Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vers une Nouvelle Santé...



A
vec l'arrivée de l'Ere Nouvelle
l'être humain saisit les Trésors de la Terre

et leur utilisation pour le maintien en bonne Santé.


S'ils s'adaptent à l'immense Mouvement des Courants Vitaux sacrés,
alors les êtres humains retrouveront la Santé.


L'Art de la Santé
consiste notamment à trouver

la Force de Guérison dans toutes les plantes.

La Santé Naturelle, ça s'apprend ... Naturellement!

Le véritable Art de Guérir ne s'apprend pas.

S'installer sur une Hauteur peut aider à retrouver la Santé.

Vivre en plein air confère Fraîcheur et Santé.

"Fais du bien à Ton corps
pour que Ton âme ait le désir d'y demeurer..."

- Proverbe Indien -



Rechercher Sur L'art De Vivre Sain

Newsletter L'Art de Vivre Sain

Découvrez les Lois et les Principes de L'Art de Vivre Naturellement en Bonne Santé!
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 13:54

Une Doctoresse atypique


Hulda Regehr Clark est ce que l'on peut appeler une chercheuse scientifique indépendante. L'indépendance est, certes, une qualité, mais elle ne plaît pas toujours...

Son parcours

La Doctoresse Hulda Clark a entamé ses études en biologie à l’Université de Saskatchewan au Canada, où l'octroi du Baccalauréat ès Arts Magna Cum Laude, et une Maîtrise en Arts, avec une haute distinction en biologie, ont récompensé ses efforts.

Après deux années d’études à l’Université Mc Gill de Montréal au Québec, elle a continué ses études à l'Université du Minnesota, où elle a obtenu un Doctorat en physiologie en 1958.

Après avoir travaillé dix ans à l'Université de l'Indiana, dans des projets de recherches subventionnés par le gouvernement américaiin elle quitte son poste en 1979  et se dirige dans une nouvelle voie: des consultations privées en nutrition. Elle poursuit ses études et obtient un diplôme en naturopathie.  Sa liberté de pensée lui permet de suivre les pistes de ses observations les plus prometteuses.

Ses découvertes

En 1988 elle découvre une nouvelle technique électronique pour scruter le corps humain.  Cette technique consiste à induire une fréquence et à écouter “l’écho” qui en résulte.  Elle nomme son appareil un “syncromètre”. La technique est tellement simple qu’un adolescent  bricoleur peut construire l’appareil avec un kit d’expériences pour débutants.  Cette simplicité ne va, toutefois, pas sans inconvénients:  Il faut un engagement sérieux et de nombreuses heures de travail pour  construire et surtout maîtriser le syncromètre.

Grâce à cet outil, elle relève les fréquences d’un très grand nombre de "présences" dans le corps humain: microbes, virus, bactéries, vers en tous genres et autres parasites.

D’une fréquence expérimentée à une autre, avec l’aide de son fils Geff Clark, elle met alors progressivement au point un autre appareil probablement encore bien plus utile, et, cette fois, d’une utilisation simplissime: Le Zapper.

Totalement à contre-courant des actuelles tendances, Hulda Clark n’a nullement cherché à tirer un profit abusif de ses découvertes. Les plans détaillés de son Synchromètre et les plans détaillés de son Zapper original (diverses améliorations ont ensuite été apportées par d'autres chercheurs à l'invention initiale) sont du domaine public et sont à la portée d’un bon bricoleur ayant des connaissances suffisantes dans le domaine de l'électronique et de quoi investir dans les matérieux nécessaires.

Auteur prolifique, la Doctoresse Hulda Clark a déjà publié six gros livres  (en moyenne de six cents pages chacun), décrivant en détail sa démarche, ses découvertes et le moyen de les reproduire.

L’utilisation d’un mot tabou et légalement réservé pour l’establishment médical, dans ses titres: le mot "Cure" au sens anglais encore plus fort qu'en français ("The Cure for all …." ) - puisque l'on pourrait aussi  carrément le traduire par "Guérison" -, a, bien évidemment, attiré l’attention immédiate de différents groupes de pression tout dévoués au culte de la pensée unique et au "service" de l'establishment medical.

Toutefois, la vitesse à laquelle son œuvre - répondant à  la large attente d'une part toujours plus importante du public en quête de  véritables moyens de survie face aux fléaux du cancer et du sida et d'autres "maladies émergentes" s’est répandue, fussent-ils illégaux, ont rendu les tactiques habituelles  de déstabilisation et d'étouffement de l’AMA et de la FDA difficilement applicables. 


Attaquée avec virulence par un groupe se faisant appeler “Quackbusters" ("Chasseurs de charlatans") - [ils pourraient, peut-être, déjà chasser dans leurs propres rangs!], elle les a - non sans avoir, quand même, de sérieux démêlés avec la loi - pour finir, judiciairement mis en déroute.

Avant cela, le 20 Septembre 1999, Hulda Clark fut arrêtée pour "exercice illégal de la médecine" et transferrée de San Diego en Indiana, où elle fut placée en détention. L'accusation concernait son travail de consultation dans l'Indiana au début de la décennie lorsqu'un mandat  d'arrêt  fut délivré pour son arrestation en 1993.


Le Mardi 17 Avril 1999, le non-lieu fut accordé du fait de l'extrême longueur du laps de temps existant depuis que les accusations avaient été déposées. Au cours des 6 mois à compter de son arrestation jusqu'à sa libération, les autorités de l'Indiana furent submergées par les protestations et les lettres de soutien en provenance de partout dans le monde.

La Doctoresse Hulda Clark, à présent octogénaire (depuis 2008), travaille toujours dans une clinique mexicaine (là où l'air est  - semble-t-il - plus sain et plus calme), proche de la frontière américaine, où elle poursuit, dans une relative tranquillité, ses si importants travaux d
e recherche...



Lien en anglais: http://www.sharinghealth.com/researchers/clark.html


Hulda vous explique tout...:




Nota Bene: Il est possible de se procurer le DVD complet  du film de l'interview de la Doctoresse Hulda Clark "The Cure" ["La Cure"] (sous-titres en français) en cliquant ICI.



Partager cet article

Repost 0
L'Art de Vivre Sain Art de Vivre Sain - dans Pionniers de la Santé
commenter cet article

commentaires