroïde;
• de l’alginate qui absorbe éléments radioactifs, métaux lourds et radicaux libres. L’alginate n’est ni dégradé par la bile ou la salive ni absorbé par l’organisme. Sa capacité à se lier solidement aux molécules toxiques favorise leur évacuation hors de l’organisme avant qu’elles n’aient exercé leur activité délétère;
• le fucoïdane est un polysaccharide sulfaté capable de renforcer le système immunitaire et de l’aider à se défendre plus efficacement contre différents virus. Il pourrait également favoriser les phénomènes d’apoptose (autodestruction d’une cellule);
• la laminarine, un autre polysaccharide, semble avoir la capacité de bloquer l’angiogenèse. Elle semble également avoir des propriétés immunomodulatrices;
• la fucoxanthine, un caroténoïde qui pigmente les algues en brun, favorise la perte de poids. La richesse en minéraux, vitamines et polysaccharides de Laminaria japonica Extract lui permet notamment d’aider à renforcer efficacement le système immunitaire et à favoriser l’élimination des métaux lourds et des toxines.

 

- Le Catalyode Catalions: C'est de l'Iode sous forme de Catalyons.

 

- A noter aussi que le Germanium également en Catalyons a la réputation de pouvoir - au moins pour une part - contribuer à réparer les dégâts faits à l'ADN par la radio-activité.

0

0

Voici, maintenant, des informations complémentaires en provenance de Ty Bollinger:

Le Bicarbonate de Sodium (Bicarbonate de Soude)

L'administration par voie orale de bicarbonate de sodium diminue la gravité des échanges produits par l'uranium dans les reins.


Les reins sont habituellement les premiers organes à montrer les dégâts chimiques lors de l'exposition à l'uranium. Les vieux manuels militaires suggèrent des doses ou des infusions de bicarbonate de sodium afin d’aider à alcaliniser l'urine si cela se produit. Cela rend l'ion uranyle moins toxique pour les reins, et favorise l'excrétion du complexe non toxique de carbonate d'uranium.


L'administration orale de bicarbonate de sodium diminue la gravité des changements produits par l'uranium dans les reins. Donc, le bicarbonate de sodium est si utile et puissant qu’au Laboratoire National à Los Alamos, au Nouveau-Mexique, le Chercheur Don York a utilisé le bicarbonate de soude pour nettoyer les sols contaminés par de l'uranium.


Le bicarbonate de sodium se lie avec l'uranium, qui le sépare de la terre; jusqu'à présent, York a retiré jusqu’à 92 pour cent d'uranium à partir d'échantillons de sols contaminés.


J'ai commencé à écrire sur le bicarbonate de soude après avoir découvert que l'armée américaine recommande l'utilisation du bicarbonate pour protéger les reins des dégâts dus à l'irradiation.


Le bicarbonate de sodium peut retirer en toute sécurité la peinture, la graisse, l’huile et les résidus de fumée, diminuant l'exposition des travailleurs aux produits chimiques durs et éliminer une grande partie des déchets dangereux associés à d'autres nettoyants. "Le bicarbonate de sodium est capable de nettoyer dans les zones où d'autres substances présentent des risques d'incendie, car le bicarbonate de soude est un extincteur naturel", explique Kenneth Colbert, un directeur général chez Arm & Hammer. C'est la raison pour laquelle il est utilisé par des centres d'oncologie pour contrôler les déversements des agents de chimio, et il est effectivement utilisé par voie intraveineuse pour protéger les patients contre la toxicité de la chimiothérapie dangereuse.


"L'uranium est l'un des seuls métaux qui obtiennent une liaison significative à partir du carbonate. Rincez juste avec beaucoup de bicarbonate dans l‘organisme, avec tout ce que les reins supporteront, et que vous allez utiliser, cela sera très utile", écrit le Dr. Chris Shade. Il n'y a pas de meilleure thérapie pour la maladie des rayons qu’une prise intense de bicarbonate de sodium (bicarbonate de soude) et les bains de magnésium avec de l'argile appropriée ajoutée. Et même le thiosulfate de sodium peut être ajouté à ces bains, qui neutralise instantanément le chlore dans l'eau du bain, tout en offrant du soufre ; pour les voies essentielles qui requièrent le soufre.

Le Bicarbonate et les retombées nucléaires

Si les bombes commencent à tomber partout sur la planète, ou si vous habitez près d'une centrale nucléaire, vous devrez avoir une grande quantité de bicarbonate de sodium à portée de la main. Les stocks minimum devraient être de 12 ou 25 kilos. Normalement, je recommande à quelqu’un de commencer en utilisant 500 grammes de bicarbonate dans un bain, mais qui pourraient facilement être un kilo ou un kilo et cinq cents grammes dans une situation d'urgence. Ce n'est pas une plaisanterie que l'on puisse obtenir 25 kilos de médicaments, et des plus puissants sur terre, pour 35 €uros. Vous aurez aussi besoin de beaucoup de sels de magnésium, et le meilleur, ainsi que le plus pénétrant d'entre eux est le chlorure de magnésium, sous forme de flocons pour le bain de magnésium. Les sels de la Mer Morte sont aussi très bien pour cette application.


L'exposition aux radiations provoque une cascade de radicaux libres qui causent des ravages sur le corps. Les radiations déciment l’apport du glutathion dans l'organisme.


Lisez s’il vous plaît, mon essai sur la Nébulisation du Glutathion et du Bicarbonate (http://blog.imva.info/medicine/glutathione-bicarbonate-nebulization).


La nébulisation est l'un des meilleurs moyens d'augmenter rapidement les niveaux de glutathion, de même que l'utilisation de suppositoires de glutathion.


Le risque principal de cancer provient de l'oxyde d'uranium inhalé, ainsi que d'autres particules radioactives en suspension qui sont de minuscules particules insolubles introduites profondément dans les poumons. C'est une bonne raison pour nébuliser à la fois du glutathion et du bicarbonate directement dans les poumons, et l'on doit se demander pourquoi les gouvernements, ainsi que les autorités sanitaires n'ont pas parrainé ce traitement.


La Dr. Sarah Mayhill, en parlant de l'oxyde d'uranium dit: "Il peut être inhalé par les soldats et les civils, il colle à la paroi des poumons, il est absorbé par les cellules du système immunitaire et se retrouve dans les ganglions lymphatiques, les os, le cerveau, les glandes productrices d'hormones, les ovaires et les testicules. Il reste dans ces organes pendant de nombreuses décennies et est seulement très lentement excrété dans l'urine".


La nébulisation traite les tissus pulmonaires par voie transdermique permettant le meilleur effet sur les tissus pulmonaires contaminés.


J'ai eu le plaisir au cours de ces années, d’apprendre par certains des médecins les plus intelligents et par des scientifiques, sur la chélation des métaux lourds et sur l'ouverture des voies de détoxification. La personne qui a remporté le prix Nobel dans le domaine de la chélation, le savant ayant le plus grand génie, surtout quand il s'agit de chélation du mercure, est le Dr. Chris Shade


(http://www.quicksilverscientific.com). Il a développé un système de détoxification sophistiqué, basé sur le renforcement de l'élimination naturelle des métaux dans les intestins.


Bien que sa spécialité soit le mercure, la détoxification et la chélation des poisons radioactifs utilisent les mêmes voies que le mercure. Il a développé trois produits qui sont efficaces pour l'élimination du mercure, y compris une formule de liposome qui nous permet d'obtenir du glutathion dans l’organisme via l'administration par voie orale. (Pour plus de renseignements ou pour passer commande des produits du Dr. Shade je ne dispose que d'un numéro de téléphone: 1 - 866-257-8168, vous parlerez à Karen).


La combinaison de ses formules avec le HMD (Heavy Metal Detox - Détoxification des Métaux Lourds) du Dr. George Georgiou, un autre génie médical, nous donne, à mon avis, la meilleure formule médicale possible, pour aider à éliminer la contamination radioactive aussi efficacement que l'iode, le chlorure de magnésium (http://www.ancient-minerals.com), une formule de super-aliment à base de spiruline comme Rejuvenate (Ressourcez-vous - http://blog.imva.info/medicine/superfood-for-cellular-survival) et d'argile comestible (http://imva.info/index.php/2010/02/edible-clay) sont aussi bien utilisés.


Rejuvenate (Ressourcez-vous) est une formule puissante riche en chlorophylle qui est facile à administrer en grandes quantités en raison de son goût particulièrement agréable. Les niveaux intenses en ARN contenus dans Rejuvenate, contribuent rapidement à renforcer le système immunitaire d'une personne et l’aide à se remettre des dommages causés à l'ADN par l'exposition aux radiations.


Il est intéressant de voir que l'uranium-238 est éliminé dans les cheveux, en utilisant le protocole HMD; à ce jour il n'y a pas d'agent chélateur naturel connu pour mobiliser et éliminer l'uranium-238 à partir des tissus de l'organisme. Le HMD est le seul produit de chélation que j'ai vu, qui a effectivement été testé, et qui a démontré son efficacité contre la toxicité de l'uranium.


Le HDM de Coriandre déplacera les métaux lourds et les matières radio-actives des cellules dans les voies de détoxication, avec l'IMD du Dr. Chris Shade (Intestinal Metal Detox) en agissant efficacement sur les voies concernées pour obtenir le meilleur résultat à travers les intestins. La consommation interne d'argile comestible et l’application d’argile par voie externe facilite considérablement ce processus. Les bains d'argile sont un moyen très efficace d'éliminer les métaux lourds du corps et ils augmentent les chances de survie, si les personnes sont exposées aux retombées nucléaires.

L'iode

L'iode est l'élément le plus évident et important dans la protection contre les dommages causés par les radiations. L'iode radio-actif plonge dans tous les récepteurs d'iode concernés qui n'ont pas d'iode à disposition, à cause d’une carence en iode. C'est un problème grave, car, en Amérique du Nord, selon le Dr. David Brownstein, plus de 90 pour cent des personnes sont des carencées en iode.


Cela les laisse très vulnérables à l'iode radio-actif, qui est l'une des principales formes de radiations émises dans le cadre des accidents nucléaires et dans celui des armes nucléaires.


Dans un article différent et séparé figurent des vidéos d'une interview que j'ai faite aujourd'hui avec le Dr. Brownstein, et beaucoup d'informations importantes sur la supplémentation en iode comme moyen de défense essentielle contre la contamination radio-active et les dommages y sont présentes.

Cocktails Intra-veineux

En cas d'exposition grave, des cocktails IV comprenant des doses élevées de vitamine C, de chlorure de magnésium (http://www.ancient-minerals.com) ou de sulfate, de bicarbonate de sodium et d'eau de mer complète et très pure comprenant tous les minéraux nécessaires à la vie serait l’idéal.


Le Dr. David Brownstein administre de la vitamine C par voie IV, lentement, goutte à goutte, généralement de 25 à 50 g, avec des minéraux, et il ajoute 10cc de bicarbonate de sodium. L'ajout de bicarbonate à la voie IV a apporté une énorme amélioration clinique. Il ajoute aussi 1 cc de bicarbonate à tous les Myers cocktail IV (http://en.wikipedia.org/wiki/Myers%27_cocktail), qui selon lui, est "un grand plus".

Les Éléments Nutritifs en Cas de Secours

La Spiruline et la Chlorella ont été largement utilisées par les Russes après la catastrophe de Tchernobyl. Et les Japonais aiment leur soupe de Miso, qui est réputée aider certains de leurs citoyens à survivre aux retombées radio-actives, après que les Américains aient attaqué deux de leurs villes. C'est pourquoi je recommande Rejuvenate en fortes doses (http://blog.imva.info/medicine/superfood-for-cellular-survival) en raison de sa forte teneur en Spiruline et en Chlorella ; et parce qu’il agit tel un carburant de fusée raffiné au niveau des cellules, en leur fournissant une vaste gamme de nutriments concentrés.


Tan Koon Peng de Singapour écrit: "Le Miso est efficace pour détoxifier votre corps des radiations. Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, deux hôpitaux qui étaient situés côte à côte ont été touchés par des rayonnements ionisants, dans un hôpital, des personnes ont consommé du Miso, et tous ont survécu, alors que beaucoup de gens dans l'autre hôpital, qui n'ont pas pris de Miso sont morts. Le Miso est riche en vitamine B, et il est donc adapté aux végétariens qui sont en manque de vitamine B. Afin d’obtenir de meilleurs résultats, ne pas cuire le Miso".


L’herboriste Brigitte Mars:

(http://healthdespiteoil.wordpress.com/2010/07/03/environmental-illness) déclare:


"Il existe un certain nombre d'aliments qui peuvent aider notre corps à mieux tolérer les effets de la pollution. Manger ce qui se situe dans le bas de la chaîne alimentaire réduit notre consommation de produits chimiques. Consommer davantage de graines complètes et entières constitue une multitude d'avantages. Leur haute teneur en fibres se lie aux toxines et cela diminue le délai du transit intestinal. Leur teneur en vitamine B6 nourrit la glande thymus, et leur teneur en vitamine E aide le corps à mieux utiliser l'oxygène. Le sarrasin est riche en rutine, et aide à protéger contre les radiations, puis stimule la production de la moelle osseuse. La fibre contenue dans les algues mucilagineuses contribue à prévenir la réabsorption du strontium-90 radioactif".

 

"Après le bombardement de Nagasaki, un groupe de survivants médecins macrobiotiques et leurs patients ont évité la maladie des radiations en mangeant du riz brun, du Miso et des algues. Ils n'ont pas non plus contracté la leucémie. Les algues aident aussi à briser les dépôts de graisses. Les aliments riches en chlorophylle, tels que l'herbe d'orge et l'agropyre renforcent les cellules, transportent l'oxygène, aident à détoxifier le sang et le foie, puis aident à neutraliser les éléments polluants et stimulent la production d'ARN. Les légumes riches en soufre comme le brocoli, le chou et les feuilles de moutarde se combinent avec les métaux lourds et aident à prévenir les dommages causés par les radicaux libres", dit Brigitte Mars.


Le Dr Shade a commenté sur ce qui précède, et il a dit: "Dans la dernière phrase de Brigitte Mars, un ami local mentionne effectivement la famille du brocoli. Une mauvaise compréhension, mais normale, est rappelée ici - à savoir que les composés du soufre dans la famille du brocoli, lient les métaux lourds. En fait, les composés soufrés déclenchent une action accrue de votre organisme incluant le glutathion, ce qui conduit à la fois, à la détoxification des métaux lourds, et à la neutralisation des radicaux libres.


L'autre groupe de composés alimentaires qui effectue également cela sont les antioxydants polyphénoliques - le thé d'extrait d'écorce de pin, l’extrait de thé vert, l’extrait de pépins de raisin, et mon préféré l’Haritaki ou le Terminalia Chebula, un fruit ayurvédique qui est la base de nombreux médicaments, y compris les détoxifiants intestinaux Triphala. Ce fruit est largement utilisé dans la médecine Tibétaine, où il est décrit comme étant détenu par la médecine de Bouddha, et est appelé la "Reine des Plantes". Il possède de puissants effets sur le système du glutathion et des antioxydants intracellulaires, ainsi que d'autres comme la superoxyde dismutase. L’Haritaki est l'une des superpuissances dans Clear Way. Clear Way comprend également d'autres polyphénols tels que l’écorce de pin, de grandes quantités d’extrait de racine de pissenlit pour le nettoyage du foie, de l'iode et des minéraux naturels d’extrait de fucus (ou de ce qui est connu sous le nom de bladderwrack, un légume de mer), il est aussi chélateur de métaux lourds ainsi que l’acide Rlipoïque, un super antioxydant, le Gotu Kola (centella asiatique), Bacopa Monniera qui est un protecteur des nerfs, et les vitamines B1, B5 et B6.


Des recherche sur des animaux indiquent que la curcumine (un anti-oxydant et composé anti-inflammatoire contenu dans l'épice curcuma curry) peut aider à protéger contre les dommages radio-induits à la peau. D'autres recherches sur des animaux montrent que la plante ginkgo biloba peut aider à protéger contre des lésions organiques résultant de la radiothérapie. Et l'aloe vera est souvent présentée comme un remède naturel contre le rayonnement induit par les changements de peau, prévient ou minimise les réactions cutanées dues aux effets radio-induits.


Source: http://blog.imva.info/medicine/treatments-nuclear-contami

 

Newsletter de Mars 2011 de Ty Bollinger, à télécharger sur cette page: http://lavienaturelle.net/3.html.

0

0

Informations en provenance d'Artemisia-Collège

"La synthèse des moyens et produits pour autant que possible, se prémunir... C'est compliqué, car ,dans les faits, se battre contre un ennemi invisible, incolore et inodore, ce n'est déjà pas simple, mais en plus avec des "autorités" cachant l'essentiel, et en tout cas, SANS AUCUNE crédibilité... c'est mission quasi-impossible...


Il faudra pourtant essayer, car nous avons déjà commencé à être touchés, et surtout, ça va durer très longtemps... ce qui complique tout...


Déjà, une semaine après, une grande partie des aliments nippons sont contaminés, même l'eau à Tokyo l'est!!!


Quatre réacteurs HS, dont 3 détruits, libérant leur radio-activité, dont le n°3, contenant des centaines de kilogrammes de plutonium, (ce qui est une situation bien plus grave qu'à Tchernobyl), c'est déjà une catastrophe planétaire!"


"Finalement, et pour différentes raisons, oublions les pastilles d'iode délivrées par l'armée, trop suspectes..."


Brèves: 

0

- Les Russes proposent aux Japonais de déménager en Sibérie...


- "J'ai appris par une amie hospitalisée en Belgique que les médecins prennent déjà de l'iode, qu'il n'y en n'a plus de disponible dans les hôpitaux proches : Ils se sont réservés principalement pour eux même !"


- Comme pour le nuage de Tchernobyl, les mêmes pratiques: censure grossière, le 12 mars sur le JT de fFR de 12-13H alors que l'orateur est en train de dire: "Ce que nous faisons dès maintenant, c'est mettre en alerte le réseau qui permet de mesurer les retombées éventuelles de cet accident en France...":


http://www.youtube.com/watch?v=8jdf3AKMkPQ (3 mn)


Des données sismiques françaises auraient été falsifiées afin de pouvoir économiser sur la sûreté.

 

 

Ler Japon a-t-il, de nouveau, été attaqué?

Japon - Benjamin Fulford - La fin de l'ultimatum:

http://www.renovatiotv.com/blog,-japon-benjamin-fulford-la-fin-de-l-ultimatum-18-mars-2011,991532107.html (7 mn 23)


 Japon : LAPSUS "révélateur"? "Nous somme en face d'un acte"...

http://www.renovatiotv.com/blog,japon-lapsus-revelateur-nous-somme-en-face-d-un-acte,991530301.html (1 mn 30)


Rappel: Le Japon attaqué ? Haarp et fulford - 2008


http://www.renovatiotv.com/blog,-la-japon-attaque-haarp-et-fulford-2008,991526767.html (6 mn 16)


1/4:
http://www.dailymotion.com/video/x4j974_david-rockefeller-face-a-benjamin-f_news


2/4: http://www.dailymotion.com/related/x4j9nx/video/x4j9eh_david-rockefeller-face-a-benjamin-f_politics?hmz=746162 


3/4: http://www.dailymotion.com/related/x4j974/video/x4j9j5_david-rockefeller-face-a-benjamin-f_politics?hmz=746162 


4/4: http://www.dailymotion.com/video/x4j9nx_david-rockefeller-face-a-benjamin-f_politics?from=rss&hmz=706c61796572 

 

Modélisation:


A priori, ça devrait être moins fort que Tchernobyl, mais ceux qui ont des jardins potagers, devraient utiliser des serres et des tunnels plus qu'avant.


Bien laver les crudités, et, à terme, limiter les laitages et viandes... et champignons, tout ce qui concentre la contamination... S'il ne pleut pas, très peu de risques... à l'inverse...


Inutile de chercher à acheter un compteur Geiger, il y a 2 à 5 mois de délais, ils sont tous partis au Japon...


C'est pourtant la seule possibilité de savoir où l'on en est localement, car même si les autorités informaient réellement et honnêtement (y compter est illusoire), il serait impossible de le dire avec assez de précision, car la contamination peut être très différente à 1 km près, selon qu'il a plu ou pas...


http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11_03_23_Volet1der.pdf

 

Partie 1 d'un dossier encore plus complet

A suivre...

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 22:27

 

Nucléaire et dents dévitalisées

Deux sujets qui préoccupent Corinne LEPAGE

Un article du Dr Bruno Darmon

 

"In-actif aujourd'hui,

  radio-actif demain!"

 

 

L'article ci-dessous provient du blog du Docteur Bruno Darmon, (docteur en chirurgie dentaire). En ces jours où les yeux du monde sont rivés vers le Japon à l'Est, afin de savoir si la catastrophe nucléaire déjà effective ne va pas encore prendre plus d'ampleur ces lignes mettant en garde contre le nucléaire revêtent une grande actualité.

 

"Le grand défi de notre temps n’est plus l’information à laquelle tout le monde peut avoir accès, mais le discernement entre les informations qui sont importantes et celles qui le sont moins.

 

Dans le tumulte de voix inconscientes, que ce soit sur Internet mais aussi dans le monde médico-dentaire et politique, qui perdent régulièrement le public en leur mettant des bêtises dans la tête ou en les affolant sur des sujets de moindre importance, tout en oubliant les sujets essentiels de santé publique comme le nucléaire et les dents dévitalisées, je tenais à rendre hommage au discernement et à l’intelligence de l’avocate, ancienne Minitre de l'Environnement, Corinne LEPAGE.

 

Elle s’exprime, en effet, encore aujourd’hui, dans les médias, à l’heure du drame nucléaire japonais et depuis toujours pour la prise de conscience de la folie du nucléaire. Elle a aussi agi dans le passé pour la défense de la prise de conscience de la toxicité des dents dévitalisées. C’est ce que montre le texte fort instructif consultable à l’adresse suivante:


http://michel.raynaud.pagesperso-orange.fr/mem_clpg.htm

 

où elle qualifie le problème des dents dévitalisées de “grave question de santé publique”.

 

La science est un outil à double tranchant. Elle peut apporter beaucoup de confort matériel à l’humanité mais elle peut aussi lui apporter beaucoup de malheur, surtout si elle s’éloigne d’une certaine philosophie. Une philosophie qui est avant tout de respecter la vie avec notamment certaines règles que l’on peut trouver dans des écrits religieux. La "science" pourrait sinon alors éventuellement détruire la vie sur Terre. Il est essentiel d’en prendre conscience et les Japonais risquent bientôt d’en prendre conscience de façon très concrète avec les accidents de leurs centrales nucléaires, suite au dernier tremblement de terre tsunami.

 

Il y a toujours un enseignement à tirer de la pire des situations. L’accident nucléaire japonais pourrait permettre à l’humanité de prendre conscience que même la civilisation technologiquement la plus avancée du monde n’est pas à l’abri de l’immense danger que comporte inévitablement l’industrie nucléaire. La France ferait bien d’en tirer rapidement des enseignements, elle qui a le plus de centrales nucléaires du monde par habitant.

 

Le nucléaire et la dent dévitalisée sont, selon moi, deux fruits empoisonnés d’une science qui, dans les deux cas, a oublié de respecter la même Loi «divine» exprimée notamment dans la Bible et qui dit très exactement: «L’homme ne séparera pas ce que Dieu a uni».

 

La science de la physique atomique réussit à fabriquer de l’énergie en séparant des atomes, plus précisément des noyaux d’atomes instables. Lors de cette séparation, un gaz pourrait-on dire, un éther comprimé plus exactement, que notre science n’a pas encore mis en évidence et qui se trouve au milieu des noyaux des atomes radioactifs, se libère tel un gaz, de masse (M), qui se libère dans une zone de moindre pression, à la vitesse de la lumière (C). Cela produit une énorme quantité d’énergie selon la loi E=MC2 plus précisément pour ceux qui se sont intéressés déjà au sujet. L’énergie se transforme en chaleur, qui est ensuite transformée en électricité par la technologie.

 

Jusque là, ma foi, on pourrait penser que ce procédé est astucieux pour produire de l’électricité. Mais, voilà, en agissant ainsi, en séparant les noyaux des atomes, on fabrique des déchets hautement radio-actifs. Ces déchets vont émettre des énergies très puissantes sous forme de rayonnements dits ionisants, qui vont pouvoir pénétrer les organismes vivants au plus profond de leurs structures, jusque dans leurs chromosomes, en les déstructurant et en brulant tout au passage. Les cellules les plus robustes seront empoisonnées et se cancériseront éventuellement plus tard tandis que les cellules les plus fragiles vont immédiatement mourir.

 

C’est d’ailleurs ce dernier point qui est exploité par la cancérologie moderne qui irradie les organismes pour tuer les cellules cancéreuses, plus fragiles que les autres. C’est d’ailleurs aussi le même principe pour la chimiothérapie, on empoisonne tout et les cellules cancéreuses plus fragiles meurent les premières. Il n’y a donc pas à s’étonner que les patients guéris ainsi présentent très souvent ensuite des récidives ou de nouveaux cancers et restent aussi très fatigués pour le reste de leur vie. Mais, bon, si leur vie dure ensuite au moins cinq ans, ils sont considérés guéris par l’institution médicale, qui facture environ 25 000 €uros à la société par traitement de cancer. Une institution qui ne s’est jamais intéressée aux traitements alternatifs bien moins onéreux, donc bien moins lucratifs pour elle et qui n’ont pas autant de désagréments, comme ceux de feu Hulda Clark par exemple.

 

Hulda Clark était une biologiste (professeur d’Université) et naturopathe canadienne, qui faisait entre autre enlever toutes les dents dévitalisées de ses patients et guérissait des maladies soi disant inguérissables, comme des cancéreux condamnés par l’institution.

 

Pour cela, elle conseillait généralement d’arrêter tout traitement classique de chimio et radiothérapie. Eh oui, c’est vexant pour nos grands professeurs de médecine, je sais…. Elle n’a donc jamais intéressé l’institution médicale, qui, en plus, lui a fait des procès pour exercice illégal de la médecine, ce qui l’a contrainte à émigrer au Mexique pour ne pas aller en prison.

 

C’est aussi ce qu’ont fait plusieurs médecins et dentistes interdits aux Etats-Unis pour pouvoir continuer à exercer comme le Dr Hal Huggins. Le Dr Huggins était le précurseur mondial dans l’élimination des amalgames dentaires au mercure. Aujourd’hui, il prône aussi d’enlever les dents dévitalisées, ce qui lui permet ainsi de guérir parfois des cancers.

 

Le Mexique avait aussi sur son sol la clinique du Dr Issels, un éminent cancérologue allemand qui guérissait beaucoup plus de cancers que ses collègues et qui, lui aussi, faisait, avant tout, enlever toutes les dents dévitalisées de ses patients.

 

Le Mexique est, semble-t-il, très sévère pour les kidnapeurs d’enfants mais très cool avec les personnes qui guérissent des cancers par des méthodes naturelles. C’est un peu le contraire de la France, si on se rappelle ce qui fut fait au Dr Hamer entre autres, qui passa deux années en prison en France juste pour avoir émis de nouvelles idées sur le traitement du cancer…..

 

Pour en revenir au nucléaire, les déchets radio-actifs seront donc extrêmement toxiques et cela pour des durées qui se chiffrent en millions d’années, le temps que les atomes perdent totalement leur radio-activité. Pour vous donner un exemple concret des conséquences que cela peut produire, le dernier grand accident nucléaire qui a eu lieu, il y a 25 ans, à Tchernobyl, a pollué la Biélorussie pour un million d’années à tel point que les enfants qui naissent aujourd’hui dans les environs de Tchernobyl ont déjà un cœur de vieillard à la fin de l’adolescence et ne vivront donc vraiment pas très vieux, par conséquent. Et cela durera environ un million d’années.

 

Le plus grand scientifique russe en physique atomique, qui avait assuré au président russe de l’époque, Gorbatchev, que les centrales nucléaires étaient "sans danger", s’est suicidé après l’accident nucléaire de Tchernobyl.

 

L’avantage de l’accident de Tchernobyl, si je puis dire, est que Gorbatchev a alors tellement pris conscience de la folie du nucléaire qu’il a stoppé net toute nouvelle construction de centrale nucléaire russe et a engagé un programme de désarmement atomique de son pays.

 

S’il n’avait pas été évincé ensuite du pouvoir, il aurait certainement dénucléarisé totalement ensuite son pays. Le nucléaire est à ce point dangereux que l’on comprend pourquoi des intelligences supérieures qui se sont exprimées à travers des écrits que l’on qualifie de religieux nous avaient d’une certaine façon averti sur le sujet en nous demandant de ne pas séparer ce que Dieu avait uni.

 

Il y a eu d’autres avertissements mais ils sont moins connus. Même si la plupart des religieux se sont imaginés que ce Commandement de ne pas séparer ce que Dieu avait uni faisait référence au mariage qu’ils célébraient, il me semble être une évidence que ce commandement fait avant tout référence à ce que la nature a naturellement réuni. Les noyaux des atomes sont donc, bien sûr, directement concernés par ce Commandement biblique. Le transgresser en séparant les noyaux d’atomes revient à se mettre en contradiction avec une Loi biblique.

 

Mais, bien sûr, ce genre de considération a peu de valeur dans une société majoritairement athée, dont les croyances sont plutôt darwiniennes. Des croyances qui voudraient nous faire croire que la vie est apparue du néant et s’est développée par le hasard et par la disparition violente des formes de vies plus faibles. Une croyance qui,  d’une certaine façon, a aussi influencé notre philosophie médicale moderne, qui pense que la guérison ne peut passer que par une certaine violence qui consiste à détruire les bactéries et les cellules cancéreuses par exemple.

 

Notre civilisation a trouvé pratique de séparer les noyaux des atomes dans la technologie nucléaire, car cela permet de récupérer beaucoup d’énergie dans une petit espace et, somme toute, assez facilement. Bref,  l’énergie nucléaire c’est pratique, ça permet de faire du chauffage électrique et d’avoir des cuisinières électriques, ce qui consomme beaucoup d’électricité. Comme c’est pratique, cela permet aussi à certaines industries de réaliser de gros profits rapidement. On trouve alors toujours aussi des politiciens corrompus pour défendre le nucléaire, en nous expliquant généralement que nos scientifiques et nos ingénieurs maitrisent totalement cette technologie qui ne présenterait pas de risques notables.

 

L’enseignement de la catastrophe nucléaire japonaise est à ce titre très instructive. Le Japon est, en effet, le pays au monde où la technologie est la plus sophistiquée et, malgré cela, il n’a pas pu éviter, aujourd’hui, des accidents nucléaires, qui sont de véritables catastrophes. Le nucléaire c’est donc pratique, certes, mais ça détruit la vie plus que tout et pour plus longtemps que tout et à terme cela pourrait rendre la Terre invivable pour des millions d’années. Le nucléaire, c’est donc proprement diabolique. C’est d’ailleurs même étymologiquement diabolique car le mot diable vient du grec "diabolein", qui signifie diviser ou séparer. Mais, à part, ça tout va bien…..


Mais tout cela ne sont que des mots et, pour bien en prendre conscience, je vous suggère vivement de visionner le film «La bataille de Tchernobyl» aux adresses suivantes:


http://www.dailymotion.com/video/x6xbsg_la-bataille-de-tchernobyl-15_news
puis: http://www.dailymotion.com/video/x6xbys_la-bataille-de-tchernobyl-2-5_news
puis: http://www.dailymotion.com/video/x6xc90_la-bataille-de-tchernobil-3-5_news
puis: http://www.dailymotion.com/video/x6xci0_la-bataille-de-tchernobyl-4-5_news
puis: http://video.planet.fr/video/iLyROoaft6tZ.html (je n’ai pas trouvé la dernière partie sur Dailymotion)
et ensuite regardez ce petit film:
http://videos.sortirdunucleaire.org/spip.php?article301


et lisez un peu cela: http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=actualites&sousmenu=dossiers&soussousmenu=EPRrevelations2&page=index


pour comprendre que nos centrales nucléaires peuvent tout à fait rencontrer les mêmes accidents que celui de Tchernobyl.


Vous comprendrez alors que nos grands scientifiques médiatiques français sont bien le reflet d’une science insensée qui passe à côté des véritables dangers de l’humanité, quand elle ne tient pas compte de la folie du nucléaire.

 

De même, quand vous regarderez les films indiqués ensuite dans ce texte vous comprendrez que nos grands médecins français passent aussi aujourd’hui à côté des véritables solutions pour la santé de la population quand ils oublient de prendre en compte la problématique «dent dévitalisée».

 

En effet, dans le registre séparations pratiques diaboliques, on trouve aussi la dent dévitalisée. Il n’y a pas qu’elle d’ailleurs, car il y a aussi les O.G.M. où on s’amuse à séparer les gènes des plantes alimentaires notamment.


On trouve aussi aussi nombre de médicaments de la médecine moderne qui se sont inspirés de la séparation chimique du principe actif des plantes médicinales.

 

Mais il y a aussi et surtout la dent dévitalisée qui est encore bien plus grave que tout cela car, en plus, on introduit de la mort dans les organismes vivants.

 

Au début du vingtième siècle, la science des dentistes a permis pour supprimer la douleur dentaire d’extirper le nerf de la dent, avec, au passage, les vaisseaux sanguins. On produit ainsi une dent dite dévitalisée ou morte. En agissant ainsi on sépare le tissu mou du tissu dur de la dent. On sépare donc ce que la vie, ou Dieu, c’est comme on veut, a uni naturellement. On transgresse donc la fameuse loi exprimée dans le paragraphe précédent. Mais en plus on transgresse une seconde loi implicitement contenue dans la Bible qui dit de ne pas mélanger la mort avec la vie.

 

Il existe plusieurs passages sur le sujet mais le plus connu est le passage de la Bible où il est dit d’emmener les morts à l’Hadès et de ne pas les laisser au milieu des vivants. Tout ce qui est mort est soumis à des processus de putréfaction très toxiques pour les organismes vivants, c’est pourquoi ne serait-ce que d’un point de vue strictement biologique, la mort doit être séparée du vivant.

 

La dent dévitalisée est la seule exception qui ait été faite à cette règle par notre médecine moderne, car la dent dévitalisée a eu depuis toujours beaucoup de succès auprès des patients, inconscients qu’ils étaient et sont en général toujours de l’effet destructeur de la dent dévitalisée sur la santé. En effet, la dent dévitalisée c’est pratique, c’est sûr, car ça évite d’extraire des dents, donc d’avoir des dentiers en général.

 

Seulement voilà, ça dévitalise les organismes généralement plus que tous les autres poisons chimiques et ça pourrait bien être aujourd’hui la première cause de cancers et de maladies graves dans la civilisation occidentale.

 

Les enfants dont les parents ont des dents dévitalisées auront les dents tordues, d’autres maladies génétiques; et seront très dévitalisés. En France, on a le plus de dents dévitalisées d’Europe, huit Français sur dix environ sont concernés, même les enfants, et on y a aussi, comme par hasard, le plus de malades, de mal de dos et de cancers d’Europe.

 

Certains médecins, qui se sont penchés sur le sujet, pensent que la dent dévitalisée est un poison bien plus grave que toutes les autres empoisonnements dont on parle régulièrement dans les médias.


Bref, la dent dévitalisée, ça pourrait bien détruire plus que tout notre civilisation si le nucléaire ne la détruit pas avant. Mais, à part ça, tout va bien...

 

Mais tout cela ne sont que des mots et encore une fois pour bien en prendre conscience je vous suggère vivement de visionner les films aux adresses suivantes:


http://michel.raynaud2.free.fr/vds_darmon/bd_final_00.avi
http://michel.raynaud2.free.fr/vds_darmon/bd_final_01.avi
http://michel.raynaud2.free.fr/vds_darmon/bd_final_02.avi
http://michel.raynaud2.free.fr/vds_darmon/bd_final_03.avi
 

 

toutes ces vidéos issues du site www.sante-dents.com.

 

Quand on prend conscience de tout cela, que peut-on faire?


Sachez tout d’abord que dans les enseignements spirituels on y parle de karma que l’on pourrait traduire comme une conséquence juste de nos actes, même si parfois le rapport de cause à effet n’est pas toujours facile à comprendre et paraît même un peu mystérieux. S’il existe le karma collectif des peuples, il existe aussi le karma individuel.


Au sujet du nucléaire, je vous conseille donc de ne plus être complice d’une consommation électrique effrénée qui est le principal argument des politiciens pour la folle nucléarisation de notre pays. L’électricité ne doit être réservée qu’aux applications nobles, qui, d’ailleurs, sont peu consommatrices (télé, ordinateur, éclairage) surtout tant que l’électricité française sera surtout d’origine nucléaire.

 

Il faudrait donc éviter de la gaspiller pour le chauffage et la cuisine, qui sont très consommatrices d’électricité. Je vous conseille aussi de participer activement à l’information sur le danger du nucléaire en soutenant le réseau «sortir du nucléaire» notamment. Ainsi vous protégerez la vie et par conséquent et pour des raisons qu’il faudrait développer mais qui sont assez mystiques, la vie vous protégera….

 

Au niveau national, il faudrait arrêter immédiatement toutes les centrales nucléaires, quelles qu’en soient les conséquences, car, de toutes façons, les conséquences qui résulteraient de ne pas les arrêter seraient encore pires.

 

Lors d’un accident nucléaire, on s’est aperçu que certains résistaient mieux que d’autres. Ce sont certainement ceux qui ont le plus de vitalité. Et qu’est ce qui dévitalise surtout les organismes…. les dents dévitalisées bien sûr…. Il vaut donc mieux s’en débarrasser, bien sûr….


Si un accident nucléaire devait survenir, les autorités conseillent de prendre de l’iode pour saturer sa thyroïde en iode non radioactif. Mais, bon, si ça protège un peu la thyroïde, ça n’a aucun effet sur le strontium radioactif qui se fixe dans les os, ni le césium radioactif qui se fixe dans les muscles, ni sur les autres radio-éléments qui vont un peu partout. Il existe aussi un autre produit qui pourrait en partie inactiver la radioactivité et dont je parle dans le texte suivant: http://dent.devitalisee.free.fr/?p=109

 

Hulda Clark avait remarqué, avec ses appareils, qu’il inactivait le polonium radioactif. C’est aussi un produit que j’utilise pour effacer les mémoires toxiques des dents dévitalisées quand les personnes restent toujours malades malgré les extractions de dents dévitalisées.


Mais, bon, ne rêvons pas trop quand même car le mieux à faire, face à la radio-activité, est de partir le plus vite possible et le plus loin possible pour au moins un million d’années.


Au sujet des dents dévitalisées, il faut faire un peu la même chose. Les enlever au plus vite, quelles qu'en soit les conséquences car, de toutes façons, les conséquences qui résulteraient de ne pas les enlever seraient encore pires que de les garder. Il serait temps aussi de soutenir cette information qui est même persécutée par l’Ordre français des dentistes, qui ne s’est pas gêné pour m’interdire d’exercer parce que je la mettais en application. Mais bon, c’est comme tout, il y a toujours un côté positif là-dedans, car, grâce à cela, j’ai un peu plus de temps pour vous informer sur le sujet….."

 

Bruno Darmon, Docteur en chirurgie dentaire,  drbrunodarmon@yahoo.fr.

 

Source: http://dent.devitalisee.free.fr/?p=133

 

 

Nota Bene: L'Art de Vivre Sain publie cet article (sans le modifier) du fait de son intérêt évident. Cela ne signifie pas pour autant que toutes les opinions de l'auteur soient toutes également partagées sans aucune réserve. Comme toujours, chaque lecteur est invité à déployer ses propres facultés de libre examen et à faire preuve du plus grand discernement.

 

.

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 23:59

 

  Pour ne pas attraper un refroidissement...

Sortez votre petite laine!

 

  5 à 10 ans au frais, ça vous dit?

 

Ce sont des choses que l'on peut apprendre incidemment

 quelque part entre la poire et le fromage...

 

(En plein "réchauffement climatique"

  cela fait un peu désordre...)

 

 

 




.
.
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 20:20

Communiqué de Kokopelli

Nouvelles de Kokopelli: Février 2011

.

Communiqué de Presse

Kokopelli fait appel à la Cour de Justice Européenne!

"Dans le cadre du procès qui nous oppose à la société Graines Baumaux, nous avons demandé à la Cour d’Appel de Nancy de saisir la Cour de Justice de l’Union Européenne d’une question portant sur la validité de la législation européenne sur le commerce des semences potagères au regard de certains principes fondamentaux de l’Union Européenne et du Traité International sur les Ressources Phytogénétiques pour l’Alimentation et l’Agriculture (TIRPAA).


Alors que la société Graines Baumaux s’opposait fortement à cette demande, qu’elle qualifiait de «cheval de Troie», la Cour d’Appel, par une Ordonnance du 4 février 2011, a fait droit à notre demande.


Les questions fondamentales, que nous soulevons depuis le début de notre existence, seront enfin posées à la juridiction suprême de l’Union Européenne. Les enjeux, en termes d’appropriation du vivant et de sauvegarde de la biodiversité, sont immenses et nous espérons que la Justice, ultime recours des opprimés, saura les mesurer.


Nous appelons tous les opérateurs européens de la semence ancienne à se joindre à nous pour témoigner, dans le cadre de ce procès historique, de l’absurdité de la législation actuelle sur le commerce des semences.


Contacts:

Association Kokopelli

communication@kokopelli.asso.fr

Blanche MAGARINOS-REY, Avocate de Kokopelli

contact@avocat-magarinos-rey.com

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 09:50

 

Des fruits et des légumes vides

La perte de valeur nutritionnelle des "aliments modernes" est un vrai fléau. Au rythme où cela va, bientôt, manger une pomme de super-marché ou manger une pomme en plastique ou en carton aura à peu près le même effet sur le corps...

 

Pour compenser cette dévitalisation des aliments modernes et l'absence de vitamines, minéraux et autres nutriments de valeur, seul un judicieux assortiment (comme, par exemple, le cocktail Viptamin) de vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, acides aminés, - bien sûr, de préférence naturels - etc., est à même de remplacer les "vitamines et nutriments envolés"...

 

L'article ci-dessous présente le problème en détails:

 

"Faudra-t-il bientôt manger cinquante fruits et légumes par jour?


Vitamines A, B ou C, Oméga 3, oligo-éléments, fer... Les nutriments sont indispensables à notre organisme et à sa longévité. Plusieurs études nous alertent sur la faiblesse des fruits et légumes «modernes» en nutriments. Alors qu’une pêche suffisait en 1950 pour absorber une bonne ration de vitamine A, il faudrait aujourd’hui en croquer une vingtaine! Où sont passées ces vitamines? Que disent les chercheurs? L’industrie agro-alimentaire en profite-t-elle?

 


«Mangez au moins 5 fruits et légumes par jour», recommande le Programme national nutrition santé. Peut-être faudra-t-il bientôt en manger cinquante... Côté nutriments, nos aliments semblent montrer quelques faiblesses.

 

Prenez une orange: celle des années 2000 aura sans doute meilleure mine que les oranges des années 50. Et pourtant… L’orange moderne contient cinq fois moins de fer. Idem pour les pêches. Plusieurs études révèlent cette perte de «densité nutritionnelle». C’est la quantité de nutriments (vitamines, minéraux...) qu’un aliment contient comparé à son nombre de calories.

 

Des chips ou une pizza ont, par exemple, une très faible densité nutritionnelle comparés à des lentilles ou des brocolis. Ce problème commence à être soulevé aux États-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne (voir en fin d’article). En France, silence radio du côté des pouvoirs publics et des instituts de recherche. Nos fruits et légumes échapperaient-ils à cette malédiction?

 

Vitamine A: 1 pêche de 1950 = 26 pêches de 2010


Depuis 1950, des chercheurs mesurent le contenu nutritionnel de l’alimentation. À côté des glucides, protides et autres lipides, la présence de micro-nutriments – vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras et acides aminés – est indispensable à notre santé. Or dans les années 1950, manger une banane, une orange et une pêche, suffisait à pourvoir les «apports journaliers recommandés» (AJR) d’une personne en vitamine A.

 

Aujourd’hui, vu les teneurs en nutriment, il faudrait 5 bananes, 10 oranges, et 26 pêches pour avoir sa dose de vitamine A! C’est ce que révèle une étude menée au Canada en 2002 et publiée par le premier quotidien du pays, The Globe and Mail, et la chaîne de télévision CTV News. Cette étude compare les tableaux de nutriments publiés à différentes époques, avec les taux de vitamines et minéraux contenus dans 25 fruits et légumes.

 

Résultats? En un demi-siècle, la pomme de terre a perdu plus de la moitié de sa vitamine C et de son fer, plus d’un quart de son calcium. Et 100 % de sa vitamine A, un nutriment indispensable au développement des cellules et au fonctionnement du système immunitaire!

 

Selon cette étude canadienne, quasiment 80 % des aliments testés ont vu leur teneur en calcium et en fer diminuer."

 

Source : http://www.bastamag.net/article1152.html

 

 

Lire la suite sur le site de "Basta"...

.

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 14:33

 

 

Le Temps des Cerises

 

 

"Notre poison quotidien", diffusé le 15 Mars 2011 à 20H40 sur ARTE (à noter sur nos agendas).


Osons prendre vraiment conscience de ce que nous mangeons ...


Information très intéressante!

 

 Voici un message de Marie-Monique ROBIN (et Claude BOURGUIGNON).


------------------------------

 

J'ai le plaisir de vous informer que mon film "Notre poison quotidien " sera diffusé le 15 Mars sur ARTE, à 20 Heures 40.

 

Le même jour mon livre éponyme sera dans les librairies ainsi que le DVD.

 

Je commence aujourd'hui une série de papiers qui vont expliquer la démarche que j'ai suivie pour réaliser cette longue enquête qui m'a conduite dans six pays européens (France, Italie, Allemagne, Suisse, Grande Bretagne, Danemark), aux Etats Unis, au Canada, au Chili, et en Inde.

 

Pourquoi cette enquête?

 

Alors que je travaillais sur le passé et le présent peu glorieux de Monsanto et que je découvrais comment depuis sa création au début du XXème siècle la firme n'a cessé de cacher la haute toxicité de ses produits, je me suis posé trois questions: 

 

- Est-ce que le comportement de Monsanto constitue une "exception" dans l'histoire industrielle?

 

- Comment sont réglementés les 100 000 molécules chimiques qui ont envahi notre environnement depuis la fin de la seconde guere mondiale?

 

- Y-a-t il un lien entre l'exposition à ces produits chimiques et "l'épidémie de maladies chroniques évitables" que l'Organisation mondiale de la santé OMS) a constatée surtout dans les pays dits"développés" ( les termes que j'ai mis entre guillemets sont ceux utilisés par l'OMS)?

 

Consciente que le champ d'investigation était très vaste, j'ai décidé de ne m'intéresser qu'aux seuls produits chimiques qui entrent en contact avec notre chaîne alimentaire du champ du paysan (pesticides) à l'assiette du consommateur (additifs et plastiques alimentaires).

 

Avant d'entreprendre mon nouveau tour du monde, j'ai réalisé un long travail de recherche* préparatoire qui a consisté à lire de nombreux livres (une centaine, essentiellement anglophones), rapports, études scientifiques et j'ai rencontré des experts (toxicologues, biologistes, représentants des agences de réglementation), soit directement lors de rendez-vous personnels ou lors de colloques spécialisés. J'ai aussi consulté les archives d'organisations internationales comme l'OMS ou le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui dépend de la première.

 

Des infos http://robin.blog.arte.tv/category/notre-poison-quotidien  

Marie-Monique Robin et pour illustrer et vous couper l'appétit: 

 

La "Recette de la tarte aux cerises". 

 

Voici, la liste des produits chimiques utilisés pour la fabrication d'une tarte aux cerises de supermarché, depuis le champ de blé jusqu'à l'usine agro-alimentaire. Bon appétit!

 

Histoire de la Pâte 

Pour obtenir la farine, les grains de blé ont été enrobés d'un fongicide avant semis.


Pendant sa culture, le blé a reçu de 2 à 6 traitements de pesticides selon les années, 1 traitement aux hormones pour raccourcir les tiges afin d'éviter la verse et 1 dose importante d'engrais: 240 kg d'azote, 100 kg de phosphore et 100 kg de potassium à l'hectare, tout de même!


Le blé moissonné, dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au tétrachlorure de carbone et au bisulfide de carbone, puis arrosés au chlopyriphosméthyl.


Pour la mouture, la farine reçoit du chlorure de nitrosyl, puis de l'acide ascorbique, de la farine de fève, du gluten et de l'amylase.


Ensuite, il faut faire lever la pâte. La poudre levante est traitée au silicate de calcium et l'amidon est blanchi au permanganate de potassium.


Pas de pâte sans corps gras. Ceux-ci reçoivent un antioxydant (pour éviter le rancissement) comme l'hydroxytoluène de butyl et un émulsifiant type lécithine.


Histoire de la Crème


La crème sur laquelle vont reposer les cerises se fait avec des œufs, du lait, et même de l'huile.

 

 Les œufs proviennent d'un élevage industriel où les poules sont nourries avec des granulés contenant des:


- antioxydants (E300 à E311),


- arômes,


- émulsifiants: alginate de calcium,


- conservateurs : acide formique,


- colorants: capsanthéine,


- agents liants: lignosulfate


- et enfin des appétants: glutamate de sodium, pour qu'elles puissent avaler tout ça.


Elles reçoivent aussi des antibiotiques, bien entendu, et surtout des anticoccidiens. Les œufs, avant séchage, reçoivent des émulsifiants, des agents actifs de surface comme l'acide cholique et une enzyme pour retirer le sucre du blanc.


 Le lait provient d'un élevage industriel où les vaches reçoivent une alimentation riche en produits chimiques:


- antibiotiques: flavophospholipol (F712) ou monensin-sodium (F714)


- antioxydants: ascorbate de sodium (F301), alphatocophérol de synthèse (F307), buthyl-hydrox-toluène (F321) ou éthoxyquine (E324),


- émulsifiants: alginate de propylène-glycol (F405) ou polyéthylène glycol (F496),


- conservateurs: acide acétique, acide tartrique (E334), acide propionique (F280) et ses dérivés (F281 à E284),


- composés azotés chimiques: urée (F801) ou diurédo-isobutane (F803),


- agents liants: stéarate de sodium,


- colorants: F131 ou F142


- et enfin des appétants pour que les vaches puissent manger tout ça, comme le glutamate de sodium.


 Les huiles, quant à elles, ont été:


- extraites par des solvants comme l'acétone,


- puis raffinées par action de l'acide sulfurique,


- puis lavage à chaud,


- neutralisées à la lessive de soude,


- décolorées au bioxyde de chlore ou au bichromate de potassium


- et désodorisées à 160°C avec du chlorure de zinc.


- Enfin, elles ont été recolorées à la curcumine.


La crème de la tarte, une fois fabriquée, reçoit des arômes et des stabilisants comme l'acide alginique (E400).


Histoire des Cerises


(complété d'apres des éléments de "Aromatherapie" Jean Valnet 1990, Maloine)


Les cerisiers ont reçu pendant la saison entre 10 et 40 traitements de pesticides selon les années.


Les cerises sont:


- décolorées à l'anhydride sulfureux


- et recolorées de façon uniforme à l'acide carminique ou à l'érythrosine 


- Elles sont plongées dans une saumure contenant du sulfate d'aluminium


- et à la sortie, reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium (E202).


Elles sont enfin enduites d'un sucre qui provient de betteraves qui, comme les blés, ont reçu leur bonne dose d'engrais et de pesticides.

 

Ce sucre est extrait par:


- défécation à la chaux et à l'anhydride sulfureux,


- puis décoloré au sulfoxylate de sodium,


- puis raffiné au norite et à l'alcool isopropylique.


- Il est enfin azuré au bleu anthraquinonique. 

 

Par ces traitements, les cerises ayant donc perdu tout leur goût, il est nécessaire d'ajouter un parfum artificiel alimentaire. Ce parfum est une recréation synthétique du goût et de l'odeur à partir d'éléments artificiels issus de la chimie du pétrole aux prix de revient extrêmement faibles - par économie d'échelle - en comparaison du parfum naturel de fruit.


L'exemple developpé est ici la cerise, mais de tels composés servent à recréer aussi bien des parfums artificiels de fraise, d'ananas, de framboise, de miel, de caramel, de muguet..., etc.


 Le parfum artificel de cerise se compose donc des molécules synthétiques (donc à la stéréochimie inversée) suivantes:


- acétate d'ethyle 

- acéthyl méthylcarbinol 

- butyrate d'isoamyle 

- caproate d'ethyle 

- caprylate d'isoamyle 

- caprate d'ethyle 

- butyrate de terpenyle 

- geraniol 

- butyrate de geranyl - acetylacetate d'ethyle 

- heptanoate d'ethyle 

- aldéhyde benzoique 

- aldéhyde p-toluique 

- vanilline 

- essence artificielle d'amande amère SAP 

- essence artificielle de girofle Bourbon 

- essence artificielle de cannelle Ceylan 

- essence de lie de vin.


 

Ce texte, consacré à "la tarte aux cerises de supermarché" a été rédigé par  Claude Bourguignon, un ingénieur agronome qui travailla à l'INRA, avant de quitter l'honorable maison pour cause de désaccord. Spécialiste de la microbiologie des sols, c'est lui qui démontra, pour la première fois, que les sols cultivés à grand renfort d'engrais chimiques et de pesticides,  étaient biologiquement ... morts.

 

Tout ce qui fait la vie, et donc la qualité des terres, à savoir les populations microbiennes et fongiques, est détruit par les produits chimiques, conduisant à une perte des nutriments et  à l'érosion des sols.

 

Membre de la Société américaine de microbiologie - en  France, il n' y a plus aucune chaire de microbiologie des sols, y compris à l'INRA! - Claude Bourguignon a créé, avec sa femme Lydia, le Laboratoire d'analyse microbiologique des sols, qui intervient dans de nombreux pays, pour aider les agriculteurs à retrouver la fertilité de leurs sols.

.

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 19:53

 

Avoir un animal,

c'est bon pour la santé!

 

Chat.jpg

 

Chat, oui!

 

Article à lire ici:

http://www.lefigaro.fr/sante/2010/07/04/01004-20100704ARTFIG00232-avoir-un-animal-aide-a-lutter-contre-l-hypertension.php

 

Tout cela est très positif, mais il y a, hélas, quand même, un revers: Un animal vivant sous votre toit vous parasite très facilement.

 

La solution: Traitement antiparasitaire (brou de noix noire, clous de girofles, artémise, ou absinthe quassia, etc.) et Zapping!

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 11:11

 

Plaidoyer pour une Société plus ouverte

en laquelle la Nature et la Santé Naturelle

auront aussi toute leur place

 

 

 "Mieux vaut vivre hors des règles que mourir dans les règles."

 

 

Philippe-Dargere.jpg

 

-  Philippe Dargère -

 

Philippe Dargère, successeur de Pierre-Valentin Marchesseau à la tête de l'Ecole de Naturopathie, est récemment décédé.

 

Quelques années avant son départ, le CICNS lui avait consacré une interview...

 

 


 


Présentation de l'interview:

 

Philippe Dargère est praticien de santé naturopathe depuis 1976. Il a été choisi par Pierre Valentin Marchesseau, biologiste, père fondateur de la Naturopathie en France, pour lui succéder à la tête de l'Académie Internationale des Sciences de l'Homme.

 

En 1992, il reprend cette école sous le nom d'Ecole Marchesseau. Elle a fonctionné jusquen 1997 avec Colette Marchesseau puis, à partir de septembre 1998, il la dirigera sous lenseigne  "Philippe Dargère Univers".

 

Un récent  film sur la Fédération Française de Naturopathie lui consacre aussi de larges moments d'interview..., et l'on voit, entre autres, que Philippe Dargère, en plus d'être naturopathe, était aussi, tout comme sa fille, un fervent de la batterie...

.

.

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 11:11

 

L'ADN Internétique

 

 




0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 21:28

 

 

Vers une nourriture entièrement végétale...

 

 

 
 
envoyé par thesavoisien.
0
0
Extraits (parmi bien d'autres frappants constats) de la vidéo ci-dessus:

"Dans 50% à 70% des cas les patients souffrant de rhumatismes, d'arthrose mais aussi de tumeurs cancéreuses voient leurs douleurs réduites de moitié sans l'aide d'aucune autre thérapie en adoptant, ne serait-ce que quelques jours, une alimentation libre de toutes protéines animales, c'est-à-dire sans viande ni poissons ni produits laitiers."

"J'ai pu observer pendant des années comment des patients aux prises à de terribles douleurs et soignés à l'aide d'anthalgiques hautement dosés, {des anthalgiques} aux effets secondaires inéluctables comme maux d'estomac, ulcères d'estomac et transformations cutanées, etc., voyaient leur situation grandement s'améliorer rien qu'en adoptant une alimentation végétarienne, qui leur procurait, en outre, un surcroît d'énergie."

"L'étude de Rotterdam démontre que les consommateurs de viande sont davantage sujets aux risques d'infarctus."

"De nombreuses études au fil des années ont prouvé que la peur de carences en cas d'alimentation végétarienne n'est absolument pas fondée."

"Dans les pays occidentaux ils sont nombreux ceux qui prennent des médicaments pour faire baisser leur taux de cholestérol, alors que le moyen le plus efficace pour faire baisser son taux de cholestérol est de cesser de manger de la viande."

"Les toxines provenant de l'abbattage de l'animal pénètrent dans le foie par l'intermédiaire de la veine porte, qui doit alors les métaboliser."

"Manger beaucoup de produits végétaux signifie donc faire quelque chose pour sa santé et se protéger des maladies spécifiques à notre civilisation."

"Au même titre que l'alcool ou le tabac la publicité pour la viande devrait être interdite."

"Ne serait-il pas judicieux de s'interroger sur la nocivité de la nourriture proposée dans les crèches, les écoles et les hôtitaux?"

"En vertu du principe de précaution qui est prêt à  assumer la responsabilité d'offrir de la viande à nos enfants après que la science ait démontré les dangers qu'elle représente pour la santé?"

"Consommer de la viande est mauvais pour la santé. Cela nuit à la santé du peuple, mais cela a également des conséquences néfastes sur l'évolution de la société dans son entier, pour son évolution et pour son devenir."

"Beaucoup de gens ignorent [encore] que la consommation de viande et de poisson est nuisible à la santé. Cependant, on trouve sur Internet et dans la littérature médicale internationale de nombreuses études montrant très clairement que la consommation de viande et de poisson produit des troubles de la santé. La bibliothèque de données la plus importante en la matière est la Medline Database [Pubmed] qui  permet d'accéder à toutes les grandes études sur ce thème, au niveau international."

"L'orientation générale va en direction du végétarisme et un jour la consommation de viande sera proscrite, comme l'est la drogue, aujourd'hui. Manger de la viande sera devenu un acte marginal et clandestin."

0
0
Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 00:08

 

Le corps déchiffré

 

 

 

 

Epatant, non?!?

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 17:09

 

Les Acides Humiques & Fulvique


 

• Pour suppléer aux carences minérales et en oligo-éléments
• Pour renforcer le système immunitaire
• Pour détoxiquer le corps humain
• Pour l’harmonisation mentale
• Pour renforcer les capacités physiques et spirituelles
• Pendant une maladie et pour recouvrer la santé



La Nature fournissait, il n'y a pas encore si longtemps, toute sortes de nutriments pour vivre longuement et en plein santé. C'était le bon temps.


Malheureusement, nous ne pouvons plus pleinement profiter de ces nutriments, car nous cultivons et traitons notre nourriture, la rendant ainsi, la plupart du temps, inutilisable pour notre corps.


Cela demeure vrai lorsque la croissance des plantes et des animaux est stimulée par des stéroïdes. Les cultures prélèvent de plus en plus de nutriments du sol, qui ne sont pas renouvelés. 

 

 

Qu'est-ce que l'Acide Humique? C'est la substance hydrosoluble naturelle la plus complexe, la plus petite et la plus raffinée sur la terre. C'est un puissant chélateur de métaux lourds, et un anti-oxydant de radicaux libres.

 

 

La détérioration de la qualité de la nourriture moderne est devenue une évidence. Des études montrent une diminution de l'ordre de 25 % à 80 % des minéraux dans notre nourriture. Le sénat américain déclare: «Le fait alarmant est que la nourriture, les fruits, les légumes et les grains qui sont cultivés sur des millions d'acres, ne contiennent plus le niveau nécessaire de minéraux essentiels. Ils nous sous-alimentent, peu importe la quantité que nous consommons».


Il est scientifiquement démontré que le niveau des micro-éléments contenus dans les cultures et les aliments à base de céréales décroît sans cesse. Cela concerne également les produits d’origine animale, car les animaux consomment de moins en moins de micronutriments dans les céréales qu’ils consomment.


Ces carences sont répercutées à l’être humain, situé au bout de la chaîne alimentaire. Les conséquences en sont bien connues: les maladies de civilisation se développent et se propagent, tels les allergies, le stress, les défaillances du système immunitaire, les tumeurs, l’excès de poids, les maladies inconnues. On peut citer à ce sujet le chimiste Linus Pauling, deux fois prix Nobel: «Chaque maladie d’un organisme vivant peut être reliée à la carence de certains micronutriments».


Le manque de minéraux et de micro-nutriments contrarie les fonctions des enzymes et des vitamines. Ainsi, en l’absence des micro-nutriments indispensables les vitamines et les enzymes ne agissent pas.


Le développement des méthodes d'analyses permet de mesurer des quantités infinitésimales de ces éléments. L’analyse des organismes vivant a démontré que plus de 70 micro-nutriments devraient y être continuellement présents. La proportion de ces éléments est au moins aussi importante que leur quantité. Rompre cet équilibre naturel peut provoquer des syndromes de déficience, même si nous suppléons à l’un ou seulement à quelques-uns de ces micro-nutriments.


La formation de ce que l’on appelle complexes organo-minéraux est nécessaire à une assimilation optimale. Ces molécules sont capables de traverser la paroi des cellules. La meilleure solution pour la complémentation - comme toujours - est fournie par la Nature sous la forme de substances humiques (acides humique et fulvique). Les matières humiques contiennent des molécules formant des complexes organiques qui aident à ingérer des micro-éléments, stimulent la production d’énergie et la capacité de résistance. Ils jouent aussi un rôle important dans la détoxication de l’organisme.

 

 

Les Acides Humiques et Fulvique sont le lien absent dans la chaîne alimentaire humaine, dont le manque a des conséquences mortelles. La santé du monde arrive maintenant dans un équilibre fragile. Si la production naturelle était respectée, l'acide fulvique participerait à chaque niveau le long de la chaîne alimentaire.

 

La recherche médicale et agricole continue de se diriger d'une manière concluante vers un fait: L'Acide Fulvique tient les clefs  de la prévention, lde la guérison et l'élimination des maladies du monde.

 

L'Acide Fulvique est le parfait remède de la Nature. C'est de loin la substance la plus complexe et la plus diversifiée. L'Acide Fulvique est réellement un univers entier dans une simple molécule.


Les matières humiques ont été créées au cours d’un processus de décomposition de la biomasse long de plusieurs dizaines de milliers ou millions d’années (plantes, tourbe, lignite, charbon, houille, diamant). Les molécules précurseurs de la formation des substances humiques sont les molécules de lignine du bois et des flavonoïdes.

 

L'Acide Fulvique est un ensemble de petites particules d'ADN des générations passées, laissées en place pour la continuité de la vie.

 

 

L'Acide Fulvique est le pont entre les minéraux «sans vie» et la matière organique vivante. Dans son essence, il est comme le «lait maternel» de la Terre Mère, laissé pour donner vie, énergie, santé, immunité et continuité de la Terre Mère et de toutes ses formes de vie.


Les substances humiques naturelles contiennent plus de 70 micro-nutriments sous forme bio-disponible. Il est important desavoir que les substances humiques sont des molécules contenant des acides organiques (carboxyle) et hydroxyles, lactone et methoxy, sur une base aromatique.


Ce sont des molécules polymères naturelles, dont nous nommons les unités de base, les acides fulviques. Leur poids moléculaire moyen est de 200 – 5000. Leurs plus petites particules peuvent ainsi être absorbées par le système circulatoire, causant les effets suivants: effet antiviral, catalyseur de la production d’énergie, stimulant du système immunitaire et effets détoxifiants.

Pendant que les plus grosses molécules restent dans le système intestinal en stimulant la flore intestinale, assure la bio-disponibilité des substances alimentaires et absorbe et élimine les substances toxiques.


Les effets médicaux des substances humiques sont connus depuis des centaines d’années et maintenant la science moderne reconnaît ces molécules comme «sustances antivirales» et «antibiotiques alternatifs».


Un complément alimentaire en ACIDES HUMIQUES contient les micro-éléments nécessaires à l’organisme dans des quantités naturellement équilibrées sous forme humique et fulvique.


Les ingrédients actifs d'un tel produit sont  souvent extraits des gisements hongrois, bien connus dans le monde.


Ces complexes d’acide humique et fulvique offre une solution naturelle aux problèmes mentaux, physiques et spirituels aux personnes désirant résister aux épreuves physiques et mentales de la civilisation.

Le produit ne doit contenir aucun additif (assaisonnement, stabilisant etc.). Son goût naturel prononcé peut être un peu désagréable pour certaines personnes.


• Avant la consommation mélanger la dose nécessaire dans un verre d’eau froide ou chaude. L'on peut rendre la saveur plus agréable et augmenter l’effet en y ajoutant 1 à 2 gouttes de jus de citron ou de l’huile de citron.


• L'on peut obtenir une boisson agréable en assaisonnant la dose nécessaire avec du "café" de céréales, du miel, du sucre de canne, du lait acidulé.


• L'on peut mélanger le produit avec un autre aliment liquide tel que le lait, le chocolat, le yaourt, le jus de fruit, ou l’eau de minérale.


• L'on peut intensifier l’effet thérapeutique si la dose recommandée est mélangée dans 0,5-1 dl d’eau avec jus de citron frais pressé et un peu de sel.


• Prendre, de préférence, 15-20 minutes avant le petit déjeuner dans un estomac vide.

 


STOCKAGE
Après ouverture refermer le couvercle et conserver le flacon dans sa propre boîte.


• Ne jamais mettre dans le réfrigérateur


• Ne pas stocker à la proximité des champs électriques et magnétiques (ordinateur, réfrigérateur, montre électrique etc.)


• Après plusieurs ouverture le produit peut devenir plus dense. C’est une modification naturelle. Si cet aspect dérange il faut y ajouter 1-2 verres doseurs d’eau et l’agiter.

 


EXPÉRIENCES & TEMOIGNAGES

 
Concernant l’emploi d’Acides Humiques jusqu’ à maintenanT:

 
“J’ai beaucoup plus d’énergie pour travailler, j’ai retrouvé la force de vie, ça va mieux.”


– “J’apprends vite et bien pour préparer mes d’examen.”


“Depuis que je le prends je me suis déshabitué du café.”


– “La perte de cheveux s’est arrêtée, mes cheveux et ongles poussent, les fissure sur l’ongle ont disparu, la maladie des os et la fracture peuvent se guérir plus vite.”


“Je n’attrape pas la grippe épidémique et je suis de moins en moins malade.”


– “Je me suis guéri de la maladie de Lime attrapée par une piqûre de tique.”

 
– “Bon remède contre la constipation.”


– “Ma vue s’est améliorée d’une dioptrie.”


– “Les symptômes des troubles de mémoires liés à l’âge se sont améliorés.”


– “Je n’ai plus l’impression d’être ménopausée.”


La littérature professionnelle concernant les acides humiques les signalent comme:


DE PUISSANTS ANTI-OXYDANTS, EFFICACES CONTRE LES RADICAUX LIBRES.

Ils absorbent avec une grande efficacité les radicaux libres se produisant dans l’organisme qui sont les sources de plusieurs maladies (cancer, vieillissement précoce, apparition de raideurs, arthritique etc.)


ILS AUGMENTENT L’ACTIVITÉ DES ENZYMES
Les enzymes et vitamines sont des sources de la force de vie. Celles-ci transforment l’aliment apporté en élément de construction biochimique. Les acides humiques augmentent l’activité des enzymes. L’efficacité biologique des vitamines et des enzymes augmente en présence de l’acide fulminique.

ILS AUGMENTENT LA TENEUR EN ADN ET EN ARN DES CELLULES
Plusieurs publication internationales rendent compte des effets des acides humiques quant à l’augmentation de la teneur en ADN et en ARN.

 


LE REJET DES OS D’ANIMAUX TRANSPLANTÉS NE SE PRODUIT PAS S’ILS SONT TRAITÉS PAR ACIDES HUMIQUES. 


EFFET ANTIVIRAL

L’effet antiviral des acides humiques est connu depuis longtemps en thérapeutique humaine. L’acide humique est peut-être l'un des plus forts agents antiviraaux dans la nature.

ILS AUGMENTENT LA PERMEABILITÉ DE LA MEMBRANE CELLULAIRE
Ils apportent des substances minérales anorganiques à travers les membranas cellulaires. Par exemple l’acide humique peut faire apporter des micro-éléments même dans les cellules fermées à la suite d’un surdosage de Potassium (K).

CE SONT DES CHÉLATEURS ORGANIQUES
Ils transforment des substances minérales anorganiques et des micro-éléments en composés organiques et les apportent dans les cellules. Par contre, ils constituent des liaisons fortes avec les métaux lourds et les éloignent de l’organisme humain.

ILS OPTIMISENT L’ABSORPTION DE SUBSTANCES MINÉRALES
Ils diminuent l’apport des substances en abondance, mais favorisent l’absorption des substances manquantes.

ILS LIENT LES SUBSTANCES TOXIQUES
Grâce à leur construction physico-chimique les acides humiques peuvent interagir avec presque n’importe quel composé. Ils neutralisent et vident les substances toxiques ingérées. Selon des résultats plus récents l’organisme d’un homme moyen contient environ 170 substances étrangères.

Ils neutralisent les composés organiques toxiques
Médicaments, vaccins, restes d’antibiotiques - Restes des produits de protection des plantes – légumes, fruits, jus de fruit, céréales avec des toxines des mycoses – aliments, céréales
Téflon – revêtement en téflon des vaisselles

Métaux lourds toxiques sous forme anorganique:
Aluminium (Al) – des vaisselles d’aluminium etc.  - Kalium (K) – végétaux industriels, sel, eau minérale. L’ingestion des substances nutritives décroît considérablement, si l’excédent de Kalium change le rapport Na/K naturel (pampoionique) - Mercure (Hg) – des obturations grises dentaires - Plomb (Pb) – des vaisselles émaillées - Éléments radioactifs – (par exemple, Tchernobyl)  - Arsenic (As) de l’eau "potable".

ACIDIFICATION
L’alimentation moderne cause l’acidification de l’organisme (pain blanc, viande industrielle, sucre, café, alcool, fromage etc.). L’acidification cause plusieurs sortes de maladie (peau d’orange, rhumatisme, asthme, excès de poids, osteoporose, perte des cheveux). Pour se protéger contre ces processus, notre organisme neutralise ces acides avec des substances minérales et stocke les sels ainsi obtenus. Ce processus diminue aussi la quantité des substances utilisables.

 

En résumé:

 

 L'Acide Humique est encore peu connu et incompris de la plus grande partie de la communauté médicale et scientifique. Les chimistes n'ont pas encore pu le reproduire et le définir clairement. Pourquoi ? Parce que c'est la substance hydrosoluble naturelle la plus complexe, la plus petite et la plus raffinée sur la terre.

 

Les scientifiques ont cependant découvert que l'Acide Fulvique n'est ni plus ni moins que de petites particules d'ADN de générations passées, laissées en place pour la continuité de la vie.

 

 L'Acide Fulvique est le pont entre les minéraux « sans vie » et la matière organique vivante. Dans son essence, il est comme le « lait maternel » de la Terre Mère, laissé pour donner vie, énergie, santé, immunité et continuité de la Terre Mère et de toutes ses formes de vie.

 

Ce « lait maternel » est une grande découverte dans le domaine de la santé et de la médecine.

 

Comment fonctionnent-ils ? 

L'Acide Humique et l'Acide Fulvique entrent dans tous les processus de vie de toutes les formes de vie. Ils portent plusieurs chapeaux.

 

 Ils sont des complexes liants ayant une charge négative. Il y a plusieurs sites où des ions métalliques peuvent s'associer, de concert avec l'Acide Fulvique, à des groupes carboxyls aromathiques ou aliphatiques ainsi qu'à des groupes hydroxyls phénoliques. Cela permet à l'Acide Humiqueet l'Acide Fulvique d'agir comme échangeurs ioniques, laissant de côté des ions métalliques de masse atomique légère et chélatant les métaux plus lourds.

 

 Dès lors, l'Acide Humique et l'Acide Fulvique augmentent l'assimilation des minéraux et oligo-éléments. Ils supportent leur équilibre sans outrepasser les mécanismes d'homéostasie, prévenant ainsi une intoxication minérale.

 

 Dès que les minéraux entrent en contact avec l'Acide Fulvique dans une solution aqueuse, ils sont naturellement dissous sous une forme ionique. Ces minéraux deviennent partie intégrante de l'Acide Fulvique lui-même. Une fois que les minéraux se sont amalgamés au complexe d'Acide Fulvique, ils deviennent bio actifs, bio disponibles, et organiques.

 

 L'acide Humique et Fulvique a la capacité de transférer, in vivo, des métaux dans et hors des métalloprotéines. Ces protéines jouent un rôle dans le stockage des métaux et séquestrent les ions métalliques en excès, prévenant ainsi la toxicité. La concentration en métalloprotéines est la plus élevée dans le foie où les métaux s'accumulent dans les portions de métallothionines de cet organe. On peut trouver des métalloprotéines dans d'autres organes de l'homme, y compris en petites quantités dans le plasma sanguin, suggérant que ces protéines jouent également un rôle dans le transport des métaux.

 

De petites quantités d'Acide Fulvique transforment de façon remarquable la structure moléculaire de l'eau, la rendant intensément plus active et lui donnant un plus grand pouvoir de pénétration. Il assiste l'eau dans son travail de dissolution et de transport. Il aide à transporter les nutriments aux cellules et à évacuer et neutraliser les toxines, les envahisseurs et les métaux lourds. Tous les remèdes homéopathiques devraient donc contenir de l'Acide Fulvique pour améliorer leur efficacité !

 

L'acide fulvique est simplement la molécule la plus extraordinaire pour la protection de la nature et les défenses immunitaires, pour les plantes, les animaux et les humains. Il est attaché très étroitement avec des fonctions du système immunitaire et a des qualités antioxydantes puissantes.

 

 Comme l'acide fulvique est si petit et complexe, il a été très mal compris par la majeure partie de la recherche médicale et scientifique.

 

 Les scientifiques à travers le monde surnomment l'acide Fulvique «le chaînon manquant» de la santé optimale.

 

 Après 40 ans de recherche, le Miracle Bion a pu être conçu de façon telle qu'il permet d'avoir une solution qui contient 100 % d'Acide Fulvique dans un PH normal pour le corps de 7.4 à 8.Il est composé de la meilleure source de base humique qui soit.

 

Ses bénéfices pour la santé 


L'Acide Humique augmente l'énergie du corps en le détoxifiant

 

Quand l'Acide Humique est consommé, l'énergie est un des premiers signes à se manifester, souvent accompagné par une diminution de l'appétit. Le sommeil est plus profond et de meilleure qualité. Les problèmes arthritiques montreront rapidement des signes d'amélioration ainsi que les blessures physiques. La remontée du moral suivra celle de l'énergie.

 

 Pour toute forme de vie vivant des conditions de santé dégénératives importantes, une crise de guérison pourrait survenir. Le corps subira une détoxification profonde et utilisera tous ses émonctoires : intestins, reins, peau, poumons, foie, ainsi que le vagin chez la femme. Il contribuera à débarrasser le corps de ses toxines, poisons, métaux lourds, parasites, champignons, etc.

 

L'Acide Fulvique: Il stimule et régularise le système immunitaire


 L'AF est le meilleur électrolyte connu de l'humain. Ces composés électrolytes peuvent redonner la vitalité à toutes les formes de vie. Quand le potentiel électrolytique (potentiel Zéta) diminue, la baisse d'énergie suit également ainsi que la santé et le vieillissement prématuré. Il stimule l'équilibre électrochimique comme donneur et récepteur d'électron.

 

 L'un des aspects les plus excitants de l'Acide Fulvique est sa capacité à stimuler, de façon puissante et diversifiée, le système immunitaire de toute forme de vie. Il ne fait pas que le rééquilibrer, il le régularise, en plus de:


- stimuler la capacité du thymus à produire des lymphocytes

- active le production de macrophages et de cellules tueuses

- stimule les granulocytes, la production de cytokines (incluant les interférons-gamma, alpha et béta) de même que le facteur alpha de nécrose tumorale

- agit de façon inégalable comme immuno-modulateur naturel

 

L'Acide Humique:

 

- agit comme neutralisant des radicaux libres

- supplémente en électrolytes essentiels

- diminue la tension de surface de l'eau

- stimule le métabolisme

- chélate les minéraux en les rendant organiques

- favorise grandement l'équilibre électro-chimique

- chélate les métaux lourds et les polluants

- est un catalyseur enzymatique

- réduit l'hyper-tension

- potentialise les compléments de vitamines et de minéraux

- accroît les effets des tisanes et des teintures.

 

N.B.: Dans les diverses branches de la science l’utilisation des termes: substances minérales, microéléments, éléments traces, n’est pas la même.

 

Si vous recherchez de l'aide pour vous procurer   de l'acide fulvique vous pouvez cliquer ici.

0

0

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Nature & Santé
commenter cet article