Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 23:02
Avertissement initial: Comme tous les autres, le témoignage ci-dessous est reproduit en tant que témoignage et n'a donc pas de valeur probante scientifique ou médicale.

<<Bonjour,

Je suis dérangée par des acouphènes. je crois que celles-ci ont commencé après une chute violente, ma tête a heurté le sol et je me suis assommée...

Quelque temps plus tard j'ai eu des vertiges de ménières, ceux-ci ont disparu après quelques séances d'ostéopathie.

Je n'en suis pas certaine, mais je crois que les acouphènes ont commencé dans cette période.

J'ai essayé plusieurs médecines, techniques et autres, dans l'espoir qu'ils disparaissent? Ils sont toujours là.

J'ai commencé le protocole H202, c'est mon dernier espoir..

La première chose qui a disparu, c'est une douleur au coude, c'était une douleur que j'avais au toucher, la même sensation qu'un hématome, qui a disparu, la douleur interne à l'articulation est toujours là, mais moins "forte". Pour les acouphènes... hélas ils sont toujours présents, jour et nuit "un sifflement". Je continue...

G.>>

<<Bonjour, 

Pour des raisons de planning il m'arrive d'en prendre tout de suite avant le repas, je n'ai aucun problème.

J'ai omis de vous que je me sens plus légère, quoique à cette période de l'année ma déprime de l'hiver "s'en va", et puis j'ai l'impression que mon cycle d'endormissement a changé, la sensation de sommeil vient vers 10H30, avant c'était vers minuit ou plus.

La douleur au coude a complètement disparu.

Si mes acouphènes disparaissent je fais une "bringue" que je n'ai jamais faite.

Bien sûr, j'accepte que vous citiez les améliorations que j'ai eues.

G.>>
 

Rappel: Les témoignages cités n'ont pas pour objet de diagnostiquer ou de guérir des maladies. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un praticien de santé reconnu, de votre choix.


Partager cet article
Repost0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 23:19

Avertissement préalable: Le témoignage ci-dessous - comme tous les autres sur ce site - est donné à connaître en tant que témoignage anonyme (pour préserver la vie privée des témoins et de leurs familles). Il n'a donc pas de valeur probante sur le plan scientifique ou médical.


"Voici mon témoignage sur les bienfaits du: H202 - germanium - pulpe de melon.


Mon épouse est atteinte d'une métastase hépatique énorme d'un mélanome vulvaire opéré il y a douze ans. 


Actuellement, elle est soignée par chimiothérapie à l'Hôtel-Dieu de Lyon.


Vous le savez, la chimio engendre une foule d'effets secondaires et, parmi eux, la baisse importante des plaquettes sanguines.


Le 24 février, l'examen sanguin révélait 29000 plaquettes seulement et nous nous attendions à une transfusion.


Puis, du jour au lendemain, ces plaquettes sont remontées régulièrement pour atteindre 286.000, le 13 mars.


Une augmentation de 257.000 en 18 jours seulement, sans transfusion aucune, un résultat qui a intrigué l'interne de l'hôpital.


Je suis convaincu que cette belle et inattendue remontée des plaquettes est due au H202 - Melon - Germanium et que cela redonnera bientôt à ma femme les forces physiques qui lui manquent beaucoup encore.


Bien entendu, il est possible d'utiliser ce témoignage pour convaincre des bienfaits du H202 + Melon + Germanium.


Y."

Partager cet article
Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 21:38

Peroxyde d’hydrogène H2O2
+ Concentré de Jus de Melon
+ Germanium


Aux Etats-Unis l'oxygénothérapie, notamment basée sur les découvertes du prix Nobel allemand Otto Wartburg (deux prix Nobel), ayant  notamment mis en évidence le fait que les cellules cancéreuses ne peuvent pas survivre en présence d'oxygène, rencontre des succès toujours plus grands dans les domaines suivants:


Utilisation avec succès du peroxyde d’hydrogène pour les maladies suivantes:

 

Allergies, maux de tête, herpès, Alzheimer, Parkinson, SEP, zona, anémie, VIH, infections, grippe, asthme, piqûres d'insectes, infections bactériennes, cirrhose du foie, bronchite, lupus érythémateux disséminé, cancer, candidose, parasitoses, maladies cardiovasculaires, arythmies, hypertension, maladie vasculaire cérébrale, maladie parodontale, douleur chronique, prostatite, diabète de type 2, polyarthrite rhumatoïde, rétinopathie diabétique, sinusite, problèmes de digestion, maux de gorge, ulcères, emphysème, infections virales, allergies alimentaires, verrues, infections fongiques, vaginite, gingivite, mauvais cholestérol, crampes, obésité.

 

Amélioration: de l'état psychologique et émotionnel, des 5 sens (vue, ouïe, toucher, odorat, goût), de la libido, de la régulation thermique des extrémités froides (disparition de la sensation de froid), du dépassement du syndrome de fatigue chronique, de la mémoire et de la concentration, de l’aspect général : cheveux plus brillants, yeux plus pétillants, ongles plus robustes, éclat de la peau ravivé, rides moins visibles, etc.

 

Diminution: des varices, des taches de vieillesse, de l’arthrite et autres douleurs, de la dépendance à l'égard des médicaments, de l’utilisation des diurétiques, de la perte de cheveux (et parfois arrêt et inversion du processus), des troubles érectiles, de la période de convalescence après intervention de la cataracte (vision optimisée), etc.

 

Voir le Protocole le plus récent.


Les protocoles donnés sont toujours susceptible d’évoluer pour tenir compte des constatations faites et qui auront été communiquées par les praticiens et les personnes expérimentant ces nouvelles thérapies (voir la liste des établissements et des praticiens officiels auprès de l'International Oxidative Medine Association (IOMA), P.O., Box 891954, Oklahoma City, OK 73189 - USA.

 

Concernant le Melon:

 

 

Le melon est totalement incontournable, il empêche la formation de radicaux libres. Il peut être bon d'en prendre à 1 à 2 gélules/jour à vie. Ne pas oublier que le fer + H2O2 = production de radicaux libres, éviter également les vitamines en dehors des repas.


Les insomniaques peuvent prendre de 1 à 2 gélules de melon le soir au coucher, et en cas de réveil dans la nuit reprendre 1 gélule supplémentaire, très efficace dans 80 % des cas.

 

Nota Bene: Toujours se reporter au Protocole le plus récent.

 


Remarque: Ce protocole, cité à titre d'exemple, n'est qu'un parmi d'autres. Effectuez vos propres recherches

 

Rappel important: Les informations ici données n'ont pas pour objet de diagnostiquer ou de soigner des maladies.


Si vous êtes malade, voyez un médecin ou un praticien de santé reconnu, de votre choix.

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 19:55
Avertissement initial: Le témoignage ci-dessous est, comme tous les autres, communiqué en tant que témoignage. Il n'a donc pas de valeur scientifique ou médicale.

Témoignage d'une personne déprimée,
insomniaque et fatiguée


<<J'ai, comme indiqué, utilisé l'eau oxygénée + l'extrait de melon. Après 3 jours de cure, j'ai pu en mesurer les effets: détente, relaxation et joie de vivre. Plus d'anxiété, moins d'insomnie et sommeil encore court mais réparateur, je me réveille moins fatiguée surtout!


Moi qui étais en pleine dépression depuis deux ans, suite à des conflits avec mon entourage affectif, suite à la perte de mon travail et  en tant que rescapée d'un accident de voiture, qui m'avait beaucoup amoindrie, je n'osais croire que je retrouverai cette confiance et en moi et en l'avenir! 

 

La cure H202 + extrait de melon, accompagnée d'une bonne hygiène de vie et nourrie de pensées positives, fait des miracles et à très, très court terme!!!

 

Une expérience heureuse se doit d'être partagée, sinon elle en perd son sens! C'est pourquoi je suis si reconnaissante!

 

J'autorise à publier mon témoignage en espérant qu'il convaincra même les plus sceptiques!

 

Bien sincèrement,

 

M.>>

 


Rappel
: Les témoignages reproduits à titre d'informations ne sont pas destinés à diagnostiqu
er ou traiter des maladies. Si vous êtes malade et ne pouvez vous en sortir seul(e), alors consultez votre médecin ou praticien de santé reconnu.

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 12:14
Suite d'un témoignage précédent, qui, naturellement, n'a toujours valeur que de témoignage - et donc valeur uniquement informative - et non point valeur probante scientifique ou médicale:

<<Quelques nouvelles...


Je voudrais vous donner quelques nouvelles concernant ma maman, qui a la maladie d'Alzheimer.


Il y a encore 2 mois de cela, ma maman était devenue anxieuse et agressive, me posait sans cesse les mêmes questions, elle avait peur des "voleurs", cachait des objets, recherchait tout le temps ses papiers, avait des conversations "embrouillées" et des hallucinations. Elle ne dormait pas bien la nuit, était fatiguée la journée et ne faisait plus son ménage. Elle était un peu "ailleurs", comme perdue.


A ce moment là, j'étais moi-même angoissée et dans un état de panique, j'avais peur qu'elle se perde ou qu'elle tombe. J'avais peur pour l'avenir, n'étant pas préparée à cette terrible maladie.


Après 1 mois de traitement à l'H202, au concentré de melon et au germanium j'ai constaté une amélioration que je qualifierai de spectaculaire. 


Aujourd'hui, ma mère: 


- n'est plus angoissée, ni anxieuse: elle est calme et dort très bien,

- a retrouvé son énergie (fait son ménage et sa cuisine),

- n'a plus du tout de conversation "embrouillée",

- se repère bien,

- n'a plus du tout de vertiges.


Reste à ce jour quelques problèmes sur la mémoire récente, mais rien qui ne l'empêche de mener une vie normale. Elle continue à vivre seule, elle est complètement indépendante et peut aujourd'hui reprendre sa voiture (de petits trajets). 


Comment décrire ce traitement? Il a été pour ma mère "miraculeux", avec un avantage non négligeable: aucun effet secondaire!!!


Il y a quelques temps, je pensais que j'étais en train de perdre ma mère, je peux vous dire qu'aujourd'hui je l'ai retrouvée!!!


Merci!  merci!  merci!


Toutes mes amitiés.


V.>>


Partager cet article
Repost0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 23:28
 
Découvrir les SODs

 

"Il n'y a pas de fumée sans feu!"
- Proverbe Traditionnel -

"Il n'y a pas de feu sans fumée!"
- Nouveau Proverbe -
0
"Le Feu purifie tout ou détruit tout."
(Ce qui revient au même.)

- Nouveau Proverbe -
 
Prologue métaphysique

Là où il y a de la "Vie" il y a du Mouvement, comme conséquence naturelle de la Vie. Là ou où il y a du Mouvement il y a de la Chaleur comme conséquence du Mouvement. Un Mouvement intense provoque une Chaleur intense. Le Mouvement le plus intense qui soit se trouve dans le Feu de la Vie.

Le Feu Originel - ou Primordial - se suffit à lui-même; il brûle par lui-même et n'a besoin ni de comburant ni de carburant. Il ne produit pas, non plus, de déchets, quels qu'ils soient. Mais un tel Feu n'est pas de ce Monde.

Depuis que, selon le célèbre Mythe grec, Prométhée a volé le Feu aux Dieux - ce qui nous montre
bien qu'à l'origine le Feu ne se trouve pas sur Terre et qu'il provient d'un Monde supérieur - et que, par conséquent, il se trouve, depuis lors, aussi présent sur la Terre, là, dans la matière, il en va, en effet, différemment.

Là aussi, le Vivant naît du Feu de la Vie, mais, là, s'applique le proverbe  bien connu "Pas de fumée sans feu!" et surtout, inversement, celui que - s'il n'existe pas déjà - nous n'hésitons pas à créer ici: "Pas de feu sans fumée!" (ce qui n'est pas forcément vrai en dehors de la matière).

Pour qu'il y ait du Feu il faut  en effet, qu'il y ait combustion; pour qu'il y ait combustion il faut qu'il y ait un comburant, l'Oxygène et un quelconque carburant, par exemple du carbone.

Le problème est que la combustion de la plupart des corps matériels - si ce n'est tous - génère des sous-produits indésirables pouvant même se révéler toxiques.

Exemple: Le feu de bois, bien connu de tous, en dehors de la chaleur et de la lumière pour l'obtention desquelles on le brûle, génère aussi des sous-produits visibles, comme la cendre, (utilisable comme poudre à laver!) la suie, le goudron
et la fumée, et des invisibles, comme le gaz carbonique (CO2) et même, en cas de mauvaise combustion, l'oxyde de carbone (CO), très toxique à respirer, tellement même. qu'il peut rapidement entraîner l'asphyxie et la mort...

Dans les corps humains ou animaux aussi, se produit une forme de combustion. En effet, partout où il y a oxydation il y a combustion...

Qu'est-ce que l'Oxydation?

L'oxydation est une opération chimique par laquelle se produit un transfert d'électrons
depuis les atomes du corps oxydant - par exemple l'oxygène - en direction du corps oxydé - par exemple, le carbone. Le corps oxydant est donc l'oxydeur, tandis que l'oxydé est dit réducteur.


Et la SOD, là-dedans?

Les "SODs"
- puisque qu'il y en a plusieurs sortes - semblent avoir été mis au point par les corps humains ou animaux et même végétaux pour pouvoir lutter contre les déchets toxiques créés lors de la combustion des molécules oxydées par l'oxygène.

Qu’est-ce que la SuperOxyde Dismutase et à quoi sert-elle?

La ou  plutôt les SODs sont des enzymes (ou diastases) d'un genre particulier
présent(e)s partout là où existe la Vie. L'on en trouve chez tous les animaux avec de fortes concentrations, en particulier dans leurs globules rouges.

Pourquoi les globules rouges? Probablement parce que c'est précisément qu'arrive le précieux oxygène respiré et qui est transporté par les globules rouges, afin de les purifier, dans toutes le cellules du corps.


Qu'est-ce qu'un(e) Enzyme?

 

De nombreuses réactions chimiques sont accélérées par des substances diverses. L’on donne à ces substances spéciales le nom de catalyseurs. Les protéines naturellement produites dans l’organisme vivant et ayant cette propriété sont des catalyseurs biologiques, encore appelé enzymes.


Où trouve-t-on les SODs?

Bien sûr, les êtres humains, dont, à l'origine, les corps proviennent du genre animal, ont aussi des SODs dans leurs corps.


Les SODs - SuperOxyde-Dismutases - se trouvent aussi dans les plantes en plus ou moins grande quantité. Or, ainsi que l'a montré l'observation, plus une plante contient de SODs, plus elle est résistante, plus elle vieillit bien et plus elle se conserve longtemps!

Ce qui est bon pour la plante est certainement bon aussi pour les êtres humains! D'où le grand enthousiasme pour la SOD, un enthousiasme qui est à la mesure des espoirs que suscite la SOD - en particulier celle dite à cuivre et zinc, que l'on trouve, de la façon la plus abondante, dans le sang et les cellules.

 

Une SuperOxyde-Dismutase (parce qu’en fait il y en a plusieurs) est une substance naturellement présente dans le corps humain (mais pas forcément en quantité suffisante) qui est capable de dismuter le superoxyde.

 

 

Qu’est-ce que la Dismutation?

 

La dismutation est une réaction d'oxydo-réduction dans laquelle une espèce chimique joue à la fois le rôle d'oxydant et de réducteur. Ce qui signifie qu'un atome ou groupe fonctionnel d'atomes (molécule), initialement présent à un seul degré d'oxydation se trouvera, après la réaction, sous forme de deux espèces de degrés d'oxydation différents.

 

La SOD peut donc dismuter le superoxyde, mais quel est l’intérêt de l’opération? Pour le comprendre, il convient tout d’abord de poser la question:

 

Qu’est-ce que le superoxyde?

 

Pour vivre nous respirons l’oxygène que nos cellules utilisent en tant que comburant pour, par le phénomène de l'oxydation, nous fournir de l’énergie. Mais cette production d’énergie s’accompagne de la formation d’un petit dégagement de produit toxique, tout comme un feu qui brûle en dégageant, lui aussi, de la fumée toxique.

 

Dans le cas de l’oxydation produite par l’oxygène le produit toxique généré par la combustion rendue possible par la présence de l’oxygène est l'ion superoxyde. Il se forme lorsqu’un électron - lequel est toujours de charge électrique négative - vient s’accrocher à une molécule d’oxygène.


Que vient faire la SOD là-dedans?

 

La superoxyde-dismutase est un ou une enzyme (le mot peut être au masculin ou au féminin) naturellement présent(e) dans le corps humain, qui, de façon extrêmement rapide, est capable de détruire l’anion superoxyde. L’on dit alors que la SOD dismute l'ion superoxyde et c'est précisément la raison pour laquelle on l'appelle la superoxyde-dimutase.

 

Les radicaux libres

 

Voyons maintenant ce que l’on appelle les radicaux libres. Les radicaux libres sont des genres chimiques produits dans l’organisme humain, qui, comme l’anion superoxyde, possèdent, sur leur couche externe, des électrons en nombre impair. Cela leur donne la propriété, un peu comme à un aimant, de s’accrocher à d’autres molécules auxquelles ils vont, à leur tour, céder leur électron libre.

 

Ce phénomène par lequel un corps chimique oxydé abandonne un électron à un autre corps chimique s’appelle une oxydation. C’est, par exemple, ce qui se passe lorsque le fer rouille: il cède des électrons à l’oxygène de l’air, ce qui donne naissance à des oxydes ferreux ou ferriques.


C’est ainsi que les cellules des organismes vivants, en prenant de l’âge, elles aussi, peu à peu, se mettent à «rouiller», elles cèdent des électrons, que ce soit de façon foudroyante lors des maladies à évolution rapide, ou «à petit feu» dans les maladies chroniques dégénératives. Pour cette raison les radicaux libres de l’oxygène, toujours prêts à se fixer sur des molécules "proies", sont appelés des oxydants.


Le stress oxydatif

 

La vie c’est comme un feu constamment allumé, un feu qui produit plus ou moins de chaleur et d’énergie, mais qui laisse aussi s'échapper un peu de fumée, laquelle se révèle généralement être toxique. Toxique signifie "hostile à la vie", donc "tueur".

 

Heureusement, la fumée en question, afin d'en neutraliser la toxicité, peut être "récupérée" grâce au bon "tirage" des systèmes antioxydants à l'œuvre dans le corps.

 

Mais si le feu n'est pas correctement maîtrisé, il peut ou bien tout brûler (danger!), ou bien s'étouffer lui-même de par l’excès de fumées qu’il dégage et qui ne s'évacuent pas suffisamment bien et empêchent l'oxygène indispensable à sa combustion de lui parvenir.

 

La question de savoir pourquoi la combustion produit de la fumée plutôt que rien est une question métaphysique qui semble être liée avec l'énigme de la matière noire.

 

La production des radicaux libres de l’oxygène - les oxydants de l’organisme - est donc contrée par l’action des anti-oxydants. Toutefois, il faut qu'il y ait une oxydation, sinon il n'y a pas de feu et donc pas de chaleur et pas d'énergie. Mais, comme dans une maison où le feu doit rester dans l'âtre et ne pas en déborder et où la fumée doit être récupérée par la cheminée et être évacuée au dehors, le feu de l'oxydation dans le corps ne doit ni détruire celui-ci ni l'enfumer. Un harmonieux équilibre s’installe alors, comme dans un foyer où le feu crépite joyeusement sans dégénérer en incendie et sans asphyxier personne.

Lorsque cet harmonieux équilibre est rompu, l'on parle alors de Stress Oxydatif. Cela veut dire que la réaction d'oxydation est excessive et s'attaque à des cellules que - au lieu de les vivifier - elle détruit.

 

Les Antioxydants sont donc des molécules qui sont capables de neutraliser les radicaux libres, de réguler leur production. Dans le meilleur des cas un état d’équilibre s’installe entre oxydants et antioxydants. Car, s'il est nécessaire de réguler l'oxydation, elle ne doit, pour autant, pas être empêchée! En effet, sans elle - de même que sans feu -, pas d'énergie!

Complé{men}ter sa SOD naturellement existante dans le corps par une SOD supplémentaire


Où trouver cette précieuse SOD, souvent manquante, en quantité suffisante pour les besoins du corps humain en proie à de nombreux excès - et donc stress - oxydatifs? Quelle source de SOD utiliser pour obtenir un produit dont les bénéfiques effets agiront durablement?

Dans presque tous les pays les extraits animaux ont  été abandonnés, du fait de divers dangers apparus lors de leur utilisation. La synthèse chimique des SODs ne donnera jamais les mêmes résultats que celle gracieusement fournie par la Nature. Le prélèvement sur les plantes sauvages est certes intéressant mais ne suffira pas à répondre à des besoins importants.

Une très intéressante source de SOD de très bonne qualité est le concentré de jus d’une variété de
melon déjà naturellement riche en SOD.

A ce sujet il y a une histoire...

C'est en réalisant, de manière naturelle, le croisement entre plusieurs melons à l'aide d'abeilles que des chercheurs de la région d'Avignon ont constaté que l'un d'entre eux avait, grâce à un taux particulièrement élevé de superoxyde-dismutase, la très intéressante particularité de résister à la pourriture.

Partant de là, des recherches ont été effectuées au sujet des propriétés
thérapeutiques de ce melon. Ces recherches ont conduit à l'obtention du prix européen Frost & Sullivan 2008 pour les effets prometteurs du concentré de pulpe de melon contre le stress oxydatif.

Ce produit est un remarquable concentré d'antioxydants naturels, en particulier de SOD, que l'on y trouve à l'importante dose de 14000 Ul/g. La SOD est l'un des plus performants antioxydants de l'organisme humain. Elle possède également une action anti-inflammatoire favorisant la régénération des tissus.

Elle contient également de la catalase, du co-enzyme Q10, de l'acide lipoïque, du glutathion, des vitamines A, C, E, et du sélénium. Donc un excellent cocktail d'antioxydants.

L'extrait de melon a déjà montré de très prometteurs résultats  dans le traitement de la maladie d'Alzheimer. La SOD permetrrait, en effet, de stimuler les astrocytes des cellules cérébrales, qui relanceraient la régénérescence des neurones malades.

En outre, l'extrait de melon est aussi bénéfique pour l'asthme,  le cancer, la fatigue chronique, la stérilité, masculine ou féminine, certaines allergies, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques... (Voir "Principes de Santé" et "Plantes & Santé" de Décembre 2008).

L'extrait de melon n'a pas d'effets indésirables, sauf, peut-être, quelques rares palpitations chez certains. La seule contre-indication serait une allergie à l'un de ses constituants. Par prudence, la femme enceinte ou allaitante s'en abstiendra.

A prendre juste avant ou pendant le repas, 40 milligrammes quotidiens, correspondant à une cuillère rase, sont indiqués. En cas de gros problèmes de santé ne pas hésiter à augmenter la dose. 


En bref: La SOD - SuperOxyde-Dismutase - de Melon est donc une  quasi-intarissable  source de SOD.

 

La SOD, SuperOxyde Dismutase, est une enzyme antioxydante fondamentale, la première à intervenir, pour neutraliser l'ion superoxyde – autrement dit, le dismuter - dès sa formation. L’on peut donc dire, en quelque sorte, que ce serait, par excellence, l’enzyme anti-rouille  des cellules de l’organisme.

"Toutes bonnes choses allant par trois", en association avec le peroxyde d'oxygène et le germanium, elle fait merveille...

 

 
Partager cet article
Repost0
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 23:20
Avertissement: Le témoignage ci-dessous  n'a que valeur de témoignage et donc pas de valeur scientifique ou médicale. Si vous êtes malade, consultez votre praticien de santé reconnu.


<<Bonjour,

Depuis huit jours Y. prend de l'H202 et, visiblement, l'amélioration est évidente, puisqu'il n'a pas, par ailleurs, pris de traitement autre depuis cinq jours et que tout va bien...

Bien sûr, il va continuer. Il est allé à l'hopital mardi pour un contrôle cardiaque et son cœur est revenu à la normale.

Merci!
Amitiés.
S>>
Partager cet article
Repost0
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 22:50
Avertissement préalable: Le témoignage ci-dessous reproduit  a uniquement valeur de témoignage et non de valeur scientifique ou médicale. Si vous êtes malade, consultez un praticien de santé reconnu.

<<Bonjour,


Depuis que ma mère prend du melon ainsi que du H2O2 (depuis environ 1 mois, 2 fois par jour), elle se sent bien mieux.

Elle est beaucoup moins fatiguée.

Elle avait une boule dans le ventre, qui lui faisait mal là, et maintenant elle ne lui fait plus mal;
d'ailleurs, elle ne la sent plus ...

Sur certaines zones du visage elle a moins de rides.

Elle avait beaucoup mal au dos et là ça a fortement diminué.
Elle avait une douleur intense insupportable au dos, maintenant c'est supportable, plus de pic de douleur. Elle était obligée d'aller se coucher, dès que la douleur lançait, car c'était insupportable...

Je l'ai vue souvent pleurer de douleurs; là, c'est fini!!!

Bref, tout s'améliore.

Pour avoir pu découvrir cela un grand grand Merci à l'Oxygène!

C.>>

Partager cet article
Repost0
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 12:20

Nos cellules ont besoin d'oxygène. Un exemple:
Monsieur, âgé de 77 ans et souffrant d’asthme depuis l’âge de 7 ans:


<<Il m'a été conseillé de prendre du H2O2, accompagné d’extrait de melon et de germanium.

J’ai suivi ce conseil.  Après trois semaines de ce traitement j’ai pu abandonner mes prises journalières de cortisone.

Je me déplace d’un pas alerte et sans essoufflement.

Tous mes remerciements pour ce remède que je qualifierai de miraculeux.

Très cordialement,

E. C.>>

Nota Bene: Il ne s'agit, bien évidemment, ici que d'un témoignage informatif et non d'un prescription médicale! Mais vous pouvez parler de l'oxygènothérapie à votre médecin!
Partager cet article
Repost0
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 12:12

Témoignage

<<Bonjour,

Je veux témoigner de l'effet antalgique [lutte contre la douleur] de l'H2O2 associé au germanium et à l'extrait de melon.

Hier après-midi, j'ai commencé à ressentir une douleur à une molaire.

J'ai, tout d'abord, pris de l'extrait de pépins de pamplemousse et j'ai badigeonné ma gencive avec de l'huile essentielle de clou de girofle.

Mais, à 2 Heures du matin, j'ai été réveillée par de terribles douleurs (apparemment un abcès sous une couronne).

J'ai alors immédiatement fait appel au H2O2, suivi d'un bouchon de germanium liquide [Catalyons] et d'une gélule d'extrait de melon.

A ma grande surprise, 15 minutes après, je n'avais pratiquement plus mal et j'ai pu me rendormir sans problème.

A bientôt,

Amicalement,

F.>>



Nota Bene: Naturellement, il s'agit ici d'un simple témoignage et non d'une prescription! Si vous êtes intéressé par l'H2O2, consultez votre médecin ou votre praticien de santé, pour qu'il vous en aministre ou vous en prescrive!

Partager cet article
Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 11:17

De plus en plus de personnes se soignent avec l'oxygénothérapie  (Oxygénation des cellules avec le H2O2) selon l'un des protocoles adéquats  (voir les informations disponibles sur l'Internet anglophone et aussi dans le livre "Hydrogen Peroxyde - Medical Miracle" du Docteur William Campbell Douglass II, dans lequel sont fournies les coordonnées de l'International Oxydative Médecine Association [IOMA], une liste d'établissements et de médecins pratiquant ces thérapies à base d'oxygène ainsi qu'une importante bibliographie). Dans l'intérêt de tous, dans un but exclusivement informatif, quelques témoignages de personnes ayant recours à l'oxygénothérapie, et n'ayant que leur valeur de témoignages, sont ainsi progressivement donnés à connaître...


<<Au sujet de l'H2O2, que j'ai commencé il y a une semaine, craignant une crise de détoxication, j'ai suivi un protocole très progressif.


Actuellement, j'ai déjà constaté des effets très positifs.


Le matin, au réveil, j'avais toujours des douleurs diffuses, celles-ci ont complètement disparu.


J'ai pu constater l'élimination des toxines de mon corps par la coloration très foncée de mes urines et de mes selles pendant plusieurs jours (habituellement mes urines étaient très claires).


Je sens un réel bien-être physique et moral depuis 2 jours. J'avais également toujours beaucoup de mucosités dans l'arrière gorge (problèmes d'allergies); celles-ci ont déjà bien diminué.


Merci, merci, merci à l'oxygène!


Cordialement

F. - France


P.S. J'autorise à diffuser mon témoignage.>>


Partager cet article
Repost0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 19:44

 

La dame auteur du  témoignage ci-dessous, après s'être informée, a décidé,  de soigner sa mère, atteinte de la maladie d'Alzheimer, avec l'Oxygénothérapie.



 

<<Bonjour,

 

Je voulais vous donner quelques nouvelles au sujet de ma maman.

 

 

Cela fait maintenant 9 jours de soins. Je vais la voir tous les matins et tous les soirs. Cet oxygène est vraiment formidable!!


Pour ma maman, il reste encore quelques problèmes sur la mémoire récente (c'est pour cela que je suis obligée d'être présente pour lui donner moi-même ce traitement); tous les autres problèmes ont disparu!!! (La sensation qu'elle allait tomber, les conversations qui "s'embrouillaient" et les hallucinations ...)


Quel miracle!! Je remercie d'avoir reçu cette information!!


Voilà, en tout cas, encore mille fois merci, je ne sais pas ce qu'elle serait devenue sans cela, mais moi, c'est sûr, je serai devenue folle!!

 

MERCI, MERCI, MERCI!!!

 


Toutes mes amitiés,

 

V. -  France

 

 

 

Suite


<<Oui, bien évidemment, il est possible de diffuser mon courrier, aucun problème. J'espère que cette diffusion fera naître un immense espoir pour tous les autres malades.


Concernant ma maman, sa mémoire récente reste déficiente (mais il y a quelques améliorations); je vous explique:

 

Depuis le début et afin de bien évaluer l'évolution, je lui demande de se souvenir de 3 mots (exemples: banane, marteau et bicyclette); elle doit me les redire sans attendre et je les lui redemande, 5 minutes plus tard.


Au début, il lui était difficile de me les redire tout de suite; 5 minutes plus tard, ce n'était même pas la peine, même avec un peu d'aide (c'est à dire, pour le marteau, par exemple, je disais "c'est un outil").


La séance pouvait durer 1 heure et, même après ce laps de temps, ces 3 mots n'étaient toujours pas acquis correctement.


Maintenant, elle me les dit tout de suite sans problème et, 5 minutes plus tard, en général, j'en ai toujours un de bon; pour les autres, il lui faut un peu d'aide, mais elle les trouve.


Donc l'on peut dire qu'en tout cas c'est en bonne voie et que, de toutes façons, il n'y a pas de régression mais plutôt une évolution positive.


Voilà, ce soin est aussi complété par un autre, que j'avais déjà commencé avant; il s'agit, en teinture, de la sauge et de la mélisse, du Ginko de la papaye fermentée et de Stabilum 200.

 

Toutes mes amitiés.


V. - France>>



Nota: Ce témoignage est retransmis, à titre informatif, en tant que tel et n'a donc pas, comme tous les témoignages, valeur médicale.

0

0

Partager cet article
Repost0
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 23:28


Peroxyde d’hydrogène H2O2

+ Concentré de jus de melon + Germanium


Utilisation avec succès du Peroxyde d’Hydrogène

pour de nombreuses maladies

 


Aux Etats-Unis l'oxygénothérapie, basée sur les découvertes du prix Nobel allemand Otto Wartburg (le seul à avoir reçu deux prix Nobel!), ayant mis en évidence le fait que les cellules cancéreuses ne peuvent pas survivre en présence d'oxygène, rencontre des succès toujours plus grands dans les domaines suivants:

Allergies, maux de tête, herpès, Alzheimer, Parkinson, SEP, zona, anémie, VIH, infections, grippe, asthme, piqûres d'insectes, infections bactériennes, cirrhose du foie, bronchite, lupus érythémateux disséminé, cancer, candidose, parasitoses, maladies cardiovasculaires, arythmies, hypertension, maladie vasculaire cérébrale, maladie parodontale, douleur chronique, prostatite, diabète de type 2, polyarthrite rhumatoïde, rétinopathie diabétique, sinusite, problèmes de digestion, maux de gorge, ulcères, emphysème, infections virales, allergies alimentaires, verrues, infections fongiques, vaginite, gingivite, mauvais cholestérol, crampes, obésité.

 

Amélioration: de l'état psychologique et émotionnel, des 5 sens (vue, ouïe, toucher, odorat, goût), de la libido, de la régulation thermique des extrémités froides (disparition de la sensation de froid),  du dépassement du syndrome de fatigue chronique, de la mémoire et de la concentration, de l’aspect général: cheveux plus brillants, yeux plus pétillants, ongles plus robustes, éclat de la peau ravivée, rides moins visibles, etc.

 

 

Diminution: des varices, des taches de vieillesse, de l’arthrite et autres douleurs, de la dépendance à l'égard des médicaments, de l’utilisation des diurétiques), de la perte de cheveux (et parfois arrêt et inversion du processus), des troubles érectiles, de la période de convalescence après intervention de la cataracte (vision optimisée), etc…

 

Une littérature toujours plus grande est consacrée à ce sujet. Par exemple, le livre "Hydrogen peroxide, Medical Miracle" de William Campbell Douglas, publié aux éditions Rhino Publishing (www.rhinopublish.com).

 

L'oxygène peut être pris sous différentes formes: par voie intraveineuse (acte médical) mais aussi en bains (balnéothérapie) ou même par voie orale.


L'unanimité ne règne pas, forcément parmi les spécialistes, quant à la meilleure façon de procéder. Tous  ne sont pas d'accord au sujet de la voie orale. C'est notamment ce qui ressort du livre précité: "Hydrogen peroxide, Medical Miracle" de William Campbell Douglas.

 

Concernant la voie orale, il est important de savoir que l'oxygène utilisé ne doit naturellement pas comporter d'addiditif chimique (stabilisateur) toxique, comme c'est le cas de l'eau oxygénée fourni dans le commerce courant.


De nombreuses cliniques, notamment aux Etats-Unis, pratiquent l'oxygénothérapie avec grand succès. L'International Oxidative Medicine Association (IOMA) (P.O. Box 891954, Oklahoma City, 0K 73189) fèdère une bonne partie de ces établissements. Une liste de pas moisn de 146 praticiens est aussi à disposition dans le livre précité.

 

Le H202 est un excellent antalgique, plus efficace que la morphine. Son effet antalgique est progressif, il commence environ au bout d'une à deux semaines et va en s'amplifiant progressivement.


Le H202 régénère les organes déficients, abîmés ou devenus paresseux. C'est une véritable cure de jouvence.

 

En fait, associé au germanium organique ou ionique et à l'extrait de melon, son efficacité serait encore plus grande.



N.B.: (Rappel: Comme toujours, les informations sont transmises aux lecteurs telles quelles, sans garantie d'aucune sorte!) A chacun de vérifier par lui-même et sous sa propre responsabilité toutes les informations fournies!


Partager cet article
Repost0
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 12:49

Le Péroxyde d’Oxygène

H2O2

 

 

En fait, les guérisons quasi "miraculeuses" ici observées (ici le mot "miracle" n'est pas exagéré) sont dues principalement à l'association du concentré de jus de melon (SOD), du péroxyde d'hydrogène (eau oxygénée) et du germanium.

Lorsque l'on voit des gens alités, en soins palliatifs, qui, 4 jours plus tard, sont sur pieds, a-t-on effectivement le droit de parler de "miracle"...?

 

Le péroxyde d'hydrogène a fait l’objet de plus de cinq mille études, comme thérapies alternatives au cancer. Pourtant, il n'est toujours pas approuvé par la FDA (Food and Drug Administration) lors de traitement du cancer, de l’arthrite, ou d'autres maladies. Une revue de la littérature montre qu’à ce jour plus de cinquante articles ont été publiés sur l’usage des perfusions intra-artérielles et intra-veineuses de péroxyde d'hydrogène, représentant des centaines d'injections administrées en toute sécurité, sans effets secondaires.

 

Voici une liste de maladies pour lesquelles le péroxyde d’hydrogène a été utilisé avec succès: Allergies, maux de tête, herpès, Alzheimer, SEP, zona, anémie, VIH, infections, arythmies, grippe, asthme, piqûres d'insectes, infections bactériennes, cirrhose du foie, bronchite, lupus, érythémateux disséminé, cancer, candidose, parasitoses, maladies cardiovasculaires, Parkinson, maladie vasculaire cérébrale, maladie parodontale, douleur chronique, prostatite, diabète de type 2, polyarthrite rhumatoïde, rétinopathie diabétique, sinusite, problèmes de digestion, maux de gorge, ulcères, emphysème, infections virales, allergies alimentaires, verrues, infections fongiques, vaginite, la gingivite, etc.…


 

Historique:

Dès le début du XIXe siècle, le péroxyde d'hydrogène a été largement utilisé en médecine. Beaucoup de maladies bactériennes, y compris la syphilis, ont répondu au H2O2, alors qu'aucun autre traitement n’avait été efficace. Au début du XXe siècle, le H2O2 a été utilisé pour traiter plusieurs maladies telles que la fièvre typhoïde, le choléra, les ulcères, l'asthme, la coqueluche et la tuberculose, le cancer.

La capacité du péroxyde d'hydrogène à tuer les bactéries dans le corps humain a été bien documentée, et un manuel de médecine, en 1922, décrit l'emploi du péroxyde d'hydrogène par voie orale, par injection intraveineuse, et pour une utilisation majeure.

Toutefois, lorsque l'industrie pharmaceutique a commencé à se développer, le péroxyde d'hydrogène a été de plus en plus ignoré pour finir par être abandonné en tant que traitement.


Résumé:

A partir de 2500 références, ou plus, relatives au péroxyde d'hydrogène, recueillies et examinées, les chercheurs ont appris à apprécier ce produit physiologique comme une molécule extrêmement importante dans le métabolisme.


Le péroxyde d'hydrogène est produit par toutes les cellules de l'organisme, pour de nombreuses raisons physiologiques. Les granulocytes produisent le H2O2 en tant que première ligne de défense contre les bactéries, les levures, les virus, les parasites, et la plupart des champignons. Il est impliqué dans une voie métabolique qui fait appel aux différents types d’enzymes oxydés.

Le péroxyde d'hydrogène est impliqué dans le métabolisme des protéines, des glucides, des lipides, des vitamines, des minéraux, ou l
'immunité de tout autre système. Les études démontrent un effet métabolique de la perfusion intraveineuse du H2O2.

Effets secondaires et de toxicité de H2O2: Les perfusions de péroxyde d'hydrogène sont le fondement de toutes les thérapies administrées à l'hôpital de Santa Monica. Au cours des six dernières années, le personnel médical de HSM a administré plus de 30.000 perfusions de H202 sans une seule réaction négative sérieuse. Occasionnellement, un picotement ou une sensation de brûlure se produit.

 

Constatations: En usage oral (il existe aussi les inections intraveineuses et les bains) l'absorption de quelques gouttes d'eau oxygénée dans un liquide, est une véritable "chimio" sélective et douce; en effet, elle ne s'attaque qu’aux cellules en pleine activité, c'est le cas des cellules cancérisées, alors que les cellules «normales» sont en "repos relatif".

 

L'eau oxygénée utilisée ne doit pas contenir de stabilisant, mais celle qui est stabilisée par la phénylamine n'est pas nocive. Sans stabilisant, il y a perte d'oxygène mais de seulement 10% en quelques mois.

 

En France, il est impossible de savoir quel stabilisant est utilisé; aussi, dans le doute, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas employer l'H2O2 vendu dans les pharmacies françaises.

Il est totalement incontournable de prendre des anti-radicaux libres, surtout la catalase, pendant la prise de H2O2.


Il y a tout lieu de penser que la prise d'eau oxygénée doit se faire loin de la consommation d'anti-radicaux libres, (CATALASE ,SOD, sélénium, CoQ10, glutathion, vit. C, E, D3 etc...) En tout cas, il vaudrait mieux éviter que ces produits se retrouvent ensemble dans les intestins.

L'on peut obtenir un résultat un peu similaire en ne consommant que du cru, car la cuisson enlève l'oxygène des aliments, mais il faut augmenter progressivement la proportion de cru, afin d'éviter une crise de détoxication. Il en va de même pour l'absorption d'eau oxygénée, augmenter très progressivement.

A conserver au réfrigérateur.


Prendre l'estomac vide. Une heure avant les repas ou 2 heures 1/2 après les repas. S’il est pris avec de la nourriture il peut y avoir risque d’indigestion ou de vomissements. Certaines personnes qui le prennent avant de se coucher peuvent avoir des difficultés à dormir. D'autres peuvent avoir des maux d’estomac.

 

En cas de crise de détoxication se caractérisant par «fatigue, diarrhée, maux de tête, éruptions cutanées, nausée, symptômes pseudo-grippaux ou autres» ne pas s’arrêter, les bactéries mortes et les toxines sont libérées du corps. En cas de crise de détoxication, il est préconisé de quand même continuer, mais tout en cessant provisoirement d'accroître le dosage.

Deux dosages possibles:

 

 

Dosage "hyper-prudent", afin d'éviter une crise de détoxination: eau oxygénée, 2,5 volumes (moitié de la normale), et, cependant, même à ce si faible dosage, il y a un effet étonnant.

- Prendre 1 goutte par jour dans un verre d'eau.

- La semaine suivante, passer à 2 gouttes/jour.

 

- Chaque semaine, augmenter de 1 goutte/jour, jusqu'à 18 gouttes/jour maximum

 

- Dès que l'on est à 2 gouttes/jour, prendre en 2 prises, lorsque que l'on en est à 3 gouttes/jour prendre en 3 prises continuer jusqu'à rémission, puis diminuer progressivement.

Attention: Ne mélanger l'eau oxygénée que dans un verre d'eau impérativement non chlorée.

Dosage normal: eau oxygénée, 5 volumes.

- Premier jour prendre 1 goutte dans un verre d'eau.

- Le jour suivant, passer à 2 gouttes.

 

- Chaque jour, augmenter de 1 goutte, jusqu'à 18 gouttes /jour maximum.

 

- Dès que l'on est à 2 gouttes/jour, prendre en 2 prises, lorsque que l'on en est à 3 gouttes/jour prendre en 3 prises continuer jusqu'à rémission, puis diminuer progressivement

Attention: Ne mélanger l'eau oxygénée que dans un verre d'eau impérativement non chlorée.

Attention!: Les informations ici communiquées sont purement indicatives et les protocoles donnés varient grandement d'un praticien à l'autre, de sorte qu'ils sont tous susceptibles d'évoluer...

Le germanium est indispensable pour la pénétration de l'oxygène dans la cellule.

Contiennent du germanium naturel: reishi, goji, gingembre, shitaké, aloé véra, consoude, ail, cresson, chlorella, gomphrena, schizandra. Sans prise de germanium il y a risque de nausées, ce qui veut dire que l'oxygène ne pénètre pas suffisamment dans la cellule.

Attention: Des expériences ont montré que le germanium chimique peut provoquer des catastrophes! Seul le germanium naturel, organique ou ionique, contenu dans des plantes ou des fruits, peut s'avérer bénéfique.

Précautions d’emploi: Les prises doivent êtres éloignées des prises d'anti-radicaux libres et aussi éloignées des repas (ce qui n'est pas si simple).

Ceux qui ont subi des transplantations ne doivent pas prendre de H202, cela peut , en effet, provoquer un rejet.

Les traitements de chimiothérapie peuvent aussi bénéficier de l’oxygène sur les cellules.

Avertissement: Par précaution, les femmes enceintes ou qui allaitent ne doivent pas utiliser cette méthode, car ses possibles effets sur le fœtus ou le nourrisson ne sont pas connus.

Ingrédients actifs du concentré de jus de melon (SOD):


Antioxydants valeur %

 

SOD (Fe/Zn ; Fe et Mn) 14 000 IU / gr

Catalase 2 000 IU / gr

Co-enzyme Q10 0,11 mg / gr

Acide Lipoïque 0,04 mg / gr

Glutathion 6,60 μg / gr

Caroténoïdes 0,7 μg / gr

Vitamine A 0,02 mg / gr

Vitamine E 0,48 μg / gr

Vitamine C 0,01 μg / gr

Sélénium 0,005 μg / gr

 

Minéraux valeur %

 

Potassium 9,1 mg / gr

Magnésium 0,4 mg / gr

Calcium 0,8 mg / gr

 Sodium 0,1 mg / gr



Références:

 

 

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.professionalrating.com/&sa=X&oi=translate&resnum=3&ct=result&prev=/search%3Fq%3DH2%2BO2%2Bcancer%2Bmiracle%26hl%3Dfr%26sa%3DG

0

Page originale: http://www.professionalrating.com/


 


0

Ou, sur un moteur de recherche: «H2O2 cancer miracle»...

0



          Remarque:

          Comme d'habitude, cet article est purement informatif. Chaque lecteur demeure donc, en fonction de son propre discernement, personnellement et intégralement responsable de l'usage qu'il en fera ou n'en fera pas.

    Si vous êtes malade, veuillez consulter votre praticien de santé reconnu.


0


 

Partager cet article
Repost0